(billie) beautiful paris


(billie) beautiful paris 3ea09a9bf17197993e7bf5611c1668e36f044004
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans le centre ville au dessus de The Victor avec Andréa et Lana. J'ai également une chambre à la Dudley
et j'y ai posé mes valises depuis : 5 ans
. Tu peux m'appeler : Eo
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : amoureuse, le coeur brisé.
Je viens de : Ellsworth, dans le Maine.
Dans la vie, je suis : étudiante en journalisme et psychologie et assistante journaliste pour The Boston Globe
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Madelaine Petsch.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : lovebug (marie)
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/10/2013
, d'où les : 21273
messages, dont : 269
rps. Merci aux doigts de fée de : lumos solem ♡ (avatar), TRUE DAMAGE. (signa) et moi (code profil)
. Pour finir, je joue également : jude montgomery (p. badgley) & meaghan flores (a.n. king)
(billie) beautiful paris 8u5qw5n
(billie) beautiful paris Ef5655a492f1bdc77f420f6feed5772e242820c0(billie) beautiful paris UMR7i5s
☾ I LOVE IT WHEN YOU'RE SCREAMING MY NAME

Infos ⊹ a grandi dans la petite ville d'Ellsworth, dans le Maine » sa petite soeur, Lily, est décédée dans une fusillade dans son lycée il y a quatre ans » s'en est toujours voulue car elle a poussé sa soeur à rester en cours ce jour-là » elle a apprit qu'elle avait une demie-soeur mais n'en sait pas plus sur le sujet pour le moment » elle voudrait devenir journaliste » féministe, elle défend la cause des femmes et n'hésite pas à aller défiler dans la défendre » elle est contre le porte d'armes aux US

(billie) beautiful paris Tumblr_inline_ptvj49XqGn1t1u175_250(billie) beautiful paris UMR7i5s (billie) beautiful paris Tumblr_inline_ptvj3pUQcY1t1u175_250
DON'T YOU EVER LEAVE ME ALONE ☾

Caractère ⊹ Grande gueule, elle n'a pas sa langue dans sa poche » Curieuse, elle aime fourrer son nez un peu partout, même si ça n'est pas toujours une bonne idée » Intelligente, elle est très maligne » Manipulatrice, elle peut facilement se faire passer pour quelqu'un d'autre afin de manipuler les gens » Loyale, elle va aider ses amis peu importe le prix à payer » Sarcastique, elle peut laisser parfois les gens perplexe sans qu'ils ne sachent ce qu'elle veut dire » Calme, elle est observatrice et réfléchie » Naïve, elle a tendance à voir le bon en premier et ne se méfie pas assez.

(billie) beautiful paris 8u5qw5n


(billie) beautiful paris 8u5qw5n
(billie) beautiful paris UMR7i5s(billie) beautiful paris Tumblr_puxhasmJtS1rz101bo1_250
☾ TIMELINE

Janvier 2020 ⊹ intègre la Dudley House Février 2020 ⊹ lors de son bizutage, elle tombe sous le charme de Teresa avec qui elle flirte Mars 2020 ⊹ elle emménage dans un appartement en dehors de la Dudley avec Andréa et Alice, elle continue de se rapprocher de Teresa avec qui elle a un premier rancart Avril 2020 ⊹ elle rencontre DeSean lors d'une interview pour le Boston Globe. Elle invite Teresa à aller au bal avec elle. Elles couchent ensemble. Finalement, parce que cette dernière n'est pas prête à être dans une relation, elles finissent par décider de ne pas aller au bal ensemble Mai 2020Teresa décide de ne plus voir Eo car elle a rencontré quelqu'un et elle est tombée amoureuse de lui, ce qui fait beaucoup de mal à Eo qui s'était attachée. Juin 2020 ⊹ Les filles accueillent Lana au sein de la coloc. Juillet 2020 ⊹ Départ pour le summer camp 2020 en asie, Eo est la chef d'équipe des Shōri avec Sofia avec qui elle se rapproche et devient amie. Elle provoque une rencontre sur Meetsa avec Aidan pour essayer d'aider Sofia dans sa relation avec lui. Par son biais, elle rencontre Dylan à la fin du mois. Août 2020Dylan propose à Eo de partir en Australie avec lui à la fin du SC. Elle accepte, mais celui-ci la lâche pour retrouver Aidan et Jax. Elle propose à la fin du mois à Sofia de se présenter avec elle à la présidence de la Dudley House à la rentrée. Septembre 2020 Défaite à la présidentielle de la Dudley House, Eo a une petite baisse de morale suite à tous ses échecs de cette année. Octobre 2020 Sa coloc Lana disparait mystérieusement. Elle contre Gustin et a deux dates avec lui mais cela tourne un peu mal. Elle est chez le collectionneur quand on retrouve tous les disparus. Novembre 2020 en cours

(billie) beautiful paris KNZKQS5

☾ WARNING
concernant personnage : mort/fusillade

☾ TRIGGER
refuse de jouer : sexe cru et détaillé (favorise les éclipses ou l'abstrait), inceste

☾ PRÉFÈRENCES DE JEU
Joue uniquement au feeling, je prévoie très peu de choses à l'avance.
Active en SMS, RPs & Quick'n'Talk.

LIEN DU POST
Mer 10 Fév - 6:42

beautiful paris
→ ft. @Billie O'Malley  

Qui aurait pu croire qu'à peine une semaine après ma rupture, j'allais m'envoler pour Paris ? Ce voyage, je l'avais prévu avec Gen. Ce dernier, lui aussi friand d'histoires d'horreur en tout genre, avait accepté de m'accompagner puisqu'il s'agit là du cadeau de Noël de la présidente de ma maison. Je pensais vouloir tout annuler lorsque Gen m'a quitté, mais après réflexion, je me suis dit qu'un voyage ne me ferait en fait pas de mal, l'occasion de changer d'air, de souffler un peu. Qui plus est avec Billie, qui je sais, aime tout autant que moi ce genre d'aventure. J'ai eu l'impression de m'être complètement perdue cette semaine et la jeune femme pétillante et pleine de vie qui ravie toujours son entourage avec son sourire a totalement disparue, laissant place à une personne déprimée, aux yeux constamment rougis à force de pleurer. Oh ça oui, on peut dire que j'ai pleuré. Beaucoup. Probablement parce que je ne m'attendais pas à cette rupture vraiment brutale, à ce silence de Gen qui m'apaise mais me fait mal à la fois. J'ai apporté peu d'affaires, préférant garder de la place pour en ramener le plus possible. Première fois que la petite Eowyn va poser les pieds sur le vieux continent et en plus de la Maison Hantée de Paris et des Catacombes, j'ai hâte de pouvoir faire les magasins sur les Champs-Elysées et voir la Tour Eiffel. Emerveillées par le jet privé de Hope, Billie et moi avons passé notre temps à discuter pendant le vol alors qu'elle m'a montré des cocktail qu'elle a pu effectuer au niveau du mini-bar. La tête complètement à côté de la plaque par le décalage horaire, ma mâchoire se décroche littéralement quand j'ouvre la porte de l'appartement de la Kennedy, en plein coeur de Paris. "Oh mon Dieu", que je lance alors que je m'avance vers la grande vitre qui offre une vue magnifique sur la ville. Je me tourne vers Billie et je lui sourire. Un sourire sincère, une édition rare et limitée depuis une semaine, "J'suis contente que tu aies accepté de venir", que je lui dis alors que les chauffeurs de la famille Kennedy qui nous ont amené de l'aéroport jusqu'ici monte nos valises dans les appartements.



❝If I can't have you❞
Is it too late to tell you that everything means nothing if I can't have you? I'm so sorry that my timing's off but I can't move on if we're still gonna talk. Is it wrong for me to not want half? I want all of you, all the strings attached
(billie) beautiful paris 069a227882891fd8b475967fe3e1e430b4d4e2f0
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Manchester-by-the-Sea, avec Mickey et les souvenirs de Maverick
et j'y ai posé mes valises depuis : quatre ans
. Tu peux m'appeler : Billie, c'est bien Billie
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : volage, désintéressée.
Je viens de : Glencolmcille, cherche pas sur Google, c'est en Irlande.
Dans la vie, je suis : étudiante en sciences environnementales, serveuse au Drink et bossant dans la librairie Townsend
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Florence Pugh

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : GLEEK! ou Annabelle, c'est sympa aussi
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 18/06/2017
, d'où les : 2741
messages, dont : 106
rps. Merci aux doigts de fée de : ethereal (avatar), wiise (signa)
. Pour finir, je joue également : Alexis & Jasper
(billie) beautiful paris 3575530ce7db2ae4e9080fe5b1f5f7dc9f0f665b
(billie) beautiful paris 1506444243-1504988286-ligne1
Infos ● irlandaise, et new-yorkaise depuis ses douze ans ● brillante étudiante en sciences environnementales ● bisexuelle ● ses parents tiennent une librairie à New-York, qui périclite depuis plusieurs années ● a obtenu une bourse pour rentrer à Harvard, et travaille comme serveuse ● son petit frère a disparu alors qu’elle avait quinze ans, et n’a jamais été retrouvé ● son frère Zach et elles étaient similaires en de si nombreux points qu’on les prenait pour des jumeaux ● vit avec son fantôme depuis, qui lui est apparu plusieurs semaines après sa disparition ● ses parents n’ont jamais accepté l’idée de sa mort, et gardent espoir de le retrouver un jour ● ses yeux sont verts clairs ● vit intensément, se nourrissant d’adrénaline ● se coupe les cheveux elle-même, et devient une experte du carré bordélique ● fait la collection des peluches Aristochats, et particulièrement O’Malley pour des raisons évidentes ● cuisine souvent, pas toujours très bien, mais adore essayer des plats de tous les horizons, surtout quand le nom est imprononçable ● déteste le café et ne boit que du chocolat ● fervente défenseure de la cause animale et de l’écologie, elle donne régulièrement de la voix dans les manifestations ● apprentie passeuse d’âmes, elle développe une capacité à communiquer avec les personnes décédées ; ce don la rassure plus qu’il ne l’effraie, même si elle ne le maîtrise pas encore très bien ● ses parents lui ont collé le mot « folie », si bien qu’elle n’a plus jamais parlé à personne de sa petite particularité ● prends toutes les nouvelles avec un optimisme et une légèreté déconcertante ● galère à s’accrocher aux autres, à accorder sa confiance, ne voyant que le temporaire de la vie ● son corps est jonché de cicatrices causées par ses escapades nocturnes avec son frère ● se met rarement en colère ; du moins pas publiquement ● tantôt négligée, tantôt féminine, elle s’adapte à son environnement ● la plupart de ses vêtements ont été trouvés dans des friperies, ou achetés d'occasion sur internet ● bénévole pour la SPA ● incapable de montrer ses failles ● si on l’interroge sur son futur, elle vous parlera de son métier, jamais d’enfant ou de mariage ● Billie, elle s’en fout ; de toi, de moi, de son futur et de son passé. Elle se moque de s’écorcher les genoux sur le sol, des mots qu’on dit sur son chemin et d’écraser ses lèvres contre des bouches inconnues.

Présent : UC

Son caractèremaladroite les jambes qui courent trop vite, les épaules qui se cognent, les genoux qui rencontrent les graviers ; l’esprit virevolte et va souvent là où il ne faut pas. La concentration s’évapore, et elle se perdrait dans sa propre chambre ● obstinée l’idée qui vire à l’obsession, et plus rien ne compte pour o’malley. allez-y, gueulez, ligotez-lui les poignets, essayez et regardez-la se défaire, s’enfuir pour se vautrer dans son objectif ● imprudente ce qui a perdu le petit frère, ce qui perdra la grande sœur. le corps demande sa dose d’adrénaline, l’esprit veut toujours plus de nouveautés, de découvertes, il veut voir jusqu’où elle tiendra. jusqu’à quand elle flirtera avec la ligne, sans s’y étrangler. ● lunaire les yeux se perdent à côté, te loupent, regardent ailleurs. l’attention saute et s’évade, s’invente d’autres réalités. billie, elle est ailleurs, mais elle essaye de vivre autant qu’elle rêve ● effrontée les mots se moquent bien de la barrière de ses lèvres fines, ils passent les protections et se balancent là, contre les gens ; ils blessent, parfois, ils font rougir d’autres fois. l’insolence dans les prunelles qui fixent, et la rébellion est proche. l’autorité la dérange, elle ne s’y plie que lorsque ça l’arrange ● ambitieuse un jour, elle changera le monde. Ou peut-être le prochain, pour le rendre plus beau, plus humain, plus solidaire. car oui, o’malley a de grandes idées ● maline, elle a aussi une très bonne mémoire, surtout pour les choses qui ne servent à rien. L’ingénue se sort des situations par des tours, des esquives, jamais par la violence ● menteuse avec elle, avec les autres. billie dissimule son don, ou sa punition comme vous voulez, elle dissimule ses états d’âmes, ses fragilités, elle barricade l’ensemble derrière un sourire dégoulinant de malice ● solitaire ses alliés fidèles sont rares, tellement elle est sélective. Les gens l’ennuient la plupart du temps. Il lui faut ce truc dans le regard, ce sourire qui s’éternise, cette rage qui perle, il lui faut ce truc qui fera qu’elle attardera ses prunelles transparentes sur vous ● fragile comme ce fil qu’on tend trop fort, sur lequel on s’acharne, pour qu’il forme une tête de smiley souriant. demoiselle à la famille décimée, aux parents qui s’éloignent, et entourée de bien trop de personnes d’un monde éteint, tient sur sa corde, manquant à chaque pas de s’enfoncer dans la dépression qui habite ses patriarches. mais, écoutez-la déblatérez ses conneries, faites-vous berner, aidez-la

(billie) beautiful paris Tumblr_inline_pdu6w42HEn1ricaxd_540
(billie) beautiful paris 1506444243-1504988286-ligne1
liens a rajouter : maverick - eowyn - orphéa - mickey - alyssia - archer - alan

WARNING // concernant Billie :
- dépression
- morts/esprits/fantômes
- disparition

TRIGGER // refuse de jouer ;
- sexe détaillé, sauf exception intéressant l'intrigue entre les persos

LIEN DU POST
Jeu 18 Fév - 22:54

beautiful paris
→ ft. @Eowyn Clark 

C’est comme retrouver une ville qu’on connait, une maison qu’on a déjà visité, se raccrocher à des souvenirs pas si vieux. Vie étrange, qui réserve à la demoiselle aux voyages absents pendant de si nombreuses années, une nouvelle existence faite de nouveaux paysages. D’une richesse qu’elle ne voyait qu’aux doigts des bourgeoises. Le jet est une partie du plaisir, une découverte en soi. O’Malley s’exécute derrière le bar, et déballe ses connaissance en matière l’alcool et d’alliance de gouts. Eowyn est une bonne gouteuse. Eowyn est surtout le vrai sujet de ce voyage. Eowyn et son cœur brisé, et la place libre qu’elle a laissé, que la blonde a prise. Habiter des endroits vides, c’est un peu une spécialité. Faire de grands gestes, parler fort. Parler trop. Arriver dans la chambre, ouvrir grand les yeux. Sur le mobilier, sur la vue – déjà sublime de loin, sur les chauffeurs qui s’affèrent avec les valises. Malaise soudain. « A.. attendez ! » Les mains fouillent dans les poches, puis dans le petit sac déjà largué sur le sol, à côté d’un fauteuil. « Faut leur donner quelque-chose, non ? » Avoir des esclaves, c’est pas franchement mon habitude tu vois. J’sais pas comment font ceux avec un compte en banque bien rempli. Surement qu’ils ne font pas comme moi, à refourguer dans la poche de l’un d’eux un billet froissé. Le type a l’air plus mal à l’aise qu’heureux. Mais, les épaules se haussent, et retour à la contemplation. « J’suis super contente d’être là. » Les prunelles balayent, et s’arrêtent sur la rousse. « Merci de m’avoir invité. » J’oserais jamais m’offrir ça. J’me sentirais pas légitime à marcher au milieu de ce luxe. Mais avec toi, ça ressemble à un jeu. « Même si tu vas regretter, quand tu vas m’entendre parler en dormant. » Un rictus amusé, mais la vérité n’est pas altérée pour autant. Les doigts sur la vitre, sans respect pour les nettoyeurs. « Prête à passer un week-end en tant que reines de Paris ? » Et j’veux pas voir ton regard qui se fane. Pas quand t’es avec moi. On se moquera des amoureux, et on ignorera les cœurs qui se baladent partout. On balayera tout ça d’un rire.




si nous ne sommes que de passage
o'malley. On joue a cache-cache avec notre avenir, on danse sous les flashs pour oublier le pire. Jeunesse qui ne veut pas grandir. On s’attache, on se lâche, nous on préfère détruire. Alors on cherche un sens, quitte à faire demi-tour ; prendre en route de l’essence pour avancer d’un tour. Enfants du danger, franchement dérangés.// alaska
(billie) beautiful paris 3ea09a9bf17197993e7bf5611c1668e36f044004
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans le centre ville au dessus de The Victor avec Andréa et Lana. J'ai également une chambre à la Dudley
et j'y ai posé mes valises depuis : 5 ans
. Tu peux m'appeler : Eo
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : amoureuse, le coeur brisé.
Je viens de : Ellsworth, dans le Maine.
Dans la vie, je suis : étudiante en journalisme et psychologie et assistante journaliste pour The Boston Globe
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Madelaine Petsch.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : lovebug (marie)
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/10/2013
, d'où les : 21273
messages, dont : 269
rps. Merci aux doigts de fée de : lumos solem ♡ (avatar), TRUE DAMAGE. (signa) et moi (code profil)
. Pour finir, je joue également : jude montgomery (p. badgley) & meaghan flores (a.n. king)
(billie) beautiful paris 8u5qw5n
(billie) beautiful paris Ef5655a492f1bdc77f420f6feed5772e242820c0(billie) beautiful paris UMR7i5s
☾ I LOVE IT WHEN YOU'RE SCREAMING MY NAME

Infos ⊹ a grandi dans la petite ville d'Ellsworth, dans le Maine » sa petite soeur, Lily, est décédée dans une fusillade dans son lycée il y a quatre ans » s'en est toujours voulue car elle a poussé sa soeur à rester en cours ce jour-là » elle a apprit qu'elle avait une demie-soeur mais n'en sait pas plus sur le sujet pour le moment » elle voudrait devenir journaliste » féministe, elle défend la cause des femmes et n'hésite pas à aller défiler dans la défendre » elle est contre le porte d'armes aux US

(billie) beautiful paris Tumblr_inline_ptvj49XqGn1t1u175_250(billie) beautiful paris UMR7i5s (billie) beautiful paris Tumblr_inline_ptvj3pUQcY1t1u175_250
DON'T YOU EVER LEAVE ME ALONE ☾

Caractère ⊹ Grande gueule, elle n'a pas sa langue dans sa poche » Curieuse, elle aime fourrer son nez un peu partout, même si ça n'est pas toujours une bonne idée » Intelligente, elle est très maligne » Manipulatrice, elle peut facilement se faire passer pour quelqu'un d'autre afin de manipuler les gens » Loyale, elle va aider ses amis peu importe le prix à payer » Sarcastique, elle peut laisser parfois les gens perplexe sans qu'ils ne sachent ce qu'elle veut dire » Calme, elle est observatrice et réfléchie » Naïve, elle a tendance à voir le bon en premier et ne se méfie pas assez.

(billie) beautiful paris 8u5qw5n


(billie) beautiful paris 8u5qw5n
(billie) beautiful paris UMR7i5s(billie) beautiful paris Tumblr_puxhasmJtS1rz101bo1_250
☾ TIMELINE

Janvier 2020 ⊹ intègre la Dudley House Février 2020 ⊹ lors de son bizutage, elle tombe sous le charme de Teresa avec qui elle flirte Mars 2020 ⊹ elle emménage dans un appartement en dehors de la Dudley avec Andréa et Alice, elle continue de se rapprocher de Teresa avec qui elle a un premier rancart Avril 2020 ⊹ elle rencontre DeSean lors d'une interview pour le Boston Globe. Elle invite Teresa à aller au bal avec elle. Elles couchent ensemble. Finalement, parce que cette dernière n'est pas prête à être dans une relation, elles finissent par décider de ne pas aller au bal ensemble Mai 2020Teresa décide de ne plus voir Eo car elle a rencontré quelqu'un et elle est tombée amoureuse de lui, ce qui fait beaucoup de mal à Eo qui s'était attachée. Juin 2020 ⊹ Les filles accueillent Lana au sein de la coloc. Juillet 2020 ⊹ Départ pour le summer camp 2020 en asie, Eo est la chef d'équipe des Shōri avec Sofia avec qui elle se rapproche et devient amie. Elle provoque une rencontre sur Meetsa avec Aidan pour essayer d'aider Sofia dans sa relation avec lui. Par son biais, elle rencontre Dylan à la fin du mois. Août 2020Dylan propose à Eo de partir en Australie avec lui à la fin du SC. Elle accepte, mais celui-ci la lâche pour retrouver Aidan et Jax. Elle propose à la fin du mois à Sofia de se présenter avec elle à la présidence de la Dudley House à la rentrée. Septembre 2020 Défaite à la présidentielle de la Dudley House, Eo a une petite baisse de morale suite à tous ses échecs de cette année. Octobre 2020 Sa coloc Lana disparait mystérieusement. Elle contre Gustin et a deux dates avec lui mais cela tourne un peu mal. Elle est chez le collectionneur quand on retrouve tous les disparus. Novembre 2020 en cours

(billie) beautiful paris KNZKQS5

☾ WARNING
concernant personnage : mort/fusillade

☾ TRIGGER
refuse de jouer : sexe cru et détaillé (favorise les éclipses ou l'abstrait), inceste

☾ PRÉFÈRENCES DE JEU
Joue uniquement au feeling, je prévoie très peu de choses à l'avance.
Active en SMS, RPs & Quick'n'Talk.

LIEN DU POST
Mar 23 Fév - 4:25

beautiful paris
→ ft. @Billie O'Malley  

Billie est exactement la personne dont j'ai besoin à l'heure actuelle. Parce que je sais qu'elle va réussir à m'occuper l'esprit et je sais aussi que si je lui demande d'aller à l'autre bout de Paris pour trouver une petite boutique qui vend des items de sorcelleries ou quelque chose de décalé dans ce genre là, elle ne va pas me refouler, elle ne va pas se moquer de moi parce qu'elle sera la première à vouloir trouver cette boutique elle aussi. Alors le trajet passe à une vitesse phénoménale et je suis réellement heureuse de l'avoir amené avec moi dans cette aventure. Nous avons toutes les deux la mâchoire décrochée depuis le jet et celles-ci ne font que s'ouvrir de plus en plus au fur et à mesure des découvertures : la voiture avec chauffeur et maintenant, cet appartement absolument magnifique. J'hoche la tête quand elle parle de donner quelque chose au chauffeur qui nous a monté nos valise, plongeant ma main dans ma poche pour sortir un billet que je tends à la belle blonde afin qu'elle ajoute ça à son argent. Je retire mon manteau, offre mon meilleur sourire à Billie, "Franchement, quand on me dit maison hantée, je pense direct à toi" Et ça me parait normal. Y'a pas si longtemps on était dans la maison hantée de Boston à essayer d'invoquer des esprits. Je pouffe de rire et j'hausse les épaules, "Tant que tu viens pas me parler dans les oreilles.." Parce que dans cet appartement immense, j'imagine qu'il y a plus d'une chambre et qu'on va chacune avoir le droit à notre lit king size et notre salle de bains. La vie de luxe, vraiment. La tête se hoche, grande inspiration, "J'te propose même qu'on aille se perdre dans la ville maintenant" Je grimace légèrement en regardant nos valises, "On rangera ça ce soir, non ?" Je suis un peu fatiguée du voyage et du décalage horaire, mais il y a cette excitation d'être arrivée dans une ville étrangère, dans un pays étranger. Je sors un guide de Paris dans mon sac à dos et je m'avance vers Billie, "Tu veux faire quoi ? Les tickets pour le manoir hanté sont pour demain donc on a quartier libre aujourd'hui" Et je ne veux pas en louper une miette. Plus on fera des choses, moins je penserai à Gen.



❝If I can't have you❞
Is it too late to tell you that everything means nothing if I can't have you? I'm so sorry that my timing's off but I can't move on if we're still gonna talk. Is it wrong for me to not want half? I want all of you, all the strings attached
(billie) beautiful paris 069a227882891fd8b475967fe3e1e430b4d4e2f0
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Manchester-by-the-Sea, avec Mickey et les souvenirs de Maverick
et j'y ai posé mes valises depuis : quatre ans
. Tu peux m'appeler : Billie, c'est bien Billie
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : volage, désintéressée.
Je viens de : Glencolmcille, cherche pas sur Google, c'est en Irlande.
Dans la vie, je suis : étudiante en sciences environnementales, serveuse au Drink et bossant dans la librairie Townsend
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Florence Pugh

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : GLEEK! ou Annabelle, c'est sympa aussi
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 18/06/2017
, d'où les : 2741
messages, dont : 106
rps. Merci aux doigts de fée de : ethereal (avatar), wiise (signa)
. Pour finir, je joue également : Alexis & Jasper
(billie) beautiful paris 3575530ce7db2ae4e9080fe5b1f5f7dc9f0f665b
(billie) beautiful paris 1506444243-1504988286-ligne1
Infos ● irlandaise, et new-yorkaise depuis ses douze ans ● brillante étudiante en sciences environnementales ● bisexuelle ● ses parents tiennent une librairie à New-York, qui périclite depuis plusieurs années ● a obtenu une bourse pour rentrer à Harvard, et travaille comme serveuse ● son petit frère a disparu alors qu’elle avait quinze ans, et n’a jamais été retrouvé ● son frère Zach et elles étaient similaires en de si nombreux points qu’on les prenait pour des jumeaux ● vit avec son fantôme depuis, qui lui est apparu plusieurs semaines après sa disparition ● ses parents n’ont jamais accepté l’idée de sa mort, et gardent espoir de le retrouver un jour ● ses yeux sont verts clairs ● vit intensément, se nourrissant d’adrénaline ● se coupe les cheveux elle-même, et devient une experte du carré bordélique ● fait la collection des peluches Aristochats, et particulièrement O’Malley pour des raisons évidentes ● cuisine souvent, pas toujours très bien, mais adore essayer des plats de tous les horizons, surtout quand le nom est imprononçable ● déteste le café et ne boit que du chocolat ● fervente défenseure de la cause animale et de l’écologie, elle donne régulièrement de la voix dans les manifestations ● apprentie passeuse d’âmes, elle développe une capacité à communiquer avec les personnes décédées ; ce don la rassure plus qu’il ne l’effraie, même si elle ne le maîtrise pas encore très bien ● ses parents lui ont collé le mot « folie », si bien qu’elle n’a plus jamais parlé à personne de sa petite particularité ● prends toutes les nouvelles avec un optimisme et une légèreté déconcertante ● galère à s’accrocher aux autres, à accorder sa confiance, ne voyant que le temporaire de la vie ● son corps est jonché de cicatrices causées par ses escapades nocturnes avec son frère ● se met rarement en colère ; du moins pas publiquement ● tantôt négligée, tantôt féminine, elle s’adapte à son environnement ● la plupart de ses vêtements ont été trouvés dans des friperies, ou achetés d'occasion sur internet ● bénévole pour la SPA ● incapable de montrer ses failles ● si on l’interroge sur son futur, elle vous parlera de son métier, jamais d’enfant ou de mariage ● Billie, elle s’en fout ; de toi, de moi, de son futur et de son passé. Elle se moque de s’écorcher les genoux sur le sol, des mots qu’on dit sur son chemin et d’écraser ses lèvres contre des bouches inconnues.

Présent : UC

Son caractèremaladroite les jambes qui courent trop vite, les épaules qui se cognent, les genoux qui rencontrent les graviers ; l’esprit virevolte et va souvent là où il ne faut pas. La concentration s’évapore, et elle se perdrait dans sa propre chambre ● obstinée l’idée qui vire à l’obsession, et plus rien ne compte pour o’malley. allez-y, gueulez, ligotez-lui les poignets, essayez et regardez-la se défaire, s’enfuir pour se vautrer dans son objectif ● imprudente ce qui a perdu le petit frère, ce qui perdra la grande sœur. le corps demande sa dose d’adrénaline, l’esprit veut toujours plus de nouveautés, de découvertes, il veut voir jusqu’où elle tiendra. jusqu’à quand elle flirtera avec la ligne, sans s’y étrangler. ● lunaire les yeux se perdent à côté, te loupent, regardent ailleurs. l’attention saute et s’évade, s’invente d’autres réalités. billie, elle est ailleurs, mais elle essaye de vivre autant qu’elle rêve ● effrontée les mots se moquent bien de la barrière de ses lèvres fines, ils passent les protections et se balancent là, contre les gens ; ils blessent, parfois, ils font rougir d’autres fois. l’insolence dans les prunelles qui fixent, et la rébellion est proche. l’autorité la dérange, elle ne s’y plie que lorsque ça l’arrange ● ambitieuse un jour, elle changera le monde. Ou peut-être le prochain, pour le rendre plus beau, plus humain, plus solidaire. car oui, o’malley a de grandes idées ● maline, elle a aussi une très bonne mémoire, surtout pour les choses qui ne servent à rien. L’ingénue se sort des situations par des tours, des esquives, jamais par la violence ● menteuse avec elle, avec les autres. billie dissimule son don, ou sa punition comme vous voulez, elle dissimule ses états d’âmes, ses fragilités, elle barricade l’ensemble derrière un sourire dégoulinant de malice ● solitaire ses alliés fidèles sont rares, tellement elle est sélective. Les gens l’ennuient la plupart du temps. Il lui faut ce truc dans le regard, ce sourire qui s’éternise, cette rage qui perle, il lui faut ce truc qui fera qu’elle attardera ses prunelles transparentes sur vous ● fragile comme ce fil qu’on tend trop fort, sur lequel on s’acharne, pour qu’il forme une tête de smiley souriant. demoiselle à la famille décimée, aux parents qui s’éloignent, et entourée de bien trop de personnes d’un monde éteint, tient sur sa corde, manquant à chaque pas de s’enfoncer dans la dépression qui habite ses patriarches. mais, écoutez-la déblatérez ses conneries, faites-vous berner, aidez-la

(billie) beautiful paris Tumblr_inline_pdu6w42HEn1ricaxd_540
(billie) beautiful paris 1506444243-1504988286-ligne1
liens a rajouter : maverick - eowyn - orphéa - mickey - alyssia - archer - alan

WARNING // concernant Billie :
- dépression
- morts/esprits/fantômes
- disparition

TRIGGER // refuse de jouer ;
- sexe détaillé, sauf exception intéressant l'intrigue entre les persos

LIEN DU POST
Lun 1 Mar - 18:48

beautiful paris
→ ft. @Eowyn Clark 

Les premiers pas sont saccadés, c’est comme rentrer dans un nouvel univers en déboulant par la grande porte. Le jet, le bar, l’appartement, le chauffeur, ces valises qui se portent toutes seules. La vie est plus simple, quand on a de l’argent. Tout est plus brillant, facile. Mais, gratte un peu le doré, et regarde ce qui pourri dessous. Demoiselle cligne plusieurs fois des paupières, armée d’un sourire d’idiote. Être ici, c’est oublier tout ce qui est moche sous l’or, tout ce qui reste à Harvard, Boston. Se contenter d’une ville merveilleuse à redécouvrir, errer dans les ruelles sombres, s’amuser de rumeurs sur les lieux, de bruits sourds, et de tes cheveux roux qui dégoulinent sur tes épaules. Ne pas oublier que t’es l’objectif du week-end. Na, pas de cette manière. Pas là, en tout cas. Ta peau lactée, j’la laisse comme objectif d’un autre jour. Un de ces jours où tu seras heureuse, et que t’auras pas le cœur gémissant. « Dans une autre vie j’l’aurais pas pris comme un compliment, mais.. dans celle-là, ça m’va carrément ! » Repris avec un rire. Les maisons hantées étaient bien l’une des choses qui nous rapprochait, un intérêt commun pour se qui se passe quand on trépasse. « Quoi ? Tu m’as pas fais venir pour que je te chuchote des trucs quand tu dors ? » Un sourcil haussé, et les lèvres rieuses. Les doigts poussent sa valise, pour dégager le passage. « J’avais pas franchement prévu de ranger, de toute façon. » Ouvrir la valise, y mettre le bordel en cherchant une paire de chaussettes, ne rien retrouver et galérer à la refermer en fin de week-end, voici la vie que j’ai choisis de mener. « LES CATACOMBES ! » Gueulé trop fort, ne regardant même pas le guide. « Dernière entrée à 19h30. J’propose qu’on soit les dernières. » Eviter le monde, et pouvoir en faire sa propre expérience. « Et en attendannnnnt, on faaait.. » Attrape le bouquin, ferme un œil, fait défiler les pages et s’arrête un peu au hasard. « Le Panthéon Bouddhique ! » Un jardin japonais, dont les images sur le guide donnaient plutôt envie. « Et après, c’est toi qui joue au jeu du hasard du guide. » Puis, j’ferais exprès de tomber sur la Tour Eiffel. Surtout  à l’heure où elle s’illumine.





si nous ne sommes que de passage
o'malley. On joue a cache-cache avec notre avenir, on danse sous les flashs pour oublier le pire. Jeunesse qui ne veut pas grandir. On s’attache, on se lâche, nous on préfère détruire. Alors on cherche un sens, quitte à faire demi-tour ; prendre en route de l’essence pour avancer d’un tour. Enfants du danger, franchement dérangés.// alaska
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: