Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Welcome to the jungle (Camille)

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Welcome to the jungle (Camille) Tumblr_nrv5kemHGF1qzcqino1_1280
Je m'appelle : Enzo ou Porshe pour ceux qui caressent le monde de la nuit
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : Harbor Area avec ma petite soeur et ma tante
Je viens de : Sicile en Italie
Dans la vie, je suis : Étudiant en musique (guitariste + vocal) Barman et Bodyguard perso pour un fils de mafieux
et niveau sentimental je suis : En train de baiser ta mère, ta soeur ou peut-être même les deux
On dit de moi que je suis : Un petit con effronté qui n'a peur de rien ou encore le meilleur coup de ta vie
et que je ressemble à : René Grincourt

Hors jeu, mon pseudo est : Jobox
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/05/2022
avec : 387
messages à mon actif, dont : 13
rps. Les créations de mon profil viennent de : U.c
Pour finir, je joue également : Au tic tac toe
WARNING // concernant (enzo)Violence, Mafia, Décès, Language douteux TRIGGER // refuse de jouer ; Pédophilie. Pour tout autre sujet à voir par mp !

LIEN DU POST
Ven 13 Mai - 4:06
La victoire de ce soir s’est jouée de peu. Une fraction de seconde peut-être, va savoir. Tu ne ressens pas l’euphorie du gagnant, au contraire, t’es sur une sorte de déclin. Tu n’as pas envie de festoyer avec tes supporters, tu es épuisé, complètement lessivé. T’as la gueule en sang, le cerveau sur le point d’éclater dans ta boîte crânienne. Tu te passes une serviette sur le visage pour t’apercevoir que ton état est sans doute pire que ce que tu t’étais imaginé au vu de la quantité impressionnante de sang sur le tissu. La fatigue des dernières semaines y est pour quelque chose. Tu es moins rapide, moins alerte. T’es sans doute plus émotif, au fond t’en sais rien. Tout ce que tu sais, c’est que tu as eu de la chance de ne pas tomber sur un adversaire de haut calibre sans quoi, tu aurais laissé ta peau dans ce ring ce soir. Une fois la sommes des paris récoltée, tu te barres de cet endroit pourri. Tu dévales la ruelle en direction du dépanneur du coin. Tu connais bien son propriétaire pour lui avoir filé un coup de main à plusieurs reprises pour des travaux pratiques. Quand t’es dans cet état, il sait qu’il ne doit rien te demander. Il se contente donc de te filer un sac de glace, esquisse compatissante au coin des lippes. Tu le remercies d’un simple geste de la tête et ressort de là histoire de te trouver un endroit où passer la nuit. Impossible de te pointer devant ta soeur et ta tante dans cet état. Regard rivé au sol, tu marches d’un pas lent et incertain, sac de glace écrasé contre la joue afin d’engourdir  lèvre et arcade. Partout autour les gens murmurent sur ton passage, mais t’en a rien à foutre, car ces gens là ne peuvent pas comprendre. Ils ignorent ce que c’est de devoir se battre pour survivre, tout sacrifier afin d’offrir l’illusion d’une vie meilleure au reste de sa famille. Au bout d’un moment, tu t’arrêtes dans un parc, pose ton joli petit cul sur un banc et dans un énième soupir tes paupières se ferment.  

@Camille Harrington


+we slow for no one+

Lorenzo Lucchese FIRE OHEHO

.
Je m'appelle : Cam
j'ai : 30
ans et j'habite actuellement à : .
Je viens de : Windsor
Dans la vie, je suis : Résident en chirurgie pédiatrique
et niveau sentimental je suis : sentiment quoi ?
On dit de moi que je suis : inaccessible, indomptable, impulsif et dénoué d'empathie
et que je ressemble à : Théo James

Hors jeu, mon pseudo est : Josh
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 18/04/2022
avec : 174
messages à mon actif, dont : 28
rps. Les créations de mon profil viennent de : exception
Pour finir, je joue également : personne
en Irak mais d'origine britannique Résident en chirurgie pédiatrique, spécialité choisie suite à un drame Imbuvable avec les gens, attachant avec ses patients Se sent responsable de la mort de sa mère, alors qu'il avait 17 ans Noyé dans les ténèbres, les ombres de la culpabilité Se complaît dans sa noirceur, se sent vivre dans la douleur Son aura attire Lunaire, lunatique, enclin à changer d'humeur en un clignement d'œil Protecteur envers ceux qui ont touché son âme, presque trop Sarcastique, maniant les mots avec aisance Hypersensible, ignorant cette force Dépendant, drogues et sexe Fais des cauchemars nocturnes, évite de dormir avec quelqu'un Bisexuel, selon le mood Ses rares crises de dissociation s'expriment par des accès de colère, une perte de ses repères Il en a terriblement peur On peut le trouver attachant, une fois le code intégré Est fortement attiré par les personnalités solaires, douces, patientes, subtiles et intelligentes, c'est sa faiblesse Perfectionniste, dur avec lui-même (et les autres) Ne mange pas de viande



WARNING // concernant (personnage) accès de colère verbale, sexe, diverses addictions, mort infantile TRIGGER // refuse de jouer ; à discuter en mp

LIEN DU POST
Ven 13 Mai - 23:05
Sac de sport fermement tenu, training lui collant aux cuisses, baskets blanches et pull à capuche noir lui couvrant le dos, c'est la tenue que le résident portait en traversant le parc éclairé par les quelques points de lumière artificielle. Cette tranche horaire pour aller en salle correspondait à ses besoins de ne pas être entouré de testostérone à la recherche d'un public ou de jeunes novices l'incitant à suivre un putain de cours collectif. Le sport lui permettait de remettre son niveau de haine à zéro, activant la décharge d'endorphine suivie de sérotonine, des hormones libératrices pour son équilibre mentale. Il parcouru le chemin habituel à travers les arbres, profitant de ce moment bénéfique d'après sport, ne se rendant compte qu'au dernier moment qu'un sdf pieutait sur un banc, le visage en sang. Ralentissant son rythme de marche, le résident diagnostiqua l'état du jeune homme. Putain de déformation professionnelle. Avec les glaçons par-dessus, impossible d'établir un diagnostic. Comptant le laisser profiter de l'air frais et se casser, il reconnu cet homme toujours endormi. Le barman. Le barman à la gueule d'ange qui dégage de la testostérone pour au moins 100 hétéros. Tout à fait le genre de défi qu'il aimait relever. Encore plus, la gueule en sang. Comme vous l'aurez compris, Cam n'était pas le plus sain des hommes. Hésitant entre tracer sa route et répondre au serment qu'il avait prêté, il souffla et se fit entendre, d'une voix neutre. Tu devrais te limiter aux cocktails. Ou apprendre à te parer les coups. Il était d'humeur plus légère que d'habitude, ressentant toujours les effets du sport dans toutes les parties de son corps. Je t'aide ou je me barre ? Il se rendit compte que cette phrase sortie de nul part devait être contextualiser. Je suis médecin. Pédiatre en fait. Mais six années d'internat et son air plus que certain le rendait parfaitement légitime. Camilla planta son regard froid dans le sien, arquant un sourcil perplexe face au sac ensanglanté et aux glaçons en train de fondre. Pourquoi s'arrêter ? Pourquoi lui proposer son aide ? Ce n'était pourtant pas dans ses habitudes mais il devait avouer que quelque chose l'attirait. Comme une envie de se taper de l'Italien.



-  la nuit, même la lumière se sent seule -
Welcome to the jungle (Camille) Tumblr_nrv5kemHGF1qzcqino1_1280
Je m'appelle : Enzo ou Porshe pour ceux qui caressent le monde de la nuit
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : Harbor Area avec ma petite soeur et ma tante
Je viens de : Sicile en Italie
Dans la vie, je suis : Étudiant en musique (guitariste + vocal) Barman et Bodyguard perso pour un fils de mafieux
et niveau sentimental je suis : En train de baiser ta mère, ta soeur ou peut-être même les deux
On dit de moi que je suis : Un petit con effronté qui n'a peur de rien ou encore le meilleur coup de ta vie
et que je ressemble à : René Grincourt

Hors jeu, mon pseudo est : Jobox
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/05/2022
avec : 387
messages à mon actif, dont : 13
rps. Les créations de mon profil viennent de : U.c
Pour finir, je joue également : Au tic tac toe
WARNING // concernant (enzo)Violence, Mafia, Décès, Language douteux TRIGGER // refuse de jouer ; Pédophilie. Pour tout autre sujet à voir par mp !

LIEN DU POST
Sam 14 Mai - 14:15
Les ténèbres t’entourent, tu ne ressens plus la douleur, ni même cette brise légère et agréable qui caresse ton visage. Tu es ailleurs, perdu entre tes pensées et le rêve. Les gens passent, tu ne les calcule pas. Tu as épuisé tes réserves d’énergie si bien que ton corps s’objecte au rythme que tu lui imposes. Entre les cours, ton taff, les entraînements chez les mafieux et ton semblant de vie sociale, tu n’y arrive plus. Ce soir, tu profites. Le confort n’est pas au point, mais au moins tu as la chance de pouvoir te reposer un peu. Soraya croit que tu es ailleurs, pareil pour ta tante et ta soeur, ce qui te permet de lâcher prise. À l’instant précis ou tu sens l’emprise de Morphée s’affermir, une voix s’élève dans la nuit pour te ramener à cette pénible réalité. ‘’ Et toi te limiter à les boires.‘’ Siffles tu d’un ton presque aussi neutre que le sien. Putain, il t’énerve. T’étais à deux doigts de t’endormir. Saloperie. Visiblement, vous vous êtes déjà croisés. Après, ça n’a rien de bien surprenant, tu offres les meilleurs cocktails en ville. L’homme reprend et toi tu émerges tranquillement. Tu te redresses à contre cœur, abandonnant de ce fait, le sac de glace à moitié fondu. ‘’ Si tu veux aider, amène moi dans ton lit histoire que je puisse profiter d’une bonne nuit de sommeil. ‘’ Phrase à double sens, tu en as bien conscience, mais c’est plus fort que toi. Tu aimes provoquer, déranger et à en juger par son look, t’as aucun souci à te faire, ce type aime les nanas. Regard de braise ancré dans la froideur du sien, tu le fixes sans sourciller. Tu observes son jeu de sourcils, amusé. Ce type dégage quelque chose de particulier. Il est beau à regarder et t’as pas honte de le penser. ‘’ Médecin et aubergiste pour cette nuit. ‘’ Sans plus attendre, tu quittes ton banc pour te rapprocher de lui. Tu ne t’attends pas à ce qu’il acquiesce aussi facilement, mais tu insistes en faisant passer le sac de sport de son épaule à la tienne. T’as du mal à tenir sur tes deux pieds et ton temps est compté. Mâchoire serrée, tu soutiens son regard et sans même demander la permission, tu grimpes sur son dos tel un koala. ‘’ Je porte ton sac, c’est la moindre des choses de me porter en retour. ‘’ Murmure adressé au creux de son oreille avant qu’un rire ne fasse trembler tes cordes vocales. Cette fois, tu sens que tu peux tout lâcher. La chaleur qui émane de son corps, crée une sorte d’aura bienfaitrice qui apaise tes sens, sans parler de son odeur qui exerce une sorte d’attraction incontrôlée.

@Camille Harrington


+we slow for no one+
.
Je m'appelle : Cam
j'ai : 30
ans et j'habite actuellement à : .
Je viens de : Windsor
Dans la vie, je suis : Résident en chirurgie pédiatrique
et niveau sentimental je suis : sentiment quoi ?
On dit de moi que je suis : inaccessible, indomptable, impulsif et dénoué d'empathie
et que je ressemble à : Théo James

Hors jeu, mon pseudo est : Josh
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 18/04/2022
avec : 174
messages à mon actif, dont : 28
rps. Les créations de mon profil viennent de : exception
Pour finir, je joue également : personne
en Irak mais d'origine britannique Résident en chirurgie pédiatrique, spécialité choisie suite à un drame Imbuvable avec les gens, attachant avec ses patients Se sent responsable de la mort de sa mère, alors qu'il avait 17 ans Noyé dans les ténèbres, les ombres de la culpabilité Se complaît dans sa noirceur, se sent vivre dans la douleur Son aura attire Lunaire, lunatique, enclin à changer d'humeur en un clignement d'œil Protecteur envers ceux qui ont touché son âme, presque trop Sarcastique, maniant les mots avec aisance Hypersensible, ignorant cette force Dépendant, drogues et sexe Fais des cauchemars nocturnes, évite de dormir avec quelqu'un Bisexuel, selon le mood Ses rares crises de dissociation s'expriment par des accès de colère, une perte de ses repères Il en a terriblement peur On peut le trouver attachant, une fois le code intégré Est fortement attiré par les personnalités solaires, douces, patientes, subtiles et intelligentes, c'est sa faiblesse Perfectionniste, dur avec lui-même (et les autres) Ne mange pas de viande



WARNING // concernant (personnage) accès de colère verbale, sexe, diverses addictions, mort infantile TRIGGER // refuse de jouer ; à discuter en mp

LIEN DU POST
Dim 15 Mai - 21:57
Une fois le sac de glaçons enlevé, le résident put observer la blessure un peu plus en détail, gardant tout de même une certaine distance. Arcane gauche enflée, la lèvre inférieure avait également pris cher. Classique, les blessures d'une bagarre. Il s'en est apparemment ramassé plein la gueule, le bellâtre. Il puait la testostérone et cela commençait à faire naître certaines idées en lui. De plus, il semblait avoir un certain répondant, renvoyant son commentaire à l'origine. Haussant les sourcils, il s'apprêta à répondre mais Enzo se leva, en lui proposant quelque chose que Cam n'avait pas anticipé. Bon, finalement il était gay. Abandon de la mission, c'était finalement moins drôle que prévu. Camille répondit tout naturellement, absolument pas gêné par la dite proposition. Il va falloir te montrer convainquant. Le résident n'était pas du genre à ramener des gars chez lui. Déjà que ses  amis n'avaient pas ce privilège, il préférait largement aller chez les autres et pouvoir se casser quand il le voulait. Plantant toujours son regard dans celui du jeune homme, il ne put s'empêcher d'éclater de rire à son commentaire. Médecin et aubergiste. On ne pouvait nier qu'il n'avait pas peur s'imposer et de prendre le dessus. Intéressant. Insuffisant mais intéressant. Enzo continua sur sa lancée et se leva pour lui prendre des mains le sac de sport, le portant à son tour sur son épaule. C'est alors qu'il monta sur son dos, murmurant quelques mots à son oreille avant d'éclater de rire. Le résident en fut tellement surpris que durant quelques secondes, il fit du surplace, complètement ahuri face à cette situation qu'il n'avait pas prévu. Bordel, c'était quoi son putain de problème ? Réagissant enfin, il recula de quelques pas, terminant sa route sur le tronc d'un arbre, l'obligeant ainsi à profiter des quelques secondes du choc pour se libérer de son emprise et ne plus servir de support à koala. Le choc devait être rude mais Camille s'en sortait plutôt bien amorti par un corps plus ou moins vivant. Se retournant, il fit quelques pas en avant pour se retrouver contre l'Italien, qui était maintenant collé à l'arbre, s'arrêtant à quelques centimètres de son visage. C'est quoi ton putain de problème mec ? Il était plutôt calme, toujours sous les effets positifs de sa séance. Aussi proche de lui, Camille posa une main franche sur le tronc, juste au dessus de Enzo, en profitant pour checker sa blessure de près : c'était apparemment superficiel. Pas besoin d'aller chez mamy emprunter ses outils de couture. Par contre, cette blessure avait besoin d'être nettoyée.



-  la nuit, même la lumière se sent seule -
Welcome to the jungle (Camille) Tumblr_nrv5kemHGF1qzcqino1_1280
Je m'appelle : Enzo ou Porshe pour ceux qui caressent le monde de la nuit
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : Harbor Area avec ma petite soeur et ma tante
Je viens de : Sicile en Italie
Dans la vie, je suis : Étudiant en musique (guitariste + vocal) Barman et Bodyguard perso pour un fils de mafieux
et niveau sentimental je suis : En train de baiser ta mère, ta soeur ou peut-être même les deux
On dit de moi que je suis : Un petit con effronté qui n'a peur de rien ou encore le meilleur coup de ta vie
et que je ressemble à : René Grincourt

Hors jeu, mon pseudo est : Jobox
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/05/2022
avec : 387
messages à mon actif, dont : 13
rps. Les créations de mon profil viennent de : U.c
Pour finir, je joue également : Au tic tac toe
WARNING // concernant (enzo)Violence, Mafia, Décès, Language douteux TRIGGER // refuse de jouer ; Pédophilie. Pour tout autre sujet à voir par mp !

LIEN DU POST
Mar 17 Mai - 17:23
Te montrer convainquant ? Pour quelle raison ? Depuis quand faut- il savoir faire ses preuves pour bénéficier du confort d’un lit ? Il est timbré ce mec. Comme t’es pas du genre à te prendre la tête avec ce genre de connerie, tu décides simplement de prendre les devants. Tu as toujours été ainsi. Tu t’imposes. Jusqu’à preuve du contraire, tu fais confiance aux gens et tu les traites tous de la même façon. T’es pas le genre à juger selon l’apparence, encore moins selon les avoirs. Visiblement, ton initiative ne plaît pas du tout au bon samaritain qui s’avère être au final, rien de plus qu’une pomme pourrie. Ce mec est peut-être un détraqué qui utilise le statut de médecin pour s’approcher de ses victimes. Quoi qu’il en soit, le choc contre l’arbre est fatal. Le souffle te manque. Ton corps tout entier tremble sous le poids des muscles qui cèdent les uns après les autres. Tu tangues de gauche à droite, cherchant un peu d’air pour remplir tes poumons. Tes paupières se ferment l’espace d’un instant et lorsque tu reprends contact avec la réalité, l’homme se tient à quelques centimètres de toi. Tu le fixes d’un air blasé, presque dégoûté. C’est quoi son problème? À bout de force et d’énergie, tu te laisses tout simplement glisser contre le tronc, résolu à y passer la nuit. T’as besoin de sommeil, de récupérer un peu, tout le reste est secondaire pour toi. ‘’ Pour répondre à ta question je dirais; barre toi crétin. Pas besoin de faire semblant de t'y connaître en médecine, on voit tout de suite que t'es un bon à rien et que le côté humain te fait défaut.‘’ Tu le fixes, sourire sarcastique déformant les traits de ton faciès déjà amoché. T’as pas beaucoup d’ennemis dans ce monde, enfin si peut-être un peu depuis que tu as intégré la mafia, mais un nom de plus figure désormais sur ta liste. Sans plus attendre et sans même le calculer, tu retires tant bien que mal ton t-shirt pour en faire un oreiller. Tu t’installes du mieux que tu peux, prêt à tout pour faire disparaître ces maux de tête insupportables liés à une possible commotion cérébrale.

@Camille Harrington


+we slow for no one+
.
Je m'appelle : Cam
j'ai : 30
ans et j'habite actuellement à : .
Je viens de : Windsor
Dans la vie, je suis : Résident en chirurgie pédiatrique
et niveau sentimental je suis : sentiment quoi ?
On dit de moi que je suis : inaccessible, indomptable, impulsif et dénoué d'empathie
et que je ressemble à : Théo James

Hors jeu, mon pseudo est : Josh
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 18/04/2022
avec : 174
messages à mon actif, dont : 28
rps. Les créations de mon profil viennent de : exception
Pour finir, je joue également : personne
en Irak mais d'origine britannique Résident en chirurgie pédiatrique, spécialité choisie suite à un drame Imbuvable avec les gens, attachant avec ses patients Se sent responsable de la mort de sa mère, alors qu'il avait 17 ans Noyé dans les ténèbres, les ombres de la culpabilité Se complaît dans sa noirceur, se sent vivre dans la douleur Son aura attire Lunaire, lunatique, enclin à changer d'humeur en un clignement d'œil Protecteur envers ceux qui ont touché son âme, presque trop Sarcastique, maniant les mots avec aisance Hypersensible, ignorant cette force Dépendant, drogues et sexe Fais des cauchemars nocturnes, évite de dormir avec quelqu'un Bisexuel, selon le mood Ses rares crises de dissociation s'expriment par des accès de colère, une perte de ses repères Il en a terriblement peur On peut le trouver attachant, une fois le code intégré Est fortement attiré par les personnalités solaires, douces, patientes, subtiles et intelligentes, c'est sa faiblesse Perfectionniste, dur avec lui-même (et les autres) Ne mange pas de viande



WARNING // concernant (personnage) accès de colère verbale, sexe, diverses addictions, mort infantile TRIGGER // refuse de jouer ; à discuter en mp

LIEN DU POST
Sam 21 Mai - 17:49
Lorsque la vie nous montre par miroir la pourriture que l'on est, cachée par le voile d'un charme physique. Trop impulsif et se sentait pris au piège, il n'avait pu s'empêcher de réagir vivement, l'écrasant contre le tronc, sentant dans sa nuque le souffle coupé du jeune homme. D'ailleurs, il tituba de gauche à droite, essayant de reprendre ses esprits tant bien que mal pour finalement se laisser glisser le long de cet arbre. Peut-être que ce n'était pas la meilleure des idées. Blesser un homme blessé, Camille faisait fort. En parallèle, il était cinglé, à lui monter ainsi dessus, se servant du résident comme véhicule direction son lit. Audacieux ou timbré, la frontière est fine. Cam essaya d'abaisser les défenses qui étaient siennes mais ce fut compliqué. Il l'écouta, arquant un sourcil aux propos sans réel contenu prononcés par l'Italien, éclatant même d'un rire franc. Un bon à rien, sûrement pas. Crétin et une absence d'humanité, d'accord. Quelle clairvoyance. J'en suis tout retourné. La suite l'inquiéta. Il semblait bourré sans avoir bu, signe que quelque chose n'allait pas. Boosté à l'adrénaline mais en pleine descente. C'est alors qu'il retira son tee-shirt, s'en servant d'oreiller pour une nuit de rêve, adossé contre cet arbre tel un mec bourré qu'il n'était pas. Camille ne put s'empêcher de descendre son regard vers son torse, chutant vers ses abdos qui attisa dans son regard un feu naissant, ayant soudainement faim. Le médecin soupira, prenant sur lui, galvanisé par le professionnel qu'il était. Vous savez, le serment prêté, tout ça, tout ça. Il semblait en pleine chute, dérivant tout doucement. Bois ça. dit-il en lui tendant une gourde, remplie d'une eau vitaminée et sucrée. N'attendant pas de réaction de sa part, ni qu'il l'écoute, il sortit de son sac de sport une trousse d'essentiel médical, qu'il avait toujours sur lui, depuis la dernière fois où il s'était senti tellement impuissant, dans cet accident de métro. Une trousse impressionnante, aux nombreux compartiments, chacun comportant plusieurs boucles élastiques, avec des fentes inférieures pour la fixation d'instruments médicaux tels que pinces, ciseaux, stylos lumineux. Devant lui se tenaient maintenant de l'alcool désinfectant, des produits de rinçage, plusieurs médicaments et crèmes. De quoi tenir le coup s'il était à nouveau face aux imprévus de la vie. Camille se tourna à nouveau vers le jeune homme, le regardant dans les yeux malgré tout le mépris qu'il semblait avoir contre Cam. Je répète. Tu me laisses te soigner ou tu préfères te réveiller demain matin défiguré par l'infection ? Regard neutre, presque professionnel, peut-être s'en voulant un peu de l'avoir amoché alors qu'il l'était déjà.



-  la nuit, même la lumière se sent seule -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: