Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

Sorry or not sorry | Mannyne


Aller à la page : 1, 2  Suivant

/
Je m'appelle : Manny
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : Madrid
Dans la vie, je suis : en dernière année de droit, destiné à devenir un grand avocat
et niveau sentimental je suis : en pleine complication avec une petite blonde malgré ma fiancée.
On dit de moi que je suis : prétentieux, trop riche & arrogant
et que je ressemble à : Maxi Iglesias

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/05/2022
avec : 972
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : Leeloo / Lovebug
Pour finir, je joue également : Taylor, Haiwee & Wendy
Sorry or not sorry | Mannyne 9268815f101e8ad371fc2a62b2adde776d3f2d24
✧.· Salvador Manolo
Ferrer ·.✧

★★★★★
caractère
★★★✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★✩✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★★★
caractère


✧.· en quelques mots info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage

Sorry or not sorry | Mannyne 42c6f0ffc30604e6addce0d1746dcd3eff6ae258
★★★★★
Sheng
★★★✩✩
Elizabeth
★★★★
Maxyne
★★★★★
Lex
★★★★
Stevie
★★★✩✩
Kiana
★★★★
lien
★★★★
lien
★★★★★
lien

pnjs ; Salvador & Dolores Ferrer = Parents.
Lola Ferrer = Soeur 25 yo.
Luna & Elena Ferrer = Soeurs 20 yo.
Valentina Crùz ; fiancée, mannequin espagnol.


Sorry or not sorry | Mannyne 6d003ddabbdb5c79d06b525f98d6726c061c92d8



<img src="https://images2.imgbox.com/44/a0/sdhAxxDh_o.jpg" style="width:180px">

Spoiler:


✧.· PREFERENCES DE JEU
RP +++
Meet +
Q&T ---


✧.· WARNING
- à propos de ton personnage -
Langage cru Sexe Relations conflictuelles Religion Infidélité

✧.· TRIGGER
- refuse de jouer -
Rapprochements physiques injustifiées

LIEN DU POST
Dim 23 Oct 2022, 18:09


01 11 2022

Plus d’un mois, c’est ce qu’il avait volontairement laissé passer avant de se décider à aller de nouveau l’accoster. Peut-être afin de lui donner le temps nécessaire pour qu’elle puisse diriger. Et puis, il est vrai qu’elle n’était pas forcément revenue vers lui, alors ça aide à l’accumulation des jours sans se parler. Bien qu’il se dise qu’elle n’a probablement pas envie de le voir, il est du genre déterminé, c’est pour ça, non, qu’il se trouve face au bâtiment de médecine, un ballon dans les mains, à hésiter à entrer, parce qu’il est conscient qu’elle se trouve à l’intérieur présentement.

Pour avoir l’information, il a supplié l’une de ces étudiantes qui se traînent à ses pieds. Evidemment, il ne dira pas, que les récents évènements avec Lex l’ont amené à réfléchir, plus qu’il n’est capable de le prononcer. Peu habitué à ce que ce soit lui, la personne à qui l’on ment. C’est douloureux, forcément. Alors sur cette réflexion, il pénètre à l’intérieur, décidé à réparer ses erreurs.

Une fois face à la salle de travaux pratique qu’on lui a soufflé, il s’arrête, met en place sa piètre supercherie, parce qu’il est parfaitement conscient que dans cette histoire, son humour sera son plus grand allié. Le ballon dissimulé sous son t-shirt, il entre avec fracas, hurlant comme l’idiot qu’il est, auquel, il en est certain, on ne peut résister. « Aaaah au secours je vais accoucher, j’ai besoin d’une étudiante en obstétrique. » Règle numéro un du parfait couillon ? Toujours travailler ses entrées. C’est plus fort que lui, au-delà de l’ambiguïté de leur relation, Maxyne, il ne peut le nier, il s’y est accroché, en toute amitié.

@Maxyne C. Lurton






This moment, we own it.

S. Manny Ferrer FIRE OHEHO

Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ov3tr9zGgv1rorss5o2_400
Je m'appelle : max' pour les intimes
j'ai : 26
ans et j'habite actuellement à : charles rivers dans un loft au dernier étage.
Je viens de : bordeaux, ville du vin et du soleil.
Dans la vie, je suis : étudiante en septième année en septembre médecine spécialisée obstétrique gynécologique
et niveau sentimental je suis : doucement mais sûrement en train de craquer pour un bel espagnol.
On dit de moi que je suis : un esprit de petite fille dans un corps de femme.
et que je ressemble à : romee strijd

Hors jeu, mon pseudo est : eevee
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/05/2022
avec : 5944
messages à mon actif, dont : 88
rps. Les créations de mon profil viennent de : (avatar) infinityxpremades (profil) tumblr dailyromee
Pour finir, je joue également : ma diablesse aurea
Maxyne Constance Lurton
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo4_250
───────────☆☆───────────

JUST ME Née un vingt-trois novembre 1996, à Bordeaux, grande ville du vins par excellence. Je suis la deuxième de la fratrie Lurton, d’un père à la tête de la gestion du viticole du domaine Château Cheval blanc (Saint-Emillion) et propriétaire du Château d’Yquem (Sauternes), tous classés grands crus, ou la moins bonne des bouteilles et vendu au bas mot quelques milliers d’euros. Ma mère est architecte, on lui doit les plus belles constructions du sud de la France et d’ailleurs ✩ Ma mère a passé la plupart de son temps à la maison, partant parfois en voyage, mais c’est le plus souvent mon père qui a été absent de part ses obligations pour faire marcher le domaine viticole. A contrario, je me sens plus proche de mon père que de ma mère, contrairement à ma petite soeur qui est une vraie fille à maman ✩ Malgré tout, on a eu une éducation assez stricte. Apprendre à bien se tenir, faire attention à notre façon de parler en société, savoir distinguer une fourchette pour manger qu’une fourchette pour le dessert. On a appris très vite à avoir une belle image devant chaque personne face à nous ✩ D’ailleurs, en tant que bonne image de petite fille, j’ai été inscrite dans une école de danse classique où j’en ai fait pendant de longues années, de mes six ans à mes seize ans. Si aujourd’hui je ne pratique plus ce sport, l’écoute de la musique classique me détend ✩ Élève modèle depuis toujours, je suis toujours sur le podium des meilleurs notes de ma classe, sûrement. Studieuse en France, fait je passe mon baccalauréat que j’obtiens avec mention très bien m’ouvrant beaucoup de porte ✩ Je me dirige naturellement vers la médecine, en ressentant le besoin de partir faire mes études ailleurs. Une hésitation entre la Sorbonne à Paris, et Oxford à Londres. Je fini par choisir la deuxième option. Bien sûr, je rentre régulièrement pour voir ma famille. Pour être sûr de mon coup, je fais tout de même une année de prépa avant de commencer médecine ✩ Je fini par rentrer au près de ma famille, en demandant un transfert de dossier, lors du décès de ma mère quatre ans plus tard, en 2018 ✩ Ma mère décède d’une maladie génétique, la chorée de Huntington. Une maladie dégénérative neurologique. J’ai vu l’état de santé de ma mère se dégrader chaque fois que je rentrais en France. Mon père nous pousse à faire les test mais je ne les ai toujours pas fait. Je reste convaincu que si l’on cherche les ennuis, on fini forcément par les trouver, et je préfère vivre ma vie sans savoir que j’ai cette maladie, d’autant plus que je peux dire adieux à la médecine si c’est le cas ✩ JA la fin de mon master en France (qui m’a fait un an de plus pour la coupure que j’ai fait pour rester au près de ma famille la première année du décès de ma mère), je décide de rentre hommage à ma mère en allant rejoindre Harvard afin de continuer mes études, ayant été accepté en cursus gynécologie-obstétrique. Mon père retrouve le goût à la vie en se plongeant corps et âme dans le travail, et dans sa vie avec sa nouvelle femme. Il est donc tant pour moi de prendre mon envol vers Boston. ✩ Mon grand frère lui reste au près de mon père pour prendre la direction futur du domaine viticole. Ma petite soeur, elle, a compris qu’elle pouvait profiter de la vie et de l’argent familiale ✩ Je ne collectionne pas les histoires, ni les amis, ni même la popularité. Je ne m’entoure que de gens vrais, avec qui je m’épanouie ✩ Je possède ici une cave à vin des meilleurs vins de ma famille en guise de collection. ✩ J’ai la phobie des immensité comme l’océan, tout ce qui ne possède pas de fin ✩ Gourmande, j’adore commencé ma journée avec un bon café et un bon petit déjeuner. Autrement, je peux être ronchon sans mon café ✩ Je peux être poser avec un livre - souvent de médecine - à la main, où on peut me retrouver en train de danser au milieu du salon ✩ Je ne profite pas de la richesse de ma famille, mais j’aime tout de même profiter des belles choses, j’ai toujours pris soin de moi, de beaux vêtements, sans forcément être dans le bling-bling. J’ai un gros penchant pour la belle lingerie ✩ La plupart de mes dimanches, je les passe dans des associations d’animaux. Que ça soit juste pour les nourrir, les sortir, ou faire un don, c’est une cause qui me tient à cœur ✩ Je n’ai pas le permis de conduire, il est tellement facile de se déplacer sans que je n’ai besoin du permis que ce n’est pas ma priorité. On dispose également d’un chauffeur dans la famille si nécessaire.

CHARACTER Impliquée aussi bien dans la famille que dans la vie, je vais jusqu’au bout de mes idées. On peut parfois me qualifier comme étant têtue, cela n’est pas totalement faux. Quand j’ai une idée, je ne l’ai pas ailleurs comme on dit. Fofolle , un vrai bout-en-train, je suis assez bon public et pas la dernière pour rire et passer du bon temps avec mon entourage. Pas jusqu’à être extravertie non plus, je reste une jeune femme avec un esprit d’enfant. Cependant, je garde un côté sereine et calme . Il y a un temps pour rire, faire la folle. Mais il y a également des moments où j’aime me poser, me détendre, souvent seule. C’est d’ailleurs grâce à cela, que je suis une oreille attentive, une écoute, une épaule sur laquelle se poser. Une amie en or ? Très certainement. Famille. le noyau, ma vie. Nous n’avons manqué de rien entre mon grand frère et ma petite soeur, la petite chouchoute. Nos parents ont toujours fait au mieux pour nous, et s’ils devaient être absent, c’est nos grands-parents paternels qui prennent le relai. Notamment quand ma mère est tombée malade et qu’elle nous a quitté. Il y a toujours eu beaucoup d’amour autour de nous, et il va s’en dire qu’ils sont un véritable exemple à mes yeux. Je ne prend jamais de parti. Je déteste les conflits ou être faché avec quelqu’un. Même si ça prend du temps, je sais revenir en m’excusant. Indépendante aussi contradictoire que ça puisse l’être, je forme ma vie sur une sorte d’indépendance. J’aime réussir par moi-même et ne pas dépendre de l’argent de ma famille. Je ne dis pas que je n’en profite pas, mais je ne cherche pas la réussite de par mon nom de famille. D’où mon choix d’études, mon nom m’a sûrement facilité l’entrer dans les grandes institutions, c’est mon travail qui fait ma réussite. Carriériste je peux refuser une sortie parce que j’ai un devoir à rendre le lendemain, je ne prendrai sûrement pas une cuite parce que je sais que j’ai un stage à assurer. Inconsciemment, je délaisse parfois ce qui m’entoure pour m’assurer de ma bonne réussite. Je reste un mystère pour l’ensemble de la gente masculine. J’attire les regards par ma beauté et mon intelligence, enfin du moins, c’est ce que m’ont dit car je ne le réalise pas toujours. Sans pour autant être une jeune femme pure, je n’enchaîne pas pour autant les relations d’une nuit, ou les relations tout court.

Entres autres : impatiente, peu sportive, maniaque, intelligente, protectrice, sensible, souriante, digne de confiance, ambitieuse, vrai, peu rancunière, solaire.


TIMELINE
été 2014 : première fois avec Félix.
Septembre 2014 : depart pour Oxford pour les études de médecine.
septembre 2018: relation courte avec Soenn.
novembre 2018 : décès de la maman, retour au près de sa famille, suite des études en France, à Paris.
été 2021 : premier baiser avec une femme, Céleste.
27 mai 2022 : arrivée à Boston
29 juillet 2022 : première fois avec une femme, Ambre.
septembre 2022 : entre à la Adams, 7ème année d’études.
11 septembre 2022 : en couple avec Esteban
date : événement
date : événement

Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo5_250
───────────☆☆───────────

FAMILY FIRST Nicolas grand frère complice & protecteur ✩ Chloé petite soeur (pnj)

NEED LOVE Esteban rencontre via meetsa, attirance, petit ami ✩ Maxime ancien sexfriend, très bon ami ✩ Manny attirance physique, histoire de sexe au SC, et désillusions ✩ Soenn ex, amis depuis la rupture ✩ Zachary only sex ✩ Ambre première fois avec une femme

FRIENDSHIP Flora meilleure amie, rencontrer en soirée puis s'en suivi une vidéo yt avec l'influenceuse, depuis elles s'entendent à merveille ✩ Céleste amie d'enfance, elles se voient très régulièrement jusqu'à l'été dernier où une soirée arrosée en France, elles s'embrassent pour un jeu. Sauf que Maxyne a peur pour l'image que cela pourrait renvoyer et ne donne plus de nouvelles ✩ Marnie patiente, et amitié naissante ✩ Jordan, Adélaide, Sheng connaissance de la adams

HATE YOU Félix première fois, peu après mes dix-huit ans, tu m'as charmé pour obtenir juste une nuit avec moi avant de totalement m'ignorer, sauf qu'on n'oublie pas sa première fois. ✩ Rosalia meilleure amie d'Esteban ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien

───────────☆☆───────────


WARNING
maladie héréditaire ; décès

TRIGGER
On peut discuter ensemble en mp des limites à se fixer en fonction des rps, je suis ouverte d'esprit pour comprendre qu'il y a des limites à ne pas franchir en matière de scénarios de rp. Il ne faut surtout pas hésiter à m'en parler, je comprendrai sans problème.

PREFERENCE DE JEU
meets ★★★★☆ (je joue les messages en temps réel sauf indication avant)
rp ★★★★☆
qnt ★★☆☆☆

───────────☆☆───────────

couleur d'écriture crimson #DC143C

LIEN DU POST
Dim 23 Oct 2022, 21:41
sorry or not sorry

@S. Manny Ferrer
01.11.2022
harvard, harvard medical school


Mon stage s’est fini vendredi, j’enchaîne aujourd’hui les cours avec légèreté. J’ai fini avec les félicitations de mon médecin tuteur, me disant que cela se voyait que j’étais passionnée par la gynécologie-obstétrique, mais que je devais faire attention à ne pas être trop tête en l’air quand les soucis personnels s’en mêlés. L’absence d’Esteban à l’autre bout du monde n’a pas été plus simple, mais le revoir revenir plus tôt de son stage m’a fait un bien fou. Je savais qu’il me manquerait, je n’avais pas imaginé combien ça serait le cas. Mais qu’importe, même si son stage se prolonge sur Boston, au moins il est présent.
Pour le retour sur les banc de l’école, c’est travaux pratiques aujourd’hui, des cas pratiques sur différentes pathologies qu’on peut rencontrer aux urgences. Appliquée, je répond à plusieurs cas que j’ai pu voir, m’assurant toujours d’avoir les bonnes réponses. C’est fou comme quand l’esprit va bien, le cerveau se débloque également. Ce cours semble tellement facile, le sourire aux lèvres. Toujours être la première de la classe, un objectif qui ne me quitte pas. La fin du cours sonne, pour moi, la journée se termine là, mais je reste encore un peu. Il me reste quelques cas que je ne maîtrise pas, alors je reprend les fiches en mains, me concentrant pour en comprendre tous les termes. C’est un fracas sans nom qui me fait lever les yeux vers ce qu’il se passe. Qu’est ce que tu fais là ? Sur l’instant, je crois à une mauvais caméra caché, en tentant d’étouffer un rire en t’entendant. Je reste quelques instants derrières mon bureau, sans réagir. « Qu’est ce que tu fais là ?» que je demande, tentant de garder mon sérieux. C’est dur de faire une entrée comme celle-ci et de t’en vouloir en même pour ce que tu m’as dit. Tes fiançailles. Cette fille que tu as trompé, avec moi. Et sûrement bien d’autres. « Je crois que tu as déjà accouchée de ta connerie, je ne vois pas ce qui peut sortir d’autres.» Alors que je hausse les épaules en même temps. Laissant mes fiches et le mannequin en face de moi en plan, je m’assoie sur l'une des chaises hautes, attendant plus précisément la raison de ta présence. Le mensonge ne fait pas partie de mes défauts, je peux reconnaître intérieurement que tu m’as manqué. Cela serait juste trop facile de te pardonner si vite, juste sur une blague en rentrant dans cette salle de classe. Puis je sais que tu n’aimes pas qu’on te résiste. Double sanctions.



❝ esteban & maxyne❞
alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant déjà que tu me traites, comme un grand enfant. Et nous n'avons plus rien, à risquer à part nos vies qu'on laisse de coté. comme des enfants, cœur de pirate



/
Je m'appelle : Manny
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : Madrid
Dans la vie, je suis : en dernière année de droit, destiné à devenir un grand avocat
et niveau sentimental je suis : en pleine complication avec une petite blonde malgré ma fiancée.
On dit de moi que je suis : prétentieux, trop riche & arrogant
et que je ressemble à : Maxi Iglesias

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/05/2022
avec : 972
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : Leeloo / Lovebug
Pour finir, je joue également : Taylor, Haiwee & Wendy
Sorry or not sorry | Mannyne 9268815f101e8ad371fc2a62b2adde776d3f2d24
✧.· Salvador Manolo
Ferrer ·.✧

★★★★★
caractère
★★★✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★✩✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★★★
caractère


✧.· en quelques mots info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage

Sorry or not sorry | Mannyne 42c6f0ffc30604e6addce0d1746dcd3eff6ae258
★★★★★
Sheng
★★★✩✩
Elizabeth
★★★★
Maxyne
★★★★★
Lex
★★★★
Stevie
★★★✩✩
Kiana
★★★★
lien
★★★★
lien
★★★★★
lien

pnjs ; Salvador & Dolores Ferrer = Parents.
Lola Ferrer = Soeur 25 yo.
Luna & Elena Ferrer = Soeurs 20 yo.
Valentina Crùz ; fiancée, mannequin espagnol.


Sorry or not sorry | Mannyne 6d003ddabbdb5c79d06b525f98d6726c061c92d8



<img src="https://images2.imgbox.com/44/a0/sdhAxxDh_o.jpg" style="width:180px">

Spoiler:


✧.· PREFERENCES DE JEU
RP +++
Meet +
Q&T ---


✧.· WARNING
- à propos de ton personnage -
Langage cru Sexe Relations conflictuelles Religion Infidélité

✧.· TRIGGER
- refuse de jouer -
Rapprochements physiques injustifiées

LIEN DU POST
Jeu 27 Oct 2022, 17:00
sorry or not sorry

@Maxyne C. Lurton
01.11.2022
harvard, harvard medical school


Il se retient de rire face à la surprise qui se décline autant dans le regard que sur l’entièreté de son visage. Il garde son sérieux, convaincu qu’il va réussir à la faire flancher, et le tout sans devoir se confondre en excuse, parce que c’est un jeu pour lequel il n’est pas franchement doué. Le problème dans tout ça, c’est que même si elle étouffe un sourire, elle vient lui cracher : « Qu’est ce que tu fais là ? » Alors il n’a pas de mal a comprendre que cela risque d’être un brin compliqué. La demoiselle n’était pas forcément en train de montrer qu’elle est encline à discuter, à lui dire que c’est bon, il y a assez d’eau qui a coulé sous le pont. « Je crois que tu as déjà accouchée de ta connerie, je ne vois pas ce qui peut sortir d’autres. » Bah euh… Un ballon ? Mais il ne lui paraît pas très judicieux de lui souffler cette réponse puisqu’après tout, elle n’a pas véritablement posé de question.

Alors de ses paumes, sur son ventre factice, il bat la mesure, un tempo qui n’existe pas réellement, que dans sa tête, le temps de réfléchir, à trouver les bons mots à dire. « Un accouchement très difficile, » celui de sa connerie, s’entend, « au moins dix-sept heures, » un truc géant, et qui fait mal forcément, « pire qu’un enfant. » Mais il se doute bien que ce ne sera pas suffisant. De fait, il soupire longuement, la regarde en grimaçant. Il aurait aimé constater qu’elle a digéré, que faute de sa nouvelle histoire, son nouveau copain, ce que lui, lui a fait s’est estompé. Peut-être oui, qu’il espérait que ça ait rendu la chose quasiment inexistante, étonnamment minime. « Ca fait longtemps. » que vous ne vous êtes pas vus, il ose articuler, en croisant les doigts pour qu’elle ne trouve pas ça insultant.






This moment, we own it.
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ov3tr9zGgv1rorss5o2_400
Je m'appelle : max' pour les intimes
j'ai : 26
ans et j'habite actuellement à : charles rivers dans un loft au dernier étage.
Je viens de : bordeaux, ville du vin et du soleil.
Dans la vie, je suis : étudiante en septième année en septembre médecine spécialisée obstétrique gynécologique
et niveau sentimental je suis : doucement mais sûrement en train de craquer pour un bel espagnol.
On dit de moi que je suis : un esprit de petite fille dans un corps de femme.
et que je ressemble à : romee strijd

Hors jeu, mon pseudo est : eevee
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/05/2022
avec : 5944
messages à mon actif, dont : 88
rps. Les créations de mon profil viennent de : (avatar) infinityxpremades (profil) tumblr dailyromee
Pour finir, je joue également : ma diablesse aurea
Maxyne Constance Lurton
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo4_250
───────────☆☆───────────

JUST ME Née un vingt-trois novembre 1996, à Bordeaux, grande ville du vins par excellence. Je suis la deuxième de la fratrie Lurton, d’un père à la tête de la gestion du viticole du domaine Château Cheval blanc (Saint-Emillion) et propriétaire du Château d’Yquem (Sauternes), tous classés grands crus, ou la moins bonne des bouteilles et vendu au bas mot quelques milliers d’euros. Ma mère est architecte, on lui doit les plus belles constructions du sud de la France et d’ailleurs ✩ Ma mère a passé la plupart de son temps à la maison, partant parfois en voyage, mais c’est le plus souvent mon père qui a été absent de part ses obligations pour faire marcher le domaine viticole. A contrario, je me sens plus proche de mon père que de ma mère, contrairement à ma petite soeur qui est une vraie fille à maman ✩ Malgré tout, on a eu une éducation assez stricte. Apprendre à bien se tenir, faire attention à notre façon de parler en société, savoir distinguer une fourchette pour manger qu’une fourchette pour le dessert. On a appris très vite à avoir une belle image devant chaque personne face à nous ✩ D’ailleurs, en tant que bonne image de petite fille, j’ai été inscrite dans une école de danse classique où j’en ai fait pendant de longues années, de mes six ans à mes seize ans. Si aujourd’hui je ne pratique plus ce sport, l’écoute de la musique classique me détend ✩ Élève modèle depuis toujours, je suis toujours sur le podium des meilleurs notes de ma classe, sûrement. Studieuse en France, fait je passe mon baccalauréat que j’obtiens avec mention très bien m’ouvrant beaucoup de porte ✩ Je me dirige naturellement vers la médecine, en ressentant le besoin de partir faire mes études ailleurs. Une hésitation entre la Sorbonne à Paris, et Oxford à Londres. Je fini par choisir la deuxième option. Bien sûr, je rentre régulièrement pour voir ma famille. Pour être sûr de mon coup, je fais tout de même une année de prépa avant de commencer médecine ✩ Je fini par rentrer au près de ma famille, en demandant un transfert de dossier, lors du décès de ma mère quatre ans plus tard, en 2018 ✩ Ma mère décède d’une maladie génétique, la chorée de Huntington. Une maladie dégénérative neurologique. J’ai vu l’état de santé de ma mère se dégrader chaque fois que je rentrais en France. Mon père nous pousse à faire les test mais je ne les ai toujours pas fait. Je reste convaincu que si l’on cherche les ennuis, on fini forcément par les trouver, et je préfère vivre ma vie sans savoir que j’ai cette maladie, d’autant plus que je peux dire adieux à la médecine si c’est le cas ✩ JA la fin de mon master en France (qui m’a fait un an de plus pour la coupure que j’ai fait pour rester au près de ma famille la première année du décès de ma mère), je décide de rentre hommage à ma mère en allant rejoindre Harvard afin de continuer mes études, ayant été accepté en cursus gynécologie-obstétrique. Mon père retrouve le goût à la vie en se plongeant corps et âme dans le travail, et dans sa vie avec sa nouvelle femme. Il est donc tant pour moi de prendre mon envol vers Boston. ✩ Mon grand frère lui reste au près de mon père pour prendre la direction futur du domaine viticole. Ma petite soeur, elle, a compris qu’elle pouvait profiter de la vie et de l’argent familiale ✩ Je ne collectionne pas les histoires, ni les amis, ni même la popularité. Je ne m’entoure que de gens vrais, avec qui je m’épanouie ✩ Je possède ici une cave à vin des meilleurs vins de ma famille en guise de collection. ✩ J’ai la phobie des immensité comme l’océan, tout ce qui ne possède pas de fin ✩ Gourmande, j’adore commencé ma journée avec un bon café et un bon petit déjeuner. Autrement, je peux être ronchon sans mon café ✩ Je peux être poser avec un livre - souvent de médecine - à la main, où on peut me retrouver en train de danser au milieu du salon ✩ Je ne profite pas de la richesse de ma famille, mais j’aime tout de même profiter des belles choses, j’ai toujours pris soin de moi, de beaux vêtements, sans forcément être dans le bling-bling. J’ai un gros penchant pour la belle lingerie ✩ La plupart de mes dimanches, je les passe dans des associations d’animaux. Que ça soit juste pour les nourrir, les sortir, ou faire un don, c’est une cause qui me tient à cœur ✩ Je n’ai pas le permis de conduire, il est tellement facile de se déplacer sans que je n’ai besoin du permis que ce n’est pas ma priorité. On dispose également d’un chauffeur dans la famille si nécessaire.

CHARACTER Impliquée aussi bien dans la famille que dans la vie, je vais jusqu’au bout de mes idées. On peut parfois me qualifier comme étant têtue, cela n’est pas totalement faux. Quand j’ai une idée, je ne l’ai pas ailleurs comme on dit. Fofolle , un vrai bout-en-train, je suis assez bon public et pas la dernière pour rire et passer du bon temps avec mon entourage. Pas jusqu’à être extravertie non plus, je reste une jeune femme avec un esprit d’enfant. Cependant, je garde un côté sereine et calme . Il y a un temps pour rire, faire la folle. Mais il y a également des moments où j’aime me poser, me détendre, souvent seule. C’est d’ailleurs grâce à cela, que je suis une oreille attentive, une écoute, une épaule sur laquelle se poser. Une amie en or ? Très certainement. Famille. le noyau, ma vie. Nous n’avons manqué de rien entre mon grand frère et ma petite soeur, la petite chouchoute. Nos parents ont toujours fait au mieux pour nous, et s’ils devaient être absent, c’est nos grands-parents paternels qui prennent le relai. Notamment quand ma mère est tombée malade et qu’elle nous a quitté. Il y a toujours eu beaucoup d’amour autour de nous, et il va s’en dire qu’ils sont un véritable exemple à mes yeux. Je ne prend jamais de parti. Je déteste les conflits ou être faché avec quelqu’un. Même si ça prend du temps, je sais revenir en m’excusant. Indépendante aussi contradictoire que ça puisse l’être, je forme ma vie sur une sorte d’indépendance. J’aime réussir par moi-même et ne pas dépendre de l’argent de ma famille. Je ne dis pas que je n’en profite pas, mais je ne cherche pas la réussite de par mon nom de famille. D’où mon choix d’études, mon nom m’a sûrement facilité l’entrer dans les grandes institutions, c’est mon travail qui fait ma réussite. Carriériste je peux refuser une sortie parce que j’ai un devoir à rendre le lendemain, je ne prendrai sûrement pas une cuite parce que je sais que j’ai un stage à assurer. Inconsciemment, je délaisse parfois ce qui m’entoure pour m’assurer de ma bonne réussite. Je reste un mystère pour l’ensemble de la gente masculine. J’attire les regards par ma beauté et mon intelligence, enfin du moins, c’est ce que m’ont dit car je ne le réalise pas toujours. Sans pour autant être une jeune femme pure, je n’enchaîne pas pour autant les relations d’une nuit, ou les relations tout court.

Entres autres : impatiente, peu sportive, maniaque, intelligente, protectrice, sensible, souriante, digne de confiance, ambitieuse, vrai, peu rancunière, solaire.


TIMELINE
été 2014 : première fois avec Félix.
Septembre 2014 : depart pour Oxford pour les études de médecine.
septembre 2018: relation courte avec Soenn.
novembre 2018 : décès de la maman, retour au près de sa famille, suite des études en France, à Paris.
été 2021 : premier baiser avec une femme, Céleste.
27 mai 2022 : arrivée à Boston
29 juillet 2022 : première fois avec une femme, Ambre.
septembre 2022 : entre à la Adams, 7ème année d’études.
11 septembre 2022 : en couple avec Esteban
date : événement
date : événement

Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo5_250
───────────☆☆───────────

FAMILY FIRST Nicolas grand frère complice & protecteur ✩ Chloé petite soeur (pnj)

NEED LOVE Esteban rencontre via meetsa, attirance, petit ami ✩ Maxime ancien sexfriend, très bon ami ✩ Manny attirance physique, histoire de sexe au SC, et désillusions ✩ Soenn ex, amis depuis la rupture ✩ Zachary only sex ✩ Ambre première fois avec une femme

FRIENDSHIP Flora meilleure amie, rencontrer en soirée puis s'en suivi une vidéo yt avec l'influenceuse, depuis elles s'entendent à merveille ✩ Céleste amie d'enfance, elles se voient très régulièrement jusqu'à l'été dernier où une soirée arrosée en France, elles s'embrassent pour un jeu. Sauf que Maxyne a peur pour l'image que cela pourrait renvoyer et ne donne plus de nouvelles ✩ Marnie patiente, et amitié naissante ✩ Jordan, Adélaide, Sheng connaissance de la adams

HATE YOU Félix première fois, peu après mes dix-huit ans, tu m'as charmé pour obtenir juste une nuit avec moi avant de totalement m'ignorer, sauf qu'on n'oublie pas sa première fois. ✩ Rosalia meilleure amie d'Esteban ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien

───────────☆☆───────────


WARNING
maladie héréditaire ; décès

TRIGGER
On peut discuter ensemble en mp des limites à se fixer en fonction des rps, je suis ouverte d'esprit pour comprendre qu'il y a des limites à ne pas franchir en matière de scénarios de rp. Il ne faut surtout pas hésiter à m'en parler, je comprendrai sans problème.

PREFERENCE DE JEU
meets ★★★★☆ (je joue les messages en temps réel sauf indication avant)
rp ★★★★☆
qnt ★★☆☆☆

───────────☆☆───────────

couleur d'écriture crimson #DC143C

LIEN DU POST
Sam 29 Oct 2022, 19:07

Posée derrière mon pupitre, je te regarde faire ta mise en scène. Tu peux t’estimer heureux que je ne suis pas rancunière, que j’ai le pardon facile. Mais cela reste encore un peu en travers de ma gorge. Ton mensonge par omission. Tu savais très bien que si tu m’avais parlé de ta fiancée avant tout cela, je n’aurai jamais céder à l’appel de mes envies, de ton corps, aussi irrésistible soit-il. Jamais nous n’aurions eu ses moments qu’on a partagé depuis mon arrivée à Boston. Et avoir jouer avec moi, c’est encore compliqué à accepter. Pourtant, je m’assois sur ce tabouret haut, je t’écoute, et regarde tout l’effort que tu mets à me faire rire. « Seulement dix-sept heures ?» J’aurai pu parier que ça dure depuis plus longtemps que ça. « Tu as bien pris tes neufs mois pour t’entraîner en tout cas.» Comme une préparation à l’accouchement mais pour raconter des bobards. Je ne relève pas pour le pire qu’un enfant. Tu es un homme, et quand bien même vous voulez passer pour des bonhommes durs et forts, il suffit du moindre bobo pour penser que vous allez mourir. Il n’y a qu’à voir à l’hôpital, certains qui viennent pour un petit hématome pensant qu’ils se sont cassés un os. Un haussement d’épaule pour plus tard, ayant réussi à tenir mon sérieux et mes rires, c’est un mouvement de tête qui répond à ta phrase. « Je sais..» Si tu ne penses que je n’ai pas eu envie de t’envoyer un message pour te parler, tu te trompes. Mais pour dire quoi ? Aucune idée. « Je suis contente que tu sois là.» que j’avoue faiblement. « Mais il faudra du temps pour que je te refasse confiance.» Et en imaginant que ça arrivera un jour. Je ne te ferme juste pas les portes, sinon j’aurai déjà pris mes affaires pour sortir de cette pièce, juste laisse moi aller à mon rythme.  



❝ esteban & maxyne❞
alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant déjà que tu me traites, comme un grand enfant. Et nous n'avons plus rien, à risquer à part nos vies qu'on laisse de coté. comme des enfants, cœur de pirate



/
Je m'appelle : Manny
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : Madrid
Dans la vie, je suis : en dernière année de droit, destiné à devenir un grand avocat
et niveau sentimental je suis : en pleine complication avec une petite blonde malgré ma fiancée.
On dit de moi que je suis : prétentieux, trop riche & arrogant
et que je ressemble à : Maxi Iglesias

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/05/2022
avec : 972
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : Leeloo / Lovebug
Pour finir, je joue également : Taylor, Haiwee & Wendy
Sorry or not sorry | Mannyne 9268815f101e8ad371fc2a62b2adde776d3f2d24
✧.· Salvador Manolo
Ferrer ·.✧

★★★★★
caractère
★★★✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★✩✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★★★
caractère


✧.· en quelques mots info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage

Sorry or not sorry | Mannyne 42c6f0ffc30604e6addce0d1746dcd3eff6ae258
★★★★★
Sheng
★★★✩✩
Elizabeth
★★★★
Maxyne
★★★★★
Lex
★★★★
Stevie
★★★✩✩
Kiana
★★★★
lien
★★★★
lien
★★★★★
lien

pnjs ; Salvador & Dolores Ferrer = Parents.
Lola Ferrer = Soeur 25 yo.
Luna & Elena Ferrer = Soeurs 20 yo.
Valentina Crùz ; fiancée, mannequin espagnol.


Sorry or not sorry | Mannyne 6d003ddabbdb5c79d06b525f98d6726c061c92d8



<img src="https://images2.imgbox.com/44/a0/sdhAxxDh_o.jpg" style="width:180px">

Spoiler:


✧.· PREFERENCES DE JEU
RP +++
Meet +
Q&T ---


✧.· WARNING
- à propos de ton personnage -
Langage cru Sexe Relations conflictuelles Religion Infidélité

✧.· TRIGGER
- refuse de jouer -
Rapprochements physiques injustifiées

LIEN DU POST
Sam 05 Nov 2022, 17:38
sorry or not sorry

@Maxyne C. Lurton
01.11.2022
harvard, harvard medical school


Il est conscient, qu’il possède ce truc en lui, indubitablement charmant. Ce qui fait qu’on lui pardonne ses péchés, qu’on lui refile le bon dieu sans même qu’il n’ait besoin de se confesser. Sale gosse aux airs angéliques qui ne peut s’empêcher de déconner, afin de minimiser ce qu’il lui a infligé. « Seulement dix-sept heures ? » Merde, loupé. Il n’est pas spécialiste, mais dix-sept ça lui semblait déjà un chiffre élevé ? Combien d’heures elles mettent, les femmes, a accoucher ? Il faut peut-être qu’il revoit ses cours sur la reproduction, même s’il glanerait, avec fierté, que c’est la sexualité, sa matière de prédilection. Pauvre petit con. « Tu as bien pris tes neufs mois pour t’entraîner en tout cas. » Ce que l’homme, il la maitrise plutôt bien, la connerie, et ce depuis des années, mais il ne s’aventure pas à le préciser, après tout, n’est-il pas venu ici pour s’excuser ? Ou tout du moins, pour s’essayer à faire un style du mea culpa.

Il commence alors, débute ce fameux moment, tout en tentant de contourner, de ne pas s’infliger de prononcer à voix haute le fait qu’il est désolé. « Je sais.. » qu’elle commente après avoir haussé les épaules, comme si de rien était, comme si le temps écoulé, dans le fond, il n’importait pas. Manny, il n’aime pas cette sensation-là. « Je suis contente que tu sois là. » Ah ! Il en craque un sourire, vraiment satisfait, laisse transparaître sa fierté. Elle est contente, c’est tout ce qui lui importe, c’est vrai. « Mais il faudra du temps pour que je te refasse confiance. » Non, non, non ! Il se refuse à ce mais. Si bien qu’il en fronce les sourcils, derechef faussement contrarié, du coup, il vient l’arrêter. « On ne peut pas s’arrêter au fait que tu sois contente ? » La demande formulée, c’est plus un ordre déguisé.

Puis s’approche, à petits pas, les doigts posés sur son ventre factice, il fait semblant de souffrir, toujours paumé dans son rôle d’homme prêt à avoir un enfant, et s’arme de l’éternel sourire qu’elles trouvent toutes attrayant, pour questionner, à l’image du fait que ça peut diminuer l’impact des vérités qu’il a cherché à lui cacher. « Et ton mec, ça va ? » Joueur invétéré.







This moment, we own it.

S. Manny Ferrer FIRE OHEHO

Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ov3tr9zGgv1rorss5o2_400
Je m'appelle : max' pour les intimes
j'ai : 26
ans et j'habite actuellement à : charles rivers dans un loft au dernier étage.
Je viens de : bordeaux, ville du vin et du soleil.
Dans la vie, je suis : étudiante en septième année en septembre médecine spécialisée obstétrique gynécologique
et niveau sentimental je suis : doucement mais sûrement en train de craquer pour un bel espagnol.
On dit de moi que je suis : un esprit de petite fille dans un corps de femme.
et que je ressemble à : romee strijd

Hors jeu, mon pseudo est : eevee
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/05/2022
avec : 5944
messages à mon actif, dont : 88
rps. Les créations de mon profil viennent de : (avatar) infinityxpremades (profil) tumblr dailyromee
Pour finir, je joue également : ma diablesse aurea
Maxyne Constance Lurton
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo4_250
───────────☆☆───────────

JUST ME Née un vingt-trois novembre 1996, à Bordeaux, grande ville du vins par excellence. Je suis la deuxième de la fratrie Lurton, d’un père à la tête de la gestion du viticole du domaine Château Cheval blanc (Saint-Emillion) et propriétaire du Château d’Yquem (Sauternes), tous classés grands crus, ou la moins bonne des bouteilles et vendu au bas mot quelques milliers d’euros. Ma mère est architecte, on lui doit les plus belles constructions du sud de la France et d’ailleurs ✩ Ma mère a passé la plupart de son temps à la maison, partant parfois en voyage, mais c’est le plus souvent mon père qui a été absent de part ses obligations pour faire marcher le domaine viticole. A contrario, je me sens plus proche de mon père que de ma mère, contrairement à ma petite soeur qui est une vraie fille à maman ✩ Malgré tout, on a eu une éducation assez stricte. Apprendre à bien se tenir, faire attention à notre façon de parler en société, savoir distinguer une fourchette pour manger qu’une fourchette pour le dessert. On a appris très vite à avoir une belle image devant chaque personne face à nous ✩ D’ailleurs, en tant que bonne image de petite fille, j’ai été inscrite dans une école de danse classique où j’en ai fait pendant de longues années, de mes six ans à mes seize ans. Si aujourd’hui je ne pratique plus ce sport, l’écoute de la musique classique me détend ✩ Élève modèle depuis toujours, je suis toujours sur le podium des meilleurs notes de ma classe, sûrement. Studieuse en France, fait je passe mon baccalauréat que j’obtiens avec mention très bien m’ouvrant beaucoup de porte ✩ Je me dirige naturellement vers la médecine, en ressentant le besoin de partir faire mes études ailleurs. Une hésitation entre la Sorbonne à Paris, et Oxford à Londres. Je fini par choisir la deuxième option. Bien sûr, je rentre régulièrement pour voir ma famille. Pour être sûr de mon coup, je fais tout de même une année de prépa avant de commencer médecine ✩ Je fini par rentrer au près de ma famille, en demandant un transfert de dossier, lors du décès de ma mère quatre ans plus tard, en 2018 ✩ Ma mère décède d’une maladie génétique, la chorée de Huntington. Une maladie dégénérative neurologique. J’ai vu l’état de santé de ma mère se dégrader chaque fois que je rentrais en France. Mon père nous pousse à faire les test mais je ne les ai toujours pas fait. Je reste convaincu que si l’on cherche les ennuis, on fini forcément par les trouver, et je préfère vivre ma vie sans savoir que j’ai cette maladie, d’autant plus que je peux dire adieux à la médecine si c’est le cas ✩ JA la fin de mon master en France (qui m’a fait un an de plus pour la coupure que j’ai fait pour rester au près de ma famille la première année du décès de ma mère), je décide de rentre hommage à ma mère en allant rejoindre Harvard afin de continuer mes études, ayant été accepté en cursus gynécologie-obstétrique. Mon père retrouve le goût à la vie en se plongeant corps et âme dans le travail, et dans sa vie avec sa nouvelle femme. Il est donc tant pour moi de prendre mon envol vers Boston. ✩ Mon grand frère lui reste au près de mon père pour prendre la direction futur du domaine viticole. Ma petite soeur, elle, a compris qu’elle pouvait profiter de la vie et de l’argent familiale ✩ Je ne collectionne pas les histoires, ni les amis, ni même la popularité. Je ne m’entoure que de gens vrais, avec qui je m’épanouie ✩ Je possède ici une cave à vin des meilleurs vins de ma famille en guise de collection. ✩ J’ai la phobie des immensité comme l’océan, tout ce qui ne possède pas de fin ✩ Gourmande, j’adore commencé ma journée avec un bon café et un bon petit déjeuner. Autrement, je peux être ronchon sans mon café ✩ Je peux être poser avec un livre - souvent de médecine - à la main, où on peut me retrouver en train de danser au milieu du salon ✩ Je ne profite pas de la richesse de ma famille, mais j’aime tout de même profiter des belles choses, j’ai toujours pris soin de moi, de beaux vêtements, sans forcément être dans le bling-bling. J’ai un gros penchant pour la belle lingerie ✩ La plupart de mes dimanches, je les passe dans des associations d’animaux. Que ça soit juste pour les nourrir, les sortir, ou faire un don, c’est une cause qui me tient à cœur ✩ Je n’ai pas le permis de conduire, il est tellement facile de se déplacer sans que je n’ai besoin du permis que ce n’est pas ma priorité. On dispose également d’un chauffeur dans la famille si nécessaire.

CHARACTER Impliquée aussi bien dans la famille que dans la vie, je vais jusqu’au bout de mes idées. On peut parfois me qualifier comme étant têtue, cela n’est pas totalement faux. Quand j’ai une idée, je ne l’ai pas ailleurs comme on dit. Fofolle , un vrai bout-en-train, je suis assez bon public et pas la dernière pour rire et passer du bon temps avec mon entourage. Pas jusqu’à être extravertie non plus, je reste une jeune femme avec un esprit d’enfant. Cependant, je garde un côté sereine et calme . Il y a un temps pour rire, faire la folle. Mais il y a également des moments où j’aime me poser, me détendre, souvent seule. C’est d’ailleurs grâce à cela, que je suis une oreille attentive, une écoute, une épaule sur laquelle se poser. Une amie en or ? Très certainement. Famille. le noyau, ma vie. Nous n’avons manqué de rien entre mon grand frère et ma petite soeur, la petite chouchoute. Nos parents ont toujours fait au mieux pour nous, et s’ils devaient être absent, c’est nos grands-parents paternels qui prennent le relai. Notamment quand ma mère est tombée malade et qu’elle nous a quitté. Il y a toujours eu beaucoup d’amour autour de nous, et il va s’en dire qu’ils sont un véritable exemple à mes yeux. Je ne prend jamais de parti. Je déteste les conflits ou être faché avec quelqu’un. Même si ça prend du temps, je sais revenir en m’excusant. Indépendante aussi contradictoire que ça puisse l’être, je forme ma vie sur une sorte d’indépendance. J’aime réussir par moi-même et ne pas dépendre de l’argent de ma famille. Je ne dis pas que je n’en profite pas, mais je ne cherche pas la réussite de par mon nom de famille. D’où mon choix d’études, mon nom m’a sûrement facilité l’entrer dans les grandes institutions, c’est mon travail qui fait ma réussite. Carriériste je peux refuser une sortie parce que j’ai un devoir à rendre le lendemain, je ne prendrai sûrement pas une cuite parce que je sais que j’ai un stage à assurer. Inconsciemment, je délaisse parfois ce qui m’entoure pour m’assurer de ma bonne réussite. Je reste un mystère pour l’ensemble de la gente masculine. J’attire les regards par ma beauté et mon intelligence, enfin du moins, c’est ce que m’ont dit car je ne le réalise pas toujours. Sans pour autant être une jeune femme pure, je n’enchaîne pas pour autant les relations d’une nuit, ou les relations tout court.

Entres autres : impatiente, peu sportive, maniaque, intelligente, protectrice, sensible, souriante, digne de confiance, ambitieuse, vrai, peu rancunière, solaire.


TIMELINE
été 2014 : première fois avec Félix.
Septembre 2014 : depart pour Oxford pour les études de médecine.
septembre 2018: relation courte avec Soenn.
novembre 2018 : décès de la maman, retour au près de sa famille, suite des études en France, à Paris.
été 2021 : premier baiser avec une femme, Céleste.
27 mai 2022 : arrivée à Boston
29 juillet 2022 : première fois avec une femme, Ambre.
septembre 2022 : entre à la Adams, 7ème année d’études.
11 septembre 2022 : en couple avec Esteban
date : événement
date : événement

Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo5_250
───────────☆☆───────────

FAMILY FIRST Nicolas grand frère complice & protecteur ✩ Chloé petite soeur (pnj)

NEED LOVE Esteban rencontre via meetsa, attirance, petit ami ✩ Maxime ancien sexfriend, très bon ami ✩ Manny attirance physique, histoire de sexe au SC, et désillusions ✩ Soenn ex, amis depuis la rupture ✩ Zachary only sex ✩ Ambre première fois avec une femme

FRIENDSHIP Flora meilleure amie, rencontrer en soirée puis s'en suivi une vidéo yt avec l'influenceuse, depuis elles s'entendent à merveille ✩ Céleste amie d'enfance, elles se voient très régulièrement jusqu'à l'été dernier où une soirée arrosée en France, elles s'embrassent pour un jeu. Sauf que Maxyne a peur pour l'image que cela pourrait renvoyer et ne donne plus de nouvelles ✩ Marnie patiente, et amitié naissante ✩ Jordan, Adélaide, Sheng connaissance de la adams

HATE YOU Félix première fois, peu après mes dix-huit ans, tu m'as charmé pour obtenir juste une nuit avec moi avant de totalement m'ignorer, sauf qu'on n'oublie pas sa première fois. ✩ Rosalia meilleure amie d'Esteban ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien

───────────☆☆───────────


WARNING
maladie héréditaire ; décès

TRIGGER
On peut discuter ensemble en mp des limites à se fixer en fonction des rps, je suis ouverte d'esprit pour comprendre qu'il y a des limites à ne pas franchir en matière de scénarios de rp. Il ne faut surtout pas hésiter à m'en parler, je comprendrai sans problème.

PREFERENCE DE JEU
meets ★★★★☆ (je joue les messages en temps réel sauf indication avant)
rp ★★★★☆
qnt ★★☆☆☆

───────────☆☆───────────

couleur d'écriture crimson #DC143C

LIEN DU POST
Dim 06 Nov 2022, 17:16


Non on ne peut pas s’arrêter au fait que je suis contente. Malgré tout, tu dois savoir et comprendre que ça ne sera pas si facile que ça. Au delà de ma naïveté, il y a aussi une femme, un coeur qui se cache, et qui a été touché de tes aveux. Quand bien même ma relation avec Esteban va très bien, je ne peux pas m’empêcher d’avoir cette sensation d’avoir été prise pour une idiote, une simplette de remplacement pendant que ta fiancée était je-ne-sais-où. Et c’est dur à accepter. Je savais que je jouais à un jeu dangereux avec toi, je n’avais aucune idée à quel point. « ça serait trop te faciliter la tâche non ? » Et je sais combien c’est difficile pour toi que d’avoir quelqu’un qui te résiste, que ça attise encore plus ton envie. Ça aussi c’est un jeu dangereux, mais contrairement à toi, je suis une femme fidèle. Une façon déguisée de moi aussi m’amuser un peu avec toi. Aujourd’hui, c’est moi qui est les cartes en main sur la suite des événements entre nous, sur l’amitié possible. Ou pas. Et ça, ça me fait doucement sourire intérieurement. L’inversement des rôles, où je peinais à te résister au début, aujourd’hui, c’est toi qui revient vers moi, ce qui a le don de me flatter tout de même. Je ne pense pas que beaucoup de femmes puissent avoir cette chance de t’avoir à courir derrière elle, espérant être pardonner pour une phrase que tu aurais pu dire.
Doucement, tu t’approches de moi, toujours dans cette mise en scène qui me fait rouler les yeux vers le ciel, et ce rire que je peine de plus en plus à contenir devant ton cinéma. T’es juste pas possible comme homme. « ça t’intéresse vraiment ? » Soucieuse de savoir si c’est une réelle question d’intérêt. « Il va très bien... On va très bien.» Mettant l’accent sur le on. Même si le début était chaotique par mon manque de confiance, aujourd’hui, on trouve doucement mais sûrement notre équilibre, et je suis heureuse à ses côtés. « Et ta fiancée ? » Petite pique glissée, je ne tiens pas vraiment à savoir à vrai dire. J’aimerai dire que je suis désolée pour te l’avoir envoyée gratuitement, mais le son ne sort pas. Cependant un « Ne répond pas.» que j’avoue tout aussi vite après ma question sorte de ma bouche. Je ne veux pas savoir si t’es heureux avec elle, la date du mariage ou je ne sais quoi encore. Je n’attend pas de faire-part. Les ongles tapotant sur le pupitre, j’occupe mes mains comme je peux, évitant de marquer ma gêne. C’est compliqué de t’avoir en face de moi, sans savoir ce que je suis sensée vraiment faire ou dire.  




❝ esteban & maxyne❞
alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant déjà que tu me traites, comme un grand enfant. Et nous n'avons plus rien, à risquer à part nos vies qu'on laisse de coté. comme des enfants, cœur de pirate



/
Je m'appelle : Manny
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : Madrid
Dans la vie, je suis : en dernière année de droit, destiné à devenir un grand avocat
et niveau sentimental je suis : en pleine complication avec une petite blonde malgré ma fiancée.
On dit de moi que je suis : prétentieux, trop riche & arrogant
et que je ressemble à : Maxi Iglesias

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/05/2022
avec : 972
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : Leeloo / Lovebug
Pour finir, je joue également : Taylor, Haiwee & Wendy
Sorry or not sorry | Mannyne 9268815f101e8ad371fc2a62b2adde776d3f2d24
✧.· Salvador Manolo
Ferrer ·.✧

★★★★★
caractère
★★★✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★✩✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★★★
caractère


✧.· en quelques mots info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage

Sorry or not sorry | Mannyne 42c6f0ffc30604e6addce0d1746dcd3eff6ae258
★★★★★
Sheng
★★★✩✩
Elizabeth
★★★★
Maxyne
★★★★★
Lex
★★★★
Stevie
★★★✩✩
Kiana
★★★★
lien
★★★★
lien
★★★★★
lien

pnjs ; Salvador & Dolores Ferrer = Parents.
Lola Ferrer = Soeur 25 yo.
Luna & Elena Ferrer = Soeurs 20 yo.
Valentina Crùz ; fiancée, mannequin espagnol.


Sorry or not sorry | Mannyne 6d003ddabbdb5c79d06b525f98d6726c061c92d8



<img src="https://images2.imgbox.com/44/a0/sdhAxxDh_o.jpg" style="width:180px">

Spoiler:


✧.· PREFERENCES DE JEU
RP +++
Meet +
Q&T ---


✧.· WARNING
- à propos de ton personnage -
Langage cru Sexe Relations conflictuelles Religion Infidélité

✧.· TRIGGER
- refuse de jouer -
Rapprochements physiques injustifiées

LIEN DU POST
Ven 18 Nov 2022, 15:18
sorry or not sorry

@Maxyne C. Lurton
01.11.2022
harvard, harvard medical school


Toujours à rester sur la courbe de sa fausse grossesse et de sa souffrance, il l’écoute lorsqu’elle lui dit, intransigeante. Quand lui voudrait ne garder que le fait qu’elle soit contente. « Ça serait trop te faciliter la tâche non ? » Ca pique, surtout parce qu’il a conscience de l’avoir connue à l’inverse totale. Si douce, si aimable, quand sous les caresses de ses mains, les battements de son cœur étaient presque palpables. Cependant, elle est une femme qu’il a blessée, alors il accepte de devoir un brin galérer.

Au moins, il a le mérite de lui avoir arraché un sourire, si ce n’est un véritable rire. C’est ce qui le pousse à croire que ce n’est pas terminé. Qu’il y a, malgré tout, une amitié à sauver. Et sur cette même idée, il finit par lui demander comment va ce fameux gars, celui qui l’avait poussé à lui faire mal ce jour là. « Ça t’intéresse vraiment ? » Elle répond de prime abord, et les mains positionnées sur l’arrondis de son ventre, il hoche le visage positivement. « Il va très bien... On va très bien. » Et la grimace qui traverse ses traits à l’entente du on, il ne parvient pas à la retenir. L’irrespect assumé. « Et ta fiancée ? » Encore une grimace, et sa bouche qui s’entrouvre afin de parler avant qu’elle ne vienne l’avorter. Au sens figuré, évidemment, puisqu’il tapote sur le ballon de ses doigts. « Ne répond pas. » Le ton qu’elle utilise le perturbe un peu, ne sachant plus réellement quel chemin emprunter, peut-être pour la première fois, conscient que celui de la déconnade ne pourrait potentiellement pas fonctionner. Néanmoins, chasser le naturel et… Manolo ne saurait pas s’empêcher d’être celui qu’il est. « Parce que tu en serais jalouse ? » La question est déplacée, il en a parfaitement conscience, mais il joue avec un feu dans lequel il possède beaucoup d’expérience. « A mon tour de te dire de ne pas répondre. » Des fois que ça la rendrait mal à l’aise, par rapport à son histoire qui se déroule parfaitement bien, apparemment. Et puis commencer à patauger pour de bon, à avouer, comme un enfant qui a fait le con. « Tu m’avais blessé alors … » Il avait voulu faire pareil en lui disant qu’il n’y avait pas qu’elle. Se victimiser afin de s’excuser, non, clairement, de tous les chemins supposés, il est encore moins sur d’avoir pris le bon.







This moment, we own it.
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ov3tr9zGgv1rorss5o2_400
Je m'appelle : max' pour les intimes
j'ai : 26
ans et j'habite actuellement à : charles rivers dans un loft au dernier étage.
Je viens de : bordeaux, ville du vin et du soleil.
Dans la vie, je suis : étudiante en septième année en septembre médecine spécialisée obstétrique gynécologique
et niveau sentimental je suis : doucement mais sûrement en train de craquer pour un bel espagnol.
On dit de moi que je suis : un esprit de petite fille dans un corps de femme.
et que je ressemble à : romee strijd

Hors jeu, mon pseudo est : eevee
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/05/2022
avec : 5944
messages à mon actif, dont : 88
rps. Les créations de mon profil viennent de : (avatar) infinityxpremades (profil) tumblr dailyromee
Pour finir, je joue également : ma diablesse aurea
Maxyne Constance Lurton
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo4_250
───────────☆☆───────────

JUST ME Née un vingt-trois novembre 1996, à Bordeaux, grande ville du vins par excellence. Je suis la deuxième de la fratrie Lurton, d’un père à la tête de la gestion du viticole du domaine Château Cheval blanc (Saint-Emillion) et propriétaire du Château d’Yquem (Sauternes), tous classés grands crus, ou la moins bonne des bouteilles et vendu au bas mot quelques milliers d’euros. Ma mère est architecte, on lui doit les plus belles constructions du sud de la France et d’ailleurs ✩ Ma mère a passé la plupart de son temps à la maison, partant parfois en voyage, mais c’est le plus souvent mon père qui a été absent de part ses obligations pour faire marcher le domaine viticole. A contrario, je me sens plus proche de mon père que de ma mère, contrairement à ma petite soeur qui est une vraie fille à maman ✩ Malgré tout, on a eu une éducation assez stricte. Apprendre à bien se tenir, faire attention à notre façon de parler en société, savoir distinguer une fourchette pour manger qu’une fourchette pour le dessert. On a appris très vite à avoir une belle image devant chaque personne face à nous ✩ D’ailleurs, en tant que bonne image de petite fille, j’ai été inscrite dans une école de danse classique où j’en ai fait pendant de longues années, de mes six ans à mes seize ans. Si aujourd’hui je ne pratique plus ce sport, l’écoute de la musique classique me détend ✩ Élève modèle depuis toujours, je suis toujours sur le podium des meilleurs notes de ma classe, sûrement. Studieuse en France, fait je passe mon baccalauréat que j’obtiens avec mention très bien m’ouvrant beaucoup de porte ✩ Je me dirige naturellement vers la médecine, en ressentant le besoin de partir faire mes études ailleurs. Une hésitation entre la Sorbonne à Paris, et Oxford à Londres. Je fini par choisir la deuxième option. Bien sûr, je rentre régulièrement pour voir ma famille. Pour être sûr de mon coup, je fais tout de même une année de prépa avant de commencer médecine ✩ Je fini par rentrer au près de ma famille, en demandant un transfert de dossier, lors du décès de ma mère quatre ans plus tard, en 2018 ✩ Ma mère décède d’une maladie génétique, la chorée de Huntington. Une maladie dégénérative neurologique. J’ai vu l’état de santé de ma mère se dégrader chaque fois que je rentrais en France. Mon père nous pousse à faire les test mais je ne les ai toujours pas fait. Je reste convaincu que si l’on cherche les ennuis, on fini forcément par les trouver, et je préfère vivre ma vie sans savoir que j’ai cette maladie, d’autant plus que je peux dire adieux à la médecine si c’est le cas ✩ JA la fin de mon master en France (qui m’a fait un an de plus pour la coupure que j’ai fait pour rester au près de ma famille la première année du décès de ma mère), je décide de rentre hommage à ma mère en allant rejoindre Harvard afin de continuer mes études, ayant été accepté en cursus gynécologie-obstétrique. Mon père retrouve le goût à la vie en se plongeant corps et âme dans le travail, et dans sa vie avec sa nouvelle femme. Il est donc tant pour moi de prendre mon envol vers Boston. ✩ Mon grand frère lui reste au près de mon père pour prendre la direction futur du domaine viticole. Ma petite soeur, elle, a compris qu’elle pouvait profiter de la vie et de l’argent familiale ✩ Je ne collectionne pas les histoires, ni les amis, ni même la popularité. Je ne m’entoure que de gens vrais, avec qui je m’épanouie ✩ Je possède ici une cave à vin des meilleurs vins de ma famille en guise de collection. ✩ J’ai la phobie des immensité comme l’océan, tout ce qui ne possède pas de fin ✩ Gourmande, j’adore commencé ma journée avec un bon café et un bon petit déjeuner. Autrement, je peux être ronchon sans mon café ✩ Je peux être poser avec un livre - souvent de médecine - à la main, où on peut me retrouver en train de danser au milieu du salon ✩ Je ne profite pas de la richesse de ma famille, mais j’aime tout de même profiter des belles choses, j’ai toujours pris soin de moi, de beaux vêtements, sans forcément être dans le bling-bling. J’ai un gros penchant pour la belle lingerie ✩ La plupart de mes dimanches, je les passe dans des associations d’animaux. Que ça soit juste pour les nourrir, les sortir, ou faire un don, c’est une cause qui me tient à cœur ✩ Je n’ai pas le permis de conduire, il est tellement facile de se déplacer sans que je n’ai besoin du permis que ce n’est pas ma priorité. On dispose également d’un chauffeur dans la famille si nécessaire.

CHARACTER Impliquée aussi bien dans la famille que dans la vie, je vais jusqu’au bout de mes idées. On peut parfois me qualifier comme étant têtue, cela n’est pas totalement faux. Quand j’ai une idée, je ne l’ai pas ailleurs comme on dit. Fofolle , un vrai bout-en-train, je suis assez bon public et pas la dernière pour rire et passer du bon temps avec mon entourage. Pas jusqu’à être extravertie non plus, je reste une jeune femme avec un esprit d’enfant. Cependant, je garde un côté sereine et calme . Il y a un temps pour rire, faire la folle. Mais il y a également des moments où j’aime me poser, me détendre, souvent seule. C’est d’ailleurs grâce à cela, que je suis une oreille attentive, une écoute, une épaule sur laquelle se poser. Une amie en or ? Très certainement. Famille. le noyau, ma vie. Nous n’avons manqué de rien entre mon grand frère et ma petite soeur, la petite chouchoute. Nos parents ont toujours fait au mieux pour nous, et s’ils devaient être absent, c’est nos grands-parents paternels qui prennent le relai. Notamment quand ma mère est tombée malade et qu’elle nous a quitté. Il y a toujours eu beaucoup d’amour autour de nous, et il va s’en dire qu’ils sont un véritable exemple à mes yeux. Je ne prend jamais de parti. Je déteste les conflits ou être faché avec quelqu’un. Même si ça prend du temps, je sais revenir en m’excusant. Indépendante aussi contradictoire que ça puisse l’être, je forme ma vie sur une sorte d’indépendance. J’aime réussir par moi-même et ne pas dépendre de l’argent de ma famille. Je ne dis pas que je n’en profite pas, mais je ne cherche pas la réussite de par mon nom de famille. D’où mon choix d’études, mon nom m’a sûrement facilité l’entrer dans les grandes institutions, c’est mon travail qui fait ma réussite. Carriériste je peux refuser une sortie parce que j’ai un devoir à rendre le lendemain, je ne prendrai sûrement pas une cuite parce que je sais que j’ai un stage à assurer. Inconsciemment, je délaisse parfois ce qui m’entoure pour m’assurer de ma bonne réussite. Je reste un mystère pour l’ensemble de la gente masculine. J’attire les regards par ma beauté et mon intelligence, enfin du moins, c’est ce que m’ont dit car je ne le réalise pas toujours. Sans pour autant être une jeune femme pure, je n’enchaîne pas pour autant les relations d’une nuit, ou les relations tout court.

Entres autres : impatiente, peu sportive, maniaque, intelligente, protectrice, sensible, souriante, digne de confiance, ambitieuse, vrai, peu rancunière, solaire.


TIMELINE
été 2014 : première fois avec Félix.
Septembre 2014 : depart pour Oxford pour les études de médecine.
septembre 2018: relation courte avec Soenn.
novembre 2018 : décès de la maman, retour au près de sa famille, suite des études en France, à Paris.
été 2021 : premier baiser avec une femme, Céleste.
27 mai 2022 : arrivée à Boston
29 juillet 2022 : première fois avec une femme, Ambre.
septembre 2022 : entre à la Adams, 7ème année d’études.
11 septembre 2022 : en couple avec Esteban
date : événement
date : événement

Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo5_250
───────────☆☆───────────

FAMILY FIRST Nicolas grand frère complice & protecteur ✩ Chloé petite soeur (pnj)

NEED LOVE Esteban rencontre via meetsa, attirance, petit ami ✩ Maxime ancien sexfriend, très bon ami ✩ Manny attirance physique, histoire de sexe au SC, et désillusions ✩ Soenn ex, amis depuis la rupture ✩ Zachary only sex ✩ Ambre première fois avec une femme

FRIENDSHIP Flora meilleure amie, rencontrer en soirée puis s'en suivi une vidéo yt avec l'influenceuse, depuis elles s'entendent à merveille ✩ Céleste amie d'enfance, elles se voient très régulièrement jusqu'à l'été dernier où une soirée arrosée en France, elles s'embrassent pour un jeu. Sauf que Maxyne a peur pour l'image que cela pourrait renvoyer et ne donne plus de nouvelles ✩ Marnie patiente, et amitié naissante ✩ Jordan, Adélaide, Sheng connaissance de la adams

HATE YOU Félix première fois, peu après mes dix-huit ans, tu m'as charmé pour obtenir juste une nuit avec moi avant de totalement m'ignorer, sauf qu'on n'oublie pas sa première fois. ✩ Rosalia meilleure amie d'Esteban ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien

───────────☆☆───────────


WARNING
maladie héréditaire ; décès

TRIGGER
On peut discuter ensemble en mp des limites à se fixer en fonction des rps, je suis ouverte d'esprit pour comprendre qu'il y a des limites à ne pas franchir en matière de scénarios de rp. Il ne faut surtout pas hésiter à m'en parler, je comprendrai sans problème.

PREFERENCE DE JEU
meets ★★★★☆ (je joue les messages en temps réel sauf indication avant)
rp ★★★★☆
qnt ★★☆☆☆

───────────☆☆───────────

couleur d'écriture crimson #DC143C

LIEN DU POST
Mer 23 Nov 2022, 17:17

Tu ne sais pas comment, mais le chemin dévié sur nos partenaires respectifs. Ce même sujet qui a fait que je t’en ai voulu la dernière fois qu’on s’est vu. Celui qui m’a blessée alors que ça n’aurait pas dû. Alors quand je te si la question t’intéresse vraiment et que je répond, les grimaces sur ton visage me font comprendre que je vais trop loin dans les réflexions. Tu fais un premier pas vers moi, je me dois aussi d’en faire un vers toi, n’ayant pas la racune tenace alors que je devrais un peu plus. Une dernière pique, et je me promet de m’arrêter là en parlant de ta fiancée, te retournant la question. Je baisse les yeux, regrettant sur l’instant même de t’avoir poser cette question. Je ne veux pas savoir, et je le sais parfaitement. Alors je te demande de ne pas y répondre.
Si ton arrivée était des plus surprenantes avec cette fausse grossesse, ce faux accouchement, la discussion prenait également une tournure inattendue. Serais-je jalouse de ta fiancée, dont je ne connais toujours pas le nom au passage ? J’aurai une réponse à t’apporter car je sais pertiment que oui, je ne peux juste pas le dire, par respect pour celui qui est mon petit ami aujourd’hui. Sauvée, tu me demandes également de ne pas répondre. Il restera donc des questions sans réponses dans notre moment dans cette salle de classe. « Je t’ai blessé ?» en t’avouant que je voyais quelqu’un ? « Pourquoi ?» On ne savait pas où tout cela allait nous mener cet été, ou du moins de mon côté, se rapprochement avec Esteban était totalement incontrôler, qui ne s’explique pas. J’aimerai comprendre en quoi je t’ai blessé alors. Mais... « Tu veux pas retirer ce ballon ? Je te jure, t’es moins crédible en homme blessé.» en pointant du doigt ce ballon qui me fait finalement rire. « Non parce que si on doit parler, faut qu’on fasse quelques choses de ça. Et par pitié ne t’allonge pas sur ce bureau comme sur une table d’accouchement. Je refuse de te demander de pousser madame . » Levant les yeux au ciel, ça m’a manqué ce genre de moment avec toi. Juste toi et moi, notre complicité. Le fait est que ça ne sera plus comme avant, car avant il y avait cette intimité qui allait avec.




❝ esteban & maxyne❞
alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant déjà que tu me traites, comme un grand enfant. Et nous n'avons plus rien, à risquer à part nos vies qu'on laisse de coté. comme des enfants, cœur de pirate



/
Je m'appelle : Manny
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : Madrid
Dans la vie, je suis : en dernière année de droit, destiné à devenir un grand avocat
et niveau sentimental je suis : en pleine complication avec une petite blonde malgré ma fiancée.
On dit de moi que je suis : prétentieux, trop riche & arrogant
et que je ressemble à : Maxi Iglesias

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/05/2022
avec : 972
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : Leeloo / Lovebug
Pour finir, je joue également : Taylor, Haiwee & Wendy
Sorry or not sorry | Mannyne 9268815f101e8ad371fc2a62b2adde776d3f2d24
✧.· Salvador Manolo
Ferrer ·.✧

★★★★★
caractère
★★★✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★✩✩✩
caractère
★★★★
caractère
★★★★★
caractère
★★★★
caractère


✧.· en quelques mots info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage info sur ton personnage

Sorry or not sorry | Mannyne 42c6f0ffc30604e6addce0d1746dcd3eff6ae258
★★★★★
Sheng
★★★✩✩
Elizabeth
★★★★
Maxyne
★★★★★
Lex
★★★★
Stevie
★★★✩✩
Kiana
★★★★
lien
★★★★
lien
★★★★★
lien

pnjs ; Salvador & Dolores Ferrer = Parents.
Lola Ferrer = Soeur 25 yo.
Luna & Elena Ferrer = Soeurs 20 yo.
Valentina Crùz ; fiancée, mannequin espagnol.


Sorry or not sorry | Mannyne 6d003ddabbdb5c79d06b525f98d6726c061c92d8



<img src="https://images2.imgbox.com/44/a0/sdhAxxDh_o.jpg" style="width:180px">

Spoiler:


✧.· PREFERENCES DE JEU
RP +++
Meet +
Q&T ---


✧.· WARNING
- à propos de ton personnage -
Langage cru Sexe Relations conflictuelles Religion Infidélité

✧.· TRIGGER
- refuse de jouer -
Rapprochements physiques injustifiées

LIEN DU POST
Jeu 24 Nov 2022, 09:36
sorry or not sorry

@Maxyne C. Lurton
01.11.2022
harvard, harvard medical school


Il a envie, oui, de savoir si elle est jalouse, si quand elle songe à lui et Valentina, elle éprouve la morsure de l’envie. Mais il est respectueux, et il n’a pas envie de blesser encore une fois Maxyne simplement pour l’un de ses jeux. Il ne pourrait pas lui apporter ce qu’elle veut. Ce qu’elle mérite. Et ceux qu’ils possèdent peut-être, son copain et elle, qui n’a rien à voir avec ce qu’ils sont, tous les deux. Il préfère de fait s’aventurer sur le véritable sujet, ses excuses qui traînent afin d’être articulées. « Je t’ai blessé ? » Elle relève les fêlures, et l’espagnol se sent éraflé, il n’est pas du genre à laisser ses émotions parler. Non, d’habitude, il choisit de les avorter. « Pourquoi ? » Parce que l’égo c’est une chose puissante, n’est-ce pas ? Et lorsqu’il s’apprête à lui répondre, elle le coupe dans son élan, en précisant. « Tu veux pas retirer ce ballon ? » L’espace de deux secondes, il l’avait oublié, le ballon, se fondant à la perfection dans son rôle de petit con, « Je te jure, t’es moins crédible en homme blessé. » En homme blessé, l’appellation, il n’est pas certain de la supporter. Il ne faut pas non plus abuser. « Non parce que si on doit parler, faut qu’on fasse quelques choses de ça. » Et bien justement, il est venu pour accoucher, non ? Accoucher du fait qu’il est désolé, certes, mais c’est un accouchement quand même, et il est certain qu’il saurait le jouer, « Et par pitié ne t’allonge pas sur ce bureau comme sur une table d’accouchement. » Merde, elle lui a retiré l’idée de la tête, si bien qu’il s’essaie à en trouver une encore plus chouette, « Je refuse de te demander de pousser madame. » Pour le coup, il ne peut se retenir de se mettre à rire gaiement, allant jusqu’à lui souffler, impertinent. « Allez, s’il te plaît, j’en rêve depuis si longtemps. » il en laisse balader ses doigts sur ledit bureau, et balance, un peu plus nonchalant, « Je grimpe maintenant ? » Et la regarde elle, en souriant grandement, « Laisse donc tranquille mon futur enfant. » qu’il appuie encore sur cette grossesse comme s’il était fébrile, « et ne joue pas avec mes hormones. » caricature d’une femme qui se pourrait ne pas plaire à la blonde, pour reprendre sur le chemin de la vérité, et avouer. « Ce midi-là, t’es venue me dire que t’avais trouvé un mec mieux que moi. » Il doute que ce soit réellement possible, d’ailleurs, bien qu’il soit promis à une autre, son cœur.







This moment, we own it.
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ov3tr9zGgv1rorss5o2_400
Je m'appelle : max' pour les intimes
j'ai : 26
ans et j'habite actuellement à : charles rivers dans un loft au dernier étage.
Je viens de : bordeaux, ville du vin et du soleil.
Dans la vie, je suis : étudiante en septième année en septembre médecine spécialisée obstétrique gynécologique
et niveau sentimental je suis : doucement mais sûrement en train de craquer pour un bel espagnol.
On dit de moi que je suis : un esprit de petite fille dans un corps de femme.
et que je ressemble à : romee strijd

Hors jeu, mon pseudo est : eevee
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/05/2022
avec : 5944
messages à mon actif, dont : 88
rps. Les créations de mon profil viennent de : (avatar) infinityxpremades (profil) tumblr dailyromee
Pour finir, je joue également : ma diablesse aurea
Maxyne Constance Lurton
Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo4_250
───────────☆☆───────────

JUST ME Née un vingt-trois novembre 1996, à Bordeaux, grande ville du vins par excellence. Je suis la deuxième de la fratrie Lurton, d’un père à la tête de la gestion du viticole du domaine Château Cheval blanc (Saint-Emillion) et propriétaire du Château d’Yquem (Sauternes), tous classés grands crus, ou la moins bonne des bouteilles et vendu au bas mot quelques milliers d’euros. Ma mère est architecte, on lui doit les plus belles constructions du sud de la France et d’ailleurs ✩ Ma mère a passé la plupart de son temps à la maison, partant parfois en voyage, mais c’est le plus souvent mon père qui a été absent de part ses obligations pour faire marcher le domaine viticole. A contrario, je me sens plus proche de mon père que de ma mère, contrairement à ma petite soeur qui est une vraie fille à maman ✩ Malgré tout, on a eu une éducation assez stricte. Apprendre à bien se tenir, faire attention à notre façon de parler en société, savoir distinguer une fourchette pour manger qu’une fourchette pour le dessert. On a appris très vite à avoir une belle image devant chaque personne face à nous ✩ D’ailleurs, en tant que bonne image de petite fille, j’ai été inscrite dans une école de danse classique où j’en ai fait pendant de longues années, de mes six ans à mes seize ans. Si aujourd’hui je ne pratique plus ce sport, l’écoute de la musique classique me détend ✩ Élève modèle depuis toujours, je suis toujours sur le podium des meilleurs notes de ma classe, sûrement. Studieuse en France, fait je passe mon baccalauréat que j’obtiens avec mention très bien m’ouvrant beaucoup de porte ✩ Je me dirige naturellement vers la médecine, en ressentant le besoin de partir faire mes études ailleurs. Une hésitation entre la Sorbonne à Paris, et Oxford à Londres. Je fini par choisir la deuxième option. Bien sûr, je rentre régulièrement pour voir ma famille. Pour être sûr de mon coup, je fais tout de même une année de prépa avant de commencer médecine ✩ Je fini par rentrer au près de ma famille, en demandant un transfert de dossier, lors du décès de ma mère quatre ans plus tard, en 2018 ✩ Ma mère décède d’une maladie génétique, la chorée de Huntington. Une maladie dégénérative neurologique. J’ai vu l’état de santé de ma mère se dégrader chaque fois que je rentrais en France. Mon père nous pousse à faire les test mais je ne les ai toujours pas fait. Je reste convaincu que si l’on cherche les ennuis, on fini forcément par les trouver, et je préfère vivre ma vie sans savoir que j’ai cette maladie, d’autant plus que je peux dire adieux à la médecine si c’est le cas ✩ JA la fin de mon master en France (qui m’a fait un an de plus pour la coupure que j’ai fait pour rester au près de ma famille la première année du décès de ma mère), je décide de rentre hommage à ma mère en allant rejoindre Harvard afin de continuer mes études, ayant été accepté en cursus gynécologie-obstétrique. Mon père retrouve le goût à la vie en se plongeant corps et âme dans le travail, et dans sa vie avec sa nouvelle femme. Il est donc tant pour moi de prendre mon envol vers Boston. ✩ Mon grand frère lui reste au près de mon père pour prendre la direction futur du domaine viticole. Ma petite soeur, elle, a compris qu’elle pouvait profiter de la vie et de l’argent familiale ✩ Je ne collectionne pas les histoires, ni les amis, ni même la popularité. Je ne m’entoure que de gens vrais, avec qui je m’épanouie ✩ Je possède ici une cave à vin des meilleurs vins de ma famille en guise de collection. ✩ J’ai la phobie des immensité comme l’océan, tout ce qui ne possède pas de fin ✩ Gourmande, j’adore commencé ma journée avec un bon café et un bon petit déjeuner. Autrement, je peux être ronchon sans mon café ✩ Je peux être poser avec un livre - souvent de médecine - à la main, où on peut me retrouver en train de danser au milieu du salon ✩ Je ne profite pas de la richesse de ma famille, mais j’aime tout de même profiter des belles choses, j’ai toujours pris soin de moi, de beaux vêtements, sans forcément être dans le bling-bling. J’ai un gros penchant pour la belle lingerie ✩ La plupart de mes dimanches, je les passe dans des associations d’animaux. Que ça soit juste pour les nourrir, les sortir, ou faire un don, c’est une cause qui me tient à cœur ✩ Je n’ai pas le permis de conduire, il est tellement facile de se déplacer sans que je n’ai besoin du permis que ce n’est pas ma priorité. On dispose également d’un chauffeur dans la famille si nécessaire.

CHARACTER Impliquée aussi bien dans la famille que dans la vie, je vais jusqu’au bout de mes idées. On peut parfois me qualifier comme étant têtue, cela n’est pas totalement faux. Quand j’ai une idée, je ne l’ai pas ailleurs comme on dit. Fofolle , un vrai bout-en-train, je suis assez bon public et pas la dernière pour rire et passer du bon temps avec mon entourage. Pas jusqu’à être extravertie non plus, je reste une jeune femme avec un esprit d’enfant. Cependant, je garde un côté sereine et calme . Il y a un temps pour rire, faire la folle. Mais il y a également des moments où j’aime me poser, me détendre, souvent seule. C’est d’ailleurs grâce à cela, que je suis une oreille attentive, une écoute, une épaule sur laquelle se poser. Une amie en or ? Très certainement. Famille. le noyau, ma vie. Nous n’avons manqué de rien entre mon grand frère et ma petite soeur, la petite chouchoute. Nos parents ont toujours fait au mieux pour nous, et s’ils devaient être absent, c’est nos grands-parents paternels qui prennent le relai. Notamment quand ma mère est tombée malade et qu’elle nous a quitté. Il y a toujours eu beaucoup d’amour autour de nous, et il va s’en dire qu’ils sont un véritable exemple à mes yeux. Je ne prend jamais de parti. Je déteste les conflits ou être faché avec quelqu’un. Même si ça prend du temps, je sais revenir en m’excusant. Indépendante aussi contradictoire que ça puisse l’être, je forme ma vie sur une sorte d’indépendance. J’aime réussir par moi-même et ne pas dépendre de l’argent de ma famille. Je ne dis pas que je n’en profite pas, mais je ne cherche pas la réussite de par mon nom de famille. D’où mon choix d’études, mon nom m’a sûrement facilité l’entrer dans les grandes institutions, c’est mon travail qui fait ma réussite. Carriériste je peux refuser une sortie parce que j’ai un devoir à rendre le lendemain, je ne prendrai sûrement pas une cuite parce que je sais que j’ai un stage à assurer. Inconsciemment, je délaisse parfois ce qui m’entoure pour m’assurer de ma bonne réussite. Je reste un mystère pour l’ensemble de la gente masculine. J’attire les regards par ma beauté et mon intelligence, enfin du moins, c’est ce que m’ont dit car je ne le réalise pas toujours. Sans pour autant être une jeune femme pure, je n’enchaîne pas pour autant les relations d’une nuit, ou les relations tout court.

Entres autres : impatiente, peu sportive, maniaque, intelligente, protectrice, sensible, souriante, digne de confiance, ambitieuse, vrai, peu rancunière, solaire.


TIMELINE
été 2014 : première fois avec Félix.
Septembre 2014 : depart pour Oxford pour les études de médecine.
septembre 2018: relation courte avec Soenn.
novembre 2018 : décès de la maman, retour au près de sa famille, suite des études en France, à Paris.
été 2021 : premier baiser avec une femme, Céleste.
27 mai 2022 : arrivée à Boston
29 juillet 2022 : première fois avec une femme, Ambre.
septembre 2022 : entre à la Adams, 7ème année d’études.
11 septembre 2022 : en couple avec Esteban
date : événement
date : événement

Sorry or not sorry | Mannyne Tumblr_ojhff4y2rW1uuiohoo5_250
───────────☆☆───────────

FAMILY FIRST Nicolas grand frère complice & protecteur ✩ Chloé petite soeur (pnj)

NEED LOVE Esteban rencontre via meetsa, attirance, petit ami ✩ Maxime ancien sexfriend, très bon ami ✩ Manny attirance physique, histoire de sexe au SC, et désillusions ✩ Soenn ex, amis depuis la rupture ✩ Zachary only sex ✩ Ambre première fois avec une femme

FRIENDSHIP Flora meilleure amie, rencontrer en soirée puis s'en suivi une vidéo yt avec l'influenceuse, depuis elles s'entendent à merveille ✩ Céleste amie d'enfance, elles se voient très régulièrement jusqu'à l'été dernier où une soirée arrosée en France, elles s'embrassent pour un jeu. Sauf que Maxyne a peur pour l'image que cela pourrait renvoyer et ne donne plus de nouvelles ✩ Marnie patiente, et amitié naissante ✩ Jordan, Adélaide, Sheng connaissance de la adams

HATE YOU Félix première fois, peu après mes dix-huit ans, tu m'as charmé pour obtenir juste une nuit avec moi avant de totalement m'ignorer, sauf qu'on n'oublie pas sa première fois. ✩ Rosalia meilleure amie d'Esteban ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien ✩ Prénom Nom lien

───────────☆☆───────────


WARNING
maladie héréditaire ; décès

TRIGGER
On peut discuter ensemble en mp des limites à se fixer en fonction des rps, je suis ouverte d'esprit pour comprendre qu'il y a des limites à ne pas franchir en matière de scénarios de rp. Il ne faut surtout pas hésiter à m'en parler, je comprendrai sans problème.

PREFERENCE DE JEU
meets ★★★★☆ (je joue les messages en temps réel sauf indication avant)
rp ★★★★☆
qnt ★★☆☆☆

───────────☆☆───────────

couleur d'écriture crimson #DC143C

LIEN DU POST
Lun 28 Nov 2022, 00:25

J’ai pas envie de pardonner trop facilement. On ne parle pas d’un cd qu’on n’a oublié de rendre, mais de sentiments, et de personnes qu’on a blessé. Pas juste moi, il y a également une femme qui ne se doute peut être pas de tes agissements derrière son dos. Je suis tellement de loin de tout ce monde là, de la tromperie, du mensonge. Ce n’est pas moi, alors savoir que tu as profiter de ma naïveté, inconsciemment ou non, pour détourner celle que j’étais, c’est dur à avaler.
Et pourtant c’est plus fort que moi, d’abord un sourire timide qui se transforme de plus en plus en un rire plus franc et prononcé. Ton sketch se transforme en une vraie mise en scène. Bon d’accord, je t’ai tendu la perche en te demandant de ne pas monter sur le bureau de travaux dirigés. Et un professeur, un élève ou n’importe qui passe, il va se poser un milliard de questions en te voyant avec ce ballon. Les yeux se lèvent vers le ciel, la caricature parfaite de la femme enceinte. « On n’est pas toutes comme ça.» Non en fait, ça peut être même pire. En peu d’observation en salle d’accouchement que j’ai pu faire, certaines frôllent la démence tellement elles se transforment. J’avance les deux mains tendues vers toi, vers ce faux ventre, le pointe d’un crayon pour percer le ballon qui s’y cache. « Vient que je t’extirpe cet alien.» La mine du crayon proche de toi alors que je t’écoute, me stoppant dans mon élan. Le sourcil qui s’arque, cherchant dans ma mémoire à quel moment j’ai pu dire cela. « Tu n’es pas mieux ou lui n’est pas mieux.» Esteban et toi n’êtes pas les mêmes. « Vous êtes différents. C’est tout. » On peut juste dire que j’ai un faible pour les espagnols, mais pour le reste, vous n’êtes pas les mêmes. « Jusqu’au moment où je te l’ai dit, je savais même pas si j’allais te le dire. C’était pas prévu.» Jusqu’au dernier moment, je ne savais pas si j’allais te laisser m’embrasser ou pas. Dans ma tête rien n’était prévu, pour une fois. J’aime avoir le contrôle de mes actes, de mes gestes, de mes dires. Ce midi là, j’ai perdu tous mes moyens.




❝ esteban & maxyne❞
alors tu vois, comme tout se mêle et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête. Ton rire me crie, de te lâcher avant de perdre prise, et d'abandonner. Car je ne t'en demanderai jamais autant déjà que tu me traites, comme un grand enfant. Et nous n'avons plus rien, à risquer à part nos vies qu'on laisse de coté. comme des enfants, cœur de pirate



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: