Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
Le Deal du moment : -72%
Cdiscount à Volonté à 8€ au ...
Voir le deal
8 €

Ride On


Joséphine Porter omg mes feels

Ride On RZwk7
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Cambridge, chez un ami
et j'y ai posé mes valises depuis : que j'ai brisé mes chaînes, que je me suis fait la belle
. Tu peux m'appeler : au plus tard dans la nuit si l'coeur t'en dit
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : h24 en proie à de bas instincts, surtout lorsqu'elle me laisse sur ma faim.
Je viens de : Mexico (quartier de haute sécurité).
Dans la vie, je suis : en cavale, trafiquant d'armes à la solde des Bulger
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Taylor Kitsch

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : March Hare
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/12/2019
, d'où les : 1413
messages, dont : 335
rps. Merci aux doigts de fée de : myself
. Pour finir, je joue également : A. Piotr Linoge /Trent N. Miller
JE SUIS TOMBÉ DE L’UTÉRUS DE MA MÈRE
Ride On 3Zd9r
J'AI HEURTÉ LE SOL ET J'AI COMMENCÉ
A RAMPER VERS MA TOMBE

(JUILLET 90) Né à Boston ♢ Greffé du cœur à 10 ans, il s'est pris d'amitié pour 3 autres écorchés de la vie. A eux quatre ils sont les bracelets rouges du Memorial Hospital ♢ (2012 à 2015) Étudiant en Droit à Harvard ♢ Wide receiver dans son équipe de FA ♢ Plusieurs fois interpellé à la sortie des bars ♢ (2015) Formation de la Police de comté ♢ Suite à une énième bagarre dans un bar, son supérieur décide dans un premier temps de le réprimander puis l’envoie en stage au sein du SWAT pour le calmer ♢ (ÉTÉ 2019) il part avec deux collègues au Mexique mais se fait piéger par ces deux derniers. ♢ Il est incarcéré à Mexico pour trafic de stupéfiants pendant près de 10 mois ♢ Devient Receleur entre ces murs et rentre dans les rangs des knights templar sous la bienveillance del " Tio" ♢ Il s'évade et poursuit ses activités avec les Sinaloa (cartel allié des knights templar) jusqu'à avoir amassé assez pour rentrer au pays ( fin aout 2020)

Dépendant à vie d'un traitement anti-rejet ♢ Il consomme avec modération des stupéfiants depuis son séjour au Mexique ♢ Attachant mais Froid comme la pierre ♢ Travaille au noir ♢ Se fait discret depuis son retour ♢ Parle l'anglais et un peu l'espagnol ♢ De solides connaissances en armes à feu ♢ Membre des Soul Stealers ♢ Le bracelet de sa montre dissimule partiellement le tatouage du gang ♢ Croit en la Llorona et aux mythes mexicains ♢ ASMR, s'endort systématiquement qd on lui carresse le dos.


[ ◊ N O T E B O O K ◊ ]
Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto2_250 Ride On 1p5Dg Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto1_250

JOEY l Protégée et amante torturée, il ne se plait uniquement que dans ses draps froissés.
JUDE l Ami d'enfance; bracelet rouge.
SUMMER l Amie d'enfance; crush de toujours ; bracelet rouge.
SNOW l Ami d'enfance perdu de vue ;; confiance absolue, colocataire, frère d'armes pour qui il donnerait sa vie.
HAIWEE l Autrefois sa risée, il la considère aujourd'hui comme la petite sœur qu'il n'a jamais eue.
RAKEL l Ex du temps du SWAT;; très très compliqué.
TAYLOR l Ange gardien, toubib attitrée, dans le secret.
SHANNON l Mentor à l'époque où il était un bleu. complicité.
ALBUS l Ami de l'université sur qui il peut compter pour des renseignements.
DEVON l A la tête des Soul Stealers; son N+2, mort officiellement
LYRA l Ex petite amie du chef de groupe et apprentie.
CONNOR l Frère cadet de Devon ; son N+1.
DEIRDRE l Surveillance rapprochée qui s'est transformée en un job à temps partiel;; garde du corps le temps qu'elle ponde son gosse.
MAEVE l Surveillance à la demande de Shannon.
VARECK l Membre des Soul avec qui il s'entend.


WARNING // concernant Dutch:: Cruauté mental ;; Meurtre ;; Sexe ;; Kidnapping ;; Séquestration ;; Torture ;; Mutilation/Scarification ;;
TRIGGER // refuse de jouer ; Rien A Signaler


LIEN DU POST
Ven 12 Mar - 20:13

ft. @Joséphine Porter
___ ♪♫♪ ___
Le Sidh 23h48
21/03/2021

Ride On

A peine le pied posé, le bagage jeté, que j’ai pris la tangente en laissant le soin à Snow d’aller récupérer son chien. Pas de dégâts à déplorer durant nos vacances, c’est déjà çà et sans le questionner ni le prévenir je me suis éclipsé derrière le volant pour disparaitre de la rue au détour du prochain croisement. Sans nouvelle depuis quelques jours c’est à mon tour de grincer des dents, les doigts pianotant nerveusement sur mon jean en patientant sous l’écarlate d’un feu qui m’impose d’attendre. A coté trône sur le siège passager ce paquet que je souhaite voir faire briller dans ses pupilles rincées l’agacement. Il a été emballé grossièrement dans des feuilles de tabac encore fraiches qui lui donnent cette curieuse odeur, un gout d’ailleurs, par son créateur. Si mon absence ne l’a pas trop écorchée, j’espère pouvoir le lui offrir pour en rire tous les deux, petit rappel de ce qu’elle m’a un jour gentiment foutu à la gueule.  

Et le pied sur la pédale de frein une fois arrivé à bon port, je me suis écroulé dans le baquet de mon siège, satisfait de voir qu’en deux semaines les choses étaient restées telles qu’elles étaient avant mon départ. Pas de mauvaise surprise, le Sidh n’a pas bougé et se sont les mêmes visages satisfaits qui en ressortent, toujours cette même clientèle aux abois, voulant pourvoir à un désir refoulé dont nul ne parlera une fois dehors. Ce qu’il se passe au Sidh reste au Sidh, excepté lorsqu’il nous arrange de les faire chanter, films à l’appui grâce à quelques caméras soigneusement cachées. Telle est la politique de la maison mais nous n’en faisons jamais allusion. Et il m’arrive parfois de me demander si quelque part dans les archives il n’y aurait pas nos deux silhouettes d’enregistrées… Mais c’est un autre débat, un autre sujet. La berline a redémarré pour faire le tour et s’infiltrer dans le garage souterrain pour me permettre un discret retour. Je ne compte pas me faire remarquer, juste la voir, elle, aussi naturelle que possible dans son nouvel univers feutré. Cet accès secondaire, ce couloir aux murs couverts d’un velours surpiqués, je les ai une fois de plus empruntés pour y croiser les sourires et regards affectueux des filles et femmes que Lyra y a recrutées, me redonnant l’impression de faire partie intégrante de leur quotidien, de ce jeu de rôles malsain. « Elle est là ? » La jeune sur laquelle ma main s'est arrêtée acquiesce de la tête positivement avant de repartir vaquer à ses libidineuses occupations, rejoignant très certainement au premier un client pour l'une de ses sulfureuses prestations.
Alors positionné à la sortie de ce couloir donnant sur le grand salon, près d’un rideau à peine tiré, je m'y suis flanqué pour la regarder servir des tournées et composer sur demande des cocktails, parée de ce sourire que je sais factice sur ses lèvres. J'aimerais dire qu'elle aussi n'a pas changé mais ce serait mentir que de l'affirmer, plus belle et plus attirante qu'elle ne l'a jamais été.
 



Donne un masque à un homme

et il te montrera son vrai visage

Dutch B. Cooper omg mes feels

every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, obligatoirement, Jo à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : indéniablement attachée à un certain D.B.C.
Je viens de : France, là où je suis née, mais j'ai erré dans les rues New-yorkaises une année
Dans la vie, je suis : barmaid principale du Sidh
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 1333
messages, dont : 331
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Taylor , Snow, Haiwee.
Ride On 10c8407ec0c721c0e7a182e72b3a2a3d024e04c3

Ride On 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayé d'en finir plusieurs fois

Ride On 9uc1
Ride On 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | le seul qui anime sa flamme.
RAPHAEL | ami le plus précieux, confident.
DOLLY | âme jumelle, amitié sans pareille.
LYRA | patronne et alliée.
MADISON | frère qu'elle n'a jamais eu.
YIREN | collègue, protégée.
EMERSON | ancien protecteur.
ZACH | ex à raphael, ami/ennemi
VESTA | ancienne collègue du Nirvana, véritable amie.
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.
GRESHAM | animosité.

Ride On 9uc1


Ride On Tumblr_pd292nIlLS1waknn1o5_250



WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. Infertilité. TRIGGER // refuse de jouer ; viol, pour les rapprochements physiques, me consulter.

EN COURS /

Albus 1#; Dutch 2#; Dutch 3#; Emerson 1#; Dutch 6#; Dutch 7#

FEVRIER : Piotr 02/02 ; Dutch 16/02 ; Vareck 26/02

MARS : Dutch 16/03 ; Ren - 17/03 ; Dutch 22/03

AVRIL : Dutch - 01/04 ; Raph - 09/04 ; Trent - 17/04 ;

MAI ;
Madison ;
Dolly ;
Lyra ;

Ride On D9flzcr
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

LIEN DU POST
Sam 13 Mar - 14:35


Corter - Ride On
21/03
The Sidh
Bombe à retardement, à l’esprit véhément. Elle a des volontés, ce soir, d’envoyer paitre l’intégralité de ses clients. De cette langue perfide cachée derrière ses sourires erronés. Elle pourrait, oui, tous autant qu’ils sont les envoyer jusqu’en enfer, brûler. Mais elle s’est paré, pourtant, de son masque préféré. De celui pour lequel Joséphine se vante d’exceller. Celui de la garce dévouée. Une mascarade bien rodée, depuis des années. Prête à tout pour augmenter les montants des pourboires que lui glissent les habitués. Panoplie de l’Indépendante prête à céder. Puis elle ne mentira pas, elle essaie de pallier le manque de cette manière-là. De n’avouer la faiblesse de ses sentiments. Du fait, qu’elle s’est, a envoyé le premier message, refusée, catégoriquement. Le silence d’une journée où l’homme par son absence a brillé alors qu’il était censé rentrer. Et peut-être qu’au matin quand elle quittera son poste, elle ne résistera pas à plonger dans ses lugubres desseins. A s’incliner face à ses mauvaises habitudes, parce que ça fait moins de mal que de bien.  

Et les minutes deviennent des heures, sablier du temps qui s’égrène, et possiblement, trop occupée, elle fait de même, sa haine. Elle verse, les verres, elle regarde l’alcool couler, elle le vénère. Et elle s’accoude au son d’un « Jo’ » prononcé à son égard, dans celui du coutumier des lieux, plante son regard. Des banalités échangées, un rire surjoué. Il suffit qu’elle joue pour son monde se craquèle, c’est fou. Il y a des choses qui se devinent, dans la vie. Qui laissent sur la peau un frisson, d’interdit. Des regards qui marquent, qui se frayent un chemin jusque dans l’esprit. Une impression d’intrusion. Qui s’impose à la raison. Comme lorsque dans le noir on ne se sent plus seul face au désespoir. L’ombre qui se trouve dans le dos, qui ravive l’incendie, des maux. Le diable tapit dans le néant, qui porte ici, le baptême d’amant. Et entre tous les autres Joséphine le ressent, le maître de ses tourments. Il n’est pourtant pas dans son champ visuel, mais elle est certaine d’en avoir reçu l’appel. Comme un aimant qui s’incline pour son semblable, Joey le fait, à la faveur de cette affection devenue presque immuable.

Alors le visage de la madone se tourne en sa direction, imperceptible sourire qui trahit son émotion. Morsure d’une inférieure en une tentative de ne pas lui confier trop vite qu’elle est heureuse de le voir ici, se pointer. De ses phalanges, elle remet en place le rouge de sa chevelure, alors qu’elle est prise d’une envie vivace. Elle délaisse le bar et son espace, même si elle s’en veut, de courir si facilement, de se jeter dans le feu, de subir les nécessités dont souffre sa carcasse. L’envie d’une étreinte bien loin du fugace. Du haut de ses talons, elle approche, mais elle se reprend, s’arrête dans son élan, elle garde son corps distant, ne cède pas à ce qui se pourrait être, pour eux, troublants. Elle se refuse à étaler ses sentiments, et l’accuse d’un « Laisse-moi deviner, panne de réseau ? » finalement. Mais il est encore plus puissant, le sentiment d’attache, face à l’arrogance de ce sourire derrière il se cache. Et elle passe sa langue sur ses dents, avant de s’achever seule en un soupir de soulagement. « Pas de voiture ni de maison, alors. » Amourachée, par toutes les terminaisons nerveuses que possèdent son corps.  
        


Only twenty minutes to sleep, but you dream of some epiphany, just one single glimpse of relief, to make some sense of what you've seen... With you I serve, with you I fall down, down. by anaëlle.

D.B.C ♥

Joséphine Porter omg mes feels

Ride On RZwk7
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Cambridge, chez un ami
et j'y ai posé mes valises depuis : que j'ai brisé mes chaînes, que je me suis fait la belle
. Tu peux m'appeler : au plus tard dans la nuit si l'coeur t'en dit
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : h24 en proie à de bas instincts, surtout lorsqu'elle me laisse sur ma faim.
Je viens de : Mexico (quartier de haute sécurité).
Dans la vie, je suis : en cavale, trafiquant d'armes à la solde des Bulger
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Taylor Kitsch

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : March Hare
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/12/2019
, d'où les : 1413
messages, dont : 335
rps. Merci aux doigts de fée de : myself
. Pour finir, je joue également : A. Piotr Linoge /Trent N. Miller
JE SUIS TOMBÉ DE L’UTÉRUS DE MA MÈRE
Ride On 3Zd9r
J'AI HEURTÉ LE SOL ET J'AI COMMENCÉ
A RAMPER VERS MA TOMBE

(JUILLET 90) Né à Boston ♢ Greffé du cœur à 10 ans, il s'est pris d'amitié pour 3 autres écorchés de la vie. A eux quatre ils sont les bracelets rouges du Memorial Hospital ♢ (2012 à 2015) Étudiant en Droit à Harvard ♢ Wide receiver dans son équipe de FA ♢ Plusieurs fois interpellé à la sortie des bars ♢ (2015) Formation de la Police de comté ♢ Suite à une énième bagarre dans un bar, son supérieur décide dans un premier temps de le réprimander puis l’envoie en stage au sein du SWAT pour le calmer ♢ (ÉTÉ 2019) il part avec deux collègues au Mexique mais se fait piéger par ces deux derniers. ♢ Il est incarcéré à Mexico pour trafic de stupéfiants pendant près de 10 mois ♢ Devient Receleur entre ces murs et rentre dans les rangs des knights templar sous la bienveillance del " Tio" ♢ Il s'évade et poursuit ses activités avec les Sinaloa (cartel allié des knights templar) jusqu'à avoir amassé assez pour rentrer au pays ( fin aout 2020)

Dépendant à vie d'un traitement anti-rejet ♢ Il consomme avec modération des stupéfiants depuis son séjour au Mexique ♢ Attachant mais Froid comme la pierre ♢ Travaille au noir ♢ Se fait discret depuis son retour ♢ Parle l'anglais et un peu l'espagnol ♢ De solides connaissances en armes à feu ♢ Membre des Soul Stealers ♢ Le bracelet de sa montre dissimule partiellement le tatouage du gang ♢ Croit en la Llorona et aux mythes mexicains ♢ ASMR, s'endort systématiquement qd on lui carresse le dos.


[ ◊ N O T E B O O K ◊ ]
Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto2_250 Ride On 1p5Dg Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto1_250

JOEY l Protégée et amante torturée, il ne se plait uniquement que dans ses draps froissés.
JUDE l Ami d'enfance; bracelet rouge.
SUMMER l Amie d'enfance; crush de toujours ; bracelet rouge.
SNOW l Ami d'enfance perdu de vue ;; confiance absolue, colocataire, frère d'armes pour qui il donnerait sa vie.
HAIWEE l Autrefois sa risée, il la considère aujourd'hui comme la petite sœur qu'il n'a jamais eue.
RAKEL l Ex du temps du SWAT;; très très compliqué.
TAYLOR l Ange gardien, toubib attitrée, dans le secret.
SHANNON l Mentor à l'époque où il était un bleu. complicité.
ALBUS l Ami de l'université sur qui il peut compter pour des renseignements.
DEVON l A la tête des Soul Stealers; son N+2, mort officiellement
LYRA l Ex petite amie du chef de groupe et apprentie.
CONNOR l Frère cadet de Devon ; son N+1.
DEIRDRE l Surveillance rapprochée qui s'est transformée en un job à temps partiel;; garde du corps le temps qu'elle ponde son gosse.
MAEVE l Surveillance à la demande de Shannon.
VARECK l Membre des Soul avec qui il s'entend.


WARNING // concernant Dutch:: Cruauté mental ;; Meurtre ;; Sexe ;; Kidnapping ;; Séquestration ;; Torture ;; Mutilation/Scarification ;;
TRIGGER // refuse de jouer ; Rien A Signaler


LIEN DU POST
Dim 21 Mar - 20:10

ft. @Joséphine Porter
___ ♪♫♪ ___
Le Sidh 23h48
21/03/2021

Ride On

Soumise aux regards des autres qui ne cessent de la juger pour les apparences qu’elle se donne à longueur de soirées, elle a entendu cet appel muet lancé à l’autre bout de la pièce emplie par cette musique lourde de sensualité. Et tapis dans l’ombre je demeure le temps d’apercevoir son visage se tourner, la satisfaction égayant à présent ses traits en un sourire que je sais vrai.
Et s'il n'y avait eu ce concours de circonstances me poussant à agir autrement, dénotant avec la clientèle de ce soir sévèrement, j'aurais fait volontiers un pas vers elle pour lui prouver ce manque ressenti, preuve de mon attachement. Alors toujours dans l’ombre de ce décor je la laisse approcher, accompagnée du regard et donner à ces lieux un peu plus de cachet en le martelant de ses talons aiguilles, dans cette enveloppe de nylon et de cuir qui contraste sur sa peau diaphane. Pourtant, elle s’arrête avant de terminer sa course et reste dans la clarté de ces abat-jours, séparés par un jeu d’ombre et de lumière, deux mondes dissociés en un seul, laissant savourer l’instant par la pensée. « Laisse-moi deviner, panne de réseau ? » Changement de tonalité parce que dans cette relation j’ai encore omis un détail important de ce qu’il se fait ordinairement : communiquer. S’il ne me paraissait pas nécessaire de l’informer quant à l’heure précise de mon retour sur le sol Bostonien, c’était tout simplement pour avoir, selon mes humeurs, du temps à me consacrer avant de venir la rejoindre ici sans qu’elle n’en souffre ou ne trouve à y redire. Alors je me suis raidi, me redressant afin regagner de cet aplomb qu’elle vient de dégommer en une seule réplique et d’accueillir la seconde, ses lèvres se dégorgeant d’un soupir qui se veut bienveillant. « Pas de voiture ni de maison, alors. »

Fausse vénalité qu’elle ne peut dissimuler derrière ce regard troublé, où réside cette étincelle qui vient de scintiller. « Non. » Rien de tout cela pour le moment. Ni maison, ni voiture, ni chien à léguer en cas de mort prématurée. Juste un homme renfermé qui n’a pas honte de ses péchés même s’il n’ira jamais dans un confessionnal pour les voir s’alléger. Et si les regards de cette clientèle s’accentuent sur elle, à l’épier faute de se voir accompagnée par un tout autre qu’eux, privilégié jalousé par ces amateurs de pudeur envolée, il est donc temps de l’en extraire sans en dénaturer la beauté. Car tout ici n’est qu’une question d’apparences et de désirs réfrénés et que pour vendre, Joey a besoin de sa liberté.

Au sourire d’un secret connu uniquement de ceux qui nous ont croisés à l’étage par une nuit d’automne, son bras est mendié pour aller tièdement l’envelopper et une fois encore lui faire épouser ces ténèbres dans lesquelles je séjourne, tirant sur le velours pour nous isoler partiellement dans ce couloir peu visité. En tête à tête entre ces murs, l’indécence à peine voilée sur ses traits que ma main revalorise d’une caresse s’envole en faveur d’un sentiment partagé, celui d’une affection profonde. « J’ai quelque chose pour toi, » un présent qui n’en est pas réellement un. « Ma chambre ? » Et les yeux brièvement relevés vers les hauteurs, sur ce plafonnier au travers duquel parfois il est possible d’entendre des cris s’élever, j’aspire à lui faire comprendre qu’elle doit m’y retrouver. Ma chambre… la nôtre… cette pièce où nous nous sommes la première fois tous les deux donnés l’un à l’autre en toute impunité, au passif qu'elle connait puisqu'elle sait que j’ai durant de nombreuses nuits durant les deux premiers mois de mon exil pris mes quartiers ici, au premier.



Donne un masque à un homme

et il te montrera son vrai visage

Dutch B. Cooper omg mes feels

every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, obligatoirement, Jo à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : indéniablement attachée à un certain D.B.C.
Je viens de : France, là où je suis née, mais j'ai erré dans les rues New-yorkaises une année
Dans la vie, je suis : barmaid principale du Sidh
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 1333
messages, dont : 331
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Taylor , Snow, Haiwee.
Ride On 10c8407ec0c721c0e7a182e72b3a2a3d024e04c3

Ride On 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayé d'en finir plusieurs fois

Ride On 9uc1
Ride On 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | le seul qui anime sa flamme.
RAPHAEL | ami le plus précieux, confident.
DOLLY | âme jumelle, amitié sans pareille.
LYRA | patronne et alliée.
MADISON | frère qu'elle n'a jamais eu.
YIREN | collègue, protégée.
EMERSON | ancien protecteur.
ZACH | ex à raphael, ami/ennemi
VESTA | ancienne collègue du Nirvana, véritable amie.
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.
GRESHAM | animosité.

Ride On 9uc1


Ride On Tumblr_pd292nIlLS1waknn1o5_250



WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. Infertilité. TRIGGER // refuse de jouer ; viol, pour les rapprochements physiques, me consulter.

EN COURS /

Albus 1#; Dutch 2#; Dutch 3#; Emerson 1#; Dutch 6#; Dutch 7#

FEVRIER : Piotr 02/02 ; Dutch 16/02 ; Vareck 26/02

MARS : Dutch 16/03 ; Ren - 17/03 ; Dutch 22/03

AVRIL : Dutch - 01/04 ; Raph - 09/04 ; Trent - 17/04 ;

MAI ;
Madison ;
Dolly ;
Lyra ;

Ride On D9flzcr
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

LIEN DU POST
Lun 29 Mar - 23:01


Corter - Ride On
21/03
The Sidh
Elle apprécie l’idée de devoir réapprendre les lignes de son visage, les expressions qui peuvent le scinder. Et aime encore plus se galvaniser d’avoir sur elles, des droits, de les faire naître et mourir à la fois. « Non. » dommage, n’est-ce pas ? Mais derrière sa malice se cache un sourire, dont il est bien le seul à pouvoir en jouir. Elle sent sa cage thoracique s’emballer, son pouls s’accélérer, meilleur que la drogue, son effet. Bien qu’elle taira, le fait qu’elle est soulagée de le voir là. En un seul morceau, toujours aussi beau. Même si elle se sent idiote de pouvoir éprouver des sentiments, à ce point, sots. Elle est à la rose, son eau.

Son corps quémandé pour plus de proximité, dans un désir et besoin partagé. Elle a le souffle court, dans cette cachette factice cherchant à dissimuler ce qui ne ressemble plus réellement à une relation entachée de discret. Le dos de Joséphine épouse le velouté du corridor, et quand il la caresse, son inférieure, elle la mord. Elle en a presque oublié où ils se trouvaient, dans quel décor. « J’ai quelque chose pour toi, » Perplexe, puisque le sens réel de la phrase, elle ne l’entend pas. Désirante de connaître le dénouement de mots aussi complexes que ceux-là. A Joey, habituellement, on ne lui offre pas. Avec Dutch, malgré tout, elle apprend ça. « Ma chambre ? » Perfide quand, derechef, elle se permet d’interroger. « C’est un rendez-vous osé ? » Dans le Sidh, personne ne vous entend crier. Ou bien, il suffit de savoir bien écouter. Et Joey a toujours, avec lui, des envies de lubricité, surtout après une dizaine de jours éloignés. Elle accepte de se dire que c’est lui, le cadeau à déballer.

Dans l’exigu de l’espace, la main de Joey devient fugace. Elle s’empreint de son corps, le reconnaît sans effort, et se glisse avec parcimonie sur la partir la plus virile de lui. « Maintenant ? » Pour se retirer, et s’éloigner de quelques centimètres sur le côté. « Dix minutes. » le temps de se faire remplacer, de ne pas délaisser le bar à la faveur d’habitués, et elle te rejoindra, dans cette chambre où elle t’a prêté serment d’allégeance, il y a de ça, quelques mois.
 
        


Only twenty minutes to sleep, but you dream of some epiphany, just one single glimpse of relief, to make some sense of what you've seen... With you I serve, with you I fall down, down. by anaëlle.

D.B.C ♥

Joséphine Porter omg mes feels

Ride On RZwk7
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Cambridge, chez un ami
et j'y ai posé mes valises depuis : que j'ai brisé mes chaînes, que je me suis fait la belle
. Tu peux m'appeler : au plus tard dans la nuit si l'coeur t'en dit
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : h24 en proie à de bas instincts, surtout lorsqu'elle me laisse sur ma faim.
Je viens de : Mexico (quartier de haute sécurité).
Dans la vie, je suis : en cavale, trafiquant d'armes à la solde des Bulger
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Taylor Kitsch

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : March Hare
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/12/2019
, d'où les : 1413
messages, dont : 335
rps. Merci aux doigts de fée de : myself
. Pour finir, je joue également : A. Piotr Linoge /Trent N. Miller
JE SUIS TOMBÉ DE L’UTÉRUS DE MA MÈRE
Ride On 3Zd9r
J'AI HEURTÉ LE SOL ET J'AI COMMENCÉ
A RAMPER VERS MA TOMBE

(JUILLET 90) Né à Boston ♢ Greffé du cœur à 10 ans, il s'est pris d'amitié pour 3 autres écorchés de la vie. A eux quatre ils sont les bracelets rouges du Memorial Hospital ♢ (2012 à 2015) Étudiant en Droit à Harvard ♢ Wide receiver dans son équipe de FA ♢ Plusieurs fois interpellé à la sortie des bars ♢ (2015) Formation de la Police de comté ♢ Suite à une énième bagarre dans un bar, son supérieur décide dans un premier temps de le réprimander puis l’envoie en stage au sein du SWAT pour le calmer ♢ (ÉTÉ 2019) il part avec deux collègues au Mexique mais se fait piéger par ces deux derniers. ♢ Il est incarcéré à Mexico pour trafic de stupéfiants pendant près de 10 mois ♢ Devient Receleur entre ces murs et rentre dans les rangs des knights templar sous la bienveillance del " Tio" ♢ Il s'évade et poursuit ses activités avec les Sinaloa (cartel allié des knights templar) jusqu'à avoir amassé assez pour rentrer au pays ( fin aout 2020)

Dépendant à vie d'un traitement anti-rejet ♢ Il consomme avec modération des stupéfiants depuis son séjour au Mexique ♢ Attachant mais Froid comme la pierre ♢ Travaille au noir ♢ Se fait discret depuis son retour ♢ Parle l'anglais et un peu l'espagnol ♢ De solides connaissances en armes à feu ♢ Membre des Soul Stealers ♢ Le bracelet de sa montre dissimule partiellement le tatouage du gang ♢ Croit en la Llorona et aux mythes mexicains ♢ ASMR, s'endort systématiquement qd on lui carresse le dos.


[ ◊ N O T E B O O K ◊ ]
Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto2_250 Ride On 1p5Dg Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto1_250

JOEY l Protégée et amante torturée, il ne se plait uniquement que dans ses draps froissés.
JUDE l Ami d'enfance; bracelet rouge.
SUMMER l Amie d'enfance; crush de toujours ; bracelet rouge.
SNOW l Ami d'enfance perdu de vue ;; confiance absolue, colocataire, frère d'armes pour qui il donnerait sa vie.
HAIWEE l Autrefois sa risée, il la considère aujourd'hui comme la petite sœur qu'il n'a jamais eue.
RAKEL l Ex du temps du SWAT;; très très compliqué.
TAYLOR l Ange gardien, toubib attitrée, dans le secret.
SHANNON l Mentor à l'époque où il était un bleu. complicité.
ALBUS l Ami de l'université sur qui il peut compter pour des renseignements.
DEVON l A la tête des Soul Stealers; son N+2, mort officiellement
LYRA l Ex petite amie du chef de groupe et apprentie.
CONNOR l Frère cadet de Devon ; son N+1.
DEIRDRE l Surveillance rapprochée qui s'est transformée en un job à temps partiel;; garde du corps le temps qu'elle ponde son gosse.
MAEVE l Surveillance à la demande de Shannon.
VARECK l Membre des Soul avec qui il s'entend.


WARNING // concernant Dutch:: Cruauté mental ;; Meurtre ;; Sexe ;; Kidnapping ;; Séquestration ;; Torture ;; Mutilation/Scarification ;;
TRIGGER // refuse de jouer ; Rien A Signaler


LIEN DU POST
Dim 11 Avr - 21:31

ft. @Joséphine Porter
___ ♪♫♪ ___
Le Sidh 23h48
21/03/2021

Ride On

« C’est un rendez-vous osé ? » Il y a un peu de çà c’est vrai, même si cette amorce - différente de celle que je m’étais imaginée - ne changera en rien la finalité de cet entretien privé : cette présence à mes côtés, la sienne, que j’ai dans ma hâte recherchée et ce depuis être rentré.  Alors elle teinte déjà de luxure les ébauches d’une partition déjà jouée, sa paume s’enlisant en contrebas sur les reliefs de mon jeans pour en éveiller le membre dans une pression palpée. Libre et décomplexée, elle imprime en toute impunité ses envies qui conjuguées aux miennes ne sauraient tarder à nous éconduire jusqu’au premier, je peux le jurer. « Maintenant ? » Approuvé d’un sourire étiré qui m’enlise dans le plus pervers des sentiments. « Dix minutes. » Et pas une de plus, c’est entendu.

Alors lorsqu’elle s’exécute et rebrousse chemin pour reprendre sa place qu’elle attribuera bien à quelqu’un, je presse le pas vers cette porte précédemment empruntée pour regagner mon véhicule et y trouver ce qui sommeille timidement sur le siège passager, confortablement lové sans son écrin de feuilles aromatisées. La berline reverrouillée, c’est vers l’étage cette fois que je me suis empressé d’aller, évitant soigneusement les filles de joies s’en grillant une discrètement dans les escaliers. « Interdit »  Un rappel amical des bonnes pratiques de cet établissement qui en a fait sourire deux ou trois se ravisant, éteignant leurs clopes sous le talon de leurs escarpins avec une impressionnante agilité, dotées d'une souplesse qui en laisserait rêveur plus d’un, moi le premier.   
« C’est quoi ? » Et ce timbre de voix me fait perdre subitement de ma bonne humeur, ralentissant le pas pour me figer devant sa silhouette flanquée contre l’un des murs du boudoir. « C’est pour elle, c’est çà ? » Je suis passé devant sans même lui décrocher un regard, lui refusant toute forme d’intérêt alors qu’autrefois nous partagions les mêmes draps. « Ne commence pas… » C’est un conseil qu’elle n’écoutera pas, faisant honneur à ses gênes métissés, bornée comme les femmes des îles qui ne savent jamais s’arrêter. C’est de son caractère bien trempé qu’elle doit son titre de favorite en ces lieux, trop souvent prisée par la clientèle pour son tempérament impétueux, ce qui lui confère cette position dont elle est si fière. « Et le mien ? » Je n’ai même pas répliqué, pénétrant déjà dans la chambre sans même m’annoncer mais aucune trace de Joey…

Le décor ici n’a pas changé depuis la première fois où nous y sommes montés, toujours ce même velours qui ourle ces murs d’une couleur lascive incitant au partage de plaisirs charnels et éreintants, lumière tamisée évoquant l’impudique complicité. Le paquet une fois déposé sur le satin des draps, je me suis permis d’aller jusqu’à la fenêtre, sensation de déjà-vu, écartant le pourpre des rideaux afin de croiser le regard de quelques rabatteuses en contrebas accompagnées par de nouveaux corrompus à leurs bras.  



Donne un masque à un homme

et il te montrera son vrai visage

Dutch B. Cooper omg mes feels

every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, obligatoirement, Jo à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : indéniablement attachée à un certain D.B.C.
Je viens de : France, là où je suis née, mais j'ai erré dans les rues New-yorkaises une année
Dans la vie, je suis : barmaid principale du Sidh
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 1333
messages, dont : 331
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Taylor , Snow, Haiwee.
Ride On 10c8407ec0c721c0e7a182e72b3a2a3d024e04c3

Ride On 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayé d'en finir plusieurs fois

Ride On 9uc1
Ride On 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | le seul qui anime sa flamme.
RAPHAEL | ami le plus précieux, confident.
DOLLY | âme jumelle, amitié sans pareille.
LYRA | patronne et alliée.
MADISON | frère qu'elle n'a jamais eu.
YIREN | collègue, protégée.
EMERSON | ancien protecteur.
ZACH | ex à raphael, ami/ennemi
VESTA | ancienne collègue du Nirvana, véritable amie.
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.
GRESHAM | animosité.

Ride On 9uc1


Ride On Tumblr_pd292nIlLS1waknn1o5_250



WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. Infertilité. TRIGGER // refuse de jouer ; viol, pour les rapprochements physiques, me consulter.

EN COURS /

Albus 1#; Dutch 2#; Dutch 3#; Emerson 1#; Dutch 6#; Dutch 7#

FEVRIER : Piotr 02/02 ; Dutch 16/02 ; Vareck 26/02

MARS : Dutch 16/03 ; Ren - 17/03 ; Dutch 22/03

AVRIL : Dutch - 01/04 ; Raph - 09/04 ; Trent - 17/04 ;

MAI ;
Madison ;
Dolly ;
Lyra ;

Ride On D9flzcr
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

LIEN DU POST
Lun 12 Avr - 0:41


Corter - Ride On
21/03
The Sidh
Dix minutes. Pas plus, et possiblement moins. Pour faire les choses bien, pour ne pas se dire qu’elle abandonne à n’importe qui son terrain. Seulement, le timing, elle se rend à l’évidence, il est trop long pour l’impatience qui en elle prend place. Galvanisée par le fait de l’avoir retrouvé. Elle l’éprouve dans les moindres parties de son corps, car ce n’est plus le manque qui la dévore. C’est de le vouloir, encore et encore. Qu’elle le désire bien plus qu’elle n’a jamais désiré. C’est comme si, sur cette nuit, la Lune venait de s’élever, pour tout éclairer. Réinventer des couleurs qu’avant, elle ne connaissait que de moitié. Elle s’en veut presque d’être aussi mielleuse, de sentir en son être des saveurs mélodieuses, de souffrir des actes que l’on effectue lorsqu’on est amoureuse. Et quand elle se retourne vers son trône, son âme n’est plus là. Mentalement avec lui, dans le feutré dans cette chambre où, il l’attend déjà. Les pensées sont entremêlées, les sentiments disloqués. Parce que maintenant, derrière son bar, elle n’a plus aucune idée de ce qui était en train de se passer ce soir. Dans son apparition, il a cueilli les parcelles de sa raison. La force de ses émotions.

Alors elle chope, à la volée, une de ses coéquipières qui elle aussi sert durant de trop longues nuitées, de celles qui ne se donnent pas, mais qui font vendre, un groupe qu’elle dirige parce que Lyra, lui en a donné le droit. Elle l’amadoue de quelques mots, pour faire d’elle sa doublure pour le restant de cette nuit déjà commencée. Et qu’importe si elle n’est pas d’accord, de prime abord. Quand Joséphine est décidée, rien au monde ne peut l’arrêter. Incendiaire acharnée. Elle explique, rapidement, à la serveuse qui n’a pas son talent, qu’elle a besoin de se faire remplacer, qu’elle en sera, de ses pourboires déjà récoltés, récompensée. Et l’alliée, qui l’est sans l’être, accepte, car elle n’a pas le choix. Hiérarchiquement parlant, de toutes les manières, Joséphine ne lui en donne pas. Mais autant le faire avec amabilité, bien que les relations, quelles qu’elles soient, ne sont pas sa spécialité. Elle aurait pu juste se contenter d’ordonner plutôt que de perdre de précieuses minutes à disserter. A convaincre d’un rien, qui ne lui changera pas de beaucoup son destin.

Quand enfin, les talons aiguilles de la rousse empruntent ce chemin que par cœur elle connaît, non pas parce qu’elle partage des nuits avec un autre que lui, ici, mais parce que cette chambre, elle n’oubliera pas le soir où elle s’y est égarée, à ses côtés. Sans connaître les réels enjeux, de leur intermède luxurieux. Voulant simplement effleurer les pourtours de sa perversité. Sans réaliser qu’elle allait se retrouver autant attachée. Néanmoins, la belle avorte de son ascension, le chemin, pour écouter, des mots qui ne sont pas murmurés. Ils lui filent la nausée. C’est l’expression d’une possessivité qu’elle pensait pourtant éteinte pour n’y avoir jamais été, en face, confronté. Si simple pour elle de ressentir l’étincelle de son brasier s’enflammer. Si difficile de se retenir pour ne pas exploser. Jo, le jure, elle pourrait lui faire connaître bien des tortures. Ressent une indéniable aigreur, devant l’irrespect de cette fausse sœur. Elle se cherche une contenance, pour ne pas sombrer dans la véhémence, reste sans bouger, quelques secondes afin de tenter de foutre dans son esprit le silence. S’accrocher à la rampe de l’escalier, pour essayer de ne pas sombrer. Mais elle la ressent, celle qui va la bouffer. Un énième défaut, une autre maladie, la pétasse qui se prénomme jalousie.

Les dernières marches grimpées, elle a la colère qui augmente, sentant dans sa poitrine son organe vital proche de l’explosion, elle va y plonger, dans l’aliénation. Elle n’a aucun contrôle dans l’extrême de ses émotions. Elles se traduisent en bien des démons. Se noyer dans une folie, où elle ne pourrait faire preuve d’aucune parcimonie. Quand elle passe à sa hauteur, elle se dit qu’elle pourrait, de ses propres mains, lui arracher le cœur. « Je le vivrais mal aussi. » d’avoir été délaissée, de ne plus être sa préférée, aveu d'une faiblesse qu'elle se doit d'assumer. « mais je te conseille de ne plus boire un seul verre ici. » sourire forcé, pour lui signifier, que c’est dans tous qu’elle est capable de cracher.

C’est bien la seule vérité qu’elle exècre ici, le fait qu’avant elle, il y ait déjà passé des nuits. Même si Joséphine sait qu’il a eu une vie dont elle ne faisait pas partie. Elle ne supporte pas, que ce soit arrivé avec cette femme-là. Plus encore dans les mêmes draps. Elle se rend folle, car déjà dans son esprit les images s’envolent. Eprouvant cet éternel dégoût, envers elle, envers le tout. Le fait qu’elles soient diamétralement opposées, qu’en elle, ce n’est en rien qu’elle se reconnaît. Pas la même couleur de peau, pas les mêmes traits, aucun reflet possible. Aucune association indicible. Différentes en tous points. Pas même dans leurs façons d’utiliser leurs mains. Quand elle le touchait, est-ce qu’il avait les mêmes réactions ? Est-ce qu’il le mangeait avec autant d’avidité, son con ? Est-ce qu’il murmurait son prénom ? Elle s’accentue, sa déraison. Pourtant en un sens ça devrait la satisfaire, et même lui plaire, qu’elles ne partagent aucune manière. Puisqu’elle a gagné, étant donné que c’est avec elle qu’il a décidé de rester, de continuer. De se prendre à ce jeu malicieux. Celui du sérieux. Mais l’égo de la rousse est certainement trop orgueilleux aussi bien que dangereux. Ce n’est plus une étincelle, non, l’ancienne pute, à raviver tout le feu.

Elle fait taire, ou presque, sa crise de démence, en abaissant la poignée, en essayant de ne pas plus se crisper, une fois à l’intérieur, elle déverse une nuance de sa noirceur. « Un jour, » elle ferme la porte derrière elle, laissant son dos la heurter, se plaquant contre le boisé, pour incliner le visage, quand son regard devient son point d’ancrage, et lui confier, la suite de ses idées, « je la brûlerai. » Ton ancienne traînée. Elle en hausse les épaules, pour se rectifier, « Ou peut-être du poison, qui sait. » pensant à ces verres dans lesquels elle pourrait glisser des cachets. Un sourire sournois et tendre, d’une femme jalouse, qui ressemble, malgré tout, à un ange, à s’y méprendre.  
        


Only twenty minutes to sleep, but you dream of some epiphany, just one single glimpse of relief, to make some sense of what you've seen... With you I serve, with you I fall down, down. by anaëlle.

D.B.C ♥

Joséphine Porter omg mes feels

Ride On RZwk7
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Cambridge, chez un ami
et j'y ai posé mes valises depuis : que j'ai brisé mes chaînes, que je me suis fait la belle
. Tu peux m'appeler : au plus tard dans la nuit si l'coeur t'en dit
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : h24 en proie à de bas instincts, surtout lorsqu'elle me laisse sur ma faim.
Je viens de : Mexico (quartier de haute sécurité).
Dans la vie, je suis : en cavale, trafiquant d'armes à la solde des Bulger
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Taylor Kitsch

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : March Hare
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/12/2019
, d'où les : 1413
messages, dont : 335
rps. Merci aux doigts de fée de : myself
. Pour finir, je joue également : A. Piotr Linoge /Trent N. Miller
JE SUIS TOMBÉ DE L’UTÉRUS DE MA MÈRE
Ride On 3Zd9r
J'AI HEURTÉ LE SOL ET J'AI COMMENCÉ
A RAMPER VERS MA TOMBE

(JUILLET 90) Né à Boston ♢ Greffé du cœur à 10 ans, il s'est pris d'amitié pour 3 autres écorchés de la vie. A eux quatre ils sont les bracelets rouges du Memorial Hospital ♢ (2012 à 2015) Étudiant en Droit à Harvard ♢ Wide receiver dans son équipe de FA ♢ Plusieurs fois interpellé à la sortie des bars ♢ (2015) Formation de la Police de comté ♢ Suite à une énième bagarre dans un bar, son supérieur décide dans un premier temps de le réprimander puis l’envoie en stage au sein du SWAT pour le calmer ♢ (ÉTÉ 2019) il part avec deux collègues au Mexique mais se fait piéger par ces deux derniers. ♢ Il est incarcéré à Mexico pour trafic de stupéfiants pendant près de 10 mois ♢ Devient Receleur entre ces murs et rentre dans les rangs des knights templar sous la bienveillance del " Tio" ♢ Il s'évade et poursuit ses activités avec les Sinaloa (cartel allié des knights templar) jusqu'à avoir amassé assez pour rentrer au pays ( fin aout 2020)

Dépendant à vie d'un traitement anti-rejet ♢ Il consomme avec modération des stupéfiants depuis son séjour au Mexique ♢ Attachant mais Froid comme la pierre ♢ Travaille au noir ♢ Se fait discret depuis son retour ♢ Parle l'anglais et un peu l'espagnol ♢ De solides connaissances en armes à feu ♢ Membre des Soul Stealers ♢ Le bracelet de sa montre dissimule partiellement le tatouage du gang ♢ Croit en la Llorona et aux mythes mexicains ♢ ASMR, s'endort systématiquement qd on lui carresse le dos.


[ ◊ N O T E B O O K ◊ ]
Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto2_250 Ride On 1p5Dg Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto1_250

JOEY l Protégée et amante torturée, il ne se plait uniquement que dans ses draps froissés.
JUDE l Ami d'enfance; bracelet rouge.
SUMMER l Amie d'enfance; crush de toujours ; bracelet rouge.
SNOW l Ami d'enfance perdu de vue ;; confiance absolue, colocataire, frère d'armes pour qui il donnerait sa vie.
HAIWEE l Autrefois sa risée, il la considère aujourd'hui comme la petite sœur qu'il n'a jamais eue.
RAKEL l Ex du temps du SWAT;; très très compliqué.
TAYLOR l Ange gardien, toubib attitrée, dans le secret.
SHANNON l Mentor à l'époque où il était un bleu. complicité.
ALBUS l Ami de l'université sur qui il peut compter pour des renseignements.
DEVON l A la tête des Soul Stealers; son N+2, mort officiellement
LYRA l Ex petite amie du chef de groupe et apprentie.
CONNOR l Frère cadet de Devon ; son N+1.
DEIRDRE l Surveillance rapprochée qui s'est transformée en un job à temps partiel;; garde du corps le temps qu'elle ponde son gosse.
MAEVE l Surveillance à la demande de Shannon.
VARECK l Membre des Soul avec qui il s'entend.


WARNING // concernant Dutch:: Cruauté mental ;; Meurtre ;; Sexe ;; Kidnapping ;; Séquestration ;; Torture ;; Mutilation/Scarification ;;
TRIGGER // refuse de jouer ; Rien A Signaler


LIEN DU POST
Dim 25 Avr - 10:29

ft. @Joséphine Porter
___ ♪♫♪ ___
Le Sidh 23h48
21/03/2021

Ride On

Elles sont encore nombreuses les racoleuses à rabattre la clientèle vers cet endroit, marketing savamment supplanté dans la branche de la haute société, escortes au temps libre mis à profit dans de pompeuses soirées. Elles ont carte blanche pour les attirer jusqu’ici tout en se préservant, gardant une marche de manœuvre pour assurer leur propre sécurité. Très souvent elles disposent sur elles de moyens tout à fait conventionnels pour calmer les clients les plus récalcitrants mais couteaux et bombes au poivre restent les plus appréciés bien que la possession d’armes blanches fasse toujours grincer des dents. Il suffirait que leurs mains soient branlantes au moment de leur usage pour que ça se retourne contre elles d’où les réticences de certains dans le personnel.   Mais la porte s’ouvre dans mon dos brusquement pour voir ma rousse cracher son poison, « Un jour », et la claquer à peine a t'elle eu le temps d’en passer le palier pour venir s’adosser contre une fois refermée. Son regard assombri en dit long sur ses émotions, braquée contre quelque chose qui vient visiblement de l’indisposer. « je la brûlerai. » Ne disant rien j’ai pourtant, très étonné par cette révélation, hoché de la tête et roulé du regard en l’écoutant fulminer de sombres prédictions. « Ou peut-être du poison, qui sait. » Ça lui ressemblerait presque déjà plus, choisir la voie la plus immorale avec une lente agonie en option. A vouloir pousser le vice, je lui ai tout de même posé la question quitte à me prendre une réflexion, amusé par cette jalousie subite qui l'anime sans raison. « Qui donc ? » Même si je me doute déjà de sa réponse puisque nos chemins n’ont été espacés que de quelques minutes d’écart. Elle a très certainement dû la croiser elle aussi dans le couloir.

Je me suis rapproché, délaissant la fenêtre au profit du lit sur lequel je suis venu m’assoir pour m’écrouler, un bras venu percuter mon torse en négligeant la force de la gravité et me mettre à penser, le regard perché sur les moulures que peu s’obstinent à détailler. « Mauvaise idée » parce que même si c’est délicat de l’avouer, elle rapporte beaucoup trop à cet établissement pour se permettre de s'en débarrasser. « Il faudrait que tu la remplaces après » et passer tes nuits à cet étage, à courber l’échine face aux envies répétées, user tes ongles laqués et ta langue sur les queues dressées comme n’importe laquelle de ces employées, une concession que je ne suis pas prêt d’accepter.  



Donne un masque à un homme

et il te montrera son vrai visage

Dutch B. Cooper omg mes feels

every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, obligatoirement, Jo à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : indéniablement attachée à un certain D.B.C.
Je viens de : France, là où je suis née, mais j'ai erré dans les rues New-yorkaises une année
Dans la vie, je suis : barmaid principale du Sidh
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 1333
messages, dont : 331
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Taylor , Snow, Haiwee.
Ride On 10c8407ec0c721c0e7a182e72b3a2a3d024e04c3

Ride On 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayé d'en finir plusieurs fois

Ride On 9uc1
Ride On 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | le seul qui anime sa flamme.
RAPHAEL | ami le plus précieux, confident.
DOLLY | âme jumelle, amitié sans pareille.
LYRA | patronne et alliée.
MADISON | frère qu'elle n'a jamais eu.
YIREN | collègue, protégée.
EMERSON | ancien protecteur.
ZACH | ex à raphael, ami/ennemi
VESTA | ancienne collègue du Nirvana, véritable amie.
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.
GRESHAM | animosité.

Ride On 9uc1


Ride On Tumblr_pd292nIlLS1waknn1o5_250



WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. Infertilité. TRIGGER // refuse de jouer ; viol, pour les rapprochements physiques, me consulter.

EN COURS /

Albus 1#; Dutch 2#; Dutch 3#; Emerson 1#; Dutch 6#; Dutch 7#

FEVRIER : Piotr 02/02 ; Dutch 16/02 ; Vareck 26/02

MARS : Dutch 16/03 ; Ren - 17/03 ; Dutch 22/03

AVRIL : Dutch - 01/04 ; Raph - 09/04 ; Trent - 17/04 ;

MAI ;
Madison ;
Dolly ;
Lyra ;

Ride On D9flzcr
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

LIEN DU POST
Mar 27 Avr - 23:14


Corter - Ride On
21/03
The Sidh
Elle est passée d’une émotion vive à une autre trop intrusive. Violée mentalement par une jalousie qui pourrait s’en devenir maladive. Elle est comme ça, Joey, trop possessive, quand elle aime, c’est toujours trop fort, et quand elle hait, c’est pire encore. Elle revendique ses propriétés, en amour, comme en amitié. Et c’est bien la preuve qu’elle ne sait pas le faire correctement, aimer. Quand lui s’acoquine de la situation ; « Qui donc ? » et il les brûle, ses lèvres, le « joue pas aux cons. » Mais parce qu’elle fulmine, elle ne répond. Elle se contente de mordre sa langue, pour l’empêcher, d’être vicieuse jusqu’à la déraison.

Tandis qu’elle ne bouge pas, elle l’observe faire l’inverse, s’asseoir pour s’allonger, pour expirer « Mauvaise idée » seulement c’est tout le contraire qu’elle est, à ce moment même, en train de penser. Plus l’image se dessine dans sa tête, plus elle se dit qu’elle serait plus belle à contempler raidit, sa silhouette. « Il faudrait que tu la remplaces après » elle en crache un soupir, mauvais. Se débattant mentalement pour ne pas s’approcher, alors que lui n’a pourtant rien fait. Elle est plongée dans une folie furieuse qui la pousserait presque à retourner confronter la tapineuse. Mais elle a aussi, cette conscience, celle qui essaie d’apaiser et contourner les nuances. D’une Joséphine qui se perd dans sa véhémence.

Rendant les armes, ou à peu près, face à sa propre déficience mentale, elle fend l’espace, pour se positionner au-dessus de lui, dominatrice sans égale. Andromaque qui remonte ses paumes à la hauteur du cou de cet homme qui lui a indéniablement manqué… Elle resserre avec parcimonie son emprise, à la mesure de la pression, ses émotions, elle maîtrise, elle s’empreinte jusqu’à ressentir les pulsations de ses jugulaires. Elle voudrait qu’il lui dise que c’est elle, qu’il préfère. Qu’elle est l’unique sachant au mieux, le satisfaire. « Pourtant ça ne t’a pas gêné, de baiser avec une traînée. » Avant elle, acerbe Joey.

        


Only twenty minutes to sleep, but you dream of some epiphany, just one single glimpse of relief, to make some sense of what you've seen... With you I serve, with you I fall down, down. by anaëlle.

D.B.C ♥

Joséphine Porter omg mes feels

Ride On RZwk7
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, Cambridge, chez un ami
et j'y ai posé mes valises depuis : que j'ai brisé mes chaînes, que je me suis fait la belle
. Tu peux m'appeler : au plus tard dans la nuit si l'coeur t'en dit
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : h24 en proie à de bas instincts, surtout lorsqu'elle me laisse sur ma faim.
Je viens de : Mexico (quartier de haute sécurité).
Dans la vie, je suis : en cavale, trafiquant d'armes à la solde des Bulger
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Taylor Kitsch

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : March Hare
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/12/2019
, d'où les : 1413
messages, dont : 335
rps. Merci aux doigts de fée de : myself
. Pour finir, je joue également : A. Piotr Linoge /Trent N. Miller
JE SUIS TOMBÉ DE L’UTÉRUS DE MA MÈRE
Ride On 3Zd9r
J'AI HEURTÉ LE SOL ET J'AI COMMENCÉ
A RAMPER VERS MA TOMBE

(JUILLET 90) Né à Boston ♢ Greffé du cœur à 10 ans, il s'est pris d'amitié pour 3 autres écorchés de la vie. A eux quatre ils sont les bracelets rouges du Memorial Hospital ♢ (2012 à 2015) Étudiant en Droit à Harvard ♢ Wide receiver dans son équipe de FA ♢ Plusieurs fois interpellé à la sortie des bars ♢ (2015) Formation de la Police de comté ♢ Suite à une énième bagarre dans un bar, son supérieur décide dans un premier temps de le réprimander puis l’envoie en stage au sein du SWAT pour le calmer ♢ (ÉTÉ 2019) il part avec deux collègues au Mexique mais se fait piéger par ces deux derniers. ♢ Il est incarcéré à Mexico pour trafic de stupéfiants pendant près de 10 mois ♢ Devient Receleur entre ces murs et rentre dans les rangs des knights templar sous la bienveillance del " Tio" ♢ Il s'évade et poursuit ses activités avec les Sinaloa (cartel allié des knights templar) jusqu'à avoir amassé assez pour rentrer au pays ( fin aout 2020)

Dépendant à vie d'un traitement anti-rejet ♢ Il consomme avec modération des stupéfiants depuis son séjour au Mexique ♢ Attachant mais Froid comme la pierre ♢ Travaille au noir ♢ Se fait discret depuis son retour ♢ Parle l'anglais et un peu l'espagnol ♢ De solides connaissances en armes à feu ♢ Membre des Soul Stealers ♢ Le bracelet de sa montre dissimule partiellement le tatouage du gang ♢ Croit en la Llorona et aux mythes mexicains ♢ ASMR, s'endort systématiquement qd on lui carresse le dos.


[ ◊ N O T E B O O K ◊ ]
Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto2_250 Ride On 1p5Dg Ride On Tumblr_ntto93O2Mr1s719xto1_250

JOEY l Protégée et amante torturée, il ne se plait uniquement que dans ses draps froissés.
JUDE l Ami d'enfance; bracelet rouge.
SUMMER l Amie d'enfance; crush de toujours ; bracelet rouge.
SNOW l Ami d'enfance perdu de vue ;; confiance absolue, colocataire, frère d'armes pour qui il donnerait sa vie.
HAIWEE l Autrefois sa risée, il la considère aujourd'hui comme la petite sœur qu'il n'a jamais eue.
RAKEL l Ex du temps du SWAT;; très très compliqué.
TAYLOR l Ange gardien, toubib attitrée, dans le secret.
SHANNON l Mentor à l'époque où il était un bleu. complicité.
ALBUS l Ami de l'université sur qui il peut compter pour des renseignements.
DEVON l A la tête des Soul Stealers; son N+2, mort officiellement
LYRA l Ex petite amie du chef de groupe et apprentie.
CONNOR l Frère cadet de Devon ; son N+1.
DEIRDRE l Surveillance rapprochée qui s'est transformée en un job à temps partiel;; garde du corps le temps qu'elle ponde son gosse.
MAEVE l Surveillance à la demande de Shannon.
VARECK l Membre des Soul avec qui il s'entend.


WARNING // concernant Dutch:: Cruauté mental ;; Meurtre ;; Sexe ;; Kidnapping ;; Séquestration ;; Torture ;; Mutilation/Scarification ;;
TRIGGER // refuse de jouer ; Rien A Signaler


LIEN DU POST
Jeu 29 Avr - 11:10

ft. @Joséphine Porter
___ ♪♫♪ ___
Le Sidh 23h48
21/03/2021

Ride On

Ce sont ses talons qui en premiers font échos à mes pensées puisque même sans la regarder je sais d’ores et déjà qu’elle se rapproche avec une détermination qu’elle me prouve une fois ses genoux venant se positionner de part et d’autre sur le matelas qui s’enfonce. Elle prend son temps, assure ses soutiens en s’asseyant sur ce qui lui appartient, pour une fois calée sur mon bassin s’adonner à des gestes assassins. Ses doigts serpentent jusqu’à mon cou, en étreignent la liberté juste assez pour ressentir l’inconfort de cette gêne occasionnée. D’une paume j’ai voulu l’arrêter parce que je la sais sous le joug de ses émotions et qu’il n’y a pas pire qu’une femme jalouse se faisant des idées. Pourtant je n’en ai rien fait, sous le pouvoir de ses mains qui, posées sur ma peau, trahissent ses noires pulsions. « Pourtant ça ne t’a pas gêné, de baiser avec une traînée. » Sauf que contrairement à toi, elle, elle ne m’a jamais parlé d’exclusivité. Ce n’était que de la baise arrangée, un accord mutuel nous apportant à tous deux de quoi trouver satisfaction : elle du fric facile et moi de l’occupation, une façon comme une autre de me détendre après une dure journée à cavaler. Elle a resserré l’étau de ses phalanges, le vermillon de ses ongles s’enfonçant doucement dans le derme qu’elle souhaite voir opprimé, apposant sa griffe invisible qui dans quelques secondes ne le sera plus tant dans une saignée.  « Ça ne m’a pas gêné d’aller te ramasser. » Attention à ce que tu fais Joey, tu sais que je peux me rebiffer pour te l’avoir déjà démontré même si je suis décidément curieux de voir jusqu’où tu pourrais aller.

La déglutition est douloureuse et pourtant sous son emprise l’esprit s’échauffe même si ma confiance lui est toujours acquise. Jouir de l’instant alors qu’il est dangereux de la contrarier, fusiller l’azur qu’elle allonge sous ses paupières fardées, et la calmer de mes mains qui vont sur ses cuisses s'imposer à hauteur de ce qu'elle me fait endurer. « Tu t'en crois capable, » de venir à bout de moi alors que beaucoup d’autres ont tenté et ont lamentablement échoué. C’est beau de rêver. Alors le bras s’allonge dans un mouvement calculé jusqu’à sa nuque, empoigne avec vigueur sa chevelure ambrée pour la pousser à s’approcher puisque je ne peux bouger, c’est elle qui en a ainsi décidé. Ses lèvres teintées sont apprivoisées d’un soupir que je ne peux retenir avant de m’y épancher, la narguant d’un sourire une fois que j’en ai terminé : « Alors j’vous ai manqué... »  Toujours la pute d’intégrée dans la conversation.



Donne un masque à un homme

et il te montrera son vrai visage

Dutch B. Cooper omg mes feels

every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, obligatoirement, Jo à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : indéniablement attachée à un certain D.B.C.
Je viens de : France, là où je suis née, mais j'ai erré dans les rues New-yorkaises une année
Dans la vie, je suis : barmaid principale du Sidh
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 1333
messages, dont : 331
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : Taylor , Snow, Haiwee.
Ride On 10c8407ec0c721c0e7a182e72b3a2a3d024e04c3

Ride On 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayé d'en finir plusieurs fois

Ride On 9uc1
Ride On 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | le seul qui anime sa flamme.
RAPHAEL | ami le plus précieux, confident.
DOLLY | âme jumelle, amitié sans pareille.
LYRA | patronne et alliée.
MADISON | frère qu'elle n'a jamais eu.
YIREN | collègue, protégée.
EMERSON | ancien protecteur.
ZACH | ex à raphael, ami/ennemi
VESTA | ancienne collègue du Nirvana, véritable amie.
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.
GRESHAM | animosité.

Ride On 9uc1


Ride On Tumblr_pd292nIlLS1waknn1o5_250



WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. Infertilité. TRIGGER // refuse de jouer ; viol, pour les rapprochements physiques, me consulter.

EN COURS /

Albus 1#; Dutch 2#; Dutch 3#; Emerson 1#; Dutch 6#; Dutch 7#

FEVRIER : Piotr 02/02 ; Dutch 16/02 ; Vareck 26/02

MARS : Dutch 16/03 ; Ren - 17/03 ; Dutch 22/03

AVRIL : Dutch - 01/04 ; Raph - 09/04 ; Trent - 17/04 ;

MAI ;
Madison ;
Dolly ;
Lyra ;

Ride On D9flzcr
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

LIEN DU POST
Dim 2 Mai - 16:50


Corter - Ride On
21/03
The Sidh
Assujettie à sa rancœur, la Joséphine affaiblie par le diable venu entaché son cœur. De se rappeler qu’il a pu la faire crier, elle aussi, elle en a horreur. Elle n’irait pas jusqu’à penser qu’elle pourrait en vomir, parce qu’elle est consciente du fait que pour le passé, l’on n’est pas en droit de punir. Mais Cooper a envie de jouer, et la rousse est bien trop simple à enflammer. « Ça ne m’a pas gêné d’aller te ramasser. » La pique est belle, elle se doit de l’avouer, même si sa langue putassière, elle aimerait la mordre jusqu’à la voir saigner. Pour avoir insinué qu’elle est égale à celle qu’il a pu payer. « Méfie-toi.* » A trop jouer, on se brûle parfois. Elle s’estime peu, de façon générale, mais plus qu’une simple putain, bien qu’elle en prenne les airs lorsqu’il marque son corps de pervers desseins.

Elle en renforce la pression qu’entretient ses mains. « Tu t'en crois capable, » un jour, peut-être, s’il venait à réellement l’abîmer. S’il envisageait de sortir de sa vie. Parce qu’elle est meurtrière, sa folie. Aussi forte que ce qu’elle peut ressentir pour lui. Elle en retient son souffle quand il vient y mêler le sien, car il l’harponne de sa main, et transforme la perfidie en divin. C’est avec force qu’elle l’embrasse et les mêmes sentiments décuplés quand il avorte le baiser. Et son sourire fier vient l’attaquer, en prémices des mots prononcés « Alors j’vous ai manqué... » Ses paupières soulignées de noir s’abaissent lui donnant, un temps de répit, une fraction de seconde pour ne pas sombrer.

Alors qu’elle remonte avec lenteur ses paumes pour enserrer de part et d’autre sa mâchoire, ses pouces soulignant, avec affection, de chaque côté l’arc de son sourire, la satire nuançant ses dires, « A croire que ça te plaît. » De la voir dans cet état, victime de ses émotions, à les voir éclater sur les murs de cette chambre synonyme de perdition, pièce dans laquelle elle t’a déjà montré l’ampleur de sa dévotion, quand tu l’as ramassée et maintenant prête à te revendiquer comme propriété. Plaisir d’entretenir la jalousie … Mais aussi le fait que oui, elle a été violée par le manque, à te désirer plus fort, plus encore, jusqu’à la démence. Assaillie par la véhémence, faute de sa non-présence. « J’ai à peine remarqué ton absence. » Mensonge au goût de vengeance. C’est là, qu’elle t’aime le mieux, quand au milieu de sa candeur, de son orgueil faussement vaniteux, elle t’offre un sourire, taquine, et la vérité dans le bleu de ses yeux. Le monde, sans toi, il est ennuyeux.

        


* Prononcé en français :heaart:


Only twenty minutes to sleep, but you dream of some epiphany, just one single glimpse of relief, to make some sense of what you've seen... With you I serve, with you I fall down, down. by anaëlle.

D.B.C ♥
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: