-34%
Le deal à ne pas rater :
Réduction -34% sur la caméra sport DJI Osmo Action
249.99 € 379.99 €
Voir le deal

Dernière livraison (nephtys)


Dernière livraison (nephtys) XQym8epE_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, entre mon petit appart et l'immense demeure de F
et j'y ai posé mes valises depuis : quasiment quatre ans
. Tu peux m'appeler : Tal
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : perdu.
Je viens de : New York.
Dans la vie, je suis : en fin de 3ème année de psychologie
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Daniel Illescas.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Caroline
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 19/04/2020
, d'où les : 5506
messages, dont : 3
rps. Merci aux doigts de fée de : AJNA (avatar)
. Pour finir, je joue également : Thélio (p. diaz) Tony (r. say)

Dernière livraison (nephtys) AItlBsPj_o
» I could not tell you if I loved you the first moment I saw you, or if it was the second or third or fourth. But I remember the first moment I looked at you walking toward me and realized that somehow the rest of the world seemed to vanish when I was with you.

Tu es né le neuf août mile neuf cent quatre vingt treize, à Acapulco, au Mexique. La vie n'a pas été tendre avec toi à la naissance Tallev. Tu es venu au monde dans un quartier défavorisé, presque un bidonville. Ta mère était mineure à l'époque et ne pouvait pas te garder, elle n'avait pas les moyens mais surtout, elle n'était pas mariée. A seize ans, elle a été victime d'un viol. Juste après ta venue au monde, elle t'a abandonné dans un couvent. Comme dans les films, elle t'a déposé devant le couvent de bonnes soeurs et s'est enfuit pour retourner dans la misère. Tu es resté un mois dans cet orphelinat, avant qu'un couple écossais ne fasse le déplacement jusqu'au Mexique pour t'adopter. En quelques jours, tu es passé d'enfant abandonné d'Acapulco, à enfant avec de nouveaux parents, dans l'avion en direction de Glasgow. Tu es arrivé dans une famille dont tu ne connaissais rien du tout. Ta famille. Les Ralston. Avec le temps, cette famille va grandir et se construire avec bienveillance et amour. Tu vas avoir quatre frères et une soeur. Presque tous adoptés. Cette famille composée de diverses origines t'a permit d'apprendre le respect de l'autre et la tolérance. Tu étais très consciencieux à l'école. Tes notes étaient bonnes, très bonnes. Le petit intello au premier rang, c'était toi. Quelque part, tu as toujours voulu avoir de bonnes notes par peur que tes parents ne t'abandonnent eux aussi. T'as une peur panique du rejet mais tu gardes tout ça enfoui à l'intérieur de toi. Tout au fond. C'est pour cette raison d'ailleurs que tu as commencé à t'intéressé à la psychologie. Tu as lu beaucoup de livres et tu t'es découvert une passion. Tu as toujours été le psy de la famille. Quand tes frères et soeurs avaient des soucis, c'est vers toi qu'ils se tournaient parce que tu as une capacité d'écoute assez importante. Après le lycée, tu as arrêté les études, tu as fait une pause pour commencer à travailler. Tu as bossé comme cuisinier dans un petit restaurant de Glasgow et la nuit, tu faisais des rondes de sécurité dans une usine. Tu as mis de côté beaucoup d'argent pendant quatre ans. Tu as tout économisé pour pouvoir te prendre un petit studio à Boston, un ridicule 30m² dans lequel tu vis depuis trois ans. Tu as réussi les entretiens avec la doyenne. Tu es actuellement en troisième année de psychologie et à côté de ça, tu es livreur de pizza. Il faut bien payer le reste de tes études.


Dernière livraison (nephtys) AUPRRcDy_o


LIEN DU POST
Sam 1 Aoû - 15:18
T'es enfin de retour à Boston Tallev. En partant pour le summer camp, tu n'aurais jamais pu imaginer que les événements allaient prendre cette tournure. Tu t'es engueulé avec ta copine, vous vous êtes pris la tête une énième fois. Toujours pour la même chose, vous tournez en rond à ce sujet. Tu tournes en rond. Tu as bien du mal à prendre du recul face à votre relation et à essayer d'arranger les choses. Tu te rends compte que tu te perds quand elle est là, dans les parages. Tu as le don de t'effacer pour qu'elle soit bien. Même si tout son entourage tient le même discours, à savoir que c'est la simplicité dont elle a besoin, tu t'obstines à ne voir que sa condition de princesse. C'est la fille du roi et de la reine d'Espagne bordel, vous ne venez pas du même monde tous les deux. Alors non, tu n'arrives pas à te détacher de son passé, de son famille. C'est trop dur pour toi. Tu essaies de ne pas y penser et en ce moment tu y arrives. La livraison de pizza est un travail plutôt ingrats mais tu as besoin de ça pour payer tes études. Cette livraison est la dernière de ta tournée. Un fin sourire s'affiche sur tes lèvres alors que tu vois l'adresse noté sur le carton de pizza. Tu fais la route sur ton scooter puis te gares juste devant. Tu descends de ton bolide et attrape la pizza encore chaude. L'odeur te fait gargouiller le ventre. T'as toujours la dalle Tallev, t'es un estomac sur pattes. Une fois devant la porte, tu appuies sur la sonnette et attends patiemment que la blondinette vienne t'ouvrir. Tu la connais, tu sais comment elle est la petite. J'ai vraiment besoin de te donner le détail de ta pizza ? Tu commandes toujours la même chose Neph, que tu dis en rigolant puis tu lui tends la pizza pour qu'elle attrape.

w/ @Nephtys Williams
Dernière livraison (nephtys) RPfq2L8O_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans le centre.
et j'y ai posé mes valises depuis : Quelques jours.
. Tu peux m'appeler : Nephtys ou Neph'. J'veux pas entendre parler de Madison, c'est clair ?
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : Célibataire. Un connard m'a brisé le coeur.
Je viens de : du Caire, je suis égypto-américaine.
Dans la vie, je suis : Conservatrice au Musée des Beaux-Arts. Ah oui et délinquante (officieusement).
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Cara Delevingne

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Joker
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/07/2020
, d'où les : 54
messages, dont : 15
rps. Merci aux doigts de fée de : Personne.
. Pour finir, je joue également : DeSean Armstrong Jr.

Family:
Je suis mi américaine, mi égyptienne. J'ai été arrachée aux bras de ma mère alors que je n'avais que quelques mois. Je tiens d'elle mon prénom, Nephtys. Mon père ne voulait pas entendre parler de mon héritage, ni de mes origines. Il m'a appelée Madison; espérant ainsi me faire oublier le reste.
J'ai un rapport conflictuel violent avec mon paternel. Il a passé tout le temps de ma jeunesse à m'insulter et à me cogner. Je suis une enfant battue, couverte de bleus la plupart du temps. Quand j'ai eu l'âge de riposter, je me suis défendue et ça s'est terminé à coups de poings. Je l'ai fui et vingt ans après, j'ai retrouvé ma mère. J'étais méconnaissable à ces yeux mais on a quand même tenté de rattraper le temps.
Finalement, j'ai dû repartir. Ma présence avec elle la mettait en danger et m'a forcée à m'en aller. Bref, je déteste mon père quoi.

Love:
Je n'ai pas eu de relation jusqu'à mes dix-huit ans, faute à ne jamais rester au même endroit bien longtemps. Quand j'suis arrivée à Paris, je suis tombée éperdument amoureuse d'un homme. Mais il m'a trompée, humiliée. Depuis, je déteste les hommes. J'aime seulement leurs attributs et leurs atouts au lit. Mais j'aime aussi les femmes et leurs superbes courbes. Cependant, désormais il n'est plus question d'histoires sérieuses. Je me prends plus la tête avec ces conneries. On me prend plus pour une pigeonne comme ça. Enfin, disons surtout que j'attends mon prince charmant. (Mais qui voudrait d'une femme comme moi, sérieux ?)

Living:
J'ai été éduquée en majeure partie à distance. Les livres étaient mes amis. Je parle courramment plusieurs langues; le français, l'anglais et l'arabe. Je suis passionnée par tout un tas de choses. En fait, c'est même rare de trouver un sujet qui ne me convienne pas. J'ai pratiqué plusieurs sports, je sais même me battre. Je roule en moto tout simplement parce que j'adore ça. Ma passion pour l'histoire m'a amené à bosser au musée. J'aimerai clairement donner des cours à l'université mais ça va au delà de mes compétences niveau caractère.

LIEN DU POST
Hier à 10:09
Nephtys n'avait quitté Boston que deux semaines durant l'été. Le temps d'aller chercher des pièces historiques dans un autre pays et elle était rentrée. Le voyage, quoique un peu court, lui avait tout de même permis de prendre l'air, de souffler et de penser à autre chose que la menace constante que représentait désormais son père pour elle.

Oui mais voilà, la jeune femme était bien de retour dans sa pseudo-routine du travail. Une routine qu'elle s'appliquait à casser régulièrement pour éviter de péter les plombs. Les soirées pizzas faisaient partie de cette volonté de ne pas voir les jours se ressembler. Rien de fou en soit, mais le simple fait de se faire livrer à manger parvenait des fois à la faire sourire. Et c'était d'autant plus vrai depuis qu'elle avait croisé la route de son livreur, Tallev. Si les premières fois, elle avait tenté d'être comme à son habitude, froide et distante, elle avait vite changé au fur et à mesure des livraisons. Désormais, elle s'empressait d'aller lui ouvrir, contente de pouvoir le voir et de discuter quelques minutes avec lui.

C'était un jeune homme au charme incontestable. Souriant et très professionnel, Nephtys lui laissait toujours la monnaie lorsqu'il venait. Une manière physique de lui montrer qu'elle appréciait ces services et qu'elle ne le considérait pas comme n'importe quelle autre personne.

Ce soir-là faisait partie de ces jours ou elle avait foutrement besoin de se changer les idées. Elle avait commandé sa pizza assez tard, comme à son habitude. Les livraisons des semaines précédentes n'avaient pas été assurées par Tallev et la jeune femme se demandait s'il n'avait pas simplement quitté son travail. A cette pensée, elle regretta de ne jamais avoir osé sauter le pas de l'inviter ou de prendre son numéro.
Enfin, on sonna à sa porte. Elle ne connaissait qu'un livreur aussi ponctuel, arrivant exactement à l'heure prévue. Elle ouvrit et comme elle s'y attendait, le beau brun était derrière la porte. Il l'appela par son surnom, comme à son habitude. Elle lui répondit avec un grand sourire, heureuse de le revoir; avant d'attraper la pizza qu'il lui tendait.
- Et toi tu vas garder la monnaie, comme d'habitude. répondit-elle en lui donnant un billet en retour.

Elle s'apprêtait à fermer la porte de son appartement et à poser la pizza sur sa table lorsqu'une envie soudaine la prit. Allait-elle encore une fois le laisser partir comme ça ? Non, il fallait qu'elle essaie. Nephtys se dirigea vers la porte qu'elle n'avait pas encore totalement fermée et la rouvrit en grand. Tallev était déjà en train de descendre les escaliers et la blonde se précipita à sa suite, pieds nus.
- Tal', attends ! Si tu as finis ton service... On pourrait peut-être partager la pizza ? proposa-t-elle alors qu'elle arrivait à son niveau. Elle le regarda en souriant. Il avait cet effet sur elle, la capacité à lui donner de la bonne humeur.


We've got only one life. Let's be crazy !
Dernière livraison (nephtys) XQym8epE_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, entre mon petit appart et l'immense demeure de F
et j'y ai posé mes valises depuis : quasiment quatre ans
. Tu peux m'appeler : Tal
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : perdu.
Je viens de : New York.
Dans la vie, je suis : en fin de 3ème année de psychologie
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Daniel Illescas.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Caroline
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 19/04/2020
, d'où les : 5506
messages, dont : 3
rps. Merci aux doigts de fée de : AJNA (avatar)
. Pour finir, je joue également : Thélio (p. diaz) Tony (r. say)

Dernière livraison (nephtys) AItlBsPj_o
» I could not tell you if I loved you the first moment I saw you, or if it was the second or third or fourth. But I remember the first moment I looked at you walking toward me and realized that somehow the rest of the world seemed to vanish when I was with you.

Tu es né le neuf août mile neuf cent quatre vingt treize, à Acapulco, au Mexique. La vie n'a pas été tendre avec toi à la naissance Tallev. Tu es venu au monde dans un quartier défavorisé, presque un bidonville. Ta mère était mineure à l'époque et ne pouvait pas te garder, elle n'avait pas les moyens mais surtout, elle n'était pas mariée. A seize ans, elle a été victime d'un viol. Juste après ta venue au monde, elle t'a abandonné dans un couvent. Comme dans les films, elle t'a déposé devant le couvent de bonnes soeurs et s'est enfuit pour retourner dans la misère. Tu es resté un mois dans cet orphelinat, avant qu'un couple écossais ne fasse le déplacement jusqu'au Mexique pour t'adopter. En quelques jours, tu es passé d'enfant abandonné d'Acapulco, à enfant avec de nouveaux parents, dans l'avion en direction de Glasgow. Tu es arrivé dans une famille dont tu ne connaissais rien du tout. Ta famille. Les Ralston. Avec le temps, cette famille va grandir et se construire avec bienveillance et amour. Tu vas avoir quatre frères et une soeur. Presque tous adoptés. Cette famille composée de diverses origines t'a permit d'apprendre le respect de l'autre et la tolérance. Tu étais très consciencieux à l'école. Tes notes étaient bonnes, très bonnes. Le petit intello au premier rang, c'était toi. Quelque part, tu as toujours voulu avoir de bonnes notes par peur que tes parents ne t'abandonnent eux aussi. T'as une peur panique du rejet mais tu gardes tout ça enfoui à l'intérieur de toi. Tout au fond. C'est pour cette raison d'ailleurs que tu as commencé à t'intéressé à la psychologie. Tu as lu beaucoup de livres et tu t'es découvert une passion. Tu as toujours été le psy de la famille. Quand tes frères et soeurs avaient des soucis, c'est vers toi qu'ils se tournaient parce que tu as une capacité d'écoute assez importante. Après le lycée, tu as arrêté les études, tu as fait une pause pour commencer à travailler. Tu as bossé comme cuisinier dans un petit restaurant de Glasgow et la nuit, tu faisais des rondes de sécurité dans une usine. Tu as mis de côté beaucoup d'argent pendant quatre ans. Tu as tout économisé pour pouvoir te prendre un petit studio à Boston, un ridicule 30m² dans lequel tu vis depuis trois ans. Tu as réussi les entretiens avec la doyenne. Tu es actuellement en troisième année de psychologie et à côté de ça, tu es livreur de pizza. Il faut bien payer le reste de tes études.


Dernière livraison (nephtys) AUPRRcDy_o


LIEN DU POST
Hier à 18:02
Tu n'es pas mécontent d'avoir terminé ta soirée de travail Tallev. Ce boulot ne t'a pas tellement manqué, il faut être honnête. T'aimes bien livrer des pizzas mais ce n'est pas quelque chose que tu vas faire toute ta vie. Du moins tu l'espères. Ce qu'il y a de pire dans ce métier ingrats, ce n'est pas de servir les gens, c'est plutôt la délicate odeur de pizza qui émane de chaque carton. Une odeur différente par client. Ca te tue de sentir toutes ces saveurs les unes après les autres sans jamais avoir le droit d'y toucher. T'es un gros mangeur toi. Tu pourrais manger toute la journée, tu n'es jamais rassasié. Heureusement que tu fais un peu de sport pour éliminer tout ça. Quoique, tu as quand même d'avoir de la chance, ton métabolisme est plutôt bon. Ce soir encore, tu as louché sur toutes les pizzas que tu as livré. Tu le fais discrètement bien sur, il n'y a pas de filet de bave qui sort de ta bouche à chaque livraison. Cette pizza-là est la dernière de ta tournée. Tu termines par la petite Nephtys. Elle commande souvent, tu connais son prénom car vous avez déjà échangés quelques mots de temps à autre. Tu la taquines un petit peu en lui disant qu'elle commande toujours la même chose. C'est taquin. Toi t'es content parce qu'elle te donne toujours des petits pourboires. Si tous tes clients pouvaient être aussi généreux qu'elle. Merci beaucoup madame, que tu réponds avec un large sourire sur tes lèvres. Tu prends le billet et le fourre dans ta veste. Bon appétit et bonne soirée. Tu quittes le couloir pour te diriger vers les escaliers mais la blondinette te rattrape bien assez vite. En entendant sa voix, tu t'arrêtes et lèves la tête vers elle. Tes sourcils se froncent quelques secondes. Tu n'as pas le temps de répondre que ton ventre se met à gargouiller dans un bruit sourd. Mon estomac répond à ma place, t'as entendu ? Tu rigoles bêtement puis remonte les quelques marches que tu viens de descendre. Tu es sure ? J'ai effectivement terminé mon service mais je ne veux pas te déranger. Acceptes Tallev et tais-toi.

w/ @Nephtys Williams
Dernière livraison (nephtys) RPfq2L8O_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, dans le centre.
et j'y ai posé mes valises depuis : Quelques jours.
. Tu peux m'appeler : Nephtys ou Neph'. J'veux pas entendre parler de Madison, c'est clair ?
, j'ai : 25
ans, et si t'es curieux, je suis : Célibataire. Un connard m'a brisé le coeur.
Je viens de : du Caire, je suis égypto-américaine.
Dans la vie, je suis : Conservatrice au Musée des Beaux-Arts. Ah oui et délinquante (officieusement).
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Cara Delevingne

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : Joker
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 22/07/2020
, d'où les : 54
messages, dont : 15
rps. Merci aux doigts de fée de : Personne.
. Pour finir, je joue également : DeSean Armstrong Jr.

Family:
Je suis mi américaine, mi égyptienne. J'ai été arrachée aux bras de ma mère alors que je n'avais que quelques mois. Je tiens d'elle mon prénom, Nephtys. Mon père ne voulait pas entendre parler de mon héritage, ni de mes origines. Il m'a appelée Madison; espérant ainsi me faire oublier le reste.
J'ai un rapport conflictuel violent avec mon paternel. Il a passé tout le temps de ma jeunesse à m'insulter et à me cogner. Je suis une enfant battue, couverte de bleus la plupart du temps. Quand j'ai eu l'âge de riposter, je me suis défendue et ça s'est terminé à coups de poings. Je l'ai fui et vingt ans après, j'ai retrouvé ma mère. J'étais méconnaissable à ces yeux mais on a quand même tenté de rattraper le temps.
Finalement, j'ai dû repartir. Ma présence avec elle la mettait en danger et m'a forcée à m'en aller. Bref, je déteste mon père quoi.

Love:
Je n'ai pas eu de relation jusqu'à mes dix-huit ans, faute à ne jamais rester au même endroit bien longtemps. Quand j'suis arrivée à Paris, je suis tombée éperdument amoureuse d'un homme. Mais il m'a trompée, humiliée. Depuis, je déteste les hommes. J'aime seulement leurs attributs et leurs atouts au lit. Mais j'aime aussi les femmes et leurs superbes courbes. Cependant, désormais il n'est plus question d'histoires sérieuses. Je me prends plus la tête avec ces conneries. On me prend plus pour une pigeonne comme ça. Enfin, disons surtout que j'attends mon prince charmant. (Mais qui voudrait d'une femme comme moi, sérieux ?)

Living:
J'ai été éduquée en majeure partie à distance. Les livres étaient mes amis. Je parle courramment plusieurs langues; le français, l'anglais et l'arabe. Je suis passionnée par tout un tas de choses. En fait, c'est même rare de trouver un sujet qui ne me convienne pas. J'ai pratiqué plusieurs sports, je sais même me battre. Je roule en moto tout simplement parce que j'adore ça. Ma passion pour l'histoire m'a amené à bosser au musée. J'aimerai clairement donner des cours à l'université mais ça va au delà de mes compétences niveau caractère.

LIEN DU POST
Aujourd'hui à 8:42
Lorsqu'elle entend son estomac gronder, la jeune femme ne peut retenir un petit rire. Quand elle pense à son métier, elle se dit que jamais elle ne pourrait le faire. Sans doute parce que contrairement à lui, elle resterait majoritairement désagréable et ensuite, parce qu'elle ne pourrait résister à l'envie de piquer une part à droite et à gauche. En fin de compte, elle se ferait virer en moins d'une semaine, c'est une quasi-certitude.

- J'avoue, tu n'as plus trop le choix là. confirme-t-elle en hochant la tête. En fait, elle est surtout ravie d'utiliser son gargouillement comme moyen supplémentaire pour le faire rester.

Il est respectueux le garçon; il a bien plus de valeurs qu'elle n'en aura jamais. Nephtys n'aurait probablement jamais refusé une proposition pour partager une pizza; mais ça, c'est sa nature. Il semble être un type bien Tallev. A ses yeux, c'est pas le genre de gars qu'elle mérite de fréquenter. Quoique, peut-être serait-il capable de faire d'elle une meilleure personne ?

- Entre avant que ça ne refroidisse, grand bêta. le taquine-t-elle. Sans attendre, elle remonte dans son appartement et file à la cuisine pour découper la pizza. L'égyptienne est ravie de l'accueillir dans ce logement; c'est tout beau tout neuf. Le loyer est un peu plus cher mais faut dire qu'avec ses activités illégales, elle a pas trop de problèmes d'argent.

- La moitié, ça te conviendra ? lui demande-t-elle en ramenant le carton sur la table à manger. Si t'as soif, va faire un tour au frigo; il y a un peu de tout dedans, t'as juste à te servir. ajoute-t-elle en se maudissant de pas lui avoir proposé plutôt un verre d'eau. T'es bête Nephtys, il doit avoir soif à force de courir partout dans la ville.


We've got only one life. Let's be crazy !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: