-17%
Le deal à ne pas rater :
Game & Watch Super Mario Bros System en Précommande
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

que le jeu commence. (persès & maxyne)


que le jeu commence. (persès & maxyne) 32a0da02ac10a98181e1e0420bf9b2f063ca7b50
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston.
et j'y ai posé mes valises depuis : quatre ans
. Tu peux m'appeler : Max
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : fiancée à Koda depuis mes 19 ans.
Je viens de : San Francisco, mexico-américaine.
Dans la vie, je suis : étudiante en 6ème année business, gouvernement et économie international
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : e. gonzalez

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : msliu
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 20/08/2020
, d'où les : 149
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : ava@ran94 , profil (msliu)
. Pour finir, je joue également : shade (c. hemsworth)


Maxyne Belmont

que le jeu commence. (persès & maxyne) Star

que le jeu commence. (persès & maxyne) Tumblr_okv50xXJF61tny8tbo2_400 que le jeu commence. (persès & maxyne) Tumblr_okv50xXJF61tny8tbo1_400

✩ (( my history ))
Belmont. Famille influente et proéminente dans la banque, la finance et la politique depuis des générations. Multimillionnaires. Son père est membre du conseil de leur chaine d'hôtels de luxe, ainsi que président d'une compagnie maritime Caribbean Bel. Fait partie de la grande famille Vanderbilt du côté de celui-ci. Proche de familles royales et de personnalités influentes. La nouvelle vie de Maxyne. Les mondanités, les apparences, nouvelle éducation pour rattraper un retard et étouffer un caractère sauvage. Mère mexicaine, d'une famille riche qui a émigré aux Etats-Unis. Elle est magnifique, elle est aimante, mais elle est stricte et souhaite le meilleur pour ses enfants. Elle est membre et active dans les droits de la femme. Abandonnée, perdue, égarée. Elle a été kidnappée par une barjo qui suivait les Belmont depuis des semaines. La vérité qu’elle-est elle ? Il n’y a que Maxyne qui la connait. 8 ans lorsqu’elle fut officiellement considérée comme portée disparue. Maxyne a été élevé dans la rue, dans la saleté et les méandres d’un bordel de New York. Kidnappée par une femme qui, finalement, n’avait pas assez de bonne grâce pour l’élever, elle emmenait la petite Maxyne dans les bordels tandis qu’elle faisait son taff. Femme qu’elle n’a jamais considéré comme sa mère, la petite brune savait que là n’était pas sa place.Adolescente turbulente et sauvage, elle s’est très vite alliée à de mauvaises personnes pour survivre. Mafia, drogues et recels, parfois meurtre, alors que la lycéenne se démenait pour être studieuse tant au niveau scolaire qu’illégal. Elle a plusieurs tatouages, un peu partout sur son corps, plutôt discret. Mais deux sont distinctifs de ce qu'elle a commit. Deux coeurs, deux âmes qu'elle a prise. Elle découvre qui elle est vraiment en cambriolant une maison à San Francisco. Ses yeux qui se détournent sur une photo et elle vacille. Ectasy se reconnaît, c’est Maxyne. Elle. Elle veut faire la fierté de sa famille, elle, qui est une inconnue. Retrouvée à 17 ans, elle a des frères, elle a une petite sœur. Mais personne ne la connaît, ils se méfient à l’exception de ses parents et de son jumeau. Ils ont retrouvé leur petit amour, leur première fille.  Elle a abandonné l’idée d’avoir ses propres rêves. Elle veut faire ses preuves alors même qu’elle n’a pas besoin de les faire. Elle veut prouver qu’elle est bien une Belmont, qu’elle a le mérite d’être de cette famille. Un passé qui refais vite surface, pourtant elle qui voulait se faire oublier. La mafia ne doit jamais apprendre ce qu’elle est, qui elle est, car elle risque gros, elle risque de tout perdre. Chantages, demandes d’argents, de bénéfices. Des frissons la pénètrent lorsqu’elle y pense. Mais elle a elle aussi ses propres armes. Elle peut faire tomber des têtes, et elle s'en délecte.

✩ (( facts ))
Elle est fan des bandes dessinées (qu'elle trouvait généralement à la poubelle), tout ce qui touche à la violence, à l'héroïsme. ▿ Elle se commande souvent une pizza le soir lorsqu'elle a la flemme de sortir pour aller dans un resto raffiné ▿ Son plat préféré est un steak bien saignant avec des frites. ▿ Elle a un appartement à Boston mais vit également dans un manoir excentré de la ville dans lequel elle organise des soirées privées, secrètes, quelques week-ends. ▿ Elle déteste être mise de côté. ▿ Elle collectionne les armes et a toujours une lame tranchante sur elle. ▿ Sait utiliser une arme et se battre grâce à la mafia qui lui a apprit à se défendre. ▿ Raffole des voitures rapides, de la sensation d'adrénaline que procure la vitesse. Elle participe à des courses de rue clandestine. ▿ Elle est excentrique, s'habille de manière extravagante. Car elle se protège de ses blessures en réalité. ▿ Elle a une peur bleue de l'eau profonde et des petites pièces sombres. ▿ Fait souvent des cauchemars liés à son passé. ▿ S'est souvent retrouvée à protéger des femmes dans la rue, quitte à tabasser les mecs ou à se faire elle-même tabasser. ▿ N'a aucune limite. ▿ Fume et boit à outrance, se drogue parfois.


✩ (( caractère ))
Elle a le caractère dur, elle est forte et indomptable. Deux faces cachées : l’une rebelle, l’autre modèle. Elle essaye, si dur que cela puisse être, d’être aussi haute que ceux de son rang. Mais le passé n’est jamais effacé et Maxyne, elle le sait, que la rue l’a éduquée, magnifiée, transformée. Elle se bat avec ses démons, avec ce qu’elle est. Elle se recréé, elle est un peu perdue avec elle-même. Elle ne pourra admettre qui elle est réellement que si elle est loin de ses parents, seule. Car elle a un besoin constant d’approbation, de savoir où est sa place dans ce monde. Coquette, elle n’en rate plus une pour être à la pointe de la mode, elle s’offre tout ce qu’elle souhaite sans compter. Exit les sacs poubelles sur le dos, bonjour le luxe. Elle a cependant, le cœur sur la main et fait partit d’une association à Boston pour les sans-abris. Elle aide les plus démunis car elle en a elle-même été une. Et sans le vouloir, elle aide les autres par son sarcasme, sa pointe de condescendance. Car elle dit des vérités que personne ne veut entendre. Elle lit les gens comme un livre ouvert. Froide, antipathique avec ceux qui ne la connaissent pas, ceux qui la prennent de haut, ceux qui la snobent. Elle le reste un peu avec ses propres amis parce qu’elle est toujours méfiante Maxyne. Elle en a trop vu, elle a trop été trahi pour accorder sa confiance à 100%. Ceux sur qui elle compte se comptent sur les doigts d’une main, son jumeau y comprit. Elle se fourvoie en se persuadant qu’elle n’est pas sombre au fond d’elle-même, parce qu’elle s’est éduquée seule. Elle n'appartient à personne, seulement à elle-même et elle hait qu'on la prenne pour acquise, comme un dû ou un trophée à avoir en vitrine. Par contre, elle est fascinée par les autres, par les objets de valeurs, les objets tranchants qui étincellent à la lumière, et elle veut qu'ils lui appartiennent. Maxyne est complexe, tranchante, mais peut faire preuve de chaleur et d'humour. Un sourire sarcastique toujours sur le bord des lèvres. Fidèle, loyale, elle sait garder des secrets, les tourner à son avantage.

「 CARACTÈRE 」:
 


que le jeu commence. (persès & maxyne) ADuRmxmOawVNIhUH33ZZlvmZVP7LJagCK4AxJKu1onE-d21Jj1kKXH8A9HFaNWATx3Xmll6NNsJ_Yma-HHP1CQ

WARNING // concernant (maxyne) meurtre, mort, sexe, violence, enlèvement, kidnapping, abus physiques/mentaux

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, inceste, automutilation, cruauté animale, suicide

LIEN DU POST
Mar 1 Sep - 19:44




que le jeu commence.

feat. @Persès Arnault


(( outfit )) La belle avait bien profité des vacances. Hawaï, les Bahamas, que d'endroits paradisiaques qu'elle avait côtoyé cet été. Elle n'avait eu aucune envie de se rendre au summer camp avec la plupart des bostoniens. Elle voulait être loin du remue ménage, d'autant plus qu'elle avait ce besoin constant d'être dans son manoir. Souvent. Le seul endroit dans lequel elle pouvait se revitaliser et être la plus sombre possible. Les faux sourire, la fausse joyeuseté dont elle essayait de faire preuve auprès de sa famille était assez... lassant à la longue. Elle en avait des crampes au visage, elle avait presque cru y voir des rides tellement elle avait montré ses dents.
Alors, Maxyne était assez heureuse de retrouver les bancs d'Harvard. Le chaos qui régnait dans cette université était impressionnant et elle adorait cela. Sirotant son café froid le long des couloirs de la business school, elle était sur le point de se rendre dans la salle commune pour faire un coucou à ses amis qu'elle n'avait pas vu depuis quelques temps. S'avançant d'un pas assuré à travers la salle, elle les trouva non loin de là assis sur les fauteuils confortables. "Salut les mochetés." Sa façon à elle de les saluer. Ils rirent un temps avant que l'un d'eux se tut en voyant quelqu'un arriver de loin. "Regarde qui voilà Max." Elle se retourna pour affronter son plus beau rêve. Une brime de souvenirs lui revinrent en mémoire. Des draps noirs, des mains emmêlées, des corps entrelacés, ses baisers passionnels et sauvages. Elle sourit à l'idée même de ce délicieux souvenir. "Je reviens." Maxyne se leva d'un bond, faisant cliqueter ses talons sur le sol si luxueux de la salle commune. Elle voulait se faire entendre. Car la vipère arrive, prête à ranimer le venin qu'elle avait introduit en Persès. Assit plus loin, elle vint prendre place face à lui les bras croisés, de sorte qu'il se retrouve nez à nez avec ses longues jambes dénudées. "Bonjour Persès." qu'elle commence toute sourire. "Comment vas-tu ?" Elle ignore complètement s'il se souvient de cette folle soirée qu'ils ont partagé ensemble, dans laquelle elle-même n'a que des bribes de souvenirs, mais pourtant, si exaltant. Elle le saura très bientôt, chère Maxyne.

codage par aqua






VEINS

VIOLENCE IN

oh, i let my lover go, didn't wanna be a liar. ashes in the cold, now i'm running toward the fire
que le jeu commence. (persès & maxyne) Tumblr_p252y5Q8hm1s2028mo1_400
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston avec Daphnée
et j'y ai posé mes valises depuis : août 2015.
. Tu peux m'appeler : Perse (rien que pour les intimes)
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire depuis le berceau.
Je viens de : Paris
Dans la vie, je suis : étudiant en sixième année de business, gouvernement et économie international, le tout moins par choix que par obligation
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Dacre.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : peanuts, Lou (elle).
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/07/2020
, d'où les : 492
messages, dont : 71
rps. Merci aux doigts de fée de : MISERUNT.
. Pour finir, je joue également : Saad (Gregg Sulkin), Katrina (Alicia Vikander).

que le jeu commence. (persès & maxyne) Dg3Garnc_o que le jeu commence. (persès & maxyne) P6B5J3af_o
PERSÈS, original family disappointment -- vingt-trois ans. cancer. français, mis au monde à paris. blond, cheveux couleur sable. yeux bleus. 1m78. gaucher. carnivore. célibataire. troisième né dans une fratrie de quatre. eau. bordélique. impétueux. difficile. impossible. ancien PFO, il a choisi de les quitter en juin dernier.

CHRONO -- 03/07/97 naissance à paris. 28/06/15 persès encastre la voiture de son père dans la vitrine d'un magasin. c'est la goutte de trop. son père lui demande de se ressaisir immédiatement ou il lui coupera les vivres. 04/07/15 son bac en poche, persès part le lendemain de ses dix-huit ans pour l'inde. il désobéit de ce fait à son père, qui lui coupe les vivres pendant le séjour, le laissant sans moyen financier dans un pays étranger. 08/07/15 persès parviens à rentrer rapidement en france en empruntant de l'argent à un ami. à son arrivée, il essuie la colère de son père et fini par consentir à lui obéir. en échange de l'accès retrouvé à son compte en banque persès accepte de : partir étudier à harvard, où il a eut la chance d'être accepté + bosser pour son frère à boston. - 08/15 là encore à la demande de son géniteur, il emménage dès début août à boston, histoire de préparer sagement sa rentrée. - 09/15 il fait sa première rentrée à harvard. -- cinq ans plus tard, il étudie toujours là-bas, encore tenu par la menace financière de son père.

TEMPÉRAMENT il ne s'embarrasse de rien ni de personne (à commencer par lui-même). il est difficile de le mettre mal-à-l'aise. - il est très sûr de lui et affiche cette assurance à tout va. le corps droit, le menton élevé et le sourire souvent goguenard. il passe sa vie en conquérant, ne trouvant pas grand intérêt à l'opinion des autres. il fait ce qu'il veut, agit comme il veut (ou presque) et se contre-fou viscéralement que cela déplaise. - on le dit dur, froid, snob. on le dit déconneur aussi, mais pas avec tout le monde. globalement, il est très sélectif dans ses relations et ne s'encombre en général que de gens qui peuvent le suivre financièrement parlant. - l'argent, le nerf de la guerre. ou pas. son argent, c'est surtout celui de maman et papa. de toute sa vie, il n'a connu que le luxe. le must du must. la crème de la crème. il est habitué à un certain niveau de qualité et en est suffisamment dépendant pour prendre des décisions qu'il n'aurait jamais pris de lui-même s'il n'avait pas cette carotte suspendue au bout du nez. - il est fainéant, clairement. il aime faire les choses à son rythme (quand il les fait). procrastineur de première depuis l'enfance, il est partisan du plus tard qui est généralement converti en jamais. - derrière son côté petit con perché sur son piédestal, il est capable de dévoiler de grandes qualités de coeur. les personnes dont il est proche (et leur nombre dépasse à peine sa quantité de doigts) le savent. il n'est pas parfait, persès, et ce n'est indiscutablement pas la première personne à qui on téléphone en cas de besoin (il a trop tendance à dormir à des heures improbables et à filtrer ses appels pour ça), mais il est aimant, protecteur même. il tiens beaucoup à sa famille notamment et tuerait sans sourciller pour chacun de ses membres. - il a toujours eut du mal à composer avec l'autorité, au grand damn de son père qui lui doit ses premiers cheveux gris. il aime trop dire non, persès. c'est plus fort que lui. il aime aller à contre courant, même si ça doit le conduire droit dans un mur. - il est capable de se montrer odieux, voir franchement cruel, mais jamais sans raison claire. il ne tire pas de joie particulière à revêtir le costume du salaud et adopte plutôt un comportement plus proche de l'indifférence avec les gens qui ne lui importent pas. - il adore avoir raison, y compris quand il est parfaitement conscient d'avoir tort. c'est un amoureux des débats, même ceux qu'on sait condamnés avant même de les démarrer. - légèrement vulgaire, il aime un peu trop balancer du fuck (et du m*rde) à tout va. son vocabulaire et ses siestes récurrentes en classe lui ont valu la plupart de ses remontrances scolaires depuis l'école primaire. - de façon générale, il évite de se battre physiquement et n'est pas particulièrement sanguin. malgré cela, il n'est pas opposé à l'idée de se servir de ses poings si la situation lui paraît l'exiger.

FACTS -- fan de marvel et anti-dc depuis l'enfance. plus jeune, il collectionnait les comics, une vaste collection qu'il a laissé chez ses parents, à paris. aujourd'hui, il n'achète plus de bandes dessinées, mais se rend religieusement au ciné quand un nouvel film sort. - là encore, quand il était plus jeune, il a beaucoup joué au tennis, notamment en compagnie de son père. il ne pratique plus ce sport de façon assidue depuis longtemps mais il a conservé un très bon niveau et aime bien tâter la balle à l'occasion. - il adore le pain (le vrai, le français) et le fromage (celui qui pue le plus à sa préférence en général). - il est trilingue (français /anglais /espanol). sa langue natale est sa préférée, celle qu'il utilise toujours avec sa famille et ses connaissances de paris. - il a un rythme de sommeil tout détraqué depuis le collège. il se couche (trop) tard et ses yeux se ferment parfois en journée. - il roule dans un coupé bmw bleu pétrole. - il a toujours son smartphone sur lui et prend son pied en partageant du contenu sur les réseaux sociaux. - il a plaisir à exhiber sa richesse. il n'est pas n'importe qui et aime le rappeler. - il fume (trop), boit (trop aussi) et est consommateur de drogues douces. - il pense que harry potter et star wars c'est complètement sur-côté. - même s'il a connu plusieurs déboires, il a vraisemblablement une bonne étoile. il a tendance à passer entre les gouttes, trahissant une chance qui confine presque à l'insolence. - il est un peu claustro. entre ascenseur et escaliers, il aura tendance à opter pour la seconde option.

RAPPORT AUX FEMMES /AU SEXE -- il n'a jamais été en couple. - une réputation de womanizer le précède. il couche beaucoup et en général jamais deux fois avec la même femme. - persès n'est pas macho. sa réputation peu glorieuse auprès des femmes, il la doit plutôt à ses nombreuses conquêtes. (une rumeur circule même, tout à fait mensongère, racontant qu'il liste leurs noms dans un calepin et va même jusqu'à leur donner des notes) - des filles avec qu'il couche, il n'attend généralement qu'une chose : le sexe. il n'estime pas que c'est un tort ou une faute, d'autant plus qu'il ne ment jamais pour coucher. (du moins plus maintenant) il ne laisse pas entendre qu'il recherche plus qu'une partie de jambes en l'air. parfois les filles le comprennent (certaines cherchent même la même chose), d'autres fois non, et là, c'est le drame. (et, dans ces moments là, las et généralement encore un peu saoul de la veille, persès peut effectivement manquer de patience et se montrer très désagréable)


PARENTS -- son père est BERNARD ARNAULT le PDG de LVMH et de la hodling christian dior. les rapports de persès avec lui sont tendus. père et fils ne se comprennent plus, peinant à se mettre d'accord sur le moindre sujet. persès aime beaucoup son père, malgré tout, et il condamne que leurs rapports se soient détériorés à ce point. - il a de meilleurs rapports avec sa mère. elle est moins stricte et exigeante envers lui et a tendance à constituer un pont dans les conflits qui l'opposent à son père.

SIBLINGS -- EROS (son grand frère. ils sont très proches. sous son côté désinvolte, persès a beaucoup d'estime pour son frère et son approbation lui importe.) ZEUS (son autre grand frère. de la fratrie, c'est celui avec qui il déconne le plus. leur relation peut sembler plus superficielle, moins profonde, du moins à l'oeil nu, mais ils sont très proches. en ce qui concerne persès, son frère est son meilleur ami.) THÉIA (sa petite soeur. le fossé de cinq ans entre eux a joué dans l'éloignement, mais pas que. ils sont différents et les conflits de persès avec son père ont joué aussi, poussant indirectement théia hors de sa vie. malgré les piques qui surviennent souvent entre sa soeur et lui, persès adore sa cadette.)


que le jeu commence. (persès & maxyne) 66a1b2d1cd84d38d092d23658702a5a52974bfe6 que le jeu commence. (persès & maxyne) 5679f656ffda2a3e82500c38f96811c5b59cf8f9
BEST FRIENDS -- DAPHNÉE (sa meilleure amie depuis l'école maternelle et sa colocataire à boston. elle est, de loin, l'une de ses personne préférées au monde. leur amitié est incassable, alimentée et solidifiée par près de vingt ans de complicité.) ILHAN (ils se sont rencontrés il y a trois ans, lorsqu'un ami commun s'est désisté de l'organisation d'une fête, les obligeant pour ainsi dire à s'en occuper à deux. le courant est bien passé et leur amitié s'est particulièrement solidifiée au cours des derniers mois. il est le binôme masculin de perse à harvard.)

FRIENDS -- MAÊLYS (la petite protégée de daphnée, entrée dans leurs vies il y a quelques années à paris. si perse la voyait à l'époque comme une gamine agréable, un mini-clone de sa meilleure amie, maëlys a depuis bien grandit. attiré physiquement, persès fait de la résistance. il ne doit pas craquer.) ORPHÉA (rencontrée en maternelle, orphéa était l'une de ses plus proches amies. quand elle avait dix ans elle a été enlevée, disparaissant brusquement du monde de perse. les mois se sont écoulés dans la peine après ça, puis les mois sont devenus années, la vie a continué. persès a fini par faire son deuil d'elle, sauf qu'elle a fini par revenir. vivante. un fantôme bien en chair. et elle est même à harvard, maintenant. perse ne s'est plus comment se comporter avec elle, éprouvant un rare malaise en sa présence. il a envie de la soutenir, de l'aider, mais c'est bizarre. il a le sentiment persistant de la décevoir, de l'avoir trahie.) RIM (la petite amie de zeus. persès l'apprécie et soutiens complètement leur histoire. si elle peut rendre son frère heureux, il ne demande pas mieux.) ISLEY (il l'a rencontrée en inde, durant la poignée de jours qu'il a passé là-bas il y a cinq ans. ils ont passé une soirée ensemble et il s'est confié à elle, dévoilant plus de failles qu'il n'a coutume d'en montrer avec les gens qu'il fréquente au quotidien. il ne s'attendait pas à la revoir un jour, mais harvard les a réunit. attiré par elle de par son physique et son caractère, il n'a jamais rien fait, du moins jusqu'au SC 2020. ils ont passés une nuit ensemble, ce qui n'avait jamais été possible par le passé pour des raisons extérieures. perse pensait cette nuit sans conséquences d'aucune sorte, mais les jours à venir vont lui prouver le contraire.)

OTHERS --

persès est célibataire depuis toujours. il accumule les coups d'un soir, appréciant la liberté que ce "mode de vie" apporte.

SEX -- LOU (l'exception parmi ses coups d'un soir, car justement entre lou et lui, c'est pas que l'histoire d'une seule nuit. il a accroché presque de suite avec elle. ils ont commencé à s'envoyer en l'air à l'occasion, le sexe n'altérant pas leur amitié, au contraire. et puis elle s'est lassée. les coucheries se sont interrompues et il a pris sur lui. aujourd'hui, la roue a de nouveau tourner et leurs petites habitudes passées trouvent un second souffle. quoiqu'il en soit, perse apprécie toujours autant lou.) MAXYNE (sans avoir de haine à son égard, il ne s'entend pas avec cette fille. leur relation est tournée autour d'une rivalité au sein de leur promo qu'ils prennent l'un l'autre plaisir à cultiver. juste avant la rentrée 2020, perse s'est rendu à une soirée organisée par maxyne. il a bu, beaucoup et a touché à la drogue, au point d'éluder tout souvenir précis de cette nuit. il se souviens vaguement qu'il a couché avec une fille et que ça lui a bien plu. l'idée de ne pas savoir qui est la fille en question le tourmente. il est encore loin de comprendre qu'il s'est envoyé en l'air avec l'hôte elle-même, à savoir maxyne.)

ENEMIES OR WEIRD -- SOFIA (peu de temps après sa première rentrée à harvard, en septembre 2015, persès a parié avec d'autres gars de sa promo qu'il coucherait avec sofia. dans cette optique là, il a tiré profit de sa naïveté sur le plan amoureux, lui mentant sans vergogne pour remporter son pari. au final ça n'a pas marché. elle a découvert le pot aux roses et, d'une certaine façon, ils ont tous deux été perdants. s'il ne renie pas cette histoire, perse n'en est pas franchement fier non plus. il en a par ailleurs tiré une leçon : il n'a plus jamais menti pour coucher après ça.) ELSIE (il s'agit d'une nouvelle amie de sa petite sœur. sans lui être hostile, le rapprochement éclair des deux filles et leur emménagement rapide titille l'instinct de protection de perse. il espère juste que cette amitié soudaine n'a rien d'intéressé, persès ne connaissant que trop bien l'envie que peut susciter l'argent.) ROSALIA (l'ex fiancée de zeus. perse s'entendait très bien avec elle, la considérant avant même l'union scellée comme un membre à part entière de la famille. la rupture, sanglante, a eut raison de cette amitié. perse ne consent plus à adresser la parole à rosalia et son retour à boston est loin de le ravir.) THEODORA (la fille d'une bonne amie de sa mère et qu'il connaît depuis l'enfance. il n'a jamais pu l'encadrer et réciproquement. entre eux, c'est une guerre froide qui n'en finit plus.)


WARNING // concernant persès ; possible cruauté verbale.

TRIGGER // refuse de jouer ; sexe (rp crus, favorise les ellipses), cruauté animale, abus en tout genre, pédophilie.


RPS A OUVRIR -- 00
LIEN DU POST
Lun 7 Sep - 2:58
Il n'aurait pas dut rentrer si tard la veille, non pas que ce soit contraire à ses habitudes. C'est familier tout ça. Ses yeux bleus un peu trouble, sa mauvaise humeur matinale, son café trop noir et son mal de crâne poignant. Il boit trop, parmi d'autres excès et ne se repose que trop peu. Son prochain cours approche et c'est pour cette raison qu'il a regagné l'enceinte de l'école. Avant ça, il est resté dehors, à proximité de la faculté, enchaînant clopes sur clopes. Il rentre dans la salle commune sans faire de vagues, sans accrocher le regard de personne. Quelques pairs d'yeux se posent sur lui, il les ignore tout au plus. Il n'a pas peur de passer pour un con ou d'appuyer de par son attitude les rumeurs plus ou moins fondées qui circulent librement sur lui. Il laisse faire, laisse dire. Ce que les autres peuvent bien penser, ce n'est pas de son ressort. Il n'a d'attention que pour l'intérêt porté par ses proches et aucun d'eux n'est ici en cet instant. Il va se poser dans un fauteuil et entreferme un peu les yeux, réduisant l'éclairage un peu trop élevé pour lui. Il doit avoir l'air d'une épave, mais, là encore, il s'en moque pas mal. Au bout d'un moment, il prend conscience qu'une personne est en train de se diriger vers lui. Il n'ouvre pas les yeux pour en découvrir l'identité, les ferme même davantage, comme un doigt dressé à quiconque s'apprête à le déranger. « Bonjour Persès. » Fuck. Il la reconnaît avant d'ouvrir les yeux et la trouve là, assise en face de lui, l'air très satisfaite d'elle-même. Horripilante, conformément à ses habitudes. « Comment vas-tu ? » Il secoue la tête, son visage grimé en un masque de condescendance. « Moins bien que toi, visiblement. » Elle a l'air de frôler l'extase. « Je ne te connaissais pas aussi courtoise. » Sa voix froide se fait railleuse. @Maxyne Belmont



ANNOYED AT FIRST SIGHT
Freedom doesn’t come with age. It doesn’t magically appear when you’re a legal adult. It comes when you stand up for what you believe in. --as.
que le jeu commence. (persès & maxyne) 32a0da02ac10a98181e1e0420bf9b2f063ca7b50
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston.
et j'y ai posé mes valises depuis : quatre ans
. Tu peux m'appeler : Max
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : fiancée à Koda depuis mes 19 ans.
Je viens de : San Francisco, mexico-américaine.
Dans la vie, je suis : étudiante en 6ème année business, gouvernement et économie international
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : e. gonzalez

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : msliu
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 20/08/2020
, d'où les : 149
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : ava@ran94 , profil (msliu)
. Pour finir, je joue également : shade (c. hemsworth)


Maxyne Belmont

que le jeu commence. (persès & maxyne) Star

que le jeu commence. (persès & maxyne) Tumblr_okv50xXJF61tny8tbo2_400 que le jeu commence. (persès & maxyne) Tumblr_okv50xXJF61tny8tbo1_400

✩ (( my history ))
Belmont. Famille influente et proéminente dans la banque, la finance et la politique depuis des générations. Multimillionnaires. Son père est membre du conseil de leur chaine d'hôtels de luxe, ainsi que président d'une compagnie maritime Caribbean Bel. Fait partie de la grande famille Vanderbilt du côté de celui-ci. Proche de familles royales et de personnalités influentes. La nouvelle vie de Maxyne. Les mondanités, les apparences, nouvelle éducation pour rattraper un retard et étouffer un caractère sauvage. Mère mexicaine, d'une famille riche qui a émigré aux Etats-Unis. Elle est magnifique, elle est aimante, mais elle est stricte et souhaite le meilleur pour ses enfants. Elle est membre et active dans les droits de la femme. Abandonnée, perdue, égarée. Elle a été kidnappée par une barjo qui suivait les Belmont depuis des semaines. La vérité qu’elle-est elle ? Il n’y a que Maxyne qui la connait. 8 ans lorsqu’elle fut officiellement considérée comme portée disparue. Maxyne a été élevé dans la rue, dans la saleté et les méandres d’un bordel de New York. Kidnappée par une femme qui, finalement, n’avait pas assez de bonne grâce pour l’élever, elle emmenait la petite Maxyne dans les bordels tandis qu’elle faisait son taff. Femme qu’elle n’a jamais considéré comme sa mère, la petite brune savait que là n’était pas sa place.Adolescente turbulente et sauvage, elle s’est très vite alliée à de mauvaises personnes pour survivre. Mafia, drogues et recels, parfois meurtre, alors que la lycéenne se démenait pour être studieuse tant au niveau scolaire qu’illégal. Elle a plusieurs tatouages, un peu partout sur son corps, plutôt discret. Mais deux sont distinctifs de ce qu'elle a commit. Deux coeurs, deux âmes qu'elle a prise. Elle découvre qui elle est vraiment en cambriolant une maison à San Francisco. Ses yeux qui se détournent sur une photo et elle vacille. Ectasy se reconnaît, c’est Maxyne. Elle. Elle veut faire la fierté de sa famille, elle, qui est une inconnue. Retrouvée à 17 ans, elle a des frères, elle a une petite sœur. Mais personne ne la connaît, ils se méfient à l’exception de ses parents et de son jumeau. Ils ont retrouvé leur petit amour, leur première fille.  Elle a abandonné l’idée d’avoir ses propres rêves. Elle veut faire ses preuves alors même qu’elle n’a pas besoin de les faire. Elle veut prouver qu’elle est bien une Belmont, qu’elle a le mérite d’être de cette famille. Un passé qui refais vite surface, pourtant elle qui voulait se faire oublier. La mafia ne doit jamais apprendre ce qu’elle est, qui elle est, car elle risque gros, elle risque de tout perdre. Chantages, demandes d’argents, de bénéfices. Des frissons la pénètrent lorsqu’elle y pense. Mais elle a elle aussi ses propres armes. Elle peut faire tomber des têtes, et elle s'en délecte.

✩ (( facts ))
Elle est fan des bandes dessinées (qu'elle trouvait généralement à la poubelle), tout ce qui touche à la violence, à l'héroïsme. ▿ Elle se commande souvent une pizza le soir lorsqu'elle a la flemme de sortir pour aller dans un resto raffiné ▿ Son plat préféré est un steak bien saignant avec des frites. ▿ Elle a un appartement à Boston mais vit également dans un manoir excentré de la ville dans lequel elle organise des soirées privées, secrètes, quelques week-ends. ▿ Elle déteste être mise de côté. ▿ Elle collectionne les armes et a toujours une lame tranchante sur elle. ▿ Sait utiliser une arme et se battre grâce à la mafia qui lui a apprit à se défendre. ▿ Raffole des voitures rapides, de la sensation d'adrénaline que procure la vitesse. Elle participe à des courses de rue clandestine. ▿ Elle est excentrique, s'habille de manière extravagante. Car elle se protège de ses blessures en réalité. ▿ Elle a une peur bleue de l'eau profonde et des petites pièces sombres. ▿ Fait souvent des cauchemars liés à son passé. ▿ S'est souvent retrouvée à protéger des femmes dans la rue, quitte à tabasser les mecs ou à se faire elle-même tabasser. ▿ N'a aucune limite. ▿ Fume et boit à outrance, se drogue parfois.


✩ (( caractère ))
Elle a le caractère dur, elle est forte et indomptable. Deux faces cachées : l’une rebelle, l’autre modèle. Elle essaye, si dur que cela puisse être, d’être aussi haute que ceux de son rang. Mais le passé n’est jamais effacé et Maxyne, elle le sait, que la rue l’a éduquée, magnifiée, transformée. Elle se bat avec ses démons, avec ce qu’elle est. Elle se recréé, elle est un peu perdue avec elle-même. Elle ne pourra admettre qui elle est réellement que si elle est loin de ses parents, seule. Car elle a un besoin constant d’approbation, de savoir où est sa place dans ce monde. Coquette, elle n’en rate plus une pour être à la pointe de la mode, elle s’offre tout ce qu’elle souhaite sans compter. Exit les sacs poubelles sur le dos, bonjour le luxe. Elle a cependant, le cœur sur la main et fait partit d’une association à Boston pour les sans-abris. Elle aide les plus démunis car elle en a elle-même été une. Et sans le vouloir, elle aide les autres par son sarcasme, sa pointe de condescendance. Car elle dit des vérités que personne ne veut entendre. Elle lit les gens comme un livre ouvert. Froide, antipathique avec ceux qui ne la connaissent pas, ceux qui la prennent de haut, ceux qui la snobent. Elle le reste un peu avec ses propres amis parce qu’elle est toujours méfiante Maxyne. Elle en a trop vu, elle a trop été trahi pour accorder sa confiance à 100%. Ceux sur qui elle compte se comptent sur les doigts d’une main, son jumeau y comprit. Elle se fourvoie en se persuadant qu’elle n’est pas sombre au fond d’elle-même, parce qu’elle s’est éduquée seule. Elle n'appartient à personne, seulement à elle-même et elle hait qu'on la prenne pour acquise, comme un dû ou un trophée à avoir en vitrine. Par contre, elle est fascinée par les autres, par les objets de valeurs, les objets tranchants qui étincellent à la lumière, et elle veut qu'ils lui appartiennent. Maxyne est complexe, tranchante, mais peut faire preuve de chaleur et d'humour. Un sourire sarcastique toujours sur le bord des lèvres. Fidèle, loyale, elle sait garder des secrets, les tourner à son avantage.

「 CARACTÈRE 」:
 


que le jeu commence. (persès & maxyne) ADuRmxmOawVNIhUH33ZZlvmZVP7LJagCK4AxJKu1onE-d21Jj1kKXH8A9HFaNWATx3Xmll6NNsJ_Yma-HHP1CQ

WARNING // concernant (maxyne) meurtre, mort, sexe, violence, enlèvement, kidnapping, abus physiques/mentaux

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, inceste, automutilation, cruauté animale, suicide

LIEN DU POST
Lun 14 Sep - 9:36




que le jeu commence.

feat. @Persès Arnault


Ce qu'elle pouvait être énervante Maxyne quand elle voulait. Oh oui, elle était une emmerdeuse de première. Mais qui pouvait lui en vouloir ? Ca lui allait si bien à la peau. En apercevant Persès arriver, la première chose qu'elle avait voulu faire c'était aller l'enquiquiner un peu. Cette vieille compétition qui traînait derrière eux depuis tant d'années. Pourtant, ils s'étaient parfaitement entendu ce soir-là... Et elle n'avait raconté à personne ce qui s'était passé. Si tant est qu'elle s'en souvienne bien elle-même. Peut-être avait-elle halluciné elle aussi ? Et si, au fond d'elle, elle avait été attiré par lui depuis le début ? Non impossible, c'était trop glauque pour que ce soit vrai. Pourtant, sa belle gueule lui donnait souvent la migraine. Elle avait toujours trouvé très énervant son comportement et le fait qu'il soit aussi parfaitement bien bâti. La seule façon d'avoir le coeur net sur tout cela était donc d'aller lui faire face. Il n'avait pas l'air dans son assiette le pauvre. Parfait, elle prendrait encore plus de plaisir à le torturer aujourd'hui. "Oui c'est vrai moi je vais très bien merci ! Surtout depuis que je te vois maintenant." Elle sourit de toutes ses dents alors même qu'il n'ose même pas ouvrir les yeux pour faire face à sa beauté. C'est pourtant ses yeux bleus qu'elle aime bien chez lui. Et qui lui rappellerait peut-être d'autres choses de cette nuit-là. Allez qu'il ouvre les yeux l'idiot ! Elle prend un air presque offensée lorsqu'il lui dit ne pas la connaître aussi courtoise. "C'est une nouvelle année qui commence." qu'elle répond vite fait bien fait avant d'en venir au sujet qui l'intéresse. "T'as l'air d'avoir une sacrée gueule de bois. Tu pues encore l'alcool d'ici. Tu as passé beaucoup de soirées comme ça ? Surtout... ces dernières semaines?" qu'elle demande innocemment. Elle voyait déjà venir l'air condescendant et je m'en foutiste de Persès, pourquoi s'intéresserait-elle à lui ? Il n'allait pas abattre ses cartes si facilement, elle le savait. Mais c'était trop amusant.

codage par aqua






VEINS

VIOLENCE IN

oh, i let my lover go, didn't wanna be a liar. ashes in the cold, now i'm running toward the fire
que le jeu commence. (persès & maxyne) Tumblr_p252y5Q8hm1s2028mo1_400
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston avec Daphnée
et j'y ai posé mes valises depuis : août 2015.
. Tu peux m'appeler : Perse (rien que pour les intimes)
, j'ai : 23
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire depuis le berceau.
Je viens de : Paris
Dans la vie, je suis : étudiant en sixième année de business, gouvernement et économie international, le tout moins par choix que par obligation
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Dacre.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : peanuts, Lou (elle).
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/07/2020
, d'où les : 492
messages, dont : 71
rps. Merci aux doigts de fée de : MISERUNT.
. Pour finir, je joue également : Saad (Gregg Sulkin), Katrina (Alicia Vikander).

que le jeu commence. (persès & maxyne) Dg3Garnc_o que le jeu commence. (persès & maxyne) P6B5J3af_o
PERSÈS, original family disappointment -- vingt-trois ans. cancer. français, mis au monde à paris. blond, cheveux couleur sable. yeux bleus. 1m78. gaucher. carnivore. célibataire. troisième né dans une fratrie de quatre. eau. bordélique. impétueux. difficile. impossible. ancien PFO, il a choisi de les quitter en juin dernier.

CHRONO -- 03/07/97 naissance à paris. 28/06/15 persès encastre la voiture de son père dans la vitrine d'un magasin. c'est la goutte de trop. son père lui demande de se ressaisir immédiatement ou il lui coupera les vivres. 04/07/15 son bac en poche, persès part le lendemain de ses dix-huit ans pour l'inde. il désobéit de ce fait à son père, qui lui coupe les vivres pendant le séjour, le laissant sans moyen financier dans un pays étranger. 08/07/15 persès parviens à rentrer rapidement en france en empruntant de l'argent à un ami. à son arrivée, il essuie la colère de son père et fini par consentir à lui obéir. en échange de l'accès retrouvé à son compte en banque persès accepte de : partir étudier à harvard, où il a eut la chance d'être accepté + bosser pour son frère à boston. - 08/15 là encore à la demande de son géniteur, il emménage dès début août à boston, histoire de préparer sagement sa rentrée. - 09/15 il fait sa première rentrée à harvard. -- cinq ans plus tard, il étudie toujours là-bas, encore tenu par la menace financière de son père.

TEMPÉRAMENT il ne s'embarrasse de rien ni de personne (à commencer par lui-même). il est difficile de le mettre mal-à-l'aise. - il est très sûr de lui et affiche cette assurance à tout va. le corps droit, le menton élevé et le sourire souvent goguenard. il passe sa vie en conquérant, ne trouvant pas grand intérêt à l'opinion des autres. il fait ce qu'il veut, agit comme il veut (ou presque) et se contre-fou viscéralement que cela déplaise. - on le dit dur, froid, snob. on le dit déconneur aussi, mais pas avec tout le monde. globalement, il est très sélectif dans ses relations et ne s'encombre en général que de gens qui peuvent le suivre financièrement parlant. - l'argent, le nerf de la guerre. ou pas. son argent, c'est surtout celui de maman et papa. de toute sa vie, il n'a connu que le luxe. le must du must. la crème de la crème. il est habitué à un certain niveau de qualité et en est suffisamment dépendant pour prendre des décisions qu'il n'aurait jamais pris de lui-même s'il n'avait pas cette carotte suspendue au bout du nez. - il est fainéant, clairement. il aime faire les choses à son rythme (quand il les fait). procrastineur de première depuis l'enfance, il est partisan du plus tard qui est généralement converti en jamais. - derrière son côté petit con perché sur son piédestal, il est capable de dévoiler de grandes qualités de coeur. les personnes dont il est proche (et leur nombre dépasse à peine sa quantité de doigts) le savent. il n'est pas parfait, persès, et ce n'est indiscutablement pas la première personne à qui on téléphone en cas de besoin (il a trop tendance à dormir à des heures improbables et à filtrer ses appels pour ça), mais il est aimant, protecteur même. il tiens beaucoup à sa famille notamment et tuerait sans sourciller pour chacun de ses membres. - il a toujours eut du mal à composer avec l'autorité, au grand damn de son père qui lui doit ses premiers cheveux gris. il aime trop dire non, persès. c'est plus fort que lui. il aime aller à contre courant, même si ça doit le conduire droit dans un mur. - il est capable de se montrer odieux, voir franchement cruel, mais jamais sans raison claire. il ne tire pas de joie particulière à revêtir le costume du salaud et adopte plutôt un comportement plus proche de l'indifférence avec les gens qui ne lui importent pas. - il adore avoir raison, y compris quand il est parfaitement conscient d'avoir tort. c'est un amoureux des débats, même ceux qu'on sait condamnés avant même de les démarrer. - légèrement vulgaire, il aime un peu trop balancer du fuck (et du m*rde) à tout va. son vocabulaire et ses siestes récurrentes en classe lui ont valu la plupart de ses remontrances scolaires depuis l'école primaire. - de façon générale, il évite de se battre physiquement et n'est pas particulièrement sanguin. malgré cela, il n'est pas opposé à l'idée de se servir de ses poings si la situation lui paraît l'exiger.

FACTS -- fan de marvel et anti-dc depuis l'enfance. plus jeune, il collectionnait les comics, une vaste collection qu'il a laissé chez ses parents, à paris. aujourd'hui, il n'achète plus de bandes dessinées, mais se rend religieusement au ciné quand un nouvel film sort. - là encore, quand il était plus jeune, il a beaucoup joué au tennis, notamment en compagnie de son père. il ne pratique plus ce sport de façon assidue depuis longtemps mais il a conservé un très bon niveau et aime bien tâter la balle à l'occasion. - il adore le pain (le vrai, le français) et le fromage (celui qui pue le plus à sa préférence en général). - il est trilingue (français /anglais /espanol). sa langue natale est sa préférée, celle qu'il utilise toujours avec sa famille et ses connaissances de paris. - il a un rythme de sommeil tout détraqué depuis le collège. il se couche (trop) tard et ses yeux se ferment parfois en journée. - il roule dans un coupé bmw bleu pétrole. - il a toujours son smartphone sur lui et prend son pied en partageant du contenu sur les réseaux sociaux. - il a plaisir à exhiber sa richesse. il n'est pas n'importe qui et aime le rappeler. - il fume (trop), boit (trop aussi) et est consommateur de drogues douces. - il pense que harry potter et star wars c'est complètement sur-côté. - même s'il a connu plusieurs déboires, il a vraisemblablement une bonne étoile. il a tendance à passer entre les gouttes, trahissant une chance qui confine presque à l'insolence. - il est un peu claustro. entre ascenseur et escaliers, il aura tendance à opter pour la seconde option.

RAPPORT AUX FEMMES /AU SEXE -- il n'a jamais été en couple. - une réputation de womanizer le précède. il couche beaucoup et en général jamais deux fois avec la même femme. - persès n'est pas macho. sa réputation peu glorieuse auprès des femmes, il la doit plutôt à ses nombreuses conquêtes. (une rumeur circule même, tout à fait mensongère, racontant qu'il liste leurs noms dans un calepin et va même jusqu'à leur donner des notes) - des filles avec qu'il couche, il n'attend généralement qu'une chose : le sexe. il n'estime pas que c'est un tort ou une faute, d'autant plus qu'il ne ment jamais pour coucher. (du moins plus maintenant) il ne laisse pas entendre qu'il recherche plus qu'une partie de jambes en l'air. parfois les filles le comprennent (certaines cherchent même la même chose), d'autres fois non, et là, c'est le drame. (et, dans ces moments là, las et généralement encore un peu saoul de la veille, persès peut effectivement manquer de patience et se montrer très désagréable)


PARENTS -- son père est BERNARD ARNAULT le PDG de LVMH et de la hodling christian dior. les rapports de persès avec lui sont tendus. père et fils ne se comprennent plus, peinant à se mettre d'accord sur le moindre sujet. persès aime beaucoup son père, malgré tout, et il condamne que leurs rapports se soient détériorés à ce point. - il a de meilleurs rapports avec sa mère. elle est moins stricte et exigeante envers lui et a tendance à constituer un pont dans les conflits qui l'opposent à son père.

SIBLINGS -- EROS (son grand frère. ils sont très proches. sous son côté désinvolte, persès a beaucoup d'estime pour son frère et son approbation lui importe.) ZEUS (son autre grand frère. de la fratrie, c'est celui avec qui il déconne le plus. leur relation peut sembler plus superficielle, moins profonde, du moins à l'oeil nu, mais ils sont très proches. en ce qui concerne persès, son frère est son meilleur ami.) THÉIA (sa petite soeur. le fossé de cinq ans entre eux a joué dans l'éloignement, mais pas que. ils sont différents et les conflits de persès avec son père ont joué aussi, poussant indirectement théia hors de sa vie. malgré les piques qui surviennent souvent entre sa soeur et lui, persès adore sa cadette.)


que le jeu commence. (persès & maxyne) 66a1b2d1cd84d38d092d23658702a5a52974bfe6 que le jeu commence. (persès & maxyne) 5679f656ffda2a3e82500c38f96811c5b59cf8f9
BEST FRIENDS -- DAPHNÉE (sa meilleure amie depuis l'école maternelle et sa colocataire à boston. elle est, de loin, l'une de ses personne préférées au monde. leur amitié est incassable, alimentée et solidifiée par près de vingt ans de complicité.) ILHAN (ils se sont rencontrés il y a trois ans, lorsqu'un ami commun s'est désisté de l'organisation d'une fête, les obligeant pour ainsi dire à s'en occuper à deux. le courant est bien passé et leur amitié s'est particulièrement solidifiée au cours des derniers mois. il est le binôme masculin de perse à harvard.)

FRIENDS -- MAÊLYS (la petite protégée de daphnée, entrée dans leurs vies il y a quelques années à paris. si perse la voyait à l'époque comme une gamine agréable, un mini-clone de sa meilleure amie, maëlys a depuis bien grandit. attiré physiquement, persès fait de la résistance. il ne doit pas craquer.) ORPHÉA (rencontrée en maternelle, orphéa était l'une de ses plus proches amies. quand elle avait dix ans elle a été enlevée, disparaissant brusquement du monde de perse. les mois se sont écoulés dans la peine après ça, puis les mois sont devenus années, la vie a continué. persès a fini par faire son deuil d'elle, sauf qu'elle a fini par revenir. vivante. un fantôme bien en chair. et elle est même à harvard, maintenant. perse ne s'est plus comment se comporter avec elle, éprouvant un rare malaise en sa présence. il a envie de la soutenir, de l'aider, mais c'est bizarre. il a le sentiment persistant de la décevoir, de l'avoir trahie.) RIM (la petite amie de zeus. persès l'apprécie et soutiens complètement leur histoire. si elle peut rendre son frère heureux, il ne demande pas mieux.) ISLEY (il l'a rencontrée en inde, durant la poignée de jours qu'il a passé là-bas il y a cinq ans. ils ont passé une soirée ensemble et il s'est confié à elle, dévoilant plus de failles qu'il n'a coutume d'en montrer avec les gens qu'il fréquente au quotidien. il ne s'attendait pas à la revoir un jour, mais harvard les a réunit. attiré par elle de par son physique et son caractère, il n'a jamais rien fait, du moins jusqu'au SC 2020. ils ont passés une nuit ensemble, ce qui n'avait jamais été possible par le passé pour des raisons extérieures. perse pensait cette nuit sans conséquences d'aucune sorte, mais les jours à venir vont lui prouver le contraire.)

OTHERS --

persès est célibataire depuis toujours. il accumule les coups d'un soir, appréciant la liberté que ce "mode de vie" apporte.

SEX -- LOU (l'exception parmi ses coups d'un soir, car justement entre lou et lui, c'est pas que l'histoire d'une seule nuit. il a accroché presque de suite avec elle. ils ont commencé à s'envoyer en l'air à l'occasion, le sexe n'altérant pas leur amitié, au contraire. et puis elle s'est lassée. les coucheries se sont interrompues et il a pris sur lui. aujourd'hui, la roue a de nouveau tourner et leurs petites habitudes passées trouvent un second souffle. quoiqu'il en soit, perse apprécie toujours autant lou.) MAXYNE (sans avoir de haine à son égard, il ne s'entend pas avec cette fille. leur relation est tournée autour d'une rivalité au sein de leur promo qu'ils prennent l'un l'autre plaisir à cultiver. juste avant la rentrée 2020, perse s'est rendu à une soirée organisée par maxyne. il a bu, beaucoup et a touché à la drogue, au point d'éluder tout souvenir précis de cette nuit. il se souviens vaguement qu'il a couché avec une fille et que ça lui a bien plu. l'idée de ne pas savoir qui est la fille en question le tourmente. il est encore loin de comprendre qu'il s'est envoyé en l'air avec l'hôte elle-même, à savoir maxyne.)

ENEMIES OR WEIRD -- SOFIA (peu de temps après sa première rentrée à harvard, en septembre 2015, persès a parié avec d'autres gars de sa promo qu'il coucherait avec sofia. dans cette optique là, il a tiré profit de sa naïveté sur le plan amoureux, lui mentant sans vergogne pour remporter son pari. au final ça n'a pas marché. elle a découvert le pot aux roses et, d'une certaine façon, ils ont tous deux été perdants. s'il ne renie pas cette histoire, perse n'en est pas franchement fier non plus. il en a par ailleurs tiré une leçon : il n'a plus jamais menti pour coucher après ça.) ELSIE (il s'agit d'une nouvelle amie de sa petite sœur. sans lui être hostile, le rapprochement éclair des deux filles et leur emménagement rapide titille l'instinct de protection de perse. il espère juste que cette amitié soudaine n'a rien d'intéressé, persès ne connaissant que trop bien l'envie que peut susciter l'argent.) ROSALIA (l'ex fiancée de zeus. perse s'entendait très bien avec elle, la considérant avant même l'union scellée comme un membre à part entière de la famille. la rupture, sanglante, a eut raison de cette amitié. perse ne consent plus à adresser la parole à rosalia et son retour à boston est loin de le ravir.) THEODORA (la fille d'une bonne amie de sa mère et qu'il connaît depuis l'enfance. il n'a jamais pu l'encadrer et réciproquement. entre eux, c'est une guerre froide qui n'en finit plus.)


WARNING // concernant persès ; possible cruauté verbale.

TRIGGER // refuse de jouer ; sexe (rp crus, favorise les ellipses), cruauté animale, abus en tout genre, pédophilie.


RPS A OUVRIR -- 00
LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 9:07
« Oui c'est vrai moi je vais très bien merci ! Surtout depuis que je te vois maintenant. » Son sourire a quelque chose de familier, de carnassier. Quoi qu'elle puisse être en train de mijoter (car il est certain qu'elle a quelque chose derrière la tête), elle y prend visiblement son pied. « C'est une nouvelle année qui commence. » Il consent enfin à la regarder bien en face, ou quelque chose s'en approchant. Il laisse ses paupières pendre un peu sur ses yeux bleus, ne lui concède qu'un regard blasé, irrité. Comme s'il avait à faire en cet instant à une gêne anodine, vite oubliable, mais néanmoins exaspérante. Un caillou logé dans sa chaussure, tout au plus. Combattre un sourire trop vif, trop mordant, par une abîme simulée de désintérêt. C'est une technique qu'il maîtrise pour ne l'avoir que trop souvent pratiquée. « T'as l'air d'avoir une sacrée gueule de bois. Tu pues encore l'alcool d'ici. Tu as passé beaucoup de soirées comme ça ? Surtout... ces dernières semaines? » Elle lui joue quoi, une imitation féline de Sherlock Holmes. « Je sors tout le temps, Belmont. » Il se redresse dans son fauteuil en essayant de ne pas se focaliser sur son mal de crâne latent. « Si tu ne t'en es toujours pas rendue compte, c'est que tu es encore moins observatrice que je le croyais. » Si sa voix trempée de condescendance ne le laisse pas paraître, il éprouve une forme de malaise. Il y a quelque chose dans l'attitude de Maxyne, un éclat persistant dans son regard qui lui déplait. « A quoi tu joues ? » Il ne s'encombre pas de chemins détournés visant à lui arracher habilement la vérité. Il est encore trop touché de la veille pour s'adonner à ce genre de choses. @Maxyne Belmont



ANNOYED AT FIRST SIGHT
Freedom doesn’t come with age. It doesn’t magically appear when you’re a legal adult. It comes when you stand up for what you believe in. --as.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: