Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

(TW) Remember • Albus


Albus Jasinski FIRE OHEHO

I am an angel with a shootgun
Je m'appelle : Neal
j'ai : 29
ans et j'habite actuellement à : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
Je viens de : Naples en Italie
Dans la vie, je suis : barman au Lord Hobo & mécanicien au Holy Motors
et niveau sentimental je suis : marié avec Lukas
On dit de moi que je suis : Étrange, infidèle
et que je ressemble à : Thomas Brodie-Sangster.

Hors jeu, mon pseudo est : Nagini
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
avec : 42144
messages à mon actif, dont : 200
rps. Les créations de mon profil viennent de : Joemaw & Nagini
Pour finir, je joue également : Ange K. Murray
(TW) Remember • Albus 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 •

(TW) Remember • Albus MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my husband
◆ Côme : my mafia boy

FAMILY
◆ Aurore : daughter
◆ Katalia : little angel sister
◆ Summer : wifey, mom of Aurore
◆ Léan : half brother

SEX
◆ Albus : ex client
◆ Félix : ex sex friend
◆ Jace : intense friendship, sexual tension

FRIENDS
◆ Alma : adorable friend
◆ Georgie : special friend
◆ Jeremy : masseur
◆ Kassidy : friend & boss
◆ Ryles : my baby, bromance

HATE
nobody

(TW) Remember • Albus 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

A strong past for a relationship that is a little too unique
(TW) Remember • Albus Jnijkv10

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
Mercredi : soirée off
Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
Samedi :  12:00 am – 03:00 am
Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

Travail au Holy Motors
Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
Mercredi : off
Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
Samedi :  off
Dimanche : off

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

(TW) Remember • Albus Tenor

RPs OUVERTSS - 7/10
Lukas (20)
Lukas (21)
Lukas (22)
Nathaniel (8)
Albus (1)
Côme (6)
Jace (1)

QnT OUVERTS - 1/5
Lukas (9)
LIEN DU POST
Dim 10 Avr 2022 - 17:53
Vendredi 8 Avril. 23h30.

Mais qu’est-ce que je foutais ? La question tournait en boucle à l’intérieur de ma tête tandis que je m’éloignais du Lord Hobo. Mon service n’était pas terminé. Il ne devait pas finir avant de trop nombreuses heures. Pourtant, j’avais été voir ma boss pour lui souffler quelques mots afin de quitter les lieux. J’avais lancé que je ne me sentais pas très bien et que j’avais juste envie de rentrer chez moi pour me coucher. Bien évidemment, ma boss n’avait pas bronché et m’avait laissé partir sans faire d’histoires. Les derniers événements concernant ma tête et le décès de la grand-mère de mon mari l’avaient sans doute convaincu de me laisser filer quand je le demandais. Gamin aux trous de mémoire récurrents. Gosse à la tête dangereuse et à la vie instable. Les derniers jours n’avaient pas été des plus aisés… Non attendez… Cela ne se comptait pas en jours en vérité, mais plutôt en semaines. Les dernières semaines avaient été foutrement difficiles. Après des semaines de trous de mémoire, l’hématome avait été découvert dans ma tête poussant les habitudes à devoir se modifier. L’alcool avait été interdit. Les bagarres avaient été totalement proscrites. Et, surtout, mon traitement pour mon trouble Borderline avait dû être stoppé. L’arrêt brutal avait été compliqué, mais il n’avait pas été aussi insurmontable que je le pensais. Malheureusement, la vie n’avait pas été clémente par la suite. La grand-mère de Lukas avait eu un accident et nous étions partis en Italie pendant un temps. Un temps foutrement difficile pour mon mari qui perdait sa grand-mère et pour moi aussi parce que c’était comme si elle faisait partie de ma famille depuis toutes ces années. Néanmoins, retourner en Italie avait aussi été compliqué pour moi car les vieux démons s’étaient éveillés. La Mafia avait repris contact avec moi pour me faire savoir que j’étais surveillé en Italie et que je n’avais rien à faire là-bas. La menace pesait quelque part. Je le pressentais sans parvenir à savoir d’où elle allait venir ou quand le courroux allait s’abattre. Je sentais simplement ce gros nuage s’approcher prêt à lâcher la foudre sur mon être. Et, comme si cela ne suffisait pas, j’avais l’impression d’étouffer de plus en plus. Depuis mon mariage avec Lukas, j’avais pris soin de me renfermer et de me couper de plus en plus du monde en dehors de mon mari, de ma fille et de mon travail. J’avais pris mes distances pour parvenir à être sage et fidèle. Je m’étais renfermé pour ne pas trahir ma promesse. Malheureusement, ces derniers mois de renfermements combinés aux derniers événements étaient clairement en train de me rendre fou. J’étouffais. Je crevais. Je peinais à avancer. J’avais la sensation incessante d’un poids qui m’écrasait de plus en plus. Et, croyez-moi, l’arrêt de mes médicaments, de l’alcool et des bagarres n’aidaient aucunement. Ça empirait les choses. Gosse qui avait la sensation de ne plus vivre totalement. Gamin qui se mettait parfois à rêver de l’Italie passée et de sa vie de marchandise mafieuse. C’était dingue. Complètement dingue et pourtant si vrai. Tout s’emmêlait. Tout était compliqué. Et je déraillais.

Je déraillais à tel point que je me retrouvais à déambuler dans les rues de Boston ce soir. J’avais quitté le travail plus tôt dans l’idée de rejoindre la maison récemment achetée avec mon mari. C’était réellement ce que j’avais prévu de faire à la base. Alors que je servais les verres derrière le bar, ma tête s’était mise à cogner et je sentais bien que le besoin de repos se faisait sentir. C’était plus régulier depuis l’arrêt de mon traitement tout comme mon envie de sexe avait augmenté et n’était jamais réellement satisfaite. Cependant, mes pas ne me menaient pas vers un taxi pour rentrer. Ils ne me menaient même pas dans la bonne direction. Lentement je m’éloignais encore plus de la maison. Je me laissais porter par le moment. Je me laissais avoir par le destin. Gamin qui ne contrôlait pas réellement sa vie. Gosse curieux qui avait envie de laisser le destin gagner pour une fois. Trop de contrôles ces derniers mois. Si peu de libertés ces derniers temps. Alors, ce soir, je lâchais les rênes et je suivais. J’avançais sans savoir. J’avançais en m’en fichant. Les rues défilaient sous mon regard. La vie résonnait dans mes oreilles. Et, soudainement, je bifurquais dans l’une de ces ruelles sombres de Boston. Les pieds connaissaient parfaitement le chemin. L’être se souvenait lui aussi parfaitement de ces lieux. Je me stoppais à l’entrée de cette ruelle. Mes iris sombres observaient l’endroit autant qu’il était possible de le faire. Des hommes et des femmes se trouvaient là. Des anciens collègues que je croisais parfois. Des prostitués que j’observais sans bouger de ma place. Il ne fallait pas entrer dans la ruelle. Je n’étais pas un client. Je n’étais plus un prostitué. Il fallait que je reste là. Les pieds voulaient avancer et s’enfoncer plus loin. La voix dans la tête criait pour m’y pousser aussi. Je résistais. J’étais marié putain. Je devais être fidèle. Je n’étais plus libre. Je n’avais pas le droit de commettre d’écarts. Peu importait l’envie de liberté. Peu importait l’influence des derniers événements. Je n’avais pas le droit bordel. M’appuyant contre le mur à l’entrée de la ruelle, je glissais mes mains dans mes poches pour sortir une cigarette. Je portais le bâtonnet de nicotine à mes lèvres l’allumant rapidement. Tirant dessus, je renversais la tête en arrière fermant les yeux un instant. Le cerveau tournait trop vite. Le cœur cognait trop fort. La voix dans la tête hurlait trop vivement. Tout s’emmêlait. Tout s’embrouillait. Je finissais par bouger. Je n’avançais pas non. Je ne cédais pas. Je bougeais simplement pour faire face à la ruelle l’épaule toujours appuyée contre le mur comme si cela pouvait m’empêcher de m’enfoncer. Je restais là à tirer sur ma cigarette en silence. Je demeurais ici à observer le spectacle de la ruelle. Et, soudainement, une présence se faisait sentir derrière moi. Une présence qui ne me poussait pas à bouger ni même à fuir. C’était comme si le corps et l’être avait déjà reconnu la personne qui venait de s’approcher de moi avant même qu’un seul son ne vienne interrompre le silence. La voix dans la tête se taisait. Et, le gamin que j’étais ne bougeais même plus laissant la cigarette se consumer dans le vide dans l’attente d’entendre une voix ou peut-être de sentir un contact.

@Albus Jasinski

Neal T. Hood-Spritz FIRE OHEHO

(TW) Remember • Albus 8797ed6ce3d41a64ad3ca877b011891daf672fab
Je m'appelle : Docteur Jasinski Albus
j'ai : 32
ans et j'habite actuellement à : Boston dans un loft gardé au secret pour la plupart des mécréants
Je viens de : Krakow (Polska), un pays où il fait gris et froid
Dans la vie, je suis : Médecin Chef de l'unité médico-judiciaire de Boston
et niveau sentimental je suis : vorace et trop abîmé pour oser une nouvelle attache
On dit de moi que je suis : un loup solitaire dépourvu d'âme et de cœur mais aux compétences indéniables
et que je ressemble à : Oliver Jackson Cohen

Hors jeu, mon pseudo est : Prideandsensibility (Julie)
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/07/2017
avec : 5800
messages à mon actif, dont : 126
rps. Les créations de mon profil viennent de : furelise (ava) ASTRA (sign)
Pour finir, je joue également : Ludo Spinelli & Elinor.B


(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne2
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_phv0ltz9lf1uuih1s_540
MY PORTRAIT
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
I'll become what I deserve
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Infos l 31 ans, né à Cracovie, Père violent, mère passive, enfant endurci, fils de militaire, poursuivant la même carrière aussi avant de poursuivre en médecine. Fait ses études à Harvard grâce à une bourse. Devient médecin légiste pour les forces de l'ordre. Personnalité froide, impassible qui cache un dragon bien plus colérique. Malsain, ambitieux, mégalomane surtout. Pratique la boxe et le krav-maga de façon intensive. Mais également le piano même si ne le dit pas. Gourmet mais pas glouton. Excessif dans ses conquêtes, dans la consommation de tabac, de drogue et d'alcool. A toujours une apparence impeccable. Minutieux et empli de plein rituels. Rigide. Très charismatique, intelligence froide et stratège, charmeur invétéré.
Son caractère l
Solitaire- Je suis un enfant unique qui s'est construit par lui même. Paumes désargentées pour des rêves emplis d'or et de puissance. Belliqueux- J'ai été militaire de nombreuses années, j'y ai été formé en partie en tant que médecin puis légiste, j'en garde un goût du combat, des violences, du sang. Je pratique la boxe et d'autres sports de combat depuis des années. Stratège- Je suis véritable caméléon. Venant des basses classes, j'ai su m'adapter aux plus hautes. Nourrir mon langage, l'appauvrir de mes poings si nécessaires, je peux être l'Ange ou le Diable, le Loup ou l'Agneau. Je ne sers qu'un Dieu, moi-même. Sang-froid- Je suis un observateur, un manipulateur, je ne perds pas une miette, dans le silence je marque des points. Rancunier- Mais j'ai la vengeance tenace, les actes les plus effroyables ne me font pas trembler, après tout, la mort est mon métier. Volage- J'aime les chairs féminines ou bien masculines, peu importe, je consomme comme on le ferait d'une nourriture ordinaire. Affamé, sanguinaire, mais désespérément éphémère. Je trouve toujours de quoi faire battre mon sang, mais jamais mon cœur. Mélomane- Je suis un Pianiste hors pair. Mon père me battait souvent pour oser cela, mais ma mère toute femme faible qu'elle était m'a toujours encouragé et c'est mon plaisir secret à présent. Excessif- Les femmes, les hommes, l'alcool, le tabac et parfois les drogues, l'ambition, l'argent, le sport, tous ces domaines voient grandir mes soifs et mes aspirations toujours plus démesurées.

(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne1
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_phv0zns5Fp1uuih1s_540
NOTHING'S LIKE FAMILY
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
Cut my lip...
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Fils unique, son père est décédé lorsqu'il avait vingt ans, il n'a plus de contacts avec sa mère restée en pologne. Il a plutôt honte de ses origines modestes, aime faire croire qu'il vient d'un milieu plus aisé lorsque cela a un intérêt pour lui.
(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne2
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_paupqjImIv1rfmocr_250
BODY FULL OF DESIRE
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
Paroles de chanson pas trop longues !
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Past l Ulrik / Lou / Mickey / Neal
Present l The return of the devil alias Ulrik...
(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne1
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_paupxxSOZB1rfmocr_250
FRIENDS MUST BE TRUSTED
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
Paroles de chanson pas trop longues !
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Besties and friends l Devon - Vesta - Ophelia - Taylor -
Weird l Josephine/ Marnie/ Alexander/Ginevra
Fuck you l
(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne2


TW abordés par le personnage :
violences physiques/psychiques, meurtre, prostitution, addictions (drogues), agression sexuelle/viol ; sexe , contenu médical explicite

TW de la joueuse :
aucun a priori, parler en mp pour les sujets sensibles si besoin.

(TW) Remember • Albus B6gtEA0r_o

- Victoria
- Neal
- Taylor
- Camille
- Orphea
- Haley
- Tex
LIEN DU POST
Mer 20 Avr 2022 - 16:56
Je ne me sens jamais aussi bien que lorsque mon corps vient rôder dans la nuit. Ruelle où parfois par le passé, je venais satisfaire la voracité de mon appétit. Le temps est passé et j'ai désormais des goûts plus luxueux, une volonté de faire davantage en discrétion. Si je suis ici ce soir, c'est simplement pour m'assurer de la bonne santé d'une des prostituées que j'ai reçu récemment en consultation. Loin de vouloir sauver la veuve et l'orphelin, j'ai quelques points faibles, et la jeunesse et la candeur de cette jeune polonaise, incapable de s'exprimer correctement en anglais m'avait ému plus que de raison. Suffisamment pour légitimer ma présence ici ce soir, la chose est désormais faite et je m'apprête à regagner mon logement, exténué par de nombreuses heures de travail. Un instant mon esprit s'égare vers toi. Neal. Ces jeunes années où j'échangeais tes faveurs contre le maintien de ton traitement. C'était un deal cruel d'apparence mais qui finalement nous convenaient à tous les deux. Cela avait le don de me rassurer, de mettre à l'abri cette humanité que je ne veux pas trop exposer. Je n'ai plus de tes nouvelles depuis des mois, je te sais marié et heureux et en réalité tant mieux. Il y a bien plusieurs moments où je t'ai pensé perdu, et j'ai toujours été persuadé de n'avoir rien de réellement bon à t'apporter. Et pourtant, en plusieurs occasions, nous nous sommes aidés, nous avons été là, l'un pour l'autre. Nourrissant un lien aussi puissant qu'éphémère, un lien étrange et désormais fané. Machinalement, je porte le brin de tabac à mes lèvres, visage éclairé furtivement par la flamme orangée, mes poumons inhalent le poison avec une certaine satisfaction. Paupières closes, l'espace d'un instant, la surprise me cueille littéralement lorsque je crois reconnaître ton dos, la ligne plus masculine de tes épaules. Les années passent et tu restes un éternel gamin aux allures d'homme. Je dois me tromper. C'est ce dont je me persuade. Pourtant ma curiosité me pousse à avancer, à vouloir savoir si l'illusion est à ce point parfaite. Par peur d'une folie soudaine, je n'ose prononcer ton prénom, laissant mon corps approcher du tien, mon odorat s'imprégner de la familiarité de ton odeur. Reconnaissable, incapable de l'oublier. Phalanges déliées qui viennent se poser sur l'angle de l'épaule, pour inciter ton regard à venir me rencontrer. « Qu'est ce que tu fous là ? » Ma voix résonne éraillée et froide dans cette sordide ruelle, si la question se pose pour toi, elle surprend moins me concernant. Mais l'histoire était ponctuée du « Ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants. » Alors, je ne comprends pas que ton monde vienne rencontrer le mien à nouveau.

@Neal T. Hood-Spritz


Giving you a nightcall
I'm gonna tell you something you don't want to hear. I'm gonna show you where it's dark, but have no fear. There's something inside you it's hard to explain. They're talking about you, boy but you're still the same.
I am an angel with a shootgun
Je m'appelle : Neal
j'ai : 29
ans et j'habite actuellement à : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
Je viens de : Naples en Italie
Dans la vie, je suis : barman au Lord Hobo & mécanicien au Holy Motors
et niveau sentimental je suis : marié avec Lukas
On dit de moi que je suis : Étrange, infidèle
et que je ressemble à : Thomas Brodie-Sangster.

Hors jeu, mon pseudo est : Nagini
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
avec : 42144
messages à mon actif, dont : 200
rps. Les créations de mon profil viennent de : Joemaw & Nagini
Pour finir, je joue également : Ange K. Murray
(TW) Remember • Albus 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 •

(TW) Remember • Albus MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my husband
◆ Côme : my mafia boy

FAMILY
◆ Aurore : daughter
◆ Katalia : little angel sister
◆ Summer : wifey, mom of Aurore
◆ Léan : half brother

SEX
◆ Albus : ex client
◆ Félix : ex sex friend
◆ Jace : intense friendship, sexual tension

FRIENDS
◆ Alma : adorable friend
◆ Georgie : special friend
◆ Jeremy : masseur
◆ Kassidy : friend & boss
◆ Ryles : my baby, bromance

HATE
nobody

(TW) Remember • Albus 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

A strong past for a relationship that is a little too unique
(TW) Remember • Albus Jnijkv10

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
Mercredi : soirée off
Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
Samedi :  12:00 am – 03:00 am
Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

Travail au Holy Motors
Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
Mercredi : off
Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
Samedi :  off
Dimanche : off

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

(TW) Remember • Albus Tenor

RPs OUVERTSS - 7/10
Lukas (20)
Lukas (21)
Lukas (22)
Nathaniel (8)
Albus (1)
Côme (6)
Jace (1)

QnT OUVERTS - 1/5
Lukas (9)
LIEN DU POST
Jeu 12 Mai 2022 - 15:57
Allez Neal ! Vas-y ! Tu as le droit d’y aller. Tu as le devoir d’y aller. Tu en as besoin. Tu le sens. Je le sens. Tu ne pourras pas résister bien longtemps. Il faut y aller. Vas-y ! Avance ! Mes iris sombres se fermaient soudainement lorsque les mots résonnaient de plus en plus vivement à l’intérieur de ma tête. Le disque semblait s’être mis sur repeat au sein de mes pensées. Les propos tournaient en boucle et je ne savais même plus les arrêter. Ils étaient là sur le devant la scène. Ils étaient là et je ne savais guère les ignorer. Je résistais autant que je le pouvais. Je combattais ce feu ardent qui semblait me pousser. Je me bagarrais contre cette voix. Cette voix foutrement trop insistante qui voulait que je m’enfonce au sein de la ruelle sombre. ELLE voulait que je craque et que je commette cette faute de trop. Cette faute que je fuyais depuis des mois. Cette faute que je n’avais pas le droit de commettre. Ma vie était différente. J’étais marié. Je n’étais plus libre. Je n’avais pas le droit de faire ça. Lukas… Putain, c’était à lui que je devais penser. C’était à lui que je devais me raccrocher. Lui. Juste lui. Il fallait que je parvienne à le remettre sur le devant de la scène. Il fallait que je parvienne à effacer la voix. Il fallait que Mio Amore écrase cette voix dans ma tête. Pourtant, ce soir, l’acte me semblait bien trop compliqué à effectuer. J’étais épuisé. J’étais à bout. J’étais à cran. J’avais lâché prise un peu trop longtemps et ça avait été une terrible erreur. Une erreur qui me foutait en l’air. Une erreur qui me fichait à terre. Je n’aurai jamais dû laisser mes pas me guider en sortant du travail. Je n’aurai jamais dû déambuler dans les rues de Boston. J’aurai dû me glisser dans le taxi et babiller l’adresse de la maison. De notre maison. Ouais putain, j’aurai mieux fait de garder le contrôle dès le départ. Stupide petit gamin qui avait lâché la corde et qui ne parvenait plus à l’attraper maintenant. Idiot gosse qui se retrouvait dépourvu de pouvoir. Mes iris sombres s’ouvraient de nouveau pour observer la ruelle qui se trouvait sous mes yeux. Cette ruelle de mon passé qui m’appelait tellement. Les derniers mois et les derniers événements cumulés n’étaient qu’un poids supplémentaire qui m’empêchaient de rattraper cette corde. J’avais trop contrôlé la totalité de mon existence ces derniers temps et j’avais commis l’erreur de lâcher prise quelques secondes. Quelques secondes de trop qui poussaient la liberté et la voix de la tête à reprendre le pouvoir. Foutu coup d’état du destin. Il fallait pourtant que je sois sage. Il fallait que je sois fidèle. Je ne pouvais pas tromper mon mari. Putain Mio Amore me pardonnerait-il une telle faute ? Je n’en savais rien. Je n’étais même pas censé me poser la question car cela laissait supposer que j’envisageais de commettre la faute. Pourtant, quelque part, quelque chose répondait à l’interrogation. Quelque part, je savais que Mio Amore me pardonnerait parce que j’avais toujours été bien trop transparent sur ma réalité et mes besoins. Il était au courant. Il savait qu’un déraillement pouvait se produire. Un déraillement qui allait arriver ce soir ?

F*ck. Je ne savais pas. Tout ce que je savais était que je sentais soudainement une présence derrière moi. Une présence qui ne me faisait pas fuir. Une présence qui venait assourdir la voix dans la tête. Parce que je replongeais sur le bon chemin sans risque de tromperie ? Ou parce qu’au contraire la voix savait qu’elle avait gagner et que j’allais commettre la faute ? Allez savoir. Les doigts se posaient sur mon épaule. Et, au lieu de vivement me dégager comme j’aurai pu le faire ou peut-être même comme j’aurai dû le faire, mes iris sombres se fermaient simplement un bref instant. Un instant de paix. Un instant de silence. Je restais là sans bouger à sentir ce contact sur mon épaule. Le toucher ne m’était guère inconnu. C’était un toucher différent de celui de mon mari. Il s’agissait là d’un toucher qui appartenait au passé et qui éveillait, malgré moi, des frissons sur la peau. Le ventre se tordait sous les souvenirs du plaisir passé. Le cœur s’emballait à la mémoire de ce passé. J’aurai dû me dégager et mettre de la distance sans perdre de temps. Gamin pris au piège soudainement. Albus était là juste derrière moi. Le loup dangereux était si proche de moi alors que j’étais déjà bien trop près du rebord de la falaise. Gamin prêt à sauter. Soufflant un coup pour tenter de reprendre le contrôle, je pivotais avec lenteur laissant mon dos rencontrer de nouveau le mur. Mon regard se posait sur l’homme à l’instant même où sa voix résonnait. La question tombait me poussant à sourire brièvement. Cette question se trouvait aussi dans ma tête et je n’avais aucune réponse miracle. Je n’avais aucun moyen d’expliquer ce que je pouvais foutre ici ou ce que j’attendais en ces lieux. Même moi je ne savais pas. Le combat faisait rage à l’intérieur de mon être. Deux envies bien opposées. Deux réalités bien différentes. Est-ce que je venais vraiment chercher quelque chose dans cette ruelle ? Peut-être. Peut-être pas. Je ne savais plus. La tête s’embrouillait. Mordillant ma lèvre, je baissais les yeux incapable de soutenir le regard d’Albus plus longuement. Et, en toute réponse à son interrogation, j’haussais doucement les épaules. Gamin qui avait perdu sa voix. Gosse qui ne savait pas ce qu’il fichait là. Mes iris sombres glissaient de nouveau vers la ruelle pour observer ce monde que j’avais quitté. Je restais silencieux un moment tirant simplement sur ma cigarette pour faire savoir que je n’étais pas une statue. Coinçant le bâtonnet de nicotine entre mes lèvres, je relevais doucement le regard sur l’homme à mes côtés.

@Albus Jasinski

Neal T. Hood-Spritz FIRE OHEHO

(TW) Remember • Albus 8797ed6ce3d41a64ad3ca877b011891daf672fab
Je m'appelle : Docteur Jasinski Albus
j'ai : 32
ans et j'habite actuellement à : Boston dans un loft gardé au secret pour la plupart des mécréants
Je viens de : Krakow (Polska), un pays où il fait gris et froid
Dans la vie, je suis : Médecin Chef de l'unité médico-judiciaire de Boston
et niveau sentimental je suis : vorace et trop abîmé pour oser une nouvelle attache
On dit de moi que je suis : un loup solitaire dépourvu d'âme et de cœur mais aux compétences indéniables
et que je ressemble à : Oliver Jackson Cohen

Hors jeu, mon pseudo est : Prideandsensibility (Julie)
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/07/2017
avec : 5800
messages à mon actif, dont : 126
rps. Les créations de mon profil viennent de : furelise (ava) ASTRA (sign)
Pour finir, je joue également : Ludo Spinelli & Elinor.B


(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne2
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_phv0ltz9lf1uuih1s_540
MY PORTRAIT
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
I'll become what I deserve
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Infos l 31 ans, né à Cracovie, Père violent, mère passive, enfant endurci, fils de militaire, poursuivant la même carrière aussi avant de poursuivre en médecine. Fait ses études à Harvard grâce à une bourse. Devient médecin légiste pour les forces de l'ordre. Personnalité froide, impassible qui cache un dragon bien plus colérique. Malsain, ambitieux, mégalomane surtout. Pratique la boxe et le krav-maga de façon intensive. Mais également le piano même si ne le dit pas. Gourmet mais pas glouton. Excessif dans ses conquêtes, dans la consommation de tabac, de drogue et d'alcool. A toujours une apparence impeccable. Minutieux et empli de plein rituels. Rigide. Très charismatique, intelligence froide et stratège, charmeur invétéré.
Son caractère l
Solitaire- Je suis un enfant unique qui s'est construit par lui même. Paumes désargentées pour des rêves emplis d'or et de puissance. Belliqueux- J'ai été militaire de nombreuses années, j'y ai été formé en partie en tant que médecin puis légiste, j'en garde un goût du combat, des violences, du sang. Je pratique la boxe et d'autres sports de combat depuis des années. Stratège- Je suis véritable caméléon. Venant des basses classes, j'ai su m'adapter aux plus hautes. Nourrir mon langage, l'appauvrir de mes poings si nécessaires, je peux être l'Ange ou le Diable, le Loup ou l'Agneau. Je ne sers qu'un Dieu, moi-même. Sang-froid- Je suis un observateur, un manipulateur, je ne perds pas une miette, dans le silence je marque des points. Rancunier- Mais j'ai la vengeance tenace, les actes les plus effroyables ne me font pas trembler, après tout, la mort est mon métier. Volage- J'aime les chairs féminines ou bien masculines, peu importe, je consomme comme on le ferait d'une nourriture ordinaire. Affamé, sanguinaire, mais désespérément éphémère. Je trouve toujours de quoi faire battre mon sang, mais jamais mon cœur. Mélomane- Je suis un Pianiste hors pair. Mon père me battait souvent pour oser cela, mais ma mère toute femme faible qu'elle était m'a toujours encouragé et c'est mon plaisir secret à présent. Excessif- Les femmes, les hommes, l'alcool, le tabac et parfois les drogues, l'ambition, l'argent, le sport, tous ces domaines voient grandir mes soifs et mes aspirations toujours plus démesurées.

(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne1
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_phv0zns5Fp1uuih1s_540
NOTHING'S LIKE FAMILY
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
Cut my lip...
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Fils unique, son père est décédé lorsqu'il avait vingt ans, il n'a plus de contacts avec sa mère restée en pologne. Il a plutôt honte de ses origines modestes, aime faire croire qu'il vient d'un milieu plus aisé lorsque cela a un intérêt pour lui.
(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne2
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_paupqjImIv1rfmocr_250
BODY FULL OF DESIRE
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
Paroles de chanson pas trop longues !
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Past l Ulrik / Lou / Mickey / Neal
Present l The return of the devil alias Ulrik...
(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne1
(TW) Remember • Albus Tumblr_inline_paupxxSOZB1rfmocr_250
FRIENDS MUST BE TRUSTED
(TW) Remember • Albus 1504986781-gauche
Paroles de chanson pas trop longues !
(TW) Remember • Albus 1504986781-droite


Besties and friends l Devon - Vesta - Ophelia - Taylor -
Weird l Josephine/ Marnie/ Alexander/Ginevra
Fuck you l
(TW) Remember • Albus 1504988286-ligne2


TW abordés par le personnage :
violences physiques/psychiques, meurtre, prostitution, addictions (drogues), agression sexuelle/viol ; sexe , contenu médical explicite

TW de la joueuse :
aucun a priori, parler en mp pour les sujets sensibles si besoin.

(TW) Remember • Albus B6gtEA0r_o

- Victoria
- Neal
- Taylor
- Camille
- Orphea
- Haley
- Tex
LIEN DU POST
Mer 15 Juin 2022 - 15:06
Retombé dans tes démons, c'est la première réponse qui me frôle sous l'étincelle familière de ton regard. Dévoré par tes envies, par cette soif incommensurable de liberté que finalement on partage. Serons-nous un jour capables d'appartenir corps et âme à quelqu'un ? J'en doute. Et pourtant tes sentiments, ton amour pour lui sont sincères, je n'en doute point. Mais ce besoin d'adrénaline, de sentir le sang chauffer sous la pulsion adrénaline, le désir nouveau, l'éphémère, il est vorace. Et il le restera. Si ton mari te connaît bien, il ne peut l'ignorer, nourrir l'ambition presque absurde de vouloir te réparer. Tu es ainsi. Cabossé, nuancé, et cassé entre deux parts. C'est aussi ce qui révèle ta beauté. Mais pour l'heure, mes prunelles interrogent sans que mon marbre ne se départisse de sa neutralité. Tige empoisonnée que je viens porter à mes babines pour les abreuver à nouveau de l'âcre fumée. Tu te rapproches de mon corps, enfant éternel, lubrique et téméraire. Paume soumise l'espace de quelques secondes, suffisamment pour venir effleurer la virilité naissante entre tes jambes. « Tu as envie ? » De te consumer. De faire une connerie, de dépasser une fois de plus les limites. Je ne t'ai toujours connu qu'ainsi. Et c'est mal de dire que ça vient me rassurer ? Je fais bien de ne pas croire en une possible rédemption. « Tu as pris quelque chose ? » C'est ça à cet instant qui vient me questionner. Si le désir t'enflamme, je ne veux pas que tu cèdes à des vices plus destructeurs encore. Empoignant ton avant bras alors que j'aspire la nicotine comme un vampire en mal de sang, le mégot agonise au sol et se voit euthanasié par l'allure de mon talon. Je t'entraine de ma force, bien supérieure à la tienne sans que tu ne puisses résister, sans que tu ne puisses opposer la moindre résistance. Mieux entre mes griffes qu'entre celles d'autres prédateurs plus néfastes. Je t'amène jusqu'à ma voiture, t'y jette presque avant de monter à mon tour, verrouiller les portes et prendre chemin vers...

@Neal T. Hood-Spritz


Giving you a nightcall
I'm gonna tell you something you don't want to hear. I'm gonna show you where it's dark, but have no fear. There's something inside you it's hard to explain. They're talking about you, boy but you're still the same.
I am an angel with a shootgun
Je m'appelle : Neal
j'ai : 29
ans et j'habite actuellement à : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
Je viens de : Naples en Italie
Dans la vie, je suis : barman au Lord Hobo & mécanicien au Holy Motors
et niveau sentimental je suis : marié avec Lukas
On dit de moi que je suis : Étrange, infidèle
et que je ressemble à : Thomas Brodie-Sangster.

Hors jeu, mon pseudo est : Nagini
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
avec : 42144
messages à mon actif, dont : 200
rps. Les créations de mon profil viennent de : Joemaw & Nagini
Pour finir, je joue également : Ange K. Murray
(TW) Remember • Albus 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 •

(TW) Remember • Albus MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my husband
◆ Côme : my mafia boy

FAMILY
◆ Aurore : daughter
◆ Katalia : little angel sister
◆ Summer : wifey, mom of Aurore
◆ Léan : half brother

SEX
◆ Albus : ex client
◆ Félix : ex sex friend
◆ Jace : intense friendship, sexual tension

FRIENDS
◆ Alma : adorable friend
◆ Georgie : special friend
◆ Jeremy : masseur
◆ Kassidy : friend & boss
◆ Ryles : my baby, bromance

HATE
nobody

(TW) Remember • Albus 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

A strong past for a relationship that is a little too unique
(TW) Remember • Albus Jnijkv10

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
Mercredi : soirée off
Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
Samedi :  12:00 am – 03:00 am
Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

Travail au Holy Motors
Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
Mercredi : off
Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
Samedi :  off
Dimanche : off

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

(TW) Remember • Albus Tenor

RPs OUVERTSS - 7/10
Lukas (20)
Lukas (21)
Lukas (22)
Nathaniel (8)
Albus (1)
Côme (6)
Jace (1)

QnT OUVERTS - 1/5
Lukas (9)
LIEN DU POST
Jeu 14 Juil 2022 - 17:55
Ça bouillonnait dans ma tête. Ça crépitait dans mon corps. La folie était prenante. La tentation était absolue. L’erreur s’amusait à se pavaner devant moi comme pour tenter de m’attirer dans ses ficelles. Et, putain, si vous saviez à quel point je désirais céder à cet appel. J’avais envie de plonger au sein de cette déchéance que je maîtrisais à la perfection. Gamin tant habitué à cette vie de sexe. Gosse livré avec cette dépravation qui l’habitait. Cette rue et ce mode de vie c’étaient moi. Il s’agissait d’une partie de moi en tout cas. Une partie que j’avais dû enfermer dans une armoire à double tour depuis des mois, depuis que j’étais en couple avec Lukas. Et, j’avais dû me débarrasser de cette foutue armoire après le mariage. La balancer à l’eau et la laisser dériver loin de mon existence en espérant suivre le flot tranquille d’une vie où je serais un homme fidèle. Ah comme il était beau d’y croire. Ah comme il était fou d’espérer. Ce soir, les choses se bouleversaient. Ce soir, l’armoire ouverte revenait s’inviter dans le cours de ma vie. Elle s’insinuait devant moi. Elle me tendait les bras. Elle m’invitait à tomber. Glisser de nouveau dans ce que je connaissais et qui faisait du bien. Sombrer de nouveau dans cette existence aussi palpitante que dangereuse. Me faire entraîner dans cette dépravation aussi détestée qu’adorée. Les iris sombres suivaient les mouvements des silhouettes dans cette ruelle qui était autrefois mienne. Je refusais de quitter le poste d’observation et je combattais. Je me battais contre cette voix à l’intérieur de la tête qui me disait d’avancer. Je me battais contre ce feu ardent qui brûlait dans mes veines avec la folle envie de rejoindre la danse des corps qui s’oubliaient. Lukas, Lukas, Lukas. C’était à lui que je devais penser. C’était avec lui que j’étais marié à présent. C’était lui qui se trouvait sur le devant de la scène. Personne ne pourrait prendre sa place c’était sûr et certain. Je l’aimais. Beaucoup. Atrocement. Énormément. Je m’étais marié avec lui et j’avais tant accepté. Pour lui. Pour nous. Pour notre vie. J’avais mis tellement de choses au placard. Alors, ouais, putain, personne ne prendrait jamais la place de mon mari. Mais, bordel, je savais qu’il ne parviendrait jamais à combler ce vide qui cognait parfois la nuit. Je savais qu’il ne saurait jamais effacer ce trou dans ma poitrine et dans mon être. Même s’il savait combler les besoins, il ne saurait jamais combler la dépravation. En revanche, quelqu’un avait ce pouvoir. Plusieurs avaient ce pouvoir. Et, l’une de ces personnes se trouvait soudainement derrière moi. Le doigt sur mon épaule me poussait à fermer les yeux sans bouger. On m’arrachait à la contemplation sans pour autant m’arracher à ce monde. Je le savais. Je le reconnaissais. Est-ce que le piège se refermait sur moi pour m’attirer sur le mauvais chemin ? Ou est-ce que ce piège se refermait pour me remettre sur le droit chemin ? Je n’en savais rien. Tout ce que je savais était qu’Albus se trouvait là. Le loup dangereux était derrière moi. Sa présence était rassurante. Sa présence risquait de me faire plonger. C’était quitte ou double à ce jeu. Et j’étais prêt pour la partie même si j’en ignorais le dénouement.

Pivotant avec lenteur, mon dos rencontrait le mur et mon regard se posait sur Albus. La question tombait sans perdre de temps. Ce que je foutais ici ? Je ne savais guère comment l’expliquer. Je n’avais même pas envie de l’expliquer. Je n’en avais sans doute même pas besoin. Pas face à lui. Le loup connaissait les démons et la dépravation. Il connaissait le contenu de cette armoire que j’avais voulu foutre à la flotte. Cette armoire que je me bouffais en plein visage aujourd’hui. Pour le meilleur ou pour le pire allez savoir. Je n’avais pas besoin de me lancer dans un long discours pour tenter d’expliquer les choses à l’homme qui se trouvait face à moi. Je n’en avais guère l’envie non plus. Je me contentais d’hausser les épaules sans prendre la parole. Je me contentais d’hausser les épaules et de le laisser interpréter le geste comme il le désirait tandis que mes iris se perdaient de nouveau dans la ruelle. J’observais la cigarette coincée entre les lèvres. Et la voix faisait rage. Et l’envie cognait bien trop fort. Et la porte à la chute était grande ouverte. Si proche. Trop proche. Alors, je me laissais tomber. Je commettais la première erreur en tendant la main vers Albus pour crocheter son haut, le rapprocher de moi et déposer sa main sur cette érection naissante dans mon pantalon. Témoin de ce manque qui cognait dans l’être. Témoin de cette envie qui pulsait dans le corps. Je lâchais rapidement sa main avant de croiser son regard et d’hausser un sourcil. Toujours trop silencieux, je ne savais pas quels mots souffler ou peut-être que j’avais l’impression que si je gardais la bouche close, le secret serait réel. Si je me taisais, peut-être que la faute n’en serait pas réellement une. Peut-être que la tromperie s’effacerait juste en claquant des doigts. Folle illusion. La question glissait entre les lèvres d’Albus. Est-ce que j’en avais envie ? Le rire amusé passait la barrière de mes lèvres tandis que je laissais ma cigarette terminée s’échouer sur le sol. Ma langue glissait sur mes lèvres et je me contentais d’hocher la tête pour toute réponse. Gamin toujours silencieux. Gosse qui répondait pourtant et qui laissait savoir qu’il en crevait d’envie. Oh oui putain. Je n’aurai jamais dû hocher la tête. C’était une connerie. Je risquais de dépasser les limites fixées ou peut-être que je les dépassais déjà. F*ck it. La seconde interrogation tombait soudainement me poussant à me figer un bref instant. Est-ce que j’avais pris quelque chose ? La tête venait se secouer négativement. Non, je n’avais rien pris. J’aurai pu répliquer que j’avais pris un mariage et une fidélité bien trop difficile à tenir. J’aurai pu ouais, mais je savais que ce n’était pas là le sens de l’interrogation d’Albus. Alors, non, je n’avais consommé aucune substance qui pourrait foutre en l’air mes pensées et mon comportement. Rien. Mon avant-bras était soudainement empoigné par Albus qui m’entraînait de force. Je suivais sans pouvoir y résister. Je suivais sans opposer de résistance. En avais-je seulement envie ? Non. Pas le moins du monde. Je savais que je sombrais. Je savais que je chutais. Et la voix dans ma tête fêtait cette victoire. Elle m’encourageait dans cette déchéance alors je suivais. J’étais presque jeté dans la voiture et je ne bronchais pas. Albus ne tardait pas à me rejoindre verrouillant les portes et démarrant. Alors, seulement, ma bouche s’ouvrait pour demander « Tu m’emmènes où ? » Gamin incertain de l’endroit où le loup dangereux allait me conduire. Gosse qui n’était pas sûr de la tournure des événements. Iris sombres posées sur Albus, ma langue glissait avec lenteur sur mes lèvres. Et j’attendais de connaître le dénouement que le loup allait apposer à cette histoire. Me conduire à l’hôtel ? Me conduire chez lui ? Me ramener chez moi ? J’étais incapable de savoir ce dont j’avais envie moi. Les pensées s’entremêlaient. Le combat faisait rage dans la tête. Entre la fidélité et la tromperie. Entre l’amour et les besoins.

@Albus Jasinski
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: