walk this way with me into the light (yujin)


Aller à la page : 1, 2  Suivant

.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, sans domicile fixe
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : comme bon te semble, mais je n'aime pas vraiment les surnoms
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : livreuse un jour, fleuriste un autre et vendeuse quand ça me chante
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Natalia Dyer.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gabrielle ou Mightyowl
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/09/2020
, d'où les : 921
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : whovian (avatar) ma femme d'amour, darkdreams (profil)
. Pour finir, je joue également : V. Alvisio (Bryden Jenkins) L. Beaufort (Lily James) A. Nicholson ( Maia Mitchell)

walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzsgFdB81ut30xt_500 walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzswSTXQ1ut30xt_500
honey brewster
[ STUCK IN THE DOOR OF MY STATE ]

‹ 25.04.1997 · boston, usa ›
single and always in love

première de la fratrie brewster, au nombre de six, dont trois père différents · mère monoparentale et sans moyen, cumulant les boulots pour nourrir tout le monde et un père inexistant. Honey qui est toujours venu en aide au point d'en nuire à ses études. a redoublé 3 fois avant d'abandonner l'école à 16 ans · quitte le foyer familial à 18 ans pour choisir la rue · éternelle amoureuse, elle subit du harcèlement au lycée après que des images d'elle nue circule. ce qui lui coûte sa réputation · encore vierge et a vécu qu'une seule relation de couple qui s'est mal terminée · artiste dans l'âme dessine et peinture les gens qui passent et essaie de revendre son art · prétend encore habiter chez une amie pour toucher son salaire alors qu'elle y a vécu seulement deux mois · est bibliothécaire à harvard pour le moment, avant de changer à nouveau

[ mais encore ? ] — continue d'aider dans un organisme en soutient au SDF, prétendant qu'elle ne vit plus à la rue alors qu'elle est toujours sans logis.

[ caractère ] — Honey, la jeune femme qui porte bien son nom. Douce et délicate , elle vous fait penser à une nouvelle fleur du printemps, dont il faut préserver à tout prix. D'une joie de vivre contagieuse elle est pourtant facile à effrayée par sa grande timidité et sa maladresse qui lui joue souvent des tours. Une journée dans la peau d'Honey, ne rime jamais sans un verre cassé ou trébucher sur ce qui traine sur les trottoirs. Facilement impressionnable, elle vient vite éblouie par les gens qu'elles rencontrent, les objets comme les lieux. Être Honey, c'est tomber en amour deux à trois fois par jours, mais incapable de séduire le sexe opposé comme le semblable, encore moins de l'aborder. Mais toute rose contient des épines et elle renferme un puissant revers de la médaille.Menteuse, Honey, n'hésite pas à le faire pour obtenir ce qu'elle veut, comme sur son cv et sur sa vie et même quand il est question de faire du mal à certaines personnes aux alentours, sans vraiment le vouloir, s’ils sont en travers de son chemin. Irréfléchie, le sens des responsabilités ne lui a jamais collé à la peau et il semble plus important pour elle de conserver dans ses poches des pierres ou des pièces que ses cartes d'identités. Vagabonde, elle ne possède plus de domicile fixe depuis ses 18 ans. Voguant d'amis en amis ou encore dans les rues et les petites squattes qu'elle trouve. Dénicheuse, elle fouille les brocantes, les friperies et mêmes les poubelles pour retrouver des objets abandonnés dont tout le monde ignore leur beauté. Ce qui explique ce côté manuelle dont elle fait preuve, en repérant tout ce qu'elle trouve ou en fabriquant des bijoux et même de simples sculptures à partir de rien. Elle voue un amour aussi pour le dessin et la peinture. Elle n'a pas peur de se salir et d'user de ses mains plutôt que de sa tête dont elle ignore encore l'intelligence, persuadée d'être plus lente que la norme.









WARNING // concernant (honey) harcèlement TRIGGER // refuse de jouer ; rien, tout me va et je respecte les décisions de tous.

LIEN DU POST
Mar 15 Sep - 22:19


walk this way with me into the light.
★ ─ w/ @Yujin Ahn  

Elle le sent encore le feu sur ses joues. Les rougeurs qu'elle connait bien, la couleur unique qui caractérise Honey. Pourtant, il n’est pas encore arrivé, mais elle l'attend pleine d’appréhensions et les papillons qui lui chatouillent le ventre. Elle n'a pas été aussi nerveuse depuis longtemps. Il faudra enchainer les conversations, impossible de se cacher à présent au biais d'un écran et des messages qui s'enfilent. Un rendez-vous bien plus qu'une rencontre éphémère bordée par l'odeur des vieux livres et des élèves qui pianotent sur leur clavier. Il l'avait mis au défi, de s'enlaidir un peu, mais elle n’y arrive pas. Bien trop heureuse de lui plaire, de ses compliments qu'elle ne pense pas mériter. Puis, dans sa tête elle ressemble toujours à la même chose, même au réveil que quand les étoiles sont réveillées. Alors de sa robe un peu trop grande, trouvée en friperie, de ce cardigan en laine qui la tient au chaud pour les soirées d'automne et ses cheveux ondulés qui retombent sur ses épaules, elle attend devant la bibliothèque, les mains encore marquées par la couleur du plomb du crayon qui dessine dans des coups de folie. Finalement, elle voit cette silhouette au loin, celle qu'elle osait à peine regarder la vieille. L'homme qui revient souvent ne serait-ce que pour l'observer de plus près. Elle a envie de partir pendant un moment, de rebrousser un moment. Mais elle fige, le sourire niais aux lèvres.

credits img/gif: tumblr
code by lumos s.



somewhere in neverland
but I believe the world is burning to the ground oh well, i guess we're gonna find out let's see how far we've come
walk this way with me into the light (yujin) E450b542c1b9efdfbdb8a1b34c60e34f018ce032
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans une résidence directement sur le campus d'Harvard,.
et j'y ai posé mes valises depuis : le 31 août 2020
. Tu peux m'appeler : yujin
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : seoul, sk.
Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées, mais aussi un peu bizarre.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : jung ho-seok (j-hope)

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : spf
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/07/2020
, d'où les : 1983
messages, dont : 22
rps. Merci aux doigts de fée de : piccasu (avatar) + nightbird (profil)
. Pour finir, je joue également : nara woo & jun ho gyeon

walk this way with me into the light (yujin) 6f1d681186efb57e9fed2b9edd370372 walk this way with me into the light (yujin) A7c50b6e4e1472869402ab3aa0da533d
YUJIN AHN
_____ ☆ ☆ ☆ _____

né le 18 novembre 1995, à séoul, south korea ∝ est débarqué à boston le 31 août 2020 ; admis tardivement en première année à la Faculté d'ingénierie en mathématiques appliquées ∝ travaille comme serveur au restaurant de l'Hotel del Luna ∝ comme tous les hommes de son pays, il a fait son service militaire au sein de la branche de l'Armée de terre de la République de Corée // juillet 2017 à avril 2019 // ∝ bipolaire non-diagnostiqué ∝ parle le coréen et quelques mots d'anglais ∝ l'apprentissage de l'anglais à travers la littérature. la poésie s'impose parfois comme seul dialecte lorsque vient le temps d'échanger avec ses comparses américains ∝ difficile à cerner, à le canaliser, ce qui peut être épuisant ∝ l'humeur s'illustre par les tenues vestimentaires extravagantes, drôlement agencées & la chevelure, parfois flamboyante, parfois sombre ( souvent sobre ) s'ajuste aux fluctuations en montagnes russes ∝ surdoué ∝ mouton noir de la famille Ahn, mais aussi des nombreux groupes auxquels il essaie de se joindre ;; absence douloureuse du sentiment d'appartenance ∝ le sommeil qui s'ajuste en fonction de ses épisodes maniacodépressifs ∝ triste accumulation des rencards ratéspremier extrait (must seen) ;;deuxième extrait (must seen too) ∝ folie des grandeurs

le rire, les sourires, la musique et la danse comme principaux remèdes ∝ extrêmement nerveux ∝ extravagant ∝ flamboyant ∝ charismatique ∝ souriant ∝ énigmatique ∝ mystérieux ∝ cocasse ∝ amusant ∝ travaillant ∝ dévoué ∝ surdoué ∝ intelligent ∝ impulsif ∝ impatient ∝ coloré ∝ distrait ∝ à la fois très organisé ou tout l'inverse ∝ difficile à suivre ∝ énergique ∝ aucun malice ∝ dépensier ∝ extrêmement loyal ∝ hyper confiant ou défaitiste ∝ caractère disproportionné entre le chaud et le froid ∝ borné ∝ poli ∝ respectueux ∝ passionné ∝ doux ∝ attachant ∝ parfois effrayant ∝ tout ou rien


walk this way with me into the light (yujin) 0ce1a57a90306a5ea4527f50b0b96eff walk this way with me into the light (yujin) Tenor
les émotions sont des couleurs.
_____ ☆ ☆ ☆ _____

liens à ajouter:
soojin, sirius, jo hee, woobin, honey, anun, hyun sook, ji-sung,

WARNING // concernant (YUJIN AHN) : maladie mentale (troubles bipolaires non-diagnostiqués)
*mention: si tu te sens inconfortable, mal à l'aise, blessé par un propos tenu par mon personnage, ou par un comportement problématique de sa part ou de ma part, viens me voir par message privé. mon intention de jouer un personnage bipolaire n'est pas d'enjoliver, d'ajouter du piquant ou de créer du drama, mais pour porter une réflexion, et réfléchir moi-même de mon côté. ne vous gênez pas pour venir me dire ce qui cloche, si cela arrive.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animale & infantile, inceste, viol, sexe cru.

LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 3:10
★ ─ walk this way with me into the light
w/ @Honey Brewster

les papillons remuaient l'estomac. les dernières minutes du cours avaient échappé à un yujin distrait, rêveur. l'esprit ailleurs, rejoignant les vagues et les odeurs salées, mais s'égarant surtout sur les traits fins et délicats de celle qui l'attendrait bientôt devant les portes de la Grande bibliothèque. les longues secondes s'écoulaient, les notions refusaient de s'imprégner dans sa tête, tandis que les doigts pianotaient nerveusement quelques sms empressés, avide de cette rencontre à venir. Honey, douceur du miel, le sourire sucré et la pureté des traits colorés par le feu d'une timidité dont il se délectait déjà, sans arrière-pensée. à peine l'annonce du cours terminé, le jeune homme s'empresse de quitter les locaux. la route pour atteindre sa chambre dans la résidence voisine lui semble interminable, mais celle pour rejoindre la bibliothèque, bien trop courte. le corps ralentit la course, la cadence d'un pas nerveux, mais hâtif.

et il la repère, au sommet des escaliers. il hésite un instant avant de mettre le pied sur la première marche, mais une force invisible le propulse aussitôt vers elle, sans plus de réflexion. et lorsqu'il arrive à sa hauteur, il est pris de stupeur devant la beauté délicate qu'elle dégage, beauté qui frappe, franchit les limites du comptoir de prêts qui leur avait servi de frontière jusqu'alors. et c'est lorsque sa propre voix rompt le silence, qu'il réalise que leurs échanges timides avaient été freinés par la règle du silence de la bibliothèque, et qu'il n'avait pas encore manifesté le timbre de sa voix, ni entendu la mélodie de la sienne. aurais-tu trop pris de soleil, par hasard.. ? briser la glace par une blague douteuse, timide, référence à ces pommettes qui s'enflamment au moindre compliment et dont il se réjouit de voir, déjà, quelques lueurs empourprées.


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, sans domicile fixe
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : comme bon te semble, mais je n'aime pas vraiment les surnoms
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : livreuse un jour, fleuriste un autre et vendeuse quand ça me chante
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Natalia Dyer.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gabrielle ou Mightyowl
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/09/2020
, d'où les : 921
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : whovian (avatar) ma femme d'amour, darkdreams (profil)
. Pour finir, je joue également : V. Alvisio (Bryden Jenkins) L. Beaufort (Lily James) A. Nicholson ( Maia Mitchell)

walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzsgFdB81ut30xt_500 walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzswSTXQ1ut30xt_500
honey brewster
[ STUCK IN THE DOOR OF MY STATE ]

‹ 25.04.1997 · boston, usa ›
single and always in love

première de la fratrie brewster, au nombre de six, dont trois père différents · mère monoparentale et sans moyen, cumulant les boulots pour nourrir tout le monde et un père inexistant. Honey qui est toujours venu en aide au point d'en nuire à ses études. a redoublé 3 fois avant d'abandonner l'école à 16 ans · quitte le foyer familial à 18 ans pour choisir la rue · éternelle amoureuse, elle subit du harcèlement au lycée après que des images d'elle nue circule. ce qui lui coûte sa réputation · encore vierge et a vécu qu'une seule relation de couple qui s'est mal terminée · artiste dans l'âme dessine et peinture les gens qui passent et essaie de revendre son art · prétend encore habiter chez une amie pour toucher son salaire alors qu'elle y a vécu seulement deux mois · est bibliothécaire à harvard pour le moment, avant de changer à nouveau

[ mais encore ? ] — continue d'aider dans un organisme en soutient au SDF, prétendant qu'elle ne vit plus à la rue alors qu'elle est toujours sans logis.

[ caractère ] — Honey, la jeune femme qui porte bien son nom. Douce et délicate , elle vous fait penser à une nouvelle fleur du printemps, dont il faut préserver à tout prix. D'une joie de vivre contagieuse elle est pourtant facile à effrayée par sa grande timidité et sa maladresse qui lui joue souvent des tours. Une journée dans la peau d'Honey, ne rime jamais sans un verre cassé ou trébucher sur ce qui traine sur les trottoirs. Facilement impressionnable, elle vient vite éblouie par les gens qu'elles rencontrent, les objets comme les lieux. Être Honey, c'est tomber en amour deux à trois fois par jours, mais incapable de séduire le sexe opposé comme le semblable, encore moins de l'aborder. Mais toute rose contient des épines et elle renferme un puissant revers de la médaille.Menteuse, Honey, n'hésite pas à le faire pour obtenir ce qu'elle veut, comme sur son cv et sur sa vie et même quand il est question de faire du mal à certaines personnes aux alentours, sans vraiment le vouloir, s’ils sont en travers de son chemin. Irréfléchie, le sens des responsabilités ne lui a jamais collé à la peau et il semble plus important pour elle de conserver dans ses poches des pierres ou des pièces que ses cartes d'identités. Vagabonde, elle ne possède plus de domicile fixe depuis ses 18 ans. Voguant d'amis en amis ou encore dans les rues et les petites squattes qu'elle trouve. Dénicheuse, elle fouille les brocantes, les friperies et mêmes les poubelles pour retrouver des objets abandonnés dont tout le monde ignore leur beauté. Ce qui explique ce côté manuelle dont elle fait preuve, en repérant tout ce qu'elle trouve ou en fabriquant des bijoux et même de simples sculptures à partir de rien. Elle voue un amour aussi pour le dessin et la peinture. Elle n'a pas peur de se salir et d'user de ses mains plutôt que de sa tête dont elle ignore encore l'intelligence, persuadée d'être plus lente que la norme.









WARNING // concernant (honey) harcèlement TRIGGER // refuse de jouer ; rien, tout me va et je respecte les décisions de tous.

LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 3:44


walk this way with me into the light.
★ ─ w/ @Yujin Ahn  


Ils sont interminables ces escaliers de pierres qu'elle gravite presque tous les jours. Ils sont loin du but quand il se trouve au bout et qu'elle attend ce moment depuis hier. Elle l'a griffonné en attendant entre les élèves, elle l'a peaufiné, parce qu'il mérite bien plus qu'un croquis qu'elle a l'habitude de faire. Elle lève son océan vers elle, vers les traits qui l'ont charmée dès la première seconde. Honey, si fragile et si faible, elle ignore à quel point elle perd pied si facilement, pour un sourire, pour une attention. Le silence n'est plus qu'un doux souvenir bordé par le mystère qui les anime. Égoïstement, elle aimerait en rester là. Rester, la Honey, qui lui plait sans vraiment faire grand-chose. Effrayée de ses prochaines paroles et de ses prochaines gaffes et surtout de cette mauvaise habitude à vouloir mentir sur sa personne pour impressionnée. La blague qui franchit ses lèvres, la brune qui s'enflamme encore plus en posant ses yeux sur ses pieds qu'elle ramène à l'intérieur comme une gamine. «J'ai...oublié la crème solaire» lâche-t'elle dans un rire cristallin qui enjoliverait tous les cœurs sur terre. Sa main replace une mèche de ses cheveux derrière son oreille avant de lever l'autre pour lui faire signe d'attendre avant de parler. «J'ai un truc pour toi...» Sa voix s'élève à peine, encore trop gênée d'assumer complètement ce qu'elle s'apprête à faire. Et en plongeant sa main dans son sac pour extirper ledit cadeau, celui-ci, sous forme de livre, retombe sur le sol, les pages face contre terre. L'estomac de l'américaine qui se retourne et s'en veut terriblement. «Ah...euh...» Sous forme de statue, elle se transforme. Pourquoi fallait-il qu'elle s'humilie davantage sous ce regard qui le fait déjà voyager si facilement. Une montagne-russe qui ne veut pas revenir au quai.


credits img/gif: tumblr
code by lumos s.



somewhere in neverland
but I believe the world is burning to the ground oh well, i guess we're gonna find out let's see how far we've come
walk this way with me into the light (yujin) E450b542c1b9efdfbdb8a1b34c60e34f018ce032
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans une résidence directement sur le campus d'Harvard,.
et j'y ai posé mes valises depuis : le 31 août 2020
. Tu peux m'appeler : yujin
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : seoul, sk.
Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées, mais aussi un peu bizarre.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : jung ho-seok (j-hope)

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : spf
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/07/2020
, d'où les : 1983
messages, dont : 22
rps. Merci aux doigts de fée de : piccasu (avatar) + nightbird (profil)
. Pour finir, je joue également : nara woo & jun ho gyeon

walk this way with me into the light (yujin) 6f1d681186efb57e9fed2b9edd370372 walk this way with me into the light (yujin) A7c50b6e4e1472869402ab3aa0da533d
YUJIN AHN
_____ ☆ ☆ ☆ _____

né le 18 novembre 1995, à séoul, south korea ∝ est débarqué à boston le 31 août 2020 ; admis tardivement en première année à la Faculté d'ingénierie en mathématiques appliquées ∝ travaille comme serveur au restaurant de l'Hotel del Luna ∝ comme tous les hommes de son pays, il a fait son service militaire au sein de la branche de l'Armée de terre de la République de Corée // juillet 2017 à avril 2019 // ∝ bipolaire non-diagnostiqué ∝ parle le coréen et quelques mots d'anglais ∝ l'apprentissage de l'anglais à travers la littérature. la poésie s'impose parfois comme seul dialecte lorsque vient le temps d'échanger avec ses comparses américains ∝ difficile à cerner, à le canaliser, ce qui peut être épuisant ∝ l'humeur s'illustre par les tenues vestimentaires extravagantes, drôlement agencées & la chevelure, parfois flamboyante, parfois sombre ( souvent sobre ) s'ajuste aux fluctuations en montagnes russes ∝ surdoué ∝ mouton noir de la famille Ahn, mais aussi des nombreux groupes auxquels il essaie de se joindre ;; absence douloureuse du sentiment d'appartenance ∝ le sommeil qui s'ajuste en fonction de ses épisodes maniacodépressifs ∝ triste accumulation des rencards ratéspremier extrait (must seen) ;;deuxième extrait (must seen too) ∝ folie des grandeurs

le rire, les sourires, la musique et la danse comme principaux remèdes ∝ extrêmement nerveux ∝ extravagant ∝ flamboyant ∝ charismatique ∝ souriant ∝ énigmatique ∝ mystérieux ∝ cocasse ∝ amusant ∝ travaillant ∝ dévoué ∝ surdoué ∝ intelligent ∝ impulsif ∝ impatient ∝ coloré ∝ distrait ∝ à la fois très organisé ou tout l'inverse ∝ difficile à suivre ∝ énergique ∝ aucun malice ∝ dépensier ∝ extrêmement loyal ∝ hyper confiant ou défaitiste ∝ caractère disproportionné entre le chaud et le froid ∝ borné ∝ poli ∝ respectueux ∝ passionné ∝ doux ∝ attachant ∝ parfois effrayant ∝ tout ou rien


walk this way with me into the light (yujin) 0ce1a57a90306a5ea4527f50b0b96eff walk this way with me into the light (yujin) Tenor
les émotions sont des couleurs.
_____ ☆ ☆ ☆ _____

liens à ajouter:
soojin, sirius, jo hee, woobin, honey, anun, hyun sook, ji-sung,

WARNING // concernant (YUJIN AHN) : maladie mentale (troubles bipolaires non-diagnostiqués)
*mention: si tu te sens inconfortable, mal à l'aise, blessé par un propos tenu par mon personnage, ou par un comportement problématique de sa part ou de ma part, viens me voir par message privé. mon intention de jouer un personnage bipolaire n'est pas d'enjoliver, d'ajouter du piquant ou de créer du drama, mais pour porter une réflexion, et réfléchir moi-même de mon côté. ne vous gênez pas pour venir me dire ce qui cloche, si cela arrive.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animale & infantile, inceste, viol, sexe cru.

LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 5:52
★ ─ walk this way with me into the light
w/ @Honey Brewster

il se montre davantage confiant qu'il ne l'est en réalité. la gorge sèche de s'être vidée de salive, à peine les premiers mots prononcés, l'extrémité des doigts picote et le corps se balance nerveusement d'avant en arrière, garçon intenable à l'énergie parfois (trop) vive, inquiet de la première vraie impressionne qu'il donne, qu'il trace derrière lui, à la manière d'une ombre dont il ne pourra plus se détacher désormais. il guette les traits, se nourrit de ce sourire niais, terriblement craquant, se fascine pour les couleurs qui remontent sur le visage naturellement pâle, presque rosé. le rouge v-va.. devenir ma nouvelle couleur favorite.. la corée roule sous la langue, l'accent d'un ailleurs qui imprègne l'anglais cassé qu'il peine encore à maîtriser.. l'effort de bien parler, d'impressionner la dame dont les océans le scrutent, dans la plus palpable des timidités. ils s'impressionnent l'un et l'autre, se déstabilisent d'un regard, craignent peut-être celui de l'autre, se confrontent à une situation à laquelle ils ne semblent tous deux, guère habitués.

la surprise le fige sur place, yujin. une surprise? pour lui? il entrouvre la bouche, prêt à s'opposer, c'est à son tour de sentir le feu ravager ses pommettes. il guette, scrute, se balance davantage, de la pointe des pieds aux talons, prêt à s'envoler, ou dans le mouvement inverse, à s'enfoncer dans le sol, qui se refuse à le cueillir dans leurs fondations. et plutôt que de le réceptionner, lui, le pauvre yujin qui ne sait plus où se mettre, c'est plutôt un livre, dont les pages en embrassent les pierres. un sourire s'étire, fend le visage angélique en deux, étouffant un rire discret, alors que les prunelles sucrées de Honey se figent dans le vide, que le visage s'empourpre une énième fois. dans un geste héroïque (( la sauver de l'humiliation dans laquelle elle s'enferme )), les genoux plient, récupèrent le livre dont quelques pages se sont écornées dans la chute, puis rebondit vers le ciel, retrouvant sa position initiale. les doigts caressent la couverture, en admirent le titre, les yeux inquisiteurs se relèvent vers la délicatesse du printemps, l'appel aux vagues d'un regard bleuté... terrorisé. c'est vraiment... pour moi? la culpabilité d'être arrivé les mains vides.. c'est une.. très belle pensée. merci, merci beaucoup. le regard sombre brille d'un éclat lumineux. la terre appelle Honey.. le sourire qui se veut délicat, rassurant.


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, sans domicile fixe
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : comme bon te semble, mais je n'aime pas vraiment les surnoms
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : livreuse un jour, fleuriste un autre et vendeuse quand ça me chante
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Natalia Dyer.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gabrielle ou Mightyowl
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/09/2020
, d'où les : 921
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : whovian (avatar) ma femme d'amour, darkdreams (profil)
. Pour finir, je joue également : V. Alvisio (Bryden Jenkins) L. Beaufort (Lily James) A. Nicholson ( Maia Mitchell)

walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzsgFdB81ut30xt_500 walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzswSTXQ1ut30xt_500
honey brewster
[ STUCK IN THE DOOR OF MY STATE ]

‹ 25.04.1997 · boston, usa ›
single and always in love

première de la fratrie brewster, au nombre de six, dont trois père différents · mère monoparentale et sans moyen, cumulant les boulots pour nourrir tout le monde et un père inexistant. Honey qui est toujours venu en aide au point d'en nuire à ses études. a redoublé 3 fois avant d'abandonner l'école à 16 ans · quitte le foyer familial à 18 ans pour choisir la rue · éternelle amoureuse, elle subit du harcèlement au lycée après que des images d'elle nue circule. ce qui lui coûte sa réputation · encore vierge et a vécu qu'une seule relation de couple qui s'est mal terminée · artiste dans l'âme dessine et peinture les gens qui passent et essaie de revendre son art · prétend encore habiter chez une amie pour toucher son salaire alors qu'elle y a vécu seulement deux mois · est bibliothécaire à harvard pour le moment, avant de changer à nouveau

[ mais encore ? ] — continue d'aider dans un organisme en soutient au SDF, prétendant qu'elle ne vit plus à la rue alors qu'elle est toujours sans logis.

[ caractère ] — Honey, la jeune femme qui porte bien son nom. Douce et délicate , elle vous fait penser à une nouvelle fleur du printemps, dont il faut préserver à tout prix. D'une joie de vivre contagieuse elle est pourtant facile à effrayée par sa grande timidité et sa maladresse qui lui joue souvent des tours. Une journée dans la peau d'Honey, ne rime jamais sans un verre cassé ou trébucher sur ce qui traine sur les trottoirs. Facilement impressionnable, elle vient vite éblouie par les gens qu'elles rencontrent, les objets comme les lieux. Être Honey, c'est tomber en amour deux à trois fois par jours, mais incapable de séduire le sexe opposé comme le semblable, encore moins de l'aborder. Mais toute rose contient des épines et elle renferme un puissant revers de la médaille.Menteuse, Honey, n'hésite pas à le faire pour obtenir ce qu'elle veut, comme sur son cv et sur sa vie et même quand il est question de faire du mal à certaines personnes aux alentours, sans vraiment le vouloir, s’ils sont en travers de son chemin. Irréfléchie, le sens des responsabilités ne lui a jamais collé à la peau et il semble plus important pour elle de conserver dans ses poches des pierres ou des pièces que ses cartes d'identités. Vagabonde, elle ne possède plus de domicile fixe depuis ses 18 ans. Voguant d'amis en amis ou encore dans les rues et les petites squattes qu'elle trouve. Dénicheuse, elle fouille les brocantes, les friperies et mêmes les poubelles pour retrouver des objets abandonnés dont tout le monde ignore leur beauté. Ce qui explique ce côté manuelle dont elle fait preuve, en repérant tout ce qu'elle trouve ou en fabriquant des bijoux et même de simples sculptures à partir de rien. Elle voue un amour aussi pour le dessin et la peinture. Elle n'a pas peur de se salir et d'user de ses mains plutôt que de sa tête dont elle ignore encore l'intelligence, persuadée d'être plus lente que la norme.









WARNING // concernant (honey) harcèlement TRIGGER // refuse de jouer ; rien, tout me va et je respecte les décisions de tous.

LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 14:58


walk this way with me into the light.
★ ─ w/ @Yujin Ahn  


Il est presque rassurant de savoir que la pivoine puisse lui plaire. Que le rouge parfois si sanguinaire puisse devenir quelque chose de doux. Bien plus qu'une chaleur sur les joues qu'Honey tente de repousser à chaque minute qui défile. «C'est drôle...c'est la mienne» Elle se délecte de son accent qui l'emporte à mille lieux de Boston, de ses bégaiements qui l'a fait sourire bien plus que de lui donner cet envie de rire. Elle est là, la maladresse et la beauté du moment. Un homme qui arrive à peine sur le continent qui essaie de s'amadouer avec l'anglais et Honey qui redoute de sa personnalité étrange, alors qu'il l’a toujours vu comme un joyau. Et c'est encore pire quand le cadeau fracasse le sol. Objet pourtant si bien préservé, venait d'être abîmé en un instant. Elle ne remarque pas qu'il est devenu si nerveux qu'il danse sur ses pieds. Qu'il est si surpris qu'il en perd ses mots. Yujin si doux qu'il accepte les présents d'une inconnue sans se poser des questions. Son rire qui parvient à son tour, Honey, toujours tétanisée, a envie de rebrousser chemin une fois de plus, retourner derrière le comptoir de prêts qui la cache si bien. Les paroles qui se butent à ses tympans, puis enfin elle revient sur terre, le sourire qui fend les joues. «Pardon.» Ses joues vont bel et bien devenir des cendres bientôt tant ça brûle, tant ça pique. Ses mains qui tirent sur sa robe, la rose qui retient son souffle pour s'approcher de lui. «Tu vois je suis une catastrophe...» Un ouragan dans un gant de velours, qui parmi les bourrasques, ne vous frôle que comme une douce brise de printemps. Ses prunelles qui soutiennent son regard un peu plus longtemps à l'habitude, cherchant à savoir si elle peut envahir son espèce vitale, se plaçant à côté de lui pour poser ses doigts sur le livre. Elle ouvre l'objet précieux qui git toujours dans les mains du coréen, passant les pages jaunies, puis s'arrêtant sur une carte de l'Amérique, aux couleurs brunâtres. «C'est un livre sur l'histoire de l'Amérique...» Ses doigts délicats caressent, le papier presque parchemin, le sourire timide, les billes qui se soulèvent vers lui qui la dépasse en hauteur. «Comme tu viens d'arriver.» souffle-t'elle les arguments effacés. Elle voulait lui faire plaisir, qu'il se sente moins seul dans un ce continent non familier. Elle qui voulait tant l'aider. La jolie bibliothécaire qui ramène le fondement de leurs premiers contacts, une empilade des livres pour admire un doux visage.



credits img/gif: tumblr
code by lumos s.



somewhere in neverland
but I believe the world is burning to the ground oh well, i guess we're gonna find out let's see how far we've come
walk this way with me into the light (yujin) E450b542c1b9efdfbdb8a1b34c60e34f018ce032
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans une résidence directement sur le campus d'Harvard,.
et j'y ai posé mes valises depuis : le 31 août 2020
. Tu peux m'appeler : yujin
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : seoul, sk.
Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées, mais aussi un peu bizarre.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : jung ho-seok (j-hope)

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : spf
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/07/2020
, d'où les : 1983
messages, dont : 22
rps. Merci aux doigts de fée de : piccasu (avatar) + nightbird (profil)
. Pour finir, je joue également : nara woo & jun ho gyeon

walk this way with me into the light (yujin) 6f1d681186efb57e9fed2b9edd370372 walk this way with me into the light (yujin) A7c50b6e4e1472869402ab3aa0da533d
YUJIN AHN
_____ ☆ ☆ ☆ _____

né le 18 novembre 1995, à séoul, south korea ∝ est débarqué à boston le 31 août 2020 ; admis tardivement en première année à la Faculté d'ingénierie en mathématiques appliquées ∝ travaille comme serveur au restaurant de l'Hotel del Luna ∝ comme tous les hommes de son pays, il a fait son service militaire au sein de la branche de l'Armée de terre de la République de Corée // juillet 2017 à avril 2019 // ∝ bipolaire non-diagnostiqué ∝ parle le coréen et quelques mots d'anglais ∝ l'apprentissage de l'anglais à travers la littérature. la poésie s'impose parfois comme seul dialecte lorsque vient le temps d'échanger avec ses comparses américains ∝ difficile à cerner, à le canaliser, ce qui peut être épuisant ∝ l'humeur s'illustre par les tenues vestimentaires extravagantes, drôlement agencées & la chevelure, parfois flamboyante, parfois sombre ( souvent sobre ) s'ajuste aux fluctuations en montagnes russes ∝ surdoué ∝ mouton noir de la famille Ahn, mais aussi des nombreux groupes auxquels il essaie de se joindre ;; absence douloureuse du sentiment d'appartenance ∝ le sommeil qui s'ajuste en fonction de ses épisodes maniacodépressifs ∝ triste accumulation des rencards ratéspremier extrait (must seen) ;;deuxième extrait (must seen too) ∝ folie des grandeurs

le rire, les sourires, la musique et la danse comme principaux remèdes ∝ extrêmement nerveux ∝ extravagant ∝ flamboyant ∝ charismatique ∝ souriant ∝ énigmatique ∝ mystérieux ∝ cocasse ∝ amusant ∝ travaillant ∝ dévoué ∝ surdoué ∝ intelligent ∝ impulsif ∝ impatient ∝ coloré ∝ distrait ∝ à la fois très organisé ou tout l'inverse ∝ difficile à suivre ∝ énergique ∝ aucun malice ∝ dépensier ∝ extrêmement loyal ∝ hyper confiant ou défaitiste ∝ caractère disproportionné entre le chaud et le froid ∝ borné ∝ poli ∝ respectueux ∝ passionné ∝ doux ∝ attachant ∝ parfois effrayant ∝ tout ou rien


walk this way with me into the light (yujin) 0ce1a57a90306a5ea4527f50b0b96eff walk this way with me into the light (yujin) Tenor
les émotions sont des couleurs.
_____ ☆ ☆ ☆ _____

liens à ajouter:
soojin, sirius, jo hee, woobin, honey, anun, hyun sook, ji-sung,

WARNING // concernant (YUJIN AHN) : maladie mentale (troubles bipolaires non-diagnostiqués)
*mention: si tu te sens inconfortable, mal à l'aise, blessé par un propos tenu par mon personnage, ou par un comportement problématique de sa part ou de ma part, viens me voir par message privé. mon intention de jouer un personnage bipolaire n'est pas d'enjoliver, d'ajouter du piquant ou de créer du drama, mais pour porter une réflexion, et réfléchir moi-même de mon côté. ne vous gênez pas pour venir me dire ce qui cloche, si cela arrive.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animale & infantile, inceste, viol, sexe cru.

LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 21:05
★ ─ walk this way with me into the light
w/ @Honey Brewster

ça explique bien des choses, alors.. de cette propension naturelle qu'elle a de s'enflammer, à son teint qui en épouse parfaitement les tons. le rouge, couleur la plus tape-à-l'oeil, celle des passionnés, des émotions les plus explosives. les teints écarlates referment une ambiguïté, un paradoxe qu'il s'amuse à analyser en détaillant les traits enfantins de la fleur du printemps. à la manière de l'artiste qui ponctue sa toile d'un élan vif et passionné, yujin se laisse bercer par la douce singularité que la muse lui inspire, se délectant des contradictions qu'elle dégage, entre ses goûts et sa personnalité, entre son teint froid de l'hiver et le brasier qui ravage ses traits.

les excuses s'enchaînent, bredouillements d'une maladresse qu'il trouve terriblement craquante. heureusement, tu ne m'as pas fendu le crâne avec.. rire étouffé par les violentes émotions qui l'envahissent; la gratitude de se faire offrir un cadeau, et une gêne qu'il ne saurait décrire, face à la pensée qu'il représente. il n'ose ouvrir le précieux trésor avant d'y avoir été autorisé. yujin se laisse envahir par la présence, par les doigts qui se posent à proximité des siens sur la couverture. (( agréablement )) déstabilisé, il alterne le regard entre les pages jaunies par des années d'histoire, d'une première vie qui lui échappe, et le sourire qui danse timidement sur le visage pivoine. j'apprécie... vraiment. je reçois rarement des cadeaux, et celui-ci.. je vais l'entreposer fièrement dans ma bibliothèque.. après l'avoir détaillé, décortiqué, lu et relu, analysé, peut-être même appris certains passages par coeur, ce qu'il se retient pourtant d'exprimer haut et fort. il se râcle la gorge, se pince les lèvres, de ne savoir que dire, que faire, comment la remercier davantage, comment chasser ces papillons à l'estomac à l'idée d'avoir traversé l'esprit de Honey, pour qu'elle en vienne à lui faire ce cadeau. je... hm, peut-être devrions nous songer à attraper l'autobus, si on veut se rendre à la plage.. il la suivrait, n'ayant aucune idée de la direction à prendre pour atteindre Carson Beach.


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, sans domicile fixe
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : comme bon te semble, mais je n'aime pas vraiment les surnoms
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : livreuse un jour, fleuriste un autre et vendeuse quand ça me chante
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Natalia Dyer.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gabrielle ou Mightyowl
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/09/2020
, d'où les : 921
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : whovian (avatar) ma femme d'amour, darkdreams (profil)
. Pour finir, je joue également : V. Alvisio (Bryden Jenkins) L. Beaufort (Lily James) A. Nicholson ( Maia Mitchell)

walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzsgFdB81ut30xt_500 walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzswSTXQ1ut30xt_500
honey brewster
[ STUCK IN THE DOOR OF MY STATE ]

‹ 25.04.1997 · boston, usa ›
single and always in love

première de la fratrie brewster, au nombre de six, dont trois père différents · mère monoparentale et sans moyen, cumulant les boulots pour nourrir tout le monde et un père inexistant. Honey qui est toujours venu en aide au point d'en nuire à ses études. a redoublé 3 fois avant d'abandonner l'école à 16 ans · quitte le foyer familial à 18 ans pour choisir la rue · éternelle amoureuse, elle subit du harcèlement au lycée après que des images d'elle nue circule. ce qui lui coûte sa réputation · encore vierge et a vécu qu'une seule relation de couple qui s'est mal terminée · artiste dans l'âme dessine et peinture les gens qui passent et essaie de revendre son art · prétend encore habiter chez une amie pour toucher son salaire alors qu'elle y a vécu seulement deux mois · est bibliothécaire à harvard pour le moment, avant de changer à nouveau

[ mais encore ? ] — continue d'aider dans un organisme en soutient au SDF, prétendant qu'elle ne vit plus à la rue alors qu'elle est toujours sans logis.

[ caractère ] — Honey, la jeune femme qui porte bien son nom. Douce et délicate , elle vous fait penser à une nouvelle fleur du printemps, dont il faut préserver à tout prix. D'une joie de vivre contagieuse elle est pourtant facile à effrayée par sa grande timidité et sa maladresse qui lui joue souvent des tours. Une journée dans la peau d'Honey, ne rime jamais sans un verre cassé ou trébucher sur ce qui traine sur les trottoirs. Facilement impressionnable, elle vient vite éblouie par les gens qu'elles rencontrent, les objets comme les lieux. Être Honey, c'est tomber en amour deux à trois fois par jours, mais incapable de séduire le sexe opposé comme le semblable, encore moins de l'aborder. Mais toute rose contient des épines et elle renferme un puissant revers de la médaille.Menteuse, Honey, n'hésite pas à le faire pour obtenir ce qu'elle veut, comme sur son cv et sur sa vie et même quand il est question de faire du mal à certaines personnes aux alentours, sans vraiment le vouloir, s’ils sont en travers de son chemin. Irréfléchie, le sens des responsabilités ne lui a jamais collé à la peau et il semble plus important pour elle de conserver dans ses poches des pierres ou des pièces que ses cartes d'identités. Vagabonde, elle ne possède plus de domicile fixe depuis ses 18 ans. Voguant d'amis en amis ou encore dans les rues et les petites squattes qu'elle trouve. Dénicheuse, elle fouille les brocantes, les friperies et mêmes les poubelles pour retrouver des objets abandonnés dont tout le monde ignore leur beauté. Ce qui explique ce côté manuelle dont elle fait preuve, en repérant tout ce qu'elle trouve ou en fabriquant des bijoux et même de simples sculptures à partir de rien. Elle voue un amour aussi pour le dessin et la peinture. Elle n'a pas peur de se salir et d'user de ses mains plutôt que de sa tête dont elle ignore encore l'intelligence, persuadée d'être plus lente que la norme.









WARNING // concernant (honey) harcèlement TRIGGER // refuse de jouer ; rien, tout me va et je respecte les décisions de tous.

LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 22:19


walk this way with me into the light.
★ ─ w/ @Yujin Ahn  


Elle n'avait jamais su que le rouge pouvait être attrayant de cette manière. Si aimé dans son coeur et si détesté à la fois. Elle en découvre une toute nouvelle facette, une belle jolie tempête dont il est le maitre, ponctué de ce chatouillement dans le ventre qui ne cesse de croire. Yujin, qui ne relève même pas cet instant maladroit, préférant partir sur une blague qui soulage Honey, désespérée d'elle-même. Elle secoue donc la tête en soupirant en haussant ses épaules. Elle n'ose pas lui dire qu'elle en serait capable. Tout est possible entre les mains de cette tête en l'air. La proximité qui se retrouve entre eux, contact électrisant qui se fait sans même se toucher. Des éclats électriques qu'ils ignorent chacun de leur côté incapable de le faire comprendre à l'autre. Il faudra retenir son coeur à la pauvre Honey, elle qui s'entiche nuit et jour. C'est trop chaotique et douloureux. Elle s'écorche à chaque fois. Elle s'emballe, le regard rempli d'étoiles. «C'est vrai ?» Fière de trôner sur une étagère, il en faut peu pour lui faire plaisir, un simple sourire et elle est comblée. Mais encore mieux cette fois elle se trouvera sur le bois, là où ses yeux voguent chaque jour pour apprendre davantage. Une petite place pour la brune, que demander de mieux ? Démunis à leur façon, il devient aussi silencieux qu'elle quand les compliments fusent et pendant que son regard ne s'attarde pas sur ses traits, elle le dévore sans en laisser son reste, pour l'imprimer un peu plus fort, comme elle n'a jamais la chance de le faire quand elle est derrière le comptoir de prêts. Tirée de ses songes, elle s'agite sur ses ballerines. «Oui, l'autobus ! Vite, on va le rater.» Elle tend la main un moment prête à le tirer par la manche puis elle retourne dans ses retranchements à nouveau en se mordant la lèvre inférieure, encore trop incertaine et elle file dans les marches de pierre pour rejoindre le coin de la rue, Yujin, sur ses talons. L'autobus arrive et ils montent à bord sans tarder, rejoignent des sièges communs pour s'asseoir tous les deux. Honey, qui trébuche un peu sur lui dans l'allée quand l'engin se met à bouger. «Pardon...encore.» Elle en rit plus facilement ,cette fois, se dépêchant de s'asseoir pour oublier à nouveau, le regard perdu par la fenêtre, dans la rive qui est sur le point de s'annoncer.



credits img/gif: tumblr
code by lumos s.



somewhere in neverland
but I believe the world is burning to the ground oh well, i guess we're gonna find out let's see how far we've come
walk this way with me into the light (yujin) E450b542c1b9efdfbdb8a1b34c60e34f018ce032
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans une résidence directement sur le campus d'Harvard,.
et j'y ai posé mes valises depuis : le 31 août 2020
. Tu peux m'appeler : yujin
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : seoul, sk.
Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées, mais aussi un peu bizarre.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : jung ho-seok (j-hope)

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : spf
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/07/2020
, d'où les : 1983
messages, dont : 22
rps. Merci aux doigts de fée de : piccasu (avatar) + nightbird (profil)
. Pour finir, je joue également : nara woo & jun ho gyeon

walk this way with me into the light (yujin) 6f1d681186efb57e9fed2b9edd370372 walk this way with me into the light (yujin) A7c50b6e4e1472869402ab3aa0da533d
YUJIN AHN
_____ ☆ ☆ ☆ _____

né le 18 novembre 1995, à séoul, south korea ∝ est débarqué à boston le 31 août 2020 ; admis tardivement en première année à la Faculté d'ingénierie en mathématiques appliquées ∝ travaille comme serveur au restaurant de l'Hotel del Luna ∝ comme tous les hommes de son pays, il a fait son service militaire au sein de la branche de l'Armée de terre de la République de Corée // juillet 2017 à avril 2019 // ∝ bipolaire non-diagnostiqué ∝ parle le coréen et quelques mots d'anglais ∝ l'apprentissage de l'anglais à travers la littérature. la poésie s'impose parfois comme seul dialecte lorsque vient le temps d'échanger avec ses comparses américains ∝ difficile à cerner, à le canaliser, ce qui peut être épuisant ∝ l'humeur s'illustre par les tenues vestimentaires extravagantes, drôlement agencées & la chevelure, parfois flamboyante, parfois sombre ( souvent sobre ) s'ajuste aux fluctuations en montagnes russes ∝ surdoué ∝ mouton noir de la famille Ahn, mais aussi des nombreux groupes auxquels il essaie de se joindre ;; absence douloureuse du sentiment d'appartenance ∝ le sommeil qui s'ajuste en fonction de ses épisodes maniacodépressifs ∝ triste accumulation des rencards ratéspremier extrait (must seen) ;;deuxième extrait (must seen too) ∝ folie des grandeurs

le rire, les sourires, la musique et la danse comme principaux remèdes ∝ extrêmement nerveux ∝ extravagant ∝ flamboyant ∝ charismatique ∝ souriant ∝ énigmatique ∝ mystérieux ∝ cocasse ∝ amusant ∝ travaillant ∝ dévoué ∝ surdoué ∝ intelligent ∝ impulsif ∝ impatient ∝ coloré ∝ distrait ∝ à la fois très organisé ou tout l'inverse ∝ difficile à suivre ∝ énergique ∝ aucun malice ∝ dépensier ∝ extrêmement loyal ∝ hyper confiant ou défaitiste ∝ caractère disproportionné entre le chaud et le froid ∝ borné ∝ poli ∝ respectueux ∝ passionné ∝ doux ∝ attachant ∝ parfois effrayant ∝ tout ou rien


walk this way with me into the light (yujin) 0ce1a57a90306a5ea4527f50b0b96eff walk this way with me into the light (yujin) Tenor
les émotions sont des couleurs.
_____ ☆ ☆ ☆ _____

liens à ajouter:
soojin, sirius, jo hee, woobin, honey, anun, hyun sook, ji-sung,

WARNING // concernant (YUJIN AHN) : maladie mentale (troubles bipolaires non-diagnostiqués)
*mention: si tu te sens inconfortable, mal à l'aise, blessé par un propos tenu par mon personnage, ou par un comportement problématique de sa part ou de ma part, viens me voir par message privé. mon intention de jouer un personnage bipolaire n'est pas d'enjoliver, d'ajouter du piquant ou de créer du drama, mais pour porter une réflexion, et réfléchir moi-même de mon côté. ne vous gênez pas pour venir me dire ce qui cloche, si cela arrive.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animale & infantile, inceste, viol, sexe cru.

LIEN DU POST
Jeu 17 Sep - 2:36
★ ─ walk this way with me into the light
w/ @Honey Brewster

c r u s h. se laisser happer, violemment, par la beauté mystérieuse installée derrière le comptoir des prêts. le bourgeon éclot; sous ses yeux, la fleur du printemps s'ouvre timidement à lui, le sourire fleurit et les cils battent gracieusement, la légère brise fait onduler la chevelure érable derrière elle. l'image est féérique, envoûtante... magnétique. c'est vrai. avec même une promotion inévitable pour la table de nuit, accessible lorsque le sommeil lui échapperait, et qu'il pourrait s'évader dans les pages jaunies par le temps, par la vie que le livre laissait derrière, pour en commencer une nouvelle dans son chez-lui, son nouveau cocon.

s'empresser pour rejoindre l'autobus (( presque loupé )), tirés de leurs songes, de cette attraction qu'il ressent - et qu'il est presque convaincu être réciproque. se trompe-t-il? enfant rêveur, innocence naïve du corps qui s'emballe dans l'inconnu, dans les balbutiements d'une passion naissante, sentir remuer les papillons au creux de l'estomac, doux picotement qui n'est pas prêt de s'estomper. les pieds s'emmêlent, le corps comme bouclier pour empêcher la chute, il rit, s'en amuse, une fois bien installé dans le fond de l'autobus. je me trompe, ou tu passes beaucoup de temps à t'excuser pour tes maladresses, dis-moi? il lui jette un coup d'oeil, se plait à l'analyser (( ou plutôt à l'admirer )) tandis qu'elle regarde ailleurs, le regard rivé sur l'horizon. les voix des autres passagers pour accompagner le vrombissement du moteur de l'autobus et de leur silence, mais il se plaît à lui parler, à faire résonner l'écho du timbre mélodieux de sa voix dans ses oreilles. la rive se dessine de l'autre côté de la vitre, l'horizon laisse place à des paysage qui n'ont rien à voir avec les bâtiments historiques des environs de Cambridge. il s'impatiente déjà d'y être, n'étant jamais sorti des délimitations du campus. de longues minutes s'écoulent, mais le trajet semble rapide. et l'autobus s'arrête, les laisse débarquer, et l'émerveillement presque instantané pour l'endroit, bien différent de ce qu'il connaît. la brise est bien plus fraîche qu'au sommet des escaliers de pierres menant à la bibliothèque, mais il apprécie sentir le vent fouetter son visage. les yeux remplis d'étoiles, il se tourne vers Honey : ooooh... mais c'est beau.. et l'instant d'arrêt, avancer sur la plage, sans trop savoir quelle direction prendre. tu viens régulièrement ici?


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
.
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, sans domicile fixe
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : comme bon te semble, mais je n'aime pas vraiment les surnoms
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : livreuse un jour, fleuriste un autre et vendeuse quand ça me chante
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Natalia Dyer.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Gabrielle ou Mightyowl
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 13/09/2020
, d'où les : 921
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : whovian (avatar) ma femme d'amour, darkdreams (profil)
. Pour finir, je joue également : V. Alvisio (Bryden Jenkins) L. Beaufort (Lily James) A. Nicholson ( Maia Mitchell)

walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzsgFdB81ut30xt_500 walk this way with me into the light (yujin) Tumblr_inline_ocxzswSTXQ1ut30xt_500
honey brewster
[ STUCK IN THE DOOR OF MY STATE ]

‹ 25.04.1997 · boston, usa ›
single and always in love

première de la fratrie brewster, au nombre de six, dont trois père différents · mère monoparentale et sans moyen, cumulant les boulots pour nourrir tout le monde et un père inexistant. Honey qui est toujours venu en aide au point d'en nuire à ses études. a redoublé 3 fois avant d'abandonner l'école à 16 ans · quitte le foyer familial à 18 ans pour choisir la rue · éternelle amoureuse, elle subit du harcèlement au lycée après que des images d'elle nue circule. ce qui lui coûte sa réputation · encore vierge et a vécu qu'une seule relation de couple qui s'est mal terminée · artiste dans l'âme dessine et peinture les gens qui passent et essaie de revendre son art · prétend encore habiter chez une amie pour toucher son salaire alors qu'elle y a vécu seulement deux mois · est bibliothécaire à harvard pour le moment, avant de changer à nouveau

[ mais encore ? ] — continue d'aider dans un organisme en soutient au SDF, prétendant qu'elle ne vit plus à la rue alors qu'elle est toujours sans logis.

[ caractère ] — Honey, la jeune femme qui porte bien son nom. Douce et délicate , elle vous fait penser à une nouvelle fleur du printemps, dont il faut préserver à tout prix. D'une joie de vivre contagieuse elle est pourtant facile à effrayée par sa grande timidité et sa maladresse qui lui joue souvent des tours. Une journée dans la peau d'Honey, ne rime jamais sans un verre cassé ou trébucher sur ce qui traine sur les trottoirs. Facilement impressionnable, elle vient vite éblouie par les gens qu'elles rencontrent, les objets comme les lieux. Être Honey, c'est tomber en amour deux à trois fois par jours, mais incapable de séduire le sexe opposé comme le semblable, encore moins de l'aborder. Mais toute rose contient des épines et elle renferme un puissant revers de la médaille.Menteuse, Honey, n'hésite pas à le faire pour obtenir ce qu'elle veut, comme sur son cv et sur sa vie et même quand il est question de faire du mal à certaines personnes aux alentours, sans vraiment le vouloir, s’ils sont en travers de son chemin. Irréfléchie, le sens des responsabilités ne lui a jamais collé à la peau et il semble plus important pour elle de conserver dans ses poches des pierres ou des pièces que ses cartes d'identités. Vagabonde, elle ne possède plus de domicile fixe depuis ses 18 ans. Voguant d'amis en amis ou encore dans les rues et les petites squattes qu'elle trouve. Dénicheuse, elle fouille les brocantes, les friperies et mêmes les poubelles pour retrouver des objets abandonnés dont tout le monde ignore leur beauté. Ce qui explique ce côté manuelle dont elle fait preuve, en repérant tout ce qu'elle trouve ou en fabriquant des bijoux et même de simples sculptures à partir de rien. Elle voue un amour aussi pour le dessin et la peinture. Elle n'a pas peur de se salir et d'user de ses mains plutôt que de sa tête dont elle ignore encore l'intelligence, persuadée d'être plus lente que la norme.









WARNING // concernant (honey) harcèlement TRIGGER // refuse de jouer ; rien, tout me va et je respecte les décisions de tous.

LIEN DU POST
Jeu 17 Sep - 3:45


walk this way with me into the light.
★ ─ w/ @Yujin Ahn  


Elle ne la comprend pas cette importance qu'il lui accorde. Pourquoi la simple bibliothécaire qui se font dans la masse. Qui regarde les livres défilés comme les âmes et qui sait que son temps est compté à cet endroit. Sera-t-il blessé quand elle partira ? Elle qui n'a jamais resté plus de deux mois au même endroit, l'entorse est si difficile à faire dans les anciennes habitudes. Elle craque, encore une fois. Il fait tout en son pouvoir pour que ce soit le cas, la rassurant au bon moment, s'émerveillant de ses rougeurs comme de ses sourires si lumineux et pures. Et Honey, si peu habituée, a encore du mal à savoir sur quel pied danser, elle a peur même de courir à grandes enjamber pour qu'il ne puisse pas la rattraper. Aurais-tu cru un jour pouvoir être envoûtante, Honey, la maladroite ? Avec toute cette alchimie ils sont redevenus enfant, aussi innocents et naïfs de croire que ces histoires existent encore, dans ce monde qui explose avec ses nombreux cataclysmes. Les pieds qui s'emmêlent à nouveau, Honey qui refuse de le regarder, comme si les immeubles de Boston pouvait l'intéresser encore.  «Ça t'énerve ?» s'inquiète-t'elle de savoir les épaules un peu affaissées quand elle se détache enfin des gratte-ciel. La rose qui ne sait que s'excuser et se cacher quand il le faut. Le reste du trajet se veut silencieux, entrecoupé de leurs regards qui se croisent par moment, sourire gêner, rire dans la même lignée, ils dérivent par la suite en regardant ailleurs pour ensuite recommencer, déjà abandonnés. La plage qui apparait enfin sous leurs yeux, elle se sent chez soi et enfin elle respire. Le jeune homme déjà éblouie et comblé. «Moins qu'avant.» Moins que pendant cette première année sans toit, là où elle retrouvait ce groupe, là où elle est tombé en amour pour la première fois et fracasser par le fait même. Maintenant, elle choisit de nouveaux endroits pour rattacher de nouveaux souvenirs. Tu veux bien l'accompagner ? Sa main dans son sac à nouveau elle en tire son carnet de croquis et un crayon de plomb. Son océan qui se mêle avec celui à l'horizon, elle se met à griffonner sous les yeux curieux de Yujin, qui n'en rate pas une miette. C'était plus fort qu'elle, ne sachant point comment se comporter durant une date. «Est-ce que t'aimerais que je te le donne quand j'aurai fini?» Prunelles qui le regarde encore une fois, un trait de crayon qui dérive sur la page aux mauvais endroit. «Merde...oublie ça» Carnet qui se referme aussitôt comme il avait été ouvert. «Tu veux t'approcher de l'eau?» Et qu'il se perdre autre part que sur son visage, si c’est encore possible.



credits img/gif: tumblr
code by lumos s.



somewhere in neverland
but I believe the world is burning to the ground oh well, i guess we're gonna find out let's see how far we've come
walk this way with me into the light (yujin) E450b542c1b9efdfbdb8a1b34c60e34f018ce032
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans une résidence directement sur le campus d'Harvard,.
et j'y ai posé mes valises depuis : le 31 août 2020
. Tu peux m'appeler : yujin
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire.
Je viens de : seoul, sk.
Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées, mais aussi un peu bizarre.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : jung ho-seok (j-hope)

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : spf
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/07/2020
, d'où les : 1983
messages, dont : 22
rps. Merci aux doigts de fée de : piccasu (avatar) + nightbird (profil)
. Pour finir, je joue également : nara woo & jun ho gyeon

walk this way with me into the light (yujin) 6f1d681186efb57e9fed2b9edd370372 walk this way with me into the light (yujin) A7c50b6e4e1472869402ab3aa0da533d
YUJIN AHN
_____ ☆ ☆ ☆ _____

né le 18 novembre 1995, à séoul, south korea ∝ est débarqué à boston le 31 août 2020 ; admis tardivement en première année à la Faculté d'ingénierie en mathématiques appliquées ∝ travaille comme serveur au restaurant de l'Hotel del Luna ∝ comme tous les hommes de son pays, il a fait son service militaire au sein de la branche de l'Armée de terre de la République de Corée // juillet 2017 à avril 2019 // ∝ bipolaire non-diagnostiqué ∝ parle le coréen et quelques mots d'anglais ∝ l'apprentissage de l'anglais à travers la littérature. la poésie s'impose parfois comme seul dialecte lorsque vient le temps d'échanger avec ses comparses américains ∝ difficile à cerner, à le canaliser, ce qui peut être épuisant ∝ l'humeur s'illustre par les tenues vestimentaires extravagantes, drôlement agencées & la chevelure, parfois flamboyante, parfois sombre ( souvent sobre ) s'ajuste aux fluctuations en montagnes russes ∝ surdoué ∝ mouton noir de la famille Ahn, mais aussi des nombreux groupes auxquels il essaie de se joindre ;; absence douloureuse du sentiment d'appartenance ∝ le sommeil qui s'ajuste en fonction de ses épisodes maniacodépressifs ∝ triste accumulation des rencards ratéspremier extrait (must seen) ;;deuxième extrait (must seen too) ∝ folie des grandeurs

le rire, les sourires, la musique et la danse comme principaux remèdes ∝ extrêmement nerveux ∝ extravagant ∝ flamboyant ∝ charismatique ∝ souriant ∝ énigmatique ∝ mystérieux ∝ cocasse ∝ amusant ∝ travaillant ∝ dévoué ∝ surdoué ∝ intelligent ∝ impulsif ∝ impatient ∝ coloré ∝ distrait ∝ à la fois très organisé ou tout l'inverse ∝ difficile à suivre ∝ énergique ∝ aucun malice ∝ dépensier ∝ extrêmement loyal ∝ hyper confiant ou défaitiste ∝ caractère disproportionné entre le chaud et le froid ∝ borné ∝ poli ∝ respectueux ∝ passionné ∝ doux ∝ attachant ∝ parfois effrayant ∝ tout ou rien


walk this way with me into the light (yujin) 0ce1a57a90306a5ea4527f50b0b96eff walk this way with me into the light (yujin) Tenor
les émotions sont des couleurs.
_____ ☆ ☆ ☆ _____

liens à ajouter:
soojin, sirius, jo hee, woobin, honey, anun, hyun sook, ji-sung,

WARNING // concernant (YUJIN AHN) : maladie mentale (troubles bipolaires non-diagnostiqués)
*mention: si tu te sens inconfortable, mal à l'aise, blessé par un propos tenu par mon personnage, ou par un comportement problématique de sa part ou de ma part, viens me voir par message privé. mon intention de jouer un personnage bipolaire n'est pas d'enjoliver, d'ajouter du piquant ou de créer du drama, mais pour porter une réflexion, et réfléchir moi-même de mon côté. ne vous gênez pas pour venir me dire ce qui cloche, si cela arrive.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, cruauté animale & infantile, inceste, viol, sexe cru.

LIEN DU POST
Jeu 17 Sep - 17:21
★ ─ walk this way with me into the light
w/ @Honey Brewster

non, non, non, pas du tout. je trouve ça même plutôt mignon.. mais tu n'as pas besoin de t'excuser, tu sais? ce serait comme s'excuser d'exister.. et priver l'univers d'une telle fleur serait sacrilège. yujin se laisse émerveiller par les moindres petits détails; le charme opère, les prunelles envoûtées non seulement par l'océan qui se profile, mais surtout par la sirène qui l'appelle de son chant mélodieux. il n'ose briser le silence qui s'est installé durant le trajet, se contentant plutôt d'apprécier le balancement des corps, suivant le mouvement irrégulier de l'autobus et l'apaisant grondement du moteur.

et alors que les pas caressent enfin le sol sablonneux de la plage, que les prunelles rejoignent l'étendue d'eau et que les cheveux se décomposent sous la brise plus forte, yujin est attiré par la danse du plomb sur le carnet de croquis; elle reproduisait le tableau vivant auquel ils assistaient tous les deux, ensemble. les coups de crayon le fascinaient, les yeux écarquillés d'une admiration sans limite, la bouche formait un O expressif, tandis que ses propres pommettes se coloraient, à la proposition de la jolie fleur. tu me couvres de cadeaux, je.. ne peux pas accepter, voyons.. intimidé par tant de bonté, par une gentillesse qui l'emportait loin, bien loin dans ses songes rêveurs.. et le croquis qui se referme sur la splendeur, l'artiste déçue, il n'ose pas s'imposer pour lui faire connaître son émotion, lui dire que c'était m a g n i f i q u e, et que malgré tout, il se serait bien vu l'accrocher sur le mur blanc et triste de sa chambre universitaire, pour le couvrir d'un peu de beauté, pure, naturelle. se taire, et regretter aussitôt. oui.. on y va? et les souliers qui s'enfoncent doucement dans le sable, ils s'éloignent de la petite agglomération de gens. il se laisse bercer par le son des vagues qui atterrissent sur la rive, et réchauffer par la proximité de la jeune femme. au loin, près de la rive, ses yeux sont attirés par un coin libre, tranquille. préfères-tu qu'on se promène, ou qu'on aille s'asseoir là-bas?, demande-t-il en pointant l'endroit qu'il avait repéré. il se retenait bien de le dire haut et fort, mais il avait envie de discuter avec elle, d'apprendre à la connaître. le paysage lui inspirait tant de questions. pourquoi as-tu refermé ton carnet de dessins? j'aimerais beaucoup.. découvrir ce qu'ils contient.


credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: