Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
Le Deal du moment : -30%
-130€ sur le Moniteur Gaming LG UltraGear ...
Voir le deal
299.99 €

« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille


Aller à la page : 1, 2  Suivant
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Blake-lively
Je m'appelle : aucun surnom, on n'est pas assez proche pour ça
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : dans ma maison avec Stella à Newbury (along charles rivers).
Je viens de : mon petit pays qu'est le Luxembourg.
Dans la vie, je suis : Princesse & maman, et accessoirement en 2eme année de politique et économie internationale.
et niveau sentimental je suis : célibataire, incertaine d'être prête à refaire confiance.
On dit de moi que je suis : caractérielle et ambitieuse.
et que je ressemble à : baby blake lively.

Hors jeu, mon pseudo est : gwend
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/03/2021
avec : 3149
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : avatar lovalova (ma lisa d'amour ♥)
Pour finir, je joue également : .. ah bah non personne d'autre, que ma blonde.
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_pm5q0tmuqs1xy2rloo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o4_400
CHARLOTTE DE LUXEMOURG
· this is me · 1. Je suis la dernière née des triplées, la chouchoute et la sur-protégé des mes frères. 2. Princesse de titre, mon père n'est autre que le Grand-Duc du Luxembourg. 3. J'ai grandit avec une cuillère en or dans la bouche, l'avantage d'être la seule fille de la fratrie. 4. Nous avons un autre grand-frère Théodore. 5. Ce qui est bien, c'est que mes frères avaient tendance à prendre les responsabilités de mes bêtises en étant enfant. 6. On a tous grandit dans l'amour familiale de nos parents, mais aussi dans les règles de l'art d'être les enfants du Grand-Duc, d'être princes et princesse. Les protocoles n'ont aucun secret pour aucun d'entre nous. 7. J'ai eu une enfance sans souci, bien au contraire, plutôt capricieuse, charismatique, intelligente, j'ai toujours su obtenir tout ce dont je désirais. 8. En août 2019, je décide de suivre mes triplés à Boston, il n'étais pas question pour moi que d'être sans Nicolas ou César, mais aussi pour suivre mes études de médecines dans l'une des universités des plus prestigieuses. 9. Contrairement à mes frères, je me suis pliée pendant longtemps au volonté de mon père, comme les mariages arrangées, lui être fidèle dans mes obligations par rapport à mon titre. 10. Si jusque là avec mes frères tout se passaient bien, nous avons enchaînés les plus grosses disputes que nous ayons connues, quitte à remettre en doute le fait d'être à ma place à Boston, envisageant à plusieurs reprises de rentrer au pays. 11. Mais je suis restée pour mes études, la médecine a toujours eu une grande place dans ma vie, je me suis battue pour ne pas à avoir à suivre la branche politique comme mes frères ont dû faire, et j'ai obtenu gain de cause. La condition : si j'échouais une seule année, je devais reprendre des études politiques, alors je me suis accrochée sans difficultés : tête de classe de ma promotion, de l'avance dans mes cours, l'élève modèle. 12. Je me suis rebellée contre mon père en janvier 2020, après un mariage arrangé où tout s'est arrêté suite à des violences, quand mon père a voulu retenter de me mettre avec un prince Windsor, s'était trop. 13. D'autant plus qu'à ce moment là, je trouvais enfin l'amour pour la première fois dans les bras de William, un luxembourgeois, ami de la famille en médecine également. Je me sentais plus libre, heureuse, vivante à ses côtés. 14. Mon père l'accepte assez difficilement que de ne pas être avec un homme de sang royal, mais pour une fois, je ne lui laisse pas le choix s'il veut continuer à voir sa fille. 15. Tout s'enchaîne assez vite avec William , bien qu'on a eu beaucoup de mal à s'avouer nos sentiments : on emménage ensemble, Summer Camp, mais aussi des déclarations à la presse pour officialiser notre couple. J'étais sur un petit nuage. 16. Peu de temps après mon entrée en sixième année de médecine, tout se termine brutalement avec William, trop de pression, tout a été trop vite. Je m'effondre totalement que même Nicolas, ou mes amis ne peuvent rien pour moi que je décide de rentrer sur un coup de tête au Luxembourg, laissant tout tomber, même mes études. 17. Tout s'est tellement enchaîné que je n'ai réalisé qu'après que tout changer dans mon corps, avec le déménagement, le summer camp, et des oublis de contraception, je me retrouve enceinte de trois mois quand je l'apprend. Jusque là, je peux avoir bon nombre de qualités, aimer les enfants hormis mes nièces n'en fait pas partie. Mais je prend cette grossesse comme un symbole d'amour. 18.En rentrant au pays, je m'engage au près de mon père pour l'épauler dans les affaires politiques, être un de ses bras droits. 19. William fini par me rejoindre au Luxembourg, de reprendre ses études par ici pour vivre une histoire de famille à trois, acceptant mes obligations royales. Ce n'est pas forcément simple de refaire confiance et d'y croire à nouveau, mais je m'y accroche de toute mon âme, surtout la peur de l'abandon une nouvelle fois qui est difficile. 20. Et en parlant d'abandon, c'est ce que j'ai fais avec Nicolas et cela m'est insupportable. Mars 2021, je reviens, j'achète sur Boston pour avoir un pied-à-terre ici, prévoyant de faire des allées-retour pour profiter de toute ma famille (29 mars 2021) naissance de Louis Klein De Luxembourg, il a été en néo-natalité, attendant qu'il prenne du poids avant de sortir de l'hôpital (mai) William rentré au Luxembourg, il est difficile de trouver un juste milieu entre mon rôle de mère et de femme. Au point de fauter, en trompant le père de Louis avec Wes et Liam. Prise de remords, direction le Luxembourg, ce qui met un terme à notre relation le 22 mai 2021, trouvant difficilement un accord pour la garde de Louis. Plus d'attachement, mon nouveau crédo et me plonge dans mes obligations et le réconfort de mes amis pour ne pas avoir à penser à moi. (été 2021) vacances avec mes frères à Bali, déconnecté pendant un mois, vacances en Sardaigne avec Aymalyne, Colombe, les enfants and co. (septembre) reprise des études, et réintégration à la pfo.

· character ·
Spoiler:
 


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5n0witx1K1x9tmjuo8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5lfdcgGHG1x67ynoo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_oknjmlggfn1tflqf6o4_400

f a m i l y p o r t r a i t ,, Nicolas (pnj) mon frère, mon triplé, après quelques mois de chaos, notre relation est plus solide que jamais. Colombe tu as été ma meilleure amie, ma belle-sœur de cœur et bientôt ma belle-soeur tout court, on se connaît depuis l'enfance, toujours une belle amitié, et heureuse que tu sois dans ma famille. William (pnj) notre relation a été assez complexe, du mal à s'avouer nos sentiments, et finalement quand on se lance enfin, c'est le début d'une belle histoire. Tout s'enchaîne assez vite, inséparables, on emménage, on officialise avec le Luxembourg. Un peu trop, on se sépare en septembre, ce qui a provoqué mon retour dans mon pays natal. Au final, tu me retrouves là-bas, on en reprend notre histoire avec un petit plus : un bébé qui arrive. Tu feras le plus merveilleux des papas. Théodore (pnj) le grand frère, le protecteur est sûrement le plus réfléchis de nous tous, j'ai mis les pieds à Boston la première fois grâce à toi. César (pnj) le troisième triplé, nos relations ont toujours été un peu plus distantes, surtout quand tu as décidé de rentrer au Luxembourg du jour au lendemain, aujourd'hui je te comprends bien plus dans ce qui t'a poussé à partir.

f r i e n d s ; ; Stella cousine éloignée, colocataire Aymalyne ma meilleure amie et marraine de Louis Gabriel pédiatre de Louis et ancien tuteur en médecine Wesley très bon ami & amant Liam ami commun, confident Aurora amie proche Marin ami de longue date, éloignés qui se retrouvent Alban connaissance, drague d'un été qui devient un arrangement par nos parents Sebastian papa d'Emma, même crèche que Louis Megara, Lauren voisines Céleste ami d'enfance, en perpétuel compétition prénom, nom descriptif lien


u n f r i e n d s ; ; Meleya ennemie jurée Ilan première amour, tension prénom, nom descriptif lien

LET'S LOVE...


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille DDXmp2

- warning : grossesse, sexe.

- trigger : pédophilie, inceste. Pour le reste, à voir en mp pour les sujets délicats pour poser des limites si nécessaires

- préférence de jeu: plus actifs sur les meetsengers, je joue les messages en temps réeel (préciser entre italique si décalage dans le temps).
Rp ou qnt les deux me vont.
Je fais au moins une mise à jour par semaine.


LIEN DU POST
Mer 18 Aoû - 23:36

Je reviens de Sardaigne avec Colombe et Aymalyne. Si Bali finalement, j'y suis allée avec Théodore et César, c'était l'occasion pour nous de nous retrouver avec les enfants. Ça ressemblait plus à une colonie de vacances qu'à des vacances mais c'est ça aussi la vie de maman, la vie change, les vacances également. J'ai tenté d'en profiter un maximum, car en septembre, un nouveau changement m'attend. Après multiple discussion avec mon père, et avec l'accord du Doyen, je serai normalement de nouveau une étudiante en septembre. Politique et affaires internationales, voilà ce qui m'attend. J'aurai pu reprendre la médecine, mais aujourd'hui, je préfère que cela reste une passion qu'un métier, venir en aide en tant que bénévole me convient très bien. Surtout avec Louis, je veux avoir un maximum de temps pour lui.
Aujourd'hui, je n'ai pas Louis, en rentrant de Sardaigne, j'ai fait un détour par le Luxembourg pour le donner à son père. Louis semble s'y faire à ses allées-retours en avion. C'est moi qui ne m'y fait toujours pas. Autant m'occuper l'esprit. Et rien de tel que de te voir toi. Loin d'être une simple distraction à mes yeux, nos moments me sont précieux, tu le sais, je le sais. Depuis William, je n'ai pas été aussi proche d'un homme, et même s'il n'y a aucun sentiment en jeu, ça fait du bien de se sentir belle, de se sentir écouter, d'avoir l'épaule d'un homme sur qui compter. Moi la jeune femme devenue indépendante avec le temps, adore ça. Avant de partir, je m'attarde à essayer un bikini blanc, à me regarder sous toutes les coutures devant les miroirs du dressing. J'aime ce que je vois, déjà de longues semaines, je fais attention à tout ce que je mange. Le sport, ce n'est pas encore ça, mais être Princesse et maman, suffit à faire mon sport quotidien. Mes courbes d'avant grossesse sont redevenues ce qu'elles étaient, mon ventre bien plus plat, mes cuisses plus fines. Même mon visage je le trouve différent. C'est agréable. Puis, je ne vais pas me le cacher, je ne le choisi pas blanc non plus pour rien. C'est bien connu qu'un maillot de bain blanc perd de son opacité dans l'eau, sexy à souhait. J'adore pouvoir te charmer à ma guise. Une robe légère, une veste en cuir, des hauts talons. Je passe une dernière fois mes mains sur ma robe, retirant des plis inexistants.
Je décide de te rejoindre directement au Sapphire. Il possède un magnifique rooftop avec jacuzzi et spa. Le tout bien sûr privatiser, cela va de soit, et un personnel à notre disposition si besoin. Nous avons l'occasion de pouvoir nous permettre les plus folles envies, aucune raison de se priver.

@Wesley Patterson-R :heaart:


 
❝ fallon angel ❞ I saw you dancing in a crowded room, you look so happy when I'm not with you. But then you saw me, caught you by surprise a single teardrop falling from your eye. Save your tears for another day.



LIEN DU POST
Sam 21 Aoû - 19:06
Ce mois d'aout s'est démontré éprouvant aussi bien mentalement que physiquement. Des dates qui minent le moral, quelques jours au Summer Camp - rien de reposant -, une charge de travail importante avec grand nombre de collaborateurs en congés. Mon idée de se voir pour une journée SPA n'était donc pas mauvaise. Au manoir, je m'active pour ne pas empiéter sur le temps que nous allons avoir ensemble. Parce que je chéris chacun de nos instants. Short de bain, chino noir et chemise blanche, je me juge prêt. Petit sac avec quelques affaires de rechange en main, je quitte ma demeure pour monter dans ma voiture , qui sera pilotée par mon adorable chauffeur. Il connait déjà l'itinéraire, et ne tarde pas à prendre la route. Sur le chemin, je réponds à certains messages, je t'informe toi que je suis en chemin et je me promène ensuite sur meetsa. Pas envie de me plonger dans mes mails, je compte bien mettre le travail en pause pour les prochaines heures. Un repos bien mérité!

Dirigé par le personnel pour atteindre le roofttop, on m'indique que je suis le premier arrivé. Je remercie l'employé avant de commencer à me débarrasser de mes vêtements. Tout est bien pensé, il y a des peignoirs à dispositions, des serviettes, des huiles... Je sens que je vais fortement apprécier cet épisode. Uniquement vêtu de mon bas de baignade, je comptais feuilleter le livre avec les différents services proposés, mais je te vois arriver au loin. J'ai directement le sourire qui se fait voir, et je m'avance pour être le plus rapidement possible face à toi. Le visage qui se penche pour déposer ma bouche sur ta joue, et tendre la mienne pour que tu en fasses de même. "Bonjour Princesse!" Plus qu'un surnom, un statut en ce qui te concerne. "Je suis heureux de voir que tu as survécue à ton séjour en Sardaigne." Que je glisse la mine amusée. "Bien que le plus fatiguant, n'était pas forcément les enfants." Mais une autre personne présente. Je n'ai pas pu retenir de plaisanter sur ce sujet, ayant un naturel moqueur.
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Blake-lively
Je m'appelle : aucun surnom, on n'est pas assez proche pour ça
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : dans ma maison avec Stella à Newbury (along charles rivers).
Je viens de : mon petit pays qu'est le Luxembourg.
Dans la vie, je suis : Princesse & maman, et accessoirement en 2eme année de politique et économie internationale.
et niveau sentimental je suis : célibataire, incertaine d'être prête à refaire confiance.
On dit de moi que je suis : caractérielle et ambitieuse.
et que je ressemble à : baby blake lively.

Hors jeu, mon pseudo est : gwend
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/03/2021
avec : 3149
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : avatar lovalova (ma lisa d'amour ♥)
Pour finir, je joue également : .. ah bah non personne d'autre, que ma blonde.
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_pm5q0tmuqs1xy2rloo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o4_400
CHARLOTTE DE LUXEMOURG
· this is me · 1. Je suis la dernière née des triplées, la chouchoute et la sur-protégé des mes frères. 2. Princesse de titre, mon père n'est autre que le Grand-Duc du Luxembourg. 3. J'ai grandit avec une cuillère en or dans la bouche, l'avantage d'être la seule fille de la fratrie. 4. Nous avons un autre grand-frère Théodore. 5. Ce qui est bien, c'est que mes frères avaient tendance à prendre les responsabilités de mes bêtises en étant enfant. 6. On a tous grandit dans l'amour familiale de nos parents, mais aussi dans les règles de l'art d'être les enfants du Grand-Duc, d'être princes et princesse. Les protocoles n'ont aucun secret pour aucun d'entre nous. 7. J'ai eu une enfance sans souci, bien au contraire, plutôt capricieuse, charismatique, intelligente, j'ai toujours su obtenir tout ce dont je désirais. 8. En août 2019, je décide de suivre mes triplés à Boston, il n'étais pas question pour moi que d'être sans Nicolas ou César, mais aussi pour suivre mes études de médecines dans l'une des universités des plus prestigieuses. 9. Contrairement à mes frères, je me suis pliée pendant longtemps au volonté de mon père, comme les mariages arrangées, lui être fidèle dans mes obligations par rapport à mon titre. 10. Si jusque là avec mes frères tout se passaient bien, nous avons enchaînés les plus grosses disputes que nous ayons connues, quitte à remettre en doute le fait d'être à ma place à Boston, envisageant à plusieurs reprises de rentrer au pays. 11. Mais je suis restée pour mes études, la médecine a toujours eu une grande place dans ma vie, je me suis battue pour ne pas à avoir à suivre la branche politique comme mes frères ont dû faire, et j'ai obtenu gain de cause. La condition : si j'échouais une seule année, je devais reprendre des études politiques, alors je me suis accrochée sans difficultés : tête de classe de ma promotion, de l'avance dans mes cours, l'élève modèle. 12. Je me suis rebellée contre mon père en janvier 2020, après un mariage arrangé où tout s'est arrêté suite à des violences, quand mon père a voulu retenter de me mettre avec un prince Windsor, s'était trop. 13. D'autant plus qu'à ce moment là, je trouvais enfin l'amour pour la première fois dans les bras de William, un luxembourgeois, ami de la famille en médecine également. Je me sentais plus libre, heureuse, vivante à ses côtés. 14. Mon père l'accepte assez difficilement que de ne pas être avec un homme de sang royal, mais pour une fois, je ne lui laisse pas le choix s'il veut continuer à voir sa fille. 15. Tout s'enchaîne assez vite avec William , bien qu'on a eu beaucoup de mal à s'avouer nos sentiments : on emménage ensemble, Summer Camp, mais aussi des déclarations à la presse pour officialiser notre couple. J'étais sur un petit nuage. 16. Peu de temps après mon entrée en sixième année de médecine, tout se termine brutalement avec William, trop de pression, tout a été trop vite. Je m'effondre totalement que même Nicolas, ou mes amis ne peuvent rien pour moi que je décide de rentrer sur un coup de tête au Luxembourg, laissant tout tomber, même mes études. 17. Tout s'est tellement enchaîné que je n'ai réalisé qu'après que tout changer dans mon corps, avec le déménagement, le summer camp, et des oublis de contraception, je me retrouve enceinte de trois mois quand je l'apprend. Jusque là, je peux avoir bon nombre de qualités, aimer les enfants hormis mes nièces n'en fait pas partie. Mais je prend cette grossesse comme un symbole d'amour. 18.En rentrant au pays, je m'engage au près de mon père pour l'épauler dans les affaires politiques, être un de ses bras droits. 19. William fini par me rejoindre au Luxembourg, de reprendre ses études par ici pour vivre une histoire de famille à trois, acceptant mes obligations royales. Ce n'est pas forcément simple de refaire confiance et d'y croire à nouveau, mais je m'y accroche de toute mon âme, surtout la peur de l'abandon une nouvelle fois qui est difficile. 20. Et en parlant d'abandon, c'est ce que j'ai fais avec Nicolas et cela m'est insupportable. Mars 2021, je reviens, j'achète sur Boston pour avoir un pied-à-terre ici, prévoyant de faire des allées-retour pour profiter de toute ma famille (29 mars 2021) naissance de Louis Klein De Luxembourg, il a été en néo-natalité, attendant qu'il prenne du poids avant de sortir de l'hôpital (mai) William rentré au Luxembourg, il est difficile de trouver un juste milieu entre mon rôle de mère et de femme. Au point de fauter, en trompant le père de Louis avec Wes et Liam. Prise de remords, direction le Luxembourg, ce qui met un terme à notre relation le 22 mai 2021, trouvant difficilement un accord pour la garde de Louis. Plus d'attachement, mon nouveau crédo et me plonge dans mes obligations et le réconfort de mes amis pour ne pas avoir à penser à moi. (été 2021) vacances avec mes frères à Bali, déconnecté pendant un mois, vacances en Sardaigne avec Aymalyne, Colombe, les enfants and co. (septembre) reprise des études, et réintégration à la pfo.

· character ·
Spoiler:
 


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5n0witx1K1x9tmjuo8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5lfdcgGHG1x67ynoo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_oknjmlggfn1tflqf6o4_400

f a m i l y p o r t r a i t ,, Nicolas (pnj) mon frère, mon triplé, après quelques mois de chaos, notre relation est plus solide que jamais. Colombe tu as été ma meilleure amie, ma belle-sœur de cœur et bientôt ma belle-soeur tout court, on se connaît depuis l'enfance, toujours une belle amitié, et heureuse que tu sois dans ma famille. William (pnj) notre relation a été assez complexe, du mal à s'avouer nos sentiments, et finalement quand on se lance enfin, c'est le début d'une belle histoire. Tout s'enchaîne assez vite, inséparables, on emménage, on officialise avec le Luxembourg. Un peu trop, on se sépare en septembre, ce qui a provoqué mon retour dans mon pays natal. Au final, tu me retrouves là-bas, on en reprend notre histoire avec un petit plus : un bébé qui arrive. Tu feras le plus merveilleux des papas. Théodore (pnj) le grand frère, le protecteur est sûrement le plus réfléchis de nous tous, j'ai mis les pieds à Boston la première fois grâce à toi. César (pnj) le troisième triplé, nos relations ont toujours été un peu plus distantes, surtout quand tu as décidé de rentrer au Luxembourg du jour au lendemain, aujourd'hui je te comprends bien plus dans ce qui t'a poussé à partir.

f r i e n d s ; ; Stella cousine éloignée, colocataire Aymalyne ma meilleure amie et marraine de Louis Gabriel pédiatre de Louis et ancien tuteur en médecine Wesley très bon ami & amant Liam ami commun, confident Aurora amie proche Marin ami de longue date, éloignés qui se retrouvent Alban connaissance, drague d'un été qui devient un arrangement par nos parents Sebastian papa d'Emma, même crèche que Louis Megara, Lauren voisines Céleste ami d'enfance, en perpétuel compétition prénom, nom descriptif lien


u n f r i e n d s ; ; Meleya ennemie jurée Ilan première amour, tension prénom, nom descriptif lien

LET'S LOVE...


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille DDXmp2

- warning : grossesse, sexe.

- trigger : pédophilie, inceste. Pour le reste, à voir en mp pour les sujets délicats pour poser des limites si nécessaires

- préférence de jeu: plus actifs sur les meetsengers, je joue les messages en temps réeel (préciser entre italique si décalage dans le temps).
Rp ou qnt les deux me vont.
Je fais au moins une mise à jour par semaine.


LIEN DU POST
Mar 24 Aoû - 22:26

Quelques minutes plus tard, on me dépose enfin sur le lieu de notre rendez-vous. Quand je m'annonce à l’accueil, j’apprends que tu es là depuis quelques minutes déjà. Ce n'est pas grave, j'aime me faire désirer, bon même si j'ai une tendance à être en avance, voire à l'heure grand maximum. Je déteste les retards, là il est juste question de quelques minutes, c'est pardonnable. Le personnel me conduit à mon tour sur le rooftop. Le sourire au coins des lèvres, je m'avance vers toi, déjà préparer pour aller dans notre bain à bulles, te rendant la pareil à ta bise une fois proche de toi. « Bonjour monsieur le Diable. » Cela me fait doucement rire, je ne compte plus le nombre de fois où tu m'as dit l'être. Et je dois reconnaître à la longue que tu es le premier dont je vois que le surnom qui n'a jamais autant aussi bien donné. Mes yeux roulent vers le ciel quand tu me parles de mes vacances, qui n'ont effectivement pas été de tout repos. « Wes, s'il te plait. » Je ne suis pas née de la dernière pluie pour savoir de qui tu me parles. Je ne le prend pas mal ta réaction, elle m'amuse un petit peu. Il s'agit tout de même de ma meilleure amie, bien que je ne valide pas toujours ses choix, notamment ce qui a concerné Wayne. Mais elle reste ma meilleure amie, avec ses qualités mais aussi ses défauts. « Bon d'accord, je reconnais que je suis tout de même bien contente de retrouver le calme de chez moi. Il ne me manque que mon fils. » Même Louis doit apprécier tout de même. Il est enfant unique alors se retrouver avec plein de monde l'a un peu perturbé. Il se réveillait plus facilement la nuit, des sursauts. Le seul moyen de le calmer était de le mettre avec moi dans le lit, le calant avec des oreillers, lui dans sa gigoteuse. « Qu'as-tu fais de beau en mon absence ? » que je te demande, alors que je profite un peu de la vue en retirant ma veste, mes talons. Gardant encore la robe quelques instants avant de la retirer et de la poser soigneusement sur un transat non loin de nous. Tout en t'écoutant, je passe une jambe puis l'autre dans le jacuzzi qui est à une température parfaite. Oui, mon impatience, fait que je suis déjà assise dans le bain à remous, tapotant sur l'eau pour t'inviter à me rejoindre, toujours avec le regard pétillant de bonheur. De toute façon, je n'ai qu'à lever la main en direction de l'un des serveurs pour voir une bouteille ou autres services arriver jusqu'à nous.


 
❝ fallon angel ❞ I saw you dancing in a crowded room, you look so happy when I'm not with you. But then you saw me, caught you by surprise a single teardrop falling from your eye. Save your tears for another day.



LIEN DU POST
Ven 3 Sep - 17:59
Quand tu prononces mon surnom préféré, je me dis qu'il sonne encore mieux de ta bouche. C'est bien connu que je le suis, d'ailleurs on ne dit plus 'Va au Diable' mais 'Va chez Wesley'. Et j'en prouve le mérite en venant titiller sur le sujet de ta meilleure amie. Tu es loyale, c'est quelque chose que j'aime chez toi. Bien que je le vois, ce sourire amusé. "ca va je plaisante!" Un peu. Nos derniers échanges avec Ayma m'ont amenés la pensée qu'elle devenait quelqu'un d'insupportable. Je dirais même imbuvable. Que voulez vous, c'est le contact de son ex qui a provoqué ce changement de tempérament. Et moi, quand quelqu'un s'élève seule sur un piédestal, je suis volontaire pour l'en pousser. "Tu le retrouves quand?" Ce petit bonhomme qui me manque également. Je me surprends encore parfois, quand je réalise que je suis devenu un tonton gaga alors qu'il y a deux ans de ça, j'étais irrité rien que d'entendre un bébé pleurer. Tu me demandes de te conter les dernières nouvelles de mon quotidien, mais je me fais silencieux un instant. Trop occupé à admirer ce que tu es entrain de me donner. Ce n'est que quand ta jambe entre dans l'eau que je relève les yeux sur ton visage pour souffler un "Oh.. De la merde." Oui, je crois que c'est réellement comme ça que je peux résumé les jours récemment passés. Je ne manque pas ton invitation, et je m'avance pour gagner l'eau à mon tour. La chaleur est agréable, il me faut que quelques secondes pour m'acclimater et entrer entièrement afin de me poser. Tu es vraiment très belle. Tourne dans ma tête les messages échangés avant nos arrivées. Mais aussi, les tourments qui continuent de me hanter. "Tu veux vraiment entendre tout ça?" A quel point je suis un idiot, maladroit et incapable de passer à autre chose? A quel point le prénom 'Ella' est ancré dans ma peau, mon coeur, mon âme et que je la transpire de tout mes pores?  
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Blake-lively
Je m'appelle : aucun surnom, on n'est pas assez proche pour ça
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : dans ma maison avec Stella à Newbury (along charles rivers).
Je viens de : mon petit pays qu'est le Luxembourg.
Dans la vie, je suis : Princesse & maman, et accessoirement en 2eme année de politique et économie internationale.
et niveau sentimental je suis : célibataire, incertaine d'être prête à refaire confiance.
On dit de moi que je suis : caractérielle et ambitieuse.
et que je ressemble à : baby blake lively.

Hors jeu, mon pseudo est : gwend
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/03/2021
avec : 3149
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : avatar lovalova (ma lisa d'amour ♥)
Pour finir, je joue également : .. ah bah non personne d'autre, que ma blonde.
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_pm5q0tmuqs1xy2rloo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o4_400
CHARLOTTE DE LUXEMOURG
· this is me · 1. Je suis la dernière née des triplées, la chouchoute et la sur-protégé des mes frères. 2. Princesse de titre, mon père n'est autre que le Grand-Duc du Luxembourg. 3. J'ai grandit avec une cuillère en or dans la bouche, l'avantage d'être la seule fille de la fratrie. 4. Nous avons un autre grand-frère Théodore. 5. Ce qui est bien, c'est que mes frères avaient tendance à prendre les responsabilités de mes bêtises en étant enfant. 6. On a tous grandit dans l'amour familiale de nos parents, mais aussi dans les règles de l'art d'être les enfants du Grand-Duc, d'être princes et princesse. Les protocoles n'ont aucun secret pour aucun d'entre nous. 7. J'ai eu une enfance sans souci, bien au contraire, plutôt capricieuse, charismatique, intelligente, j'ai toujours su obtenir tout ce dont je désirais. 8. En août 2019, je décide de suivre mes triplés à Boston, il n'étais pas question pour moi que d'être sans Nicolas ou César, mais aussi pour suivre mes études de médecines dans l'une des universités des plus prestigieuses. 9. Contrairement à mes frères, je me suis pliée pendant longtemps au volonté de mon père, comme les mariages arrangées, lui être fidèle dans mes obligations par rapport à mon titre. 10. Si jusque là avec mes frères tout se passaient bien, nous avons enchaînés les plus grosses disputes que nous ayons connues, quitte à remettre en doute le fait d'être à ma place à Boston, envisageant à plusieurs reprises de rentrer au pays. 11. Mais je suis restée pour mes études, la médecine a toujours eu une grande place dans ma vie, je me suis battue pour ne pas à avoir à suivre la branche politique comme mes frères ont dû faire, et j'ai obtenu gain de cause. La condition : si j'échouais une seule année, je devais reprendre des études politiques, alors je me suis accrochée sans difficultés : tête de classe de ma promotion, de l'avance dans mes cours, l'élève modèle. 12. Je me suis rebellée contre mon père en janvier 2020, après un mariage arrangé où tout s'est arrêté suite à des violences, quand mon père a voulu retenter de me mettre avec un prince Windsor, s'était trop. 13. D'autant plus qu'à ce moment là, je trouvais enfin l'amour pour la première fois dans les bras de William, un luxembourgeois, ami de la famille en médecine également. Je me sentais plus libre, heureuse, vivante à ses côtés. 14. Mon père l'accepte assez difficilement que de ne pas être avec un homme de sang royal, mais pour une fois, je ne lui laisse pas le choix s'il veut continuer à voir sa fille. 15. Tout s'enchaîne assez vite avec William , bien qu'on a eu beaucoup de mal à s'avouer nos sentiments : on emménage ensemble, Summer Camp, mais aussi des déclarations à la presse pour officialiser notre couple. J'étais sur un petit nuage. 16. Peu de temps après mon entrée en sixième année de médecine, tout se termine brutalement avec William, trop de pression, tout a été trop vite. Je m'effondre totalement que même Nicolas, ou mes amis ne peuvent rien pour moi que je décide de rentrer sur un coup de tête au Luxembourg, laissant tout tomber, même mes études. 17. Tout s'est tellement enchaîné que je n'ai réalisé qu'après que tout changer dans mon corps, avec le déménagement, le summer camp, et des oublis de contraception, je me retrouve enceinte de trois mois quand je l'apprend. Jusque là, je peux avoir bon nombre de qualités, aimer les enfants hormis mes nièces n'en fait pas partie. Mais je prend cette grossesse comme un symbole d'amour. 18.En rentrant au pays, je m'engage au près de mon père pour l'épauler dans les affaires politiques, être un de ses bras droits. 19. William fini par me rejoindre au Luxembourg, de reprendre ses études par ici pour vivre une histoire de famille à trois, acceptant mes obligations royales. Ce n'est pas forcément simple de refaire confiance et d'y croire à nouveau, mais je m'y accroche de toute mon âme, surtout la peur de l'abandon une nouvelle fois qui est difficile. 20. Et en parlant d'abandon, c'est ce que j'ai fais avec Nicolas et cela m'est insupportable. Mars 2021, je reviens, j'achète sur Boston pour avoir un pied-à-terre ici, prévoyant de faire des allées-retour pour profiter de toute ma famille (29 mars 2021) naissance de Louis Klein De Luxembourg, il a été en néo-natalité, attendant qu'il prenne du poids avant de sortir de l'hôpital (mai) William rentré au Luxembourg, il est difficile de trouver un juste milieu entre mon rôle de mère et de femme. Au point de fauter, en trompant le père de Louis avec Wes et Liam. Prise de remords, direction le Luxembourg, ce qui met un terme à notre relation le 22 mai 2021, trouvant difficilement un accord pour la garde de Louis. Plus d'attachement, mon nouveau crédo et me plonge dans mes obligations et le réconfort de mes amis pour ne pas avoir à penser à moi. (été 2021) vacances avec mes frères à Bali, déconnecté pendant un mois, vacances en Sardaigne avec Aymalyne, Colombe, les enfants and co. (septembre) reprise des études, et réintégration à la pfo.

· character ·
Spoiler:
 


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5n0witx1K1x9tmjuo8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5lfdcgGHG1x67ynoo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_oknjmlggfn1tflqf6o4_400

f a m i l y p o r t r a i t ,, Nicolas (pnj) mon frère, mon triplé, après quelques mois de chaos, notre relation est plus solide que jamais. Colombe tu as été ma meilleure amie, ma belle-sœur de cœur et bientôt ma belle-soeur tout court, on se connaît depuis l'enfance, toujours une belle amitié, et heureuse que tu sois dans ma famille. William (pnj) notre relation a été assez complexe, du mal à s'avouer nos sentiments, et finalement quand on se lance enfin, c'est le début d'une belle histoire. Tout s'enchaîne assez vite, inséparables, on emménage, on officialise avec le Luxembourg. Un peu trop, on se sépare en septembre, ce qui a provoqué mon retour dans mon pays natal. Au final, tu me retrouves là-bas, on en reprend notre histoire avec un petit plus : un bébé qui arrive. Tu feras le plus merveilleux des papas. Théodore (pnj) le grand frère, le protecteur est sûrement le plus réfléchis de nous tous, j'ai mis les pieds à Boston la première fois grâce à toi. César (pnj) le troisième triplé, nos relations ont toujours été un peu plus distantes, surtout quand tu as décidé de rentrer au Luxembourg du jour au lendemain, aujourd'hui je te comprends bien plus dans ce qui t'a poussé à partir.

f r i e n d s ; ; Stella cousine éloignée, colocataire Aymalyne ma meilleure amie et marraine de Louis Gabriel pédiatre de Louis et ancien tuteur en médecine Wesley très bon ami & amant Liam ami commun, confident Aurora amie proche Marin ami de longue date, éloignés qui se retrouvent Alban connaissance, drague d'un été qui devient un arrangement par nos parents Sebastian papa d'Emma, même crèche que Louis Megara, Lauren voisines Céleste ami d'enfance, en perpétuel compétition prénom, nom descriptif lien


u n f r i e n d s ; ; Meleya ennemie jurée Ilan première amour, tension prénom, nom descriptif lien

LET'S LOVE...


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille DDXmp2

- warning : grossesse, sexe.

- trigger : pédophilie, inceste. Pour le reste, à voir en mp pour les sujets délicats pour poser des limites si nécessaires

- préférence de jeu: plus actifs sur les meetsengers, je joue les messages en temps réeel (préciser entre italique si décalage dans le temps).
Rp ou qnt les deux me vont.
Je fais au moins une mise à jour par semaine.


LIEN DU POST
Jeu 9 Sep - 14:02

« Je ne le retrouve que dans quinze jours. » La voix un peu monotone, je ne m’habituerai jamais à le laisser partir aussi longtemps. Mais je ne peux pas non plus demander à William de revenir vivre sur Boston pour être proche de nous, enfin de Louis. Aujourd’hui, il ne lui reste que du mépris en ce qui me concerne, et je le comprends. Moi aussi je lui en aurai éternellement voulu si c’est lui qui avait fauté. L’idéal serait que je retourne au Luxembourg. Bien que j’assume ma couronne, je préfère l’assurer à distance. Mon train de vie ici me plaît, celui du Luxembourg ne me correspond plus aujourd’hui. Comme ce rendez-vous sur ce rooftop, ce genre de lieu n’existe pas dans mon petit pays, il a d’autres charmes, plus de verdure. Sauf que je mène une vie de pure citadine, le Luxembourg est mon dépaysement. Te demandant comment s’est passé ces dernières semaines pendant que je rentre dans l’eau à la température idéale, les fesses bien mises en avant quand je me penche,  tu me fais comprendre qu’elles n’ont pas été à la hauteur. Je laisse échapper un petit « Oh . » triste pour toi, car ce n’est pas dans tes habitudes que de passer des jours, des semaines de merde. Mais aussi déçue de moi de ne pas avoir été assez présente ses derniers temps pour toi pour te faire oublier tous ses mauvais moments. Tu rentres dans le jacuzzi, je ne te lâche pas du regard. C’est presque fou d’être aussi beau. J’attends patiemment que tu te poses dans l’eau pour enfin venir te rejoindre. Je n’ai pas forcément envie de perdre de temps, tout en profitant de chaque instant. Assise à côté de toi, mes jambes posés sur tes cuisses, je profite des sensations de l’eau pour me détendre en posant une main sur ta nuque, entortillant quelques uns de tes cheveux autour de mes doigts. « Si tu as envie d’en parler, bien sûr. Malgré le fait d’avoir parfois nos moments câlins, intimes, je suis avant tout ton ami. Et même si je repense à notre conversation, ce programme que j’ai planifié dans ma tête par l’envie d’être avec toi, je pense avant tout à ton bien-être. Et si ça signifie que tu me dises tout ce qui ne va pas, alors je suis prête à l’entendre.


 
❝ fallon angel ❞ I saw you dancing in a crowded room, you look so happy when I'm not with you. But then you saw me, caught you by surprise a single teardrop falling from your eye. Save your tears for another day.



LIEN DU POST
Sam 11 Sep - 17:36
Le contact de l'eau et des remous est vraiment agréable. Mais toujours moins que cet instant où ton corps vient se coller au mien. Enfin, ce sont tes jambes qui s'installent sur les miennes, et tes doigts qui caressent ma nuque. Machinalement, une main caresse ta cuisse, et la deuxième descend plutôt sur le tibia. Je me fais tendresse, parce que tu mérites carrément qu'un homme soit doux envers toi. Je sais que notre programme devrait avoir une toute autre tournure que cette future séance de psychologie, mais en parler me fera du bien. Puis, t'es toujours de bons conseil, une bonne oreille. Je sais que tu ne vas pas mâcher tes mots pour donner ta façon de penser. C'est ce qu'il me faut. Liam connait tout de moi, mais il faut bien avouer que quand sa concerne aussi Cléolya, j'ai bien peur de son manque d'impartialité. Mes yeux dans les tiens, je grimace un peu avant d'annoncer. "C'est avec Cléo que ça a merdé." A vrai dire, je ne sais même pas si tu sais comment ça avait tourné entre elle et moi. "On se voyait régulièrement,.. Pour coucher ensemble, passer des moments calins,.." On peut dire que ça ressemble aussi à notre quotidien, mais avec la brune, c'était plus profond. "Il y avait clairement de l'attachement." Un soupire qui s'échappe. Rempli par la tristesse de ce qui va arriver dans mes révélations "Elle a commencé à me faire des crises de jalousie. Puis, moi aussi j'avais cette possessivité à son égard. Je ne vais pas mentir, tu me connais. Alors, on a décidé d'en discuter sérieusement..." Enfin, surtout de trouver une solution à ce qui semblait être un problème dans notre relation que l'on voulait sans sentiments "Je me suis laissé emporter, en disant que moi je ne voulais plus prendre le risque de retomber. Et que de toute manière, j'étais encore fou de Ella." Tu vois comme ça me pourri la vie, de laisser mon coeur dans les mains de quelqu'un qui ne lit même plus le même livre. "Alors elle a dit qu'il fallait freiner, s'éloigner, et revenir à une base d'amitié. En se voyant moins.." Et est ce que je vais assumer? Accepter? Digérer?
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Blake-lively
Je m'appelle : aucun surnom, on n'est pas assez proche pour ça
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : dans ma maison avec Stella à Newbury (along charles rivers).
Je viens de : mon petit pays qu'est le Luxembourg.
Dans la vie, je suis : Princesse & maman, et accessoirement en 2eme année de politique et économie internationale.
et niveau sentimental je suis : célibataire, incertaine d'être prête à refaire confiance.
On dit de moi que je suis : caractérielle et ambitieuse.
et que je ressemble à : baby blake lively.

Hors jeu, mon pseudo est : gwend
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/03/2021
avec : 3149
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : avatar lovalova (ma lisa d'amour ♥)
Pour finir, je joue également : .. ah bah non personne d'autre, que ma blonde.
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_pm5q0tmuqs1xy2rloo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o4_400
CHARLOTTE DE LUXEMOURG
· this is me · 1. Je suis la dernière née des triplées, la chouchoute et la sur-protégé des mes frères. 2. Princesse de titre, mon père n'est autre que le Grand-Duc du Luxembourg. 3. J'ai grandit avec une cuillère en or dans la bouche, l'avantage d'être la seule fille de la fratrie. 4. Nous avons un autre grand-frère Théodore. 5. Ce qui est bien, c'est que mes frères avaient tendance à prendre les responsabilités de mes bêtises en étant enfant. 6. On a tous grandit dans l'amour familiale de nos parents, mais aussi dans les règles de l'art d'être les enfants du Grand-Duc, d'être princes et princesse. Les protocoles n'ont aucun secret pour aucun d'entre nous. 7. J'ai eu une enfance sans souci, bien au contraire, plutôt capricieuse, charismatique, intelligente, j'ai toujours su obtenir tout ce dont je désirais. 8. En août 2019, je décide de suivre mes triplés à Boston, il n'étais pas question pour moi que d'être sans Nicolas ou César, mais aussi pour suivre mes études de médecines dans l'une des universités des plus prestigieuses. 9. Contrairement à mes frères, je me suis pliée pendant longtemps au volonté de mon père, comme les mariages arrangées, lui être fidèle dans mes obligations par rapport à mon titre. 10. Si jusque là avec mes frères tout se passaient bien, nous avons enchaînés les plus grosses disputes que nous ayons connues, quitte à remettre en doute le fait d'être à ma place à Boston, envisageant à plusieurs reprises de rentrer au pays. 11. Mais je suis restée pour mes études, la médecine a toujours eu une grande place dans ma vie, je me suis battue pour ne pas à avoir à suivre la branche politique comme mes frères ont dû faire, et j'ai obtenu gain de cause. La condition : si j'échouais une seule année, je devais reprendre des études politiques, alors je me suis accrochée sans difficultés : tête de classe de ma promotion, de l'avance dans mes cours, l'élève modèle. 12. Je me suis rebellée contre mon père en janvier 2020, après un mariage arrangé où tout s'est arrêté suite à des violences, quand mon père a voulu retenter de me mettre avec un prince Windsor, s'était trop. 13. D'autant plus qu'à ce moment là, je trouvais enfin l'amour pour la première fois dans les bras de William, un luxembourgeois, ami de la famille en médecine également. Je me sentais plus libre, heureuse, vivante à ses côtés. 14. Mon père l'accepte assez difficilement que de ne pas être avec un homme de sang royal, mais pour une fois, je ne lui laisse pas le choix s'il veut continuer à voir sa fille. 15. Tout s'enchaîne assez vite avec William , bien qu'on a eu beaucoup de mal à s'avouer nos sentiments : on emménage ensemble, Summer Camp, mais aussi des déclarations à la presse pour officialiser notre couple. J'étais sur un petit nuage. 16. Peu de temps après mon entrée en sixième année de médecine, tout se termine brutalement avec William, trop de pression, tout a été trop vite. Je m'effondre totalement que même Nicolas, ou mes amis ne peuvent rien pour moi que je décide de rentrer sur un coup de tête au Luxembourg, laissant tout tomber, même mes études. 17. Tout s'est tellement enchaîné que je n'ai réalisé qu'après que tout changer dans mon corps, avec le déménagement, le summer camp, et des oublis de contraception, je me retrouve enceinte de trois mois quand je l'apprend. Jusque là, je peux avoir bon nombre de qualités, aimer les enfants hormis mes nièces n'en fait pas partie. Mais je prend cette grossesse comme un symbole d'amour. 18.En rentrant au pays, je m'engage au près de mon père pour l'épauler dans les affaires politiques, être un de ses bras droits. 19. William fini par me rejoindre au Luxembourg, de reprendre ses études par ici pour vivre une histoire de famille à trois, acceptant mes obligations royales. Ce n'est pas forcément simple de refaire confiance et d'y croire à nouveau, mais je m'y accroche de toute mon âme, surtout la peur de l'abandon une nouvelle fois qui est difficile. 20. Et en parlant d'abandon, c'est ce que j'ai fais avec Nicolas et cela m'est insupportable. Mars 2021, je reviens, j'achète sur Boston pour avoir un pied-à-terre ici, prévoyant de faire des allées-retour pour profiter de toute ma famille (29 mars 2021) naissance de Louis Klein De Luxembourg, il a été en néo-natalité, attendant qu'il prenne du poids avant de sortir de l'hôpital (mai) William rentré au Luxembourg, il est difficile de trouver un juste milieu entre mon rôle de mère et de femme. Au point de fauter, en trompant le père de Louis avec Wes et Liam. Prise de remords, direction le Luxembourg, ce qui met un terme à notre relation le 22 mai 2021, trouvant difficilement un accord pour la garde de Louis. Plus d'attachement, mon nouveau crédo et me plonge dans mes obligations et le réconfort de mes amis pour ne pas avoir à penser à moi. (été 2021) vacances avec mes frères à Bali, déconnecté pendant un mois, vacances en Sardaigne avec Aymalyne, Colombe, les enfants and co. (septembre) reprise des études, et réintégration à la pfo.

· character ·
Spoiler:
 


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5n0witx1K1x9tmjuo8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5lfdcgGHG1x67ynoo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_oknjmlggfn1tflqf6o4_400

f a m i l y p o r t r a i t ,, Nicolas (pnj) mon frère, mon triplé, après quelques mois de chaos, notre relation est plus solide que jamais. Colombe tu as été ma meilleure amie, ma belle-sœur de cœur et bientôt ma belle-soeur tout court, on se connaît depuis l'enfance, toujours une belle amitié, et heureuse que tu sois dans ma famille. William (pnj) notre relation a été assez complexe, du mal à s'avouer nos sentiments, et finalement quand on se lance enfin, c'est le début d'une belle histoire. Tout s'enchaîne assez vite, inséparables, on emménage, on officialise avec le Luxembourg. Un peu trop, on se sépare en septembre, ce qui a provoqué mon retour dans mon pays natal. Au final, tu me retrouves là-bas, on en reprend notre histoire avec un petit plus : un bébé qui arrive. Tu feras le plus merveilleux des papas. Théodore (pnj) le grand frère, le protecteur est sûrement le plus réfléchis de nous tous, j'ai mis les pieds à Boston la première fois grâce à toi. César (pnj) le troisième triplé, nos relations ont toujours été un peu plus distantes, surtout quand tu as décidé de rentrer au Luxembourg du jour au lendemain, aujourd'hui je te comprends bien plus dans ce qui t'a poussé à partir.

f r i e n d s ; ; Stella cousine éloignée, colocataire Aymalyne ma meilleure amie et marraine de Louis Gabriel pédiatre de Louis et ancien tuteur en médecine Wesley très bon ami & amant Liam ami commun, confident Aurora amie proche Marin ami de longue date, éloignés qui se retrouvent Alban connaissance, drague d'un été qui devient un arrangement par nos parents Sebastian papa d'Emma, même crèche que Louis Megara, Lauren voisines Céleste ami d'enfance, en perpétuel compétition prénom, nom descriptif lien


u n f r i e n d s ; ; Meleya ennemie jurée Ilan première amour, tension prénom, nom descriptif lien

LET'S LOVE...


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille DDXmp2

- warning : grossesse, sexe.

- trigger : pédophilie, inceste. Pour le reste, à voir en mp pour les sujets délicats pour poser des limites si nécessaires

- préférence de jeu: plus actifs sur les meetsengers, je joue les messages en temps réeel (préciser entre italique si décalage dans le temps).
Rp ou qnt les deux me vont.
Je fais au moins une mise à jour par semaine.


LIEN DU POST
Dim 12 Sep - 16:39

Avant d’être une amante, un coup d’un soir de temps en temps, tu es avant tout une amie. Une amie fidèle et de bonne écoute, prête à tout quand elle porte quelqu’un dans son estime. Et c’est ton cas. Alors même si en arrivant ici j’avais une autre idée en tête, il n’est pas question que je te laisse avec tes interrogations et ton mal-être intérieur. Alors je t’écoute, je te regarde, sans rien dire. Dans un premier temps, je réalise tout de même que les peurs d’Aymalyne se sont finalement bien produit, que c’est devenu plus sérieux que je ne le l’aurai cru entre vous. Je ne connaissais pas la profondeur de ce qu’il se passe et plus tu me racontes, plus je le réalise et ça me rend triste pour vous deux. Triste et gênée à la fois. Impassible sur mon visage, je fini par retirer mes jambes simplement pour être assise à côté de toi. En fait, je me sens même conne d’avoir envoyer ce genre de messages, d’avoir ce maillot de bain sur moi, d’être venu ici alors qu’un simple restaurant ou un repas à la maison aurait suffit pour discuter calmement. Comme toujours, je prend sur moi, je ne dis rien, car ce n’est pas ce qui importe là. Ce qui importe là, c’est toi. Je hoche la tête en t’écoutant, et étudiant chaque réaction de ton visage, et de la façon dont ton corps se comporte. Tu es peiné, même un aveugle s’en rendrait compte. J’attends que tu termines pour réagir. « Et tu en as vraiment envie de ça ? Accepter de t’éloigner, de ne plus la voir aussi souvent ? » Tu as beau être partisan de toujours dire la vérité, si tu me dis non, je te croirai pas un seul instant. « Ella restera toujours l’amour de ta vie mais… p’tin Wes regarde comme tout à changer depuis notre toute première conversation. » Cette première conversation à l’hôpital alors que Louis n’avait que quelques jours de naissance, cette conversation où tu m’as parlé d’Ella pendant de longues minutes alors qu’aujourd’hui, ton obsession se porte sur la Roederer. « Cléolya entre là et là, que tu le veuille ou non. Pointant du doigt ta tête et ton coeur. « On ne fait pas de crise de jalousie à simplement un ami. Ça n’arrive pas. Ou si, mais à des personnes comme qui sont hyper possessive. » Je ris doucement un léger instant avant de reprendre sérieusement. « Si tu la laisses filer, tu le regretteras, j’en suis certaine. » Je ne suis pas forcément la mieux placer pour parler d’amour, mais je connais le sentiment de regret à la perfection. On ne peut pas être amis quand on ressent plus que ça ne devrait être. Ça n’aura juste le mérite que d’être destructeur, et ce n’est pas ce que je vous souhaite.


 
❝ fallon angel ❞ I saw you dancing in a crowded room, you look so happy when I'm not with you. But then you saw me, caught you by surprise a single teardrop falling from your eye. Save your tears for another day.



LIEN DU POST
Lun 13 Sep - 17:53
Si je suis doué pour ne pas montrer ce que je ressens dans mon quotidien le plus courant ; les gens qui sont réellement proches de moi peuvent deviner ce qui se glisse au fond de mes pensées. Alors autant ne pas me fatiguer à tenter de dissimuler ce que je ressens vraiment. Quitte à repousser un peu nos plans, le temps d'un instant. Ce qui est bouleversant, c'est que je déteste le moment où tu décides d'enlever tes jambes des miennes. Je ne dis rien, et je termine de t'énoncer mon souci actuel. Et directement, tu viens poser la question dont la réponse est une évidence. "Non." parce que c'est déjà entrain de me brûler de l'intérieur "Mais il le faut." parce qu'elle l'a demandé et parce que tant que je serais paumé; je ne veux pas lui donner ce que je pourrais, d'un coup, lui retirer. "Qu'est ce qui a changé? Elle est en couple et alors?" Je ne sais pas ce qu'il se passe dans sa vie. Mais je sais que la mienne sans elle, n'est plus une aussi belle mélodie. Quand tu pointes ton doigt, je le suis du regard avant de le reposer sur toi. "C'est pas que je ne le veux pas c'est que..." Je soupire. Même pas sur de pouvoir expliquer clairement. Et je souris doucement, à ta dernière phrase. Parce que si tu penses me donner l'encouragement de retenir Cléo, moi c'est bien Ella que j'ai dans la tête. "Je vais tenter une dernière fois de dire à Ella tout ce que je ressens. Tout ce que je regrette." Marriott, elle sait que Wesley n'a jamais de regret. Et pourtant, à son égard, ils sont bien nombreux à lister. Un instant, je fais dévier mes pupilles sur l'ensemble que tu as décidé de porter. Je m'en mordille l'intérieur de la joue, même pas conscient que je suis clairement entrain de te mater sans discrétion. Je parle de mes soucis sentimentaux, et j'ai comme l'impression de chercher à me soigner. Je ne veux pas t'utiliser, ni même que tu puisses penser une seconde que t'es mon jouet. Je suis fou de nos moments, dingue de ce qu'il nous arrive de partager. Et c'est comme ça que je viens te souffler un "Fais moi oublier... S'il te plait." Et je reviens te fixer, ou plutôt, te supplier de mes iris bleutées.
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Blake-lively
Je m'appelle : aucun surnom, on n'est pas assez proche pour ça
j'ai : 24
ans et j'habite actuellement à : dans ma maison avec Stella à Newbury (along charles rivers).
Je viens de : mon petit pays qu'est le Luxembourg.
Dans la vie, je suis : Princesse & maman, et accessoirement en 2eme année de politique et économie internationale.
et niveau sentimental je suis : célibataire, incertaine d'être prête à refaire confiance.
On dit de moi que je suis : caractérielle et ambitieuse.
et que je ressemble à : baby blake lively.

Hors jeu, mon pseudo est : gwend
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/03/2021
avec : 3149
messages à mon actif, dont : 63
rps. Les créations de mon profil viennent de : avatar lovalova (ma lisa d'amour ♥)
Pour finir, je joue également : .. ah bah non personne d'autre, que ma blonde.
« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_pm5q0tmuqs1xy2rloo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p1xorcXXZx1wiyti5o4_400
CHARLOTTE DE LUXEMOURG
· this is me · 1. Je suis la dernière née des triplées, la chouchoute et la sur-protégé des mes frères. 2. Princesse de titre, mon père n'est autre que le Grand-Duc du Luxembourg. 3. J'ai grandit avec une cuillère en or dans la bouche, l'avantage d'être la seule fille de la fratrie. 4. Nous avons un autre grand-frère Théodore. 5. Ce qui est bien, c'est que mes frères avaient tendance à prendre les responsabilités de mes bêtises en étant enfant. 6. On a tous grandit dans l'amour familiale de nos parents, mais aussi dans les règles de l'art d'être les enfants du Grand-Duc, d'être princes et princesse. Les protocoles n'ont aucun secret pour aucun d'entre nous. 7. J'ai eu une enfance sans souci, bien au contraire, plutôt capricieuse, charismatique, intelligente, j'ai toujours su obtenir tout ce dont je désirais. 8. En août 2019, je décide de suivre mes triplés à Boston, il n'étais pas question pour moi que d'être sans Nicolas ou César, mais aussi pour suivre mes études de médecines dans l'une des universités des plus prestigieuses. 9. Contrairement à mes frères, je me suis pliée pendant longtemps au volonté de mon père, comme les mariages arrangées, lui être fidèle dans mes obligations par rapport à mon titre. 10. Si jusque là avec mes frères tout se passaient bien, nous avons enchaînés les plus grosses disputes que nous ayons connues, quitte à remettre en doute le fait d'être à ma place à Boston, envisageant à plusieurs reprises de rentrer au pays. 11. Mais je suis restée pour mes études, la médecine a toujours eu une grande place dans ma vie, je me suis battue pour ne pas à avoir à suivre la branche politique comme mes frères ont dû faire, et j'ai obtenu gain de cause. La condition : si j'échouais une seule année, je devais reprendre des études politiques, alors je me suis accrochée sans difficultés : tête de classe de ma promotion, de l'avance dans mes cours, l'élève modèle. 12. Je me suis rebellée contre mon père en janvier 2020, après un mariage arrangé où tout s'est arrêté suite à des violences, quand mon père a voulu retenter de me mettre avec un prince Windsor, s'était trop. 13. D'autant plus qu'à ce moment là, je trouvais enfin l'amour pour la première fois dans les bras de William, un luxembourgeois, ami de la famille en médecine également. Je me sentais plus libre, heureuse, vivante à ses côtés. 14. Mon père l'accepte assez difficilement que de ne pas être avec un homme de sang royal, mais pour une fois, je ne lui laisse pas le choix s'il veut continuer à voir sa fille. 15. Tout s'enchaîne assez vite avec William , bien qu'on a eu beaucoup de mal à s'avouer nos sentiments : on emménage ensemble, Summer Camp, mais aussi des déclarations à la presse pour officialiser notre couple. J'étais sur un petit nuage. 16. Peu de temps après mon entrée en sixième année de médecine, tout se termine brutalement avec William, trop de pression, tout a été trop vite. Je m'effondre totalement que même Nicolas, ou mes amis ne peuvent rien pour moi que je décide de rentrer sur un coup de tête au Luxembourg, laissant tout tomber, même mes études. 17. Tout s'est tellement enchaîné que je n'ai réalisé qu'après que tout changer dans mon corps, avec le déménagement, le summer camp, et des oublis de contraception, je me retrouve enceinte de trois mois quand je l'apprend. Jusque là, je peux avoir bon nombre de qualités, aimer les enfants hormis mes nièces n'en fait pas partie. Mais je prend cette grossesse comme un symbole d'amour. 18.En rentrant au pays, je m'engage au près de mon père pour l'épauler dans les affaires politiques, être un de ses bras droits. 19. William fini par me rejoindre au Luxembourg, de reprendre ses études par ici pour vivre une histoire de famille à trois, acceptant mes obligations royales. Ce n'est pas forcément simple de refaire confiance et d'y croire à nouveau, mais je m'y accroche de toute mon âme, surtout la peur de l'abandon une nouvelle fois qui est difficile. 20. Et en parlant d'abandon, c'est ce que j'ai fais avec Nicolas et cela m'est insupportable. Mars 2021, je reviens, j'achète sur Boston pour avoir un pied-à-terre ici, prévoyant de faire des allées-retour pour profiter de toute ma famille (29 mars 2021) naissance de Louis Klein De Luxembourg, il a été en néo-natalité, attendant qu'il prenne du poids avant de sortir de l'hôpital (mai) William rentré au Luxembourg, il est difficile de trouver un juste milieu entre mon rôle de mère et de femme. Au point de fauter, en trompant le père de Louis avec Wes et Liam. Prise de remords, direction le Luxembourg, ce qui met un terme à notre relation le 22 mai 2021, trouvant difficilement un accord pour la garde de Louis. Plus d'attachement, mon nouveau crédo et me plonge dans mes obligations et le réconfort de mes amis pour ne pas avoir à penser à moi. (été 2021) vacances avec mes frères à Bali, déconnecté pendant un mois, vacances en Sardaigne avec Aymalyne, Colombe, les enfants and co. (septembre) reprise des études, et réintégration à la pfo.

· character ·
Spoiler:
 


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5n0witx1K1x9tmjuo8_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_p5lfdcgGHG1x67ynoo6_400 « On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille Tumblr_oknjmlggfn1tflqf6o4_400

f a m i l y p o r t r a i t ,, Nicolas (pnj) mon frère, mon triplé, après quelques mois de chaos, notre relation est plus solide que jamais. Colombe tu as été ma meilleure amie, ma belle-sœur de cœur et bientôt ma belle-soeur tout court, on se connaît depuis l'enfance, toujours une belle amitié, et heureuse que tu sois dans ma famille. William (pnj) notre relation a été assez complexe, du mal à s'avouer nos sentiments, et finalement quand on se lance enfin, c'est le début d'une belle histoire. Tout s'enchaîne assez vite, inséparables, on emménage, on officialise avec le Luxembourg. Un peu trop, on se sépare en septembre, ce qui a provoqué mon retour dans mon pays natal. Au final, tu me retrouves là-bas, on en reprend notre histoire avec un petit plus : un bébé qui arrive. Tu feras le plus merveilleux des papas. Théodore (pnj) le grand frère, le protecteur est sûrement le plus réfléchis de nous tous, j'ai mis les pieds à Boston la première fois grâce à toi. César (pnj) le troisième triplé, nos relations ont toujours été un peu plus distantes, surtout quand tu as décidé de rentrer au Luxembourg du jour au lendemain, aujourd'hui je te comprends bien plus dans ce qui t'a poussé à partir.

f r i e n d s ; ; Stella cousine éloignée, colocataire Aymalyne ma meilleure amie et marraine de Louis Gabriel pédiatre de Louis et ancien tuteur en médecine Wesley très bon ami & amant Liam ami commun, confident Aurora amie proche Marin ami de longue date, éloignés qui se retrouvent Alban connaissance, drague d'un été qui devient un arrangement par nos parents Sebastian papa d'Emma, même crèche que Louis Megara, Lauren voisines Céleste ami d'enfance, en perpétuel compétition prénom, nom descriptif lien


u n f r i e n d s ; ; Meleya ennemie jurée Ilan première amour, tension prénom, nom descriptif lien

LET'S LOVE...


« On n'a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien » ;; wesille DDXmp2

- warning : grossesse, sexe.

- trigger : pédophilie, inceste. Pour le reste, à voir en mp pour les sujets délicats pour poser des limites si nécessaires

- préférence de jeu: plus actifs sur les meetsengers, je joue les messages en temps réeel (préciser entre italique si décalage dans le temps).
Rp ou qnt les deux me vont.
Je fais au moins une mise à jour par semaine.


LIEN DU POST
Mer 15 Sep - 0:23

Quand tu me réponds instinctivement comme tu le fais, alors oui c’est une évidence que vous devez être ensemble et arrêter de te mettre des barrières, de te protéger comme tu le fais. De toute façon, il est déjà trop tard, même si tu refuseras sûrement de l’admettre. Mes yeux roulent vers le ciel quand j’entends ton ”mais il le faut. ” sans même le cacher. “Pas forcément.” Parce que oui, les choses ont changé en quelques mois. Cléolya a pris une place importante dans ta vie, là où tu ne pensais même pas que c’était possible il y a des semaines en arrière. Tu finis par me donner la raison qui ne m’étonne pas, au fait de ne pas aller plus loin avec la Roederer. Ella. Ce qui me surprend par contre, c’est de vouloir une ultime explication avec la Marriott. J'aimerais te prendre par les épaules et te secouer. “Et ça va changer quoi Wes ? Elle est en couple, elle est heureuse, elle essaye d’avoir un bébé. Alors ça sera quoi l’intérêt de vouloir lui dire ce que tu ressens ?” Je marque une inspiration, plantant mes yeux dans les tiens. Je sais que ça peut être blessant ce que je dis. Mais c’est aussi le but d’une amie non ? “Elle ne reviendra pas.” Ma franchise peut être une qualité, et pour le plus souvent un défaut. Comme là. J'aimerais juste te faire prendre conscience des freins inutiles que tu te mets avec Cléolya, du temps perdu pour rien. Vous avez déjà passé plusieurs obstacles qui auraient pu vous séparer, pour vous arrêter là. Ton regard change, je comprends parfaitement ce qu’il veut dire. Ta phrase, qui résonne presque comme une supplication, me le confirme. Ma main se pose sur ta joue, tendrement. “ Ce n’est pas cette Camille là dont tu as besoin.” Je prends grandement sur moi, je sais que je pourrai te céder dans la seconde, donc je fais preuve d’un self-control comme rarement j’ai pu. “ Ce n’est pas une bonne idée.”  Seulement voilà, vu notre conversation, je n’ai réellement pas envie que tu couches avec moi en pensant à Cléolya ou à Ella, à celle que tu voudrais vraiment avec toi, à cet instant précis. J'aimerais en être désolée mais je ne peux pas, ce ne serait ni te rendre service ou me respecter moi. Instinctivement, je m’écarte, une autre demande et je sais que je craque. La main en direction du service d’étage qui arrive assez vite. “Un verre ce que vous avez de plus fort.” Si le serveur reste planté là à me regarder comme un idiot, je ne traîne pas à montrer face à qui il est. “Maintenant.” Le ton sec, j’en profite pour sortir de l’eau. Je ne serai pas restée longtemps dedans avant de me mettre dans l’un des peignoirs fournis par l’hôtel. Je ne reste cependant pas loin de toi, si l’amante s’enfuit, l’amie reste là.


 
❝ fallon angel ❞ I saw you dancing in a crowded room, you look so happy when I'm not with you. But then you saw me, caught you by surprise a single teardrop falling from your eye. Save your tears for another day.



LIEN DU POST
Ven 24 Sep - 18:07
Il était déjà difficile d'entendre qu'elle arrive à être heureuse sans moi. Encore plus, de savoir qu'elle tentait de faire un bébé. Mais que tu affirmes avec autant d'assurance qu'elle ne reviendra pas, c'est carrément la sensation d'une lame dans le coeur qui me parvient. "Advienne que pourra." Qui sort machinalement, confirme que peu importe ce qu'on m'en dira, j'irai au bout cette fois. J'ai trop souvent abandonné avec Ella, laissé des choses en plan,.. C'est terminé ça. Je vais lui dire à quel point je suis malheureux moi, à quel point je l'aime et ô combien je veux qu'elle me revienne. Ouais, je suis quasiment sur qu'elle ne reviendra pas, je ne me fais pas d'idées. Je la connais plus que quiconque. Mais j'ai besoin de ça, j'ai besoin de vider mon coeur pour qu'il redevienne vide ensuite. Qu'elle me le brise une bonne fois pour toute, et que je balance le livre de notre histoire dans l'océan. Tout ça me tourmente, et je redeviens lucide quant à ce que je désire sur l'instant. C'est toi, et la réalisation des messages envoyés un peu plus tôt. Malheureusement pour moi, tu préfères me laisser envahi par ma peine. Tu me repousses, et tu t'éloignes encore plus. J'entends à peine que tu commandes un verre, parce que j'ai mes yeux qui restent dans le vide pour bien assimiler ce qu'il vient de se passer. C'est quand tu sors de l'eau que je reviens, et je te suis du regard. Le serveur se rapproche pour me demander si je désire quelque chose, moi aussi. J'en déduis alors que tu as réclamé quelque chose. J'ignore quoi mais je réponds que "Je veux la même chose." Pas besoin de remercier, il est payé pour servir, et moi je vis pour exiger. "Il s'est passé quoi là?" Je ne parle pas de ton envie de boire quelque chose. Mais, de ta réussite à résister. Putain, au final t'as peut-être plus envie. Ou alors, t'as carrément pitié. t'es peut-être énervée contre moi. Tout se bouscule dans mon esprit. Mes yeux te fixent, intensément. Ils parlent à la place de ma bouche. Ils te disent que je te veux, que j'ai envie de te sentir contre moi, que je désire me sentir en toi. Je veux te dévorer autant des yeux que de mes lèvres; même de mes mains. Sauf que comme toujours, j'ai ce don de tout foutre en l'air. Je reste comme un bouffon, seul, dans l'eau. "Bonne ou mauvaise idée, j'ai envie de toi.." J'ignore que tu en doutes, mais je n'irai pas m'éparpiller dans mes pensées. Justement, je sais que tu as cette capacité à pouvoir me faire oublier le monde qui tourner autour.  
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: