Le deal à ne pas rater :
-50% sur plusieurs chaussures de la gamme Nike Air Max
Voir le deal

it's okay ? (( sojun ))


it's okay ? (( sojun )) 8fe8ed940cc4263148ec32ed9c7a6ec5
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : harvard, sur le campus
et j'y ai posé mes valises depuis : le caprice du papa
. Tu peux m'appeler : eun
, j'ai : 20
ans, et si t'es curieux, je suis : une je m'en foutiste des foutaises de l'amour
Je viens de : busan
Dans la vie, je suis : le trublion
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : baby joy

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/08/2020
, d'où les : 2504
messages, dont : 13
rps. Merci aux doigts de fée de : me (avatar) ; astra (signature) ; killing boys (profil)
. Pour finir, je joue également : noah » jo hee » hana

it's okay ? (( sojun )) 1b7d197f55df79cda9aaa6a7f94c2cbe0c0cb169 it's okay ? (( sojun )) Cb495bc8826312f02389afd44e901228e004de0b it's okay ? (( sojun )) 0be5b6367305e910048e3ef6616c240f154ae6e8
“ so eun kwang ”
✧ ✦ ✧

so eun, l’enfant tricheuse, la coupable des péchés de ses camarades. la gamine au sourire hypocrite, incapable de cerner l'être humain. persuadé d'être l'ange lorsqu'elle n'est d'autre que le petit démon joueur. en veut par vengeance, déchue sur le sol américain, patrie arrachée, origines lointaines, la gamine rebelle qui en veut à papa. vit dans la nuit, s'endort dans les bras de l'aube, le génie des calculs, l'informatique comme âme-sœur. so eun joueuse, la fille pleine de malice, l'égoïste qui n'a aimé qu'elle. l'amour qui la rend nauséeuse, l'amitié qu'elle chérit, l'amie qui supporte, et pourtant celle qui se ronge dans la solitude, lorsque les ténèbres s'endorment.


it's okay ? (( sojun )) Original it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p4if8534Jx1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) C132fa455260adce85455a3566dd294c

so eun, l’enfant des astres, celle pour qui les étoiles qui s'alignent n'ont guère plus de secrets. fière petite fille, doigts habiles sur les touches du clavier. l'astro girl, celle qui domine l'espace, alors qu'elle n'est rien d'autre qu'une vulgaire poussière face aux géants de l'univers. frêle, l'enfant, toujours pleine d'ecchymoses, jamais rassasiée par la douceur, l'havre de paix dans la console, dans la gloire du jeu coréen. mère d'un chat noir, san, amour de sa vie, compagnon quand les nuits s'allongent. cerveau brillant, la gamine de vingt ans fourbe, boit un peu trop des fois, la mémoire qui s'éteint. celle qu'on trouve bizarre, parce qu'elle choque et bouscule, parce que les émotions lui échappent, parce que les pleurs l'ennuient, parce qu'elle rit jaune, peut-être trop sincère. et parfois on l'oublie, la paria en fond de salle.


it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mmoOX0e1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mn6DCDF1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mmqYZ8j1u28zvt_540

*☆ — l'astre // et c'est quand l'espace le fascine qu'elle s'abandonne enfin à la nuit

it's okay ? (( sojun )) Original it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mjywRMW1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Original

*☆ — lucian // mentor + nara // noona + aster // unbearable friend + jericho // unconditional love + lara-jean // future friend + sungjae // strange relationship + jun ho // oh love

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( jun ho )) » (( sungjae )) » (( lucian ))

warning ; so eun // avortement, dépression, overdose
trigger // refuse de jouer : pédophilie, maltraitance infantile & animale, harcèlement, racisme, lgbtphobie, viol


LIEN DU POST
Dim 30 Aoû - 13:48
it's okay ?

Braver les interdits, et le poison qui caresse les veines. Dans le crâne, quand tout se bouscule, et qu’ici, tout est sombre et douloureux. Délicieuse torture, quand le myocarde s’éteint dans les incessantes réprimandes du reflet moqueur. Et braver les interdits, car dans les astres s’y perdre jusqu’à s’oublier dans la peine des étoiles mourantes. Les astres, ô mes doux songes, mon éternité dans l’éphémère, l’échappatoire d’une enfant bouffie, les joues marquées par l’effort d’enfreindre les règles, les limites que l’on franchit sans crainte. Et la mécanique qui s’embraye, délicieuse aiguille du temps, se paralyse dans le temps qui torture, joli monsieur aux airs de grand dieu, celui qui au rictus moqueur, l’arrogance à son paroxysme, et le besoin évident d’affronter les esprits égarés. L’être qui se questionne, croire un instant que la peine dévore, picore petit à petit l’épiderme, le dégoût qui étire les lippes, quand la jolie poupée rouille, le bois dévorés par les punaises d’un côté sombre. Ne guère oublier les erreurs du passé, l’autrefois qui se chamaille avec le cœur qui commence à ressentir les émotions inconnues, ne guère se laisser tomber amoureux avant que la mécanique ne s’affole. Et braver les interdits pour se permettre de ressentir les limbes des amours, et les astres qui aident, apporte le confort d’être, l’être humain que l’on comprend, et ici, je m'y perds. Quelle histoire suis-je en train de vous conter ? Et je détraque, l’enfant qui s’égare, petite-fille dont le pas hésitants emmènent sur le chemin de l’inconnu, comment faire, l’on porte les lunettes qui dévoile le chemin, peut-être éclairé. Et la drogue qui accorde le délire de la folie, là où ça pulse dans le liquide velours, le sang qui s’écoule, et l’on entend le corps qui s’éveille. Et on brave les interdits, le rictus amusé sur les lèvres. Que tu me suives, mon beau, que tu suives l’enfant qui n’ose guère regarder le soleil, quand l’aube effraie. Et les ténèbres nocturnes, la nuit qui me sied, te guider à l’extérieur de ta tête, te pousser dans les limites que tu ne peux guère franchir. On s’en crame le squelette. Et là, sur le toit, les astres m’appellent, la brise me possède, gamine fébrile, frivole astronomie, nous dansons en équilibre. Les interdits, là où je ne devrait guère être, la nuit qui est mienne. Promesse d’un lendemain, offrir ce soir l’astre, briller de mille feux, la gamine la tête dans les étoiles.     
@made by ice and fire.


chaotic
prétendre être l'ange et devenir les songes de mes démons
it's okay ? (( sojun )) 17734907084f163b57658dae9b46bc62e58f37e7
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : uc.
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : jun
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, entiché de l'étoile sauvage
Je viens de : boston, usa. les origines d'un ailleurs (south korea) pourtant ancrées sur le visage.
Dans la vie, je suis : professeur de langues pour les nouveaux arrivants et pour les étudiants qui cherchent à mieux s'intégrer
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : kim soo hyun

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : spf
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/08/2020
, d'où les : 1218
messages, dont : 3
rps. Merci aux doigts de fée de : everdosis (avatar) + ajumma (icon)
. Pour finir, je joue également : yujin + nara.

WARNING // concernant jun ho gyeon rp hot (soft)

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, viol, inceste, cruauté animale, gore

LIEN DU POST
Dim 30 Aoû - 19:09
it's okay ?

le jour se meurt et laisse place à la nuit. la lune chasse le soleil et s'impose dans le ciel comme seule reine. les étoiles se prosternent et font la fête, dansant fièrement pour célébrer leur souveraine. et pourtant, malgré sa prestance, malgré la grandeur de l'astre, la beauté d'une autre dame l'éclipse. la brise fait virevolter la chevelure érable, projetant quelques particules de son parfum sucré dans l'air, et le garçon égaré s'enivre de cette odeur, retrouve le chemin et tout devient plus clair, plus lumineux. et les astres s'alignent e n f i n, la bouffée d'air à saveur d'automne dégage les poumons comprimés, oppressés. (( attraper les étoiles du bout des doigts )) - les doigts se posent sur l'épaule tendre, lorsque l'astre sauvage s'élance vers l'interdit. elle lui échappe, la nervosité le gagne. enfreindre les règles ou suivre ce que dicte le coeur dans l'élan passionné ? fais un voeu, l'étoile filante travers le ciel, et il la regarde, les opales se fondent les unes dans les autres. le désir inexplicable, le myocarde affolé, et son visage d'ange fait aussitôt de l'ombre à la magnificence de la lune. et là haut, au sommet, la vue est splendide, les doigts s'enflamment, le myocarde s'emballe (( complètement fou )), la main se tend vers les traits brillants du visage dénué de tout défaut. et dans le regard b r i s é, pluie de Perséides, la beauté à l'état pur, celle qui s'ignore. coupés du monde, l'univers est à leurs pieds, ils s'oublient déjà, là-haut. mais qui es-tu, so eun.. ? question purement rhétorique, il n'attend guère de réponse, se fascine pour le phénomène qui prend vie sous ses yeux, se laisse emballer, emporter par le coup de foudre qui l'attend au détour.
@made by ice and fire.
it's okay ? (( sojun )) 8fe8ed940cc4263148ec32ed9c7a6ec5
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : harvard, sur le campus
et j'y ai posé mes valises depuis : le caprice du papa
. Tu peux m'appeler : eun
, j'ai : 20
ans, et si t'es curieux, je suis : une je m'en foutiste des foutaises de l'amour
Je viens de : busan
Dans la vie, je suis : le trublion
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : baby joy

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/08/2020
, d'où les : 2504
messages, dont : 13
rps. Merci aux doigts de fée de : me (avatar) ; astra (signature) ; killing boys (profil)
. Pour finir, je joue également : noah » jo hee » hana

it's okay ? (( sojun )) 1b7d197f55df79cda9aaa6a7f94c2cbe0c0cb169 it's okay ? (( sojun )) Cb495bc8826312f02389afd44e901228e004de0b it's okay ? (( sojun )) 0be5b6367305e910048e3ef6616c240f154ae6e8
“ so eun kwang ”
✧ ✦ ✧

so eun, l’enfant tricheuse, la coupable des péchés de ses camarades. la gamine au sourire hypocrite, incapable de cerner l'être humain. persuadé d'être l'ange lorsqu'elle n'est d'autre que le petit démon joueur. en veut par vengeance, déchue sur le sol américain, patrie arrachée, origines lointaines, la gamine rebelle qui en veut à papa. vit dans la nuit, s'endort dans les bras de l'aube, le génie des calculs, l'informatique comme âme-sœur. so eun joueuse, la fille pleine de malice, l'égoïste qui n'a aimé qu'elle. l'amour qui la rend nauséeuse, l'amitié qu'elle chérit, l'amie qui supporte, et pourtant celle qui se ronge dans la solitude, lorsque les ténèbres s'endorment.


it's okay ? (( sojun )) Original it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p4if8534Jx1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) C132fa455260adce85455a3566dd294c

so eun, l’enfant des astres, celle pour qui les étoiles qui s'alignent n'ont guère plus de secrets. fière petite fille, doigts habiles sur les touches du clavier. l'astro girl, celle qui domine l'espace, alors qu'elle n'est rien d'autre qu'une vulgaire poussière face aux géants de l'univers. frêle, l'enfant, toujours pleine d'ecchymoses, jamais rassasiée par la douceur, l'havre de paix dans la console, dans la gloire du jeu coréen. mère d'un chat noir, san, amour de sa vie, compagnon quand les nuits s'allongent. cerveau brillant, la gamine de vingt ans fourbe, boit un peu trop des fois, la mémoire qui s'éteint. celle qu'on trouve bizarre, parce qu'elle choque et bouscule, parce que les émotions lui échappent, parce que les pleurs l'ennuient, parce qu'elle rit jaune, peut-être trop sincère. et parfois on l'oublie, la paria en fond de salle.


it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mmoOX0e1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mn6DCDF1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mmqYZ8j1u28zvt_540

*☆ — l'astre // et c'est quand l'espace le fascine qu'elle s'abandonne enfin à la nuit

it's okay ? (( sojun )) Original it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mjywRMW1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Original

*☆ — lucian // mentor + nara // noona + aster // unbearable friend + jericho // unconditional love + lara-jean // future friend + sungjae // strange relationship + jun ho // oh love

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( jun ho )) » (( sungjae )) » (( lucian ))

warning ; so eun // avortement, dépression, overdose
trigger // refuse de jouer : pédophilie, maltraitance infantile & animale, harcèlement, racisme, lgbtphobie, viol


LIEN DU POST
Lun 31 Aoû - 16:09
it's okay ?

Nocturne désir. Quand là-haut, dans l’interdit, les astres songent. Songeurs de l’oubli, quand la brise de l’automne se déguise. Délicieuse effluve d’un monde qui n’existe guère, et pour la première, m’oublier autrement. Deux âmes qui s’égarent dans le délit, lorsque enfreindre les règles créent l’illusion d’un monde nouveau, dieux des astres qui contrôlent l’amour sous toutes ses formes, et le myocarde qui se laisse aller à l’étreinte de la folie. Quand s’y perdre devient l’obsession, oublier l’être brisé dans les étoiles, là où les rêves d’enfant deviennent les constellations que même les idiots aiment, et l’on chavire pour la douceur des astres, amis des insomnies, lorsque l’on anesthésie la peine à coup d’espoir. Minuscule face à l‘univers, guère étouffée par l’immensité, lorsque je deviens l’insignifiant, et pour l’être brillant, celui qui vit à mes côtés, et ses opales qui me détaillent, goûtent à l’addiction de l’illusion, je deviens perséides, pluie des étoiles qui se mélangent à la saveur de l’amour illusoire, joli rêve auquel il goûte, pomme dans laquelle il croque sans hésitation, et tandis que le serpent s’enroule autour de son épiderme, je suis le diablotin de son éternel espoir. Et le rictus des merveilles sur les lèvres, le sourire que l’on porte comme masque, et quand derrière la peine est destructrice. Et les épaules qui se haussent, réponse à la rhétorique, ne guère savoir qui être lorsque l’on incarne la figure du diable, mais que l’enfant innocent ne veut guère entendre les paroles à l’effet d’une bombe. Alors on admire les fleurs des astres, pivoines qui brillent dans les ténèbres, et les opales qui le détaillent lui, bel amant des nuits secrètes. “ et toi, qui es-tu, jun ho ? ” dans tes mystères, dans tes secrets les plus enfouis, où quand les interdits ne franchissent guère les limites. Le corps qui se rapprochent, l’effluve de l’automne qui désire enivrer, et peut-être s’oublier sur le toit des astres.      
@made by ice and fire.


chaotic
prétendre être l'ange et devenir les songes de mes démons
it's okay ? (( sojun )) 17734907084f163b57658dae9b46bc62e58f37e7
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : uc.
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : jun
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, entiché de l'étoile sauvage
Je viens de : boston, usa. les origines d'un ailleurs (south korea) pourtant ancrées sur le visage.
Dans la vie, je suis : professeur de langues pour les nouveaux arrivants et pour les étudiants qui cherchent à mieux s'intégrer
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : kim soo hyun

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : spf
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 23/08/2020
, d'où les : 1218
messages, dont : 3
rps. Merci aux doigts de fée de : everdosis (avatar) + ajumma (icon)
. Pour finir, je joue également : yujin + nara.

WARNING // concernant jun ho gyeon rp hot (soft)

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, viol, inceste, cruauté animale, gore

LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 4:30
it's okay ?

c h a o s. délice des merveilles illusoires, des remous dans le ciel, la danse vibrante des étoiles. le sourire (( evil )) lui échappe, jun ho. il voit au-delà, sans en saisir les subtilités horreurs que la façade recèle. le sourire flottant sur le visage angélique, une ombre de mystère dont il se délecte sous l'immensité et les promesses rêvées. l'innocence d'un grand enfant, celui qui admire le mal et s'y enfonce, crier à l'aide lorsqu'il est trop tard, que les sables mouvants se referment sur la gorge comprimée, la supplication s'étouffe dans un énième souffle. il regarde, admire, l'ange se balancer sous les vagues du vent, a envie d'en saisir l'amour et de s'abreuver de cette violente beauté. les constellations pour seuls témoins de ces espoirs étouffés, de ces fantasmes qu'il peine à contenir, celui d'un amour bien plus grand que les astres, bien plus lumineux que le soleil. les corps allongés sous la nuit qu'il espère é t e r n e l l e, la proximité de l'ange et du démon, le flirt dangereux entre deux parfaites contradiction, délicieuse séduction. à la manière du yin et du yan, le blanc et le noir s'agencent, s'épousent d'une courbe parfaite, mariage des contraires; ce qui se repousse finit toujours par retrouver son chemin dans les bras de l'autre...

pourquoi tant de mystère? il n'y a que nous.. coupés du monde. les étoiles, témoins d'une passion naissante, de ce brasier qu'ils allument, sans même se rendre compte. les entrailles torturées, remuées par les balbutiements de ce quelque chose qui leur échappe. il est le soleil, elle est la lune. mais, lorsque la nuit croise le chemin du jour, à la naissance de l'aube, l'espoir renaît, illumine les coeurs les plus sombres, les âmes les plus détruites. la main qui se perd entre les deux corps, le parfum enivre, les effluves hypnotisent, chatouillent les narines. tomber sur le charme de l'étoile la plus sauvage, ici, maintenant. l'extrémité des doigts qui frôle la peau froide, le contact embrase, dévore, ravage. le coeur supplie, implore son jumeau de s'ouvrir à lui, rien qu'un peu. dans la nuit si sombre, tu es la seule source d'une lumière inépuisable.. éclaire-moi de ton sourire, so eun..
@made by ice and fire.
it's okay ? (( sojun )) 8fe8ed940cc4263148ec32ed9c7a6ec5
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : harvard, sur le campus
et j'y ai posé mes valises depuis : le caprice du papa
. Tu peux m'appeler : eun
, j'ai : 20
ans, et si t'es curieux, je suis : une je m'en foutiste des foutaises de l'amour
Je viens de : busan
Dans la vie, je suis : le trublion
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : baby joy

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 06/08/2020
, d'où les : 2504
messages, dont : 13
rps. Merci aux doigts de fée de : me (avatar) ; astra (signature) ; killing boys (profil)
. Pour finir, je joue également : noah » jo hee » hana

it's okay ? (( sojun )) 1b7d197f55df79cda9aaa6a7f94c2cbe0c0cb169 it's okay ? (( sojun )) Cb495bc8826312f02389afd44e901228e004de0b it's okay ? (( sojun )) 0be5b6367305e910048e3ef6616c240f154ae6e8
“ so eun kwang ”
✧ ✦ ✧

so eun, l’enfant tricheuse, la coupable des péchés de ses camarades. la gamine au sourire hypocrite, incapable de cerner l'être humain. persuadé d'être l'ange lorsqu'elle n'est d'autre que le petit démon joueur. en veut par vengeance, déchue sur le sol américain, patrie arrachée, origines lointaines, la gamine rebelle qui en veut à papa. vit dans la nuit, s'endort dans les bras de l'aube, le génie des calculs, l'informatique comme âme-sœur. so eun joueuse, la fille pleine de malice, l'égoïste qui n'a aimé qu'elle. l'amour qui la rend nauséeuse, l'amitié qu'elle chérit, l'amie qui supporte, et pourtant celle qui se ronge dans la solitude, lorsque les ténèbres s'endorment.


it's okay ? (( sojun )) Original it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p4if8534Jx1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) C132fa455260adce85455a3566dd294c

so eun, l’enfant des astres, celle pour qui les étoiles qui s'alignent n'ont guère plus de secrets. fière petite fille, doigts habiles sur les touches du clavier. l'astro girl, celle qui domine l'espace, alors qu'elle n'est rien d'autre qu'une vulgaire poussière face aux géants de l'univers. frêle, l'enfant, toujours pleine d'ecchymoses, jamais rassasiée par la douceur, l'havre de paix dans la console, dans la gloire du jeu coréen. mère d'un chat noir, san, amour de sa vie, compagnon quand les nuits s'allongent. cerveau brillant, la gamine de vingt ans fourbe, boit un peu trop des fois, la mémoire qui s'éteint. celle qu'on trouve bizarre, parce qu'elle choque et bouscule, parce que les émotions lui échappent, parce que les pleurs l'ennuient, parce qu'elle rit jaune, peut-être trop sincère. et parfois on l'oublie, la paria en fond de salle.


it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mmoOX0e1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mn6DCDF1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mmqYZ8j1u28zvt_540

*☆ — l'astre // et c'est quand l'espace le fascine qu'elle s'abandonne enfin à la nuit

it's okay ? (( sojun )) Original it's okay ? (( sojun )) Tumblr_inline_p40mjywRMW1u28zvt_540 it's okay ? (( sojun )) Original

*☆ — lucian // mentor + nara // noona + aster // unbearable friend + jericho // unconditional love + lara-jean // future friend + sungjae // strange relationship + jun ho // oh love

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( jun ho )) » (( sungjae )) » (( lucian ))

warning ; so eun // avortement, dépression, overdose
trigger // refuse de jouer : pédophilie, maltraitance infantile & animale, harcèlement, racisme, lgbtphobie, viol


LIEN DU POST
Mer 16 Sep - 19:06
it's okay ?

Et les mystères du crépuscule, à ceux qui éteignent l’espoir d’un miracle, cette lumière miraculeuse des astres, à ceux qui murmurent les secrets. L’interdiction que l’on franchit, les limites dans le ciel étoilé, aux spectateurs du théâtre de la nuit, jolie comédie faite de proses et de poésie. Miséricorde que l’on accorde aux divinités, et derrière, le jeu de défi que l’on tente, à enfreindre ce qui nous est infranchissables, et pourtant l’on inculque aux chastes les folies du démon. Et nous, acteurs de nos vies qui se mêlent et s’emmêlent, lorsque l’ange tombe aux genoux du diable. Observer l’enfant étourdi, l’innocence comme toile, admirer la douceur lorsque l’on s’interdit l’once de tendresse, peut-être l’échappatoire qui, de manière si étrange, m’échappe. Et l’on se tourne autour, à s’en cramer le squelette, comme les étoiles virevoltent dans le ciel, à s’en éteindre, à s’en allumer les méninges, à s’en admirer dans l’ombre, le crépuscule qui m’accorde le droit de voir autrement les démons. En quelques pas seulement, je peux me perdre au loin, à ne guère oser regarder la lune droit dans les yeux. Ô mes démons, taisez-vous, à vous guider en dehors de ma tête, à voir le garçon des poésies croire en l’espoir, à celui qui brûle dans mon être, et pourtant les bouffons rieurs qui se moquent ce qui semble naître. Quelle guerre dévastatrice, et ses opales dans lesquelles je me noie, mes paupières brillent de mille feux. “ nous, quel grand mot, il n’y a pas que nous, lève la tête, nous ne sommes pas seuls. ” les astres murmurent, comme ils sont curieux. Grands observateurs, quand je me résume à être leur curiosité, lorsqu’ils sont miens, à contrôler la vie autrement. Et l’épiderme qui s’embrase, quand le contrôle de l’addiction n’est guère plus mienne, les opales qui dévorent les lèvres, à observer la manière dont les mots qui délaissent leurs poèmes. Quel petit incendie suis-je, quand son prénom est délicieux sur les pulpeuses, et les mots qui font écho dans le crâne, contre les tempes, à s’en dégoûter, et je m’y prélasse, quand il semble faire taire la tragédie de la mélancolie. “ qu’attends-tu pour m’embrasser ? tu en meurs d’envie, ton corps te trahit, observe comme il désire être contre le mien, regarde comme tu veux enfin posséder ce dont tu rêves tant. ” et l’enfant de la lune qui observe, les opales sûrement trop observatrices, à comprendre les corps qui ressentent, à ne guère comprendre pourtant les émotions du cœur.      
@made by ice and fire.


chaotic
prétendre être l'ange et devenir les songes de mes démons
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: