Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
Le Deal du moment : -30%
Ventilateur ultra silencieux Rowenta Turbo Silence ...
Voir le deal
83 €

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours


Taylor V. Foster FIRE OHEHO

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 162
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Centre Ville, dans mon appartement avec mon petit frère, sinon il m'arrive de dormir à l'hôtel de temps en temps
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques mois seulement, septembre 2020 exactement
. Tu peux m'appeler : Léo, comme tout le monde
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire
Je viens de : du Liechtenstein
Dans la vie, je suis : étudiant en lettres et politique
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Adam Gallagher

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Marchand de Sable
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 24/03/2021
, d'où les : 2546
messages, dont : 200
rps. Merci aux doigts de fée de : ultraviolences (ic) ultraviolences (av) Boleynmess (gif) killing boys (profil) lovebug (badge pfo)
. Pour finir, je joue également : Juliet (L. Boynton), Azraël (A. Sahores)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 6eba86f0b9aa204a2dff189f68a4ef8a (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 3e7586ccf80f14136f51781970c7a979 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 5b2fd906734611f83defea36a323f99b
ALOIS LEO DE
LIECHTENSTEIN

(STRANGE LIFE) » Zéro Je suis le premier d'une lignée de deux enfants. Cela n'est pas beaucoup mais bien assez pour devoir subvenir aux besoins de mon petit frère. Enfin, disons que tu sais que c'est lui qui va plus s'occuper de moi à cause de la maladie Un Petit, j'étais déjà un enfant compliqué, la maladie n'était pas encore découvert, je fuyais toujours les jours de mes devoirs royaux. Normal pour un enfant de quelques années non ? Mais tu sais un prince ne doit jamais fuir ses devoirs, bien au contraire. Alors je fis avec. Deux Mon petit frère est arrivé deux ans après moi, une joie pour moi mais de courte durée. Je n'aimais pas réellement un bébé qui pleurait tout le temps, qui mangeait et qui ne jouait pas au ballon avec moi. Mais qui peut en vouloir à un enfant ? Trois J'ai toujours été un enfant pleine de vie, venant faire pas mal de blagues, pas mal de bêtises aussi. Tous les enfants de mon âge sont ainsi malheureusement. J'ai souvent été puni avec mon frère mais cela a beaucoup renforcé notre lien fraternel. Faisant de nouveau un duo important à mes yeux.  Quatre La maladie s'est installée petite à petit dans mon corps, personne ne sait réellement comment elle est apparu. Certains médecins disent que cela provient de l'environnement, d'autres de l'adn et enfin d'autres de ma vie quotidienne. Mais tout ce que je sais c'est que j'étais malade. Une maladie a très grave, pas mourrante mais une maladie quand même. Et toi et Dieu savent que les maladies, je les hais réellement. Cinq L’hôpital n’était pas ma tasse, en même temps c’était la tasse de thé à qui ? Toi peut-être ? Un peu psychopathe alors sur les bords non ? T’es du genre à aimer les films d’horreur et adorer voir les gens à l’hôpital.. Taré. Mais le truc qui m’avait le plus marqué pendant mon séjour, c’était mon frère, chaque jour ici dans cette chambre d’hôpital privé ou clairement il n’avait pas sa place. Il venait me raconter sa journée, me faire comprendre que tout le monde a la maison le soûlait. Bref, le bon temps pour moi. Six Rester à l’hôpital s’était bien, mais faire les cours à l’hôpital s’était naze. J’ai connu ça, la fatigue, les piqûres, les cours, les lectures, les soirées seuls, bref, les moments gênants à l’hôpital mais j’y suis resté que quelques mois avant de pouvoir rentrer à la maison. Sept La maison était différente malgré mon retour. Elle n’était plus comme avant, ce n’était plus comme avant. En même temps, cela ne sera plus comme avant. Toi, tu as bien compris, tu sais ce que c’est clairement, quand tu passes d’un enfant pleine de vie, à un enfant malade finalement. Mais ne t’imagines pas que tout m’était pardonné. Bon, très bien, presque quand même. Huit Comme la maladie, j’ai eu mes hauts et mes bas. Je suis du genre à être quelqu’un qui aime l’extérieur, qui aime la nature, les pacs. Alors mes parents étaient toujours derrière moi pour me pousser à aller vers l’extérieur. C’est compliqué quand on doit vivre avec quelque chose que l’on a pas décider. Mon frère était là, à chaque crise, à chaque hurlement, à chaque pleur ou même à chaque joie. Il a tout connu de moi, devenant limite mon protecteur. Neuf Mes parents ont décidé de renoncer à l’école au palais, trouvant cela trop enfermant pour moi. J’ai donc intégré une école normale mais au même niveau que mon frère afin de pouvoir me contenir. Disons surtout que mon frère avait plus de chances de me calmer que de simples inconnus. Quoi de mieux que de me mettre à son niveau ? Dix Le plus dur à sans doute été les hurlements. Ma mère ne les supportait plus. Un choix pour elle, de fermer les yeux à chaque crise, de ne pas me mettre cela sur le dos, d’essayer de comprendre mes besoins. Mais cette maladie ne se gère pas avec des médicaments et de besoin soudain câlins ou discussions. Honnêtement, mon père essayait de faire comme les dires des médecins mais sérieusement, c’est plus facile à dire qu’à faire. Onze Ma passion pour la lecture et les cheveux se sont faits ressentir à ma xième crise. J’ai été retrouvé aux écuries en silence dans un des box de mes cheveux, prouvant encore une fois le calme et la tempête que cela peut engendrer en moi. Mon chien a toujours été là aussi, un bon chien adorable, toujours à mes côtés et aux côtés de mon frère pour notre plaisir personnel. La lecture pouvait me faire oublier tout ceci, ce monde si peu intéressant pour moi et qui ne trouvait guerre d’intérêt. Douze C’est à l’âge de quatorze ans que mes parents m’ont petit à petit enlever de la vie princière du pays. C’est difficile parce que y’a des jours je pouvais faire les sorties, je pouvais être là à visiter le monde, le pays, et d’autres ou il était impossible pour moi de sortir de ma chambre, restant en pleurant des yeux ou simplement en hurlant de douleur. C’est mon frère qui fut promu à ce rang. En plus de ses principaux travaux, il dut réaliser les miens, m’emmenant également, de temps en temps quand j’étais en bonne santé. La joie de voir le sourire de certains, très ému de me voir alors qu’il s’attendait à voir le deuxième prince. Treize Entre l’hôpital, l’école, le palais, je n’avais pas beaucoup d’amis. A l’école, tout le monde avait peur de moi car j’étais un enfant turbulent et très compliqué à comprendre. Au palais, personne ne voulait me parler pour m’énerver ou me faire changer d’humeur. Et à l’hôpital, tout le monde était au petit soin. Donc complexe d’avoir des gens sur qui compter. Y’avait toujours mon frère, et le chien qui me rendait compagnie mais c’est tout. Quatorze J’ai été admins à l’université du pays. Une université des plus corrects pour habiter les deux princes royaux dirons nous. Mais cela n’était pas assez pour mes parents, comme si l’école n’était pas faite pour nous, comme si la réputation, la sécurité tout ceci n’étaient pas fait pour nous. Nous avons quand même étudié deux ans à l’intérieur avant que mes parents décident de nous inscrire à Harvard. Quinze Une inscription spéciale avec des horaires aménagées, voilà ce que voulait mon père. Des horaires aménagées, tu entends ? Comme si, moi, Alois, je pouvais décider de quand je serai en cours. Grosse connerie. Mais ils ont négocié, assez et pas mal même pour pouvoir obtenir quatre-quinze pourcents de ce qu’ils voulaient. Seize Nous avons donc passés les statistiques avec mon frère, difficile de se concentrer, difficile de se rendre compte mais j’avais plutôt bien réussi. J’avais essayé de mettre tout ce que je pouvais pour obtenir des bonnes notes. Mais la phase fut plus compliqué. Devoir s’exprimer sur une thèse était un moins facile pour moi. Mon frère savait, il s’était exercé pendant des années avec les discours, les journalistes ou même les gens autour. Autant dire qu’il avait plus l’étoffe du prince royal que moi. Dix-Sept La lettre d’acceptation fut arrivée au palais, nous étions deux acceptés et cela avait de quoi réjouir maman qui était aux anges. Oui, tout ce qu’elle voulait, c’était de savoir que ses fils soient en sécurité et ensemble. Oui, tu vois même les Reines pouvaient être un peu maman poule, comme quoi… Cela arrive de temps en temps. Dix-Huit Nous sommes donc arrivés en Janvier 2021 à Boston, a la plus grande joie de mon frère. Nous avions réussi à négocier le deuxième semestre en immersion dans l’université afin que je m’adapte aux nombres, aux salles, aux professeurs. Dix-Neuf Au vue de tout ce qui se passait, j’ai décidé de m’inscrire dans une confrérie. Avec mon frère, nous avons décidé de nous inscrire à la pforzheimer house. L’élite de l’élite il faut dire. Il avait besoin de voir du monde, parce qu’avoir son grand frère malade, ce n’est actuellement pas la meilleure des compagnie surtout avec sa maladie. Mais comment je peux lui en vouloir de vouloir voir du monde ? Je suis incapable de lui en vouloir. Vingt Nous vivons donc à la pforzheimer house mais aussi dans notre appartement à Boston avec notre petit chien. C’était vraiment une petit coin de paradis, simple, et efficace avec deux gosses du Liechtenstein qui n’attendait que de voir le monde de leurs propres yeux



(DOUBLE LIFE) » Tout être qui se respecte possède des qualités et des défauts. Chacun les connait, chacun essaye d'améliorer ses défauts en qualités pour éviter d'être un homme mauvais ou une femme mauvaise. Mais certaines personnes comme moi, ne savent pas réellement si les adjectifs qui me caractérisent sont positifs ou négatifs. Finalement, selon mon humeur, tout eut changer d'une fraction de secondes. En réalité, c'est quelque chose que tu verras petit à petit au cours de ma vie ici, c'est assez amusant à voir pour quelqu'un de l'extérieur et assez effrayant pour quelqu'un de l'intérieur. Maintenant à toi de juger si c'est une qualité ou un défaut : Bipolaire Autant que je t'en parle dès le début, cela sera plus simple comme ça. Je suis bipolaire, une maladie aux troubles changeant d'humeurs en gros. C'est une maladie assez grave finalement que j'ai réussi à dompter pour pouvoir obtenir une vie entière médicaments, de suivis et surtout de surveillances acharnés par mes parents. Le prix de ma liberté est seulement quand je suis en bonne phase finalement. Passionné Il doit s'agir de mon trait de caractère le plus inattendu finalement mais je suis passionné les lettres, l'écriture, la lecture, les histoires que le monde peut raconter. J'ai passé beaucoup de temps à l'hôpital pour beaucoup d'examens et j'ai lu pendant ce temps. Toi tu sais pourquoi, les autres ils ne savent pas réellement. Et cela m'a permit de me faire cette passion, ce désir de toujours en connaitre plus sur ce monde qui m'entoure. Une caractéristique très intéressante que j'y repense. Colérique Je ne suis pas très fier et pourtant c'est le cas, je suis quelqu'un de colérique. Je n'aime pas attendre, je n'aime pas être mis sur le côté, je suis le premier, le seul et l'unique. Perfectionniste Et pourtant j'aime les choses bien faites, faite avec le temps lentement, délicatement, travailler et très passionnante. L'opposé total d'un trait insupportable de tout avoir tout de suite. Et pourtant je ne suis quelqu'un aime faire attention à lui, tout doit être parfait sur moi, sur le monde autour de moi et le monde qui me cotoie sinon je deviens colérique. Tu verras que c'est très contradictoire à mon prochain trait de caractère, mais tu verras que cela en vaut la peine Destructeur Il faut bien un point négatif à cette bouille d'ange. Mais toi tu es d'accord avec ça non ? Je suis quelqu'un qui aime détruire tout ce que je touche. Je ne supporte pas que les choses m'échappent alors je les détruis. J'ai sans doute un côté manipulateur pour les garder auprès de moi, peut-être, enfin toi tu ne le sais pas, mais moi je le sais un petit peu Effacé Grace ou à cause de cette maladie, j'aurais toujours l'air d'être effacé, dans mon monde, dans ma bulle. Le souci des médicaments qui arrivent à me faire sentir neutre. Je n'aime pas trop être sur le devant de la scène, à me faire photographier par les photographes ou les gens qui sont à côté de moi, je n'aime plus vraiment faire mon devoir de prince au pays. Mais ça tu le seras rapidement dans la dernière partie de cette fiche. Alors être effacer c'est quelque chose qui me correspond très bien aujourd'hui. Contrôleur Absolument pas dans le terme "je suis contrôleur de train". Non dans le terme contrôle de ma vie absolument. C'est malheureusement l'une des étapes de cette maladie, je contrôle. Je contrôle tout, mon emploi du temps, ma vie avant les cours, mes cours, mes plaisirs extra scolaires, mes sorties, mes nuits. Je suis obligé, j'ai le droit sinon je peux vite partir dans cette partie du monde qui ne me correspond plus. Bien sur, toi tu vas en voir des dérapages de ma vie à cause de ce non contrôle. Et ça va pas être joli à voir. Violent Les crises sont parfois négatives, parfois positives. Je vais te l'avouer, c'est du 99% / 1% donc ce n'est pas très joli. Mais il m'arrive d'être violent avec les murs, les gens, les objets, les personnes auxquels je tiens, les inconnus ou même tout ce qui me passe par la main. C'est plus fort que moi et cela fait partit du non contrôle de ma vie malheureusement... Joyeux Oui, il m'arrive aussi de rire, d'être heureux, d'être simplement dans ce bonheur que je voudrais gouter tous les jours de chacune de mes phases, mais c'est compliqué. C'est soit quelques jours, mois, mais pas plus, c'est différent, intéressant et assez chiant à la fois. Prince J'appelle ça un trait de caractère, tu appelles ça une fonction. J'appelle ça un caractère parce que tu es obligé de bien te comporter, d'être propre, d'être souriant, d'être heureux, d'être sociable, d'être tout ce que veut le peuple. Au pays, t'es prince, ici t'es étudiant, et non obligé d'être pareil. Mais c'est quand même obligatoire d'avoir ce trait de caractère un peu.. Mais finalement, toi, tu ne peux pas réellement comprendre quand depuis deux jours tu te le lèves, je suis tout heureux, tout enfantin et le lendemain, je suis insupportable jusqu'à la fin de semaine, parce que c'est compliqué encore une fois de te décrire tout cela finalement. Le caractère, tu l'apprends petit à petit à tes dépens pendant la connaissance d'un homme qui peut soit devenir ton ami, soit devenir ton ennemi.

personne ne peut comprendre quand on ne l'a pas vécut nous même...



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours B110b872f6899b49fc513fc2b1e3e9cc43328396 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_np2lcuLPvI1r79dgro1_250 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 10dc37b8247b29de40ae871a6d1940dc--style-icons-mens-style

f a m i l y p o r t r a i t » prénom de liechtenstein petit frère honoria de liechtenstein grande soeur

w h a t l o v e r s d o » capucine beauregard ex petite amie (deux mois de relation)  alba keene crush karma maxwell relation toxique


c h i l d h o o d »
cléo salazar (famine), reyes rothschild (guerre) , astra deauclaire (guerre) amis proches, le groupe de la vie, alexander windsor et jessie grimaldi meilleurs amis eilenne hoffmann et madison vance amis d'enfance


f r i e n d s o r n o t »
iwan lockhart ami et ennemi jayden hong-west ami grâce à l'hôpital taylor froster médecin attitré haiwee wind river ami de longue date et aide pour les cours fallon davenport amie de longue date depuis l'entrée à la pfo jihyo hong-west rencontre à l'hôpital, nous sommes venus à devenu rapidement amis. céleste courtin-clarins ilan reuben jayson kingtova markovich meluzine heatherton caesar falls nathaniel ducret groupe d'amis de la pfo


u n k n o w n »
lyse benitez inconnu (rp en cours) livia lodges inconnu (rp en cours) novi rosenwald inconnu (rp en cours) crystal burrows inconnu (rp en cours) diego jimenez inconnu (rp en cours) magicka blossom inconnu (rp en cours) flora walmsley inconnu (rp en cours jia cheong inconnu (rp en cours) liam gremlins inconnu (rp en cours) janessa andrews inconnu (rp en cours)


JUST WORDS..

(TRIGGER) » rien mais venez demander avant
(WARNING) » maladie (bipolarité), violence



(RP) » En cours / Ouvert
cléo » alba » livia » reyes » cavaliers de l'apocalypse » nathaniel  » crystal » magicka » haiwee » taylor » karma 2 » flora » janessa » liam

(RP) » Terminer
tg pfo » novi » alba 2 chrissy » freya » karma » jia »


LIEN DU POST
Mer 14 Avr - 19:13
Le non contrôle, une chose que j’aurais du vraiment améliorer pour éviter de devoir me retrouver dans cette situation pareille. Le pire dans tout ça, c’était ce que je n’étais absolument destiné à la vivre aussi rapidement. Mais ce soir là, j’étais tout à seul à l’appartement, mon frère étant partit en voyage royal à Washington, je ne pouvais absolument pas prévoir que tout cela allait détruire encore plus ma vie. Heureusement que je pouvais continuer de trouver de l’aide en Taylor qui allait, encore une fois, me sauver la vie d’une crise un peu plus violence. Mais ce n’était pas correct pour elle, comme pour moi finalement.

J’avais décidé de ne pas commander à manger ce soir, pour la simple et bonne raison que j’étais capable de me faire à manger, de cuire des aliments tout en ayant quelques choses de potable dans mon assiette. Mon frère avait insisté pour payer les repas mais je n’étais plus un petit garçon de deux ans, j’avais vingt deux ans, bientôt vingt trois finalement. Alors bien sur, après avoir déposer mon frère à l’aéroport ce midi, je me dépêchais de faire toutes les petites activités qu’il faisait pour ne pas m’ennuyer : Les courses, le ménage, le repassage et même le dépôt de colis à la poste. Autant vous dire que c’était assez intéressant à faire, sans trop de monde dans la rue.

Bien sur après une bonne douche bien revigorante, l’heure était arrivé à la cuisine. La recette sur le livre, je ne pouvais que suivre les instruments faciles, simples et sans trop de difficultés pour une personne qui avait du mal à faire cuire des pâtes. Mais c’était sans compter sur ses magnifiques pensées légèrement noires qui me prirent d’un coup. Je soufflais. Ca recommence aussi vite ? Oui, c’était trop rapide, j’avais déjà fait un séjour à l’hôpital la semaine dernière, après avoir jouer un peu trop près avec les lames de rasoir. Cependant c’était différent, ce n’était pas gris, noir, cette fois-ci, les pensées étaient bien trop sombres pour que je puisse réellement les comprendre.

Un nouveau vertige me prit, je restais, immobile, mains sur le plan de travail en silence pour souffler une nouvelle fois. Taylor m’avait déjà appris à me calmer, la réflexion, le silence et souffler. J’aurais pu prendre mes médicaments pour pouvoir tout calmer, mais ce n’était l’heure encore et j’avais peur qu’en les prenant, je fasse une surdose. Le scénario serait encore pire. Alors je reste là, silencieux, ma respiration sous contrôle, dans le but d’être calme. Je viens prendre sur moi, je viens fermer les yeux, cela marchait lentement, Taylor avait vraiment de très bons conseils pendant les crises comme ça.

Je décidais de continuer la recette, planche à découper, oignons, couteau, bref la merde le retour. Une sensation différente, une envie de libération, de liberté, de plaisir libre, une envie soudaine de tout extirper finalement. Mais je ne pouvais pas céder à la pulsion soudaine qui venait à moi, je n’étais pas quelqu’un qui se laisser aller, non le contrôle était trop important pour moi et bien trop présent dans ma vie pour qu’il me soit enlevé. Sauf que c’était plus facile à dire qu’à faire finalement. La main sur le couteau, je le laissais en suspens, j’avais deux options qui s’offraient à moi, une que je n’aimais pas, et l’autre que je n’arrivais pas à contrôler. Alors qu’est que je devais faire ? Mon frère n’était pas là, j’avais la main sur l’arme du crime et clairement je n’avais aucune envie de tout arrêter maintenant.

Deux heures venaient de passer, j’étais encore en train d’essayer de me contrôler mais c’était peine perdue, je n’avais pas assez de force, encore moins la possibilité de faire quoi que ce soit de plus dans ce monde même mes pensées me hurlèrent de le faire. Alors je cédais après des heures de lutte.

La libération, un soulagement sortit de ma bouche alors que je me laissais totalement à la marque du couteau sur la peau de mon bras, un bonheur ultime, une jouissance absolue mais la douleur arriva pour m’enlever toutes ses bonnes choses. Une douleur de chien qui me prit d’un coup sans prévenir, me faisant lâcher le couteau de ma main. Je réfléchis maintenant à la meilleure solution, je devais contacter mon frère qui devait rentrer maintenant, mais après les quatre heures de décalage, les cinq heures d’avion et le temps de lecture du message, il devait dormir maintenant. Je réfléchis alors à une solution, et la seule qui me parvient naturel fut Taylor.

Mes mains de nouveau sur le plan de travail, je cherchais intérieurement l’endroit où mon téléphone aurait pu se poser. La senteur du fer qui se dégageait de mon bras ne me donnait rien de bon, ou alors seulement des hauts-le-cœur. Une poisse encore plus finalement. Je me tournais vers la table baisse, non loin de là, venant à marcher vers lui. Je devais le faire et maintenant. Le torchon en main et la couleur laissée sur le sol indiquait le chemin que j’avais emprunté, mais c’était de grosses gouttes, je m’étais lâché sur lui encore une fois. J’en étais désolé. Je m’assis, à bout de force, soufflant lentement, mes pensées étaient partis, mon corps allait mieux, je pouvais souffler lentement aux joies de mes pensées positives soudaines. Mais je devais encore contacter Taylor. Son numéro rapidement déposé, je viens regarder mon bras, calcul rapide et je laissais la sonnerie se faire Entaille de dix centimètres sur quelques minutes, tu préconises quoi ?

Rapide, efficace, pas de bonjour, pas de mots indésirables, je ne l’appelais pas pour faire joli et encore moins pour être aimable, j’avais besoin d’aide et d’assistance sans doute, mais j’avais surtout besoin de point de suture je pense. Je déposais le torchon en essayant de le garder contre ma plaie, mais bordel, j’avais tellement mal, ça faisait beaucoup trop mal. De toute manière, il me fallait une réponse, vite ou bien un mot d’urgence ou une connerie, sinon je n’aurais pas appelé, j’aurais appelé les pompiers si je savais qu’elle ne pourrait rien faire.

@Taylor V. Foster :heaart:
Well… have the lambs stopped screaming ?
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, avec Trent, parce qu'il a un jardin
et j'y ai posé mes valises depuis : 11 ans
. Tu peux m'appeler : Tay, Veena
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : anesthésiée par un homme dont c'est la spécialité.
Je viens de : Georgetown, Kentucky où j'ai grandi. Mais c'est à Mumbaï que je suis née.
Dans la vie, je suis : Deuxième année d'internat, spécialisée en chirurgie générale
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Priyanka Chopra.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 12/05/2020
, d'où les : 2498
messages, dont : 427
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Joséphine &Haiwee)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_pd14le3jj61ro4fjb_250

So won't you slide away.

taylor veena foster ✱ née le 13 avril 1992 ✱ sa famille et ses amis proches l'appellent veena, son prénom hindou, et elle adore ça ✱ elle est fière de ses origines exotiques ✱ elle a grandit dans le kentucky, georgetown ✱ elle est en deuxième année d'internat, pour devenir chirurgien, elle n'a pas encore choisi sa spécialité ✱ elle hésite entre neurochirurgie et chirurgie générale ✱ c'est une prodige dans ces catégories ✱

son père est décédé lorsqu'elle avait seize ans, elle en est toujours hantée ✱ il a fait un avc, ✱ sa mère ne s'est pas remise de cette perte, elle est enfermée dans un hopital psy la plupart du temps ✱

vee, elle est déterminée, ambitieuse, assurée, elle sait ce qu'elle veut et se bat pour l'avoir ✱ mais aussi discrète, concentrée, tendre, aimante, elle donnerait sa vie pour les personnes auxquelles elle tient ✱ c'est un paradoxe ✱elle est inconstante, un brin lunatique ✱ elle aime la vie, elle tente de la voir du bon côté ✱ elle a une peur bleue de devenir folle, comme sa mère, ça la ronge tous les jours ✱ elle aime s'occuper des autres mais ne sait pas prendre soin d'elle ✱ elle est sujette à des crises d'angoisses, qui se sont calmées avec le temps, mais ça revient parfois ✱ elle a du mal avec l'amour ✱ pour elle c'est ce qui a mené sa mère à la folie ✱ elle n'a donc été amoureuse qu'une fois, en 2016, de Joshua ✱ un non-dit lui a brisé le cœur ✱

la plus grande partie de sa famille se trouve en Inde, elle y retourne des qu'elle peut ✱ elle a été major de sa promo à Harvard ✱ son prêt étudiant l'a mise sur la paille ✱ elle possède un tatouage en rapport avec son père, qu'elle a fait 1 an après sa mort ✱ elle déteste son appartement, elle a l'impression d'étouffer dedans ✱ sa voiture est bonne pour la casse mais elle ne veut pas s'en débarrasser, de toutes les façons elle a pas le budget ✱ elle vient d'adopter un chiot Saint-Bernard, sur un coup de tête, qu'elle a baptisé Madmartigan. ✱ elle a récemment découvert qu'elle est allergique aux amandes, Jasper en a fait les frais. ✱ elle a été victime de l'accident de voiture durant la tempête. alitée dix jours à l'hôpital. elle a failli perdre sa jambe. ✱ le douze février, elle pose un ultimatum à son petit ami, il choisira l'armée face à leur histoire, après sept mois de relation. coeur brisé qui ne veut plus être lié.



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p883sttEbl1u1ri9fo3_400

- - - - - - - - -

Family first ; PNJs.
Adam Foster était mon père, un homme incroyable, amoureux de l'amour, de la vie, et ce à la folie. Il est mort, lorsque j'avais seize ans, et de notre relation fusionnelle il ne me reste que des souvenirs, qui encore m'émerveille.
Daya Foster est ma mère, c'est d'elle que je tiens mes traits exotiques, et je lui ressemble plus que je ne le voudrais. Aussi bien mentalement que par mon physique. Elle a sombré dans l'hérésie quand mon père est décédé. Cette pente elle n'a jamais su la remonter.
Priya & Sanaa sont mes cousines, vivant en Inde, elles me manquent plus que de raison, et lorsque je suis avec elles, j'ai la sensation d'être dans ma véritable maison.

- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_olpoq48qhT1reeh25o7_250

Love & others ;
Joshua pnj amour de vacances, au printemps 2016. Retrouvée en août 2020, notre histoire durera 6 mois, avant qu'il ne préfère sa carrière. séparés le 12/02/2021.
Wesley ensemble durant quelques mois lors de notre première année. Un pari pour sa part, tout l'inverse pour moi. 9 ans plus tard, il fait parti, de mes plus proches amis.
Jasper avons été "victimes" d'un rendez-vous arrangé qui a mal tourné. Catastrophe au bout du chemin chaque fois que l'on se croise. Et pourtant...
Trent et moi, ce n'est pas ce qu'on peut qualifier d'une équipe qui marche. Bien au contraire, rien en commun et différent de tout ceux qui pourraient me plaire. Mais il est ce bouclier, dont mon cœur a besoin.


- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao5_r2_400

Best friend ;
Mila est mon tout. Ma sœur et le parfait reflet de mon cœur. Amitié fusionnelle, j'ai tout simplement besoin d'elle.

Friends & others ;
Gabriella est une de mes plus proches amies. Croisée au détour de l'hôpital et d'un café. Nos différences font qu'on se complète sans en douter.
Deirdre semblables en bien des points, nous passons ensemble des moments simples qui font du bien.
Ella princesse perdue lors d'une soirée compliquée. Devenue vice présidente à mes côtés. C'est petit à petit que notre amitié vient à se tisser.
Sloane collègue de travail, avec laquelle je me suis rapprochée lors d'un gala de charité.
Gresham il a été mon meilleur ami, mon confident, presque mon amant, mais il a joué sur notre relation, le temps. Eloignés malgré moi. De tenir à lui, ça ne m'empêche pas.
Shade première fois et amitié abîmée durant des années. Contact repris depuis quelques mois.
Dutch
James
Albus
Liam
Léo



LIENS A REMANIER / UC

Spoiler:
 



WARNING // concernant (taylor) troubles mentaux très légers. TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques, me consulter.

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_p23rycQuC61qcy6j9_400
❝ I'll go back to the city lights. ❞

Once upon a time, it was paradise.



James - 01 nov
Dutch - WB - 05 dec
Gresham - 20 dec
Dutch - 17 jan
Gabriella - 26 jan
Mila - 27 jan
Ella - 29 jan
Lucian - 9 fev
Albus - 18 fev
Jasper - 18 mars
Shade - 13 mars
Trent - 22 mars
Deirdre - 26 mars
Trent - 27 mars
Wesley - 03 avril
Aisling - 01 avril
Gresham - 11 avril
Zack - 12 avril
Trent - 13 avril - HB
Mila - 14 avril
Leo - 16 avril

2 places de disponible.



- - - - - - - - -

❝ Boy, don't call me angel
You ain't got me right
Don't call me angel
You can't pay my price ❞


(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao2_r1_400
LIEN DU POST
Ven 16 Avr - 23:11

❝ La loi du plus fort... ❞
16/04/2021
City Center,
Chez Léo.
Mes phalanges tournent avec lassitude un bouquin que j’ai déjà bien trop abîmé les pages, dont je connais, pour ainsi dire, toutes les images. Trop de révisions de chirurgie alors que je m’apprête à terminer, la deuxième année de mon internat. La troisième m’ouvrant les bras. Malgré le retard accumulé avec mon accident, je trouve que je l’ai plutôt bien rattrapé, le temps. Mais ce qui me perturbe sur le moment, c’est le calme ambiant. Le fait que Trent ne soit pas là, à graviter autour de moi… Je me heurte au fait que son brouhaha permanent manquerait presque au tumulte de ma tête. Puisque lorsqu’il est dans la maison, je n’ai pas la possibilité de m’entendre penser et d’en perdre la raison. Faute d’un cœur encore en réparation. Deux mois qu’il est parti, et deux mois que je n’ai plus de lui, signe de vie.

Et je m’essaie du mieux que je le peux, à reprendre là où j’en étais, sans être trop parasitée. Mais je le sais, que c’est fichu, que j’ai des envies de voir et retrouver celui que j’ai perdu. Et j’en ai marre de me la traîner, cette mélancolie dans laquelle je ne me reconnais. Je suis fatiguée de me demander combien de temps on met à se remettre de s’être faite larguée ? Ou d’avoir laissé ? Et je remercie presque le ciel, lorsque la sonnerie de mon téléphone me ramène dans le réel. Quand le prénom affiché est observé par mes prunelles. Jusqu’à ce que mon doigt glisse sur l’écran afin de décrocher. En espérant que l’annonce ne sera pas trop teintée de gravité.

« Entaille de dix centimètres sur quelques minutes, tu préconises quoi ? » Un long soupir s’échappe de mes lèvres, ayant du mal à réaliser réellement l’origine de la blessure à laquelle il fait référence sur le moment. Le salon est rapidement balayé de mes yeux, le temps de remettre de l’ordre en mon esprit sinueux. Et enfin, après quelques secondes, je lui laisse entendre le son de ma voix, réponds à son « quoi », « Ce que je préconise ? » c’est que tu calmes et que tu m’attendes tranquillement, n’est-ce pas ? « C’est que tu me dises où tu es. » et une fois qu’il l’aura fait, je pourrais m’armer de ma trousse de chirurgien maison, afin d’aller le sauver. « Et que tu te calmes, le temps que j’arrive, ok ? » Parce que oui, mes chaussures, je les ai déjà enfilées.

code by lizzou



❝ Exile. ❞
I think I've seen this film before, and I didn't like the ending, I'm not your problem anymore. So who am I offending now ? You were my town, now I'm in exile seein' you out. ×


March Hare :heaart:
After all this time ?
Always.
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 162
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Centre Ville, dans mon appartement avec mon petit frère, sinon il m'arrive de dormir à l'hôtel de temps en temps
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques mois seulement, septembre 2020 exactement
. Tu peux m'appeler : Léo, comme tout le monde
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire
Je viens de : du Liechtenstein
Dans la vie, je suis : étudiant en lettres et politique
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Adam Gallagher

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Marchand de Sable
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 24/03/2021
, d'où les : 2546
messages, dont : 200
rps. Merci aux doigts de fée de : ultraviolences (ic) ultraviolences (av) Boleynmess (gif) killing boys (profil) lovebug (badge pfo)
. Pour finir, je joue également : Juliet (L. Boynton), Azraël (A. Sahores)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 6eba86f0b9aa204a2dff189f68a4ef8a (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 3e7586ccf80f14136f51781970c7a979 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 5b2fd906734611f83defea36a323f99b
ALOIS LEO DE
LIECHTENSTEIN

(STRANGE LIFE) » Zéro Je suis le premier d'une lignée de deux enfants. Cela n'est pas beaucoup mais bien assez pour devoir subvenir aux besoins de mon petit frère. Enfin, disons que tu sais que c'est lui qui va plus s'occuper de moi à cause de la maladie Un Petit, j'étais déjà un enfant compliqué, la maladie n'était pas encore découvert, je fuyais toujours les jours de mes devoirs royaux. Normal pour un enfant de quelques années non ? Mais tu sais un prince ne doit jamais fuir ses devoirs, bien au contraire. Alors je fis avec. Deux Mon petit frère est arrivé deux ans après moi, une joie pour moi mais de courte durée. Je n'aimais pas réellement un bébé qui pleurait tout le temps, qui mangeait et qui ne jouait pas au ballon avec moi. Mais qui peut en vouloir à un enfant ? Trois J'ai toujours été un enfant pleine de vie, venant faire pas mal de blagues, pas mal de bêtises aussi. Tous les enfants de mon âge sont ainsi malheureusement. J'ai souvent été puni avec mon frère mais cela a beaucoup renforcé notre lien fraternel. Faisant de nouveau un duo important à mes yeux.  Quatre La maladie s'est installée petite à petit dans mon corps, personne ne sait réellement comment elle est apparu. Certains médecins disent que cela provient de l'environnement, d'autres de l'adn et enfin d'autres de ma vie quotidienne. Mais tout ce que je sais c'est que j'étais malade. Une maladie a très grave, pas mourrante mais une maladie quand même. Et toi et Dieu savent que les maladies, je les hais réellement. Cinq L’hôpital n’était pas ma tasse, en même temps c’était la tasse de thé à qui ? Toi peut-être ? Un peu psychopathe alors sur les bords non ? T’es du genre à aimer les films d’horreur et adorer voir les gens à l’hôpital.. Taré. Mais le truc qui m’avait le plus marqué pendant mon séjour, c’était mon frère, chaque jour ici dans cette chambre d’hôpital privé ou clairement il n’avait pas sa place. Il venait me raconter sa journée, me faire comprendre que tout le monde a la maison le soûlait. Bref, le bon temps pour moi. Six Rester à l’hôpital s’était bien, mais faire les cours à l’hôpital s’était naze. J’ai connu ça, la fatigue, les piqûres, les cours, les lectures, les soirées seuls, bref, les moments gênants à l’hôpital mais j’y suis resté que quelques mois avant de pouvoir rentrer à la maison. Sept La maison était différente malgré mon retour. Elle n’était plus comme avant, ce n’était plus comme avant. En même temps, cela ne sera plus comme avant. Toi, tu as bien compris, tu sais ce que c’est clairement, quand tu passes d’un enfant pleine de vie, à un enfant malade finalement. Mais ne t’imagines pas que tout m’était pardonné. Bon, très bien, presque quand même. Huit Comme la maladie, j’ai eu mes hauts et mes bas. Je suis du genre à être quelqu’un qui aime l’extérieur, qui aime la nature, les pacs. Alors mes parents étaient toujours derrière moi pour me pousser à aller vers l’extérieur. C’est compliqué quand on doit vivre avec quelque chose que l’on a pas décider. Mon frère était là, à chaque crise, à chaque hurlement, à chaque pleur ou même à chaque joie. Il a tout connu de moi, devenant limite mon protecteur. Neuf Mes parents ont décidé de renoncer à l’école au palais, trouvant cela trop enfermant pour moi. J’ai donc intégré une école normale mais au même niveau que mon frère afin de pouvoir me contenir. Disons surtout que mon frère avait plus de chances de me calmer que de simples inconnus. Quoi de mieux que de me mettre à son niveau ? Dix Le plus dur à sans doute été les hurlements. Ma mère ne les supportait plus. Un choix pour elle, de fermer les yeux à chaque crise, de ne pas me mettre cela sur le dos, d’essayer de comprendre mes besoins. Mais cette maladie ne se gère pas avec des médicaments et de besoin soudain câlins ou discussions. Honnêtement, mon père essayait de faire comme les dires des médecins mais sérieusement, c’est plus facile à dire qu’à faire. Onze Ma passion pour la lecture et les cheveux se sont faits ressentir à ma xième crise. J’ai été retrouvé aux écuries en silence dans un des box de mes cheveux, prouvant encore une fois le calme et la tempête que cela peut engendrer en moi. Mon chien a toujours été là aussi, un bon chien adorable, toujours à mes côtés et aux côtés de mon frère pour notre plaisir personnel. La lecture pouvait me faire oublier tout ceci, ce monde si peu intéressant pour moi et qui ne trouvait guerre d’intérêt. Douze C’est à l’âge de quatorze ans que mes parents m’ont petit à petit enlever de la vie princière du pays. C’est difficile parce que y’a des jours je pouvais faire les sorties, je pouvais être là à visiter le monde, le pays, et d’autres ou il était impossible pour moi de sortir de ma chambre, restant en pleurant des yeux ou simplement en hurlant de douleur. C’est mon frère qui fut promu à ce rang. En plus de ses principaux travaux, il dut réaliser les miens, m’emmenant également, de temps en temps quand j’étais en bonne santé. La joie de voir le sourire de certains, très ému de me voir alors qu’il s’attendait à voir le deuxième prince. Treize Entre l’hôpital, l’école, le palais, je n’avais pas beaucoup d’amis. A l’école, tout le monde avait peur de moi car j’étais un enfant turbulent et très compliqué à comprendre. Au palais, personne ne voulait me parler pour m’énerver ou me faire changer d’humeur. Et à l’hôpital, tout le monde était au petit soin. Donc complexe d’avoir des gens sur qui compter. Y’avait toujours mon frère, et le chien qui me rendait compagnie mais c’est tout. Quatorze J’ai été admins à l’université du pays. Une université des plus corrects pour habiter les deux princes royaux dirons nous. Mais cela n’était pas assez pour mes parents, comme si l’école n’était pas faite pour nous, comme si la réputation, la sécurité tout ceci n’étaient pas fait pour nous. Nous avons quand même étudié deux ans à l’intérieur avant que mes parents décident de nous inscrire à Harvard. Quinze Une inscription spéciale avec des horaires aménagées, voilà ce que voulait mon père. Des horaires aménagées, tu entends ? Comme si, moi, Alois, je pouvais décider de quand je serai en cours. Grosse connerie. Mais ils ont négocié, assez et pas mal même pour pouvoir obtenir quatre-quinze pourcents de ce qu’ils voulaient. Seize Nous avons donc passés les statistiques avec mon frère, difficile de se concentrer, difficile de se rendre compte mais j’avais plutôt bien réussi. J’avais essayé de mettre tout ce que je pouvais pour obtenir des bonnes notes. Mais la phase fut plus compliqué. Devoir s’exprimer sur une thèse était un moins facile pour moi. Mon frère savait, il s’était exercé pendant des années avec les discours, les journalistes ou même les gens autour. Autant dire qu’il avait plus l’étoffe du prince royal que moi. Dix-Sept La lettre d’acceptation fut arrivée au palais, nous étions deux acceptés et cela avait de quoi réjouir maman qui était aux anges. Oui, tout ce qu’elle voulait, c’était de savoir que ses fils soient en sécurité et ensemble. Oui, tu vois même les Reines pouvaient être un peu maman poule, comme quoi… Cela arrive de temps en temps. Dix-Huit Nous sommes donc arrivés en Janvier 2021 à Boston, a la plus grande joie de mon frère. Nous avions réussi à négocier le deuxième semestre en immersion dans l’université afin que je m’adapte aux nombres, aux salles, aux professeurs. Dix-Neuf Au vue de tout ce qui se passait, j’ai décidé de m’inscrire dans une confrérie. Avec mon frère, nous avons décidé de nous inscrire à la pforzheimer house. L’élite de l’élite il faut dire. Il avait besoin de voir du monde, parce qu’avoir son grand frère malade, ce n’est actuellement pas la meilleure des compagnie surtout avec sa maladie. Mais comment je peux lui en vouloir de vouloir voir du monde ? Je suis incapable de lui en vouloir. Vingt Nous vivons donc à la pforzheimer house mais aussi dans notre appartement à Boston avec notre petit chien. C’était vraiment une petit coin de paradis, simple, et efficace avec deux gosses du Liechtenstein qui n’attendait que de voir le monde de leurs propres yeux



(DOUBLE LIFE) » Tout être qui se respecte possède des qualités et des défauts. Chacun les connait, chacun essaye d'améliorer ses défauts en qualités pour éviter d'être un homme mauvais ou une femme mauvaise. Mais certaines personnes comme moi, ne savent pas réellement si les adjectifs qui me caractérisent sont positifs ou négatifs. Finalement, selon mon humeur, tout eut changer d'une fraction de secondes. En réalité, c'est quelque chose que tu verras petit à petit au cours de ma vie ici, c'est assez amusant à voir pour quelqu'un de l'extérieur et assez effrayant pour quelqu'un de l'intérieur. Maintenant à toi de juger si c'est une qualité ou un défaut : Bipolaire Autant que je t'en parle dès le début, cela sera plus simple comme ça. Je suis bipolaire, une maladie aux troubles changeant d'humeurs en gros. C'est une maladie assez grave finalement que j'ai réussi à dompter pour pouvoir obtenir une vie entière médicaments, de suivis et surtout de surveillances acharnés par mes parents. Le prix de ma liberté est seulement quand je suis en bonne phase finalement. Passionné Il doit s'agir de mon trait de caractère le plus inattendu finalement mais je suis passionné les lettres, l'écriture, la lecture, les histoires que le monde peut raconter. J'ai passé beaucoup de temps à l'hôpital pour beaucoup d'examens et j'ai lu pendant ce temps. Toi tu sais pourquoi, les autres ils ne savent pas réellement. Et cela m'a permit de me faire cette passion, ce désir de toujours en connaitre plus sur ce monde qui m'entoure. Une caractéristique très intéressante que j'y repense. Colérique Je ne suis pas très fier et pourtant c'est le cas, je suis quelqu'un de colérique. Je n'aime pas attendre, je n'aime pas être mis sur le côté, je suis le premier, le seul et l'unique. Perfectionniste Et pourtant j'aime les choses bien faites, faite avec le temps lentement, délicatement, travailler et très passionnante. L'opposé total d'un trait insupportable de tout avoir tout de suite. Et pourtant je ne suis quelqu'un aime faire attention à lui, tout doit être parfait sur moi, sur le monde autour de moi et le monde qui me cotoie sinon je deviens colérique. Tu verras que c'est très contradictoire à mon prochain trait de caractère, mais tu verras que cela en vaut la peine Destructeur Il faut bien un point négatif à cette bouille d'ange. Mais toi tu es d'accord avec ça non ? Je suis quelqu'un qui aime détruire tout ce que je touche. Je ne supporte pas que les choses m'échappent alors je les détruis. J'ai sans doute un côté manipulateur pour les garder auprès de moi, peut-être, enfin toi tu ne le sais pas, mais moi je le sais un petit peu Effacé Grace ou à cause de cette maladie, j'aurais toujours l'air d'être effacé, dans mon monde, dans ma bulle. Le souci des médicaments qui arrivent à me faire sentir neutre. Je n'aime pas trop être sur le devant de la scène, à me faire photographier par les photographes ou les gens qui sont à côté de moi, je n'aime plus vraiment faire mon devoir de prince au pays. Mais ça tu le seras rapidement dans la dernière partie de cette fiche. Alors être effacer c'est quelque chose qui me correspond très bien aujourd'hui. Contrôleur Absolument pas dans le terme "je suis contrôleur de train". Non dans le terme contrôle de ma vie absolument. C'est malheureusement l'une des étapes de cette maladie, je contrôle. Je contrôle tout, mon emploi du temps, ma vie avant les cours, mes cours, mes plaisirs extra scolaires, mes sorties, mes nuits. Je suis obligé, j'ai le droit sinon je peux vite partir dans cette partie du monde qui ne me correspond plus. Bien sur, toi tu vas en voir des dérapages de ma vie à cause de ce non contrôle. Et ça va pas être joli à voir. Violent Les crises sont parfois négatives, parfois positives. Je vais te l'avouer, c'est du 99% / 1% donc ce n'est pas très joli. Mais il m'arrive d'être violent avec les murs, les gens, les objets, les personnes auxquels je tiens, les inconnus ou même tout ce qui me passe par la main. C'est plus fort que moi et cela fait partit du non contrôle de ma vie malheureusement... Joyeux Oui, il m'arrive aussi de rire, d'être heureux, d'être simplement dans ce bonheur que je voudrais gouter tous les jours de chacune de mes phases, mais c'est compliqué. C'est soit quelques jours, mois, mais pas plus, c'est différent, intéressant et assez chiant à la fois. Prince J'appelle ça un trait de caractère, tu appelles ça une fonction. J'appelle ça un caractère parce que tu es obligé de bien te comporter, d'être propre, d'être souriant, d'être heureux, d'être sociable, d'être tout ce que veut le peuple. Au pays, t'es prince, ici t'es étudiant, et non obligé d'être pareil. Mais c'est quand même obligatoire d'avoir ce trait de caractère un peu.. Mais finalement, toi, tu ne peux pas réellement comprendre quand depuis deux jours tu te le lèves, je suis tout heureux, tout enfantin et le lendemain, je suis insupportable jusqu'à la fin de semaine, parce que c'est compliqué encore une fois de te décrire tout cela finalement. Le caractère, tu l'apprends petit à petit à tes dépens pendant la connaissance d'un homme qui peut soit devenir ton ami, soit devenir ton ennemi.

personne ne peut comprendre quand on ne l'a pas vécut nous même...



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours B110b872f6899b49fc513fc2b1e3e9cc43328396 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_np2lcuLPvI1r79dgro1_250 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 10dc37b8247b29de40ae871a6d1940dc--style-icons-mens-style

f a m i l y p o r t r a i t » prénom de liechtenstein petit frère honoria de liechtenstein grande soeur

w h a t l o v e r s d o » capucine beauregard ex petite amie (deux mois de relation)  alba keene crush karma maxwell relation toxique


c h i l d h o o d »
cléo salazar (famine), reyes rothschild (guerre) , astra deauclaire (guerre) amis proches, le groupe de la vie, alexander windsor et jessie grimaldi meilleurs amis eilenne hoffmann et madison vance amis d'enfance


f r i e n d s o r n o t »
iwan lockhart ami et ennemi jayden hong-west ami grâce à l'hôpital taylor froster médecin attitré haiwee wind river ami de longue date et aide pour les cours fallon davenport amie de longue date depuis l'entrée à la pfo jihyo hong-west rencontre à l'hôpital, nous sommes venus à devenu rapidement amis. céleste courtin-clarins ilan reuben jayson kingtova markovich meluzine heatherton caesar falls nathaniel ducret groupe d'amis de la pfo


u n k n o w n »
lyse benitez inconnu (rp en cours) livia lodges inconnu (rp en cours) novi rosenwald inconnu (rp en cours) crystal burrows inconnu (rp en cours) diego jimenez inconnu (rp en cours) magicka blossom inconnu (rp en cours) flora walmsley inconnu (rp en cours jia cheong inconnu (rp en cours) liam gremlins inconnu (rp en cours) janessa andrews inconnu (rp en cours)


JUST WORDS..

(TRIGGER) » rien mais venez demander avant
(WARNING) » maladie (bipolarité), violence



(RP) » En cours / Ouvert
cléo » alba » livia » reyes » cavaliers de l'apocalypse » nathaniel  » crystal » magicka » haiwee » taylor » karma 2 » flora » janessa » liam

(RP) » Terminer
tg pfo » novi » alba 2 chrissy » freya » karma » jia »


LIEN DU POST
Sam 17 Avr - 15:40
 C'est la notion de rien du tout dans la tête, je suis assis sur ce canapé, mon torchon sur la plaie et j'appelle comme si de rien était la seule personne qui peut m'aider à cette heure tardive de la journée. Stupide ou ignorant, je pense que j'ai mal et que peu importe ce que je réalise, j'aurais toujours mal. Je pince mes lèvres, je viens même à me demander pourquoi la vie aurait voulu que je fasse ça mais je l'ai fait et je ne peux plus m'empêcher d'avoir mal.

La sang a déjà recouvert cinquante pourcents du torchon quand elle m'explique ce qu'elle préconise. Mais clairement cela n'a rien à voir à ce que tu pensais. En même temps, l'entaille est belle, vraiment magnifique mais ce n'est pas une raison pour me vider de mon sang n'est ce pas ? Je réfléchis sans réfléchir, venant à soupirer lentement A la maison, j'ai pas fermé à clef je crois . Je ne sais même plus honnêtement et je suis même choqué de ne pas savoir. Mais il fallait bien que j'agisse bizarrement finalement.

Bien sur, elle me demande de souffler, rester calme, ne rien fait, bah bien sur, j'allais pas faire un marathon, enfin quoi que. Je fixe une seconde la table basse avant d'ajouter Je ... Tu arrives dans combien de temps ? Parce que j'ai la tête qui tourne je t'avoue Autant être honnête et peut-être qu'elle se grouille finalement. Non pas que je sois exigeant mais je le suis un petit peu maintenant. Et toit tu sais que si ça peut mal finir n'est ce pas ? Je décide de rester en ligne quand même, parce que ça ne fait pas de mal quand même, au cas où. Et aussi pour savoir où elle en était à chaque fois après tout, un détail important non ?

Chacun de ses pas je les entendais, je pouvais alors m'allonger en silence, regarder le plafond et attendre. Mais attendre c'était long et fatiguant mais je maintenais clairement la blessure grâce à ce torchon imbibé à soixante quinze pourcents maintenant.  Mais je savais tenir et résister à toute tentation comme la mort, je devais alors le mettre à profit tout de suite...
Well… have the lambs stopped screaming ?
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, avec Trent, parce qu'il a un jardin
et j'y ai posé mes valises depuis : 11 ans
. Tu peux m'appeler : Tay, Veena
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : anesthésiée par un homme dont c'est la spécialité.
Je viens de : Georgetown, Kentucky où j'ai grandi. Mais c'est à Mumbaï que je suis née.
Dans la vie, je suis : Deuxième année d'internat, spécialisée en chirurgie générale
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Priyanka Chopra.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 12/05/2020
, d'où les : 2498
messages, dont : 427
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Joséphine &Haiwee)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_pd14le3jj61ro4fjb_250

So won't you slide away.

taylor veena foster ✱ née le 13 avril 1992 ✱ sa famille et ses amis proches l'appellent veena, son prénom hindou, et elle adore ça ✱ elle est fière de ses origines exotiques ✱ elle a grandit dans le kentucky, georgetown ✱ elle est en deuxième année d'internat, pour devenir chirurgien, elle n'a pas encore choisi sa spécialité ✱ elle hésite entre neurochirurgie et chirurgie générale ✱ c'est une prodige dans ces catégories ✱

son père est décédé lorsqu'elle avait seize ans, elle en est toujours hantée ✱ il a fait un avc, ✱ sa mère ne s'est pas remise de cette perte, elle est enfermée dans un hopital psy la plupart du temps ✱

vee, elle est déterminée, ambitieuse, assurée, elle sait ce qu'elle veut et se bat pour l'avoir ✱ mais aussi discrète, concentrée, tendre, aimante, elle donnerait sa vie pour les personnes auxquelles elle tient ✱ c'est un paradoxe ✱elle est inconstante, un brin lunatique ✱ elle aime la vie, elle tente de la voir du bon côté ✱ elle a une peur bleue de devenir folle, comme sa mère, ça la ronge tous les jours ✱ elle aime s'occuper des autres mais ne sait pas prendre soin d'elle ✱ elle est sujette à des crises d'angoisses, qui se sont calmées avec le temps, mais ça revient parfois ✱ elle a du mal avec l'amour ✱ pour elle c'est ce qui a mené sa mère à la folie ✱ elle n'a donc été amoureuse qu'une fois, en 2016, de Joshua ✱ un non-dit lui a brisé le cœur ✱

la plus grande partie de sa famille se trouve en Inde, elle y retourne des qu'elle peut ✱ elle a été major de sa promo à Harvard ✱ son prêt étudiant l'a mise sur la paille ✱ elle possède un tatouage en rapport avec son père, qu'elle a fait 1 an après sa mort ✱ elle déteste son appartement, elle a l'impression d'étouffer dedans ✱ sa voiture est bonne pour la casse mais elle ne veut pas s'en débarrasser, de toutes les façons elle a pas le budget ✱ elle vient d'adopter un chiot Saint-Bernard, sur un coup de tête, qu'elle a baptisé Madmartigan. ✱ elle a récemment découvert qu'elle est allergique aux amandes, Jasper en a fait les frais. ✱ elle a été victime de l'accident de voiture durant la tempête. alitée dix jours à l'hôpital. elle a failli perdre sa jambe. ✱ le douze février, elle pose un ultimatum à son petit ami, il choisira l'armée face à leur histoire, après sept mois de relation. coeur brisé qui ne veut plus être lié.



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p883sttEbl1u1ri9fo3_400

- - - - - - - - -

Family first ; PNJs.
Adam Foster était mon père, un homme incroyable, amoureux de l'amour, de la vie, et ce à la folie. Il est mort, lorsque j'avais seize ans, et de notre relation fusionnelle il ne me reste que des souvenirs, qui encore m'émerveille.
Daya Foster est ma mère, c'est d'elle que je tiens mes traits exotiques, et je lui ressemble plus que je ne le voudrais. Aussi bien mentalement que par mon physique. Elle a sombré dans l'hérésie quand mon père est décédé. Cette pente elle n'a jamais su la remonter.
Priya & Sanaa sont mes cousines, vivant en Inde, elles me manquent plus que de raison, et lorsque je suis avec elles, j'ai la sensation d'être dans ma véritable maison.

- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_olpoq48qhT1reeh25o7_250

Love & others ;
Joshua pnj amour de vacances, au printemps 2016. Retrouvée en août 2020, notre histoire durera 6 mois, avant qu'il ne préfère sa carrière. séparés le 12/02/2021.
Wesley ensemble durant quelques mois lors de notre première année. Un pari pour sa part, tout l'inverse pour moi. 9 ans plus tard, il fait parti, de mes plus proches amis.
Jasper avons été "victimes" d'un rendez-vous arrangé qui a mal tourné. Catastrophe au bout du chemin chaque fois que l'on se croise. Et pourtant...
Trent et moi, ce n'est pas ce qu'on peut qualifier d'une équipe qui marche. Bien au contraire, rien en commun et différent de tout ceux qui pourraient me plaire. Mais il est ce bouclier, dont mon cœur a besoin.


- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao5_r2_400

Best friend ;
Mila est mon tout. Ma sœur et le parfait reflet de mon cœur. Amitié fusionnelle, j'ai tout simplement besoin d'elle.

Friends & others ;
Gabriella est une de mes plus proches amies. Croisée au détour de l'hôpital et d'un café. Nos différences font qu'on se complète sans en douter.
Deirdre semblables en bien des points, nous passons ensemble des moments simples qui font du bien.
Ella princesse perdue lors d'une soirée compliquée. Devenue vice présidente à mes côtés. C'est petit à petit que notre amitié vient à se tisser.
Sloane collègue de travail, avec laquelle je me suis rapprochée lors d'un gala de charité.
Gresham il a été mon meilleur ami, mon confident, presque mon amant, mais il a joué sur notre relation, le temps. Eloignés malgré moi. De tenir à lui, ça ne m'empêche pas.
Shade première fois et amitié abîmée durant des années. Contact repris depuis quelques mois.
Dutch
James
Albus
Liam
Léo



LIENS A REMANIER / UC

Spoiler:
 



WARNING // concernant (taylor) troubles mentaux très légers. TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques, me consulter.

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_p23rycQuC61qcy6j9_400
❝ I'll go back to the city lights. ❞

Once upon a time, it was paradise.



James - 01 nov
Dutch - WB - 05 dec
Gresham - 20 dec
Dutch - 17 jan
Gabriella - 26 jan
Mila - 27 jan
Ella - 29 jan
Lucian - 9 fev
Albus - 18 fev
Jasper - 18 mars
Shade - 13 mars
Trent - 22 mars
Deirdre - 26 mars
Trent - 27 mars
Wesley - 03 avril
Aisling - 01 avril
Gresham - 11 avril
Zack - 12 avril
Trent - 13 avril - HB
Mila - 14 avril
Leo - 16 avril

2 places de disponible.



- - - - - - - - -

❝ Boy, don't call me angel
You ain't got me right
Don't call me angel
You can't pay my price ❞


(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao2_r1_400
LIEN DU POST
Lun 19 Avr - 18:37

❝ La loi du plus fort... ❞
16/04/2021
City Center,
Chez Léo.
Le temps qu’il prend pour me répondre, je l’utilise afin de me préparer. N’attendant qu’une chose à présent, savoir le lieu où je vais devoir me rendre afin de le sauver. « A la maison, j'ai pas fermé à clef je crois. » C’est un bon point, au moins, parce que je n’avais pas prévu de casser une serrure en plus de ça. D’ailleurs, je ne sais même pas si je saurai faire quelque chose de cet acabit-là. Quoi que… l’adrénaline nous pousse à dépasser nos limites parfois.

Mes affaires rassemblées, je passe la porte de cette maison nouvellement mienne, quand il continue à parler. Et en un sens, le fait qu’il soit toujours conscient a pour effet de me rassurer. « Je ... Tu arrives dans combien de temps ? Parce que j'ai la tête qui tourne je t'avoue. » Alors je m’active, j’accélère, et fais une chose que je n’aurai jamais penser faire. Emprunter la voiture de Trent, car même s’il n’est pas là, il n’est pas parti avec. Sous peine de le voir m’étriper un peu plus tard lorsqu’il se rendra compte que son bien a disparu. « Bientôt. » Je me contente de lui préciser, parce que je ne suis pas certaine que lui donner un timing plus précis pourrait l’aider.

Seulement ce n’est qu’une fois derrière le volant de sa Mercedes que je réalise que je n’ai pas reconduis depuis mon accident. Bon, trois mois, ce n’est pas comme si j’avais oublié comment faire, mais j’avoue que j’ai joué de malchance avec mes voitures, surtout les deux dernières. Voiture que je n’ai donc, toujours pas remplacer, et j’en viens un peu à angoisser. Manquer de perdre ma jambe ça a laissé, plus de traces que ce que je le pensais. Mais je démarre parce que je n’ai pas le choix. Parce que la vie de Leo est plus importante que tout ça.

Durant le trajet, je continue à parler, histoire de le garder éveillé. Jusqu’à ce que je parvienne – enfin – face à sa porte d’entrée. Effectivement, elle est ouverte, alors j’entre rapidement, pour constater l’ampleur des dégâts, allongé par terre, sa silhouette à laquelle je souffle, bienveillante pour m’abaisser à sa hauteur. « C’est bon, je suis là… » Murmure qui rassure, au milieu de sa mentale torture.

code by lizzou



❝ Exile. ❞
I think I've seen this film before, and I didn't like the ending, I'm not your problem anymore. So who am I offending now ? You were my town, now I'm in exile seein' you out. ×


March Hare :heaart:
After all this time ?
Always.
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 162
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Centre Ville, dans mon appartement avec mon petit frère, sinon il m'arrive de dormir à l'hôtel de temps en temps
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques mois seulement, septembre 2020 exactement
. Tu peux m'appeler : Léo, comme tout le monde
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire
Je viens de : du Liechtenstein
Dans la vie, je suis : étudiant en lettres et politique
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Adam Gallagher

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Marchand de Sable
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 24/03/2021
, d'où les : 2546
messages, dont : 200
rps. Merci aux doigts de fée de : ultraviolences (ic) ultraviolences (av) Boleynmess (gif) killing boys (profil) lovebug (badge pfo)
. Pour finir, je joue également : Juliet (L. Boynton), Azraël (A. Sahores)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 6eba86f0b9aa204a2dff189f68a4ef8a (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 3e7586ccf80f14136f51781970c7a979 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 5b2fd906734611f83defea36a323f99b
ALOIS LEO DE
LIECHTENSTEIN

(STRANGE LIFE) » Zéro Je suis le premier d'une lignée de deux enfants. Cela n'est pas beaucoup mais bien assez pour devoir subvenir aux besoins de mon petit frère. Enfin, disons que tu sais que c'est lui qui va plus s'occuper de moi à cause de la maladie Un Petit, j'étais déjà un enfant compliqué, la maladie n'était pas encore découvert, je fuyais toujours les jours de mes devoirs royaux. Normal pour un enfant de quelques années non ? Mais tu sais un prince ne doit jamais fuir ses devoirs, bien au contraire. Alors je fis avec. Deux Mon petit frère est arrivé deux ans après moi, une joie pour moi mais de courte durée. Je n'aimais pas réellement un bébé qui pleurait tout le temps, qui mangeait et qui ne jouait pas au ballon avec moi. Mais qui peut en vouloir à un enfant ? Trois J'ai toujours été un enfant pleine de vie, venant faire pas mal de blagues, pas mal de bêtises aussi. Tous les enfants de mon âge sont ainsi malheureusement. J'ai souvent été puni avec mon frère mais cela a beaucoup renforcé notre lien fraternel. Faisant de nouveau un duo important à mes yeux.  Quatre La maladie s'est installée petite à petit dans mon corps, personne ne sait réellement comment elle est apparu. Certains médecins disent que cela provient de l'environnement, d'autres de l'adn et enfin d'autres de ma vie quotidienne. Mais tout ce que je sais c'est que j'étais malade. Une maladie a très grave, pas mourrante mais une maladie quand même. Et toi et Dieu savent que les maladies, je les hais réellement. Cinq L’hôpital n’était pas ma tasse, en même temps c’était la tasse de thé à qui ? Toi peut-être ? Un peu psychopathe alors sur les bords non ? T’es du genre à aimer les films d’horreur et adorer voir les gens à l’hôpital.. Taré. Mais le truc qui m’avait le plus marqué pendant mon séjour, c’était mon frère, chaque jour ici dans cette chambre d’hôpital privé ou clairement il n’avait pas sa place. Il venait me raconter sa journée, me faire comprendre que tout le monde a la maison le soûlait. Bref, le bon temps pour moi. Six Rester à l’hôpital s’était bien, mais faire les cours à l’hôpital s’était naze. J’ai connu ça, la fatigue, les piqûres, les cours, les lectures, les soirées seuls, bref, les moments gênants à l’hôpital mais j’y suis resté que quelques mois avant de pouvoir rentrer à la maison. Sept La maison était différente malgré mon retour. Elle n’était plus comme avant, ce n’était plus comme avant. En même temps, cela ne sera plus comme avant. Toi, tu as bien compris, tu sais ce que c’est clairement, quand tu passes d’un enfant pleine de vie, à un enfant malade finalement. Mais ne t’imagines pas que tout m’était pardonné. Bon, très bien, presque quand même. Huit Comme la maladie, j’ai eu mes hauts et mes bas. Je suis du genre à être quelqu’un qui aime l’extérieur, qui aime la nature, les pacs. Alors mes parents étaient toujours derrière moi pour me pousser à aller vers l’extérieur. C’est compliqué quand on doit vivre avec quelque chose que l’on a pas décider. Mon frère était là, à chaque crise, à chaque hurlement, à chaque pleur ou même à chaque joie. Il a tout connu de moi, devenant limite mon protecteur. Neuf Mes parents ont décidé de renoncer à l’école au palais, trouvant cela trop enfermant pour moi. J’ai donc intégré une école normale mais au même niveau que mon frère afin de pouvoir me contenir. Disons surtout que mon frère avait plus de chances de me calmer que de simples inconnus. Quoi de mieux que de me mettre à son niveau ? Dix Le plus dur à sans doute été les hurlements. Ma mère ne les supportait plus. Un choix pour elle, de fermer les yeux à chaque crise, de ne pas me mettre cela sur le dos, d’essayer de comprendre mes besoins. Mais cette maladie ne se gère pas avec des médicaments et de besoin soudain câlins ou discussions. Honnêtement, mon père essayait de faire comme les dires des médecins mais sérieusement, c’est plus facile à dire qu’à faire. Onze Ma passion pour la lecture et les cheveux se sont faits ressentir à ma xième crise. J’ai été retrouvé aux écuries en silence dans un des box de mes cheveux, prouvant encore une fois le calme et la tempête que cela peut engendrer en moi. Mon chien a toujours été là aussi, un bon chien adorable, toujours à mes côtés et aux côtés de mon frère pour notre plaisir personnel. La lecture pouvait me faire oublier tout ceci, ce monde si peu intéressant pour moi et qui ne trouvait guerre d’intérêt. Douze C’est à l’âge de quatorze ans que mes parents m’ont petit à petit enlever de la vie princière du pays. C’est difficile parce que y’a des jours je pouvais faire les sorties, je pouvais être là à visiter le monde, le pays, et d’autres ou il était impossible pour moi de sortir de ma chambre, restant en pleurant des yeux ou simplement en hurlant de douleur. C’est mon frère qui fut promu à ce rang. En plus de ses principaux travaux, il dut réaliser les miens, m’emmenant également, de temps en temps quand j’étais en bonne santé. La joie de voir le sourire de certains, très ému de me voir alors qu’il s’attendait à voir le deuxième prince. Treize Entre l’hôpital, l’école, le palais, je n’avais pas beaucoup d’amis. A l’école, tout le monde avait peur de moi car j’étais un enfant turbulent et très compliqué à comprendre. Au palais, personne ne voulait me parler pour m’énerver ou me faire changer d’humeur. Et à l’hôpital, tout le monde était au petit soin. Donc complexe d’avoir des gens sur qui compter. Y’avait toujours mon frère, et le chien qui me rendait compagnie mais c’est tout. Quatorze J’ai été admins à l’université du pays. Une université des plus corrects pour habiter les deux princes royaux dirons nous. Mais cela n’était pas assez pour mes parents, comme si l’école n’était pas faite pour nous, comme si la réputation, la sécurité tout ceci n’étaient pas fait pour nous. Nous avons quand même étudié deux ans à l’intérieur avant que mes parents décident de nous inscrire à Harvard. Quinze Une inscription spéciale avec des horaires aménagées, voilà ce que voulait mon père. Des horaires aménagées, tu entends ? Comme si, moi, Alois, je pouvais décider de quand je serai en cours. Grosse connerie. Mais ils ont négocié, assez et pas mal même pour pouvoir obtenir quatre-quinze pourcents de ce qu’ils voulaient. Seize Nous avons donc passés les statistiques avec mon frère, difficile de se concentrer, difficile de se rendre compte mais j’avais plutôt bien réussi. J’avais essayé de mettre tout ce que je pouvais pour obtenir des bonnes notes. Mais la phase fut plus compliqué. Devoir s’exprimer sur une thèse était un moins facile pour moi. Mon frère savait, il s’était exercé pendant des années avec les discours, les journalistes ou même les gens autour. Autant dire qu’il avait plus l’étoffe du prince royal que moi. Dix-Sept La lettre d’acceptation fut arrivée au palais, nous étions deux acceptés et cela avait de quoi réjouir maman qui était aux anges. Oui, tout ce qu’elle voulait, c’était de savoir que ses fils soient en sécurité et ensemble. Oui, tu vois même les Reines pouvaient être un peu maman poule, comme quoi… Cela arrive de temps en temps. Dix-Huit Nous sommes donc arrivés en Janvier 2021 à Boston, a la plus grande joie de mon frère. Nous avions réussi à négocier le deuxième semestre en immersion dans l’université afin que je m’adapte aux nombres, aux salles, aux professeurs. Dix-Neuf Au vue de tout ce qui se passait, j’ai décidé de m’inscrire dans une confrérie. Avec mon frère, nous avons décidé de nous inscrire à la pforzheimer house. L’élite de l’élite il faut dire. Il avait besoin de voir du monde, parce qu’avoir son grand frère malade, ce n’est actuellement pas la meilleure des compagnie surtout avec sa maladie. Mais comment je peux lui en vouloir de vouloir voir du monde ? Je suis incapable de lui en vouloir. Vingt Nous vivons donc à la pforzheimer house mais aussi dans notre appartement à Boston avec notre petit chien. C’était vraiment une petit coin de paradis, simple, et efficace avec deux gosses du Liechtenstein qui n’attendait que de voir le monde de leurs propres yeux



(DOUBLE LIFE) » Tout être qui se respecte possède des qualités et des défauts. Chacun les connait, chacun essaye d'améliorer ses défauts en qualités pour éviter d'être un homme mauvais ou une femme mauvaise. Mais certaines personnes comme moi, ne savent pas réellement si les adjectifs qui me caractérisent sont positifs ou négatifs. Finalement, selon mon humeur, tout eut changer d'une fraction de secondes. En réalité, c'est quelque chose que tu verras petit à petit au cours de ma vie ici, c'est assez amusant à voir pour quelqu'un de l'extérieur et assez effrayant pour quelqu'un de l'intérieur. Maintenant à toi de juger si c'est une qualité ou un défaut : Bipolaire Autant que je t'en parle dès le début, cela sera plus simple comme ça. Je suis bipolaire, une maladie aux troubles changeant d'humeurs en gros. C'est une maladie assez grave finalement que j'ai réussi à dompter pour pouvoir obtenir une vie entière médicaments, de suivis et surtout de surveillances acharnés par mes parents. Le prix de ma liberté est seulement quand je suis en bonne phase finalement. Passionné Il doit s'agir de mon trait de caractère le plus inattendu finalement mais je suis passionné les lettres, l'écriture, la lecture, les histoires que le monde peut raconter. J'ai passé beaucoup de temps à l'hôpital pour beaucoup d'examens et j'ai lu pendant ce temps. Toi tu sais pourquoi, les autres ils ne savent pas réellement. Et cela m'a permit de me faire cette passion, ce désir de toujours en connaitre plus sur ce monde qui m'entoure. Une caractéristique très intéressante que j'y repense. Colérique Je ne suis pas très fier et pourtant c'est le cas, je suis quelqu'un de colérique. Je n'aime pas attendre, je n'aime pas être mis sur le côté, je suis le premier, le seul et l'unique. Perfectionniste Et pourtant j'aime les choses bien faites, faite avec le temps lentement, délicatement, travailler et très passionnante. L'opposé total d'un trait insupportable de tout avoir tout de suite. Et pourtant je ne suis quelqu'un aime faire attention à lui, tout doit être parfait sur moi, sur le monde autour de moi et le monde qui me cotoie sinon je deviens colérique. Tu verras que c'est très contradictoire à mon prochain trait de caractère, mais tu verras que cela en vaut la peine Destructeur Il faut bien un point négatif à cette bouille d'ange. Mais toi tu es d'accord avec ça non ? Je suis quelqu'un qui aime détruire tout ce que je touche. Je ne supporte pas que les choses m'échappent alors je les détruis. J'ai sans doute un côté manipulateur pour les garder auprès de moi, peut-être, enfin toi tu ne le sais pas, mais moi je le sais un petit peu Effacé Grace ou à cause de cette maladie, j'aurais toujours l'air d'être effacé, dans mon monde, dans ma bulle. Le souci des médicaments qui arrivent à me faire sentir neutre. Je n'aime pas trop être sur le devant de la scène, à me faire photographier par les photographes ou les gens qui sont à côté de moi, je n'aime plus vraiment faire mon devoir de prince au pays. Mais ça tu le seras rapidement dans la dernière partie de cette fiche. Alors être effacer c'est quelque chose qui me correspond très bien aujourd'hui. Contrôleur Absolument pas dans le terme "je suis contrôleur de train". Non dans le terme contrôle de ma vie absolument. C'est malheureusement l'une des étapes de cette maladie, je contrôle. Je contrôle tout, mon emploi du temps, ma vie avant les cours, mes cours, mes plaisirs extra scolaires, mes sorties, mes nuits. Je suis obligé, j'ai le droit sinon je peux vite partir dans cette partie du monde qui ne me correspond plus. Bien sur, toi tu vas en voir des dérapages de ma vie à cause de ce non contrôle. Et ça va pas être joli à voir. Violent Les crises sont parfois négatives, parfois positives. Je vais te l'avouer, c'est du 99% / 1% donc ce n'est pas très joli. Mais il m'arrive d'être violent avec les murs, les gens, les objets, les personnes auxquels je tiens, les inconnus ou même tout ce qui me passe par la main. C'est plus fort que moi et cela fait partit du non contrôle de ma vie malheureusement... Joyeux Oui, il m'arrive aussi de rire, d'être heureux, d'être simplement dans ce bonheur que je voudrais gouter tous les jours de chacune de mes phases, mais c'est compliqué. C'est soit quelques jours, mois, mais pas plus, c'est différent, intéressant et assez chiant à la fois. Prince J'appelle ça un trait de caractère, tu appelles ça une fonction. J'appelle ça un caractère parce que tu es obligé de bien te comporter, d'être propre, d'être souriant, d'être heureux, d'être sociable, d'être tout ce que veut le peuple. Au pays, t'es prince, ici t'es étudiant, et non obligé d'être pareil. Mais c'est quand même obligatoire d'avoir ce trait de caractère un peu.. Mais finalement, toi, tu ne peux pas réellement comprendre quand depuis deux jours tu te le lèves, je suis tout heureux, tout enfantin et le lendemain, je suis insupportable jusqu'à la fin de semaine, parce que c'est compliqué encore une fois de te décrire tout cela finalement. Le caractère, tu l'apprends petit à petit à tes dépens pendant la connaissance d'un homme qui peut soit devenir ton ami, soit devenir ton ennemi.

personne ne peut comprendre quand on ne l'a pas vécut nous même...



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours B110b872f6899b49fc513fc2b1e3e9cc43328396 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_np2lcuLPvI1r79dgro1_250 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 10dc37b8247b29de40ae871a6d1940dc--style-icons-mens-style

f a m i l y p o r t r a i t » prénom de liechtenstein petit frère honoria de liechtenstein grande soeur

w h a t l o v e r s d o » capucine beauregard ex petite amie (deux mois de relation)  alba keene crush karma maxwell relation toxique


c h i l d h o o d »
cléo salazar (famine), reyes rothschild (guerre) , astra deauclaire (guerre) amis proches, le groupe de la vie, alexander windsor et jessie grimaldi meilleurs amis eilenne hoffmann et madison vance amis d'enfance


f r i e n d s o r n o t »
iwan lockhart ami et ennemi jayden hong-west ami grâce à l'hôpital taylor froster médecin attitré haiwee wind river ami de longue date et aide pour les cours fallon davenport amie de longue date depuis l'entrée à la pfo jihyo hong-west rencontre à l'hôpital, nous sommes venus à devenu rapidement amis. céleste courtin-clarins ilan reuben jayson kingtova markovich meluzine heatherton caesar falls nathaniel ducret groupe d'amis de la pfo


u n k n o w n »
lyse benitez inconnu (rp en cours) livia lodges inconnu (rp en cours) novi rosenwald inconnu (rp en cours) crystal burrows inconnu (rp en cours) diego jimenez inconnu (rp en cours) magicka blossom inconnu (rp en cours) flora walmsley inconnu (rp en cours jia cheong inconnu (rp en cours) liam gremlins inconnu (rp en cours) janessa andrews inconnu (rp en cours)


JUST WORDS..

(TRIGGER) » rien mais venez demander avant
(WARNING) » maladie (bipolarité), violence



(RP) » En cours / Ouvert
cléo » alba » livia » reyes » cavaliers de l'apocalypse » nathaniel  » crystal » magicka » haiwee » taylor » karma 2 » flora » janessa » liam

(RP) » Terminer
tg pfo » novi » alba 2 chrissy » freya » karma » jia »


LIEN DU POST
Jeu 22 Avr - 22:00
Ce mot qui veut tout dire et rien dire à la fois, c’est quelque chose de gonfler quand même mais tellement intéressant à la fois. Taylor a toujours été là pour moi alors comment pourrais-je lui en vouloir d’être aussi simple et toujours là pour moi ? Mon regard se veut perdue dans les songes du plafond quand je réfléchis. Oui je réfléchis, ça fait rester en vie il paraît. Mais voilà, j’économise mes efforts aussi parce que je me dis que le temps qu’elle arrive, j’aurais pu me vider le bras assez vite. Néanmoins, j’entends du bruit dans le couloir et je n’ai pas la force de me relever pour voir si il s’agit de Taylor ou non. Mais le bruit de la porte, le claquement de cette dernière et les pas de la jeune femme m’indique bien que c’est elle. Je viens sourire doucement Merci ! je souris faiblement, venant même marquer cet remerciement d’un sourire faible. Je dois être tout blanc mais je suis fort pour résister à la mort. Je viens ajouter J’ai bandé la blessure comme tu m’as dis, enfin j’ai essayé J’ai essayé oui, j’ai fait un effort et je lui montre mon bras, lentement et doucement, j’enlève le torchon pour lui montrer l’étendue de la blessure. Quel idiot d’être seul à la maison et en plus avec des couteaux Je suis désolé d’avoir gâcher ta nuit avec ça Oui parce que je m’en voulais aussi fortement de la faire venir jusqu’ici, surtout en voiture, la pauvre … J’essaye de parler pour rester conscient d’une part mais aussi pouvoir comment elle, elle l’a vécut ce voyage après tout Pas trop difficile la route ? je finis par la regarder dans les yeux, sans doute le regard un peu absent avec la couleur blanche de ma peau, je dois avoir l’air d’un mort vivant. Génial le sex attitude finalement...
Well… have the lambs stopped screaming ?
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, avec Trent, parce qu'il a un jardin
et j'y ai posé mes valises depuis : 11 ans
. Tu peux m'appeler : Tay, Veena
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : anesthésiée par un homme dont c'est la spécialité.
Je viens de : Georgetown, Kentucky où j'ai grandi. Mais c'est à Mumbaï que je suis née.
Dans la vie, je suis : Deuxième année d'internat, spécialisée en chirurgie générale
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Priyanka Chopra.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 12/05/2020
, d'où les : 2498
messages, dont : 427
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Joséphine &Haiwee)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_pd14le3jj61ro4fjb_250

So won't you slide away.

taylor veena foster ✱ née le 13 avril 1992 ✱ sa famille et ses amis proches l'appellent veena, son prénom hindou, et elle adore ça ✱ elle est fière de ses origines exotiques ✱ elle a grandit dans le kentucky, georgetown ✱ elle est en deuxième année d'internat, pour devenir chirurgien, elle n'a pas encore choisi sa spécialité ✱ elle hésite entre neurochirurgie et chirurgie générale ✱ c'est une prodige dans ces catégories ✱

son père est décédé lorsqu'elle avait seize ans, elle en est toujours hantée ✱ il a fait un avc, ✱ sa mère ne s'est pas remise de cette perte, elle est enfermée dans un hopital psy la plupart du temps ✱

vee, elle est déterminée, ambitieuse, assurée, elle sait ce qu'elle veut et se bat pour l'avoir ✱ mais aussi discrète, concentrée, tendre, aimante, elle donnerait sa vie pour les personnes auxquelles elle tient ✱ c'est un paradoxe ✱elle est inconstante, un brin lunatique ✱ elle aime la vie, elle tente de la voir du bon côté ✱ elle a une peur bleue de devenir folle, comme sa mère, ça la ronge tous les jours ✱ elle aime s'occuper des autres mais ne sait pas prendre soin d'elle ✱ elle est sujette à des crises d'angoisses, qui se sont calmées avec le temps, mais ça revient parfois ✱ elle a du mal avec l'amour ✱ pour elle c'est ce qui a mené sa mère à la folie ✱ elle n'a donc été amoureuse qu'une fois, en 2016, de Joshua ✱ un non-dit lui a brisé le cœur ✱

la plus grande partie de sa famille se trouve en Inde, elle y retourne des qu'elle peut ✱ elle a été major de sa promo à Harvard ✱ son prêt étudiant l'a mise sur la paille ✱ elle possède un tatouage en rapport avec son père, qu'elle a fait 1 an après sa mort ✱ elle déteste son appartement, elle a l'impression d'étouffer dedans ✱ sa voiture est bonne pour la casse mais elle ne veut pas s'en débarrasser, de toutes les façons elle a pas le budget ✱ elle vient d'adopter un chiot Saint-Bernard, sur un coup de tête, qu'elle a baptisé Madmartigan. ✱ elle a récemment découvert qu'elle est allergique aux amandes, Jasper en a fait les frais. ✱ elle a été victime de l'accident de voiture durant la tempête. alitée dix jours à l'hôpital. elle a failli perdre sa jambe. ✱ le douze février, elle pose un ultimatum à son petit ami, il choisira l'armée face à leur histoire, après sept mois de relation. coeur brisé qui ne veut plus être lié.



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p883sttEbl1u1ri9fo3_400

- - - - - - - - -

Family first ; PNJs.
Adam Foster était mon père, un homme incroyable, amoureux de l'amour, de la vie, et ce à la folie. Il est mort, lorsque j'avais seize ans, et de notre relation fusionnelle il ne me reste que des souvenirs, qui encore m'émerveille.
Daya Foster est ma mère, c'est d'elle que je tiens mes traits exotiques, et je lui ressemble plus que je ne le voudrais. Aussi bien mentalement que par mon physique. Elle a sombré dans l'hérésie quand mon père est décédé. Cette pente elle n'a jamais su la remonter.
Priya & Sanaa sont mes cousines, vivant en Inde, elles me manquent plus que de raison, et lorsque je suis avec elles, j'ai la sensation d'être dans ma véritable maison.

- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_olpoq48qhT1reeh25o7_250

Love & others ;
Joshua pnj amour de vacances, au printemps 2016. Retrouvée en août 2020, notre histoire durera 6 mois, avant qu'il ne préfère sa carrière. séparés le 12/02/2021.
Wesley ensemble durant quelques mois lors de notre première année. Un pari pour sa part, tout l'inverse pour moi. 9 ans plus tard, il fait parti, de mes plus proches amis.
Jasper avons été "victimes" d'un rendez-vous arrangé qui a mal tourné. Catastrophe au bout du chemin chaque fois que l'on se croise. Et pourtant...
Trent et moi, ce n'est pas ce qu'on peut qualifier d'une équipe qui marche. Bien au contraire, rien en commun et différent de tout ceux qui pourraient me plaire. Mais il est ce bouclier, dont mon cœur a besoin.


- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao5_r2_400

Best friend ;
Mila est mon tout. Ma sœur et le parfait reflet de mon cœur. Amitié fusionnelle, j'ai tout simplement besoin d'elle.

Friends & others ;
Gabriella est une de mes plus proches amies. Croisée au détour de l'hôpital et d'un café. Nos différences font qu'on se complète sans en douter.
Deirdre semblables en bien des points, nous passons ensemble des moments simples qui font du bien.
Ella princesse perdue lors d'une soirée compliquée. Devenue vice présidente à mes côtés. C'est petit à petit que notre amitié vient à se tisser.
Sloane collègue de travail, avec laquelle je me suis rapprochée lors d'un gala de charité.
Gresham il a été mon meilleur ami, mon confident, presque mon amant, mais il a joué sur notre relation, le temps. Eloignés malgré moi. De tenir à lui, ça ne m'empêche pas.
Shade première fois et amitié abîmée durant des années. Contact repris depuis quelques mois.
Dutch
James
Albus
Liam
Léo



LIENS A REMANIER / UC

Spoiler:
 



WARNING // concernant (taylor) troubles mentaux très légers. TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques, me consulter.

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_p23rycQuC61qcy6j9_400
❝ I'll go back to the city lights. ❞

Once upon a time, it was paradise.



James - 01 nov
Dutch - WB - 05 dec
Gresham - 20 dec
Dutch - 17 jan
Gabriella - 26 jan
Mila - 27 jan
Ella - 29 jan
Lucian - 9 fev
Albus - 18 fev
Jasper - 18 mars
Shade - 13 mars
Trent - 22 mars
Deirdre - 26 mars
Trent - 27 mars
Wesley - 03 avril
Aisling - 01 avril
Gresham - 11 avril
Zack - 12 avril
Trent - 13 avril - HB
Mila - 14 avril
Leo - 16 avril

2 places de disponible.



- - - - - - - - -

❝ Boy, don't call me angel
You ain't got me right
Don't call me angel
You can't pay my price ❞


(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao2_r1_400
LIEN DU POST
Ven 30 Avr - 13:40

❝ La loi du plus fort... ❞
16/04/2021
City Center,
Chez Léo.
Alors mes prunelles regardent son état, je tente d’esquisser un sourire, de me faire rassurante, comme on a pu me dire de l’être, à dire vrai. De faire toutes ses étapes qui conviennent le mieux lorsqu’on s’apprête à soigner. Docile docteure, appliquée. « Merci ! » Il murmure, et j’ai presque envie de lui dire que ce n’est pas la peine, que je suis là pour ça. Que tout ira bien et qu’on se moque un peu du début de sa crise et qu’il faut se concentrer sur la fin. « J’ai bandé la blessure comme tu m’as dis, enfin j’ai essayé. » Essayer c’est déjà pas mal lorsqu’on ne s’y connait pas. C’est un principe qui me convient bien, à moi.

Et quand il relève son bras à mon intention, qu’il retire doucement le torchon, j’avoue que je me concentre sur ma respiration. Non pas parce que je suis impressionnée, j’en ai vu d’autres à dire vrai, mais c’est lui, que je ne désire pas affoler. « Je suis désolé d’avoir gâcher ta nuit avec ça. » J’en rigole presque, cette fois. Et je secoue même le visage pour balayer ses inquiétudes à mon sujet. « Pas trop difficile la route ? » Sur cette question-là, je comprends qu’il a besoin de parler de tout, sauf du mal qu’il a pu se faire avant d’en arriver à m’appeler.

Alors tout en ouvrant la mallette que j’ai posé à côté de moi, je m’installe au mieux, en tailleur et regarde l’étendue des dégâts. Je me décide même à répondre à ses questions, si ça peut la tourner sur autre, son attention. « Tout ce que tu as gâché, » je soupire au moment d’attraper de quoi le désinfecter, « c’est une soirée, » et j’en souris doucement, quand j’imbibe le coton de purifier ce qu’il a pu s’infliger, « entre mes bouquins de chirurgie et moi. » Délicatement, je pose la compresse, « Alors pas la peine de te sentir coupable. » Pas envers ma personne en tous les cas.    

code by lizzou



❝ Exile. ❞
I think I've seen this film before, and I didn't like the ending, I'm not your problem anymore. So who am I offending now ? You were my town, now I'm in exile seein' you out. ×


March Hare :heaart:
After all this time ?
Always.
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 162
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Centre Ville, dans mon appartement avec mon petit frère, sinon il m'arrive de dormir à l'hôtel de temps en temps
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques mois seulement, septembre 2020 exactement
. Tu peux m'appeler : Léo, comme tout le monde
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire
Je viens de : du Liechtenstein
Dans la vie, je suis : étudiant en lettres et politique
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Adam Gallagher

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Marchand de Sable
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 24/03/2021
, d'où les : 2546
messages, dont : 200
rps. Merci aux doigts de fée de : ultraviolences (ic) ultraviolences (av) Boleynmess (gif) killing boys (profil) lovebug (badge pfo)
. Pour finir, je joue également : Juliet (L. Boynton), Azraël (A. Sahores)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 6eba86f0b9aa204a2dff189f68a4ef8a (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 3e7586ccf80f14136f51781970c7a979 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 5b2fd906734611f83defea36a323f99b
ALOIS LEO DE
LIECHTENSTEIN

(STRANGE LIFE) » Zéro Je suis le premier d'une lignée de deux enfants. Cela n'est pas beaucoup mais bien assez pour devoir subvenir aux besoins de mon petit frère. Enfin, disons que tu sais que c'est lui qui va plus s'occuper de moi à cause de la maladie Un Petit, j'étais déjà un enfant compliqué, la maladie n'était pas encore découvert, je fuyais toujours les jours de mes devoirs royaux. Normal pour un enfant de quelques années non ? Mais tu sais un prince ne doit jamais fuir ses devoirs, bien au contraire. Alors je fis avec. Deux Mon petit frère est arrivé deux ans après moi, une joie pour moi mais de courte durée. Je n'aimais pas réellement un bébé qui pleurait tout le temps, qui mangeait et qui ne jouait pas au ballon avec moi. Mais qui peut en vouloir à un enfant ? Trois J'ai toujours été un enfant pleine de vie, venant faire pas mal de blagues, pas mal de bêtises aussi. Tous les enfants de mon âge sont ainsi malheureusement. J'ai souvent été puni avec mon frère mais cela a beaucoup renforcé notre lien fraternel. Faisant de nouveau un duo important à mes yeux.  Quatre La maladie s'est installée petite à petit dans mon corps, personne ne sait réellement comment elle est apparu. Certains médecins disent que cela provient de l'environnement, d'autres de l'adn et enfin d'autres de ma vie quotidienne. Mais tout ce que je sais c'est que j'étais malade. Une maladie a très grave, pas mourrante mais une maladie quand même. Et toi et Dieu savent que les maladies, je les hais réellement. Cinq L’hôpital n’était pas ma tasse, en même temps c’était la tasse de thé à qui ? Toi peut-être ? Un peu psychopathe alors sur les bords non ? T’es du genre à aimer les films d’horreur et adorer voir les gens à l’hôpital.. Taré. Mais le truc qui m’avait le plus marqué pendant mon séjour, c’était mon frère, chaque jour ici dans cette chambre d’hôpital privé ou clairement il n’avait pas sa place. Il venait me raconter sa journée, me faire comprendre que tout le monde a la maison le soûlait. Bref, le bon temps pour moi. Six Rester à l’hôpital s’était bien, mais faire les cours à l’hôpital s’était naze. J’ai connu ça, la fatigue, les piqûres, les cours, les lectures, les soirées seuls, bref, les moments gênants à l’hôpital mais j’y suis resté que quelques mois avant de pouvoir rentrer à la maison. Sept La maison était différente malgré mon retour. Elle n’était plus comme avant, ce n’était plus comme avant. En même temps, cela ne sera plus comme avant. Toi, tu as bien compris, tu sais ce que c’est clairement, quand tu passes d’un enfant pleine de vie, à un enfant malade finalement. Mais ne t’imagines pas que tout m’était pardonné. Bon, très bien, presque quand même. Huit Comme la maladie, j’ai eu mes hauts et mes bas. Je suis du genre à être quelqu’un qui aime l’extérieur, qui aime la nature, les pacs. Alors mes parents étaient toujours derrière moi pour me pousser à aller vers l’extérieur. C’est compliqué quand on doit vivre avec quelque chose que l’on a pas décider. Mon frère était là, à chaque crise, à chaque hurlement, à chaque pleur ou même à chaque joie. Il a tout connu de moi, devenant limite mon protecteur. Neuf Mes parents ont décidé de renoncer à l’école au palais, trouvant cela trop enfermant pour moi. J’ai donc intégré une école normale mais au même niveau que mon frère afin de pouvoir me contenir. Disons surtout que mon frère avait plus de chances de me calmer que de simples inconnus. Quoi de mieux que de me mettre à son niveau ? Dix Le plus dur à sans doute été les hurlements. Ma mère ne les supportait plus. Un choix pour elle, de fermer les yeux à chaque crise, de ne pas me mettre cela sur le dos, d’essayer de comprendre mes besoins. Mais cette maladie ne se gère pas avec des médicaments et de besoin soudain câlins ou discussions. Honnêtement, mon père essayait de faire comme les dires des médecins mais sérieusement, c’est plus facile à dire qu’à faire. Onze Ma passion pour la lecture et les cheveux se sont faits ressentir à ma xième crise. J’ai été retrouvé aux écuries en silence dans un des box de mes cheveux, prouvant encore une fois le calme et la tempête que cela peut engendrer en moi. Mon chien a toujours été là aussi, un bon chien adorable, toujours à mes côtés et aux côtés de mon frère pour notre plaisir personnel. La lecture pouvait me faire oublier tout ceci, ce monde si peu intéressant pour moi et qui ne trouvait guerre d’intérêt. Douze C’est à l’âge de quatorze ans que mes parents m’ont petit à petit enlever de la vie princière du pays. C’est difficile parce que y’a des jours je pouvais faire les sorties, je pouvais être là à visiter le monde, le pays, et d’autres ou il était impossible pour moi de sortir de ma chambre, restant en pleurant des yeux ou simplement en hurlant de douleur. C’est mon frère qui fut promu à ce rang. En plus de ses principaux travaux, il dut réaliser les miens, m’emmenant également, de temps en temps quand j’étais en bonne santé. La joie de voir le sourire de certains, très ému de me voir alors qu’il s’attendait à voir le deuxième prince. Treize Entre l’hôpital, l’école, le palais, je n’avais pas beaucoup d’amis. A l’école, tout le monde avait peur de moi car j’étais un enfant turbulent et très compliqué à comprendre. Au palais, personne ne voulait me parler pour m’énerver ou me faire changer d’humeur. Et à l’hôpital, tout le monde était au petit soin. Donc complexe d’avoir des gens sur qui compter. Y’avait toujours mon frère, et le chien qui me rendait compagnie mais c’est tout. Quatorze J’ai été admins à l’université du pays. Une université des plus corrects pour habiter les deux princes royaux dirons nous. Mais cela n’était pas assez pour mes parents, comme si l’école n’était pas faite pour nous, comme si la réputation, la sécurité tout ceci n’étaient pas fait pour nous. Nous avons quand même étudié deux ans à l’intérieur avant que mes parents décident de nous inscrire à Harvard. Quinze Une inscription spéciale avec des horaires aménagées, voilà ce que voulait mon père. Des horaires aménagées, tu entends ? Comme si, moi, Alois, je pouvais décider de quand je serai en cours. Grosse connerie. Mais ils ont négocié, assez et pas mal même pour pouvoir obtenir quatre-quinze pourcents de ce qu’ils voulaient. Seize Nous avons donc passés les statistiques avec mon frère, difficile de se concentrer, difficile de se rendre compte mais j’avais plutôt bien réussi. J’avais essayé de mettre tout ce que je pouvais pour obtenir des bonnes notes. Mais la phase fut plus compliqué. Devoir s’exprimer sur une thèse était un moins facile pour moi. Mon frère savait, il s’était exercé pendant des années avec les discours, les journalistes ou même les gens autour. Autant dire qu’il avait plus l’étoffe du prince royal que moi. Dix-Sept La lettre d’acceptation fut arrivée au palais, nous étions deux acceptés et cela avait de quoi réjouir maman qui était aux anges. Oui, tout ce qu’elle voulait, c’était de savoir que ses fils soient en sécurité et ensemble. Oui, tu vois même les Reines pouvaient être un peu maman poule, comme quoi… Cela arrive de temps en temps. Dix-Huit Nous sommes donc arrivés en Janvier 2021 à Boston, a la plus grande joie de mon frère. Nous avions réussi à négocier le deuxième semestre en immersion dans l’université afin que je m’adapte aux nombres, aux salles, aux professeurs. Dix-Neuf Au vue de tout ce qui se passait, j’ai décidé de m’inscrire dans une confrérie. Avec mon frère, nous avons décidé de nous inscrire à la pforzheimer house. L’élite de l’élite il faut dire. Il avait besoin de voir du monde, parce qu’avoir son grand frère malade, ce n’est actuellement pas la meilleure des compagnie surtout avec sa maladie. Mais comment je peux lui en vouloir de vouloir voir du monde ? Je suis incapable de lui en vouloir. Vingt Nous vivons donc à la pforzheimer house mais aussi dans notre appartement à Boston avec notre petit chien. C’était vraiment une petit coin de paradis, simple, et efficace avec deux gosses du Liechtenstein qui n’attendait que de voir le monde de leurs propres yeux



(DOUBLE LIFE) » Tout être qui se respecte possède des qualités et des défauts. Chacun les connait, chacun essaye d'améliorer ses défauts en qualités pour éviter d'être un homme mauvais ou une femme mauvaise. Mais certaines personnes comme moi, ne savent pas réellement si les adjectifs qui me caractérisent sont positifs ou négatifs. Finalement, selon mon humeur, tout eut changer d'une fraction de secondes. En réalité, c'est quelque chose que tu verras petit à petit au cours de ma vie ici, c'est assez amusant à voir pour quelqu'un de l'extérieur et assez effrayant pour quelqu'un de l'intérieur. Maintenant à toi de juger si c'est une qualité ou un défaut : Bipolaire Autant que je t'en parle dès le début, cela sera plus simple comme ça. Je suis bipolaire, une maladie aux troubles changeant d'humeurs en gros. C'est une maladie assez grave finalement que j'ai réussi à dompter pour pouvoir obtenir une vie entière médicaments, de suivis et surtout de surveillances acharnés par mes parents. Le prix de ma liberté est seulement quand je suis en bonne phase finalement. Passionné Il doit s'agir de mon trait de caractère le plus inattendu finalement mais je suis passionné les lettres, l'écriture, la lecture, les histoires que le monde peut raconter. J'ai passé beaucoup de temps à l'hôpital pour beaucoup d'examens et j'ai lu pendant ce temps. Toi tu sais pourquoi, les autres ils ne savent pas réellement. Et cela m'a permit de me faire cette passion, ce désir de toujours en connaitre plus sur ce monde qui m'entoure. Une caractéristique très intéressante que j'y repense. Colérique Je ne suis pas très fier et pourtant c'est le cas, je suis quelqu'un de colérique. Je n'aime pas attendre, je n'aime pas être mis sur le côté, je suis le premier, le seul et l'unique. Perfectionniste Et pourtant j'aime les choses bien faites, faite avec le temps lentement, délicatement, travailler et très passionnante. L'opposé total d'un trait insupportable de tout avoir tout de suite. Et pourtant je ne suis quelqu'un aime faire attention à lui, tout doit être parfait sur moi, sur le monde autour de moi et le monde qui me cotoie sinon je deviens colérique. Tu verras que c'est très contradictoire à mon prochain trait de caractère, mais tu verras que cela en vaut la peine Destructeur Il faut bien un point négatif à cette bouille d'ange. Mais toi tu es d'accord avec ça non ? Je suis quelqu'un qui aime détruire tout ce que je touche. Je ne supporte pas que les choses m'échappent alors je les détruis. J'ai sans doute un côté manipulateur pour les garder auprès de moi, peut-être, enfin toi tu ne le sais pas, mais moi je le sais un petit peu Effacé Grace ou à cause de cette maladie, j'aurais toujours l'air d'être effacé, dans mon monde, dans ma bulle. Le souci des médicaments qui arrivent à me faire sentir neutre. Je n'aime pas trop être sur le devant de la scène, à me faire photographier par les photographes ou les gens qui sont à côté de moi, je n'aime plus vraiment faire mon devoir de prince au pays. Mais ça tu le seras rapidement dans la dernière partie de cette fiche. Alors être effacer c'est quelque chose qui me correspond très bien aujourd'hui. Contrôleur Absolument pas dans le terme "je suis contrôleur de train". Non dans le terme contrôle de ma vie absolument. C'est malheureusement l'une des étapes de cette maladie, je contrôle. Je contrôle tout, mon emploi du temps, ma vie avant les cours, mes cours, mes plaisirs extra scolaires, mes sorties, mes nuits. Je suis obligé, j'ai le droit sinon je peux vite partir dans cette partie du monde qui ne me correspond plus. Bien sur, toi tu vas en voir des dérapages de ma vie à cause de ce non contrôle. Et ça va pas être joli à voir. Violent Les crises sont parfois négatives, parfois positives. Je vais te l'avouer, c'est du 99% / 1% donc ce n'est pas très joli. Mais il m'arrive d'être violent avec les murs, les gens, les objets, les personnes auxquels je tiens, les inconnus ou même tout ce qui me passe par la main. C'est plus fort que moi et cela fait partit du non contrôle de ma vie malheureusement... Joyeux Oui, il m'arrive aussi de rire, d'être heureux, d'être simplement dans ce bonheur que je voudrais gouter tous les jours de chacune de mes phases, mais c'est compliqué. C'est soit quelques jours, mois, mais pas plus, c'est différent, intéressant et assez chiant à la fois. Prince J'appelle ça un trait de caractère, tu appelles ça une fonction. J'appelle ça un caractère parce que tu es obligé de bien te comporter, d'être propre, d'être souriant, d'être heureux, d'être sociable, d'être tout ce que veut le peuple. Au pays, t'es prince, ici t'es étudiant, et non obligé d'être pareil. Mais c'est quand même obligatoire d'avoir ce trait de caractère un peu.. Mais finalement, toi, tu ne peux pas réellement comprendre quand depuis deux jours tu te le lèves, je suis tout heureux, tout enfantin et le lendemain, je suis insupportable jusqu'à la fin de semaine, parce que c'est compliqué encore une fois de te décrire tout cela finalement. Le caractère, tu l'apprends petit à petit à tes dépens pendant la connaissance d'un homme qui peut soit devenir ton ami, soit devenir ton ennemi.

personne ne peut comprendre quand on ne l'a pas vécut nous même...



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours B110b872f6899b49fc513fc2b1e3e9cc43328396 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_np2lcuLPvI1r79dgro1_250 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 10dc37b8247b29de40ae871a6d1940dc--style-icons-mens-style

f a m i l y p o r t r a i t » prénom de liechtenstein petit frère honoria de liechtenstein grande soeur

w h a t l o v e r s d o » capucine beauregard ex petite amie (deux mois de relation)  alba keene crush karma maxwell relation toxique


c h i l d h o o d »
cléo salazar (famine), reyes rothschild (guerre) , astra deauclaire (guerre) amis proches, le groupe de la vie, alexander windsor et jessie grimaldi meilleurs amis eilenne hoffmann et madison vance amis d'enfance


f r i e n d s o r n o t »
iwan lockhart ami et ennemi jayden hong-west ami grâce à l'hôpital taylor froster médecin attitré haiwee wind river ami de longue date et aide pour les cours fallon davenport amie de longue date depuis l'entrée à la pfo jihyo hong-west rencontre à l'hôpital, nous sommes venus à devenu rapidement amis. céleste courtin-clarins ilan reuben jayson kingtova markovich meluzine heatherton caesar falls nathaniel ducret groupe d'amis de la pfo


u n k n o w n »
lyse benitez inconnu (rp en cours) livia lodges inconnu (rp en cours) novi rosenwald inconnu (rp en cours) crystal burrows inconnu (rp en cours) diego jimenez inconnu (rp en cours) magicka blossom inconnu (rp en cours) flora walmsley inconnu (rp en cours jia cheong inconnu (rp en cours) liam gremlins inconnu (rp en cours) janessa andrews inconnu (rp en cours)


JUST WORDS..

(TRIGGER) » rien mais venez demander avant
(WARNING) » maladie (bipolarité), violence



(RP) » En cours / Ouvert
cléo » alba » livia » reyes » cavaliers de l'apocalypse » nathaniel  » crystal » magicka » haiwee » taylor » karma 2 » flora » janessa » liam

(RP) » Terminer
tg pfo » novi » alba 2 chrissy » freya » karma » jia »


LIEN DU POST
Ven 30 Avr - 22:24
Honnêtement, j'aurais pu y rester plus d'une fois mais Taylor, mon ange gardien était là. J'ai réussi à sortir de cette crise petit à petit finalement, pouvoir l'appeler, pouvoir lui demander de venir alors que je n'étais pas en état, qui aurait cru que j'en étais capable ? Pas moi en tout cas. Quand elle s'assoit à côté de moi, je ne sais pas, ça me parait bête mais j'ai besoin de parler, comme si le besoin d'évacuer ces mauvaises pensées finalement. Je la regarde lui posant pas mal de questions pour avoir une conversation, parce que j'ai besoin d'en avoir une avec elle aussi. Lui expliquer peut-être après pourquoi j'ai eu besoin de faire, lui faire comprendre que ceci n'était pas voulu aussi... Mais je ne sais pas, je la regarde faire avec précision, je suis admiratif de son travail. Je pince mes lèvres à l'entente de ses réponses. Je t'achèterai un livre pour me faire pardonner alors... je sais qu'elle aime lire et les bouquins de médecins sont des fois très intéressants donc je pourrais me faire pardonner avec un livre ou un chocolat chaud aussi peut-être ou un verre de vin, à voir finalement. Même si elle m'a indiqué de ne pas me sentir coupable, c'est tout le contraire qui se passe J'ai pas voulu en finir ... Même si elle ne me jugeait pas, je préférais lui dire aussi que c'était vrai, je ne voulais pas en finir, juste besoin d'échapper à ses pensées noires et dominantes finalement.
Well… have the lambs stopped screaming ?
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, avec Trent, parce qu'il a un jardin
et j'y ai posé mes valises depuis : 11 ans
. Tu peux m'appeler : Tay, Veena
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : anesthésiée par un homme dont c'est la spécialité.
Je viens de : Georgetown, Kentucky où j'ai grandi. Mais c'est à Mumbaï que je suis née.
Dans la vie, je suis : Deuxième année d'internat, spécialisée en chirurgie générale
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Priyanka Chopra.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 12/05/2020
, d'où les : 2498
messages, dont : 427
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Snow et ses drôles de dames. (Joséphine &Haiwee)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_pd14le3jj61ro4fjb_250

So won't you slide away.

taylor veena foster ✱ née le 13 avril 1992 ✱ sa famille et ses amis proches l'appellent veena, son prénom hindou, et elle adore ça ✱ elle est fière de ses origines exotiques ✱ elle a grandit dans le kentucky, georgetown ✱ elle est en deuxième année d'internat, pour devenir chirurgien, elle n'a pas encore choisi sa spécialité ✱ elle hésite entre neurochirurgie et chirurgie générale ✱ c'est une prodige dans ces catégories ✱

son père est décédé lorsqu'elle avait seize ans, elle en est toujours hantée ✱ il a fait un avc, ✱ sa mère ne s'est pas remise de cette perte, elle est enfermée dans un hopital psy la plupart du temps ✱

vee, elle est déterminée, ambitieuse, assurée, elle sait ce qu'elle veut et se bat pour l'avoir ✱ mais aussi discrète, concentrée, tendre, aimante, elle donnerait sa vie pour les personnes auxquelles elle tient ✱ c'est un paradoxe ✱elle est inconstante, un brin lunatique ✱ elle aime la vie, elle tente de la voir du bon côté ✱ elle a une peur bleue de devenir folle, comme sa mère, ça la ronge tous les jours ✱ elle aime s'occuper des autres mais ne sait pas prendre soin d'elle ✱ elle est sujette à des crises d'angoisses, qui se sont calmées avec le temps, mais ça revient parfois ✱ elle a du mal avec l'amour ✱ pour elle c'est ce qui a mené sa mère à la folie ✱ elle n'a donc été amoureuse qu'une fois, en 2016, de Joshua ✱ un non-dit lui a brisé le cœur ✱

la plus grande partie de sa famille se trouve en Inde, elle y retourne des qu'elle peut ✱ elle a été major de sa promo à Harvard ✱ son prêt étudiant l'a mise sur la paille ✱ elle possède un tatouage en rapport avec son père, qu'elle a fait 1 an après sa mort ✱ elle déteste son appartement, elle a l'impression d'étouffer dedans ✱ sa voiture est bonne pour la casse mais elle ne veut pas s'en débarrasser, de toutes les façons elle a pas le budget ✱ elle vient d'adopter un chiot Saint-Bernard, sur un coup de tête, qu'elle a baptisé Madmartigan. ✱ elle a récemment découvert qu'elle est allergique aux amandes, Jasper en a fait les frais. ✱ elle a été victime de l'accident de voiture durant la tempête. alitée dix jours à l'hôpital. elle a failli perdre sa jambe. ✱ le douze février, elle pose un ultimatum à son petit ami, il choisira l'armée face à leur histoire, après sept mois de relation. coeur brisé qui ne veut plus être lié.



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p883sttEbl1u1ri9fo3_400

- - - - - - - - -

Family first ; PNJs.
Adam Foster était mon père, un homme incroyable, amoureux de l'amour, de la vie, et ce à la folie. Il est mort, lorsque j'avais seize ans, et de notre relation fusionnelle il ne me reste que des souvenirs, qui encore m'émerveille.
Daya Foster est ma mère, c'est d'elle que je tiens mes traits exotiques, et je lui ressemble plus que je ne le voudrais. Aussi bien mentalement que par mon physique. Elle a sombré dans l'hérésie quand mon père est décédé. Cette pente elle n'a jamais su la remonter.
Priya & Sanaa sont mes cousines, vivant en Inde, elles me manquent plus que de raison, et lorsque je suis avec elles, j'ai la sensation d'être dans ma véritable maison.

- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_olpoq48qhT1reeh25o7_250

Love & others ;
Joshua pnj amour de vacances, au printemps 2016. Retrouvée en août 2020, notre histoire durera 6 mois, avant qu'il ne préfère sa carrière. séparés le 12/02/2021.
Wesley ensemble durant quelques mois lors de notre première année. Un pari pour sa part, tout l'inverse pour moi. 9 ans plus tard, il fait parti, de mes plus proches amis.
Jasper avons été "victimes" d'un rendez-vous arrangé qui a mal tourné. Catastrophe au bout du chemin chaque fois que l'on se croise. Et pourtant...
Trent et moi, ce n'est pas ce qu'on peut qualifier d'une équipe qui marche. Bien au contraire, rien en commun et différent de tout ceux qui pourraient me plaire. Mais il est ce bouclier, dont mon cœur a besoin.


- - - - - - - - -

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao5_r2_400

Best friend ;
Mila est mon tout. Ma sœur et le parfait reflet de mon cœur. Amitié fusionnelle, j'ai tout simplement besoin d'elle.

Friends & others ;
Gabriella est une de mes plus proches amies. Croisée au détour de l'hôpital et d'un café. Nos différences font qu'on se complète sans en douter.
Deirdre semblables en bien des points, nous passons ensemble des moments simples qui font du bien.
Ella princesse perdue lors d'une soirée compliquée. Devenue vice présidente à mes côtés. C'est petit à petit que notre amitié vient à se tisser.
Sloane collègue de travail, avec laquelle je me suis rapprochée lors d'un gala de charité.
Gresham il a été mon meilleur ami, mon confident, presque mon amant, mais il a joué sur notre relation, le temps. Eloignés malgré moi. De tenir à lui, ça ne m'empêche pas.
Shade première fois et amitié abîmée durant des années. Contact repris depuis quelques mois.
Dutch
James
Albus
Liam
Léo



LIENS A REMANIER / UC

Spoiler:
 



WARNING // concernant (taylor) troubles mentaux très légers. TRIGGER // refuse de jouer ; viol. pour les rapprochements physiques, me consulter.

(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_inline_p23rycQuC61qcy6j9_400
❝ I'll go back to the city lights. ❞

Once upon a time, it was paradise.



James - 01 nov
Dutch - WB - 05 dec
Gresham - 20 dec
Dutch - 17 jan
Gabriella - 26 jan
Mila - 27 jan
Ella - 29 jan
Lucian - 9 fev
Albus - 18 fev
Jasper - 18 mars
Shade - 13 mars
Trent - 22 mars
Deirdre - 26 mars
Trent - 27 mars
Wesley - 03 avril
Aisling - 01 avril
Gresham - 11 avril
Zack - 12 avril
Trent - 13 avril - HB
Mila - 14 avril
Leo - 16 avril

2 places de disponible.



- - - - - - - - -

❝ Boy, don't call me angel
You ain't got me right
Don't call me angel
You can't pay my price ❞


(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_p7yuwxy4CQ1s3nk2ao2_r1_400
LIEN DU POST
Dim 9 Mai - 11:08

❝ La loi du plus fort... ❞
16/04/2021
City Center,
Chez Léo.
Ces gestes, je les ai réalisés, des centaines de fois, si ce ne sont pas des milliers, ils sont presque machinaux, automatiques. Et je sais, lorsque je peux appuyer, lorsque je fais mal, et que je ne le fais pas vraiment exprès. Je connais dans ma vie quelques peurs, mais aucune au sujet de mon métier. Enfin… tant que le patient sur la table d’opération reste en vie grâce à moi, après, c’est une autre histoire, n’est-ce pas ? Mais une dont il n’est pas question ici bas, car Leo pose à nouveau sur regard sur moi. « Je t'achèterai un livre pour me faire pardonner alors... » Subrepticement je secoue le visage par la négative, je pensais, pourtant, que je venais de lui souligner, qu’il n’avait aucune raison de se sentir coupable. « Est-ce que j’ai dit que je t’en voulais ? » parce que généralement la rancœur va de paire avec le fait de se faire pardonner. Et alors que ma main essuie correctement, je dépose la compresse sur le sol, finalement. « Tu as mis de l’ambiance dans ma soirée. » Autant le voir comme ça, je ne suis pas celle qui le blâmera.

Et j’en soupire, tout en sortant, une seringue ainsi qu’un flacon d’anesthésiant. « J'ai pas voulu en finir ... » Mes doigts tapotent alors que mon regard revient dans le sien, un faible sourire désolé parant mes traits. « Je sais. » Que l’esprit est parfois difficile à contrôler. Et que même s’il avait voulu le faire, je ne suis personne pour le juger. Qu’importe ses volontés premières, je suis juste heureuse de me penser comme l’ange gardien qu’il a su appeler. « Ca va piquer. » que je précise, quand j’enfonce l’aiguille, pour essayer d’apaiser les maux, pour me donner la possibilité de le recoudre après sans qu’il n’ait l’impression que je suis en train de le torturer.    

code by lizzou



❝ Exile. ❞
I think I've seen this film before, and I didn't like the ending, I'm not your problem anymore. So who am I offending now ? You were my town, now I'm in exile seein' you out. ×


March Hare :heaart:
After all this time ?
Always.
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 162
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Centre Ville, dans mon appartement avec mon petit frère, sinon il m'arrive de dormir à l'hôtel de temps en temps
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques mois seulement, septembre 2020 exactement
. Tu peux m'appeler : Léo, comme tout le monde
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire
Je viens de : du Liechtenstein
Dans la vie, je suis : étudiant en lettres et politique
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Adam Gallagher

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Marchand de Sable
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 24/03/2021
, d'où les : 2546
messages, dont : 200
rps. Merci aux doigts de fée de : ultraviolences (ic) ultraviolences (av) Boleynmess (gif) killing boys (profil) lovebug (badge pfo)
. Pour finir, je joue également : Juliet (L. Boynton), Azraël (A. Sahores)
(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 6eba86f0b9aa204a2dff189f68a4ef8a (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 3e7586ccf80f14136f51781970c7a979 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 5b2fd906734611f83defea36a323f99b
ALOIS LEO DE
LIECHTENSTEIN

(STRANGE LIFE) » Zéro Je suis le premier d'une lignée de deux enfants. Cela n'est pas beaucoup mais bien assez pour devoir subvenir aux besoins de mon petit frère. Enfin, disons que tu sais que c'est lui qui va plus s'occuper de moi à cause de la maladie Un Petit, j'étais déjà un enfant compliqué, la maladie n'était pas encore découvert, je fuyais toujours les jours de mes devoirs royaux. Normal pour un enfant de quelques années non ? Mais tu sais un prince ne doit jamais fuir ses devoirs, bien au contraire. Alors je fis avec. Deux Mon petit frère est arrivé deux ans après moi, une joie pour moi mais de courte durée. Je n'aimais pas réellement un bébé qui pleurait tout le temps, qui mangeait et qui ne jouait pas au ballon avec moi. Mais qui peut en vouloir à un enfant ? Trois J'ai toujours été un enfant pleine de vie, venant faire pas mal de blagues, pas mal de bêtises aussi. Tous les enfants de mon âge sont ainsi malheureusement. J'ai souvent été puni avec mon frère mais cela a beaucoup renforcé notre lien fraternel. Faisant de nouveau un duo important à mes yeux.  Quatre La maladie s'est installée petite à petit dans mon corps, personne ne sait réellement comment elle est apparu. Certains médecins disent que cela provient de l'environnement, d'autres de l'adn et enfin d'autres de ma vie quotidienne. Mais tout ce que je sais c'est que j'étais malade. Une maladie a très grave, pas mourrante mais une maladie quand même. Et toi et Dieu savent que les maladies, je les hais réellement. Cinq L’hôpital n’était pas ma tasse, en même temps c’était la tasse de thé à qui ? Toi peut-être ? Un peu psychopathe alors sur les bords non ? T’es du genre à aimer les films d’horreur et adorer voir les gens à l’hôpital.. Taré. Mais le truc qui m’avait le plus marqué pendant mon séjour, c’était mon frère, chaque jour ici dans cette chambre d’hôpital privé ou clairement il n’avait pas sa place. Il venait me raconter sa journée, me faire comprendre que tout le monde a la maison le soûlait. Bref, le bon temps pour moi. Six Rester à l’hôpital s’était bien, mais faire les cours à l’hôpital s’était naze. J’ai connu ça, la fatigue, les piqûres, les cours, les lectures, les soirées seuls, bref, les moments gênants à l’hôpital mais j’y suis resté que quelques mois avant de pouvoir rentrer à la maison. Sept La maison était différente malgré mon retour. Elle n’était plus comme avant, ce n’était plus comme avant. En même temps, cela ne sera plus comme avant. Toi, tu as bien compris, tu sais ce que c’est clairement, quand tu passes d’un enfant pleine de vie, à un enfant malade finalement. Mais ne t’imagines pas que tout m’était pardonné. Bon, très bien, presque quand même. Huit Comme la maladie, j’ai eu mes hauts et mes bas. Je suis du genre à être quelqu’un qui aime l’extérieur, qui aime la nature, les pacs. Alors mes parents étaient toujours derrière moi pour me pousser à aller vers l’extérieur. C’est compliqué quand on doit vivre avec quelque chose que l’on a pas décider. Mon frère était là, à chaque crise, à chaque hurlement, à chaque pleur ou même à chaque joie. Il a tout connu de moi, devenant limite mon protecteur. Neuf Mes parents ont décidé de renoncer à l’école au palais, trouvant cela trop enfermant pour moi. J’ai donc intégré une école normale mais au même niveau que mon frère afin de pouvoir me contenir. Disons surtout que mon frère avait plus de chances de me calmer que de simples inconnus. Quoi de mieux que de me mettre à son niveau ? Dix Le plus dur à sans doute été les hurlements. Ma mère ne les supportait plus. Un choix pour elle, de fermer les yeux à chaque crise, de ne pas me mettre cela sur le dos, d’essayer de comprendre mes besoins. Mais cette maladie ne se gère pas avec des médicaments et de besoin soudain câlins ou discussions. Honnêtement, mon père essayait de faire comme les dires des médecins mais sérieusement, c’est plus facile à dire qu’à faire. Onze Ma passion pour la lecture et les cheveux se sont faits ressentir à ma xième crise. J’ai été retrouvé aux écuries en silence dans un des box de mes cheveux, prouvant encore une fois le calme et la tempête que cela peut engendrer en moi. Mon chien a toujours été là aussi, un bon chien adorable, toujours à mes côtés et aux côtés de mon frère pour notre plaisir personnel. La lecture pouvait me faire oublier tout ceci, ce monde si peu intéressant pour moi et qui ne trouvait guerre d’intérêt. Douze C’est à l’âge de quatorze ans que mes parents m’ont petit à petit enlever de la vie princière du pays. C’est difficile parce que y’a des jours je pouvais faire les sorties, je pouvais être là à visiter le monde, le pays, et d’autres ou il était impossible pour moi de sortir de ma chambre, restant en pleurant des yeux ou simplement en hurlant de douleur. C’est mon frère qui fut promu à ce rang. En plus de ses principaux travaux, il dut réaliser les miens, m’emmenant également, de temps en temps quand j’étais en bonne santé. La joie de voir le sourire de certains, très ému de me voir alors qu’il s’attendait à voir le deuxième prince. Treize Entre l’hôpital, l’école, le palais, je n’avais pas beaucoup d’amis. A l’école, tout le monde avait peur de moi car j’étais un enfant turbulent et très compliqué à comprendre. Au palais, personne ne voulait me parler pour m’énerver ou me faire changer d’humeur. Et à l’hôpital, tout le monde était au petit soin. Donc complexe d’avoir des gens sur qui compter. Y’avait toujours mon frère, et le chien qui me rendait compagnie mais c’est tout. Quatorze J’ai été admins à l’université du pays. Une université des plus corrects pour habiter les deux princes royaux dirons nous. Mais cela n’était pas assez pour mes parents, comme si l’école n’était pas faite pour nous, comme si la réputation, la sécurité tout ceci n’étaient pas fait pour nous. Nous avons quand même étudié deux ans à l’intérieur avant que mes parents décident de nous inscrire à Harvard. Quinze Une inscription spéciale avec des horaires aménagées, voilà ce que voulait mon père. Des horaires aménagées, tu entends ? Comme si, moi, Alois, je pouvais décider de quand je serai en cours. Grosse connerie. Mais ils ont négocié, assez et pas mal même pour pouvoir obtenir quatre-quinze pourcents de ce qu’ils voulaient. Seize Nous avons donc passés les statistiques avec mon frère, difficile de se concentrer, difficile de se rendre compte mais j’avais plutôt bien réussi. J’avais essayé de mettre tout ce que je pouvais pour obtenir des bonnes notes. Mais la phase fut plus compliqué. Devoir s’exprimer sur une thèse était un moins facile pour moi. Mon frère savait, il s’était exercé pendant des années avec les discours, les journalistes ou même les gens autour. Autant dire qu’il avait plus l’étoffe du prince royal que moi. Dix-Sept La lettre d’acceptation fut arrivée au palais, nous étions deux acceptés et cela avait de quoi réjouir maman qui était aux anges. Oui, tout ce qu’elle voulait, c’était de savoir que ses fils soient en sécurité et ensemble. Oui, tu vois même les Reines pouvaient être un peu maman poule, comme quoi… Cela arrive de temps en temps. Dix-Huit Nous sommes donc arrivés en Janvier 2021 à Boston, a la plus grande joie de mon frère. Nous avions réussi à négocier le deuxième semestre en immersion dans l’université afin que je m’adapte aux nombres, aux salles, aux professeurs. Dix-Neuf Au vue de tout ce qui se passait, j’ai décidé de m’inscrire dans une confrérie. Avec mon frère, nous avons décidé de nous inscrire à la pforzheimer house. L’élite de l’élite il faut dire. Il avait besoin de voir du monde, parce qu’avoir son grand frère malade, ce n’est actuellement pas la meilleure des compagnie surtout avec sa maladie. Mais comment je peux lui en vouloir de vouloir voir du monde ? Je suis incapable de lui en vouloir. Vingt Nous vivons donc à la pforzheimer house mais aussi dans notre appartement à Boston avec notre petit chien. C’était vraiment une petit coin de paradis, simple, et efficace avec deux gosses du Liechtenstein qui n’attendait que de voir le monde de leurs propres yeux



(DOUBLE LIFE) » Tout être qui se respecte possède des qualités et des défauts. Chacun les connait, chacun essaye d'améliorer ses défauts en qualités pour éviter d'être un homme mauvais ou une femme mauvaise. Mais certaines personnes comme moi, ne savent pas réellement si les adjectifs qui me caractérisent sont positifs ou négatifs. Finalement, selon mon humeur, tout eut changer d'une fraction de secondes. En réalité, c'est quelque chose que tu verras petit à petit au cours de ma vie ici, c'est assez amusant à voir pour quelqu'un de l'extérieur et assez effrayant pour quelqu'un de l'intérieur. Maintenant à toi de juger si c'est une qualité ou un défaut : Bipolaire Autant que je t'en parle dès le début, cela sera plus simple comme ça. Je suis bipolaire, une maladie aux troubles changeant d'humeurs en gros. C'est une maladie assez grave finalement que j'ai réussi à dompter pour pouvoir obtenir une vie entière médicaments, de suivis et surtout de surveillances acharnés par mes parents. Le prix de ma liberté est seulement quand je suis en bonne phase finalement. Passionné Il doit s'agir de mon trait de caractère le plus inattendu finalement mais je suis passionné les lettres, l'écriture, la lecture, les histoires que le monde peut raconter. J'ai passé beaucoup de temps à l'hôpital pour beaucoup d'examens et j'ai lu pendant ce temps. Toi tu sais pourquoi, les autres ils ne savent pas réellement. Et cela m'a permit de me faire cette passion, ce désir de toujours en connaitre plus sur ce monde qui m'entoure. Une caractéristique très intéressante que j'y repense. Colérique Je ne suis pas très fier et pourtant c'est le cas, je suis quelqu'un de colérique. Je n'aime pas attendre, je n'aime pas être mis sur le côté, je suis le premier, le seul et l'unique. Perfectionniste Et pourtant j'aime les choses bien faites, faite avec le temps lentement, délicatement, travailler et très passionnante. L'opposé total d'un trait insupportable de tout avoir tout de suite. Et pourtant je ne suis quelqu'un aime faire attention à lui, tout doit être parfait sur moi, sur le monde autour de moi et le monde qui me cotoie sinon je deviens colérique. Tu verras que c'est très contradictoire à mon prochain trait de caractère, mais tu verras que cela en vaut la peine Destructeur Il faut bien un point négatif à cette bouille d'ange. Mais toi tu es d'accord avec ça non ? Je suis quelqu'un qui aime détruire tout ce que je touche. Je ne supporte pas que les choses m'échappent alors je les détruis. J'ai sans doute un côté manipulateur pour les garder auprès de moi, peut-être, enfin toi tu ne le sais pas, mais moi je le sais un petit peu Effacé Grace ou à cause de cette maladie, j'aurais toujours l'air d'être effacé, dans mon monde, dans ma bulle. Le souci des médicaments qui arrivent à me faire sentir neutre. Je n'aime pas trop être sur le devant de la scène, à me faire photographier par les photographes ou les gens qui sont à côté de moi, je n'aime plus vraiment faire mon devoir de prince au pays. Mais ça tu le seras rapidement dans la dernière partie de cette fiche. Alors être effacer c'est quelque chose qui me correspond très bien aujourd'hui. Contrôleur Absolument pas dans le terme "je suis contrôleur de train". Non dans le terme contrôle de ma vie absolument. C'est malheureusement l'une des étapes de cette maladie, je contrôle. Je contrôle tout, mon emploi du temps, ma vie avant les cours, mes cours, mes plaisirs extra scolaires, mes sorties, mes nuits. Je suis obligé, j'ai le droit sinon je peux vite partir dans cette partie du monde qui ne me correspond plus. Bien sur, toi tu vas en voir des dérapages de ma vie à cause de ce non contrôle. Et ça va pas être joli à voir. Violent Les crises sont parfois négatives, parfois positives. Je vais te l'avouer, c'est du 99% / 1% donc ce n'est pas très joli. Mais il m'arrive d'être violent avec les murs, les gens, les objets, les personnes auxquels je tiens, les inconnus ou même tout ce qui me passe par la main. C'est plus fort que moi et cela fait partit du non contrôle de ma vie malheureusement... Joyeux Oui, il m'arrive aussi de rire, d'être heureux, d'être simplement dans ce bonheur que je voudrais gouter tous les jours de chacune de mes phases, mais c'est compliqué. C'est soit quelques jours, mois, mais pas plus, c'est différent, intéressant et assez chiant à la fois. Prince J'appelle ça un trait de caractère, tu appelles ça une fonction. J'appelle ça un caractère parce que tu es obligé de bien te comporter, d'être propre, d'être souriant, d'être heureux, d'être sociable, d'être tout ce que veut le peuple. Au pays, t'es prince, ici t'es étudiant, et non obligé d'être pareil. Mais c'est quand même obligatoire d'avoir ce trait de caractère un peu.. Mais finalement, toi, tu ne peux pas réellement comprendre quand depuis deux jours tu te le lèves, je suis tout heureux, tout enfantin et le lendemain, je suis insupportable jusqu'à la fin de semaine, parce que c'est compliqué encore une fois de te décrire tout cela finalement. Le caractère, tu l'apprends petit à petit à tes dépens pendant la connaissance d'un homme qui peut soit devenir ton ami, soit devenir ton ennemi.

personne ne peut comprendre quand on ne l'a pas vécut nous même...



(tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours B110b872f6899b49fc513fc2b1e3e9cc43328396 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours Tumblr_np2lcuLPvI1r79dgro1_250 (tw) Taylor - La loi du plus fort ne marche pas toujours 10dc37b8247b29de40ae871a6d1940dc--style-icons-mens-style

f a m i l y p o r t r a i t » prénom de liechtenstein petit frère honoria de liechtenstein grande soeur

w h a t l o v e r s d o » capucine beauregard ex petite amie (deux mois de relation)  alba keene crush karma maxwell relation toxique


c h i l d h o o d »
cléo salazar (famine), reyes rothschild (guerre) , astra deauclaire (guerre) amis proches, le groupe de la vie, alexander windsor et jessie grimaldi meilleurs amis eilenne hoffmann et madison vance amis d'enfance


f r i e n d s o r n o t »
iwan lockhart ami et ennemi jayden hong-west ami grâce à l'hôpital taylor froster médecin attitré haiwee wind river ami de longue date et aide pour les cours fallon davenport amie de longue date depuis l'entrée à la pfo jihyo hong-west rencontre à l'hôpital, nous sommes venus à devenu rapidement amis. céleste courtin-clarins ilan reuben jayson kingtova markovich meluzine heatherton caesar falls nathaniel ducret groupe d'amis de la pfo


u n k n o w n »
lyse benitez inconnu (rp en cours) livia lodges inconnu (rp en cours) novi rosenwald inconnu (rp en cours) crystal burrows inconnu (rp en cours) diego jimenez inconnu (rp en cours) magicka blossom inconnu (rp en cours) flora walmsley inconnu (rp en cours jia cheong inconnu (rp en cours) liam gremlins inconnu (rp en cours) janessa andrews inconnu (rp en cours)


JUST WORDS..

(TRIGGER) » rien mais venez demander avant
(WARNING) » maladie (bipolarité), violence



(RP) » En cours / Ouvert
cléo » alba » livia » reyes » cavaliers de l'apocalypse » nathaniel  » crystal » magicka » haiwee » taylor » karma 2 » flora » janessa » liam

(RP) » Terminer
tg pfo » novi » alba 2 chrissy » freya » karma » jia »


LIEN DU POST
Hier à 0:31
Taylor a toujours été honnête, agréable et protectrice envers moi et le simple fait d'avoir gâcher sa soirée me paralyse. Je n'aime pas ça et surtout quand elle se pointe avec sa voiture après son accident. Je pince mes lèvres quand elle me dit ça et je souris faiblement pour la rassurer, elle m'a convaincu, j'arrête. Bien sur, sa dernière phrase me fait rire légèrement Heureux d'être l'ambianceur alors je laisse mon bras à sa merci, venant clairement, lui laisser le champ libre pour réaliser ce qu'elle souhaitait faire. J'aurais du boire, cela allait peut-être faire mal, détruire mon bras, encore plus qu'aujourd'hui ? Je ne crois pas non. Je fixe un instant la jeune femme, je fais ma déclaration, ce n'était pas un acte suicidaire, ce n'était que des pensées, des envies noires, des crises comme le médecin les appelle, je baisse les yeux ensuite. Elle le sait, elle sait que j'aime ma vie mais elle sait aussi que je suis destiné à le faire aussi. Je pince lentement mes lèvres, regardant le plafond, soufflant D'accord, vas'y elle dépose l'aiguille dans mon bras, venant souffler une fois rentrer, je n'ai pas eu trop mal mais j'ai sentit. Heureusement, ce n'est rien et je me laisse aller, fermant les yeux pour souffler une nouvelle fois L'aiguille était énorme et j'arrive à me plaindre dans ses moments là, je me déteste sérieusement ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: