Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas


I am an angel with a shootgun
Je m'appelle : Neal
j'ai : 29
ans et j'habite actuellement à : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
Je viens de : Naples en Italie
Dans la vie, je suis : barman au Lord Hobo & mécanicien au Holy Motors
et niveau sentimental je suis : marié avec Lukas
On dit de moi que je suis : Étrange, infidèle
et que je ressemble à : Thomas Brodie-Sangster.

Hors jeu, mon pseudo est : Nagini
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
avec : 42144
messages à mon actif, dont : 200
rps. Les créations de mon profil viennent de : Joemaw & Nagini
Pour finir, je joue également : Ange K. Murray
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 •

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my husband
◆ Côme : my mafia boy

FAMILY
◆ Aurore : daughter
◆ Katalia : little angel sister
◆ Summer : wifey, mom of Aurore
◆ Léan : half brother

SEX
◆ Albus : ex client
◆ Félix : ex sex friend
◆ Jace : intense friendship, sexual tension

FRIENDS
◆ Alma : adorable friend
◆ Georgie : special friend
◆ Jeremy : masseur
◆ Kassidy : friend & boss
◆ Ryles : my baby, bromance

HATE
nobody

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

A strong past for a relationship that is a little too unique
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Jnijkv10

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
Mercredi : soirée off
Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
Samedi :  12:00 am – 03:00 am
Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

Travail au Holy Motors
Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
Mercredi : off
Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
Samedi :  off
Dimanche : off

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tenor

RPs OUVERTSS - 7/10
Lukas (20)
Lukas (21)
Lukas (22)
Nathaniel (8)
Albus (1)
Côme (6)
Jace (1)

QnT OUVERTS - 1/5
Lukas (9)
LIEN DU POST
Lun 6 Juin - 15:40
TW : Mafia, Meurtre, Prostitution, Sexe, Langage Cru, Violence

Jeudi 16 Juin. 04:45 pm

La sirène retentissait. La lumière s’allumait. Mes sourcils se fronçaient aussitôt alors que mes iris sombres se baissaient pour vérifier la vitesse à laquelle je roulais. Non, je n’étais pas au-dessus de la limite autorisée. Mon cerveau se mettait à fonctionner à toute vitesse en quête d’une raison qui pousserait la police à soudainement m’arrêter alors que je roulais sur ma moto dans les rues de Boston à la sortie du travail. Rien ne venait. Et, quelque part, je sentais mon ventre se tordre comme si mon instinct me soufflait que cela ne signifiait rien de bon. J’aurai peut-être mieux fait d’accélérer pour tenter de semer la voiture. J’aurai peut-être mieux fait de prendre la fuite. Mais, putain, je ne pouvais pas m’y résoudre. Je n’avais rien à me reprocher – si on oubliait bien sûr les meurtres que j’avais pu commettre au cours de mon existence. Puis, j’avais un mari et une fille alors il valait mieux tenter d’éviter les ennuis au maximum. Observant les alentours, je repérais un endroit où me stationner et je m’empressais de le faire. La voiture de police s’arrêtait derrière moi tandis que je coupais sagement le moteur de ma moto. Casque retiré, je restais sur mon moyen de transport dans l’attente de savoir ce qu’on me voulait. Tout s’enchaînait alors un peu trop rapidement. Un des policiers m’approchait me demandant de descendre de la moto. Je tentais aussitôt de poser des questions pour savoir ce qui se passait et ce que je pouvais bien avoir fait. Mon interlocuteur se contentait de répéter les mots comme s’il semblait les avoir appris par cœur. Rien de plus. Rien de moins. Juste que je devais descendre de cette moto. Je finissais sagement par obéir m’éloignant de deux pas de la moto comme il me le demandait. « Neal Teodoro Hood-Spritz, vous êtes en état d’arrestation pour le meurtre de Jordan Hood. Vous avez… » Les mots continuaient d’être lancé alors que le second policier venait me passer les menottes. Je n’y comprenais rien. Comment avaient-ils su ? Comment avaient-ils pu l’apprendre ? Je restais de marbre ne montrant ni le stress ni l’incompréhension qui cognait en moi. Je finissais à l’arrière de cette voiture de police abandonnant ma moto dans la rue. Bien trop vite, je comprenais que quelque chose clochait. Bien trop vite, mon instinct d’ancien membre de la Mafia me criait qu’il y avait quelque chose de pas net là-dedans.

Jeudi 16 Juin. 05:10 pm.

Perdu. Je l’étais un peu trop. Je me retrouvais enfermé dans une pièce qui semblait être une salle d’interrogatoire. Néanmoins, rien ne collait vraiment aux actions réelles de la police. Je n’avais pas été mis en cellule. Un sac avait été mis sur ma tête au cours du trajet pour m’empêcher de voir la destination. Ce sac qui m’avait été enlevé quelques minutes plus tôt tandis que je me retrouvais déjà dans cette pièce étrange. Mes iris sombres se promenaient autour de moi cherchant à évaluer la situation et les possibilités de fuite. Il était fou de voir qu’après toutes ces années, les automatismes pouvaient revenir en un claquement de doigts. Il était fou de voir que, même si tout le monde – moi y compris – pensait que j’avais totalement changé depuis mon mariage, j’étais au fond toujours le même gamin meurtri. Agitant doucement les mains, je constatais que les menottes entravaient toujours mes poignets dans mon dos derrière la chaise. Ça aussi ce n’était pas vraiment normal. Si ? Putain, je n’en savais plus rien. Tout se mélangeait à l’intérieur de ma tête. Pourtant, au lieu de devenir fou et d’hurler, je restais assis bien droit et silencieux sur cette chaise dans l’attente de la suite des événements. Prêt à jouer le rôle qu’il me faudrait. Prêt à calculer l’ensemble des possibilités. Prêt à mentir. Le Neal mafieux était de retour dans la partie et il ne tardait pas à être propulsé sur le terrain de jeu. La porte s’ouvrait sur le policier qui m’avait arrêté. Rien ne transparaissait sur mon visage alors qu’il s’installait face à moi déposant un gros dossier devant lui. En un rien de temps l’interrogatoire commençait. Les questions étaient toujours les mêmes. Elles revenaient sans cesse. On tournait en rond. Je répondais toujours la même chose et il continuait de poser les mêmes interrogations. Il manquait peu à peu de patience. Mais, à l’instant où son poing s’était abattu sur mon visage, je savais. Je savais que je n’avais guère été arrêté par la police. C’était autre chose. Un sombre présage. Une sombre histoire. Pourtant, je ne perdais pas la face et je continuais de lancer les mêmes réponses. Encore et encore. Toujours.
« Quand avez-vous vu Jordan Hood pour la dernière fois ? » « Quelques mois après mes dix-huit ans dans ma maison familiale avant qu’il ne disparaisse d’Italie sans doute reparti vers l’Irlande qui aimait tant puisque ma mère n’était plus. »
« Si votre père vous a abandonné, qu’avez-vous fait ? »  « J’étais majeur. J’ai rencontré un homme avec qui je vivais et je travaillais pour lui. Je réparais des motos. »
« Que savez-vous de la Mafia Italienne ? »  « Que voulez-vous que j’en sache ? Je ne suis pas mon père. Ce n’est pas moi qui courait après eux. Il y avait des rumeurs comme quoi ils auraient tué ma mère pour se venger de l’enquête de mon père. Mais, je n’en sais rien. Ce n’est pas mon monde. »
« Vous n’avez donc jamais eu de contact avec la Mafia Italienne ? »  « Non. »
« Vous êtes allés en Italie récemment ? »  « Oui. »
« Qu’avez-vous fait en Italie ? »  « Rien qui ne puisse vous intéresser. Des voyages pour revoir les terres de mon enfance, partager des souvenirs avec certaines personnes. »
« Certaines personnes ? »  « Ouais, vous savez. Des amis, des proches. »
« Vous voulez parler de Côme Baldini ? »  « Désolé, je ne connais pas ce nom. Vous êtes sûr que vous venez pas juste de l’inventer parce qu’on dirait le nom d’un parfum. »
« Les noms d’Antonio Genovese et de Rob Genovese ne vous disent rien non plus alors ? »  « Je suis désolé, ça devrait me parler ? »
« Et le nom de Lukas Owen Spritz-Hood ça vous parle plus ? »  « C’est mon mari. J’aimerai bien le prévenir de cette arrestation d’ailleurs. »
« Vous ne semblez pas avoir perdu la mémoire Monsieur Hood. Alors, on va recommencer et vous allez me dire la vérité. »  

Jeudi 16 Juin. 07:30 pm.

Le policier – ou plutôt le faux policier – avait fini par quitter la pièce après de longues minutes d’interrogatoire. Il n’y avait pas eu de menace à l’encontre de ma famille même s’il laissait clairement entendre qu’il connaissait mes proches en mentionnant le nom de mon mari. Il n’y avait pas eu de menaces réelles à mon égard. Il y avait eu des coups. Son poing s’était abattu sur mon visage quelques fois. Son couteau avait flirté avec ma gorge par moment. Ses doigts avaient tordus les miens par instant. Pourtant, rien de plus n’avait glissé entre mes lèvres. Les mêmes réponses tombaient constamment. Les mêmes mots glissaient sans la moindre émotion. Gamin parfait qui avait retenu les leçons du passé. Gosse suffisamment endurant pour supporter ce moment. On avait fini par me laisser dans cette pièce. Seul. Les mains toujours entravées de menottes, j’avais passé de longues heures abandonné à mon sort. De longues heures où j’étais resté droit et silencieux. Le faux policier avait fini par revenir pour relancer l’interrogatoire. Ça avait été vain une nouvelle fois. Les mêmes questions retrouvaient droit aux mêmes réponses. Les mots restaient identiques comme parfaitement appris sans la moindre hésitation. Et, finalement, le voile se levait. Une fois le faux policier disparu, la porte s’ouvrait une nouvelle fois sur un visage qui ne m’était pas inconnu. Rob se trouvait face à moi. Le sourire passait brièvement sur mon visage. Donc, c’était Rob qui était derrière tout ça. C’était Rob qui avait organisé tout cet événement.

Le mafieux venait défaire mes menottes sans un mot avant de s’installer face à moi. Je massais mes poignets douloureux l’observant sans un mot. J’attendais. Bien trop rapidement, il abattait devant moi une série de photos. Une série de photos qui prouvait ma culpabilité pour le meurtre de mon père. F*ck it. J’aurai dû me douter qu’en lui demandant de l’aide pour me débarrasser du corps, ça pourrait se retourner contre moi. J’aurai dû explorer la chambre d’hôtel. Les yeux rivés sur les clichés, je ne bougeais pas et la voix de Rob s’élevait « Comme tu le vois petit chaton, j’ai les preuves suffisantes pour que la vraie police s’en prenne à toi pour le meurtre de ton ordure de père. Je n’ai vraiment, mais vraiment pas envie de les utiliser et de te mettre derrière les barreaux alors que tu as bien fait de mettre fin à ses jours. » Mon regard se relevait sur Rob et j’haussais un sourcil attendant la suite. Il prétendait ne pas vouloir les utiliser, mais il était clairement prêt à le faire. Il était prêt à me faire du chantage. Je le savais. Je le connaissais. « Je suis gentil chaton. Je sais que tu es marié à présent et que tu te débrouilles plutôt bien pour rester fidèle. C’est épatant. Alors, je ne vais pas te demander de mettre ton cul à ma disposition pour des clients. » Le mafieux se levait soudainement de sa chaise. Je suivais ses mouvements du regard. Il se glissait dans mon dos. Ses mains se déposaient sur mes épaules tandis que je restais de marbre. Petite marionnette bien trop consciente de son pouvoir. Ses doigts glissaient le long de mon torse alors que sa bouche trouvait mon oreille pour y murmurer quelques mots supplémentaires. « Peut-être que je le demanderai pour moi en revanche… » Des mots qui me poussaient à fermer les yeux alors que ses doigts frôlaient mon membre dans mon pantalon. Presque aussi vite qu’il était apparu derrière moi, il se plaçait de nouveau sur la chaise face à moi les mains sur la table et son regard plongé dans le mien. « Carte sur table petit chaton. Je sais de quoi tu es capable. J’ai vu de quoi tu es capable. Tu es un atout que je veux dans mon jeu. Alors, je te propose de bosser pour moi… » Le léger rire passait entre mes lèvres à ces mots et il me comprenait en un regard comme toujours. « Oui, oui je sais. Ce n’est pas vraiment une proposition. C’est plutôt une obligation si tu ne veux pas que ces photos te pourrissent l’existence et viennent par la même occasion foutre en l’air la vie de ton mari ou de ta fille. » Mon regard se posait une nouvelle fois sur les photos. J’étais reconnaissable. Beaucoup trop. Déglutissant difficilement, je relevais les yeux avant d’ouvrir la bouche « C’est quoi le boulot ? » Le mafieux rangeait les photos dans son dossier parfaitement satisfait parce qu’il savait qu’il avait gagné. Je le savais aussi. « Juste quelques missions parfois. Des hommes à faire parler. Des informations à récupérer. Parfois des hommes à torturer ou à tuer. Que des choses à ta portée chaton. » J’hochais sagement la tête. Rob applaudissait tout fier de lui. Il me détaillait la situation me confiant un téléphone que je devais toujours garder sur moi. C’était sur ce téléphone qu’il m’enverrait la totalité des informations. Si je ne répondais pas dans les vingt minutes après un message, les photos seraient envoyées et ma vie serait réduite à néant. L’accord semblait mis en place et Rob me laissait quitter la pièce. De rapides soins m’étaient donnés avant qu’on ne me conduise de nouveau à l’endroit où ma moto avait été laissé. Le dernier avertissement sonnait et la voiture disparaissait me laissant seul dans la rue. Seul et changé encore une fois.

Jeudi 16 Juin. 09:00 pm.

Garé devant le Sun Rock, mes iris sombres fixaient l’endroit. J’avais contacté ma boss pour lui dire que je ne viendrais pas travailler au Lord Hobo ce soir parce que je me sentais fatigué. En vérité, je ne me sentais juste pas capable de supporter le boulot après ce qui venait de se passer. Pourtant, au lieu de sagement rentrer à la maison pour tenter de me reposer et de faire bonne figure devant mon mari, je me retrouvais devant son lieu de travail. Est-ce que je devais lui parler de toute cette histoire ? Oui. Non. Peut-être. Putain, je n’en savais rien. Il allait bien voir que quelque chose n’allait pas. Il allait bien se rendre compte qu’il y avait un problème. Mais, pouvais-je réellement lui conter cet accord que je venais de passer à cause de la menace qui pesait sur mon être ? Je l’ignorais. Poussant la porte du Sun Rock, mon regard balayait l’endroit sans apercevoir mon amoureux et je m’empressais de descendre au sous-sol où j’aurai moins de risques de le croiser. Quoi que… Il y avait de fortes chances pour que X ou Y aillent dire à mon mari que j’étais là comme ça arrivait au Lord Hobo. Dès que Mio Amore était au Lord Hobo, vous pouviez être sûrs et certains que j’étais mis au courant très rapidement. Peut-être donc que mon amoureux allait lui aussi obtenir l’information beaucoup trop vite. M’installant au bar, un barman ne tardait pas à me faire face et je commandais un simple whisky. De l’alcool. Pour la première fois depuis des mois. De l’alcool pour la première fois depuis que j’avais vu les médecins suite à mes pertes de mémoire et qu’ils m’avaient interdits tant de choses. Le verre ne tardait pas à se retrouver devant moi. Je le fixais sans savoir quoi faire. Est-ce que je pouvais vraiment le boire ? Ce n’était qu’un verre après tout et j’avais le droit de boire si je n’abusais pas n’est-ce pas ? Mais, putain, ce n’était pas vraiment ça qui trottait dans ma tête. Non. Je me questionnais surtout sur les mots que j’allais devoir souffler à mon amoureux. Je m’interrogeais sur ce que j’étais censé dire. Alors, comme pour me donner le courage, j’attrapais le verre que je vidais cul sec. Plongeant dans les vieux démons, je ne tardais pas à en commander un second. Peut-être qu’avec un peu de chance ce second verre me donnerait l’espoir que tout se passe bien. On avait beau courir aussi loin qu’on voulait, le passé finissait toujours par nous rattraper. Mais, après tout, les missions confiées par Rob étaient peut-être bien le but de mon existence. Peut-être que c’était ce pour quoi j’étais fait depuis le jour où ma vie avait basculé aux côtés de la Mafia.
@Lukas O. Spritz-Hood

Pour information:

Neal T. Hood-Spritz omg mes feels

Piou
Je m'appelle : Lu/P'tit Lu/Owi/ ou ce que tu veux
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Winthrop
Je viens de : St Pettersbourg
Dans la vie, je suis : co gérant du SunRock
et niveau sentimental je suis : Marié à Neal
On dit de moi que je suis : Un prince charmant, parfait, une fée, une colombe, trop bien pour ce monde qui ne me mérite pas. Sauf que j'ai un peu de mal avec tout ça.
et que je ressemble à : Finn Cole

Hors jeu, mon pseudo est : Bab
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/11/2019
avec : 35864
messages à mon actif, dont : 491
rps. Les créations de mon profil viennent de : Bab: iconn, giff, Joemaw: ava
Pour finir, je joue également : /.

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011101321484 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011100239403 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011132892730
LUKAS OWEN SPRITZ
✧ ✦ ✧
” who is he "
Loyal ✦ Unique✦ Kafkaïen ✦ Altruiste ✦ Saltimbanque ✦ Optimiste ✦ Waouh ✦ Enthousiaste ✦ Nuancé ✦ Spontané ✦ Passionné ✦ Résilient ✦ Inspiré ✦ Tendre ✦ Zen

✧ ✦ ✧

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307010918770936 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011001575388 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011002251164
” if you need more "

✦ Né à Saint Petersbourg le 6 Mars 1995 ✦ Fils de Léna Ballerine Russe et d’Alessio Architecte Italien ✦ A suivis sa mère lors de toutes ses représentations autour du monde ✦ S'inspire depuis toujours de ses voyages pour composer de nouvelles chansons, de nouveaux écrits ✦ Reçoit son premier instrument à 5 ans un accordéon, qu'il maîtrise parfaitement ✦ Joue de la guitare depuis ses 15 ans, sa première guitare s'appelle Nadia, du nom de sa meilleure amie à l'époque ✦ A une grande collection d'instrument de musique rare exposé dans l'appartement de ses parent à NYC ✦ A vingt ans il fait le pari de vivre une année sans carte bleu et sans aide de personne, il vivra à la rue sept mois avant de terminer son expérience à l'hôpital pour une pneumopathie ✦ Devient accro à la clope ✦ A découvert un relation extra conjugal de son père avec la mère de son meilleur ami ✦ Sa première fois fus en 2011 avec Nadia sa meilleure amie à l'époque ça a tout brisé en eux ✦ A étudié trois ans à l'Institut de littérature Maxime Gorki à Moscou ✦ Tous les 24 Décembre au soir il assiste à un concert d'orchestre symphonique ✦ Est devenu claustrophobe après avoir été enfermé par d'autres enfants dans un placard ✦ Pratique le langage des signes, son préféré: Histoire ✦ Son chat est un Main Coon Meeko ✦ A une démarche personnel pour le zéro déchet ✦ Se pose la question de rejoindre Youth for Climate ✦ Boycott les grandes enseignes et essaye le vrac autant que possible ✦ Est un homme de valeur, sa vie est régie par des règles d'ors ✦ Prend son temps pour TOUT, il veut connaître, savoir pour comprendre ✦ Ne couche pas le premier soir, et ne couche pas tant qu'il ne connaît pas ✦ Ne sais pas se battre mais s'interpose toujours lors d'une agression, même au risque de sa vie ✦ Exprime ses émotions et pour lui ce n'est pas une faiblesse que de pleurer ✦ L'écriture est un exutoire, il y dépose tout ✦ Un homme entier et prêt à tout pour ceux qu'il aime ✦ Après chaque voyage il ramène une bouteille d'alcool typique de la région visitée, elle sera consommé avec Naëlle exclusivement ✦ Ouvre un Meetssenger professionnel en juin pour partager ses enregistrements ✦ A la rentrée 2020 il arrête ses études de littérature pour prendre la musique en majeur ✦ Se met en couple avec Neal à la rentrée de manière exclusive ✦ Subit une agression lors du saccage de son studio d'enregistrement, il ressort avec des côtés cassé, un plâtre, des ecchymoses ✦ S'inscrit au concours de talent auquel il est sélectionné ✦ Accepte les clés que l'appartement de son père qu'il lui à acheté ✦ A été le premier enlevé par Keith en octobre, retrouvé en fin de mois il souffre de cauchemars, et d'angoisse. A des difficultés à se remettre à la musique et à l'écriture. ✦ Le retour à la réalité est difficile passe plusieurs à l'hôpital, avant d'emménager chez Neal ✦ N'obtiendra pas son semestre ✦ Ouvre le SunRock avec Lana le 29 janvier 2021 ✦ Offre à Neal la bague de sa mère lors de la saint valentin en signe d’être toujours là pour lui qu’importe la direction que prendra la relation ✦ Naissance d’Aurore le 20 février 2021✦ ✦ Reçoit une lettre des organisateurs de Coachella le jour de son anniversaire: le SunRock y est invité ✦ Remonte sur scéne pour la première vrai fois et pleinement au Spring Break ✦ Montra sur scéne à Coachella ✦ Futur parrain de bébé de Gemma ✦ Accepte le demande en "mariage" de Neal ✦ ✦ Se renseigne pour l'adoption d'Aurore ✦ Vis mal la perte de mémoire de Neal ✦ Demande à sa cousine Kira de venir en renfort fin mai pour m'aider à gérer le SunRock ✦ Part en Road trip avec Katalia courant juin ✦ Décide de changer d'appartement avec Neal et de lancer le mariage quand celui ci retrouve ses souvenirs ✦ Monte sur Scéne à Lollapalooza en Juillet à Chicago ✦ Part au Summer Camp en Aout ✦ Se foule la cheville à la fin du Summer Camp ✦ Mariage le 7 Novembre ✦ Achat d'une maison à Winthrop ✦ Invité par Aaron et Eros pour Thanksgiving ✦ S'occupe d'Aurore en compagnie de Neal parce que Summer est à l'hôpital ✦ Organise avec Lana un week end à la montagne pour les un ans du SunRock en compagnie de tout les employés ✦ Frappe un homme qui viens l'embrasser sans autorisation lors du Kiss Killer à Coachella ✦ Est Co président au Summer Camp 2022 ✦ Se fait agresser et crois
avoir perdu sa chaine qui comprend sa bague de fiançailles ✦ Sort de la bagarre avec de nombreux bleu aux visage et au corps, le poignet droit affaibli il porte donc une atèle pendant une dizaine de jours ✦ Anton disparait le lendemain, ce qui le fait totalement vriller, avec de véritable envie de meurtre ✦


your life isn’t your if you
always care what others think.

−·−− −−− ··− ·− ·−· · ··· − ·−· −−− −· −−·
My distinctive signs

✦ Sa première guitare étant détruite en janvier 2020, il en a acheté une nouvelle, elle porte le nom de [i]Neal, gravé au dos de la caisse de résonance ✦ Porte un bracelet un bracelet au poignet gauche avec les initiales L & N offert par Neal pour ses 25 ans ✦ Porte les cicatrices de l’accident du métro dans les paumes de ses mains ✦ A fait mettre sous résine le trèfle à quatre feuille offert par Hugo lors de l'épreuve du labyrinthe et le garde en porte clé ✦ A force d'avoir écris « L&T » entouré d'un Neakas infini dans la paume de sa main l'ancre à laissé une marque ✦ Porte un second bracelet au poignet offert par Neal, un souvenir de Cape Code ✦ Porte clé agrémenté d'une pièce de puzzle en bois offert par Neal à Noël ✦ A un tatouage à l'annulaire gauche un "N" sur le dessus du doigt et un "T" à l'intérieur depuis février 2021 ✦ Pour ses 26 ans il recevra des objets qui ne le quitteront plus : une médaille et une plaque rejoigne son porte clé, une pochette contenant une pièce qui se trouve dans la poche intérieur de sa veste, un médiator qui s’il n’est pas utilisé est dans son portefeuille, un carnet en cuir et un stylo constamment dans mon sac à dos ✦ Porte une chaine au cou avec une bague de femme offert par Neal lors de la demande en "mariage"✦ ✦ Se fait tatouer le logo du SunRock à l'intérieur de l'avant bras droit et "Prosto" sous le "T" en Mai 2021 ✦ Porte une alliance gravée ✦ tatouage sur l'omoplatte gauche d'une Colombe aux ailes de fée en décembre 2021 ✦ Tatouage "you can go the distance, you can run the mile, you can walk straight through hell with a smile, you can be a hero, you can get the gold, breakin' all the records they thought never could be broke, do it for your people, do it for your pride" sur les côtés en mai 2022 ✦ [/i]

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307010926939059
” A BIT OF ME A PIECE OF YOU "
” love makes a family "

Horaire des cours
Du lundi, Mercredi, Jeudi Vendredi: 7h45 - 11h45
Mardi: 12h - 16h
Horaire du SunRock
Mardi - Mercredi - Jeudi : 17h - 22h30
Vendredi - Samedi : 18h - 23h30.

<iframe width="50" height="20" src="https://www.youtube.com/embed/uCUpvTMis-Y?start=5" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

• Meeko en Kat Sitting (emo)
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tumblr_oyldxcjyMy1ug9tt2o1_1280
• Demoiselles en détresses en court de sauvetage (emo)
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tumblr_o17ow1XtXM1r2xr06o7_500
• Melu' et Meeko Perfect date :heaart:
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 7PQ1Eq38_o
• Cadeau de Neal pour les 25 ans (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 2511619667
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Cadeau11
• Têtes de Mules
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200327113946269016(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200328021133309071
• #KLM
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas FzbcgUN
• NeaKas nique le temps
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200616094954436404
• Porte Clé Souvenir du labyrinthe
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Pendentif-trefle-a-4-feuilles-01
• KaNeakas <3
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 2oor
• Souvenir de Cap Code
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas CapeCod_Silver_Navy_1024x1024
• New Familly
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210418091627249975
• Tentation
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Neakas-4

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 20021608055864050


(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 1116103942 Qui chaque jour sauvera le rêve de la Chatbox ?
Qui chaque jour brandira le drapeau de la Chatbox ?
C’est notre héros Lukaman.
Qui portera l’espoir de la Chatbox ?
Qui prouvera que l’on peut gagner ?
C’est notre héros, Lukaman.
Qui fera peur à ces sirènes qui nous noient ?
Qui vaincra l’ennemi juré de la Chatbox ?
C’est le porteur du drapeau de nos valeurs.
Qui parrainera nos fidèles petits nouveaux ?
Qui par son amour et sa mignonnerie saura nous montre le chemin du rp ?
C’est notre cher Lukaman.
Notre grand héros de la Chatbox,
Entendra nos souhaits de liens.
Qui est le petit cul, héros de notre Chatbox ?
Qui tombe sous le charme de Neal adoré ?
Notre héros qui porte les couleurs d’Harvard,
Le porte bannière de nos étudiants
C’est notre héros Lukaman,
Notre meilleur ami, celui qui fais peur aux sirènes du fond de la Chatbox,
Notre héros fidèle,
Notre Lukaman adoré.
Même lorsqu’il n’est pas là,
Il hante les couloirs de notre grande maison,
Il veille sur nous, même endormi,
Notre héros, Lukaman.
Comment oublier l’amour de ce héros ?
Je t’aime, je t’aime, Lukaman,
Il nous aime à chaque venue à la maison,
Notre grand héros,
Lukaman, le seul et l’unique pêcheur,
De nos corps attirés par Timmy,
Timeout cruel de notre Chatbox.
Notre Héros,
Lukaamaaan. (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 1116103942

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas NpszQwXL_o

WARNING // concernant (Lukas)
Sexe (termes érotiques), Addiction (tabac), Kidnapping, Marqué psychologiquement par la violence de certain événement.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun pour le moment.


Meetsacgussets
The SunRock
oWen
LIEN DU POST
Lun 6 Juin - 20:47
Portland dans quelques jours, Portland pour la fête de la musique. Portland où je devais me produire sur scène et je n'avais que ça en tête. Les affaires étaient prêtes pour ce qui pouvait être pris en avance, et pourtant tout les soir je venais vérifier s'il ne manquait rien, si rien n'avait disparu, s'il ne fallait pas rajouter quelques choses dans cette valise, avant que mon amoureux n'apparaissent à mes côtés et vienne me faire penser à autre chose. Qu'il ne s'approche et qu'il vienne me rassurer. Mais ça ne changeait rien pour le reste de la journée où il n'était pas à mes côtés. Quand j'étais au SunRock, je passais mon temps à y penser, et si ce n'étais pas un objet qui nous ferai défaut, mais ma voix qui se couperai une voix sur scène et si .... et si le silence recommençait? Trop de question était en suspend, alors que dans le fond ce n'était pas le plus important concert que j'avais fait, il y en avait eu des tas depuis l'ouverture du SunRock. Deux Coachella, Un Lolapalooza, le concert de la nouvelle année, merde ce n'était pas rien ça. C'était même plus impressionnant que Portland, tout de même. Ou alors est ce que c'était parce que cette idée de tournée trottait quelques part dans ma tête, est ce que le fait d'avoir donné un rôle important à mon mari pour cette occasion ne jouais pas? J'en savais rien. Mais toujours était que je n'étais pas très concentré.

Et puis il n'y avait pas que ça, j'avais accepté d'être le mentor de Lucas dans le cadre de sa thérapie, mais est ce que j'avais réellement les épaules pour ça au final? Je relisais nos échanges et parfois j'avais l'impression de donner mon avis sur tout tout le temps, chercher à savoir la moindre chose, pour pouvoir aider. Ca ne me plaisait pas vraiment, quand bien même j'avais envie d'aider. Aider Alma avec sa grossesse qui se débrouille comme elle peut, être là pour Aurore et Summer si besoin, Ati aussi. Ca faisait beaucoup, et je crois que j'en étais fatigué de tout ça, pour le moment. Il fallait que je me recentre, il fallait que je retourne voir Mark, pour juste parler je crois. Et des vacances. Quelques à peine, dix jours tout justes. Juste dix jours, dont deux à Portland et les vacances seront là. C'était bientôt.

C'est ce qui me tournais dans le tête ces derniers temps, en plus de l'état de mon mari qui ne quittait jamais mon esprit. Ce soir ne faisait pas exception à la règle, quand je me perdais dans ses pensées trop dérangeante, je fermais les yeux un instant, inspirant un grand coup en repensant aux contacts rassurant, avant de me concentrer de nouveaux sur ma tâche, les mains dans l'évier à faire la vaisselle, seulement le couteau venais me glisser d'entre les mains. Serrant les dents, je regardais la blessure en me disant que ça fait un moment que ce n'étais pas arrivé. La blessure n'était pas profonde, mais pourtant les goutes de sang venais se diluer dans l'évier. Je venais passer ma main sous l'eau, grognant parce que ça piquait. Kira arrivait alors pour me prévenir que mon amoureux venait de passer les portes et qu'il était descendu directement en bas. J'attrapais alors une serviette, qui trainais dans le coin, pour éponger le peu de sang qui pourrait couler, d'ici que je mette un pansement.

Les sourcils froncés, je me dirigeais vers les escaliers cherchant du regard mon mari dans la foule, assit au bar, dos à moi, je m'arrêtais un instant pour voir la scène, une commande passé, mes yeux suivent le serveur, qui saisit un bouteille de whisky. Soupirant, j'observais la scène dans son entièreté. Le verre était vidé rapidement avant qu'un second ne suivis. Quelques chose n'allait pas, mon amoureux faisait tout son possible pour suivre les instructions des médecins. Quand bien même je l'avais encouragé à lâcher la bride j'aurai mis ma main à coupé qu'il ne la lâcherai pas au SunRock et certainement pas sans venir à mon contact dans un premier temps. Alors je venais prendre un grande inspiration, avant de continuer de descendre les marches, essayer de contrôler mon cœur qui commençait à s'affoler, ce n'était peut être rien au final.

Traversant la foule, je venais susurrer au creux de son oreille, tout en mettant mes bras autour de sa taille. J'suis puni de bisous? Comme pour essayer de chasser l'inquiétude, le temps d'un instant. Déposer un baiser, dans son cou, avant de voir une partie de son visage abimé, automatiquement mes yeux se déposaient sur ses mains. Rien. Ca ne me dis rien qui vaille. Je me blottissais un peu plus, le temps d'un instant, enfouissant mon visage dans son cou, fermant les yeux. Essayer de contrôler mon cœur et sa course qui se voulait déjà un peu trop folle depuis des jours. Je finissais par me décaler au bout de quelques minutes, et à m'adosser au bar, un maigre sourire sur le visage. Ca ne me plaisait pas de le voir dans cet état. Et pourtant je faisais des effort. Je prend de la glace et on va dans le bureau Amore? lâché d'une voix posée et calme autant que je pouvais, je glissais ma main abîmé dans la sienne.

@Neal T. Hood-Spritz




You can go the distance, you can run the mile, You can walk straight through hell with a smile, You can be a hero, you can get the gold, Breakin' all the records they thought never could be broke, Do it for your people, do it for your pride

Titre de propriété :


I am an angel with a shootgun
Je m'appelle : Neal
j'ai : 29
ans et j'habite actuellement à : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
Je viens de : Naples en Italie
Dans la vie, je suis : barman au Lord Hobo & mécanicien au Holy Motors
et niveau sentimental je suis : marié avec Lukas
On dit de moi que je suis : Étrange, infidèle
et que je ressemble à : Thomas Brodie-Sangster.

Hors jeu, mon pseudo est : Nagini
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
avec : 42144
messages à mon actif, dont : 200
rps. Les créations de mon profil viennent de : Joemaw & Nagini
Pour finir, je joue également : Ange K. Murray
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 •

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my husband
◆ Côme : my mafia boy

FAMILY
◆ Aurore : daughter
◆ Katalia : little angel sister
◆ Summer : wifey, mom of Aurore
◆ Léan : half brother

SEX
◆ Albus : ex client
◆ Félix : ex sex friend
◆ Jace : intense friendship, sexual tension

FRIENDS
◆ Alma : adorable friend
◆ Georgie : special friend
◆ Jeremy : masseur
◆ Kassidy : friend & boss
◆ Ryles : my baby, bromance

HATE
nobody

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

A strong past for a relationship that is a little too unique
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Jnijkv10

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
Mercredi : soirée off
Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
Samedi :  12:00 am – 03:00 am
Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

Travail au Holy Motors
Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
Mercredi : off
Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
Samedi :  off
Dimanche : off

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tenor

RPs OUVERTSS - 7/10
Lukas (20)
Lukas (21)
Lukas (22)
Nathaniel (8)
Albus (1)
Côme (6)
Jace (1)

QnT OUVERTS - 1/5
Lukas (9)
LIEN DU POST
Jeu 9 Juin - 15:21
Les iris sombres rivés sur le nouveau verre de whisky qui venait de se poser devant moi, les paroles de Rob tournaient en boucle à l’intérieur de mon esprit. Les propos se répétaient de façon incessantes comme si, quelque part, j’avais l’espoir de trouver une faille qui me permettrait de me libérer des chaînes sur le champ. Stupide gamin. C’était Rob et il avait une emprise sur moi. Une emprise bien trop ancrée et profonde à laquelle je ne savais guère résister. Quand Rob me demandait quelque chose, j’avais l’impression de devoir lui obéir sans détour. Je me sentais obligé sans pour autant que cela me dérange réellement. C’était comme s’il s’agissait simplement d’une normalité dans mon monde. Dans ce monde de la Mafia dont j’avais fait partie. Je ne pourrais guère me libérer des missions que le mafieux désirait me confier. Au-delà de la peur que ces photos soient données à la police et que toute ma vie soit bouleversée, il y avait ce quelque chose en moi qui avait envie d’accomplir ces actes. Il y avait ce quelque chose en moi qui désirais pimenter l’existence avec ces missions. J’aurais pu mettre en place un quelconque plan pour tenter de récupérer les clichés. C’était possible bien sûr. Cependant, je ne savais pas si Rob en avait plusieurs exemplaires ou pas. Et, putain, je n’avais pas envie d’entrer en guerre contre lui. Pas maintenant. Pas aujourd’hui. Pas alors que j’avais trop à perdre. Si j’avais tenté ma chance contre Antonio des années plus tôt, c’était parce que je n’avais rien à perdre. Que je vive ou que je meurs m’importait peu. Et, je n’avais pas grand monde dans ma vie à cette époque en dehors de la Mafia. Alors, ouais, face à Antonio, c’était du pile ou face sans réelles conséquences. Soit je mourrais, soit je vivais et ça me convenait parfaitement. Néanmoins, au jour d’aujourd’hui, les choses étaient différentes. Il y avait Lukas. Il y avait Aurore. Il y avait Summer. Il y avait Katalia. Il y avait Nate. Et il y en avait tant d’autres. La liste de prénoms était longue. La liste des proches était réelle. Le danger pulsait au-dessus des têtes. Je ne pouvais pas me lancer dans une guerre contre Rob. C’était trop dangereux pour d’autres que moi. Alors, je n’avais pas beaucoup de choix sur le plateau. Il ne me restait plus qu’à accepter ou refuser le deal. Le refuser serait revenu à me condamner à la prison et à bouleverser la vie de tous mes proches. Moi en prison… Je ne ferai sans doute pas long feu. Gamin déjà trop abîmé. Gosse au bord du gouffre. Aussi, je l’avais accepté. Tout seul. Sans en discuter avec qui que ce soit. De toute manière, Rob voulait une réponse dans l’immédiat. Une réponse positive avait glissé entre mes lèvres. Une réponse positive qui changeait ma vie, mon être et qui risquait de provoquer bien trop de tremblements dans l’existence.

Tendant lentement la main pour attraper le nouveau verre qui était posé devant moi, je ressentais cette alarme qui cognait dans ma tête. L’alcool n’était pas bon. Mais, putain, je ne voyais pas d’autres moyens d’encaisser ce soir. L’alcool était moins dangereux que les combats qui eux-mêmes étaient moins dangereux que d’offrir mon corps à n’importe qui pour une baise que je voulais brutale. L’alcool était ma seule échappatoire. Juste une fois. Juste ce soir. Juste le temps d’être capable de faire face à ce nouveau monde qui ne m’était pas réellement étranger. Pourtant, comme si le subconscient avait conscience du danger que je prenais, il m’avait conduit au Sun Rock. Il m’avait poussé à me rendre sur le lieu de travail de mon mari tout en sachant pertinemment que, malgré mes efforts pour l’éviter à mon arrivée, je ne parviendrais pas à lui échapper. C’était comme si quelque part je cherchais déjà à ce qu’il vienne me sauver. Gamin paumé qui ne savait même pas comment tout expliquer. Gosse perdu qui n’avait pas envie de parler. L’amoureux arrivait. Les bras s’enroulaient autour de ma taille sans provoquer le moindre sursaut. Contact attendu. Contact espéré. Ma main relâchait aussitôt le verre sans y avoir touché. Mes iris se fermaient. Et, quelque part au fond de mon être, je suppliais déjà mon amoureux de me pardonner. Me pardonner pour ce deal accepté. Me pardonner pour notre vie bousculée. Me pardonner aussi peut-être pour cette soirée où je risquais de trop parler ou au contraire de ne pas parler et d’être un peu trop différent. Les yeux fermés, je me rendais seulement compte à l’instant à quel point mon cœur cognait fort dans ma poitrine. Un cœur qui s’apaisait au contact de mon amoureux et de sa voix qui résonnait dans le creux de mon oreille. Un léger rire amusé se dessinait sur mon visage aux mots qu’il soufflait. Des mots qui se voulaient doux et légers. Des mots qui semblaient avoir envie de chasser les nuages présents au-dessus de ma tête. De nos têtes. Et je me laissais avoir un instant. Je me laissais transporter un moment secouant négativement la tête de façon très légère, juste pour lui dire que non il n’était pas puni. Ses lèvres glissaient dans mon cou, provoquant les délicieux frissons comme toujours et je le sentais bouger. La tension s’emparait aussitôt de mon corps. Mes yeux restaient fermés alors que je savais. Je savais qu’il était en train de m’observer. Observer le visage abîmé qui montrait que quelque chose était arrivé. Observer les mains qui n’avaient rien et qui prouvaient que je ne m’étais pas battu. Lentement, je relevais l’une des manches de ma veste pour laisser apercevoir la marque des menottes qui avaient serré mes poignets bien trop longtemps. Je ne savais pas si mon amoureux l’avait réellement vu alors qu’il enfouissait son visage dans mon cou. Était-ce à cause de cette marque aperçue ? Ou bien était-ce parce qu’il savait que le mauvais présage était là sans réellement savoir à quoi s’attendre ? Je n’en savais rien. Je le laissais simplement faire, profitant moi aussi du doux contact entre nous. Je ne bougeais pas. Je restais juste là. Iris fermés, souffle et cœur apaisé. Je restais là à profiter de la parenthèse.

Parenthèse bien trop courte. Mes prunelles s’ouvraient pour tomber sur Mio Amore. Il finissait par se décaler. Son contact me manquait aussitôt, mais je ne bronchais pas conscient qu’il fallait échanger. Je l’observais s’adosser au bar avec ce maigre sourire sur le visage. Ce sourire qui ne lui allait guère. Ce sourire qui me brisait le cœur. Ce sourire qui me foutait les entrailles à l’envers. Ma main se tendait de nouveau vers le verre de whisky en quête de courage vain et de cet apaisement illusoire. Je le vidais cul sec une nouvelle fois offrant une brève grimace à mon amoureux comme pour m’excuser de boire. Mais, je restais tout de même sage. Ce n’était que deux verres. Deux verres que j’avais pris au Sun Rock. Juste deux petits verres et je n’en commandais pas de nouveau. Juste deux verres dans un lieu où je savais que mon amoureux allait venir me sauver rapidement. Déposant le verre vide sur le comptoir, mon attention était de nouveau captée par mon mari lorsque sa voix résonnait. Calme. Posée. Il semblait proposer le programme. Néanmoins, je savais qu’il l’énonçait. Je savais que je ne pouvais pas dire non. Je ne voulais même pas dire non. À croire que ce mot était banni de mon vocabulaire depuis que Rob s’était invité face à moi. Hochant doucement la tête, je me levais du tabouret laissant la main de mon amoureux venir attraper la mienne. Mes sourcils se fronçaient aussitôt. Le contact clochait. Je m’arrêtais net levant la main de Mio Amore à mes yeux. J’observais la coupure un bref instant avant de souffler « Tu as la tête ailleurs… » L’affirmation glissait entre mes lèvres comme si elle n’était pas à discuter. Elle ne l’était pas d’ailleurs. Si Mio Amore s’était coupé, c’était qu’il n’était pas à cent pour cent concentré sur ce qu’il faisait et donc que ses pensées étaient embrouillées. Reprenant sa main dans la mienne, je marmonnai un « Glace, ton bureau et pansement » avant de me remettre en marche. J’agissais en mode pilote automatique. Je demeurais silencieux. La glace était rapidement récupérée et nous passions la porte du bureau de mon amoureux. Lâchant sa main, je fermais derrière nous avant de rapidement me mettre en recherche d’un pansement. Je savais que mon mari en avait par ici et je ne tardais pas à les trouver. De retour face à Mio Amore, j’attrapais sa main pour mettre le pansement sur la coupure avant de plonger mon regard dans le sien en lui offrant un petit sourire comme si tout était réglé à présent. Mes mains se déposaient sur ses hanches et je le rapprochais de moi. Nos corps entraient en contact provoquant comme toujours cette délicieuse étincelle dans l’être. Sans perdre une seconde de plus, ma bouche fondait sur celle de mon amoureux. Fuir. Oublier. C’était ce que je voulais. Gamin qui n’avait pas envie de conter les événements d’aujourd’hui. Gosse qui préférait plonger dans une autre spirale. J’offrais un langoureux baiser à mon mari laissant mes doigts glisser lentement sous son haut pour caresser le bas de son dos. Lorsque le souffle vint à manquer, je m’éloignais à peine retirant ma veste et mon tee-shirt en vitesse avant de venir de nouveau m’emparer des lèvres de l’homme que j’aimais. Lentement, je l’attirais à moi le poussant à me suivre tandis que je reculais. Je reculais jusqu’à ce que je sente le bureau derrière moi. Et, à cet instant, mes lèvres se décrochaient de celles de mon mari. Mes mains remontaient avec lenteur le long de son dos par-dessus son haut. Je caressais sa nuque un instant sans détacher mon regard du sien. Les mains croisées derrière son cou, je finissais par souffler un « J’ai envie de toi… » qui était bien loin des aveux que j’aurai dû faire ce soir après les événements du jour. Je cherchais cette évasion et ce silence. Je cherchais l’oubli. Je cherchais juste à laisser cette histoire loin de mon mari alors que je savais. Je savais qu’il finirait par l’apprendre. Je savais qu’il saurait me faire parler. Mais, putain, là je n’avais pas envie de souffler cette réalité. Une réalité qui venait chambouler nos vies. Une réalité qui, au fond, me plaisait peut-être un peu trop.

@Lukas O. Spritz-Hood

Neal T. Hood-Spritz omg mes feels

Piou
Je m'appelle : Lu/P'tit Lu/Owi/ ou ce que tu veux
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Winthrop
Je viens de : St Pettersbourg
Dans la vie, je suis : co gérant du SunRock
et niveau sentimental je suis : Marié à Neal
On dit de moi que je suis : Un prince charmant, parfait, une fée, une colombe, trop bien pour ce monde qui ne me mérite pas. Sauf que j'ai un peu de mal avec tout ça.
et que je ressemble à : Finn Cole

Hors jeu, mon pseudo est : Bab
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/11/2019
avec : 35864
messages à mon actif, dont : 491
rps. Les créations de mon profil viennent de : Bab: iconn, giff, Joemaw: ava
Pour finir, je joue également : /.

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011101321484 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011100239403 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011132892730
LUKAS OWEN SPRITZ
✧ ✦ ✧
” who is he "
Loyal ✦ Unique✦ Kafkaïen ✦ Altruiste ✦ Saltimbanque ✦ Optimiste ✦ Waouh ✦ Enthousiaste ✦ Nuancé ✦ Spontané ✦ Passionné ✦ Résilient ✦ Inspiré ✦ Tendre ✦ Zen

✧ ✦ ✧

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307010918770936 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011001575388 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011002251164
” if you need more "

✦ Né à Saint Petersbourg le 6 Mars 1995 ✦ Fils de Léna Ballerine Russe et d’Alessio Architecte Italien ✦ A suivis sa mère lors de toutes ses représentations autour du monde ✦ S'inspire depuis toujours de ses voyages pour composer de nouvelles chansons, de nouveaux écrits ✦ Reçoit son premier instrument à 5 ans un accordéon, qu'il maîtrise parfaitement ✦ Joue de la guitare depuis ses 15 ans, sa première guitare s'appelle Nadia, du nom de sa meilleure amie à l'époque ✦ A une grande collection d'instrument de musique rare exposé dans l'appartement de ses parent à NYC ✦ A vingt ans il fait le pari de vivre une année sans carte bleu et sans aide de personne, il vivra à la rue sept mois avant de terminer son expérience à l'hôpital pour une pneumopathie ✦ Devient accro à la clope ✦ A découvert un relation extra conjugal de son père avec la mère de son meilleur ami ✦ Sa première fois fus en 2011 avec Nadia sa meilleure amie à l'époque ça a tout brisé en eux ✦ A étudié trois ans à l'Institut de littérature Maxime Gorki à Moscou ✦ Tous les 24 Décembre au soir il assiste à un concert d'orchestre symphonique ✦ Est devenu claustrophobe après avoir été enfermé par d'autres enfants dans un placard ✦ Pratique le langage des signes, son préféré: Histoire ✦ Son chat est un Main Coon Meeko ✦ A une démarche personnel pour le zéro déchet ✦ Se pose la question de rejoindre Youth for Climate ✦ Boycott les grandes enseignes et essaye le vrac autant que possible ✦ Est un homme de valeur, sa vie est régie par des règles d'ors ✦ Prend son temps pour TOUT, il veut connaître, savoir pour comprendre ✦ Ne couche pas le premier soir, et ne couche pas tant qu'il ne connaît pas ✦ Ne sais pas se battre mais s'interpose toujours lors d'une agression, même au risque de sa vie ✦ Exprime ses émotions et pour lui ce n'est pas une faiblesse que de pleurer ✦ L'écriture est un exutoire, il y dépose tout ✦ Un homme entier et prêt à tout pour ceux qu'il aime ✦ Après chaque voyage il ramène une bouteille d'alcool typique de la région visitée, elle sera consommé avec Naëlle exclusivement ✦ Ouvre un Meetssenger professionnel en juin pour partager ses enregistrements ✦ A la rentrée 2020 il arrête ses études de littérature pour prendre la musique en majeur ✦ Se met en couple avec Neal à la rentrée de manière exclusive ✦ Subit une agression lors du saccage de son studio d'enregistrement, il ressort avec des côtés cassé, un plâtre, des ecchymoses ✦ S'inscrit au concours de talent auquel il est sélectionné ✦ Accepte les clés que l'appartement de son père qu'il lui à acheté ✦ A été le premier enlevé par Keith en octobre, retrouvé en fin de mois il souffre de cauchemars, et d'angoisse. A des difficultés à se remettre à la musique et à l'écriture. ✦ Le retour à la réalité est difficile passe plusieurs à l'hôpital, avant d'emménager chez Neal ✦ N'obtiendra pas son semestre ✦ Ouvre le SunRock avec Lana le 29 janvier 2021 ✦ Offre à Neal la bague de sa mère lors de la saint valentin en signe d’être toujours là pour lui qu’importe la direction que prendra la relation ✦ Naissance d’Aurore le 20 février 2021✦ ✦ Reçoit une lettre des organisateurs de Coachella le jour de son anniversaire: le SunRock y est invité ✦ Remonte sur scéne pour la première vrai fois et pleinement au Spring Break ✦ Montra sur scéne à Coachella ✦ Futur parrain de bébé de Gemma ✦ Accepte le demande en "mariage" de Neal ✦ ✦ Se renseigne pour l'adoption d'Aurore ✦ Vis mal la perte de mémoire de Neal ✦ Demande à sa cousine Kira de venir en renfort fin mai pour m'aider à gérer le SunRock ✦ Part en Road trip avec Katalia courant juin ✦ Décide de changer d'appartement avec Neal et de lancer le mariage quand celui ci retrouve ses souvenirs ✦ Monte sur Scéne à Lollapalooza en Juillet à Chicago ✦ Part au Summer Camp en Aout ✦ Se foule la cheville à la fin du Summer Camp ✦ Mariage le 7 Novembre ✦ Achat d'une maison à Winthrop ✦ Invité par Aaron et Eros pour Thanksgiving ✦ S'occupe d'Aurore en compagnie de Neal parce que Summer est à l'hôpital ✦ Organise avec Lana un week end à la montagne pour les un ans du SunRock en compagnie de tout les employés ✦ Frappe un homme qui viens l'embrasser sans autorisation lors du Kiss Killer à Coachella ✦ Est Co président au Summer Camp 2022 ✦ Se fait agresser et crois
avoir perdu sa chaine qui comprend sa bague de fiançailles ✦ Sort de la bagarre avec de nombreux bleu aux visage et au corps, le poignet droit affaibli il porte donc une atèle pendant une dizaine de jours ✦ Anton disparait le lendemain, ce qui le fait totalement vriller, avec de véritable envie de meurtre ✦


your life isn’t your if you
always care what others think.

−·−− −−− ··− ·− ·−· · ··· − ·−· −−− −· −−·
My distinctive signs

✦ Sa première guitare étant détruite en janvier 2020, il en a acheté une nouvelle, elle porte le nom de [i]Neal, gravé au dos de la caisse de résonance ✦ Porte un bracelet un bracelet au poignet gauche avec les initiales L & N offert par Neal pour ses 25 ans ✦ Porte les cicatrices de l’accident du métro dans les paumes de ses mains ✦ A fait mettre sous résine le trèfle à quatre feuille offert par Hugo lors de l'épreuve du labyrinthe et le garde en porte clé ✦ A force d'avoir écris « L&T » entouré d'un Neakas infini dans la paume de sa main l'ancre à laissé une marque ✦ Porte un second bracelet au poignet offert par Neal, un souvenir de Cape Code ✦ Porte clé agrémenté d'une pièce de puzzle en bois offert par Neal à Noël ✦ A un tatouage à l'annulaire gauche un "N" sur le dessus du doigt et un "T" à l'intérieur depuis février 2021 ✦ Pour ses 26 ans il recevra des objets qui ne le quitteront plus : une médaille et une plaque rejoigne son porte clé, une pochette contenant une pièce qui se trouve dans la poche intérieur de sa veste, un médiator qui s’il n’est pas utilisé est dans son portefeuille, un carnet en cuir et un stylo constamment dans mon sac à dos ✦ Porte une chaine au cou avec une bague de femme offert par Neal lors de la demande en "mariage"✦ ✦ Se fait tatouer le logo du SunRock à l'intérieur de l'avant bras droit et "Prosto" sous le "T" en Mai 2021 ✦ Porte une alliance gravée ✦ tatouage sur l'omoplatte gauche d'une Colombe aux ailes de fée en décembre 2021 ✦ Tatouage "you can go the distance, you can run the mile, you can walk straight through hell with a smile, you can be a hero, you can get the gold, breakin' all the records they thought never could be broke, do it for your people, do it for your pride" sur les côtés en mai 2022 ✦ [/i]

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307010926939059
” A BIT OF ME A PIECE OF YOU "
” love makes a family "

Horaire des cours
Du lundi, Mercredi, Jeudi Vendredi: 7h45 - 11h45
Mardi: 12h - 16h
Horaire du SunRock
Mardi - Mercredi - Jeudi : 17h - 22h30
Vendredi - Samedi : 18h - 23h30.

<iframe width="50" height="20" src="https://www.youtube.com/embed/uCUpvTMis-Y?start=5" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

• Meeko en Kat Sitting (emo)
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tumblr_oyldxcjyMy1ug9tt2o1_1280
• Demoiselles en détresses en court de sauvetage (emo)
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tumblr_o17ow1XtXM1r2xr06o7_500
• Melu' et Meeko Perfect date :heaart:
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 7PQ1Eq38_o
• Cadeau de Neal pour les 25 ans (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 2511619667
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Cadeau11
• Têtes de Mules
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200327113946269016(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200328021133309071
• #KLM
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas FzbcgUN
• NeaKas nique le temps
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200616094954436404
• Porte Clé Souvenir du labyrinthe
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Pendentif-trefle-a-4-feuilles-01
• KaNeakas <3
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 2oor
• Souvenir de Cap Code
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas CapeCod_Silver_Navy_1024x1024
• New Familly
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210418091627249975
• Tentation
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Neakas-4

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 20021608055864050


(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 1116103942 Qui chaque jour sauvera le rêve de la Chatbox ?
Qui chaque jour brandira le drapeau de la Chatbox ?
C’est notre héros Lukaman.
Qui portera l’espoir de la Chatbox ?
Qui prouvera que l’on peut gagner ?
C’est notre héros, Lukaman.
Qui fera peur à ces sirènes qui nous noient ?
Qui vaincra l’ennemi juré de la Chatbox ?
C’est le porteur du drapeau de nos valeurs.
Qui parrainera nos fidèles petits nouveaux ?
Qui par son amour et sa mignonnerie saura nous montre le chemin du rp ?
C’est notre cher Lukaman.
Notre grand héros de la Chatbox,
Entendra nos souhaits de liens.
Qui est le petit cul, héros de notre Chatbox ?
Qui tombe sous le charme de Neal adoré ?
Notre héros qui porte les couleurs d’Harvard,
Le porte bannière de nos étudiants
C’est notre héros Lukaman,
Notre meilleur ami, celui qui fais peur aux sirènes du fond de la Chatbox,
Notre héros fidèle,
Notre Lukaman adoré.
Même lorsqu’il n’est pas là,
Il hante les couloirs de notre grande maison,
Il veille sur nous, même endormi,
Notre héros, Lukaman.
Comment oublier l’amour de ce héros ?
Je t’aime, je t’aime, Lukaman,
Il nous aime à chaque venue à la maison,
Notre grand héros,
Lukaman, le seul et l’unique pêcheur,
De nos corps attirés par Timmy,
Timeout cruel de notre Chatbox.
Notre Héros,
Lukaamaaan. (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 1116103942

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas NpszQwXL_o

WARNING // concernant (Lukas)
Sexe (termes érotiques), Addiction (tabac), Kidnapping, Marqué psychologiquement par la violence de certain événement.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun pour le moment.


Meetsacgussets
The SunRock
oWen
LIEN DU POST
Jeu 9 Juin - 22:27
Je n'étais pas dans ce que j'étais entrain de faire, repasser sans cesse le fil du matériel nécessaire, tout et n'importe quoi. J'avais beau faire des efforts pour me concentrer, l'accident ne loupait pas et je n'avais même pas le temps de me soigner convenablement que Kira faisait son apparition pour me prévenir que mon amoureux était là, il avait passer les portes et était directement descendus. Sans prendre le temps de venir me voir. L'idée ne me plaisait guère, tout comme le fait d'apprendre par la bouche de ma cousine que le visage de mon mari est en mauvais état. Levant les yeux aux ciel, j'attrapais un torchon à la volée pour absorber le sang qui pourrait couler.

Inquiet, les sourcils froncés, je tentais tout de même de rester calme. Respirer profondément, et essayer de chasser la douleur qui commence à me tordre le ventre. Les bagarres lui étaient interdites, il le savait, il faisait en sorte de bien se comporter, il devait y avoir eu quelques chose de particulier. Il y avait toujours quelques chose de particulier quand il cherchait à m'éviter à défaut me contourner pour que je vienne le rejoindre, et il y avait toujours des éléments à délivrer après, pas toujours agréable. Moi aussi sur le canapé, dans la cuisine, mon amoureux qui passe tout droit bien trop calme, ignorant ma présence jusqu'à aller s'isoler attendant que je le rejoigne. Ca y ressemblait je le sentais. C'était peu être même pour cette raison que je restais un instant à observer. Installé à la rampe, je regardait la scène qui se déroulait sous mes yeux. Mon mari un verre à la main, alors que c'était fortement déconseillé, conforter mon inquiétude.

Je sentais mon coeur, cogner un peu trop fort, craignant les annonces où non qu'il pourrait y avoir, craignant le silence et le doute qui pourrait s'immiscer, parce que tout ça ne pouvait pas être rien. Je le sentais dans le fond. Je descendais les marches afin de rejoindre l'homme pour qui bat mon cœur, me glisser derrière lui, l'enrouler dans mes bras et profiter de quelques instants de répits, avant de nous entrainer plus loin. Lâchant quelques mots pour détendre un peu l'ambiance, afficher un sourire en entendant son rire. Gouter sa peau, avant de tout détail. Incapable de résister. Je constatais un peu plus les dégâts, voyant de plus prés, mais pourtant ses mains étaient intactes. Ils n'auraient donc porté aucuns coups? Et comme si mon amoureux avait entendu ma question il relevait sa manche pour me faire voir des marques à ses poignets. Des marques qui ne me plaisaient pas du tout, des marques qui me poussait à enfouir ma tête dans son cou. Des marques que j'essayais d'oublier en m'enivrant de l'odeur de mon amoureux, différentes de d'habitude, semblable à quand les choses ne vont pas bien. Et pourtant ce n'étais même pas cette information que je venais chercher. Je venais chercher un peu de paix et de sérénité, un peu de calme, et puis lui en procurer aussi. Certainement.

Cependant je venais mettre un terme à ses retrouvailles, je sais que nous aurions pus rester des heures ainsi, mais nous étions au SunRock, et le monde n'allait pas tarder à venir profiter d'un concert, il fallait mieux nous retrouver dans un endroit tranquille, c'était plus sage. M'adossant au bar, je venais offrir à mon homme ce sourire, qui voulait dire, Hey, raconte moi, j'suis inquiet Amore. Sans rien dire je le laissais boire son verre, avant de proposer la suite de la soirée. Nous serions plus tranquille dans le bureau, plus au calme. Une invitation qu'il ne tardait pas a accepter en se relevant et c'est ma mais blessé qui venait saisir la sienne. Je ne cherchais même pas à la cacher. Je laisser mon mari prendre l'ampleur de la blessure: minime. Les yeux rivés sur mon amoureux je confiais Portland ... Comme s'il savait déjà tout ce qui se jouait dans ma tête. Je n'allais pas chercher à lui cacher la vérité.

Le trajet pour mon bureau était silencieux, comme pour faire en sorte de faire reculer l'inévitable. Un détour pour prendre de la glace, puis le bureau, une fois à l'intérieur, je le laissais faire, préparant un verre de vodka pour mon propre compte avant de le vider et de me laisser soigner par mon chéri. Répondant à son sourire, les yeux dans les yeux, dessinant des lèvres un merci. Je me laissais faire, je me laissait happer par la bulle qu'il créait autour de nous en déposant ses mains sur mes hanches, en me rapprochant. Je me laissais faire sans sourciller, répondant à son baiser, laissant mon coeur s'affoler et mes penser s'éteindre, je me laissais faire, l'aider à retirer sa veste et son t'shirt. Je laisser mes bras filer sur ses épaules, et mes doigts venir se perdre à l'arrière de la tête. Attiré par mon mari j'avançais contre lui, comme pour rester dans notre bulle. Un instant délicieux se profilais dans l'immédiat, et à vrai dire j'en avais plus envie qu'autre chose. Cela ferai taire l'inquiétude instant. J'étais prêt à plonger dans la suite immédiate, pour repousser l'après qui m'étais inconnu mais qui pourtant me faisait déjà craindre le pire. Perdu dans les yeux de mon amoureux, je hochais la tête à son envie, répondre favorablement à son aveu avant de plonger à mon tour sur ses lèvres.

Les heures qui suivirent était un véritable délice, un bulle parfaite, avec l'union de nos deux corps, partageant les rôles, un, deux , trois fois? A croire que ni l'un ni l'autre ne voulais plonger dans la réalité et risquer de s'y briser les ailes et pourtant lors des moment d'accalmies mes yeux se perdaient sur ses poignets avant que mon attention ne soit détournée à chaque fois. Mais pas cette fois. Peut être trop épuisé des ces corps à corps, cette fois allongés sur tapis qui couvrais mon bureau, ta tête sur le torse de mon mari, j'avais pris son bras depuis plusieurs minutes déjà pour y dessiner des ti amo sur son bras alors que mes yeux étaient rivé sur son poignet. Brisant le silence pour la première fois depuis ses aveux, pour autre chose que pour des gémissements satisfaits. D'un voix calme et douce mais ne cachant pas une certaine inquiétude. Mylaya, on est en danger ? T'es en danger ? Il était peut être temps de faire face non ?

@Neal T. Hood-Spritz




You can go the distance, you can run the mile, You can walk straight through hell with a smile, You can be a hero, you can get the gold, Breakin' all the records they thought never could be broke, Do it for your people, do it for your pride

Titre de propriété :


I am an angel with a shootgun
Je m'appelle : Neal
j'ai : 29
ans et j'habite actuellement à : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
Je viens de : Naples en Italie
Dans la vie, je suis : barman au Lord Hobo & mécanicien au Holy Motors
et niveau sentimental je suis : marié avec Lukas
On dit de moi que je suis : Étrange, infidèle
et que je ressemble à : Thomas Brodie-Sangster.

Hors jeu, mon pseudo est : Nagini
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
avec : 42144
messages à mon actif, dont : 200
rps. Les créations de mon profil viennent de : Joemaw & Nagini
Pour finir, je joue également : Ange K. Murray
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 •

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my husband
◆ Côme : my mafia boy

FAMILY
◆ Aurore : daughter
◆ Katalia : little angel sister
◆ Summer : wifey, mom of Aurore
◆ Léan : half brother

SEX
◆ Albus : ex client
◆ Félix : ex sex friend
◆ Jace : intense friendship, sexual tension

FRIENDS
◆ Alma : adorable friend
◆ Georgie : special friend
◆ Jeremy : masseur
◆ Kassidy : friend & boss
◆ Ryles : my baby, bromance

HATE
nobody

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

A strong past for a relationship that is a little too unique
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Jnijkv10

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
Mercredi : soirée off
Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
Samedi :  12:00 am – 03:00 am
Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

Travail au Holy Motors
Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
Mercredi : off
Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
Samedi :  off
Dimanche : off

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tenor

RPs OUVERTSS - 7/10
Lukas (20)
Lukas (21)
Lukas (22)
Nathaniel (8)
Albus (1)
Côme (6)
Jace (1)

QnT OUVERTS - 1/5
Lukas (9)
LIEN DU POST
Ven 10 Juin - 0:46
L’existence pouvait basculer en un rien de temps. La vie pouvait changer en un si bref instant. Il suffisait d’un impact pour parvenir à chambouler le quotidien un peu trop bien écrit. La routine s’était instaurée depuis des mois dans mon existence. Il n’y avait plus rien de fou dans ma vie, hormis peut-être chaque instant que je passais auprès de mon mari qui me rendait ivre et me faisait me sentir vivant et heureux. Cependant, tout le reste avait été balayé. Il n’y avait plus de bagarres et de douloureuses blessures physiques. Il n’y avait plus de folles soirées et de moments partagé sous la couette avec des inconnus d’une nuit ou plus. Il n’y avait plus de baise brutale pour combler les envies du gosse en quête de domination qui sommeillait en moi. Il n’y avait plus d’alcool ni même de drogue. Il n’y avait même plus de médicaments, car, malgré une entrevue avec le médecin, cela restait interdit. Je pouvais craquer sur les médicaments bien sûr, mais le risque des oublis était là. Alors, je ne craquais pas. Je restais dans ma case un peu trop bien définie et sage. Le travail, ma fille, mon mari… Mon quotidien tournait de cette manière. Un quotidien qui venait de se faire totalement renverser sans que je n’aie rien demandé. Une journée banale venait de tourner en journée infernale. Un moment lambda venait de tourner en moment décisif. Ma vie avait changé. Le futur allait être différent. Et, après ces événements, les barrières de la case tanguaient. Elles ne me semblaient plus aussi importantes. Ma santé ne me semblait plus aussi primordiale. Pas après ce qui venait de se passer. Pas après ce qui allait arriver. Alors, je me retrouvais au Sun Rock à descendre un verre de whisky pour échapper à la réalité. Le faux pas était là. Il était sage bien sûr, mais il était là. Il était sage parce que je sombrais avec lenteur dans un endroit où je savais que j’allais être secouru. Mon mari travaillait ici. Mon mari n’allait pas tarder à venir. Le deuxième verre arrivait devant moi et, quelques secondes après, mon mari débarquait aussi. Le contact faisait du bien. Le contact me poussait à relâcher le verre et à plonger dans la bulle qui prenait vie. Cette bulle qui chassait les nuages le temps d’un moment où les mots étaient légers et doux. Je sentais les lèvres s’échouer sur ma peau avant que l’observation ne survienne. L’observation de mon visage trop abîmé en contraste avec mes mains si belles. Tendu, j’acceptais pourtant de lever un voile avec lenteur. Remontant ma manche, je laissais entrevoir la marque des menottes sur mon poignet. Une marque qui expliquait les choses sans rien souffler pourtant. Une marque qui donnait vie au mauvais présage. Un mauvais présage que Mio Amore semblait vouloir fuir lui aussi alors que son visage glissait dans mon le temps d’une parenthèse. Une parenthèse dont je profitais pleinement croisant les doigts pour que mon mari me pardonne. De ce deal. De cette soirée. De cette vie bousculée. Ouais, putain, j’espérais vraiment qu’il allait m’accorder son pardon. Les minutes s’écoulaient. Douces. Agréables.

Malheureusement pour moi, Mio Amore finissait par se décaler pour s’adosser au bar avec ce maigre sourire. Ce sourire qui envoyait déjà le message. Il voulait connaître l’histoire. Il était bien trop inquiet. Alors, en quête d’un courage illusoire et d’une potion magique qui calmerait l’être, j’avalais cul sec mon verre de whisky. Vide et posé sur le comptoir, j’acquiesçais au programme de mon amoureux me levant du tabouret pour attraper sa main. Un contact qui me faisait tiquer bien trop vite. Un contact qui me poussait à m’arrêter dans mon chemin. Je portais sa main plus haut à mon regard et la coupure se dessinait clairement. Légère, mais présente. Sourcils froncés, je lançais l’affirmation que Mio Amore ne cherchait même pas à contredire. Il m’offrait un simple mot en réponse. Ce simple Portland qui me poussait à hocher la tête. J’avais bien remarqué à quel point mon mari semblait angoissé par ce concert qui n’était pas le premier pourtant. J’avais bien vu à quel point cela le tracassait. Mais, putain, ce soir, je n’étais pas en mesure de l’aider ou de l’écouter. Alors, je me contenter de hocher la tête et de reprendre la marche pour suivre le programme dessiné. Plus tard dans la nuit, nous pourrions parler de Portland. Ouais. Plus tard. Si Mio Amore n’était pas fâché après moi. Le mode pilote automatique s’était activé pendant de longues minutes tout comme le mode silence. Gamin en proie à la réflexion. Gosse en recherche d’un chemin d’échappatoires. Mio Amore et moi ne tardions pas à franchir la porte de son bureau que je m’empressais de refermer derrière nous prenant soin de tourner le verrou pour ne pas être dérangés. Je savais ce dont j’avais envie. Je savais dans quelle direction glisser. Et, putain, il était hors de question qu’on vienne nous déranger. En quête d’un pansement, j’observais mon amoureux descendre un verre d’alcool. Je déglutissais difficilement me retenant d’en demander un moi aussi. Cela n’aurait pas été sage. Cela n’aurait pas été prudent. Je me concentrais sur ma tâche, trouvant ce que je cherchais et je m’empressais de revenir prendre soin de l’homme que j’aimais tant. Cet homme que je risquais de blesser bien plus qu’une foutue coupure. Nos regards se croisaient. Le sourire glissait à peine. Et j’aurais pu me lancer là. J’aurais pu lui confier la totalité de l’histoire sur le champ. J’aurais pu tout lui dire sans perdre de temps. Ouais, j’aurais pu. Mais, ce n’était pas moi. Moi le gamin qui préférait toujours masquer la vérité. Moi le gosse qui aimait tant garder les choses pour lui. Moi l’ancien mafieux qui avait l’habitude des secrets. Moi le nouveau mafieux qui avait envie d’oublier cette douloureuse nouvelle réalité. Je plongeais sur une autre piste sans perdre de temps. Les mains trouvaient le corps de l’être aimé. Les corps se rapprochaient pour donner vie à cette étincelle que j’adorais. Et, sans perdre de temps, les lèvres se trouvaient. La fuite valait mieux que l’affrontement. L’oubli valait mieux que la confession. Je préférais m’évader dans une bulle Neakas de désir et de plaisir. Je préférais fuir au loin que me retrouver face à l’histoire que je devais raconter. Le baiser était langoureux. Les doigts glissaient sur la peau. Mes hauts valsaient bien trop rapidement prouvant à quel point la soif était là. J’avais besoin de ce corps à corps. Tout de suite. Et, comme pour prouver ces dires, j’attirais mon amoureux à moi jusqu’à sentir le bureau derrière moi. Je l’attirais et, les mains croisées dans sa nuque, je soufflais une envie bien trop forte. Je lançais ces mots loin des aveux que j’aurai dû lui dire. Je lui soufflais cette envie comme pour lui dire un pas maintenant. Ces mots n’étaient pas un mensonge. Ils représentaient une réalité un peu trop forte. Ils représentaient un besoin beaucoup trop intense. Ils correspondaient à ce pas maintenant que mon mari préférait aux mensonges. Il l’acceptait même en général pour me laisser le temps de délier ma langue. Ce soir encore il l’acceptait hochant la tête pour répondre à mon envie avant de laisser nos lèvres se retrouver pour mon plus grand plaisir. Un plaisir qui ne faisait que s’intensifier au fil des heures qui s’écoulaient. Les gémissements satisfaits et les supplications étaient les seuls sons qui quittaient nos lèvres. Le monde tournait sans nous. Neakas perdu dans une bulle parfaite où l’union des corps était tout ce qui comptait. Une union indispensable pour que la vérité glisse. Une union essentielle pour calmer le gamin que j’étais.

Nos corps s’étaient trouvés plusieurs fois. Trois fois… Ou peut-être même que c’était quatre. Je n’en savais rien. J’avais perdu le décompte de cette tornade de plaisir que j’avais bien trop aimé. Une tornade délicieuse qui avait su apaiser l’âme quand bien même quelque part le manque continuait de cogner. Gamin habitué à plus de brutalité et de domination. Deux capacités que mon mari n’avait pas réellement envers moi. Bien trop amoureux. Bien trop attentionné. Et ça ne me dérangeait pas. C’était juste différent. Il fallait simplement que je m’habitue. Il fallait juste que je cesse de penser à ce manque qui brûlait régulièrement les veines. Ce manque qui cognait ce soir encore, mais que j’oubliais bien vite. J’étais trop épuisé pour y réfléchir ou quémander plus encore. Le corps était à bout. La tête l’était aussi après tous les événements de cette journée. Allongé sur le tapis du bureau, je laissais mon cœur se calmer lentement en même temps que ma respiration redevenait de plus en plus normale. La tête de mon amoureux était posée sur mon torse. Mes doigts glissaient dans sa nuque de façon un peu trop automatique. Je sentais les doigts de Mio Amore dessiner une déclaration sur mon bras nu. Mais, je savais que son regard était ailleurs. Je savais qu’il observait la marque sur mon poignet. Cette marque qui prouvait que l’horreur allait s’abattre. Cette marque qui venait rappeler que, même si on avait pu l’oublier pendant quelques heures, la réalité était là derrière la porte de ce bureau. Elle était là. Dangereuse. Douloureuse. Les yeux fermés, je restais parfaitement silencieux, toujours plongé dans mon idée de pas maintenant. Je ne voulais pas parler. Je ne voulais pas plonger dans cette histoire. Cependant, mon mari semblait avoir une autre idée. Sa voix résonnait soudainement. Calme. Inquiète. Les questions tombaient entre nous et mes iris s’ouvraient. Le moment était venu. Je ne pouvais plus reculer. Mes doigts glissaient lentement dans le dos de Mio Amore alors que je soufflais « J’sais pas… Tu… Tu n’es pas directement en danger Mio Amore… Et moi… Moi j’sais pas… Normalement je ne le suis pas non plus… » Ouais normalement. Tant que j’obéissais aux règles. Tant que cela ne se retournait pas contre moi. Tant que tout se passait comme cela le devait. Il y avait bien trop de choses incertaines pour que je puisse souffler avec certitude l’absence du danger à mon égard. Je ne voulais pas mentir à l’homme que j’aimais, alors je me contentais de ces mots. Et je savais que ces propos n’étaient que le début. Mio Amore avait lancé la conversation, mais il ne voulait pas juste une réponse à ses questions. Non, il voulait connaître la totalité de l’histoire. Alors, fermant de nouveau les yeux comme pour laisser le film d’horreur de cette journée se rejouer dans ma tête, je reprenais doucement « J’étais sur ma moto pour rentrer à la maison faire une pause entre mes deux boulots et j’me suis fait arrêter par les flics… » Jusque là, ça n’avait rien de fou. Cela aurait pu arriver à n’importe qui. Ma langue glissait sur mes lèvres. J’hésitais à continuer. Gamin qui n’en avait pas envie. Gosse qui ne pouvait pas s’arrêter là pourtant. Ouvrant les yeux, je balayais le bureau comme pour être sûr et certain que je pouvais parler de ça et je soufflais « Ils… Ils ont dit qu’ils m’arrêtaient pour… Le meurtre de mon père… Que j’en étais coupable… » Je me raclais la gorge doucement parce que je savais, tout comme Mio Amore, que j’étais bel et bien coupable de ce meurtre. Mes doigts ne bougeaient plus. Ils restaient posés à plat dans le dos de l’homme que j’aimais et le récit reprenait « Je… J’étais sous le choc… J’pas réagis… J’pas réfléchi et j’me suis fait embarquer… Un sac a été mis sur ma tête et je… J’ai tout de suite senti que ce n’était pas normal… Je… J’te passe les détails de l’interrogatoire qui a duré des heures avec un flic… Un faux flic… Il m’a mis la pression pour obtenir des infos sur l’affaire ou sur la Mafia en général en soufflant des prénoms que je connais parfaitement… Je… J’ai rien dit alors il a frappé plusieurs fois… Et je… » Le soupir franchissait mes lèvres comme si la suite allait être encore plus déplaisante. Et, putain, elle allait l’être. « Finalement Rob est entré dans la pièce… Il… Je… J’sais plus si tu sais, mais c’est lui et certains mecs de la Mafia qui se sont occupés d’enterrer l’affaire d’Irlande… » Sous-entendu c’étaient eux qui avait géré l’après meurtre. Ils avaient fait disparaître le cadavre. Ils s’étaient occupés de gérer tout ce qui pouvait soulever des interrogations. Ils avaient tout géré pour qu’il n’y ait aucune suspicion de meurtre. « Je… Le jour J, je n’ai pas réfléchi à ça… Je n’ai pas pensé au fait que Rob pourrait s’en servir contre moi… Mais je… Apparemment, il avait placé des caméras ou j’sais pas… Enfin… Dans tous les cas, aujourd’hui, Rob a étalé des photos devant moi… Des photos qui prouvent que je suis coupable de cet acte… Je suis reconnaissable à cent pour cent… Je ne sais pas combien d’exemplaires il a et je… J’peux pas entrer en guerre contre Rob… Pas avec la vie qu’on a… Pas avec les informations qu’il a… Il te connaît… Il connaît Aurore… » Je venais me frotter le front de ma main libre prouvant à quel point mon cerveau fourmillait. Gamin en quête de la faille. Gosse qui avait vraiment cherché à s’en sortir. Mes doigts se remettaient à caresser le dos de mon mari comme pour l’aider à encaisser la suite. « Rob a lancé un deal… Si je refusais, il donnait les photos à la police sur le champ… Alors, je… J’ai accepté Amore… La réponse devait être sur le champ et je… Il n’y avait pas d’autres possibilités… Je ne pouvais qu’accepter… » Ma voix était désolée. Elle tremblait légèrement comme si j’avais peur qu’il m’en veuille et qu’il me déteste d’avoir fait ce choix sans lui en parler avant. Je déglutissais difficilement heureux que la tête de mon amoureux soit sur mon torse et que son regard ne soit pas planté dans le mien. Ça rendait le récit un peu plus facile. Ne pas voir sa déception, sa colère ou son inquiétude me permettait de continuer à babiller cette douloureuse réalité. « Je… J’bosse pour Rob maintenant… Pas… Pas comme avant… Pas avec mon corps directement… Ce… C’est d’autres missions… » Ouais c’était autre chose. Sans doute un peu plus plaisant pour mon mari qui savait que je n’allais pas donner mon corps à d’autres que lui. Sans doute toujours trop déplaisant parce que j’allais m’enfoncer dans de sales affaires. Mes doigts glissaient dans les cheveux de mon amoureux alors que je reprenais « Je… J’sais pas pour combien de temps… J’sais pas comment ça va se passer… Mais je… J’bosse pour lui et je peux pas y échapper… » Non, je ne pouvais pas y échapper. Je ne pouvais pas refuser le deal. Je ne pouvais pas lancer une guerre. Il n’y avait pas d’autres choix. Et, putain, je l’avais cherché pourtant. J’avais tenté de trouver une autre issue à tout ça. Vraiment. Mais, il n’y en avait pas. Fermant les yeux, mes doigts se stoppaient soudainement. Ils venaient se poser dans la nuque de mon amoureux et je finissais par marmonner « Et je… Quelque part, ça ne me dérange pas plus que ça… » L’aveu m’avait échappé comme une confession incertaine. L’aveu avait glissé entre mes lèvres sans que je ne sache le retenir. Gamin bien trop honnête envers le mari. Gosse bien trop ouvert face à cet homme aimé. Mes dents venaient mordiller ma lèvre face à ces mots. Le cœur battait de nouveau à toute allure alors que j’attendais la réaction de l’être aimé. Le corps était bien trop tendu. La peur nouait le ventre. L’horreur déferlait partout. Putain, j’étais effrayé. Putain, est-ce que j’allais me faire jeter ?

@Lukas O. Spritz-Hood

Neal T. Hood-Spritz omg mes feels

Piou
Je m'appelle : Lu/P'tit Lu/Owi/ ou ce que tu veux
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Winthrop
Je viens de : St Pettersbourg
Dans la vie, je suis : co gérant du SunRock
et niveau sentimental je suis : Marié à Neal
On dit de moi que je suis : Un prince charmant, parfait, une fée, une colombe, trop bien pour ce monde qui ne me mérite pas. Sauf que j'ai un peu de mal avec tout ça.
et que je ressemble à : Finn Cole

Hors jeu, mon pseudo est : Bab
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/11/2019
avec : 35864
messages à mon actif, dont : 491
rps. Les créations de mon profil viennent de : Bab: iconn, giff, Joemaw: ava
Pour finir, je joue également : /.

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011101321484 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011100239403 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011132892730
LUKAS OWEN SPRITZ
✧ ✦ ✧
” who is he "
Loyal ✦ Unique✦ Kafkaïen ✦ Altruiste ✦ Saltimbanque ✦ Optimiste ✦ Waouh ✦ Enthousiaste ✦ Nuancé ✦ Spontané ✦ Passionné ✦ Résilient ✦ Inspiré ✦ Tendre ✦ Zen

✧ ✦ ✧

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307010918770936 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011001575388 (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307011002251164
” if you need more "

✦ Né à Saint Petersbourg le 6 Mars 1995 ✦ Fils de Léna Ballerine Russe et d’Alessio Architecte Italien ✦ A suivis sa mère lors de toutes ses représentations autour du monde ✦ S'inspire depuis toujours de ses voyages pour composer de nouvelles chansons, de nouveaux écrits ✦ Reçoit son premier instrument à 5 ans un accordéon, qu'il maîtrise parfaitement ✦ Joue de la guitare depuis ses 15 ans, sa première guitare s'appelle Nadia, du nom de sa meilleure amie à l'époque ✦ A une grande collection d'instrument de musique rare exposé dans l'appartement de ses parent à NYC ✦ A vingt ans il fait le pari de vivre une année sans carte bleu et sans aide de personne, il vivra à la rue sept mois avant de terminer son expérience à l'hôpital pour une pneumopathie ✦ Devient accro à la clope ✦ A découvert un relation extra conjugal de son père avec la mère de son meilleur ami ✦ Sa première fois fus en 2011 avec Nadia sa meilleure amie à l'époque ça a tout brisé en eux ✦ A étudié trois ans à l'Institut de littérature Maxime Gorki à Moscou ✦ Tous les 24 Décembre au soir il assiste à un concert d'orchestre symphonique ✦ Est devenu claustrophobe après avoir été enfermé par d'autres enfants dans un placard ✦ Pratique le langage des signes, son préféré: Histoire ✦ Son chat est un Main Coon Meeko ✦ A une démarche personnel pour le zéro déchet ✦ Se pose la question de rejoindre Youth for Climate ✦ Boycott les grandes enseignes et essaye le vrac autant que possible ✦ Est un homme de valeur, sa vie est régie par des règles d'ors ✦ Prend son temps pour TOUT, il veut connaître, savoir pour comprendre ✦ Ne couche pas le premier soir, et ne couche pas tant qu'il ne connaît pas ✦ Ne sais pas se battre mais s'interpose toujours lors d'une agression, même au risque de sa vie ✦ Exprime ses émotions et pour lui ce n'est pas une faiblesse que de pleurer ✦ L'écriture est un exutoire, il y dépose tout ✦ Un homme entier et prêt à tout pour ceux qu'il aime ✦ Après chaque voyage il ramène une bouteille d'alcool typique de la région visitée, elle sera consommé avec Naëlle exclusivement ✦ Ouvre un Meetssenger professionnel en juin pour partager ses enregistrements ✦ A la rentrée 2020 il arrête ses études de littérature pour prendre la musique en majeur ✦ Se met en couple avec Neal à la rentrée de manière exclusive ✦ Subit une agression lors du saccage de son studio d'enregistrement, il ressort avec des côtés cassé, un plâtre, des ecchymoses ✦ S'inscrit au concours de talent auquel il est sélectionné ✦ Accepte les clés que l'appartement de son père qu'il lui à acheté ✦ A été le premier enlevé par Keith en octobre, retrouvé en fin de mois il souffre de cauchemars, et d'angoisse. A des difficultés à se remettre à la musique et à l'écriture. ✦ Le retour à la réalité est difficile passe plusieurs à l'hôpital, avant d'emménager chez Neal ✦ N'obtiendra pas son semestre ✦ Ouvre le SunRock avec Lana le 29 janvier 2021 ✦ Offre à Neal la bague de sa mère lors de la saint valentin en signe d’être toujours là pour lui qu’importe la direction que prendra la relation ✦ Naissance d’Aurore le 20 février 2021✦ ✦ Reçoit une lettre des organisateurs de Coachella le jour de son anniversaire: le SunRock y est invité ✦ Remonte sur scéne pour la première vrai fois et pleinement au Spring Break ✦ Montra sur scéne à Coachella ✦ Futur parrain de bébé de Gemma ✦ Accepte le demande en "mariage" de Neal ✦ ✦ Se renseigne pour l'adoption d'Aurore ✦ Vis mal la perte de mémoire de Neal ✦ Demande à sa cousine Kira de venir en renfort fin mai pour m'aider à gérer le SunRock ✦ Part en Road trip avec Katalia courant juin ✦ Décide de changer d'appartement avec Neal et de lancer le mariage quand celui ci retrouve ses souvenirs ✦ Monte sur Scéne à Lollapalooza en Juillet à Chicago ✦ Part au Summer Camp en Aout ✦ Se foule la cheville à la fin du Summer Camp ✦ Mariage le 7 Novembre ✦ Achat d'une maison à Winthrop ✦ Invité par Aaron et Eros pour Thanksgiving ✦ S'occupe d'Aurore en compagnie de Neal parce que Summer est à l'hôpital ✦ Organise avec Lana un week end à la montagne pour les un ans du SunRock en compagnie de tout les employés ✦ Frappe un homme qui viens l'embrasser sans autorisation lors du Kiss Killer à Coachella ✦ Est Co président au Summer Camp 2022 ✦ Se fait agresser et crois
avoir perdu sa chaine qui comprend sa bague de fiançailles ✦ Sort de la bagarre avec de nombreux bleu aux visage et au corps, le poignet droit affaibli il porte donc une atèle pendant une dizaine de jours ✦ Anton disparait le lendemain, ce qui le fait totalement vriller, avec de véritable envie de meurtre ✦


your life isn’t your if you
always care what others think.

−·−− −−− ··− ·− ·−· · ··· − ·−· −−− −· −−·
My distinctive signs

✦ Sa première guitare étant détruite en janvier 2020, il en a acheté une nouvelle, elle porte le nom de [i]Neal, gravé au dos de la caisse de résonance ✦ Porte un bracelet un bracelet au poignet gauche avec les initiales L & N offert par Neal pour ses 25 ans ✦ Porte les cicatrices de l’accident du métro dans les paumes de ses mains ✦ A fait mettre sous résine le trèfle à quatre feuille offert par Hugo lors de l'épreuve du labyrinthe et le garde en porte clé ✦ A force d'avoir écris « L&T » entouré d'un Neakas infini dans la paume de sa main l'ancre à laissé une marque ✦ Porte un second bracelet au poignet offert par Neal, un souvenir de Cape Code ✦ Porte clé agrémenté d'une pièce de puzzle en bois offert par Neal à Noël ✦ A un tatouage à l'annulaire gauche un "N" sur le dessus du doigt et un "T" à l'intérieur depuis février 2021 ✦ Pour ses 26 ans il recevra des objets qui ne le quitteront plus : une médaille et une plaque rejoigne son porte clé, une pochette contenant une pièce qui se trouve dans la poche intérieur de sa veste, un médiator qui s’il n’est pas utilisé est dans son portefeuille, un carnet en cuir et un stylo constamment dans mon sac à dos ✦ Porte une chaine au cou avec une bague de femme offert par Neal lors de la demande en "mariage"✦ ✦ Se fait tatouer le logo du SunRock à l'intérieur de l'avant bras droit et "Prosto" sous le "T" en Mai 2021 ✦ Porte une alliance gravée ✦ tatouage sur l'omoplatte gauche d'une Colombe aux ailes de fée en décembre 2021 ✦ Tatouage "you can go the distance, you can run the mile, you can walk straight through hell with a smile, you can be a hero, you can get the gold, breakin' all the records they thought never could be broke, do it for your people, do it for your pride" sur les côtés en mai 2022 ✦ [/i]

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210307010926939059
” A BIT OF ME A PIECE OF YOU "
” love makes a family "

Horaire des cours
Du lundi, Mercredi, Jeudi Vendredi: 7h45 - 11h45
Mardi: 12h - 16h
Horaire du SunRock
Mardi - Mercredi - Jeudi : 17h - 22h30
Vendredi - Samedi : 18h - 23h30.

<iframe width="50" height="20" src="https://www.youtube.com/embed/uCUpvTMis-Y?start=5" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

• Meeko en Kat Sitting (emo)
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tumblr_oyldxcjyMy1ug9tt2o1_1280
• Demoiselles en détresses en court de sauvetage (emo)
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Tumblr_o17ow1XtXM1r2xr06o7_500
• Melu' et Meeko Perfect date :heaart:
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 7PQ1Eq38_o
• Cadeau de Neal pour les 25 ans (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 2511619667
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Cadeau11
• Têtes de Mules
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200327113946269016(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200328021133309071
• #KLM
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas FzbcgUN
• NeaKas nique le temps
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 200616094954436404
• Porte Clé Souvenir du labyrinthe
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Pendentif-trefle-a-4-feuilles-01
• KaNeakas <3
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 2oor
• Souvenir de Cap Code
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas CapeCod_Silver_Navy_1024x1024
• New Familly
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 210418091627249975
• Tentation
(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas Neakas-4

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 20021608055864050


(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 1116103942 Qui chaque jour sauvera le rêve de la Chatbox ?
Qui chaque jour brandira le drapeau de la Chatbox ?
C’est notre héros Lukaman.
Qui portera l’espoir de la Chatbox ?
Qui prouvera que l’on peut gagner ?
C’est notre héros, Lukaman.
Qui fera peur à ces sirènes qui nous noient ?
Qui vaincra l’ennemi juré de la Chatbox ?
C’est le porteur du drapeau de nos valeurs.
Qui parrainera nos fidèles petits nouveaux ?
Qui par son amour et sa mignonnerie saura nous montre le chemin du rp ?
C’est notre cher Lukaman.
Notre grand héros de la Chatbox,
Entendra nos souhaits de liens.
Qui est le petit cul, héros de notre Chatbox ?
Qui tombe sous le charme de Neal adoré ?
Notre héros qui porte les couleurs d’Harvard,
Le porte bannière de nos étudiants
C’est notre héros Lukaman,
Notre meilleur ami, celui qui fais peur aux sirènes du fond de la Chatbox,
Notre héros fidèle,
Notre Lukaman adoré.
Même lorsqu’il n’est pas là,
Il hante les couloirs de notre grande maison,
Il veille sur nous, même endormi,
Notre héros, Lukaman.
Comment oublier l’amour de ce héros ?
Je t’aime, je t’aime, Lukaman,
Il nous aime à chaque venue à la maison,
Notre grand héros,
Lukaman, le seul et l’unique pêcheur,
De nos corps attirés par Timmy,
Timeout cruel de notre Chatbox.
Notre Héros,
Lukaamaaan. (TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas 1116103942

(TW) Run far, change. Your past will always catch up with you. • Neakas NpszQwXL_o

WARNING // concernant (Lukas)
Sexe (termes érotiques), Addiction (tabac), Kidnapping, Marqué psychologiquement par la violence de certain événement.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun pour le moment.


Meetsacgussets
The SunRock
oWen
LIEN DU POST
Ven 10 Juin - 20:43
Je m'enfermer dans notre bulle, rapidement. Par nécessité dans un premier temps, les pensées tournaient dans ma tête et avait conduit à ce ridicule accident, par manque je n'avais pas vus mon mari depuis ce matin et j'aimais me serrer contre lui, m'enivrer de son odeur, le sentir sous mes doigts, par soutien parce que je savais dans le fond que si mon amoureux n'étais pas venu me voir directement c'est parce qu'il s'était passé quelques choses et qu'il avait besoin de mon soutien. Mais après tout ce que j'avais vus depuis que j'avais posé les yeux son la silhouette de mon mari, c'était bien plus important que ce que je n'aurai pus imaginer. Alors je restais, un moment lui entre mes bras, après avoir vus ces marques qui me faisait peur pour la suite. Un long moment auquel je m'étais un terme pour me mettre face à mon mari. Un mari totalement abimé, et qui comprenais à mon sourire qu'il n'aurai pas vraiment la chance de se défiler ce soir. Je n'avais pas la force de lui tirer les verres du nez. Ma main avait glissé dans la sienne, cette main abimé qui aurai fait paniqué mon chéri dans d'autre circonstance, cette main qui signifiait que je n'étais pas en état de supporter grand chose ce soir. Pas même de grande discutions. Alors quand mon mari me signalais que j'avais la tête ailleurs je lui signifiais simplement notre destination pour les jours à venir, pas un mot de rassurant, rien, juste un hochement de tête. Les choses devait être grave.

Si grave que ça me poussais à me servir un verre, un verre que je ne partageais pas avec mon mari, il avait déjà bus deux verres, alors que c'était déconseillé. Si grave que je le laissais me soigner sans dire un mot, un simple sourire pour le remercier. Avant de nous perdre dans ce que nous avions le mieux faire. Les caresses étaient envoutantes, les baisers étaient libérateurs, les contacts étaient salvateurs, il est probable que j'aurai pus continuer encore de nombreuse heure pour éviter de plonger dans les révélation. Je crois que cette fois je n'avais pas envie de totalement tout savoir. Et pourtant. Allongé sur le sol, dans les bras de mon homme la tête posée sur son torse à me laisser bercer par sa respiration, dessinant sur son bras. Perdu dans notre bulle pourtant nous n'étions pas totalement en sécurité, l'extérieur arrivais tout de même à m'atteindre. Les yeux rivé sur son poignet visible, je me perdais dans cette contemplation désagréable, et sans m'y attendre les mots glissaient. Est ce que nous étions en danger ? La réponse me faisait froid dans le dos, aucune certitude, aucune chance d'avoir des paroles rassurante pour que l'inquiétude s'estompe un peu. Rien que des bribes de peut être. Je venais soupirer un instant, las . Est ce qu'un jour ça allait s'arrêter? Une question qui me poussait à fermer les yeux. Une question a laquelle nous pourrions répondre non. Las je fermais les yeux, presque prés à m'endormir.

Et pourtant la voix de mon homme s'élevait de nouveau. Et semblait se lancer dans son histoire. Chaque élément était un choc, en état d'arrestation, et je sentais mon ventre se tordre rien qu'a l'idée de ne pas revoir mon mari, si ce n'est derrière des barreau, un sac sur la tête que je sache ça ne se passe pas comme ça ... J'analysais tout, je jugeais chaque élément, et on pouvais voir sur mon visage, autant de colère, de peur, que d'inquiétude. Mon amoureux lui pouvais seulement les deviner. Sa main dans mon dos, comme pour atténuer les choses, comme pour montrer qu'il était sorti de là, vivant. Mais pour quelle vie alors? Rob était en ville je le savais, je savais aussi que j'avais demandé à mon mari ce qu'il voulait, pourquoi il était là, il y a des cela plusieurs semaine. Est ce que c'était juste pourrir notre existence? J'avais tout les détails en ma possession, je n'avais aucun mots à dire, même si ça me déplaisait, même si ça me donnait envie de partir, il n'y avait pas d'autre solution. La peur au ventre je me résignais. Quoi comme mission? Alors que je sentais ma voix trembler et mes yeux se remplir de larmes. J'étais bien trop fatigué de toutes ces choses ces derniers temps. Résigné. Avant d'ouvrir les yeux d'un coup en entendant son aveu. Ca ne le dérangeait pas ... Vraiment? Peut être un peu trop vif, en me redressant et cherchant son regard.

@Neal T. Hood-Spritz




You can go the distance, you can run the mile, You can walk straight through hell with a smile, You can be a hero, you can get the gold, Breakin' all the records they thought never could be broke, Do it for your people, do it for your pride

Titre de propriété :


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: