informations
Ambiance nocturne pour cette nouvelle version signée Killing Boys et Nympheas. Merci à elles pour ce design effervescent, rythmant une nuit à Boston. C'est l'after party, le moment où l'on décompresse. On fête la fin de l'année, on encense les gagants du bal et on invoque le début de l'été. Nous remercions également cc crush (listings des membres) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse. Concernant le messenger, les remerciements sont de mise pour Ange Tuteur pour l'avoir imaginé et codé, puis pour Nine pour l'idée de l'utilisation en tant que messagerie instantanée. After party in the magic city.
VERITAS ; application cruelle permettant de découvrir ou faire découvrir tous les petits secrets sur son entourage. Impossible de cacher quoi que ce soit, impossible d'avoir des secrets. Veritas dévoile tout, sans sourciller. Et vous ? Irez-vous dénoncer vos amis ?
Wesley Patterson » membre du mois
Ella Marriott » membre du mois
Famille Fairchild » membre du mois



 
Le Deal du moment : -50%
Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – ...
Voir le deal
16.99 €

Gresham O. Ewart
Hors ligne | Aujourd'hui à 3:58
everything 'bout my character
Voir un profil - Gresham O. Ewart NBO5WNcS_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à :
Boston, à Along Charles River dans le quartier de Fenway, plus exactement à Fenway Triangle Trilogy, logement numéro quatre
et j'y ai posé mes valises depuis :
sept ans déjà
. Je t'offre un verre ? Après tout j'ai :
1107
$. Tu peux m'appeler :
Gres' si nous sommes proches, autrement c'est Gresham ou monsieur Ewart, quant à mes étudiants, c'est uniquement professeur Ewart
, j'ai :
35
ans, et si t'es curieux, je suis :
actuellement célibataire. D'ailleurs, on me qualifie généralement d'homme sans cœur ou possédant un cœur de pierre.
Je viens de :
Londres, en Angleterre.
Dans la vie, je suis :
professeur en psychologie
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à :
Giulio Berruti, un sublime Adonis italien.
Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle :
Louise.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le :
04/04/2020
, d'où les :
788
messages. Merci aux doigts de fée de :
endlesslove (avatar), cara linda (code signature), Le divin enfer de Gabriel (teext signature) et Roxane Sears
. Pour finir, je joue également :
Julianne I. Muirhead (Alicia Vikander).
Voir un profil - Gresham O. Ewart LzoKZg3S_o
PR GRESHAM OXLEY EWART
L'ANGE DÉCHU

— Ma personnalité possède deux facettes bien différentes, ou si vous préférez, très distinctes. De manière générale, il n'y a que des qualificatifs péjoratifs qui accompagnent mon nom, de part mes étudiants ou toutes personnes se confrontant à l'homme que je suis. Voici quelques-uns d'entre eux. Les plus charmants, je dirais.

On me dit guindé et c'est le cas ! Je me montre pompeux, pincé, n'arborant que des vêtements griffés que personne ne doit toucher et par-dessus tout salir, au risque de se prendre mes foudres et mon courroux pour une bonne année. Je ne supporte pas les personnes qui ne savent pas se vêtir convenablement et cela se remarque immédiatement au travers de mes expressions, comme mes pincements de nez. On me dit « con », je le suis certes, mais ce qui prime dans ce terme est le fait que je sois lunatique à souhait. Je change d'humeur en un battement de cils, si bien que je donne parfois le vertige ainsi que la nausée à mes étudiants et collègues. Il ne faut pas grand-chose afin que mon regard se voile pour devenir sombre, tandis que la seconde d'après je peux retrouver mon calme, comme si l'orage n'était jamais passé. Mon côté hargneux correspond également au fait que l'on me dise des plus « cons ». Je semble perpétuellement de mauvaise humeur, je suis assez imprévisible et souvent agressif dans mes propos, lorsque l'on me pousse à bout. Bien évidemment, je ne frappe pas la gent féminine, mais en ce qui concerne les mâles, je ne retiens pas les coups de poings lorsque cela s'avère des plus nécessaires. L'agressivité va de paire avec la colère et il va s'en dire que je suis des plus colériques lorsque quelque chose ne va pas dans mon sens ou lorsque quelque chose n'est pas prévu. Je déteste cela, l'imprévisibilité. À vrai dire, j'exècre plus que toutes les situations où je n'ai pas le contrôle sur absolument tout, puisque je me sens vulnérable, et cela, je ne le supporte pas. J'ai un fort tempérament, je m'emporte aisément, je hais plus que tout que l'on me tienne tête sur l'un de mes sujets de prédilections et je pense que l'on pourrait me nommer « Thor » pour la simple idée que je suis le dieu du tonnerre, celui présent dans mon regard lorsque je suis en rogne. Autrement, on me qualifie de froid, du moins, c'est ce que disent tout ceux avec qui je ne suis pas proche. La raison ? Mon rapport avec ceux-ci se fait sans la moindre affection, ni même sans cordialité. Je me contente de faire cours à mes étudiants, de répondre aux questions sans montrer la moindre once de compassion si l'un d'eux se montre en difficulté. Ce qui prime est de se montrer professionnel. Que l'on puisse penser que je n'ai pas de cœur ne m'atteins définitivement pas. En ai-je un, par ailleurs ? Je ne répondrais pas à cette question, vous vous ferez un avis par vous-même.

— Le peu de personnes qui peuvent prétendre me connaître – faisant parti de mon entourage proche – a une autre vision sur l'homme que je suis véritablement, lorsque l'on creuse dans le but de trouver mon cœur, puisque j'en ai un, paraît-il. Bien sûr, ils savent comment je me comporte à l'université, avec ceux que je ne considère pas être dans mon cercle, si je puis m'exprimer ainsi, mais cela ne désagrège en rien ce qu'ils pensent de ma personne, celle qui n'est pas recouverte par sa carapace blindée et épaisse, celle qui s'ose à baisser la garde. Il va sans dire que ses fameux proches sont à compter sur les doigts de mes deux mains.

Les personnes qui sont chères à mon cœur me connaissent comme étant attentif. Je porte toute mon attention à ceux que j'aime et je décèle dans leur regard s'ils vont bien ou si quelque chose cloche. Je suis affectueux, usant de gestes de tendresse, puis je suis serviable ainsi que prévenant et attentionné. J'offre des présents à profusions à ceux que j'aime, ma mère adoptive ainsi que ma jeune sœur, que j'affectionne énormément même si je leur souffle peu, puisque je préfère les actes aux mots. De manière générale, les femmes me considèrent comme un parfait gentlemen. Je leur tiens la porte, je me permets de tirer sur leur chaise afin qu'elles puissent s'asseoir, entre autres choses. Je ne considère pas cela comme quelque chose d'extraordinaire puisqu'à mon sens, il s'agit d'éducation et mes parents adoptifs se sont très bien occupés de cette part de celle-ci, bien mieux que d'autres aspects, à mon plus grand regret. Autrement, on me qualifie d'ambitieux, dans le bon sens du terme, ce qui peut sembler incroyable au vu des lignes précédentes, bien que je le sois également dans les mauvais sens du terme, puisque je me considère comme cupide bien qu'audacieux et téméraire. À noter que je suis également présomptueux. Lorsque je courtise une femme – ce qui s'avère rare – je me démontre désespérément romantique. Suis-je de l'un de ses personnages caricaturaux des romans d'amour lorsque moi-même, je suis… Intéressé par une femme ? Malheureusement, la réponse est oui. Je suis le genre d'hommes à écrire des poèmes, des sonnets sur la femme qui hante mes pensées, même si je ne lui fais pas parvenir. Le dernier point de caractère dont je vais vous révélez la teneur en est un que très peu de personnes connaissent et qui fait celui que je suis aujourd'hui, celui que l'on dépeint. Je suis torturé, brisé, au plus profond de mon âme, de mon être. J'ai vécu une enfance des plus désastreuse, des plus misérables et il est clair que j'ai garde des stigmates, des cicatrices qui ne se dissiperont jamais. Je suis comme marquée à jamais au fer rouge, au niveau même de ce que l'on nomme « cœur » et une plaie béante le traverse, ce dit palpitant, qui peine à battre sans me faire atrocement mal à chacun de ses dits battements.
Voir un profil - Gresham O. Ewart M8nszC87_oSOME KEY DATES
TIMELINE

(09.27.1984) - LONDRES ; je vois le jour, bien malheureusement - (12.24.1986) - LONDRES ; naissance d'Isolde, mon ange, ma petite sœur chérie - (1991) - LONDRES ; je suis violenté pour la première fois par mon géniteur - (1991 à 1993) - LONDRES ; l'enfer sur Terre : je me trouve rouer de coups - (09.28.1993) - LONDRES ; décès d'Isolde (accident domestique), décès du géniteur (par ma mère), décès de cette dernière (suicide).

(09.29.1993) - LONDRES ; ma rencontre avec Helen, un ange envoyé sur ma route afin que je change de vie - (début 1994) - LONDRES ; emménagement avec adoption au manoir d'Helen et Edmund Egerton, j'y rencontre ma nouvelle petite sœur : Katherine - (2001) - LONDRES ; exclusion totale et définitive du lycée catholique où je poursuivais ma dernière année d'études, quelques jours plus tard, j'ai essayé de mettre fin à mon existence. Edmund m'a aidé, il m'a tendu sa main et je l'ai attrapé. Seul mon père adoptif a eu vent à l'époque que j'avais intenté à mes jours, puisqu'il m'a sauvé in extrémis - (2006) - LONDRES ; nous apprenons qu'Edmund est souffrant, qu'il est atteint d'un cancer incurable. Je lui fais la promesse de prendre soin d'Helen et Katherine, les deux femmes de nos vies. Quelques mois plus tard, il décède - (2007) - LONDRES ; après les funérailles d'Edmund, je prends à part ma petite sœur et ma mère adoptive afin de leur faire part de ce que j'ai vécu, pour leur signifier qu'Edmund, mon défunt et seul père m'a sauvé. Je leur fais la promesse de ne jamais plus faire de tentative de suicide, puis je leur fais également la promesse de me tourner vers elles si un jour, je venais à me sentir mal à nouveau, à avoir des idées noires - (2012) - LONDRES ; j'obtiens mon doctorat de psychologie, afin de pouvoir enseigner celle-ci à l'université - (2015) - LONDRES ; Helen me parle de déménager aux États-Unis afin que je puisse réaliser mon rêve : enseigner à Harvard. Avec Katherine, elles vont me suivre et ont déjà postulé à Boston, ceci dans mon dos et je les remercie.

(2016) - BOSTON ; il s'agit de ma première année d'enseignement à l'université d'Harvard en tant que professeur de psychologie. J'ai été accepté dans le corps professoral et je vis enfin mon rêve absolu - (2017 à de nos jours) - BOSTON ; j'y suis toujours enseignant en psychologie et je réside à Fenway, dans un logement des plus coûteux donnant sur Fenway Stadium. Je prends des nouvelles d'Helen et Katherine tous les jours par téléphone et nous nous voyons le week-end afin d'échanger sur notre semaine.
Voir un profil - Gresham O. Ewart KOuhaoNa_o
A BIT OF ME A PIECE OF YOU
FAMILLE : PNJ

— HELEN EGERTON ⊹ il s'agit de ma mère adoptive : elle m'a sauvé et jamais je ne la remercierais assez pour cela ☾ KATHERINE EGERTON ⊹ petite sœur adoptive : je l'aime plus que de raison, bien qu'elle sache mieux que personne me mettre hors de moi ☾ EDMUND EGERTON ⊹ père adoptif : il m'a tendu la main au bon moment et m'a sauvé de l'enfer - son décès me bouleverse toujours malgré les années passées et la plaie ne se referme pas, la douleur ne se dissipe pas.

Voir un profil - Gresham O. Ewart GgzDeT58_o
YOU'RE STILL THE ONE
L'ANGE QUI PARTAGE MA VIE

ANONYME ⊹ je n'aime pas encore trouvé celle qui parviendra à me faire sortir de l'obscurité afin de m'amener à la lumière - mon ange n'est point encore apparu sur mon chemin, mais je l'attends et j'espère.

Voir un profil - Gresham O. Ewart NtBh7qbq_o
WE'RE LIKE A SMALL GANG
PANEL D'AMI(E)S ET CONNAISSANCES

JAMES WINSLOW ⊹ il est mon meilleur-ami, nous sommes tous deux brisés - James est comme un frère pour moi ☾ ANDREW T. SPECTOR ⊹ il s'agit d'un ami de longue date puisque nous avons fait connaissance à Londres, étant voisins - nous nous sommes liés d'amitié pour nous perdre de vue à mon départ et nous retrouver à Harvard - je lui porte une oreille attentive, j'essaye de l'aider comme je peux, puis surtout : nous sommes à nouveau amis, comme lorsque nous résidions en Angleterre ☾ MAXWELL GIBSON ⊹ nous nous sommes rencontrés à Harvard et je le considère comme l'un de mes meilleurs amis et collègues - nous sommes potes de beuverie et nous nous rendons ensemble au Nephilim ☾ MARGOT DE LUXEMBOURG ⊹ Margot est mon ange aux cheveux d'or. Notre relation est particulièrement ambiguë. Nous avons toujours gardé contact malgré la distance et nous jouons à un jeu : celui du chat et de la souris. Elle est ma faiblesse, j'aime la voir dès que nous nous trouvons au même endroit. J'ai besoin d'elle : de la voir ☾ JOE VANDERWAAL ⊹ c'est mon avocat et rapidement nous nous sommes entendus - aujourd'hui, je le considère comme mon second meilleur-ami ☾ ELLA MARRIOTT-W. ⊹ Ella et moi, nous connaissons de Londres. Sa famille et la mienne étaient amies, nous avons fait brièvement connaissance avant que je ne quitte ma ville de naissance pour Boston. Nous venons de nous retrouver à Harvard et ce que je ne sais pas, est que j'ai été son premier "crush" comme disent les jeunes de nos jours ☾ SLOANE JENKINS ⊹ nous nous connaissons de Londres, c'est là-bas que nous sommes nés et c'est aussi dans cette ville que nous nous sommes liés d'amitié - aujourd'hui nous sommes des amis proches - je m'inquiète énormément pour elle ☾ TAYLOR V. FOSTER ⊹ notre relation a mal débuté de mon fait. Je me suis joué d'elle et elle m'en a tenu rigueur jusqu'à ce que je fasse amende honorable, par nos relations communes. Nous avons terminé de nous revoir et avons décidé d'un commun accord de reprendre notre relation du début. Nous nous entendons bien mieux à ce jour ☾ LEANDRA T. CARREIRAO ⊹ nous ne sommes que de simples connaissances mais je porte beaucoup d'espoir à son propos - elle désire créer sa fondation/association et je souhaite participer - elle est en quelque sorte ma rédemption ☾ MICKEY AINSWORTH ⊹ ce fut mon barman préféré au Neplilim, j'étais par ailleurs très généreux en pourboires à son égard ☾ PRIMROSE BARLOW ⊹ je suis admirateur de l'auteure et je désire apprendre à connaître la femme ☾ IZZY BULGER ⊹ entre nous, cela a mal débuté. Je me suis montré exécrable et miss Bulger ne l'a pas oublié. Le fait est que nous nous sommes revus au Nephilim et Izzy s'est rendue compte que j'étais "sa poule aux œufs d'or". Après conversation, notre relation s'est améliorée et à présent tout va mieux.

Voir un profil - Gresham O. Ewart ZcBb4we4_o
U SECRETLY WISH TO BE ME
ON NE PEUT SE VOIR EN PEINTURE

MARIA L. DE MEDICI ⊹ il s'agit d'une étudiante de Harvard et j'adore la haïr, m'en prendre à elle afin de lui clouer le bec - elle rend le change et nos confrontations sont des instants que j'attends avec impatience.
Voir un profil - Gresham O. Ewart FIOAAL5w_o
TEACHER AND STUDENTS RELATIONSHIP
CE N'EST PAS SI AISÉ

IRIS DE DANEMARK ⊹ cette jeune brunette est une étudiante de Harvard, mais nous nous connaissons d'ailleurs, de Londres - ce fut une soirée intense, une seule et unique soirée que je n'ai pas oublié - aujourd'hui notre relation s'avère complexe ☾ WILLOW CALDWELL ⊹ je suis son mentor, elle m'admire, ce que je trouve des plus flatteur - j'essaye de me comporter de la meilleure façon avec elle, afin qu'elle ne se ravise pas à mon propos ROMIE WALTON ⊹ cette jeune femme est une énigme sur pattes et étrangement, je me suis pris d'affection pour elle - je m'essaye à l'aider comme je peux en l'écoutant, en lui offrant des conseils ☾ SANA BUKOVSKI ⊹ il s'agit de l'une de mes étudiantes et je l'apprécie - elle a des questions pertinentes, des réflexions qui le sont toutes autant - ce que je ne sais pas encore, c'est que nous avons consommé ensemble ☾ FRANCESCA DE M-BORBÓN ⊹ cette jeune femme me trouble, ce qui me désespère lorsque j'y songe - je ne souhaite que la protéger de tout ce qui l'effraie ☾ ALLIE SANDERSON ⊹ elle est ma protégée et cela depuis qu'un crétin fini s'en est pris à elle au Starbucks - je l'ai prise sous mon aile et tous ceux qui se monteront désagréable à son égard auront affaire à moi. ☾ VESPER PHOBOS ⊹ il s'agit de l'une de mes étudiantes, qui se montre un peu trop "entreprenante" si je puis dire. Je m'interroge sur ses intentions à mon propos et je ne compte pas lâcher l'affaire sans savoir ce qu'elle attend réellement de moi. ☾ BYRON PEARSON ⊹ il s'agit de mon "non" étudiant en psychologie préféré, puisqu'il m'est venu en aide, alors que j'allais exploser devant mon MacBook Air. Grâce à lui, ce dernier fonctionne et avec le temps, à force de nous recroiser à la bibliothèque de l'université, j'ai appris à énormément l'apprécier ☾ SHÉHÉRAZADE EL ASHAD ⊹ cette étudiante use de ses charmes, de son bagout et cela sur ma personne. Avec le temps et malgré nos confrontations, j'ai appris que nous avions beaucoup de points en commun, ce qui fait qu'aujourd'hui, notre relation est devenue complexe, voir ambiguë - affaire à suivre !

Code:
#5D731D
TOPICS EN COURS
FIRST... ΛVƐC leandra t. carreirao
CORO CORO... ΛVƐC james winslow
NEW CITY... ΛVƐC iris de danemark
SIGNING... ΛVƐC primrose barlow
I WILL... ΛVƐC francesca de m-borbón
WE NEED TO... ΛVƐC sloane jenkins
HAPPY WHEN... ΛVƐC andrew t. spector
THERE IS NO... ΛVƐC sana bukovski
MY HEART... ΛVƐC ella marriott-w.
RAINY DAY... ΛVƐC vesper phobos
THE FAULT... ΛVƐC taylor v. foster
TG BAR ΛVƐC james - andrew et maxwell
Ϟ DATE DE NAISSANCE :
27/09/1984
everything 'bout me
☾ i see it, i like it
i want it, i got it ⊹☾
☾ i see it, i like it i want it, i got it ⊹☾


0.02% du total
15.45 messages par jour

Envoyer un message privé   
https://www.i-love-harvard.com/t115478-gresham-o-ewart-giulio-berruti
 
https://www.i-love-harvard.com/t115612-gresham-o-ewart-for-the-rest-of-my-life-i-ll-dream-of-hearing-your-voice-breathe-my-name#4230123
 
https://www.i-love-harvard.com/t115643-gresham-ewart-456-223-2111#4231328
 
https://www.i-love-harvard.com/t115635-http-instagram-com-greshamoxleyewart#4230852
 
Gresham O. Ewart
 JE SOUHAITE PARTICIPER À VERITAS : Oui
 CES SECRETS NE PEUVENT PAS ÊTRE RÉVÉLÉS :