::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

zores ☾ it's my downfall tonight

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Anonymous

(#) Sam 3 Nov - 20:47
Invité

≈ ≈ ≈
{ it's my downfall tonight }
crédit/ tumblr ✰ w/ares raad

Je sais pas pourquoi je faisais ça. Cette adresse je la connaissais et j'y allais souvent. Mais je stressais. Je stressais parce que je ne venais pas comme d'habitude. Je ne venais pas avec cette désinvolture pour récupérer ce petit sachet qui me faisait planer quelques fois, quand l'envie de fumer était là. Non, là je voulais juste oublier tout ce qui faisait que ma vie était juste nulle à chier. Je voulais oublier Elijah et les horreurs que j'ai subi à cause de lui. Je voulais oublier Laszlo et son amourette avec Phoebe. Je voulais oublier Phoebe et ses courbes divines. Je voulais oublier tout. Vraiment tout. Est-ce qu'il allait pouvoir m'aider ? Je me le demande. Au pire, j'irai voir quelqu'un d'autre mais j'ai confiance en Ares, il ne m'a jamais déçu et puis on s'entendait bien tous les deux, il était gentil avec moi, alors doucement, on a commencé à être amis. Amis ponctuels mais amis quand même. Si bien que je connaissais le code de son immeuble et j'entrais, enjambant les marches pour monter jusqu'à son étage. Mais une fois devant sa porte, je me stoppais. Et si je faisais une connerie ? C'était toujours temps pour faire machine arrière. Après tout, je n'avais pas encore frapper à cette porte. Cette porte qui m'attirait cependant vers le fond. Et trop tard. Toc. Toc. Toc. « Ares, c'est Zo ! » Je ne voulais pas rester une seconde de plus dans ce couloir, préférant rentrer dans l'appartement immédiatement, avant de regretter.

@Ares Raad
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
Ares Raad
J'ai : 33 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 719 messages et fait : 65 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : dans plusieurs métiers, garagiste, je fais des petits boulots, mais en dehors, je suis vendeur de drogues, d’herbes, et je suis escort boy. Rien de très glorieux, mais c’est grâce à ça, que je peux survivre. et côté coeur, je suis : célibataire, je n’ai jamais entamé de relation, pour la simple et bonne raison, qu’avec mon métier, personne ne voudrait, et que je ne suis absolument pas à l’aise avec ça. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 30 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le gars qui a tué un gamin, parce qu’il lui a vendu la drogue qui lui a servi à faire son overdose. Ou le gars qui a zéro expression. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : avengedinchains, pour l'avatar. ✽ DC/TC : : Aucun.

Je cherche une meilleure amie pour Ares !

« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1)J’ai toujours été abandonné par mes parents depuis que je suis né, je n’ai jamais eu d’amour venant d’eux encore moins de tendresse. Mon père est mort, et je crois bien que ma mère va suivre, mais comme c’est une camé et une traînée, je m’en branle fortement 2) Je suis vendeur de drogues, et escort boy. Je gagne ma vie comme ça, bien que pour cacher l’argents sales, je fais aussi quelques boulots qui me rapportent peu, d’où le fait que je suis dans la classe des pauvres 3) J’ai une grande gueule, j’ai peur de personne, et je sais me défendre. J’suis pas juste le gars stéréotype du marché, je m’en branle de ressembler à Jean, ou à un de vos potes, je fais ça parce que je le dois, et je veux en aucun cas qu’on vienne me sauver 4) J’ai sous mes ordres déjà plusieurs personnes, j’ai de quoi travailler 5) J’ai été pêché par le Cartel Russe en étant jeune, le patron m’a aidé, et maintenant que je suis en dehors, je sais que quand il a besoin de moi, je suis là 6) J’ai peur de la solitude, ou bien j’aime la solitude, ça peut dépendre de mon humeur. Je ne dors jamais avec quelqu’un, parce que c’est mon espace et j’ai du mal à partager ça 7) Je suis un grand jaloux, possessif, loyale, j’ai le sang chaud, la tête sur les épaules 8) J’ai déjà tiré sur quelqu’un 9) j’ai fait faire une overdose à un gamin que je ne connaissais pas en échange d’une grande somme d’argent, actuellement je suis en recherche des frères ou des potes 10) j’ai une arme cachée dans mon appartement 11) J’ai jamais eu de relation, jamais eu de sentiment, on peut d’ailleurs voir que j’ai très peu d’expression 12) Je suis un gars de la rue, pas un gars fragile comme vous le voyez dans les séries ou dans les films 14) J’ai mon côté sensible, mais faut vraiment chercher pour me blesser 15) J’ai plusieurs tatouages sur mon corps 16) Je suis boxer 17) J'aime les hommes, mais c'est un secret.

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
Une nouvelle rencontre Erza
Le frère Caleb
Une bonne soirée Vlass
T'es de retour Carson
You and me Caleb (2)
La visite Scarlett
Ma précieuse Deirdre
Tinder Cataleya
Retrouvailles Johan
La cliente régulière Sigrid
Respire Addison
Rayon de soleil Cornelia
L'temps d'une nuit Efrein
La saint-valentin Renzo
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent - personne encore

Ex- ou pas encore ex - Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. J'ai pensé mieux d'arrêter là. Je n'ai plus donné aucune nouvelle, je ne te vois plus, et inversement. C'est un pincement au coeur.

Client(e)s- - Addison Ainsworth Tu as fait appel à moi, pour je ne sais quel raison. Sauf, que c’est différent. T’es la cliente sympa, et je sais pas si je dois être honnête avec toi. Parce que je ne te connais pas, et tout simplement parce que tu restes une cliente. On ne mélange pas boulot et privé, n’est-ce pas ? sigrid h. glastonburry T’es ma cliente régulière. Pour qui je joue le parfait petit copain. On s’est tout le deux que qu’un jour ou l’autre ça peut partir. Mais pour l’instant, je tente de jouer à merveille ce personnage. Pour les beaux yeux de tes collègues et amies. Et surtout, pour t’aider à remonter la pente. Renzo Tu m’as demandé ma présence auprès de toi, de temps en temps. Quand tu bossais. Juste pour parler, ou juste pour être présent. Depuis, tu m’as invité à une soirée de saint-valentin. Tu as ce pouvoir, ce besoin de tout contrôler, mais tu es mal tombé avec moi. Parce que je ne compte pas te laisser faire.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


[justify][size=9]best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie.Caleb j'sais même pas quoi dire sur toi, t'es mon frère de coeur depuis tellement d'années, et pourtant, t'es juste un enfoiré qui m'a dégagé de ta vie, tu restes dans cette catégorie, même si dans le fond je t'en veux. Je t'en veux plus à l'heure actuelle. T'es le frère que j'ai jamais pu avoir.

Protégé - Carson On s’est connu quand j’ai dû tabasser le gars qui t’a agressée, qui a profité de toi. Je t’ai proposé de te protéger, que tu bosses pour moi. Tu n’as rien dit, mais tu es revenue. Et te voilà sous mon aile. Je ferais le nécessaire pour ton bonheur, et que personne ne te refasse du mal. Deirdre Je sais pas vraiment quoi dire sur toi. T’es ma princesse dans le fond. On a un lien différent des autres, mais c’est un secret, personne de notre entourage sait pour l’un ou pour l’autre. On vit quelque chose qu’avec les autres on ne pourrait pas vivre. J’ai besoin de toi, comme tu as besoin de toi, tu as cette tendresse. J’rêve de poser mes lèvres sur les tiennes, mais je peux pas, parce qu’il y a quelque chose de précieux entre nous.

friends -Cornelia T’es mon rayon de soleil. Tu es arrivé, dans ce garage en aillant besoin d’un gars pour la réparer. Je savai

go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - - Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner. mila v. rossi T'es venue toquer à ma porte, en me demandant de te vendre quelque chose, mais t'es aussi pauvre que moi, mais tu m'as offert un truc bien plus précieux, et j'avais besoin d'argents. Scarlett Tu étais la première à mon réveille. Je me souviens de ta voix, ou vaguement. Tu m’as dit que tu me visitais tous les jours quand j’étais dans le coma. Tu as cette tendresse dans la voix, dans le regard qui me bouleverse, qui me prends aux tripes. Je ne sais pas quoi penser de toi, mais il y a lien, et je sais pas où ça va aller. Cataleya On s’est rencontré via une application de rencontre. Je dois dire que j’utilise rarement ce genre de truc, mais j’ai clairement besoin d’oublier la merde dans laquelle je peux vivre. Alors voilà, on verra, on s’est rencontré. À nous de jouer.
fuck you- - ryu-jin nam-kim Je sais pas à quoi tu joues, pourquoi tu m'as donné rendez-vous dans cette ruelle. Mais tu m'as frappé sans aucune raison, et j'ai du me servir de mon arme. C'est une haine entre nous, et j'espère pas te recroiser.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.



Spoiler:
 



(#) Dim 4 Nov - 1:03

Zozo&Ares

Une nuit sombre.


Pour une fois, une putain de fois, que je n’avais strictement rien à faire. Pour une fois, que je mettais juré de rester dans ce minable appartement et de juste, regarder quelques séries avec une bière et de quoi fumer. Je ne répondais même pas à mes messages, j’en avais clairement rien à faire des gens qui me demandaient, j’en avais strictement rien à foutre des envies de certaines, ou de certains. Le corps étendu, le bras derrière mon crâne, j’observais les images qui défilaient sous mes iris bleutés. Un film d’horreur, puisque je ne regarde rien d’autre que ça, que rien d’autre ne m’intéressait. Même si au fond de moi, plus rien ne pouvait me faire peur.
Et c’est ça, le plus terrible, ne plus avoir peur. Je fermais doucement les paupières, comme si Morphée effleurait tendrement ma joue du dos de sa phalange, je me surprenais à me laisser envelopper par cette chaleur, jusqu’au moment, où les coups retentissaient dans l’appartement. Je grognais, je secouais la tête de gauche à droite en crachant dès lors des injures à peine compréhensibles. Je voulais juste qu’on me foute la paix, et même un seul soir, c’était impossible. J’avais envie de laisser traîner, de ne pas aller ouvrir, d’envoyer même chier la personne. Mais c’est ta voix, que j’entends. Cette voix douce, que je reconnais. Honnêtement, je ne sais pas comment te définir, t’es une cliente, mais t’es là, t’es souvent là, et même si ça ne me dérange pas, j’arrive pas à gérer, parce que je ne veux pas que tu t’attaches, je ne veux pas que tu me considères comme un frère. Je me lève, d’un mouvement j’abaisse la poignée et je t’observe du coin de l’œil, attentif, malgré les traits de mon visage. « Je vais rien te vendre ce soir Zo. » J’arque un sourcil, m’adossant contre l’encadrement de la porte, un faible rictus, ce putain de rictus de sale con accroché au coin de ma bouche.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 4 Nov - 1:52
Invité

≈ ≈ ≈
{ it's my downfall tonight }
crédit/ tumblr ✰ w/ares raad

J'étais pas une junkie moi, j'étais juste une fille un peu perdue. Perdue au point de n'avoir plus aucun repère. Plus question de compter sur quiconque, juste sur moi-même. Et cette envie de m'arracher le cœur, cette envie d'oublier ma vie, elle m'avait conduit jusqu'à chez lui. Ares n'était pas forcément un garçon que je côtoierai tous les jours, mais il avait toujours eu cette façon assez rassurante de me parler, de me vendre les substances que je pouvais consommer. Juste de la weed, que du naturel. Et c'était par hasard que j'étais tombée sur lui et depuis, il était mon seul fournisseur. J'osais espérer qu'il allait accepter de me vendre autre chose. J'avais quelques billets dans mon sac bandoulière, un montant qui j'espère suffira. La porte s'ouvre, il est là. J'esquisse un sourire qui s'efface aussi vite que ses mots percutent mon esprit. « Rien ? Rien de rien ? » C'était pas vraiment ce que je voulais entendre. Non, en fait c'était tout sauf ce que je voulais entendre. « Je... C'est pas comme d'habitude. Je veux... laisse-moi m'évader avec un de tes trucs, s'il te plait. Un truc fort » M'évader, une façon poétique de dire que je voulais vraiment aller au delà de mes limites, que je voulais me mettre à l'envers pour éteindre ce qui était en train de me consumer à petit feu. Cette peine, cette douleur, je devais l'effacer, par tous les moyens et c'était le seul que j'avais réussi à trouver pour le coup. Et Ares ne m'aidait pas vraiment, lui qui ne voulait rien me vendre ce soir. « Laisse-moi entrer, j'ai l'argent, peut-être même plus que ton prix » J'en savais trop rien de combien ça pouvait coûter. Je ne savais même pas quoi prendre en vrai...
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
Ares Raad
J'ai : 33 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 719 messages et fait : 65 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : dans plusieurs métiers, garagiste, je fais des petits boulots, mais en dehors, je suis vendeur de drogues, d’herbes, et je suis escort boy. Rien de très glorieux, mais c’est grâce à ça, que je peux survivre. et côté coeur, je suis : célibataire, je n’ai jamais entamé de relation, pour la simple et bonne raison, qu’avec mon métier, personne ne voudrait, et que je ne suis absolument pas à l’aise avec ça. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 30 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le gars qui a tué un gamin, parce qu’il lui a vendu la drogue qui lui a servi à faire son overdose. Ou le gars qui a zéro expression. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : avengedinchains, pour l'avatar. ✽ DC/TC : : Aucun.

Je cherche une meilleure amie pour Ares !

« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1)J’ai toujours été abandonné par mes parents depuis que je suis né, je n’ai jamais eu d’amour venant d’eux encore moins de tendresse. Mon père est mort, et je crois bien que ma mère va suivre, mais comme c’est une camé et une traînée, je m’en branle fortement 2) Je suis vendeur de drogues, et escort boy. Je gagne ma vie comme ça, bien que pour cacher l’argents sales, je fais aussi quelques boulots qui me rapportent peu, d’où le fait que je suis dans la classe des pauvres 3) J’ai une grande gueule, j’ai peur de personne, et je sais me défendre. J’suis pas juste le gars stéréotype du marché, je m’en branle de ressembler à Jean, ou à un de vos potes, je fais ça parce que je le dois, et je veux en aucun cas qu’on vienne me sauver 4) J’ai sous mes ordres déjà plusieurs personnes, j’ai de quoi travailler 5) J’ai été pêché par le Cartel Russe en étant jeune, le patron m’a aidé, et maintenant que je suis en dehors, je sais que quand il a besoin de moi, je suis là 6) J’ai peur de la solitude, ou bien j’aime la solitude, ça peut dépendre de mon humeur. Je ne dors jamais avec quelqu’un, parce que c’est mon espace et j’ai du mal à partager ça 7) Je suis un grand jaloux, possessif, loyale, j’ai le sang chaud, la tête sur les épaules 8) J’ai déjà tiré sur quelqu’un 9) j’ai fait faire une overdose à un gamin que je ne connaissais pas en échange d’une grande somme d’argent, actuellement je suis en recherche des frères ou des potes 10) j’ai une arme cachée dans mon appartement 11) J’ai jamais eu de relation, jamais eu de sentiment, on peut d’ailleurs voir que j’ai très peu d’expression 12) Je suis un gars de la rue, pas un gars fragile comme vous le voyez dans les séries ou dans les films 14) J’ai mon côté sensible, mais faut vraiment chercher pour me blesser 15) J’ai plusieurs tatouages sur mon corps 16) Je suis boxer 17) J'aime les hommes, mais c'est un secret.

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
Une nouvelle rencontre Erza
Le frère Caleb
Une bonne soirée Vlass
T'es de retour Carson
You and me Caleb (2)
La visite Scarlett
Ma précieuse Deirdre
Tinder Cataleya
Retrouvailles Johan
La cliente régulière Sigrid
Respire Addison
Rayon de soleil Cornelia
L'temps d'une nuit Efrein
La saint-valentin Renzo
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent - personne encore

Ex- ou pas encore ex - Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. J'ai pensé mieux d'arrêter là. Je n'ai plus donné aucune nouvelle, je ne te vois plus, et inversement. C'est un pincement au coeur.

Client(e)s- - Addison Ainsworth Tu as fait appel à moi, pour je ne sais quel raison. Sauf, que c’est différent. T’es la cliente sympa, et je sais pas si je dois être honnête avec toi. Parce que je ne te connais pas, et tout simplement parce que tu restes une cliente. On ne mélange pas boulot et privé, n’est-ce pas ? sigrid h. glastonburry T’es ma cliente régulière. Pour qui je joue le parfait petit copain. On s’est tout le deux que qu’un jour ou l’autre ça peut partir. Mais pour l’instant, je tente de jouer à merveille ce personnage. Pour les beaux yeux de tes collègues et amies. Et surtout, pour t’aider à remonter la pente. Renzo Tu m’as demandé ma présence auprès de toi, de temps en temps. Quand tu bossais. Juste pour parler, ou juste pour être présent. Depuis, tu m’as invité à une soirée de saint-valentin. Tu as ce pouvoir, ce besoin de tout contrôler, mais tu es mal tombé avec moi. Parce que je ne compte pas te laisser faire.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


[justify][size=9]best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie.Caleb j'sais même pas quoi dire sur toi, t'es mon frère de coeur depuis tellement d'années, et pourtant, t'es juste un enfoiré qui m'a dégagé de ta vie, tu restes dans cette catégorie, même si dans le fond je t'en veux. Je t'en veux plus à l'heure actuelle. T'es le frère que j'ai jamais pu avoir.

Protégé - Carson On s’est connu quand j’ai dû tabasser le gars qui t’a agressée, qui a profité de toi. Je t’ai proposé de te protéger, que tu bosses pour moi. Tu n’as rien dit, mais tu es revenue. Et te voilà sous mon aile. Je ferais le nécessaire pour ton bonheur, et que personne ne te refasse du mal. Deirdre Je sais pas vraiment quoi dire sur toi. T’es ma princesse dans le fond. On a un lien différent des autres, mais c’est un secret, personne de notre entourage sait pour l’un ou pour l’autre. On vit quelque chose qu’avec les autres on ne pourrait pas vivre. J’ai besoin de toi, comme tu as besoin de toi, tu as cette tendresse. J’rêve de poser mes lèvres sur les tiennes, mais je peux pas, parce qu’il y a quelque chose de précieux entre nous.

friends -Cornelia T’es mon rayon de soleil. Tu es arrivé, dans ce garage en aillant besoin d’un gars pour la réparer. Je savai

go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - - Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner. mila v. rossi T'es venue toquer à ma porte, en me demandant de te vendre quelque chose, mais t'es aussi pauvre que moi, mais tu m'as offert un truc bien plus précieux, et j'avais besoin d'argents. Scarlett Tu étais la première à mon réveille. Je me souviens de ta voix, ou vaguement. Tu m’as dit que tu me visitais tous les jours quand j’étais dans le coma. Tu as cette tendresse dans la voix, dans le regard qui me bouleverse, qui me prends aux tripes. Je ne sais pas quoi penser de toi, mais il y a lien, et je sais pas où ça va aller. Cataleya On s’est rencontré via une application de rencontre. Je dois dire que j’utilise rarement ce genre de truc, mais j’ai clairement besoin d’oublier la merde dans laquelle je peux vivre. Alors voilà, on verra, on s’est rencontré. À nous de jouer.
fuck you- - ryu-jin nam-kim Je sais pas à quoi tu joues, pourquoi tu m'as donné rendez-vous dans cette ruelle. Mais tu m'as frappé sans aucune raison, et j'ai du me servir de mon arme. C'est une haine entre nous, et j'espère pas te recroiser.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.



Spoiler:
 



(#) Dim 4 Nov - 12:05

Zozo&Ares

Une nuit sombre.


Il me fallait que quelques minutes pour comprendre que tu n’étais pas ici, pour une simple dose quotidienne. Je commençais même à douter de ton état, du pourquoi tu étais là. Quelle putain de conscience, sérieusement. Au fond, j’étais intrigué, mais dans un sens, je m’en cognais, parce que je rencontrais inlassablement les mêmes nanas dans ton genre, les mêmes bonnes femmes qui veulent dépenser des fortunes, juste pour un moment de paix. Mais le problème, c’est qu’avec les autres, je m’en branle, je vends, et je récolte l’argent. Si elles font une overdose, c’est pas mon problème, mais toi, ça me fait chier, et j’ai clairement pas envie de le reconnaître. Alors je hausse les épaules, je me décale pour te faire entrer dans l’appartement. Rien n’est rangé, tout est en bordel, comme d’habitude. Il y a des bières qui traînent, mais malgré tout, ça reste propre. Je déteste la saleté. Je pince mes lèvres, en m’approchant du canapé, m’y installant à mon aise, alors que mon regard survole la pièce pour se rabattre sur toi. « Un truc plus fort alors. Je peux te vendre de quoi sniffer, je ne te vends pas de pilules, c’est trop fort, et je pense que l’herbe t’es déjà bien habituée. » Je hausse une nouvelle fois les épaules en me penchant pour happer la télécommande et augmenter le volume. Est-ce que j’ai envie que tu te barres pour prendre ça ? Clairement pas, je suis pas fou, on est pas franchement dans un bon quartier, et je connais pas mal de types qui en profiteraient, surtout en sachant que tu sors de chez-moi. « Tu fais ça ici, je veux pas de mort sur la conscience ce soir. » Et je pourrais surtout éviter que tu te joues la grande femme droguée qui sait combien elle doit sniffer. Je te regarde du coin de l’œil, sortant un sachet de poudre blanche, des pilules d’amphétamines déjà bien découpées. Je dépose sur la table, en tendant ma main. « L’argent, d’abord. Donne ce que tu as. »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 4 Nov - 19:12
Invité

≈ ≈ ≈
{ it's my downfall tonight }
crédit/ tumblr ✰ w/ares raad

Ce besoin de tout oublier allait au delà de mes principes. J'avais mal, vraiment mal. J'avais juste envie d'aller mieux, un minimum, dans le simple but de retrouver le sourire. C'était moi le sourire, je l'avais tout le temps, j'étais radieuse. Et malgré ça, je n'étais pas suffisante pour mes proches et cette simple pensée me faisait ravaler mes larmes. Je ne devais pas être faible, paraitre faible. Je devais simplement convaincre Ares de me vendre ce qu'il fallait. Il était le plus à même de m'aider pour le coup et je savais que je pouvais lui faire confiance. Drôle de proposition, que de dire que j'ai confiance en mon dealer, mais qu'importe. Je lui faisais confiance et c'était mon ami. J'entre dans l'appartement, puisque de toute évidence, il semblait réceptif à ce que je pouvais dire. La porte fermée, je le regardais s'installer sur le canapé, je le regardais prendre ses aises et je venais m'installer à côté de lui, ne faisant vraiment pas attention à tout le bazar qu'il pouvait y avoir autour de nous. Sniffer donc... Est-ce que j'allais pouvoir le faire ? J'en savais trop rien. C'était une première tout ça et peut-être que mon corps n'allait pas apprécier du tout ce qui allait se passer... Mais tant pis, j'allais le faire, je ne baissais pas les bras. Alex ne sera pas content, je le sais, mais il est pas là pour m'aider et moi, j'avais besoin d'agir tout de suite. Le cœur battant, je le regardais sortir le sachet et tout devenait plus réel d'un coup. J'allais ingérer ça, dans mon organisme, sans savoir vraiment ce que ça allait me faire. « Tu me files quoi du coup ? » que je demandais, glissant ma main dans ma poche pour sortir quelques billets pour les mettre dans sa main. « C'est quoi les effets de cette poudre ? » Est-ce que j'allais réellement planer au point d'oublier la réalité que pouvait être ma vie actuellement ?
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
Ares Raad
J'ai : 33 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 719 messages et fait : 65 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : dans plusieurs métiers, garagiste, je fais des petits boulots, mais en dehors, je suis vendeur de drogues, d’herbes, et je suis escort boy. Rien de très glorieux, mais c’est grâce à ça, que je peux survivre. et côté coeur, je suis : célibataire, je n’ai jamais entamé de relation, pour la simple et bonne raison, qu’avec mon métier, personne ne voudrait, et que je ne suis absolument pas à l’aise avec ça. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 30 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le gars qui a tué un gamin, parce qu’il lui a vendu la drogue qui lui a servi à faire son overdose. Ou le gars qui a zéro expression. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : avengedinchains, pour l'avatar. ✽ DC/TC : : Aucun.

Je cherche une meilleure amie pour Ares !

« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1)J’ai toujours été abandonné par mes parents depuis que je suis né, je n’ai jamais eu d’amour venant d’eux encore moins de tendresse. Mon père est mort, et je crois bien que ma mère va suivre, mais comme c’est une camé et une traînée, je m’en branle fortement 2) Je suis vendeur de drogues, et escort boy. Je gagne ma vie comme ça, bien que pour cacher l’argents sales, je fais aussi quelques boulots qui me rapportent peu, d’où le fait que je suis dans la classe des pauvres 3) J’ai une grande gueule, j’ai peur de personne, et je sais me défendre. J’suis pas juste le gars stéréotype du marché, je m’en branle de ressembler à Jean, ou à un de vos potes, je fais ça parce que je le dois, et je veux en aucun cas qu’on vienne me sauver 4) J’ai sous mes ordres déjà plusieurs personnes, j’ai de quoi travailler 5) J’ai été pêché par le Cartel Russe en étant jeune, le patron m’a aidé, et maintenant que je suis en dehors, je sais que quand il a besoin de moi, je suis là 6) J’ai peur de la solitude, ou bien j’aime la solitude, ça peut dépendre de mon humeur. Je ne dors jamais avec quelqu’un, parce que c’est mon espace et j’ai du mal à partager ça 7) Je suis un grand jaloux, possessif, loyale, j’ai le sang chaud, la tête sur les épaules 8) J’ai déjà tiré sur quelqu’un 9) j’ai fait faire une overdose à un gamin que je ne connaissais pas en échange d’une grande somme d’argent, actuellement je suis en recherche des frères ou des potes 10) j’ai une arme cachée dans mon appartement 11) J’ai jamais eu de relation, jamais eu de sentiment, on peut d’ailleurs voir que j’ai très peu d’expression 12) Je suis un gars de la rue, pas un gars fragile comme vous le voyez dans les séries ou dans les films 14) J’ai mon côté sensible, mais faut vraiment chercher pour me blesser 15) J’ai plusieurs tatouages sur mon corps 16) Je suis boxer 17) J'aime les hommes, mais c'est un secret.

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
Une nouvelle rencontre Erza
Le frère Caleb
Une bonne soirée Vlass
T'es de retour Carson
You and me Caleb (2)
La visite Scarlett
Ma précieuse Deirdre
Tinder Cataleya
Retrouvailles Johan
La cliente régulière Sigrid
Respire Addison
Rayon de soleil Cornelia
L'temps d'une nuit Efrein
La saint-valentin Renzo
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent - personne encore

Ex- ou pas encore ex - Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. J'ai pensé mieux d'arrêter là. Je n'ai plus donné aucune nouvelle, je ne te vois plus, et inversement. C'est un pincement au coeur.

Client(e)s- - Addison Ainsworth Tu as fait appel à moi, pour je ne sais quel raison. Sauf, que c’est différent. T’es la cliente sympa, et je sais pas si je dois être honnête avec toi. Parce que je ne te connais pas, et tout simplement parce que tu restes une cliente. On ne mélange pas boulot et privé, n’est-ce pas ? sigrid h. glastonburry T’es ma cliente régulière. Pour qui je joue le parfait petit copain. On s’est tout le deux que qu’un jour ou l’autre ça peut partir. Mais pour l’instant, je tente de jouer à merveille ce personnage. Pour les beaux yeux de tes collègues et amies. Et surtout, pour t’aider à remonter la pente. Renzo Tu m’as demandé ma présence auprès de toi, de temps en temps. Quand tu bossais. Juste pour parler, ou juste pour être présent. Depuis, tu m’as invité à une soirée de saint-valentin. Tu as ce pouvoir, ce besoin de tout contrôler, mais tu es mal tombé avec moi. Parce que je ne compte pas te laisser faire.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


[justify][size=9]best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie.Caleb j'sais même pas quoi dire sur toi, t'es mon frère de coeur depuis tellement d'années, et pourtant, t'es juste un enfoiré qui m'a dégagé de ta vie, tu restes dans cette catégorie, même si dans le fond je t'en veux. Je t'en veux plus à l'heure actuelle. T'es le frère que j'ai jamais pu avoir.

Protégé - Carson On s’est connu quand j’ai dû tabasser le gars qui t’a agressée, qui a profité de toi. Je t’ai proposé de te protéger, que tu bosses pour moi. Tu n’as rien dit, mais tu es revenue. Et te voilà sous mon aile. Je ferais le nécessaire pour ton bonheur, et que personne ne te refasse du mal. Deirdre Je sais pas vraiment quoi dire sur toi. T’es ma princesse dans le fond. On a un lien différent des autres, mais c’est un secret, personne de notre entourage sait pour l’un ou pour l’autre. On vit quelque chose qu’avec les autres on ne pourrait pas vivre. J’ai besoin de toi, comme tu as besoin de toi, tu as cette tendresse. J’rêve de poser mes lèvres sur les tiennes, mais je peux pas, parce qu’il y a quelque chose de précieux entre nous.

friends -Cornelia T’es mon rayon de soleil. Tu es arrivé, dans ce garage en aillant besoin d’un gars pour la réparer. Je savai

go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - - Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner. mila v. rossi T'es venue toquer à ma porte, en me demandant de te vendre quelque chose, mais t'es aussi pauvre que moi, mais tu m'as offert un truc bien plus précieux, et j'avais besoin d'argents. Scarlett Tu étais la première à mon réveille. Je me souviens de ta voix, ou vaguement. Tu m’as dit que tu me visitais tous les jours quand j’étais dans le coma. Tu as cette tendresse dans la voix, dans le regard qui me bouleverse, qui me prends aux tripes. Je ne sais pas quoi penser de toi, mais il y a lien, et je sais pas où ça va aller. Cataleya On s’est rencontré via une application de rencontre. Je dois dire que j’utilise rarement ce genre de truc, mais j’ai clairement besoin d’oublier la merde dans laquelle je peux vivre. Alors voilà, on verra, on s’est rencontré. À nous de jouer.
fuck you- - ryu-jin nam-kim Je sais pas à quoi tu joues, pourquoi tu m'as donné rendez-vous dans cette ruelle. Mais tu m'as frappé sans aucune raison, et j'ai du me servir de mon arme. C'est une haine entre nous, et j'espère pas te recroiser.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.



Spoiler:
 



(#) Lun 5 Nov - 18:04

Zozo&Ares

Une nuit sombre.


Qu’est-ce que je risque en te donnant ça ? Une overdose, sans doute une dépendance, un mauvais moment dont je devrais gérer ça, et surtout, voir réellement à quel point t’en avais besoin. C’est ça, le plus dramatique, je reconnaissais bien ta douleur, pour je ne sait quelle raison, tu étais là, sur le même canapé que moi, et tu voulais que je t’aide, d’une quelconque manière à quitter ce monde et à être en paix durant de vagues minutes, voir si tu es chanceuse une bonne heure. Mais dans le fond, ma conscience me disait de ne pas le faire, parce que merde, j’ai beau dire que je m’en cogne, je reste là, avec le sachet dans ma main, je te regarde longuement, alors que les lumières de la télévision font ressortir ta frimousse. Je me contente de rester ainsi, persuadé qu’à tout moment tu viennes à refuser, que tu te lèves, et que tu t’en vas, parce que tu sais au fond de toi, que c’est mauvais, que je le suis tout autant que cette poudre. « Ca va stimuler ton cerveau. Tu vas planer, je ne sais pas vraiment si tu es en état de prendre ça, normalement c’est quand t’es déjà de bonne humeur, quand tu envoies de bonnes ondes, là, t’es clairement au bord du gouffre, et t’es chez moi. » Ce qui veut simplement dire dans mon langage, que je m’inquiète pour toi. Je ne suis pas doué avec les paroles, ni avec les gestes, je déteste quand on me touche, je déteste quand on m’avoue des choses sentimentales, en bref, j’ai un véritable handicape avec ça, et j’emmerde les gens qui le sous-entendent et deux minutes après ils te balancent un poème. « Enfin, tu es assez grande pour ça. » Et puis quoi ? Je t’ai dit que je m’inquiétais, dans un sens, si tu veux le faire, on va le faire. Je dispose une ligne de poudre, simple, prenant une carte qui traînait dans ma poche. Je me concentre un peu, avant de tourner le regard vers toi. « Après tout, ça ne peut pas te faire du mal. » Après tout, qui suis-je pour t’interdire quelque chose que tu veux ? Je racle ma gorge, je me pousse pour te laisser la place. « Tu bouches une narine, et tu prends. Il y a pas beaucoup. Je te tiens les cheveux si tu veux. » Je peux faire que ça.
AVENGEDINCHAINS


PS:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Lun 5 Nov - 21:24
Invité

≈ ≈ ≈
{ it's my downfall tonight }
crédit/ tumblr ✰ w/ares raad

T'es mon sauveur Ares. Tu ne le sais pas encore mais ce que tu vas me vendre va sûrement me sauver. Et peut-être signer ma fin aussi, j'en sais rien... mais ouais, ça va m'aider à oublier, à tourner la page. J'avais quasi tout il y a quelques semaines. Quasi tout. Elijah était là, j'en oubliais notre passé. Phoebe était là et je passais du bon temps, le meilleur depuis des années. Et puis plus rien. On me les avait arraché. Une fille que je ne connaissais pas, et Laszlo. Je leur en voulais, à tout le monde. Je les détestais. Mais je suis Zoey, la bonne copine, la fille gentille, celle qui ne dit rien, et qui subit ce que les autres font. Je subissais leur choix à présent et c'est pour ça que je me retrouvais dans cet appartement. Désorganisé, mais propre. Je commençais à le connaître Ares, et il adorait que ses affaires soient clean. Il m'expliquait ce que ça allait faire et c'était... peut-être ce que je recherchais ? J'en sais trop rien. Au pire, la prochaine fois, je ferai des recherches et je lui dirai exactement ce que je veux. « Oui, je suis assez grande » Je confirmais mon choix de me défoncer. Et je suis assez intelligente pour ne pas chercher à le faire ailleurs. Je le laissais prendre les rênes de la situation, quitte à passer pour une désespérée. Je le regardais préparer la poudre, faire en sorte qu'elle soit sur une ligne et il me disait comment faire. Comme dans les films quoi. Le cœur battant, je fixais ce rail en me disant que c'était mieux comme ça. Et puis, qui s'en inquiétera si je deviens une junkie ? Après tout, ils sont tous partis. J'étais déjà ailleurs, je ne l'écoutais plus. Dans mon monde, je m'approchais de la table, bouchant ma narine gauche et j'aspirais d'un coup la poudre qu'il m'avait présentée. Je reniflais quelques fois, pour être sûre que tout était bien ingéré dans mon système et je me calais dans le canapé, attendant alors les effets de cette drogue. « Combien de temps avant que ça n'agisse ? » que je demandais à Ares, me tournant vers lui, main posée sur son torse. Il me semble avoir déjà vu quelque chose comme trente minutes suivant la substance ingérée. Tout dépend de la nature du produit, la qualité. Je sais pas pour le coup, je ne connais que les drogues pour animaux.

HJ : The Lumineers
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
Ares Raad
J'ai : 33 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 719 messages et fait : 65 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : dans plusieurs métiers, garagiste, je fais des petits boulots, mais en dehors, je suis vendeur de drogues, d’herbes, et je suis escort boy. Rien de très glorieux, mais c’est grâce à ça, que je peux survivre. et côté coeur, je suis : célibataire, je n’ai jamais entamé de relation, pour la simple et bonne raison, qu’avec mon métier, personne ne voudrait, et que je ne suis absolument pas à l’aise avec ça. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 30 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le gars qui a tué un gamin, parce qu’il lui a vendu la drogue qui lui a servi à faire son overdose. Ou le gars qui a zéro expression. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : avengedinchains, pour l'avatar. ✽ DC/TC : : Aucun.

Je cherche une meilleure amie pour Ares !

« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1)J’ai toujours été abandonné par mes parents depuis que je suis né, je n’ai jamais eu d’amour venant d’eux encore moins de tendresse. Mon père est mort, et je crois bien que ma mère va suivre, mais comme c’est une camé et une traînée, je m’en branle fortement 2) Je suis vendeur de drogues, et escort boy. Je gagne ma vie comme ça, bien que pour cacher l’argents sales, je fais aussi quelques boulots qui me rapportent peu, d’où le fait que je suis dans la classe des pauvres 3) J’ai une grande gueule, j’ai peur de personne, et je sais me défendre. J’suis pas juste le gars stéréotype du marché, je m’en branle de ressembler à Jean, ou à un de vos potes, je fais ça parce que je le dois, et je veux en aucun cas qu’on vienne me sauver 4) J’ai sous mes ordres déjà plusieurs personnes, j’ai de quoi travailler 5) J’ai été pêché par le Cartel Russe en étant jeune, le patron m’a aidé, et maintenant que je suis en dehors, je sais que quand il a besoin de moi, je suis là 6) J’ai peur de la solitude, ou bien j’aime la solitude, ça peut dépendre de mon humeur. Je ne dors jamais avec quelqu’un, parce que c’est mon espace et j’ai du mal à partager ça 7) Je suis un grand jaloux, possessif, loyale, j’ai le sang chaud, la tête sur les épaules 8) J’ai déjà tiré sur quelqu’un 9) j’ai fait faire une overdose à un gamin que je ne connaissais pas en échange d’une grande somme d’argent, actuellement je suis en recherche des frères ou des potes 10) j’ai une arme cachée dans mon appartement 11) J’ai jamais eu de relation, jamais eu de sentiment, on peut d’ailleurs voir que j’ai très peu d’expression 12) Je suis un gars de la rue, pas un gars fragile comme vous le voyez dans les séries ou dans les films 14) J’ai mon côté sensible, mais faut vraiment chercher pour me blesser 15) J’ai plusieurs tatouages sur mon corps 16) Je suis boxer 17) J'aime les hommes, mais c'est un secret.

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
Une nouvelle rencontre Erza
Le frère Caleb
Une bonne soirée Vlass
T'es de retour Carson
You and me Caleb (2)
La visite Scarlett
Ma précieuse Deirdre
Tinder Cataleya
Retrouvailles Johan
La cliente régulière Sigrid
Respire Addison
Rayon de soleil Cornelia
L'temps d'une nuit Efrein
La saint-valentin Renzo
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent - personne encore

Ex- ou pas encore ex - Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. J'ai pensé mieux d'arrêter là. Je n'ai plus donné aucune nouvelle, je ne te vois plus, et inversement. C'est un pincement au coeur.

Client(e)s- - Addison Ainsworth Tu as fait appel à moi, pour je ne sais quel raison. Sauf, que c’est différent. T’es la cliente sympa, et je sais pas si je dois être honnête avec toi. Parce que je ne te connais pas, et tout simplement parce que tu restes une cliente. On ne mélange pas boulot et privé, n’est-ce pas ? sigrid h. glastonburry T’es ma cliente régulière. Pour qui je joue le parfait petit copain. On s’est tout le deux que qu’un jour ou l’autre ça peut partir. Mais pour l’instant, je tente de jouer à merveille ce personnage. Pour les beaux yeux de tes collègues et amies. Et surtout, pour t’aider à remonter la pente. Renzo Tu m’as demandé ma présence auprès de toi, de temps en temps. Quand tu bossais. Juste pour parler, ou juste pour être présent. Depuis, tu m’as invité à une soirée de saint-valentin. Tu as ce pouvoir, ce besoin de tout contrôler, mais tu es mal tombé avec moi. Parce que je ne compte pas te laisser faire.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


[justify][size=9]best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie.Caleb j'sais même pas quoi dire sur toi, t'es mon frère de coeur depuis tellement d'années, et pourtant, t'es juste un enfoiré qui m'a dégagé de ta vie, tu restes dans cette catégorie, même si dans le fond je t'en veux. Je t'en veux plus à l'heure actuelle. T'es le frère que j'ai jamais pu avoir.

Protégé - Carson On s’est connu quand j’ai dû tabasser le gars qui t’a agressée, qui a profité de toi. Je t’ai proposé de te protéger, que tu bosses pour moi. Tu n’as rien dit, mais tu es revenue. Et te voilà sous mon aile. Je ferais le nécessaire pour ton bonheur, et que personne ne te refasse du mal. Deirdre Je sais pas vraiment quoi dire sur toi. T’es ma princesse dans le fond. On a un lien différent des autres, mais c’est un secret, personne de notre entourage sait pour l’un ou pour l’autre. On vit quelque chose qu’avec les autres on ne pourrait pas vivre. J’ai besoin de toi, comme tu as besoin de toi, tu as cette tendresse. J’rêve de poser mes lèvres sur les tiennes, mais je peux pas, parce qu’il y a quelque chose de précieux entre nous.

friends -Cornelia T’es mon rayon de soleil. Tu es arrivé, dans ce garage en aillant besoin d’un gars pour la réparer. Je savai

go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - - Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner. mila v. rossi T'es venue toquer à ma porte, en me demandant de te vendre quelque chose, mais t'es aussi pauvre que moi, mais tu m'as offert un truc bien plus précieux, et j'avais besoin d'argents. Scarlett Tu étais la première à mon réveille. Je me souviens de ta voix, ou vaguement. Tu m’as dit que tu me visitais tous les jours quand j’étais dans le coma. Tu as cette tendresse dans la voix, dans le regard qui me bouleverse, qui me prends aux tripes. Je ne sais pas quoi penser de toi, mais il y a lien, et je sais pas où ça va aller. Cataleya On s’est rencontré via une application de rencontre. Je dois dire que j’utilise rarement ce genre de truc, mais j’ai clairement besoin d’oublier la merde dans laquelle je peux vivre. Alors voilà, on verra, on s’est rencontré. À nous de jouer.
fuck you- - ryu-jin nam-kim Je sais pas à quoi tu joues, pourquoi tu m'as donné rendez-vous dans cette ruelle. Mais tu m'as frappé sans aucune raison, et j'ai du me servir de mon arme. C'est une haine entre nous, et j'espère pas te recroiser.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.



Spoiler:
 



(#) Sam 10 Nov - 20:49

Zozo&Ares

Une nuit sombre.


D’habitude, je m’en cogne, je sais comment je fonctionne, je sais comment je suis avec les gens, et je suis loin d’être celui qu’il faut, je suis loin d’être l’ami en or. Mais c’était différent avec toi, et je détestais réellement me mettre aussi mal pour quelqu’un, fin, c’est pas me mettre mal, c’est être assez gêné de t’avoir donné cette merde et savoir ton état. Après tout, j’étais ton ami, non ? Je ne sais même pas c’est quoi, être un ami, je ne sais même pas si être un pote c’est donner de quoi renifler, de quoi prendre pour se défoncer, ou au contraire, faire en sorte que la personne ne prendrait rien. Je te suis du regard, je suis attentif sur chacun de tes gestes quand tu prends la dose, je te regarde. Je ne fais que ça, mes iris sont fixés sur ta personne quand tu t’écroules contre le canapé, je viens à passer un papier sur la table pour faire disparaître les grains. J’écoute ta question, arquant un sourcil. « Ca devrait faire effet. Mais ne pense pas au négatif. » Parce que tu serais dans un mauvais moment, que ton cerveau serait stimulé sous tes pensées négatives, et je ferais quoi, moi ? Je serais obligé de te foutre sous l’eau froide, de te coucher, et d’ailleurs, putain. Tu vas devoir dormir ici, je le sens, et je n’ai jamais dormi avec quelqu’un, je couche, et je me taille, c’est comme ça que je fonctionne, c’est comme ça, que je veux fonctionner. Passant le bout de ma muqueuse entre mes lippes, je te laisse quelques secondes pour aller chercher une bière et un verre d’eau, sachant que tu allais avoir soif, je préférais prévenir. Posant le tout sur la table basse, j’observais les images de la télévision, jonglant avec ton profil. « Comment tu te sens ? » Je pose ma main sur ton genou, puis je me penche pour détailler tes pupilles avant d’ajouter. « Ca devrait faire effet. » Et je te relâche, pour éviter que tu penses que je te fais des avances. En raclant ma gorge, je viens boire une gorgée de ma bière. C’était étrange d’être dans une pièce où ce n’était pas moi, le drogué, comme ils disent, alors que j’aime juste me sentir bien de temps en temps.
Souvent, malheureusement, mais ça, je préfère ne pas le citer. Parce que ça serait terrible pour moi, de réaliser que je ne suis rien sans ça, alors je préfère me persuader que c’est de temps en temps, et que j’en ai grandement besoin, pour affronter ce monde, le froid, les jours sans bouffes, les jours traînant dans les rues pour simplement vendre pour manger. Je préfère me dire que c’est moi, qui a voulu ce genre de vie, plutôt que de me dire, que j’ai été maudit.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Nov - 2:46
Invité

≈ ≈ ≈
{ it's my downfall tonight }
crédit/ tumblr ✰ w/ares raad

Je sais que je l'apprécie pas mal Ares, il était cool, pas chiant, et il m'offrait la meilleure dope qu'on puisse rêver. Seulement, ce soir il n'était pas comme d'habitude. J'ai demandé quelque chose de plus fort et il ne voulait pas me laisser le faire seule chez moi. Non, il voulait être là, comme pour me surveiller, comme pour veiller à ce qu'il ne m'arrive rien. Il avait ce côté protecteur que je ne connaissais pas jusqu'à présent. Et ça me rassurait dans le fond, de me dire que je pouvais compter sur lui. Surtout que j'étais stressée. Je n'avais jamais fait ça avant, puisque tout ce que je prenais à la base, c'était de la weed. Je sniffais alors ce qui était sur la feuille et je m'enfonçais dans le canapé, espérant que ça agisse au plus vite. Je ne sais pas trop ce qu'il m'avait donné, mais il fallait que ça fasse le job. Mon cœur criait que j'avais mal, mon cœur voulait juste cesser de battre. Et cette drogue allait sûrement m'aider à avoir ce que je voulais. « Je pense à toi alors... » que je disais en souriant. Il était beau Ares, et il était gentil avec moi, avenant, protecteur. C'était tout ce que je recherchais dans le fond, du moins en ce moment. Quelqu'un qui me regarde, quelqu'un qui se préoccupe de moi. J'en avais marre de m'en sortir toute seule, de devoir tout gérer à ma façon. Je voulais pouvoir compter sur quelqu'un au moins une fois et ce soir, je pouvais de toute évidence compter sur lui, c'était sans aucun doute. Et puis il s'agitait de son côté, je ne faisais pas vraiment attention à ce qu'il pouvait faire. Moi, j'étais en train de sentir petit à petit les effets de ce que j'avais ingéré par le nez et ce sentiment de flottement était en train de me prendre de toute part. Parfait, j'oubliais petit à petit cette douleur qui me bloquait dans un sentiment désagréable, comme si je faisais du surplace. « Je crois aussi » que je disais, sentant la décharge de sa main sur ma cuisse me quitter. Pourquoi ? Pourquoi t'as retiré ta main, elle était bien où elle était. Alors je cherchais à l'avoir de nouveau, posant ma main sur sa joue, mon pouce caressant cette peau qui était la tienne. « Merci... c'est tout ce que je voulais » Enfin quelqu'un qui m'écoute, qui entend mon désespoir. Il était là mon sauveur, celui au prénom d'un dieu grec. « Tu prends rien toi ? » que je finissais par dire, me redressant et finissant par remarquer le verre d'eau ainsi que la bière présents sur la table. J'attrapais la bière que je portais à mes lèvres, sans savoir si c'était pour moi, pour lui. Alors je me contentais que de deux gorgées avant de reposer la bouteille. Me tournant vers lui, je le contemplais. Il était serein de toute évidence, bien que légèrement inquiet. Je posais mes doigts sur ses traits, sur ses petites rides qui se formait par l'inquiétude visible. « Enlève moi ça, je vais bien, t'as vu, je vais bien » Et je souriais, sincèrement. Parce que oui, j'allais bien, je vivais, je respirais. « Tu veux faire quoi ? T'as des jeux vidéos ? Je suis sûre que je peux te battre ! »
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Ares Raad
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97684-ares-raad-ryan-gosling#3579654 http://www.i-love-harvard.com/t98515-qui-dit-mieux-ares#3612416 http://www.i-love-harvard.com/t97738-yeux-disent-le-contraire-ares#3581332 http://www.i-love-harvard.com/t97754-ares-raad-456-112-8675 http://www.i-love-harvard.com/t97753-ares-raad#3581826
Ares Raad
J'ai : 33 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/11/2018 et depuis, j'ai posté : 719 messages et fait : 65 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : dans plusieurs métiers, garagiste, je fais des petits boulots, mais en dehors, je suis vendeur de drogues, d’herbes, et je suis escort boy. Rien de très glorieux, mais c’est grâce à ça, que je peux survivre. et côté coeur, je suis : célibataire, je n’ai jamais entamé de relation, pour la simple et bonne raison, qu’avec mon métier, personne ne voudrait, et que je ne suis absolument pas à l’aise avec ça. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 30 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le gars qui a tué un gamin, parce qu’il lui a vendu la drogue qui lui a servi à faire son overdose. Ou le gars qui a zéro expression. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Ryan Gosling D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : #Sanie , et un grand merci à : avengedinchains, pour l'avatar. ✽ DC/TC : : Aucun.

Je cherche une meilleure amie pour Ares !

« SALE T Y P E »


◇ ◆ ◇

1)J’ai toujours été abandonné par mes parents depuis que je suis né, je n’ai jamais eu d’amour venant d’eux encore moins de tendresse. Mon père est mort, et je crois bien que ma mère va suivre, mais comme c’est une camé et une traînée, je m’en branle fortement 2) Je suis vendeur de drogues, et escort boy. Je gagne ma vie comme ça, bien que pour cacher l’argents sales, je fais aussi quelques boulots qui me rapportent peu, d’où le fait que je suis dans la classe des pauvres 3) J’ai une grande gueule, j’ai peur de personne, et je sais me défendre. J’suis pas juste le gars stéréotype du marché, je m’en branle de ressembler à Jean, ou à un de vos potes, je fais ça parce que je le dois, et je veux en aucun cas qu’on vienne me sauver 4) J’ai sous mes ordres déjà plusieurs personnes, j’ai de quoi travailler 5) J’ai été pêché par le Cartel Russe en étant jeune, le patron m’a aidé, et maintenant que je suis en dehors, je sais que quand il a besoin de moi, je suis là 6) J’ai peur de la solitude, ou bien j’aime la solitude, ça peut dépendre de mon humeur. Je ne dors jamais avec quelqu’un, parce que c’est mon espace et j’ai du mal à partager ça 7) Je suis un grand jaloux, possessif, loyale, j’ai le sang chaud, la tête sur les épaules 8) J’ai déjà tiré sur quelqu’un 9) j’ai fait faire une overdose à un gamin que je ne connaissais pas en échange d’une grande somme d’argent, actuellement je suis en recherche des frères ou des potes 10) j’ai une arme cachée dans mon appartement 11) J’ai jamais eu de relation, jamais eu de sentiment, on peut d’ailleurs voir que j’ai très peu d’expression 12) Je suis un gars de la rue, pas un gars fragile comme vous le voyez dans les séries ou dans les films 14) J’ai mon côté sensible, mais faut vraiment chercher pour me blesser 15) J’ai plusieurs tatouages sur mon corps 16) Je suis boxer 17) J'aime les hommes, mais c'est un secret.

◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - La même merde. ◇

Les rps sans réponse après trois semaines
seront automatiquement archivés.


RPS:
Une nuit pas tranquille ✤ Hunter
Une nouvelle rencontre Erza
Le frère Caleb
Une bonne soirée Vlass
T'es de retour Carson
You and me Caleb (2)
La visite Scarlett
Ma précieuse Deirdre
Tinder Cataleya
Retrouvailles Johan
La cliente régulière Sigrid
Respire Addison
Rayon de soleil Cornelia
L'temps d'une nuit Efrein
La saint-valentin Renzo
....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


Présent - personne encore

Ex- ou pas encore ex - Noé T'es une sale garce qui profite de sa puissance pour me foutre à terre. Mais t'es rien sans ta dose. Tu veux arrêter ? Mais t'es pas capable. Y a de la haine entre nous, un dégoût certain même, mais y aussi une attirance, et je sais, je sais que tout ça, ça va finir par exploser. J'ai pensé mieux d'arrêter là. Je n'ai plus donné aucune nouvelle, je ne te vois plus, et inversement. C'est un pincement au coeur.

Client(e)s- - Addison Ainsworth Tu as fait appel à moi, pour je ne sais quel raison. Sauf, que c’est différent. T’es la cliente sympa, et je sais pas si je dois être honnête avec toi. Parce que je ne te connais pas, et tout simplement parce que tu restes une cliente. On ne mélange pas boulot et privé, n’est-ce pas ? sigrid h. glastonburry T’es ma cliente régulière. Pour qui je joue le parfait petit copain. On s’est tout le deux que qu’un jour ou l’autre ça peut partir. Mais pour l’instant, je tente de jouer à merveille ce personnage. Pour les beaux yeux de tes collègues et amies. Et surtout, pour t’aider à remonter la pente. Renzo Tu m’as demandé ma présence auprès de toi, de temps en temps. Quand tu bossais. Juste pour parler, ou juste pour être présent. Depuis, tu m’as invité à une soirée de saint-valentin. Tu as ce pouvoir, ce besoin de tout contrôler, mais tu es mal tombé avec moi. Parce que je ne compte pas te laisser faire.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


[justify][size=9]best -Hunter t’es tout pour moi, t’es mon pote, mon frère, t’es celui que j’aime terriblement, et on couche de nombreuses fois ensemble, malgré la fine jalousie entre nous, on est terriblement attaché l’un à l’autre, et ce, depuis tellement de temps, de nombreuses années maintenant. Je suis fier de t’avoir dans ma vie.Caleb j'sais même pas quoi dire sur toi, t'es mon frère de coeur depuis tellement d'années, et pourtant, t'es juste un enfoiré qui m'a dégagé de ta vie, tu restes dans cette catégorie, même si dans le fond je t'en veux. Je t'en veux plus à l'heure actuelle. T'es le frère que j'ai jamais pu avoir.

Protégé - Carson On s’est connu quand j’ai dû tabasser le gars qui t’a agressée, qui a profité de toi. Je t’ai proposé de te protéger, que tu bosses pour moi. Tu n’as rien dit, mais tu es revenue. Et te voilà sous mon aile. Je ferais le nécessaire pour ton bonheur, et que personne ne te refasse du mal. Deirdre Je sais pas vraiment quoi dire sur toi. T’es ma princesse dans le fond. On a un lien différent des autres, mais c’est un secret, personne de notre entourage sait pour l’un ou pour l’autre. On vit quelque chose qu’avec les autres on ne pourrait pas vivre. J’ai besoin de toi, comme tu as besoin de toi, tu as cette tendresse. J’rêve de poser mes lèvres sur les tiennes, mais je peux pas, parce qu’il y a quelque chose de précieux entre nous.

friends -Cornelia T’es mon rayon de soleil. Tu es arrivé, dans ce garage en aillant besoin d’un gars pour la réparer. Je savai

go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


Aucun groupe pour le moment - - Erza on s'est rencontrée à un café, où j'avais clairement pas d'argent pour payer ma boisson, tu m'as aidé, mais à voir comment ça peut tourner. mila v. rossi T'es venue toquer à ma porte, en me demandant de te vendre quelque chose, mais t'es aussi pauvre que moi, mais tu m'as offert un truc bien plus précieux, et j'avais besoin d'argents. Scarlett Tu étais la première à mon réveille. Je me souviens de ta voix, ou vaguement. Tu m’as dit que tu me visitais tous les jours quand j’étais dans le coma. Tu as cette tendresse dans la voix, dans le regard qui me bouleverse, qui me prends aux tripes. Je ne sais pas quoi penser de toi, mais il y a lien, et je sais pas où ça va aller. Cataleya On s’est rencontré via une application de rencontre. Je dois dire que j’utilise rarement ce genre de truc, mais j’ai clairement besoin d’oublier la merde dans laquelle je peux vivre. Alors voilà, on verra, on s’est rencontré. À nous de jouer.
fuck you- - ryu-jin nam-kim Je sais pas à quoi tu joues, pourquoi tu m'as donné rendez-vous dans cette ruelle. Mais tu m'as frappé sans aucune raison, et j'ai du me servir de mon arme. C'est une haine entre nous, et j'espère pas te recroiser.
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.



Spoiler:
 



(#) Dim 11 Nov - 13:23

Zozo&Ares

Une nuit sombre.


Je ne sais pas pourquoi je ressens autant cette sensation de devoir te protéger, après tout, tu n'étais qu'une amie, je veux dire, dans le sens. Je ne te devais rien, parce qu'à partir du moment où tu étais grande pour succomber à la drogue, tu l'étais aussi pour t'occuper de toi-même. Non ? J'ai tort ? J'en sais rien, je commence fortement à douter sur ça, je commence à me demander si je devrais pas te ramener, éviter que t'en prenne encore, mais dans un autre sens, c'est ma nourriture, sans quelques ventes, je mange pas, je suis dans un cercle vicieux et c'est impossible pour moi de trouver une issue. Je te regarde, j'observe ton profil, ton nez retroussé, tes lèvres pulpeuses. Je souris, sans doute faiblement à ta réplique sur le fait de penser à moi, pour te sentir positive. Si seulement ça pouvait être vrai, si seulement j'étais pas certain que c'était la substance que tu venais de renifler qui parlait. Je me contentais de rester silencieux, inquiet, probablement, mes traits le montrait et même si je ne le désirais pas, je te laissais boire quelques gorgées de cette bière qui était mienne, mais qui à l'occurrence, finirait bien plus vite dans ta main que dans la mienne. Je suis pas doué pour ça, je suis pas doué avec les mots, avec les gestes, je suis bloqué à ce niveau, et ce, depuis que je suis jeune. Haussant les épaules, comme si je voulais paraître indifférent, je sens rapidement ta main contre ma joue, cette chaleur qui caresse mon épiderme, qui m'enveloppe dans une bulle de chaleur et qui me fait un grand bien. L'envie de t'en quémander encore, d'un simple regard, comme pour te dire que c'était sans doute le premier geste doux, que j'ai pu avoir depuis bien longtemps. Mais ça, c'est bien trop difficile à le dire, et bien trop douloureux pour en parler. « Ne me remercie pas de te donner de la drogue. » Parce que je n'étais pas fier, de vendre ça, je n'étais pas fier d'embarquer des personnes saines dans une merde dans laquelle ils seront coincés jusqu'au cou, non. Mais encore une fois, comment pourrais-je faire pour m'en sortir ? Et puis, je n'ai pas la force, ni l'envie, ou même le courage pour me bouger de ce milieu. Tu reviens vite sur mes traits étirés, ma phalange vient se poser automatiquement sur la tienne alors que mes doigts se nouent aux tiens, afin de t'éloigner assez faiblement. J'aimais ça, ton contact, cette chaleur, mais je n'oubliais pas cette sensation difficile que je sentais, lorsqu'on me touchait sans mon accord, ou bien, est-ce que tu l'avais mon accord ? Tu m'as bien touché deux fois, et j'ai apprécié ça, un peu trop, je dois dire. « Tu vas bien parce que tu te sens aller ailleurs, mais tu ne vas pas bien. Je ne prends rien, je préfère garder un oeil sur toi. » À quoi je joue ? Ma conscience est dans un coin, elle ne me reconnaît pas, et durant une fraction de secondes, je me suis imaginé qu'il pouvait t'arriver le pire, et je crois que je pourrais m'en vouloir. Détournant le regard, mes mains sur mes genoux, je regarde la télévision en laissant un rire nerveux se faufiler entre mes lippes. Tu me demandais si j'avais des jeux, une console même. Je finissais par te regarder, frottant mes cuisses assez stressé, angoissé. « J'ai pas de console Zo', j'ai pas les moyens pour ça. J'ai déjà une télé, et c'est déjà bien. » Clairement, c'était loin d'être ma priorité pour le moment. Je m'adosse contre le canapé, je tourne la tête vers toi, en souriant. « T'es belle. » Tu es belle défoncée, tu es belle malheureuse.
AVENGEDINCHAINS




Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: