informations
Cette nouvelle version est signée nympheas et persona. Comme vous pouvez le constater, des nouveaux codes ont été mis en place pour donner un petit vent de fraîcheur à notre beau forum et pour ce miracle, on remercie aussi persona. Merci aussi à dark dreams. pour l'installation et la personnalisation de plusieurs tutoriaux ainsi que pour son aide dans les réglages des nouveaux codes ainsi que leurs bugs. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse.



 
 ::  :: Archives 2012-2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

you're a light into the night ๑ bambum

Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTVen 9 Nov - 9:07
La nuit était tombée depuis bien longtemps quand tu sonnes à la porte de chez Bambi. Ta Bambiche, ta meilleure amie. T’es dans un piteux état : le nez ensanglanté, l’arcade et la lèvre ouverte, les yeux vitreux et tu sens l’alcool. T’avais bu pour te donner du courage : le courage et la force de cogner Caleb, de le voir tomber, de lui faire mal. Tss, Caleb c’était un boxeur, c’était un taré, un mec qui vivait pour tabasser les autres. Alors ouais, contre le petit Callum qui n’avait jamais frappé personne, évidemment, tu n’avais pas fait le poids. Tu penses une seconde à repartir. Bambi est enceinte, tu ne devrais peut-être pas lui faire subir ça, elle a d’autres chats à fouetter que toi. Mais trop tard, la porte s’ouvre. Excuse moi, j’voulais pas t’déranger bibiche… souffles-tu, une main contre le rampant de la porte.

@Bambi C. Corleonesi (désolée ça a pris un peu plus de temps que prévu, j'attendais de voir la suite du rp pour voir si Caleb allait rendre les coups ou non you're a light into the night ๑ bambum 166564858 )
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 11 Nov - 12:50
Autant dire que si l'invitation à venir s'empiffrer de Nutella jusqu'à plus soif tenait toujours, Bambi était bien loin de se douter de ce qui allait advenir ce soir. Adrian se trouvait en pleine garde, l'italienne était donc seule à la villa, avec pour seule compagnie sa chienne, couchée à ses pieds tandis que l'interne en chirurgie révisait ses partiels les plus importants. Mais dès que la sonnette de la porte retentit, non seulement Missy, son berger australien fut au garde à vous mais la brunette ne manqua pas de se diriger à la porte sans attendre... découvrant son meilleur ami dans un bien triste état. Comment tu peux t'excuser ?! Tu plaisantes tu as bien fait... entre, entre ! l'invita-t-elle en se décalant, non sans porter ses prunelles turquoises au moindre de ses gestes. Ce n'est qu'une fois à l'intérieur, bien au chaud, alors que sa chienne lui léchouillait la main en guise de bienvenue, que l'italienne regarda l'ampleur des dégâts. Tu vas avoir besoin de points mon bichon... je vais te soigner tout ça. J'espère que tu n'aurais pas attendu davantage, ça aurait pu s'infecter ! Qu'est-ce qui s'est passé ? s'inquiéta-t-elle aussitôt, l'air grave, en ramenant sa trousse de secours et sa sacoche de toubib d'un même temps.
@Callum Fraser ne t'en fais pas je m'en suis doutée y'avait pas de soucis you're a light into the night ๑ bambum 2659158125 you're a light into the night ๑ bambum 2360309522
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 11 Nov - 13:24
T’aurais pu traverser la ville et rentrer jusque chez Roxanne mais tu n’avais pas envie de l’affronter. Pas ce soir, t’avais pas le courage. Alors c’est jusque chez Bambi que tes pieds t’avaient emmenés, à quelques pas du parc. Comment tu peux t'excuser ?! Tu plaisantes tu as bien fait... entre, entre ! Tu rentres dans l’immense demeure de ta meilleure amie. La lumière t’aveugle soudainement, tu plisses les yeux. Une caresse sur la tête de Missy qui léchouille tes doigts encore endoloris par l’unique coup que t’as réussi à donner. Tu déchausses tes pompes boueuses et avance jusque dans le salon où tu t’laisses tomber dans le canapé, la tête enfoncée dans le moelleux du dossier. Et tu fermes les yeux. Tu vas avoir besoin de points mon bichon... je vais te soigner tout ça. J'espère que tu n'aurais pas attendu davantage, ça aurait pu s'infecter ! Qu'est-ce qui s'est passé ? Il t’avais si amoché que ça ? Tu ne t’étais même pas vu à vrai dire. Ouais, t’imaginais qu’il t’avait pas loupé ce con. Lui il savait taper, pas toi. C’est un connard. J’aurais dû taper plus fort, plusieurs fois. Mais j’ai pas réussi. articules-tu difficilement en posant tes doigts sur ta mâchoire qui te faisait sacrément mal. Tu regardes Bambi qui s’affaire à chercher ce qu’il faut dans la trousse de secours. Arrête, ça va allez. C’est rien, c’est rien. souffles-tu en posant ta main sur la sienne. T’avais pas besoin d’tout ça, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 12 Nov - 7:30
Bambi ne put décemment s'empêcher d'écarquiller deux grands yeux étonnés en entendant Callum expliquer qu'il s'était battu. L'italienne ne lui connaissait pas de tels réflexes, et fallait-il que ce type l'ait cherché jusqu'à l'impensable pour que cela se produise. Tu t'es battu ? Tu déconnes... mais avec qui ? le questionna-t-elle sans décemment pouvoir s'en empêcher, ouvrant à nouveau deux grands yeux ronds. Il n'était cependant pas question pour la brunette d'abandonner les soins qu'elle comptait lui faire : le laisser dans cet état serait s'asseoir sur ce futur serment qu'elle souhaitait effectuer dans peu d'années... Que nenni chéri ! Ce n'est pas rien... je ne sais pas si tu as vu ta tête, mais on dirait un Picasso période déstructurée... serra-t-elle délicatement sa main dans la sienne, s'essayant à un trait d'humour avant de sortir son nécessaire. De toute façon je vais te soigner... donc si tu me racontais plutôt que de résister vainement contre ta meilleure amie têtue ? Les hormones, ça rend encore plus têtu, fais gaffe ! lui envoya-t-elle un bisou dans les airs, le couvrant de douceur pour compenser la brutalité dans laquelle il semblait s'être mise...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 12 Nov - 8:20
Avec qui ? Cet enfoiré n’méritait même pas que tu prononces son nom. Tu balayes sa question d’un revers de la main en même temps que tu lui demandes de laissez tomber les soins qu’elle voulait t’apporter. Tu grimaces, ton épaule te fait mal. En fait, t’as mal partout, la tête qui va exploser, la lumière qui t’aveugle. Que nenni chéri ! Ce n'est pas rien... je ne sais pas si tu as vu ta tête, mais on dirait un Picasso période déstructurée... A ce point ? Tu pouffes de rire, laissant une main effleurer ton visage pour sentir l’étendue des dégâts. Les lèvres gonflées, une arcade qui saignait, le nez aussi. Ouais, ok. Ca fait rebelle, ça plait aux femmes non ? réponds-tu avec un sourire de travers. De toute façon je vais te soigner... donc si tu me racontais plutôt que de résister vainement contre ta meilleure amie têtue ? Les hormones, ça rend encore plus têtu, fais gaffe ! Tes yeux se posent sur le petit ventre qui commençait à pointer sous le tee-shirt de Bambi. De toute façon, à quoi bon résister face à une femme enceinte dans ton état actuel ? C’est bon, c’est bon. Répare moi cette affreuse tête. souffles-tu en te redressant un peu sur le canapé. J’ai donné rendez-vous à l’ex de Roxanne, j’voulais lui casser la gueule à ce connard. Mais bon, j’pèse quoi face à un enfoiré pareil, hm ? Un gars habitué à cogner, un gars qui préfère donner des coups que de l’amour. Tu vois un millier de questions dans les yeux de Bambi et tu réalises que tu lui as jamais rien dit concernant Caleb, concernant ce type qu’avait tous les droits paternels sur ta fille. C’est une très longue histoire, Bambi. soupires-tu en approchant ton visage pour qu’elle s’occupe de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 12 Nov - 8:40
Bambi laissa un petit rire secouer doucement ses épaules. Pas faux... les gueules cassées ça peut plaire, mais les types solides et en bonne santé c'est bien aussi ! reprit-elle dans un gigantesque sourire, ne minimisant pas ce que Callum venait de faire, très certainement, par amour. Le connaissant comme elle le connaissait, il y avait une femme là dessous, et pas n'importe laquelle. Mais avant de tirer la moindre conclusion hâtive, dès que l'italienne eut l'aval de son meilleur ami pour jouer à la cousette, elle s'approcha dans un premier temps avec une montagne de cotons et du désinfectant à la pelle pour éviter tout problème avant même que de penser réparation. Oh... lâcha-t-elle en croisant le regard du jeune homme de ses prunelles turquoises, affichant subitement un air attristé. Il s'est passé quelque chose dont tu ne m'as pas parlé, c'est ça ? Pour que tu parles de lui comme d'un enfoiré de première... Un frêle soupir s'échappa des lèvres de la brunette avant qu'elle ne pose un énième coton, semblant réfléchir. Pourquoi tu ne m'en as pas parlé. Tu sais que j'ai... des appuis non ? Sans aller jusqu'à le tuer au détour d'une ruelle, lui péter les deux genoux pour l'empêcher de nuire, c'était un début, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 12 Nov - 8:56
Tu pinces tes lèvres et fronces ton nez lorsque Bambi approche ses mains de tes blessures pour commencer à les désinfecter. T’aimes pas cette odeur, ça sent l’hôpital et ça n’augure jamais rien de bon. Et tu finis par lâcher le morceau, ce qu’il s’était passé, dans les grandes lignes. Il s'est passé quelque chose dont tu ne m'as pas parlé, c'est ça ? Pour que tu parles de lui comme d'un enfoiré de première... Tu hoches la tête. Ce gars n’était qu’un inconnu y’a une semaine à peine et il était aujourd’hui la source de tout un tas d’emmerdes. Tout est allé très vite, la semaine a été éprouvante d’un point de vue révélations. Eh, t’étais pas habitué à autant de mouvements dans ta vie si tranquille, Fraser. Il s’appelle Caleb, c’est son mari. Il a adopté Jane alors qu’elle n’était qu’un bébé. C’est lui qui m’a appris tout ça autour d’un café. J’étais dingue, j’te jure. J’en voulais à Roxanne de m’avoir rien dit. Enfin quoi, c’pas des trucs qu’on oublie ! Tu regardes les cotons imbibés de sang s’enchaîner sur ton visage et continues. Hier j’suis retourné voir Roxanne pour lui demander des explications.. il l’a battue. Il l’a frappée. Il l’a fissurée ! Les dents serrés, les narines retroussées par la colère qui s’reprenait de toi. Pourquoi tu ne m'en as pas parlé. Tu sais que j'ai... des appuis non ? Tu secoues la tête, t’étais pas ce genre de type : celui qui fait appel à d’autres pour aller donner un coup de pression. Et Caleb avait pas l’air du type qui se laisse impressionner par ça, il avait les épaules Caleb, il avait peur de rien. J’voulais m’en occuper tout seul. réponds-tu en te raclant la gorge, les poings serrés.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 25 Nov - 21:05
Doucement mais sûrement, Bambi encaissait chaque révélation sans piper mot. Pour l'heure, elle se contentait simplement de se concentrer sur son ouvrage, à savoir désinfecter et recoudre les multiples plaies du visage de Callum. Le travail ressemblait davantage à un chantier d'un certain point de vue mais l'italienne en avait vu d'autres et ne se laissait pas impressionner comme ça... en revanche, ce qui la rendait folle, c'était toute cette histoire. Les mensonges, et le fait qu'une femme ait été battue. Ses mains se mirent à trembler violemment alors qu'elle digérait lentement l'information, créant à nouveau un contact visuel entre elle et son meilleur ami. Il... il l'a battue ?! répéta-t-elle machinalement, soudainement livide. Rien d'étonnant à cela, Bambi ayant elle-même été battue par son ex et laissée à moitié morte à brûler dans une maison en flammes. Souvenir qui revenait encore la hanter la nuit. Que je comprenne bien avant de ruer dans les brancards pour rien : ils sont toujours mariés et il était violent avant, ou ça lui a pris comme ça, pour se venger de votre histoire ? Bambi venait de mettre ses soins en pause. Il fallait qu'elle comprenne, que son meilleur ami l'éclaire. Si ce fameux Callum ne se laissait pas impressionner si facilement... l'italienne s'arrangerait pour que les pires tuiles du monde s'acharnent sur sa petite personne juste histoire de lui faire passer l'envie de recommencer. J'aurais quand même pu t'aider, Call' ! Femme ou pas, ce stronzo de merda n'est pas invincible ! Quand je pense qu'il a osé lever la main sur une femme... ce n'est qu'une sous-merde ce mec... comment il a pu adopter la petite de ta chérie ? C'est... Les mains toujours tremblantes face aux souvenirs qui revenaient à la charge, il lui fallut faire preuve d'une grande maîtrise pour reprendre le contrôle et recommencer ses soins comme si de rien n'était. Ou presque...
Hj : encore désolée pour l'affreux retard, gros soucis de santé en ce moment mais je ne t'oublie pas pour autant, je rp dès que je peux you're a light into the night ๑ bambum 1365124802 you're a light into the night ๑ bambum 2360309522
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTLun 26 Nov - 8:51
Il... il l'a battue ?! Tu grognes pour acquiescer. Putain, t’aurais sans doute jamais du parler d’ça, même à Bambi. Ca concernait Roxanne, elle t’en voudrait surement de dévoiler ce genre d’information. Tu relèves la tête alors que ses mains quittent ton visage qui sent désormais le désinfectant. Que je comprenne bien avant de ruer dans les brancards pour rien : ils sont toujours mariés et il était violent avant, ou ça lui a pris comme ça, pour se venger de votre histoire ? Tu secoues la tête, portant une main à tes lèvres gonflées qui se fond soudainement douloureuses. C’était avant. Alors elle est parti avec Jane. T’as pas envie d’en dire plus et tu sais ce que sa remue chez la belle italienne, elle t’as souvent parlé des cauchemars qu’elle faisait la nuit, cette histoire qui a été la sienne. Et tu le vois dans ces yeux, ça la travaille, et elle a pas besoin de ça dans son état. J'aurais quand même pu t'aider, Call' ! Femme ou pas, ce stronzo de merda n'est pas invincible ! Quand je pense qu'il a osé lever la main sur une femme... ce n'est qu'une sous-merde ce mec... comment il a pu adopter la petite de ta chérie ? C'est... Tu poses une main sur la sienne, les lèvres serrées et la respiration lente. Du bout du pouce, tu lui caresse le dos de sa main. T’es là, tu l’serais toujours pour elle. J’sais pas, c’était au tout début j’imagine. Elle avait que quelques semaines apparemment, j’comprends pas non plus mais c’est fait de toute façon. J’crois que j’ai juste eu besoin d’exotériser un coup. Tu passes sous silence le fait qu’il veuille récupérer la garde de Jane, au moins partagée. Bambi avait déjà assez à s’inquiéter de ton état pour ce soir. Tu plisses les yeux et passes ta main sur ton front alors que ton visage se fige dans une drôle de grimace. L’alcool et moi on a jamais fait bon ménage. soupires-tu en te relaissant tomber dans le moelleux du canapé.


t'en fais pas chaton you're a light into the night ๑ bambum 2109348208 j'attends sagement you're a light into the night ๑ bambum 1365124802
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTJeu 13 Déc - 14:07
Forcément, cette discussion faisait apparaître des souvenirs que Bambi aurait préféré oublier à jamais. Mais plutôt que de céder à la panique qui aurait pu être la sienne, elle préférait mille fois soutenir son meilleur ami et lui prouver que ce salopard de première ne s'en sortirait pas indemne s'il osait lever la main sur Roxanne ou sa petite. Quelqu'un qui a déjà cédé à ce genre de violence ne s'arrête pas, tu peux me croire... tu es au courant que si elle porte plainte, l'adoption peut être caduque ? Je n'ai pas les détails de droit, mais je peux me renseigner... serra-t-elle les mains de Callum dans les siennes pour lui faire valoir qu'un espoir, il y en avait un et qu'en matière de pouponnage, il s'en sortirait mille fois mieux que cette sous merde. Nul doute là dessus. Même si l'alcool n'aide pas nécessairement... tu as juste agi avec ton cœur, je te connais. Tu voulais la protéger, les protéger même ! Et ça, personne ne peut te l'enlever... le rassura-t-elle en esquissant un sourire qui s'agrandit subitement. Tu veux que je te remonte le moral ? J'avais quelque chose à te proposer, justement...

hj : t'es adorable you're a light into the night ๑ bambum 1365124802
Revenir en haut Aller en bas

you're a light into the night ๑ bambum Empty
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Archives 2012-2019-
Sauter vers: