Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

I see fire •• Horace.


Aller à la page : 1, 2  Suivant

Horace Dawson FIRE OHEHO

happiness therapy
Je m'appelle : Haiwee
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : la Currier House
Je viens de : Wind River, réserve amérindienne dans le Wyoming
Dans la vie, je suis : étudiante en politique.
et niveau sentimental je suis : fiancée par obligation, attachée par émotion
On dit de moi que je suis : naïve, sauvage et insaisissable,
et que je ressemble à : Adria Arjona

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 15/11/2020
avec : 1318
messages à mon actif, dont : 566
rps. Les créations de mon profil viennent de : myself
Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Josephine & Taylor & Wendy)

→ Haiwee Wind River ←
→ Haiwee Wind River ← 

I see fire •• Horace. B7873907a9828d6c85a25565ad7758bc5e9f27b9


→ il y a une prairie dans mon monde parfait ←
→ il y a une prairie dans mon monde parfait ← 

née dans la réserve amérindienne de wind river • sauvage • sensible • insaisissable • ingénue • vierge • novice • farouche • fière • sensorielle • caractérielle • croit aux esprits anciens • préfère la médecine douce à la science • a une fâcheuse tendance à parler en amérindien lorsqu'elle perd le contrôle • elle parle d'ailleurs plusieurs dialectes anciens différents • bavarde • honnête, ne sait pas mentir •

I see fire •• Horace. 632b5d7307b0f189cea872427cad0bf6ce27dec9



→ BUCKET LIST ←
→ BUCKET LIST ← 

√ Visiter New-York.
√ Participer à un SB.
√ Aller au bal de fin d'année.
√ Premier vrai baiser.
√ Participer au Summer Camp.
√ Obtenir le numéro de téléphone d'un parfait inconnu en soirée.



I see fire •• Horace. 13d16379a9adb1f2f121b2cf7562b5df8ab4bc77


→ RELATIONSHIPS ←
→ RELATIONSHIPS ← 

Dutch // rencontré en forêt, de cet homme elle ne veut se détacher. Grand frère, confident, sur lequel elle fantasme de temps en temps.
Sheng // il a bousculé toutes les barrières. Chamboulé ses idéaux en une soirée. Dangereux, mais elle ne peut stopper ce jeu. Amoureuse malgré les directives de ses aïeux.
Riley // ami proche, protecteur, différents mais ils se complémentent, leurs coeurs.
Piotr pnj // étudiant complexe. Elle l'aime comme elle le déteste.
Anders // parrain de fraternité.
Horace // rencontré au Sidh, elle a vu en lui une lumière, homme si particulièrement solaire.
Elinor // semblables en bien des points. Amitié qui n'a aucune égale.
Jamie // crush d'Elinor, elle apprécie sa compagnie.
Oscar // Elle garde son fils, quelques fois, et elle aimerait percer ses mystères.
William // agent du FBI venu l'interroger, elle a vu en lui plus qu'un simple uniforme, un calme salvateur, un être partageant ses valeurs.

I see fire •• Horace. 46a90241c92d61a23a07b1ef9dd1ee52e5287e72


WARNING // concernant (Haiwee) vie en communauté (réserve amérindienne)
TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques quels qu'ils soient, même un simple baiser, me contacter.

I see fire •• Horace. Ryzx


Voir mon répertoire, 5/5 places de dispo - full
LIEN DU POST
Dim 17 Oct - 10:41
I see fire@Horace Dawson
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
C’est l’hésitation palpable jusque dans le bout de ses doigts, qu’Haiwee, pose sa paume contre la porte de l’endroit. Dans l’idée, elle veut juste passer le voir, et essayer d’effacer ce qu’elle a pu lui dire l’autre soir, et surtout... s’excuser. Lui dire qu’elle s’en veut d’avoir percé lors de cette soirée, leur intimité, de s’être immiscée entre lui et Joey dans le seul but d’aller pleurer. Être désolée de cette colère qu’elle a, contre lui, déversé. Alors qu’il n’a rien fait, strictement rien. Elle l’a massacré seule, son destin. Et aujourd’hui à défaut de le vivre bien, elle croit qu’elle le vit mieux, qu’après tout, son cœur est valeureux avant d’être malheureux.

Mais face au Sidh, elle ne sait pas, parce que même si elle feint de l’ignorer, elle a compris, que dans son métier se cache des secrets. Puis elle a appris, les mots, la Haiwee, elle a trop lu, et elle ne peut pas faire comme si elle ne savait, le Sidh, c’est l’autre monde, l’autre côté, et elle appréhende le fait que ce paradis soit possiblement un enfer.  Un soupir qui s’échappe de ses lèvres qu’elle aurait voulu garder naïves, et elle pousse l’entrée… C’est le calme, qui la surprend en premier. Les quelques clients épars sur des tables à peine éclairées. C’est le lascif, qui l’imprègne, alors qu’elle n’y connait pas grand-chose, à cette prose. Elle s’arme d’un courage factice pour avancer jusqu’au bar, cache la curiosité derrière les voiles de ses paupières, et elle interpelle des personnes qui semblent travailler ici, la première. Jeune, brun, solaire, elle jauge à sa manière. « Je… » tente de s’exprimer, peu à l’aise dans ce monde nocturne, « Est-ce que … » se reprend, la naïveté dans les mouvements, « Dutch est là ? » prononce plus clairement. Elle ne sait pas comment s’exprimer, la Haiwee, très à l’aise, la colombe qui n’a plus le droit de voler.  

:copyright:️ 2981 12289 0






Corps en cage & Cœur en prison
by anaëlle.

March Hare ; D.B.C, S.L.X
je t'aime. FORT. :heaart:
I see fire •• Horace. 9zRKjksb_o
Je m'appelle : Horace, si tu trouves un surnom j'suis preneur.
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : Boston, sur des canapés prêtés.
Je viens de : Bristol
Dans la vie, je suis : homme de ménage pour la clinique Rylon, et escort boy au Sidh
et niveau sentimental je suis : emmêlé dans les draps.
On dit de moi que je suis : le raté optimiste, le type qui rayonne, la douceur dans un corps d’imprudent
et que je ressemble à : Timothée Chalamet

Hors jeu, mon pseudo est : GLEEK!
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 09/04/2021
avec : 1595
messages à mon actif, dont : 64
rps. Les créations de mon profil viennent de : killing boys (profil), cosmic light (avatar)
Pour finir, je joue également : Jasper l'ambitieux, Alexis l'enflammée et Billie l'effrontée
I see fire •• Horace. 2849f00cbfb4cfb12929e6e9fe6cd2bf66816b3e I see fire •• Horace. Ea65e47ec6cda90ff45f68330f1f420dba0ed610 I see fire •• Horace. 20229828a00d7fb13a3aa2d1a222363ea8dde078
HORACE DAWSON
⌜ · character and all · ⌟
anglais de souche, né et élevé à Bristol, bostonien depuis cinq ans ● étudiant raté, en raison d’une dyslexie qui avorte tous ses rêves de longues études, et notamment d’Harvard ● hétérosexuel ● sa mère bosse dans une boutique de vêtements, et est une couturière talentueuse ● sa petite sœur et lui ont toujours servi de mannequins pour ses œuvres, ce qui a développé son sens de la mode, et particulièrement des couleurs ● son père s’est barré à la naissance de sa petite sœur ; musicien médiocre ● élevé dans un appartement miteux, rêve de réussite, et d’aider sa sœur et sa mère restées en angleterre ● ses yeux sont d’un mélange subtile de bleu, vert, marron et or, tout dépend ce qu’on veut y voir ● colore parfois ses ongles, ses paupières, enfile aussi bien des robes que des costards, la vie est un défilé chez les dawson ● danse, courre, gigote constamment ● son rire est contagieux et sonore ● profondément complexé par ses années redoublées, et son intellect qu’il juge limité - à tords ● pas foutu d’écrire sans mélanger les lettres, il est un dessinateur doué, particulièrement en portrait, et en âme ● a enchainé les boulots minables à boston, jusqu’à trouver une place comme homme de ménage dans la clinique rylon ● ses nuits sont occupées par le Sidh, où il fait office de gigolo, particulièrement pour quelques femmes riches plus âgées ● apprécie la compagnie de ces femmes, et se captive de leurs récits de vie – tout en se laissant entretenir ● délicat, et d’une bonté qu’on ne fait plus ● le cœur pur, et le corps abimé des aiguilles plantées, traçant des tatouages toujours plus présents sur la peau ● trop atypique, trop bruyant, trop féministe, trop coloré, trop petit et trop mince ; il se moque des rictus sur son passage, mais les entends encore parfois, la nuit tombée ● éternel optimiste, se mure dans un monde coloré qui n’existe que dans son esprit ● propose ses services gratuitement aux femmes coincées dans un squelette brisé, ou à l’esprit torturé ● solaire, le corps danse et la langue suit, la gorge gueule et le rire se déploie, ses rayons attirent facilement les plus abimés ● son amitié est multiple, généreuse et loyale ● impudique, le corps en œuvre d’art, exposée à ceux qui veulent s’y frotter ● dépense l’excès d’énergie dans tout et n’importe quoi, de la salle aux sports extrêmes ● maladroit, ses prestations sont tarifiées, si bien qu’il se perd quand elles ne le sont pas, et qu’il faut séduire sans billet ; peu doué dans l’art de déclarer ses intentions, et clairement conscient que ses activités ne sont pas compatibles avec une relation durable ● excessif et auto destructeur, sa consommation d’alcool, de drogues, de rêves loupés s’effondre ; s’il aime les autres, son ombre, beaucoup moins.⌜ · the end lala · ⌟


» f i c h e d e l i e n



I see fire •• Horace. 91e129c7e60b17ad3f0808a089789e90c0c8511a I see fire •• Horace. C81194bdab545ab67dfb8367a6ebe3375bb9dcc2 I see fire •• Horace. 2a6afbbf1c6b272957f9be4a0f81b7725fbfe947

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS...


WARNING // concernant Horace
- prostitution
- autodestruction (consommation abusive d'alcools et drogues en tout genre)

TRIGGER // refuse de jouer :
- sexe détaillé, sauf intérêt particulier dans le rp

LIEN DU POST
Dim 17 Oct - 18:57
I see fire@Haiwee Wind River
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
Missions accomplies, multipliées, silhouette déstructurée qui se balade dans un chez-soi peuplé d'inconnus aux allures de proches. Êtres marqués d'un morceau de noirceur plus ou moins incrusté dans les corps. Au delà de l'ombre, on y perçoit encore les rayons, dans le dos, sur les lèvres rieuses et les cheveux désordonnés. Décoiffés de trop de phalanges crispées. C'est mon anniversaire. Le sais-tu ? Personne n'a capté, et même pas moi, avant de sentir mon téléphone vibrer de quelques messages. Les années passent, et sûrement que ma chute s'accélère dans le pathétique. Les rêves sont tellement éloignés que je ne les perçois qu'à peine désormais, même la tête dévissée en arrière. Ils étaient aussi brillants que les bagues qui ornent mes doigts. Tintement de l'or trop précieux pour être porté par moi, contre un verre accordé par l'un puis l'une. Le nez en l'air, l'attention qui pourrait être happée par n'importe quoi. N'importe quoi, n'importe qui, et ce fut toi. « Je… » Orbes qui redescendent un peu, sourcils haussés, légèrement, surprise de traits inconnus.  « Est-ce que … » Et, j'ai la patience d'attendre la chute, l'alcool stoppé à la lisière de ma bouche. « Dutch est là ? » Oh. Tout ça pour ça. La gorgée est bu, cette fois. Le verre se dégageant pour laisser voir un fin sourire quasi enfantin. « Ca dépend. » Ca dépend quedal, j'en sais rien ; il fait sa vie, Dutch. Je ne suis quasi exclusivement qu'un type entouré de nymphes, et il doit toujours pas capter mon prénom. J'suis plus ou moins sur de l'avoir entendu m'appeler Ignace, un jour. « C'est professionnel, ou personnel ? » La curiosité invitée. Les billes habituées aux corps, l’ouïe habituée aux histoires. C'est pas toi, notre monde.


:copyright:️ 2981 12289 0



☾ ☾ ☾ Teenage dreams in a teenage circus, running around like a clown on purpose. We are not what you think we are, we are golden, we are golden.
happiness therapy
Je m'appelle : Haiwee
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : la Currier House
Je viens de : Wind River, réserve amérindienne dans le Wyoming
Dans la vie, je suis : étudiante en politique.
et niveau sentimental je suis : fiancée par obligation, attachée par émotion
On dit de moi que je suis : naïve, sauvage et insaisissable,
et que je ressemble à : Adria Arjona

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 15/11/2020
avec : 1318
messages à mon actif, dont : 566
rps. Les créations de mon profil viennent de : myself
Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Josephine & Taylor & Wendy)

→ Haiwee Wind River ←
→ Haiwee Wind River ← 

I see fire •• Horace. B7873907a9828d6c85a25565ad7758bc5e9f27b9


→ il y a une prairie dans mon monde parfait ←
→ il y a une prairie dans mon monde parfait ← 

née dans la réserve amérindienne de wind river • sauvage • sensible • insaisissable • ingénue • vierge • novice • farouche • fière • sensorielle • caractérielle • croit aux esprits anciens • préfère la médecine douce à la science • a une fâcheuse tendance à parler en amérindien lorsqu'elle perd le contrôle • elle parle d'ailleurs plusieurs dialectes anciens différents • bavarde • honnête, ne sait pas mentir •

I see fire •• Horace. 632b5d7307b0f189cea872427cad0bf6ce27dec9



→ BUCKET LIST ←
→ BUCKET LIST ← 

√ Visiter New-York.
√ Participer à un SB.
√ Aller au bal de fin d'année.
√ Premier vrai baiser.
√ Participer au Summer Camp.
√ Obtenir le numéro de téléphone d'un parfait inconnu en soirée.



I see fire •• Horace. 13d16379a9adb1f2f121b2cf7562b5df8ab4bc77


→ RELATIONSHIPS ←
→ RELATIONSHIPS ← 

Dutch // rencontré en forêt, de cet homme elle ne veut se détacher. Grand frère, confident, sur lequel elle fantasme de temps en temps.
Sheng // il a bousculé toutes les barrières. Chamboulé ses idéaux en une soirée. Dangereux, mais elle ne peut stopper ce jeu. Amoureuse malgré les directives de ses aïeux.
Riley // ami proche, protecteur, différents mais ils se complémentent, leurs coeurs.
Piotr pnj // étudiant complexe. Elle l'aime comme elle le déteste.
Anders // parrain de fraternité.
Horace // rencontré au Sidh, elle a vu en lui une lumière, homme si particulièrement solaire.
Elinor // semblables en bien des points. Amitié qui n'a aucune égale.
Jamie // crush d'Elinor, elle apprécie sa compagnie.
Oscar // Elle garde son fils, quelques fois, et elle aimerait percer ses mystères.
William // agent du FBI venu l'interroger, elle a vu en lui plus qu'un simple uniforme, un calme salvateur, un être partageant ses valeurs.

I see fire •• Horace. 46a90241c92d61a23a07b1ef9dd1ee52e5287e72


WARNING // concernant (Haiwee) vie en communauté (réserve amérindienne)
TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques quels qu'ils soient, même un simple baiser, me contacter.

I see fire •• Horace. Ryzx


Voir mon répertoire, 5/5 places de dispo - full
LIEN DU POST
Jeu 21 Oct - 22:10
I see fire@Horace Dawson
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
Elle ne sait pas trop, Haiwee, ce qu’elle est venue chercher. Elle voulait s’excuser d’avoir empiété. Mais elle réalise qu’avec sa présence ici, elle le fait aussi. A croire qu’il est maladif, le besoin d’entrer dans sa vie. Dans son monde, d’essayer de se caler sur sa longueur d’onde. Sans avoir réalisé avant de se retrouver à ce bar, accoudée, à quel point ils peuvent différer. Et lui, l’inconnu, qui boit ce verre avec nonchalance, comme on exécute une danse. « Ca dépend. » Oh, ça dépend. Ce n’est même pas un peu qu’elle comprend, trop naïve qui essaie, mais qui passe à côté de certaines subtilités. « Ah. » elle prononce alors qu’elle déteste ce glas. Les sentences, elle ne maîtrise pas.

Le problème c’est que ça dépend, c’est étrange que les choses, ça les rend. Ca prouve que ce n’était pas qu’une impression, que leurs univers n’ont pas les mêmes ambitions. « C'est professionnel, ou personnel ? » Donc ça dépend de ça. Mais la bonne réponse, c’est quoi ? Tu les vois ? Ses ongles qui pianotent à nouveau, d’un stress qui lui fait perdre la course de ses idéaux. Tu vois aussi qu’il y a un an à peine, la porte, elle n’aurait pas osé la pousser ? Elle ne sait pas ce qu’il se cache dans vos secrets. « Personnel… » elle ose avouer. Mais en fronçant les sourcils, en observant le décor, en se sentant en désaccord. Elle préfère préciser, « enfin je crois. » personnel, c'est quand ça compte, sauf que face à toi, elle imagine qu'elle ne compte pas autant que ça. Car cette partie de sa vie, elle ne la connait pas. Elle en vient d’ailleurs à songer que ce n’est pas même un peu qu’elle le fait. Esprit biaisé au sujet de cet homme sur lequel elle croyait pouvoir compter. « On est… amis. » Comme un frère et une sœur, une fille perdue et son protecteur, qui arrivent à composer ensemble quelques mélodies. Du moins, c’est l’image qu’elle avait de lui. « Mais j’imagine que ça dépend. » T’as vu comme elle l’utilise bien ta proposition de condition ? L'améridienne elle apprend, dans la moindre des discussions.  

:copyright:️ 2981 12289 0






Corps en cage & Cœur en prison
by anaëlle.

March Hare ; D.B.C, S.L.X
je t'aime. FORT. :heaart:
I see fire •• Horace. 9zRKjksb_o
Je m'appelle : Horace, si tu trouves un surnom j'suis preneur.
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : Boston, sur des canapés prêtés.
Je viens de : Bristol
Dans la vie, je suis : homme de ménage pour la clinique Rylon, et escort boy au Sidh
et niveau sentimental je suis : emmêlé dans les draps.
On dit de moi que je suis : le raté optimiste, le type qui rayonne, la douceur dans un corps d’imprudent
et que je ressemble à : Timothée Chalamet

Hors jeu, mon pseudo est : GLEEK!
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 09/04/2021
avec : 1595
messages à mon actif, dont : 64
rps. Les créations de mon profil viennent de : killing boys (profil), cosmic light (avatar)
Pour finir, je joue également : Jasper l'ambitieux, Alexis l'enflammée et Billie l'effrontée
I see fire •• Horace. 2849f00cbfb4cfb12929e6e9fe6cd2bf66816b3e I see fire •• Horace. Ea65e47ec6cda90ff45f68330f1f420dba0ed610 I see fire •• Horace. 20229828a00d7fb13a3aa2d1a222363ea8dde078
HORACE DAWSON
⌜ · character and all · ⌟
anglais de souche, né et élevé à Bristol, bostonien depuis cinq ans ● étudiant raté, en raison d’une dyslexie qui avorte tous ses rêves de longues études, et notamment d’Harvard ● hétérosexuel ● sa mère bosse dans une boutique de vêtements, et est une couturière talentueuse ● sa petite sœur et lui ont toujours servi de mannequins pour ses œuvres, ce qui a développé son sens de la mode, et particulièrement des couleurs ● son père s’est barré à la naissance de sa petite sœur ; musicien médiocre ● élevé dans un appartement miteux, rêve de réussite, et d’aider sa sœur et sa mère restées en angleterre ● ses yeux sont d’un mélange subtile de bleu, vert, marron et or, tout dépend ce qu’on veut y voir ● colore parfois ses ongles, ses paupières, enfile aussi bien des robes que des costards, la vie est un défilé chez les dawson ● danse, courre, gigote constamment ● son rire est contagieux et sonore ● profondément complexé par ses années redoublées, et son intellect qu’il juge limité - à tords ● pas foutu d’écrire sans mélanger les lettres, il est un dessinateur doué, particulièrement en portrait, et en âme ● a enchainé les boulots minables à boston, jusqu’à trouver une place comme homme de ménage dans la clinique rylon ● ses nuits sont occupées par le Sidh, où il fait office de gigolo, particulièrement pour quelques femmes riches plus âgées ● apprécie la compagnie de ces femmes, et se captive de leurs récits de vie – tout en se laissant entretenir ● délicat, et d’une bonté qu’on ne fait plus ● le cœur pur, et le corps abimé des aiguilles plantées, traçant des tatouages toujours plus présents sur la peau ● trop atypique, trop bruyant, trop féministe, trop coloré, trop petit et trop mince ; il se moque des rictus sur son passage, mais les entends encore parfois, la nuit tombée ● éternel optimiste, se mure dans un monde coloré qui n’existe que dans son esprit ● propose ses services gratuitement aux femmes coincées dans un squelette brisé, ou à l’esprit torturé ● solaire, le corps danse et la langue suit, la gorge gueule et le rire se déploie, ses rayons attirent facilement les plus abimés ● son amitié est multiple, généreuse et loyale ● impudique, le corps en œuvre d’art, exposée à ceux qui veulent s’y frotter ● dépense l’excès d’énergie dans tout et n’importe quoi, de la salle aux sports extrêmes ● maladroit, ses prestations sont tarifiées, si bien qu’il se perd quand elles ne le sont pas, et qu’il faut séduire sans billet ; peu doué dans l’art de déclarer ses intentions, et clairement conscient que ses activités ne sont pas compatibles avec une relation durable ● excessif et auto destructeur, sa consommation d’alcool, de drogues, de rêves loupés s’effondre ; s’il aime les autres, son ombre, beaucoup moins.⌜ · the end lala · ⌟


» f i c h e d e l i e n



I see fire •• Horace. 91e129c7e60b17ad3f0808a089789e90c0c8511a I see fire •• Horace. C81194bdab545ab67dfb8367a6ebe3375bb9dcc2 I see fire •• Horace. 2a6afbbf1c6b272957f9be4a0f81b7725fbfe947

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS...


WARNING // concernant Horace
- prostitution
- autodestruction (consommation abusive d'alcools et drogues en tout genre)

TRIGGER // refuse de jouer :
- sexe détaillé, sauf intérêt particulier dans le rp

LIEN DU POST
Lun 25 Oct - 21:46
I see fire@Haiwee Wind River
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
Ca dépend. Ca dépend qui demande, pourquoi, quand, à quelle heure, si la nuit est tombée ou s'il reste quelques rayons. Ca dépend si t'en a vraiment besoin, de ce Dutch. Ca dépend si t'es là pour lui, ou si c'est pour être ici, qu'il est ton excuse. Vous n'osez pas rentrer, vous les oiseaux de jour. Comme si de nos ailes moins claires, on avait ce pouvoir de vous attirer entre nos plumes. Peut-être un peu. Surtout quand les orbes sont perdues. Y a toujours des réponses, ici. Il manque des mots dans tes phrases. Ou au moins, qu'il y en ai suffisamment pour que je capte votre lien. T'es celle qu'il faut sauver, ou celle qui sauve ? On est tous un peu des deux. « Oh, vous couchez ensemble ? » Parce que c'est toujours ce à quoi j'pense, quand on me sort « personnel ».Surement aussi parce que j'aime les réactions en face, quand de quelques mots, j'm'incruste dans la vie d'en face sans y être invité. Ca dépend, t'as dis. Et, cachés derrière mes lèvres candides, tous mes mots semblent doux. « J'aurais pas deviné. » Légères, les syllabes. Autant que mes épaules qui se soulèvent. « Il est parti je sais pas où. » Et, j'ferais même pas semblant que ça me préoccupe. L'homme a les épaules suffisantes pour affronter l'arrière de ces portes. Le regard qui le cherchait vaguement, se pose à nouveau sur l'invitée. « J'suis pas dans les petits papiers. » J'suis dans l'échelle de cet endroit, tout en bas. Cependant, quand Lyra me tends ses doigts, je n'ai aucun mal à me sentir plus élevé. Sûrement serais-je moins serein, si c'était ses doigts à lui, qui s'approchaient. « Il finit toujours par revenir. » Il appartient à ces lieux, il se forge la colonne, à force d'en porter le poids. Et, le regard s'installe sur toi. Essaye d'en lire, entre les traits fins, la raison de ta présence. La vraie. Puis fini par décocher un sourire amusé. « Comme tout le monde. » Toi aussi, sûrement, reviendras-tu. Puisqu'on ne se sent jamais seul dans cet enfer. La bouche se pince, et le pas se recule, les doigts, déliés au bout de la main, désignent le bar. L'autre bras encadre sans te toucher, ta carcasse. La protégeant de quelques intrus trop pressés. Il y a des codes, même dans les flammes. « Un verre ? » Précisé, afin d'esquiver le refus annoncé : « Pour l'attendre. » Je fais un bon guide. J'ai encore quelques plumes blanches, dans mon dos.



:copyright:️ 2981 12289 0



☾ ☾ ☾ Teenage dreams in a teenage circus, running around like a clown on purpose. We are not what you think we are, we are golden, we are golden.
happiness therapy
Je m'appelle : Haiwee
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : la Currier House
Je viens de : Wind River, réserve amérindienne dans le Wyoming
Dans la vie, je suis : étudiante en politique.
et niveau sentimental je suis : fiancée par obligation, attachée par émotion
On dit de moi que je suis : naïve, sauvage et insaisissable,
et que je ressemble à : Adria Arjona

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 15/11/2020
avec : 1318
messages à mon actif, dont : 566
rps. Les créations de mon profil viennent de : myself
Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Josephine & Taylor & Wendy)

→ Haiwee Wind River ←
→ Haiwee Wind River ← 

I see fire •• Horace. B7873907a9828d6c85a25565ad7758bc5e9f27b9


→ il y a une prairie dans mon monde parfait ←
→ il y a une prairie dans mon monde parfait ← 

née dans la réserve amérindienne de wind river • sauvage • sensible • insaisissable • ingénue • vierge • novice • farouche • fière • sensorielle • caractérielle • croit aux esprits anciens • préfère la médecine douce à la science • a une fâcheuse tendance à parler en amérindien lorsqu'elle perd le contrôle • elle parle d'ailleurs plusieurs dialectes anciens différents • bavarde • honnête, ne sait pas mentir •

I see fire •• Horace. 632b5d7307b0f189cea872427cad0bf6ce27dec9



→ BUCKET LIST ←
→ BUCKET LIST ← 

√ Visiter New-York.
√ Participer à un SB.
√ Aller au bal de fin d'année.
√ Premier vrai baiser.
√ Participer au Summer Camp.
√ Obtenir le numéro de téléphone d'un parfait inconnu en soirée.



I see fire •• Horace. 13d16379a9adb1f2f121b2cf7562b5df8ab4bc77


→ RELATIONSHIPS ←
→ RELATIONSHIPS ← 

Dutch // rencontré en forêt, de cet homme elle ne veut se détacher. Grand frère, confident, sur lequel elle fantasme de temps en temps.
Sheng // il a bousculé toutes les barrières. Chamboulé ses idéaux en une soirée. Dangereux, mais elle ne peut stopper ce jeu. Amoureuse malgré les directives de ses aïeux.
Riley // ami proche, protecteur, différents mais ils se complémentent, leurs coeurs.
Piotr pnj // étudiant complexe. Elle l'aime comme elle le déteste.
Anders // parrain de fraternité.
Horace // rencontré au Sidh, elle a vu en lui une lumière, homme si particulièrement solaire.
Elinor // semblables en bien des points. Amitié qui n'a aucune égale.
Jamie // crush d'Elinor, elle apprécie sa compagnie.
Oscar // Elle garde son fils, quelques fois, et elle aimerait percer ses mystères.
William // agent du FBI venu l'interroger, elle a vu en lui plus qu'un simple uniforme, un calme salvateur, un être partageant ses valeurs.

I see fire •• Horace. 46a90241c92d61a23a07b1ef9dd1ee52e5287e72


WARNING // concernant (Haiwee) vie en communauté (réserve amérindienne)
TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques quels qu'ils soient, même un simple baiser, me contacter.

I see fire •• Horace. Ryzx


Voir mon répertoire, 5/5 places de dispo - full
LIEN DU POST
Lun 1 Nov - 15:11
I see fire@Horace Dawson
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
« Oh, vous couchez ensemble ? » Et si le hâlé de sa peau pouvait réellement rougir, nul doute qu’elle rosirait à ce moment précis, rien qu’à l’évocation du possible fait qu’elle pourrait dormir avec lui. Alors elle secoue, rapidement, le visage par la négative pour essayer de contrer cette supposition énoncée. Ne voudrait pas que l’on croie qu’entre eux c’est comme ça. C’était plus profond, leur relation, une véritable amitié, sans condition, du moins c’est ce qu’elle pensait avant d’arriver dans cette étrange maison. « J'aurais pas deviné. » Non mais non. « J’ai pas, enfin, je suis pas, » parce qu’elle s’en souvient bien de Joey et son regard assassin. Elle bafouille encore et toujours lorsqu’on la met face au mur du physique qui se cache dans toutes les relations. « Il est parti je sais pas où. » Elle opine, cette fois, déçue et totalement perdue. « J'suis pas dans les petits papiers. » Pourtant, il a cette aisance qu’elle peine à assimiler. Comme si dans cet océan, il n’était pas submergé. Dis-lui, tu as appris quand et comment à nager ? « Il finit toujours par revenir. » Ils sont étranges ses dires. Haiwee, elle tente cependant d’en esquisser un sourire. « Comme tout le monde. » Dans son dos, ça lui fait froid. Elle s’essaie à découvrir ce qu’il se cache dans le fond de sa voix. Persuadée que c’est la première et la dernière fois. Qu’elle pourrait avoir peur si elle ouvrait réellement les yeux sur tout ça. Elle n’est pas faite pour être là. « Je ne, » crois pas. Elle mange ses phrases, « Dutch est ... ma famille. » elle a temporisé l'appellation choisie, parce qu'elle réalise qu'elle a des lacunes au sujet de son chaos. Ils sont balancé pêlemêle ses mots.

Et les doigts de l’inconnu s’étiolent sur le bar, ils esquissent ce qu’elle pense être une histoire, tandis que les siens vont s’accrocher au pendentif qui trône au milieu de son cou, son totem, se rattraper au matériel, à son chez elle, à son goût. « Un verre ? » Et tu l’enveloppes, en te montrant presque trop rassurant, alors qu’elle n’a rien à faire ici, pourtant. Tu le sais, qu’elle n’est pas à sa place, qu’elle est cette colombe qui tente de réapprendre à voler, qu’elle s’est crashée cet été, en beauté. D’ailleurs avec cette invitation tu l’empêches certainement de plus s’écorcher. « Pour l'attendre. » C’est le monde tout entier qui va finir par la bouffer. « La même chose que toi ? » Influençable Haiwee. Celle qui veut fuir le monde et l’explorer. Parce qu’elle a apprécié sa façon qu’on ses lèvres de s’arquer. Ce solaire qui se cache dans ses mouvements fatigués. D’une nuit pas assez entamée. « Je m’appelle Haiwee. » comme une petite fille qui se présente, peut importe qui se trouve devant elle, innocente. Elle doit même se contrôler pour ne pas lui en donner la définition, de son prénom. Ne pas être à côté de la plaque dans leur conversation.« Tu es ? » Les prunelles qui se permettent de le détailler, dans toutes les histoires, aux portes de l’Enfer, se trouve des anges, tu le savais ?

:copyright:️ 2981 12289 0






Corps en cage & Cœur en prison
by anaëlle.

March Hare ; D.B.C, S.L.X
je t'aime. FORT. :heaart:
I see fire •• Horace. 9zRKjksb_o
Je m'appelle : Horace, si tu trouves un surnom j'suis preneur.
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : Boston, sur des canapés prêtés.
Je viens de : Bristol
Dans la vie, je suis : homme de ménage pour la clinique Rylon, et escort boy au Sidh
et niveau sentimental je suis : emmêlé dans les draps.
On dit de moi que je suis : le raté optimiste, le type qui rayonne, la douceur dans un corps d’imprudent
et que je ressemble à : Timothée Chalamet

Hors jeu, mon pseudo est : GLEEK!
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 09/04/2021
avec : 1595
messages à mon actif, dont : 64
rps. Les créations de mon profil viennent de : killing boys (profil), cosmic light (avatar)
Pour finir, je joue également : Jasper l'ambitieux, Alexis l'enflammée et Billie l'effrontée
I see fire •• Horace. 2849f00cbfb4cfb12929e6e9fe6cd2bf66816b3e I see fire •• Horace. Ea65e47ec6cda90ff45f68330f1f420dba0ed610 I see fire •• Horace. 20229828a00d7fb13a3aa2d1a222363ea8dde078
HORACE DAWSON
⌜ · character and all · ⌟
anglais de souche, né et élevé à Bristol, bostonien depuis cinq ans ● étudiant raté, en raison d’une dyslexie qui avorte tous ses rêves de longues études, et notamment d’Harvard ● hétérosexuel ● sa mère bosse dans une boutique de vêtements, et est une couturière talentueuse ● sa petite sœur et lui ont toujours servi de mannequins pour ses œuvres, ce qui a développé son sens de la mode, et particulièrement des couleurs ● son père s’est barré à la naissance de sa petite sœur ; musicien médiocre ● élevé dans un appartement miteux, rêve de réussite, et d’aider sa sœur et sa mère restées en angleterre ● ses yeux sont d’un mélange subtile de bleu, vert, marron et or, tout dépend ce qu’on veut y voir ● colore parfois ses ongles, ses paupières, enfile aussi bien des robes que des costards, la vie est un défilé chez les dawson ● danse, courre, gigote constamment ● son rire est contagieux et sonore ● profondément complexé par ses années redoublées, et son intellect qu’il juge limité - à tords ● pas foutu d’écrire sans mélanger les lettres, il est un dessinateur doué, particulièrement en portrait, et en âme ● a enchainé les boulots minables à boston, jusqu’à trouver une place comme homme de ménage dans la clinique rylon ● ses nuits sont occupées par le Sidh, où il fait office de gigolo, particulièrement pour quelques femmes riches plus âgées ● apprécie la compagnie de ces femmes, et se captive de leurs récits de vie – tout en se laissant entretenir ● délicat, et d’une bonté qu’on ne fait plus ● le cœur pur, et le corps abimé des aiguilles plantées, traçant des tatouages toujours plus présents sur la peau ● trop atypique, trop bruyant, trop féministe, trop coloré, trop petit et trop mince ; il se moque des rictus sur son passage, mais les entends encore parfois, la nuit tombée ● éternel optimiste, se mure dans un monde coloré qui n’existe que dans son esprit ● propose ses services gratuitement aux femmes coincées dans un squelette brisé, ou à l’esprit torturé ● solaire, le corps danse et la langue suit, la gorge gueule et le rire se déploie, ses rayons attirent facilement les plus abimés ● son amitié est multiple, généreuse et loyale ● impudique, le corps en œuvre d’art, exposée à ceux qui veulent s’y frotter ● dépense l’excès d’énergie dans tout et n’importe quoi, de la salle aux sports extrêmes ● maladroit, ses prestations sont tarifiées, si bien qu’il se perd quand elles ne le sont pas, et qu’il faut séduire sans billet ; peu doué dans l’art de déclarer ses intentions, et clairement conscient que ses activités ne sont pas compatibles avec une relation durable ● excessif et auto destructeur, sa consommation d’alcool, de drogues, de rêves loupés s’effondre ; s’il aime les autres, son ombre, beaucoup moins.⌜ · the end lala · ⌟


» f i c h e d e l i e n



I see fire •• Horace. 91e129c7e60b17ad3f0808a089789e90c0c8511a I see fire •• Horace. C81194bdab545ab67dfb8367a6ebe3375bb9dcc2 I see fire •• Horace. 2a6afbbf1c6b272957f9be4a0f81b7725fbfe947

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS...


WARNING // concernant Horace
- prostitution
- autodestruction (consommation abusive d'alcools et drogues en tout genre)

TRIGGER // refuse de jouer :
- sexe détaillé, sauf intérêt particulier dans le rp

LIEN DU POST
Dim 7 Nov - 22:32
I see fire@Haiwee Wind River
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
Dans les tourments, je me fais ballotter à gauche à droite. Ma silhouette qui valse, comme si elle maîtrisait vraiment ses gestes. Petit pantin qu'on passe de mains en mains. Certains, ça les tuera. Moi, ça me construit une délicate armure. Armure de soie et d'or. Aimez mon corps, respirez mes soupires. Aimez-moi. Regarde autour de toi ; mais attends, prends mes yeux. Observe avec mon regard. Voit comme Lyra est solide, sous ses airs de gamine flinguée. Voit les fêlure dans le marbre laiteux des traits de Joey. Les épaules de Dutch, et combien sa mâchoire se contracte, quand tout ne tourne pas rond dans notre paradis rouge. Ce monde est plus beau que ce tu ne vois. On y revient, toujours. Parce qu'on y a pas goûté tous ses secrets, parce qu'on s'accroche à ces corps osseux, parce que dans nos regards, tu n'y verras jamais aucun jugement. Même quand j'demande, armé d'impudeur : « Vous avez le même sang ? » J'vois pas la rugosité qui le caractérise, dans tes gestes. Mais le terme famille se définit de nombreuses manières. J'en ai plusieurs, qui ne se croisent pas vraiment. Des mondes, placés les uns à côtés des autres, sans jamais se mélanger. Des secrets pour chacun. « C'est marrant comme on peut être différent dans une famille. » Soufflé, pas vraiment pour toi, pas vraiment pour quelqu'un, tout court. Gamin qui débine toutes les idées qui lui passent par la tête, sans franchement faire de tri. Y a d'ailleurs un rictus amusé qui ponctue comme un point le flot de sa réflexion : « Ma sœur me tuerait si elle me savait là. » Elle se demanderait sûrement ce que je fous là. Serait catastrophée de voir combien j'ai glissé, depuis mon rêve d'intégrer Harvard. J'ai pas envie qu'on me rappelle que je n'ai toujours pas – que je n'arriverais jamais- à passer cette foutue porte dorée. Mais, j'en connais chaque détail. « Comment sais-tu qu'on a les mêmes goûts ? » Le sourcil qui se hausse, et l’œil est malicieux, correspondant au sourire encoché en coin, quand la silhouette se hisse sur les bras. Homme penché au-dessus du bar, pour venir glisser quelques mots à la barmaid. Un espèce de cocktail aux fruits. Trempé d'alcool pour Il, bien plus nuancé pour Elle. A peine de quoi lui dire qu'il ne la prend pas pour une enfant. On ne prendra pas la même chose. Puisque nous ne sommes pas les mêmes. Revenu les pieds au sol, idiot radieux. « Tu es la première Haiwee que je rencontre. » Comme si c'était un motif suffisant à en être heureux. « T'as déjà cherché ce que ça signifie ? » Tête appuyée sur une main, supportée par le coude. Comme chez lui. Les boucles pendues dans le vide. « J'te dis ça parce que j'ai regardé hier ce que signifiait le mien. » Et si tu t'en fous, j'suis désolé mais c'est le même tarif. « Le mien veut dire voir. » Un rire. « Franchement j'vois pas le rapport avec moi. » Même si moi, là, j'le vois. « C'est Horace. » Attrape les deux verres, et te tend le quasi soft. « Bienvenue chez nous. » Ici, le terme famille s'accorde aussi.


:copyright:️ 2981 12289 0



☾ ☾ ☾ Teenage dreams in a teenage circus, running around like a clown on purpose. We are not what you think we are, we are golden, we are golden.
happiness therapy
Je m'appelle : Haiwee
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : la Currier House
Je viens de : Wind River, réserve amérindienne dans le Wyoming
Dans la vie, je suis : étudiante en politique.
et niveau sentimental je suis : fiancée par obligation, attachée par émotion
On dit de moi que je suis : naïve, sauvage et insaisissable,
et que je ressemble à : Adria Arjona

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 15/11/2020
avec : 1318
messages à mon actif, dont : 566
rps. Les créations de mon profil viennent de : myself
Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Josephine & Taylor & Wendy)

→ Haiwee Wind River ←
→ Haiwee Wind River ← 

I see fire •• Horace. B7873907a9828d6c85a25565ad7758bc5e9f27b9


→ il y a une prairie dans mon monde parfait ←
→ il y a une prairie dans mon monde parfait ← 

née dans la réserve amérindienne de wind river • sauvage • sensible • insaisissable • ingénue • vierge • novice • farouche • fière • sensorielle • caractérielle • croit aux esprits anciens • préfère la médecine douce à la science • a une fâcheuse tendance à parler en amérindien lorsqu'elle perd le contrôle • elle parle d'ailleurs plusieurs dialectes anciens différents • bavarde • honnête, ne sait pas mentir •

I see fire •• Horace. 632b5d7307b0f189cea872427cad0bf6ce27dec9



→ BUCKET LIST ←
→ BUCKET LIST ← 

√ Visiter New-York.
√ Participer à un SB.
√ Aller au bal de fin d'année.
√ Premier vrai baiser.
√ Participer au Summer Camp.
√ Obtenir le numéro de téléphone d'un parfait inconnu en soirée.



I see fire •• Horace. 13d16379a9adb1f2f121b2cf7562b5df8ab4bc77


→ RELATIONSHIPS ←
→ RELATIONSHIPS ← 

Dutch // rencontré en forêt, de cet homme elle ne veut se détacher. Grand frère, confident, sur lequel elle fantasme de temps en temps.
Sheng // il a bousculé toutes les barrières. Chamboulé ses idéaux en une soirée. Dangereux, mais elle ne peut stopper ce jeu. Amoureuse malgré les directives de ses aïeux.
Riley // ami proche, protecteur, différents mais ils se complémentent, leurs coeurs.
Piotr pnj // étudiant complexe. Elle l'aime comme elle le déteste.
Anders // parrain de fraternité.
Horace // rencontré au Sidh, elle a vu en lui une lumière, homme si particulièrement solaire.
Elinor // semblables en bien des points. Amitié qui n'a aucune égale.
Jamie // crush d'Elinor, elle apprécie sa compagnie.
Oscar // Elle garde son fils, quelques fois, et elle aimerait percer ses mystères.
William // agent du FBI venu l'interroger, elle a vu en lui plus qu'un simple uniforme, un calme salvateur, un être partageant ses valeurs.

I see fire •• Horace. 46a90241c92d61a23a07b1ef9dd1ee52e5287e72


WARNING // concernant (Haiwee) vie en communauté (réserve amérindienne)
TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques quels qu'ils soient, même un simple baiser, me contacter.

I see fire •• Horace. Ryzx


Voir mon répertoire, 5/5 places de dispo - full
LIEN DU POST
Sam 13 Nov - 20:43
I see fire@Horace Dawson
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
« Vous avez le même sang ? » Ca la fait sourire, parce qu’en un sens, ce songe lui semble plaisant. Parce que même si elle ignore ce qu’il se trame dans ce côté-là de sa vie, Haiwee, elle sait qu’elle peut compter sur lui. C’est peut-être pour cette raison, qu’ici et maintenant, elle ne fuit. « C'est marrant comme on peut être différent dans une famille. » Dans celle qu’Haiwee s’est choisie, oui, ils le sont tous. Elle n’est pas ici depuis longtemps, certes, mais elle a cette impression d’avoir réussi à rassembler autour d’elle, des uniques. « Ma sœur me tuerait si elle me savait là. » Peut-être bien que Dutch le ferait aussi. Alors elle se décide à préciser, parce qu’elle ne veut pas qu’il puisse penser qu’elle se joue de lui ainsi que de la vérité. « C’est la première personne que j’ai rencontrée ici, à Boston. » Et bien qu’ils se soient perdus de vue quelques temps, ils sont restés, pour lui, intactes ses sentiments. C’est comme ça, lorsqu’on aime vraiment. « Pourquoi elle te tuerait ? » L’ampleur de l’endroit, il échappe à ce qu’elle connait ou voit.

Alors le verre, la direction du bar, « Comment sais-tu qu'on a les mêmes goûts ? » et ses épaules se haussent. Elle ne sait pas, elle suppose. Haiwee, elle n’est capable que de ça, de supposer. Parce qu’elle apprend tout, petit à petit, encore aujourd’hui. Bien sur au fur et à mesure, elle a assimilé, c’est de mieux en mieux qu’elle arrive à exister. Elle l’observe agir, commander les verres, elle contemple son naturel, « Tu es la première Haiwee que je rencontre. » Les doigts de l’amérindienne s’accrochent au totem qu’elle porte autour de son cou, se rassure du matériel. « T'as déjà cherché ce que ça signifie ? » Pas la peine de chercher, dans son monde, ils définissent dès qu’ils sont nés. « J'te dis ça parce que j'ai regardé hier ce que signifiait le mien. » Dans tout ça, Haiwee ne se demande qu’une seule chose, pourquoi seulement hier ? De savoir ce qu’elle est, pour sa part, elle en est fière. « Le mien veut dire voir. » Elle aime le goût de ton rire, ton côté bavard. Tu vois, en fait, elle imagine parfaitement à quel point tu peux voir. « Franchement j'vois pas le rapport avec moi. » Le verre qu’il lui a donné, elle y entoure ses phalanges, « C'est Horace. » le genre de prénom dont on se souvient, qui ne s’efface. « Bienvenue chez nous. » Et elle en lève son cocktail, comme pour trinquer. Peut-être qu’elle pourrait être à l’aise, dans ce bar qui semble garder des secrets, à la finalité.

La Haiwee, elle porte la chose à ses lèvres, elle en oublie d’hésiter. Trop confiante depuis cet été, pour le coup, oui, Dutch la tuerait, car c’est lui qui est allé la ramasser lorsqu’on l’avait droguée. « Y a… » elle amorce, se trouvant un peu stupide de le demander, sauf qu’il vaut mieux tenter. « Rien dedans ? » Elle en rit, balayant son visage du plat de sa paume comme pour retrouver ses esprits, mais parce qu’il connait celui qu’elle a présenté comme son frère, Haiwee, elle se dit qu’elle ne doit pas trop se méfier. Car Dutch, c’est jusqu’au bout qu’il la défendrait. « Haiwee, ça veut dire Colombe, en langue Shoshone. » et ça compte si fort dans son monde. « J’ai réuni deux tributs le jour où je suis née. » Enfin, pas tout à fait. C’était le mariage de ses parents qui l’avait fait, mais on s’en fout dans le fond, pas vrai ? « La paix, Colombe, c’est métaphorique, tu vois. » La douceur, l’innocence, réunies en une seule personne, celle qui boit encore l’élixir en se cherchant une longueur d’onde. « Ici, Horace, tu fais quoi ? » Ce qu’elle veut, c’est ton rôle attitré. Mis à part ramasser, les oiseaux perdus et échoués ? Savoir ce que tu vois lorsque tu es là.

:copyright:️ 2981 12289 0






Corps en cage & Cœur en prison
by anaëlle.

March Hare ; D.B.C, S.L.X
je t'aime. FORT. :heaart:
I see fire •• Horace. 9zRKjksb_o
Je m'appelle : Horace, si tu trouves un surnom j'suis preneur.
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : Boston, sur des canapés prêtés.
Je viens de : Bristol
Dans la vie, je suis : homme de ménage pour la clinique Rylon, et escort boy au Sidh
et niveau sentimental je suis : emmêlé dans les draps.
On dit de moi que je suis : le raté optimiste, le type qui rayonne, la douceur dans un corps d’imprudent
et que je ressemble à : Timothée Chalamet

Hors jeu, mon pseudo est : GLEEK!
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 09/04/2021
avec : 1595
messages à mon actif, dont : 64
rps. Les créations de mon profil viennent de : killing boys (profil), cosmic light (avatar)
Pour finir, je joue également : Jasper l'ambitieux, Alexis l'enflammée et Billie l'effrontée
I see fire •• Horace. 2849f00cbfb4cfb12929e6e9fe6cd2bf66816b3e I see fire •• Horace. Ea65e47ec6cda90ff45f68330f1f420dba0ed610 I see fire •• Horace. 20229828a00d7fb13a3aa2d1a222363ea8dde078
HORACE DAWSON
⌜ · character and all · ⌟
anglais de souche, né et élevé à Bristol, bostonien depuis cinq ans ● étudiant raté, en raison d’une dyslexie qui avorte tous ses rêves de longues études, et notamment d’Harvard ● hétérosexuel ● sa mère bosse dans une boutique de vêtements, et est une couturière talentueuse ● sa petite sœur et lui ont toujours servi de mannequins pour ses œuvres, ce qui a développé son sens de la mode, et particulièrement des couleurs ● son père s’est barré à la naissance de sa petite sœur ; musicien médiocre ● élevé dans un appartement miteux, rêve de réussite, et d’aider sa sœur et sa mère restées en angleterre ● ses yeux sont d’un mélange subtile de bleu, vert, marron et or, tout dépend ce qu’on veut y voir ● colore parfois ses ongles, ses paupières, enfile aussi bien des robes que des costards, la vie est un défilé chez les dawson ● danse, courre, gigote constamment ● son rire est contagieux et sonore ● profondément complexé par ses années redoublées, et son intellect qu’il juge limité - à tords ● pas foutu d’écrire sans mélanger les lettres, il est un dessinateur doué, particulièrement en portrait, et en âme ● a enchainé les boulots minables à boston, jusqu’à trouver une place comme homme de ménage dans la clinique rylon ● ses nuits sont occupées par le Sidh, où il fait office de gigolo, particulièrement pour quelques femmes riches plus âgées ● apprécie la compagnie de ces femmes, et se captive de leurs récits de vie – tout en se laissant entretenir ● délicat, et d’une bonté qu’on ne fait plus ● le cœur pur, et le corps abimé des aiguilles plantées, traçant des tatouages toujours plus présents sur la peau ● trop atypique, trop bruyant, trop féministe, trop coloré, trop petit et trop mince ; il se moque des rictus sur son passage, mais les entends encore parfois, la nuit tombée ● éternel optimiste, se mure dans un monde coloré qui n’existe que dans son esprit ● propose ses services gratuitement aux femmes coincées dans un squelette brisé, ou à l’esprit torturé ● solaire, le corps danse et la langue suit, la gorge gueule et le rire se déploie, ses rayons attirent facilement les plus abimés ● son amitié est multiple, généreuse et loyale ● impudique, le corps en œuvre d’art, exposée à ceux qui veulent s’y frotter ● dépense l’excès d’énergie dans tout et n’importe quoi, de la salle aux sports extrêmes ● maladroit, ses prestations sont tarifiées, si bien qu’il se perd quand elles ne le sont pas, et qu’il faut séduire sans billet ; peu doué dans l’art de déclarer ses intentions, et clairement conscient que ses activités ne sont pas compatibles avec une relation durable ● excessif et auto destructeur, sa consommation d’alcool, de drogues, de rêves loupés s’effondre ; s’il aime les autres, son ombre, beaucoup moins.⌜ · the end lala · ⌟


» f i c h e d e l i e n



I see fire •• Horace. 91e129c7e60b17ad3f0808a089789e90c0c8511a I see fire •• Horace. C81194bdab545ab67dfb8367a6ebe3375bb9dcc2 I see fire •• Horace. 2a6afbbf1c6b272957f9be4a0f81b7725fbfe947

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS...


WARNING // concernant Horace
- prostitution
- autodestruction (consommation abusive d'alcools et drogues en tout genre)

TRIGGER // refuse de jouer :
- sexe détaillé, sauf intérêt particulier dans le rp

LIEN DU POST
Dim 21 Nov - 19:46
I see fire@Haiwee Wind River
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
Au cœur de la tornade, dans cet espace calme et serein. Partout autour ça s'agite. On peut les regarder s'aimer, se déchirer, on peut les regarder vivre intensément, qu'importe où tes yeux vont se poser. Les murs épais se contentent de laisser macérer les sentiments, les craintes, pour en faire quelque-chose de plus beau. Tu y viendras suffoquer, puis reprendre une respiration brûlante. Tu n'auras jamais mieux respiré qu'au milieu de ces volutes de fumées et buées. Alors, restes encore un peu. Laisse-nous une chance de te montrer. « C’est la première personne que j’ai rencontrée ici, à Boston. » T'as précisé. Y a un fin sourire qui s'affiche. « Sacré phare. » C'est ce qu'il est, n'est-ce pas ? Le premier regard croisé, le premier regard qui accroche, qui s'installe ; le premier qui compte. Ce qui fait que Boston n'est plus une ville comme les autres, mais un morceau d'histoire. Ce ne sont pas les immeubles qui comptent, ce sont les gens qui y habitent. « Pourquoi elle te tuerait ? » Les épaules décharnées, lentement levée. Tout semble léger, même ce qui pèse lourd. « Je n'suis pas sûre qu'elle comprendrait. » Ce que j'y fais, ce que j'y trouve. Fourmilière trop éloignée de notre modeste vie. Elle détesterait mes orbes vitreuses, la nuit venue. Haïrait ce que je fais de mes reins. Mes compagnies, mes amitiés, toutes plus bordéliques les unes que les autres. Mes rêves, toujours plus piétinés par mes pas de danse. « Assurément, elle voudrait me sauver. » Et, ça me fait rire, ces sauvetages de gens qui ne veulent pas l'être. Qui sont heureux dans leur boue, mais qu'on veut extraire quand même. La tête secouée, le corps tordu sur le comptoir, des souhaits soufflés. Parce que j'suis l'hypocrite qui critique, mais qui veut te sauver aussi, de ces dangers qui s'immiscent dans le paradis de l'endroit. Il y a des défaillances, comme partout. Des diables contenus dans des traits angéliques. « Y a… rien dedans ? » Le gorgée absorbée, davantage corsée, s'étrangle presque quand le rire s'échappe. Gamin qui attrape une paille dans le gobelet derrière le bar, et la trempe dans le breuvage soft. Une micro gorgée, le sourire dessiné derrière le métal. S'il te restait quelques doutes ; les diables ne sont pas encore immiscés dans mes fêlures. « Y a juste ce qu'il faut. » Pour toi, pour cette première soirée. Les armes doivent être progressives, pour éviter d'en ressortir avec des griffures trop franches. Le métal qui retrouve le réconfort de l'autre verre, aveugle à sa propre addiction. Vois quedal, ouais. « Haiwee, ça veut dire Colombe, en langue Shoshone. » Les sourcils se haussent pendant que les lèvres aspirent. « J’ai réuni deux tributs le jour où je suis née. » Ca mérite une interruption dans la noyade. « Rien que ça. » Glissé entre deux, à peine audible. Comme quoi, y a des naissances qui comptent plus que d'autres. « La paix, Colombe, c’est métaphorique, tu vois. » Idiot qui pouffe. « Ouais, ça, j'l'avais ! » Alors j'sais que j'ai pas l'air d'être le plus érudit du coin, mais y a quand même quelques métaphores que j'capte. « C'est quoi, la langue Shoshone ? » Celle-là j'l'ose, puisque ça n'a pas l'air d'être un de ces trucs que le commun des mortels est censé savoir. « J'ai peur de faire des supers raccourcis et d'être maladroit au possible, si j'fais mes propres déductions. » Légère grimace. Parce que j'les vois tes traits, tes pas trop hésitants. J'serais tenté de remplir les pointillés. Sauf que j'te l'ai dis, moi à l'école, c'était davantage des mauvaises réponses que j'donnais. « Ici, Horace, tu fais quoi ? » Le chair de l'ndex, qui balaye une goutte de breuvage sur la bouche, et censure par la même, la réponse la plus évidente. La première est toujours la vérité. Et si les pointillés sont exacts, j'ne suis plus sûr qu'elle soit la bonne. « Je.. » ne mentirais pas. Orbes vertes, remontent vers les tiennes. « Je sais pas, tu me verrais bien faire quoi ? » Tour de passe-passe, d'un magicien qui n'a décidé de couper aucun corps. De les cajoler, plutôt. « Je ne travaille pas au service, ni au bar. Premier indice. » Idiot qui s'amuse de son propre jeu. « Au troisième sans bonne réponse, tu viens danser avec moi. » Lit sur la peau, écoute-la qui souffle ses méfaits.



:copyright:️ 2981 12289 0



☾ ☾ ☾ Teenage dreams in a teenage circus, running around like a clown on purpose. We are not what you think we are, we are golden, we are golden.
happiness therapy
Je m'appelle : Haiwee
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : la Currier House
Je viens de : Wind River, réserve amérindienne dans le Wyoming
Dans la vie, je suis : étudiante en politique.
et niveau sentimental je suis : fiancée par obligation, attachée par émotion
On dit de moi que je suis : naïve, sauvage et insaisissable,
et que je ressemble à : Adria Arjona

Hors jeu, mon pseudo est : Leeloo
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 15/11/2020
avec : 1318
messages à mon actif, dont : 566
rps. Les créations de mon profil viennent de : myself
Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Josephine & Taylor & Wendy)

→ Haiwee Wind River ←
→ Haiwee Wind River ← 

I see fire •• Horace. B7873907a9828d6c85a25565ad7758bc5e9f27b9


→ il y a une prairie dans mon monde parfait ←
→ il y a une prairie dans mon monde parfait ← 

née dans la réserve amérindienne de wind river • sauvage • sensible • insaisissable • ingénue • vierge • novice • farouche • fière • sensorielle • caractérielle • croit aux esprits anciens • préfère la médecine douce à la science • a une fâcheuse tendance à parler en amérindien lorsqu'elle perd le contrôle • elle parle d'ailleurs plusieurs dialectes anciens différents • bavarde • honnête, ne sait pas mentir •

I see fire •• Horace. 632b5d7307b0f189cea872427cad0bf6ce27dec9



→ BUCKET LIST ←
→ BUCKET LIST ← 

√ Visiter New-York.
√ Participer à un SB.
√ Aller au bal de fin d'année.
√ Premier vrai baiser.
√ Participer au Summer Camp.
√ Obtenir le numéro de téléphone d'un parfait inconnu en soirée.



I see fire •• Horace. 13d16379a9adb1f2f121b2cf7562b5df8ab4bc77


→ RELATIONSHIPS ←
→ RELATIONSHIPS ← 

Dutch // rencontré en forêt, de cet homme elle ne veut se détacher. Grand frère, confident, sur lequel elle fantasme de temps en temps.
Sheng // il a bousculé toutes les barrières. Chamboulé ses idéaux en une soirée. Dangereux, mais elle ne peut stopper ce jeu. Amoureuse malgré les directives de ses aïeux.
Riley // ami proche, protecteur, différents mais ils se complémentent, leurs coeurs.
Piotr pnj // étudiant complexe. Elle l'aime comme elle le déteste.
Anders // parrain de fraternité.
Horace // rencontré au Sidh, elle a vu en lui une lumière, homme si particulièrement solaire.
Elinor // semblables en bien des points. Amitié qui n'a aucune égale.
Jamie // crush d'Elinor, elle apprécie sa compagnie.
Oscar // Elle garde son fils, quelques fois, et elle aimerait percer ses mystères.
William // agent du FBI venu l'interroger, elle a vu en lui plus qu'un simple uniforme, un calme salvateur, un être partageant ses valeurs.

I see fire •• Horace. 46a90241c92d61a23a07b1ef9dd1ee52e5287e72


WARNING // concernant (Haiwee) vie en communauté (réserve amérindienne)
TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques quels qu'ils soient, même un simple baiser, me contacter.

I see fire •• Horace. Ryzx


Voir mon répertoire, 5/5 places de dispo - full
LIEN DU POST
Mar 23 Nov - 23:04
I see fire@Horace Dawson
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
« Sacré phare. » Elle apprécie ta façon de le voir. Alors elle en hoche la tête, car elle est consciente – même si ce n’est que de moitié – que Dutch est un homme particulier. C’est bien pour cette raison qu’elle si est attachée. Haiwee, elle s’amourache de ceux qui sont difficiles à apprivoiser. Des sauvages mal imbriqués dans cette société. Malgré leurs différences, elle parvient à s’y amalgamer. Convaincue par avance qu’Horace fait partie de ceux-là. « Je n'suis pas sûr qu'elle comprendrait. » Seulement c’est Haiwee qui là, ne le fait pas. Elle loupe le coche, elle n’arrive pas à pointer le souci de son doigt. « Assurément, elle voudrait me sauver. » Se mord la lèvre, s’empêche une fraction de seconde et le laisse filer. « Parce que tu es en danger ? » Ici, à errer ?

Puis le bar, puis le verre, puis une gamine qui ne sait pas faire. Qui regarde le garçon prendre la paille, la tremper dans le récipient, et boire avec cet air solaire, à peine nonchalant. « Y a juste ce qu'il faut. » Elle opine pour approuver, elle le croit sur parole, et son niveau de naïveté s’envole. Sauf que… Qu’elle ne boit pas encore. Pas maintenant. Elle préfère s’expliquer sur ce baptême qu’on lui a donné. Le laisse commenter de son ; « Rien que ça. » et elle en sourit, même, l’ironie, la crédule la voit. « Ouais, ça, j'l'avais ! » A deux doigts de se demander s’il est en train de se moquer. « C'est quoi, la langue Shoshone ? » C’est son regard qui l’interroge plutôt que d’articuler. « J'ai peur de faire des supers raccourcis et d'être maladroit au possible, si j'fais mes propres déductions. » Mais la maladresse, Haiwee, elle aime ça. Elle trouve que ça lui ressemble, tu vois. Au moins, elle se rassure en se disant que brimade il n’y a pas. Un soupir, envisage de décliner l’explication, et la peur, tout au fond. « Je ne suis pas, » puis cette gorgée, au final, elle la boit, « j’n’suis pas née ici. » Et rigole d’un, « élevée en captivité. » le verre à la lisière de se lever. A sa propre santé. Et puis, elle affiche de toute sa fierté. « J’ai grandi dans une réserve amérindienne, je suis Shoshone. » C’est sa véritable identité, bien qu’elle aime se penser enfant du monde en priorité. « Et Arawaks, si tu veux être tatillon. » Un sourire discret esquissé sur la douceur de son expression.

Maligne qui s’intéresse à ce que tu es, quitte à boire ce verre, à patienter, à te découvrir, pour te garder, dans une poche comme un enfant conserve des secrets. Des trésors, précieux que l’on protège en les tenant cachés. « Je.. » Elle incline son visage, intriguée, à ses paroles, amarrée. « Je sais pas, tu me verrais bien faire quoi ? » Cette façon qu’il a de souligner ses lèvres de son empreinte, Haiwee, elle en est hypnotisée, quitte ses mots afin de s’accrocher au charnel de sa bouche. « Je ne travaille pas au service, ni au bar. Premier indice. » Une devinette, un supplice. « Au troisième sans bonne réponse, tu viens danser avec moi. » Mâchoires desserrées, en un souffle, perturbée. « Mais. » C’est de la triche, ça. Elle en lève même la main pour l’aviser du fait que c’est n’importe quoi. Elle plisse les paupières, lorsqu’elle accepte de s’amuser, c’est comme ça généralement qu’elle amorce sa perte… « D’accord. » Elle accepte le défi. « Mais je danse très mal. » C'est un à peu près bancal. On ne lui a jamais réellement appris. Elle danse comme elle ressent, comme elle vit. Rien de calculé, rien d’écrit. En sirotant une gorgée, elle observe le décor, son inférieure elle la bouffe, l’aspire et la mord. « Tuuuuuu… fais… Les stocks ? » Elle ignore le panel de métiers, elle a trop vécu en forêt. « Tu fais des spectacles ? » Dans les propositions, la débâcle. « Tu aides les filles égarées ? » Les Haiwee qui peinent à voler ?
C'était trois indices pas trois propositions, pas vrai ?

:copyright:️ 2981 12289 0






Corps en cage & Cœur en prison
by anaëlle.

March Hare ; D.B.C, S.L.X
je t'aime. FORT. :heaart:
I see fire •• Horace. 9zRKjksb_o
Je m'appelle : Horace, si tu trouves un surnom j'suis preneur.
j'ai : 25
ans et j'habite actuellement à : Boston, sur des canapés prêtés.
Je viens de : Bristol
Dans la vie, je suis : homme de ménage pour la clinique Rylon, et escort boy au Sidh
et niveau sentimental je suis : emmêlé dans les draps.
On dit de moi que je suis : le raté optimiste, le type qui rayonne, la douceur dans un corps d’imprudent
et que je ressemble à : Timothée Chalamet

Hors jeu, mon pseudo est : GLEEK!
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 09/04/2021
avec : 1595
messages à mon actif, dont : 64
rps. Les créations de mon profil viennent de : killing boys (profil), cosmic light (avatar)
Pour finir, je joue également : Jasper l'ambitieux, Alexis l'enflammée et Billie l'effrontée
I see fire •• Horace. 2849f00cbfb4cfb12929e6e9fe6cd2bf66816b3e I see fire •• Horace. Ea65e47ec6cda90ff45f68330f1f420dba0ed610 I see fire •• Horace. 20229828a00d7fb13a3aa2d1a222363ea8dde078
HORACE DAWSON
⌜ · character and all · ⌟
anglais de souche, né et élevé à Bristol, bostonien depuis cinq ans ● étudiant raté, en raison d’une dyslexie qui avorte tous ses rêves de longues études, et notamment d’Harvard ● hétérosexuel ● sa mère bosse dans une boutique de vêtements, et est une couturière talentueuse ● sa petite sœur et lui ont toujours servi de mannequins pour ses œuvres, ce qui a développé son sens de la mode, et particulièrement des couleurs ● son père s’est barré à la naissance de sa petite sœur ; musicien médiocre ● élevé dans un appartement miteux, rêve de réussite, et d’aider sa sœur et sa mère restées en angleterre ● ses yeux sont d’un mélange subtile de bleu, vert, marron et or, tout dépend ce qu’on veut y voir ● colore parfois ses ongles, ses paupières, enfile aussi bien des robes que des costards, la vie est un défilé chez les dawson ● danse, courre, gigote constamment ● son rire est contagieux et sonore ● profondément complexé par ses années redoublées, et son intellect qu’il juge limité - à tords ● pas foutu d’écrire sans mélanger les lettres, il est un dessinateur doué, particulièrement en portrait, et en âme ● a enchainé les boulots minables à boston, jusqu’à trouver une place comme homme de ménage dans la clinique rylon ● ses nuits sont occupées par le Sidh, où il fait office de gigolo, particulièrement pour quelques femmes riches plus âgées ● apprécie la compagnie de ces femmes, et se captive de leurs récits de vie – tout en se laissant entretenir ● délicat, et d’une bonté qu’on ne fait plus ● le cœur pur, et le corps abimé des aiguilles plantées, traçant des tatouages toujours plus présents sur la peau ● trop atypique, trop bruyant, trop féministe, trop coloré, trop petit et trop mince ; il se moque des rictus sur son passage, mais les entends encore parfois, la nuit tombée ● éternel optimiste, se mure dans un monde coloré qui n’existe que dans son esprit ● propose ses services gratuitement aux femmes coincées dans un squelette brisé, ou à l’esprit torturé ● solaire, le corps danse et la langue suit, la gorge gueule et le rire se déploie, ses rayons attirent facilement les plus abimés ● son amitié est multiple, généreuse et loyale ● impudique, le corps en œuvre d’art, exposée à ceux qui veulent s’y frotter ● dépense l’excès d’énergie dans tout et n’importe quoi, de la salle aux sports extrêmes ● maladroit, ses prestations sont tarifiées, si bien qu’il se perd quand elles ne le sont pas, et qu’il faut séduire sans billet ; peu doué dans l’art de déclarer ses intentions, et clairement conscient que ses activités ne sont pas compatibles avec une relation durable ● excessif et auto destructeur, sa consommation d’alcool, de drogues, de rêves loupés s’effondre ; s’il aime les autres, son ombre, beaucoup moins.⌜ · the end lala · ⌟


» f i c h e d e l i e n



I see fire •• Horace. 91e129c7e60b17ad3f0808a089789e90c0c8511a I see fire •• Horace. C81194bdab545ab67dfb8367a6ebe3375bb9dcc2 I see fire •• Horace. 2a6afbbf1c6b272957f9be4a0f81b7725fbfe947

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS...


WARNING // concernant Horace
- prostitution
- autodestruction (consommation abusive d'alcools et drogues en tout genre)

TRIGGER // refuse de jouer :
- sexe détaillé, sauf intérêt particulier dans le rp

LIEN DU POST
Sam 27 Nov - 21:53
I see fire@Haiwee Wind River
LE 17/10/2021
The Sidh.
♪♫
Et, sûrement que dans tes orbes, j'apprécie cette manière nouvelle d'être vu. Filtre qui embellie ma carcasse, en esquive les irrégularités, les vices, pour ne voir que la lumière qui perle des plaies. Nous n'avons pas encore abordé le sujet, que je sais déjà que je ne déguiserais pas la réalité. Tu n'es pas de ces êtres qu'on berne, par peur d'en provoquer une déception que j'serais pas foutu d'encaisser. Je ne suis bon que dans les duels qui se déroulent sans blessés. Parce que ta bouche est trop spontanée, et que, ce qui m'a l'air évident désormais, ne l'est pas pour toi. L'impression d'être celui que j'étais, plus celui que je suis devenu. Rêveur avant la désillusion. « Parce que tu es en danger ? » Les lèvres éclatées d'un sourire. « Je ne le suis pas, malgré ce que certains s'entêtent à penser. » Te désigne du petit doigt ; arme ridicule. « Mais toi, maintenant, tu sais. » Tu l'sais, désormais, que je suis le bourreau de mon être et non la victime. Qu'ici, on ne me retient pas de force. On ne mesure pas l'importance d'avoir cette chance de choisir son destin, avant qu'on ai entendu des histoires comme la tienne. « j’n’suis pas née ici. élevée en captivité. » Ici, c'est quoi ? C'est la ville, le pays, le monde ? Notre civilisation, celle qu'on comprend, celle qui fait qu'on est même plus heurté de voir un tel étalage d'excès, en un si petit endroit. J'suis le fruit de tout ce que tu n'es pas. Celui qui veut gueuler mais se contente de susurrer.  « J’ai grandi dans une réserve amérindienne, je suis Shoshone. Et Arawaks, si tu veux être tatillon. » J'en aurais le souffle coupé, si seulement je savais respirer correctement. J'capte pas forcément tout ce que ça implique, et moi tout ce que j'imagine, c'est Pocahontas et son amour de la forêt. Tu vois, c'est pour ça que je garde les lèvres closes. Je sais que ça peut filer trop vite entre elles, et s'emmêler les pinceaux avant d'atteindre sa cible. « De la réserve amérindienne à ici, il y a combien de grands écarts ? » On se blesse les muscles, non ? J'suis même pas sûr que ça soit possible d'être aussi souple. On m'a écartelé les yeux, quand j'suis passé de Bristol à Boston. Bousillé le sang et lissé la peau. Te laisse pas faire. Te laisse pas abîmer. « Te laisse pas bouffer. » Finalement soufflé, les lettres elles-mêmes bouffées par le bruit. Par le lieu, par les hommes, par moi. Par personne. Alors, je regrette encore moins de ne pas avoir plombé ta boisson. J'recommencerais encore, la prochaine fois.  « Mais. » Y a pas de mais, ou y en a trop. C'est après le « mais », que ça bascule toujours. « D’accord. Mais je danse très mal. » Tête qui se hoche, espièglerie à la bouche. « Ca tombe bien, moi aussi. » C'est ridicule ou romanesque. C'est pas comme les autres. C'est jamais comme les autres. Mais tu connais ça, n'est-ce pas ? . « Tuuuuuu… fais… Les stocks ? » Et il pouffe, d’un rire franc et prioritaire sur l’ensemble des expressions. « Ok, donc là, tu m’vois comme le mec des stocks ? » Mes doigts qui me désignent, vaguement, de gestes désarticulés et désordonnés. Putain me dit pas que je ressemble à Thomas le mec lambda des stocks. « Tu fais des spectacles ? » Ca fait bosser les abdos, tes erreurs. « Tu aides les filles égarées ? » Les traits qui cessent le rire et s'éclairent. « Ah ! » L’index, qui te pointe comme un animateur télé. Le type qui s’éclate d’un rien. « Ouais, y a de ça. » Large sourire. « et ça sera le deuxième indice. » Je triche ? Toi aussi, à m’inonder de propositions. J’veux te le dire et j’veux danser. J’veux te le dire et que t’ai toujours pas décidé de te barrer, après la réponse. « Je ne suis pas au bar, ni au service. J’aide les femmes égarées. Et.. » J’aimerai être stratégique, sauf que c’est pas mon fort. L’impulsion prime toujours sur la réflexion. Alors, c’est livré avec malice: « Je connais mieux que personne les secrets de celles qui me choisissent. » Les cicatrices dissimulées sous les tissus, les peurs, les larmes, les traumatismes et les fantasmes. Comprendras-tu ? « T’as le temps de la chanson, pour les propositions. » C’est mieux qu’une montre ou une horloge, quelques notes. J’ai les dents qui empruntent l’inférieur, et la gorge qui se serre, étau de doigts invisibles. Décontraction apparente et tourments internes. Recule pas.



:copyright:️ 2981 12289 0



☾ ☾ ☾ Teenage dreams in a teenage circus, running around like a clown on purpose. We are not what you think we are, we are golden, we are golden.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: