Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
-60%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max 2090
60 € 150 €
Voir le deal

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers


Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Giphy
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans un appart' tout ce qu'il y a de plus classe.
et j'y ai posé mes valises depuis : 26 janvier 2021. J'arrive à peine en gros.
. Tu peux m'appeler : Shayn ou alors m'appelles pas, c'est plus simple.
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : Officiellement fiançé à Céleste. Officieusement épris d'une étoile, oscillant entre clair et obscur.
Je viens de : La douce et belle Californie. San Francisco pour être précis.
Dans la vie, je suis : Future star du football américain, comme le veut papa. Etudiant en droit. Et agent de sécurité au Sidh.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Keith Powers

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Flash_Over
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/12/2020
, d'où les : 1800
messages, dont : 206
rps. Merci aux doigts de fée de : Tumblr
. Pour finir, je joue également : Marlon & Clary
Caractère:

Sang-chaud- bagarreur- prétentieux- arrogant- gros bosseur- sait être affectueux- protecteur- instinctif- est ce qu'on lui demande d'être- un brin manipulateur- franc- impulsif- cache un certain manque de confiance en lui

*Mesure 1m88
*fils d'un grand joueur de football américain
*A toujours été battu par son père
*Pratique le football et la boxe par obligation
*Ne sait pas ce que signifie "rêver"
*Sa mère a disparue lorsqu'il était petit
*A l'impression d'être rempli de ténèbres
*A peur de devenir comme son père, nourrit une forte honte de lui-même
*N'a jamais vraiment été en couple, son père a toujours fais exploser ses relations
*N'a pas su protéger la fille qu'il fréquentait lorsqu'elle était enceinte, résultat elle a perdu le bébé pendant une émeute
*Etudiait la finance à Clemson, ordre de papa
*Etudie désormais le droit de la femme et de l'enfant, le seul choix qu'il ait jamais fais pour lui-même
*A remporté 2fois le championship game en NCAA football avec Clemson
*Est fiançé par arrangement à Céleste, encore une magouille de son père

Links:

~Love~


*Friends*


-Enemies-


>Sexe<


WARNING // concernant (personnage) Violence infantile, violence conjugale, excès de violence, alcool, sexe, drogue, perte d'un bébé, langage choquantTRIGGER // refuse de jouer ; NOTHING TO SAY.

Siloé

Lyra

Nadia

Meaghan

Sofia

Llhéva

Céleste

Rosalia

Sigrid

Vareck


Ginevra St-Clair FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 16:17
Shayn Jefferson Jr

naissance
6 juin 1997, San Francisco.
nom et prénom (s)
Shayn Jefferson
nationalité(s)
Américaine
origine(s)
Africain-américain
orientation sexuelle
Hétérosexuel
statut amoureux
Officiellement fiancé à une française. Officieusement volage.
études
3ème année de droit. (droit de la femme et de l'enfant).
bourse
Oui
statut social
Aisé
job étudiant
Pas nécessaire. A voir selon son envie.


— Libre et sans limite ? Se battre pour ses idées ? Savoir dire merde ? N'en dites pas plus, c'est la maison parfaite pour Shayn. Cette maison représente littéralement ce qu'il n'a jamais eu l'opportunité d'être durant toute sa vie. Jamais libre de ses décisions, de ses choix ni même de son avenir. Il est temps de changer tout ça. Son paternel a toujours -ou presque- maîtrisé le moindre de ses faits et gestes, son arrivée à Boston en est la preuve. Intégrer la Dudley, ça revient à poser ses valises à Harvard en lui disant "je t'emmerde papa".
Harvard, tout comme Boston, ce n'est pas un choix de Shayn. C'est une décision qu'on lui impose, en fermant les portes de ses éventuelles autres possibilités. Le joueur n'est pas un mauvais étudiant, surtout depuis qu'il est en filière de droit, cursus qui lui tient clairement à coeur. A Clemson, sans être brillant, il s'en sortait tout de même avec des résultats honorables, surtout quand on connait son contexte de vie. Son arrivée dans le Massachusetts est tout ce qu'il y a de plus calculé, résultant de la volonté de son père de le rapprocher de sa très chère fiancée. Quant à son admission à Harvard... Son dossier sportif et sa bourse d'études ont sans doute joué en sa faveur. Mais un pot de vin du paternel n'est pas non plus à exclure.  


Shayn est un garçon compliqué à suivre. Déjà, parce que son réel tempérament (et sans doute le meilleur) a disparu pour laisser place à ce qu’on lui demande d’être. En somme, son caractère actuel n’est que le résultat de ce qu’on a fait de lui. Mais parlons-en : Shayn est décrit comme un sang-chaud pouvant devenir violent lorsqu’on l’énerve. Garçon qui parle avec franchise et qui ne passe pas par quatre chemins pour s’exprimer, ce qu’on lui reproche un peu parfois. Il peut être un brin manipulateur, surtout lorsqu’il souhaite mettre une demoiselle dans son lit. C’est un type paradoxal, capable de donner un blouson à cinquante dollars à un SDF qui crève de froid le matin et de refuser de payer un sandwich à un ami l’après-midi. Faut pas chercher à comprendre, parce qu’il a lui même du mal à savoir pourquoi il est comme ça. Ses défauts, il les attribue en majeure partie à son père. Il aime parlementer et il voudrait utiliser sa voix comme un instrument de la justice. Sauf que quand ça le gave de passer par les négociations, il passe direct par la case coups de poings. Ouais, il est -légèrement- impulsif. Par contre, c’est un gars qui a le sens de l’honneur. Il frappera jamais une personne de dos, ou à terre. De même, il est clairement fidèle en amitié. En amour, en revanche… Un vrai papillon. Faut dire qu’on lui a pas montré le bon exemple et qu’il a jamais vraiment vécu d’histoire sérieuse. Il sait se montrer affectueux et attentionné, quand il l’a décidé. Et s’il a envie de te faire chier… Bon courage à toi.
Et sur le terrain, ça donne quoi ? La légende raconte qu’une flamme brûle dans son regard et qu’il montre les dents quand il va plaquer. C’est un joueur qui fonctionne beaucoup à l’instinct, ce qui peut lui valoir de grands coups d’éclats comme des échecs monumentaux. Son passage à Clemson l’a rendu prétentieux et il pourrait rapidement se prendre pour le meilleur joueur du Crimson. Il a l’ambition d’aller jouer chez les professionnels et de prouver à son père qu’il n’est pas un raté. En gros, si on creuse bien, on s’aperçoit qu’il nourrit un énorme manque de confiance en lui. Mais bien sûr, il le cache derrière une bonne touche d’arrogance.

1) Son père est une ancienne étoile du football américain. C'est un homme qui a vécu les années dites "violentes" du football, lorsque tout les coups étaient permis, ou presque. Le paternel a été la victime de multiples commotions cérébrales, lesquelles n'ont pas été guéries correctement, faute de connaissance en la matière. Homme aimant avant de devenir joueur, homme sombre et violent lorsqu'il a quitté les terrains. Le football serait la cause de son comportement et de l'ensemble de ces travers. Personne restée particulièrement influente dans le domaine du sport américain, monsieur Jefferson poursuit en plus une activité totalement illégale qui concerne les drogues et médicaments, principalement. Il est lui-même accro à toutes sortes de saloperies, lesquelles sont censées pouvoir apaiser ces maux de tête. Tu parles ouais..
2) Shayn pratique le football américain depuis qu'il peut marcher. Son père le forcait à dormir avec un ballon pour qu'il devienne son "meilleur ami". La vérité, c'est qu'il a commencé à prendre plaisir à jouer à l'université, lorsque les enjeux sont devenus plus importants. Avant, c'était... Une corvée.
3) Malgré lui, Shayn est devenu bon à la boxe. A force de prendre des coups, il a bien fallu qu'il s'entraîne pour être capable d'en rendre. Après des années passées à se faire taper dessus, le jeune homme peut maintenant encaisser plus longtemps avant de tomber. Enfin.. C'est pas vraiment un sport qu'il affectionne, soyons honnête.
4) Il ignore ce que veut dire "rêver". On l'a tellement poussé dans le football étant petit qu'il n'a pas le moindre souvenir d'une autre option, qu'il aurait pu envisager. Son chemin a toujours été tracé, si bien qu'il ne se pose plus vraiment de questions aujourd'hui.
5) Il est ce que son père a fait de lui. Un gamin sans doute trop violent, capable de se retrouver dans des bagarres pour donner des coups. Eduqué par la violence et par la peur, il a le sentiment d'appartenir aux ténèbres désormais. Comme son père.
6) Il essaie de ne pas penser à sa mère; parce qu'à ses yeux, c'est évident qu'elle aurait honte de lui. Il n'a conservé aucune photo d'elle, aucun souvenir physique. Dans un sens, il aimerait qu'elle s'efface un jour de son esprit. De là où elle est, il prie pour qu'elle ne puisse pas le voir.
7) Shayn ne sera jamais fier de ce qu'il fait. C'est une réalité à laquelle il s'est habituée. Cette arrogance, ce côté prétentieux "j'me la raconte", c'est une façade qu'il a installée, pour incarner le show-man sur le terrain de football.
8) Il a remporté par deux fois la finale du Championship game en NCAA football, lors de son année freshman et en senior year. Shayn aurait pu se présenter à la draft NFL mais on l'en a dissuadé, après ces histoires de scandales. Ceci dit, son objectif n'a pas changé.
9) Il avait trouvé un meilleur sens à sa vie lorsque la fille qu'il fréquentait est tombée enceinte. C'était la pagaille dans sa tête mais en fin de compte, il avait cette envie de devenir père. Mais sa réalité l'a rattrapé. Il a fait les mauvais choix et sa belle a perdu le bébé. Cette histoire l'a dégoûté de lui-même. Il est encore rongé par le remord. Aujourd'hui, il ne veut plus d'attache dans sa vie, par peur de revivre quelque chose de similaire.
10) Il ne lèvera JAMAIS, ô GRAND JAMAIS la main sur une femme ou sur un enfant. Sa propre expérience l'a traumatisé. La dernière fois qu'une femme lui a collé des giffles... Il s'est laissé faire. C'est pas comme s'il n'avait pas l'habitude des coups, de toute façon.
11) Il a étudié la finance sur ses premières années à Clemson. Son père espérait l'embrigader dans des histoires douteuses; bref il voulait le pourrir jusqu'au bout. Au lieu de ça, Shayn a fait une demande de changement pour partir en droit et apprendre à pouvoir défendre les femmes et enfants qui vivent des choses similaires à son vécu. Ce cursus scolaire représente la seule chose qu'il fait par envie, pour lui. C'est vraiment important et il prend beaucoup de plaisir à aller en cours maintenant.
12) Son père l'a un jour littéralement scotché au mur, alors qu'il était encore petit. Parce qu'il le faisait chier. Madame Jefferson n'était pas présente ce jour-là et Shayn a bien évidemment été mis sous la menace s'il venait à en parler.
13) Shayn a peur des placards. Il ne le laisse pas paraître pour ne pas avoir l'air idiot mais ça l'angoisse vraiment, depuis le jour ou il a été enfermé dans le noir, sans pouvoir bouger. D'ailleurs, il s'assure toujours qu'il n'y ait pas de clefs sur ces meubles, en particulier.
14) Il aime la musique et la danse, même s'il n'est pas forcément doué dans ces deux domaines. Qui sait, peut-être qu'il apprendra un jour.
15) Son père vient le voir, où qu'il soit, environ une fois par mois. C'est une "surprise" à chaque fois, youpi. En fait, c'est surtout une manière de lui rappeler qu'il a toujours l'emprise sur sa vie. Quand ça arrive, Shayn disparait subitement pendant une nuit, qu'il prétend passer à la boxe. Ca explique les hématomes, évidemment.
16) Shayn n'est pas enchanté de venir à Harvard. Université prestigieuse ou pas, il a quand même dû quitter Clemson et ses coéquipiers. Alors qu'il aurait pu avoir son diplôme là-bas, aussi. Mais bon, ce sont encore et toujours les plans de super-papa, que voulez-vous...
17) Son père a arrangé les fiancailles avec Céleste, après lui avoir fais comprendre qu'il se devait de jouer le parfait petit ami. Encore une histoire de business tout ça.
18) Au fond, il l'aime bien, la française. Mais il ne le lui dira jamais. C'est tellement plus drôle et plus facile de lui faire penser qu'elle est insupportable... Ce qui n'est pas toujours faux, au passage. Bon, ça va dans les sens hein. Shayn adore l'emmerder. Il paraît qu'elle est marrante quand elle pète les plombs.
19) Il n'a jamais vraiment été victime de racisme. De part son statut de fils de grand joueur, il avait une sorte "d'immunité". Ceci dit, il n'est pas aveugle face aux évènements qui se produisent un peu partout dans le pays. Shayn voulait poser le genou au sol pendant l'hymne. Mais son père l'a rapidement recadré. Toujours une histoire d'image..
20) Derrière cette façade qu'il s'impose, derrière son air évident de "bad boy", se cache un homme qui aime la vie et qui voudrait pouvoir la vivre sans se poser de questions sur ses faits et gestes. Pour l'instant, il n'en reste pas moins un vulgaire pantin, qu'on prend et qu'on jette l'instant d'après. C'est sa vie, mais ce n'est pas lui qui tire les ficelles.


pseudo Flash_Over
âge 20aine
nationalité Français
forum connu par... Moi
ILH, j'en pense quoi ?
autres comptes ? Allyson/Marlon/Clary
avatar utilisé Jordan Calloway
crédits images Tumblr, je crois ?
nombre de mots par rp Ca dépend
type personnage Inventé mais pré-lien avec @Céleste Courtin-Clarins

code études
nom des études ;; nom de la faculté ;; année d'étude - Droit (droit de la femme et de l'enfant) ;; School of Government ;; 3ème année
Code:
@"Shayn Jefferson Jr" » <i>(droit de la femme et de l'enfant)</i>

code bottin
Code:
» <span class="pris">Keith Powers</span> » @"Shayn Jefferson Jr"




~I was born out of darkness, raised by a devil to become a shadow,
There's no way out for me, black-hearted puppet.~
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Giphy
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans un appart' tout ce qu'il y a de plus classe.
et j'y ai posé mes valises depuis : 26 janvier 2021. J'arrive à peine en gros.
. Tu peux m'appeler : Shayn ou alors m'appelles pas, c'est plus simple.
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : Officiellement fiançé à Céleste. Officieusement épris d'une étoile, oscillant entre clair et obscur.
Je viens de : La douce et belle Californie. San Francisco pour être précis.
Dans la vie, je suis : Future star du football américain, comme le veut papa. Etudiant en droit. Et agent de sécurité au Sidh.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Keith Powers

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Flash_Over
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/12/2020
, d'où les : 1800
messages, dont : 206
rps. Merci aux doigts de fée de : Tumblr
. Pour finir, je joue également : Marlon & Clary
Caractère:

Sang-chaud- bagarreur- prétentieux- arrogant- gros bosseur- sait être affectueux- protecteur- instinctif- est ce qu'on lui demande d'être- un brin manipulateur- franc- impulsif- cache un certain manque de confiance en lui

*Mesure 1m88
*fils d'un grand joueur de football américain
*A toujours été battu par son père
*Pratique le football et la boxe par obligation
*Ne sait pas ce que signifie "rêver"
*Sa mère a disparue lorsqu'il était petit
*A l'impression d'être rempli de ténèbres
*A peur de devenir comme son père, nourrit une forte honte de lui-même
*N'a jamais vraiment été en couple, son père a toujours fais exploser ses relations
*N'a pas su protéger la fille qu'il fréquentait lorsqu'elle était enceinte, résultat elle a perdu le bébé pendant une émeute
*Etudiait la finance à Clemson, ordre de papa
*Etudie désormais le droit de la femme et de l'enfant, le seul choix qu'il ait jamais fais pour lui-même
*A remporté 2fois le championship game en NCAA football avec Clemson
*Est fiançé par arrangement à Céleste, encore une magouille de son père

Links:

~Love~


*Friends*


-Enemies-


>Sexe<


WARNING // concernant (personnage) Violence infantile, violence conjugale, excès de violence, alcool, sexe, drogue, perte d'un bébé, langage choquantTRIGGER // refuse de jouer ; NOTHING TO SAY.

Siloé

Lyra

Nadia

Meaghan

Sofia

Llhéva

Céleste

Rosalia

Sigrid

Vareck


LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 16:17
Un jour, une histoire


Qui est Shayn Jefferson ? A cette question, multiples sont les réponses. Tout dépend à qui vous vous adressez pour savoir.
Si l’on demande à son père de répondre franchement, il dira que son fils est « une petite merde, un raté qui lui fait honte à chaque jour qui passe. Un petit qui ne sera jamais grand, qui ne mérite même pas de porter le même nom que lui. » «  Il ne devrait même pas s’appeler Jefferson, c’est une insulte envers notre famille. » répondrait-il sans doute.
Si l’on demande à la presse, aux médias américains et notamment à ceux du college football, on entendra un autre son de cloche. «  c’est un jeune talentueux, une vraie pépite. Sans doute l’un des meilleurs joueurs des dernières années. La NFL pourrait se l’arracher. » «  c’est vrai qu’il est incroyable sur le terrain. Une vraie machine, tout ce qu’on attend d’une future superstar. Mais en dehors du foot’, ça donne quoi ? Il est déviant ce jeune. Il a été surpris plusieurs fois dans des soirées, avec des femmes à son bras. Il ne supportera jamais d’être célèbre. Il risque de plonger dans la drogue et l’alcool. Le sélectionner au niveau professionnel, c’est faire un pari qui n’en vaut pas la peine. Ce jeune, c’est un investissement inutile. »
Maintenant, posez la question à Shayn directement. Et écoutez sa réponse. « Je suis ce qu’on me demande d’être. Ni plus, ni moins. Je ne serai jamais ce que je souhaite vraiment être. Je n'ai jamais eu le droit de rêver. Ma vie est déjà programmée. Je me contente d’exécuter. » bien évidemment, de pareilles paroles ne seront jamais diffusées. Ca ferait scandale sinon.
Cela restera un secret bien gardé, à jamais. Subir la pression de personnes influentes revient à être réduit au silence. Le plus fort fait régner sa loi et le plus faible doit s'y plier, ou subir les conséquences. Comment Shayn pourrait-il se rebeller, sachant qu'une personne qui lui est proche a le pouvoir de réduire son avenir à néant en l'espace de quelques coups de téléphone ? Il ne le peut, c'est aussi simple que ça. Son seul droit est celui de fermer sa gueule. Et de serrer les dents, au passage.

Pour comprendre comment on en est venus à tout cela, il faut revenir en arrière de plusieurs années et se plonger dans l’enfance d’un garçon, qui semble à première vue, vivre une vie tout ce qu’il y a de plus banal.  
Shayn est le fils de Walter Jefferson, ancien joueur professionnel de football américain ayant principalement joué pour les 49ers de San Francisco. Son père a d’ailleurs remporté plusieurs Superbowl avec la franchise et s’affichait à l’époque comme une véritable star dans son domaine. Cependant, la fache cachée de l’histoire -son dossier médical, surtout- nous rappelle que cet homme a aussi été la victime de multiples commotions cérébrales et d’une grosse blessure à la jambe, laquelle signe la fin de sa carrière. C’est donc un homme frustré qui quitte les terrains, bien plus abîmé qu’il ne le prétend par les coups qu’il a reçus à la tête.
La mère de Shayn est une actrice et mannequin qui quitte la scène pour s’occuper de son unique enfant. A eux trois, ils semblent composer la famille parfaite. Et de l’extérieur, on peut penser que le petit garçon ne manque de rien. Mais vous êtes loin du compte, très loin.
Shayn grandit sous la menace de son père, qui souhaite absolument faire de lui une star du ballon. Sa mère n’est pas d’accord sur le sujet mais elle n’a pas son mot à dire. Elle qui voudrait voir son enfant s’épanouir, quelle que soit la voie qu’il pourrait choisir, se fait malmener par son époux. C’est la violence qui régit les journées à la maison. Monsieur Jefferson est le maître des lieux et il ne manque pas de le rappeler, encore et encore. Si Shayn ne ramasse pas de claques ou de coups de poings, c’est parce que sa mère lui sert de bouclier. C’est elle qui s’interpose et qui encaisse les coups. C’est elle qui tombe « malencontreusement » dans les escaliers. Elle qui finit à l’hôpital, aussi. Mais son mari garde son emprise sur elle, parce qu’elle a peur de lui. Parce qu’elle sait qu’il s’en prendra à son fils si elle craque. Alors elle obéit et ment aux médecins. Elle prétend faire de la boxe sur son temps libre, c’est la seule manière pour expliquer les hématomes et contusions qui apparaissent sans cesse sur son corps.
De son côté, le petit garçon n’a d’autre choix que de pratiquer le football. C’est pas seulement un loisir, c’est un réel apprentissage qu’on lui impose. Et forcément, qu’on lui rappelle que son propre père était un grand joueur, ça lui met la pression. La barre des exigences est déjà élevée pour les autres ; mais pour lui, elle crève le plafond. Il DOIT être un futur joueur. C’est l’ordre de son père. La perfection, sinon rien. Et c’est selon ce modèle que Shayn se contruit. « T’as pas droit à l’erreur gamin. Si tu rates, tu vas me décevoir. Et tu veux pas décevoir papa, pas vrai ? » le poids sur ses épaules est immense mais il n’a même pas encore dix ans. Chaque perte de balle à l’entraînement est synonyme de claque et d’avertissement. Chaque passe ratée lui vaut des tours de terrain, des pompes à répétition. Mais ce n’est que le début.
Sa mère tente le tout pour le tout et prépare leurs bagages, espérant fuir cet homme devenu fou. Evidemment, elle demande à Shayn de n’emporter que le strict nécessaire. Sauf que la porte d’entrée s’ouvre avant même qu’elle n’ait pu charger les affaires dans la voiture. Monsieur Jefferson est rentré plus tôt de sa réunion. Et quand il voit les valises dans l’entrée et les larmes sur les joues de sa femme, il entre dans une colère noire. Un véritable démon. C’est comme ça que le petit garçon le décrit, en tout cas. Lui, il finit enfermé à clé, dans un petit placard. Et s’il s’attend à entendre les sons habituels de la violence conjugale, cette fois il n’en est rien. Le silence. Aucun son, mis à part sa propre respiration. Rien d’autre que lui, en tête à tête avec sa propre peur, dans un placard bien trop noir. Combien de temps passe-t-il dedans ? Il l’ignore. Longtemps, c’est certain. Parce qu’il finit par se faire pipi dessus. Parce qu’il a faim et qu’il est terrifié, en même temps. Lorsqu’enfin, la porte s’ouvre, son père est seul. Pas moins énervé, mais seul. Voyant que son pantalon est trempé par l’urine, son paternel pète à nouveau un câble. Et cette fois, pas de maman pour le protéger. Cette nuit-là, les coups pleuvent.
Les enfants ont toujours tendance à croire qu’un monstre se cache sous leur lit. Que s’ils gardent les pieds en dehors de la couverture, une horrible chose va les attraper. Pour Shayn, le monstre est bien réel et il ne se cache pas sous le lit. Il attend simplement que la nuit soit noire, que le silence soit total, pour monter doucement les marches de l’escalier, en sifflotant une comptine d’été. Il a apprit à reconnaître le bruit, le grincement du plancher, lorsque les pas se dirigent vers sa chambre. Et il sait désormais que se cacher sous sa couette ne le protège pas du diable. Que si la poignée de la porte se met à tourner, c’est qu’il va prendre une raclée. Il n’a pas besoin de faire quelque chose de mal pour déclencher la fureur de l’homme. A croire que Monsieur Jefferson prend son pied à battre son fils. Sinon, pourquoi le ferait-il en souriant ?

Vous vous demanderez sans doute : mais où est passée sa mère ? Que s’est-il passé ? Vous n’aurez pas la réponse à cette question. Parce que Shayn ne la connaît pas. Qu’est-il advenu de Madame Jefferson lorsqu’elle a franchit le pas de la porte ce soir-là ? Allez savoir. Le petit garçon est persuadé qu’elle est morte entre les mains de son père. Et qu’il a fait en sorte qu’elle disparaisse. D’un côté, penser cela l’apaise. Parce qu’une chose est sûre, désormais elle ne subit plus les violences de son mari. Délivrée d’un poids, délivrée d’une souffrance quotidienne. Et le petit garçon ne lui en veut pas. Il espère seulement qu’elle est bien, là où elle est.
De son côté, la vie n’est pas plus clémente. En façade, c’est un bon élève. Un joueur de football au talent très prometteur. Un gamin qui s’est mis à la boxe, du jour au lendemain. Un gamin qui possède toutes les consoles de jeux à la mode. Mais ça, c’est ce que le monde voit. Derrière, tout est compliqué.
Le football, c’est sa source de pression. Comment prendre plaisir à jouer lorsqu’on sait qu’on va ramasser si on échoue ? « T’es qu’une petite merde. » lui dit son père tout les jours, dès lors qu’il rate une action. Le boxe n’est qu’une excuse pour les hématomes sur son corps. Ca ressemble étrangement à ce que vivait sa mère dis donc. Le ring dans le garage insonorisé, c’est son tribunal, l’endroit où son père lui inflige des corrections, comme il les appelle. Il est juge et bourreau. Ces poings sont l’instrument de son éducation. Interdiction de tomber. Permission de cracher du sang. Les châtiments arrivent sans prévenir, même au beau milieu de la nuit. On appelle ça « l’éducation par la peur ».

Léger tournant à l’adolescence, alors que Shayn est le leader de l’équipe locale. Véritable machine à marquer, le jeune homme excelle dans tout les domaines du jeu. Qu’il soit attaquant ou défenseur, il va vous marcher dessus. Lorsqu’il se regarde dans la glace, c’est l’ombre pesante de son père qu’il distingue dans son dos. Et le pire, c’est qu’il a l’impression de devenir comme lui. Une mauvaise personne. La joie et le bonheur sont en train de mourir en lui. Les ténèbres le façonnent. Bagarreur à l’école, c’est son dossier scolaire qui pose question pour la poursuite de sa carrière. Excellent sportif, apte pour les meilleurs universités, mais comportement en dehors des terrains qui laisse à désirer. C’est la déviance dont parle son père. Mais ne vous inquiétez pas, il est là pour le recadrer, pour le remettre sur le droit chemin. Ca se passe la nuit, après les heures d’entraînement au football, lorsqu’il est déjà fatigué. Deux heures journalières, sur le ring, à se manger des droites par son père. La sensation qu’il va devenir fou le guette.
Mais il tient bon. Personne ne pose de question sur son air fatigué ou sur les bleus qui font désormais partie intégrante de son corps. Parce qu’il est footballeur et boxeur. L’un dans l’autre, tout s’explique, n’est-ce pas ?
Une demoiselle va venir vers lui, dans ces dernières années en high-school. Premier amour, premier pseudo couple aussi. Première fois également, chez elle. Petit bonheur qu’il s’accorde et qui lui permet de souffler. Mais cette joie ne sera que de courte durée. Sentiments détruits par son père, qui ne voit dans cette relation qu’une source de distraction inutile. « Tu vas bouger aux quatre coins du pays. Ne t’attaches pas. Les femmes sont des salopes, elles te trahiront dès que tu aura le dos tourné. » Disons surtout qu’il ne veut pas que son fils préfère une fille aux cours de football.

Le pire, c’est que ça fonctionne. Shayn laisse tomber l’aspect social de sa vie, excepté avec les gars de l’équipe. Son temps tout entier est consacré à ses études ou au sport. Monsieur Jefferson a même engagé un entraîneur particulier pour préparer son petit au niveau universitaire. Parce qu’il est hors de question qu’il ait l’air d’un débutant en arrivant dans une grande fac.
Cependant, lors d’un des derniers matchs de l’équipe locale, l’inconcevable se produit pour le jeune joueur. Parti pour marquer, il se fait quand même plaquer et perd la possession du ballon. L’équipe adverse ne le leur rendra jamais. C’est une défaite lourde de conséquence pour lui. Son père ne l’attendra même pas à la sortie du terrain. Shayn devra rentrer à pied, même s’il y a dix kilomètres jusqu’à la maison. Ce soir-là, son père ne le laisse même pas manger ; il lui impose d’aller dans sa chambre. Les choses pourraient en rester là. Mais non, il faut une sanction. A quoi bon payer un professeur si c’est pour finir par lâcher la balle sur le terrain ?
Cette nuit-là, la grande ombre noire débarque sans prévenir dans sa chambre. Et Shayn comprend qu’il va vivre l’enfer. « Tiens moi ce fichu ballon. T’avises pas de le lâcher. » lui ordonne son père. Il a cette même expression démoniaque, celle qu’il avait le jour ou sa mère a disparue. Sauf que le jeune homme en a marre. Alors il laisse volontairement la balle lui échapper avant de claquer un sourire satisfait à son paternel. La réponse est immédiate : une droite qui l’envoie au sol. Des étoiles dans les yeux, des acouphènes qui le gênent pour entendre la voix de l’homme qui se tient debout face à lui. Le football l’a rendu taré, y a pas d’autre explication.
Le cuir se retrouve à nouveau dans sa main. « Tu ne lâchera plus jamais le ballon de ta vie. » déclare-t-il avant d’entourer l’ensemble de sa main dans un rouleau de scotch noir. Shayn se retrouve prisonnier de cette balle, comme greffée à sa peau. Mais son père va plus loin. Il le fait à nouveau monter sur le ring. La suite, on la connaît. Des coups, toujours plus de coups. Un ballon qui ne peut tomber. Mais le jeune homme qui le tient, lui, n’a jamais été aussi brisé de sa vie.

Le supplice semble toucher à sa fin, lorsque vient l’heure de faire son choix d’université. Toutes les grandes écoles lui ouvrent leurs portes. Alabama, Clemson, Louisiana State, Ohio State et on pourrait en passer d’autres. Si Shayn doit bien reconnaître quelque chose, c’est que les heures passées à s’entraîner ont payé. Mais est-ce que faire partie d’une grande équipe universitaire vaut le nombre de sacrifices qu’il a fait ? Etre l’un des dix meilleurs joueurs du pays à son niveau.. Est-ce que ça compense le fait qu’il n’ait pas eu d’adolescence ? Est-ce que ça compense chacun des coups de poings qu’il a mangé dans la figure ? Ou ce sentiment de terreur que lui évoque son père ? Non, probablement pas.
Shayn choisit Clemson pour la suite de sa carrière. Loin de San Francisco, loin de son père. L’occasion de mettre un terme au cauchemar constant qu’il vit depuis son enfance. L’occasion de vivre enfin, de pouvoir profiter comme le font les personnes normales. Loin du ring de boxe, loin des coups de poings et des insultes, loin de la peur qui continuerai sans doute à lui nouer l’estomac.
C’est l’heure des travers. L’alcool. La drogue. Le sexe. Les soirées. Tout y passe. Les médias se mettent à le critiquer, parlant d’une attitude « déplorable » pour un joueur de sa classe. Mais il s’en tape. Parce qu’il est enfin libéré. Alors il s’éclate autant qu’il peut. Sa popularité sur le campus en tant que joueur lui permet de papillonner à droite et à gauche. Il devient un bourreau des coeurs et enchaîne les relations d’un soir. S’attacher est devenu compliqué, presque impossible pour lui. En ayant grandit seul, il a appris à se débrouiller lui-même. Hors de question que quelqu’un d’autre puisse lui faire du mal. C’est bien plus facile d’être volage.
En deuxième année, le jeune homme se calme un peu sur ses excès. La raison est simple : il est titulaire. Voilà qu’il découvre la folie des grandeurs du football universitaire. Les foules en délire, les fans survoltés quémandeurs d’autographes, les feux d’artifice et surtout.. L’adrénaline. Avec plus de cinquante-mille personnes qui le regardent lorsqu’il entre sur le terrain, le sport entre dans une autre dimension. Shayn devient un véritable show-man. Il fait le spectacle et nourrit la ferveur de ses supporters. Son père a finalement gagné : il vit pour le football. Le 9 janvier 2017, Shayn est sacré champion de college football. Il se sent invicible. Sa côte explose à nouveau. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Sauf peut-être… Une lettre.
« - Si tu joues bien, les fans vont t’adorer. Tu vas devenir un dieu à leurs yeux. Mais si tu joues mal… Tu sera traîné dans la boue.  On te lynchera. Et tu sera à nouveau, un moins que rien. »
Il n’y a que son père pour lui écrire de pareilles choses. Lettre brûlée mais impact psychologique non négligeable. Troisième année compliquée, autant en cours que sur le terrain. Les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes. Et comme si son paternel avait pu lire l’avenir, les journalistes s’acharnent à nouveau sur lui. Shayn pourrait sombrer. Il manque de le faire d’ailleurs, en participant à des soirées peu recommandables et en touchant à des substances illégales. Est-ce donc de sa faute si les champions en titre ne vont pas en finale cette année la ? Il est persuadé que oui.
La quatrième année va être décisive, autant sur le plan scolaire que sportif. Le jeune homme veut mettre toutes les chances de son côté et décide de changer de filière d’études. La finance qu’il travaillait jusqu’à présent ne l’intéressait… Pas du tout. C’était le choix de son père. Alors il se tourne vers le droit. Parcours complexe et bourré d’embûches mais les perspectives lui plaisent. Shayn veut pouvoir défendre la vie d’autrui devant une cour. Et il sait déjà dans quel milieu il souhaiterait se spécialiser : les violences conjugales, les violences sur enfants. Jamais il n’oubliera ce qu’à subit sa mère. Sa propre expérience le forge aussi. L’étudiant qu’il est veut être capable de traiter ces affaires la, aussi difficiles puissent-elles être. Plus rigoureux en cours, plus sérieux également sur le terrain. « Tu ne peux pas demander à tes camarades de jouer à cent pour cent pour toi, si tu ne te donne pas à deux cent pour cent pour eux. » cette phrase devient son leitmotiv. Gros bosseur, les résultats deviennent visibles sur le terrain. Clemson re-devient un véritable rouleau compresseur et balaie ses adversaires, un à un. Pour Shayn, c’est tout bonus. Cette année doit pouvoir lui permettre de se présenter aux sélections des professionnels. Avec un peu de chance, il fera partie de l’élite d’ici un an. Sauf qu’encore une fois, c’est sa vie hors du terrain qui vient poser problème. S’il n’est pas en couple, il entretient quand même une relation régulière avec une jeune femme. Et cette dernière finit par lui annoncer sa grossesse. Dans son esprit, un bordel sans nom s’installe. Peut-il vraiment devenir père ? A-t-il les capacités pour cela ? Ne risque-t-il pas de reproduire les mêmes erreurs que son paternel ? A vrai dire, la demoiselle ne lui laisse pas le choix. Elle veut et décide de garder le bébé. Shayn est totalement partagé. Entre les cours, cette réussite nécessaire pour la suite ; le football où il se doit aussi d’exceller et elle, cette femme qui attend son bébé. Ca commence à faire beaucoup.
Cette nouvelle pression, le garçon galère à la gérer. Preuve en est que lors d’une soirée d’après match, une petite émeute éclate, à laquelle il prend part. Shayn va donner des coups, autant qu’il va en prendre. Sans savoir que la mère de son bébé est aussi présente. Et qu’elle va faire partie des dommages collatéraux. Transportée à l’hôpital en urgence, Shayn apprendra cette nuit-là qu’elle a perdu le bébé. La demoiselle coupe les ponts avec lui avant de révéler à la presse cette histoire bien cachée. Le joueur essuie donc un premier scandale. Comment la NFL pourrait-elle tolérer d’avoir dans ces rangs un jeune qui préfère se battre plutôt que d’assurer la sécurité d’une femme enceinte ? C’est impossible et inexcusable. D’ailleurs, c’est une erreur qui le marque profondément. Et contre toute attente, c’est son père qui vient faire taire les rumeurs et bruits courants à son sujet. Plutôt incroyable quand on connaît le personnage. Si seulement Shayn avait pu comprendre qu’il ne faisait cela que par intérêt.. Monsieur Jefferson est, en réalité, plus furieux que jamais contre son fils. Et il prépare un coup. Un petit quelque chose auquel le jeune homme ne s’attend pas.
7 janvier 2019. Le championship game, la finale du football universitaire oppose Clemson, deuxième meilleure équipe américaine, à Alabama, première et meilleure équipe de la saison. Un duel au sommet pour deux universités réputées pour être des machines à victoires. Un match d’anthologie en perspective. Match qui a lieu au Levi’s Stadium, le stade des 49ers de San Francisco. Pour l’occasion, le père de Shayn est présent. Jouer dans ce stade, c’est comme jouer à la maison pour lui. La pression est immense sur les épaules du jeune. Sans qu’il le sache, des personnes sont présentes dans la tribune d’honneur ; et elles sont là pour le regarder, lui. Une invitation dont il n’a pas conscience, orchestrée par son paternel.
Le match tourne au « blow-out » comme on appelle ça dans le milieu. C’était pas prévu, mais c’est du football. Clemson écrase le Crimson Tide de Bama. Shayn brille ce soir-là et sort sans doute la meilleure prestation de sa carrière. De quoi impressionner les recruteurs.. Mais pas que.
Soirée pleine de festivités pour fêter son deuxième sacre. Il est sur le toit du monde. Et c’est en ce lieu qu’il croise la route d’une belle jeune femme. Une demoiselle qui vient tout droit de France. Charme incroyable, déesse aux courbes exquises avec laquelle il passera une nuit… Agitée et pour le moins torride. Shayn est aux anges. Mais il ignore encore qu’il vient de tomber en plein dans le piège de son père. A vrai dire, il ne se doute de rien. La belle repart pour ces études et il poursuit sa route de son côté. Jusqu’aux vacances, qu’il passe en principe à l’entraînement. Sauf que la encore, les choses changent. Son chemin croise à nouveau celui de la dénommée Céleste. Bals, galas de charité ou soirées mondaines, toutes les excuses semblent bonnes pour qu’ils se retrouvent. L’américain finit par apprécier la compagnie de la française, même si elle arrive parfois à l’insupporter. Les soirées sont souvent des occasions de remettre le couvert et le courant semble plutôt bien passer à ce niveau. Si bien qu’à force de les voir ensembles, il faut forcément que les journalistes s’en mêlent. Des photos sont publiées sur lesquelles ils apparaissent bras dessus-bras dessous. Le net s’enflamme tout de suite. Le mot couple leur est attribué. Et ça semble faire le bonheur de leurs parents. Parce qu’on va leur demander de jouer le jeu, en espérant que ça les pousse tout les deux à stopper les excès. Céleste n’était pourtant qu’une relation de quelques nuits à ses yeux. Une amitié en développement ou une sex-friend, à la limite. Et voilà qu’il se retrouve en couple avec. Shayn aimerait se sortir de cette situation mais son père lui promet son soutien pour les études et le football s’il accepte. En fait, il lui fait surtout du chantage.
2020 se termine sur cette dynamique étrange, alors qu’il est en couple avec une femme qu’il ne voit que pendant les vacances. Mais ça lui convient. En restant discret, il continue à papillonner, à s’offrir à d’autres. En somme, il conserve sa pseudo-liberté. Enfin, en apparence. Parce que dans son dos, son père est en train de magouiller avec la famille de Céleste. Un accord est trouvé, qui va offrir à la riche famille française une occasion de s’installer un peu plus sur le marché américain. Du côté Jefferson, le paternel s’assure que son nom reste dans la haute bourgeoisie. Qu’il ne mettra pas en cloque une autre connasse du coin. Et il offre à la famille Clarins l’opportunité pour leur fille de finir au bras d’une superstar du football. C’est pas rien quand même.
15 janvier 2021. Shayn reçoit un appel de son père, qui le félicite pour ses fiançailles. La nouvelle est publiée quelques jours après. Jefferson junior est engagé à la belle Céleste. Et il tombe des nus. D’autant que son père a déjà tout arrangé. Clemson lui ferme les portes. Son transfert à Harvard est arrangé, il jouera pour le Crimson. Gros coup dur pour lui, qui passe d’une conférence surpuissante à une conférence mineure. Se faire voir par la NFL sera plus compliqué. Il va devoir redoubler d’efforts. Les cours ne seront pas évidents non plus. Arrivée prévue deux semaines plus tard, fin janvier. Tout ça pour quoi ? Parce que son père veut absolument que les médias le voient avec la belle. « T’as plus qu’à la faire pondre, ta poulette. » lui déclare-t-il au téléphone. Et Shayn comprend. Il n’est qu’une marionnette dont l’homme tire les ficelles. Sa vie ne rime à rien. C’est un rôle qu’on lui donne et qu’il exécute. A moins que…
Bienvenue dans le Massachusetts, Shayn Jefferson Jr.






~I was born out of darkness, raised by a devil to become a shadow,
There's no way out for me, black-hearted puppet.~
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers G0ud
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston en coloc avec alyssia, jayson, meluzine
et j'y ai posé mes valises depuis : mes neuf ans
. Tu peux m'appeler : pops, si on est assez proches
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : seule et c'est peut-être mieux comme ça.
Je viens de : canada.
Dans la vie, je suis : étudiante en design de mode. mannequin à mes heures perdues. serveuse au drink depuis peu
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : alyssa lynch

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : dramaqueen (élodie)
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/11/2020
, d'où les : 2282
messages, dont : 111
rps. Merci aux doigts de fée de : lumos solem (avatar) ÆTERNAM (signature)
. Pour finir, je joue également : crystal, eva & alizée
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers POPPY
rêveuse, elle est parfois dans sa bulle, elle se laisse aller au gré du vent. c'est pour se protéger en quelque sorte, elle a eu un passé douloureux auquel elle s'efforce de tourner la page. elle est sociable, même si elle se sent gênée quand elle se mets à parler alors qu'on peut entendre son accent prononcé venant du canada, son pays d'origine. si adorable, on pourrait la penser naïve, mais détrompez-vous, elle garde les pieds sur terre. déjà assez torturée, le mieux était de faire comme si tout allait bien. suivi depuis longtemps par un psychologue, une thérapie qui a su faire son chemin. loyale, c'est le genre de femme que tu peux appeler à n'importe quel heure de la nuit et du jour, elle accourra. et même si elle a du mal à parler de son passé, elle est toujours à l'écoute. elle déteste les problèmes, si il y a une histoire ce n'est sûrement pas elle qui mettra de l'huile sur le feu. elle va essayer de raisonner tout le monde, fuyant la peine et la douleur. le pire que tu pourrais faire pour réveiller ses nerfs, t'en prendre à sa famille adoptive et ses amis.
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Separation
née au canada le 30/06/1998 ◇ dès sa naissance ses parents l'ont choyés et mise sur un piédestal. fille unique, elle a eu tout ce qu'elle désirait, ses parents venant d'une famille très haut placé. jamais elle manquera de quoique ce soit et encore moins d'amour ◇ sa vie se verra bouleversée à ses neuf ans. en effet, un drame se produit dans sa demeure. des inconnus, ils étaient deux pour être précis, se sont introduits par effraction dans celle-ci. ils voulaient voler les biens et l'argent, ils sont riches alors ils savent ce qu'ils font. les parents ayant sentis le danger, ont eu le temps de cacher poppy sous leur lit dans la panique et alors même qu'ils sortaient le téléphone ils allaient appeler la police afin de leur porter secours, c'est là qu'on entendait deux coups de feu retentir. un sursaut et dans les yeux de l'enfant, elle voit l'horreur, le corps sans vie de ses parents gisant sur le sol, le sang se dispersant jusqu'à elle. l'enfant sanglote doucement, pour ne pas se faire surprendre, elle plaque sa main sur sa bouche, un réflexe que son père lui avait appris pour ne pas crier. un drame qui l'a marqué à vie et elle en fait des cauchemars encore jusqu'à présent ◇ orpheline, elle fût adoptée par la famille deauclaire à boston, c'est difficile pour elle se d'y intégrer, elle a du mal à parler, se renferme et commence à suivre un psychologue ◇ ils sont trois enfants dans la famille, elle adore ses parents adoptifs ils ont tout fait pour son bien être. son père est directeur général du département de police de boston et sa mère est une romancière connue. l'entente avec son frère et sa sœur se passe bien malgré quelques disputes ◇ intégrant le collège, poppy est dans son coin, elle a peu d'amis et travaille beaucoup. elle est souvent moquée et harcelée par ses camarades. passe son temps à dessiner, sa passion dans la vie ◇ atteignant dix huit ans, elle intègre harvard avec facilité, espère réussir à s'en sortir. passe son temps à étudier même si il lui arrive de sortir de temps en temps ◇ à vingt ans, elle rencontre un homme et tombe amoureuse, le coup de foudre ça existe. c'est réciproque et à force de se côtoyer ils finissent par se mettre en couple. c'est l'amour fou entre eux, quelques petites scènes de jalousie, mais à part ça ils se font confiance. un an plus tard, poppy tombe enceinte, ils sont très heureux de l'apprendre parce qu'ils s'aiment vraiment et même si ils sont jeunes, ils sont prêts à fonder une famille malgré l'angoisse de devenir parents. pourtant sans même le voir venir un évènement va tout faire chambouler. un jour, elle traverse un passage piétons et un conducteur trop alcoolisé la renverse soudainement. elle est dans le coma pendant trois jours, mais à son réveil elle apprends que son bébé n'a pas survécu. cette nouvelle mets le chaos dans le couple, ils sont si attristés. il l'a soutenue tout comme elle, mais elle était bien trop bouleversée. elle s'enfermait dans une bulle et ne voulait plus parler, le chagrin si profond, c'est comme si elle venait de mettre un trait sur sa vie durant un temps. elle se voyait avec son bébé dans les bras, ne se remettant pas de cette perte douloureuse. quelques temps après il décide de rompre, parce que ce n'était plus possible de continuer à ressasser cet évènement tragique, c'était autant dur pour lui comme pour elle. de la voir autant déprimée, c'était de trop, elle ne pouvait même plus le regarder dans les yeux tant elle se sentait coupable et torturée ◇ durant la tempête 2021 elle est victime d'un accident de voiture. les conséquences sont tels qu'elle était dans le coma durant deux jours, est devenu amnésique.

deauclaire power
LEONEL , GENE, CHIARA, ASTRA - mes frères et soeurs adoptifs. au départ réticente à m'engager auprès d'eux, à m'intégrer à la famille, je dois dire qu'on est vraiment très attachés les uns aux autres maintenant.

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Separation

love, a sweet poison
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers CqmmlLuUkAAjSjf Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Cme8RRiXgAI62se Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers DGARuzfUQAAyatC
now - no one.
past - JULIAN est mon premier amour. nos parents étaient amis et on se connait depuis petits, déjà proches. on s'est éloignés à cause de mon déménagement et grâce à ma tante qui l'a revu après quelques années, on a repris contact. on s'est revu et l'amour a vaincu l'éloignement. je pourrais jamais l'oublier, même si on a dû se séparer à cause de la distance. il était plus possible de se voir aussi souvent ; CASTIEL, on s'est mis en couple en 2017, c'était l'amour fou. il était ma lumière dans ce monde obscur. un an qu'on était ensemble et j'étais enceinte de lui, heureuse à l'idée d'être parents, on se voyait fonder notre famille. ça allait être le fruit de notre amour. mais la vie en a décidé autrement. renversée par un conducteur alcoolisé, j'ai perdu l'enfant, on a perdu notre foetus et tout notre monde s'est écroulé. c'était autant dur pour lui comme pour moi. de me voir autant déprimée, c'était de trop, je n'arrivais même plus à le regarder dans les yeux tant je me sentais coupable et torturée, rongée par le chagrin. il a mis fin à notre relation, même si mes sentiments envers lui restent inchangés. on s'est revus depuis début début décembre, remis ensemble. mais j'ai rompu depuis mi janvier parce qu'il était plus présent.
others - ELIAS était là après mon accident de voiture, il est devenu mon kiné et je l'ai retrouvé sur meetsa. j'avoue qu'il me plait énormément. j'ai découvert qu'il est aussi le meilleur ami de mon frère ; j'ai accepté de poser nue pour MARLON. c'était pour son projet professionnel dans le but de réaliser des dessins et on a fini par coucher ensemble. il y a une attirance c'est indéniable et bien plus que ça.




Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Separation

friendships forever
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers JollyArtisticAzurevase-max-1mb Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Afde207db2e04171a3ce0cde9ee117e8 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers RipeCostlyIsabellineshrike-max-1mb
bff - j'ai rencontré THADEE en septembre 2020 et ce fut le coup de foudre amicale. on est très proches et je sais calmer son côté volcanique et impulsif ; LIVIA est ma meilleure amie depuis toujours. on se connait depuis notre enfance ayant vécu toutes ses années à boston ; ERICA, KARMA, SYDNEY et WILMA sont mes meilleures amies, mes acolytes.
roomates - ALYSSIA, JAYSON, MELUZINE
friends - EASTON est un ami proche, un confident. je le connais depuis son arrivée à boston ; je vois en ISAAC un homme détruit et j'essaye de le raisonner quand il le faut ; LÉONIE est une amie que je connais grâce à la adams house. nous sommes proches et on se ressemblent énormément; MILYANA est une bonne amie ; en septembre 2020, j'ai croisé DAVY qui était assez perdu, je l'ai aidé à s'intégrer à harvard ce qui nous a permis de se rapprocher ; ALMA est une bonne amie de longue date ; je connais DESEAN depuis mars 2020 lors des rééducations. il avait l'air mal alors j'essaye de l'apaiser, de le rassurer, de le motiver.


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers A2Am74g


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 26a0 WARNING // concernant poppy mort, harcèlement, fausse couche, sexe.
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 26d4 TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, racisme, homophobie, inceste, cruauté animale, suicide.

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 16:24
le fameux shayn Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 152426858 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 152426858 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 4242661680 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 334677608


hypnose

Nous savons au moins déja une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables. (la nuit des temps ; barjavel)

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Tenor
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : en coloc avec quelqu'un
et j'y ai posé mes valises depuis : Aout 2020
. Tu peux m'appeler : Nana parce que c'est trop mignon
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, en couple avec la musique
Je viens de : Corée du Sud.
Dans la vie, je suis : étudiante en danse et musique ainsi que stripteaseuse au Nirvana
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Kim Yewon

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Exotic Mollusk aka Anaïs ou Minuit (mais y a que Midi qui m'appelle comme ça)
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 15/01/2021
, d'où les : 924
messages, dont : 31
rps. Merci aux doigts de fée de : Exotic Mollusk (signature) | everdosis (avatar)
. Pour finir, je joue également : Yoona, Jihyo, Seongho, Li Yi, Jiro
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Tumblr_ptg49dfZll1thcw8mo8_400

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 26a0 Personnage
strip tease
divorce
violence conjugale


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 26d4 Refuse de jouer
- Pédophilie
- Cruauté animale
- Cruauté infantile
- Racisme

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 16:31
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 4229627822


- - I'll make you so in love with me, that every time our lips touch you'll die a little.
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 81e984e07bdf906f5552eebe6edd05b5b93b1f4b
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : along charles river avec mes copines quinn et alizée
et j'y ai posé mes valises depuis : ma naissance.
. Tu peux m'appeler : alba c'est déjà assez court.
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : libre comme l'air
Je viens de : boston j'ai toujours grandis dans le coin.
Dans la vie, je suis : étudiante en thêatre - danse - média ; cheerleader et danseuse quelques week-ends au nephilim pour dépanner
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : charly jordan

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : sunflower
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 31/10/2020
, d'où les : 5064
messages, dont : 179
rps. Merci aux doigts de fée de : icon : slowcoloring & avatar : cosmic light ; signature : drake
. Pour finir, je joue également : diego
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers C9ab6e56024d4f11eb44e1d7befe761f545dfbb8Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 61bac3888660ff073bdd5920a86b72594b53ae40
ALBA KEENE


WARNING // concernant (personnage) ; mort ; tentative de suicide en décembre 2020 ; agression sexuelle lors du spring break 2021 TRIGGER // refuse de jouer ; inceste ; racisme ; pédophilie

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 17:37
bienvenue sur ilh :heaart:


alba keene

dis moi que si tu es la ce n'est pas juste pour mes jolis yeux.


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 1365205372-pris
future cavalière de Ethan Greene :heaart:
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Ainswock-manip-4
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston / harbor area, petit appart' avec mickey et maddie ( et bb tramp )
et j'y ai posé mes valises depuis : janvier 2019
. Tu peux m'appeler : gaga
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : fiancée à mickey et follement amoureuse.
Je viens de : new-york aka la grosse pomme. la plus belle ville au monde sans aucun doute.
Dans la vie, je suis : sans emploi.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : ade kane

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : lumos solem, aurélie
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 18/01/2019
, d'où les : 14027
messages, dont : 121
rps. Merci aux doigts de fée de : lumos solem ( avatar + profil ) shelbies/anya ( bannière archley bal )
. Pour finir, je joue également : zed, mikke, marley
(( profil en construction ))
......


. . . . . . . . .
WARNING // concernant (personnage) gaga a subit une agression sexuelle durant le spring break 2020 / sexe ( mots crus ) / alcool / drogue. enlèvement + séquestration.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animale, inceste.


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers FMBB0Lf5_o

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 3KMOmr52_o

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers GatjNhfY_o

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers IJ7chm0A_o

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 17:38
bienvenueee :heaart:



You're my favorite. My favorite pair of eyes to look into. My favorite name to see appear on my phone. My favorite way to spend an afternoon. You're my favorite everything.

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 43b963d0f4b7762d73d5b6c7833af020e37991cf
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : six ans
. Tu peux m'appeler : jia, tout simplement
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : busan, en corée du sud.
Dans la vie, je suis : pâtissière
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : bae suzy.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : mannie
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 08/07/2020
, d'où les : 1210
messages, dont : 4
rps. Merci aux doigts de fée de : little liars (avatar) ; jendy (code profil) ; waldosia (sign.)
. Pour finir, je joue également : yisoo; minji ; zhenya ; hyun sook ; sydney ; min jun
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 22b8e8dcabde3b77702db9d3e62d2a61 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Tumblr_p21o8zB5j41wmsx89o1_250 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Tumblr_p21o8zB5j41wmsx89o2_250
JIA CHEONG

(first part) -- sa dernière relation amoureuse remonte à deux ans ; elle aime les animaux. elle a un eskimo américain qui se prénomme bowie ; elle porte régulièrement les boucles d'oreilles que sa mère lui a offertes pour son dix-huitième anniversaire ; jia est pâtissière ; elle est une éternelle romantique ; elle n'est pas retournée à busan depuis son arrivée à boston, il y a six ans ; comme la plupart des gens, jia aime chanter sous la douche ; elle danse terriblement mal et en a conscience ; elle fait souvent passer les autres avant elle ; jia est toujours présente pour ses amis ; son dessert préféré est la tarte aux pommes ; elle écoute de la musique à tous les jours ; ça lui arrive de jouer à des jeux vidéos, quand elle en a envie ; jia est allergique aux crevettes ; elle déteste l'odeur de la cigarette ; jia déteste également les menteurs et hypocrites, sans oublier les infidèles ; elle lit les quatre filles du docteur march au moins une fois par année ; jia porte rarement des chaussures à talons hauts

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 266ce94578822c3cc4cb64395078fe4ffa11f981 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers E99ce04c72384297282f6b732bf43b9a072c2a70 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 7ea251ba3c2d9ab5efd64468d4131c7285a1e3ca
⋆ . ·
sweet creature

(caractère) -- jia est cette personne dotée d'une grande douceur et d'une gentillesse sans limite. derrière ce visage de poupée se cache également un caractère bien trempé qu'elle a su construire au fil des années. aux premiers abords, elle a tendance à être timide envers ceux qu'elle ne connaît pas et peut avoir du mal à se faire entendre, mais, quand les gens la connaissent mieux, ils découvrent une demoiselle hors du commun qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. jia est le genre d'amie qui fera passer ses amis avant tout le reste, si bien que, de temps en temps, elle a tendance à s'oublier. le bonheur des autres semble être plus important que le sien, mais elle aime prend soin d'elle-même. jia a tout simplement du mal à laisser ses amis de côté. ses amis diront que c'est un véritable rayon de soleil qui aime faire sourire tout le monde, mais qui peut aussi être déterminée et perfectionniste. un de ses plus grand défaut est sans aucun doute le fait qu'elle est têtue. elle n'est pas le genre de personne à changer d'idée facilement. il faut que les gens soient convaincants pour réussir, sinon ça ne sert à rien de s'obstiner avec elle. jia a ses qualités et ses défauts, comme tout le monde et ne se prend pas pour quelqu'un d'autre.

⋆ . ·
just breathe


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 74180e1e3afc0b5baa691ecd72a32375f2d46329
quote so sweet tout ça ,,
l o v e a c t u a l l y ,, prénom, nom c'est l'endroit de ton pairing ici du coup tu l'organises comme tu veux, en timeline, en mot d'amour dégoulinant, who cares ?

Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 63c46772ba593aef01d8bb20bd71ea0c831872d1 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 5b3839641bfce716065f1593d960daf0ecad0166 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Be1a7bf51344c6ce8ea707aa34a83245fe07e2ec

f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

w h a t l o v e r s d o ,, adrian, steinfeld cet homme lui plaît bien, mais elle est sans doute trop naïve pour remarquer la véritable nature de cet homme. prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

s a d g i r l s c l u b ,, wilma, steinfeld amie proche et fidèle cliente de la pâtisserie où jia travaille. prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

JUST WORDS..


(TRIGGER) » pédophilie, inceste, cruauté animale, abus physique & sexuel, cruauté infantile, racisme.
(WARNING) » intimidation durant l'adolescence, décès des deux parents.


write your own story ,,

(RP) »
01. adrian » une petite danse 02. mingi » nouvelle rencontre 03. nom » titre


(QUICK'N'TALK) »

01. nom » titre 02. nom » titre

⋆ . ·
crédit icons -- tumblr

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 17:54
bienvenue et bon courage pour ta fiche Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 2109348208



--- everything
happens for a reason, a season or a lifetime.
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers E3a03d1b1c5c8da5cb1f657a5d8a0dba65ee9a0a
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston avec talya
et j'y ai posé mes valises depuis : neuf mois
. Tu peux m'appeler : lenka
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : sentimentalement perturbée
Je viens de : kiev, capitale de l'ukraine.
Dans la vie, je suis : créatrice indépendante
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : vika (victoria) bronova

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : endlesslove ; laurie
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/09/2020
, d'où les : 1213
messages, dont : 51
rps. Merci aux doigts de fée de : © all souls (ava.) ; © tumblr
. Pour finir, je joue également : sloane (h.baldwin)
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Cca37d6bbd42e6b07bd131ca5a38bccd8f5b18f3 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Tumblr_pskvfx7AWw1rd5tpdo3_400 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 5c20cefbb5c3be0b729016ce1aace52befdb0442
― poupée de l'est, née d'une aventure éphémère, dont le père s'est défilé face à ses responsabilités. ○ simple servante au départ, ta mère est devenue l’amante d’un homme marié réputé. ○ bébé surprise qui n’a pas mis tout le monde d’accord, une liasse de billets pour garder le silence. ○ femme enceinte qui se retrouve sans travail et sans domicile, contrainte de prendre cet argent et de disparaître. ○ petite fille vit avec une mère seule, qui enchaîne les boulots pour subvenir aux besoins. ○ relation fusionnelle mère-fille, votre amour est le carburant de votre vie. ○ enfant sage et docile, déjà bien mature pour ton âge de par ton vécu. ○ jamais exigeante, tu t’es toujours contentée du minimum. ○ scolarisée grâce à l’argent soigneusement gardé, ta seule issue possible pour écrire une plus belle histoire. ○ nouvelle vie qui se construit, mère et fille arrivent à sortir la tête de l’eau grâce à un boulot stable. ○ tu as grandit sans figure paternelle, sans schéma classique de l’amour. ○ en recherche constante d’affection, d’avoir de l’importance auprès d’un homme. ○ à dix-huit ans, tu entreprends des études en journalisme. ○ en parallèle, tu travailles dans une boutique de vêtements pour aider ta mère à financer tes études. ○ nouvelle passion qui naît, bien plus encore que le journalisme. ○ diplômes en proche au bout de trois ans, mais tu te rends compte que ce n’est pas ce que tu veux faire. ○ au départ simple créatrice de tes propres tenues, tu décides de concrétiser les choses et de lancer ta propre marque. ○ ton arrivée à Boston est l’occasion pour toi de lancer tes affaires. ○ tu ne parles jamais de ton passé et des épreuves que tu as traversées, tu ne veux surtout pas que les gens te prennent par pitié. ○ tu prends de la drogue douce, mais occasionnellement ○ tu ne manques jamais une occasion pour t'amuser.

○○○

rayonnante, affirmée, patiente, solide, incertaine, dévouée, sociable, créative, besoin de sensations, jalouse, susceptible, obstinée, entrepreneuse, charmeuse, sensible, capricieuse, gameuse, fêtarde, mystérieuse, mature, déterminée, réfléchie.


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers LFsOhmV

talya coup de foudre amical, /meilleure amieevan attirance refoulée /meilleur potesandro connu sous l'identité de pedro, aventure qui a duré quelque mois, mais rien de bien sérieux • /retrouvailles à bostoncolombe modèle pour tes créations de mode /amie prochejames rencontré lors d'une soirée bien arrosée, t'es partie au petit matin sans faire un bruit • /coup d'un soirantonio jeu de séduction, fierté démesurée • /aventurebrandy ancienne stagiaire passionnée par la mode • /amie prochegrace-ann client fidèle de ta boutique • /confidentebaker ami d'enfance perdu de vue • /retrouvailles inattendues.


WARNING // concernant lenka addiction drogue douce, personnages violents, sexe (favorise les métaphores) TRIGGER // refuse de jouer ; cruauté animale, pédophilie, inceste, sexe (+18 cru), racisme

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 18:13
rebienvenue parmi nous. :heaart:



the siren of your dreams.
/ and I know it's true that visions are seldom all they seem ;;
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Tumblr_inline_pa6fbiwBHp1vimyss_540
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 2 ans
. Tu peux m'appeler : Lu'
, j'ai : 20
ans, et si t'es curieux, je suis : une étoile sans sa planète.
Je viens de : Londres.
Dans la vie, je suis : étudiant en deuxième année de littérature et plus discrètement, écrivain d'un saga littéraire.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Lee Felix

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Camille
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 20/11/2020
, d'où les : 844
messages, dont : 75
rps. Merci aux doigts de fée de : moi-même (av), whalien5243 (icongifs), drake (signature)
. Pour finir, je joue également : Elia Milano & Charlotte Sherwood & Lucifer Black & Athena Rosenthal
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 8f039923bff85223d63cfaa072896876
LUHEO :heaart: - BROMANCE :heaart:

theo / cousin.
haru / cousine.
haiwee / amie, sentiments refoulés.
alma / amie.
suki / amie qui est aussi l'ex de son cousin psychopathe décédé.
jordan / rencontre durant une interview qui s'est terminé dans la plus grande gêne pour les deux.
hana / meilleure amie, coup de foudre amical
zahra / amie
hyerim / en cours.
Nadia / muse attirante

WARNING // concernant (personnage) enfant précoce.

TRIGGER // refuse de jouer ; Inceste
Pédophilie
Violence sexuelle ou infantile
Discrimination raciale, sexuelle ou de genre
Violence animale

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 18:39
Re-Bienvenue Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 550846730


little lovely sunshine
“ writing my unconditional love on you skin with my lips ”
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Original
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Along Charles River, avec Lucian quel plaisir...
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques années. Avant tu pouvais me trouver à New York ou à Los Angeles
. Tu peux m'appeler : Kate, tout le monde m'appelle comme ça
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. J'aime les nuits passionnées sans promesses de lendemain.
Je viens de : Los Angeles, ma ville natale
Dans la vie, je suis : danseuse de cabaret
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Delilah Belle Hamlin

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : samiith
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 10/01/2021
, d'où les : 1158
messages, dont : 54
rps. Merci aux doigts de fée de : olympia (ava) killing boys (profil)
. Pour finir, je joue également : Alana Barkley
Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers Bfe329b4fd76ad57d13e1f4317a2f79f1269f638 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 3f2366e02b3ee2b0ca2fa1982606146580cf8db4 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers A9dd56f95b31f7bc4bc5e05c8b7cb6fd471e2851
KATE WALKER
⌜ · character and all · ⌟ Kate est née le 26 avril 1994 sur la plage de Santa Monica ✧ Très proche de sa famille, elle a un grand frère et un petit frère avec lesquels elle est très fusionnelle ✧ Issue d’une famille bourgeoise de la côte Ouest, elle ne manque de rien dans son enfance et aime se plier aux traditions. Les galas de bienfaisance font partie intégrante de sa vie depuis des années ✧ Un après-midi de printemps, elle tue accidentellement une amie. Elle a 16 ans. Sa famille est au courant mais son secret n’a jamais été dévoilé. Le corps a été éliminé, il n’y a plus aucunes traces du meurtre dans la maison familiale. Aujourd’hui encore sa victime est portée disparue ✧ Suite à cette tragédie, elle déménage à New York chez sa tante ✧ Plutôt bonne élève et passionnée de danse, elle entre à Juilliard à 18 ans. Après l’obtention de son diplôme, elle s’installe à Boston où elle devient danseuse de cabaret ✧ Femme pleine d’ambition et férue d’indépendance, son projet est de créer son propre cabaret. Un vœu qui risque de bientôt s’exaucer ✧

Pleine de fougue, Kate ne vit que pour assouvir ses désirs divers et variés. Elle ne répond qu’à ses propres règles. Néanmoins, élevée dans une famille bourgeoise de la côte Ouest, les bonnes manières et la courtoisie lui tiennent particulièrement à cœur. Elle apprécie les êtres brisés, noircis par les aléas de la vie. Parfois elle tente de les réparer, mais le plus souvent elle élargit la blessure. Trop souvent tentée mais pas moins tentatrice, Kate a du mal à résister au plaisir charnel. Cependant, elle ne se donne pas facilement. Elle aime se jouer de ses conquêtes, ne réservant ses courbes qu’aux plus téméraires. Dominatrice sur les bords, elle adore cette sensation de pouvoir qu’elle a sur les hommes et les femmes. Elle marque les corps de son empreinte indélébile, le souvenir d’elle. Vous l’aurez compris, les relations longues ne sont pas faites pour elle, sa jalousie maladive en est une des causes. Quand Kate prend, elle ne lâche plus. En amour comme en amitié, elle ne partage pas. Kate est très rancunière, elle ne croit pas aux secondes chances. Attentionnée et empathique, c’est une femme dévouée à son entourage proche. Cependant l’accès est restreint. Même si elle est très sociable et que vous avez l’impression d’être sa meilleure amie, il y a peu de chances qu’elle vous laisse entrevoir une partie de son cœur. C’est juste qu’elle n’aime pas la solitude. Elle n’est pas méchante, peut-être parfois un peu trop directe mais la plupart de ses intentions ne sont pas mauvaises. Débordante d’ambition, Kate rêve d’ouvrir son propre cabaret dans les quartiers chics de Boston. Un lieu de détente qui respire la sensualité et le glamour, tout à son image. C’est une femme fière, le corps baigné dans l’orgueil, elle ne s’incline devant personne et se bat pour ce qu'elle croit juste. Des traits qu'elle tient de sa mère. Elle n’est pas impulsive, très tôt ses parents lui ont appris à gérer ses émotions. Un enseignement rondement bien mené car Kate ne laisse pas transparaître sa déception ou sa colère, elle refoule tout. Une bombe prête à exploser à tout moment. Entre être angélique et véritable garce, difficile de garder les idées claires. Elle est ce mélange parfait entre la paix et le chaos qui donne le vertige et attise la curiosité. Kate c’est une énigme dont la solution n’existe pas, un perpétuel combat sans récompense à la clé. Sauf pour les plus patients, le serez-vous ?
⌜ · the end lala · ⌟


» c o m p l é m e n t d e f i c h e



» f i c h e d e l i e n



Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers 796e5d710186889a0d3c7024f11fad76c29ef5e3 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers E56f7ecab3b5ca413e591fb0307b63c23f78c75b Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers D87ae349b2b9d76c3003ce0c79c99582fbeb4807

f a m i l y f i r s t ,, John Walker (pnj) grand frère Dany Walker (pnj) petit frère prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

b r o k e n h e a r t s ,, Baker Ridley-B. ex petit-ami, rupture destructrice, elle a été forcée de le tromper pour protéger son secret prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

b r i g h t s t a r s ,, Ella Marriott-W meilleure amie, elle n'a aucuns secrets pour elle, sauf le plus gros. totale confiance, loyauté sans failles Genesis Rothschild meilleur ami, son double, prête à tout pour lui, une possessivité réciproque Elizabeth McCarthy amie de Baker, une méfiance envers elle qui a fini par se transformer en affection Victoria Lahey ex de Beth, Kate l'apprécie et elles sont restées en contact après leur rupture Aisling S. Moore bonne amie rencontrée à New York, elle aime se glisser dans ses draps de temps en temps

b a d t h i n g s ,, Wesley Patterson-R colère et méfiance, elle n'apprécie pas ce qu'il a fait subir à sa meilleure amie Lucian Ridley-B colocataire, elle ne le connait pas vraiment mais en a une très mauvaise impression

WARNING // concernant (kate) mort, sexe
TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animal

Shayn Jefferson Jr FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Lun 25 Jan - 19:29
rebienvenuuuue :heaart:


Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers B1d2f4cf88cbf413d7d4ad7b646366d1dc57ac58 Shayn Jefferson Jr ► Keith Powers E879f62a2ff6e066b188f3a6f88ee636e0a29f87
✧✧✧
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: