(tw/hohelson) let the bullet fly


(tw/hohelson) let the bullet fly  Tumblr_ooy7wi0kfq1w9jjzno6_500
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : peu pour certains mais depuis des années pour d'autres
. Tu peux m'appeler : Miles, ni plus ni moins
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : détruit.
Je viens de : stuttgart, allemagne
Dans la vie, je suis : étudiant en droit
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : matthew daddario

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : shelbies/anya (she/her)
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 02/02/2017
, d'où les : 10967
messages, dont : 55
rps. Merci aux doigts de fée de : eunoia (av), bb nympheas (gifs)
. Pour finir, je joue également : personne.

(tw/hohelson) let the bullet fly  744559f7a96e9dbec80f2969998df4907111a0fc (tw/hohelson) let the bullet fly  1ce203a5e9344cfb8e36653ba9009f1f (tw/hohelson) let the bullet fly  8aaa1ae3bb4fd24c709117633e6e3be4657f0625

M O O D B O A R D // you're being mean today - i'm mean everyday ; after hours - velvet underground ; bad guy - billie eilish ; daddy issues - the neighbourhood ; bad boys ain't no good but good boys ain't no fun ; falling - harry styles ; memories - maroon 5 ; why not - unloved ; cigarettes after sex - k ; issues - julia michaels ;

T I M E L I N E // (1994), EDINBURGH ; naissance de miles, présumée à stuttgart, réelle à edinburgh. victime d'un trafic hospitalier à sa naissance, vendu à mr hohenstaufen. (1994), STUTTGART ; pris en charge par mr hohenstaufen et sa 'femme' qui n'adhéra pas aux tactiques douteuses de son mari. (1994-2008) ; enfance paisible, sans encombres mais non sans autorité, miles est maîtrisé au geste près. (2010) ; l'année de sa rébellion. épuisé par la dictature paternelle, poussé par sa cousine, il testera jusqu'au bout les limites de hohenstaufen sr. (2012) ; arrêté pour complice de tentative de cambriolage aux côtés de sa cousine + l'ex en cloque, naissance de caprice. son père l'obligea à assumer son nouveau rôle. (2013-2014), EUROPE ; remis sur le droit chemin, il devient l'ombre de son père dans son business en tentant de dompter sa fille, caprice. (2015), HARVARD ; après une année sans débauches, un casier judiciaire effacé, il tente et réussit l'intégration à harvard grâce à ses talents artistiques. (2016) ; bizutage à la lowell, miles fait renaître ses talents d'artiste. (JANV. 2019) ; victime des bombardements à la fête forraine bostonienne, il manque de perdre sa fille. (2019) ; découverte de ses petites soeurs jumelles. (MAI 2019) ; caprice est atteinte d'une leucémie. (OCT. 2019) ; accident de voiture, le fracassant lui et sa soeur, les deux en gardent de graves séquelles dont une perte de mémoire majeure. (JANV. 2020), NYC ; frustré par sa mémoire et l'état de santé de sa fille, il demande un transfert à NY, près de ses parents. (2020) ; début d'année glorifiante, caprice est en rémission, il retrouve petit à petit la mémoire. (JUIN 2020) ; nouvelle bombe, il découvre qu'il a été arraché à sa famille biologique. après des recherches, il les retrouve sur boston. (JUILLET 2020), BOSTON ; retour sur boston pour retrouver sa vraie famille.



WARNING // concernant Miles violence (verbale et physique), mort infantile.

TRIGGER // refuse de jouer ; cruauté animale, pédophilie, inceste - sinon ouverte à tout tant que le sujet est abordé avec respect et consentement.

Mickey Ainsworth, Cléolya Roederer, Marla Witherspoon et Aubrey Nicholson omg nos feels

LIEN DU POST
Lun 8 Fév - 0:14
Citation :
tw : alcoolisme, dépression, mort infantile, mention de fausse-couche/avortement ( bref, la joie quoi )



let the bullet fly | @Aubrey Nicholson
FEBRUARY 8TH, 6pm. quand bien même la veille avec archie avait permis d’oublier ses tourments le temps de quelques heures, ce putain de vide n’était pas entièrement comblé. ces voix, cette obscurité, cette solitude. lumière envolée, et tout aussitôt cette saleté de solitude le défiait en duel pour le mettre ko quelques heures après. quand bien même il forçait son esprit à garder deux pieds sur terre, il s’envolait contre son gré, battu face à l’évidence de la réalité. il s’envolait, vers marla, vers sa détresse, vers aubrey, vers caprice - et toute lumière éclatait. les ténèbres l’accueillirent à bras ouverts. puis plus il sombrait, plus les spiritueux incendiaient son gosier avec ferveur, découvrant qu’ils lui accordaient un répit non négligeable face aux voix, aux illusions. caprice suppliant de le sauver; marla lui imposant son abandon dans un lit ensanglanté au bas-ventre; aubrey dansant gaiement aux côtés de la faucheuse, rictus railleur dirigé vers lui. chaque verre ingurgité atténuait la vision d’horreur que la solitude lui imposait. et chaque verre s’amplifiait. si bien qu’il ignorait quand ni comment avait-il réussi à atterrir devant cette porte instable en bois, dans ce bâtiment miteux du centre ville. le crépuscule s’invitait dans boston au même rythme que miles répondait de sa confusion. lentement. puis quand une figure apparut devant ses yeux, cette même figure qui valsait avec la mort dans ses illusions, il se souvint. sortit vivement des limbes.   « Je ne veux pas que des putain de réponses sur ta pseudo mort, je veux aussi savoir si tu te rends compte du putain de mal que t’as fait ? POURQUOI tu m’as infligé ça ? » salutations, aubrey. miles beugla dans le couloir, l’alcool aidant cette franchise issue de cet esprit torturé et esseulé.

:copyright: lumos solem.
   


-- in restless dreams I walked alone narrow streets of cobblestone 'neath the halo of a street lamp. the vision that was planted in my brain still remains within the sound of silence -


dites bonjour.. oh oh:
 
...
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : à boston, six pieds sous terre
et j'y ai posé mes valises depuis : mes 16 ans
. Tu peux m'appeler : ,tu peux essayer, mais je préfère quand on ne m'appele pas
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : seule.
Je viens de : loin.
Dans la vie, je suis : morte
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Shelley Hennig.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gabrielle ou Mightyowl
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/01/2021
, d'où les : 518
messages, dont : 21
rps. Merci aux doigts de fée de : auré la talentueuse, lumos solem (avatar) & zaja (icon) ma femme d'amour darkdreams. (profil)
. Pour finir, je joue également : B. Gallois (Sydney Sweeney) V. Alvisio ( Elle Fanning) H. Brewster (Natalia Dyer)
(tw/hohelson) let the bullet fly  Tumblr_p346pimzuw1t5fs4ao1_250
aubrey nicholson
[ STUCK IN THE DOOR OF MY STATE ]

‹ 10.09.1996 · huntington, usa ›
single and hate love



WARNING // concernant (aubrey) gang, addiction (drogue), trouble d'alimentation, mort, violence (physique & psychologique), violence conjugale TRIGGER // refuse de jouer ;rien, tout me va et je respecte les décisions de tous, mais un mp est toujours préférable pour les sujets importants.

LIEN DU POST
Lun 8 Fév - 2:56
Citation :
tw : alcoolisme, drogue, violence physique, dépression, mort infantile, mention de fausse-couche/avortement ( bref, la joie quoi )


let the bullet fly | @Miles Hohenstaufen
Tout arrêter une journée, pour recommencer encore plus fort le lendemain. C'est ce qui se passe quand la ligne blanche de poudre s'aligne sur la table, même pas droite, tant elle est en manque et qu'une soirée chez Aidan c'était trop. C'est une putain de junkie qui ne se contrôle plus, qui renifle même les fines particules pour ne pas oublier une miette, qui frotte sa narine qui brûle et qui cligne à peine des yeux pour faire passer la douleur, plus apaisée d'avoir sa dose, ce moment de bonheur qui ne dure que quelques heures. Tellement défoncée, qu'elle pense qu'elle hallucine quand elle entend des coups sur la porte. Déjà énervée, elle se redresse à la hâte, prête à insulter le premier venu qui dérange la bête terrer dans un endroit miteux du centre-ville. C'est ce visage détesté, ces cris et ces accusations qui la frappent de plein fouet. Le remords qui frappe de plein fouet, le mal pointé du doigt, comme si tout était de sa faute. Son sang qui ne fait qu'un tour, qui agrippe l'homme ivre par le manteau, le tirant à l'intérieur pour le plaquer contre le mur près de la porte, fermant celle d'entrée en fracas avec son pied. Sa mâchoire qui se contracte, son venin déclenché, son regard est déjà trop noirci dans celui vitreux de Miles, presque prêt à rendre l'âme. «T'as un putain de culot de te pointer chez moi en m'accusant sur ma propre mort.» À deux pouces de son visage, elle siffle entre ses doigts, continuant de maintenir le collet de son t-shirt qu'elle trouve à travers le manteau. «N'ose même pas dire que je t'ai inglifé un truc donc j’avais pas le contrôle alors que tu te foutais complètement de mon existence Hohenstaufen. Alors non, je sais pas le mal que je t'ai fait. Demande-toi plutôt quel mal on m'a fait.» Elle continue de soutenir son regard, les phalanges blanchies, tellement elle serre fort le bout de tissus, le relâche, enfin, en butant deux trois pas vers l'arrière « C'EST QUOI TON PROBLÈME ? J'ai pas demandé à te voir.» Lionne en cage, elle tente de reprendre son calme, rôdant, prête à tout casser.

   
:copyright: lumos solem.
   


the american nightmare
welcome to your last resort, don't overlook the past if you need help finding piece of mind don't hesitate to axe they can see the vacancy so say goodbye to sanity we're here to help you on your way thank you very much enjoy your slay
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: