Octavia Di Savoia
En ligne | Aujourd'hui à 18:24
Sujets créés · Sujets · Messages
everything 'bout my character
Voir un profil - Octavia Di Savoia Giphy
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à :
td garden, une maison comme cage
et j'y ai posé mes valises depuis :
quelques jours
. Tu peux m'appeler :
Octa
, j'ai :
26
ans, et si t'es curieux, je suis :
captive au sens littéral.
Je viens de :
la belle italie
Dans la vie, je suis :
héritière du trône
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à :
Teresa Palmer
Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle :
cookie
, fidèle au poste sous ce compte depuis le :
18/07/2020
, d'où les :
120
messages, dont :
8
rps. Merci aux doigts de fée de :
littlewildling pour l'avatar, wiflegifgiosa pour le gif, code profil Roxane Sears, et signature codée par 2981 12289 0
. Pour finir, je joue également :
personne

⋆ — Passato il pericolo, gabbato il santo
OCTAVIA DI SAOIA

Voir un profil - Octavia Di Savoia Tumblr_mt96q0tQPS1sihe97o1_500
DIGNE, indispensable, forgée par les habitudes et les injonctions. Souvent accompagné du mot élégance et SAGE. Quand on se plie au protocole, que le devoir de réserve est une des conditions, rapidement un rôle vous engloutit. Rester digne et sage, même lorsque les apparats de la richesse vous recouvrent ou que vous êtes jetées sur la place publique. VIE PUBLIQUE, de la conception à la première cuite, les flashs crépitent et les questions fusent. Tout aspect est disséqué, déballé sur la place publique et n’importe quel quidam donne son avis. Émue par les évènements tragiques de leur vie, petite fille de sept ans devant le cercueil d’un grand-père haï, la presse dépeindra la scène comme l’émouvant hommage d’une future princesse à son grand-père adoré. Preuve que le maniement de l’image commence tôt. CORPS PUBLIC, comme extérieur à soi, contrôlé par la rigueur, le carcan de l’éthique, des normes genrées. Mélangeant modernité qu’il ne faut pas trop imposer, pour conserver un traditionalisme s’inscrivant dans les somptueuses tenues. Corps déformé, corps qui lui échappe, la menant à des phases où son corps lui semble disproportionné et d’autres fois trop maigre. FIGEE dans des photos personnelles comme publiques, les médias prennent plaisir à faire des pages sur son évolution physique. Avec internet ,c’est encore plus facile, en un seul clic, pendant quelques secondes des inconnus la juge et l’ENVIE. Vie de princesse, vie de rêve, vie enviée ces personnes ne semblent pas avoir compris les contes des frères Grimm, sans doute préférant se souvenir de ceux de Disney et oublier leur sexisme et cruauté. L’être humain à tendance à vouloir ce qu’iel n’a pas et la royauté est une folie. Une FOLIE QUOTIDIENE, codifiée, ennuyeuse, bourrée de règles, entourée de personne à son service, perpétuellement suivie, épiée la PARANOÏA vient l’effleurer régulièrement. Quand son cœur s’emballe lors d’une de ces crises, elle trouve des subterfuges, à boire, à fumer, pour s’éloigner, s’évader quelques minutes, quelques heures de cette vie de mensonge. DROGUÉE à l’ennui, elle en fait profiter les rares personnes autour d’elle. Pas si naïve que le pensent certaines personnes, elle sait CERNER LES PERSONNES, voir en elles leur désir. CONTRÔLE PERMANANT de son apparence, de ses paroles, retenue comme règle de base, parcimonie comme religion. Opinions muselées par le rôle d’une monarchie qui ne doit pas exprimer ses idées, simple pantin d'image, protagoniste d'une histoire qui leur échappe. Alors elle garde son FÉMINISME pour elle, témointe de bien trop de violence, de microagressions, sauvant quelques femmes en distrayant l’agresseur, en reprenant ce dernier en tant que supérieur régnant. C’est via des lectures et internet qu’elle se CULTIVE sur ces sujets et, malheureusement, est spectatrice de tout ce qui y est écrit. Utiliser sa RÉPUTATION pour faire le bien, voyage humanitaire auprès de communautés violentées, actions plus discrètes pour aider les associations. KLEPTOMANE, de temps à autre, dérobant des objets insignifiants pour les égos déambulant dans le palais, elle les revend pour offrir la somme à des personnes cherchant à s’échapper ou à des associations. BONNE ACTION à l’âge de dix ans, observant une des « servantes » engoncées dans des chemises trop amples et chaque centimètre de peau couvert pour masquer les bleues. Un antique kit de couture de deux siècles lui a permis de quitter le compagnon violent, vente illégale, objet n’ayant jamais manqué à quiconque. Démontrant qu’elle est RÉALISTE, loin de la poupée que les médias dépeignent. Rappelant sans cesse les droits et devoirs, la tradition de la royauté, reliquat d’une société traditionaliste ennuyeuse, fervente défenderesse de la modernité, regarder the Crown sur Netflix fut une révélation. Si proche de leur vie, de leur désarroi et aussi jeune que la reine Elizabeth. Claire Foy magistrale, interprétant avec brio tous les silences du palais, tout le poids du passé.
WARNING // concernant Octavia Di Savoia
aucun warning pour le moment

TRIGGER // refuse de jouer ;
aucun trigger pour le moment
Ϟ DATE DE NAISSANCE :
17/05/1994
Badges obtenus :
buzz_2; scena_1; blabla_1
Octavia Di Savoia
☾ i see it, i like it
i want it, i got it ⊹☾
☾ i see it, i like it i want it, i got it ⊹☾

0.00% du total | 1.18 messages par jour

everything 'bout me