-46%
Le deal à ne pas rater :
Pull de Noël Batman DC Comics
19.99 € 36.99 €
Voir le deal

★ ─ Sail the ocean with my best friend.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. BzrkJlu6_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Along Charles River, dans le quartier de Fenway à Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : mon départ d'Angleterre
. Tu peux m'appeler : par mon prénom, Gresham, mais surtout professeur Ewart par mes étudiants
, j'ai : 36
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. On me qualifie généralement d'homme froid ne possédant aucun cœur.
Je viens de : Londres. Je suis un anglais pur souche, my dear !
Dans la vie, je suis : professeur, plus précisement de psycholigie, et cela, à l'université de Harvard
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Giulio Berruti(ful).

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : BROWN-EYED ANGEL
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 04/04/2020
, d'où les : 3324
messages, dont : 89
rps. Merci aux doigts de fée de : endlesslove (a), CRIMSON DAY (s), Gabriel's Inferno (texte s) et Mickey Ainsworth
. Pour finir, je joue également : La femme de marques (GBM) et l'avocat déluré (GEY).
★ ─ Sail the ocean with my best friend. QdmcpAxT_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 8ZBUGn3o_o
27 septembre 1984 + Je vois le jour, bien malheureusement. 24 décembre 1986 + Naissance d'Isolde, mon ange, ma petite sœur chérie. 1991 + Je suis violenté pour la première fois par mon géniteur. de 1991 à 1993 + L'enfer sur Terre : je me trouve rouer de coups. 28 septembre 1993 + Décès d'Isolde (accident domestique), décès du géniteur (par ma mère), décès de cette dernière (suicide). 29 septembre 1993 + Ma rencontre avec Helen, un ange envoyé sur ma route afin que je change de vie. début 1994 + Emménagement avec adoption au manoir d'Helen et Edmund Egerton, j'y rencontre ma nouvelle petite sœur : Katherine. 2001 + Exclusion totale et définitive du lycée catholique où je poursuivais ma dernière année d'études, quelques jours plus tard, j'ai essayé de mettre fin à mon existence. Edmund m'a aidé, il m'a tendu sa main et je l'ai attrapé. Seul mon père adoptif a eu vent à l'époque que j'avais intenté à mes jours, puisqu'il m'a sauvé in extrémis. 2006 + Nous apprenons qu'Edmund est souffrant, qu'il est atteint d'un cancer incurable. Je lui fais la promesse de prendre soin d'Helen et Katherine, les deux femmes de nos vies. Quelques mois plus tard, il décède. 2007 + Après les funérailles d'Edmund, je prends à part ma petite sœur et ma mère adoptive afin de leur faire part de ce que j'ai vécu, pour leur signifier qu'Edmund, mon défunt et seul père m'a sauvé. Je leur fais la promesse de ne jamais plus faire de tentative de suicide, puis je leur fais également la promesse de me tourner vers elles si un jour, je venais à me sentir mal à nouveau, à avoir des idées noires. 2012 + J'obtiens mon doctorat de psychologie, afin de pouvoir enseigner celle-ci à l'université. 2015 + Helen me parle de déménager aux États-Unis afin que je puisse réaliser mon rêve : enseigner à Harvard. Avec Katherine, elles vont me suivre et ont déjà postulé à Boston, ceci dans mon dos et je les remercie. 2016 + Il s'agit de ma première année d'enseignement à l'université d'Harvard en tant que professeur de psychologie. J'ai été accepté dans le corps professoral et je vis enfin mon rêve absolu. 2017 à 2020 + J'y suis toujours enseignant en psychologie et je réside à Fenway, dans un logement des plus coûteux donnant sur Fenway Stadium. Je prends des nouvelles d'Helen et Katherine tous les jours par téléphone et nous nous voyons le week-end afin d'échanger sur notre semaine.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. Nx9ZjQpx_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. T6BSuqSs_o
F A M I L Y | EDMUND EGERTON (PÈRE ADOPTIF DÉCÉDÉ - PNJ) + Il m'a tendu la main au bon moment et m'a sauvé de l'enfer - son décès me bouleverse toujours malgré les années passées et la plaie ne se referme pas, la douleur ne se dissipe pas. Helen Egerton (MÈRE ADOPTIVE - PNJ) + elle m'a sauvé et jamais je ne la remercierais assez pour cela. KATHERINE EGERTON (PETITE SŒUR ADOPTIVE - SCÉNARIO) + Petite sœur adoptive : je l'aime plus que de raison, bien qu'elle sache mieux que personne me mettre hors de moi.
BROWNIE (CHIOT FEMELLE HUSKY - PNJ) +[/b] Le petit amour de mon existence. Il s'agit d'un husky que j'ai rencontré à la SPA. Dès que je l'ai vu, je me suis épris de cette adorable boule de poils, et cela, s'est avéré réciproque. Douce, aimante, câline, elle me donne énormément d'amour et surtout elle m'apaise. Tout le temps que je passe à mon domicile lui est consacré, nous ne nous quittons jamais.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. KVESbjq3_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. RFj6tiEU_o
P R E S E N T | Personne.
P A S T | TAYLOR-VEENA FOSTER ; Je suis tombé amoureux d'elle dès que j'ai croisé son regard. Le fait est que ce n'était pas réciproque et que notre rencontre a mal débuté ainsi que terminer. Nous sommes des meilleurs amis aujourd'hui, je peux me confier à elle, sans toutefois lui souffler les sentiments que je ressens à son égard. Elle fait battre mon cœur pour une autre raison que celle de me tenir en vie : puisque je suis follement amoureux de cette dernière, mais notre amour est tout bonnement impossible. Elle est un ange, je suis voué aux enfers, nous ne pouvons par conséquent être ensemble.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. M3Pmtood_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 4uBih5zv_o
B E S T | JAMES WINSLOW + Il est mon meilleur-ami, nous sommes tous deux brisés - James est comme un frère pour moi. A. SNOW BURNS + Snow est comme un petit frère pour moi. Je l'adore et surtout, je le remets souvent à sa place. On s'amuse à se dire que notre relation est une sorte de "bromance" et j'admets que cela me fait bien rire.
B U D D I E S _ & _ O T H E R S | ANDREW T. SPECTOR + Il s'agit d'un ami de longue date puisque nous avons fait connaissance à Londres, étant voisins - nous nous sommes liés d'amitié pour nous perdre de vue à mon départ et nous retrouver à Harvard - je lui porte une oreille attentive, j'essaye de l'aider comme je peux, puis surtout : nous sommes à nouveau amis, comme lorsque nous résidions en Angleterre. SLOANE JENKINS + Nous nous connaissons de Londres, c'est là-bas que nous sommes nés et c'est aussi dans cette ville que nous nous sommes liés d'amitié - aujourd'hui nous sommes des amis proches - je m'inquiète énormément pour elle. ELLA MARRIOTT-W. + Ella et moi, nous connaissons de Londres. Sa famille et la mienne étaient amies, nous avons fait brièvement connaissance avant que je ne quitte ma ville de naissance pour Boston. Nous venons de nous retrouver à Harvard et ce que je ne sais pas, est que j'ai été son premier "crush" comme disent les jeunes de nos jours. LEANDRA T. CARREIRAO + Nous n'étions que de simples connaissances mais je portais beaucoup d'espoir à son propos - elle désirait créer sa fondation/association et je souhaitais participer - elle était en quelque sorte ma rédemption. Aujourd'hui, nous sommes des amis proches et je tiens énormément à elle. Mon affection à son égard ne fait que grandir. IZZY BULGER + Entre nous, cela a mal débuté. Je me suis montré exécrable et miss Bulger ne l'a pas oublié. Le fait est que nous nous sommes revus au Nephilim et Izzy s'est rendue compte que j'étais "sa poule aux œufs d'or". Après conversation, notre relation s'est améliorée et à présent tout va mieux. MICKEY AINSWORTH + Ce fut mon barman préféré au Neplilim, j'étais par ailleurs très généreux en pourboires à son égard. PRIMROSE BARLOW + Je suis admirateur de l'auteure et je désire apprendre à connaître la femme.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. SZucI81Q_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. S44Rjdq2_o
C O M P L I C A T E D | ALLIE SANDERSON + Elle est ma protégée et cela depuis qu'un crétin fini s'en est pris à elle au Starbucks - je l'ai prise sous mon aile et tous ceux qui se monteront désagréable à son égard auront affaire à moi. BILLIE O'MALLEY + Miss O'Malley est une énigme. Elle est singulière, particulière ainsi que mystérieuse. Je ne sais trop quoi penser de cette étudiante de Harvard, que je rencontre de temps à autre dans les couloirs. Je m'interroge beaucoup à son propos, pour ne pas dire que je ne cesse de me questionner à son sujet. IRIS DE DANEMARK + Cette jeune femme est une étudiante de Harvard, mais nous nous connaissons d'ailleurs, de Londres - ce fut une soirée intense, une seule et unique soirée que je n'ai pas oublié - aujourd'hui notre relation s'avère complexe. FRANCESCA DE M-BORBÓN + Cette jeune femme me trouble, ce qui me désespère lorsque j'y songe - je ne souhaite que la protéger de tout ce qui l'effraie.
E N E M I E S | MARIA L. SPECTOR + Il s'agit d'une étudiante de Harvard et j'adore la haïr, m'en prendre à elle afin de lui clouer le bec - elle rend le change et nos confrontations sont des instants que j'attends avec impatience.

W A R N I N G ➛ G R E S H AM
Violence + abus + accès de colère + suicide + mort.

T R I G G E R ➛ R E F U S E _ D E _ J O U E R
Pédophilie + zoophilie + cruauté animale + inceste + viol.

É C H A N G E S ➛ M E E T S S E N G E R
Ella + James et Andrew + Leandra + Taylor + James + James et Snow + miss Porter + Elsa + Aurora + Billie

T O P I C S ➛ E N _ C O U R S
Sloane + Taylor FB + Taylor + James with Brownie + James + Billie + Snow + Leandra + Leandra (activité) + Joséphine + TG - All f♡r one fondation + Elsa + Haiwee

Code:
#208718


LIEN DU POST
Dim 23 Aoû - 4:20

★ ─ Sail the ocean with
my best friend.
w/ @A. Snow Burns
Il est relativement tard, à mon sens, bien que l’on soit un samedi matin. Me réveillant avec peine, je me rends compte que mon adorable boule de poils dort paisiblement à mes côtés, tout contre moi, alors que je m’essaye à la faire dormir hors du lit. Le fait est qu’il semble qu’elle soit rusée, ma Brownie, puisqu’elle attend que je tombe dans un sommeil profond pour me rejoindre sur ce dernier et se lover tout contre moi. « Comment pourrais-je t’en vouloir ? » Je souffle en la regardant avec tendresse, tandis qu’elle dort encore, mon adorable petite husky. « Je resterais bien ici à te cajoler, tu sais ? » Je continue, dans un large sourire, pour me mouvoir dans mon lit et ainsi pouvoir lui donner plusieurs baisers. « Tu es mon petit amour toi, tu es mon bébé. » Je continue, la réveillant, mais cela ne me dérange pas, bien au contraire ! J’adore quand elle se réveille, mon adorable Brownie, puisqu’elle me fait toujours la fête. « Alors Brown-Brown, on n'écoute pas papa ? » Je la questionne, pour me mettre à rire tandis qu’elle m’offre de nombreux coups de langue sur le visage. « Arrête ! » Je prononce, toujours en riant, tandis que je la tiens et que je l’approche de moi, pour lui donner de nombreux autres baisers. « Qu’est-ce que je t’aime, ma boule de poils. » Je conclus, pour la relâcher sur le lit et me redresser. « Aller ! Petit déjeuner pour toi et ton papa. » Je prononce, tapant dans mes mains une fois debout, afin que ma Brownie me suive pour rejoindre la cuisine. « Je m’occupe d’abord de toi, mon bébé. » Je dis, ravi, m’occupant de ses deux gamelles. « Bon appétit ma Brownie. Papa revient. » Je prononce en lui offrant des caresses, pour rejoindre la salle de bain adjacente à ma chambre et ainsi me doucher, me préparer, pour ma virée avec Snow, l’un de mes deux meilleurs-amis. Évidemment, je vais devoir délaisser mon bébé, mais je ne peux me couper de mon entourage bien maigre pour uniquement me consacrer à mon adorable boule de poils, bien qu’elle me fasse craquer en un regard. Me douchant, m’occupant de ma barbe de quelques jours, je termine par percevoir un son derrière la porte. Fronçant les sourcils, j’ouvre cette dernière et immédiatement, je m’empare de mon bébé qui m’attendait derrière celle-ci. « Je te manquais déjà, hum ? » Je lui demande, pour la porter tout contre moi, lui offrant ainsi une douce étreinte, tout en caressant sa tête. « Papa ne peut pas tout le temps rester avec toi, même s’il le voudrait. Tu as tout mangé, j’espère ? » Je l’interroge en me rendant dans la cuisine, pour constater que ma petite Brownie n’a pas avalé grand chose. « Aller, je te dépose et tu déjeunes en même temps que moi. » Je lui ordonne gentiment, la guettant du coin de l’œil tout en faisant couler mon café. « Papa sort faire une virée en bateau. Par conséquent, Elizabeth va s’occuper de toi, en attendant que je rentre. Mais ne t’en fais pas, ce soir, je suis tout à toi. » Je lui dis, pour me préparer deux toasts et déguster mon café noir, sans sucre. Une fois le tout consommer, je retourne auprès de mon bébé, que j’ai surveillé avec adoration, afin d’analyser ses gamelles. « Tu manges mieux quand je suis là, hum ? » Je demande à mon bébé husky, lui offrant évidemment de tendres caresses. « Tu seras sage avec Elizabeth, d’accord ? C’est une femme âgée qui n’a pas l’habitude de s’occuper de chiots. » Je préviens ma Brown-Brown, dans un large sourire, pour la prendre une nouvelle fois dans mes bras et la dorloter. « Monsieur Ewart ? » J’entends et immédiatement, je me rends dans le vestibule. « Bonjour. » Je regarde derrière elle, afin d’être certain que la porte est claquée, puisque je crains toujours que mon bébé veuille sortir et analyser l’extérieur, l’ayant depuis peu. « Je suis venue m’occuper de cette petite merveille. » Elle commence, pour reprendre : « De l’appartement également, bien sûr. » Il faut croire qu’elle fait craquer tout le monde, ma Brownie. « Évidemment. » Je prononce, dans un sourire taquin, tandis qu’elle caresse ma boule de poils. « Vous pouvez y aller, monsieur. Elle est en sécurité avec moi. » Elizabeth se veut rassurante et au vu de son amour pour ma petite chienne, je ne peux que la croire. « Je sais. » Je souffle dans un soupir, en pressant avec davantage de tendresse ma Brownie tout contre ma poitrine. « Elle vous manque déjà, n’est-ce pas ? » Mon employée prononce alors que j’acquiesce dans un mouvement de tête. « Elle m’a eu au premier regard. Je suis fou de mon bébé ! » Je dis, secouant la tête face à la véracité de mes propos, pour lui donner d’autres baisers et la poser sur le sol. « Aller ! La clef de la Jaguar, mon porte-feuille est dans ma poche, mon sac avec mes quelques affaires… J’ai tout. » Je jette un coup d’œil en direction de ma Brownie et Elizabeth me tend ma paire de clefs, celle de l’appartement. « Au cas où on ne sait jamais. » Elle me souffle, dans un clin d’œil, puis, affichant une petite moue, je m’exclame : « À tout à l’heure, Brownie. Papa t’aime. » À cet instant, je me dis que je voudrais la prendre avec moi, mais elle est trop petite encore et je ne devrais la quitter des yeux. « Merci, Elizabeth, de vous occuper d’elle. » Je prononce, pour finalement filer, jetant un dernier coup d’œil à mon bébé.

« Snow, je rejoins le port. Je sors de l’immeuble. » Je dis, alors que je l’ai appelé dans l’ascenseur. « Je monte dans la Jaguar sous peu, je suis là dans moins de temps qu’il n’en faut. » Raccrochant, je suis bien heureux de pouvoir passer du temps avec l’un de mes meilleurs amis, d’autant que je suis en vacances, ce qui fait que je suis bien moins stressé que de coutume, ce qui est relativement rare, j’en conviens. Puis mon adorable bébé husky m’apaise, sans nul doute parce qu’il m’offre de l’amour comme nul autre, comme personne, en réalité. Poussant un soupir en y songeant, j’offre un signe de tête au portier de l’immeuble pour rejoindre ma Jaguar et m’y installer. Déposant le sac côté passager, verrouillant la ceinture de sécurité, je mets le contact et pars en direction du port, le "Clair de Lune" de Debussy, résonnant dans l’habitacle de mon véhicule. Le laissant tourner en boucle durant toute la durée du trajet, je trouve un endroit afin de me garer et prends mes affaires, pour emprunter le ponton et longer les bateaux étant présents. « Je devrais peut-être songer à m’en offrir un. » Je murmure pour moi-même, m’emparant de mes lunettes de soleil afin de les placer sur mon nez. « Ce serait pas mal. » Je continue, détaillant quelques-uns de ceux amarrés lorsque je me rappelle que je rejoins Snow. Alors je me mets à la quête de son bateau, de son Gran Turismo 46, qui se nomme, me semble-t-il : « true love ». Tandis que je l’aperçois enfin, j’interpelle mon ami, se trouvant d’ores et déjà dessus : « HÉ ! SNOW ! » Je ne me prive pas de scander, afin qu’il m’entende. « Je suis là, mon ami ! » Je termine, pour grimper sur ce dernier afin de le rejoindre. « Comment vas-tu ? » Je l’interroge, dans un large sourire. « Je suis content de te voir. » Je prononce, puisque nous nous sommes peu voir pas vu des vacances avant cet instant, étant donné que je suis parti en Europe, afin de réaliser mon pèlerinage, et cela, en famille comme toujours.

credits img/gif: siberials & kira1994
code by lumos s.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. Ru8NbHJ


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, ma chérie
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, libre comme l'air.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un petit con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1160
messages, dont : 149
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 0X2A8366-750x350

★ ─ Sail the ocean with my best friend. 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Ella * BFF
Gabriella *
Calliopée *
Sloane *
Iris *
Edel *
Orphea *
Wesley *
Bianca *
Sloane *
Margot *

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (nom du personnage)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

-ELLA - 6 AOUT
-WESLEY - 09 AOUT
-FRANKIE - AOUT
-MARGOT - AOUT
-MARIA - AOUT
-ORPHEA - AOUT

-[url=RP]XX[/url]

------------------------------------


Terminés/archivés :

-ARIA




LIEN DU POST
Dim 30 Aoû - 12:46




SAIL THE OCEAN WITH MY BEST FRIEND





Je suis affalée sur l'une des banquettes de mon bateau, regarde sans y penser l'océan, et j'attends. La patience, ça n'a jamais été mon fort, je ne vais pas mentir, je suis un homme qui vit à cent à l'heure, alors rester sans rien faire, c'est quelque chose que je ne supporte pas. Du coup, lorsque mon téléphone sonne, je décroche à la seconde même, saluant Gresham d'un « Ouais ?! » pas extrêmement poli, mais je ne vois pas réellement l'intérêt avec l'un de mes meilleurs amis. « Snow, je rejoins le port. Je sors de l’immeuble. » Et bien ce n'est pas trop tôt ! « Enfin ! » bon d'accord, je me la joue drama queen, et ce n'est pas très masculin, sauf que j'aime bien. C'est plus fort que moi. Je suis comme ça. J'en fais des caisses pour tout et n'importe quoi. « Je monte dans la Jaguar sous peu, je suis là dans moins de temps qu’il n’en faut. » Je suis le seul à penser qu'une jaguar c'est un peu pompeux ? Non parce que ce n'est pas la peine de le préciser, il aurait pu seulement dire voiture, bon sang. Et qu'on se le dise, je ne suis pas jaloux, non, non, pas réellement. « D'accord. » Puis jaloux de quoi ? Je viens de claquer les économies d'une vie dans un bateau. Il raccroche, et je ne pose pas tout de suite mon cellulaire sur la table, non, j'en profite pour regarder, les photos des filles qui traînent sur Meetssachusset, hésitant à aller suivre le profil de Mila. Comme un idiot, n'est-ce pas ?

Les minutes s'amoncellent, et je flâne toujours, papillonne avant d'entendre une voix gueuler : « HÉ ! SNOW ! » Au moins, je ne peux pas douter que c'est moi que l'on vient d'appeler. Je me retourne directement, un sourire aux lèvres en me dirigeant sur le bord du bateau. « Je suis là, mon ami ! » Et le voilà qu'il se dirige sur mon bâtiment. Il monte dessus, et j'en reste un peu stupide. « Comment vas-tu ? » Et il ne voit pas qu'il y a un truc qui cloche. « Je suis content de te voir. » Oui, oui, moi aussi, sauf que … « Hey ! » que je balance un brin outré. Et grognon, c'est vrai. « On ne t'a jamais dit qu'il fallait demander la permission au capitaine pour monter sur son bateau ? » Voilà donc la chose qui n'allait pas, heureusement qu'il me connait sinon, sachant comme est Gresham, je me dis qu'il pourrait se vexer. Alors d'un signe de l'index, je lui indique qu'il faut qu'il rebrousse chemin, et qu'il fallait les choses correctement cette fois.

« Puis ! » ouais, j'ai encore quelque chose à rajouter, j'ai toujours un truc à ajouter. « Il y a un détail que je n'ai pas encore réglé. » Oui, parce que j'ai bouffé ma première bouteille pour une jolie fille, alors vu qu'aujourd'hui on compte partir en mer, autant ne pas tenter le diable avec une malchance titillée. Alors je me dépêche, pour récupérer dans le mini frigidaire... « Un détail qui va nous forcer à descendre dans tous les cas. » Un bouteille de champagne dédiée au baptême de mon engin. Et je rejoins Gresham, tout sourire, la secouant un peu face à lui. En riant comme un abruti. « Faut baptisé la bête. » Et ça me semble logique de le faire avec l'un de mes compères.



 

☾ anesidora


This moment
we own it
I am whatever I am,
Only God can judge me
★ ─ Sail the ocean with my best friend. BzrkJlu6_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Along Charles River, dans le quartier de Fenway à Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : mon départ d'Angleterre
. Tu peux m'appeler : par mon prénom, Gresham, mais surtout professeur Ewart par mes étudiants
, j'ai : 36
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. On me qualifie généralement d'homme froid ne possédant aucun cœur.
Je viens de : Londres. Je suis un anglais pur souche, my dear !
Dans la vie, je suis : professeur, plus précisement de psycholigie, et cela, à l'université de Harvard
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Giulio Berruti(ful).

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : BROWN-EYED ANGEL
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 04/04/2020
, d'où les : 3324
messages, dont : 89
rps. Merci aux doigts de fée de : endlesslove (a), CRIMSON DAY (s), Gabriel's Inferno (texte s) et Mickey Ainsworth
. Pour finir, je joue également : La femme de marques (GBM) et l'avocat déluré (GEY).
★ ─ Sail the ocean with my best friend. QdmcpAxT_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 8ZBUGn3o_o
27 septembre 1984 + Je vois le jour, bien malheureusement. 24 décembre 1986 + Naissance d'Isolde, mon ange, ma petite sœur chérie. 1991 + Je suis violenté pour la première fois par mon géniteur. de 1991 à 1993 + L'enfer sur Terre : je me trouve rouer de coups. 28 septembre 1993 + Décès d'Isolde (accident domestique), décès du géniteur (par ma mère), décès de cette dernière (suicide). 29 septembre 1993 + Ma rencontre avec Helen, un ange envoyé sur ma route afin que je change de vie. début 1994 + Emménagement avec adoption au manoir d'Helen et Edmund Egerton, j'y rencontre ma nouvelle petite sœur : Katherine. 2001 + Exclusion totale et définitive du lycée catholique où je poursuivais ma dernière année d'études, quelques jours plus tard, j'ai essayé de mettre fin à mon existence. Edmund m'a aidé, il m'a tendu sa main et je l'ai attrapé. Seul mon père adoptif a eu vent à l'époque que j'avais intenté à mes jours, puisqu'il m'a sauvé in extrémis. 2006 + Nous apprenons qu'Edmund est souffrant, qu'il est atteint d'un cancer incurable. Je lui fais la promesse de prendre soin d'Helen et Katherine, les deux femmes de nos vies. Quelques mois plus tard, il décède. 2007 + Après les funérailles d'Edmund, je prends à part ma petite sœur et ma mère adoptive afin de leur faire part de ce que j'ai vécu, pour leur signifier qu'Edmund, mon défunt et seul père m'a sauvé. Je leur fais la promesse de ne jamais plus faire de tentative de suicide, puis je leur fais également la promesse de me tourner vers elles si un jour, je venais à me sentir mal à nouveau, à avoir des idées noires. 2012 + J'obtiens mon doctorat de psychologie, afin de pouvoir enseigner celle-ci à l'université. 2015 + Helen me parle de déménager aux États-Unis afin que je puisse réaliser mon rêve : enseigner à Harvard. Avec Katherine, elles vont me suivre et ont déjà postulé à Boston, ceci dans mon dos et je les remercie. 2016 + Il s'agit de ma première année d'enseignement à l'université d'Harvard en tant que professeur de psychologie. J'ai été accepté dans le corps professoral et je vis enfin mon rêve absolu. 2017 à 2020 + J'y suis toujours enseignant en psychologie et je réside à Fenway, dans un logement des plus coûteux donnant sur Fenway Stadium. Je prends des nouvelles d'Helen et Katherine tous les jours par téléphone et nous nous voyons le week-end afin d'échanger sur notre semaine.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. Nx9ZjQpx_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. T6BSuqSs_o
F A M I L Y | EDMUND EGERTON (PÈRE ADOPTIF DÉCÉDÉ - PNJ) + Il m'a tendu la main au bon moment et m'a sauvé de l'enfer - son décès me bouleverse toujours malgré les années passées et la plaie ne se referme pas, la douleur ne se dissipe pas. Helen Egerton (MÈRE ADOPTIVE - PNJ) + elle m'a sauvé et jamais je ne la remercierais assez pour cela. KATHERINE EGERTON (PETITE SŒUR ADOPTIVE - SCÉNARIO) + Petite sœur adoptive : je l'aime plus que de raison, bien qu'elle sache mieux que personne me mettre hors de moi.
BROWNIE (CHIOT FEMELLE HUSKY - PNJ) +[/b] Le petit amour de mon existence. Il s'agit d'un husky que j'ai rencontré à la SPA. Dès que je l'ai vu, je me suis épris de cette adorable boule de poils, et cela, s'est avéré réciproque. Douce, aimante, câline, elle me donne énormément d'amour et surtout elle m'apaise. Tout le temps que je passe à mon domicile lui est consacré, nous ne nous quittons jamais.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. KVESbjq3_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. RFj6tiEU_o
P R E S E N T | Personne.
P A S T | TAYLOR-VEENA FOSTER ; Je suis tombé amoureux d'elle dès que j'ai croisé son regard. Le fait est que ce n'était pas réciproque et que notre rencontre a mal débuté ainsi que terminer. Nous sommes des meilleurs amis aujourd'hui, je peux me confier à elle, sans toutefois lui souffler les sentiments que je ressens à son égard. Elle fait battre mon cœur pour une autre raison que celle de me tenir en vie : puisque je suis follement amoureux de cette dernière, mais notre amour est tout bonnement impossible. Elle est un ange, je suis voué aux enfers, nous ne pouvons par conséquent être ensemble.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. M3Pmtood_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 4uBih5zv_o
B E S T | JAMES WINSLOW + Il est mon meilleur-ami, nous sommes tous deux brisés - James est comme un frère pour moi. A. SNOW BURNS + Snow est comme un petit frère pour moi. Je l'adore et surtout, je le remets souvent à sa place. On s'amuse à se dire que notre relation est une sorte de "bromance" et j'admets que cela me fait bien rire.
B U D D I E S _ & _ O T H E R S | ANDREW T. SPECTOR + Il s'agit d'un ami de longue date puisque nous avons fait connaissance à Londres, étant voisins - nous nous sommes liés d'amitié pour nous perdre de vue à mon départ et nous retrouver à Harvard - je lui porte une oreille attentive, j'essaye de l'aider comme je peux, puis surtout : nous sommes à nouveau amis, comme lorsque nous résidions en Angleterre. SLOANE JENKINS + Nous nous connaissons de Londres, c'est là-bas que nous sommes nés et c'est aussi dans cette ville que nous nous sommes liés d'amitié - aujourd'hui nous sommes des amis proches - je m'inquiète énormément pour elle. ELLA MARRIOTT-W. + Ella et moi, nous connaissons de Londres. Sa famille et la mienne étaient amies, nous avons fait brièvement connaissance avant que je ne quitte ma ville de naissance pour Boston. Nous venons de nous retrouver à Harvard et ce que je ne sais pas, est que j'ai été son premier "crush" comme disent les jeunes de nos jours. LEANDRA T. CARREIRAO + Nous n'étions que de simples connaissances mais je portais beaucoup d'espoir à son propos - elle désirait créer sa fondation/association et je souhaitais participer - elle était en quelque sorte ma rédemption. Aujourd'hui, nous sommes des amis proches et je tiens énormément à elle. Mon affection à son égard ne fait que grandir. IZZY BULGER + Entre nous, cela a mal débuté. Je me suis montré exécrable et miss Bulger ne l'a pas oublié. Le fait est que nous nous sommes revus au Nephilim et Izzy s'est rendue compte que j'étais "sa poule aux œufs d'or". Après conversation, notre relation s'est améliorée et à présent tout va mieux. MICKEY AINSWORTH + Ce fut mon barman préféré au Neplilim, j'étais par ailleurs très généreux en pourboires à son égard. PRIMROSE BARLOW + Je suis admirateur de l'auteure et je désire apprendre à connaître la femme.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. SZucI81Q_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. S44Rjdq2_o
C O M P L I C A T E D | ALLIE SANDERSON + Elle est ma protégée et cela depuis qu'un crétin fini s'en est pris à elle au Starbucks - je l'ai prise sous mon aile et tous ceux qui se monteront désagréable à son égard auront affaire à moi. BILLIE O'MALLEY + Miss O'Malley est une énigme. Elle est singulière, particulière ainsi que mystérieuse. Je ne sais trop quoi penser de cette étudiante de Harvard, que je rencontre de temps à autre dans les couloirs. Je m'interroge beaucoup à son propos, pour ne pas dire que je ne cesse de me questionner à son sujet. IRIS DE DANEMARK + Cette jeune femme est une étudiante de Harvard, mais nous nous connaissons d'ailleurs, de Londres - ce fut une soirée intense, une seule et unique soirée que je n'ai pas oublié - aujourd'hui notre relation s'avère complexe. FRANCESCA DE M-BORBÓN + Cette jeune femme me trouble, ce qui me désespère lorsque j'y songe - je ne souhaite que la protéger de tout ce qui l'effraie.
E N E M I E S | MARIA L. SPECTOR + Il s'agit d'une étudiante de Harvard et j'adore la haïr, m'en prendre à elle afin de lui clouer le bec - elle rend le change et nos confrontations sont des instants que j'attends avec impatience.

W A R N I N G ➛ G R E S H AM
Violence + abus + accès de colère + suicide + mort.

T R I G G E R ➛ R E F U S E _ D E _ J O U E R
Pédophilie + zoophilie + cruauté animale + inceste + viol.

É C H A N G E S ➛ M E E T S S E N G E R
Ella + James et Andrew + Leandra + Taylor + James + James et Snow + miss Porter + Elsa + Aurora + Billie

T O P I C S ➛ E N _ C O U R S
Sloane + Taylor FB + Taylor + James with Brownie + James + Billie + Snow + Leandra + Leandra (activité) + Joséphine + TG - All f♡r one fondation + Elsa + Haiwee

Code:
#208718


LIEN DU POST
Jeu 10 Sep - 2:20

★ ─ Sail the ocean with
my best friend.
w/ @A. Snow Burns
Un rapide appel et je spécifie à mon meilleur ami Snow que j’arrive, puisque je suis en bas de l’immeuble et que je grimpe dans ma Jaguar. Depuis l’adoption de Brownie, je peine à sortir de mon domicile en temps et en heure, étant donné que je suis attaché à mon adorable boule de poils qui me manque déjà. Après tout, ne s’agit-il pas de mon bébé ? De ma boule d’amour ? La réponse est oui. Alors, affichant une petite moue contrite, je me laisse porter par le clair de Lune de DeBussy jusqu’à ce que je parvienne au port, ou plutôt, non loin de ce dernier, afin de me garer. Se faisant aisément, presque les yeux fermés, je suis à la recherche de mon ami Snow et de son bateau, tout en mettant mes lunettes de soleil sur le bout de mon nez. Admirant tous ceux se trouvant amarrer au port, pour me dire que je dois m’en offrir un moi aussi, puisque je sais manœuvrer, m’étant amusé à apprendre à conduire tout un tas de choses, puisque je possède une fortune colossale, je termine par dénicher le « true love » et directement, sourire aux lèvres, je grimpe sur le bateau de mon meilleur pote pour le rejoindre après l’avoir interpellé. « Quoi ? » Je marmonne lorsque je le fixe, me trouvant sur son bateau, face à lui, alors que je l’ai chaleureusement salué. « Au capitaine. T’es sérieux ? » Je l’interroge, croisant les bras tout en le jaugeant, pour porter l’une de mes mains à mon menton et passer mon pouce sur ce dernier. « Tu es réellement sérieux, Snow ? » Je lui demande alors qu’il m’indique qu’il faille que je rebrousse chemin et c’est perplexe que je le regarde un instant, sans piper mot. Ne bougeant pas d’un iota, je le vois disparaître à l’intérieur de sa cabine et je regarde tout autour de nous. La vue qu’il a d’ici est déjà magnifique alors qu’est-ce que ce sera une fois en mer ? C’est la question que je me pose lorsqu’il prononce, je ne sais trop quoi, puisque je n’y prête pas vraiment attention. En vérité, je suis déjà dans « un ailleurs », je m’évade, et cela, sans que nous ayons quitté le port. « Pardon ? » Je prononce dans un murmure lorsque mon regard lapis-lazuli se porte sur la bouteille de champagne et soudain, j’ai un déclic : je comprends. « OK ! Je vois. » Je dis, laissant mon sac sur le « true love » pour descendre et me poster devant ce dernier. Cette fois, je prends le temps de le détailler son Gran Turismo 46 et je le trouve réellement magnifique. Reculant d’un pas lorsque Snow agite la bouteille de champagne en ma direction, je ne peux m’empêcher de laisser un léger rire s’extirper d’entre mes lèvres pour rire à ses propos. « Baptiser la bête ? Je n’étais pas venu pour ce genre de chose, Snow. » Je poste mes mains devant moi et ajoute, l’air sérieux : « Je sais que nous vivons une "bromance" mais de là à baptiser ta bête ou ton engin... » J’indique sa taille pour me mettre à rire, une nouvelle fois et me rapprocher afin d’être à ses côtés. « Donne-moi ça. Tu l’ouvriras, mais il faut l’agiter davantage. Tu me fais confiance ? » Je l’interroge pour m’emparer de la bouteille, la secouer davantage, dans tous les sens, à l’image d’un barman qui prépare un cocktail et qui mélange les alcools qui le composent, pour me mettre à danser et faire un tour sur moi-même et la lui rendre. « Voilà ! Se sera un beau baptême. Secoue-la encore un peu. » Je prononce, dans un fin sourire, pour me dire qu’il faudra que je me trouve très proche afin de retourner la bouteille contenant l’alcool contre mon ami, pour qu’il soit arrosé, tout comme sa « bête » que je préfère nommer son bateau, étant donné que je pense à autre chose lorsqu’il prononce ce terme et qu’il l’a très bien compris. « Aller, putain ! Ouvre-la ! » Je m’exclame, impatient, afin de m’amuser et de faire « l’enfant » ou ce que je crois que c’est de faire l’enfant, puisque je n’ai pas eu la chance de grandir comme tout le monde, hélas.

credits img/gif: siberials & kira1994
code by lumos s.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. Ru8NbHJ


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, ma chérie
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, libre comme l'air.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un petit con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1160
messages, dont : 149
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 0X2A8366-750x350

★ ─ Sail the ocean with my best friend. 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Ella * BFF
Gabriella *
Calliopée *
Sloane *
Iris *
Edel *
Orphea *
Wesley *
Bianca *
Sloane *
Margot *

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (nom du personnage)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

-ELLA - 6 AOUT
-WESLEY - 09 AOUT
-FRANKIE - AOUT
-MARGOT - AOUT
-MARIA - AOUT
-ORPHEA - AOUT

-[url=RP]XX[/url]

------------------------------------


Terminés/archivés :

-ARIA




LIEN DU POST
Mar 22 Sep - 11:38




SAIL THE OCEAN WITH MY BEST FRIEND




Je le jauge, le grand homme, de toute sa hauteur, en plus de cela, et même s'il me dépasse, je ne me démonte pas. Il doit descendre, parce qu'ici et maintenant – et pour toujours et à jamais, c'est beau de rêver – c'est moi qui commande. Je dirige les opérations qui peuvent toucher au True Love, c'est comme ça et pas autrement. Allez, mon grand, on descend. « Quoi ? » Et je ne souris même pas, non, non, j'attends qu'il fasse ce que je viens de lui intimer. Voir clairement ordonné. « Au capitaine. T’es sérieux ? » J'en lève mon index en l'air pour lui montrer que je le suis « On ne peut plus sérieux, d'ailleurs. » c'est bien la formule consacrée, non ? J'ai un bateau, je l'ai acheté, j'en suis le capitaine, à moi ça me semble logique, alors pourquoi pas pour lui ? « Tu es réellement sérieux, Snow ? » Je ne l'ai jamais autant été, monsieur. Et cette fois, malgré le côté grave de mon expression, j'affiche un sourire carnassier pour lui faire comprendre que quoi qu'il puisse prononcer, j'ai gagné.

« Pardon ? » Mais bon dieu, qu'il se détende un peu, je ne vais pas lui proposer de tuer quelqu'un, bien que me connaissant, on ne sait jamais, c'est vrai que selon les circonstances, je pourrai. « OK ! Je vois. » C'est une tradition, et mon bâtiment n'y dérogera pas ! Je compte bien exploser cette bouteille sur sa coque, pour forcer la chance, et qu'elle soit toujours de mon côté.

Alors on se dirige hors du bateau, bouteille à la main. Et je suis bien content de l'entendre rire lorsque je lui dis que l'on va baptiser la bête, bien que je ne compte pas asperger mon... engin. Enfin pas celui qui se trouve entre mes jambes, quoi. Voilà je réagis comme une pucelle aux abois. « Baptiser la bête ? Je n’étais pas venu pour ce genre de chose, Snow. » Ahah. « Je sais que nous vivons une "bromance" mais de là à baptiser ta bête ou ton engin... » Et cette fois il désigne mon « service trois pièces » et me fout presque mal à l'aise. « Donne-moi ça. Tu l’ouvriras, mais il faut l’agiter davantage. Tu me fais confiance ? » L'agiter, ah bon ? Moi, je n'ai jamais entendu que ça se faisait comme ça, mais après tout, je ne suis pas expert. Puis effectivement, je lui fais confiance... enfin, pas vraiment, mais il m'arrache la bouteille des mains, alors je le laisse prendre les commandes, pour l'instant. Il jongle avec et moi, comme un couillon, quelques secondes, j'attends. « Voilà ! Se sera un beau baptême. Secoue-la encore un peu. » Je la récupère et j'avoue que je ne sais pas quoi faire. « Aller, putain ! Ouvre-la ! » Alors soit, j'imagine qu'on va revisiter le principe du baptême de bateau. Qu'est-ce qu'on s'en fout après tout des régles et de ce que les autres font, on a le droit de les refaire les traditions.

Tout de même, malgré mes pensées, je ne peux pas m'empêcher de lui préciser que « Je croyais qu'il fallait éclater la bouteille sur le bateau. » Fin sur le côté de ce dernier. C'est ce qu'ils font toujours dans les films et autres séries télévisées. Ma phrase prononcée, je recule discrètement de deux pas, parce que je ne suis pas totalement stupide même si mon côté clown peut parfois le faire penser. J'ai bien compris, les desseins de mon meilleur ami. C'est dans ma tronche et non sur le bateau qu'il veut que le champagne aille s'écraser.
Après quelques instants, mes doigts vont alors frôler le bouchon en liège, et sous la pression bien attisée, il ne faut pas grand chose afin de le faire sauter. Il retombe dans l'eau, je crois, et le champagne gicle directement dans la jolie gueule de mon meilleur pote, je ne vais pas mentir, ça éclabousse sur la mienne aussi. Enfin, je me décide bien vite à arrêter, parce que bon, c'est le bateau qu'on doit baptiser, et puis... « Faudrait pas qu'on salisse les banquettes. » Putain, à croire que je deviens un peu plus maniaque qu'habituellement à cause du True Love. D'ailleurs, il serait temps de l'officialiser. « Je baptise donc ce bateau.. True Love. » et ma bouteille s'approche du côté du bateau, je me tiens à l'équilibre pour ne pas tomber à l'eau. « Parce que l'amour véritable est une belle utopie. » J'explose la bouteille moitié vide. « Et que ce nom me permettra d'emballer un tas de filles ici ! » Grand sourire, à nouveau, avant de jeter de la bouteille, dans l'océan, le goulot. Ok, je le sais, ce n'est pas très écolo.

 

☾ anesidora


This moment
we own it
I am whatever I am,
Only God can judge me
★ ─ Sail the ocean with my best friend. BzrkJlu6_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Along Charles River, dans le quartier de Fenway à Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : mon départ d'Angleterre
. Tu peux m'appeler : par mon prénom, Gresham, mais surtout professeur Ewart par mes étudiants
, j'ai : 36
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. On me qualifie généralement d'homme froid ne possédant aucun cœur.
Je viens de : Londres. Je suis un anglais pur souche, my dear !
Dans la vie, je suis : professeur, plus précisement de psycholigie, et cela, à l'université de Harvard
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Giulio Berruti(ful).

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : BROWN-EYED ANGEL
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 04/04/2020
, d'où les : 3324
messages, dont : 89
rps. Merci aux doigts de fée de : endlesslove (a), CRIMSON DAY (s), Gabriel's Inferno (texte s) et Mickey Ainsworth
. Pour finir, je joue également : La femme de marques (GBM) et l'avocat déluré (GEY).
★ ─ Sail the ocean with my best friend. QdmcpAxT_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 8ZBUGn3o_o
27 septembre 1984 + Je vois le jour, bien malheureusement. 24 décembre 1986 + Naissance d'Isolde, mon ange, ma petite sœur chérie. 1991 + Je suis violenté pour la première fois par mon géniteur. de 1991 à 1993 + L'enfer sur Terre : je me trouve rouer de coups. 28 septembre 1993 + Décès d'Isolde (accident domestique), décès du géniteur (par ma mère), décès de cette dernière (suicide). 29 septembre 1993 + Ma rencontre avec Helen, un ange envoyé sur ma route afin que je change de vie. début 1994 + Emménagement avec adoption au manoir d'Helen et Edmund Egerton, j'y rencontre ma nouvelle petite sœur : Katherine. 2001 + Exclusion totale et définitive du lycée catholique où je poursuivais ma dernière année d'études, quelques jours plus tard, j'ai essayé de mettre fin à mon existence. Edmund m'a aidé, il m'a tendu sa main et je l'ai attrapé. Seul mon père adoptif a eu vent à l'époque que j'avais intenté à mes jours, puisqu'il m'a sauvé in extrémis. 2006 + Nous apprenons qu'Edmund est souffrant, qu'il est atteint d'un cancer incurable. Je lui fais la promesse de prendre soin d'Helen et Katherine, les deux femmes de nos vies. Quelques mois plus tard, il décède. 2007 + Après les funérailles d'Edmund, je prends à part ma petite sœur et ma mère adoptive afin de leur faire part de ce que j'ai vécu, pour leur signifier qu'Edmund, mon défunt et seul père m'a sauvé. Je leur fais la promesse de ne jamais plus faire de tentative de suicide, puis je leur fais également la promesse de me tourner vers elles si un jour, je venais à me sentir mal à nouveau, à avoir des idées noires. 2012 + J'obtiens mon doctorat de psychologie, afin de pouvoir enseigner celle-ci à l'université. 2015 + Helen me parle de déménager aux États-Unis afin que je puisse réaliser mon rêve : enseigner à Harvard. Avec Katherine, elles vont me suivre et ont déjà postulé à Boston, ceci dans mon dos et je les remercie. 2016 + Il s'agit de ma première année d'enseignement à l'université d'Harvard en tant que professeur de psychologie. J'ai été accepté dans le corps professoral et je vis enfin mon rêve absolu. 2017 à 2020 + J'y suis toujours enseignant en psychologie et je réside à Fenway, dans un logement des plus coûteux donnant sur Fenway Stadium. Je prends des nouvelles d'Helen et Katherine tous les jours par téléphone et nous nous voyons le week-end afin d'échanger sur notre semaine.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. Nx9ZjQpx_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. T6BSuqSs_o
F A M I L Y | EDMUND EGERTON (PÈRE ADOPTIF DÉCÉDÉ - PNJ) + Il m'a tendu la main au bon moment et m'a sauvé de l'enfer - son décès me bouleverse toujours malgré les années passées et la plaie ne se referme pas, la douleur ne se dissipe pas. Helen Egerton (MÈRE ADOPTIVE - PNJ) + elle m'a sauvé et jamais je ne la remercierais assez pour cela. KATHERINE EGERTON (PETITE SŒUR ADOPTIVE - SCÉNARIO) + Petite sœur adoptive : je l'aime plus que de raison, bien qu'elle sache mieux que personne me mettre hors de moi.
BROWNIE (CHIOT FEMELLE HUSKY - PNJ) +[/b] Le petit amour de mon existence. Il s'agit d'un husky que j'ai rencontré à la SPA. Dès que je l'ai vu, je me suis épris de cette adorable boule de poils, et cela, s'est avéré réciproque. Douce, aimante, câline, elle me donne énormément d'amour et surtout elle m'apaise. Tout le temps que je passe à mon domicile lui est consacré, nous ne nous quittons jamais.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. KVESbjq3_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. RFj6tiEU_o
P R E S E N T | Personne.
P A S T | TAYLOR-VEENA FOSTER ; Je suis tombé amoureux d'elle dès que j'ai croisé son regard. Le fait est que ce n'était pas réciproque et que notre rencontre a mal débuté ainsi que terminer. Nous sommes des meilleurs amis aujourd'hui, je peux me confier à elle, sans toutefois lui souffler les sentiments que je ressens à son égard. Elle fait battre mon cœur pour une autre raison que celle de me tenir en vie : puisque je suis follement amoureux de cette dernière, mais notre amour est tout bonnement impossible. Elle est un ange, je suis voué aux enfers, nous ne pouvons par conséquent être ensemble.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. M3Pmtood_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 4uBih5zv_o
B E S T | JAMES WINSLOW + Il est mon meilleur-ami, nous sommes tous deux brisés - James est comme un frère pour moi. A. SNOW BURNS + Snow est comme un petit frère pour moi. Je l'adore et surtout, je le remets souvent à sa place. On s'amuse à se dire que notre relation est une sorte de "bromance" et j'admets que cela me fait bien rire.
B U D D I E S _ & _ O T H E R S | ANDREW T. SPECTOR + Il s'agit d'un ami de longue date puisque nous avons fait connaissance à Londres, étant voisins - nous nous sommes liés d'amitié pour nous perdre de vue à mon départ et nous retrouver à Harvard - je lui porte une oreille attentive, j'essaye de l'aider comme je peux, puis surtout : nous sommes à nouveau amis, comme lorsque nous résidions en Angleterre. SLOANE JENKINS + Nous nous connaissons de Londres, c'est là-bas que nous sommes nés et c'est aussi dans cette ville que nous nous sommes liés d'amitié - aujourd'hui nous sommes des amis proches - je m'inquiète énormément pour elle. ELLA MARRIOTT-W. + Ella et moi, nous connaissons de Londres. Sa famille et la mienne étaient amies, nous avons fait brièvement connaissance avant que je ne quitte ma ville de naissance pour Boston. Nous venons de nous retrouver à Harvard et ce que je ne sais pas, est que j'ai été son premier "crush" comme disent les jeunes de nos jours. LEANDRA T. CARREIRAO + Nous n'étions que de simples connaissances mais je portais beaucoup d'espoir à son propos - elle désirait créer sa fondation/association et je souhaitais participer - elle était en quelque sorte ma rédemption. Aujourd'hui, nous sommes des amis proches et je tiens énormément à elle. Mon affection à son égard ne fait que grandir. IZZY BULGER + Entre nous, cela a mal débuté. Je me suis montré exécrable et miss Bulger ne l'a pas oublié. Le fait est que nous nous sommes revus au Nephilim et Izzy s'est rendue compte que j'étais "sa poule aux œufs d'or". Après conversation, notre relation s'est améliorée et à présent tout va mieux. MICKEY AINSWORTH + Ce fut mon barman préféré au Neplilim, j'étais par ailleurs très généreux en pourboires à son égard. PRIMROSE BARLOW + Je suis admirateur de l'auteure et je désire apprendre à connaître la femme.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. SZucI81Q_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. S44Rjdq2_o
C O M P L I C A T E D | ALLIE SANDERSON + Elle est ma protégée et cela depuis qu'un crétin fini s'en est pris à elle au Starbucks - je l'ai prise sous mon aile et tous ceux qui se monteront désagréable à son égard auront affaire à moi. BILLIE O'MALLEY + Miss O'Malley est une énigme. Elle est singulière, particulière ainsi que mystérieuse. Je ne sais trop quoi penser de cette étudiante de Harvard, que je rencontre de temps à autre dans les couloirs. Je m'interroge beaucoup à son propos, pour ne pas dire que je ne cesse de me questionner à son sujet. IRIS DE DANEMARK + Cette jeune femme est une étudiante de Harvard, mais nous nous connaissons d'ailleurs, de Londres - ce fut une soirée intense, une seule et unique soirée que je n'ai pas oublié - aujourd'hui notre relation s'avère complexe. FRANCESCA DE M-BORBÓN + Cette jeune femme me trouble, ce qui me désespère lorsque j'y songe - je ne souhaite que la protéger de tout ce qui l'effraie.
E N E M I E S | MARIA L. SPECTOR + Il s'agit d'une étudiante de Harvard et j'adore la haïr, m'en prendre à elle afin de lui clouer le bec - elle rend le change et nos confrontations sont des instants que j'attends avec impatience.

W A R N I N G ➛ G R E S H AM
Violence + abus + accès de colère + suicide + mort.

T R I G G E R ➛ R E F U S E _ D E _ J O U E R
Pédophilie + zoophilie + cruauté animale + inceste + viol.

É C H A N G E S ➛ M E E T S S E N G E R
Ella + James et Andrew + Leandra + Taylor + James + James et Snow + miss Porter + Elsa + Aurora + Billie

T O P I C S ➛ E N _ C O U R S
Sloane + Taylor FB + Taylor + James with Brownie + James + Billie + Snow + Leandra + Leandra (activité) + Joséphine + TG - All f♡r one fondation + Elsa + Haiwee

Code:
#208718


LIEN DU POST
Sam 17 Oct - 1:51
// SAIL THE OCEAN WITH MY BEST FRIEND. //
(( @A. Snow Burns ))

Je suis hébété. Je n’y comprends rien et il me faut réaliser ce qu’il se passe quant à la requête de mon meilleur ami ; Snow. Est-il réellement en train de m’ordonner de descendre de son bateau ? Car on ne m’ordonne jamais quoi que ce soit, et cela, depuis qu’Isode et notre mère ont péri. Même Helen et Edmund, je n’ai jamais daigné suivre leur avis lorsque je pensais différemment. J’ai toujours pris mes propres décisions, qui pouvaient être en accord ou non avec les leurs, mais jamais ô grand jamais, on ne m’a dicté ce que je devais faire. C’est pour cela que je réagis ainsi ou plutôt, que je n’y crois pas dans un premier temps, pour finir par comprendre que mon cher pote est on ne peut plus sérieux - puisqu’il me répond en levant son index en l’air - et que je l’interroge encore, ne parvenant pas à y croire. Comme il me connait on ne peut plus bien, il comprend que moi-même, je peine justement à comprendre et c’est après un certain laps de temps, de nombreuses minutes que je termine par obtempérer puisque j’ai compris ce que nous allions faire. En revanche, s’il avait seulement désiré que je descende car il ne m’avait invité à y monter parce qu’il est le « capitaine », cela se serait passé autrement ! Mais soit, ce coup-ci, je concède à sa demande et je rejoins le ponton, délaissant son bateau pour l’observer avec sa bouteille de champagne. Plaisantant sur sa manière de nommer sa nouvelle acquisition, bien que je me démontre sérieux, je remarque le malaise de Snow et je ne peux m’empêcher d’esquisser un léger sourire. Lui arrachant sa dite bouteille des mains, afin de la secouer et ainsi m’amuser, pour qu’elle explose avec son liquide se répandant dans tous les sens, j’ose lui demander s’il me fait confiance sans lui laisser l’occasion de réellement me répondre, pour lui demander de faire de même, en lui rendant sa bouteille et ainsi le laisser la secouer. « Agite-la bien ! » Je m’exclame, avant de lui " ordonner " de l’ouvrir, comme lors des grands prix de formule un, afin que l’on s’en mette plein le visage, comme de véritables gosses !

« Pardon ? ! » Je m’exclame, lorsqu’il me parle de la façon de baptiser un bateau. Est-ce réellement en faisant éclater la bouteille contre la coque que cela se réalise ? Je ne connais la réponse à cette interrogation, et cela, ne me plaît guère. Je me promets alors mentalement de faire une recherche à ce propos et me contente de hausser les épaules pour toute réponse à Snow. Le regardant faire, alors que le bouchon en liège saute dû à la pression, je termine par rire en me faisant asperger par le champagne. « SNOW, t’es con ! » Je m’exclame, dans un large sourire, pour m’esclaffer de plus belle puisque lui aussi se fait arroser, ce qui me fait excessivement plaisir. « Asperge seulement la coque ! » Je réponds tout en passant mes mains dans ma chevelure, pour m’essuyer le visage à l’aide de mon t-shirt blanc, que je porte. Écoutant les dires de mon meilleur ami, je ne peux m’empêcher de sourire à sa phrase avant de grimacer à la suivante : « L’amour véritable est une belle utopie ». *Là-dessus, je ne peux qu’être d’accord.* Je songe intérieurement, car jamais je ne pourrais être avec la femme dont je suis éperdument amoureux. « Seigneur ! » Je termine par scander, lorsque la bouteille de champagne s’écrase contre la coque. « Foutue tradition ! » Je continue pour m’emparer de mon smartphone afin de passer à ma recherche sur internet. « Tu n’as pas besoin de bateau pour cela. » Je prononce à son ultime phrase, dans un sourire, tout en étant sur mon navigateur. « Attends, que fais-tu ? » Je termine par demander à Snow, étant donné qu’il jette le tout dans l’océan, goulot et bouchon de liège compris. « Seigneur tout puissant. » Je jure entre mes dents, levant les yeux au ciel. « La bouteille, c’est déjà moche, mais là… Tu en rajoutes une couche ! » Je lui dis avant de pousser un soupir. « Bon, on peut y remonter à présent ? » Je le questionne avant de reprendre ma recherche et de l’interpeller. « Attends. Tu n’as pas prononcé LA phrase. » Je commence, lisant l’explication sur internet. « Il faut prononcer : je te baptise et te souhaite bonne navigation, afin de conjurer le mauvais sort, pour qu’il ne coule pas, ne lui arrive rien. Cela est une tradition antique, ayant pour but d’attirer la clémence des Dieux en leur faisant une offrande ; la bouteille de champagne. » Je termine, encrant mes prunelles lapis-lazuli dans les siennes. « Il nous faut une autre bouteille et que tu prononces la bonne phrase. » Je reprens, on ne peut plus sérieux. « Je ne désire guère qu’il t’arrive quoi que ce soit sur ce dernier. En possèdes-tu une autre sur " True love " ? » Je m’enquis, désireux de tout faire dans les règles de l’art.

(c) mars.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. Ru8NbHJ


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, ma chérie
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, libre comme l'air.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un petit con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1160
messages, dont : 149
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 0X2A8366-750x350

★ ─ Sail the ocean with my best friend. 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Ella * BFF
Gabriella *
Calliopée *
Sloane *
Iris *
Edel *
Orphea *
Wesley *
Bianca *
Sloane *
Margot *

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (nom du personnage)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

-ELLA - 6 AOUT
-WESLEY - 09 AOUT
-FRANKIE - AOUT
-MARGOT - AOUT
-MARIA - AOUT
-ORPHEA - AOUT

-[url=RP]XX[/url]

------------------------------------


Terminés/archivés :

-ARIA




LIEN DU POST
Dim 1 Nov - 12:40




SAIL THE OCEAN WITH MY BEST FRIEND




« Pardon ? ! » qu'il me répond alors que je viens de lui donner l'explication. Non parce que plus j'y pense, plus je me dis que c'est comme ça qu'on fait, que je ne suis pas totalement taré. Mais puisque cela semble lui tenir à cœur de recevoir une giclée de champagne sur le nez, il n'y a pas de soucis, monsieur Ewart, suffit de demander. « SNOW, t’es con ! » Un peu, mais ça fait mon charme, je le promets. « Asperge seulement la coque ! » Mais non, bordel, c'est la bouteille qu'il faut éclater. Et c'est d'ailleurs ce que je fais, et directement, je l'entends gueuler. « Seigneur ! » Bon sang, Gresham qu'il est coincé. Il faut savoir se détendre, relâcher la pression. « Foutue tradition ! » C'est maintenant que je lui dis que pour ma part, je trouve ça un tantinet brillant ? « Tu n’as pas besoin de bateau pour cela. » Emballer des filles, certes, mais un bateau au nom romantique ça aide, et à moi, ça me plaît. « Attends, que fais-tu ? » Je baptise mon hors-bord, je pensais que c'était évident. « Seigneur tout puissant. » Ok, bon, se détendre, à l'évidence, ce n'est pas pour maintenant. « La bouteille, c’est déjà moche, mais là… Tu en rajoutes une couche ! » Je fais juste les choses dans les règles de l'art, je ne vais pas m'amuser, aujourd'hui, à réécrire l'histoire. Pour baptiser un bateau, il faut un bateau, et une bouteille de champagne à jeter dessus. Forcément, les morceaux de la dite bouteille, c'était sûr que je n'allais pas les ramasser. Mais bon, puisque ça semble lui tenir à cœur – et à moi aussi, car je ne suis pas totalement un emmerdeur – je précise avec un sourire railleur. « Tu feras un don à une association à mon nom. » Après tout, il est blindé, non ? Il me l'a assez répété. Gresham et sa richesse insoupçonné.

« Bon, on peut y remonter à présent ? » Oui, je pense que ce coup-ci, on est pas mal, et on peut partir sur les flots. Mais je ne lui réponds pas, parce qu'il semble obnubilé par son téléphone. « Il faut prononcer : je te baptise et te souhaite bonne navigation, afin de conjurer le mauvais sort, pour qu’il ne coule pas, ne lui arrive rien. Cela est une tradition antique, ayant pour but d’attirer la clémence des Dieux en leur faisant une offrande ; la bouteille de champagne. » J'en écarquille les yeux, j'ai presque envie de lui demander s'il est sérieux. « Il nous faut une autre bouteille et que tu prononces la bonne phrase. » Bon sang... « Je ne désire guère qu’il t’arrive quoi que ce soit sur ce dernier. En possèdes-tu une autre sur " True love " ? » Concrètement ? Non, parce que bon, j'ai déjà utilisé la première avec Mila, je viens de passer la seconde aujourd'hui, et franchement vu le prix, je vais éviter la règle du jamais deux sans trois.

J'en soupire, en lui disant « Bordel, Gresham... » je l'observe, parce que forcément, je sais comment il est, comment il fonctionne et tout le reste. Mais faut croire que ça peut encore me surprendre. Des fois, je ne comprends même pas comment on peut s'entendre. « Tu n'es pas obligé d'être aussi cérébral et chiant ? » Les choses n'ont pas besoin d'être absolument calculées, maîtrisées. C'est bien de laisser l'avenir nous surprendre, et de prendre la vie comme elle vient, puis surtout, du bon côté. « Allez on remonte. » parce qu'il a raison, au moins sur ce point. « Puis tu sais qu'il ne faut pas croire tout ce qu'internet nous dit ? » On s'en fiche de la formulation, de sa phrase et de la bonne navigation. Alors je me dirige vers l'intérieur de mon bateau en lui disant « Le capitaine te donne le droit de monter à bord. » Expression satisfaite sur mon visage, avant de lui dire le réel fond de ma pensée. « Règle du jour, on se détend. » Tout simplement.

 

☾ anesidora


This moment
we own it
I am whatever I am,
Only God can judge me
★ ─ Sail the ocean with my best friend. BzrkJlu6_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Along Charles River, dans le quartier de Fenway à Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : mon départ d'Angleterre
. Tu peux m'appeler : par mon prénom, Gresham, mais surtout professeur Ewart par mes étudiants
, j'ai : 36
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. On me qualifie généralement d'homme froid ne possédant aucun cœur.
Je viens de : Londres. Je suis un anglais pur souche, my dear !
Dans la vie, je suis : professeur, plus précisement de psycholigie, et cela, à l'université de Harvard
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Giulio Berruti(ful).

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : BROWN-EYED ANGEL
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 04/04/2020
, d'où les : 3324
messages, dont : 89
rps. Merci aux doigts de fée de : endlesslove (a), CRIMSON DAY (s), Gabriel's Inferno (texte s) et Mickey Ainsworth
. Pour finir, je joue également : La femme de marques (GBM) et l'avocat déluré (GEY).
★ ─ Sail the ocean with my best friend. QdmcpAxT_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 8ZBUGn3o_o
27 septembre 1984 + Je vois le jour, bien malheureusement. 24 décembre 1986 + Naissance d'Isolde, mon ange, ma petite sœur chérie. 1991 + Je suis violenté pour la première fois par mon géniteur. de 1991 à 1993 + L'enfer sur Terre : je me trouve rouer de coups. 28 septembre 1993 + Décès d'Isolde (accident domestique), décès du géniteur (par ma mère), décès de cette dernière (suicide). 29 septembre 1993 + Ma rencontre avec Helen, un ange envoyé sur ma route afin que je change de vie. début 1994 + Emménagement avec adoption au manoir d'Helen et Edmund Egerton, j'y rencontre ma nouvelle petite sœur : Katherine. 2001 + Exclusion totale et définitive du lycée catholique où je poursuivais ma dernière année d'études, quelques jours plus tard, j'ai essayé de mettre fin à mon existence. Edmund m'a aidé, il m'a tendu sa main et je l'ai attrapé. Seul mon père adoptif a eu vent à l'époque que j'avais intenté à mes jours, puisqu'il m'a sauvé in extrémis. 2006 + Nous apprenons qu'Edmund est souffrant, qu'il est atteint d'un cancer incurable. Je lui fais la promesse de prendre soin d'Helen et Katherine, les deux femmes de nos vies. Quelques mois plus tard, il décède. 2007 + Après les funérailles d'Edmund, je prends à part ma petite sœur et ma mère adoptive afin de leur faire part de ce que j'ai vécu, pour leur signifier qu'Edmund, mon défunt et seul père m'a sauvé. Je leur fais la promesse de ne jamais plus faire de tentative de suicide, puis je leur fais également la promesse de me tourner vers elles si un jour, je venais à me sentir mal à nouveau, à avoir des idées noires. 2012 + J'obtiens mon doctorat de psychologie, afin de pouvoir enseigner celle-ci à l'université. 2015 + Helen me parle de déménager aux États-Unis afin que je puisse réaliser mon rêve : enseigner à Harvard. Avec Katherine, elles vont me suivre et ont déjà postulé à Boston, ceci dans mon dos et je les remercie. 2016 + Il s'agit de ma première année d'enseignement à l'université d'Harvard en tant que professeur de psychologie. J'ai été accepté dans le corps professoral et je vis enfin mon rêve absolu. 2017 à 2020 + J'y suis toujours enseignant en psychologie et je réside à Fenway, dans un logement des plus coûteux donnant sur Fenway Stadium. Je prends des nouvelles d'Helen et Katherine tous les jours par téléphone et nous nous voyons le week-end afin d'échanger sur notre semaine.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. Nx9ZjQpx_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. T6BSuqSs_o
F A M I L Y | EDMUND EGERTON (PÈRE ADOPTIF DÉCÉDÉ - PNJ) + Il m'a tendu la main au bon moment et m'a sauvé de l'enfer - son décès me bouleverse toujours malgré les années passées et la plaie ne se referme pas, la douleur ne se dissipe pas. Helen Egerton (MÈRE ADOPTIVE - PNJ) + elle m'a sauvé et jamais je ne la remercierais assez pour cela. KATHERINE EGERTON (PETITE SŒUR ADOPTIVE - SCÉNARIO) + Petite sœur adoptive : je l'aime plus que de raison, bien qu'elle sache mieux que personne me mettre hors de moi.
BROWNIE (CHIOT FEMELLE HUSKY - PNJ) +[/b] Le petit amour de mon existence. Il s'agit d'un husky que j'ai rencontré à la SPA. Dès que je l'ai vu, je me suis épris de cette adorable boule de poils, et cela, s'est avéré réciproque. Douce, aimante, câline, elle me donne énormément d'amour et surtout elle m'apaise. Tout le temps que je passe à mon domicile lui est consacré, nous ne nous quittons jamais.


★ ─ Sail the ocean with my best friend. KVESbjq3_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. RFj6tiEU_o
P R E S E N T | Personne.
P A S T | TAYLOR-VEENA FOSTER ; Je suis tombé amoureux d'elle dès que j'ai croisé son regard. Le fait est que ce n'était pas réciproque et que notre rencontre a mal débuté ainsi que terminer. Nous sommes des meilleurs amis aujourd'hui, je peux me confier à elle, sans toutefois lui souffler les sentiments que je ressens à son égard. Elle fait battre mon cœur pour une autre raison que celle de me tenir en vie : puisque je suis follement amoureux de cette dernière, mais notre amour est tout bonnement impossible. Elle est un ange, je suis voué aux enfers, nous ne pouvons par conséquent être ensemble.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. M3Pmtood_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. 4uBih5zv_o
B E S T | JAMES WINSLOW + Il est mon meilleur-ami, nous sommes tous deux brisés - James est comme un frère pour moi. A. SNOW BURNS + Snow est comme un petit frère pour moi. Je l'adore et surtout, je le remets souvent à sa place. On s'amuse à se dire que notre relation est une sorte de "bromance" et j'admets que cela me fait bien rire.
B U D D I E S _ & _ O T H E R S | ANDREW T. SPECTOR + Il s'agit d'un ami de longue date puisque nous avons fait connaissance à Londres, étant voisins - nous nous sommes liés d'amitié pour nous perdre de vue à mon départ et nous retrouver à Harvard - je lui porte une oreille attentive, j'essaye de l'aider comme je peux, puis surtout : nous sommes à nouveau amis, comme lorsque nous résidions en Angleterre. SLOANE JENKINS + Nous nous connaissons de Londres, c'est là-bas que nous sommes nés et c'est aussi dans cette ville que nous nous sommes liés d'amitié - aujourd'hui nous sommes des amis proches - je m'inquiète énormément pour elle. ELLA MARRIOTT-W. + Ella et moi, nous connaissons de Londres. Sa famille et la mienne étaient amies, nous avons fait brièvement connaissance avant que je ne quitte ma ville de naissance pour Boston. Nous venons de nous retrouver à Harvard et ce que je ne sais pas, est que j'ai été son premier "crush" comme disent les jeunes de nos jours. LEANDRA T. CARREIRAO + Nous n'étions que de simples connaissances mais je portais beaucoup d'espoir à son propos - elle désirait créer sa fondation/association et je souhaitais participer - elle était en quelque sorte ma rédemption. Aujourd'hui, nous sommes des amis proches et je tiens énormément à elle. Mon affection à son égard ne fait que grandir. IZZY BULGER + Entre nous, cela a mal débuté. Je me suis montré exécrable et miss Bulger ne l'a pas oublié. Le fait est que nous nous sommes revus au Nephilim et Izzy s'est rendue compte que j'étais "sa poule aux œufs d'or". Après conversation, notre relation s'est améliorée et à présent tout va mieux. MICKEY AINSWORTH + Ce fut mon barman préféré au Neplilim, j'étais par ailleurs très généreux en pourboires à son égard. PRIMROSE BARLOW + Je suis admirateur de l'auteure et je désire apprendre à connaître la femme.

★ ─ Sail the ocean with my best friend. SZucI81Q_o ★ ─ Sail the ocean with my best friend. S44Rjdq2_o
C O M P L I C A T E D | ALLIE SANDERSON + Elle est ma protégée et cela depuis qu'un crétin fini s'en est pris à elle au Starbucks - je l'ai prise sous mon aile et tous ceux qui se monteront désagréable à son égard auront affaire à moi. BILLIE O'MALLEY + Miss O'Malley est une énigme. Elle est singulière, particulière ainsi que mystérieuse. Je ne sais trop quoi penser de cette étudiante de Harvard, que je rencontre de temps à autre dans les couloirs. Je m'interroge beaucoup à son propos, pour ne pas dire que je ne cesse de me questionner à son sujet. IRIS DE DANEMARK + Cette jeune femme est une étudiante de Harvard, mais nous nous connaissons d'ailleurs, de Londres - ce fut une soirée intense, une seule et unique soirée que je n'ai pas oublié - aujourd'hui notre relation s'avère complexe. FRANCESCA DE M-BORBÓN + Cette jeune femme me trouble, ce qui me désespère lorsque j'y songe - je ne souhaite que la protéger de tout ce qui l'effraie.
E N E M I E S | MARIA L. SPECTOR + Il s'agit d'une étudiante de Harvard et j'adore la haïr, m'en prendre à elle afin de lui clouer le bec - elle rend le change et nos confrontations sont des instants que j'attends avec impatience.

W A R N I N G ➛ G R E S H AM
Violence + abus + accès de colère + suicide + mort.

T R I G G E R ➛ R E F U S E _ D E _ J O U E R
Pédophilie + zoophilie + cruauté animale + inceste + viol.

É C H A N G E S ➛ M E E T S S E N G E R
Ella + James et Andrew + Leandra + Taylor + James + James et Snow + miss Porter + Elsa + Aurora + Billie

T O P I C S ➛ E N _ C O U R S
Sloane + Taylor FB + Taylor + James with Brownie + James + Billie + Snow + Leandra + Leandra (activité) + Joséphine + TG - All f♡r one fondation + Elsa + Haiwee

Code:
#208718


LIEN DU POST
Lun 9 Nov - 14:30
" Sail the ocean with my best friend. "
Tiens bon la vague et tiens bon le vent, Hissez haut! Santiano! Si Dieu veut, toujours droit devant (Nous irons jusqu'à San Francisco)
Je pars pour de longs mois en laissant Margot (Hissez haut! Santiano!)
D'y penser, j'avais le cœur gros (En doublant les feux de Saint Malo) | @A. Snow Burns



La bouteille de champagne que l’on éclate contre la coque de son bateau flambant neuf, je trouve cela clairement sot pour ne pas dire totalement stupide et futile, seulement, il semblerait que ce soit ainsi que l’on doive le baptiser. Moi qui pensais que l’on devait l’arroser d’un millésime comme lorsque l’on gagne une complétion lors d’un événement sportif, je me trouve bien couillon sur l’instant de ne l’avoir su, de m’être renseigné. Le fait est que je n’y songe rapidement plus, car nous l’avons secoué, sa bouteille et qu’à présent, il m’arrose de cette dernière, mon cher ami. Je trouve cela amusant, réellement, seulement, comme toujours, de coutume, je ronchonne et je profère des jurons digne de l’ancien temps, puisque c’est ainsi, à coups de ceinturon, que l’on m’a éduqué. Je sais que cela peut paraître désemparant ainsi que désespérant, mais au jour d’aujourd’hui, c’est ainsi que je suis. Alors, je m’exclame dans des « seigneurs » ou « seigneur tout-puissant » avant de ronchonner, car en plus de jeter une bouteille de verre à la mer, Snowni ajoute le bouchon et le papier qu’il faut ôter avant de la déboucher. « Rêve ! » Je scande à ses mots, car jamais, ô grand jamais, je ne ferais don à son nom, à moins que cela est un but de m’amuser, de le titiller et taquiner. « Ce serait plutôt pour une association en faveur de recherches contre une MST. » Je prononce, dans un fin sourire, mon regard emprunt d’un véritable amusement qui ne dure, évidemment. Car dès lors que j’ai prononcé cette dernière, j’interroge mon meilleur ami afin de savoir si nous allons enfin pouvoir remonter sur son « navire » afin que nous prenions le large et ainsi profitions de la journée. Mais c’est avant que je me soucie des traditions, des règles établies, afin de partir en mer. C’est par conséquent en me saisissant de mon smartphone que je me lance dans cette recherche pour me rendre compte qu’il y a une phrase à proférer, afin de supplier les Dieux de préserver non seulement le bateau, mais également les personnes se trouvant sur ce dernier. Le soufflant à Snow, lui faisant part de ma découverte, je l’interroge au sujet d’une possible bouteille de champagne présente sur son « True love », car nous ne pouvons nous en aller ainsi, du moins, de mon humble avis. Le fixant à présent avec sérieux, je patiente, attendant qu’il daigne me répondre et alors qu’il commence tout en m’observant, je peux jurer pouvoir lire dans ses pensées ! Il se questionne sans le moindre doute sur la raison pour laquelle nous sommes amis et puis, il me demande si je dois toujours être ainsi, cérébral et chiant, selon son avis à lui. « Cérébral et chiant ? » Je fais mine d’y réfléchir durant quelques brèves secondes. « Hum… Ma réponse est évidemment, oui. » Fin sourire emprunt de malice à nouveau présent sur mon visage, j’acquiesce dans un mouvement de tête lorsqu’il affirme que nous pouvons y remonter, bien que je songe à Brownie et au fait que je n’ai fait de papier afin de signifier qui devra s’en occuper s’il m’arrive quelque chose. Levant mon index en l’air, je termine de me raviser et je lève les yeux au ciel à sa nouvelle interrogation, car effectivement, je sais qu’il ne faille pas croire tout ce que l’on peut lire sur l’internet, bien évidemment ! « Sans commentaire. » Je me contente par conséquent de prononcer quand enfin, il m’invite à monter à bord, avec ravissement, pour me donner une règle - qui sera sans doute l’unique de ce jour - celle de se détendre et là, un « hic » se profile. « Qu’est-ce que se détendre ? » Je l’interroge, alors que nous sommes à présent tous deux à bord de son « True love ». « Est-ce qu’il s’agit de ce que nous devons entreprendre lorsque nous sommes en ce que l’on nomme "vacances" ? » Je continue, taquin, car je sais que cela le désespère, mon cher ami, lorsque je m’exprime ainsi alors que moi, très clairement, cela m’amuse.


icon managarm code sleipnir.



★ ─ Sail the ocean with my best friend. Ru8NbHJ


we own it
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Cambridge
et j'y ai posé mes valises depuis : toujours
. Tu peux m'appeler : Snow, ma chérie
, j'ai : 30
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, libre comme l'air.
Je viens de : Boston
Dans la vie, je suis : un petit con, mais je le vaux bien
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Aaron Taylor Johnson

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Leeloo
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/07/2020
, d'où les : 1160
messages, dont : 149
rps. Merci aux doigts de fée de : Leeloo
. Pour finir, je joue également : T.V.F
My first love. Guizmo, le pas beau.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. _1473167107

La différence qu'il y a entre toi et moi, c'est que moi, j'ai la classe.

Love of my life, Shelby.
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 5d46f6f2e29d701a17d52b877b4ea3c1

True Love, l'amour vrai, c'est ironique ?
★ ─ Sail the ocean with my best friend. 0X2A8366-750x350

★ ─ Sail the ocean with my best friend. 315cd7e7ae57ff8d3045635e83b6e0ff

PROFIL EN CONSTRUCTION

Ella * BFF
Gabriella *
Calliopée *
Sloane *
Iris *
Edel *
Orphea *
Wesley *
Bianca *
Sloane *
Margot *

PROFIL EN CONSTRUCTION

WARNING // concernant (nom du personnage)
Que dalle, je suis un imbécile heureux.

TRIGGER // refuse de jouer ;
Aucun trigger, je suis prêt à tout !


Rp en cours ;

-ELLA - 6 AOUT
-WESLEY - 09 AOUT
-FRANKIE - AOUT
-MARGOT - AOUT
-MARIA - AOUT
-ORPHEA - AOUT

-[url=RP]XX[/url]

------------------------------------


Terminés/archivés :

-ARIA




LIEN DU POST
Mer 18 Nov - 12:16

SAIL THE OCEAN WITH MY BEST FRIEND.
w/ @Gresham O. Ewart
~~~~
Moi, je trouve que c'est une très bonne idée, de faire un don à Greenpeace en mon nom, surtout qu'il faut l'avouer, Burns, ça claque un peu plus que Ewart, au moins, avec Burns, on sait à quoi s'attendre... à brûler. « Rêve ! » Au moins, comme on dit, rêver c'est gratuit, alors, autant le faire tout au long de sa vie. « Ce serait plutôt pour une association en faveur de recherches contre une MST. » Et alors je lui lance un regard, aussi assassin qu’outré. Dois-je vraiment le préciser ? Oui, je trouve que c'est judicieux de le faire car, de sa connerie, il semble tout fier. « Alors qu'on se le dise, je suis TOUJOURS prévenant. » au sujet des MST, je me fais tester, et je ne sors jamais découvert. « Contrairement à ce qu'on pourrait croire, je ne suis pas totalement stupide. » Et puis est-ce que je dois dire aussi qu'il n'y a pas des minis Burns qui parcourent le monde sans que je ne sois au courant. Ça me fait froid dans le dos rien que d'imaginer mes possibles enfants.

Et avant de retourner sur le bateau, je ne peux pas m'empêcher de lui préciser qu'il est... Ouais, il est vraiment trop, parfois. Et je n'ai même pas le bon mot pour le qualifier. Il est comme il est... Mais des fois j'aimerais bien qu'il soit un peu moins torturé. Qu'il veuille juste profiter et déconner. « Cérébral et chiant ? » Exactement. « Hum… Ma réponse est évidemment, oui. » Et j'en soupire, parce que si lui ça l'amuse, moi, ça me donne envie de chialer. La vie est déjà bien assez compliqué, pour en rajouter une couche dans nos façons de fonctionner.

« Sans commentaire. » qu'il me répond alors que je lui dis qu'il a le droit de monter. Et je le regarde de biais et souligne le fait qu'il faut qu'il se détende et lui me demande... « Qu’est-ce que se détendre ? » Je le sais qu'il déconne, mais bordel, à côté de moi, il détonne. « Est-ce qu’il s’agit de ce que nous devons entreprendre lorsque nous sommes en ce que l’on nomme "vacances" ? » Ma réaction ne se fait pas attendre, ma paume va directement frapper mon front, en signe de désespoir face à son étrange opinion. Je suis désespéré, non sérieux, et je ne le suis pas qu'à moitié. J'en viens à mettre en doute toute notre amitié. « Ouais, c'est un peu l'idée. » Non pas qu'on soit en vacances, mais un weekend c'est ce qui s'en approche le plus et moi je préfère passer mon temps libre à m'amuser plutôt qu'à se déprimer.

Puis, je m'avance, vers les commandes de mon engin, je m'assoie à la place attitrée du capitaine, et démarre la bête, le but étant d'aller faire un tour dans l'océan maintenant que nous avons réglé le souci du baptême. « T'as pas le mal de mer au moins ? » que je lui demande tout en manœuvrant pour nous faire sortir de la marina. « Parce que tu te doutes bien, que c'est absolument interdit de vomir à bord. » Manquerait plus que ça. Je suis loin d'avoir envie de nettoyer sa bile qui risquerait d'abîmer mon bateau, tout neuf, tout beau. Et après quelques secondes, nous voilà prêts à voguer pour de bon, et à oublier le monde et toutes ses complications. Et Gresham, l'éternel torturé, il a bien besoin de déconnecter.     



credits img/gif: pinterest
code by lumos s.


This moment
we own it
I am whatever I am,
Only God can judge me
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: