bulle d'oxygène (milow) // tw


Aller à la page : 1, 2  Suivant

bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_p7kdm8Hx0y1reahq0_100
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours ; born and raised
. Tu peux m'appeler : Mimi si on se connaît, sinon on va se contenter de Mila
, j'ai : 34
ans, et si t'es curieux, je suis : en couple avec Snow
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : assistante sociale rattachée à un orphelinat
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Sophia Bush.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : julie / weaslove.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 14/06/2020
, d'où les : 1756
messages, dont : 88
rps. Merci aux doigts de fée de : wild heart + weaslove + tumblr.
. Pour finir, je joue également : ella + lola + beatriz + lucrezia.
bulle d'oxygène (milow) // tw KlpOM2Hm_o bulle d'oxygène (milow) // tw PEcJyJrT_o bulle d'oxygène (milow) // tw FFCdeAc0_o
mila adams-baker ✱ assistante sociale rattachée à un orphelinat depuis le 25/01/2021 ✱ adoptée à ses cinq ans ✱ grande soeur de six monstres ✱ mère adoptive de lucas, 8 ans ✱ a été agressée sexuellement plusieurs fois par trois hommes différents dont son père adoptif ✱ pour en savoir plus, rendez-vous sur la fiche de mila.

- - - - - - - - -

WARNING (subi) viol, humiliation, sexe, adoption. TRIGGER // refuse de jouer ; à voir en mp. je suis assez ouverte mais je préfère que l'on voit ensemble s'il y a un gros thème avant de le jouer.


bulle d'oxygène (milow) // tw ADuRmxmOawVNIhUH33ZZlvmZVP7LJagCK4AxJKu1onE-d21Jj1kKXH8A9HFaNWATx3Xmll6NNsJ_Yma-HHP1CQ
RPS en cours4 places disponible.
((snow))((snow))((snow))((snow))

LIEN DU POST
Mar 24 Nov - 1:22
(( tw : pensées noires / suicidaires ))

On en a discuté hier, j'ai enfin réussi à exprimer ce que je ressens depuis quelques temps déjà. Quitter mon emploi, être accepté dans la formation - pas dans cet ordre, mais soit - me retrouver à travailler depuis la maison, sans aucune vie réellement sociale si ce n'est voir ma meilleure amie de temps à autre. Je suffoque, je deviens folle, je tourne en rond et ma tête tourne avec. Lucas déposé à l'école, j'ouvre mon porte monnaie pour voir qu'il me reste une dizaine de dollars et je me dirige vers Dunkin Donuts. J'y achète deux boissons chaudes, quatre beignets et en avale déjà un sur le trajet pour aller retrouver Snow. Je ne sais pas ce qu'il se passe dans ma tête. J'ai longuement réfléchi aux mots que j'ai écris à Snow. Je les ai relu, encore et encore et quelque chose m'a frappé. J'ai mis en avant le fait que je n'avais jamais vécu en aussi petit comité - ce qui me perturbe - mais aussi que j'ai besoin de quelque chose de plus petit et de plus simple. Et ça, ça montre bien à quel point je ne vais pas bien. Parce que réduire notre nid risque de me foutre un coup supplémentaire. Payer les factures seule, gérer la maison toute seule... Mais je ne peux pas non plus rester avec mes soeurs pour ça. Elles ne sont ni des vaches à lait ni des petits robots esclaves pour m'aider à finir les fins de mois avec dix dollars dans le porte feuille, que je n'ai d'ailleurs plus. J'arrive rapidement devant chez Snow et je ne fais pas attention à mon reflet dans le miroir, pour une fois. Je ne fais attention qu'à une seule chose : les miettes et le sucre autour de mes lèvres. Mon doigt sur la sonnette en bas, je souffle un C'est Mila. Et le bruit sourd de l'ouverture des portes se fait entendre. Je pousse cette dernière et monte jusqu'à chez Snow. Quand j'arrive à destination, il est déjà devant la porte et je lui souris timidement. Je suis désolée, tu dois être ko de ta nuit au musée... En temps normal, j'en rirais, d'avoir placé cette phrase (enfin ce titre de film) mais là, je n'ai pas la tête à ça. Je lui tends les cafés et je souffle J'avais acheté quatre donuts mais j'en ai déjà mangé un. Et le Comfort food, ce n'est pas trop mon truc normalement mais ça, il ne le sait pas. Je pénètre dans l'appartement, grattouille le crâne de Guizmo et me tourne vers Snow. Ton coloc n'est pas là ? Pas que j'ai envie de le rencontrer et de lui taper la cosette mais... J'ai pas pris de boissons pour lui mais le troisième donuts, si. Un petit sourire et après avoir posé mon sac et mon manteau sur une chaise, je prends le chocolat au lait de ses mains et souffle Ça te gêne si on va juste se poser au lit ? Tous les deux, au calme, sans rien ni personne que nous. Un havre de paix tant la tempête qu'est ma vie.

@A. Snow Burns


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge, avec Dutch, parce que la banlieue, c'est mieux à deux
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, le plus beau
, j'ai : 31
ans, et si t'es curieux, je suis : enchaîné à Mila, je le jure, elle m'attache parfois.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un grand con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1457
messages, dont : 228
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
bulle d'oxygène (milow) // tw _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
bulle d'oxygène (milow) // tw 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
bulle d'oxygène (milow) // tw 0X2A8366-750x350

bulle d'oxygène (milow) // tw 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Mila * Petite amie
Ella * BFF
Eleonor * aventure → amie
Dutch * Bro', coloc
Gresham * Bro
Jem * Bro
Gabriella * Amie proche
Rebecca * Collègue proche
Calliopée * Amie protégée
Sloane * RDV meet
Orphea * Connaissance
Wesley * Ennemi

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (Snow)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

UC
LIEN DU POST
Mar 24 Nov - 10:44

bulle d'oxygène.
w/ @Mila Adams-Baker
~~~~
Quand de l'autre côté de l'interphone j'entends sa voix, je ne réponds que par le fait d'appuyer sur l'ouverture de la porte d'entrée. Mila est soucieuse, je le sais, alors forcément, j'ai répondu présent. Car même si notre relation n'a pas été déterminée totalement, je veux qu'elle sache qu'elle peut compter sur moi, que dans tous les cas, pour elle, je suis là. Elle finit par apparaître dans mon appartement, et je l'accueille d'un sourire, au contraire du sien, un peu plus grand. « Je suis désolée, tu dois être ko de ta nuit au musée... » Carrément, mais je ne suis pas là pour me plaindre, bien que ce soit une compétence dans laquelle j'excelle. Et pour ce qui est de la référence, je lui laisse parce que je ne suis pas encore certain de ce que ma belle traverse. Mais quand elle me la ressortira, je trouverai bien un moyen de lui faire payer cet affront-là « J'avais acheté quatre donuts mais j'en ai déjà mangé un. » Je regarde les boissons et les donuts qu'elle me tend, fronce les sourcils en me disant qu'il y a vraiment un truc qui ne tourne pas rond. Elle caresse Guizmo, me questionne sur Dutch, et je soupire quand elle dit que le troisième donut peut être pour lui. Elle a son cœur, là, juste sur sa main, mais heureusement pour nous, mon coloc n'est pas ici ce matin. « Ça te gêne si on va juste se poser au lit ? » Pour toute réponse, d'abord, je souris.

Elle pose ses affaires, et moi je vais poser ma main contre sa hanche pour l'inviter à me suivre, dépose sur sa tempe, affectueusement un baiser. « Allez viens. » Parce que parler, elle en a vraiment besoin. Alors on se dirige tous les deux vers ma chambre, à la mezzanine, les marches passées, je m'allonge sur le lit en premier, l'invite à me rejoindre, en douceur. « Dis-moi tout, jolie cœur. » tout ce qui cause, en ton intérieur, tous tes malheurs. Promis, comme je te l'ai déjà dit, je ne jugerai pas. Je ne dis pas que je suis le meilleur, que j'ai eu à ton égard les bonnes réactions quand tu m'en parlais de Lucas et de son adoption, mais ici et maintenant j'ai envie d'être là pour toi. Car, merde, Mila, je ne peux pas me passer de toi.

credits img/gif: pinterest
code by lumos s.


Only God can judge me.

bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_oajfnduJ7j1s82bt3_250
S*lope officielle de Dutch B. Cooper, je l'aime !
bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_p7kdm8Hx0y1reahq0_100
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours ; born and raised
. Tu peux m'appeler : Mimi si on se connaît, sinon on va se contenter de Mila
, j'ai : 34
ans, et si t'es curieux, je suis : en couple avec Snow
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : assistante sociale rattachée à un orphelinat
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Sophia Bush.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : julie / weaslove.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 14/06/2020
, d'où les : 1756
messages, dont : 88
rps. Merci aux doigts de fée de : wild heart + weaslove + tumblr.
. Pour finir, je joue également : ella + lola + beatriz + lucrezia.
bulle d'oxygène (milow) // tw KlpOM2Hm_o bulle d'oxygène (milow) // tw PEcJyJrT_o bulle d'oxygène (milow) // tw FFCdeAc0_o
mila adams-baker ✱ assistante sociale rattachée à un orphelinat depuis le 25/01/2021 ✱ adoptée à ses cinq ans ✱ grande soeur de six monstres ✱ mère adoptive de lucas, 8 ans ✱ a été agressée sexuellement plusieurs fois par trois hommes différents dont son père adoptif ✱ pour en savoir plus, rendez-vous sur la fiche de mila.

- - - - - - - - -

WARNING (subi) viol, humiliation, sexe, adoption. TRIGGER // refuse de jouer ; à voir en mp. je suis assez ouverte mais je préfère que l'on voit ensemble s'il y a un gros thème avant de le jouer.


bulle d'oxygène (milow) // tw ADuRmxmOawVNIhUH33ZZlvmZVP7LJagCK4AxJKu1onE-d21Jj1kKXH8A9HFaNWATx3Xmll6NNsJ_Yma-HHP1CQ
RPS en cours4 places disponible.
((snow))((snow))((snow))((snow))

LIEN DU POST
Ven 4 Déc - 20:46
L'estomac dans la gorge, la tête en vrac et les pensées pelle mêles qui ne cessent de se mélanger dans tous les sens. Je ne sais plus quoi penser, quoi dire, quoi faire. Je me tords dans mes millions de questionnements, dans mes pensées de plus en plus sombres et de plus en plus folles. Je me trouve horrible, immonde, insupportable, cruelle et tout ce qui va avec. Et, en même temps, j'ai l'impression que c'est ce dont j'ai besoin. Mais avant de proposer cela à qui que ce soit, j'ai besoin d'en parler. Avec Taylor, nous en avons discuté hier pendant un bon moment et je sais que nous en rediscuterons dans le futur mais là, c'est différent. Je veux voir avec Snow. Je veux son avis aussi, voir ce qu'il en pense, s'il ne se dit pas que je suis folle. Nous avons tellement de choses à voir ensemble et moi, j'arrive avec mes problèmes et mes sabots. Je ne sais pas comment il fait pour le supporter, pour me supporter. J'ai du mal à me supporter ces derniers temps, c'est pour dire. Tout ce qu'il se passe en ce moment est une simple étape de plus, un petit dos d'âne sur la vie des Adams-Baker et on s'en sortira mais à quel prix, telle est la question ? Monotone, pas un mot plus que l'autre, je me débarrasse de mes achats et quémande la proximité de mon... Ça aussi, c'est un sujet donc j'ai bien besoin de discuter. Je le suis, triste sourire sur les lèvres et finis par me blottir dans ses bras. Je l'écoute et ferme les yeux quelques secondes. Je ne sais même pas par où commencer. J'ouvre la bouche et la referme aussitôt. J'ai des milliers de maux mais aucun mot ne sort. C'est d'une tristesse. Jusqu'à ce que je soupire fortement, comme si j'autorisais mon cerveau à faire sauter toutes les protections. Je me sens mal et triste dans ma vie... Mon dieu que c'est horrible à dire. Je ne m'entends plus avec mes soeurs. Je ne les supporte plus. Une à ramener un chat que je ne supporte pas... C'est une chose limite insignifiante mais je n'en peux plus. C'est une responsabilité, c'est un être vivant bordel. Que je lance en le regardant droit dans les yeux. C'est juste que je les vois travailler encore plus pour les factures et un chat, ça a un coup. Le vétérinaire, les croquettes, la litière et tout ce qui va avec. Je trouve que c'est ridicule. On est déjà cinq bouches à nourrir, ça ne suffit pas ? Moi, ça me suffit. Et puis, avec ma formation, je suis toute la journée à la maison. J'ai l'impression de me perdre, de m'y perdre. Il n'y a plus de coupures maison / travail, plus d'interaction sociale, plus rien... Ça me tue complètement. Je deviens folle. J'ai envie de faire mes valises et de partir. Mais je ne peux pas. Il y a les garçons, toute ma famille et Snow aussi. Et Taylor que je vois bien aller aussi bien que mal. Je suffoque Snow... Des mots douloureux mais forts, lourds de sens.


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge, avec Dutch, parce que la banlieue, c'est mieux à deux
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, le plus beau
, j'ai : 31
ans, et si t'es curieux, je suis : enchaîné à Mila, je le jure, elle m'attache parfois.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un grand con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1457
messages, dont : 228
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
bulle d'oxygène (milow) // tw _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
bulle d'oxygène (milow) // tw 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
bulle d'oxygène (milow) // tw 0X2A8366-750x350

bulle d'oxygène (milow) // tw 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Mila * Petite amie
Ella * BFF
Eleonor * aventure → amie
Dutch * Bro', coloc
Gresham * Bro
Jem * Bro
Gabriella * Amie proche
Rebecca * Collègue proche
Calliopée * Amie protégée
Sloane * RDV meet
Orphea * Connaissance
Wesley * Ennemi

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (Snow)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

UC
LIEN DU POST
Lun 14 Déc - 11:12

bulle d'oxygène.
w/ @Mila Adams-Baker
~~~~
Elle a besoin de parler, je le sais, alors pour une fois, je me contente de fermer ma grande bouche pour simplement, l'écouter. Elle en a gros sur la patate, ma Mila, et je le vois bien dans chacun de ses soupirs, ses traits qui sont tirés, qui prouvent qu'elle n'a pas beaucoup dormi, qu'elle se torture pour je-ne-sais-quoi. Sa bouche s'ouvre et se referme, et moi, j'attends, un peu penaud de ne pas savoir de quoi sont faits ses maux. « Je me sens mal et triste dans ma vie... » Merde, alors à ça, je ne m'y attendais pas. Ils sont putain de forts, ces mots là. « Je ne m'entends plus avec mes soeurs. Je ne les supporte plus. Une à ramener un chat que je ne supporte pas... C'est une chose limite insignifiante mais je n'en peux plus. C'est une responsabilité, c'est un être vivant bordel. » Est-ce que ça fait de moi un connard que d'être soulagé que sa tristesse ne vienne pas de moi ? Que tout ça se résume à la goutte d'eau qui fait déborder le vase et qui dans ce cas, est un chat. « C'est juste que je les vois travailler encore plus pour les factures et un chat, ça a un coût. » Je suis bien placé pour le savoir avec Guizmo, étant donné que ce chien, c'est plus que de moi-même que j'en prends soin. « Je trouve que c'est ridicule. On est déjà cinq bouches à nourrir, ça ne suffit pas ? » Je ne sais pas trop, moi, Mila. J'avais bien compris que niveau budget, c'était compliqué, mais je ne pensais pas à ce point. Sombre crétin. « Et puis, avec ma formation, je suis toute la journée à la maison. J'ai l'impression de me perdre, de m'y perdre. » Je vois, c'est un peu trop tout ça... « Je suffoque Snow... » C'est à mon tour de soupirer, parce que je ne sais pas vraiment ce que la belle attend.

Je ne suis pas le meilleur des conseillers, bien au contraire, même, à la vérité. Alors souligner son visage de deux doigts, geste que je veux tendre et qui lui prouve que malgré tout, je suis là. « Les chiens, c'est beaucoup mieux. » que je lui dis, en essayant de ne pas rire et de garder mon sérieux. Et je la garde contre moi, je resserre même mon étreinte, et caresse ses cheveux, en fronçant les sourcils pour lui souffler. « Je peux t'aider... financièrement parlant.. » Et là, forcément, ce n'est pas une blague, je le veux vraiment. « Tu as le droit de venir ici réviser la journée, si tu veux. » Si ça peut te permettre de souffler, de prendre le temps dont tu as besoin. « Je dirais à Dutch de se tirer. » pour qu'elle soit tranquille, et puis je ne crois pas que l'autre bougre passe beaucoup de temps ici, en journée. « Ou alors... » j'en ai bien une autre d'idée, mais je ne suis pas certain qu'elle est prête à l'entendre. Mila, sa famille, c'est toute sa vie, et moi, je m'apprête à lui dire que peut-être, il est temps de ne plus vivre avec eux, tout simplement.


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.


Only God can judge me.

bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_oajfnduJ7j1s82bt3_250
S*lope officielle de Dutch B. Cooper, je l'aime !
bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_p7kdm8Hx0y1reahq0_100
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours ; born and raised
. Tu peux m'appeler : Mimi si on se connaît, sinon on va se contenter de Mila
, j'ai : 34
ans, et si t'es curieux, je suis : en couple avec Snow
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : assistante sociale rattachée à un orphelinat
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Sophia Bush.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : julie / weaslove.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 14/06/2020
, d'où les : 1756
messages, dont : 88
rps. Merci aux doigts de fée de : wild heart + weaslove + tumblr.
. Pour finir, je joue également : ella + lola + beatriz + lucrezia.
bulle d'oxygène (milow) // tw KlpOM2Hm_o bulle d'oxygène (milow) // tw PEcJyJrT_o bulle d'oxygène (milow) // tw FFCdeAc0_o
mila adams-baker ✱ assistante sociale rattachée à un orphelinat depuis le 25/01/2021 ✱ adoptée à ses cinq ans ✱ grande soeur de six monstres ✱ mère adoptive de lucas, 8 ans ✱ a été agressée sexuellement plusieurs fois par trois hommes différents dont son père adoptif ✱ pour en savoir plus, rendez-vous sur la fiche de mila.

- - - - - - - - -

WARNING (subi) viol, humiliation, sexe, adoption. TRIGGER // refuse de jouer ; à voir en mp. je suis assez ouverte mais je préfère que l'on voit ensemble s'il y a un gros thème avant de le jouer.


bulle d'oxygène (milow) // tw ADuRmxmOawVNIhUH33ZZlvmZVP7LJagCK4AxJKu1onE-d21Jj1kKXH8A9HFaNWATx3Xmll6NNsJ_Yma-HHP1CQ
RPS en cours4 places disponible.
((snow))((snow))((snow))((snow))

LIEN DU POST
Lun 21 Déc - 1:49
Il y a des jours avec, il y a des jours sans. Il y a des moments où je me sens la plus chanceuse des femmes au monde et d'autres où j'aurais préféré ne jamais venir au monde. Et aujourd'hui est un de ces jour. Un des jour où je n'arrive plus à voir toutes ces épreuves qui font de moi la femme que je suis aujourd'hui. Un des jour où tout ce qui me ronge gagne du terrain et où j'ai l'impression de me perdre. Un des jour où j'ai envie de m'enfermer et de voir ce qu'il va se passer. Un des jour où je n'ai pas de voir le bon côté des choses, où je me dis qu'il serait bon de fermer les yeux et puis c'est tout. Non pas parce que j'ai vécu l'horreur mais parce que j'en ai assez de me battre et que je me déteste. Je me déteste parce que le moindre petit faux pas des gens que j'aime m'use. Que leur moindre mot - même pas de travers - me donne envie d'hurler et de tout éclater. Je suis submergée par mes émotions et le mélange n'est pas beau à voir ni à entendre. Je devrais me calmer, me temporiser, essayer de me détendre mais enfouir tout ce qu'il se passe dans mon corps n'est pas la solution la plus saine. Alors, il faut que je dise ce que j'ai sur le coeur, que je déverse ma colère sur quelqu'un que je ne blesserai pas avec mes mots. Parce que je ne veux pas faire de mal aux filles mais ça ne peut pas continuer ainsi, je n'en suis tout bonnement pas capable. J'ai atteint mes limites. Je le regarde et ris à sa réflexion. Au moins, avec un chien, je pourrais lui faire des câlins... Ce chat de malheur miaule et se barre dès que je l'approche. Il doit bien sentir que j'ai envie de lui faire la peau. Mais une chose est sûre, les chats sont des animaux plus que fourbes et je ne les porte pas dans mon coeur. Il n'y a qu'à voir le nombre de griffures qui se retrouvent sur mes jambes parce que cet idiot n'a rien d'autre à faire que de se lancer dans ces derniers quand je bats un peu trop du pied. Je l'écoute et sens mes muscles se tendre. La proposition est alléchante mais il en est hors de question. Pourtant, je prends une demi seconde de trop de réflexion, celle qui le lance sur une autre proposition suivie d'un suspens presque insoutenable. C'est très gentil Snow mais... Hors de question que tu m'aides financièrement. Je n'ai jamais vécu au crochet de qui que ce soit, ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer. La famille, c'est fait pour se serrer les coudes et c'est ce que l'on va faire. Snow n'était même pas sûre de pouvoir - ou vouloir - quelque chose avec moi suite à la découverte de Lucas et maintenant, il voudrait subvenir à nos besoins ? Non. Je ne peux pas l'accepter. Ça peut être une solution... Et je suis sure que Guizmo est plutôt fort en câlin. Que je souffle doucement. C'est quoi, ta troisième solution ? Parce que moi, je n'en ai aucune, si ce n'est celle de laisser la porte ouvert pour que ce putain de chat dégage. Et me prendre la tête avec ma soeur qui dira que je l'ai fais exprès. Et le nombre de fois où cette possibilité est venue me chatouiller, c'est complètement dingue. Seulement, je ne peux m'y résoudre, ne sachant que trop bien ce qu'il se passerait si cela venait à arriver. Pas la fin, parce que ce n'est qu'une pièce rapportée mais au final, ce chaton colle bien à notre famille.


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge, avec Dutch, parce que la banlieue, c'est mieux à deux
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, le plus beau
, j'ai : 31
ans, et si t'es curieux, je suis : enchaîné à Mila, je le jure, elle m'attache parfois.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un grand con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1457
messages, dont : 228
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
bulle d'oxygène (milow) // tw _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
bulle d'oxygène (milow) // tw 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
bulle d'oxygène (milow) // tw 0X2A8366-750x350

bulle d'oxygène (milow) // tw 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Mila * Petite amie
Ella * BFF
Eleonor * aventure → amie
Dutch * Bro', coloc
Gresham * Bro
Jem * Bro
Gabriella * Amie proche
Rebecca * Collègue proche
Calliopée * Amie protégée
Sloane * RDV meet
Orphea * Connaissance
Wesley * Ennemi

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (Snow)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

UC
LIEN DU POST
Mer 6 Jan - 19:18

bulle d'oxygène.
w/ @Mila Adams-Baker
~~~~
Et j’essaie de ne pas rire, quand elle me répond ; « Au moins, avec un chien, je pourrais lui faire des câlins... Ce chat de malheur miaule et se barre dès que je l'approche. » et pas la peine de lui préciser, que la bête, elle doit bien se douter que t’as envie de lui faire sa fête. De te la jouer reine de cœur et de te mettre à hurler « Qu’on lui coupe la tête ! » je respire longuement, la conversation se poursuit, je reste silencieux, j’appréhende les règles d’un nouveau jeu, celui d’être un parfait – ou presque – petit ami.

Mais je ne peux me contenter de rester de marbre quand elle parle de problèmes financiers, alors que Dutch et moi on ne pense qu’à dépenser, comme deux adolescents qui rattrapent les conneries d’une période d’amitié trop vite avortée. Cependant, même si je lui propose, la réponse, c’est en avance que je la connais. Mila, elle ne veut pas passer pour la fille qui vit aux crochets. « C'est très gentil Snow mais... Hors de question que tu m'aides financièrement. » Je ne parlais pas de lui donner des mille et des cent, juste de quoi tenir plus facilement, pour quelques temps. « Ça peut être une solution... Et je suis sure que Guizmo est plutôt fort en câlin. » Evidemment qu’il l’est, ce chien c’est une perle quoi que ce con de colocataire puisse en penser. « C'est quoi, ta troisième solution ? Parce que moi, je n'en ai aucune, si ce n'est celle de laisser la porte ouverte pour que ce putain de chat dégage. Et me prendre la tête avec ma soeur qui dira que je l'ai fait exprès. » Cruelle dans son idée de foutre dehors l’animal dont elle ne veut, j’esquisse un sourire parce que ça me plaît bien, de l’envisager avec cette force de caractère là. Elle est forte, plus qu’elle ne le croit.

« Ecoute… » je commence, tout en sachant qu’il faut que je prenne des pincettes, vu l’importance qu’elle donne à sa famille et à ce besoin de tous vivre sous le même toit. Une belle connerie, selon moi. « C’est simple. » vraiment, limpide à mes yeux, alors je m’étends sur mon lit, allongé sur le dos, en fixant le plafond, peut-être un peu penaud, un peu con. « Déménage. » Voilà, plutôt que de passer par quatre chemins, que d’expliquer quelque chose avec des mots qui risqueraient d’être pas assez bien. « Prends tes cliques et tes claques, et déménages. » A comprendre, prends tes enfants et casse toi, la maison du bonheur, ce n’est pas éternel et ça ne fonctionne pas à chaque fois.


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.


Only God can judge me.

bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_oajfnduJ7j1s82bt3_250
S*lope officielle de Dutch B. Cooper, je l'aime !
bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_p7kdm8Hx0y1reahq0_100
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours ; born and raised
. Tu peux m'appeler : Mimi si on se connaît, sinon on va se contenter de Mila
, j'ai : 34
ans, et si t'es curieux, je suis : en couple avec Snow
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : assistante sociale rattachée à un orphelinat
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Sophia Bush.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : julie / weaslove.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 14/06/2020
, d'où les : 1756
messages, dont : 88
rps. Merci aux doigts de fée de : wild heart + weaslove + tumblr.
. Pour finir, je joue également : ella + lola + beatriz + lucrezia.
bulle d'oxygène (milow) // tw KlpOM2Hm_o bulle d'oxygène (milow) // tw PEcJyJrT_o bulle d'oxygène (milow) // tw FFCdeAc0_o
mila adams-baker ✱ assistante sociale rattachée à un orphelinat depuis le 25/01/2021 ✱ adoptée à ses cinq ans ✱ grande soeur de six monstres ✱ mère adoptive de lucas, 8 ans ✱ a été agressée sexuellement plusieurs fois par trois hommes différents dont son père adoptif ✱ pour en savoir plus, rendez-vous sur la fiche de mila.

- - - - - - - - -

WARNING (subi) viol, humiliation, sexe, adoption. TRIGGER // refuse de jouer ; à voir en mp. je suis assez ouverte mais je préfère que l'on voit ensemble s'il y a un gros thème avant de le jouer.


bulle d'oxygène (milow) // tw ADuRmxmOawVNIhUH33ZZlvmZVP7LJagCK4AxJKu1onE-d21Jj1kKXH8A9HFaNWATx3Xmll6NNsJ_Yma-HHP1CQ
RPS en cours4 places disponible.
((snow))((snow))((snow))((snow))

LIEN DU POST
Jeu 7 Jan - 18:29
Le pétage de plomb n'est pas bien loin. Je n'y arrive plus. Je me sens mal, je suffoque et je ne peux pas continuer de la sorte encore longtemps. Pourtant, je ne sais pas ce que je vais faire, comment je vais le faire. Je ne sais même pas ce dont j'ai envie. La discussion est de plus en plus difficile avec les filles, de moins en moins présentes entre les heures qu'elles font et la manière dont elles enchaînent les journées de travail. Je ne peux même pas dire si Saoirse a eu un jour de congés ces dix derniers jours et à quel moment Wakeema ne s'est pas battue pour pour rentre notre maison plus écologique. On vit dans une petite maison aux murs miteux, presque moisis et elle s'efforce à tous nous éduquer plus qu'on ne le sera jamais. Ça en plus des cours, de son travail à Prescott Inc. C'est trop. Je ne peux pas les pousser dans cette spirale. Je veux qu'elles vivent, qu'elles soient heureuses, qu'elles se fassent des expériences folles et ne vivent pas comme elles le font à l'heure actuelle. J'ai bien vu à quel point Liam, Jacques et Connor ont changé du tout au tout depuis qu'ils sont partis. Ils sont bien plus ouverts, lumineux, heureux. Et je les comprends. Ils vivent la vie qu'ils veulent sans contrainte. Un long souffle quitte mes poumons et je fais une petite mine triste, mettant en avant que je ne sais pas quoi faire de plus. J'espère qu'il aura une idée de folie pour m'aider là dedans. Il ouvre la bouche et je lève le visage pour le regarder. C'est simple. Je fronce un sourcil. Si c'était simple, ça se saurait. Et, désolée de l'avouer, mais c'est tout sauf simple. La vie est compliqué et elle fait vraiment chier. Je le regarde s'allonger, pendue à ses lèvres et quand il prononce le mot 'déménage', j'ai comme un mouvement de recul. Euh. Comment ? Et sa non-chalance me perturbe un peu. Mais c'est tout sauf facile ça. Que je lance en me redressant sur le lit. Je ne peux pas leur dire "eh salut, j'en ai marre de vivre avec vous, avec ce chat de malheur. Je veux que vous retrouviez votre liberté et puisqu'aucun de nous n'est capable de payer le loyer tout seul, même à deux, on rend la maison dans un mois". Je soupire doucement et passe mes mains sur mon visage. Et au lieu de les laisser glisser dans mes cheveux, je les laisse sur mes yeux. Je prends quelques secondes pour réfléchir et grogne en me laissant tomber sur le lit. Je ne peux pas prendre mes cliques et mes claques mais c'est la seule solution pour que chacune vive comme elle le souhaite... Que je souffle doucement, brisée de m'en rendre compte, d'en faire le constat. C'est terrible mais c'est ainsi. Tu crois que je devrais le faire ? Je sais bien que oui mais j'ai besoin de l'entendre encore un peu plus, de l'entendre confirmer cela à nouveau pour être sûre que c'est une idée que je dois prendre en compte.


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge, avec Dutch, parce que la banlieue, c'est mieux à deux
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, le plus beau
, j'ai : 31
ans, et si t'es curieux, je suis : enchaîné à Mila, je le jure, elle m'attache parfois.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un grand con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1457
messages, dont : 228
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
bulle d'oxygène (milow) // tw _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
bulle d'oxygène (milow) // tw 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
bulle d'oxygène (milow) // tw 0X2A8366-750x350

bulle d'oxygène (milow) // tw 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Mila * Petite amie
Ella * BFF
Eleonor * aventure → amie
Dutch * Bro', coloc
Gresham * Bro
Jem * Bro
Gabriella * Amie proche
Rebecca * Collègue proche
Calliopée * Amie protégée
Sloane * RDV meet
Orphea * Connaissance
Wesley * Ennemi

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (Snow)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

UC
LIEN DU POST
Ven 15 Jan - 11:09

bulle d'oxygène.
w/ @Mila Adams-Baker
~~~~
Je le sens bien, qu’elle n’approuve pas la moindre de mes pensées, que dans ses yeux, il y a bien trop de choses compliquées, qui tranchent avec la simplicité dont je viens de parler. Mais je ne vais pas changer mes manières de pensées. Pour moi, quand quelque chose nous empêche de souffler, il suffit de s’en débarrasser. Tout bêtement, et peut-être que je suis un gosse de croire en ça, mais depuis que je l’ai assimilé, je jure que mon quotidien s’en porte bien. « Mais c'est tout sauf facile ça. » Pourtant, je jure que moi, je ne vois que la simplicité dans ce que j’avance. C’est limpide, c’est juste se donner une occasion de respirer. D’encore plus apprécier sa famille, parce qu’elle en sera séparée. Je jure que j’aime beaucoup plus ma mère depuis que je l’ai quitté. Et je pense la même chose au sujet de mon paternel.

Elle s’en redresse, et j’en viens à craindre que mes propos la blessent. « Je ne peux pas leur dire "eh salut, j'en ai marre de vivre avec vous, avec ce chat de malheur. Je veux que vous retrouviez votre liberté et puisqu'aucun de nous n'est capable de payer le loyer tout seul, même à deux, on rend la maison dans un mois" ». De mon point de vue, si tu peux. Et comme tu viens de me le prouver, puisque toutes les syllabes tu les as correctement prononcés.

La belle se cache derrière ses mains, et j’en souris, parce qu’elle a beau avoir trente quatre ans, il faut croire, que même si je suis un gamin dans l’âme, aujourd’hui, c’est moi le plus grand. Elle se laisse – littéralement – retomber sur le lit, je suis encore plus dingue d’elle, c’est pas possible que ce soit réel. « Je ne peux pas prendre mes cliques et mes claques mais c'est la seule solution pour que chacune vive comme elle le souhaite... » Si, bien sûr que tu le peux. Personne ne t’en empêche. Bien au contraire, il semblerait que tu as le soutien de ton petit ami, si c’est ce que je suis. « Tu crois que je devrais le faire ? » Ô moi, j’en crois des choses, j’en crois des tas. Le temps d’un long soupir, et je vais récupérer sa main, m’amuse avec ses doigts, je les suspends dans le temps, entre elle et moi.

Et sur le côté, alors que mes phalanges s’enroulent sur les siennes, possessives, je lance un regard à la brune que j’ai connu plus incisive. « Je crois que tu dois faire ce qui est le mieux pour toi. » Léger sourire, avant de poursuivre. « Si c’est vivre avec tes sœurs et toute la smala, alors reste là-bas. » Après tout, je vis avec mon pote d’enfance, enfin, il crèche sur mon canapé, et ça me plaît. Bien plus que si je devais vivre avec mon frère, en vérité. « Si c’est vivre seule avec ton gamin… » on n’en parle pas souvent, mais je n’oublie pas qu’il fait partie de l’équation pour autant. « Enfin tes gamins. » mon sourire, c’est carnassier qu’il s’en devient. « C’est ta vie, Mila. » et d’en faire ce que tu veux, tu en as le droit. « Elles survivront, sans toi… » clairement, ce sont des grandes personnes, elles n’ont plus besoin d’être materner, tu n’as pas à porter tout le monde à bout de bras. « Si déménager est ton choix. » Ce n’est pas tout à fait un conseil, car je refuse qu’elle prenne cette décision à cause de moi, pour me la reprocher plus tard. Mais d’après moi, ce serait mieux qu’elle le fasse, voilà, finalement, ce que je crois.


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.


Only God can judge me.

bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_oajfnduJ7j1s82bt3_250
S*lope officielle de Dutch B. Cooper, je l'aime !
bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_p7kdm8Hx0y1reahq0_100
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours ; born and raised
. Tu peux m'appeler : Mimi si on se connaît, sinon on va se contenter de Mila
, j'ai : 34
ans, et si t'es curieux, je suis : en couple avec Snow
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : assistante sociale rattachée à un orphelinat
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Sophia Bush.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : julie / weaslove.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 14/06/2020
, d'où les : 1756
messages, dont : 88
rps. Merci aux doigts de fée de : wild heart + weaslove + tumblr.
. Pour finir, je joue également : ella + lola + beatriz + lucrezia.
bulle d'oxygène (milow) // tw KlpOM2Hm_o bulle d'oxygène (milow) // tw PEcJyJrT_o bulle d'oxygène (milow) // tw FFCdeAc0_o
mila adams-baker ✱ assistante sociale rattachée à un orphelinat depuis le 25/01/2021 ✱ adoptée à ses cinq ans ✱ grande soeur de six monstres ✱ mère adoptive de lucas, 8 ans ✱ a été agressée sexuellement plusieurs fois par trois hommes différents dont son père adoptif ✱ pour en savoir plus, rendez-vous sur la fiche de mila.

- - - - - - - - -

WARNING (subi) viol, humiliation, sexe, adoption. TRIGGER // refuse de jouer ; à voir en mp. je suis assez ouverte mais je préfère que l'on voit ensemble s'il y a un gros thème avant de le jouer.


bulle d'oxygène (milow) // tw ADuRmxmOawVNIhUH33ZZlvmZVP7LJagCK4AxJKu1onE-d21Jj1kKXH8A9HFaNWATx3Xmll6NNsJ_Yma-HHP1CQ
RPS en cours4 places disponible.
((snow))((snow))((snow))((snow))

LIEN DU POST
Ven 29 Jan - 15:09
Les mots de Snow mettent du temps à arriver jusqu'à mon coeur. Mes oreilles - et mon cerveau - ne sont vraiment pas fans de ce qu'elles entendent, presque offusquée. Je ne veux pas que ça se passe ainsi. J'ai toujours vécu avec elles, on a toujours vécu à huit, voire même neuf à certains moments. Et c'est peut-être cela qui nous manque, en quelque sorte, cette alchimie, cette équilibre que nous avions à huit mais que nous n'avons clairement plus à cinq. Je ne sais pas quoi en penser et les mots de mon cher et tendre ne sont pas tombés dans l'oreille d'une sourde. Rapidement, je fais les calculs et les constats. Je ne peux pas le faire mais en même temps, c'est ce dont on a besoin. Nous avons besoin de souffler, de vivre, d'être heureuse et d'arrêter de se crever le cul à faire des heures pas possible pour peu de choses. Avec mon changement de poste, je vois bien que je dois prendre des décisions difficiles pour être heureuse, pour avoir la place que je veux dans cette drôle de société où nous évoluons tant bien que mal. Et j'ai envie de plus de bien que de mal. Et de tas d'autres choses. Mais j'ai aussi peur de la réaction de mes petites soeurs et de ce que cela pourrait nous faire. Du bien ou du mal ? Il n'y a que lorsque j'aurais lâché la bombe que tout pourra rentrer en ordre, en quelque sorte. Je regarde nos doigts qui se caressent, s'accrochent, se lâchent et se retrouvent et je pense à cette idée. Je ne sais pas si j'y ai déjà pensé et si je n'ai pas repoussé le tout des dizaines de fois tellement ça me semble saugrenue et en même temps.... Je dois faire le mieux pour moi. Ses mots sont lourds de sens. Cette situation n'est pas la meilleure pour moi. Je bouillonne, je deviens folle et je perds pieds. C'est comme si on m'avait lancé dans un puit sans fond et que je me demande lorsque mon corps s'éclatera contre l'asphalte. Mes yeux plantés dans les siens, je l'écoute. J'essaye de sauter à bord de son train de pensée. Et si c'est moi, qui ne survit pas sans elles... C'est aussi une question à se poser et je suis entrain de me la poser sérieusement. Ça fait plus de vingt cinq ans que je n'ai pas été sans l'un de mes frères et soeurs alors forcément, ça n'aide pas. Je ne sais pas trop... Je crois qu'il faut réellement que je réfléchisse à tout cela, que je pèse le pour et le contre, que je me renseigne sur tout... Aucun doute que j'aurais le droit à quelques aides de l'État si je suis déclarée comme étant le seul salaire qui entre. J'ai des heures de recherches, une liste de questions qui s'installe dans mon esprit. Mais peut-être qu'en plus de changer de job, changer de maison aiderait aussi. Peut-être que ce sera ça pour moi, 2021. Des changements mais pour une meilleure vie et non l'inverse. Je vais y réfléchir. Et dès que j'aurais un doute, je veux que tu me dises clairement ce que tu penses. Il faut que notre relation soit basée sur la confiance. Il n'est pas entrain d'avancer avec une étudiante là mais bien avec une femme qui a besoin d'un peu d'aide. Je ne vais pas sauter à la conclusion que le déménagement soit l'idée parfaite parce qu'il me l'a proposé mais je compte bien étudier ses propositions, pour voir si elles ne sont pas si folles que cela. Je dois aussi réfléchir à ce qu'il se passera avec Lucas et Kyllian... Je ne suis pas seule là dedans. Mais je ne me plains pas d'avoir ces deux là à ma charge parce que je ne changerais cela pour rien au monde. Bienvenue officiellement dans mon bordel hein. Que je souffle avec un léger sourire, me collant un peu plus à lui. Il n'a qu'à ouvrir l'espace de ses bras... Je m'attache de plus en plus à Snow et pour une fois, ça ne me fait pas peur de me laisser aller.


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge, avec Dutch, parce que la banlieue, c'est mieux à deux
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, le plus beau
, j'ai : 31
ans, et si t'es curieux, je suis : enchaîné à Mila, je le jure, elle m'attache parfois.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un grand con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1457
messages, dont : 228
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
bulle d'oxygène (milow) // tw _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
bulle d'oxygène (milow) // tw 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
bulle d'oxygène (milow) // tw 0X2A8366-750x350

bulle d'oxygène (milow) // tw 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Mila * Petite amie
Ella * BFF
Eleonor * aventure → amie
Dutch * Bro', coloc
Gresham * Bro
Jem * Bro
Gabriella * Amie proche
Rebecca * Collègue proche
Calliopée * Amie protégée
Sloane * RDV meet
Orphea * Connaissance
Wesley * Ennemi

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (Snow)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

UC
LIEN DU POST
Ven 5 Fév - 10:52

bulle d'oxygène.
w/ @Mila Adams-Baker
~~~~
Dans les prunelles de la belle, je la vois, cette perdition presque palpable, je vois aussi qu’elle semble penser que les solutions se trouvent, forcément dans ce que je vais pouvoir prononcer. Mais moi, je ne me suis jamais vanté d’avoir la science infuse sur les relations familiales et leur côté compliqué. Bien au contraire, je la fuis ma famille. C’est de loin, que je l’aime plus que bien.
Ce que je lui dis, ça ne lui donne pas ce qu’elle veut, parce qu’elle finit par prononcer « Et si c'est moi, qui ne survit pas sans elles... » Ah ça… La vérité c’est que tu es la seule à le savoir, et que moi, je ne peux absolument pas parler pour toi. Je donne des idées en vrac et elle a aussi le droit de penser que c’est totalement n’importe quoi. J’ai beau être son petit ami, je ne suis personne pour juger, tout ce que je peux faire c’est de la soutenir qu’importe ce qu’elle va décider. « Je ne sais pas trop... Je crois qu'il faut réellement que je réfléchisse à tout cela, que je pèse le pour et le contre, que je me renseigne sur tout... » Et je dois me retenir pour ne pas lui proposer mon aide, encore. Peu importe comment elle pourrait se traduire. Même si forcément, la financière n’est pas loin dans le tournant. Je ne suis pas le plus riche, mais l’évidence est là, je vis ma vie aisément.

« Je vais y réfléchir. Et dès que j'aurais un doute, je veux que tu me dises clairement ce que tu penses. » Légèrement, je hoche le visage, pour approuver sa demande, et lui dis avec douceur « Tu sais, on peut me prêter bien des défauts, mais je ne suis pas menteur. » Un peu moqueur, un brin railleur et baratineur, mais pas menteur, pas lorsque ça importe en tous cas. Et avec Mila, la vérité, c’est que tout compte, même le plus infime des détails, je me refuse à faire le con et à ce qu’entre nous, ça déraille. « Je dois aussi réfléchir à ce qu'il se passera avec Lucas et Kyllian... » Je me renfrogne sans trop comprendre, ce sont ses enfants, non ? Et peut-être que ça pourrait être bien, qu’elle se concentre seule sur leur éducation, et qu’il n’y ait pas trois personnes à mettre dans cette histoire leur grain de sel. « Bienvenue officiellement dans mon bordel hein. » Alors qu’elle se rapproche, je me positionne mieux pour la prendre dans mes bras.

Je la serre fort, avec tendresse, j’embrasse ses lèvres, rien de trop intrusif, simplement pour lui démontrer que je suis là, baiser qui se décale en un sourire sur son nez, continue sa route sur son front. Et souffle contre ses cheveux, après avoir respirer longuement l’odeur de cette femme dont je peux de moins en moins me passer. « C’est toi, le bordel, dans ma tête. » Dans ma tête, dans mon coeur, partout et ailleurs. Et contrairement à ce que j’aurais pu dire il y a quelques mois, c’est positif qu’elle foute autant le bordel en moi. Elle a tout bousculé par une nuit de fin d’été. « Alors j’accepte volontiers le tien. » Et tout ce qui va avec. « Tu sais, Mila… » je commence et je suis bancal, je crois. « Tu peux tout me dire, tout me raconter. » Tout me demander. « Je serai toujours là. » Je ne vais nulle part, et j’ai bien l’intention de te garder un moment dans mes bras.  


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.


Only God can judge me.

bulle d'oxygène (milow) // tw Tumblr_inline_oajfnduJ7j1s82bt3_250
S*lope officielle de Dutch B. Cooper, je l'aime !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: