Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal
-65%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
209 € 599 €
Voir le deal

ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Gb6WnJRb_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, au city center, plus exactement dans une maison pittoresque extrêmement onéreuse
et j'y ai posé mes valises depuis : ma seconde année d'étude à Harvard, bien que j'ai toujours vécu à Boston, mais précédemment avec mon père, dans son penthouse
. Tu peux m'appeler : Julia, c'est généralement ainsi que l'on me nomme ou Jules.
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, mon cœur ne s'est épris pour personne.
Je viens de : Boston, dans le Massachussetts.
Dans la vie, je suis : étudiante en faculté de design
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alicia Vikander, l’égérie Louis Vuitton.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : brown-eyed angel
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/04/2020
, d'où les : 905
messages, dont : 18
rps. Merci aux doigts de fée de : Schizophrenic (avatar), drake. (code signature), Gabriel's inferno (texte signature) et La Doyenne
. Pour finir, je joue également : Gresham O. Ewart (Giulio Berruti).

ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 2JEBtnJr_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f31f JULIA OR LITTLE KITTY
L'ANGE AU REGARD NOISETTE
J E . S U I S | aimante, artiste dans l'âme, amoureuse de l'amour, attentive, attentionnée, amoureuse de la nature, battante, curieuse, consciencieuse, cultivée, colérique (mais personne ne le sait), déterminée, discrète, douce, délicate, drôle, femme/enfant, fonceuse, forte et fragile à la fois (je possède un fort tempérament), généreuse, haineuse (uniquement envers moi-même), intelligente (HPI, c'est-à-dire haut potentiel intellectuel), ingénue (j'avale aisément ce qu'on me raconte dans la vie de tous les jours), idéaliste, minutieuse, mature (surtout face aux situations qui se révèlent complexes, extrêmement difficiles à gérer), peureuse (face aux inconnus, aux bestioles, puis dans le noir le plus complet), perfectionniste, romantique (je raffole des romans à l'eau de rose), rêveuse, raisonnable, respectueuse, rancunière, sensible (parfois dans l'extrême), silencieuse, secrète, solitaire (plus souvent que je ne le souhaite), souriante, soucieuse (je m'enquis pour tous), têtue, travailleuse, torturée (personne n'en a connaissance), violente (envers moi, ce que je possède).

MES DATES CLÉS À BOSTON
1 0. 0 4. 1 9 9 3 | Le jour de ma naissance. Je suis attendue comme le messie par mes parents, surtout mon père, qui me qualifie déjà comme étant son « cadeau ». 1 9 9 9 | Je commence à voir des monstres dans ma chambre, qui sont des jeux d'ombres. Le fait est qu'un monstre réside chez nous : Louisa, qui me frappe dès qu'elle en a l'occasion. 2 0 0 0 | Première véritable déception de part mes parents : ils annulent notre premier dimanche qui nous est consacré à tous trois, c'est le début de la fin, comme on le dit si bien. M I . 2 0 0 0 | Louisa m'assène mes premiers coups de règle en fer, elle m'avilit en me rappelant que je suis faible ainsi que fragile, pour terminer sa torture psychologique en me répétant que je ne deviendrais personne, que je n'ai aucun avenir. 2 0 0 3 | Ma mère me surprend à déguster de la glace et il s'ensuit une discussion afin de me faire comprendre que je dois commencer un régime : j'ai seulement dix ans. Elle est mannequin, sublime, je désire lui ressembler comme deux gouttes d'eau, elle est mon modèle de beauté, de perfection. 2 0 0 4 | Ma mère Emmanuelle apprend que Louisa me frappe, la vieille bique étant censée s'occuper de moi. Elle prévient sur l'instant mon père, pensant qu'il la renverra, seulement, il décide de mettre à la porte ma mère avec qui ça ne va plus depuis longtemps déjà. J'ai onze ans et ma cellule familiale explose, à cause de cette sorcière, celle que mon père considère comme sa seconde mère. 2 0 0 5 | Cela fait un an que ma mère ne vit plus avec nous et je fais comprendre à mon père que malgré l'année passée, je ne lui pardonne pas. Je lui en veux parce que nous ne formons plus une famille et ma colère ainsi que ma peine ne désemplissent pas. M I . 2 0 0 5 | Ma mère m'accueille pour la toute première fois chez elle, chez nous puisqu'elle m'a préparé une chambre, étant sa fille. Seulement, lors de cet instant, elle me fait comprendre que c'est terminé, qu'elle ne reviendra plus jamais auprès de nous, et cela, me brise littéralement le cœur. J'en veux de plus en plus à mon père, si bien que je lui adresse à peine la parole à partir de ce jour. 2 0 0 6 | Je ne veux pas rester chez moi, seule. Je demande donc à mon père de financer des cours de piano afin que j'apprenne à jouer de mon instrument préféré. Je ne lui donne pas réellement le choix, à vrai dire. Je m'essaye à me noyer dans des activités en plus de mes études afin d'occulter ma peine, la douleur qui me tient en permanence, jour comme nuit. 2 0 0 9 | Je me trouve hospitaliser parce que j'ai fait un malaise : je me suis écroulée durant un cours de piano. J'ai perdu énormément de poids seulement personne ne s'en est aperçu et le médecin qui me prend en charge annonce de but en blanc à mes parents que je suis anorexique et qu'ils n'ont strictement rien vu. F I N . 2 0 0 9 | Premier week-end de retour chez moi. Je le sens mal et j'ai raison puisqu'après quelques heures seulement une dispute éclate entre mes parents et je demande à mon beau-père de me ramener en clinique, afin que je puisse y retrouver ma nouvelle chambre et dormir en paix, loin de ceux qui n'ont rien compris à la détresse, malgré tout ce qui s'est passé. M I . 2 0 1 0 | Je désire rentrer chez moi et je le fais savoir au médecin qui s'occupe de moi. Un mois, plus tôt, je me suis fait agresser par un autre patient de l'étage, à qui j'ai accordé toute ma confiance. Je me rends soudainement compte que je souhaite retrouver les miens, qui semblent s'entendre beaucoup mieux. Puis, je me remémore ce que m'a dit ma mère : qu'il faut avancer ainsi que se reconstruire et je décide d'en faire mon credo. F I N . 2 0 1 0 | Je rentre partiellement à la maison : enfin ! Je fais part à mon père que j'ai décidé de marcher dans ses pas, puis nous concluons un pacte. Je lui promets de me consacrer uniquement à mes études, arrêtant toutes mes autres activités afin de ne plus être surmené. S E P T E M B R E . 2 0 1 1 | Je reprends les cours au lycée. Je désire poursuivre mes rêves, je suis une étudiante assidue, sérieuse et j'ai de très bons résultats, pour ne pas dire les meilleurs. J U I N . 2 0 1 4 | Je quitte le lycée, ayant obtenu mon diplôme de fin de celui-ci, ayant les meilleurs résultats aux Stats. J'ai même explosé les plafonds, comme aime l'affirmer mon père. On a découvert durant l'année que je suis HPI, un terme que je n'accepte pas vraiment, mais je ne dis rien. Je dis alors à ce dernier que je veux aller à Harvard, je prépare mon dossier d'admission et je l'envoie, nourrissant l'espoir que j'y serais acceptée. S E P T E M B R E . 2 0 1 4 | Je rentre à Harvard et je m'y trouve en internat, pour la première année. J U I N . 2 0 1 8 | Obtention de mon baccalauréat. J U I N . 2 0 2 0 | Obtention de ma maîtrise à la faculté de design. S E P T E M B R E . 2 0 2 0 | Je vais commencer ma septième année à l'université de design d'Harvard.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. D7x75LnT_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f495THAT'S MY FAMILY PORTRAIT
FAMILLE MUIRHEAD : PNJ ET HORS PNJ
D E X T E R . P I N K M A N | Cousin : ça arrive bientôt, bientôt, bientôt. C H R I S T O P H E R ( P N J ) | Père : je l'ai longtemps admiré. Nous étions très proches, jusqu'à ce qu'il détruise, notre famille, aussi bancale eut-elle été. Durant quelques années, je lui en ai voulu, je l'ai mis de côté, même parfois ignoré, mais avec les épreuves difficiles que j'ai vécu, nous nous sommes retrouvés, pour mon plus grand bonheur. Aujourd'hui, j'essaye de marcher dans ces pas comme je désire devenir architecte d'intérieur, ce qu'il est, depuis bien longtemps déjà. E M M A N U E L L E ( P N J ) | Mère : nous n'avons pas eu des rapports bien faciles, sans doute parce qu'elle était la plus belle des femmes à mes yeux. Mannequin, elle était ma poupée barbie et je l'idolâtrais plus que de raison. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était que je prenne soin de moi. Que je devienne aussi belle qu'elle et j'ai commencé un régime alors que j'avais dix ans. C'est la séparation avec mon père qui nous a rapproché, et même si elle réside à Paris aujourd'hui, nous n'avons jamais été aussi proches l'une de l'autre. O W E N ( P N J ) | Beau-père : je l'ai tout de suite adoré. Owen m'a immédiatement considéré comme sa fille et il m'a toujours mieux comprise que mes propres parents. Je l'adore, j'aime lui parler, me confier à lui et j'admets qu'il me manque, tout comme ma mère. J'aimerais les voir plus souvent, tous deux. Owen est un véritable second père pour moi, il est même semblable à un ami.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. XsuH3cuV_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f48dIT'S A LOVE STORY
L'AMOUR DE MA VIE
P R É S E N T | PERSONNE ; je ne suis pas encore tombée sur l'être qui fera battre mon cœur, pour de bon, sans que cela cesse un jour. Cet ange qui me permettra d'éclore à l'image d'une rose. Il n'a pas encore trouvé le chemin afin de me rencontrer, mais j'espère qu'il finira par arriver, puisque, qu'est-ce une vie sans connaître le véritable amour, celui qui nous chamboule et nous renverse au point de nous faire changer de vision du monde ? Rien. Une vie morne, terne, sans la moindre couleur, sans la moindre once de beauté.
P A S S É | QUITO HALGROVE ; nous avons été ensemble mais nous avons préféré redevenir amis, afin de préserver notre dite amitié. Nous sommes redevenus proches, comme auparavant.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. CiDwW8gq_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f48eMY OATH TO YOUASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Fde2
PANEL D'AMI(E)S ET ENNEMI(E)S
L E S . A M BI G U Ë S | "CLYDE" (BB) ; Nous avons fait connaissance via un réseau social et quelque chose d'inexplicable est immédiatement passé entre nous, à l'image d'un puissant courant électrique. Je réponds au doux surnom de "chaton" tandis qu'il répond à "mon tigre" et nous échangeons énormément, nourrissant le même désir : celui de nous voir.
U N I Q U E | ALEJANDRO ORTEGA ; Il s'agit de ma plus belle rencontre. Je lui voue un amour indéfectible et une confiance comme nulle autre. Il n'est tout bonnement inoubliable : nous sommes des amis de longue date.
L E S . M E I L L E U R (E) S | BYRON PEARSON ; Nous nous sommes rencontrés en cours d'architecture d'intérieur. Nous sommes rapidement devenus amis pour devenir meilleurs amis. Il est le frère que je n'ai jamais eu. FLÓRA BJÖRK-LAXNESS ; Nous nous sommes rencontrées par le biais de nos pères respectifs. Ayant le même caractère, nous nous sommes immédiatement entendues et au jour d'aujourd'hui, nous sommes toutes deux inséparables. Nous passons énormément de temps ensemble étant des meilleures amies.
P R O C H E S . A M I (E) S | SEXTON HADLEY ; C'est à la plage que l'on s'est rencontré. Il est le feu, je suis la glace qui l'apaise et nous avons fait de nos différences une force afin de devenir de très bons amis. Je réponds toujours présent pour Sexton, afin de l'écouter, de le choyer, de l'apaiser. Je suis également sa plus grande supportrice, lorsqu'il fait des compétitions. Je suis également sa confidente. MONROE BARLOW ; Nous n'avons rien en commun, mais c'est ce qui fait que nous sommes aussi proches. Je ne le juge pas, je lui apporte mon aide ainsi qu'apaisement, afin qu'il se sente bien auprès de moi. Je suis un peu à l'image de son "ange gardien" de temps en temps.
A M I (E) S | MATTEO G. VERSACE ; Le feeling est immédiatement passé entre nous et nous sommes devenus amis ou plutôt compagnons de sortie. BIANCA M. ALMEIDA ; Nous sommes très différentes pour ne pas dire à l'opposé. C'est ce qui nous a rapproché et au jour d'aujourd'hui nous sommes de bonnes amies. Elle m'aide à m'affirmer alors que je m'essaye à panser ses maux, surtout en ce qui concerne ses parents. JOSHUA OLSON ; Avec Joshua, nous nous sommes rencontrés lors du club de lecture. Avec le temps, nous avons constaté nos points en communs et aujourd'hui nous sommes amis. Je lui donne aussi des cours de piano, puisque c'est son rêve de savoir en jouer.
C O N N A I S S A N C E S | ASHER R. LANGFORD ; Je l'ai remarqué à plusieurs reprises à la bibliothèque de Boston. Nous nous sommes parlés une première fois, un soir, alors que j'y étudiais pour me rendre compte qu'il y travaillait, qu'il n'était pas un simple étudiant. Asher me semble être un jeune homme intéressant et gentil. J'espère que nous ferons plus ample connaissance.
N É G A T I F S | ANDREW T. SPECTOR ; Au jour d'aujourd'hui, je ne l'apprécie pas, et cela, est visiblement réciproque ! Tout est parti d'un quiproquo et aujourd'hui encore, je me dis que c'est une histoire des plus stupide. J'aimerais que l'on puisse retourner en arrière afin que tout ceci ne soit jamais arrivé, seulement, on ne le peut. Le fait est qu'après ce qui s'est passé, je n'ai qu'un but : l'éviter afin de ne jamais le croiser. LOUISA (PNJ) ; il s'agit du monstre qui m'a maltraité depuis mon plus jeune âge. C'est la vieille mégère qui s'occupait de mon père et qu'il considérait comme sa propre mère. C'est la cause de notre éloignement avec ce dernier, puis elle a causé le divorce de mes parents. Je la hais plus que n'importe qui au monde et j'espère ne plus jamais la revoir.


Code:
#7ECBB7


SUJETS EN COURS
PRÉSENT ET FLASHBACK

QU'EST-CE... ΛVƐC andrew t. spector
SECOND... ΛVƐC asher r. langford
SUNFLOWER ΛVƐC taylor v. foster
CATCH ME... ΛVƐC quito halgrove
WHERE IT... ΛVƐC sexton hadley
NADINA... ΛVƐC alejandro ortega
COOL FOR... ΛVƐC ella marriott-w.


SUMMER CAMP TOPICS
PRÉSENT

KARAOKE... ΛVƐC topic commun
LET'S... ΛVƐC flóra björk-laxness


SUJETS TERMINÉS
PRÉSENT ET FLASHBACK

STARS... ΛVƐC alejandro ortega

LIEN DU POST — Mer 13 Mai - 1:36
★ ─ Second meeting.
w/ @Asher R. Langford

★ ─ Le Boston Athenaeum est un peu comme mon repère. Il s'agit sans doute du second lieu où je me sens en véritable sécurité après la maison dans laquelle je réside. Ici, tout est si beau, c'est immense. Le lieu est magnifique, il grouille d'étudiants en journée ou d'autres personnes aimant s'y rendre et malgré la foule, je m'y sens seule, dans ma bulle. Chaque fois que je me trouve devant l'édifice, je suis émerveillée, puis chaque fois que je passe le pas des portes, j'ai la sensation de vivre un songe éveillé. C'est pour tout cela que je m'y rends à plusieurs reprises dans une même semaine, puis j'adore lire. Je dévore les romans, d'autres ouvrages également, d'architectures notamment, sans parler de livres pour apprendre des langues, puisque j'aime en apprendre, afin d'en connaître un minimum en cas de voyages. Bien sûr, ses derniers temps, je me penche sur le français, non pas pour perfectionner ma prononciation, mais pour l'écrit, puisqu'une fois que je commence une chose, je dois le terminer en étant certaine de tout connaître sur le bout des doigts. C'est donc dans le but d'étudier ma seconde langue que je m'y rends ce soir. Pourquoi y aller en fin de journée ? Tout bonnement parce que le crépuscule et la nuit rendent l'instant encore plus beau lorsque je m'y rends, pour en sortir alors qu'il fait sombre. C'est donc un sourire flanqué sur mon visage en y songeant que je pénètre la bibliothèque dans le plus grand silence, avant de me rendre dans le bon rayonnage. Comme de coutume, je m'empare d'un dictionnaire – sait-on jamais – puis je m'empare d'un roman écrit dans ma langue maternelle avant de m'installer seule à une table. Offrant un sourire aux personnes que je croise – qui sont généralement les mêmes, chaque soir où je m'y rends – je rejoins mon assise préférée, déposant sur la chaise libre à mes côtés mon sac, pour poser mes deux ouvrages sur la table. Croisant les jambes, je me mordille la lèvre inférieure en quête de la dernière page que j'ai lu, quand enfin, je la trouve. « Enfin ! » Je m'exclame, heureuse, lorsque je perçois un « chut » qui me fait immédiatement m'empourprer. Baissant le regard, me cachant sous ma longue chevelure brune, je me pince les lèvres lorsque j'ai la sensation que l'on me fixe, que l'on m'a dévisagé et qu'on le fait encore. De qui peut-il s'agir ? Vais-je avoir le courage de redresser la tête afin de rencontrer le regard de la personne qui continue à m'épier ? Je ne suis pas certaine de le savoir. Étant de nature timide, je suis plus du genre à rester comme figer, pour ne pas dire paralyser, afin que l'on m'oublie, que la personne en question se lasse de me regarder pour passer à autre chose, seulement, je n'aime pas me sentir si mal à l'aise, surtout dans cet endroit que je chéris tant. Alors, à l'aide de ma main libre, j'ose replacer mes cheveux sur mon épaule afin de jeter un coup d'œil en direction du regard brûlant qui me dévisage encore, lorsqu'il me semble apercevoir une personne que j'ai déjà rencontré une fois. *Qui est-il ?* Je me demande, ayant occulté cet inconnu qui me regardait, bien qu'il puisse s'agir de ce jeune homme des plus intriguant. Je me sens soudainement perdue, penaude et après avoir planté mes prunelles noisette durant un instant qui me semble une éternité dans les siennes, je retrouve mon roman, mon sang affluant soudainement à mes joues. Je deviens aussi rouge qu'une tomate bien mûre : prête à être cueillie.

code by lumos s.


NOW YOUR BLESSEDNESS APPEARS
Sometimes goodness doesn't tell everything it knows. Sometimes goodness waits for the appropriate time and does the best it can with what it has.
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_np9tx4l5OD1szaa83_250
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : des années
. Tu peux m'appeler : Ash
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire et pas prêt d'en changer
Je viens de : quelque part
Dans la vie, je suis : étudiant
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Nick Jonas

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : StarStruck
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/05/2020
, d'où les : 648
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : Lotus
. Pour finir, je joue également : Meryl la maman et Lorena la princesse

PRÉSENCE RÉDUITE VOIR TRÈS RÉDUITE ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_odyrgq44D41rifr4k_500
PUT ON YOUR DOLL FACES
GO BACK TO BE IN PLASTIC

✯ ✯ ✯
MYSELF _ Asher a 26 ans, il est célibataire et étudiant en histoire et architecture, il travaille à la bibliothèque une fois par semaine. Kidnappé quelques semaines après sa naissance il a été adopté mais ne l’a jamais su. La famille Langford est une famille d’accueille qui ont adopté plusieurs enfants depuis qu’ils ont Asher. Ce dernier a été jaloux du premier enfant adopté par sa famille mais depuis il a bien comprit la bonne action de sa famille. Il est toujours présent pour ses frères et sœurs. Ash fait de la guitare depuis son adolescence. Il a commencé le football américain au lycée et n’a pas arrêté depuis, puisqu’il a obtenu sa bourse grâce à ça. Il a un chat nommé Jagger en référence à Mike Jagger
CHARACTER _ Bad boy avec un cœur qui ne suit que ses propres règles mais qui traite ses proches avec respects. Extrêmement possessif, il est maladivement jaloux. Franc et dur dans ses paroles il a une part de gentillesse indéniable qui se cache au fond de son être.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Source
SMILE FOR THE PICTURE
WON'T YOU BE A GOOD SISTER

✯ ✯ ✯
FAMILY _ Jules est la petite soeur adoptive d'Asher, il la considère pourtant comme sa véritable soeur, pour lui il n'y a pas besoin de lien de sang pour être de la même famille.

ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_np9ttriSvq1szaa83_250
AND IT'S ALL FUN AND GAMES
TIL SOMEBODY FALLS IN LOVE

✯ ✯ ✯
LOVE _ Nadia est l’ex d’Ash, une relation forte et intense qui a explosé en vol à cause de sa jalousie maladive. // Flóra est une ex d'Ash, une fille avec qui il est sortie mais avec qui il est bien mieux en temps qu'ami // Iris et Ash sont sortie ensemble, ça n'a pas duré longtemps avant qu'Iris le quitte sans trop qu'il ne comprenne.
SEX _ Bianca entre elle et Ash c'est un jeu de séduction et de jalousie bien trop intéressant.



ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_psnksxoPr41vjg4rh_250
THE CRAZIEST FRIEND
THAT YOU EVER HAD

✯ ✯ ✯
BESTS _ Crystal c'est un peu la confidente d'Ash, il est très proche d'elle en tout bien tout honneur. // Isis c'est son petit bébé, il la connait depuis des années et sera toujours là pour elle, puis ils sont voisins.
FRIENDS _ Barbie c'est cette fille a qui il parle tout le temps sur les réseaux avec qui il échange des photos mais qu'il n'a jamais rencontré. // Rosalia est une très bonne amie d'Asher, il s'est fait cassé le nez pour elle. // Julianne et Ash se sont rencontré sur son lieu de travail uc. // Toni est un bon ami d'Asher uv



RP TIME
✯ ✯ ✯
Bianca + Julianne + Nadia + Siobhan + Shéhérazade + Isis + Queenie + Barbie + TG équipe + Birdy + Nadia² + Barbie²

WHATSAPP
✯ ✯ ✯
Ashtal + Wyatt + Football club
LIEN DU POST — Sam 16 Mai - 11:52
J’adore travailler tard, c’est sympa quand il n’y a plus personne et que je peux ranger mes livres en toute tranquillité et ne pas avoir des gens qui viennent me demander des renseignements à moi dans un rayon au lieu d’aller à l’accueil. Je suis là pour ranger moi pas pour orienter les gens. Mais bon, à cette heure-là, la bibliothèque est vraiment calme, il n’y a jamais trop de bruit en même temps dans une bibliothèque si ce n’est le bruit d’un livre qui tombe au sol. C’est surement pour ça que lorsqu’une voix a résonné un peu plus fort qu’en temps normal, un homme s’est de suite offusqué. C’est bon ce n’est pas comme si cette jeune fille allait faire un monologue toute seule en hurlant dans la salle quand même. Elle avait juste l’air contente d’avoir trouver quelque chose dans son bouquin. Je dois dire que quand j’ai entendu sa voix, comme la plupart des personne j’ai tourné mon attention sur elle et je ne pourrais pas dire combien de temps je l’ai fixé sans m’en rendre compte. Elle me dit quelque chose, surement une habituée du coin. Elle lève finalement son regard vers moi, j’ai ce réflexe de lui sourire avant de la voir rougir. Je ris silencieusement avant de regarder autour de moi si mon boss est ici. La voie est libre. Je m’avance jusqu’à sa table, j’espère juste ne pas la déranger dans ses recherches ou dans sa lecture. « Vous avez trouvé ce que vous cherchiez ? » après tout si elle me dit non, je suis bien le mieux placé pour l’aider. Ici c’est moi qui range alors je sais forcément où se trouve chaque livre et chaque document.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Gb6WnJRb_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, au city center, plus exactement dans une maison pittoresque extrêmement onéreuse
et j'y ai posé mes valises depuis : ma seconde année d'étude à Harvard, bien que j'ai toujours vécu à Boston, mais précédemment avec mon père, dans son penthouse
. Tu peux m'appeler : Julia, c'est généralement ainsi que l'on me nomme ou Jules.
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, mon cœur ne s'est épris pour personne.
Je viens de : Boston, dans le Massachussetts.
Dans la vie, je suis : étudiante en faculté de design
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alicia Vikander, l’égérie Louis Vuitton.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : brown-eyed angel
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/04/2020
, d'où les : 905
messages, dont : 18
rps. Merci aux doigts de fée de : Schizophrenic (avatar), drake. (code signature), Gabriel's inferno (texte signature) et La Doyenne
. Pour finir, je joue également : Gresham O. Ewart (Giulio Berruti).

ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 2JEBtnJr_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f31f JULIA OR LITTLE KITTY
L'ANGE AU REGARD NOISETTE
J E . S U I S | aimante, artiste dans l'âme, amoureuse de l'amour, attentive, attentionnée, amoureuse de la nature, battante, curieuse, consciencieuse, cultivée, colérique (mais personne ne le sait), déterminée, discrète, douce, délicate, drôle, femme/enfant, fonceuse, forte et fragile à la fois (je possède un fort tempérament), généreuse, haineuse (uniquement envers moi-même), intelligente (HPI, c'est-à-dire haut potentiel intellectuel), ingénue (j'avale aisément ce qu'on me raconte dans la vie de tous les jours), idéaliste, minutieuse, mature (surtout face aux situations qui se révèlent complexes, extrêmement difficiles à gérer), peureuse (face aux inconnus, aux bestioles, puis dans le noir le plus complet), perfectionniste, romantique (je raffole des romans à l'eau de rose), rêveuse, raisonnable, respectueuse, rancunière, sensible (parfois dans l'extrême), silencieuse, secrète, solitaire (plus souvent que je ne le souhaite), souriante, soucieuse (je m'enquis pour tous), têtue, travailleuse, torturée (personne n'en a connaissance), violente (envers moi, ce que je possède).

MES DATES CLÉS À BOSTON
1 0. 0 4. 1 9 9 3 | Le jour de ma naissance. Je suis attendue comme le messie par mes parents, surtout mon père, qui me qualifie déjà comme étant son « cadeau ». 1 9 9 9 | Je commence à voir des monstres dans ma chambre, qui sont des jeux d'ombres. Le fait est qu'un monstre réside chez nous : Louisa, qui me frappe dès qu'elle en a l'occasion. 2 0 0 0 | Première véritable déception de part mes parents : ils annulent notre premier dimanche qui nous est consacré à tous trois, c'est le début de la fin, comme on le dit si bien. M I . 2 0 0 0 | Louisa m'assène mes premiers coups de règle en fer, elle m'avilit en me rappelant que je suis faible ainsi que fragile, pour terminer sa torture psychologique en me répétant que je ne deviendrais personne, que je n'ai aucun avenir. 2 0 0 3 | Ma mère me surprend à déguster de la glace et il s'ensuit une discussion afin de me faire comprendre que je dois commencer un régime : j'ai seulement dix ans. Elle est mannequin, sublime, je désire lui ressembler comme deux gouttes d'eau, elle est mon modèle de beauté, de perfection. 2 0 0 4 | Ma mère Emmanuelle apprend que Louisa me frappe, la vieille bique étant censée s'occuper de moi. Elle prévient sur l'instant mon père, pensant qu'il la renverra, seulement, il décide de mettre à la porte ma mère avec qui ça ne va plus depuis longtemps déjà. J'ai onze ans et ma cellule familiale explose, à cause de cette sorcière, celle que mon père considère comme sa seconde mère. 2 0 0 5 | Cela fait un an que ma mère ne vit plus avec nous et je fais comprendre à mon père que malgré l'année passée, je ne lui pardonne pas. Je lui en veux parce que nous ne formons plus une famille et ma colère ainsi que ma peine ne désemplissent pas. M I . 2 0 0 5 | Ma mère m'accueille pour la toute première fois chez elle, chez nous puisqu'elle m'a préparé une chambre, étant sa fille. Seulement, lors de cet instant, elle me fait comprendre que c'est terminé, qu'elle ne reviendra plus jamais auprès de nous, et cela, me brise littéralement le cœur. J'en veux de plus en plus à mon père, si bien que je lui adresse à peine la parole à partir de ce jour. 2 0 0 6 | Je ne veux pas rester chez moi, seule. Je demande donc à mon père de financer des cours de piano afin que j'apprenne à jouer de mon instrument préféré. Je ne lui donne pas réellement le choix, à vrai dire. Je m'essaye à me noyer dans des activités en plus de mes études afin d'occulter ma peine, la douleur qui me tient en permanence, jour comme nuit. 2 0 0 9 | Je me trouve hospitaliser parce que j'ai fait un malaise : je me suis écroulée durant un cours de piano. J'ai perdu énormément de poids seulement personne ne s'en est aperçu et le médecin qui me prend en charge annonce de but en blanc à mes parents que je suis anorexique et qu'ils n'ont strictement rien vu. F I N . 2 0 0 9 | Premier week-end de retour chez moi. Je le sens mal et j'ai raison puisqu'après quelques heures seulement une dispute éclate entre mes parents et je demande à mon beau-père de me ramener en clinique, afin que je puisse y retrouver ma nouvelle chambre et dormir en paix, loin de ceux qui n'ont rien compris à la détresse, malgré tout ce qui s'est passé. M I . 2 0 1 0 | Je désire rentrer chez moi et je le fais savoir au médecin qui s'occupe de moi. Un mois, plus tôt, je me suis fait agresser par un autre patient de l'étage, à qui j'ai accordé toute ma confiance. Je me rends soudainement compte que je souhaite retrouver les miens, qui semblent s'entendre beaucoup mieux. Puis, je me remémore ce que m'a dit ma mère : qu'il faut avancer ainsi que se reconstruire et je décide d'en faire mon credo. F I N . 2 0 1 0 | Je rentre partiellement à la maison : enfin ! Je fais part à mon père que j'ai décidé de marcher dans ses pas, puis nous concluons un pacte. Je lui promets de me consacrer uniquement à mes études, arrêtant toutes mes autres activités afin de ne plus être surmené. S E P T E M B R E . 2 0 1 1 | Je reprends les cours au lycée. Je désire poursuivre mes rêves, je suis une étudiante assidue, sérieuse et j'ai de très bons résultats, pour ne pas dire les meilleurs. J U I N . 2 0 1 4 | Je quitte le lycée, ayant obtenu mon diplôme de fin de celui-ci, ayant les meilleurs résultats aux Stats. J'ai même explosé les plafonds, comme aime l'affirmer mon père. On a découvert durant l'année que je suis HPI, un terme que je n'accepte pas vraiment, mais je ne dis rien. Je dis alors à ce dernier que je veux aller à Harvard, je prépare mon dossier d'admission et je l'envoie, nourrissant l'espoir que j'y serais acceptée. S E P T E M B R E . 2 0 1 4 | Je rentre à Harvard et je m'y trouve en internat, pour la première année. J U I N . 2 0 1 8 | Obtention de mon baccalauréat. J U I N . 2 0 2 0 | Obtention de ma maîtrise à la faculté de design. S E P T E M B R E . 2 0 2 0 | Je vais commencer ma septième année à l'université de design d'Harvard.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. D7x75LnT_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f495THAT'S MY FAMILY PORTRAIT
FAMILLE MUIRHEAD : PNJ ET HORS PNJ
D E X T E R . P I N K M A N | Cousin : ça arrive bientôt, bientôt, bientôt. C H R I S T O P H E R ( P N J ) | Père : je l'ai longtemps admiré. Nous étions très proches, jusqu'à ce qu'il détruise, notre famille, aussi bancale eut-elle été. Durant quelques années, je lui en ai voulu, je l'ai mis de côté, même parfois ignoré, mais avec les épreuves difficiles que j'ai vécu, nous nous sommes retrouvés, pour mon plus grand bonheur. Aujourd'hui, j'essaye de marcher dans ces pas comme je désire devenir architecte d'intérieur, ce qu'il est, depuis bien longtemps déjà. E M M A N U E L L E ( P N J ) | Mère : nous n'avons pas eu des rapports bien faciles, sans doute parce qu'elle était la plus belle des femmes à mes yeux. Mannequin, elle était ma poupée barbie et je l'idolâtrais plus que de raison. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était que je prenne soin de moi. Que je devienne aussi belle qu'elle et j'ai commencé un régime alors que j'avais dix ans. C'est la séparation avec mon père qui nous a rapproché, et même si elle réside à Paris aujourd'hui, nous n'avons jamais été aussi proches l'une de l'autre. O W E N ( P N J ) | Beau-père : je l'ai tout de suite adoré. Owen m'a immédiatement considéré comme sa fille et il m'a toujours mieux comprise que mes propres parents. Je l'adore, j'aime lui parler, me confier à lui et j'admets qu'il me manque, tout comme ma mère. J'aimerais les voir plus souvent, tous deux. Owen est un véritable second père pour moi, il est même semblable à un ami.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. XsuH3cuV_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f48dIT'S A LOVE STORY
L'AMOUR DE MA VIE
P R É S E N T | PERSONNE ; je ne suis pas encore tombée sur l'être qui fera battre mon cœur, pour de bon, sans que cela cesse un jour. Cet ange qui me permettra d'éclore à l'image d'une rose. Il n'a pas encore trouvé le chemin afin de me rencontrer, mais j'espère qu'il finira par arriver, puisque, qu'est-ce une vie sans connaître le véritable amour, celui qui nous chamboule et nous renverse au point de nous faire changer de vision du monde ? Rien. Une vie morne, terne, sans la moindre couleur, sans la moindre once de beauté.
P A S S É | QUITO HALGROVE ; nous avons été ensemble mais nous avons préféré redevenir amis, afin de préserver notre dite amitié. Nous sommes redevenus proches, comme auparavant.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. CiDwW8gq_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f48eMY OATH TO YOUASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Fde2
PANEL D'AMI(E)S ET ENNEMI(E)S
L E S . A M BI G U Ë S | "CLYDE" (BB) ; Nous avons fait connaissance via un réseau social et quelque chose d'inexplicable est immédiatement passé entre nous, à l'image d'un puissant courant électrique. Je réponds au doux surnom de "chaton" tandis qu'il répond à "mon tigre" et nous échangeons énormément, nourrissant le même désir : celui de nous voir.
U N I Q U E | ALEJANDRO ORTEGA ; Il s'agit de ma plus belle rencontre. Je lui voue un amour indéfectible et une confiance comme nulle autre. Il n'est tout bonnement inoubliable : nous sommes des amis de longue date.
L E S . M E I L L E U R (E) S | BYRON PEARSON ; Nous nous sommes rencontrés en cours d'architecture d'intérieur. Nous sommes rapidement devenus amis pour devenir meilleurs amis. Il est le frère que je n'ai jamais eu. FLÓRA BJÖRK-LAXNESS ; Nous nous sommes rencontrées par le biais de nos pères respectifs. Ayant le même caractère, nous nous sommes immédiatement entendues et au jour d'aujourd'hui, nous sommes toutes deux inséparables. Nous passons énormément de temps ensemble étant des meilleures amies.
P R O C H E S . A M I (E) S | SEXTON HADLEY ; C'est à la plage que l'on s'est rencontré. Il est le feu, je suis la glace qui l'apaise et nous avons fait de nos différences une force afin de devenir de très bons amis. Je réponds toujours présent pour Sexton, afin de l'écouter, de le choyer, de l'apaiser. Je suis également sa plus grande supportrice, lorsqu'il fait des compétitions. Je suis également sa confidente. MONROE BARLOW ; Nous n'avons rien en commun, mais c'est ce qui fait que nous sommes aussi proches. Je ne le juge pas, je lui apporte mon aide ainsi qu'apaisement, afin qu'il se sente bien auprès de moi. Je suis un peu à l'image de son "ange gardien" de temps en temps.
A M I (E) S | MATTEO G. VERSACE ; Le feeling est immédiatement passé entre nous et nous sommes devenus amis ou plutôt compagnons de sortie. BIANCA M. ALMEIDA ; Nous sommes très différentes pour ne pas dire à l'opposé. C'est ce qui nous a rapproché et au jour d'aujourd'hui nous sommes de bonnes amies. Elle m'aide à m'affirmer alors que je m'essaye à panser ses maux, surtout en ce qui concerne ses parents. JOSHUA OLSON ; Avec Joshua, nous nous sommes rencontrés lors du club de lecture. Avec le temps, nous avons constaté nos points en communs et aujourd'hui nous sommes amis. Je lui donne aussi des cours de piano, puisque c'est son rêve de savoir en jouer.
C O N N A I S S A N C E S | ASHER R. LANGFORD ; Je l'ai remarqué à plusieurs reprises à la bibliothèque de Boston. Nous nous sommes parlés une première fois, un soir, alors que j'y étudiais pour me rendre compte qu'il y travaillait, qu'il n'était pas un simple étudiant. Asher me semble être un jeune homme intéressant et gentil. J'espère que nous ferons plus ample connaissance.
N É G A T I F S | ANDREW T. SPECTOR ; Au jour d'aujourd'hui, je ne l'apprécie pas, et cela, est visiblement réciproque ! Tout est parti d'un quiproquo et aujourd'hui encore, je me dis que c'est une histoire des plus stupide. J'aimerais que l'on puisse retourner en arrière afin que tout ceci ne soit jamais arrivé, seulement, on ne le peut. Le fait est qu'après ce qui s'est passé, je n'ai qu'un but : l'éviter afin de ne jamais le croiser. LOUISA (PNJ) ; il s'agit du monstre qui m'a maltraité depuis mon plus jeune âge. C'est la vieille mégère qui s'occupait de mon père et qu'il considérait comme sa propre mère. C'est la cause de notre éloignement avec ce dernier, puis elle a causé le divorce de mes parents. Je la hais plus que n'importe qui au monde et j'espère ne plus jamais la revoir.


Code:
#7ECBB7


SUJETS EN COURS
PRÉSENT ET FLASHBACK

QU'EST-CE... ΛVƐC andrew t. spector
SECOND... ΛVƐC asher r. langford
SUNFLOWER ΛVƐC taylor v. foster
CATCH ME... ΛVƐC quito halgrove
WHERE IT... ΛVƐC sexton hadley
NADINA... ΛVƐC alejandro ortega
COOL FOR... ΛVƐC ella marriott-w.


SUMMER CAMP TOPICS
PRÉSENT

KARAOKE... ΛVƐC topic commun
LET'S... ΛVƐC flóra björk-laxness


SUJETS TERMINÉS
PRÉSENT ET FLASHBACK

STARS... ΛVƐC alejandro ortega

LIEN DU POST — Mer 20 Mai - 18:23
★ ─ Second meeting.
w/ @Asher R. Langford

★ ─ *Seigneur, pourquoi me suis-je fait remarquer ?* Je le questionne dans ma tête, devenant plus rouge encore si cela est possible. Comment puis-je parvenir à retrouver un semblant de calme ? Sans me sentir davantage mal à l'aise ? Fermant mes prunelles noisette, je pousse un long soupir discret, lorsque je songe à ce jeune homme ainsi qu'au sourire qu'il m'a esquissé. *S'il m'a souri, ce n'est pas lui qui m'a dit "chut".* Je songe, puisque cela serait des plus étranges. Alors, me pinçant les lèvres, je m'interroge. *Dois-je trouver la dite personne qui s'est renfrognée et qui a exprimé son mécontentement en m'entendant dire "enfin" ?* Ma question reste un instant sans la moindre réponse, lorsque je conclus qu'il vaut mieux que je me mette à lire, plutôt que de traquer comme une bête la personne que j'ai importuné. Après tout, que pourrais-je faire ? Hormis me sentir davantage mal ? Strictement rien. Alors, hochant positivement la tête pour moi-même, me confortant ainsi dans ma décision de laisser couler afin de passer à autre chose, je reprends doucement ma lecture. Est-ce que je parviens à me fondre dans l'histoire ? Non, assurément ! Je suis tout bonnement à côté de la plaque et cela me fait grimacer. Je ne parviens pas à imaginer ce que je lis. Je ne vois rien. Aucun personnage, aucun lieu. Est-ce parce que je suis toujours chamboulée par ce qui s'est produit ? Par ce fichu inconnu qui m'épie encore, sans nul doute ? Qui attend que je fasse le moindre bruit afin de prononcer un second « chut » tout en me fusillant du regard ? Peut-être. Y songeant plus longuement, je positionne une main sur ma poitrine lorsque le jeune homme au sourire charmant s'adresse à moi. Je suis si surprise que je bondis sur mon assise, mon cœur s'emballant, mais fort heureusement, je ne crie pas. « Pardon. » Je murmure à son attention, tandis que le brasier présent au niveau de mon visage de poupon se ranime. « Je… Oui. Mais j'ai un peu de mal à me remettre dans ma lecture. » J'admets, en balbutiant, jetant des regards hagards autour de nous. « Je… Je suis un peu perturbée. » Je termine, baissant le regard en me pinçant les lèvres. Pense-t-il que je suis semblable à un lapin ébloui par les phares d'un véhicule ? Certainement, c'est ce que la plupart des personnes pensent de moi. « C'est à cause de tout à l'heure. » Je me justifie, avant de lui adresser un mince sourire. « Je me nomme Julianne. » Je termine de dire, me présentant, puisqu'il est nécessaire de le faire, cela fait parti des convenances.

code by lumos s.


NOW YOUR BLESSEDNESS APPEARS
Sometimes goodness doesn't tell everything it knows. Sometimes goodness waits for the appropriate time and does the best it can with what it has.
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_np9tx4l5OD1szaa83_250
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston
et j'y ai posé mes valises depuis : des années
. Tu peux m'appeler : Ash
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire et pas prêt d'en changer
Je viens de : quelque part
Dans la vie, je suis : étudiant
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Nick Jonas

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : StarStruck
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 01/05/2020
, d'où les : 648
messages, dont : 12
rps. Merci aux doigts de fée de : Lotus
. Pour finir, je joue également : Meryl la maman et Lorena la princesse

PRÉSENCE RÉDUITE VOIR TRÈS RÉDUITE ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_odyrgq44D41rifr4k_500
PUT ON YOUR DOLL FACES
GO BACK TO BE IN PLASTIC

✯ ✯ ✯
MYSELF _ Asher a 26 ans, il est célibataire et étudiant en histoire et architecture, il travaille à la bibliothèque une fois par semaine. Kidnappé quelques semaines après sa naissance il a été adopté mais ne l’a jamais su. La famille Langford est une famille d’accueille qui ont adopté plusieurs enfants depuis qu’ils ont Asher. Ce dernier a été jaloux du premier enfant adopté par sa famille mais depuis il a bien comprit la bonne action de sa famille. Il est toujours présent pour ses frères et sœurs. Ash fait de la guitare depuis son adolescence. Il a commencé le football américain au lycée et n’a pas arrêté depuis, puisqu’il a obtenu sa bourse grâce à ça. Il a un chat nommé Jagger en référence à Mike Jagger
CHARACTER _ Bad boy avec un cœur qui ne suit que ses propres règles mais qui traite ses proches avec respects. Extrêmement possessif, il est maladivement jaloux. Franc et dur dans ses paroles il a une part de gentillesse indéniable qui se cache au fond de son être.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Source
SMILE FOR THE PICTURE
WON'T YOU BE A GOOD SISTER

✯ ✯ ✯
FAMILY _ Jules est la petite soeur adoptive d'Asher, il la considère pourtant comme sa véritable soeur, pour lui il n'y a pas besoin de lien de sang pour être de la même famille.

ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_np9ttriSvq1szaa83_250
AND IT'S ALL FUN AND GAMES
TIL SOMEBODY FALLS IN LOVE

✯ ✯ ✯
LOVE _ Nadia est l’ex d’Ash, une relation forte et intense qui a explosé en vol à cause de sa jalousie maladive. // Flóra est une ex d'Ash, une fille avec qui il est sortie mais avec qui il est bien mieux en temps qu'ami // Iris et Ash sont sortie ensemble, ça n'a pas duré longtemps avant qu'Iris le quitte sans trop qu'il ne comprenne.
SEX _ Bianca entre elle et Ash c'est un jeu de séduction et de jalousie bien trop intéressant.



ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Tumblr_inline_psnksxoPr41vjg4rh_250
THE CRAZIEST FRIEND
THAT YOU EVER HAD

✯ ✯ ✯
BESTS _ Crystal c'est un peu la confidente d'Ash, il est très proche d'elle en tout bien tout honneur. // Isis c'est son petit bébé, il la connait depuis des années et sera toujours là pour elle, puis ils sont voisins.
FRIENDS _ Barbie c'est cette fille a qui il parle tout le temps sur les réseaux avec qui il échange des photos mais qu'il n'a jamais rencontré. // Rosalia est une très bonne amie d'Asher, il s'est fait cassé le nez pour elle. // Julianne et Ash se sont rencontré sur son lieu de travail uc. // Toni est un bon ami d'Asher uv



RP TIME
✯ ✯ ✯
Bianca + Julianne + Nadia + Siobhan + Shéhérazade + Isis + Queenie + Barbie + TG équipe + Birdy + Nadia² + Barbie²

WHATSAPP
✯ ✯ ✯
Ashtal + Wyatt + Football club
LIEN DU POST — Mer 27 Mai - 21:54
Ce petit air gênée d’avoir déranger cet homme à l’autre bout de la pièce, cette façon de rougir quand elle croise mon regard, deux petite choses qui m’ont fait sourire quand je l’ai vu faire et qui m’ont donné envie d’aller la voir. Elle a l’air complètement à côté de ce qu’elle faisait de toute façon, tout ça l’a bien perturbée visiblement. Quand j’arrive à son niveau elle semble surprise, je peux comprendre en même temps je décide de me rendre à la table d’une parfaite inconnu au lieu de bosser. Mais le boss n’est pas là, j’ai bien le droit à une pause. Elle fait un bond, ce qui me fit rire. « Pardon. » « Je fais si peur que ça ? » lui demandais-je en fronçant les sourcils. Elle répond quand même finalement à ma question. J’étais quand même arriver en lui posant directement une question, pour savoir si elle avait trouvé ce qu’elle cherchait quand elle s’était exprimée un peu trop fort pour le vieux à quelques table d’elle. Je sentais encore son regard dans notre direction, soit il se dit qu’étant un employer d’ici je vais la réprimandé, soit il voit bien que je suis plus du genre à discuter qu’a engueuler les gens. « Je… Oui. Mais j'ai un peu de mal à me remettre dans ma lecture. » Je l’observe regarder un peu partout avant d’ajouter : « Je… Je suis un peu perturbée. » « Tant que vous ne me dite pas que vous êtes ici dans le but de vous cacher de la police moi ça me gêne pas. » riais-je dans le but de la détendre un peu. « Je peux m’asseoir ? » ajoutais-je poliment. Je ne veux pas m’imposer elle peut clairement m’envoyer bouler si elle veut vraiment lire mais je crois que sa séance de lecture est bien compromise. « C'est à cause de tout à l'heure. » « Ou à cause du vieux et de ses chut ? » J’ai l’habitude de ce gars, il est souvent là, il a pas de vie je crois en dehors des bouquins alors il vient là et il dégaine un chut dé qu’une personne parle un peu trop fort pour lui. Il est pas super agréable. « Je me nomme Julianne. » « Enchanté, moi c’est Asher. » lui dis-je en lui tendant la main. J’ai déjà vu cette fille ici mais jamais je ne lui avais adressé la parole, il faut dire que de base je suis sensé travailler moi.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Gb6WnJRb_o
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston, au city center, plus exactement dans une maison pittoresque extrêmement onéreuse
et j'y ai posé mes valises depuis : ma seconde année d'étude à Harvard, bien que j'ai toujours vécu à Boston, mais précédemment avec mon père, dans son penthouse
. Tu peux m'appeler : Julia, c'est généralement ainsi que l'on me nomme ou Jules.
, j'ai : 26
ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire, mon cœur ne s'est épris pour personne.
Je viens de : Boston, dans le Massachussetts.
Dans la vie, je suis : étudiante en faculté de design
et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Alicia Vikander, l’égérie Louis Vuitton.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : brown-eyed angel
, fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/04/2020
, d'où les : 905
messages, dont : 18
rps. Merci aux doigts de fée de : Schizophrenic (avatar), drake. (code signature), Gabriel's inferno (texte signature) et La Doyenne
. Pour finir, je joue également : Gresham O. Ewart (Giulio Berruti).

ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 2JEBtnJr_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f31f JULIA OR LITTLE KITTY
L'ANGE AU REGARD NOISETTE
J E . S U I S | aimante, artiste dans l'âme, amoureuse de l'amour, attentive, attentionnée, amoureuse de la nature, battante, curieuse, consciencieuse, cultivée, colérique (mais personne ne le sait), déterminée, discrète, douce, délicate, drôle, femme/enfant, fonceuse, forte et fragile à la fois (je possède un fort tempérament), généreuse, haineuse (uniquement envers moi-même), intelligente (HPI, c'est-à-dire haut potentiel intellectuel), ingénue (j'avale aisément ce qu'on me raconte dans la vie de tous les jours), idéaliste, minutieuse, mature (surtout face aux situations qui se révèlent complexes, extrêmement difficiles à gérer), peureuse (face aux inconnus, aux bestioles, puis dans le noir le plus complet), perfectionniste, romantique (je raffole des romans à l'eau de rose), rêveuse, raisonnable, respectueuse, rancunière, sensible (parfois dans l'extrême), silencieuse, secrète, solitaire (plus souvent que je ne le souhaite), souriante, soucieuse (je m'enquis pour tous), têtue, travailleuse, torturée (personne n'en a connaissance), violente (envers moi, ce que je possède).

MES DATES CLÉS À BOSTON
1 0. 0 4. 1 9 9 3 | Le jour de ma naissance. Je suis attendue comme le messie par mes parents, surtout mon père, qui me qualifie déjà comme étant son « cadeau ». 1 9 9 9 | Je commence à voir des monstres dans ma chambre, qui sont des jeux d'ombres. Le fait est qu'un monstre réside chez nous : Louisa, qui me frappe dès qu'elle en a l'occasion. 2 0 0 0 | Première véritable déception de part mes parents : ils annulent notre premier dimanche qui nous est consacré à tous trois, c'est le début de la fin, comme on le dit si bien. M I . 2 0 0 0 | Louisa m'assène mes premiers coups de règle en fer, elle m'avilit en me rappelant que je suis faible ainsi que fragile, pour terminer sa torture psychologique en me répétant que je ne deviendrais personne, que je n'ai aucun avenir. 2 0 0 3 | Ma mère me surprend à déguster de la glace et il s'ensuit une discussion afin de me faire comprendre que je dois commencer un régime : j'ai seulement dix ans. Elle est mannequin, sublime, je désire lui ressembler comme deux gouttes d'eau, elle est mon modèle de beauté, de perfection. 2 0 0 4 | Ma mère Emmanuelle apprend que Louisa me frappe, la vieille bique étant censée s'occuper de moi. Elle prévient sur l'instant mon père, pensant qu'il la renverra, seulement, il décide de mettre à la porte ma mère avec qui ça ne va plus depuis longtemps déjà. J'ai onze ans et ma cellule familiale explose, à cause de cette sorcière, celle que mon père considère comme sa seconde mère. 2 0 0 5 | Cela fait un an que ma mère ne vit plus avec nous et je fais comprendre à mon père que malgré l'année passée, je ne lui pardonne pas. Je lui en veux parce que nous ne formons plus une famille et ma colère ainsi que ma peine ne désemplissent pas. M I . 2 0 0 5 | Ma mère m'accueille pour la toute première fois chez elle, chez nous puisqu'elle m'a préparé une chambre, étant sa fille. Seulement, lors de cet instant, elle me fait comprendre que c'est terminé, qu'elle ne reviendra plus jamais auprès de nous, et cela, me brise littéralement le cœur. J'en veux de plus en plus à mon père, si bien que je lui adresse à peine la parole à partir de ce jour. 2 0 0 6 | Je ne veux pas rester chez moi, seule. Je demande donc à mon père de financer des cours de piano afin que j'apprenne à jouer de mon instrument préféré. Je ne lui donne pas réellement le choix, à vrai dire. Je m'essaye à me noyer dans des activités en plus de mes études afin d'occulter ma peine, la douleur qui me tient en permanence, jour comme nuit. 2 0 0 9 | Je me trouve hospitaliser parce que j'ai fait un malaise : je me suis écroulée durant un cours de piano. J'ai perdu énormément de poids seulement personne ne s'en est aperçu et le médecin qui me prend en charge annonce de but en blanc à mes parents que je suis anorexique et qu'ils n'ont strictement rien vu. F I N . 2 0 0 9 | Premier week-end de retour chez moi. Je le sens mal et j'ai raison puisqu'après quelques heures seulement une dispute éclate entre mes parents et je demande à mon beau-père de me ramener en clinique, afin que je puisse y retrouver ma nouvelle chambre et dormir en paix, loin de ceux qui n'ont rien compris à la détresse, malgré tout ce qui s'est passé. M I . 2 0 1 0 | Je désire rentrer chez moi et je le fais savoir au médecin qui s'occupe de moi. Un mois, plus tôt, je me suis fait agresser par un autre patient de l'étage, à qui j'ai accordé toute ma confiance. Je me rends soudainement compte que je souhaite retrouver les miens, qui semblent s'entendre beaucoup mieux. Puis, je me remémore ce que m'a dit ma mère : qu'il faut avancer ainsi que se reconstruire et je décide d'en faire mon credo. F I N . 2 0 1 0 | Je rentre partiellement à la maison : enfin ! Je fais part à mon père que j'ai décidé de marcher dans ses pas, puis nous concluons un pacte. Je lui promets de me consacrer uniquement à mes études, arrêtant toutes mes autres activités afin de ne plus être surmené. S E P T E M B R E . 2 0 1 1 | Je reprends les cours au lycée. Je désire poursuivre mes rêves, je suis une étudiante assidue, sérieuse et j'ai de très bons résultats, pour ne pas dire les meilleurs. J U I N . 2 0 1 4 | Je quitte le lycée, ayant obtenu mon diplôme de fin de celui-ci, ayant les meilleurs résultats aux Stats. J'ai même explosé les plafonds, comme aime l'affirmer mon père. On a découvert durant l'année que je suis HPI, un terme que je n'accepte pas vraiment, mais je ne dis rien. Je dis alors à ce dernier que je veux aller à Harvard, je prépare mon dossier d'admission et je l'envoie, nourrissant l'espoir que j'y serais acceptée. S E P T E M B R E . 2 0 1 4 | Je rentre à Harvard et je m'y trouve en internat, pour la première année. J U I N . 2 0 1 8 | Obtention de mon baccalauréat. J U I N . 2 0 2 0 | Obtention de ma maîtrise à la faculté de design. S E P T E M B R E . 2 0 2 0 | Je vais commencer ma septième année à l'université de design d'Harvard.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. D7x75LnT_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f495THAT'S MY FAMILY PORTRAIT
FAMILLE MUIRHEAD : PNJ ET HORS PNJ
D E X T E R . P I N K M A N | Cousin : ça arrive bientôt, bientôt, bientôt. C H R I S T O P H E R ( P N J ) | Père : je l'ai longtemps admiré. Nous étions très proches, jusqu'à ce qu'il détruise, notre famille, aussi bancale eut-elle été. Durant quelques années, je lui en ai voulu, je l'ai mis de côté, même parfois ignoré, mais avec les épreuves difficiles que j'ai vécu, nous nous sommes retrouvés, pour mon plus grand bonheur. Aujourd'hui, j'essaye de marcher dans ces pas comme je désire devenir architecte d'intérieur, ce qu'il est, depuis bien longtemps déjà. E M M A N U E L L E ( P N J ) | Mère : nous n'avons pas eu des rapports bien faciles, sans doute parce qu'elle était la plus belle des femmes à mes yeux. Mannequin, elle était ma poupée barbie et je l'idolâtrais plus que de raison. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était que je prenne soin de moi. Que je devienne aussi belle qu'elle et j'ai commencé un régime alors que j'avais dix ans. C'est la séparation avec mon père qui nous a rapproché, et même si elle réside à Paris aujourd'hui, nous n'avons jamais été aussi proches l'une de l'autre. O W E N ( P N J ) | Beau-père : je l'ai tout de suite adoré. Owen m'a immédiatement considéré comme sa fille et il m'a toujours mieux comprise que mes propres parents. Je l'adore, j'aime lui parler, me confier à lui et j'admets qu'il me manque, tout comme ma mère. J'aimerais les voir plus souvent, tous deux. Owen est un véritable second père pour moi, il est même semblable à un ami.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. XsuH3cuV_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f48dIT'S A LOVE STORY
L'AMOUR DE MA VIE
P R É S E N T | PERSONNE ; je ne suis pas encore tombée sur l'être qui fera battre mon cœur, pour de bon, sans que cela cesse un jour. Cet ange qui me permettra d'éclore à l'image d'une rose. Il n'a pas encore trouvé le chemin afin de me rencontrer, mais j'espère qu'il finira par arriver, puisque, qu'est-ce une vie sans connaître le véritable amour, celui qui nous chamboule et nous renverse au point de nous faire changer de vision du monde ? Rien. Une vie morne, terne, sans la moindre couleur, sans la moindre once de beauté.
P A S S É | QUITO HALGROVE ; nous avons été ensemble mais nous avons préféré redevenir amis, afin de préserver notre dite amitié. Nous sommes redevenus proches, comme auparavant.


ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. CiDwW8gq_o
ASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. 1f48eMY OATH TO YOUASHER R. LANGFORD ★ ─ Second meeting. Fde2
PANEL D'AMI(E)S ET ENNEMI(E)S
L E S . A M BI G U Ë S | "CLYDE" (BB) ; Nous avons fait connaissance via un réseau social et quelque chose d'inexplicable est immédiatement passé entre nous, à l'image d'un puissant courant électrique. Je réponds au doux surnom de "chaton" tandis qu'il répond à "mon tigre" et nous échangeons énormément, nourrissant le même désir : celui de nous voir.
U N I Q U E | ALEJANDRO ORTEGA ; Il s'agit de ma plus belle rencontre. Je lui voue un amour indéfectible et une confiance comme nulle autre. Il n'est tout bonnement inoubliable : nous sommes des amis de longue date.
L E S . M E I L L E U R (E) S | BYRON PEARSON ; Nous nous sommes rencontrés en cours d'architecture d'intérieur. Nous sommes rapidement devenus amis pour devenir meilleurs amis. Il est le frère que je n'ai jamais eu. FLÓRA BJÖRK-LAXNESS ; Nous nous sommes rencontrées par le biais de nos pères respectifs. Ayant le même caractère, nous nous sommes immédiatement entendues et au jour d'aujourd'hui, nous sommes toutes deux inséparables. Nous passons énormément de temps ensemble étant des meilleures amies.
P R O C H E S . A M I (E) S | SEXTON HADLEY ; C'est à la plage que l'on s'est rencontré. Il est le feu, je suis la glace qui l'apaise et nous avons fait de nos différences une force afin de devenir de très bons amis. Je réponds toujours présent pour Sexton, afin de l'écouter, de le choyer, de l'apaiser. Je suis également sa plus grande supportrice, lorsqu'il fait des compétitions. Je suis également sa confidente. MONROE BARLOW ; Nous n'avons rien en commun, mais c'est ce qui fait que nous sommes aussi proches. Je ne le juge pas, je lui apporte mon aide ainsi qu'apaisement, afin qu'il se sente bien auprès de moi. Je suis un peu à l'image de son "ange gardien" de temps en temps.
A M I (E) S | MATTEO G. VERSACE ; Le feeling est immédiatement passé entre nous et nous sommes devenus amis ou plutôt compagnons de sortie. BIANCA M. ALMEIDA ; Nous sommes très différentes pour ne pas dire à l'opposé. C'est ce qui nous a rapproché et au jour d'aujourd'hui nous sommes de bonnes amies. Elle m'aide à m'affirmer alors que je m'essaye à panser ses maux, surtout en ce qui concerne ses parents. JOSHUA OLSON ; Avec Joshua, nous nous sommes rencontrés lors du club de lecture. Avec le temps, nous avons constaté nos points en communs et aujourd'hui nous sommes amis. Je lui donne aussi des cours de piano, puisque c'est son rêve de savoir en jouer.
C O N N A I S S A N C E S | ASHER R. LANGFORD ; Je l'ai remarqué à plusieurs reprises à la bibliothèque de Boston. Nous nous sommes parlés une première fois, un soir, alors que j'y étudiais pour me rendre compte qu'il y travaillait, qu'il n'était pas un simple étudiant. Asher me semble être un jeune homme intéressant et gentil. J'espère que nous ferons plus ample connaissance.
N É G A T I F S | ANDREW T. SPECTOR ; Au jour d'aujourd'hui, je ne l'apprécie pas, et cela, est visiblement réciproque ! Tout est parti d'un quiproquo et aujourd'hui encore, je me dis que c'est une histoire des plus stupide. J'aimerais que l'on puisse retourner en arrière afin que tout ceci ne soit jamais arrivé, seulement, on ne le peut. Le fait est qu'après ce qui s'est passé, je n'ai qu'un but : l'éviter afin de ne jamais le croiser. LOUISA (PNJ) ; il s'agit du monstre qui m'a maltraité depuis mon plus jeune âge. C'est la vieille mégère qui s'occupait de mon père et qu'il considérait comme sa propre mère. C'est la cause de notre éloignement avec ce dernier, puis elle a causé le divorce de mes parents. Je la hais plus que n'importe qui au monde et j'espère ne plus jamais la revoir.


Code:
#7ECBB7


SUJETS EN COURS
PRÉSENT ET FLASHBACK

QU'EST-CE... ΛVƐC andrew t. spector
SECOND... ΛVƐC asher r. langford
SUNFLOWER ΛVƐC taylor v. foster
CATCH ME... ΛVƐC quito halgrove
WHERE IT... ΛVƐC sexton hadley
NADINA... ΛVƐC alejandro ortega
COOL FOR... ΛVƐC ella marriott-w.


SUMMER CAMP TOPICS
PRÉSENT

KARAOKE... ΛVƐC topic commun
LET'S... ΛVƐC flóra björk-laxness


SUJETS TERMINÉS
PRÉSENT ET FLASHBACK

STARS... ΛVƐC alejandro ortega

LIEN DU POST — Lun 1 Juin - 3:31
★ ─ Second meeting.
w/ @Asher R. Langford

★ ─ D’habitude, je me fais aussi discrète qu’une petite souris, mais ce soir, je n’y suis vraisemblablement pas parvenu. Cet homme qui m’a intimé de me taire dans un « chut » assez bruyant m’a plus que perturbé et à présent, mon palpitant frappe avec force contre ma cage thoracique, tandis que je me démène à disparaître sous ma chevelure brune, jusqu’à ce que le jeune homme que j’ai remarqué et qui est on ne peut plus charmant me rejoigne. « Non. Je… Non. Vous ne faites pas peur. » Je lui assure, balbutiant, mes joues se tintant davantage par l’afflux de mon sang dans ses dernières, si bien que je deviens à nouveau rouge. « Je… Vous m’avez surprise. » J’ajoute, dans un frêle sourire, pour finalement répondre à son interrogation. Effectivement, j’ai bel et bien trouvé ce que je cherchais, seulement, à présent, je pense que je ne parviendrais plus à me replonger dans le roman que je désirais lire, dictionnaire sous le coude, au cas où, puisqu’il est rédigé en français. Secouant légèrement la tête en y songeant, je me mordille la lèvre inférieure pour avouer à cet inconnu que je suis perturbée, puisque je ne parviens pas à me remettre dans ma lecture. « Ne vous en faites pas. Je ne suis pas une criminelle. » Je dis, souriant davantage, m’épanouissant comme une rose à ses dires, puisqu’il m’amuse et me permet de me détendre, ce qui me fait un bien fou. « Oui, bien sûr. Évidemment. » Je réponds à sa question, avec sans doute un peu trop d’empressement, ce qui me fait me pincer les lèvres et baisser mon regard. Osant ajouter que je suis dans cet état à cause de tout à l’heure, sous entendant le terrible « chut », j’acquiesce dans un mouvement de tête pour toute réponse à son questionnement, puisque je suis évidemment dans cet état à cause du dit vieux. Cet homme semble le connaître, cela n’en fait aucun doute et je suis son regard pour enfin apercevoir l’homme « chut ». Revenant à nous, déposant mes prunelles marron dans celle de l’homme se tenant à mes côtés, je me présente, tout bas. « De même, je suis enchantée. » Je murmure, m’emparant de sa main pour lui offrir une poigne assez ferme. « Ce n’est pas la première fois que je vous aperçois, Asher. » J’ose prononcer, me lancer, occultant mon roman, le repoussant même, sans y prendre garde. « Vous travaillez donc ici, mais, depuis longtemps ? » Je l’interroge à mon tour, véritablement intéressée.

code by lumos s.


NOW YOUR BLESSEDNESS APPEARS
Sometimes goodness doesn't tell everything it knows. Sometimes goodness waits for the appropriate time and does the best it can with what it has.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: