ISALYA + Do i wanna know ?


Aller à la page : Précédent  1, 2

ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 058f4c06fc1412165263de2dae1f2c71e69ee13f
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : cinq ans
. Tu peux m'appeler : Lya, mais c'est principalement mes proches qui m'appellent ainsi
, j'ai : 27
ans, et si t'es curieux, je suis : totalement célibataire.
Je viens de : montréal, je suis donc canadienne et avec une pointe d'italienne
Dans la vie, je suis : journaliste comme l'était mon père avant de mourrir
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : la sublima Lorena Rae.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Justine
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/01/2021
, d'où les : 110
messages, dont : 19
rps. Merci aux doigts de fée de : ajnaressources
. Pour finir, je joue également : personne d'autre.
ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_py6levVSt11v23e24o1_400 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_pyv2ei3oP41vdovhxo1_400 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 084b09bab4739cbadd70dc0a382c2d60afe9566c
TALYA BR IDGERS
⌜ · character and all · ⌟ Née le 23 septembre 1993 à Montréal, elle est canadienne, mais également des origines allemandes et italiennes. Elle grandit dans ce pays, découvre la joie de l’hiver et des mètres de neige. Elle est très intelligente, obtient des bons résultats à l’école. Déménage pour suivre son père dans ses périples, c’est ainsi qu’ils arrivent aux USA. Impossible de réellement se poser dans une ville, c’est ainsi que Talya suit les cours par internet et se détache du cursus classique de l’école. Son père est mort quand elle n’avait que huit ans, elle ne se souvient pas de tous les détails. Une seule chose lui tient tête, la souffrance à sa disparition. Sa mère décide de quitter la ville, le pays pour le bien-être de sa vie et l’emmène en France à Paris. Talya reprend une vie normale, les cours dans une école, c’est ainsi qu’elle y redécouvre la vie en groupe. Les joies de l’adolescence et des soirées avec les amis, elle profite énormément durant cette période. Alcool, le sexe, les festivals, les weekends et les vacances à l’autre bout du monde. Autant le dire, Talya a profité de sa jeunesse, elle a fait des conneries comme tous les enfants de son âge. Elle fut accepter dans l’université de Montréal pour continuer ses études. Elle quitte de nouveau ses amis, mais c’est son choix pour son avenir, elle commence des études pour devenir journaliste d’investigation, comme son père. Des études qui font son bonheur, elle se plonge corps et âme pour y arriver. Sa mère apprend qu’elle a un cancer foudroyant, qu’il ne lui reste qu’un petit mois pour vivre. Talya est restée près d’elle durant tous ces jours, pour profiter un maximum, quand sa mère à quitter le monde, elle reçut la validation de son stage à Boston dans la société qu’elle désirait. Elle a quitté le sol canadien pour faire son stage, et accepter par la suite une embauche. Elle vit donc à Boston depuis cinq ans, elle a hérité de toute la fortune de la famille Bridgers. C'est-à-dire, des villas un peu partout dans le monde, elle s’en est achetée une à Boston pour avoir un peu plus de tranquillité. Elle s’est lancée dans un défi totalement fou, éclaircir la mort de son père.⌜ · the end lala · ⌟

» f i c h e d e l i e n


ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 306fc7bea3f88e81f3acc10b8ef6a89977368f91 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_pyv2ei3oP41vdovhxo4_400 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_pkev66W2ZM1vtm1pjo8_400

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS...


WARNING // concernant Talya Bridgers Violence (boxe, arts martiaux), Sexe (érotique), Alcool, Drogue, Vulgarité. TRIGGER // refuse de jouer ; Violence sexuelle, Sexe (cru), cruauté animale, pédophilie, inceste.

LIEN DU POST
Mar 9 Fév - 12:57
Ton regard se posa automatiquement sur lui « Serais-tu en train de parler de toi ? » laissais-tu glisser entre tes lèvres. Un léger sourire s’afficha sur celle-ci, ce qui illumina ton visage. Tu avais parfois les traits durs, ce qui ne te mettait pas toujours en valeur et ne donnait pas forcément envie aux gens de t’approcher. Tu n’allais pas dire le contraire, ce jeune homme avait quelque chose qui lui donnait beaucoup de charme. Certainement pas l’alcool qu’il pouvait ingurgité, mais disons qu’il était plutôt mignon voir même pas mal. Certainement son sourire qui pouvait te faire craquer, mais il t’en fallait quand même bien plus qu’un simple sourire. A vrai dire, tu ne te posais pas de question, si quelque chose devait arriver, ça arrivera où le contraire. Tu n’es pas une personne qui prévoit absolument tout, tu apprécies parfois un peu de changement, des revirements de situation. Après tout, tu n’avais qu’une vie, il serait temps que tu en profites pleinement, avant de trouver l’homme de ta vie et rester fidèle jusqu’à la fin et fonder une famille. Tu commençais à vieillir petit à petit et tu n’allais pas avoir des enfants à l’âge de quarante ans. C’était ainsi que tu résonnais actuellement depuis quelques semaines, alors si quelque chose devait se passer avec lui, tu ne ferais rien pour le freiner ou l’éviter, c’est que la vie en avait décidé ainsi. Tu avais balancé ça, sans trop réellement réfléchir et il n’hésita pas à appuyer sur ce sujet pour te rendre mal à l’aise. Il avait plutôt réussi mais bien évidemment, tu n’avais pas réellement relevé et tu avais continué ton chemin comme si de rien n’était. Tu l’invitas à rentrer dans ta demeure, chose très inhabituelle, finalement, il te faisait faire beaucoup de choses que tu ne faisais jamais. Etrange sensation, la porte se referma derrière lui, tu lui montrais l’emplacement ou il pouvait t’attendre. Cette villa était bien trop grande pour toi toute seule, tu allais certainement avoir une colocataire d’ici quelques temps, ton amie allait surement habiter l’une de tes nombreuses chambres. Ça te permettrait de te sentir un peu loin seule, même si finalement, c’était bien d’avoir un peu de liberté, d’intimité comme ce soir. A peine tu revenais, qu’il t’envoya un pique en pleine figure, en effet tu n’avais pas le déguisement d’infirmière et tu ne comptais pas en mettre un. Il ne fallait pas abuser, tu prenais déjà soin de lui, c’était suffisamment. De plus, il jouait dangereusement avec le feu, il tentait de te tester ou de te faire vaciller, alors pourquoi tu ne ferais pas la même chose avec lui. Tu décides de jour à ton tour, tout en prenant soin de sa main. Tes lèvres frôlèrent les siennes, avant de reprendre un quelconque espace pour finir son bandage. Tu tentais d’enlever son sang que tu avais sur la cuisse et il n’hésita pas à relancer la conversation qui allait bien évidemment dans un sens, bien dirigé par cet homme. Tu rigolais, ne cherchant pas à répliquer, ça ne servirait absolument à rien. Tu déposes l’ensemble sur la table basse, te posant entièrement dans le canapé, un peu de relâchement ça ne pouvait que te faire du bien. Voilà qu’il se plaignait d’un nerf froissé, il se fichait de toi et il allait certainement te rendre dingue avant que tu ailles te coucher. Son souffle si proche de ta peau, laissant forcément des frissons glisser le long de ta peau et de ta colonne vertébrale. Sensation plutôt agréable, il passa à la vitesse supérieure, il mordilla délicatement mais surement ton lobe d’oreille, pinçant instinctivement ta lèvre. Son regard, ses lèvres près des tiennes, tu posa doucement ta main au niveau de sa nuque, il avait la peau très chaude, contrairement à tes mains plutôt froide. « Qui te dit que tu auras le droit à un massage ce soir ? » tu haussas les épaules, pourquoi lui donner ce qu’il attendait le plus ? Il tentait de te pousser à bout, de te provoquer et de te pousser dans tes retranchements. Sa langue qui glissait le long de tes lèvres, tu le ne quittais pas du regard. Et dans un geste rapide et délicat, tu attrapas sa langue entre tes dents. Mordillant légèrement sa langue, un léger sourire sur tes lèvres. Il te cherchait, il allait finir par te trouver, mais peut-être que c’était simplement ce qu’il voulait. Finalement, tu déposas tes lèvres contre les siennes dans un baiser plutôt fougueux. Collant un peu plus ton corps à lui, ta main toujours au niveau de sa nuque, puis soudainement tu coupas ce baiser. Sourire malicieux sur tes lèvres, tu te levas pour finalement dire « Comme je te l’ai dis, pourquoi tu aurais droit à ce massage ce soir ? » tu levas du canapé pour s’étirer à ton tour et te placer derrière lui, ta bouche au niveau de son oreille « C’est bien moi qui aurait le droit à un massage, je me suis déjà assez occupé de toi. »



GET OUT OF MY HEAD
by EXORDIUM.
ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 200
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston chez mes grands parents
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Isaac c'est suffisant
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : barman tant que je ne suis pas viré
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Abel bae Tesfaye

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : OVOXO
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 14/11/2020
, d'où les : 378
messages, dont : 23
rps. Merci aux doigts de fée de : endlesslove
. Pour finir, je joue également : Antonio Munoz
ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Original

― enfant de Boston, depuis sa tender enfance il n’a pas bougé d’un poil, restant attaché à sa ville natale. ○ né le 25 décembre, étant d’une famille assez croyante il a été perçu comme l’incarnation du divin enfant par ses parents, ne manquant de rien et surtout pas d’amour. ○ à ses 10 ans, il apprend par son père que sa mère est gravement malade et doit être hospitalisée en urgence. Encore trop jeune pour comprendre ce qu’il se passe et la gravité de la maladie, il ne réalise pas tout ce qu’il se passe et le 25 décembre 2007, le jour de ses 11 ans, sa mère décède des suites d’un cancer foudroyant après 3 semaines d’hospitalisation. Le dernier souffle de sa mère, les derniers mots prononcés ayant eu lieu face à lui et c’est tout son monde qui s’écroule sous ses yeux. Cette image de sa mère mourant devant lui le hante encore aujourd’hui. ○ il tombe en dépression, se renfermant sur lui-même et l’enterrement quelques jours après n’arrange rien à tout cela malgré les beaux discours et la présence de proches pour lui. Heureusement dans tout cela il lui reste un pilier : son père. ○ les fêtes de fin d’année deviennent un calvaire et d’autant plus pour le petit Isaac qui ne souhaite plus souhaiter son anniversaire ni même Noël. ○ résultats scolaires en très nettes baisses, il ne se donne plus les moyens de rien et abandonne tout simplement au point de finir déscolarisé à l’âge de 14 ans. ○ son père sombre dans l’alcool, il fait la même chose, finissant le peu de bouteille encore pleine ou presque. ○ un après midi alors que son père lui demande d’aller en course, il s’exécute mais en rentrant il se retrouve nez à nez avec le corps de son père en lévitation et sans vie, accroché par le coup à cette corde, deuxième choc pour lui, probablement celui de trop. ○ part vivre chez ses grands parents à l’autre bout de Boston mais rien n’y change, ses démons restent là et tout déraille dans sa vie, laissant l’alcool prendre une place prépondérante dans son quotidien ainsi que la drogue, après tout il s’en fout il n’a plus rien à perdre à présent puisqu’il a déjà perdu tout ce qui faisait partie de son monde, il n’y a plus de place pour le soleil ou même un arc en ciel, la seule chose qui reste là c’est ce ciel nuageux rempli de nuages gris menaçant. ○ bien que mal orthographié il porte son nom à merveille et s’en amuse de manière sarcastique. La douleur faisant partie intégrante de sa vie ○ a pris l’habitude de rendre visite à sa mère au cimetière du coin pour lui parler un peu de tout, se permettant aussi d’éclater en sanglot face à sa tombe pour lui expliquer à quel point c’est dur pour lui sans elle. ○ en revanche il n’adresse pas le moindre mot à son père bien que sa pierre tombale soit celle d’à côté. Non il lui en veut de l’avoir abandonner de la sorte au moment ou il en avait le plus besoin. ○ a réussi à trouver un travail au People’s Republik en tant que barman bien qu’il ne fasse pas que servir le client, son verre qu’il remplit bien trop souvent.

○○○

lunatique, instable, alcoolique, hypersensible, créatif, entêté, discret, pudique, colérique, imprudent, rebelle, sociable, besoin de sensations (rarement les bonnes), excessif.

ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 28b98daa3835605e8574bda45a22a3a9 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Original ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 4DJLARUS5S6N3JH72TGR6SYN5I



WARNING // concernant (personnage) mort, drogue, alcool, sexe TRIGGER // refuse de jouer ; violence animale, racisme

LIEN DU POST
Mer 10 Fév - 10:36

Rien de tout cela n’avait été calculé et prévu, ce qui justement rajoute une petite pointe de curiosité supplémentaire autant chez elle que chez, ce qui rend le moment plus agréable alors que c’était loin d’être le cas au début. Je ne sais pas ce qu’il en adviendra et à vrai dire ça m’est totalement égal, mais j’ai comme une envie de jouer, de la provoquer, de voir jusqu’ou elle est capable d’aller, qu’elles sont ses limites. Je vis l’instant présent tel qu’il se présente et advienne que pourra. Tout cela peut s’arrêter d’une minute à l’autre et d’autant plus avec moi et mes humeurs changeantes. Pour le moment en tout cas tout se passe à merveille et je la cherche, chaque faits et gestes de ma part ont pour unique but de la faire dégoupiller. Au lieu de fuir le jeu, elle rentre dedans et maintenant qu’elle n’est plus occupée à me soigner la main, je vais pouvoir m’attarder un peu plus sur elle. Je ne tarde pas à passer à l’action, son lobe d’oreille que je ne manque pas de bloquer entre mes dents pour tirer dessus et au lieu de m’arrêter là, je poursuis un peu plus au point de lécher avec légèreté et malice sa lèvre, cependant j’ai tellement été lent et provocateur, qu’elle a le temps de l’emprisonner entre ses dents, me valant un petit sourire enjoué alors que je ne retire pas sa main positionné à l’arrière de ma nuque. Mes prunelles qui ne dérivent à aucun moment des siennes, l’échange se voulant électrique, si l’on se dit rien oralement, nos yeux en revanche parlent pour nous une langue bien dangereuse et interdite. Alors qu’elle rapproche mon visage du sien pour jouer de provocation à son tour, je riposte en déposant une main sur sa hanche afin de la rapprocher de moi au niveau des membres inférieurs. « Mon petit doigt et il ne ment jamais » J’ai à peine le temps de lui répondre dans un souffle, qu’elle vient recouvrir mes lèvres des siennes et je réponds positivement à ce baiser, le prolongeant. Il se veut dans un premier temps doux, le temps de s’apprivoiser et très vite le côté sauvage prend le dessus. Lorsqu’elle rompt le baiser, je me lèche le bord des lèvres pour savourer encore un peu ce baiser, le regard ancré sur sa jolie silhouette, tandis qu’elle se lève « Je n’ai pas précisé le genre de massage que j’allais avoir ma belle » Sourire espiègle au bord des lèvres avant que je ne morde ces dernières en la suivant du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse derrière moi. Léger frisson qui parcoure mon échine alors que je sens son souffle chaud contre mon oreille « Je ne fais pas dans les massages tendres, tu risques d’en sortir plus endoloris qu’au commencement » J’attrape ses mains, les faisant descendre le long de mon corps, prenant dangereusement la direction de mes abdos. Quand ses doigts arrivent à hauteur de ma ceinture, je la laisse à peine l’effleurer et alors que tout pouvait devenir intéressant pour elle, je me redresse pour lui faire face, le canapé nous séparant … pour le moment. Les quelques secondes de flottement me paraissent des heures, avant que je ne m’approche d’elle pour venir la plaquer contre le mur, déposant plusieurs baisers fiévreux dans son cou, relevant légèrement le bas de sa robe « Toujours contre ce genre de massage ? Ou tu penses pouvoir assumer Lois Lane ?» Large sourire naissant sur mes lèvres alors que je remue volontairement le bassin contre le sien, mes prunelles marrons rivés dans les siennes avant que je ne capture sa lèvre inférieur entre mes dents. Je crois que le message est clair.



Faith
Light a blunt up with the flame, put that cocaine on a plate. Molly with the purple rain, 'cause I lost my faith ! So I cut away the pain, got it swimming in my veins, now my mind is outta place, yeah, 'cause I lost my faith. And I feel everything, I feel everything from my body to my soul. ♛ by endlesslove.
ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 058f4c06fc1412165263de2dae1f2c71e69ee13f
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : cinq ans
. Tu peux m'appeler : Lya, mais c'est principalement mes proches qui m'appellent ainsi
, j'ai : 27
ans, et si t'es curieux, je suis : totalement célibataire.
Je viens de : montréal, je suis donc canadienne et avec une pointe d'italienne
Dans la vie, je suis : journaliste comme l'était mon père avant de mourrir
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : la sublima Lorena Rae.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Justine
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/01/2021
, d'où les : 110
messages, dont : 19
rps. Merci aux doigts de fée de : ajnaressources
. Pour finir, je joue également : personne d'autre.
ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_py6levVSt11v23e24o1_400 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_pyv2ei3oP41vdovhxo1_400 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 084b09bab4739cbadd70dc0a382c2d60afe9566c
TALYA BR IDGERS
⌜ · character and all · ⌟ Née le 23 septembre 1993 à Montréal, elle est canadienne, mais également des origines allemandes et italiennes. Elle grandit dans ce pays, découvre la joie de l’hiver et des mètres de neige. Elle est très intelligente, obtient des bons résultats à l’école. Déménage pour suivre son père dans ses périples, c’est ainsi qu’ils arrivent aux USA. Impossible de réellement se poser dans une ville, c’est ainsi que Talya suit les cours par internet et se détache du cursus classique de l’école. Son père est mort quand elle n’avait que huit ans, elle ne se souvient pas de tous les détails. Une seule chose lui tient tête, la souffrance à sa disparition. Sa mère décide de quitter la ville, le pays pour le bien-être de sa vie et l’emmène en France à Paris. Talya reprend une vie normale, les cours dans une école, c’est ainsi qu’elle y redécouvre la vie en groupe. Les joies de l’adolescence et des soirées avec les amis, elle profite énormément durant cette période. Alcool, le sexe, les festivals, les weekends et les vacances à l’autre bout du monde. Autant le dire, Talya a profité de sa jeunesse, elle a fait des conneries comme tous les enfants de son âge. Elle fut accepter dans l’université de Montréal pour continuer ses études. Elle quitte de nouveau ses amis, mais c’est son choix pour son avenir, elle commence des études pour devenir journaliste d’investigation, comme son père. Des études qui font son bonheur, elle se plonge corps et âme pour y arriver. Sa mère apprend qu’elle a un cancer foudroyant, qu’il ne lui reste qu’un petit mois pour vivre. Talya est restée près d’elle durant tous ces jours, pour profiter un maximum, quand sa mère à quitter le monde, elle reçut la validation de son stage à Boston dans la société qu’elle désirait. Elle a quitté le sol canadien pour faire son stage, et accepter par la suite une embauche. Elle vit donc à Boston depuis cinq ans, elle a hérité de toute la fortune de la famille Bridgers. C'est-à-dire, des villas un peu partout dans le monde, elle s’en est achetée une à Boston pour avoir un peu plus de tranquillité. Elle s’est lancée dans un défi totalement fou, éclaircir la mort de son père.⌜ · the end lala · ⌟

» f i c h e d e l i e n


ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 306fc7bea3f88e81f3acc10b8ef6a89977368f91 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_pyv2ei3oP41vdovhxo4_400 ISALYA + Do i wanna know ? - Page 2 Tumblr_pkev66W2ZM1vtm1pjo8_400

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS...


WARNING // concernant Talya Bridgers Violence (boxe, arts martiaux), Sexe (érotique), Alcool, Drogue, Vulgarité. TRIGGER // refuse de jouer ; Violence sexuelle, Sexe (cru), cruauté animale, pédophilie, inceste.

LIEN DU POST
Jeu 18 Fév - 9:38



GET OUT OF MY HEAD
by EXORDIUM.
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: