::  :: Flashback & Flashforward Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(flashback) you love'm so much, you can barely breathe

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Roxanne L. Bates
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93231-roxanne-l-bates-beatrice-martin http://www.i-love-harvard.com/t97378-roxanne-ocean-s-brawl http://www.i-love-harvard.com/t93267-roxanne-ne-me-laisse-jamais-seule-avec-le-temps http://www.i-love-harvard.com/t93323-roxanne-bates-456-1392-7586#3427501 http://www.i-love-harvard.com/t93607-http-instagram-com-roxannebates
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, dans mon petit appart avec ma princesse et Callum . J'ai posé mes affaires ici le : 10/05/2018 et depuis, j'ai posté : 753 messages et gagné : 1382 points. Actuellement, je suis : étudiante en mathématiques appliquées, pour payer mes études, je travaille aussi au Luna Caffe et côté coeur, je suis : amoureuse d'un petit Winthrop Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis une fille louche, trop jeune pour être maman, trop tatouée pour être maman, trop fumeuse pour être maman mais qu'importe . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Coeur de Pirate ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : liesou , et un grand merci à : chevalisse (avatar) et astra (signature) et marielutine (gif) ✽ DC/TC : : Michelle Ford (alisha boe)

⋆ — roxanne you don't have to wear that dress tonight
ROXANNE BATES
Les cris du coeur guident les pas de Rox. Depuis toujours. Elle n’a jamais écouté ni sa tête, ni les élans de sa raison. Elle vit, guidée par ses sens, par ses émotions. Rox ne voit jamais plus loin que le bout de son nez, d’une impulsivité pathologique. Un coeur énorme, qui prend toute la place. Elle aime d’un coup, à la folie, elle garde plus rien pour elle. Si elle aime quelqu’un, deux mois à peine et elle lui passera la bague au doigt. Rox se donne toute entière, se donne malgré sa pudeur, malgré ses faiblesses. Quand elle aime, elle n’a plus peur, de rien. Enchaînée à la volonté de ses nerfs, de son sang chaud, de son organisme faible, Rox n’est jamais maîtresse à bord : son corps prend toujours le relais, son cerveau se barre en courant. Elle traîne des addictions depuis son adolescence. Des saloperies. Fumeuse, tendance alcoolique, Rox se bat contre elle-même, elle en peut plus de ces tares. Fêtarde repentie, son adolescence rebelle elle se la prend en pleine face chaque jour, elle en veut plus, vingt-trois piges et elle se sent vieille. Nevrosée, Rox est toujours sur le qui-vive, l’épiderme brûlant. Ce monde est un connard, elle le sait. Elle montre les crocs, toujours sur la défensive, à protéger ceux qu’elle aime coûte que coûte, elle peut se transformer en tigresse si l’on ose toucher à un seul cheveu de sa fille. Si elle est profondément empathique, elle n’est pas une sainte. Elle fera toujours passer son bonheur, puis celui de ceux qui l’entourent avant le bien commun. Le monde a toujours été ingrat avec elle, elle lui rend bien. Et puis elle peut se montrer particulièrement dure, avec des gens qui lui veulent du bien. C’est peut-être pour l’enfermer un peu, ce coeur envahissant. Rox connaît la valeur des choses, elle a toujours connu une vie modeste, terre-à-terre, elle se permet rarement de grandes extravagances, toujours un oeil sur le porte-monnaie.


⋆ — ne me laisse jamais seule avec le temps
(roxanne lauren bates) - naissance : Easington, Angleterre - vingt-trois ans - hétérosexuelle - maman d’une petite fille de deux ans (Jane Loïs Bates) - cinquième année de mathématiques appliquées - un mètre soixante-six - protestante - génie des maths, talent brut - grandit à la Nouvelle-Orléans, Louisiane - perd son père quand elle a quatre ans - adolescence tumultueuse et orgiaque, des conneries sans nom - ancienne femme battue - tatouée de partout, plus volonté de rébellion que véritable conviction artistique - fan de rock’n’roll - rêve en Disney - championne de sudokus et rubik’s cube - parle anglais (& espagnol comme une vache norvégienne) - amie des bêtes, elle rêve d’adopter un chiot, mais elle manque de sous - toujours un peu étrangère à sa vie -

(chronologie)- rencontre caleb le 8 décembre 2015 → se marie le 3 février 2016 → accouche de sa fille le 12 juin 2016 → divorce le 2 janvier 2017 → intègre Harvard en septembre 2017 → bizut dunster en septembre 2018 → rencontre callum le 3 septembre 2018 → membre dunster en octobre 2018 → retour de caleb à Harvard en octobre 2018 →


⋆ — si la terre est sombre et si la pluie te noit, raconte moi qu’on puisse trembler ensemble
(blood)rosemary bates femme amoureuse de son gars d’easington, quand il est emporté par la maladie, lui laissant sa fille à élever seule, elle fait tout pour lui assurer la meilleure vie possible. la mère de rox s’est toujours taillée les veines pour offrir à sa fille le meilleur, même si rox n’a jamais voulu s’en rendre compte. elle a fait face aux lubies rebelles de sa fille, s’est toujours opposée à son tempérament impulsif mais au final, elle explose d’amour pour roxanne. sa maman chérie avec qui elle est en relation perpétuellement conflictuelle. jane la princesse de la vie de rox. sa petite fille, son amour. physiquement, y a guère que ce petit nez en trompette qui rapproche la mère de sa fille, elle est le portrait craché de son papa. mais jane c’est un bout de rox, plus que sa fille, ça a été une inspiration, ce qui l’a gardé en vie, ce qu’a donné un sens, tout d’un coup.
(friends)daya sa meilleure amie, la marraine de sa fille. cette fille c’est l’épaule sur laquelle pleurer, le rire qui fait oublier tout ce qui ne va pas. lily se sont connues pendant leur bizutage et les deux oustideuses se sont alliées. meghan la fille qui comprend, tout. les galères de maman, le regard des autres. megh elle jugera pas, jamais, et putain, elle s’est fait une place dans la vie de rox.


ROXUM
(roxum)callum je l’aime. le père biologique de jane, celui à qui j’ai annoncé sa paternité en septembre 2018. j’ai débarqué dans sa vie, lui a chamboulé la mienne. il y a chassé la morosité, la névrose, la peur par le rire, la tendresse, le goût de l’aventure. je pourrais l’épouser, là, maintenant. je le ferais les yeux fermés parce que je sais que je l’aime, qu’il me fera toujours du bien. j’suis une meilleure personne avec lui.

CALANNE
(calanne)caleb je l’ai trop aimé, c’était pas raisonnable. caleb je l’ai rencontré un soir de décembre, et ma vie hurle révolution. je l’épouse deux mois plus tard, je suis enceinte, il se jure de devenir le papa de l’enfant. alors je le fais signer les papiers d’adoption. putain, je m’en bouffe les doigts aujourd’hui. je commettai l’irréparable. parce qu’il m’a aimé aussi intensément que nous nous sommes haïs. parce que dans les moments de colère, je me mangeais ses poings, ses genoux, le mur contre lequel il me projetait. une violence à la hauteur de qu’on a ressenti l’un pour l’autre. j’ai fini par m’enfuir.



Spoiler:
 



(#) Sam 10 Nov - 19:51
8 décembre 2015

Je suis enceinte. Presque deux mois maintenant qu'un petit habitant me pousse sous le nombril. Je sais pas pourquoi j'ai gardé le bébé, ma mère a pourtant tout fait pour m'en dissuader, à me hurler que j'étais inconsciente, elle m'a même pris rendez-vous chez un gynéco pour qu'il me fasse entendre raison. Peut-être que c'est pour la faire chier que je le garde, après tout ce temps, je suis encore l'ado rebelle ? Enfin, tout ce temps... J'ai vingt-et-un ans. Je suis encore une gamine. Non, il doit avoir autre chose. Je caresse déjà mon ventre de manière obsessionnelle, je réfléchis à des prénoms, je regarde les enfants qui jouent dans les parcs, on dirait une pédophile, ça craint. Puis il est trop tard pour l'avortement. Je vais être maman. Les symptômes de la grossesse me pleuvent dessus. Nausées, fatigue, douleur. Bim, bam, boom. J'crois que ma mère y trouve un plaisir malsain, je l'ai bien cherché qu'elle doit se dire. Mon ventre s'arrondit progressivement, mes seins enflent. Je vois mon corps de jeunette mûrir tellement vite. Ça me terrorise et à la fois, ça me tue de bonheur. Je sais pas comment je vais faire, aucune idée, si ça se trouve je créverai avec un gamin sur les bras mais j'arrive pas à le concevoir. Je suis convaincue que ça va bien se passer, d'une manière ou d'une autre.  J'en peux plus de la maison, d'avoir ma mère sur le dos, alors je sors. J'échoue dans un bar de la Nouvelle-Orléans, il doit être vingt-trois heures, y a du monde. Je sais bien que je suis pas censée boire, c'est pas bon pour le bébé. Mais je crois bien que je m'en fous. Je m'approche du comptoir, je souris au serveur et commande une pinte. Je regarde un peu autour de moi, je connais personne. Tous les gens que je connaissais du lycée ont fui la Louisiane, y a que moi pour échouer dans une fac merdique du coin. Je pense qu'avec des efforts, j'pourrais viser plus haut. Ce qu'on me dit. Mais j'sais pas si j'ai envie d'en faire, des efforts. J'en ai jamais vraiment fait. Je peux pas voir plus loin que le bout de mon nez, incapable d'apercevoir le long terme et tout ce qu'il faut pour arriver là où on veut dans la vie. Je rencontre un type que j'aime bien en soirée, je couche avec lui sans me protéger, je garde notre enfant. Je réfléchis pas, je fais. Le futur c'est un lancer de dés. Je bois deux gorgées et je m'adosse au comptoir, je range mes cheveux, je me montre sous mon meilleur profil. Je sais pas ce que j'espère à déboutonner le haut de ma veste en jean comme ça. Tomber sur un type et qu'il me fasse un jumeau ? Je ris toute seule, mes coudes sur le comptoir, ma pinte à la main. Je suis en bordel.

@Caleb Edelstein




à me rappeler les vraies choses, à calmer mes névroses. j'avais un petit diable sur mon épaule, maintenant j'ai ta tête sur mon épaule @roxum
Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
avatar
En ligne
J'ai : 25 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 590 messages et gagné : 1925 points. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis quelqu'un de très sociable, amicale, mais bien trop débordé . Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : unknown ✽ DC/TC : : /
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
lovers
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
ROXANNE, ex-femme et mère de sa fille adoptive, c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable ▬ RAMSES, à la recherche de christina, ramsès, c'est le gars qui connait personnellement christina, cette fille que caleb a côtoyé pendant quelques temps et qui l'a aidé à sortir la tête de l'eau. mais elle a disparu sans laisser de traces, et c'est caleb qui était un peu désespéré. mais la rencontre volcanique entre le latin et l’israélien va laisser une trace différente de celle qu'ils auraient pu s'imaginer CALI underco

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
friends or not ?
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
CALLUM, père biologique de jane, les relations auraient pu être idéales si callum n'avait pas décidé de s'énerver et d'envoyer tout valser. aujourd'hui, caleb n'est pas dupe, mais aurait voulu l'appui du père biologique de sa fille pour se retourner contre roxanne, sachant qu'elle ne lui a jamais parlé de l'existence de caleb.ALEXIS, partenaire de boxe, c'est la force brute, violente, électrique. elle fout des ecchymoses à son visage, et il lui en donne tout autant. rien ne les arrête, pas mêmes les plaies ouvertes qui se dessinent sur leurs visages. caleb est un addict de cette relation toxique qu'il mène avec lex mais il l'échangerait pour rien au monde. elle porte les marques de la défaillance réciproque. ▬ LEVI, la rencontre du geek, celle qui vous fait croire qu’au-delà d’un physique, il y a une âme. c’est comme ça qu’il aime levi, avec ces imperfections, son franc parler, et ses envies de voyage. au moins aujourd’hui, il sait que si un jour il tombe, ce bout de femme au quiproquo ahurissant sera là pour le porter ▬ ANOUK, la petite soeur, la force tranquille et puritaine, celle qui lui laisse les pieds sur terre, celle qui comprend le poids sur ses épaules, celle qui l'aide et qui le porte


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
débarras
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯




(#) Dim 11 Nov - 0:24
C'était ce genre de journée où tout allait pour le pire. Entre sa mère qui avait pleuré toute la journée et avait perdu son emploi, son petit frère qui mettait un bordel monstrueux dans toute la maison parce qu'il était en pleine crise d'adolescence, et son boulot qui lui prenait tout son temps, Caleb, le gars souriant, il avait fini par arrêter de sourire quelques heures. Ses amis, au final, pour lui remonter le moral, lui avait proposé de sortir un peu plus tard pour s'aérer l'esprit. Il avait accepté sans grandes convictions, Il avait les cheveux longs, Caleb, avec des boucles à faire pâlir une adolescente qui voulait se coiffer, et il était dans une période pourtant positive de sa vie. Mais ce genre de journée, ça vous plombait une ambiance en quelques secondes. Et puis, Brett lui avait dit qu'il pourrait boire et se défouler. Comme il le souhaitait. Et c'était ce qui avait fait tilt dans la tête du garçon. Après les bagarres qu'il avait causé à la fac, il fallait qu'il souffle.

Il entrait alors dans ce bar avec ses quatre amis de toujours en souriant, blaguant. Il était enfin détendu. Ils s'assirent à table et commandèrent une bouteille. « Ne m'oblige pas à te tirer par la peau du cul demain Jonah, t'as assez de souci avec ta meuf comme ça ! » Jonah, c'était un collègue de travail qui se tapait sa patronne alors qu'il était en couple. Et pour Caleb, les relations amoureuses, très peu pour lui. Ca l'épuisait suffisamment la vie qu'il avait, alors si en plus il devait rajouter une femme au milieu, sa vie risquait de partir en morceau. « Arrête de te foutre de moi, Leb, c'est juste parce que tu tapes sur tous les mecs qui ose regarder tes meufs. » Ce dernier se mit à rire en jetant sa tête en arrière. Il passait sa main droite sur sa main gauche. Ses phalanges étaient toujours en sang, en cicatrisation, les mains enflées. Une habitude qu'il ne comprenait pas mais qui ne le lâchait pas. « Me fais pas chier toi, allez, j'vais chercher à boire, vous voulez quoi ? » Il levait les yeux au ciel quand chacun passèrent commande et il allait au bar, en se posant de tout son poids. « Bonsoir ! » Il criait pour couvrir le vacarme de la musique. « J'voudrais deux whisky-cocas, une bière, et deux gin s'il vous plait ! » Le barman fit un signe de tête, et Caleb se retourna pour faire face à la piste. Mais en se tournant, ses yeux se posèrent sur un petit visage avec un regard perçant, un tableau aux milles nuances. Il entrouvrit légèrement les lèvres, les yeux fixés sur ce regard marron. « Excusez-moi ? Je me permet, j'suis désolé mais… euh… vous êtes… » Il n'avait pas le mot pour décrire le bout de femme qu'il avait en face de lui.

@Roxanne L. Bates




Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Roxanne L. Bates
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93231-roxanne-l-bates-beatrice-martin http://www.i-love-harvard.com/t97378-roxanne-ocean-s-brawl http://www.i-love-harvard.com/t93267-roxanne-ne-me-laisse-jamais-seule-avec-le-temps http://www.i-love-harvard.com/t93323-roxanne-bates-456-1392-7586#3427501 http://www.i-love-harvard.com/t93607-http-instagram-com-roxannebates
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, dans mon petit appart avec ma princesse et Callum . J'ai posé mes affaires ici le : 10/05/2018 et depuis, j'ai posté : 753 messages et gagné : 1382 points. Actuellement, je suis : étudiante en mathématiques appliquées, pour payer mes études, je travaille aussi au Luna Caffe et côté coeur, je suis : amoureuse d'un petit Winthrop Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis une fille louche, trop jeune pour être maman, trop tatouée pour être maman, trop fumeuse pour être maman mais qu'importe . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Coeur de Pirate ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : liesou , et un grand merci à : chevalisse (avatar) et astra (signature) et marielutine (gif) ✽ DC/TC : : Michelle Ford (alisha boe)

⋆ — roxanne you don't have to wear that dress tonight
ROXANNE BATES
Les cris du coeur guident les pas de Rox. Depuis toujours. Elle n’a jamais écouté ni sa tête, ni les élans de sa raison. Elle vit, guidée par ses sens, par ses émotions. Rox ne voit jamais plus loin que le bout de son nez, d’une impulsivité pathologique. Un coeur énorme, qui prend toute la place. Elle aime d’un coup, à la folie, elle garde plus rien pour elle. Si elle aime quelqu’un, deux mois à peine et elle lui passera la bague au doigt. Rox se donne toute entière, se donne malgré sa pudeur, malgré ses faiblesses. Quand elle aime, elle n’a plus peur, de rien. Enchaînée à la volonté de ses nerfs, de son sang chaud, de son organisme faible, Rox n’est jamais maîtresse à bord : son corps prend toujours le relais, son cerveau se barre en courant. Elle traîne des addictions depuis son adolescence. Des saloperies. Fumeuse, tendance alcoolique, Rox se bat contre elle-même, elle en peut plus de ces tares. Fêtarde repentie, son adolescence rebelle elle se la prend en pleine face chaque jour, elle en veut plus, vingt-trois piges et elle se sent vieille. Nevrosée, Rox est toujours sur le qui-vive, l’épiderme brûlant. Ce monde est un connard, elle le sait. Elle montre les crocs, toujours sur la défensive, à protéger ceux qu’elle aime coûte que coûte, elle peut se transformer en tigresse si l’on ose toucher à un seul cheveu de sa fille. Si elle est profondément empathique, elle n’est pas une sainte. Elle fera toujours passer son bonheur, puis celui de ceux qui l’entourent avant le bien commun. Le monde a toujours été ingrat avec elle, elle lui rend bien. Et puis elle peut se montrer particulièrement dure, avec des gens qui lui veulent du bien. C’est peut-être pour l’enfermer un peu, ce coeur envahissant. Rox connaît la valeur des choses, elle a toujours connu une vie modeste, terre-à-terre, elle se permet rarement de grandes extravagances, toujours un oeil sur le porte-monnaie.


⋆ — ne me laisse jamais seule avec le temps
(roxanne lauren bates) - naissance : Easington, Angleterre - vingt-trois ans - hétérosexuelle - maman d’une petite fille de deux ans (Jane Loïs Bates) - cinquième année de mathématiques appliquées - un mètre soixante-six - protestante - génie des maths, talent brut - grandit à la Nouvelle-Orléans, Louisiane - perd son père quand elle a quatre ans - adolescence tumultueuse et orgiaque, des conneries sans nom - ancienne femme battue - tatouée de partout, plus volonté de rébellion que véritable conviction artistique - fan de rock’n’roll - rêve en Disney - championne de sudokus et rubik’s cube - parle anglais (& espagnol comme une vache norvégienne) - amie des bêtes, elle rêve d’adopter un chiot, mais elle manque de sous - toujours un peu étrangère à sa vie -

(chronologie)- rencontre caleb le 8 décembre 2015 → se marie le 3 février 2016 → accouche de sa fille le 12 juin 2016 → divorce le 2 janvier 2017 → intègre Harvard en septembre 2017 → bizut dunster en septembre 2018 → rencontre callum le 3 septembre 2018 → membre dunster en octobre 2018 → retour de caleb à Harvard en octobre 2018 →


⋆ — si la terre est sombre et si la pluie te noit, raconte moi qu’on puisse trembler ensemble
(blood)rosemary bates femme amoureuse de son gars d’easington, quand il est emporté par la maladie, lui laissant sa fille à élever seule, elle fait tout pour lui assurer la meilleure vie possible. la mère de rox s’est toujours taillée les veines pour offrir à sa fille le meilleur, même si rox n’a jamais voulu s’en rendre compte. elle a fait face aux lubies rebelles de sa fille, s’est toujours opposée à son tempérament impulsif mais au final, elle explose d’amour pour roxanne. sa maman chérie avec qui elle est en relation perpétuellement conflictuelle. jane la princesse de la vie de rox. sa petite fille, son amour. physiquement, y a guère que ce petit nez en trompette qui rapproche la mère de sa fille, elle est le portrait craché de son papa. mais jane c’est un bout de rox, plus que sa fille, ça a été une inspiration, ce qui l’a gardé en vie, ce qu’a donné un sens, tout d’un coup.
(friends)daya sa meilleure amie, la marraine de sa fille. cette fille c’est l’épaule sur laquelle pleurer, le rire qui fait oublier tout ce qui ne va pas. lily se sont connues pendant leur bizutage et les deux oustideuses se sont alliées. meghan la fille qui comprend, tout. les galères de maman, le regard des autres. megh elle jugera pas, jamais, et putain, elle s’est fait une place dans la vie de rox.


ROXUM
(roxum)callum je l’aime. le père biologique de jane, celui à qui j’ai annoncé sa paternité en septembre 2018. j’ai débarqué dans sa vie, lui a chamboulé la mienne. il y a chassé la morosité, la névrose, la peur par le rire, la tendresse, le goût de l’aventure. je pourrais l’épouser, là, maintenant. je le ferais les yeux fermés parce que je sais que je l’aime, qu’il me fera toujours du bien. j’suis une meilleure personne avec lui.

CALANNE
(calanne)caleb je l’ai trop aimé, c’était pas raisonnable. caleb je l’ai rencontré un soir de décembre, et ma vie hurle révolution. je l’épouse deux mois plus tard, je suis enceinte, il se jure de devenir le papa de l’enfant. alors je le fais signer les papiers d’adoption. putain, je m’en bouffe les doigts aujourd’hui. je commettai l’irréparable. parce qu’il m’a aimé aussi intensément que nous nous sommes haïs. parce que dans les moments de colère, je me mangeais ses poings, ses genoux, le mur contre lequel il me projetait. une violence à la hauteur de qu’on a ressenti l’un pour l’autre. j’ai fini par m’enfuir.



Spoiler:
 



(#) Dim 11 Nov - 15:58
Mes yeux se posent sur un type, grand, la peau brune, le rire franc. Je m'apprête à lui sourire mais je le vois qui se retourne et qu'embrasse à pleine bouche un autre gars, qui se tient près de la porte. Game over, Rox. Je sais même pas si je peux espérer un truc de toute façon. Le noir autour des mes yeux ne fait que souligner la banalité de mes iris, le rouge sur mes lèvres accentue la finesse de ma bouche. Après avoir abriter un humain sous mon ventre, je pourrai sûrement dire adieu à mon allure mince et ferme. Je prends une nouvelle gorgée de ma pinte, j'entends déjà les remontrances de mon gynéco mais c'est pour un autre jour. Je vois un groupe de types qui arrivent dans le bar. En même temps, difficile de pas remarquer cette entrée fracassante. Les mots fleuris qui leur échappent font vrombir mon bas-ventre. Les légendes sur la libido des femmes enceintes ne sont pas que des légendes figurez-vous, je sais pas ce qui m'arrive. Parmi eux, j'en vois un, grand, musclé, les cheveux bouclés qui s'approche du bar et qui échoue près de moi. Mon cerveau contrôle rien, je sens mon bassin et mes épaules se tourner vers lui, une rotation subtile, légère, malgré moi. Il hurle sa commande au barman et il se tourne. Il se tourne mais finit pas vraiment son tour finalement. Ses yeux se posent sur moi, petite blondinette paumée, et puis il ouvre la bouche comme une carpe. "Excusez-moi ? Je me permets, j'suis désolé mais… euh… vous êtes…" Dans un réflexe automatique, j'me sens rougir, j'me sens bouillir, je dois être écarlate du sommet de mon crâne au bout de mes orteils. Mes yeux fuient, plongent vers mes bottines noires. J'esquisse un petit sourire qui ride mon petit nez en trompette. "Bonsoir." Je glisse, tout doucement, presque un murmure sûrement inaudible dans ce brouhaha. Mon regard ose finalement se poser sur son visage, mais je n'ai pas encore l'audace de vraiment le parcourir, ce visage. Je ne vois que ces boucles qui lui entourent la tête.





à me rappeler les vraies choses, à calmer mes névroses. j'avais un petit diable sur mon épaule, maintenant j'ai ta tête sur mon épaule @roxum
Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
avatar
En ligne
J'ai : 25 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 590 messages et gagné : 1925 points. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis quelqu'un de très sociable, amicale, mais bien trop débordé . Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : unknown ✽ DC/TC : : /
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
lovers
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
ROXANNE, ex-femme et mère de sa fille adoptive, c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable ▬ RAMSES, à la recherche de christina, ramsès, c'est le gars qui connait personnellement christina, cette fille que caleb a côtoyé pendant quelques temps et qui l'a aidé à sortir la tête de l'eau. mais elle a disparu sans laisser de traces, et c'est caleb qui était un peu désespéré. mais la rencontre volcanique entre le latin et l’israélien va laisser une trace différente de celle qu'ils auraient pu s'imaginer CALI underco

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
friends or not ?
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
CALLUM, père biologique de jane, les relations auraient pu être idéales si callum n'avait pas décidé de s'énerver et d'envoyer tout valser. aujourd'hui, caleb n'est pas dupe, mais aurait voulu l'appui du père biologique de sa fille pour se retourner contre roxanne, sachant qu'elle ne lui a jamais parlé de l'existence de caleb.ALEXIS, partenaire de boxe, c'est la force brute, violente, électrique. elle fout des ecchymoses à son visage, et il lui en donne tout autant. rien ne les arrête, pas mêmes les plaies ouvertes qui se dessinent sur leurs visages. caleb est un addict de cette relation toxique qu'il mène avec lex mais il l'échangerait pour rien au monde. elle porte les marques de la défaillance réciproque. ▬ LEVI, la rencontre du geek, celle qui vous fait croire qu’au-delà d’un physique, il y a une âme. c’est comme ça qu’il aime levi, avec ces imperfections, son franc parler, et ses envies de voyage. au moins aujourd’hui, il sait que si un jour il tombe, ce bout de femme au quiproquo ahurissant sera là pour le porter ▬ ANOUK, la petite soeur, la force tranquille et puritaine, celle qui lui laisse les pieds sur terre, celle qui comprend le poids sur ses épaules, celle qui l'aide et qui le porte


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
débarras
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯




(#) Dim 11 Nov - 20:31
Le problème de Caleb, c'est qu'il n'avait jamais aimé. Il ne connaissait pas les joies et malheurs des sentiments amoureux, et chaque fois qu'il avait cru s'approcher d'un sentiment amoureux, il s'était vite rendu compte de ce qu'il perdait en restant avec la personne en question. Puis, jamais personne n'avait pu tenir le rythme soutenu que menait Caleb entre ses études, son emploi et sa famille dysfonctionnelle. C'est pourquoi il ne s'était jamais tenu aux chaînes dans une relation durable. Mais quelque chose le frappa en pleine poitrine quand il regarda cette femme à la poitrine généreuse, au regard étrangement fuyant et au nez retroussé. Il bafouillait et il se ridiculisait, lui qui avait l'habitude d'être un gars ouvert, loin d'être timide et facile à aborder. Là, il se retrouvait dans la peau d'un geek, ceux dont il se moquait alors qu'il en était un lui-même. « Bon… bonsoir. Je… mon nom, c'est Caleb avec un C. » Et il lui tendit la main comme s'il était bien trop intimidé pour s'approcher plus d'elle. Mais qu'est ce qui lui arrivait ? Il se tournait en ridicule, et il n'était pas comme ça. Un naturel qu'il ne connaissait pas s'emparait de lui. Il secouait la tête, tentant de reprendre ses esprits. « Est-ce que je peux te proposer à boire ? » Il ne lâchait pas ce regard sombre de ses yeux bleus, c'était impossible, trop captivant.

@Roxanne L. Bates




Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Roxanne L. Bates
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93231-roxanne-l-bates-beatrice-martin http://www.i-love-harvard.com/t97378-roxanne-ocean-s-brawl http://www.i-love-harvard.com/t93267-roxanne-ne-me-laisse-jamais-seule-avec-le-temps http://www.i-love-harvard.com/t93323-roxanne-bates-456-1392-7586#3427501 http://www.i-love-harvard.com/t93607-http-instagram-com-roxannebates
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, dans mon petit appart avec ma princesse et Callum . J'ai posé mes affaires ici le : 10/05/2018 et depuis, j'ai posté : 753 messages et gagné : 1382 points. Actuellement, je suis : étudiante en mathématiques appliquées, pour payer mes études, je travaille aussi au Luna Caffe et côté coeur, je suis : amoureuse d'un petit Winthrop Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis une fille louche, trop jeune pour être maman, trop tatouée pour être maman, trop fumeuse pour être maman mais qu'importe . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Coeur de Pirate ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : liesou , et un grand merci à : chevalisse (avatar) et astra (signature) et marielutine (gif) ✽ DC/TC : : Michelle Ford (alisha boe)

⋆ — roxanne you don't have to wear that dress tonight
ROXANNE BATES
Les cris du coeur guident les pas de Rox. Depuis toujours. Elle n’a jamais écouté ni sa tête, ni les élans de sa raison. Elle vit, guidée par ses sens, par ses émotions. Rox ne voit jamais plus loin que le bout de son nez, d’une impulsivité pathologique. Un coeur énorme, qui prend toute la place. Elle aime d’un coup, à la folie, elle garde plus rien pour elle. Si elle aime quelqu’un, deux mois à peine et elle lui passera la bague au doigt. Rox se donne toute entière, se donne malgré sa pudeur, malgré ses faiblesses. Quand elle aime, elle n’a plus peur, de rien. Enchaînée à la volonté de ses nerfs, de son sang chaud, de son organisme faible, Rox n’est jamais maîtresse à bord : son corps prend toujours le relais, son cerveau se barre en courant. Elle traîne des addictions depuis son adolescence. Des saloperies. Fumeuse, tendance alcoolique, Rox se bat contre elle-même, elle en peut plus de ces tares. Fêtarde repentie, son adolescence rebelle elle se la prend en pleine face chaque jour, elle en veut plus, vingt-trois piges et elle se sent vieille. Nevrosée, Rox est toujours sur le qui-vive, l’épiderme brûlant. Ce monde est un connard, elle le sait. Elle montre les crocs, toujours sur la défensive, à protéger ceux qu’elle aime coûte que coûte, elle peut se transformer en tigresse si l’on ose toucher à un seul cheveu de sa fille. Si elle est profondément empathique, elle n’est pas une sainte. Elle fera toujours passer son bonheur, puis celui de ceux qui l’entourent avant le bien commun. Le monde a toujours été ingrat avec elle, elle lui rend bien. Et puis elle peut se montrer particulièrement dure, avec des gens qui lui veulent du bien. C’est peut-être pour l’enfermer un peu, ce coeur envahissant. Rox connaît la valeur des choses, elle a toujours connu une vie modeste, terre-à-terre, elle se permet rarement de grandes extravagances, toujours un oeil sur le porte-monnaie.


⋆ — ne me laisse jamais seule avec le temps
(roxanne lauren bates) - naissance : Easington, Angleterre - vingt-trois ans - hétérosexuelle - maman d’une petite fille de deux ans (Jane Loïs Bates) - cinquième année de mathématiques appliquées - un mètre soixante-six - protestante - génie des maths, talent brut - grandit à la Nouvelle-Orléans, Louisiane - perd son père quand elle a quatre ans - adolescence tumultueuse et orgiaque, des conneries sans nom - ancienne femme battue - tatouée de partout, plus volonté de rébellion que véritable conviction artistique - fan de rock’n’roll - rêve en Disney - championne de sudokus et rubik’s cube - parle anglais (& espagnol comme une vache norvégienne) - amie des bêtes, elle rêve d’adopter un chiot, mais elle manque de sous - toujours un peu étrangère à sa vie -

(chronologie)- rencontre caleb le 8 décembre 2015 → se marie le 3 février 2016 → accouche de sa fille le 12 juin 2016 → divorce le 2 janvier 2017 → intègre Harvard en septembre 2017 → bizut dunster en septembre 2018 → rencontre callum le 3 septembre 2018 → membre dunster en octobre 2018 → retour de caleb à Harvard en octobre 2018 →


⋆ — si la terre est sombre et si la pluie te noit, raconte moi qu’on puisse trembler ensemble
(blood)rosemary bates femme amoureuse de son gars d’easington, quand il est emporté par la maladie, lui laissant sa fille à élever seule, elle fait tout pour lui assurer la meilleure vie possible. la mère de rox s’est toujours taillée les veines pour offrir à sa fille le meilleur, même si rox n’a jamais voulu s’en rendre compte. elle a fait face aux lubies rebelles de sa fille, s’est toujours opposée à son tempérament impulsif mais au final, elle explose d’amour pour roxanne. sa maman chérie avec qui elle est en relation perpétuellement conflictuelle. jane la princesse de la vie de rox. sa petite fille, son amour. physiquement, y a guère que ce petit nez en trompette qui rapproche la mère de sa fille, elle est le portrait craché de son papa. mais jane c’est un bout de rox, plus que sa fille, ça a été une inspiration, ce qui l’a gardé en vie, ce qu’a donné un sens, tout d’un coup.
(friends)daya sa meilleure amie, la marraine de sa fille. cette fille c’est l’épaule sur laquelle pleurer, le rire qui fait oublier tout ce qui ne va pas. lily se sont connues pendant leur bizutage et les deux oustideuses se sont alliées. meghan la fille qui comprend, tout. les galères de maman, le regard des autres. megh elle jugera pas, jamais, et putain, elle s’est fait une place dans la vie de rox.


ROXUM
(roxum)callum je l’aime. le père biologique de jane, celui à qui j’ai annoncé sa paternité en septembre 2018. j’ai débarqué dans sa vie, lui a chamboulé la mienne. il y a chassé la morosité, la névrose, la peur par le rire, la tendresse, le goût de l’aventure. je pourrais l’épouser, là, maintenant. je le ferais les yeux fermés parce que je sais que je l’aime, qu’il me fera toujours du bien. j’suis une meilleure personne avec lui.

CALANNE
(calanne)caleb je l’ai trop aimé, c’était pas raisonnable. caleb je l’ai rencontré un soir de décembre, et ma vie hurle révolution. je l’épouse deux mois plus tard, je suis enceinte, il se jure de devenir le papa de l’enfant. alors je le fais signer les papiers d’adoption. putain, je m’en bouffe les doigts aujourd’hui. je commettai l’irréparable. parce qu’il m’a aimé aussi intensément que nous nous sommes haïs. parce que dans les moments de colère, je me mangeais ses poings, ses genoux, le mur contre lequel il me projetait. une violence à la hauteur de qu’on a ressenti l’un pour l’autre. j’ai fini par m’enfuir.



Spoiler:
 



(#) Dim 11 Nov - 20:50
Ce grand loustic qui semblait tout impressionant alors qu'il entrait dans le bar entouré de ses potes, je l'entends bafouiller, je pourrais jurer que ses pommettes se colorent. "Bon… bonsoir. Je… mon nom, c'est Caleb avec un C." J'empoigne timidement la main qu'il me tend et puis mes yeux osent se planter dans les siens. D'un bleu infini. Je plonge dans le ciel. "Bonsoir, Caleb avec un C." Je glisse en riant, un petit rire penaud. "Roxanne." Je réponds avec un petit sourire en coin, les joues roses. Il semble chercher ses mots, une tempête sous son crâne. Je sens ma poitrine gonfler, peut-être est-ce le coup de mon ego satisfait. Alors comme ça je plais ? "Est-ce que je peux te proposer à boire ?" Ses yeux veulent pas décrocher les miens. Tellement bleus, c'est pas le ciel en fait, c'est l'océan, je me nois. Une femme à la mer. "Tu quittes tes amis comme ça ?" Je glisse avec un petit air de défi. D'autant que je vois le serveur revenir avec tous les verres qu'il avait commandé quelques instants plus tôt. M'enfin, je vais pas faire mon intéressante longtemps. Bien sûr que je veux bien qu'il me propose à boire. Il est beau, et puis ce côté bafouilleur, ça me fait fondre. "Je t'ai jamais vu ici." Pire chose à dire, god, je m'en bouffe déjà la langue. Il va me prendre pour une de ces vieilles filles qui font la fermeture de tous les bars, seule. La vérité c'est que je viens pas ici souvent, une pinte pour quelques dollars c'est pas dans mes moyens. Mais voilà, j'avais rien de plus intelligent à dire et peut-être que je perds un peu mes moyens moi aussi. Un coup de ces yeux ciels ça, c'est sûr. Je me rattrappe en bégayant un peu : "Enfin-hum, ici dans la ville je veux dire." Ouais, enfin c'est la capitale de la Louisiane Rox quand même, normal.




à me rappeler les vraies choses, à calmer mes névroses. j'avais un petit diable sur mon épaule, maintenant j'ai ta tête sur mon épaule @roxum
Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
avatar
En ligne
J'ai : 25 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 590 messages et gagné : 1925 points. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis quelqu'un de très sociable, amicale, mais bien trop débordé . Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : unknown ✽ DC/TC : : /
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
lovers
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
ROXANNE, ex-femme et mère de sa fille adoptive, c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable ▬ RAMSES, à la recherche de christina, ramsès, c'est le gars qui connait personnellement christina, cette fille que caleb a côtoyé pendant quelques temps et qui l'a aidé à sortir la tête de l'eau. mais elle a disparu sans laisser de traces, et c'est caleb qui était un peu désespéré. mais la rencontre volcanique entre le latin et l’israélien va laisser une trace différente de celle qu'ils auraient pu s'imaginer CALI underco

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
friends or not ?
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
CALLUM, père biologique de jane, les relations auraient pu être idéales si callum n'avait pas décidé de s'énerver et d'envoyer tout valser. aujourd'hui, caleb n'est pas dupe, mais aurait voulu l'appui du père biologique de sa fille pour se retourner contre roxanne, sachant qu'elle ne lui a jamais parlé de l'existence de caleb.ALEXIS, partenaire de boxe, c'est la force brute, violente, électrique. elle fout des ecchymoses à son visage, et il lui en donne tout autant. rien ne les arrête, pas mêmes les plaies ouvertes qui se dessinent sur leurs visages. caleb est un addict de cette relation toxique qu'il mène avec lex mais il l'échangerait pour rien au monde. elle porte les marques de la défaillance réciproque. ▬ LEVI, la rencontre du geek, celle qui vous fait croire qu’au-delà d’un physique, il y a une âme. c’est comme ça qu’il aime levi, avec ces imperfections, son franc parler, et ses envies de voyage. au moins aujourd’hui, il sait que si un jour il tombe, ce bout de femme au quiproquo ahurissant sera là pour le porter ▬ ANOUK, la petite soeur, la force tranquille et puritaine, celle qui lui laisse les pieds sur terre, celle qui comprend le poids sur ses épaules, celle qui l'aide et qui le porte


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
débarras
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯




(#) Dim 11 Nov - 21:33
Elle s'appelait donc Roxanne, comme cette magnifique et sublime chanson de The Police. Il retenait l'information au cas où il oublierait son prénom et passe pour un guignol un peu plus tard. Elle répond pas à sa question, il s'en fout il attend juste qu'elle continue de chanter tant sa voix lui fait l'effet d'une caresse dans ses oreilles. « Ils s'en remettront. » En fait, de là où il était, Caleb les voyait réagir et lui faire des clins d'oeil. Il faisait mine qu'il ne les calculait pas, ni ne les voyait puis il reprit sa conversation. Comment est-ce que le ciel avait pu lui tomber sur la tête comme ça et lui montrer le chemin vers le paradis en l'espace de quelques secondes ? Il récupérait les verres de ses amis et les laissaient sur le bar, en prenant son verre pour boire une gorgée. « J'ai pas vraiment le temps… enfin… » Mais pourquoi commencer avec le négatif et ce qui pourrait la faire fuir ? « Je sors pas beaucoup, c'est peut-être pour ça que tu m'as pas vu. » Ses joues étaient roses, et son regard accrocheur. « Excuse-moi de te poser la question mais… pourquoi est-ce que tu es seule ici ? » En fait, la réelle question c'était surtout comment une femme aussi belle pouvait elle-être seule, mais il ne la poserait pas. Par respect, ou par pudeur. Il reprenait lentement sa place et son côté un peu plus aventurier. Il était moins timide, plus sûr de lui, le vrai Caleb. Il était toujours autant intimidé par cette Roxanne, mais au moins, il avait réussi à se détendre.

@Roxanne L. Bates




Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Roxanne L. Bates
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93231-roxanne-l-bates-beatrice-martin http://www.i-love-harvard.com/t97378-roxanne-ocean-s-brawl http://www.i-love-harvard.com/t93267-roxanne-ne-me-laisse-jamais-seule-avec-le-temps http://www.i-love-harvard.com/t93323-roxanne-bates-456-1392-7586#3427501 http://www.i-love-harvard.com/t93607-http-instagram-com-roxannebates
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, dans mon petit appart avec ma princesse et Callum . J'ai posé mes affaires ici le : 10/05/2018 et depuis, j'ai posté : 753 messages et gagné : 1382 points. Actuellement, je suis : étudiante en mathématiques appliquées, pour payer mes études, je travaille aussi au Luna Caffe et côté coeur, je suis : amoureuse d'un petit Winthrop Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis une fille louche, trop jeune pour être maman, trop tatouée pour être maman, trop fumeuse pour être maman mais qu'importe . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Coeur de Pirate ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : liesou , et un grand merci à : chevalisse (avatar) et astra (signature) et marielutine (gif) ✽ DC/TC : : Michelle Ford (alisha boe)

⋆ — roxanne you don't have to wear that dress tonight
ROXANNE BATES
Les cris du coeur guident les pas de Rox. Depuis toujours. Elle n’a jamais écouté ni sa tête, ni les élans de sa raison. Elle vit, guidée par ses sens, par ses émotions. Rox ne voit jamais plus loin que le bout de son nez, d’une impulsivité pathologique. Un coeur énorme, qui prend toute la place. Elle aime d’un coup, à la folie, elle garde plus rien pour elle. Si elle aime quelqu’un, deux mois à peine et elle lui passera la bague au doigt. Rox se donne toute entière, se donne malgré sa pudeur, malgré ses faiblesses. Quand elle aime, elle n’a plus peur, de rien. Enchaînée à la volonté de ses nerfs, de son sang chaud, de son organisme faible, Rox n’est jamais maîtresse à bord : son corps prend toujours le relais, son cerveau se barre en courant. Elle traîne des addictions depuis son adolescence. Des saloperies. Fumeuse, tendance alcoolique, Rox se bat contre elle-même, elle en peut plus de ces tares. Fêtarde repentie, son adolescence rebelle elle se la prend en pleine face chaque jour, elle en veut plus, vingt-trois piges et elle se sent vieille. Nevrosée, Rox est toujours sur le qui-vive, l’épiderme brûlant. Ce monde est un connard, elle le sait. Elle montre les crocs, toujours sur la défensive, à protéger ceux qu’elle aime coûte que coûte, elle peut se transformer en tigresse si l’on ose toucher à un seul cheveu de sa fille. Si elle est profondément empathique, elle n’est pas une sainte. Elle fera toujours passer son bonheur, puis celui de ceux qui l’entourent avant le bien commun. Le monde a toujours été ingrat avec elle, elle lui rend bien. Et puis elle peut se montrer particulièrement dure, avec des gens qui lui veulent du bien. C’est peut-être pour l’enfermer un peu, ce coeur envahissant. Rox connaît la valeur des choses, elle a toujours connu une vie modeste, terre-à-terre, elle se permet rarement de grandes extravagances, toujours un oeil sur le porte-monnaie.


⋆ — ne me laisse jamais seule avec le temps
(roxanne lauren bates) - naissance : Easington, Angleterre - vingt-trois ans - hétérosexuelle - maman d’une petite fille de deux ans (Jane Loïs Bates) - cinquième année de mathématiques appliquées - un mètre soixante-six - protestante - génie des maths, talent brut - grandit à la Nouvelle-Orléans, Louisiane - perd son père quand elle a quatre ans - adolescence tumultueuse et orgiaque, des conneries sans nom - ancienne femme battue - tatouée de partout, plus volonté de rébellion que véritable conviction artistique - fan de rock’n’roll - rêve en Disney - championne de sudokus et rubik’s cube - parle anglais (& espagnol comme une vache norvégienne) - amie des bêtes, elle rêve d’adopter un chiot, mais elle manque de sous - toujours un peu étrangère à sa vie -

(chronologie)- rencontre caleb le 8 décembre 2015 → se marie le 3 février 2016 → accouche de sa fille le 12 juin 2016 → divorce le 2 janvier 2017 → intègre Harvard en septembre 2017 → bizut dunster en septembre 2018 → rencontre callum le 3 septembre 2018 → membre dunster en octobre 2018 → retour de caleb à Harvard en octobre 2018 →


⋆ — si la terre est sombre et si la pluie te noit, raconte moi qu’on puisse trembler ensemble
(blood)rosemary bates femme amoureuse de son gars d’easington, quand il est emporté par la maladie, lui laissant sa fille à élever seule, elle fait tout pour lui assurer la meilleure vie possible. la mère de rox s’est toujours taillée les veines pour offrir à sa fille le meilleur, même si rox n’a jamais voulu s’en rendre compte. elle a fait face aux lubies rebelles de sa fille, s’est toujours opposée à son tempérament impulsif mais au final, elle explose d’amour pour roxanne. sa maman chérie avec qui elle est en relation perpétuellement conflictuelle. jane la princesse de la vie de rox. sa petite fille, son amour. physiquement, y a guère que ce petit nez en trompette qui rapproche la mère de sa fille, elle est le portrait craché de son papa. mais jane c’est un bout de rox, plus que sa fille, ça a été une inspiration, ce qui l’a gardé en vie, ce qu’a donné un sens, tout d’un coup.
(friends)daya sa meilleure amie, la marraine de sa fille. cette fille c’est l’épaule sur laquelle pleurer, le rire qui fait oublier tout ce qui ne va pas. lily se sont connues pendant leur bizutage et les deux oustideuses se sont alliées. meghan la fille qui comprend, tout. les galères de maman, le regard des autres. megh elle jugera pas, jamais, et putain, elle s’est fait une place dans la vie de rox.


ROXUM
(roxum)callum je l’aime. le père biologique de jane, celui à qui j’ai annoncé sa paternité en septembre 2018. j’ai débarqué dans sa vie, lui a chamboulé la mienne. il y a chassé la morosité, la névrose, la peur par le rire, la tendresse, le goût de l’aventure. je pourrais l’épouser, là, maintenant. je le ferais les yeux fermés parce que je sais que je l’aime, qu’il me fera toujours du bien. j’suis une meilleure personne avec lui.

CALANNE
(calanne)caleb je l’ai trop aimé, c’était pas raisonnable. caleb je l’ai rencontré un soir de décembre, et ma vie hurle révolution. je l’épouse deux mois plus tard, je suis enceinte, il se jure de devenir le papa de l’enfant. alors je le fais signer les papiers d’adoption. putain, je m’en bouffe les doigts aujourd’hui. je commettai l’irréparable. parce qu’il m’a aimé aussi intensément que nous nous sommes haïs. parce que dans les moments de colère, je me mangeais ses poings, ses genoux, le mur contre lequel il me projetait. une violence à la hauteur de qu’on a ressenti l’un pour l’autre. j’ai fini par m’enfuir.



Spoiler:
 



(#) Lun 12 Nov - 19:15
"Ils s'en remettront." Je lance un petit regard vers la table où sont assis ces messieurs. Des clins d'oeil, des regards qui veulent tout dire. Si j'étais pas déjà rouge tomate, là il n'y a plus de place au doute. Le bel inconnu prend une gorgée de son verre. Je vois sa pomme d'Adam sauter, petit détail con qui attire mon attention. Enfin, non, pas bel inconnu. Caleb. J'aime bien ce prénom, je le fais sonner dans ma tête. "J'ai pas vraiment le temps… enfin… Je sors pas beaucoup, c'est peut-être pour ça que tu m'as pas vu." Un petit aveu anodin, je sais pas, je trouve ça mignon. "Excuse-moi de te poser la question mais… pourquoi est-ce que tu es seule ici ?" Il y a pas à dire, il me désarçonne ce type. Il est intense. J'le sens à son regard ciel, qui s'accroche, qui me fouille. C'est pas un beauf qui veut coucher avec une jeune pépette, ça se sent. Y a cette boule d'émotions qui déborde de lui, ça me fait peur mais ça m'attire aussi, sûrement. J'ai chaud, les mains moites qui s'accrochent à ma pinte, je sens mon coeur qui s'emballe. Mon corps me trahit, toujours. "Pour qu'on me pose la question sûrement." Pffff, je joue à quoi ? A la reine des coeurs qui se fait draguer sans arrêt ? N'importe quoi. Je sais pas ce que je raconte, je suis pas douée pour ça. Et puis ce regard qu'il a, avide, brûlant. Je suis déstabilisée, j'cafouille. Je secoue la tête en laissant échapper un petit rire. "Non, non, je dis des bêtises, hum la vérité c'est que je fuis ma mère." Bam, je suis direct moi. Même en faisant passer ça pour de l'humour, c'est bizarre. L'art de la drague réside bien dans le mystère non ? Je sais pas, je sais pas faire. Je prends une autre gorgée, peut-être pour me donner de la contenance et je relève mes yeux vers lui, j'esquisse un petit sourire. "Et toi ? Tu viens réconforter les filles seules ?"





à me rappeler les vraies choses, à calmer mes névroses. j'avais un petit diable sur mon épaule, maintenant j'ai ta tête sur mon épaule @roxum
Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
avatar
En ligne
J'ai : 25 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 590 messages et gagné : 1925 points. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis quelqu'un de très sociable, amicale, mais bien trop débordé . Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : unknown ✽ DC/TC : : /
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
lovers
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
ROXANNE, ex-femme et mère de sa fille adoptive, c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable ▬ RAMSES, à la recherche de christina, ramsès, c'est le gars qui connait personnellement christina, cette fille que caleb a côtoyé pendant quelques temps et qui l'a aidé à sortir la tête de l'eau. mais elle a disparu sans laisser de traces, et c'est caleb qui était un peu désespéré. mais la rencontre volcanique entre le latin et l’israélien va laisser une trace différente de celle qu'ils auraient pu s'imaginer CALI underco

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
friends or not ?
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
CALLUM, père biologique de jane, les relations auraient pu être idéales si callum n'avait pas décidé de s'énerver et d'envoyer tout valser. aujourd'hui, caleb n'est pas dupe, mais aurait voulu l'appui du père biologique de sa fille pour se retourner contre roxanne, sachant qu'elle ne lui a jamais parlé de l'existence de caleb.ALEXIS, partenaire de boxe, c'est la force brute, violente, électrique. elle fout des ecchymoses à son visage, et il lui en donne tout autant. rien ne les arrête, pas mêmes les plaies ouvertes qui se dessinent sur leurs visages. caleb est un addict de cette relation toxique qu'il mène avec lex mais il l'échangerait pour rien au monde. elle porte les marques de la défaillance réciproque. ▬ LEVI, la rencontre du geek, celle qui vous fait croire qu’au-delà d’un physique, il y a une âme. c’est comme ça qu’il aime levi, avec ces imperfections, son franc parler, et ses envies de voyage. au moins aujourd’hui, il sait que si un jour il tombe, ce bout de femme au quiproquo ahurissant sera là pour le porter ▬ ANOUK, la petite soeur, la force tranquille et puritaine, celle qui lui laisse les pieds sur terre, celle qui comprend le poids sur ses épaules, celle qui l'aide et qui le porte


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
débarras
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯




(#) Mar 13 Nov - 11:07
Caleb est déstabilisé, mais ça ne lui déplait pas. Il comprend qu’il se passe quelque chose d’inattendu, de soudain mais il vit l’instant avec férocité en l’accrochant du bout de ses doigts pour en saisir tous l’essence et se créer sa propre bulle de bonheur. Il boit à nouveau une gorgée. De la chance liquide, qui coule dans sa gorge pour le réchauffer. Il n’arrive pas à la lâcher du regard, elle est captivante. D’où est ce qu’elle sort ? Elle joue les idiots, ça ne lui va pas, parce que ça se voit qu’elle ne l’est pas. Pourquoi joue-t-elle à ça ? Elle est trop pure, trop intéressante aussi pour prendre un rôle qui ne lui appartient pas. Caleb sourit, quand elle parle de sa mère. « Et pourquoi fuis-tu ta mère dans un bar ? L’endroit n’est pas une superbe cachette, tu es en face de l’entrée. » Il se mit à rire légèrement, en montrant du doigt la porte du bar qui fait face à Roxanne. Même si de toute sa carrure il pourrait la cacher, il le précise quand même. Puis, Caleb passe légèrement sa main dans ses cheveux, découvrant un bleu sur le front. Les restants de son championnat de la semaine passée où Caleb a fini second. Soit, perdant. Il se penche légèrement en avant, surtout instinctivement. « Moi je viens décompresser après une journée chargée… Mais réconforter les filles seules, c’est bien plus intéressant. » Et voilà comment passer pour un pervers en une seconde. Caleb secouait légèrement la tête. « Excuse-moi, j’fais vraiment pas attention à ce que je dis… » Il rit légèrement. « T’es renversante. » C’était sorti spontanément, mais il ne reprit pas sa phrase.





Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Roxanne L. Bates
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93231-roxanne-l-bates-beatrice-martin http://www.i-love-harvard.com/t97378-roxanne-ocean-s-brawl http://www.i-love-harvard.com/t93267-roxanne-ne-me-laisse-jamais-seule-avec-le-temps http://www.i-love-harvard.com/t93323-roxanne-bates-456-1392-7586#3427501 http://www.i-love-harvard.com/t93607-http-instagram-com-roxannebates
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, dans mon petit appart avec ma princesse et Callum . J'ai posé mes affaires ici le : 10/05/2018 et depuis, j'ai posté : 753 messages et gagné : 1382 points. Actuellement, je suis : étudiante en mathématiques appliquées, pour payer mes études, je travaille aussi au Luna Caffe et côté coeur, je suis : amoureuse d'un petit Winthrop Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis une fille louche, trop jeune pour être maman, trop tatouée pour être maman, trop fumeuse pour être maman mais qu'importe . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Coeur de Pirate ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : liesou , et un grand merci à : chevalisse (avatar) et astra (signature) et marielutine (gif) ✽ DC/TC : : Michelle Ford (alisha boe)

⋆ — roxanne you don't have to wear that dress tonight
ROXANNE BATES
Les cris du coeur guident les pas de Rox. Depuis toujours. Elle n’a jamais écouté ni sa tête, ni les élans de sa raison. Elle vit, guidée par ses sens, par ses émotions. Rox ne voit jamais plus loin que le bout de son nez, d’une impulsivité pathologique. Un coeur énorme, qui prend toute la place. Elle aime d’un coup, à la folie, elle garde plus rien pour elle. Si elle aime quelqu’un, deux mois à peine et elle lui passera la bague au doigt. Rox se donne toute entière, se donne malgré sa pudeur, malgré ses faiblesses. Quand elle aime, elle n’a plus peur, de rien. Enchaînée à la volonté de ses nerfs, de son sang chaud, de son organisme faible, Rox n’est jamais maîtresse à bord : son corps prend toujours le relais, son cerveau se barre en courant. Elle traîne des addictions depuis son adolescence. Des saloperies. Fumeuse, tendance alcoolique, Rox se bat contre elle-même, elle en peut plus de ces tares. Fêtarde repentie, son adolescence rebelle elle se la prend en pleine face chaque jour, elle en veut plus, vingt-trois piges et elle se sent vieille. Nevrosée, Rox est toujours sur le qui-vive, l’épiderme brûlant. Ce monde est un connard, elle le sait. Elle montre les crocs, toujours sur la défensive, à protéger ceux qu’elle aime coûte que coûte, elle peut se transformer en tigresse si l’on ose toucher à un seul cheveu de sa fille. Si elle est profondément empathique, elle n’est pas une sainte. Elle fera toujours passer son bonheur, puis celui de ceux qui l’entourent avant le bien commun. Le monde a toujours été ingrat avec elle, elle lui rend bien. Et puis elle peut se montrer particulièrement dure, avec des gens qui lui veulent du bien. C’est peut-être pour l’enfermer un peu, ce coeur envahissant. Rox connaît la valeur des choses, elle a toujours connu une vie modeste, terre-à-terre, elle se permet rarement de grandes extravagances, toujours un oeil sur le porte-monnaie.


⋆ — ne me laisse jamais seule avec le temps
(roxanne lauren bates) - naissance : Easington, Angleterre - vingt-trois ans - hétérosexuelle - maman d’une petite fille de deux ans (Jane Loïs Bates) - cinquième année de mathématiques appliquées - un mètre soixante-six - protestante - génie des maths, talent brut - grandit à la Nouvelle-Orléans, Louisiane - perd son père quand elle a quatre ans - adolescence tumultueuse et orgiaque, des conneries sans nom - ancienne femme battue - tatouée de partout, plus volonté de rébellion que véritable conviction artistique - fan de rock’n’roll - rêve en Disney - championne de sudokus et rubik’s cube - parle anglais (& espagnol comme une vache norvégienne) - amie des bêtes, elle rêve d’adopter un chiot, mais elle manque de sous - toujours un peu étrangère à sa vie -

(chronologie)- rencontre caleb le 8 décembre 2015 → se marie le 3 février 2016 → accouche de sa fille le 12 juin 2016 → divorce le 2 janvier 2017 → intègre Harvard en septembre 2017 → bizut dunster en septembre 2018 → rencontre callum le 3 septembre 2018 → membre dunster en octobre 2018 → retour de caleb à Harvard en octobre 2018 →


⋆ — si la terre est sombre et si la pluie te noit, raconte moi qu’on puisse trembler ensemble
(blood)rosemary bates femme amoureuse de son gars d’easington, quand il est emporté par la maladie, lui laissant sa fille à élever seule, elle fait tout pour lui assurer la meilleure vie possible. la mère de rox s’est toujours taillée les veines pour offrir à sa fille le meilleur, même si rox n’a jamais voulu s’en rendre compte. elle a fait face aux lubies rebelles de sa fille, s’est toujours opposée à son tempérament impulsif mais au final, elle explose d’amour pour roxanne. sa maman chérie avec qui elle est en relation perpétuellement conflictuelle. jane la princesse de la vie de rox. sa petite fille, son amour. physiquement, y a guère que ce petit nez en trompette qui rapproche la mère de sa fille, elle est le portrait craché de son papa. mais jane c’est un bout de rox, plus que sa fille, ça a été une inspiration, ce qui l’a gardé en vie, ce qu’a donné un sens, tout d’un coup.
(friends)daya sa meilleure amie, la marraine de sa fille. cette fille c’est l’épaule sur laquelle pleurer, le rire qui fait oublier tout ce qui ne va pas. lily se sont connues pendant leur bizutage et les deux oustideuses se sont alliées. meghan la fille qui comprend, tout. les galères de maman, le regard des autres. megh elle jugera pas, jamais, et putain, elle s’est fait une place dans la vie de rox.


ROXUM
(roxum)callum je l’aime. le père biologique de jane, celui à qui j’ai annoncé sa paternité en septembre 2018. j’ai débarqué dans sa vie, lui a chamboulé la mienne. il y a chassé la morosité, la névrose, la peur par le rire, la tendresse, le goût de l’aventure. je pourrais l’épouser, là, maintenant. je le ferais les yeux fermés parce que je sais que je l’aime, qu’il me fera toujours du bien. j’suis une meilleure personne avec lui.

CALANNE
(calanne)caleb je l’ai trop aimé, c’était pas raisonnable. caleb je l’ai rencontré un soir de décembre, et ma vie hurle révolution. je l’épouse deux mois plus tard, je suis enceinte, il se jure de devenir le papa de l’enfant. alors je le fais signer les papiers d’adoption. putain, je m’en bouffe les doigts aujourd’hui. je commettai l’irréparable. parce qu’il m’a aimé aussi intensément que nous nous sommes haïs. parce que dans les moments de colère, je me mangeais ses poings, ses genoux, le mur contre lequel il me projetait. une violence à la hauteur de qu’on a ressenti l’un pour l’autre. j’ai fini par m’enfuir.



Spoiler:
 



(#) Mar 13 Nov - 18:52
Je le vois qui sourit alors que j'parle de ma mère. Bien un des seuls à qui elle fait cet effet. "Et pourquoi fuis-tu ta mère dans un bar ? L’endroit n’est pas une superbe cachette, tu es en face de l’entrée." Je ris en secouant la tête alors qu'il me pointe la porte. "Crois moi, un bar y a pas meilleure cachette. Aucune chance qu'elle mette un pied ici." J'ose un sourire plus audacieux, ce coup-ci je dévoile mes dents. Je les vois glisser ses doigts dans ses cheveux, dégager quelques mèches qui lui barrent le visage. Il dévoile un gros hématome, saillant au milieu de son front. Je peux pas m'empêcher d'ouvrir la bouche, je m'imagine qui il est, ce type, pour avoir des blessures de guerre sur le visage. Puis je sens son buste qui s'incline un peu en avant, je sais même pas s'il le voit lui. Sûrement que le mien aussi, un peu, y a comme cet aimant dans ma cage thoracique qui m'attire vers le centre de ses épaules. "Moi je viens décompresser après une journée chargée… Mais réconforter les filles seules, c’est bien plus intéressant." Puis je le sens qui cafouille, il bégaie un peu, revient sur ces mots : "Excuse-moi, j’fais vraiment pas attention à ce que je dis…" Il laisse échapper un petit rire, peut-être un petit peu nerveux. Et c'est la bombe : "T’es renversante." Attends, c'est moi qui suis renversante quand il me sort une bombe comme ça ? J'ai mon coeur qui bat la chamade, si j'avais su que je me ferais draguer comme ça, je serais venue plus tôt. J'ai un sourire qui me brûle les pommettes, je suis fière comme un paon. Toute penaude, je regarde mes pompes et je murmure : "Merci." Y a peut-être quelques secondes qui passent où je reprends conscience du monde qui nous entoure, du brouhaha assourdissant autour de nous. Je prends peut-être confiance de l'effet qu'il me fait, ce type. "T''as peut-être raison, je suis pas bien cachée. Il y a trop de monde ici, non ?" La vérité c'est que je sens le regard de ses potes sur mon dos, que je l'aime peut-être bien ce Caleb. Je bois les dernières gouttes au fond de mon verre et puis je le regarde avec des petits yeux qui brillent. "On sort ?" Je sais pas où je veux l'emmener, je sais pas ce que je fais. Je sais jamais ce que je fais de toute façon. Je fais un signe de la tête, me tourne, et je prends la porte sans jeter de regard par dessus mon épaule. Mais j'espère qu'il me suit, j'espère tellement. Et le vent glacial vient me cueillir au pas de la porte de ce bar bruyant.





à me rappeler les vraies choses, à calmer mes névroses. j'avais un petit diable sur mon épaule, maintenant j'ai ta tête sur mon épaule @roxum
Revenir en haut Aller en bas
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS  BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
FAMILLE IMPARFAITE DU MOIS
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
avatar
En ligne
J'ai : 25 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 590 messages et gagné : 1925 points. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis quelqu'un de très sociable, amicale, mais bien trop débordé . Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : unknown ✽ DC/TC : : /
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
lovers
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
ROXANNE, ex-femme et mère de sa fille adoptive, c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable ▬ RAMSES, à la recherche de christina, ramsès, c'est le gars qui connait personnellement christina, cette fille que caleb a côtoyé pendant quelques temps et qui l'a aidé à sortir la tête de l'eau. mais elle a disparu sans laisser de traces, et c'est caleb qui était un peu désespéré. mais la rencontre volcanique entre le latin et l’israélien va laisser une trace différente de celle qu'ils auraient pu s'imaginer CALI underco

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
friends or not ?
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
CALLUM, père biologique de jane, les relations auraient pu être idéales si callum n'avait pas décidé de s'énerver et d'envoyer tout valser. aujourd'hui, caleb n'est pas dupe, mais aurait voulu l'appui du père biologique de sa fille pour se retourner contre roxanne, sachant qu'elle ne lui a jamais parlé de l'existence de caleb.ALEXIS, partenaire de boxe, c'est la force brute, violente, électrique. elle fout des ecchymoses à son visage, et il lui en donne tout autant. rien ne les arrête, pas mêmes les plaies ouvertes qui se dessinent sur leurs visages. caleb est un addict de cette relation toxique qu'il mène avec lex mais il l'échangerait pour rien au monde. elle porte les marques de la défaillance réciproque. ▬ LEVI, la rencontre du geek, celle qui vous fait croire qu’au-delà d’un physique, il y a une âme. c’est comme ça qu’il aime levi, avec ces imperfections, son franc parler, et ses envies de voyage. au moins aujourd’hui, il sait que si un jour il tombe, ce bout de femme au quiproquo ahurissant sera là pour le porter ▬ ANOUK, la petite soeur, la force tranquille et puritaine, celle qui lui laisse les pieds sur terre, celle qui comprend le poids sur ses épaules, celle qui l'aide et qui le porte


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
débarras
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯




(#) Mar 13 Nov - 20:16
Elle a ce pouvoir sur lui, ce truc qui le fait se perdre dans ses yeux, son regard si sombre qui le transperce jusque dans son âme. Rien n'avait jamais eu autant d'effet que ce petit visage tout rond. C'était ça, le coup de foudre ? Ce truc qui vous fait fondre l'âme et le cœur, qui vous fait perdre la tête. Ces papillons dans l'estomac, ce millier de corde qui le maintienne sur le sol, les deux pieds bien à plat. Elle propose de partir plus loin, de s'évader tous les deux, et ses amis ne cessent de le regarder, espérant surtout une conclusion plus érotique. Mais Caleb, lui, il voit au-delà de sa sexualité. Elle est tellement touchante, une innocence. Incroyable. Il ne lui répond pas, il la regarde partir. La suivre ? Et jusqu'où ? Au bout du monde peut-être, jusqu'en haut des nuages, dans le ciel en touchant le paradis. Merci mon dieu, Caleb était tombé sur un ange.

Finalement, il la suivit rapidement dehors et une claque de froid lui fouetta le visage, lui arrachant une larme. Mais c'était elle qu'il regardait. Il s'approchait, et dans le froid, il se mit face à elle. Il penchait légèrement sa tête, elle était un peu plus petite que lui, et elle avait ses bras nues. Caleb n'avait pas de veste, par galanterie, il lui aurait donné. « Tu m'emmènes où, l'inconnue ? » Il sourit avec toutes ses dents, Caleb, et ses fossettes ressortaient un peu plus dans la lumière de la lune. Il faisait nuit, les étoiles tapissaient difficilement le ciel à cause des lumières de la ville. Le froid rendait la peau de Roxanne luisante, et elle était bien plus belle. « Est-ce que tu vas me dire où tu m'emmènes ? »

@Roxanne L. Bates




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Flashback & Flashforward-
Sauter vers: