informations
Cette nouvelle version est signée nympheas et persona. Comme vous pouvez le constater, des nouveaux codes ont été mis en place pour donner un petit vent de fraîcheur à notre beau forum et pour ce miracle, on remercie aussi persona. Merci aussi à dark dreams. pour l'installation et la personnalisation de plusieurs tutoriaux ainsi que pour son aide dans les réglages des nouveaux codes ainsi que leurs bugs. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse.



 

 ::  :: Archives 2012-2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(roxum) ≈ waltzing dreams

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 2 Déc 2018 - 20:15
Les monstres arrivent, ils vont m'avoir, je cours, je cours comme une dératée. Je sens leurs griffes dans mon dos, je hurle. Plop. J'ouvre les yeux, pantelante. Je me redresse sur mes coudes, secoue la tête pour chasser ce vilain cauchemar. Puis mon coeur ralentit au rythme des ronflements de Callum. Je me glisse hors du lit, me passe un coup d'eau sur le visage et viens reposer ma tête sur l'oreiller. [...] Des mains agiles lacent mon corset fleuri. Je m'inspecte sous toutes les coutures dans le miroir, je fais scintiller le tiara posé sur mes cheveux bouclés. J'enfile un jupon, encore un autre, puis c'est la robe toute entière que l'on agraffe dans mon dos. Ornée de fils dorés, elle rayonne dans toute la pièce. Je passe mes bras devant mes yeux, blancs, laiteux, lisses. Pas de tatouages, non, ça ne serait pas convenable pour Princesse Roxanne. Ce soir c'est le grand bal. "Ils arrivent, ils arrivent." J'entends tout le personnel s'agiter, je cours à la fenêtre de ma chambre. Des carosses affluent de partout, petites silhouettes noires qui se découpent sur le paysage blanc. Couvert de neige. [...] Je fais mon entrée, en haut du grand escalier de la salle de bal. Mes yeux fouillent l'assemblée, se posent sur l'orchestre qui entame un air joyeux. Les robes et les capes dansent. Je sens des regards se tourner vers moi, la fille du châtelain fait son entrée. Mon regard à moi, se pose en bas des marches. Sur un jeune homme aux cheveux flamboyants, à l'allure légère. Callum Fraser.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 3 Déc 2018 - 18:05
Ce soir c’était le grand soir, t’étais au courant merci bien. Un bal était donné au château pour les fiançailles de la merveilleuse Princesse Roxanne et du Prince Caleb. Tout le gratin avait été convié à la fête mais tu refusais de t’y rendre. Voir cette fille qui hantait tes nuits au bras d’un autre homme te serait insupportable. Et pourtant, tu n’avais pas eu le choix. Tes parents, Roi et Reine d’Ecosse y seraient, Gwendal et Maïwenn y seraient.. ton absence serait des moins bienvenues. Dans un habit taillé dans les meilleurs tissus possible, un nœud papillon dénoué autour de ton cou, tu découvres la salle de réception du château à des heure de routes de chez toi. Un étalage d’argent et de diamants scintillants, tu n’en attendais pas moins pour cette annonce que tout le monde attendait. […] La porte en haut de l’escalier s’ouvre et c’est une Roxanne plus belle que jamais qui s’invite dans ton champ de vision. Une longue et large robe scintillante, un diadème des plus brillants orné de milles et un diamant. Elle était magnifique, grand Dieu. Ses pieds couverts d’escarpins de verres – allez, soyons fous – s’avancent dans les escaliers. Elle dégage une telle grâce que toutes les autres princesses n’ont pas. Vos regards se croisent, tu la dévores. Princesse Roxanne. Une courbette en avant et tu lui attrapes la main pour y déposer tes lèvres. Toutes mes félicitations pour vos fiançailles avec le Prince Caleb. Pouvait-elle sentir cette pointe de désaccord dans ta voix ? S’en souciait-elle seulement ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTMer 5 Déc 2018 - 20:53
Le prince d'Ecosse n'était pas un parti convenable selon ma mère, reine régente depuis la mort de mon père. Le pays c'était rallié aux catholiques, et la couronne se devait de rester anglicane. Mon coeur de jeune princesse avait éclaté. Je crois que je suis tombée amoureuse du prince Callum au premier bal auquel je fus conviée, à neuf ans. Il était plus vieux que moi de quelques années, déjà un jeune adolescent. J'avais traîné, accrochée à ses souliers toute la réception et depuis, j'attendais chaque bal davantage. Pour revoir son sourire, son nez moucheté de tâches de rousseur. J'ose à peine descendre les marches. Il est le premier visage que je remarque dans l'assemblée. Mais je me dois de garder la tête haute alors je descends le grand escalier, relevant le pan de ma robe, découvrant mes pantoufles de verre. "Princesse Roxanne." Une révérence, un baisemain. Il n'en faut pas plus pour accélérer mon coeur de princesse et que mon teint pâle vire à l'écarlate. "Toutes mes félicitations pour vos fiançailles avec le Prince Caleb." Je réponds par une courbette polie, soucieuse des regards inquisiteurs posés sur nos épaules. "Je vous remercie, je..." Ne sais pas quoi dire. Je rêve de hurler "sauvez moi". Mais je ne peux pas, j'étouffe sous ce carcan que l'on m'impose, ce protocole, cette discipline. "Invitez moi à danser." Je chuchote avec un petit sourire insistant. L'orchestre entame juste un nouvel air gai. De quoi faire tournoyer ma robe de reine. Le Prince Caleb n'est pas là, pas encore. Il hait les bals. Comment pourrai-je me marier avec une homme qui déteste danser ? Quand le chat n'est pas là, les souris dansent non ? Alors danson, Prince Callum. Dansons avons que l'on me passe la bague au doigt et que je vive à jamais recluse dans un château triste où l'on ne tient jamais de bal.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTJeu 6 Déc 2018 - 16:37
Tu ne la quitte pas des yeux, elle, cette princesse pour qui tu aurais décroché la lune si elle te l’avait demandé. Tu aurais fait briller le soleil en pleine nuit pour ses beaux yeux et son sourire à t’en faire chavirer le cœur. Et ce n’était pas toi qui serais à son bras pour ce mariage arrangé que tu détestais déjà. Je vous remercie, je... Sa voix coule comme du miel jusque tes oreilles. Invitez moi à danser. C’était un ordre que tu délecterais à remplir. Mais pouvais-tu lui voler la première ? Selon le protocole, elle était réservée aux futurs époux. Tu hoches la tête, ton regard perçant qui la déshabille. Je n’y échapperais pas. murmures-tu alors que d’autres grands noms de la royauté s’approchent pour saluer la future mariée. [… ] Le prince Caleb avait fini par pointer le bout de son nez et le bal avait enfin commencé. Une poignée de petits fours dans la main, tu t’en empiffres comblant le manque de cette femme dans ta vie par la nourriture. Ta sœur qui se moque de toi. « Quelle princesse voudrait d’un gros balou pour époux ? » Tu grognes et lui fourre une bouchée dans la bouche pour la faire taire alors qu’elle glousse et que tes yeux retrouvent celle qui fait battre ton cœur. La danse se termine et tu bondis près de Roxanne en lui tendant ta main, l’autre dans le dos. Permettez moi de vous l’emprunter pour une danse, Prince Caleb. Un haussement de sourcils satisfait, un regard insistant et un hochement de tête plus tard, Roxanne est à ton bras et tu la fait tournoyer au milieu de cette salle, au rythme des violons. Vous êtes éblouissante ce soir. déclares-tu avec un sourire ravageur sur les lèvres. Vous devez être heureuse d’épouser ce Prince, un bon parti semble-il ? De l’ironie. Tu sais très bien ce qu’elle pense de toute cette histoire, vous en aviez déjà discuté.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTJeu 6 Déc 2018 - 21:27
Je hais le protocole. Je rêve de la vie de roturière, sans contraintes, libre d'épouser l'élu de mon coeur. Il faudrait que je m'échappe : un soir je laisse pendre mes draps par la fenêtre de ma chambre, je me faufile jusqu'aux écuries et je galope très loin d'ici. Facile à dire quand on est née avec une cuillère en argent dans la bouche, me direz vous. Mais je le sais, je ne suis pas faite pour la vie de château. Enfin, le maudit protocole me contraint à d'abord danser avec mon futur époux. Une valse ennuyeuse à mourir, il me piétine les pieds sans cesse, manquant de briser mes escarpins si fragiles. J'essaie de retrouver la tête du rouquin dans l'assemblée, mais je tournoie, tournoie. Le chef d'orchestre suspend finalement les violons. Je tourne la tête, sursaute. Callum se tient à côté de moi, me tend la main, princier. "Permettez moi de vous l’emprunter pour une danse, Prince Caleb." Caleb aussi peu désireux de danser avec moi que moi avec lui, déguerpit aussitôt, allant voler dans les jupons de ses favorites. Je pose ma main sur l'épaule de l'écossais, je sens la sienne sur ma taille. Il me fait danser avec beaucoup plus d'assurance que mon fiancé, je rayonne, un sourire qui me brûle les pommettes, des yeux qui pétillent. "Vous êtes éblouissante ce soir." Hop, je loupe un pas. Sous le coup de l'émotion. Je deviens cramoisie, mon sang royal me monte aux pommettes. "Vous n'êtes pas mal non plus." Je glisse avec un petit sourire, mes yeux un peu fuyants qui se posent sur son habit de fête. Si ma mère m'entendait, grrr, elle crierait à la bienséance ! "Vous devez être heureuse d’épouser ce Prince, un bon parti semble-il ?" Je relève mes yeux vers lui. Des yeux qui lancent un appel de détresse. "Ma mère m'imagine déjà Lady d'Edelstein !" J'ai un petit rire jaune. Nous faisons quelques pas, ma traîne dorée tournoie dans la salle de bal. "Puis-je vous faire une confidence ? Je suis désolée, ça peut paraître absolument indécent mais... Je pense pouvoir tout vous dire. Je me suis imaginée m'enfuir d'ici... avec vous." Me suivrait-il dans mes folies ? Lui abandonnant le trône d'Ecosse, moi laissant la couronne sans héritier. Pour vivre comme des bohémiens, loin des manières de la cour, des manières. "Je veux vivre heureuse."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTSam 8 Déc 2018 - 11:55
Une main un peu trop pressante sur sa taille, un regard qui la dévore. Quiconque vous regardait saurait. Etre transparent n’était pas ton genre, tu ne savais pas faire, surtout pas quand l’effluve du parfum de Roxanne te montait aux narines. Combien de fois avais-tu rêver de poser tes lèvres sur son cou pour en apprécier encore plus l’odeur ? Vous n'êtes pas mal non plus. Ses joues virent au rouge et cette couleur devient ta nouvelle couleur préférée. Virevoltant au son des violons, un flash apparait et le monde autour de vous disparait. Il n’y a plus que vous deux qui tournez et tournez encore sur cette musique scintillante. Ma mère m’imagine déjà Lady d’Edelstein […] Je me suis imaginée m'enfuir d'ici... avec vous. Je veux vivre heureuse. Son regard suppliant qui plonge dans le tient où tu n’y lis que de la tristesse et du désespoir. La princesse Roxanne rêve d’un mariage d’amour, d’un prince aimant et au diable la couronne et le royaume. Je vais vous faire une confidence à mon tour. souffles-tu en rapprochant son corps du tient, posant tes lèvres tout près de son oreille. L’idée de vous voir au bras de cet homme m’est insupportable. Partez avec moi. Nous partirons loin d’ici, sur la lune s’il le faut. Devenez mienne et je promets d’être un époux exemplaire. Les violons s’arrête, la foule réapparait tout doucement et Roxanne n’a pas le temps de parler que tu reprends la parole. Je serais dans les jardins, près des rosiers. Je vous attendrais jusqu’à minuit, après quoi je m’en irais. Le cœur brisé. Et peu à peu ton corps se fond dans la foule, devient de plus en plus transparent jusqu’à disparaître totalement. Noir. Apparition en fondu dans les jardins. Une rose d’un rouge éclatant à la main, ton regard perdu sur l’horloge du château, tu attends.

La réponse la plus étrange du monde est là (roxum) ≈ waltzing dreams 1881463262
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTSam 8 Déc 2018 - 21:53
Un glissement de mon inconscient et la salle de bal, les convives, l'orchestre disparaissent, nous laissant tous les deux, à virevolter en plein rêve. "Je vais vous faire une confidence à mon tour." Ma petite main se resserre autour de la sienne. Il se rapproche de moi, ses lèvres bougent et caressent le bout de mon oreille. Son souffle chaud se glisse dans mes cheveux. Une intimité peu protocolaire, mais le monde autour de nous a cessé d'exister. "L’idée de vous voir au bras de cet homme m’est insupportable. Partez avec moi. Nous partirons loin d’ici, sur la lune s’il le faut. Devenez mienne et je promets d’être un époux exemplaire." Les talons de mes pantoufles se fixent au sol, mes bras retombent le long de ma robe. Alors nous serons deux rénégats, en cavale. Deux voyous amoureux. Le monde autour de nous se matérialise de nouveau, les perles des femmes, les moustaches des hommes. "Je serais dans les jardins, près des rosiers. Je vous attendrais jusqu’à minuit, après quoi je m’en irais." Sur cet ultimatum, la silhouette du rouquin se floute, se perd au milieu des convives, et alors que je fouille la foule des yeux, il a disparu. [...] Les danses se succèdent mais aucune n'a le pouvoir de me transposer dans un monde d'étoiles comme la valse partagée avec Callum. Le temps s'écoule et je ne sais pas quoi faire. Tous les regards, inquisiteurs, sont posés sur moi. M'échapper, c'est de la folie. Mais je suis folle, folle amoureuse. La reine régente doit faire un discours à minuit moins le quart, alors toute l'attention se portera sur la châtelaine et ça sera le moment. [...] L'orchestre se tait, tous les regards se portent vers la souveraine qui fait tinter son verre pour demander l'attention. Je dois faire vite. Ma robe scintillante ne m'aide pas à passer inaperçue, je passe sous l'escalier, monte jusqu'à ma chambre par l'accès des domestiques. Je retire ma robe, prestement. Si je tarde trop on remarquera mon absence, mais surtout, Callum sera parti. Quand soudain, ma suivante entre dans la chambre. "Princesse, je vous pensais en bas, je..." -"Prête moi ta robe Moira." -"Comment ?" -"Je t'en prie, prête la moi." Docile, elle se déshabille et j'enfile sa livrée de domestique. Une petite robe grise, un habit fait pour passer inaperçu. Je sors une cape de fourrure de ma penderie, dépose mon tiara sur ma table de chevet. Je me tourne vers Moira qui me regarde, déboussolée. "J'ai toujours eu confiance en toi, je sais que tu ne diras rien. Je m'en vais Moira, pardonne moi, je m'en vais, ne dis rien. Sauf si l'on te menace, alors tu pourras parler et je ne t'en voudrai pas, ce sont mes bêtises." Elle hoche la tête et je cours vers la porte, pas un dernier regard pour ma chambre. Toutes ces richesses, ces ornements. Rien de tout ça n'a jamais fait mon bonheur. Je cache mes cheveux sous ma grosse capuche de fourrure, emprunte les passages des domestiques et sors finalement du château par la porte des cuisines qui donne directement sur les étables. J'espère que je n'arrive pas trop tard, pitié, faites que le Prince Callum soit encore là ! Je cours péniblement dans la neige qui m'arrive à mi-mollet, jusqu'aux rosiers. Les roses des rêves de Roxanne sont toujours en fleurs, même au coeur de l'hiver. Il est là ! Il est là ! Je cours jusqu'à lui, je n'ose pas dire un mot. Et j'ai ce geste, qui ferait tomber dans les pommes tous les nobliaux du pays, qui outragerait la couronne, qui scandaliserait le royaume tout entier : je l'embrasse. Avec une langue aventureuse, de surcroît. Sans prévenir. Je ne me suis jamais sentie aussi libre de ma vie.

je suis partie dans un de ces pavés (roxum) ≈ waltzing dreams 1881463262 désoléééée :heaart:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 10 Déc 2018 - 18:34
Une énorme rose rouge dans les mains, tu attends que l’élue de ton cœur quitte son bal de fiançailles pour filer avec toi. Où ? C’était encore une grande question mais tant que c’est avec elle, rien d’autre ne compterait. Les flocons de neige avaient recouvert de sol des jardins. Tout était paisible et d’un calme inhabituel. Et puis, comme dans un rêve, la Princesse Roxanne apparaît avec son joli capuchon sur la tête. Le regard perçant et un sourire aux lèvres, tu ne cesses de la manger des yeux tandis qu’une musique s’élève alors qu’elle court jusqu’à toi et s’arrête, à quelques centimètres de toi. La musique s’éteint, tout redevient silencieux, il n’y a plus que sa respiration qui soulève sa poitrine généreuse. Tes doigts glissent sur une mèche rebelle qui s’était échappée de sa coiffure parfait. La musique reprends lorsque ses lèvres s’abattent sur les tiennes, que sa langue s’acoquine avec la tienne. Tes mains entourent son visage et un grognement s’échappe de ton poitrail. Vous êtes venue. souffles-tu en collant ton front contre le sien, les yeux clos. J’ai cru voir minuit passer sans voir un seul cheveux de vous ! dis-tu en posant la rose rouge contre son cœur. Par ailleurs, j’ai trouvé ce drôle d’objet. Juste ici. dis-tu en montrant un banc juste à côté de vous. Et tu sors de derrière ton dos une jolie lampe dorée sur laquelle la neige n’a pas laissé un seul flocon. Elle brille intensément, comme si sa place n’était pas là. Peut-être qu’on pourrait la garder et essayer de la vendre tôt ou tard ? Si vous étiez des princes et princesses, la vie qui vous attendait de l’autre côté de ce château serait une vie de vagabonds, de fugitifs…
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 10 Déc 2018 - 20:27
La  bonde-son des rêves de Rox, le générique de Top Gun. "Take my breath away" alors que je l'embrasse de manière totalement indécente, puis je jurerais que les constellations au-dessus de nos têtes brillent plus fort. Ses mains chaudes encerclent mon visage, je brûle. "Vous êtes venue." Son front se pose contre le mien, j'expire, je souris. "J’ai cru voir minuit passer sans voir un seul cheveux de vous !" Je remarque la rose rouge qu'il vient poser sur ma poitrine. Rouge comme mes joues. Et je fais ce truc à mille lieues du protocole : je viens placer cette fleur sans épines dans le clivage de ma poitrine. Ne laissant que les pétales dépasser du décolleté de ma livrée de bonne. Je jurerais que ce coup-ci, ce sont ses pommettes à lui qui s'empourprent ! En digne prince d'Ecosse, il ne s'épanche pas sur son émoi. "Par ailleurs, j’ai trouvé ce drôle d’objet. Juste ici." Je m'incline, curieuse, alors qu'il sort un mystérieux objet de derrière son dos. Une lampe à huile en or. Un or soleil. Quelle lumière réfléchit donc la lampe au beau milieu de la nuit, pour rayonner de la sorte ? "Peut-être qu’on pourrait la garder et essayer de la vendre tôt ou tard ?" Je hoche de la tête. Oui. Ayons l'esprit pratique. Si je fais le choix de partir à l'aventure, j'ignore tout de la faim, du froid. Un peu d'or pourrait à l'avenir se révéler un précieux atout. "Je peux la toucher ?" Rien que pour saisir entre mes doigts cet éclat si singulier. Je prends la lampe entre mes doigts, remarque une écriture, fine, qui orne le manche. "Avez-vous..." Roxanne, endormie, secoue sa tête sur l'oreiller, fronce les sourcils. Marre de ce vouvoiement à la noix, elle est maîtresse de ce monde onirique. "As-tu réussi à déchiffrer ces lettres, on dirait, comme un... avertissement ?" Je plisse mes yeux et frotte mon pouce contre le métal lustré, je frotte mon pouce. Et viouf ! Une étincelle bleue jaillit, un éclair dans la nuit. Je laisse échapper un petit cri de surprise, et bondis dans les bras de Callum. Une silhouette floue, une ombre turquoise se dessine dans le ciel. Puis ses contours se font plus distincts. Un fantôme, un esprit ? L'ombre porte un turban, une veste orientale. "Princesse Roxanne, vous avez réveillé le géééénie de la lampe !" Une voix tonitruante fait vibrer les rosiers, je secoue la tête, mon index devant ma bouche. On nous a entendu, à coup sûr, les gardes du palais ne mettrons pas bien longtemps avant de se lancer à nos trousses ! "Vous avez troiiis voeux, trois et pas un de plus ! " Je regarde Callum, totalement secouée. Que, quoi ? Je sais pas, pas le temps de réfléchir à cette drôle d'apparition : j'entends les chevaux hénirent depuis l'étable, des sons de métal, les soldats arrivent ! Je regarde le rouquin, cramponnée aux pans de son manteau. Est-ce que notre histoire d'amour s'arrête ici ? Ils barrent notre accès aux écuries, nous n'avons que nos pieds pour fuir une armée. Je le regarde, les sourcils arqués. Cette si douce liberté connaît-elle déjà un terme ? Je lève les yeux vers la figure bleue, le génie enturbanné. Notre salvateur ? "Mon premier voeu génie ! Emmène nous loin d'ici, n'importe comment mais emmène nous loin !"
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTMar 11 Déc 2018 - 15:21
Cette lampe, il ne te semblait pas l’avoir vu quand tu étais arrivé dans les jardins. Et pourtant elle était là, brillante et attirante comme un aimant. Alors tu l’avais prise, la cachant dans ton dos. Est-ce que tu l’aurais gardé si ta princesse ne serait pas venue ? Surement. Avez-vous... As-tu réussi à déchiffrer ces lettres, on dirait, comme un... avertissement ? Un doux sourire déforme tes lèvres quand Roxanne se met à te tutoyer. Terminé ces phrases un peu trop guindées. Tu secoues la tête. Je n’ai pas eu le temps, tu es arrivée juste après que je l’ai découverte.. Une grosse poignées de secondes, quelques minutes tout au plus. Roxanne s’empare de la lampe dorée et fait glisser le bout de son pouce sur les inscriptions dorées.. et ce qu’il se passe après dépasse la réalité ! Ca tombe bien, on était dans un rêve. Un génie, ça alors ! Vous avez troiiis voeux, trois et pas un de plus ! Des claquements d’armures résonnent près du château, ils doivent certainement chercher la princesse à l’heure qu’il est. Alors Roxanne use de son premier vœu : Emmène nous loin d'ici, n'importe comment mais emmène nous loin ! Pfiou. Noir.

Un énorme château d’un tout autre genre vous entourait. Vous n’étiez plus à la cour des Edelstein, c’était certain. C’est désert autour de vous, juste quelques chouettes et hiboux volant au-dessus de vous. Tout va bien ? Le voyage avait un peu secoué. La lampe est à quelques pas de vous, tu la rattrapes et le génie vous fait un clin d’œil avant de retourner à l’intérieur. C’est une lampe magique.. souffles-tu alors qu’une lourde cloche résonne. Les secondes suivantes, un nombre incalculable de jeunes vêtues de capes noires et d’écharpes colorées serpentent les rues, une drôle de baguette en bois et des livres à la main. C’est pas possible, Callum avait réussi à contaminer Roxanne avec sa folie Potter Head. Viens ! Ta main glisse dans celle de Roxanne et tu l’emmènes dans un petit renfoncement sombre, afin d’éviter d’attirer l’attention sur vos tenues inadaptées. Là, tout contre toi, le parfum de la jolie princesse t’ennivre. Alors tu fonds sur ses lèvres, baiser volé. Tu as un plan, jolie princesse ? C’est toi l’héroïne du rêve, pas moi.
Revenir en haut Aller en bas

(roxum) ≈ waltzing dreams Empty
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Archives 2012-2019-
Sauter vers: