informations
Cette nouvelle version est signée nympheas et persona. Comme vous pouvez le constater, des nouveaux codes ont été mis en place pour donner un petit vent de fraîcheur à notre beau forum et pour ce miracle, on remercie aussi persona. Merci aussi à dark dreams. pour l'installation et la personnalisation de plusieurs tutoriaux ainsi que pour son aide dans les réglages des nouveaux codes ainsi que leurs bugs. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse.



 

Dernière visite :Lun 20 Mai - 19:57
Cecil Vanderbilt
Cecil Vanderbilt
Envoyer un message privé
 
Cecil Vanderbilt
Voir un profil - Cecil Vanderbilt 1380225543-flag
J'ai :
25
ans et je vis à :
Boston, mais le monde m'appartient.
J'ai posé mes affaires ici le :
15/02/2019
et depuis, j'ai posté :
109
messages et fait :
0
rps ce mois-ci. Actuellement, je suis :
Harvard's student en littérature anglaise
et côté coeur, je suis :
pas pour toi.
. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que :
j'ai invité la voisine au bal. Fallait être plus rapide.
Oh et puis, on dit que je ressemble à :
Bill Skasgård
D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi :
Straight outa Salem. (Lola)
, et un grand merci à :
eugé (nympheas.)
✽ DC/TC : :
edith (c.w) calita (g.b)
Voir un profil - Cecil Vanderbilt 1513785615-basgif
Voir un profil - Cecil Vanderbilt Tumblr_mq12uepZZE1srr4wio1_500
Voir un profil - Cecil Vanderbilt 1513785615-basgif
| MY THOUGHTS ARE STARS I CANNOT FATHOM INTO CONSTELLATIONS |

INFOS l Cecil, il perturbe. Il obsède, il dérange mais il a tout les droits. Un ange déchu qui fait danser l'enfer dans ses prunelles étranges. Gosse à problèmes, famille fucked up. C'est ça, d'avoir son nom en rouge sang sur tout les buildings de l'Amérique, de la côte ouest à New York, de posséder toujours trop, mais jamais assez. Son père est multimilliardaire, philanthrope, peintre sans grand talent néanmoins adulé par le grand monde de l'art américain. Le pouvoir brut. Imposer sa volonté, le charisme coule dans ses veines, irrigue sa peau, blafarde. La génitrice est actrice, française renommée, l'exotisme oscarisé, silhouette depuis longtemps fantasmée. Femme de goût, versatile, attirée mais vite lassée, elle prend puis disparaît. Ses infidélités sont notoires, ravissent la presse à scandal. Le patriarche n'en a rien à faire tant que ça ne concerne pas ses pinceaux, ou son putain de patrimoine. Cecil invisible, l'enfant prodig(u)e. Son univers c'est Paris, Los Angeles, New York, les hôtels privés, la solitude surtout. Beau, il apparaît dans l'un des films de sa mère, adolescent pour se fondre dans l'obscurité ensuite. Le monde d'en haut, il ne l'aime que derrière la caméra, quand c'est lui qui dirige, un obsessionnel de la mise en scène, du truquage, des lumières et des fausses couleurs. Ses soirées sont connues de toute la sainte Amérique. La jeunesse dorée de la jet set s'arrache les frasques du gosse Vanderbilt, ses excès, son luxe presque vulgaire. Inglorious bastard, petit roi incontesté des grands privilégiés. Alcool, drogue, sexe, il enchaîne tout les soirs comme un cliché, prend des bains au Dom Pérignon et fume cinq cent dollars quand il manque de clopes, c'est c'qu'écrivent les journaux. Le pire, c'est que ça pourrait être vrai, que ça l'est sûrement. Que ça tâche un peu la putain de réputation des parents. Envoyé par sa mère en Suisse à l'âge de seize ans dans un pensionnat pour garçons, réservé aux grands noms. Cecil on le cache, on lui ordonne d'arrêter de foutre la merde. Child of the Bad Revolution ou quelque chose comme ça. Jamais docile, Cecil, un animal sauvage qui tourne en rond, derrière les barreaux, à attendre la moindre faiblesse du gardien. Dix huit ans, majeur ou presque, ses études terminées au pensionnat, il fout le feu à son uniforme avec deux trois potes, brûle le gymnase par la même occasion. Les fauves ont peur des flammes, il s'enfuit, retourne en Amérique, protégé par le compte en banque toujours. Le feu, la violence silencieuse des flammes consummant, c'est son obsession. Toujours à jouer avec un Zippo, le clac clac de l'étincelle qui rappelle un vieux bruit de mitrailleuse, Cecil s'efface pour mieux revenir. Harvard avec ses notes et son nom, un dossier clean on ne sait trop comment, il a tout gagné, il a tout fait perdre. Il contrôle Cecil, marionnettiste. Dans sa tête c'est le carnaval de Venise, ça tourne pas toujours très rond, il porte des masques et se perd dans les dedalles d'una esprit pas trop clair. Il a les codes mais il les brise d'un claquement de doigts, quand il veut, ou il veut.

CARACTÈRE l Golden boy en costume griffé, l'oeil vibrant, et les prunelles glacées dévoilent cette lueur folle propre à ceux qui n'ont rien à perdre, tout à gagner. Il joue avec les âmes, dépasses les bornes, abroge les limites, impose sa loi avec la nonchalance inconsciente, l'accent traînant, soigneusement travaillé, un petit con sophistiqué. Le loup dans la bergerie, on l'admire mais on le craint, on le regarde passer de loin, Cecil c'est un mirage, un écran de fumée qui fout la merde pour mieux disparaître après. C'est pas lui qui nettoie. Il se dissimule derrière des paroles douces, murmurées à l'oreille, un chuchoteur qui cultive le desir. Désir de lui. Désir de ce qu'il possède. Accro' à l'adrénaline, en équilibre instable sur le fil du danger, à gauche le sol, à droite le vide. Qu'importe le choix, la chute est courte, le choc est rude. Il ne s'arrête jamais, s'enfièvre avec des questions auxquelles il n'a pas les réponses, se torture l'esprit jusqu'au matin, immobile dans ses draps à écouter Billie Hollyday. C'est une âme en peine Cecil, le cauchemar aux yeux clairs. Intelligent, impatient, il croit que tout lui appartient, il a raison. Complexe, il aime les énigmes, et quand les roses ont trop d'épines. Il se pique les doigts et en redemande, un peu fou. Il joue son meilleur rôle, calcule la moindre action, joueur d'échecs, il dévoile les cartes. Poker face.

Voir un profil - Cecil Vanderbilt 1513785615-basgif
Voir un profil - Cecil Vanderbilt OriginalVoir un profil - Cecil Vanderbilt 1513785615-basgif
| SOME INFINITIES ARE BETTER THAN OTHER INFINITIES |

PAST l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. ●

PRESENT l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. ●

Voir un profil - Cecil Vanderbilt 1513785615-basgifVoir un profil - Cecil Vanderbilt 0861d4f6e4aa5e878efe2cb03af183c2Voir un profil - Cecil Vanderbilt 1513785615-basgif
|THE MARKS HUMANS LEAVE ARE TOO OFTEN SCARS|

BESTIES l Ilhan † ● Thorbjørn

FRIENDS l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. ●


FUCK YOU l Stella Lucrezia Julia

Ϟ DATE DE NAISSANCE :
02/10/1993
Ce membre n'a pas activé sa feuille de personnage.