-38%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – Star Wars
10.49 € 16.99 €
Voir le deal

would've been the fireworks (joey)


would've been the fireworks (joey) Umpv
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : huit ans déjà
. Tu peux m'appeler : Vaug
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : coeur sauvage qu'on essaye de dominer
Je viens de : Londres
Dans la vie, je suis : Couturier/styliste, héritier de la maison haute couture Vivienne West Wood
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Harry Styles

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gasoline, Sarah
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/01/2021
, d'où les : 112
messages, dont : 14
rps. Merci aux doigts de fée de : SKATE VIBE (avatar), withtiedhands (icon), solosands (sign)
. Pour finir, je joue également : Caelum (lee jong suk), Ambroise (dylan sprouse)
would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o3_500 would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o4_500 would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o1_500
long may the cruel prince reign

♔ ♔ ♔

Ainé de la famille Westwood, né à Londres. Il est le petit-fils, et héritier de la maison de haute couture Vivienne Westwood. Il a reçu une éducation stricte de la part de son père. Plus son géniteur le punissait et plus Vaughn élaborait les pires scénarios pour se venger. Instable, provocateur, toujours à la recherche d'ennuis, de proies, de victimes. Plus jeune, à l'adolescence il était le chanteur et couturier d'un groupe de musique punk nommé "drive shaft". Le groupe a connu un petit succès à Camden mais rien de bien glorieux. Vaughn sait jouer de la guitare, basse et possède une belle voix. Vaughn est couturier /styliste, son style mêlé dentelle, décadence, un aspect raffiné avec une influence punk. Il dirige l'entreprise familiale américaine, bien qu'il davantage applique dans la création et réalisation des nouvelles collections. Il tente de se faire son propre nom tout en respectant l'influence et essence originelle de sa grand-mère, fondatrice de la marque. Il a vécu son enfance et adolescence à Londres, bien qu'il a voyagé au cours de sa vie. Cela fait huit ans qu'il s'est installé à Boston, il a étudié à Harvard au sein de la section mode, et a été diplômé en 2019. Vaughn est un être compliqué, il peut se montrer très protecteur et fidèle envers ses proches, mais il a du mal à montrer son affection et amour. Il cache ses sentiments derrière son sarcasme et cynisme. Pourtant il possède un grand coeur mais par peur de souffrir il reste éloigné de tout ce qui rapproche du domaine sentimental. Il n'a jamais eu de relation sentimentale, cela ne l'intéresse pas ou du moins il n'a trouvé personne d'intéressant. Il possède une sexualité complexe puisque son corps à tout connu, tout vécu, tout posséder il se lasse rapidement. Bien qu'il soit toujours en quête de quelqu'un qui puisse l'animer, le faire vibrer. Grand amateur d'art, il adore se perdre au sein des musées et galeries. Il achète souvent aux jeunes artistes croyant en eux et leur talent. Il possède nombreuses oeuvres d'art connue ou moins connue qu'il expose au sein des diverses enseignes de la marque familiale ou chez lui au sein de son appartement.

♔ ♔ ♔


le venin de mon coeur

joséphine porter (meilleure amie), elle est l'intouchable. celle sur qui il ne posera jamais ses mains. au fil du temps elle est devenu très importante pour lui, sa confidente, sa partenaire de crime. il a toujours refusé d'aller plus loin avec elle de peur de la tourmenter et de briser leur amitié.

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

WARNING // concernant (personnage) pression familiale


TRIGGER // refuse de jouer ; violence conjugale, inceste, viol, meurtre, pédophilie, cruauté infantile et animale, racisme, homophobie

JOEY ALBA ALICJA SOYOUNG MIN JUN



MINJUN


Joséphine Porter est grave hypé par le message

LIEN DU POST
Mer 13 Jan - 18:56

would've been the fireworks | @Joséphine Porter

Veillait tard la nuit et regarder le jour se lever sur sa création était un spectacle dont Vaughn ne pouvait se lasser. Ce besoin de pouvoir apporté les dernières retouches pour être libéré de ce fardeau de création. Parfois il se sentait comme un parent indigne envers ses vêtements, à les tenir éveillé jusqu’au bout de la nuit pour ne pas céder à ses démons. Mais quand le soleil laissait ses premiers rayons illuminer la pièce il découvrait avec admiration son travail. Son coeur se remplissait de fierté avant de se serrer. À présent que cette robe était prête elle serait exposée aux ateliers et les petites mains travailleuses reproduiraient le modèle à la perfection pour le vendre. L’original se vendait bien plus cher que les suivantes, mais Vaughn avait toujours ce gout d’abandon sur les lèvres. La création était un cruel rituel, de souffrance, d’apothéose pour enfin se libérer et retourner dans le tourment. Pourtant il avait juré de haïr cette création. Il avait reçu une note de sa grand-mère lui précisant de prévoir quelques robes de mariées pour cette nouvelle saison. Bien entendu, elle avait déjà créé et réaliser ses propres robes et elle mettait à l’épreuve son petit-fils. Alors Vaughn avait cherché, de nombreux croquis étaient encore éparpillés sur le sol, preuve de ses tourments et souffrance artistiques. Il avait commencé à réaliser la première soit le modèle. Puis de rage il s’était armé d’une paire de ciseaux et avait commencé à porter des coups. Comme si il voulait déjà enterrer la jeune et jolie mariée qui oserait se marier avec l’une de ses créations. Vaughn ne comprenait rien à l’amour et en vérité il ne voulait pas comprendre. Son coeur était éteint depuis le jour où son père avait fermé la porte de son bureau. L’une de ses jumelles avait commit une grave bêtise d’adolescente stupide. Il en avait payé le prix. Vingt coups de ceinture baignés dans ses larmes et le sang. Il portait encore quelques cicatrices dans son dos. Preuve d’un acharnement et déshonneur qu’avait dû éprouver son géniteur. Sa mère avait tout fait pour qu’il s’épanouisse et aime les autres, mais cela l’ennuyait. Les relations humaines se fanaient trop rapidement à son gout. Il suffisait d’un regard, un geste, une langue dans une bouche pour faire voler n’importe quelle relation. Vaughn resta quelques heures allongé aux pieds de son oeuvre. Puis il se décida enfin à la ranger dans une housse. Après une douche rapide et le choix de vêtements excentrique mais chaud il partit en quête de sa meilleure amie. Joey. Sa partenaire de crime, cette fille avec qui il partageait une relation fustanelle et intime. Elle connaissait secrets, il connaissait les siens. Mais elle était bien plus que cela. Elle était celle sur qui jamais il ne poserait ses mains. Trop importante à ses yeux, elle ne méritait pas d’être tourmenté par son esprit dérangé. Quelques coups donnés contre la porte de son appartement et il patienta. La housse pendant dans son dos retenu par son index. Quand la porte s’ouvrit, il lui offrit un sourire en coin « J’espère que je ne dérange pas ? Sinon tu devras expédier ton amant chez lui pour qu’on soit en paix ».



:copyright: lumos solem.




 
la nuit je mens ☩
la nuit on n’dort pas on danse et quand on n’danse pas on pense on cherche des réponses. à toutes ces questions qu’on ne pose pas
every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, en priorité, Jo, à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : en essaie de stabilité, avec un certain mister D.
Je viens de : New York, en dernier, mais de France en réalité,
Dans la vie, je suis : serveuse dans deux bordels, j'alterne pour ne pas me lasser
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 877
messages, dont : 154
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : T., S., H.
would've been the fireworks (joey) 1574 would've been the fireworks (joey) Gchc

would've been the fireworks (joey) 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayer d'en finir plusieurs fois

would've been the fireworks (joey) 9uc1
would've been the fireworks (joey) 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | amant pour lequel elle vendrait son âme. Le seul qui anime sa flamme.
VAUGHN | meilleur ami, à la mort, à la vie.
MARLON | artiste préféré, one shot devenu amitié.
ULRIK | amitié possessive, malsaine, jalousie.
COREY | ami d'un autre temps, crush d'enfant.
ELE | amie avec laquelle elle a passé une nuit, regret.
LYRA | patronne du Sidh, protégée de Dutch.
GRESHAM | client qu'elle a croisé lors d'une thérapie, qu'elle n'a pas suivie
EMERSON | connaissance New-yorkaise retrouvée à Boston, il connait son passé et ses souffrances/
VESTA | collègue & perdition
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.

would've been the fireworks (joey) 9uc1


would've been the fireworks (joey) F76e1694670855.5e849fbf1bf21

WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. TRIGGER // refuse de jouer ; viol.

EN COURS /
Gresham 1#; Ulrik 2#; Albus 1#; Dutch 2#; Vesta 1#; Marlon 1#; Dutch 3#; Adam 1#; Ulrik 4#; Dutch 4#; Emerson 1#; Dutch 5#; Dutch 6#; Ele #1

would've been the fireworks (joey) Tumblr_p0skwffkmm1waknn1o1_250
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

Vaughn Westwood est grave hypé par le message

LIEN DU POST
Jeu 14 Jan - 20:59
would've been the fireworks - 13/01 - @Vaughn Westwood


La tête à l’envers, le cœur en vrac, et l’âme suppliciée, Joséphine, cette nuit, n’a pas beaucoup dormi. Tourmentée par ses envies de pêcher. De se faire du mal parce qu’elle ne sait comment réagir autrement. Parce que ça devient difficile de respirer en ce moment. Parce que le bonheur, elle l’effleure des doigts, et elle se rend compte qu’elle est toujours là. L’ombre qui plane sur elle, comme une éternelle ritournelle. C’est un peu, beaucoup, toujours, qu’elle crève.

Alors elle a passé des heures, à chercher de quoi apaiser les maux de son cœur. Qu’importe la pilule, qu’importe l’alcool, tout plutôt que de devenir à nouveau folle. Seulement, comme elle a voulu se la jouer réglo, essayer de gommer tous ses défauts. Elle a sorti de son appartement toutes les choses qui pouvaient engendrer le retour de ses démons et de ses tourments. Sans se douter, que c’était la chose qui allait lui manquer. Le pouvoir d’être tentée, mais de résister.

Et ses placards évidés de nourritures, aussi, car cela pourrait être la cause d’un autre souci, de la voir se fondre dans son anorexie, elle a ressassé, elle a essayé de ne plus penser. Mais quand on expérimente de mettre son cerveau sur pause, c’est à ce moment précis, que la bête implose. Explose. Elle n’a trouvé aucune solution, pas de possible absolution, Joséphine à passé la nuit face à ses enfers, à ne pas savoir si elle allait sauter le pas, et disparaître cette fois. Elle a lutté contre cette perfide voix, avant d’entendre résonner celle de Dutch au plus profond d’elle, comme un murmure, un sursis, un énorme n’importe quoi.

Et dans la froideur de la matinée, elle est assise sur son canapé, lorsqu’on tape à sa porte, alors qu’elle n’attend personne en particulier. Les doigts frêles, de la belle, se posent sur la poignée, sans même vérifier par le juda qui se trouve de l’autre côté. Les prunelles se heurtent sur la silhouette qui se dévoile, une fois la porte ouverte, et les lèvres de Joséphine se fendent en un sourire. Qu’elle mord, la martyr. « J’espère que je ne dérange pas ? Sinon tu devras expédier ton amant chez lui pour qu’on soit en paix. » Instinctivement, elle ne peut pas s’empêcher de rire à moitié, elle secoue le visage, avant de se décaler. « La voie est libre. » synonyme d’un « Tu peux entrer. » elle plisse les paupières quand il s’exécute et pénètre dans l’antre ayant, cette nuit, gardé, une fois encore, les fêlures de son cœur. Ses plus profonde peur. L'ampleur de sa véritable laideur.

Elle referme derrière lui, et ne voit même pas ce qu’il tient entre ses mains, non, elle mordille une seconde sa langue joueuse, pour finalement ne pas la tourner dans sa bouche, car elle se permet de demander « Et s’il avait vraiment été là ? » elle aurait bien aimé voir sa réaction, c’est vrai. Car leur relation est celle qu’elle est. Elle lie à la perfection l’amitié et la possessivité, l’impression de perdre l’autre lorsqu’il s’essaie à la stabilité. Et Joey, en ce moment, c’est ce qu’elle fait. Elle s’envisage stable et affectionnée.


Codage par Libella sur Graphiorum


you're just like a pill
To the middle of nowhereJ’ai besoin de toi maintenant et demain, espérant malgré moi faire avec toi un bout de chemin. Dutch B. Cooper :heaart:
would've been the fireworks (joey) Umpv
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : huit ans déjà
. Tu peux m'appeler : Vaug
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : coeur sauvage qu'on essaye de dominer
Je viens de : Londres
Dans la vie, je suis : Couturier/styliste, héritier de la maison haute couture Vivienne West Wood
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Harry Styles

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gasoline, Sarah
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/01/2021
, d'où les : 112
messages, dont : 14
rps. Merci aux doigts de fée de : SKATE VIBE (avatar), withtiedhands (icon), solosands (sign)
. Pour finir, je joue également : Caelum (lee jong suk), Ambroise (dylan sprouse)
would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o3_500 would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o4_500 would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o1_500
long may the cruel prince reign

♔ ♔ ♔

Ainé de la famille Westwood, né à Londres. Il est le petit-fils, et héritier de la maison de haute couture Vivienne Westwood. Il a reçu une éducation stricte de la part de son père. Plus son géniteur le punissait et plus Vaughn élaborait les pires scénarios pour se venger. Instable, provocateur, toujours à la recherche d'ennuis, de proies, de victimes. Plus jeune, à l'adolescence il était le chanteur et couturier d'un groupe de musique punk nommé "drive shaft". Le groupe a connu un petit succès à Camden mais rien de bien glorieux. Vaughn sait jouer de la guitare, basse et possède une belle voix. Vaughn est couturier /styliste, son style mêlé dentelle, décadence, un aspect raffiné avec une influence punk. Il dirige l'entreprise familiale américaine, bien qu'il davantage applique dans la création et réalisation des nouvelles collections. Il tente de se faire son propre nom tout en respectant l'influence et essence originelle de sa grand-mère, fondatrice de la marque. Il a vécu son enfance et adolescence à Londres, bien qu'il a voyagé au cours de sa vie. Cela fait huit ans qu'il s'est installé à Boston, il a étudié à Harvard au sein de la section mode, et a été diplômé en 2019. Vaughn est un être compliqué, il peut se montrer très protecteur et fidèle envers ses proches, mais il a du mal à montrer son affection et amour. Il cache ses sentiments derrière son sarcasme et cynisme. Pourtant il possède un grand coeur mais par peur de souffrir il reste éloigné de tout ce qui rapproche du domaine sentimental. Il n'a jamais eu de relation sentimentale, cela ne l'intéresse pas ou du moins il n'a trouvé personne d'intéressant. Il possède une sexualité complexe puisque son corps à tout connu, tout vécu, tout posséder il se lasse rapidement. Bien qu'il soit toujours en quête de quelqu'un qui puisse l'animer, le faire vibrer. Grand amateur d'art, il adore se perdre au sein des musées et galeries. Il achète souvent aux jeunes artistes croyant en eux et leur talent. Il possède nombreuses oeuvres d'art connue ou moins connue qu'il expose au sein des diverses enseignes de la marque familiale ou chez lui au sein de son appartement.

♔ ♔ ♔


le venin de mon coeur

joséphine porter (meilleure amie), elle est l'intouchable. celle sur qui il ne posera jamais ses mains. au fil du temps elle est devenu très importante pour lui, sa confidente, sa partenaire de crime. il a toujours refusé d'aller plus loin avec elle de peur de la tourmenter et de briser leur amitié.

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

WARNING // concernant (personnage) pression familiale


TRIGGER // refuse de jouer ; violence conjugale, inceste, viol, meurtre, pédophilie, cruauté infantile et animale, racisme, homophobie

JOEY ALBA ALICJA SOYOUNG MIN JUN



MINJUN


LIEN DU POST
Sam 16 Jan - 10:13

would've been the fireworks | @Joséphine Porter

L’amour. Ce sentiment qui vous rend puissant, invincible presque inhumain. Oui, car pour tomber amoureux il fallait ne pas être humain. La majorité des relations se terminaient dans les larmes et ceux qui affirmaient que la relation s’était bien terminé avaient tort ou il se voilait la face. Vaughn n’était pas du genre amoureux, il aimait ses soeurs, ses proches et cela lui suffisait. Il n’était loyal qu’envers lui et ses propres intérêts. Pourtant il possédait un sixième sens en ce qui concernait l’amour, il pouvait voir quand une femme commençait à trop s’attacher à lui, telle une sonne d’alarme ses sens étaient en éveille et son cerveau réfléchissait déjà à un plan pour la repousser. De même il avait senti quelque chose pour sa meilleure amie. Elle semblait trop prise ses derniers temps, elle refusait de sortir avec lui pour commettre de cruels crimes… un homme était présent dans sa vie, il n’y avait aucun doute. Vaughn possédait une amitié fustanelle avec la jeune femme, presque possessive. Ils avaient tous deux placé des limites pour éviter des débordements et jamais il n’avait posé ses mains sur elle. Jamais il ne se permettrait de la souiller avec son venin. Même si il devait l’admettre une partie de lui-même éprouver de la jalousie envers elle. Sa meilleure était parvenue à séduire un homme mais à éprouver des sentiments envers lui, ou du moins une envie d’être sage. Il ne manquerait plus qu’elle se transforme en bonne soeur et accepte d’entrer dans un couvent et il en aurait été fini.Ils avaient toujours été présenté comme des jumeaux diaboliques, toujours assoiffé de luxure et de crimes. Bien que depuis quelque temps il faisait cavalier seul. Un autre homme lui avait volé sa précieuse partenaire et même si c’était dur à entendre il l’accepterait. Joey était importante pour lui et il était heureux qu’elle puisse s’épanouir avec un homme bien.

Vaughn lui offrit un rapide baiser sur la joue et entra. Pas besoin d’observer les lieux il connaissait déjà, aux vues du nombre de fois qu’il était venu ici c’était presque une seconde maison. Il s’installa sur le canapé en déposant soigneusement la robe de mariée qu’il venait de faire naitre en ce doux matin. Il émit un rire moqueur quand elle lui pose cette drôle de question. Accompagné de son sourire en coin il s’amusa de sa réponse « Je lui aurais proposé un plan trois bien évidemment » quelle question idiote. Il se doutait qu’elle voulait le pousser à lui dire la vérité, elle s’attendait peut-être à des félicitations . Vaughn l’observa longuement avant de lui répondre d’une manière plus sérieuse « Je me serais présenté, et j’aurais sympathisé… avec l’ennemi » répliqua Vaughn en lui offrant un sourire charmeur avant de poursuivre « Il faut toujours connaitre ses ennemis » dit il en hochant la tête pour appuyer ses propos. Il laissa s’échapper un nouveau rire avant de plonger ses prunelles dans celle de son amie « C’est sérieux ? » Question simple, directe et pourtant il avait encore du mal à accepter les conséquences de sa réponse. Au fond de lui-même il savait que c’était du sérieux sinon il ne l’aurait pas demandé. Vaughn passa sa langue sur ses lèvres avant de passer une main dans ses cheveux. Prêt à entendre la triste vérité.



:copyright: lumos solem.




 
la nuit je mens ☩
la nuit on n’dort pas on danse et quand on n’danse pas on pense on cherche des réponses. à toutes ces questions qu’on ne pose pas
every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, en priorité, Jo, à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : en essaie de stabilité, avec un certain mister D.
Je viens de : New York, en dernier, mais de France en réalité,
Dans la vie, je suis : serveuse dans deux bordels, j'alterne pour ne pas me lasser
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 877
messages, dont : 154
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : T., S., H.
would've been the fireworks (joey) 1574 would've been the fireworks (joey) Gchc

would've been the fireworks (joey) 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayer d'en finir plusieurs fois

would've been the fireworks (joey) 9uc1
would've been the fireworks (joey) 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | amant pour lequel elle vendrait son âme. Le seul qui anime sa flamme.
VAUGHN | meilleur ami, à la mort, à la vie.
MARLON | artiste préféré, one shot devenu amitié.
ULRIK | amitié possessive, malsaine, jalousie.
COREY | ami d'un autre temps, crush d'enfant.
ELE | amie avec laquelle elle a passé une nuit, regret.
LYRA | patronne du Sidh, protégée de Dutch.
GRESHAM | client qu'elle a croisé lors d'une thérapie, qu'elle n'a pas suivie
EMERSON | connaissance New-yorkaise retrouvée à Boston, il connait son passé et ses souffrances/
VESTA | collègue & perdition
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.

would've been the fireworks (joey) 9uc1


would've been the fireworks (joey) F76e1694670855.5e849fbf1bf21

WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. TRIGGER // refuse de jouer ; viol.

EN COURS /
Gresham 1#; Ulrik 2#; Albus 1#; Dutch 2#; Vesta 1#; Marlon 1#; Dutch 3#; Adam 1#; Ulrik 4#; Dutch 4#; Emerson 1#; Dutch 5#; Dutch 6#; Ele #1

would've been the fireworks (joey) Tumblr_p0skwffkmm1waknn1o1_250
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

LIEN DU POST
Hier à 18:00
would've been the fireworks - 13/01 - @Vaughn Westwood


La paume de Joséphine effleure sa joue sur laquelle il vient de déposer dessus un baiser, acte simple, qui détonne avec cette nuit qu’elle vient de passer. Les démons de son esprit sont chassés par cet ami qui sait au mieux attiser ses meilleures manières de pêcher. Elle le regarde se poser sur le canapé, un léger sourire sur ses lèvres car elle apprécie constater qu’elle n’est pas aussi seule que ce qu’elle pourrait le penser. Que cette amitié est encore et pour toujours d’actualité. Qu’importe ce qui, dans leur vie, peut se passer.

Alors elle écoute son petit rire, si bien qu’elle s’approche de lui, désireuse de savoir ce qu’il pourrait, réellement, en dire. « Je lui aurais proposé un plan trois bien évidemment. » Elle en craque son expression face à cette affirmation, mords un sourire en sachant que Dutch aurait pu dire oui, si Vaughn avait été blonde et détentrice d’un bonnet B ou C. « Tu me connais, je déteste partager. » Désir d’être unique poussé à son paroxysme, car à la force de son affection pour la luxure, la rouquine ne pourrait pas flancher pour un plan à trois durant lequel elle serait délaissée. Elle veut tout, et pas seulement la moitié.

Mais son ami continue sur sa lancée, alors elle se tait ; « Je me serais présenté, et j’aurais sympathisé… avec l’ennemi. » Sympathisé… elle, elle aurait foutu le feu au canapé. La fille, elle l’aurait incendiée. Sans demi-mesure, sans explications du pourquoi de sa torture. « Il faut toujours connaitre ses ennemis » A deux doigts de lui demander en quoi ils seraient ennemis, elle se laisse surprendre par son regard qui s’accroche au sien, et que l’ambiance glisse vers un autre terrain. « C’est sérieux ? » Joey, elle lui offre un regard malicieux. Elle aime bien le goût de ce jeu. Le malsain qui se distille entre eux. Si c’est sérieux… Oui, peut-être, beaucoup, un peu ?

Alors elle se détourne de lui, elle se dirige vers la cuisine, et son évier, elle ne sait pas trop comment se comporter, parce que la réponse de cette question, elle sait parfaitement qu’elle pourrait la briser. S’accrocher à quelqu’un, que ce soit en amour comme en amitié, c’est lui donner l’occasion de vous bousiller. Et Jo’, elle sait, qu’elle ne serait pas capable de s’en relever. Parce que perdu dans les méandres de son esprit, elle en viendrait à la conclusion qu’elle ne vaut pas grand-chose sa vie. Quand de sa paume elle ouvre le robinet, justifie de s’être déviée de lui pour se rincer les mains, Joséphine reprend, le fil de ses paroles mais aussi de ses pensées. « C’est régulier. » Trop peut-être, mais le plus souvent elle pense que ce n’est pas assez. Puis elle ignore ce que lui, l'homme régulier, a comme avis sur le sujet. « Et c’est le seul. » qui n’est pas encore parti parce qu’il ignore que la plupart du temps, elle se dégueule.

Parce qu’elle connait l’essence de leur relation, parce qu’elle sait qu’elle et Vaughn c’est le synonyme de la déraison, elle a cette lueur au fond des prunelles lorsqu’elle l’observe à nouveau, qu’elle croise les bras et recherche de ses doigts le contact de sa propre peau. « Je l’apprécie. » Aussi bien le jour que la nuit, et ça, c’est inédit. Un soupir… « Ca fait de lui un ennemi ? » et dans le ton de sa voix, Joséphine, bien évidemment qu’elle le défi. Qu’elle veut lui montrer qu'elle est malsaine, sa jalousie.  


Codage par Libella sur Graphiorum


you're just like a pill
To the middle of nowhereJ’ai besoin de toi maintenant et demain, espérant malgré moi faire avec toi un bout de chemin. Dutch B. Cooper :heaart:
would've been the fireworks (joey) Umpv
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : huit ans déjà
. Tu peux m'appeler : Vaug
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : coeur sauvage qu'on essaye de dominer
Je viens de : Londres
Dans la vie, je suis : Couturier/styliste, héritier de la maison haute couture Vivienne West Wood
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Harry Styles

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gasoline, Sarah
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/01/2021
, d'où les : 112
messages, dont : 14
rps. Merci aux doigts de fée de : SKATE VIBE (avatar), withtiedhands (icon), solosands (sign)
. Pour finir, je joue également : Caelum (lee jong suk), Ambroise (dylan sprouse)
would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o3_500 would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o4_500 would've been the fireworks (joey) Tumblr_p9vfwiwcFp1va9qj9o1_500
long may the cruel prince reign

♔ ♔ ♔

Ainé de la famille Westwood, né à Londres. Il est le petit-fils, et héritier de la maison de haute couture Vivienne Westwood. Il a reçu une éducation stricte de la part de son père. Plus son géniteur le punissait et plus Vaughn élaborait les pires scénarios pour se venger. Instable, provocateur, toujours à la recherche d'ennuis, de proies, de victimes. Plus jeune, à l'adolescence il était le chanteur et couturier d'un groupe de musique punk nommé "drive shaft". Le groupe a connu un petit succès à Camden mais rien de bien glorieux. Vaughn sait jouer de la guitare, basse et possède une belle voix. Vaughn est couturier /styliste, son style mêlé dentelle, décadence, un aspect raffiné avec une influence punk. Il dirige l'entreprise familiale américaine, bien qu'il davantage applique dans la création et réalisation des nouvelles collections. Il tente de se faire son propre nom tout en respectant l'influence et essence originelle de sa grand-mère, fondatrice de la marque. Il a vécu son enfance et adolescence à Londres, bien qu'il a voyagé au cours de sa vie. Cela fait huit ans qu'il s'est installé à Boston, il a étudié à Harvard au sein de la section mode, et a été diplômé en 2019. Vaughn est un être compliqué, il peut se montrer très protecteur et fidèle envers ses proches, mais il a du mal à montrer son affection et amour. Il cache ses sentiments derrière son sarcasme et cynisme. Pourtant il possède un grand coeur mais par peur de souffrir il reste éloigné de tout ce qui rapproche du domaine sentimental. Il n'a jamais eu de relation sentimentale, cela ne l'intéresse pas ou du moins il n'a trouvé personne d'intéressant. Il possède une sexualité complexe puisque son corps à tout connu, tout vécu, tout posséder il se lasse rapidement. Bien qu'il soit toujours en quête de quelqu'un qui puisse l'animer, le faire vibrer. Grand amateur d'art, il adore se perdre au sein des musées et galeries. Il achète souvent aux jeunes artistes croyant en eux et leur talent. Il possède nombreuses oeuvres d'art connue ou moins connue qu'il expose au sein des diverses enseignes de la marque familiale ou chez lui au sein de son appartement.

♔ ♔ ♔


le venin de mon coeur

joséphine porter (meilleure amie), elle est l'intouchable. celle sur qui il ne posera jamais ses mains. au fil du temps elle est devenu très importante pour lui, sa confidente, sa partenaire de crime. il a toujours refusé d'aller plus loin avec elle de peur de la tourmenter et de briser leur amitié.

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

TOI OUI TOI (lien), une jolie description pour décrire notre merveilleux lien

WARNING // concernant (personnage) pression familiale


TRIGGER // refuse de jouer ; violence conjugale, inceste, viol, meurtre, pédophilie, cruauté infantile et animale, racisme, homophobie

JOEY ALBA ALICJA SOYOUNG MIN JUN



MINJUN


LIEN DU POST
Hier à 19:57

would've been the fireworks | @Joséphine Porter

L’amour était semblable à un jeu d’échecs pour Vaughn. Il fallait toujours songer à placer les bonnes pièces au bon moment. Attaquer de front, savoir battre en retrait, chercher la faille, celle qu’il faudra exploiter le moment venue. L’amour était un rapport de forces pour le jeune homme, et cela n’allait pas changer. Joey était la seule fille que le jeune homme désirait mais qu’il n’aurait jamais. Il avait eu envie d’elle depuis leur première rencontre, mais très vite il avait compris qu’il ne pouvait la souiller de ses blessures. Cette belle rousse à la sexualité affirmée, il en rêvait sans pouvoir la toucher. Le couturier le savait, si il la touchait elle disparaîtrait de sa vie. Tous deux possédaient ce besoin d’appartenir à quelqu’un, ce besoin incessant d’attention, de caresses, de baisers… Si Vaughnt la touchait il savait qu’il ne pourrait plus s’arrêter et qu’il finirait par la blesser ou être blessé à son tour. Aucun d’eux ne pourrait offrir à l’autre ce qu’il voulait vraiment sans briser leur amitié, si ce n’est la ruiner à jamais. Ils s’étaient adonné à ce petit jeu étrange, se séduire jusqu’à ce que l’autre meurt. Vaughn prenait plaisir à embrasser des hommes, des femmes devant elle juste pour lui prouver qu’il pouvait le faire. Ce n’était qu’un jeu d’enfant vicieux se transformant en enfer. Le couturier avait mis le feu au paradis de la jeune femme et elle aimait ça. Pourtant depuis quelque temps il avait senti le changement, le manque d’envie de sortir, le manque d’elle qui se faisait ressentir. Il avait décidé de prendre les choses en main. Après tout il n’était pas du genre à se laisser faire. Il émit un petit rire amusé sans vraiment l’être quand elle lui répéta qu’elle n’aimait pas partager. « Tu aurais été le centre d’attention » souffla Vaughn en ne pouvant pas la dévorer du regard. L’imaginer nue sous lui était un doux fantasme, une esquisse d’un tableau qui ne serait jamais peint. Cela était impossible, si cela se produisait il ne serait plus eux-mêmes, Vaughn devrait renoncer à elle, sans doute ne pourrait elle pas lui pardonner. Il passa sa langue sur ses lèvres, patient il devait l’être. Il attendait qu’elle se dévoile, qu’elle se confesse comme une pécheresse à un prêtre. Ses dents s’enfoncèrent dans sa lèvre inférieure quand elle dit le mot interdit. Le mot qui était depuis longtemps sorti de son vocabulaire. « Putain, je ne le crois pas ! » Dit Vaughn sur un ton argus en passant sa main dans ses cheveux. Bien sûr il avait eu des soupçons mais il pensait qu’elle avait subi une mésaventure. Qu’il aurait seulement dû retrouver ce pauvre type qui avait osé la faire pleurer mais non c’était pire que ça. Il semblait qu’elle avait trouvé l'amour, et qu’elle en était contente. La jeune femme lança des morceaux de phrases, semblable à des flèches qui transperçait le couturier. Dire qu’il n’avait rien vue était un euphémisme. Il avait eu des affaires à gérer et avait délaissé quelques temps sa partenaire de crime. Juste le temps pour qu’elle tombe sous le charme d’un homme. « Depuis combien de temps ? » Demanda le jeune homme des dents serrées. Il essaya de réprimander sa jalousie. Il n’avait aucun droit sur Joey, mais dans leur jeu tous les coups étaient permis. Si l’un tapait l’autre, le second répliquerait avec plus de force. . D’ordinaire ce jeu était orienté vers la sensualité, la provocation, cela ne durait qu’une soirée, un moment, ils finissaient toujours par se retrouver. Il passa une main dans ses cheveux en soupirant. « Tu attends des félicitations ? » Demanda Vaughn en lui offrant un sourire carnassier. Puis il soupira puis longuement, il plongea son regard dans celui de la jeune femme. Elle attendait la réponse mais il n’était pas prêt à lui donner. « Ca dépend, tu penses qu’il voudra me tuer si je t’embrassais ? »



:copyright: lumos solem.




 
la nuit je mens ☩
la nuit on n’dort pas on danse et quand on n’danse pas on pense on cherche des réponses. à toutes ces questions qu’on ne pose pas
every breath you take.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : 14 ans
. Tu peux m'appeler : Joey, en priorité, Jo, à la rigueur
, j'ai : 29
ans, et si t'es curieux, je suis : en essaie de stabilité, avec un certain mister D.
Je viens de : New York, en dernier, mais de France en réalité,
Dans la vie, je suis : serveuse dans deux bordels, j'alterne pour ne pas me lasser
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alexina Graham.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/09/2020
, d'où les : 877
messages, dont : 154
rps. Merci aux doigts de fée de : March Hare.
. Pour finir, je joue également : T., S., H.
would've been the fireworks (joey) 1574 would've been the fireworks (joey) Gchc

would've been the fireworks (joey) 9uc1
| To the middle of my frustrated fears. |

INFOS l elle est née en france - sa mère est française, son père américain ● elle est obsédée par la perfection ● elle souffre d'anorexie/boulimie, de dépendance à la drogue et l'alcool, elle essaie de se sevrer depuis des années ● elle a été hospitalisée plusieurs fois ● elle était danseuse étoile ● elle a quitté la france à 14 ans, sa mère lui créant trop de tourments ● elle a vécu un an a New-york, avec son père avant qu'il ne se débarrasse d'elle ● elle a été en pensionnat à Boston ● elle porte en permanence des bracelets, cachant des cicatrices sur ses poignets. ● elle n'a jamais eu de relation sérieuse ● elle n'a pas le permis ● elle travaille de nuit au Nirvana comme barmaid, depuis récemment au Sidh à mi-temps ● elle développe pour Dutch, de vrais sentiments

CARACTÈRE l elle est lunatique ● orgueilleuse ● manipulatrice ● fumeuse ● borderline ● possessive ● jalouse ● prétentieuse ● haineuse ● bombe à retardement ● peut se montrer douce avec le temps ● égoïste ● obsessionnelle ● impudique ● charnelle ● hystérique ● tendances suicidaires ● comportement destructeur ● a essayer d'en finir plusieurs fois

would've been the fireworks (joey) 9uc1
would've been the fireworks (joey) 9uc1
| This must be a bad trip |



LIENS l

DUTCH | amant pour lequel elle vendrait son âme. Le seul qui anime sa flamme.
VAUGHN | meilleur ami, à la mort, à la vie.
MARLON | artiste préféré, one shot devenu amitié.
ULRIK | amitié possessive, malsaine, jalousie.
COREY | ami d'un autre temps, crush d'enfant.
ELE | amie avec laquelle elle a passé une nuit, regret.
LYRA | patronne du Sidh, protégée de Dutch.
GRESHAM | client qu'elle a croisé lors d'une thérapie, qu'elle n'a pas suivie
EMERSON | connaissance New-yorkaise retrouvée à Boston, il connait son passé et ses souffrances/
VESTA | collègue & perdition
JEREMIAH | client insolent
ALBUS | croisé en soirée, étrange complicité.

would've been the fireworks (joey) 9uc1


would've been the fireworks (joey) F76e1694670855.5e849fbf1bf21

WARNING // concernant Joey trouble du comportement alimentaire, troubles mentaux, pensées suicidaires, comportement destructeur, drogue, sexe, alcool. TRIGGER // refuse de jouer ; viol.

EN COURS /
Gresham 1#; Ulrik 2#; Albus 1#; Dutch 2#; Vesta 1#; Marlon 1#; Dutch 3#; Adam 1#; Ulrik 4#; Dutch 4#; Emerson 1#; Dutch 5#; Dutch 6#; Ele #1

would've been the fireworks (joey) Tumblr_p0skwffkmm1waknn1o1_250
« Ton image, ton parfum lié à celui du sexe, la douceur de ta peau sous mes caresses. Tout de toi. Tout sauf ce que tu portais... »
D.B.C.

LIEN DU POST
Hier à 21:26
would've been the fireworks - 13/01 - @Vaughn Westwood


« Tu aurais été le centre d’attention » Elle en sourit que de plus belle car il est le seul à pouvoir affirmer une telle perdition. Cependant, l’image l'a faite rire, malgré elle, parce que Dutch n’est tellement pas, un homme qui aime ses semblables autant que ce que Vaughn les trouve désirables. Un léger hochement de tête par la négative, et Joséphine se heurte à d’autres prérogatives. Celles d’avouer, ce qui va paraître à son ami comme un terrible secret. Un truc d’une importance telle qu’elle n’aurait certainement pas dû le garder inavoué.

Et lorsqu’elle prononce ses mots, elle sait ce qu’elle engendre pour Vaughn, parce qu’ils sont possessifs, parce qu’ils croyaient que leur relation ne les amènerait jamais au pire. Au fait de se détruire. Mais lui trop destructeur et elle emplie d’aigreur. Jamais ils n’auraient pu se mettre sur la même longueur d’onde, leurs cœurs. « Putain, je ne le crois pas ! » elle l’entend exulter derrière son dos, les voilà donc les maux. Ceux là même qui viennent et creusent des stries sur sa peau. Le résultat de l’homme et de son égo.

« Depuis combien de temps ? » Il lui demande alors qu’elle se tourne vers lui. Elle la voit, juste là, égale à celle dont elle faisait preuve, parfois, elle aussi. La jalousie. Le fait que si entre eux se glisse une tierce personne il ne sera plus question d’être, à jamais, amis. « Tu attends des félicitations ? » Direct, elle crache un « Non. » Mais elle aimerait qu’il joue un peu moins au con. Et quand il soupire, presque, elle appréhende le pire. « Ca dépend, tu penses qu’il voudra me tuer si je t’embrassais ? » Sa langue claque sur son palais, en un bruit succinct, dégoutée. Elle grimace face à ces idées. Autant celle qu’il soit tué que celle de l’embrasser. « Arrête. » elle plante, sèche.

Elle en secoue la tête, elle déboulonne, il est censé savoir combien elle peut être folle, et son corps frêle tremble et frissonne. Dans cette idée de bisou, il y a clairement une chose qui déconne. « Il ne voudra pas. » c’est un fait, il agira. « Il le fera. » cette fois, Joséphine ne rigole pas. Il n’est plus question de provoquer l’autre, de le tenter, d’essayer de maintenir une fausse animosité. Si Dutch est accroché, comme elle le croit, il n’hésitera pas à faire qu’une bouchée de toi. « Si ce n’est pas moi qui le fait avant si tu t'approches. » Parce qu'elle se refuse à lui, elle l'a toujours fait, et ce n'est pas prêt de changer. Les paupières de la rouquine sont plissées, accusatrice qui est à deux doigts d’exploser. Elle s’appuie sur le rebord du lavabo, pour garder ses distances, jamais elle n’aurait cru que Vaughn pourrait générer son errance. « Mais pour te répondre, depuis novembre. » merde, trois mois, non pas qu’elle ait réellement compter les jours, car c’est ce qu’on fait lorsqu’on parle d’amour… Et l’amour, l’affection, Joséphine c’est sa perdition. C'est clairement le bordel dans ses émotions. « C’est quoi ? » Et c’est la housse de vêtement qu’elle montre de ses doigts. Pour changer de sujet elle donnerait tout et n’importe quoi.   


Codage par Libella sur Graphiorum


you're just like a pill
To the middle of nowhereJ’ai besoin de toi maintenant et demain, espérant malgré moi faire avec toi un bout de chemin. Dutch B. Cooper :heaart:
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: