lost boy ft. grâce


Aller à la page : Précédent  1, 2

 lost boy ft. grâce - Page 2 F07af4a626aadb022c791a80e09803cf0cae3f0b
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : dix ans déjà
. Tu peux m'appeler : tu DOIS m'appeler Will.
, j'ai : 28
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : montréal.
Dans la vie, je suis : fleuriste.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : alexander ludwig.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 15/11/2020
, d'où les : 933
messages, dont : 59
rps. Merci aux doigts de fée de : bichette (avatar).
. Pour finir, je joue également : becca & victor & lilly.
 lost boy ft. grâce - Page 2 9e901d4cd5e79a2fa6df391c8f7731d18cc9c363  lost boy ft. grâce - Page 2 A7167b4f5b497e3111f25798b21c2bb1d96103f6  lost boy ft. grâce - Page 2 2cf4d5bb52af35fb28d57581a6f088d2e097f036
WILBY TREMBLAY
⌜ · character and all · ⌟  lost boy ft. grâce - Page 2 2600 bélier  lost boy ft. grâce - Page 2 1f319 scorpion ASC cancer. canadien d'origines allemandes, belges, anglaises & écossaises. ne connait pas sa famille. hétérosexuel. ne souhaite pas d'enfants. sdf. fleuriste. Il est sociable, rigolo, pudique, fier, macho, manipulateur, audacieux, énergique, courageux & enthousiaste.
Plat : pâtes carbonara.
Dessert : tarte au citron.
Couleur : noir.⌜ · the end lala · ⌟


» c o m p l é m e n t d e f i c h e

» f i c h e d e l i e n



 lost boy ft. grâce - Page 2 133e29147494ab6b7d59810a9c631032bd9ca23a  lost boy ft. grâce - Page 2 2d764f04ee105c85300b681e761f10df8adbda8c  lost boy ft. grâce - Page 2 D3a95966de16ca4e7162082866ceb3f6fc2f6eb2

f a m i l y p o r t r a i t ,, unknown.

w h a t l o v e r s d o ,, andréa, davenport oneshot. bianca, almeida ex. gabriella, mitchell la femme de ses rêves.

o t h e r s ,, aisling, moore rencontre meetsa. naëlle, underhill l'a sauvé d'un accident de la route. mark, underhill papa de naëlle. grâce-ann, beckett rencontre sur le campus. mikke, fitzgerald tête à claque. meaghan, flores victime de son racisme.

JUST WORDS...


 lost boy ft. grâce - Page 2 Y5Xowhie_o


WARNING // concernant (personnage) raciste envers les gens de couleurs noirs.
TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animale, inceste.

#aisling #bianca #grâce-ann #gabriella #mikkhan #kaiden #sofia
LIEN DU POST
Mer 17 Fév - 12:10
Il est vrai que le jeune homme ne savait pas trop sur quel pied danser avec la jeune femme, mais il restait tout de même fidèle à lui-même. Bien que la jeune femme semblait avoir tout autant du répondant, et il aimait ça. Elle ne se laissait pas impressionner par Wilby et elle le remettait à sa place. Ça aurait pu très mal passer, mais, bizarrement, la situation lui plaisait. Surement parce qu’il trouvait la femme très jolie et qu’il appréciait cet échange, plus ou moins houleux. Il la regarda et sourit, tout en haussant les épaules. “Ouais ça m’arrive. Quand j’ai affaire à des cons.” A quoi bon se cacher ? Il est violent, en colère. Il l’assume. Il ne cherche pas cacher ce qu’il est. Excepté pour son prénom. Elle n’a pas besoin d’en savoir trop. Il tenta alors de lui donner un autre prénom, mais elle semblait lire dans son esprit. Il rit. “Qu’est-ce que ça peut bien faire que je m’appelle Liam, Bertrand, ou encore Richard ?” Il la trouvait bien trop curieuse et ne comprenait pas cette envie de connaitre son prénom. Il trouvait cela trop étrange, même. Il était sur le point de partir, voyant qu’il n’allait plus avoir la paix ici et qu’elle ne le lâcherait pas tant qu’il ne lui dirait pas son prénom. Ce qu’elle peut être bornée. Il l’écouta blablater et sourit. Ça lui plut qu’elle s’ouvre à lui, dans le simple but qu’il reste ici. Avec elle ? Il se retourna totalement pour lui faire face à nouveau. Tout en croisant ses bras, il lui répondit. “Je vois... C’est pour cela que vous êtes trop curieuse... Déformation professionnelle.” Il posa son regard dans le sien, se demandant alors ce qu’il allait faire. Partir. Rester. Couper court à leur entrevue ou continuer leur échange, des plus étranges ? “Je ne suis personne. Je n’habite nulle part. Je ne suis pas intéressant. Vraiment.” Finit-il par répondre. Au fond, il ne pouvait pas laisser une jolie femme derrière lui de la sorte. Il sentait qu’il pouvait l’apprivoiser, avec le temps. Après tout, sans même qu’il n’ait rien demandé, il en savait pas mal sur elle. Son prénom. Son travail. “Mais vous pouvez m’appeler Will, si vous insistez.” Il finit par lui révéler son petit surnom, le prénom qu’il préfère au sien. Wilby... Quelle idée avaient eu ses parents en lui donnant ce prénom atypique ? Il déteste. Il préfère largement Will, ce prénom si commun et passe-partout. Il n’aime pas se démarquer. Il préfère se fondre dans la masse. “Et donc... que faites-vous, ici ?” Demanda-t-il. Après tout, il lui avait dit qu’il était ici pour envoyer un mail. Mais elle, étant journaliste... elle n’avait rien à faire ici. “Vous êtes en train de fouiner ?” Typique des journalistes... Foutre leur nez partout. Il n’aime pas ça. A quoi bon vouloir tout savoir ? Il n’aime pas les informations, la presse, les journalistes. Pourquoi ne pas tout simplement s’occuper de ses propres affaires ? Il se mit à rire, comprenant enfin. “Je vois... Vous vouliez me faire peur, pour cacher que vous n’avez rien à faire ici, non plus.” Il continua à rire et se mit à l’applaudir. “Bravo. Ça aurait pu marcher... Si vous n’étiez pas tombée sur un con dans mon genre.”

@Grace-Ann Beckett
 lost boy ft. grâce - Page 2 QRli9bwq_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : the Victor dans le North End de Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : mon départ d'Australie
. Tu peux m'appeler : Ann ou encore Annie mais aussi Grace ou Gracie
, j'ai : 31
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, mais je semble inaccessible.
Je viens de : la ville d'Adélaïde
Dans la vie, je suis : journaliste média
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Lucy Kate Hale.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : BROWN-EYED ANGEL, mais aussi Louise
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 20/12/2020
, d'où les : 298
messages, dont : 21
rps. Merci aux doigts de fée de : Carole71 (a), ICE AND FIRE. (s), Catch Me par Nicole Gordon (texte s), BROWN-EYED ANGEL
. Pour finir, je joue également : Gresham, Gabriella et Emerson.
 lost boy ft. grâce - Page 2 SKepZtGK_o
LA BEAUTÉ FROIDE  lost boy ft. grâce - Page 2 1f48b
 lost boy ft. grâce - Page 2 C9AdfeL
||26 FÉV 1989|| Jour de ma naissance. Seule ma mère est présente, je ne connaîtrais jamais mon père. ||1995|| J'ai six ans et je commence à écouter derrière les portes : je suis curieuse et fouineuse. ||1996|| Je découvre un homme dans le lit de ma maman. Ce soir-là, j'ai besoin d'elle, seulement, elle préfère me raccompagner dans ma chambre et me demande de me recoucher. Je passe au second plan. ||1996 TOUJOURS|| Après quelques mois seulement de relation, nous emménageons chez l'amant de ma maman, j'ai sept ans. Seulement, j'apprends aussi qu'elle est enceinte et que je ne serais plus sa seule enfant. Bientôt, nous serons deux et je sens que ma vie ne sera jamais plus la même. ||1997|| Ma première petite sœur naît et les responsabilités commencent pour moi. Je dois lui chanter des berceuses afin qu'elle s'endorme, m'essayer à l'apaiser parce que maman n'en a pas la force. ||1998|| Ma seconde petite sœur voit le jour, je dois à présent m'occuper de mes deux petites sœurs. ||1999|| Ma troisième et dernière petite sœur voit le jour et c'est de trois petites en bas âge dont je dois m'occuper. ||2000|| J'ai onze ans et lorsque mes petites sœurs dorment, sont calmes, je me plonge dans mes devoirs. Élève studieuse, ma mère est tout particulièrement fière de moi, mais ce soir-là, elle me demande de tout faire afin de poursuivre mon rêve et de réussir, surtout, pour mon propre avenir, mais également pour ceux de mes petites sœurs, car elle n'a pas les moyens et ne les aura pas afin de payer leurs études. J'ai ce poids sur mes épaules : celui de réussir coûte que coûte. ||DE 2000 À 2009|| Je grandis dans mon coin, sans ennuyer nos parents. Je m'essaie à être l'enfant idéale, l'adolescente, la jeune adulte qui s'occupe de tout au sein du foyer et qui excelle dans ses études. J'y parviens bien que je bous intérieurement, que je cache mes angoisses, que je terre ma peine, tout ce qui ne va pas dans mon existence. Malgré tout ceci, je parviens à être accepté à l'université de L'Australie du Sud avec des statistiques qui explosent les plafonds. J'avais par ailleurs été accepté à l'université d'Harvard, à Boston, mais j'ai dû revenir sur mon choix afin de rester pour les miens, de les aider, toujours. ||SEPT 2009|| Je fais ma rentrée et au premier cours de journalisme, je tombe sur le charme de mon professeur qui se trouve être marié, comme toutes les autres étudiantes de son cours. ||NOV 2009|| Mon professeur de journalisme m'invite à prendre place dans son bureau afin de parler de mes résultats on ne peut plus excellents, mais nous m'en faisons rien. Le courant passe entre nous, l'alchimie est palpable et nous parlons de sujets que nous avons en commun plutôt que de mes études. Il termine par me donner un nouveau "rendez-vous", dans le but de me revoir en priver. ||JANV 2010|| Je commence à sortir en secret avec mon professeur de journalisme qui se trouve toujours marier. Il m'assure que plus rien ne fonctionne dans son couple, qu'il ne peut se passer de moi et au plus profond de mon être, je le crois. Nous nous retrouvons dans son bureau afin d'échanger de longs baisers, mais aussi en dehors de l'université. ||DE 2010 À 2017|| Je vis une relation amoureuse des plus parfaites avec mon professeur qui a divorcé et je m'installe chez lui plus ou moins. Nous filons le parfait amour, jusqu'à ma dernière année à l'université, car j'apprends que l'on m'offre une opportunité difficile à refuser : un poste sur Boston. Dès lors que je l'annonce à l'homme que j'aime, un froid s'installe, il devient plus directif, intransigeant et étouffant. Il refuse de me partager et sa jalousie monte crescendo. ||FIN 2017|| J'apprends que je suis enceinte et je le souffle à l'homme qui partage ma vie. Il est heureux, mais ce n'est pas mon cas. Je me pose tout un tas de questions à propos de mon avenir, de ce que je vais advenir et il me traite comme celle qui porte son enfant et non plus comme la femme qu'il m'aime. Il m'oblige à prendre des compléments alimentaires, des vitamines et m'ordonne même à manger certains aliments plutôt que d'autres : j'étouffe de plus en plus, jusqu'à épuisement moral. ||DÉBUT 2018|| Je perds notre enfant, apprends que je ne pourrais jamais plus tomber enceinte et je sombre. Après quelques mois dans l'obscurité, je termine de me replonger dans mes études afin de garder la tête hors de l'eau. Avalant des médicaments, car sous traitement pour dépression, j'évite tout le monde, famille et mon "ex" qui ne sait pas encore qu'il l'est pour me consacrer à mes derniers examens et obtenir mon diplôme en journalisme afin de l'être, enfin. ||MI 2018|| J'obtiens enfin mon saint Graal et l'homme de ma vie comprend que je l'ai quitté. Il me remet mon diplôme, je fête ce dernier avec mes proches, sans réellement être présente pour finalement m'enfuir en ne leur laissant qu'un mot, une lettre, dans laquelle je leur écris que je pars pour Boston, afin de réaliser mon rêve. L'homme de ma vie se trouve présent à l'aéroport, seulement, il ne vient pas me voir, ne me dit pas au revoir et me laisse embarquer pour ne jamais plus me donner de nouvelles. Mon cœur est brisé, en miette et je m'envole pour un aller simple vers les USA. ||MI 2018 À DE NOS JOURS|| J'arrive à Boston et je me décide à commencer une nouvelle vie. Je poursuis mes entretiens avec un psy, m'en étant trouvé un nouveau puis je continue à prendre mon traitement. Je débute mon travail sur une chaîne de renom, ou je fais quelques apparitions, mais je monte rapidement en grade, comme travailleuse que je suis. Je ne cesse de bûcher, d'écrire et de m'informer, afin d'être la meilleure, la plus performante, toujours.
Chaque fois que je fais croire à mes proches que je vais rentrer à la maison, en Australie, je me défile parce que je suis incapable d'y retourner, de le voir. Son spectre plane toujours au-dessus de moi, quoi que je fasse alors je fournis toujours des excuses afin d'expliquer le "pourquoi" je ne rentrerais pas, jamais.
Lors de mon temps libre, je rends visite aux enfants à l'hôpital, afin de leur apporter soutien, joie, ainsi qu'amour puisque je ne pourrais jamais en avoir. En quelque sorte, j'essaye de me reconstruire avec leur aide, sans qu'ils ne le sachent et je les aide moi aussi en retour. Je les aime, tous ses enfants et passe les fêtes à leurs côtés, puisque je n'ai personne ici.
Aujourd'hui, je suis une journaliste média de renom, que l'on reconnaît souvent et que l'on qualifie de beauté froide.


 lost boy ft. grâce - Page 2 1f498  lost boy ft. grâce - Page 2 1f496
 lost boy ft. grâce - Page 2 1f496  lost boy ft. grâce - Page 2 1f498
 lost boy ft. grâce - Page 2 NWsbMF4o_o
 lost boy ft. grâce - Page 2 1f496  lost boy ft. grâce - Page 2 1f498
 lost boy ft. grâce - Page 2 1f498  lost boy ft. grâce - Page 2 1f496
 lost boy ft. grâce - Page 2 C9AdfeL
Je suis : COMBATTANTE, CONVAINCANTE, DÉBROUILLARDE, DÉTERMINÉE, SOUCIEUSE, PERFECTIONNISTE, SILENCIEUSE, RÉFLÉCHIE, TRAVAILLEUSE, SARCASTIQUE, excessivement INTELLIGENTE, BORNÉE, TÊTUE, LOYALE, parfois MANIPULATRICE, OPPORTUNISTE, très bonne ORATRICE, MÉFIANTE, CURIEUSE, COLÉRIQUE (s’emporte rapidement), ANGOISSÉE, NERVEUSE, ÉNERGIQUE, peut sembler FROIDE/INACCESSIBLE, TÉMÉRAIRE (tête brûlée dans le cadre de son métier), FRANCHE, PIQUANTE et RESPONSABLE.

 lost boy ft. grâce - Page 2 1f494  lost boy ft. grâce - Page 2 1f497
 lost boy ft. grâce - Page 2 1f497  lost boy ft. grâce - Page 2 1f494
 lost boy ft. grâce - Page 2 BNJ063GI_o
 lost boy ft. grâce - Page 2 1f497  lost boy ft. grâce - Page 2 1f494
 lost boy ft. grâce - Page 2 1f494  lost boy ft. grâce - Page 2 1f497
 lost boy ft. grâce - Page 2 C9AdfeL
||MELANIE BECKETT|| (mère) ★★★★ - ||JOSEPH BOROWSKI|| (beau père) ★★★☆ - ||LILLY-ANN BOROWSKI|| (première demi-sœur -jouée) ★★★★ - ||BETH-ANN BOROWSKI|| (deuxième demi-sœur) ★★★★ - ||KATE-ANN BOROWSKI|| (troisième demi-sœur) ★★★★ - ||OWEN WILLIAMS|| (ancien amant/professeur/amour de ma vie) ★★★★


||LENKA IVANKOV|| (bonne amie/comme une petite sœur) ★★★★ - ||ALIZÉE WERTHEIMER|| (bonne amie/confidente) ★★★★ - ||SPENCER ROTHSCHILD|| (bonne amie) ★★★☆ - ||KAEL BRADFORD|| (monsieur cap ou pas cap) ★★☆☆.

||WARNING CONCERNANT GRACE-ANN|| Grossesse + tromperie (maitresse) + possessivité (sous emprise) + perte d'enfant + dépression.
 lost boy ft. grâce - Page 2 C9AdfeL
||TRIGGER // REFUSE DE JOUER|| Suicide + pédophilie + zoophilie + cruauté animale + inceste + viol.

||RPS EN COURS|| Wilby + Kael + Seth + Lilly-Ann + Victor

Code:
#208718


LIEN DU POST
Aujourd'hui à 0:26



LOST BOY.

Ce jeune homme m’effraie un instant, c’est vrai, mais il y a quelque chose en lui, qui se dégage de lui, qui m’intrigue, et cela, depuis que je l’ai aperçu en pénétrant la pièce. Quelque chose cloche, dans sa situation et tant que je n’aurais pas mis le doigt sur ce qui me dérange, je ne parviendrais pas à le laisser partir, pas ainsi. J’ai besoin de réponses à tous ses questionnements qui m’assaillent et bien malheureusement, je suis tombée sur une tête brûlée, mais surtout, sur une personne on ne peut plus bornée, tout comme moi, en vérité. « Je vois. » Je me contente de répondre dans une légère grimace à sa réponse, puisqu’il est vrai que parfois, on a bien envie de mettre un aller et retour à de véritables cons. Le fait est que la violence ne résout pas tout, elle ne résout rien, en vérité. Alors, bien que je puisse le comprendre, je n’en souffle rien. Je ne souhaite pas que l’on me voie ainsi, violente, bien que je le sois avec moi-même, mais également en frappant dans des sacs de boxe ou en pratiquant ce sport, afin de relâcher la pression, mais aussi de faire taire un tant soit peu ma colère, celle qui gronde en moi depuis bien des années déjà. « Qu’est-ce que ça peut faire ? » Je reprends son interrogation, tout en gardant mes bras croisés. « C’est seulement une question de sincérité afin de pouvoir faire confiance en la personne qui se trouve face à soi. » Je réponds, hébétée, puisque je ne comprends pas que cela ne puisse pas être évident. Mais qui est-il ? Réfléchit-il ne serait-ce qu’un instant au lieu d’agir ou sur-réagir ? Il me semble que ce jeune homme ne pense pas, il se laisse aller et porter par ce qu’il ressent et cela pourrait mal tourner pour lui, dans de nombreuses situations. *Qu’est-ce que j’en ai à faire, après tout ?* Je m’interroge intérieurement puisque je ne le connais pas et que je devrais me moquer de lui, ce qui n’est malheureusement pas le cas. Me pinçant les lèvres en y pensant, je termine de lui souffler que je suis journaliste médias, que je m’occupe des nouvelles, de ce que les habitants de Boston apprennent au cours de leur journée. « Ce n’est pas faux. » Je souffle, sans même réfléchir. « Bien que je sois curieuse depuis toujours. Cela a dû m’aider afin de devenir journaliste. » Mon regard s’est posé sur un point, au-delà de ce jeune homme, quand je retrouve son regard, sa carrure imposante, impressionnante. « OK. Will. » Je n’en dis pas plus puisqu’il me semble déceler dans son regard un semblant de vérité et c’est tout ce que je demande dans le fond. « Je… » Je n’ai pas le temps de lui répondre puisqu’il reprend et me fait me renfrogner. Dire que je me trouvais plus détendu, me voici à nouveau sur mes gardes, ainsi que sur les nerfs. « Non. Je ne fouine pas. » Je prononce, la mâchoire serrée. « Ce n’est absolument pas cela, du tout ! » Je rétorque, mon regard s’assombrissant, pour lever les yeux au ciel lorsqu’il applaudit et reprend, ne me laissant pas en placer une. « C’est bon, oui ? ! » Je dis, des éclairs présent dans mon regard noisette. « Vous en avez terminé, hein ? » Mes poings se serrent et je prends une grande inspiration, puis expire, afin de me calmer. « Je suis venue ici, car… » Mon regard se baisse et je secoue ma tête, pour baisser les bras. « J’ai eu l’opportunité de venir étudier ici, il y a bien longtemps, des années. » Je ne l’ai jamais raconté à qui que ce soit, jusqu’à présent. « Je l'ai loupé et j’ai voulu visiter cette université. Alors, aujourd’hui, j’ai passé les portes de ce lieu, j’ai demandé à parler avec l’une des personnes de l’administration et… Elle m’a donné un badge, afin que je puisse errer, comme je les souhaite. » C’est à ce moment que j’enfonce l’une de mes mains dans ma poche, celle où se trouve mon badge et je le lui présente. « Je n’avais rien contre vous. Mon instinct m’a fait ressentir que vous n’étiez pas là pour travailler et comme je suis journaliste ainsi que borner, j’ai souhaité apprendre la vérité. » Haussant des épaules, j’accroche mon dit badge à l’endroit où il se trouvait précédemment et j’ajoute : « C’est tout. » Puisqu’il sait, maintenant, pourquoi je lui ai posé toutes ses questions, les raisons pour lesquelles j’ai persisté et bien qu’il ne soit pas étudiant ici, qu’il ne m’ait pas dit toute la vérité, je ne compte pas le « donner » à ceux qui travaillent ici, dans le but qu’ils le mettent dehors, puisqu’une fois encore, je ne suis qu’à la quête d’une seule et unique chose : la vérité. « Je ne compte pas vous faire mettre dehors. » Je prononce dans un souffle, avant de soupirer : « Faites ce que vous voulez. » Je suppose qu’il va désirer partir, ou que je m’en aille, ce que je ferais sans doute, puisque dans le fond, je suis fautive rapport à toute cette situation.


Would you lead me down the paths i cannot see. Then set me free, would you catch me.
JE SUIS BAMBI ! ! ! !
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: