(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze.


I am just an angel with a shootgun
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Putnam Manor dans Cambridge (Near The Campus) - Appartement n°5
et j'y ai posé mes valises depuis : Novembre 2018
. Tu peux m'appeler : Neal suffira
, j'ai : 27
ans, et si t'es curieux, je suis : en couple avec Lukas, même si l'exclusivité c'est pas mon truc.
Je viens de : Naples, en Italie
Dans la vie, je suis : étudiant en ingénierie mécanique, barman au Lord Hobo, indic pour la Mafia Italienne et anciennement prostitué
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Thomas Brodie-Sangster.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Nagini
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
, d'où les : 23647
messages, dont : 201
rps. Merci aux doigts de fée de : Joemaw & Nagini
. Pour finir, je joue également : nobody.
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. PLCFdyU

Borderline ● Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Cambridge ● Pratiquait la boxe depuis plus de dix ans, mais a dû arrêter à cause de sa jambe droite ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaille maintenant comme indic pour la Mafia Italienne ●

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my complicated boyfriend
◆ Nixon : ex everything forever
◆ Laurys : my mafia boy
◆ Tom : special best friend
◆ Caesar : my honey (flirt/confidences)

FAMILY
◆ Katalia : little angel, little sister
◆ Summer : my wifey, mom of Aurore
◆ Aurore : daughter

SEX
◆ Tova : insatiable (ex?) lover
◆ Albus : ex special client
◆ Ulrik : ex addictive client

FRIENDS
◆ Jellal : childhood lover
◆ Alma : adorable friend
◆ Kassidy : boss
◆ Caelum : ex flirt, important friend
◆ Crystal : ex sexfriend, confidante
◆ Vaughn : ex friend/flirt in Italia
◆ Archer : friend
◆ Alexander : tinder friend
◆ Naëlle : friend, Aurore's godmother

HATE
◆ Roxy : Real hate, virtual confidante
◆ Elia : Nixon's ex fiancee
◆ Nadia : Nixon's sister hates me

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait souvent des cauchemars violents ■ Fume souvent, boit régulièrement et consomme de la drogue ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline avec du Risperdal (agressivité), du Deroxat (dépression) et du Solian (hallucinations/anxiété) ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2021 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Laurys fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Laurys en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■

What's wrong with me?
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_pz2lssjIL51tv9ctro3_500

Cours à la fac
Lundi : 10:00 am – 03:00 pm ; Mardi : 11:00 am – 04:00 pm ; Mercredi : 11:00 am – 01:00 pm ; Jeudi : 12:00 pm – 02:00 pm ; Vendredi : 08:00 am – 10:00 am.

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am (parfois avec Tom) ; Mardi : 09:00 pm – 12:00 am (avec Sana) ; Mercredi : soirée off ; Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm (avec Sana) ; Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am (avec Tom) ; Samedi :  12:00 am – 03:00 am (avec Tom) ; Dimanche : soirée off sauf besoin 06:00 pm – 08:30 pm (avec Sana).

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. REBtjjBb_o

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, prostitution, sexe, trouble Borderline, addictions à la drogue et à l'alcool, Mafia, autodestruction, pensées suicidaires

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

LIEN DU POST
Mer 6 Jan - 23:13
Vendredi 8 Janvier. 06:30 pm

Restez chez vous. Ne prenez pas la route si ce n’est pas nécessaire. Le message était répété partout. Je l’avais entendu de trop nombreuses fois. Et, franchement, en jetant un coup d’œil à l’extérieur, vous n’aviez pas envie d’aller à l’encontre de ces consignes. Bordel, j’aurai aimé rester chez moi au chaud aux côtés de mon petit-ami. J’aurai aimé ne pas prendre de risques. Cependant, l’Enfer m’était tombé dessus et le choix n’existait plus. Ce soir, je ne pouvais pas décider de mon avenir. Je devais faire ce qu’on m’avait dit. Ce que Rob m’avait ordonné. Je devais retrouver ce client bloqué à l’hôtel depuis plusieurs jours. Ce client un peu trop sur les nerfs. Ce client qui m’attendait impatiemment. J’avais essayé d’expliquer la situation à Rob et de lui dire que ce n’était pas possible. J’avais tenté de repousser ma venue auprès de cet homme qui attendait. Mais, les choses étaient tombées. Limpides. Impossible à oublier. Impossible à contourner. Si je n’allais pas à ce rendez-vous, je brisais le deal. Si je brisais le deal, Rob foutrait une balle dans la tête de la sœur de Côme avant d’attendre l’arrivée de Côme pour le tuer dans d’atroces souffrances. Et après… Peut-être qu’après il viendrait jusqu’à Boston pour s’en prendre aux personnes qui comptaient pour moi et me briser. Lentement. Sûrement. Je n’avais pas eu le choix. Je ne devais pas désobéir. Malgré la tempête qui faisait rage, malgré le froid glacial, j’avais quitté mon doux cocon pour m’enfoncer dans le tourbillon extérieur qui venait bouffer mes entrailles. Perché sur ma moto qui ne tournait même pas, j’avançais avec lenteur les pieds au sol jusqu’à cet hôtel où j’étais tant attendu. Cet hôtel où j’échouais sans problème. Cet hôtel où je me retrouvé forcé une nouvelle fois laissant les larmes couler dans mon esprit refusant d’être trop faible devant l’homme. Cet hôtel où je me retrouvais utilisé pendant quelques heures malgré la douleur. Cet hôtel où les coups s’étaient abattus sur moi. La marque dans mon cou avait retrouvé sa place tandis que des bleus viendraient orner mon corps. J’avais aussi une blessure sur la joue lorsque j’avais tenté d’échapper à la poigne de l’homme et qu’il m’avait frappé plusieurs fois laissant sa bague venir écorcher ma peau. Blessé, brisé, épuisé, je me retrouvais mis à la porte et lâché au sein de la tempête.

Vendredi 8 Janvier. 10:45 pm

J’avais hésité. Longtemps. Peut-être un peu trop longtemps. Je m’étais demandé si je devais rentrer dans mon appartement dans cet état. Est-ce que je ne ferais pas mieux de prendre une chambre à l’hôtel et de prévenir Lukas que c’était trop dangereux de revenir ? Est-ce que je ne ferais pas mieux de rester seul pour tenter de me vider toujours plus la tête ? Oublier Lukas et cette angoisse incessante à cause de son état. Oublier Côme et ces adieux déchirants. Oublier Nixon et sa froideur déchirante. Oublier Elia et tout ce qu’elle pouvait faire. Oublier Nadia qui revenait et m’effrayait. Oublier Caesar qui refusait de s’éloigner. Oublier tout. Oublier ma vie et qui j’étais. J’aurai sans doute mieux fait de rester dans une chambre d’hôtel. J’aurai mieux fait de ne plus bouger d’ici jusqu’à ce que les choses aillent mieux. Malheureusement, l’angoisse pulsait. J’avais peur de laisser Lukas seul. J’avais peur qu’il finisse par sortir pour rejoindre une nouvelle fois cette demeure qui l’avait rendu fou. Cette demeure où il avait été retenu captif. Incapable de prendre sur moi, j’avais fini par reprendre la route. Le casque sur la tête, le manteau boutonné jusqu’en haut, les gants bien ajustés, j’enfourchais la moto allumant le moteur. Hors de question de perdre des heures à rentrer en avançant seulement avec mes pieds. Le moteur tournait et j’avançais dans Boston. J’avançais sur ces routes si difficilement praticables. Encore plus à moto. Ça glissait. Je me rattrapais. C’était flou. Mais, je continuais. Et finalement tout venait me bouffer. Les démons s’invitaient dans ma tête. Je n’oubliais plus rien. Tout cognait trop fort. La tête en vrac. Il y avait tout qui déraillait. Ça braillait. Ça taillait. Et je me perdais. Je me perdais loin dans ce brouillard. Je me perdais loin dans ces entrailles. L’Enfer me bouffait. Réel. Cruel. Il me dévorait. Et moi je n’y pouvais plus rien. Je me laissais faire. Alors, je perdais. Et ça déraillait. La moto glissait. Mon corps tombait. Je n’étais pas loin de la maison, mais il fallait que ça arrive. Que j’échoue. Que je m’échoue. Moi et mon existence bancale. Moi et mes histoires infernales. Le bitume glacé venait mordre ma peau aussi fort que cet Enfer me poussait à crever depuis des mois. Ma tête cognait. Je ne savais plus si c’était réel ou illusoire. Je ne savais plus si ça faisait mal ou si ce n’était qu’une porte ouverte pour une échappatoire. La moto à des mètres de moi bien trop abîmée. Mon corps échoué sur le sol glacé. Je redressais doucement la tête pour retirer mon casque qui m'oppressait. Je le laissais rouler. Loin. Plus loin. Comme j’aurai aimé que mes pensées fassent. Ma tête retombait sur le sol et je fixais le brouillard. Ce brouillard qui m’enveloppait. Mes dents claquaient. Je ne pouvais pas bouger. Ma jambe droite refusait de répondre. Tout mon être me suppliait de rester à terre. Où est-ce que j’étais exactement ? Plus proche de chez Nixon ? Plus proche de chez moi et Lukas ? Je ne me souvenais pas de la route empruntée. Je ne savais plus où j’étais. Et peu importait en fait. Je fermais les yeux laissant le froid me cueillir. Je fermais les yeux appréciant cette soudaine pause qui me faisait tout oublier. Je fermais les yeux et c’était bien. Je respirais enfin calmement. Libéré de tout.
Piou
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : HARBOR TOWERS - WATERFRONT n°3, chez Neal pour le moment
et j'y ai posé mes valises depuis : septembre 2019
. Tu peux m'appeler : Lu/P'tit Lu/Owi/ ou ce que tu veux
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : En couple avec Neal
Je viens de : St Pettersbourg
Dans la vie, je suis : musicien, écrivain. Surtout perdu.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Finn Cole

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Bab
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/11/2019
, d'où les : 15317
messages, dont : 575
rps. Merci aux doigts de fée de : BMW iconn, ava
. Pour finir, je joue également : /.

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064946818326 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064954409380 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064954705935
LUKAS OWEN SPRITZ
✧ ✦ ✧
” who is he "
Loyal ✦ Unique✦ Kafkaïen ✦ Altruiste ✦ Saltimbanque ✦ Optimiste ✦ Waouh ✦ Enthousiaste ✦ Nuancé ✦ Spontané ✦ Passionné ✦ Résilient ✦ Inspiré ✦ Tendre ✦ Zen

✧ ✦ ✧

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064950852104 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064958354476 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064958829608
” if you need more "

✦ Né à Saint Petersbourg le 6 Mars 1995 ✦ Fils d'une Ballerine Russe et d'un Architecte Italien ✦ A suivis sa mère lors de toutes ses représentation autour du monde ✦ S'inspire depuis toujours de ses voyages pour composer de nouvelles chansons, de nouveaux écrits ✦ Reçoit son premier instrument à 5 ans un accordéon, qu'il maîtrise parfaitement ✦ Joue de la guitare depuis ses 15 ans, sa première guitare s'appelle Nadia, du nom de sa meilleure amie à l'époque ✦ A une grande collection d'instrument de musique rare exposé dans l'appartement de ses parent à NYC ✦ A vingt ans il fait le pari de vivre une année sans carte bleu et sans aide de personne, il vivra à la rue sept mois avant de terminer son expérience à l'hôpital pour une pneumopathie ✦ Devient accro à la clope ✦ A découvert un relation extra conjugal de son père avec la mère de son meilleur ami ✦ Sa première fois fus en 2011 avec Nadia sa meilleure amie à l'époque ça a tout briser en eux ✦ A étudié trois ans à l'Institut de littérature Maxime Gorki à Moscou ✦ Tout les 24 Décembre au soir il assiste à un concert d'orchestre symphonique ✦ Est devenu claustrophobe après avoir été enfermé par d'autres enfants dans un placard ✦ Pratique le langage des signes, son préféré: Histoire ✦ Son chat est un Main Coon Meïko ✦ A une démarche personnel pour le zéro déchet ✦ Se pose la question de rejoindre Youth for Climate ✦ Boycott les grandes enseignes et essaye le vrac autant que possible ✦ Est un homme de valeur, sa vie est régie par des règles d'ors ✦ Prend son temps pour TOUT, il veux connaître, savoir pour comprendre ✦ Ne couche pas le premier soir, et ne couche pas tant qu'il ne connait pas ✦ Ne sais pas se battre mais s'interposera toujours lors d'une agression, même au risque de sa vie ✦ Exprime ses émotions et pour lui ce n'est pas une faiblesse que de pleurer ✦ L'écriture est un exutoire, il y dépose tout ✦ Un homme entier et prés à tout pour ceux qu'il aime ✦ Sa première guitare étant détruite, il en à racheté une nouvelle, elle porte le nom de Neal, gravé au dos de la caisse de résonance ✦ Porte un bracelet un bracelet au poignet gauche avec les initiales L & N ✦ La photo d'Alyson est dans son portefeuille, arraché, scotché, plié, caché, oublié ✦ Porte les cicatrices du métro dans les paumes de ses mains ✦ Après chaque voyage il ramène une bouteille d'alcool typique de la région visitée, elle sera consommé avec Naëlle exclusivement ✦ Ouvre un Meetssenger professionnel pour partager ses enregistrements ✦ A la rentrée 2020 il arrête ses études de littérature pour prendre la musique en majeur ✦ A fait mettre sous résine le trèfle à quatre feuille offert par Hugo lors de l'épreuve du labyrinthe et le garde en porte clé ✦ Se met en couple avec Neal à la rentrée de manière exclusive ✦ Subit une agression lors du saccage de son studio d'enregistrement, il ressort avec des côtés cassé, un plâtre, des ecchymoses ✦ S'inscrit au concours de talent auquel il est sélectionné ✦ Accepte les clés que l'appartement de son père qu'il lui à acheté ✦ A été le premier enlevé par Keith en octobre, retrouvé en fin de mois il souffre de cauchemars, et d'angoisse. A des difficultés à se remettre à la musique et à l'écriture. ✦ A force d'avoir écris « L&T » entouré d'un Neakas infini dans la paume de sa main l'ancre à laissé une marque ✦ Le retour à la réalité est difficile passe plusieurs à l'hôpital, avant d'emménager chez Neal ✦ Porte un second bracelet au poignet offert par Neal, un souvenir de Cape Code ✦ N'obtiendra pas son semestre ✦ A une bague de femme dans son portefeuille depuis fin novembre 2020 ✦ Porte clé agrémenté d'une pièce de puzzle en bois offert par Neal à Noël ✦


your life isn’t your if you
always care what others think.

−·−− −−− ··− ·− ·−· · ··· − ·−· −−− −· −−·
people are going to talk about you
no matter what you do.

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064947265691 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064952974730 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064952859406
” A BIT OF ME A PIECE OF YOU "
” love makes a family "

Horaire des cours
Du lundi au Vendredi: 7h45 - 11h45

Horaire du SunRock
Mardi - Mercredi - Jeudi : 17h - 22h30
Vendredi - Samedi : 18h - 23h30.


• Meeko en Kat Sitting (emo)
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_oyldxcjyMy1ug9tt2o1_1280
• Demoiselles en détresses en court de sauvetage (emo)
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_o17ow1XtXM1r2xr06o7_500
• Melu' et Meeko Perfect date :heaart:
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 7PQ1Eq38_o
• Cadeau de Neal pour les 25 ans (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 2511619667
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Cadeau11
• Têtes de Mules
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200327113946269016(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200328021133309071
• Rest In Peace My Friend
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200401080125490348
• #KLM
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. FzbcgUN
• NeaKas nique le temps
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200616094954436404
• Porte Clé Souvenir du labyrinthe
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Pendentif-trefle-a-4-feuilles-01
• KaNeakas <3
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 2oor
• Souvenir de Cap Code
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. CapeCod_Silver_Navy_1024x1024

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 20021608055864050


(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 1116103942 Qui chaque jour sauvera le rêve de la Chatbox ?
Qui chaque jour brandira le drapeau de la Chatbox ?
C’est notre héros Lukaman.
Qui portera l’espoir de la Chatbox ?
Qui prouvera que l’on peut gagner ?
C’est notre héros, Lukaman.
Qui fera peur à ces sirènes qui nous noient ?
Qui vaincra l’ennemi juré de la Chatbox ?
C’est le porteur du drapeau de nos valeurs.
Qui parrainera nos fidèles petits nouveaux ?
Qui par son amour et sa mignonnerie saura nous montre le chemin du rp ?
C’est notre cher Lukaman.
Notre grand héros de la Chatbox,
Entendra nos souhaits de liens.
Qui est le petit cul, héros de notre Chatbox ?
Qui tombe sous le charme de Neal adoré ?
Notre héros qui porte les couleurs d’Harvard,
Le porte bannière de nos étudiants
C’est notre héros Lukaman,
Notre meilleur ami, celui qui fais peur aux sirènes du fond de la Chatbox,
Notre héros fidèle,
Notre Lukaman adoré.
Même lorsqu’il n’est pas là,
Il hante les couloirs de notre grande maison,
Il veille sur nous, même endormi,
Notre héros, Lukaman.
Comment oublier l’amour de ce héros ?
Je t’aime, je t’aime, Lukaman,
Il nous aime à chaque venue à la maison,
Notre grand héros,
Lukaman, le seul et l’unique pêcheur,
De nos corps attirés par Timmy,
Timeout cruel de notre Chatbox.
Notre Héros,
Lukaamaaan. (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 1116103942

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. NpszQwXL_o

WARNING // concernant (Lukas)
Sexe (termes érotiques), Addiction (tabac), Kidnapping, Marqué psychologiquement par la violence de certain événement.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun pour le moment.


Neal T. Hood FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Jeu 7 Jan - 22:51
Je détestais ces soirées depuis que je savais, ces soirées où je n'avais le droit de rien dire, que je devais juste me taire pour ne pas le faire partir en vrille. Je détestais me taire pour le voir rentrer abîmé et détruit. Je détestais ces soirées où je passais mon temps à imaginer quel endroit son corps se teinterait de bleu. Ces soirées où je passais mon temps a imaginer l'histoire de ces couleurs. Je détestais tellement, ça faisait mal j'avais mal au coeur, tellement ça me retournais le ventre. Ces soirées où il ne me disais rien de plus qu'il sortait était la signature de l'horreur. Ces soirées où je ne mangeais pas. Ces soirées où j'essayais de prendre sur moi pour ne pas me perdre dans des cauchemars. Mais ce soir c'était pire. Ce soir il y avait cette tempête qui dévorait la ville, ce soir l'électricité manquait, ce soir il faisait froid dans notre appartement, ce soir j'essayais de me remettre de cette fièvre qui me terrassait depuis quelques jours, ce soir j'avais froid. Ce soir j'étais seul. Seul avec moi même, seul avec mes angoisses et mon imagination, seul avec la fin de ma fièvre et ma fatigue, seul avec mes cauchemars et le souvenir de la nuit de lundi à mardi, seul avec la sensation que notre lit était devenu le mien, celui que j'avais eu durant octobre, matelas dur et froid. Seul dans ces couvertures qui ne savais me réchauffer. Seul avec la sensation que notre chambre était ma cellule. Seul dans le froid de notre appartement, seul dans le noir. Seul avec un souffle court, seul avec le coeur au bord des lèvres et la tête qui tourne. Je devais sortir!
J'avais alors enfilé le nécessaire de ski que j'avais récupéré la veille dans l'autre appartement. Un pantalon contre le froid, une polaire accompagnée d'une veste doublée et d'un manteau de ski. Des gants, une écharpe et un bonnet. Je devais sortir pour ne plus etoufer, sortir pour ne pas sombrer. J'avais claqué la porte, pour rejoindre le blizzard. Le froid mordait, la nuit était noir et épaisse, je ne voyais rien, la neige recouvrait le sol comme tapis épais et je m'enfoncais dedans, je m'enfoncais dans la nuit. Je m'enfoncais pour me perdre, je m'enfoncais pour ne pas me perdre. Et le bruit de la nuit était tout aussi glaçant que le froid. Le vent sifflait, la neige fouettait et pourtant je continuais à avancer, un pas après l'autre, jusqu'à voir apparaître l'immeuble en face, puis le suivant, je traversais la route essayant de me souvenir du trajet. J'espérais que la géolocalisation me donnerais la possibilité de rentrer si je venais à me perdre.
Je n'avais aucune idées de combien de temps j'avais marché dans le même sens, aucune idées jusqu'où mes pas m'avaient portés au moment où un phare venait éclaircir la nuit. Je m'étais écarté me collant contre le mur que je longeais. Je pestais intérieurement contre l'inconscient avant d'entendre le fracas. Me retournant, la lueur du phare éclairait le sol, une silhouette plus loin allongée au sol. Je revenais sur mes pas pour constater les dégâts, dégainant le téléphone pour appeler les secours, mais rien si ce n'est une totalité vide. Fait chier J'accélèrai le pas pour me rendre au chevet du corps et constater les dégâts. Allumant la lampe torche du mobile. Eh Appostrophant l'ombre, avant de me baisser et de découvrir le visage, ce visage que je connaissais beaucoup trop bien. poshel na khuy lancé alors que mon coeur se serrai, me renvoyant un peu trop dans le métro. Enlevant un gant, pour prendre sa main et la serrer Amore … Neal … Téo … Répond moi. Je te jure que t'avais intérêt à répondre, et a ouvrir tes yeux. Parce que t'avais pas le droit de recommencer, t'avais pas le droit de partir encore une fois.

@Neal T. Hood
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. XslRwktj
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston dans le quartier de Putnam Manor et j'ai aussi une maison à Lakeville
et j'y ai posé mes valises depuis : l'été 2019
. Tu peux m'appeler : Lau ou Laulau, mais j'aime pas le second
, j'ai : 28
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire mais pas vraiment, la tête et le cœur remplis d'un certain petit chat
Je viens de : Italie (Naples)
Dans la vie, je suis : étudiant en 1ère année de psychologie & agent de sécurité & coach de boxe remplaçant
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Will Poulter.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : kiinder/clara
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/02/2020
, d'où les : 4146
messages, dont : 43
rps. Merci aux doigts de fée de : laxy (vava)
. Pour finir, je joue également : Summer Nightindale (M. Avgeropoulos) & F. Tom O'Callaghan (S. Larsen) & E. Jellal Drägnïr-H. (C. Norgaard) & E. Roxy Dinkley (V. Moe)

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_inline_njdc6xz7AN1s44116 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_inline_njdbp5NeOU1s44116 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_inline_njddvcAapL1s44116
LAURYS MICKELSONCOME BALDINI
✧ ✦ ✧
” who is he "

Né à Naples en Italie. • Aîné d'une famille de cinq enfants dont il est le seul garçon. • Son père bosse pour la mafia, sa mère était journaliste. • Il est diplômé en management. • Ancien tueur à gage de la mafia. • Sa mère est décédée dans un accident de voiture quand il était petit. • Bisexuel. • Il est arrivé à Boston en été 2019. • Trois de ces sœurs sont décédées dans l'explosion de leur villa à Naples. • Pratique la boxe et le tir. • Adore lire et jouer du piano. • A plusieurs cicatrices (une à l'épaule droite dû à un couteau, une dû à une blessure par balle au genou droit et une sur l'avant bras gauche dû à un couteau) et plusieurs tatouages (les initiales de tes sœurs sur les doigts de la main droite, formant le mot love, le prénom de ta mère sur les côte à gauche, une couronne de laurier qui symbolise tes origines italiennes en haut du dos, une étoile derrière l'oreille et le symbole de l'infini avec une ancre au dessus du cœur). • Très bon cuisinier. • Fume comme un pompier. • Accro au café. • Déteste le foot. • A adopté plusieurs animaux (un cane corso de trois ans : Nevio, un chiot : Paddy, deux chats : Pacha & Padawan et un chaton : Pattenrond). • Vit en coloc avec sa sœur, sa meilleure amie d'enfance et deux mecs. • Très croyant.


✧ ✦ ✧

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_n4ulgvFva01su9abzo4_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_n4ulgvFva01su9abzo2_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_n4ulgvFva01su9abzo4_250
” timeline 2019/2020 "
Juin 2019 : Explosion de sa villa, tuant trois de ses sœurs. Juillet 2019 : Arrivée à Boston et entré dans le programme de protection des témoins. 20.02.2020 : Retrouvaille avec Neal. 13.03 au 23.03 2020 : Spring Break au Mexique. Rencontre avec Lukas. One-night avec Rosie le soir de l'anniversaire de Neal. 18.04.2020 : Bagarre qui tourne mal, points de suture à l'arcade. 29.04.2020 : Nouveau tatouage avec Neal. 15.05.2020 : Bal d'Harvard.27.05.2020 : Anniversaire "accident" de ses sœurs. Juillet-Août 2020 : Procès Boston & Naples, disparition de sa sœur Elie & évasion de son père Septembre 2020 : Rentrée en 1ère année de psychologie à Harvard. Octobre 2020 : Disparitions, montagne russe avec Neal en raison de son état. 28.10.2020 : Reçois un colis contenant des photos, une mèche de cheveux et le bracelet de sa sœur. ━ and more.

To the moon and back, you're my anchor, to infinity and beyond...
−·−− −−− ··− ·− ·−· · ··· − ·−· −−− −· −−·
NEAL T. HOOD : Ton étoile, ton chaton, ton univers, un truc tellement difficile à expliquer qu'il y a pas de mot pour le nommer. Lui. Vous. C'est une évidence, un truc qui s'explique pas mais qui se vis.

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_inline_njdd5gHmQo1s44116 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_inline_njdd4i9ATV1s44116 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_inline_njdd48ieOL1s44116
” A PART OF MY LIFE "
” ohana mean's family "
*☆ —ELIZA MICKELSON : Petite sœur - Petite dernière de la famille, elle est ton trésor et t'essaie de la protéger du mieux que tu peux, même si t'y arrive pas toujours. ELIA MILANO : Sœur de cœur - Tu l'as connais depuis l'enfance, ta mère et la sienne étaient amis. Lorsque ta mère est décédée tu passais énormément de temps chez elle à tel point que tu la voyais comme une autre de tes sœurs. Et puis sa mère est décédée et elle est partie. Tu ne l'a jamais revu et elle te manquait surtout maintenant que tu n'avais plus qu'une sœur.

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_ne767yqFRI1spyz2no4_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_ne767yqFRI1spyz2no1_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_ne767yqFRI1spyz2no3_250
” CAN YOU SEE THE LOVE "
” the on and only "
*☆ —ROSIE REYNOLD : One-night - Vous avez couché ensembles au Spring Break et tu as appris il y a peu qu'elle était à Boston, du coup, pourquoi ne pas la revoir ??

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_n4dts1Jr5U1rlumxjo1_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_n4dts1Jr5U1rlumxjo3_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_n4dts1Jr5U1rlumxjo4_250
[size=12]” WELCOME TO THE GANG "
” Can you be my friend ? "
*☆ — LUKAS O. SPRITZ : Ami Spring Break - Rencontré lors du Spring Break vous avez bien accroché. Il est plutôt cool et vous aimez les même trucs. Qui sait vous pourriez devenir de bons potes. LEANDRA T. CARREIRAO : Patronne - Tu la connais pas encore très bien mais t'espère que vous vous entendrez bien, parce que c'est toujours mieux... ALYSSIA VOLTURI : Amie italienne - Rencontré au hasard dans un starbuck, tu parlais italien et elle t'a répondu dans la même langue. Vous avez alors commencé à parlé et tu la trouve sympa, alors pourquoi ne pas devenir amis ?? BISHA FRANCES : Infirmière d'Harvard - A force de passer par l'infirmerie de l'université t'as finis par bien t'entendre avec l'infirmière. Tu sais pas si tu la verra en dehors d'Harvard, mais pourquoi pas ?? ALEXIS CALLAGHAN : Patronne - Elle t'impressionne un peu, même si tu l'avouera jamais. Mais elle est cool en temps que patronne et tu aimes bosser pour elle.

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_mxktf86WcM1t1q4h3o1_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_mxktf86WcM1t1q4h3o2_250 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_mxktf86WcM1t1q4h3o3_250
” YOU' RE MY ENNEMIES "
” you're a stupid bitch "
*☆ — EDGAR WINDSOR : Dragueur - Il est peut-être cool et sympa, mais il a décidé de draguer ta petite sœur et ça...ça passe pas trop...



Relations passées : VARECK SUTHFELD : Drague - Tu l'as rencontré au Nephilim et il te plaît bien, t'essais de le draguer mais t'es pas très doué pour ça, alors tu sais pas trop où tout ça va mener...
HENDRIX O'CONNOR : Meilleur ami - Le barman a qui tu te confiais tellement qu'il a finit par devenir ton meilleur pote dans cette ville. Tu sais pas se que tu ferais sans lui.

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 


WARNING // concernant (personnage) Personnage violent, abus physique, enlèvement/kidnapping, mort, sang, sexe TRIGGER // refuse de jouer ; Rien.

LIEN DU POST
Dim 10 Jan - 15:49
T'avais absolument pas prévu de sortir aujourd'hui. T'étais pas fou à ce point là. Sérieusement qui aurait envie de sortir avec ce temps ?? Hormis un suicidaire peut-être ?? Non, t'avais prévu de passer la journée et la nuit dans ton appartement tranquillement. Ouais, sauf que les choses ne se passent jamais comme on le prévoit. Tu reçois un message inquiétant, auquel tu ne prête pas plus attention que ça. Les messages de Rob tu en as l'habitude. Cependant, au bout de plusieurs tu commence à avoir des doutes. Neal ne serait pas sortie par ce temps n'est-ce pas ?? Même pour bosser pour Rob...Tu prend ton téléphone pour l'appeler afin de savoir se qu'il en est, mais la tonalité sonne dans le vide. Le réseau doit être saturé ou alors les fils n'ont pas tenu à cause de la tempête. Tu commence à t'inquiéter. Ta raison te dis de rester chez toi et t'attendre que la tempête cesse, mais ton cœur te disais qu'il fallait que tu ailles voir chez le jeune homme. Juste pour t'assurer qu'il était en sécurité. Tu t’emmitouflais alors dans ton manteau d'hiver après avoir mis plusieurs couches de pulls. Heureusement tu avais encore un pantalon de ski chez toi, tu l'enfilais alors par dessus ton survêtement avant de finalement chausser des après ski qui te faisais ressembler à un astronaute. Mais bon si c'était la seule façon de ne pas mourir de froid tu voulais bien avoir l'air ridicule. Écharpe, gants et bonnet en place te voilà dans les rues du quartier, direction chez l'italien.

Tu étais en train de marcher sur le trottoir, essayant de ne pas te casser la gueule sur le verglas. Tu ne voyais pas grand chose, même avec la lampe de ton téléphone allumée. Ce qui attira ton attention c'est le bruit. Un bruit sourd, comme quelque chose qui tombe au sol. Tu ne réfléchis pas avant de t'avancer à travers le froid. Tu distingue une moto et un peu plus loin deux silhouette. Tu hésite un quart de seconde sur la conduite à tenir, mais finalement tu te dis que tu ne peux pas laisser deux personnes en danger seuls dans ce froid, sans t'assurer au moins que ça va. Tu t'approche alors apostrophant la personne à genoux dans la neige. "Hey...est-ce que tout va bien ?? Rien de casser ??" Une tête qui se relève et tu distingue une tête connue. Lukas. Merde. "Lukas ?? Est-ce que t'es blessé ??" T'as pas l'impression, mais bon tu peux pas en être sûr sans demander. C'est alors que ton regard se pose sur la seconde silhouette au sol qui visiblement va plus mal que le blond. Et là tes muscles se tétanise d'un seul coup. "Non. Non, non, non, non, non." Non, hors de question. Totalement hors de question. Ton cerveau refusait d'assimiler se que tes yeux étaient en train de voir. Non, ça ne pouvait pas être Neal là étendu par terre. Non, non, non. Tu pouvais pas le perdre là comme ça. Tu refusais de le perdre comme ça. "Il...est-ce qu'il..." Tu n'arrivais tout simplement pas à le dire. Le mot refusait de sortir. Tu sentais l'angoisse monter en toi. T'avais l'impression d'être revenu des années en arrières à Naples quand on t'avait annoncé que le jeune homme ne s'en sortirais certainement pas.

@Neal T. Hood @Lukas O. Spritz
I am just an angel with a shootgun
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Putnam Manor dans Cambridge (Near The Campus) - Appartement n°5
et j'y ai posé mes valises depuis : Novembre 2018
. Tu peux m'appeler : Neal suffira
, j'ai : 27
ans, et si t'es curieux, je suis : en couple avec Lukas, même si l'exclusivité c'est pas mon truc.
Je viens de : Naples, en Italie
Dans la vie, je suis : étudiant en ingénierie mécanique, barman au Lord Hobo, indic pour la Mafia Italienne et anciennement prostitué
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Thomas Brodie-Sangster.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Nagini
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/11/2019
, d'où les : 23647
messages, dont : 201
rps. Merci aux doigts de fée de : Joemaw & Nagini
. Pour finir, je joue également : nobody.
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. PLCFdyU

Borderline ● Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Cambridge ● Pratiquait la boxe depuis plus de dix ans, mais a dû arrêter à cause de sa jambe droite ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaille maintenant comme indic pour la Mafia Italienne ●

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. MOkWYp

LOVE
◆ Lukas : my complicated boyfriend
◆ Nixon : ex everything forever
◆ Laurys : my mafia boy
◆ Tom : special best friend
◆ Caesar : my honey (flirt/confidences)

FAMILY
◆ Katalia : little angel, little sister
◆ Summer : my wifey, mom of Aurore
◆ Aurore : daughter

SEX
◆ Tova : insatiable (ex?) lover
◆ Albus : ex special client
◆ Ulrik : ex addictive client

FRIENDS
◆ Jellal : childhood lover
◆ Alma : adorable friend
◆ Kassidy : boss
◆ Caelum : ex flirt, important friend
◆ Crystal : ex sexfriend, confidante
◆ Vaughn : ex friend/flirt in Italia
◆ Archer : friend
◆ Alexander : tinder friend
◆ Naëlle : friend, Aurore's godmother

HATE
◆ Roxy : Real hate, virtual confidante
◆ Elia : Nixon's ex fiancee
◆ Nadia : Nixon's sister hates me

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 8DCqo3D

Accro au sexe ■ Fait souvent des cauchemars violents ■ Fume souvent, boit régulièrement et consomme de la drogue ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline avec du Risperdal (agressivité), du Deroxat (dépression) et du Solian (hallucinations/anxiété) ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2021 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Laurys fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Laurys en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■

What's wrong with me?
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_pz2lssjIL51tv9ctro3_500

Cours à la fac
Lundi : 10:00 am – 03:00 pm ; Mardi : 11:00 am – 04:00 pm ; Mercredi : 11:00 am – 01:00 pm ; Jeudi : 12:00 pm – 02:00 pm ; Vendredi : 08:00 am – 10:00 am.

Travail au Lord Hobo
Lundi : 11:00 pm – 02:00 am (parfois avec Tom) ; Mardi : 09:00 pm – 12:00 am (avec Sana) ; Mercredi : soirée off ; Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm (avec Sana) ; Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am (avec Tom) ; Samedi :  12:00 am – 03:00 am (avec Tom) ; Dimanche : soirée off sauf besoin 06:00 pm – 08:30 pm (avec Sana).

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. REBtjjBb_o

WARNING // concernant (personnage) : violence physiques et psychologiques, meurtre, prostitution, sexe, trouble Borderline, addictions à la drogue et à l'alcool, Mafia, autodestruction, pensées suicidaires

TRIGGER // refuse de jouer : cruauté animale

Laurys Mickelson FIRE OHEHO

LIEN DU POST
Dim 17 Jan - 0:22
Ces dernières semaines, j’avais pris l’habitude de me ramasser au sol de façon incessante. Je m’étais habitué à m’échouer un peu trop souvent terrassé par ce nouvel Enfer Italien qui me poursuivait à Boston. Je m’étais habitué à tomber un peu trop foutu en l’air à cause de cette horreur qui me dévorait. Les clients n’étaient jamais tendres à mon égard. Ils prenaient violemment se fichant de mon plaisir. Ils se foutaient de cette souffrance imposée. Ils me heurtaient simplement et ça les rendait beaucoup trop joyeux. Je n’avais même plus le choix. Les obligations cognaient un peu trop cruellement alors que j’étais attaché à la Mafia. Totalement soumis. Prisonnier de nouveau. Ce soir, je n’avais pas voulu briser le deal. Ce soir, j’avais été contraint de tenir ma parole si je voulais continuer de sauver Elie. Continuer de protéger mes proches. Ce soir, malgré la tempête s’abattant sur la ville, j’avais été obligé de me foutre de ma propre vie si je désirais sauver celles de ceux qui comptaient pour moi. Ils n’avaient rien demandé. Ils n’avaient pas à subir un retournement de situation. Ils n’avaient pas à souffrir parce que je n’étais pas foutu de faire ce qu’on me demandait. Alors, ce soir, je m’étais rendu dans cette chambre d’hôtel laissant cet étranger évacuer sa frustration. Je l’avais laissé me prendre. Je l’avais laissé me faire du mal et me blesser. Trop réellement. Au-delà de la marque habituelle qui venait trôner dans mon cou, il m’avait frappé au visage laissant une trace sur ma joue. Et, bien évidemment, la violence de sa prise laissait des marques sur la totalité de mon corps. Après ces quelques heures à subir, j’avais repris la route à cause de cette panique qui me bouffait concernant Lukas. Mio Amore qui pourrait retourner dans cette maison où il avait été retenu en otage. Mio Amore que j’avais toujours peur de voir s’effacer comme si toutes ces dernières semaines n’étaient qu’une illusion de mon esprit pour tenter de supporter sa disparition toujours non résolue. Je savais que j’aurai dû rester au chaud et en sécurité au sein de l’hôtel pour échapper à la tempête. Malheureusement, trop bouffé par les démons de l’angoisse, je me retrouvais à grimper sur ma moto déjà prêt à risquer ma vie sur cette route glissante et invisible. Prêt à braver la tempête parce que je m’en faisais pour l’homme que j’aimais. Je me lançais dans l’inconnu avançant sur les routes sans trop savoir comment j’avançais. Je conduisais sur ces routes que je connaissais et je finissais quand même par me perdre. Dehors dans le noir. Dedans dans l’Enfer. La concentration s’effaçait. Le danger débarquait. La moto finissait par glisser laissant mon corps rencontrer le bitume glacé. Ma tête cognait contre le sol. La moto frappait ma jambe avant de glisser des mètres plus loin. Je m’échouais sur ce sol glacé laissant la neige brûler ma peau sous ce froid mordant. Je me redressais à peine pour retirer le casque de ma tête et respirer de nouveau. Il glissait au loin. Je retombais à plat incapable de bouger. Mes dents claquaient. Ma jambe me faisait tellement mal. Je n’osais pas bouger pour regarder. J’avais trop peur de voir du sang. J’avais trop peur de voir que ma jambe était un peu trop tordue. Alors, je me laissais avoir par ELLE. Cette voix dans ma tête qui me disait de rester à terre et de laisser le froid me cueillir. Cette voix qui me poussait à fermer les yeux et à attendre. Tout pouvait se terminer en quelques minutes vu les températures extérieures. C’était peut-être la meilleure solution. Me perdre et me laisser aller dans cette tempête. Me laisser emporter ailleurs… Ouais ça me plaisait ça.

Soudainement, la situation se modifiait. Une lumière parvenait droit sur mon visage. Violente. Réelle. Je fronçais les sourcils sous la gêne qu’elle me provoquait sans pour autant oser ouvrir les yeux. J’avais trop peur qu’en les ouvrant, elle disparaisse. Je ne voulais pas qu’elle s’efface. Je ne désirais pas la fuir. Cette lumière. Cette douce lumière blanche vers laquelle j’étais censé me diriger pour mettre fin à tout. C’était bien ça non ? C’était bien elle qui venait enfin me cueillir ? Une partie de moi l’espérait de tout cœur. Une partie de moi avait tant envie que ce soit elle qui vienne me tirer loin de l’Enfer de mon quotidien. Elle qui pourrait me ramener près de ma mère. Ou… Attendez… Est-ce que ma mère était là à Boston avec moi ? N’était-ce pas sa douce voix qui chantonnait doucement à mes oreilles pour m’aider à me calmer ? Étais-je juste en train de faire un cauchemar ? Je ne comprenais plus rien. Je ne parvenais plus à saisir la situation. Je n’étais plus capable de vous dire où les choses en était. Une voix m’apostrophait. Masculine. Réelle. Mais, je n’étais pas capable de réagir. ELLE ne voulait pas que je réagisse. Je n’avais pas le droit de m’accrocher. Je devais sombrer et oublier cette voix. Ces mots soufflés dans une autre langue qui cognait à mes oreilles. Ce n’était pas de l’Italien j’en étais certain. Alors qu’est-ce que c’était ? Un charabia beaucoup trop incompréhensible pour mon cerveau qui ne parvenait pas à se remettre en ordre. Une main attrapait la mienne tandis qu’un surnom était soufflé dans l’air. Oh… Ce n’était pas inconnu ça. Je l’avais déjà entendu quelque part. Je l’entendais régulièrement. Mon premier prénom était soufflé comme si on cherchait à me capter. Et, finalement, mon second prénom glissait aussi. Un second prénom qui me poussait à marmonner un « Mamma ? » m’attendant presque à ce qu’elle me dise qu’elle était là à mes côtés. Je m’attendais à ce que ma mère soit là me soufflant que j’avais fait une chute à vélo, mais que ça allait. La voix me demandait de lui répondre, mais je ne savais même pas ce qu’elle avait demandé. Est-ce qu’il y avait une question ? Qu’est-ce que j’avais loupé ? Incapable de me souvenir, beaucoup trop perdu, je me contentais de serrer doucement la main pour montrer que j’étais là. Je gardais les yeux clos parce que j’aimais cette image de ma maman à mes côtés. J’aimais cette image du petit garçon qui revenait vite à mes côtés. Lukas qui avait stoppé son vélo parce que j’étais tombé derrière lui et qui revenait vite voir ce qu’il se passait. Soudainement, une nouvelle voix résonnait. Une voix du passé qui me faisait frissonner. Côme. Est-ce que c’était vraiment Côme qui parlait ? Alors… Est-ce que ma mère et Lukas n’étaient pas là avec moi ? Est-ce que c’était quelqu’un d’autre qui me touchait ? J’entendais des mots sans les saisir réellement parce que j’étais trop occupé à dégager ma main de la poigne qui me tenait. J’y parvenais et la litanie de non cognait me stoppant soudainement. J’avais peur de mal faire. J’avais peur de me prendre un coup. Et si c’était mon père qui se trouvait là ? Une interrogation tombait. ELLE me disait de ne pas répondre et de rejouer le mort. ELLE me disait de glisser lentement loin de tout ça. Pourtant, incapable de l’écouter et de supporter les dialogues autour de moi, je marmonnais un « Suis pas mort… » pour faire comprendre que j’entendais tout autour de moi et que personne ne pouvait faire de plans sans moi. Ouvrant les yeux, mes prunelles tombaient sur Lukas et Côme. Choc soudain. Ces visages du passé étaient trop différents. Nous n’étions plus des enfants. Nous n’étions plus des adolescents. Je clignais plusieurs fois des yeux et ça ne ressemblait définitivement pas à l’Italie. Je bougeais doucement les bras pour tenter de me redresser et je gémissais aussitôt. Ça tirait. Ça heurtait. Ça tournait. Ma tête faisait trop mal. Ma jambe pulsait douloureusement. Mes yeux se fermaient une nouvelle fois et, à bout de souffle, je murmurais « Peux pas… Peux pas bouger… » Non, je ne pouvais pas bouger de ce sol glacial. Je ne pouvais pas me redresser sans partir dans un manège tournant. Je ne pouvais pas me remettre sur pied parce que ma jambe ne répondait qu’à la douleur. Mes dents se remettaient à claquer entre elles et je sifflais un « Froid… » sans être foutu de faire une phrase. Je crevais juste de froid. Dehors. Dedans. Partout. Est-ce que j’étais en train de m’éteindre ?

@Lukas O. Spritz @Laurys Mickelson
Piou
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : HARBOR TOWERS - WATERFRONT n°3, chez Neal pour le moment
et j'y ai posé mes valises depuis : septembre 2019
. Tu peux m'appeler : Lu/P'tit Lu/Owi/ ou ce que tu veux
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : En couple avec Neal
Je viens de : St Pettersbourg
Dans la vie, je suis : musicien, écrivain. Surtout perdu.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Finn Cole

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Bab
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/11/2019
, d'où les : 15317
messages, dont : 575
rps. Merci aux doigts de fée de : BMW iconn, ava
. Pour finir, je joue également : /.

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064946818326 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064954409380 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064954705935
LUKAS OWEN SPRITZ
✧ ✦ ✧
” who is he "
Loyal ✦ Unique✦ Kafkaïen ✦ Altruiste ✦ Saltimbanque ✦ Optimiste ✦ Waouh ✦ Enthousiaste ✦ Nuancé ✦ Spontané ✦ Passionné ✦ Résilient ✦ Inspiré ✦ Tendre ✦ Zen

✧ ✦ ✧

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064950852104 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064958354476 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064958829608
” if you need more "

✦ Né à Saint Petersbourg le 6 Mars 1995 ✦ Fils d'une Ballerine Russe et d'un Architecte Italien ✦ A suivis sa mère lors de toutes ses représentation autour du monde ✦ S'inspire depuis toujours de ses voyages pour composer de nouvelles chansons, de nouveaux écrits ✦ Reçoit son premier instrument à 5 ans un accordéon, qu'il maîtrise parfaitement ✦ Joue de la guitare depuis ses 15 ans, sa première guitare s'appelle Nadia, du nom de sa meilleure amie à l'époque ✦ A une grande collection d'instrument de musique rare exposé dans l'appartement de ses parent à NYC ✦ A vingt ans il fait le pari de vivre une année sans carte bleu et sans aide de personne, il vivra à la rue sept mois avant de terminer son expérience à l'hôpital pour une pneumopathie ✦ Devient accro à la clope ✦ A découvert un relation extra conjugal de son père avec la mère de son meilleur ami ✦ Sa première fois fus en 2011 avec Nadia sa meilleure amie à l'époque ça a tout briser en eux ✦ A étudié trois ans à l'Institut de littérature Maxime Gorki à Moscou ✦ Tout les 24 Décembre au soir il assiste à un concert d'orchestre symphonique ✦ Est devenu claustrophobe après avoir été enfermé par d'autres enfants dans un placard ✦ Pratique le langage des signes, son préféré: Histoire ✦ Son chat est un Main Coon Meïko ✦ A une démarche personnel pour le zéro déchet ✦ Se pose la question de rejoindre Youth for Climate ✦ Boycott les grandes enseignes et essaye le vrac autant que possible ✦ Est un homme de valeur, sa vie est régie par des règles d'ors ✦ Prend son temps pour TOUT, il veux connaître, savoir pour comprendre ✦ Ne couche pas le premier soir, et ne couche pas tant qu'il ne connait pas ✦ Ne sais pas se battre mais s'interposera toujours lors d'une agression, même au risque de sa vie ✦ Exprime ses émotions et pour lui ce n'est pas une faiblesse que de pleurer ✦ L'écriture est un exutoire, il y dépose tout ✦ Un homme entier et prés à tout pour ceux qu'il aime ✦ Sa première guitare étant détruite, il en à racheté une nouvelle, elle porte le nom de Neal, gravé au dos de la caisse de résonance ✦ Porte un bracelet un bracelet au poignet gauche avec les initiales L & N ✦ La photo d'Alyson est dans son portefeuille, arraché, scotché, plié, caché, oublié ✦ Porte les cicatrices du métro dans les paumes de ses mains ✦ Après chaque voyage il ramène une bouteille d'alcool typique de la région visitée, elle sera consommé avec Naëlle exclusivement ✦ Ouvre un Meetssenger professionnel pour partager ses enregistrements ✦ A la rentrée 2020 il arrête ses études de littérature pour prendre la musique en majeur ✦ A fait mettre sous résine le trèfle à quatre feuille offert par Hugo lors de l'épreuve du labyrinthe et le garde en porte clé ✦ Se met en couple avec Neal à la rentrée de manière exclusive ✦ Subit une agression lors du saccage de son studio d'enregistrement, il ressort avec des côtés cassé, un plâtre, des ecchymoses ✦ S'inscrit au concours de talent auquel il est sélectionné ✦ Accepte les clés que l'appartement de son père qu'il lui à acheté ✦ A été le premier enlevé par Keith en octobre, retrouvé en fin de mois il souffre de cauchemars, et d'angoisse. A des difficultés à se remettre à la musique et à l'écriture. ✦ A force d'avoir écris « L&T » entouré d'un Neakas infini dans la paume de sa main l'ancre à laissé une marque ✦ Le retour à la réalité est difficile passe plusieurs à l'hôpital, avant d'emménager chez Neal ✦ Porte un second bracelet au poignet offert par Neal, un souvenir de Cape Code ✦ N'obtiendra pas son semestre ✦ A une bague de femme dans son portefeuille depuis fin novembre 2020 ✦ Porte clé agrémenté d'une pièce de puzzle en bois offert par Neal à Noël ✦


your life isn’t your if you
always care what others think.

−·−− −−− ··− ·− ·−· · ··· − ·−· −−− −· −−·
people are going to talk about you
no matter what you do.

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064947265691 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064952974730 (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 191202064952859406
” A BIT OF ME A PIECE OF YOU "
” love makes a family "

Horaire des cours
Du lundi au Vendredi: 7h45 - 11h45

Horaire du SunRock
Mardi - Mercredi - Jeudi : 17h - 22h30
Vendredi - Samedi : 18h - 23h30.


• Meeko en Kat Sitting (emo)
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_oyldxcjyMy1ug9tt2o1_1280
• Demoiselles en détresses en court de sauvetage (emo)
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Tumblr_o17ow1XtXM1r2xr06o7_500
• Melu' et Meeko Perfect date :heaart:
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 7PQ1Eq38_o
• Cadeau de Neal pour les 25 ans (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 2511619667
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Cadeau11
• Têtes de Mules
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200327113946269016(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200328021133309071
• Rest In Peace My Friend
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200401080125490348
• #KLM
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. FzbcgUN
• NeaKas nique le temps
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 200616094954436404
• Porte Clé Souvenir du labyrinthe
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. Pendentif-trefle-a-4-feuilles-01
• KaNeakas <3
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 2oor
• Souvenir de Cap Code
(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. CapeCod_Silver_Navy_1024x1024

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 20021608055864050


(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 1116103942 Qui chaque jour sauvera le rêve de la Chatbox ?
Qui chaque jour brandira le drapeau de la Chatbox ?
C’est notre héros Lukaman.
Qui portera l’espoir de la Chatbox ?
Qui prouvera que l’on peut gagner ?
C’est notre héros, Lukaman.
Qui fera peur à ces sirènes qui nous noient ?
Qui vaincra l’ennemi juré de la Chatbox ?
C’est le porteur du drapeau de nos valeurs.
Qui parrainera nos fidèles petits nouveaux ?
Qui par son amour et sa mignonnerie saura nous montre le chemin du rp ?
C’est notre cher Lukaman.
Notre grand héros de la Chatbox,
Entendra nos souhaits de liens.
Qui est le petit cul, héros de notre Chatbox ?
Qui tombe sous le charme de Neal adoré ?
Notre héros qui porte les couleurs d’Harvard,
Le porte bannière de nos étudiants
C’est notre héros Lukaman,
Notre meilleur ami, celui qui fais peur aux sirènes du fond de la Chatbox,
Notre héros fidèle,
Notre Lukaman adoré.
Même lorsqu’il n’est pas là,
Il hante les couloirs de notre grande maison,
Il veille sur nous, même endormi,
Notre héros, Lukaman.
Comment oublier l’amour de ce héros ?
Je t’aime, je t’aime, Lukaman,
Il nous aime à chaque venue à la maison,
Notre grand héros,
Lukaman, le seul et l’unique pêcheur,
De nos corps attirés par Timmy,
Timeout cruel de notre Chatbox.
Notre Héros,
Lukaamaaan. (TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. 1116103942

(TW) The hell burns me too much. I just want to freeze. NpszQwXL_o

WARNING // concernant (Lukas)
Sexe (termes érotiques), Addiction (tabac), Kidnapping, Marqué psychologiquement par la violence de certain événement.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun pour le moment.


Neal T. Hood omg mes feels

LIEN DU POST
Dim 14 Fév - 13:23
J'étais sorti dans l'espoir de respirer, dans l'espoir de reprendre mon souffle, et essayer de faire passer ce qui me prenait le cœur, le ventre, les trippes. Je devais sortir. J'aurai aimé me rendre sur le toit, je m'y sentais bien, souvent, j'avais trouvé une place pour contempler la ville, contempler le vide aussi, souvent ... trop souvent. Ravisé, parce que j'avais des raisons de rester les pieds sur terre, des projets à mener, des envies à réaliser, de bonnes choses qui pourrait peut être contrer tout ce qui me ronge, peut être. Le toit était devenu un refuge quand je passais du temps seul et que j'avais besoin d'extérieur, une cage à ciel ouvert où je savais qu'après la limite il n'y avait que le vide. Seulement ce soir, la tempête avait bloqué l'accès, la porte était close et j'avais eu beau user des quelques forces que j'avais pour pousser le froid l'avait prit et probablement la neige aussi. Alors j'avais passé la porte du bas plus accessible pour avancer sans trop savoir où j'allais. Marchant de nombreuses minutes dans le noir en essayant de ne penser à rien. Pour faire le vide. Longeant les murs pendant que les éléments claquaient contre mon visage. La neige, le vents le froid. Je ne pensais à rien où peu être à des souvenirs lointain. Une tempête de neige de quand j'étais gamin, où avec un copain nous avions eu la folle idée de sortir dans un parc un peu excentré de la ville pour nous construire un igloo. Nous y avions passé l'après midi, beaucoup trop concentré dans nos affaires nous n'avions pas vus le temps passer, et encore moins cette tempête qui nous avait bloqué. On s'était alors réfugié dans cet igloo de fortune pour nous protéger du froid. Inconscient avait lâcher mon père quand un sans abris nous avait ramené au poste de police le plus proche, avant de rentrer à la maison pour me poser sur le tapis face à la cheminée, un bol de lait chaud, saupoudré de cannelle et d'une lichette de miel entre les mains. Un souvenir sans conséquence si ce n'est la prévention dans mes sorties à venir, de cette couverture en papier brillant que j'avais toujours dans une veste par temps de grand froid.
J'étais perdu dans ce vieux souvenir, quand un phare m'en faisait sortir. Un phare contre lequel je pestais, un phare contre lequel je ne pouvais pas m'empêcher de regarder lorsque de le fracas se faisait entendre quelques seconde plus tard. Ligne de secours saturé. Je m'approchais encore, je m'approchais toujours pour voir les dégâts, alors que la personne retirais son casque. Jurant quand je découvrais le visage. Plongeant au sol pour prendre ta main, la serrant un peu plus fort, pour être certain que tu étais encore parmi nous, appelant de surnom et de prénom que je te connaissais. J'avais tout de même une réponse un Mamma qui me tordais le ventre, et que je mettais sur le coup de la chute. Prenant l'italien trop rapidement No no il mio cuore sono io ... Lukas Seulement j'avais à peine le temps de prendre conscience de l'ampleurs des dégâts qu'une voix interpellait. Une voix connus mais déformé par le vent. Je montais la lampes pour voir le visage et c'est Laurys qui se trouvais là. Je secouais la tête trop, non j'étais pas blessé, est ce que ça allait, pas sur non plus. Il se mettait alors à regarder mon copain au sol, et une litanie de non se faisait entendre, que je sentais les doigts de mon copain essayer de s'échapper. Je desserrais l'étreinte sans pour autant la lâcher. Alors que l'autre osait à peine demander si Neal était en vie. Un signe affirmatif de la tête, alors que la voix de Neal confirmait qu'il était toujours parmi nous. Mais à quel point? On peut pas le laisser là ... C'était un constat, on peut pas le laisser là dans le froid, on peut pas rester là dans le froid, tout les trois. Parce que on va crever. Mais est ce qu'on peut vraiment le ramener à la maison, sans risquer d'empirer son cas? Sachant qu'il nous confirmait qu'il n'arrivait pas à bouger, que sa tête avait probablement cogné trop fort et qu'un quelconque crise de panique pouvais venir agrémenter l'horreur de l'instant. Sans réfléchir j'ouvrais la poche de ma veste pour en tirer un carré brillant, déplié rapidement pour mettre la face argenté contre lui, expliquant mon geste, dans le calme, il le fallait, mais aussi peut être parce que j'avais peut être trop pris l'habitude d'arriver sur ce genre d'accident. Amore, È solo una coperta per non avere freddo Un calme apparent, alors qu'a l'intérieur, tout se nouait, tout se mélangeait, tout s'inquiétait. Côme faut qu'on rentre on peut pas le laisser là. Désolé pour lui ou peut être pas, peut être un peu virulent, parce que seul je n'y arriverais pas.

@Neal T. Hood @Laurys Mickelson




Le plus important n'est pas ce que tu es,
mais ce que tu as choisis d'être

Titre de propriété :
 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: