-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
63 € 125 €
Voir le deal

and now i'm here, brother ; yeonwen


and now i'm here, brother ; yeonwen 5e4f8fadf9cbd6e901cb1437885654418efdadc1
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques jours après un départ précipité
. Tu peux m'appeler : ewi
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : un con
Je viens de : inverness
Dans la vie, je suis : un profond merdeux
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cutie jeonghan

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/07/2020
, d'où les : 136
messages, dont : 11
rps. Merci aux doigts de fée de : morning rain (avatar) ; astra (signature)
. Pour finir, je joue également : jo hee » noah » river

and now i'm here, brother ; yeonwen Fba102984b98ae849f2af50444249ceb1c067995 and now i'm here, brother ; yeonwen 819c14b28b9dd2a6788b45af75d06123180ea587 and now i'm here, brother ; yeonwen 855f6a6d0c1db38f6a39b96a2c0d4f57eb49da85
“ ewen bae ”
✧ ✦ ✧

ewen, le petit prodige. la mélancolie de se haïr soi-même, cette mélancolie devenue une brise. le petit garçon brisé qui a tendu la main vers son échappatoire. revenir après avoir quitté le berceau de cette nouvelle alchimie avec lui-même. la voix qui l’apaise, celle à pouvoir en faire sourire même les sourds. le grand littéraire, le petit libraire craquant au coin de la rue. trop étouffé par des souvenirs oppressants. besoin de s’enfuir, découverte du charmant cadet qu’il est. famille retrouvée, besoin de l’étreinte de son aîné pour se sentir comblé. nouvelle vie, pour un garçon qui s’épanouit devant les lueurs de la nuit.

and now i'm here, brother ; yeonwen Original and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_inline_p8wrbgLwsd1vimyss_540 and now i'm here, brother ; yeonwen Original

ewen, l’enfant des mots. la réputation de salopard qui se sépare de lui, petit gamin finalement apprécié autour de lui. petit merdeux, toujours trop d’ecchymoses, toujours les lèvres abîmées, jamais un moment de répit. le prodige certes, peut-être trop brillant, peut-être trop dans son monde, finalement. l’ancien quaterback, peut-être avec l’envie de rejouer pour son bon plaisir. le blond, les folies capillaires, devenues son petit rituel. peut-être un peu trop lui quelques fois, mais toujours avec l’envie de devenir lui-même, quelqu’un d’autre, de se démarquer du gamin sans cœur. toujours si fier, avec son mauvais caractère. l’envie de s’évader plus qu’avant, gamin au cœur guérit. peut-être maladroit quelques fois aussi, toujours si agaçant, toujours si ewen. côté sombre meurtrit pendant que la pivoine grandit. douce chevelure d’or qui s’accorde enfin le regard épanoui.

and now i'm here, brother ; yeonwen A50563ad685ea1814c286f8b658f7f9061e39aee and now i'm here, brother ; yeonwen 4ec80f9e16b45cb5e5b3ee75709919401ca8d47b and now i'm here, brother ; yeonwen 696245fb74a5d31818869596560e2f36fde89e00

*☆ — hera and literature // une boule de poils blanche et un bon roman, quoi de mieux que ces deux plus belles merveilles dans la vie d'ewen.

and now i'm here, brother ; yeonwen 994e32192274baf603d26f3e84798043 and now i'm here, brother ; yeonwen 78fd0f88f8c072a129e9f475b50559989d10b6f3 and now i'm here, brother ; yeonwen E1c3bdee26e240090f5aba3f98ecf74c

*☆ — yeonjun // big brother + naeun // sister-in-law + woobin // good friend + aria // best friend + mei xia // juliet + nadia // first love + lukas // enemy + cleo // ex-roommate ; friend ?

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( aria )) » (( yeonjun )) » (( mei ))

LIEN DU POST
Mer 15 Juil - 17:49
and now i'm here, brother

Gamin égaré. Chemin complexe pour un garçon oublié dans ses démons. Courir après ses espoirs, trébucher, et se souvenir comme il est bon de n’être personne. Peut-être courir après soi-même. Finalement, oui, j’aimerai courir après ce que j’ai perdu, après ce que j’ai désespérément retrouvé. Le souffle court, la sueur qui se colle à l’épiderme. Le pire, c’est l’angoisse qui m’étouffe. Pauvre gamin en quête d’un ailleurs, d’un autre chose qui chamboule une vie. Au diable l’amour, au diable les folies, que l’on m’accorde le soin de devenir l’enfant perdu. Guère oublié, guère rejeté, les pensées toujours si subtiles, peut-être le souvenir d’un nourrisson souriant. Finalement, oui, j’aimerai devenir ce qu’ils ont perdus il y a une vingtaine d’années, juste devenir celui qui s’est égaré en chemin.
Autre vie. Douloureuse existence. Pas qui m’ont menés là, alors que je cours désespérément vers l’amour fraternel. Désespoir de recoller les morceaux de moi-même. Une partie oubliée dans l’inconnu. Un pitoyable pantin, petit garçon de bois avec qui l’on adore jouer. Aujourd’hui un vieux jouet cassé, celui que l’on laisse de côté. Le dégoût amer dans la bouche, le goût de la défaite. Ruiner l’enfant, regretter de ne pas avoir enterré son coeur plus tôt. Pauvre pantin bouffé par le temps, comme j’aimerai courir après moi-même, le sourire aux lèvres.
Pas qui m’ont menés ici, regard égaré dans le vide. Troublé, le garçon, peut-être un peu ailleurs finalement. Est-ce donc là que je pense me retrouver ? C’est ici que tout va s’effondrer ? Découvrir l’humain qui me manque, celui dont l’absence me bouffe jusqu’à la moelle. Inconnu, les photographies pour souvenir. Que mon monde s’effondre, que lui soit mon échappatoire. Que je devienne le petit garçon égaré. Maman, toi qui m’a montré, les merveilles dans les yeux, le plus beau visage, comment puis-je être le chamboulement de sa vie ? Maman, toi que je désire en temps que merveille, qu’adviendra-t-il de nous ? Remord qui me ronge, pas qui tournent en rond, bruit qui hérisse les poils de ma peau. La peur au ventre, le besoin de s’enfuir, mais le besoin de l’avoir près de moi omniprésent.
Souffle qui s’échappe de mes lèvres, il est temps. Que le petit garçon se jette à l’eau, qu’il s’accorde la peur, qu’il s’accorde l’appréhension. Doigts fébriles qui frappe une fois, deux fois, trois fois contre la porte froide. Que nos rires se créent, que nos disputes éclatent, que nos bras s’enlacent, que l’on deviennent enfin les frères que nous devions être. " Yeonjun ? Je suis ton frère " lorsque la porte s’ouvre, une voix timide, un regard presque fuyant, et pourtant l’esprit enfin ailleurs, enfin avec la moitié de moi-même retrouvée.    
@made by ice and fire.


l'enfant prodige
et pendant que j'crève au fil des insomnies, juliette rêve de la pivoine épanouie
and now i'm here, brother ; yeonwen Da8fb21d25f31e6992985f071033912a
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : somerville (10 min de boston)
et j'y ai posé mes valises depuis : 10 ans.
. Tu peux m'appeler : bae.
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : marié mais visiblement dans une relation libre ??
Je viens de : séoul (south korea)
Dans la vie, je suis : kinésithérapeute.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cha eunwoo

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : killing boys.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 08/07/2020
, d'où les : 127
messages, dont : 10
rps. Merci aux doigts de fée de : kelly (av)
. Pour finir, je joue également : alix, eunji, luna, roxane, et yeji

and now i'm here, brother ; yeonwen PdGBrBWQ_o

and now i'm here, brother ; yeonwen 5f8335fd0604de6f45f70c69dbb161732181f702
yeonjun c’est le feu. c’est l’air. c’est la terre, parfois l’eau. les éléments qui l’habitent, marquent chaque facette d’une identité propre. océan de doute, aussi paisible que le son des vagues un soir d’été. aussi violent qu’une mer déchaînée, vous entraîne dans les profonde abysses pour vous y noyer. la jalousie qui ronge parfois, accentue les traits froids qu’il offre à la face du monde pour un soupçon de tranquillité. possessivité jugé malsaine puisque le monde émet les avis que l’on ne demandent pas. c’est la peur de la solitude, jure bien trop avec les envies d’indépendances. du noir au blanc, du chaud au froid. étrange personnage qui lui offre toujours les plus beaux sourires, promesse d’une sérénitude prenante quand l’intérieur est souvent poison des ses souffrances. obsessionnel l’enfant prodige, habité par les regrets, les rancoeurs et ce qu’on a pu lui voler. double face constante, le jour et la nuit. faciès trompeur, gamin mutin, enfant sournois. douceur qui émane des traits angélique, l'aura de mystère qui attire inexorablement l'autre. les sourires qui prennent au piège, trompe le monde à répétition.

» (( NAEUN LIST )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen AJOS9AWS_o
and now i'm here, brother ; yeonwen 73333ac8e51f8bd20235c49278747e6d06e5204d

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 466458dd11a3f3ada78c0698be8dc69708672f65» (( GOOD TO KNOW )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen VrajfKRf_o

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 9fc93ea2d863e705e51544860cd78452 and now i'm here, brother ; yeonwen 8ce4ca707ba04a786d87771e3783d5d8 and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_pgc9am5EC31wjbmuao1_400 and now i'm here, brother ; yeonwen E9a61d0551215f8d9e21cb6e0ac8fd9be18dcff1
(bae family.)
NAEUN (★★★★★) en cours EWEN (★☆☆☆☆) en cours.

» (( STORY TIME )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen OwPo0fJz_o
and now i'm here, brother ; yeonwen Ded8c8b57e6e9df01c10bf1c88afdfabc8b9f6b7
(2/3. free)

(( ewen )) » (( naeun ))
LIEN DU POST
Jeu 16 Juil - 11:58

» (( bae brothers ))

and now i'm here brother



souffle léger alors qu’une nouvelle fois, il suit les traces de naeun à travers toute la maison. les vêtements lâchés ci et là plutôt que jeté dans la panière à linge. les lumières allumés dans toutes les pièces ayant pu accueillir sa présence mais jamais éteinte à la sortie. radio de la salle de bain encore en fonctionnement quand elle n’était définitivement plus à l’étage. si la semaine il n’avait pas le temps de passer derrière elle, affairé à partir lui même, le week end était souvent perçu d’un tout autre point de vue. les marches qu’il descend, ramasse un magasine traînant au sol, odeur de pancake flottant dans l’air probablement pour l’amadouer, découvre l’assiette trônant sur l’îlot sans pour autant aucune trace de sa femme. naeun ? bifurque, demi-tour pour rejoindre le salon, table basse ensevelit sous une multitude de vernis à ongles, la télé allumée sur les chaînes musicales sans aucun spectateur pour en profiter. lève les yeux au ciel, s’empresse de mettre de l’ordre dans le fouillis que pouvait être la shin (qui redevenait shin sitôt que l’agacement était palpable), index qui appuie sur le mécanisme des volets roulants avant de monter la voix. tu sais que nos factures d’électricité seraient beaucoup moins importantes si tu te servais d’un truc génial qui s’appelle le jour zéro réponse à l’horizon, douce naeun probablement en train de raser les murs pour ne pas entendre les même remarques déjà dites des milliards de fois. ouvre la bouche une nouvelle fois, coupé dans son élan par les cognements contre la porte d'entrée, sourcil qui se hausse. et il marmonne l'homme, menace qu'il profère en s'y rendant. j'te jure, si c'est yeji, je l'enferme dans la cave réflexion faites, yeji n'aurait pas frappé. sale gamine ayant probablement un double bien planqué sur elle pour s'infiltrer à sa guise. porte ouverte et les opales qui se posent sur un inconnu (ou presque). sensation de connaître le visage, les traits familiers qui s'imposent à son regard alors que les premiers mots sont lâchés, semblable à une bombe, arrêt sur image d'une yeonjun certainement pas prêt. pensées mises bien à l'abri dans son esprit, reviennent en trombe. conversation avec sa mère, les quelques photos qu'elle avait glissé quand fidèle à lui même, il était resté sur la retenue, incapable de se positionner. et si c'était faux ? un mirage ? un espoir destiné à leur être arrachés ? mh.. gênant moment que celui où les mots ne semblaient pas vouloir s'aligner. souffle doucement, inspiration soudaine. tu veux rentrer ? il le savait dans le fond, qu'il finirait par venir ici. que ce n'était qu'une question de temps.


oh i am so messed up
I'm a mess, I'm a loser I'm a hater, I'm a user I'm a mess for your love, it ain't new I'm obsessed, I'm embarrassed I don't trust no one around us
and now i'm here, brother ; yeonwen 5e4f8fadf9cbd6e901cb1437885654418efdadc1
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques jours après un départ précipité
. Tu peux m'appeler : ewi
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : un con
Je viens de : inverness
Dans la vie, je suis : un profond merdeux
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cutie jeonghan

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/07/2020
, d'où les : 136
messages, dont : 11
rps. Merci aux doigts de fée de : morning rain (avatar) ; astra (signature)
. Pour finir, je joue également : jo hee » noah » river

and now i'm here, brother ; yeonwen Fba102984b98ae849f2af50444249ceb1c067995 and now i'm here, brother ; yeonwen 819c14b28b9dd2a6788b45af75d06123180ea587 and now i'm here, brother ; yeonwen 855f6a6d0c1db38f6a39b96a2c0d4f57eb49da85
“ ewen bae ”
✧ ✦ ✧

ewen, le petit prodige. la mélancolie de se haïr soi-même, cette mélancolie devenue une brise. le petit garçon brisé qui a tendu la main vers son échappatoire. revenir après avoir quitté le berceau de cette nouvelle alchimie avec lui-même. la voix qui l’apaise, celle à pouvoir en faire sourire même les sourds. le grand littéraire, le petit libraire craquant au coin de la rue. trop étouffé par des souvenirs oppressants. besoin de s’enfuir, découverte du charmant cadet qu’il est. famille retrouvée, besoin de l’étreinte de son aîné pour se sentir comblé. nouvelle vie, pour un garçon qui s’épanouit devant les lueurs de la nuit.

and now i'm here, brother ; yeonwen Original and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_inline_p8wrbgLwsd1vimyss_540 and now i'm here, brother ; yeonwen Original

ewen, l’enfant des mots. la réputation de salopard qui se sépare de lui, petit gamin finalement apprécié autour de lui. petit merdeux, toujours trop d’ecchymoses, toujours les lèvres abîmées, jamais un moment de répit. le prodige certes, peut-être trop brillant, peut-être trop dans son monde, finalement. l’ancien quaterback, peut-être avec l’envie de rejouer pour son bon plaisir. le blond, les folies capillaires, devenues son petit rituel. peut-être un peu trop lui quelques fois, mais toujours avec l’envie de devenir lui-même, quelqu’un d’autre, de se démarquer du gamin sans cœur. toujours si fier, avec son mauvais caractère. l’envie de s’évader plus qu’avant, gamin au cœur guérit. peut-être maladroit quelques fois aussi, toujours si agaçant, toujours si ewen. côté sombre meurtrit pendant que la pivoine grandit. douce chevelure d’or qui s’accorde enfin le regard épanoui.

and now i'm here, brother ; yeonwen A50563ad685ea1814c286f8b658f7f9061e39aee and now i'm here, brother ; yeonwen 4ec80f9e16b45cb5e5b3ee75709919401ca8d47b and now i'm here, brother ; yeonwen 696245fb74a5d31818869596560e2f36fde89e00

*☆ — hera and literature // une boule de poils blanche et un bon roman, quoi de mieux que ces deux plus belles merveilles dans la vie d'ewen.

and now i'm here, brother ; yeonwen 994e32192274baf603d26f3e84798043 and now i'm here, brother ; yeonwen 78fd0f88f8c072a129e9f475b50559989d10b6f3 and now i'm here, brother ; yeonwen E1c3bdee26e240090f5aba3f98ecf74c

*☆ — yeonjun // big brother + naeun // sister-in-law + woobin // good friend + aria // best friend + mei xia // juliet + nadia // first love + lukas // enemy + cleo // ex-roommate ; friend ?

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( aria )) » (( yeonjun )) » (( mei ))

LIEN DU POST
Ven 17 Juil - 15:06
and now i'm here, brother

Les lèvres entrouvertes, doute qui s'empare de moi. Erreur ? Remord ? Que faire ? Situation gênante, lippes entrouvertes. Mots qui se refusent à l’entrée de celles-ci. Plus un bruit, comme un fantôme errant dans un long couloir. Sombre, froid, discret. Goutte qui tombe dans un puits sans fond, éternelle angoisse qui me ronge. Chanson triste qui tourne, disque rayé. Mélancolique mélodie abîmée, violon qui déraille. Mirage, l’es-tu ? Et pendant que nos regard se croisent, pendant que la réalité semble s’envoler, je m’aperçois comme un mirage. Se pincer si fort, presque à en oublier la douleur, juste pour se rappeler que nous sommes l’un devant l’autre. Deux inconnus, traits pourtant si familiers. Prendre la fuite, courir à en oublier de respirer, ne plus jamais se retourner. Et pourtant déjà l’aimer si fort. Vous savez, ce regard qui s’oblige à se perdre dans le sien, peut-être à rêver de la réalité qui vous donne une gifle. Pas un mot, non, pas une pensée folle : juste lui. Gênant moment qui s’installe entre nous, une distance peut-être trop blessante. Besoin d’être le petit garçon que l’aîné voudrait protéger. Besoin d’être le cadet dont les pleurs douloureux ne seraient plus qu’un mauvais souvenir. Besoin d’avoir un frère, d’avoir mon frère. Gorge sèche, douloureuse, lippes qui se ferment enfin. Les mots font une barrière, plus aucun son ne se libère de l’endroit scellé. Manches de ma veste serrées comme un petit garçon apeuré, mèches blondes qui retombent sur un regard fuyant, chevelure trop décoiffée. Et la brise qui me caresse lorsque le corps bouge. Léger acquiescement de la tête, je n’arrive pas à dire à quel point je suis heureux de connaître enfin celui qui m’a tant manqué. Inconnu, et pourtant l’impression que nous avions toujours été liés l’un à l’autre. Pièce manquante d’un petit garçon brisé, l’horloge cassée, figée dans le temps, désire voir le temps s’écouler de nouveau, avec lui. Le corps frêle qui avance dans l’appartement après avoir accepté en silence la proposition de l’inconnu qui ne l’est guère plus tant que ça. Mon regard qui se perd sur la vie qu’il a construit, mon regard qui se perd sur les affaires encore au sol. La vie qui y règne est chaleureuse, chose à laquelle je n’ai jamais réussi à accéder. Un sourire qui étend mes lèvres alors que mes doigts serrent un peu plus les manches de ma veste trop ample. Bon vivre avec ce frère ? “ Je m’appelle Ewen. ” dis-je distraitement, mon regard se perdant sur la vie de mon frère, sur ce détail de sa vie. Mon prénom perdu dans un moment gênant entre nous, dans la distance à laquelle je n’arrive pas à me résoudre. Petit garçon trop timide face à ce qu’il lui a été retiré. “ Tu peux ne pas vouloir me voir, je sais que c’est injuste d’arriver comme ça dans ta vie, mais… J’avais besoin de te rencontrer, j’avais besoin de rencontrer mon grand-frère. ” regard qui revient de nouveau se perdre dans le sien, une larme qui s’échappe et roule lentement sur ma joue. Comme j’avais besoin de te rencontrer, yeonjun bae.     
@made by ice and fire.


l'enfant prodige
et pendant que j'crève au fil des insomnies, juliette rêve de la pivoine épanouie
and now i'm here, brother ; yeonwen Da8fb21d25f31e6992985f071033912a
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : somerville (10 min de boston)
et j'y ai posé mes valises depuis : 10 ans.
. Tu peux m'appeler : bae.
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : marié mais visiblement dans une relation libre ??
Je viens de : séoul (south korea)
Dans la vie, je suis : kinésithérapeute.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cha eunwoo

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : killing boys.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 08/07/2020
, d'où les : 127
messages, dont : 10
rps. Merci aux doigts de fée de : kelly (av)
. Pour finir, je joue également : alix, eunji, luna, roxane, et yeji

and now i'm here, brother ; yeonwen PdGBrBWQ_o

and now i'm here, brother ; yeonwen 5f8335fd0604de6f45f70c69dbb161732181f702
yeonjun c’est le feu. c’est l’air. c’est la terre, parfois l’eau. les éléments qui l’habitent, marquent chaque facette d’une identité propre. océan de doute, aussi paisible que le son des vagues un soir d’été. aussi violent qu’une mer déchaînée, vous entraîne dans les profonde abysses pour vous y noyer. la jalousie qui ronge parfois, accentue les traits froids qu’il offre à la face du monde pour un soupçon de tranquillité. possessivité jugé malsaine puisque le monde émet les avis que l’on ne demandent pas. c’est la peur de la solitude, jure bien trop avec les envies d’indépendances. du noir au blanc, du chaud au froid. étrange personnage qui lui offre toujours les plus beaux sourires, promesse d’une sérénitude prenante quand l’intérieur est souvent poison des ses souffrances. obsessionnel l’enfant prodige, habité par les regrets, les rancoeurs et ce qu’on a pu lui voler. double face constante, le jour et la nuit. faciès trompeur, gamin mutin, enfant sournois. douceur qui émane des traits angélique, l'aura de mystère qui attire inexorablement l'autre. les sourires qui prennent au piège, trompe le monde à répétition.

» (( NAEUN LIST )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen AJOS9AWS_o
and now i'm here, brother ; yeonwen 73333ac8e51f8bd20235c49278747e6d06e5204d

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 466458dd11a3f3ada78c0698be8dc69708672f65» (( GOOD TO KNOW )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen VrajfKRf_o

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 9fc93ea2d863e705e51544860cd78452 and now i'm here, brother ; yeonwen 8ce4ca707ba04a786d87771e3783d5d8 and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_pgc9am5EC31wjbmuao1_400 and now i'm here, brother ; yeonwen E9a61d0551215f8d9e21cb6e0ac8fd9be18dcff1
(bae family.)
NAEUN (★★★★★) en cours EWEN (★☆☆☆☆) en cours.

» (( STORY TIME )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen OwPo0fJz_o
and now i'm here, brother ; yeonwen Ded8c8b57e6e9df01c10bf1c88afdfabc8b9f6b7
(2/3. free)

(( ewen )) » (( naeun ))
LIEN DU POST
Mar 21 Juil - 14:12

» (( bae brothers ))

and now i'm here brother



qu’était-il censé dire maintenant ? faire ? bourrasque qu’on insuffle soudainement dans un quotidien trop ancré. tempête qui fait dériver les choses les plus ancrées sans lui laisser le temps de s’accommoder. journée banale qui débute, l’agacement que provoque sa femme par sa désorganisation ambiante. une sonnerie et tout le reste qui se renverse. ewen. frère arraché avant même qu’il n’ait eu le temps de le découvrir. fantôme ayant hanté chaque seconde de sa vie. présent dans les yeux de son père, dans les inquiétudes de sa mère. la porte qu’il referme, tourne le dos, laisse les pas glisser dans une maison devenue soudainement étouffante, cherche des opales la silhouette de naeun, prière silencieuse qu’elle vienne le sauver. je sais réponse lâché dans le silence semi oppressant, s’arrête finalement dans le salon, le dos contre un mur, appuie nécessaire dans la vague d’émotion soudainement jetée en plein visage. déglutit difficilement, froideur habituelle qui se dégage de ses traits, l’habitude de ne jamais trop en montrer, difficulté parfois à se lier. je t’ai fais rentrer les mots qui ont du mal à sortir, sonne trop détaché peut être. pourtant impuissant face aux larmes qu’il voit soudainement. tu pleures ? sans jugement, sans avis sur la question. prit de court par les émotions qu’il sait si bien cacher en temps normal. tu ne sais pas le temps que j’ai passé à te chercher l’obsession que ça avait pu constituer. les nuits blanches à chercher à comprendre pourquoi t’avais disparu. qui était responsable de ça. les insomnies à répétition et l’impression parfois de perdre la tête. souffle, regarde le plafond quelques secondes avant de réduire la distance, les bras qui glissent dans le dos, l'attire contre lui. je veux tout savoir de toi. la phrase qui s'éteint, cherche à donner une chaleur qu'il a généralement du mal à offrir aux autres. dont seul naeun bénéficie la plupart du temps.


oh i am so messed up
I'm a mess, I'm a loser I'm a hater, I'm a user I'm a mess for your love, it ain't new I'm obsessed, I'm embarrassed I don't trust no one around us
and now i'm here, brother ; yeonwen 5e4f8fadf9cbd6e901cb1437885654418efdadc1
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques jours après un départ précipité
. Tu peux m'appeler : ewi
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : un con
Je viens de : inverness
Dans la vie, je suis : un profond merdeux
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cutie jeonghan

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/07/2020
, d'où les : 136
messages, dont : 11
rps. Merci aux doigts de fée de : morning rain (avatar) ; astra (signature)
. Pour finir, je joue également : jo hee » noah » river

and now i'm here, brother ; yeonwen Fba102984b98ae849f2af50444249ceb1c067995 and now i'm here, brother ; yeonwen 819c14b28b9dd2a6788b45af75d06123180ea587 and now i'm here, brother ; yeonwen 855f6a6d0c1db38f6a39b96a2c0d4f57eb49da85
“ ewen bae ”
✧ ✦ ✧

ewen, le petit prodige. la mélancolie de se haïr soi-même, cette mélancolie devenue une brise. le petit garçon brisé qui a tendu la main vers son échappatoire. revenir après avoir quitté le berceau de cette nouvelle alchimie avec lui-même. la voix qui l’apaise, celle à pouvoir en faire sourire même les sourds. le grand littéraire, le petit libraire craquant au coin de la rue. trop étouffé par des souvenirs oppressants. besoin de s’enfuir, découverte du charmant cadet qu’il est. famille retrouvée, besoin de l’étreinte de son aîné pour se sentir comblé. nouvelle vie, pour un garçon qui s’épanouit devant les lueurs de la nuit.

and now i'm here, brother ; yeonwen Original and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_inline_p8wrbgLwsd1vimyss_540 and now i'm here, brother ; yeonwen Original

ewen, l’enfant des mots. la réputation de salopard qui se sépare de lui, petit gamin finalement apprécié autour de lui. petit merdeux, toujours trop d’ecchymoses, toujours les lèvres abîmées, jamais un moment de répit. le prodige certes, peut-être trop brillant, peut-être trop dans son monde, finalement. l’ancien quaterback, peut-être avec l’envie de rejouer pour son bon plaisir. le blond, les folies capillaires, devenues son petit rituel. peut-être un peu trop lui quelques fois, mais toujours avec l’envie de devenir lui-même, quelqu’un d’autre, de se démarquer du gamin sans cœur. toujours si fier, avec son mauvais caractère. l’envie de s’évader plus qu’avant, gamin au cœur guérit. peut-être maladroit quelques fois aussi, toujours si agaçant, toujours si ewen. côté sombre meurtrit pendant que la pivoine grandit. douce chevelure d’or qui s’accorde enfin le regard épanoui.

and now i'm here, brother ; yeonwen A50563ad685ea1814c286f8b658f7f9061e39aee and now i'm here, brother ; yeonwen 4ec80f9e16b45cb5e5b3ee75709919401ca8d47b and now i'm here, brother ; yeonwen 696245fb74a5d31818869596560e2f36fde89e00

*☆ — hera and literature // une boule de poils blanche et un bon roman, quoi de mieux que ces deux plus belles merveilles dans la vie d'ewen.

and now i'm here, brother ; yeonwen 994e32192274baf603d26f3e84798043 and now i'm here, brother ; yeonwen 78fd0f88f8c072a129e9f475b50559989d10b6f3 and now i'm here, brother ; yeonwen E1c3bdee26e240090f5aba3f98ecf74c

*☆ — yeonjun // big brother + naeun // sister-in-law + woobin // good friend + aria // best friend + mei xia // juliet + nadia // first love + lukas // enemy + cleo // ex-roommate ; friend ?

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( aria )) » (( yeonjun )) » (( mei ))

LIEN DU POST
Jeu 23 Juil - 17:39
and now i'm here, brother

Silence qui s’abat, enfermé dans une cage. Là où tout est sombre, une voix qui appelle à l’aide. Un gamin trop peureux, effrayé par lui-même, reflet moqueur dans le miroir, on n’ose plus se regarder dans les yeux. Petite étincelle, coeur qui se perd lorsqu’il est devant moi, frère tant rêvé, frère tant désiré, partie de moi-même arrachée. Sans question, sans réponse, sans aveu. Insomnies, tachycardies, et insomnies encore. Cercle vicieux, celui qui blesse, celui qui se fout des rêves, piétinés pour vous mettre plus bas que terre, pauvre gamin bouffé. Jamais présent, parce que l’existence ne l’avait pas voulu. Frère absent parce que rien n’avait de sens, juste un putain de gamin seul, abandonné et au coeur arraché. Pourtant, l’étincelle est flamboyante, juste l’espoir de retrouver une pièce manquante, besoin ardent de n’être qu’un frère. Gamin arraché mais enfant qui crie de l’aide. De l’aide, que quelqu’un m’aide, mais personne ne le fait. Le gamin qui se débrouille seul, le gamin qui cherche qui il est, et qui te trouve, toi, yeonjun, pièce manquante de mon être. Nous ne savons que dire, mots qui se taisent, lèvres cousues. Ambiance pesante, cage qui se referme sur moi, piège qui croque l’épiderme. Doigts qui caressent mes larmes, regard surpris lorsque l’une d’elle glisse le long de mon doigt. Curieuse tristesse, ou peut-être est-ce la plénitude de sentir enfin complet ? Garçon qui a toujours su enterrer au plus profond de lui ses émotions, petit arrogant trop inhumain. Qui savait m’aimer, à l’époque ? Qui pouvait bien aimer l’âme sans vie que j’étais ? Gamin qui se laisse aller, combien de temps ai-je été le fantôme de ces vies qui ont avancé dans l’ombre ? Obsession peut-être trop blessante, larmes qui ne se retiennent guère. Besoin de me sentir vivant, laisser glisser cette tristesse entre mes doigts, gamin qui sanglote, vilaine chute, rattrapé dans l’étreinte de son frère. J’suis tombé, trop bas, avec cette impression de suffoquer. Toujours en train de survivre. Mains hésitantes, fébriles, qui glissent sur son dos, presque terrifié à l’idée qu’il ne soit qu’un mirage. Souffle qui se repose, le petit garçon qui retrouve le grand homme qui lui manquait, front qui se pose contre son épaule. Tant besoin de nous, mon frère, j’ai tellement besoin de nous. “ J’ai peur que tu me détestes, tout le monde m’a détesté, et si c’est toi qui me déteste, je me relèverai pas. ” confidence dans un murmure, peur avouée. Je me détache de lui, le regard qui n’arrive guère à faire face à mon frère, revers de manche qui essuie mes larmes avant que je ne glisse ma main dans ma chevelure d’or, l’angoisse sur ces mains fébriles. Tremblement, ressenti de chuter dans le vide. “ J’ai toujours des ennuis, et on dit que je suis le libraire craquant du coin de la rue, j’ai… Je sais pas quoi te dire sur moi, je sais même pas si je suis intéressant à vrai-dire. ” l'ego oublié, perdu dans un rire nerveux, regard qui se risque à faire face au grand homme qu’il doit être, on me l’a tant conté.      
@made by ice and fire.


l'enfant prodige
et pendant que j'crève au fil des insomnies, juliette rêve de la pivoine épanouie
and now i'm here, brother ; yeonwen Da8fb21d25f31e6992985f071033912a
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : somerville (10 min de boston)
et j'y ai posé mes valises depuis : 10 ans.
. Tu peux m'appeler : bae.
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : marié mais visiblement dans une relation libre ??
Je viens de : séoul (south korea)
Dans la vie, je suis : kinésithérapeute.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cha eunwoo

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : killing boys.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 08/07/2020
, d'où les : 127
messages, dont : 10
rps. Merci aux doigts de fée de : kelly (av)
. Pour finir, je joue également : alix, eunji, luna, roxane, et yeji

and now i'm here, brother ; yeonwen PdGBrBWQ_o

and now i'm here, brother ; yeonwen 5f8335fd0604de6f45f70c69dbb161732181f702
yeonjun c’est le feu. c’est l’air. c’est la terre, parfois l’eau. les éléments qui l’habitent, marquent chaque facette d’une identité propre. océan de doute, aussi paisible que le son des vagues un soir d’été. aussi violent qu’une mer déchaînée, vous entraîne dans les profonde abysses pour vous y noyer. la jalousie qui ronge parfois, accentue les traits froids qu’il offre à la face du monde pour un soupçon de tranquillité. possessivité jugé malsaine puisque le monde émet les avis que l’on ne demandent pas. c’est la peur de la solitude, jure bien trop avec les envies d’indépendances. du noir au blanc, du chaud au froid. étrange personnage qui lui offre toujours les plus beaux sourires, promesse d’une sérénitude prenante quand l’intérieur est souvent poison des ses souffrances. obsessionnel l’enfant prodige, habité par les regrets, les rancoeurs et ce qu’on a pu lui voler. double face constante, le jour et la nuit. faciès trompeur, gamin mutin, enfant sournois. douceur qui émane des traits angélique, l'aura de mystère qui attire inexorablement l'autre. les sourires qui prennent au piège, trompe le monde à répétition.

» (( NAEUN LIST )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen AJOS9AWS_o
and now i'm here, brother ; yeonwen 73333ac8e51f8bd20235c49278747e6d06e5204d

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 466458dd11a3f3ada78c0698be8dc69708672f65» (( GOOD TO KNOW )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen VrajfKRf_o

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 9fc93ea2d863e705e51544860cd78452 and now i'm here, brother ; yeonwen 8ce4ca707ba04a786d87771e3783d5d8 and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_pgc9am5EC31wjbmuao1_400 and now i'm here, brother ; yeonwen E9a61d0551215f8d9e21cb6e0ac8fd9be18dcff1
(bae family.)
NAEUN (★★★★★) en cours EWEN (★☆☆☆☆) en cours.

» (( STORY TIME )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen OwPo0fJz_o
and now i'm here, brother ; yeonwen Ded8c8b57e6e9df01c10bf1c88afdfabc8b9f6b7
(2/3. free)

(( ewen )) » (( naeun ))
LIEN DU POST
Dim 26 Juil - 12:09

» (( bae brothers ))

and now i'm here brother



il le sait yeonjun. il n’est pas le plus avenant, manque parfois d’affection. froideur que ses traits sont capable de renfermer, laisse parfois penser qu’il est dépourvu de compassion. c’est pourtant juste la façade, premiers traits qu’on lui offre mais qu’il suffirait de gratter un tant soit peu pour découvrir un autre monde. peut être avait-il seulement apprit à se protéger. fermer les portes pour repousser au loin ceux n’en valant pas la peine. peut être avait-il était trop préoccupé pour réellement se soucier des codes sociaux, se fichant éperdument d’être considéré comme inaccessible. le lycée aux états-unis n’avait été qu’une pièce d’échec dûment amené par lui même. une possibilité, un espoir, une case de plus vers l’obsession que tu constituais. les souffrances ne sont peut être pas les même mais restent existantes. les opales fatiguées d’avoir vu ses parents se déchirer, d’avoir lu dans les yeux de sa mère la souffrance sans fin. c’est des années de tourmente, des larmes à n’en plus finir. des parties d’âmes arrachés qui n’ont jamais cru bon de revenir. chacun ses douleurs. pourquoi je te détesterais ? question sincère quand la semi affirmation ne fait pas de sens. pourquoi détester une personne si ardemment recherché ? pourquoi ouvrir sa porte et tenter de réconforter l’individu si la haine était le sentiment premier ? et il n’a pas vraiment les qualifications pour réconforter, peine encore parfois à comprendre sa femme et ses humeurs pour réussir à saisir l’homme en une fraction de seconde. j’ai pas besoin d’avoir ton autobiographie fronce les sourcils, les épaules qui se haussent finalement. ça viendra petit à petit et si ewen n’était pas sûr de trouver quoi dire, yeon, lui, détestait l’idée de laisser glisser les mots pendant des heures comme s’ils suffiraient à tout rattraper. mais je peux te présenter ma femme et tu restes manger pour midi proposition offerte, à saisir au vol.


oh i am so messed up
I'm a mess, I'm a loser I'm a hater, I'm a user I'm a mess for your love, it ain't new I'm obsessed, I'm embarrassed I don't trust no one around us
and now i'm here, brother ; yeonwen 5e4f8fadf9cbd6e901cb1437885654418efdadc1
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques jours après un départ précipité
. Tu peux m'appeler : ewi
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : un con
Je viens de : inverness
Dans la vie, je suis : un profond merdeux
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cutie jeonghan

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/07/2020
, d'où les : 136
messages, dont : 11
rps. Merci aux doigts de fée de : morning rain (avatar) ; astra (signature)
. Pour finir, je joue également : jo hee » noah » river

and now i'm here, brother ; yeonwen Fba102984b98ae849f2af50444249ceb1c067995 and now i'm here, brother ; yeonwen 819c14b28b9dd2a6788b45af75d06123180ea587 and now i'm here, brother ; yeonwen 855f6a6d0c1db38f6a39b96a2c0d4f57eb49da85
“ ewen bae ”
✧ ✦ ✧

ewen, le petit prodige. la mélancolie de se haïr soi-même, cette mélancolie devenue une brise. le petit garçon brisé qui a tendu la main vers son échappatoire. revenir après avoir quitté le berceau de cette nouvelle alchimie avec lui-même. la voix qui l’apaise, celle à pouvoir en faire sourire même les sourds. le grand littéraire, le petit libraire craquant au coin de la rue. trop étouffé par des souvenirs oppressants. besoin de s’enfuir, découverte du charmant cadet qu’il est. famille retrouvée, besoin de l’étreinte de son aîné pour se sentir comblé. nouvelle vie, pour un garçon qui s’épanouit devant les lueurs de la nuit.

and now i'm here, brother ; yeonwen Original and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_inline_p8wrbgLwsd1vimyss_540 and now i'm here, brother ; yeonwen Original

ewen, l’enfant des mots. la réputation de salopard qui se sépare de lui, petit gamin finalement apprécié autour de lui. petit merdeux, toujours trop d’ecchymoses, toujours les lèvres abîmées, jamais un moment de répit. le prodige certes, peut-être trop brillant, peut-être trop dans son monde, finalement. l’ancien quaterback, peut-être avec l’envie de rejouer pour son bon plaisir. le blond, les folies capillaires, devenues son petit rituel. peut-être un peu trop lui quelques fois, mais toujours avec l’envie de devenir lui-même, quelqu’un d’autre, de se démarquer du gamin sans cœur. toujours si fier, avec son mauvais caractère. l’envie de s’évader plus qu’avant, gamin au cœur guérit. peut-être maladroit quelques fois aussi, toujours si agaçant, toujours si ewen. côté sombre meurtrit pendant que la pivoine grandit. douce chevelure d’or qui s’accorde enfin le regard épanoui.

and now i'm here, brother ; yeonwen A50563ad685ea1814c286f8b658f7f9061e39aee and now i'm here, brother ; yeonwen 4ec80f9e16b45cb5e5b3ee75709919401ca8d47b and now i'm here, brother ; yeonwen 696245fb74a5d31818869596560e2f36fde89e00

*☆ — hera and literature // une boule de poils blanche et un bon roman, quoi de mieux que ces deux plus belles merveilles dans la vie d'ewen.

and now i'm here, brother ; yeonwen 994e32192274baf603d26f3e84798043 and now i'm here, brother ; yeonwen 78fd0f88f8c072a129e9f475b50559989d10b6f3 and now i'm here, brother ; yeonwen E1c3bdee26e240090f5aba3f98ecf74c

*☆ — yeonjun // big brother + naeun // sister-in-law + woobin // good friend + aria // best friend + mei xia // juliet + nadia // first love + lukas // enemy + cleo // ex-roommate ; friend ?

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( aria )) » (( yeonjun )) » (( mei ))

LIEN DU POST
Lun 27 Juil - 0:08
and now i'm here, brother

Peine, propre à chacun. Des démons, bien des tourments. L’esprit tiraillé, le besoin de crier à en bousculer les codes. S’offrir le droit de divulguer toutes ces douleurs qui hantent. Vie pesante, besoin irrationnelle de pouvoir s’oublier. Douleur, propre à chacun, et pourtant, nous semblons avoir la même douleur. Des regards qui se connaissent sans même s’être vus auparavant, des visages qui se renferment, des carapaces qui se forment face au monde qui s’acharne avec passion. Songes identiques : où suis-je ? Que suis-je ? Une famille dont l’âme a été arrachée, jouée des tourments de mon absence. me dévorée par le peine, rongée par les insomnies. Tachycardie, poitrine qui s’épuise. Gorge qui se noue, souffle qui ne glisse plus entre mes lèvres, opales qui se perdent ailleurs, je ne sais guère où mes songes m’emmènent. Pourquoi serais-je le fruit d’une haine ? Pourquoi serais-je le gamin détesté, encore une fois ? Je hausse les épaules, je me permets de m’oublier, et je murmure. “ Parce que j’ai toujours été détesté… ” que l’on m’a appris à être l’indésirable, parce que l’on m’a arraché le souffle de la vie. Tout ce temps à m’arracher le cœur, et ne faire que de moi le fruit du prodige. Et tandis que je m’égare dans mes songes, un rire s’échappe de mes lèvres pourtant si timides. Une autobiographie d’un égoïste, d’un pauvre idiot qui n’a jamais su aimer. Triste histoire qu’il ne serait guère plaisant de compter. Tête légèrement secouée, j’affirme que nous n’avons pas besoin d’une autobiographie. Espoir de devenir un homme meilleur aux côtés de mon frère, persuadé de pouvoir devenir l’enfant perdu, même je suis devenu un jeune adulte après ces longues années de lutte. “ Oui, ça viendra petit à petit, et nous avons le temps devant nous pour être de vrais frères. ” besoin ardent d’être enfin le frère que j’ai toujours senti être. Enfin être le sang de son sang, la chair de sa chair. Le petit garçon que j’aurai toujours dû être, celui casse-pied, celui qui rend fou l’aîné, mais pour qui on ferait n’importe quoi. Être celui qui pourrait tout sacrifier pour son aîné. Proposition offerte, regard surpris, peut-être juste encore un peu hésitant le gamin. Pourtant les opales qui s’émerveillent, tête légèrement hochée avant que ma voix ne se fasse enfin entendre. “ Je… Ouais, avec plaisir, j’ai beaucoup entendu parler de votre couple, de toi, de… Toi. Je serais vraiment heureux de rester manger avec vous. ” sincère sourire, gamin trop heureux, opales brillantes, comme-ci on venait de m’offrir le monde. C’est le cas, le monde que j’ai tant désiré s’offre à moi. Enfin, mon frère est là.      
@made by ice and fire.


l'enfant prodige
et pendant que j'crève au fil des insomnies, juliette rêve de la pivoine épanouie
and now i'm here, brother ; yeonwen Da8fb21d25f31e6992985f071033912a
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : somerville (10 min de boston)
et j'y ai posé mes valises depuis : 10 ans.
. Tu peux m'appeler : bae.
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : marié mais visiblement dans une relation libre ??
Je viens de : séoul (south korea)
Dans la vie, je suis : kinésithérapeute.
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cha eunwoo

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : killing boys.
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 08/07/2020
, d'où les : 127
messages, dont : 10
rps. Merci aux doigts de fée de : kelly (av)
. Pour finir, je joue également : alix, eunji, luna, roxane, et yeji

and now i'm here, brother ; yeonwen PdGBrBWQ_o

and now i'm here, brother ; yeonwen 5f8335fd0604de6f45f70c69dbb161732181f702
yeonjun c’est le feu. c’est l’air. c’est la terre, parfois l’eau. les éléments qui l’habitent, marquent chaque facette d’une identité propre. océan de doute, aussi paisible que le son des vagues un soir d’été. aussi violent qu’une mer déchaînée, vous entraîne dans les profonde abysses pour vous y noyer. la jalousie qui ronge parfois, accentue les traits froids qu’il offre à la face du monde pour un soupçon de tranquillité. possessivité jugé malsaine puisque le monde émet les avis que l’on ne demandent pas. c’est la peur de la solitude, jure bien trop avec les envies d’indépendances. du noir au blanc, du chaud au froid. étrange personnage qui lui offre toujours les plus beaux sourires, promesse d’une sérénitude prenante quand l’intérieur est souvent poison des ses souffrances. obsessionnel l’enfant prodige, habité par les regrets, les rancoeurs et ce qu’on a pu lui voler. double face constante, le jour et la nuit. faciès trompeur, gamin mutin, enfant sournois. douceur qui émane des traits angélique, l'aura de mystère qui attire inexorablement l'autre. les sourires qui prennent au piège, trompe le monde à répétition.

» (( NAEUN LIST )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen AJOS9AWS_o
and now i'm here, brother ; yeonwen 73333ac8e51f8bd20235c49278747e6d06e5204d

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 466458dd11a3f3ada78c0698be8dc69708672f65» (( GOOD TO KNOW )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen VrajfKRf_o

― en cours

and now i'm here, brother ; yeonwen 9fc93ea2d863e705e51544860cd78452 and now i'm here, brother ; yeonwen 8ce4ca707ba04a786d87771e3783d5d8 and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_pgc9am5EC31wjbmuao1_400 and now i'm here, brother ; yeonwen E9a61d0551215f8d9e21cb6e0ac8fd9be18dcff1
(bae family.)
NAEUN (★★★★★) en cours EWEN (★☆☆☆☆) en cours.

» (( STORY TIME )) ―
and now i'm here, brother ; yeonwen OwPo0fJz_o
and now i'm here, brother ; yeonwen Ded8c8b57e6e9df01c10bf1c88afdfabc8b9f6b7
(2/3. free)

(( ewen )) » (( naeun ))
LIEN DU POST
Jeu 30 Juil - 23:08

» (( bae brothers ))

and now i'm here brother



en parlant de sa femme, c’est une nouvelle fois qu’il laisse son regard dériver à la recherche de la silhouette. tend l’oreille à l’affut du moindre bruit, espère la voir débarquer soudainement. c’est pas une raison pour en faire une généralité hausse les épaules, nonchalance abusive dans toutes les situations. ou peut être étais-ce parce qu’il s’était toujours royalement moqué de l’avis que l’on pouvait avoir sur lui, ne plaçant sa confiance et son intérêt qu’envers peu de personne. et sûrement qu’il était loin de se douter de tout ce que tu avais pu traverser. peu familier à ton enfance et ton mode de vie. pas par désintérêt mais plutôt parce qu’on lui avait volé le droit d’être là, de suivre chaque mouvement, chaque histoire. cruauté de la vie arrachant parfois les familles, la reconnaissance de ne pas avoir vu la sienne voler en éclat après le drame. exactement tourne vivement la tête, porte à l’étage qui grince, sourire amusé qui étire les lèvres en imaginant la chevelure ébène planqué en haut des escaliers à tenter de deviner qui pouvait bien être là. t’as sûrement du entendre qu’elle agissait majoritairement comme une enfant ? se redresse, les quelques pas pour le guider en bas des marches. naeun, j’ai quelqu’un à te présenter appelle d’une voix douce, reporte ses opales sur la chevelure blonde du frère retrouvé. elle est pas sauvage, juste.. mal élevée conscient que l’emplois des mots suffiraient à la faire descendre pour se lancer dans les protestations. ewen est là le prénom qui suffirait à la faire dévaler les marches, témoin des recherches dans lesquelles il s’était jeté à corps perdu pendant bien trop de temps. avait assisté à chaque avancée, chaque espoir arraché jusqu'à l'instant où les shin avait finalement eu le droit à la paix. au retour de l'enfant perdu.


oh i am so messed up
I'm a mess, I'm a loser I'm a hater, I'm a user I'm a mess for your love, it ain't new I'm obsessed, I'm embarrassed I don't trust no one around us
and now i'm here, brother ; yeonwen 5e4f8fadf9cbd6e901cb1437885654418efdadc1
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : boston
et j'y ai posé mes valises depuis : quelques jours après un départ précipité
. Tu peux m'appeler : ewi
, j'ai : 22
ans, et si t'es curieux, je suis : un con
Je viens de : inverness
Dans la vie, je suis : un profond merdeux
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : cutie jeonghan

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : alice
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 11/07/2020
, d'où les : 136
messages, dont : 11
rps. Merci aux doigts de fée de : morning rain (avatar) ; astra (signature)
. Pour finir, je joue également : jo hee » noah » river

and now i'm here, brother ; yeonwen Fba102984b98ae849f2af50444249ceb1c067995 and now i'm here, brother ; yeonwen 819c14b28b9dd2a6788b45af75d06123180ea587 and now i'm here, brother ; yeonwen 855f6a6d0c1db38f6a39b96a2c0d4f57eb49da85
“ ewen bae ”
✧ ✦ ✧

ewen, le petit prodige. la mélancolie de se haïr soi-même, cette mélancolie devenue une brise. le petit garçon brisé qui a tendu la main vers son échappatoire. revenir après avoir quitté le berceau de cette nouvelle alchimie avec lui-même. la voix qui l’apaise, celle à pouvoir en faire sourire même les sourds. le grand littéraire, le petit libraire craquant au coin de la rue. trop étouffé par des souvenirs oppressants. besoin de s’enfuir, découverte du charmant cadet qu’il est. famille retrouvée, besoin de l’étreinte de son aîné pour se sentir comblé. nouvelle vie, pour un garçon qui s’épanouit devant les lueurs de la nuit.

and now i'm here, brother ; yeonwen Original and now i'm here, brother ; yeonwen Tumblr_inline_p8wrbgLwsd1vimyss_540 and now i'm here, brother ; yeonwen Original

ewen, l’enfant des mots. la réputation de salopard qui se sépare de lui, petit gamin finalement apprécié autour de lui. petit merdeux, toujours trop d’ecchymoses, toujours les lèvres abîmées, jamais un moment de répit. le prodige certes, peut-être trop brillant, peut-être trop dans son monde, finalement. l’ancien quaterback, peut-être avec l’envie de rejouer pour son bon plaisir. le blond, les folies capillaires, devenues son petit rituel. peut-être un peu trop lui quelques fois, mais toujours avec l’envie de devenir lui-même, quelqu’un d’autre, de se démarquer du gamin sans cœur. toujours si fier, avec son mauvais caractère. l’envie de s’évader plus qu’avant, gamin au cœur guérit. peut-être maladroit quelques fois aussi, toujours si agaçant, toujours si ewen. côté sombre meurtrit pendant que la pivoine grandit. douce chevelure d’or qui s’accorde enfin le regard épanoui.

and now i'm here, brother ; yeonwen A50563ad685ea1814c286f8b658f7f9061e39aee and now i'm here, brother ; yeonwen 4ec80f9e16b45cb5e5b3ee75709919401ca8d47b and now i'm here, brother ; yeonwen 696245fb74a5d31818869596560e2f36fde89e00

*☆ — hera and literature // une boule de poils blanche et un bon roman, quoi de mieux que ces deux plus belles merveilles dans la vie d'ewen.

and now i'm here, brother ; yeonwen 994e32192274baf603d26f3e84798043 and now i'm here, brother ; yeonwen 78fd0f88f8c072a129e9f475b50559989d10b6f3 and now i'm here, brother ; yeonwen E1c3bdee26e240090f5aba3f98ecf74c

*☆ — yeonjun // big brother + naeun // sister-in-law + woobin // good friend + aria // best friend + mei xia // juliet + nadia // first love + lukas // enemy + cleo // ex-roommate ; friend ?

✧ ✦ ✧

(3/3. full)

(( aria )) » (( yeonjun )) » (( mei ))

LIEN DU POST
Ven 31 Juil - 22:16
and now i'm here, brother

Généralité bien trop souvent commise. Toujours le gamin arrogant qui attire les coups, toujours le sourire qui devient la gangrène de la haine. La généralité, yeonjun, on la fait bien trop souvent avec moi. C’est ainsi, le gamin toujours plein d’ecchymoses, le gamin toujours blessé, demande toujours un pansement. Toujours dans le fond du puits, à attendre les coups s’abattent plus encore. Alors je murmure, peut-être que que ce n’est guère une raison pour toi. Alors je murmure, mais au final, qui s’en sort le plus blessé ? Tu ne m’entends pas, et c’est bien ainsi. Désir profond de vouloir être le frère perdu, l’enfant qui revient à la vie, comme tué dans les souvenirs. Cruauté inconnue, tu ne sais guère avec quelle violence l’on m’a arraché le cœur sans miséricorde. Ce frère arraché si tôt n’a guère d'idée sur la manière dont on m’a traité comme un vulgaire pantin, dont la mémoire prodigieuse a été utilisée, vandalisée pour la fierté d’être une famille unie sur le mensonge et sur l’égo. Mais on s’en trouve heureux, je me suis tué pour renaître dans cette famille qui m’a été volée, histoire d’antan que l’on a oublié de me conter. Alors je m’oublie, j’oublie de te répondre, je préfère oublier la généralité. Alors je me souviens de cette fille dont on m’a tant parlé, d’un mariage dicté par la jeunesse frivole. De l’amour qui vient, qui s’installe, qui crée la douce routine et la mélodie du bonheur. Lippes qui s’étirent en un sourire, les pas qui le suivent, je me souviens des paroles de notre mère, et me souviens que cette fille fait partie de ma famille, mes opales se souviennent encore de son sourire figé sur la photographie. “ Il paraît que tu es aussi têtu qu’elle, je ne tiens ça que de ta… Notre mère. ” sourire taquin, regarde jeté furtivement, un cadet déjà fort taquin. Son prénom qui me revient, moue sur les lèvres, enfin je remets un nom sur le sourire qui persiste dans mes songes. Le prénom de celle que l’on dit dans ma famille, mais ne devrais-je pas apprendre à connaître cette famille ? C’est pourtant un garçon timide qui se dévoile, des pas qui reculent. Les lèvres se taisent, je suis dans l’incompréhension, les jambes fébriles. Peureux petit garçon comme si l’inconnu n’était qu’un immense gouffre. Ewen est là, comme s’il s’agissait du plus grand miracle. En suis-je un ? Ai-je enfin de l’importance aux yeux de quelqu’un ? Mes opales l’observent lui, les lèvres entrouvertes, alors que je murmure de nouveau. “ Yeonjun est enfin là…  ” les émotions qui bataillent ensembles, le regard qui se lève vers les escaliers. Ma famille est-elle enfin là ?      
@made by ice and fire.


l'enfant prodige
et pendant que j'crève au fil des insomnies, juliette rêve de la pivoine épanouie
and now i'm here, brother ; yeonwen Original
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : somerville, entre boston et cambridge dans une maison avec yeonjun
et j'y ai posé mes valises depuis : ma naissance, du coup ça remonte
. Tu peux m'appeler : nana
, j'ai : 24
ans, et si t'es curieux, je suis : mariée à yeonjun, à l'aventure d'une relation libre pour tenter de briser la monotonie.
Je viens de : boston, mais les traits trahissent des origines sino-coréennes
Dans la vie, je suis : pâtissière à georgestown cupcakes
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : lee ji eun (iu)

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : everdosis
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 07/07/2020
, d'où les : 303
messages, dont : 9
rps. Merci aux doigts de fée de : morning rain (a) self (p&s)
. Pour finir, je joue également : suhee, soojin, adhara

bae naeun
and now i'm here, brother ; yeonwen D30888ee85f76702078bb441cb1799a8 and now i'm here, brother ; yeonwen 788d88fea1c2c096173d547d813e3439

du sino-coréen 娜 "élégant, gracieux, délicat" et 恩 "gentillesse, miséricorde, charité". première née de la famille shin, poupée auréolée d'attention et d'amour au cœur de boston. aucun drame à l'horizon, et une famille discrète. jusqu'à l'arrivée d'une petite tempête. ;; yeji l'enfant terrible, le joyau, la princesse. petite soeur adorée, couvée par naeun. promesse solennelle de protéger yeji contre vents et marées, dès lors qu'elle pose ses opales noires sur la petite silhouette lovée au creux des bras de leur mère. ;; quand certains se perdent dans les livres, nana, elle tombe très jeune dans la cuisine. gamine habile, adepte des travaux manuels, elle suit sa mère aux fourneaux, puis elle apprend, invente, expérimente. un don qu'elle n'a, de toute évidence, pas transmis à sa jeune sœur qui a manqué plus d'une fois de mettre le feu à la cuisine ;; elle a quinze ans quand elle le rencontre au lycée. sourires discrets dérobés, des semaines, des mois, avant d'oser l'aborder. une année, pour qu'il ose l'embrasser. et quand certains voient un premier amour comme un souvenir tendre à garder, nana, elle, elle est convaincue dès le départ qu'il sera le premier mais également le dernier. elle se marie à 18 ans, et quand beaucoup disent que c'est trop tôt, qu'ils sont trop jeunes, qu'ils n'ont pas eu le temps de vivre leur jeunesse, naeun ne met pas plus d'une seconde à répondre à l'affirmative ;; pâtissière, la poupée a arrêté ses études au lycée, et n'a pas tenté l'aventure de l'université ;; elle habite avec son époux depuis son transfert de columbia à harvard, quand ils avaient 21 ans ;; pas de drame, de tromperie, d'accident ou de rêves brisés. nana, elle mène une vie paisible. trop paisible, et bientôt, s'installe la routine. metro, boulot, dodo, pour elle, pour lui, enfermés trop tôt dans une bulle conjugale, et trop vite s'installe l'ennui. ;; elle n'a rien vu venir, et c'est un soir alors qu'elle fond en larmes sans raison apparente qu'elle comprend, nana. elle est pas heureuse comme ça. à trop entendre les clients et ses amies lui répéter que son mariage risque d'exploser, elle commence à y croire. à redouter le pire, à devenir méfiante. nana, elle fait des crises de nerfs, se dispute avec lui. jusqu'au soir où elle pleure. déballe tout. elle hurle, elle s'effondre. et quand bien des hommes auraient tourné le dos, lui, il s'est agenouillé près d'elle et l'a prise dans ses bras. avec une phrase, une seule : on va surmonter ça. ;; ils discutent cette nuit là. jusqu'à l'aube, ils pointent leurs regrets, leurs certitudes, leurs doutes et leurs envies. il est trois heures du matin quand naeun attrape un carnet, et décide de dresser une liste. une liste de tout ce qu'ils ont loupé parce qu'ils n'ont pas su profiter de leur jeunesse. mais également une liste de leurs interdits. ils passent tout en revue. voyages, sorties, tromperie.. et pour sauver la monotonie d'une histoire devenue trop fade avant la trentaine, ils tentent le tout pour le tout : la relation libre. avec une règle d'or, un ordre : ne jamais tomber amoureux d'un.e autre. folie pure, ou simple pari audacieux ?

let's run away ; vertigo ; you are art ; just married ; are too good to be true ? ; she stared at the moon, and left the stars blushing for a lifetime ; everything, in time ; she's a whole universe of a poem ; inspire ; she lives and loves with the depth of her mind, the rawness of her heart ; she feels like sunshine in the cold winter ;

LIEN DU POST
Hier à 20:06

» (( bae brothers ))

and now i'm here brother



enfant insupportable, redoutable chaque fois qu'elle se trouve d'humeur taquine. nana, elle vogue dans le couloir à l'étage quand elle entend la voix familière qui prononce son prénom. et elle le connaît, naeun. elle le connaît par cœur, devine les réprimandes dans le ton lourd, poupée qui recule à tâtons, pour mieux se glisser par l'embrasure de la porte de leur chambre. elle a envie de jouer, nana, et c'est très naturellement qu'elle choisit de trouver refuge dans sa penderie, recroquevillée derrière ses robes, pouffe de rire en silencieux tout en attendant qu'il vienne la trouver ici. sauf qu'il ne vient pas, yeonjun, et le temps commence à être long. si long qu'elle en est déjà au troisième jeu qu'elle installe sur son téléphone pour l'essayer (( et probablement ne pas l'aimer )) quand elle abandonne, se dit qu'il fait peut-être exprès de l'ignorer. moue sur les lèvres rosées, la voilà à quatre pattes, nana, quand elle rampe jusque la porte de la chambre, semble entendre la voix de son époux accompagné d'une autre, masculine, qu'elle ne reconnaît pas. elle entend rien. curiosité accrue, voilà qu'elle pousse du bout des doigts la porte pour l'ouvrir d'avantage, entend qu'on l'accuse d'agir comme une enfant. et elle le contredirait bien avec véhémence, naeun, si elle n'était pas actuellement en train d'adopter le comportement d'une enfant de huit ans. et elle fulmine, la brune, jusqu'à ce qu'elle entende le prénom prononcé doucement par yeonjun. se demande s'il s'agit d'un stratagème savant pour mieux l'attirer dans ses filets, la découper en petits morceaux, et s'en servir comme presse papier dans leur bibliothèque. et elle continue à avancer à quatre pattes dans le couloir, jusqu'à ce qu'elle entende le prénom. ewen. calcul qui se fait trop vite dans sa tête, et du haut des escaliers, la tête brune qui enfin, apparaît. ewen ? petite silhouette qui se redresse, descend les marches deux par deux pour atterrir avec la grâce d'un pachyderme devant les deux hommes, ou plutôt... sur yeonjun qui amortit sa chute. j'ai glissé. justification peu crédible, mais elle se reprend, naeun, se redresse et se tourne en direction du blond qui côtoie son mari. dont elle voit déjà, dans les traits, la ressemblance avec lui. ravie d'enfin pouvoir te rencontrer, ewen.. les doigts se tendent pour s'accrocher, discrètement, à ceux de yeonjun. exit naeun l'imbécile. elle sait, nana. elle sait le temps qu'il a passé à chercher son petit frère, sans baisser les bras. et pour ton information, je ne suis pas mal élevée, ton frère est juste insupportable. tourne un regard rieur en direction du brun, tente de détendre l'atmosphère à sa façon, nana.



this farewell is a disaster warning
Think I took it way too far And I'm stumbling drunk, getting in a car, My insecurities are hurting me Someone, please come and flirt with me ; I really need a mirror that'll come along and tell me that I'm fine .•°*”˜
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: