Dylan W. Thomas
LOVE SHOT
LOVE SHOT



0.05% du total / 6.94 messages par jour
Dylan W. Thomas
Sujets créés SujetsMessages
Hors ligne | Dim 19 Mai - 15:16

Américain
J'ai :
25
ans et je vis à :
The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie
J'ai posé mes affaires ici le :
07/08/2018
et depuis, j'ai posté :
1992
messages et fait :
30
rps ce mois-ci. Actuellement, je suis :
en pleine écriture de mon roman
et côté coeur, je suis :
incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle.
. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que :
que je vais bientôt devenir Papa.
Oh et puis, on dit que je ressemble à :
Charles Melton
D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi :
Kevin / Keke / Kev
, et un grand merci à :
fayrell
✽ DC/TC : :
Alan Landrum
Voir un profil - Dylan W. Thomas Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 Voir un profil - Dylan W. Thomas Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.


Voir un profil - Dylan W. Thomas Giphy Voir un profil - Dylan W. Thomas Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.


Voir un profil - Dylan W. Thomas Tenor Voir un profil - Dylan W. Thomas 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...


Ϟ DATE DE NAISSANCE :
11/06/1993
Envoyer un message privé
 
http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen
http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen
http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518
http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467
http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Ce membre n'a pas activé sa feuille de personnage.