::  :: City center :: Les habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

That the nights were mainly made for saying things that you can’t say tomorrow day. -- Noares

BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
T. Noé Timchenko
BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96250-t-noe-timchenko-camilla-christensen http://www.i-love-harvard.com/t96315-noe-d-extase-et-d-amour-feroce http://www.i-love-harvard.com/t96317-t-noe-timchenko-456-647-0082 http://www.i-love-harvard.com/t97947-http-formspring-me-noetimchenko http://www.i-love-harvard.com/t96322-t-noe-timchenko
avatar
J'ai : 24 ans et je vis à : Boston. . J'ai posé mes affaires ici le : 06/03/2016 et depuis, j'ai posté : 2948 messages et gagné : 410 points. Actuellement, je suis : étudiante en médecine et sport. et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la lesbienne qu'il ne faut pas emmerder. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Camilla Christensen. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Alex , et un grand merci à : morrigan ✽ DC/TC : : .



Tarja Noé Timchenko
(hello world !)
bio : 23 ans. Franco-russe. Noé est née à St Petersbourg en Russie. A vécu dans un orphelinat jusqu'à ses 12 ans. A été enlevé à la naissance puis abandonnée pour morte. A apprit tardivement que sa mère était une étoile montante de la politique en Russie, et qu'elle a été assassinée le jour de son enlèvement. A été repérée dans la rue à ses 12 ans pour entrer dans une équipe de hockey sur glace. A d'abord joué avec des hommes, puis a intégré une équipe féminine de haut niveau. Son entraîneur l'a adoptée. Il possède une grande fortune, G. Timchenko est propriétaire du groupe d’investissement privé Volga Group, qui investit principalement dans les secteurs de l’énergie, de l’infrastructure, et du transport. Il est le seul homme qu'elle aimera dans sa vie.
A gagné la Coupe d'Europe des clubs champions de hockey sur glace féminin en 2014.
Surnommée TNT à cause de sa violence dans le jeu. Grande fan de roller derby, elle le pratique depuis deux ans. Etudie la médecine et le sport. Danse régulièrement, presque secrètement.
C'est une tête, mais elle n'a jamais révisé de sa vie. Elle a une très bonne mémoire visuelle.
Une peste, elle n'hésitera pas à insulter et se battre si on la cherche, ou pas d'ailleurs. Se fait passer pour une lesbienne pour ne pas qu'on s'intéresse à elle. A peur de tomber amoureuse. Très peur. A peur de l'abandon mais ne l'avouera jamais.
A décidé de continuer ses études à Harvard pour rejoindre l'équipe de Boston de hockey sur glace, mais aussi pour fuir son ex petit ami. Elle cache son passé, et n'en parle à personne.


caractère - Autonome ✰ Aventureuse ✰ Bonne vivante ✰ Boute-en-train ✰ Captivante ✰ Caractérielle ✰ Charismatique ✰ Courageuse ✰ Cultivée ✰ Déterminée ✰ Directe ✰ Dynamique ✰ Extravertie ✰ Forte de caractère ✰ Indépendante ✰ Leader ✰ Sportive ✰ Tenace

Agressive ✰ Arrogante ✰ Colérique ✰ Compétitive ✰ Cynique ✰ Impulsive ✰ Infernale ✰ Lunatique ✰ Méchante si on la cherche ✰ Menteuse ✰ Obstinée ✰ Profiteuse ✰ Râleuse ✰ Rancunière ✰ Snob parfois ✰ Susceptible ✰ Têtue ✰ Vulgaire

en plus : Noé est une femme mystérieuse, avec deux facettes : un visage doux, un caractère de merde. Elle ment comme elle respire, surtout pour cacher son passé et sa vie amoureuse de Russie. Elle boit en soirée, ne fume que quand elle est extrêmement énervée. Elle est ambidextre. Est aussi douée sur la glace qu'en salle d'opération. Extrêmement consciencieuse quand il s'agit de ses études. Ne donne pas sa confiance facilement et ne parle pas de son passé. Son ex petit ami était violent avec elle.




happy family  or not
(No lies)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



Do you want play with me ?
(love is in the air ? Or just oxygen ?)
PRESENT - /




one, two three drink
(frients only)
BEST -
FRIENDS - .





fuck you baby
(it's true, I don't like you !)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte.



(#) Sam 17 Nov 2018 - 13:07

Il ne sait pas que derrière les sarcasmes et les attaques, ce soir, je reste en position fœtale sur mon lit. Il m'est passé par la tête, comme l'éclair pendant la tempête, comme pour le remettre les idées en place. Demyan a encore fait parler de lui à Moscou. Mon père et lui ont du aller à l'hôpital. Papa n'a que quelques points à l'arcade d'après les collègues puisque je me suis permise de les appeler pour savoir exactement ce qu'il se passait. Lui, ne me dira rien de plus que l'effraction de mon ex petit ami chez nous. Il y arrivera Demyan, à me retrouver. Et tous les souvenirs de la perte de notre bébé reviennent à ma mémoire comme une malédiction. Je ferme les yeux, jusqu'à entendre vibrer mon portable. Des sms échangés, mais je ne suis pas dans mon assiette. Les attaques sont plates, j'ai besoin d'une compagnie ce soir. Après plusieurs échanges, je me dis qu'il faut que je bouge. Un peignoir en satin blanc recouvre la combishort en dentelle qui me sert de pyjama. J'enfile mes chaussons licorne et décide de ne pas en mettre plus. Ce soir, je me fiche du regard des autres. Les personnes qui me connaissent ici, n'ont qu'une pâle image de moi. Cette fille froide et hautaine, violente et agressive. Personne ne pourrait penser que je sois féminine, une pointe sexy, une once de retour en enfance. Ares le verra, le chauffeur de taxi aussi. J'espère juste que personne ne me prendra en photo dans cette tenue. Je m'agenouille devant les bouteilles, attrape du whisky et du champagne qui va me monter rapidement à la tête. Ares s'impatiente. Je hèle un taxi, monte à bord. Le conducteur a cette tête de pervers et je vois bien que son regard se porte sur l'ouverture du peignoir le long de mes cuisses nues. L'adresse indiquée, je fais tout pour ne pas croiser son regard pendant le trajet pour ne pas qu'il pense à des avances. Il me parle, avec sa voix de loveur, et me donne envie de lui vomir dessus. Ses avances me dégoûtent, et tu n'as rien pour plaire. Sérieusement ? Nan, j'ai jamais baisé dans un taxi, et ça ne risque pas d'arriver. Je préfère hocher la tête négativement plutôt que de lui répondre dans les dents. Mais il finit par s'arrêter, à deux rues de celle d'Ares. Je tape rapidement un sms au concerné pour lui indiquer la rue à peine éclairée. Le portable glisse dans mon sac, fait chanter les bouteilles couchées dedans. « Qu'est ce que tu m'veux ? » Les portes se ferment automatiquement dans un clic macabre. J'étire mes doigts avant de fermer mon poing. Tu crois quoi ? Que j'vais écarter les jambes sagement pour toi ? Il passe sur la banquette arrière alors que je fixe le bouton de fermeture des portes. Et alors que ses doigts glissent sur l'intérieur de ma cuisse, je lui décolle une droite dans le nez. Le sang coule, ma fureur naît. La colère s'enclenche des deux côtés, mais crois moi, je ne vais pas me laisser faire sans t'en remettre d'autres. Il m'insulte, et je me prends une gifle que je n'arrive pas à éviter. La tête dévissée par l'élan. Quel connard. Mais j'suis sacrément dans la merde là, à fixer ce putain de bouton qu'il faut absolument que j'enclenche. J'vais lui exploser une bouteille sur la tête...

@Ares Raad




   
T. Noé Timchenko
   C'est comme un parfum de nocturnes qui auraient le goût des levers du jour. Parce qu'elle elle dit jamais je t'aime, parce que sans équivoque aucune, la liberté au bout des doigts entre le marteau et l'enclume. C'est la luciole au fond des nuits, c'est comme rouler sans le permis
   
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t98007-snap-aresraad#3593865 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
avatar
En ligne
J'ai : 32 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 279 messages et gagné : 620 points. Actuellement, je suis : J'aime bien les petits boulots, j'accompagne des femmes à des soirées, sinon, j'aime énormément vendre de la drogue, ça compte non ? et côté coeur, je suis : Célibataire comme une grosse merde ambulante, J'ai jamais été en couple, je suis pas un mec à être à quelqu'un. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis un sale type égoïste et que je vais finir en enfer . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : Encore personne ! ✽ DC/TC : : Aucun.


« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1) Je déteste être pressé, c’est vraiment une merde. Je vais jamais me lever en retard ou dans l’optique d’être stressé pour arriver à l’heure. 2) J’ai des tatouages quasiment sur la totalité du corps. Je peux garantir que pour chercher du boulot, c’est toujours pas facile. Les gens jugent sur le physique, mais bon, je m’en cogne. 3) Si vous l’aviez compris, je suis un éternel je-m’en-foutisme. Tu pars de ma vie ? Pas grave, tu veux me prendre la tête ? Pas grave, je m’en fiche. Ah, attends tu as des sentiments ? Ca va passer. Je suis pas dans le style à me prendre la tête. C’est peut-être pour ça que j’ai ce genre de vie. 4) Je suis pas riche, je suis dans la moyenne. Mais honnêtement, je frôle clairement la pauvreté. Même en allant avec des femmes riches, j’ai tendance à tout gaspiller. Et d’ailleurs, j’ai pas de compte en banque. J’ai tout chez moi. 5) J’ai été dans un gang. Je boxais pour l’argents, et pour vendre de la drogue. Est-ce que j’y suis encore ? Faudra voir avec mon avocat. 6) J’ai plus de famille, ou peut-être que si, mais ils donnent plus de signes de vie, je pense que je fais un peu pitié avec mes 40 ans sans enfant, sans une maison de la taille d’un château, et sans métier fixe. 7) J’ai jamais été amoureux, j’ai jamais été dans une relation. J’ai toujours enchaîné les coups d’un soir. J’ai pas peur de la solitude. 8) Et arrêtez de croire que j’ai besoin qu’on vienne me sauver. Vous croyez vraiment que j’allais dire que j’aimerais que ma vie change ? Non, j’aime pas ma vie, ouais. Mais je l’accepte et je la tolère. Si il y a un problème, c’est vous, et non moi. 9) Je suis pas un drogué, ni alcoolique, je vends et je consomme normalement. Les stéréotypes du gars qui vend et qui est h24 drogué, c’est pas pour moi. 10) Je m’en branle de vos avis.  

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
La panique Noé Timchenko
Sombre nuit Zoey Callahan
Une courte nuit✤ Zoey (2)
✤ Apprivoise-moi.✤ Johan
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
J'ai besoin de toi ✤ Noé (2)
La mauvaise jalousie ✤ Jonah (2)
J'ai besoin de toi Johan (3)
Tu vas me tuer. Simone
Une nouvelle rencontre Erza
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent -Zoey T'es une amie, enfin, je crois. Tu me demandes rarement des choses, jusqu'à ce soir-là, où tu m'as demandée un truc en plus, et le truc, c'est qu'on s'est revus, on a couchés ensemble, et c'était bon, mais après quoi ? Je suis juste ton vendeur, ou ton pote, ou ton amant ? Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. Johan Je suis ton vendeur depuis que tu as rechuté. Mais t'es jamais content, tu te plains h24, tu commences à me taper sur le système. Mais tu m'as aussi tapé dans l'oeil, parce que t'es putain de différent de moi. Les contraires s'attirent, non ?

Ex- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

Futurs- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie. Simone t'es ma meilleure amie, celle pour qui je pourrais absolument tout faire, tu passes avant toutes les autres femmes, tu passes avant n'importe qui. T'es la meilleure, celle que j'aime, celle pour qui j'affronterai sans gêne les tempêtes.

friends - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool - Eymerich T'es un pote, rien de plus rien de moins, fin même moins, t'es mon client de base. Mais depuis la mort du gosse, j'arrive plus à te vendre quoique ce soit, j'sais pas, y a un truc qui m'empêche, et je sais que tu m'en veux, mais tu peux gueuler, me frapper, je vais pas changer d'avis. Jackie-Elie Stevenson
go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - Lucky T'es encore qu'une inconnue pour moi, je crois que je t'ai sauvé, d'une bande de mongoles qui pensaient avoir des couilles. On se connaît pas, mais après ? Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner.

hate - personne encore


Spoiler:
 



(#) Sam 17 Nov 2018 - 17:03
❝ Quand tu dis qu't'as pas peur, c'est qu't'as peur. Quand tu dis qu't'as pas mal, c'est qu'tu commences à sentir la douleur ❞
Noé & Ares

Ca fait des jours et des jours, que je suis coincé chez moi, simplement parce que j'ai honte de mes agissements. J'ai le visage défiguré, j'ai des bleus, j'ai la lèvre encore gonflée, et surtout, j'ai de la peine à marcher. Autant te dire que je suis pas en forme ce soir. J'ai passé ma vie à éviter ce genre de merde, j'ai toujours su apprendre à reconnaître les gens. Mais l'autre soir, quand j'ai vendu de la drogue à un jeune, je ne pensais jamais que le lendemain je me retrouverais contre un mur, en train de me faire tabasser. Je ne sais rien de plus, je ne sais pas si il est mort, je ne sais même pas qui s'était ces gens, je sais juste que je dois faire profil bas ces temps, avant de reprendre ce boulot. Et impossible de passer des soirées à côtés des femmes riches, t'as vu ma gueule ? Elles vont avoir bien plus peur. Alors j'évite, j'évite de foutre les pieds dehors, je me force à rester à l'intérieur en fumant, en buvant, histoire de m'occuper un peu l'esprit. Mais ce n'est pas facile, non, c'est loin de l'être. Parce que j'arrête pas d'avoir des sales images dans la tête, je me dis que peut-être ce jeune il avait besoin d'aide, qu'il vivait la même chose que moi, j'avais à l'époque vécu. Des parents qui s'en tapes, des parents qui ne prennent même pas le temps de te donner à manger, de te surveiller. Non, peut-être qu'il avait comme moi, un soir, voulu disparaître et s'autoriser à abandonner cet univers qui ne voulait pas de nous. Je fronce les sourcils sur les messages qu'on s'échange, d'habitude, je refuse, surtout après la baise qu'on a eu ensemble. Mais ce soir, je crois que j'avais bien besoin de ça, je crois que je pouvais pas être encore plus seul, surtout que je refuse réellement qu'un de mes amis s'approche de moi, qu'un de mes gars digne même me rendre visite, surtout pour qu'on ne sache pas où j'habite. En passant mes doigts contre mon front, je lis le dernier message que tu m'écris. Qu'est-ce que tu fous ? Je me dis d'abord que t'as dû te coincer le talon quelque par, qu'un homme bien lourd te fait chier, et j'ai même envie de te répondre d'aller voir ailleurs ou de venir au plus vite que j'ai pas le temps de jouer. Mais j'en sais rien, je sais juste que c'est pas comme ça que les choses fonctionnent. Surtout, que bizarrement, je commençais à connaître le fait que tu n'as jamais peur de rien, et que si c'était le cas, tu restais discrète. Je me lève, je grimace, cette douleur à la cuisse, au genou me fait gémir presque. J'enfile un jogging, un pull, je prends même de quoi m'équiper, ne voulant pas tomber nez à nez sur le groupe de gars, parce que clairement, je ne sais même pas si je pourrais m'en sortir cette fois. Je descends les étages, pour parcourir les quelques mètres qui me séparent de toi, et je te vois pas. Je regarde partout, je croise les bras avant de scruter une voiture où on peut très bien voir un homme s'attarder sur une femme. J'arque un sourcil. Attends, c'est toi ? J'écarquille des yeux en voyant la voiture bouger, et je m'approche presque en courant, putain Noé. Je cogne contre la vitre, j'abaisse ma capuche, en plantant mes iris dilatés sur l'homme en question. « J'te donne deux secondes pour la lâcher. » Finalement, je ne prends même pas le temps de réfléchir, j'enfonce ma main dans la manche de mon pull, je cache mon visage, et d'un geste brutal, je cogne mon coude contre la vitre du côté passager. Je me force à ne pas gueuler putain de merde, c'est vrai que je suis pas assez amoché. J'suis putain d'énerver, j'ai juste envie de le tuer, mais je veux pas me faire voir, je veux vraiment pas. J'ouvre les portes, j'ouvre ta portière en le prenant par la nuque en le faisant trainer parterre. « Les gros porcs dans ton genre, ils s'en sortent pas ici. » Je sors mon téléphone, et d'un rire mauvais, je prends une rapide photo de son visage avant de l'envoyer à plusieurs de mes contacts, j'ai pas le temps pour le frapper, ni l'envie, ni la force. Je te tends ma main, quand je le vois paniquer et te pousser pour que tu dégages, et le voir partir en démarrant sa merde de voiture. « T'en fais pas pour lui, et puis, j'ai vu que tu l'as bien... Frappé. » Je suis un peu à l'ouest, sans doute les médicaments que j'ai pu prendre, je serre ta main, observant ton allure. « T'as pas froid ? » Non, parce qu'ainsi, clairement je me demande comment tu peux pas mourir de froid. Je vois à peine ton visage.

©️ MADE BY LOYALS.






▬ “Maintenant je ressens plus rien je m'intéresse plus qu'à leur physique. Et tous les soirs le diable me rend visite” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
T. Noé Timchenko
BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96250-t-noe-timchenko-camilla-christensen http://www.i-love-harvard.com/t96315-noe-d-extase-et-d-amour-feroce http://www.i-love-harvard.com/t96317-t-noe-timchenko-456-647-0082 http://www.i-love-harvard.com/t97947-http-formspring-me-noetimchenko http://www.i-love-harvard.com/t96322-t-noe-timchenko
avatar
J'ai : 24 ans et je vis à : Boston. . J'ai posé mes affaires ici le : 06/03/2016 et depuis, j'ai posté : 2948 messages et gagné : 410 points. Actuellement, je suis : étudiante en médecine et sport. et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la lesbienne qu'il ne faut pas emmerder. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Camilla Christensen. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Alex , et un grand merci à : morrigan ✽ DC/TC : : .



Tarja Noé Timchenko
(hello world !)
bio : 23 ans. Franco-russe. Noé est née à St Petersbourg en Russie. A vécu dans un orphelinat jusqu'à ses 12 ans. A été enlevé à la naissance puis abandonnée pour morte. A apprit tardivement que sa mère était une étoile montante de la politique en Russie, et qu'elle a été assassinée le jour de son enlèvement. A été repérée dans la rue à ses 12 ans pour entrer dans une équipe de hockey sur glace. A d'abord joué avec des hommes, puis a intégré une équipe féminine de haut niveau. Son entraîneur l'a adoptée. Il possède une grande fortune, G. Timchenko est propriétaire du groupe d’investissement privé Volga Group, qui investit principalement dans les secteurs de l’énergie, de l’infrastructure, et du transport. Il est le seul homme qu'elle aimera dans sa vie.
A gagné la Coupe d'Europe des clubs champions de hockey sur glace féminin en 2014.
Surnommée TNT à cause de sa violence dans le jeu. Grande fan de roller derby, elle le pratique depuis deux ans. Etudie la médecine et le sport. Danse régulièrement, presque secrètement.
C'est une tête, mais elle n'a jamais révisé de sa vie. Elle a une très bonne mémoire visuelle.
Une peste, elle n'hésitera pas à insulter et se battre si on la cherche, ou pas d'ailleurs. Se fait passer pour une lesbienne pour ne pas qu'on s'intéresse à elle. A peur de tomber amoureuse. Très peur. A peur de l'abandon mais ne l'avouera jamais.
A décidé de continuer ses études à Harvard pour rejoindre l'équipe de Boston de hockey sur glace, mais aussi pour fuir son ex petit ami. Elle cache son passé, et n'en parle à personne.


caractère - Autonome ✰ Aventureuse ✰ Bonne vivante ✰ Boute-en-train ✰ Captivante ✰ Caractérielle ✰ Charismatique ✰ Courageuse ✰ Cultivée ✰ Déterminée ✰ Directe ✰ Dynamique ✰ Extravertie ✰ Forte de caractère ✰ Indépendante ✰ Leader ✰ Sportive ✰ Tenace

Agressive ✰ Arrogante ✰ Colérique ✰ Compétitive ✰ Cynique ✰ Impulsive ✰ Infernale ✰ Lunatique ✰ Méchante si on la cherche ✰ Menteuse ✰ Obstinée ✰ Profiteuse ✰ Râleuse ✰ Rancunière ✰ Snob parfois ✰ Susceptible ✰ Têtue ✰ Vulgaire

en plus : Noé est une femme mystérieuse, avec deux facettes : un visage doux, un caractère de merde. Elle ment comme elle respire, surtout pour cacher son passé et sa vie amoureuse de Russie. Elle boit en soirée, ne fume que quand elle est extrêmement énervée. Elle est ambidextre. Est aussi douée sur la glace qu'en salle d'opération. Extrêmement consciencieuse quand il s'agit de ses études. Ne donne pas sa confiance facilement et ne parle pas de son passé. Son ex petit ami était violent avec elle.




happy family  or not
(No lies)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



Do you want play with me ?
(love is in the air ? Or just oxygen ?)
PRESENT - /




one, two three drink
(frients only)
BEST -
FRIENDS - .





fuck you baby
(it's true, I don't like you !)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte.



(#) Dim 18 Nov 2018 - 16:51

Je ne sais pas ce qui m'a pris. Sortir en peignoir, avec mon pyjama et mes chaussons. Je ne pensais pas tomber sur un mec aussi cinglé ! Son regard me dégoûte, et mon poing qu'il se prend dans la figure n'est que le premier. Cela n'a pas l'air de l'arrêter. Il y a des personnes qui aiment ça, cette violence, et j'en fais un peu parti. Mais pas de cette façon, pas quand mon regard est éteint et que ma seule envie est de fuir cet idiot. C'est peut-être bête, mais j'ai besoin d'Ares. Besoin oui, pas envie. J'ai besoin qu'il vienne m'aider maintenant, et avec mon sms, il a du le comprendre. Parce qu'il sait maintenant que je ne suis pas du genre à crier au loup, et que si j'avoue flipper, c'est parce qu'il est déjà bien trop tard. Je le repousse avec mes jambes en voyant une silhouette à la vitre. Le reste de la scène se passe bien trop rapidement pour que j'ai le temps de réagir. Ares, le chauffeur. Je récupère mon sac, en oublie mes chaussons dans la voiture alors qu'il fuit et que j'attrape le bras d'Ares. Ce soulagement. Si j'ai froid ? « Pas vraiment. » L'habitude du froid de Russie,sa présence rassurante et l'adrénaline encore présente dans mes veines. Je redresse la tête, remonte mes cheveux au sommet de mon crâne et regarde le visage du jeune homme. Je comprends mieux, encore plus quand il fait un pas en avant et que la douleur se lit sur son visage. « Rentrons vite s'il te plaît. » C'est pas l'émotion avec ce connard, c'est plutôt de te voir dans cet état. Mais qu'as tu fait pour te prendre une si grosse raclée ? Je me colle un peu plus, installe ton bras au dessus de mes épaules pour te soutenir un peu. Mes pieds nus te suivent jusqu'à l'appartement, ou la chaleur, pourtant peu intense, me frappe le visage comme une explosion. La porte claque derrière nous, et je me sens en sécurité ici, dans ce petit appartement. Le sac tombe sur le canapé, les bouteilles s'entrechoquent dans un bruit de verre plein. Je tourne sur les orteils, lève la main doucement vers la lèvre du jeune homme. « C'pas mes affaires, je sais. » Outch ! Ils ne t'ont pas loupés ! « Si tu m'avais dit, je t'aurais ramené des médocs de l'hôpital. » Comme s'il pouvait savoir tout, comme s'il savait que nous allions nous revoir, comme s'il savait que je suis en médecine, comme s'il savait que, dans le fond, je suis une personne sympathique. Mais il ne sait rien, puisque je ne dis rien. Je frôle sa lèvre et sa joue gauche avant de retenir mon bras et de me retourner rapidement. Il me fait penser à Demyan, c'plus fort que moi. Je sors les bouteilles du sac et les pose sur la petite table en y prenant place. Resserrant le nœud de mon peignoir autour de ma taille, je le regarde s'installer. « J'te propose un jeu d'gamin, ça nous va bien non ? » J'sais pas quel âge t'as, t'es plus vieux c'est sur, mais encore sûrement trop jeune dans ta tête. « Action, vérité ou cul-sec. » Parce que y'a toujours l'option de l'alcool si on refuse de s'ouvrir à l'autre. Et même si tu ne veux pas jouer, j'vais débuter quand même. « Alors Ares, action ou vérité ? » Les coudes sur la table, le visage planté sur la paume des mains, et ce regard presque angélique. C'est l'démon qui s'y cache.

@Ares Raad




   
T. Noé Timchenko
   C'est comme un parfum de nocturnes qui auraient le goût des levers du jour. Parce qu'elle elle dit jamais je t'aime, parce que sans équivoque aucune, la liberté au bout des doigts entre le marteau et l'enclume. C'est la luciole au fond des nuits, c'est comme rouler sans le permis
   
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t98007-snap-aresraad#3593865 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
avatar
En ligne
J'ai : 32 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 279 messages et gagné : 620 points. Actuellement, je suis : J'aime bien les petits boulots, j'accompagne des femmes à des soirées, sinon, j'aime énormément vendre de la drogue, ça compte non ? et côté coeur, je suis : Célibataire comme une grosse merde ambulante, J'ai jamais été en couple, je suis pas un mec à être à quelqu'un. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis un sale type égoïste et que je vais finir en enfer . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : Encore personne ! ✽ DC/TC : : Aucun.


« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1) Je déteste être pressé, c’est vraiment une merde. Je vais jamais me lever en retard ou dans l’optique d’être stressé pour arriver à l’heure. 2) J’ai des tatouages quasiment sur la totalité du corps. Je peux garantir que pour chercher du boulot, c’est toujours pas facile. Les gens jugent sur le physique, mais bon, je m’en cogne. 3) Si vous l’aviez compris, je suis un éternel je-m’en-foutisme. Tu pars de ma vie ? Pas grave, tu veux me prendre la tête ? Pas grave, je m’en fiche. Ah, attends tu as des sentiments ? Ca va passer. Je suis pas dans le style à me prendre la tête. C’est peut-être pour ça que j’ai ce genre de vie. 4) Je suis pas riche, je suis dans la moyenne. Mais honnêtement, je frôle clairement la pauvreté. Même en allant avec des femmes riches, j’ai tendance à tout gaspiller. Et d’ailleurs, j’ai pas de compte en banque. J’ai tout chez moi. 5) J’ai été dans un gang. Je boxais pour l’argents, et pour vendre de la drogue. Est-ce que j’y suis encore ? Faudra voir avec mon avocat. 6) J’ai plus de famille, ou peut-être que si, mais ils donnent plus de signes de vie, je pense que je fais un peu pitié avec mes 40 ans sans enfant, sans une maison de la taille d’un château, et sans métier fixe. 7) J’ai jamais été amoureux, j’ai jamais été dans une relation. J’ai toujours enchaîné les coups d’un soir. J’ai pas peur de la solitude. 8) Et arrêtez de croire que j’ai besoin qu’on vienne me sauver. Vous croyez vraiment que j’allais dire que j’aimerais que ma vie change ? Non, j’aime pas ma vie, ouais. Mais je l’accepte et je la tolère. Si il y a un problème, c’est vous, et non moi. 9) Je suis pas un drogué, ni alcoolique, je vends et je consomme normalement. Les stéréotypes du gars qui vend et qui est h24 drogué, c’est pas pour moi. 10) Je m’en branle de vos avis.  

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
La panique Noé Timchenko
Sombre nuit Zoey Callahan
Une courte nuit✤ Zoey (2)
✤ Apprivoise-moi.✤ Johan
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
J'ai besoin de toi ✤ Noé (2)
La mauvaise jalousie ✤ Jonah (2)
J'ai besoin de toi Johan (3)
Tu vas me tuer. Simone
Une nouvelle rencontre Erza
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent -Zoey T'es une amie, enfin, je crois. Tu me demandes rarement des choses, jusqu'à ce soir-là, où tu m'as demandée un truc en plus, et le truc, c'est qu'on s'est revus, on a couchés ensemble, et c'était bon, mais après quoi ? Je suis juste ton vendeur, ou ton pote, ou ton amant ? Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. Johan Je suis ton vendeur depuis que tu as rechuté. Mais t'es jamais content, tu te plains h24, tu commences à me taper sur le système. Mais tu m'as aussi tapé dans l'oeil, parce que t'es putain de différent de moi. Les contraires s'attirent, non ?

Ex- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

Futurs- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie. Simone t'es ma meilleure amie, celle pour qui je pourrais absolument tout faire, tu passes avant toutes les autres femmes, tu passes avant n'importe qui. T'es la meilleure, celle que j'aime, celle pour qui j'affronterai sans gêne les tempêtes.

friends - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool - Eymerich T'es un pote, rien de plus rien de moins, fin même moins, t'es mon client de base. Mais depuis la mort du gosse, j'arrive plus à te vendre quoique ce soit, j'sais pas, y a un truc qui m'empêche, et je sais que tu m'en veux, mais tu peux gueuler, me frapper, je vais pas changer d'avis. Jackie-Elie Stevenson
go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - Lucky T'es encore qu'une inconnue pour moi, je crois que je t'ai sauvé, d'une bande de mongoles qui pensaient avoir des couilles. On se connaît pas, mais après ? Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner.

hate - personne encore


Spoiler:
 



(#) Dim 18 Nov 2018 - 20:37
❝ Quand tu dis qu't'as pas peur, c'est qu't'as peur. Quand tu dis qu't'as pas mal, c'est qu'tu commences à sentir la douleur ❞
Noé & Ares

J'ai peut-être tué un gosse, et je le saurais jamais, à part si je regarde la télévision et qu'il diffuse qu'un jeune gamin venait de se tuer avec une overdose. Mais non, ils ne vont pas faire passer ça, parce que c'était pas un gamin connu. Je ne sais pas trop comment réagir, ni quoi dire, je suis carrément dans le déni, je commence petit à petit à sombrer, je me dis que j'ai fauté, et que je devrais chercher encore plus pour m'assurer qu'il est vivant, ou bien qu'il est mort. Je sais juste que je mérite ça, mais que je ne dois pas me laisser faire, que je compte faire ma vengeance tout bientôt. Mais là, je suis bien trop amoché pour ça, je suis bien trop brisé pour pouvoir me révolter, et surtout, je suis bien trop lucide pour pouvoir agir aveuglément. J'ai toujours fait de mon mieux, j'ai toujours craché sur les gars qui vendaient de la drogue à des jeunes, j'ai toujours foutu un point d'honneur sur ça, que si mes gars vendaient et que je le savais, c'était terminé pour lui, mais regarde-moi, j'ai merdé, et je dois assumer les conséquences. En te regardant, je me sens loin, j'ai l'impression que je venais de laisser partir un gars comme ça, que j'aurais du y aller plus violemment. Mais, je sais qu'il va pas s'en sortir, alors dans le fond, je sais que t'es en sécurité avec moi. En rentre, et lentement tu passes tes doigts sur ma joue gonflée, sur ma lèvre éclatée, j'en viens à gémir faiblement en détournant le regard. Je sais que tu es douce dans le fond, même si je ne connaissais rien de cette partie de toi, je sais que tu t'inquiètes, même si tu fais semblant de dire que ce ne sont pas tes affaires. Je ne dis rien, je préfère simplement hausser les épaules en regardant ailleurs, priant de trouver une quelconque solution à ces maux qui me brise littéralement le coeur. « C'est rien. » Dis-je, en essayant de sourire, j'ai déjà demandé des médicaments à Hunter, lui qui m'a déjà engueulé comme une merde, parce qu'il sait mes valeurs et mes principes, il sait comment je suis, et ça m'avait foutu dans une colère si noire, que je n'arrivais à contenir cette rage qui me rongeait de l'intérieur. Je te suis du regard, en venant m'installer sur l'une des chaises alors que j'arque un sourcil. Ce jeu, plutôt assez simple, mais un peu dangereux en vu de nos situations, sachant qu'en plus, tu es ici, parce que tu allais aussi mal que moi. « Et bien, je suis complètement défoncé du visage, je peine à marcher, et tu es chez moi en peignoir et avec les pieds sales d'avoir marchée dehors. » D'ailleurs, je me lève. Va savoir pourquoi je me préoccupe vraiment de toi, et surtout de savoir si tu n'avais pas froid. En traversant mon appartement, je prends un jogging et un pull large, en revenant je te tends le tout, en haussant les épaules. « Enfile ça. » Pense pas que tu n'es pas belle, mais c'est juste que mon appartement n'est pas le mieux chauffé, et que tu risques d'avoir bientôt froid. En me reposant, après avoir sorti deux verres et poser tes bouteilles sur la table, j'incline mon visage sur la droite, affichant un sourire de sale gosse. « Vérité. » Je crois pas être en mesure de bouger de la chaise pour le moment. Et puis, je sais que ça peut être agréable, surtout que je n'ai jamais fait ça de ma vie, j'ai jamais joué à ce jeu, bien qu'il soit connu de tous. Je te regardais longuement, ce visage qui était sans arrêt tiré, et maintenant bien plus doux. Je te connaissais sauvage, et cette fois, tu me laissais connaître cette petite partie de toi, bien plus sage, et bien plus douce.

©️ MADE BY LOYALS.






▬ “Maintenant je ressens plus rien je m'intéresse plus qu'à leur physique. Et tous les soirs le diable me rend visite” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
T. Noé Timchenko
BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96250-t-noe-timchenko-camilla-christensen http://www.i-love-harvard.com/t96315-noe-d-extase-et-d-amour-feroce http://www.i-love-harvard.com/t96317-t-noe-timchenko-456-647-0082 http://www.i-love-harvard.com/t97947-http-formspring-me-noetimchenko http://www.i-love-harvard.com/t96322-t-noe-timchenko
avatar
J'ai : 24 ans et je vis à : Boston. . J'ai posé mes affaires ici le : 06/03/2016 et depuis, j'ai posté : 2948 messages et gagné : 410 points. Actuellement, je suis : étudiante en médecine et sport. et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la lesbienne qu'il ne faut pas emmerder. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Camilla Christensen. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Alex , et un grand merci à : morrigan ✽ DC/TC : : .



Tarja Noé Timchenko
(hello world !)
bio : 23 ans. Franco-russe. Noé est née à St Petersbourg en Russie. A vécu dans un orphelinat jusqu'à ses 12 ans. A été enlevé à la naissance puis abandonnée pour morte. A apprit tardivement que sa mère était une étoile montante de la politique en Russie, et qu'elle a été assassinée le jour de son enlèvement. A été repérée dans la rue à ses 12 ans pour entrer dans une équipe de hockey sur glace. A d'abord joué avec des hommes, puis a intégré une équipe féminine de haut niveau. Son entraîneur l'a adoptée. Il possède une grande fortune, G. Timchenko est propriétaire du groupe d’investissement privé Volga Group, qui investit principalement dans les secteurs de l’énergie, de l’infrastructure, et du transport. Il est le seul homme qu'elle aimera dans sa vie.
A gagné la Coupe d'Europe des clubs champions de hockey sur glace féminin en 2014.
Surnommée TNT à cause de sa violence dans le jeu. Grande fan de roller derby, elle le pratique depuis deux ans. Etudie la médecine et le sport. Danse régulièrement, presque secrètement.
C'est une tête, mais elle n'a jamais révisé de sa vie. Elle a une très bonne mémoire visuelle.
Une peste, elle n'hésitera pas à insulter et se battre si on la cherche, ou pas d'ailleurs. Se fait passer pour une lesbienne pour ne pas qu'on s'intéresse à elle. A peur de tomber amoureuse. Très peur. A peur de l'abandon mais ne l'avouera jamais.
A décidé de continuer ses études à Harvard pour rejoindre l'équipe de Boston de hockey sur glace, mais aussi pour fuir son ex petit ami. Elle cache son passé, et n'en parle à personne.


caractère - Autonome ✰ Aventureuse ✰ Bonne vivante ✰ Boute-en-train ✰ Captivante ✰ Caractérielle ✰ Charismatique ✰ Courageuse ✰ Cultivée ✰ Déterminée ✰ Directe ✰ Dynamique ✰ Extravertie ✰ Forte de caractère ✰ Indépendante ✰ Leader ✰ Sportive ✰ Tenace

Agressive ✰ Arrogante ✰ Colérique ✰ Compétitive ✰ Cynique ✰ Impulsive ✰ Infernale ✰ Lunatique ✰ Méchante si on la cherche ✰ Menteuse ✰ Obstinée ✰ Profiteuse ✰ Râleuse ✰ Rancunière ✰ Snob parfois ✰ Susceptible ✰ Têtue ✰ Vulgaire

en plus : Noé est une femme mystérieuse, avec deux facettes : un visage doux, un caractère de merde. Elle ment comme elle respire, surtout pour cacher son passé et sa vie amoureuse de Russie. Elle boit en soirée, ne fume que quand elle est extrêmement énervée. Elle est ambidextre. Est aussi douée sur la glace qu'en salle d'opération. Extrêmement consciencieuse quand il s'agit de ses études. Ne donne pas sa confiance facilement et ne parle pas de son passé. Son ex petit ami était violent avec elle.




happy family  or not
(No lies)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



Do you want play with me ?
(love is in the air ? Or just oxygen ?)
PRESENT - /




one, two three drink
(frients only)
BEST -
FRIENDS - .





fuck you baby
(it's true, I don't like you !)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte.



(#) Lun 19 Nov 2018 - 23:29

Jouer. Ce n'est pas forcément une bonne idée. Se livrer, à un homme que je connais à peine et qui me vend de la drogue. Sérieusement No ? Coucher avec ton dealeur, ça ne t'a pas suffit ? Faut maintenant que tu l'appelles à l'aide et que tu retournes chez lui ? Non, je ne sais pas pourquoi, il y a chez lui ce mystère à résoudre. Et j'aime que rien ne me résiste, c'est comme ça. Le démon sur mon épaule me pique avec sa fourche. Là, j'vais devoir répondre à ses questions, jouer le jeu de la vérité ou terminer totalement bourrée. En vrai, j'me demande juste le genre de question qu'il peut bien me poser. Je le regarde partir un peu plus loin, disparaître de mon champs de vision un instant. Je jette un coup d’œil à son appartement, bien rangé, qui ne fait pas vraiment garçonnière mais je ne m'y fie pas. Loin de là. T'as l'air d'être le genre de mec à sauter ce qui bouge, rapidement, comme avec moi. Et toi ma pauvre fille, quelle est l'image que tu renvoies hein ? Une traînée, qu'il a pu baiser parce qu'elle était défoncée ? Je secoue la tête, j'm'en fiche de ce qu'il pense de moi. Pas totalement, mais j'essaye de me mentir à moi même. Difficilement. Je regarde mes pieds après sa réflexion. Ils sont sales oui, mais vraiment, j'ai connu pire. Les images de l'orphelinat me reviennent, vite coupées par sa voix. Un ordre, encore un ordre. Je regarde le pull et le jogging. Merde, t'es presque mignon là, à vouloir prendre soin de moi. J'vais pas avoir froid, j'suis une fille de la glace. Mais je vais te faire plaisir, au moins pour cette fois. J'ai eu la flemme de m'habiller convenablement, à cause de ses idées dépressives qui me tombent dessus parfois. Je laisse tomber le miroir, enfile le pull et le jogging, sans jouer la pin up ou la mannequin. Parce que j'suis un garçon manqué dans la nuisette d'une bombe. Tous mes coéquipiers te diraient que j'ai sûrement volé cette tenue à une bonnasse que j'me suis tapée. Ça aurait pu être vraie, mais non. Et j'veux pas qu'ils puissent m'imaginer comme ça. Vérité. J'm'en doutais. Mais j'pense aussi que tu vas vouloir boire. Te demander ce qu'il s'est passé pour ta lèvre que je fixe depuis que tu es en face de moi ? Jamais tu me diras la vérité, pas maintenant. Ça a l'air trop violent pour toi, trop violent pour moi. Alors non. On va commencer soft. « Apprends moi un truc sur toi.» N'importe quoi, j'suis pas difficile là dessus. Juste un morceau de ton passé, vrai ou faux, parce que je ne pourrais pas faire la différence. J'pourrai être septique, te traiter de menteur. Mais au final, est ce qu'il y a vraiment un avantage à se mentir maintenant ? On a mis la charrue avant les bœufs, on a baisé rapidement et violemment, et ça, j'crois que ça brise la glace. Parce que j'te vois là, pour la deuxième fois alors que je fuis tous les sexes masculins, et que t'as pas l'air si prise de tête que ça. « J'prendrai vérité moi aussi. » Histoire de te prouver que j'suis de bonne fois, et que tu peux déjà réfléchir à ma question. J'attrape la bouteille de champagne, fais sauter le bouchon que je perds dans l'appart' et m'en sert déjà un verre. Se mettre dans l'ambiance, je bois une longue gorgée, laissant glisser la boisson pétillante dans ma gorge.

@Ares Raad




   
T. Noé Timchenko
   C'est comme un parfum de nocturnes qui auraient le goût des levers du jour. Parce qu'elle elle dit jamais je t'aime, parce que sans équivoque aucune, la liberté au bout des doigts entre le marteau et l'enclume. C'est la luciole au fond des nuits, c'est comme rouler sans le permis
   
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t98007-snap-aresraad#3593865 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
avatar
En ligne
J'ai : 32 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 279 messages et gagné : 620 points. Actuellement, je suis : J'aime bien les petits boulots, j'accompagne des femmes à des soirées, sinon, j'aime énormément vendre de la drogue, ça compte non ? et côté coeur, je suis : Célibataire comme une grosse merde ambulante, J'ai jamais été en couple, je suis pas un mec à être à quelqu'un. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis un sale type égoïste et que je vais finir en enfer . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : Encore personne ! ✽ DC/TC : : Aucun.


« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1) Je déteste être pressé, c’est vraiment une merde. Je vais jamais me lever en retard ou dans l’optique d’être stressé pour arriver à l’heure. 2) J’ai des tatouages quasiment sur la totalité du corps. Je peux garantir que pour chercher du boulot, c’est toujours pas facile. Les gens jugent sur le physique, mais bon, je m’en cogne. 3) Si vous l’aviez compris, je suis un éternel je-m’en-foutisme. Tu pars de ma vie ? Pas grave, tu veux me prendre la tête ? Pas grave, je m’en fiche. Ah, attends tu as des sentiments ? Ca va passer. Je suis pas dans le style à me prendre la tête. C’est peut-être pour ça que j’ai ce genre de vie. 4) Je suis pas riche, je suis dans la moyenne. Mais honnêtement, je frôle clairement la pauvreté. Même en allant avec des femmes riches, j’ai tendance à tout gaspiller. Et d’ailleurs, j’ai pas de compte en banque. J’ai tout chez moi. 5) J’ai été dans un gang. Je boxais pour l’argents, et pour vendre de la drogue. Est-ce que j’y suis encore ? Faudra voir avec mon avocat. 6) J’ai plus de famille, ou peut-être que si, mais ils donnent plus de signes de vie, je pense que je fais un peu pitié avec mes 40 ans sans enfant, sans une maison de la taille d’un château, et sans métier fixe. 7) J’ai jamais été amoureux, j’ai jamais été dans une relation. J’ai toujours enchaîné les coups d’un soir. J’ai pas peur de la solitude. 8) Et arrêtez de croire que j’ai besoin qu’on vienne me sauver. Vous croyez vraiment que j’allais dire que j’aimerais que ma vie change ? Non, j’aime pas ma vie, ouais. Mais je l’accepte et je la tolère. Si il y a un problème, c’est vous, et non moi. 9) Je suis pas un drogué, ni alcoolique, je vends et je consomme normalement. Les stéréotypes du gars qui vend et qui est h24 drogué, c’est pas pour moi. 10) Je m’en branle de vos avis.  

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
La panique Noé Timchenko
Sombre nuit Zoey Callahan
Une courte nuit✤ Zoey (2)
✤ Apprivoise-moi.✤ Johan
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
J'ai besoin de toi ✤ Noé (2)
La mauvaise jalousie ✤ Jonah (2)
J'ai besoin de toi Johan (3)
Tu vas me tuer. Simone
Une nouvelle rencontre Erza
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent -Zoey T'es une amie, enfin, je crois. Tu me demandes rarement des choses, jusqu'à ce soir-là, où tu m'as demandée un truc en plus, et le truc, c'est qu'on s'est revus, on a couchés ensemble, et c'était bon, mais après quoi ? Je suis juste ton vendeur, ou ton pote, ou ton amant ? Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. Johan Je suis ton vendeur depuis que tu as rechuté. Mais t'es jamais content, tu te plains h24, tu commences à me taper sur le système. Mais tu m'as aussi tapé dans l'oeil, parce que t'es putain de différent de moi. Les contraires s'attirent, non ?

Ex- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

Futurs- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie. Simone t'es ma meilleure amie, celle pour qui je pourrais absolument tout faire, tu passes avant toutes les autres femmes, tu passes avant n'importe qui. T'es la meilleure, celle que j'aime, celle pour qui j'affronterai sans gêne les tempêtes.

friends - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool - Eymerich T'es un pote, rien de plus rien de moins, fin même moins, t'es mon client de base. Mais depuis la mort du gosse, j'arrive plus à te vendre quoique ce soit, j'sais pas, y a un truc qui m'empêche, et je sais que tu m'en veux, mais tu peux gueuler, me frapper, je vais pas changer d'avis. Jackie-Elie Stevenson
go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - Lucky T'es encore qu'une inconnue pour moi, je crois que je t'ai sauvé, d'une bande de mongoles qui pensaient avoir des couilles. On se connaît pas, mais après ? Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner.

hate - personne encore


Spoiler:
 



(#) Mar 20 Nov 2018 - 21:11
❝ Quand tu dis qu't'as pas peur, c'est qu't'as peur. Quand tu dis qu't'as pas mal, c'est qu'tu commences à sentir la douleur ❞
Noé & Ares

Parler de moi, chose complètement tordue, puisqu’à l’évidence je n’ai jamais eu le courage de parler de ma personne, d’ailleurs, peu de personnes sont au courant. Il y a Hunter, évidemment lui il sait pas mal de choses, quasiment toute ma vie, pour être honnête. Mais il m’a jamais pris en pitié, d’ailleurs, il m’a toujours affirmé le fait que je devais continuer à lever la tête, chose que je fais tous les jours, en me trimballant cette merde de vie sur les épaules. Je soupirais, en levant les yeux au ciel, je réfléchissais sur quels points je pouvais te parler et autres, garder mon silence sur les sujets bien plus importants. Je prenais mon verre que tu vins me servir, je buvais une large gorgée avant de hausser les épaules, pinçant mes lèvres l’une contre l’autre. « Et bien, je suis un enfant de la rue depuis que j’ai cinq ans. » Même plus jeune, je crois. Je fronçais les sourcils comme si j’avais fait une faute, c’était pas franchement un secret, tu devais bien le savoir, aucun homme, aucune personne n’est dans la rue d’un seul coup, il y a beaucoup de choses qui font que. Mais surtout, nous sommes jamais ici par un plaisir. « Enfin, même plus jeune. J’ai été éduqué dans la rue. » Est-ce que ça justifie le fait que je sois un enfoiré de première ? Je suppose que je peux facilement dire que quelques facettes de moi, sont dus à mon passé et mon vécu dans ces rues. Je fais confiance à personne, je fais du mal pour me protéger quand je sens que la personne est bien trop proche, et surtout, je fais mon maximum pour survivre. Je tourne mon regard vers toi, en me servant un nouveau verre, alors que mon dos s’accolait contre la chaise. « T’es heureuse dans ta vie ? » Parce que tu es là, avec moi, et que tu ne sembles absolument pas bien pour avoir une telle compagnie. On va pas se cacher, je devais être ta dernière solution, tu devais même te dire que c’était merdique d’aller parler avec le gars avec qui t’a baisé salement, et qui en plus, te vendait de la drogue. Je plissais des yeux, étendant ma jambe en grimaçant, laissant ma main frotter ma joue puis mes articulations dans mes cheveux. Bizarrement, j’aimais bien ce genre de moment, ouais. On dirait deux gamins, mais on s’en branle putain, on doit rien à personne, et puis, j’en sais rien, c’est peut-être plaisant de te voir ici, de voir ton visage et ce corps, et c’est cool de me dire que t’es pas là pour la drogue, ni pour coucher. Toute façon, j’aurais clairement pas assuré à ce niveau. En raclant ma gorge, je fais tourner le verre entre mes doigts, avant de rabattre mon regard sur ton visage féminin. Il faisait un froid de merde dans cet appartement, je me maudissais intérieurement d’habiter dans un merdier pareil, avant de me dire que j’ai déjà vécu dans la rue, et je relativise rapidement. Putain de conscience. « Et pas de mensonge, comme règle. » C’était bien mieux de le dire, même si ouais, on sait tous les deux que si un ment, l’autre ne va rien comprendre et surtout personne ne pourra vérifier les dires de l’autre. Mais il me semblait que ça sonnait bien, que c’était logique de ne pas se comporter comme des menteurs, alors qu’on est tous les deux dans une soirée à chier. J’observais le contenu du verre, en me souvenant à quel point de te dire que j’étais un enfant de rue, pourrait faire changer ton regard sur ma personne, je ne voulais pas de pitié, j’avais horreur de ça, mais je savais que t’étais clairement pas ainsi, t’étais loin de me donner une quelconque pitié. Je t’écoutais, reposant mon regard sur toi.  

©️ MADE BY LOYALS.






▬ “Maintenant je ressens plus rien je m'intéresse plus qu'à leur physique. Et tous les soirs le diable me rend visite” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
T. Noé Timchenko
BIZUT DE LA LOWELL HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96250-t-noe-timchenko-camilla-christensen http://www.i-love-harvard.com/t96315-noe-d-extase-et-d-amour-feroce http://www.i-love-harvard.com/t96317-t-noe-timchenko-456-647-0082 http://www.i-love-harvard.com/t97947-http-formspring-me-noetimchenko http://www.i-love-harvard.com/t96322-t-noe-timchenko
avatar
J'ai : 24 ans et je vis à : Boston. . J'ai posé mes affaires ici le : 06/03/2016 et depuis, j'ai posté : 2948 messages et gagné : 410 points. Actuellement, je suis : étudiante en médecine et sport. et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la lesbienne qu'il ne faut pas emmerder. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Camilla Christensen. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Alex , et un grand merci à : morrigan ✽ DC/TC : : .



Tarja Noé Timchenko
(hello world !)
bio : 23 ans. Franco-russe. Noé est née à St Petersbourg en Russie. A vécu dans un orphelinat jusqu'à ses 12 ans. A été enlevé à la naissance puis abandonnée pour morte. A apprit tardivement que sa mère était une étoile montante de la politique en Russie, et qu'elle a été assassinée le jour de son enlèvement. A été repérée dans la rue à ses 12 ans pour entrer dans une équipe de hockey sur glace. A d'abord joué avec des hommes, puis a intégré une équipe féminine de haut niveau. Son entraîneur l'a adoptée. Il possède une grande fortune, G. Timchenko est propriétaire du groupe d’investissement privé Volga Group, qui investit principalement dans les secteurs de l’énergie, de l’infrastructure, et du transport. Il est le seul homme qu'elle aimera dans sa vie.
A gagné la Coupe d'Europe des clubs champions de hockey sur glace féminin en 2014.
Surnommée TNT à cause de sa violence dans le jeu. Grande fan de roller derby, elle le pratique depuis deux ans. Etudie la médecine et le sport. Danse régulièrement, presque secrètement.
C'est une tête, mais elle n'a jamais révisé de sa vie. Elle a une très bonne mémoire visuelle.
Une peste, elle n'hésitera pas à insulter et se battre si on la cherche, ou pas d'ailleurs. Se fait passer pour une lesbienne pour ne pas qu'on s'intéresse à elle. A peur de tomber amoureuse. Très peur. A peur de l'abandon mais ne l'avouera jamais.
A décidé de continuer ses études à Harvard pour rejoindre l'équipe de Boston de hockey sur glace, mais aussi pour fuir son ex petit ami. Elle cache son passé, et n'en parle à personne.


caractère - Autonome ✰ Aventureuse ✰ Bonne vivante ✰ Boute-en-train ✰ Captivante ✰ Caractérielle ✰ Charismatique ✰ Courageuse ✰ Cultivée ✰ Déterminée ✰ Directe ✰ Dynamique ✰ Extravertie ✰ Forte de caractère ✰ Indépendante ✰ Leader ✰ Sportive ✰ Tenace

Agressive ✰ Arrogante ✰ Colérique ✰ Compétitive ✰ Cynique ✰ Impulsive ✰ Infernale ✰ Lunatique ✰ Méchante si on la cherche ✰ Menteuse ✰ Obstinée ✰ Profiteuse ✰ Râleuse ✰ Rancunière ✰ Snob parfois ✰ Susceptible ✰ Têtue ✰ Vulgaire

en plus : Noé est une femme mystérieuse, avec deux facettes : un visage doux, un caractère de merde. Elle ment comme elle respire, surtout pour cacher son passé et sa vie amoureuse de Russie. Elle boit en soirée, ne fume que quand elle est extrêmement énervée. Elle est ambidextre. Est aussi douée sur la glace qu'en salle d'opération. Extrêmement consciencieuse quand il s'agit de ses études. Ne donne pas sa confiance facilement et ne parle pas de son passé. Son ex petit ami était violent avec elle.




happy family  or not
(No lies)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



Do you want play with me ?
(love is in the air ? Or just oxygen ?)
PRESENT - /




one, two three drink
(frients only)
BEST -
FRIENDS - .





fuck you baby
(it's true, I don't like you !)
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte.



(#) Dim 25 Nov 2018 - 20:35

J'pourrais mentir. Oui, je peux chercher des fausses vérités, m'inventer une histoire et un passé totalement différents de la réalité. Mais j'sais pas, j'vais voir s'il est vrai lui. Dans ses réactions, dans sa façon de parler et d'agir, en fonction de ce qu'il va me dire. Analyser, toujours, pour savoir comment réagir en face. Un enfant de la rue ? Je tends l'oreille. Tu ne mentirais pas la dessus si ? J'me demande si tu sais pour moi, et finis par secouer la tête légèrement pour me convaincre que non. Est ce que l'on se reconnaît, entre gamins de rue ? J'en sais rien. Il rajoute qu'il a été éduqué dans la rue. Je plisse les yeux, cherchant la faille d'un mensonge, mais rien. Je hausse les épaules. Il va me prendre pour une bourge, celle qui se fiche qu'il vit dans la rue. Mais il ne comprend pas pour le moment, l'image qu'il me renvoie de mon passé. J'aurais pu devenir comme lui si mon père ne m'avait pas trouvée, s'il ne m'avait pas sauvée des griffes de la rue, et de l'orphelinat. Je maltraite ma lèvre, montrant un léger signe de malaise. J'ai tellement l'impression que tu sais. Et ta question ne m'aide pas. « Si j'suis heureuse ? » Je répète, bêtement. Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de question. Heureuse ? Je réfléchis, laisse le silence envahir l'appartement. Il ne semble pas impatient de ma réponse, comme s'il savait déjà, c'est agaçant, vraiment. Il appuie sur le fait de ne pas mentir. Je souris, finis par ouvrir la bouche. « J'suis pas une menteuse. » Tu sais que c'est faux, et je préfère que tu te focalises là dessus pour le moment. Je bois mon verre d'une traite avant de poser mes coudes sur la table et d'appuyer ma tête contre ma main. Le visage bancal. Voilà ce que je suis. Bancale. « Non. » Mais ça, tu le sais déjà. Est ce que je dois approfondir ? « Mais je dois me focaliser sur mes études. » C'est ça, le plus important. Oublier Demyan, oublier ce bébé mort dans mon ventre. Mais là, ce soir, ne me demande pas pourquoi je suis avec toi. Je pense que les paumés se retrouvent toujours. On est tous les deux dans la merde, à notre façon. C'est un moyen de se soutenir, de voir les autres dans la merde et de se dire que pour nous, la vie n'est pas si difficile. Ou alors, j'veux pas m'avouer qu'il y a cette partie de moi heureuse de te retrouver. J'pourrai pas te le dire ça, c'est clair. « Pourquoi t'essayes pas de faire autre chose, que de vendre de la merde ? » Ne me dis pas que tu ne sais faire que ça, y'a du boulot, j'suis certaine que t'es bon quelque part. « T'aimes quoi ? » C'est deux vérités, j'le sais, tu réponds comme tu veux après tout. Je me blottis contre le pull, respirant l'odeur de propre qui est la tienne. L'odeur des gens. C'est bizarre. Je pourrais détester ton odeur comme je t'ai détesté dès le premier regard. Mais ce n'est pas le cas. Je fais la grimace, de cette idée saugrenue d'aimer ton odeur. C'est idiot. D'un seul coup, j'ai envie de tout enlever, de le retirer de ma peau comme une brûlure féroce. T'es trop proche putain, pourquoi je reste assise sur cette chaise, avec l'alcool comme soutient, à vouloir en apprendre plus sur toi et de t'en dévoiler sur moi ? J'me bête, et tellement vulnérable ce soir.

@Ares Raad




   
T. Noé Timchenko
   C'est comme un parfum de nocturnes qui auraient le goût des levers du jour. Parce qu'elle elle dit jamais je t'aime, parce que sans équivoque aucune, la liberté au bout des doigts entre le marteau et l'enclume. C'est la luciole au fond des nuits, c'est comme rouler sans le permis
   
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t98007-snap-aresraad#3593865 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
avatar
En ligne
J'ai : 32 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 279 messages et gagné : 620 points. Actuellement, je suis : J'aime bien les petits boulots, j'accompagne des femmes à des soirées, sinon, j'aime énormément vendre de la drogue, ça compte non ? et côté coeur, je suis : Célibataire comme une grosse merde ambulante, J'ai jamais été en couple, je suis pas un mec à être à quelqu'un. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis un sale type égoïste et que je vais finir en enfer . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : Encore personne ! ✽ DC/TC : : Aucun.


« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1) Je déteste être pressé, c’est vraiment une merde. Je vais jamais me lever en retard ou dans l’optique d’être stressé pour arriver à l’heure. 2) J’ai des tatouages quasiment sur la totalité du corps. Je peux garantir que pour chercher du boulot, c’est toujours pas facile. Les gens jugent sur le physique, mais bon, je m’en cogne. 3) Si vous l’aviez compris, je suis un éternel je-m’en-foutisme. Tu pars de ma vie ? Pas grave, tu veux me prendre la tête ? Pas grave, je m’en fiche. Ah, attends tu as des sentiments ? Ca va passer. Je suis pas dans le style à me prendre la tête. C’est peut-être pour ça que j’ai ce genre de vie. 4) Je suis pas riche, je suis dans la moyenne. Mais honnêtement, je frôle clairement la pauvreté. Même en allant avec des femmes riches, j’ai tendance à tout gaspiller. Et d’ailleurs, j’ai pas de compte en banque. J’ai tout chez moi. 5) J’ai été dans un gang. Je boxais pour l’argents, et pour vendre de la drogue. Est-ce que j’y suis encore ? Faudra voir avec mon avocat. 6) J’ai plus de famille, ou peut-être que si, mais ils donnent plus de signes de vie, je pense que je fais un peu pitié avec mes 40 ans sans enfant, sans une maison de la taille d’un château, et sans métier fixe. 7) J’ai jamais été amoureux, j’ai jamais été dans une relation. J’ai toujours enchaîné les coups d’un soir. J’ai pas peur de la solitude. 8) Et arrêtez de croire que j’ai besoin qu’on vienne me sauver. Vous croyez vraiment que j’allais dire que j’aimerais que ma vie change ? Non, j’aime pas ma vie, ouais. Mais je l’accepte et je la tolère. Si il y a un problème, c’est vous, et non moi. 9) Je suis pas un drogué, ni alcoolique, je vends et je consomme normalement. Les stéréotypes du gars qui vend et qui est h24 drogué, c’est pas pour moi. 10) Je m’en branle de vos avis.  

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
La panique Noé Timchenko
Sombre nuit Zoey Callahan
Une courte nuit✤ Zoey (2)
✤ Apprivoise-moi.✤ Johan
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
J'ai besoin de toi ✤ Noé (2)
La mauvaise jalousie ✤ Jonah (2)
J'ai besoin de toi Johan (3)
Tu vas me tuer. Simone
Une nouvelle rencontre Erza
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent -Zoey T'es une amie, enfin, je crois. Tu me demandes rarement des choses, jusqu'à ce soir-là, où tu m'as demandée un truc en plus, et le truc, c'est qu'on s'est revus, on a couchés ensemble, et c'était bon, mais après quoi ? Je suis juste ton vendeur, ou ton pote, ou ton amant ? Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. Johan Je suis ton vendeur depuis que tu as rechuté. Mais t'es jamais content, tu te plains h24, tu commences à me taper sur le système. Mais tu m'as aussi tapé dans l'oeil, parce que t'es putain de différent de moi. Les contraires s'attirent, non ?

Ex- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

Futurs- - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie. Simone t'es ma meilleure amie, celle pour qui je pourrais absolument tout faire, tu passes avant toutes les autres femmes, tu passes avant n'importe qui. T'es la meilleure, celle que j'aime, celle pour qui j'affronterai sans gêne les tempêtes.

friends - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool - Eymerich T'es un pote, rien de plus rien de moins, fin même moins, t'es mon client de base. Mais depuis la mort du gosse, j'arrive plus à te vendre quoique ce soit, j'sais pas, y a un truc qui m'empêche, et je sais que tu m'en veux, mais tu peux gueuler, me frapper, je vais pas changer d'avis. Jackie-Elie Stevenson
go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - Lucky T'es encore qu'une inconnue pour moi, je crois que je t'ai sauvé, d'une bande de mongoles qui pensaient avoir des couilles. On se connaît pas, mais après ? Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner.

hate - personne encore


Spoiler:
 



(#) Sam 8 Déc 2018 - 22:23
❝ Quand tu dis qu't'as pas peur, c'est qu't'as peur. Quand tu dis qu't'as pas mal, c'est qu'tu commences à sentir la douleur ❞
Noé & Ares

Je te regardais longuement, alors qu’en m’adossant contre la chaise, je t’écoutais. Je voulais réellement savoir si cette facette que tu montrais au quotidien était la réalité, ou bien, si c’était comme moi, tu te trimballais une mine neutre voir quelques fois un sourire sur le visage pour montrer que ça allait, alors que dans le fond, t’as juste envie de te tirer une balle dans le crâne. Je me faisais violence, pour ne pas approfondir, pour ne pas comprendre pourquoi tu ne l’étais pas. Mais c’était qu’une question, et bien que la mienne fut rapidement terminée, je pinçais mes joues de l’intérieur, sentant la douleur sur mon visage par les coups que j’ai reçu. « Ca doit faire du bien d’le dire à voix haute. » J’me dis que c’est la vérité, parce qu’on est comme des cons en train de se persuader que c’est normal, que chaque individu qu’on croise est en train de nous mentir. Mais non, ils existent, fin, les gens heureux, ils existent vraiment. Parce qu’ils veulent faire ce qu’ils aiment, ils font tout pour y arriver. Ou bien, dans le fond, peut-être que c’est juste un gros mensonge aussi. Je fronce vivement les sourcils sous tes deux questions, je vais choisir l’une d’elles, puisqu’à l’évidence c’est comme ça que ça fonctionne. Je fais mine de penser, en raclant ma gorge, qu’est-ce que j’aime, une question si vaste, avec de nombreuses réponses possibles. Ouais, je veux pas répondre à la première, parce que j’en sais rien pourquoi je fais ça, à part pour vivre, avoir à manger chez moi, et surtout avoir un endroit où dormir. « J’aime le whisky, plus que tout au monde. Sinon, ça peut paraître étonnant. Mais j’apprécie la tranquillité des musés. » C’est con, surtout que j’ai jamais foutu les pieds dans ce genre de lieux, mais clairement j’ai une image précise. Tu regardes des tableaux, tu te poses sur un banc, et t’as le silence qui t’entoure. Personne est là pour te juger. Contrairement à la rue, contrairement au monde dans lequel on vit au jour le jour. Je baisse mon regard sur le verre, je viens m’en remplir une bonne moitié avant de te servir la même dose. Je lève le regard vers toi, d’un sourire qui étire les traits de mon visage. « Tu te déteste d’être là. Depuis avant, tu fuis mon regard, t’es installée comme si tu voulais te protéger. Je vais pas te faire du mal. » Dans le sens, je compte pas te blesser, je compte pas te toucher sans ton accord, je compte rien faire qui puisse te mettre mal à l’aise. Mais c’est juste évident, faut regarder la vérité en face, t’es clairement pas à ton aise, et même si dans le fond je ne le désirais pas, peut-être que l’alcool pouvait t’animer un peu plus, t’empêchant d’avoir se comportement envers moi. « Aller, vérité ou action ? Si c’est action… » Je prends la bouteille, je verse deux doigts dans ton verre, je renferme à l’aide du bouchon et en ricanant. « Tu bois coup sec. Et sinon, si c’est action… Je veux voir si tu arrives à te lécher le coude. » C’est complètement con et enfantin. Mais comme je te l’ai dit, je compte pas te faire du mal. Passant le bout de ma muqueuse entre mes lippes, je racle ma gorge en détournant mon regard. Je me demande comment j’ai pu être aussi con, comment je peux être ici, dans cet état. Peut-être que je devrais t’en parler, mais ça va te faire fuir, et j’en ai réellement assez de voir les gens s’en aller de ma vie. Alors je préfère ne rien dire, je préfère rester silencieux en te regardant, te voir hésiter sur mes propositions. Je joue nerveusement avec mon verre, mes doigts libres passants dans mes cheveux en les plaquant en arrière. Fallait que je prenne un médicament, mais dans le fond, le mélange entre ça et l’alcool, ça n’allait absolument pas m’aider.  

©️ MADE BY LOYALS.






▬ “Maintenant je ressens plus rien je m'intéresse plus qu'à leur physique. Et tous les soirs le diable me rend visite” ▬ By anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: City center :: Les habitations-
Sauter vers: