::  :: City center :: Les habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Help me with my shyness | Efrain

STAFF D'I LOVE HARVARD  BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Abigail Parris
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96463-abigail-parris-alexandra-daddario?highlight=Abigail http://www.i-love-harvard.com/t96524-shallow-abigail-parris http://www.i-love-harvard.com/t96541-abigail-parris-456-128-1258#3532543 http://www.i-love-harvard.com/t97938-http-instagram-com-abi_parris http://www.i-love-harvard.com/t99143-snap-abiparris#3634614
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge (near the campus) avec Elijah, mon grand frère cheri le week-end et à la Quincy la semaine . J'ai posé mes affaires ici le : 02/08/2018 et depuis, j'ai posté : 850 messages et gagné : 1052 points. Actuellement, je suis : Étudiante en neuroscience et anthropologie et côté coeur, je suis : encore et toujours célibataire, dévastée, blessée.. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la petite soeur de Elijah, la petite sorcière un peu weird mais bien sympa, trop sympa puisque je plais à personne. Sortez les coupes à sacrifice, la jeune vierge c'est moi ! . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Marie Avgeropoulos ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sectumsempra , et un grand merci à : Nightblood ♥ (avatar) Bazzart + Tumblr (signature) ✽ DC/TC : : Arizona Harper-Duval (Gal Gadot - CH) & Hope J.F. Kennedy (Sophie Turner - EH)
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lovers ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Nullam faucibus ante sed nulla pretium, quis varius enim blandit. Curabitur vel posuere lacus, et tempor metus. Donec placerat quam quis ante cursus, id dictum massa tempor. Fusce hendrerit volutpat gravida. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Fact of blood ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Elijah UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Friends or not ? ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Phoebe BFF +Efrain UC


(#) Lun 29 Oct - 23:18


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Efrain Delarosa

Maintenant que je suis à la Quincy, j'essaie de me mélanger aux autres, de me faire de nouvelles connaissances, de me socialiser. C'est pas évident, j'ai tout le temps envie de me réfugier dans mes bouquins ou je rentrer chez Elijah. J'essaie tant bien que mal de parler aux autres, de m'habituer à être au milieu de personne que je connais pas. J'ai l'impression d'être un monstre de solitude quand je réfléchis à tout ça. Et puis je repense à Phoebe ma meilleure amie et toi, Efrain, le meilleur des amis, toujours là pour me sortir de ma timidité. Et ce soir j'ai besoin d'un bon coup aux fesses pour me faire sortir un peu, me décoincer. Alors c'est immédiatement à toi que je pense. Je préviens pas, j'essaie de faire la fille un peu imprévisible et j'achète une bouteille de vin blanc avant de me pointer chez toi. J'ai pris du vin pour avoir l'air cool, mais j'en bois pas moi en fait. Enfin si, le fond d'un verre. Je tiens pas l'alcool, alors si j'en bois plus, je finis complètement ivre. Comme d'habitude, je suis habillée comme une petite écolière bien élevée, chemise blanche, petite pantalon tailleur noir. Et puis je toque à ta porte. « Ef' c'est moi ! Abi ! T'es là ? » Si t'es pas là je vais me sentir totalement conne ! Si t'es là avec une de tes conquêtes et bah je vais me sentir totalement conne aussi.   








It isn't in my blood
Help me ▬ it's like the walls are caving in, sometimes I feel like giving up, no medicine is strong enough, someone help me, i'm crawling in my skin, sometimes I feel like giving up, but I just can't, it isn't in my blood..
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Efrain Delarosa
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97057-efrain-delarosa-trevor-signorino http://www.i-love-harvard.com/t97164-efraim-what-do-you-call-a-fat-pumpkin-a-plumpkin http://www.i-love-harvard.com/t97186-efrain-delarosa-456-747-6815#3559108 http://www.i-love-harvard.com/t97185-http-formspring-me-efraindelarosa#3559106 http://www.i-love-harvard.com/t97188-snap-ehfreine#3559121 http://www.i-love-harvard.com/t97187-efrain-delarosa#3559112
avatar
(double nationalité : mexicain) J'ai : 24 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 16/10/2018 et depuis, j'ai posté : 176 messages et gagné : 413 points. Actuellement, je suis : étudiant en sixième année de médecine et côté coeur, je suis : célibataire, mais pas pour autant seul dans mon lit. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec mignon qui sait comment jouer de ses charmes pour obtenir ce qu'il veut. Ils ont raison . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Trevor Signorino ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Redpix (ou lolo) , et un grand merci à : Hoodwink ✽ DC/TC : : aucun DC

Qui suis-je ? Quelle drôle de question. Dans le coin, tout le monde me connait. Les gens me surnomment Frain parce qu’ils n’apprécient pas des masses mon prénom (Efrain). Je crois surtout qu’ils sont agacés d’être repris sur leur prononciation à chaque fois qu’ils tentent de m’appeler par mon prénom. J’ai soufflé ma vingt-quatrième bougie au début du mois d’octobre (le 09 pour ceux qui aiment célébrer les anniversaires de tous leurs amis Facebook) et j’ai passé une bonne partie de mon enfance à Los Angeles avant d’atterrir à Cambridge pour mes études universitaires. Issu d’une famille aisée, j’estime tout de même en avoir bavé puisque j’ai été confronté au racisme toute ma vie et que rien n’est sur le point de s’arranger avec un clown comme Trump au pouvoir. Comment être respecté par les autres quand votre Président veut ériger un mur entre le Mexique et les États-Unis ? Ah oui, parce que j’ai la double nationalité (Américain et Mexicain), ma mère est une américaine pure souche, elle est journaliste d’investigation et a énormément voyagé pour couvrir les sujets les plus brûlants. Mon père est un immigré mexicain qui a gagné le respect des habitants de notre quartier à travers son métier, oui, parce qu’il est pompier… Bientôt à la retraite, il demeure mon héros et un exemple digne de ce nom pour moi. Le racisme auquel j’ai été confronté toute ma vie n’a fait que renforcer mon caractère. Je me suis endurci et j’ai appris à me servir de ma différence et à en faire une force. Étudiant en sixième année de médecine (mineur : langues étrangères français et russe), j’ai eu l’opportunité de partir étudier une année en Russie lorsque j’étais au lycée et de retourner en Russie une année supplémentaire dans le cadre d’un programme de Teacher Assistant entre ma cinquième et ma sixième année de médecine (année scolaire 2017-2018). J’ai profité de cette année pour faire du bénévolat dans des associations d’aide aux adolescents homosexuels rejetés par leur famille car… Oui, la situation en Russie est assez critique lorsqu’il est question d’homosexualité. Encore plus qu’aux États-Unis.


On me juge souvent à tort, sous prétexte que j’ai beaucoup d’argent grâce à mes parents et pas eu besoin de travailler jusqu’à maintenant pour financer mes études, sous prétexte que j’ignore ce qu’est l’échec. Ceux qui ne me connaissent pas, partirons du principe que je ne suis qu’un gosse de riche de plus, un mec qui a le melon, qui est présomptueux, égocentrique et détestable. Loin de tous ces clichés, je suis en réalité un garçon très empathique et à l’écoute. Mes parents ont galéré avant de gagner de l’argent et ils m’ont appris à économiser, à ne pas prendre mon statut pour acquis. Ils m’ont transmis des valeurs humanistes, m’ont appris à respecter mon prochain, à ne jamais me baser sur mes aprioris et à systématiquement nuancer mon propos. Je sais reconnaitre lorsque j’ai tort, même si je suis têtu et que je me bats pour mes convictions, et je ne reste jamais très longtemps en colère contre quelqu’un. D’un naturel optimiste, j’ai le regard constamment porté vers le futur plutôt que dans le passé qui, à mes yeux, n’a plus rien à m’apporter si ce n’est des leçons pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Incapable de m’appuyer sur mes acquis, je me remets constamment en question et c’est de là que je tiens ma rigueur. Observateur, j’ai souvent tendance à être trop curieux et intrusif. Incapable de mentir, je suis abrupt et j’éprouve beaucoup de difficultés à mettre les formes lorsque je sais que je marche sur des œufs.





(#) Sam 3 Nov - 12:51


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Abigail Parris

Est-ce totalement prévisible et cliché de dresser le portrait d’un garçon qui, à la nuit tombée, préfère se ruer sur sa Playstation pour s’adonner à une partie de Fifa plutôt que de sortir avec quelques potes en boite de nuit ? Le week-end est généralement prévu pour cela, surtout quand t’essaie par tous les moyens de rejoindre les Winthrop. Chassez le naturel et il revient immédiatement au galop, mon humeur est plutôt au cocooning et j’opte donc pour une petite ambiance plaid / jeux vidéo qui, je le sais, me conviendra tout autant. L’heure tourne sans que je sois interrompu dans une session geek intensive, les parties s’enchainent les unes derrière les autres et je retrouve très rapidement les potes férus de Fifa avec qui j’ai sympathisé au fil de certaines de nos parties en ligne. Un immense paquet de chips cuites au four – car moins caloriques – en guise de fidèle destrier et une bière pour ne pas mourir de soif. Non, vraiment, il n’y a pas à dire, le combo est parfait. Ne manquerait plus qu’une playlist savamment élaborée pour coller au mood du soir mais j’ai été beaucoup trop flemmard pour m’atteler à assembler quelques titres. Je gagne cette dernière partie, six-deux, un très bon résultat qui me permet de fanfaronner comme si je venais de réaliser le plus ouf des trucs au monde alors que… Ouais… Il ne s’agit que d’un match de football, un match fictif qui plus est. N’importe lequel d’entre nous pourrait devenir le Roi du monde en ligne en pressant fébrilement deux ou trois boutons. Ne ruinons pas ce plaisir immédiat et des plus simplistes, j’exulte fièrement même si très bientôt interrompu par la sonnette de ma porte. Je m’arrête, prie mes potes de m’attendre avant de démarrer la prochaine partie et m’élance comme un forcené en direction de la porte d’entrée de cet appartement beaucoup trop grand pour moi. Imaginez la dégaine, le mec, en calbut et t-shirt, pieds nus, à la cool… Comme n’importe qui un soir où tu n’attends pas de visite. J’ouvre la porte et, surprise, une Abigail sauvage apparait sur le pas de ma porte, bouteille de vin à la main. « Salut beauté, tout va bien ? » Beauté, c’est son surnom depuis toujours. Une marque d’affection. Je m’empresse de la serrer brièvement contre moi et de me dégager de son chemin pour qu’elle puisse entrer. « Que fais-tu avec cette bouteille de vin ? Tu sais bien que l’alcool et toi… » Pas besoin d’en dire plus, nous savons tous les deux qu’elle le paie généralement très cher lorsqu’elle tente de consommer plus d’une gorgée d’un tel nectar.



Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Abigail Parris
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96463-abigail-parris-alexandra-daddario?highlight=Abigail http://www.i-love-harvard.com/t96524-shallow-abigail-parris http://www.i-love-harvard.com/t96541-abigail-parris-456-128-1258#3532543 http://www.i-love-harvard.com/t97938-http-instagram-com-abi_parris http://www.i-love-harvard.com/t99143-snap-abiparris#3634614
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge (near the campus) avec Elijah, mon grand frère cheri le week-end et à la Quincy la semaine . J'ai posé mes affaires ici le : 02/08/2018 et depuis, j'ai posté : 850 messages et gagné : 1052 points. Actuellement, je suis : Étudiante en neuroscience et anthropologie et côté coeur, je suis : encore et toujours célibataire, dévastée, blessée.. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la petite soeur de Elijah, la petite sorcière un peu weird mais bien sympa, trop sympa puisque je plais à personne. Sortez les coupes à sacrifice, la jeune vierge c'est moi ! . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Marie Avgeropoulos ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sectumsempra , et un grand merci à : Nightblood ♥ (avatar) Bazzart + Tumblr (signature) ✽ DC/TC : : Arizona Harper-Duval (Gal Gadot - CH) & Hope J.F. Kennedy (Sophie Turner - EH)
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lovers ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Nullam faucibus ante sed nulla pretium, quis varius enim blandit. Curabitur vel posuere lacus, et tempor metus. Donec placerat quam quis ante cursus, id dictum massa tempor. Fusce hendrerit volutpat gravida. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Fact of blood ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Elijah UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Friends or not ? ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Phoebe BFF +Efrain UC


(#) Mer 7 Nov - 17:52


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Efrain Delarosa

J'essaie tant bien que mal de me plonger dans la vie d'une étudiante fun qui fait partie d'une confrérie mais je suis visiblement pas très douée.. Pourtant c'est pas faute d'avoir essayé ! Heureusement que j'ai quand même quelques amis, toi t'en fais parti alors ce soir j'ai pas envie de me mélanger au Quincy ou de participer à une soirée ou de sortir. J'ai envie d'être au calme, avec quelqu'un en qui j'ai confiance, que je connais et qui me connais. C'est fatiguant de devoir me bouger les fesses pour donner l'impression que je suis une fille cool, pour me sociabiliser, me forcer à aller faire les autres. De temps en temps j'ai envie de me renfermer dans ma petite bulle. Et ma petite bulle ce soir elle est autour de toi. Alors pour avoir l'air d'une adulte un peu cool, je ramène un bouteille de vin chez toi. Tu sais que je sais pas boire, j'suis bourrée avec la moitié d'un verre. Mais c'est pour toi, t'as dû avoir une journée stressante. Je toque et tu m'ouvre en t-shirt te calbute. Je souris, avant de rougir comme une pivoine. Bah ouais, moi j'ai pas l'habitude de voir des mecs à moitié nu. Et quand j'en aperçois, je tourne le regard parce que je mets à rougir. J'me racle un peu la gorge pendant que tu m'enlaces avant de me laisser entrer. Je pénètre dans ton salon et je remarque ta télé allumée sur un jeu. « Ah mais tu jouais ce soir ? Je veux pas te déranger, je peux repasser une autre fois si tu veux.   » Voilà pourquoi habituellement on préviens ! Parce que quand on essaie de faire la fille branchée, on gêne les gens. « Baaah j'me suis dis que je pourrais essayer de boire un verre avec une personne de confiance. Et puis aussi que tu devais avoir passé une dur journée donc tadaaaa : un petit peu de réconfort. » J'en ai marre d'être cette potiche coincée. Pour une fois j'ai envie de me dire que demain, je pourrais dire que j'ai pas passé ma soirée à bouquiner encore et toujours mais que je suis sortie de chez moi et que j'ai bu un verre avec un ami.







It isn't in my blood
Help me ▬ it's like the walls are caving in, sometimes I feel like giving up, no medicine is strong enough, someone help me, i'm crawling in my skin, sometimes I feel like giving up, but I just can't, it isn't in my blood..
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Efrain Delarosa
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97057-efrain-delarosa-trevor-signorino http://www.i-love-harvard.com/t97164-efraim-what-do-you-call-a-fat-pumpkin-a-plumpkin http://www.i-love-harvard.com/t97186-efrain-delarosa-456-747-6815#3559108 http://www.i-love-harvard.com/t97185-http-formspring-me-efraindelarosa#3559106 http://www.i-love-harvard.com/t97188-snap-ehfreine#3559121 http://www.i-love-harvard.com/t97187-efrain-delarosa#3559112
avatar
(double nationalité : mexicain) J'ai : 24 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 16/10/2018 et depuis, j'ai posté : 176 messages et gagné : 413 points. Actuellement, je suis : étudiant en sixième année de médecine et côté coeur, je suis : célibataire, mais pas pour autant seul dans mon lit. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec mignon qui sait comment jouer de ses charmes pour obtenir ce qu'il veut. Ils ont raison . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Trevor Signorino ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Redpix (ou lolo) , et un grand merci à : Hoodwink ✽ DC/TC : : aucun DC

Qui suis-je ? Quelle drôle de question. Dans le coin, tout le monde me connait. Les gens me surnomment Frain parce qu’ils n’apprécient pas des masses mon prénom (Efrain). Je crois surtout qu’ils sont agacés d’être repris sur leur prononciation à chaque fois qu’ils tentent de m’appeler par mon prénom. J’ai soufflé ma vingt-quatrième bougie au début du mois d’octobre (le 09 pour ceux qui aiment célébrer les anniversaires de tous leurs amis Facebook) et j’ai passé une bonne partie de mon enfance à Los Angeles avant d’atterrir à Cambridge pour mes études universitaires. Issu d’une famille aisée, j’estime tout de même en avoir bavé puisque j’ai été confronté au racisme toute ma vie et que rien n’est sur le point de s’arranger avec un clown comme Trump au pouvoir. Comment être respecté par les autres quand votre Président veut ériger un mur entre le Mexique et les États-Unis ? Ah oui, parce que j’ai la double nationalité (Américain et Mexicain), ma mère est une américaine pure souche, elle est journaliste d’investigation et a énormément voyagé pour couvrir les sujets les plus brûlants. Mon père est un immigré mexicain qui a gagné le respect des habitants de notre quartier à travers son métier, oui, parce qu’il est pompier… Bientôt à la retraite, il demeure mon héros et un exemple digne de ce nom pour moi. Le racisme auquel j’ai été confronté toute ma vie n’a fait que renforcer mon caractère. Je me suis endurci et j’ai appris à me servir de ma différence et à en faire une force. Étudiant en sixième année de médecine (mineur : langues étrangères français et russe), j’ai eu l’opportunité de partir étudier une année en Russie lorsque j’étais au lycée et de retourner en Russie une année supplémentaire dans le cadre d’un programme de Teacher Assistant entre ma cinquième et ma sixième année de médecine (année scolaire 2017-2018). J’ai profité de cette année pour faire du bénévolat dans des associations d’aide aux adolescents homosexuels rejetés par leur famille car… Oui, la situation en Russie est assez critique lorsqu’il est question d’homosexualité. Encore plus qu’aux États-Unis.


On me juge souvent à tort, sous prétexte que j’ai beaucoup d’argent grâce à mes parents et pas eu besoin de travailler jusqu’à maintenant pour financer mes études, sous prétexte que j’ignore ce qu’est l’échec. Ceux qui ne me connaissent pas, partirons du principe que je ne suis qu’un gosse de riche de plus, un mec qui a le melon, qui est présomptueux, égocentrique et détestable. Loin de tous ces clichés, je suis en réalité un garçon très empathique et à l’écoute. Mes parents ont galéré avant de gagner de l’argent et ils m’ont appris à économiser, à ne pas prendre mon statut pour acquis. Ils m’ont transmis des valeurs humanistes, m’ont appris à respecter mon prochain, à ne jamais me baser sur mes aprioris et à systématiquement nuancer mon propos. Je sais reconnaitre lorsque j’ai tort, même si je suis têtu et que je me bats pour mes convictions, et je ne reste jamais très longtemps en colère contre quelqu’un. D’un naturel optimiste, j’ai le regard constamment porté vers le futur plutôt que dans le passé qui, à mes yeux, n’a plus rien à m’apporter si ce n’est des leçons pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Incapable de m’appuyer sur mes acquis, je me remets constamment en question et c’est de là que je tiens ma rigueur. Observateur, j’ai souvent tendance à être trop curieux et intrusif. Incapable de mentir, je suis abrupt et j’éprouve beaucoup de difficultés à mettre les formes lorsque je sais que je marche sur des œufs.





(#) Mer 7 Nov - 19:05


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Abigail Parris

Je ne m’attendais pas spécialement à voir débarquer Abigail à l’improviste mais je suis loin, bien loin, de m’en indigner. Cette jeune femme est unique en son genre, toujours le sourire, à chaque fois une petite remarque gentille, la douceur incarnée. Très à l’écoute, jamais la dernière à se mettre en quatre pour t’aider lorsque le besoin se présente ; elle souffre beaucoup de sa timidité même si elle ne l’admet pas forcément quand tu abordes le sujet avec elle. Abi’ je me suis promis de lui apporter mon aide, elle a toujours été présente pour moi alors j’essaie d’en faire autant. Je suis nettement moins bon qu’elle à cela, mais c’est l’intention qui compte, n’est-ce pas ? La pudeur, je ne connais pas trop, c’est donc avec un naturel déconcertant que je lui ouvre la porte et ne vois aucun problème à l’enlacer pour lui dire bonjour. Un autre mec aurait peut-être pris soin de se trouver un pantalon à enfiler de toute urgence, ce n’est pas mon cas. J’ai un t-shirt, un boxer, des chaussettes… Je suis confortable, comme un gars qui traine chez lui en plein milieu de soirée sans aucun plan à l’horizon. La bouteille qu’elle me tend a le mérite de me surprendre, parce que je sais sciemment que l’ouvrir avec mon amie serait une très mauvaise idée. Vous avez déjà vu Abigail boire de l’alcool ? Non, c’est normal, deux gorgées suffisent à la rendre pompette et deux verres achèvent de lui retourner le crâne. Ce n’est pas joli à voir et je suis bien trop protecteur pour la pousser sur un tel chemin. Le moins d’alcool elle consomme, le mieux elle se porte. Tout comme moi… De mon côté, je tâche d’éviter au maximum de me pinter la tronche pour ne pas nuire à mes performances sportives même si je ne suis jamais le dernier à accepter de prendre un verre en soirée. Ses joues s’empourprent et font apparaitre un sourire à la fois amusé et attendri sur mes lèvres. « A choisir entre toi et une énième partie de football, tu crois vraiment que j’vais te demander de partir pour retrouver mon joystick ? » Inconcevable. J’aurais bien d’autres occasions de taquiner la manette de PS4 et de mettre une bonne raclée à mes potes en ligne. « Okay… Tiens, donne moi ça ! » Je prends la bouteille et la pose bien sagement sur le plan de travail de ma cuisine. « Et si on attaquait avec un verre de soda, pour commencer ? » Surprotecteur, comme d’habitude. Je refuse de la laisser se mettre minable juste pour avoir l’air plus… Cool ? « T’as mangé ? Tu veux que te prépare un petit quelque chose à te mettre sous la dent ? » Je suis le pro pour improviser un plat dans l’urgence, sucré ou salé d’ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Abigail Parris
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96463-abigail-parris-alexandra-daddario?highlight=Abigail http://www.i-love-harvard.com/t96524-shallow-abigail-parris http://www.i-love-harvard.com/t96541-abigail-parris-456-128-1258#3532543 http://www.i-love-harvard.com/t97938-http-instagram-com-abi_parris http://www.i-love-harvard.com/t99143-snap-abiparris#3634614
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge (near the campus) avec Elijah, mon grand frère cheri le week-end et à la Quincy la semaine . J'ai posé mes affaires ici le : 02/08/2018 et depuis, j'ai posté : 850 messages et gagné : 1052 points. Actuellement, je suis : Étudiante en neuroscience et anthropologie et côté coeur, je suis : encore et toujours célibataire, dévastée, blessée.. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la petite soeur de Elijah, la petite sorcière un peu weird mais bien sympa, trop sympa puisque je plais à personne. Sortez les coupes à sacrifice, la jeune vierge c'est moi ! . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Marie Avgeropoulos ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sectumsempra , et un grand merci à : Nightblood ♥ (avatar) Bazzart + Tumblr (signature) ✽ DC/TC : : Arizona Harper-Duval (Gal Gadot - CH) & Hope J.F. Kennedy (Sophie Turner - EH)
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lovers ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Nullam faucibus ante sed nulla pretium, quis varius enim blandit. Curabitur vel posuere lacus, et tempor metus. Donec placerat quam quis ante cursus, id dictum massa tempor. Fusce hendrerit volutpat gravida. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Fact of blood ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Elijah UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Friends or not ? ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Phoebe BFF +Efrain UC


(#) Mer 7 Nov - 19:36


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Efrain Delarosa

J'suis timide avec les hommes en général. Ouais le sexe opposé me faire peur. Surtout les hommes séduisants. Ce qui est ton cas. Avec toi, j'ai dû vraiment prendre sur moi pour ne pas bégayer à tout va et être rouge en permanence. Ca m'arrive encore d'avoir très chaud et les mains moites, un peu comme en ce moment, quand tu viens m'accueillir à moitié à poil .. Je prends sur moi pour pas me mettre à parler comme si je faisais un AVC. J'essaie aussi ne pas trop regarder dans ta direction pour pas bloquer sur tes fesses. Ouais ce serait gênant hein ?! J'me racle un peu la gorge parce que j'ai une blague à la con qui me passe dans la tête au moment où tu me parles de jouer avec un joystick. C'est la faute de Phoebe ça, avec ses blagues de cul elle me contamine. J'te tends donc la bouteille, pensant que tu vas vouloir l'ouvrir tout de suite. « Ah bon ? Tu veux pas l'ouvrir maintenant ? » J'te connais. Je sais ce que tu es en train de faire. Ce que tu fais très souvent et que je trouve adorable. Tu me protèges. Et je trouve ça adorable. C'est pour ça que je veux boire avec toi. Parce que t'es pas du tout le genre de mec à profiter de moi bourrée ou à me laisser faire des conneries. T'es le genre à t'assurer que je vais bien. A t'assurer que j'ai assez mangé, que je suis pas malade, que j'ai assez dormi. « Non j'ai pas encore mangé. Et j'accepte avec plaisir que le chef Delarosa me fasse un bon petit plat. » T'es un excellent cuisinier, je peux pas te dire non. Et ne plus faut éponger avant de boire non ? « Comment ça se passe pour toi en ce moment ? Les études, les filles ? » Avec toi, je vis par procuration. Tu me racontes tes histoires avec les filles et moi ça me fait des histoires à entendre, des vraies histoires, pas celle que je vois dans les films d'amour et qui on l'air parfaites alors que dans la vie, c'est pas comme dans les téléfilms de noël.






It isn't in my blood
Help me ▬ it's like the walls are caving in, sometimes I feel like giving up, no medicine is strong enough, someone help me, i'm crawling in my skin, sometimes I feel like giving up, but I just can't, it isn't in my blood..
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Efrain Delarosa
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97057-efrain-delarosa-trevor-signorino http://www.i-love-harvard.com/t97164-efraim-what-do-you-call-a-fat-pumpkin-a-plumpkin http://www.i-love-harvard.com/t97186-efrain-delarosa-456-747-6815#3559108 http://www.i-love-harvard.com/t97185-http-formspring-me-efraindelarosa#3559106 http://www.i-love-harvard.com/t97188-snap-ehfreine#3559121 http://www.i-love-harvard.com/t97187-efrain-delarosa#3559112
avatar
(double nationalité : mexicain) J'ai : 24 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 16/10/2018 et depuis, j'ai posté : 176 messages et gagné : 413 points. Actuellement, je suis : étudiant en sixième année de médecine et côté coeur, je suis : célibataire, mais pas pour autant seul dans mon lit. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec mignon qui sait comment jouer de ses charmes pour obtenir ce qu'il veut. Ils ont raison . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Trevor Signorino ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Redpix (ou lolo) , et un grand merci à : Hoodwink ✽ DC/TC : : aucun DC

Qui suis-je ? Quelle drôle de question. Dans le coin, tout le monde me connait. Les gens me surnomment Frain parce qu’ils n’apprécient pas des masses mon prénom (Efrain). Je crois surtout qu’ils sont agacés d’être repris sur leur prononciation à chaque fois qu’ils tentent de m’appeler par mon prénom. J’ai soufflé ma vingt-quatrième bougie au début du mois d’octobre (le 09 pour ceux qui aiment célébrer les anniversaires de tous leurs amis Facebook) et j’ai passé une bonne partie de mon enfance à Los Angeles avant d’atterrir à Cambridge pour mes études universitaires. Issu d’une famille aisée, j’estime tout de même en avoir bavé puisque j’ai été confronté au racisme toute ma vie et que rien n’est sur le point de s’arranger avec un clown comme Trump au pouvoir. Comment être respecté par les autres quand votre Président veut ériger un mur entre le Mexique et les États-Unis ? Ah oui, parce que j’ai la double nationalité (Américain et Mexicain), ma mère est une américaine pure souche, elle est journaliste d’investigation et a énormément voyagé pour couvrir les sujets les plus brûlants. Mon père est un immigré mexicain qui a gagné le respect des habitants de notre quartier à travers son métier, oui, parce qu’il est pompier… Bientôt à la retraite, il demeure mon héros et un exemple digne de ce nom pour moi. Le racisme auquel j’ai été confronté toute ma vie n’a fait que renforcer mon caractère. Je me suis endurci et j’ai appris à me servir de ma différence et à en faire une force. Étudiant en sixième année de médecine (mineur : langues étrangères français et russe), j’ai eu l’opportunité de partir étudier une année en Russie lorsque j’étais au lycée et de retourner en Russie une année supplémentaire dans le cadre d’un programme de Teacher Assistant entre ma cinquième et ma sixième année de médecine (année scolaire 2017-2018). J’ai profité de cette année pour faire du bénévolat dans des associations d’aide aux adolescents homosexuels rejetés par leur famille car… Oui, la situation en Russie est assez critique lorsqu’il est question d’homosexualité. Encore plus qu’aux États-Unis.


On me juge souvent à tort, sous prétexte que j’ai beaucoup d’argent grâce à mes parents et pas eu besoin de travailler jusqu’à maintenant pour financer mes études, sous prétexte que j’ignore ce qu’est l’échec. Ceux qui ne me connaissent pas, partirons du principe que je ne suis qu’un gosse de riche de plus, un mec qui a le melon, qui est présomptueux, égocentrique et détestable. Loin de tous ces clichés, je suis en réalité un garçon très empathique et à l’écoute. Mes parents ont galéré avant de gagner de l’argent et ils m’ont appris à économiser, à ne pas prendre mon statut pour acquis. Ils m’ont transmis des valeurs humanistes, m’ont appris à respecter mon prochain, à ne jamais me baser sur mes aprioris et à systématiquement nuancer mon propos. Je sais reconnaitre lorsque j’ai tort, même si je suis têtu et que je me bats pour mes convictions, et je ne reste jamais très longtemps en colère contre quelqu’un. D’un naturel optimiste, j’ai le regard constamment porté vers le futur plutôt que dans le passé qui, à mes yeux, n’a plus rien à m’apporter si ce n’est des leçons pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Incapable de m’appuyer sur mes acquis, je me remets constamment en question et c’est de là que je tiens ma rigueur. Observateur, j’ai souvent tendance à être trop curieux et intrusif. Incapable de mentir, je suis abrupt et j’éprouve beaucoup de difficultés à mettre les formes lorsque je sais que je marche sur des œufs.





(#) Jeu 8 Nov - 18:04


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Abigail Parris

Je ne me rends pas toujours compte de l’effet que je fais aux autres. Parce que ce corps, j’ai passé tellement de temps à me le façonner et à le perfectionner pour pouvoir en être fier que j’ai fini par complètement l’occulter. Je brise le stéréotype du connard prétentieux qui, sous prétexte de savoir soulever deux haltères et d’avoir de belles tablettes de chocolat, ne se sent soudainement plus pisser et a un orgasme à chaque fois qu’il se croise dans un miroir. Rien de tel ici, c’est tout juste si je me trouve attrayant lorsque je croise par égard mon reflet dans le miroir de la salle de bain en sortant de la douche. Ce corps, il n’a rien d’exceptionnel, il est classique, normal… Entretenu, mais normal. Je ne me rends même pas compte qu’il peut mettre mal à l’aise, mais je suis toujours attendri quand je vois Abigail rougir, bégayer, ne plus trouver les mots et baisser la tête comme pour trouver le soutien du côté de ses pieds. Elle est terriblement mignonne lorsqu’elle panique, mignonne tout court d’ailleurs… Pas besoin de paniquer ou de se mettre dans des états pas possibles, mes yeux s’illuminent déjà sans avoir besoin d’artifices quelconques. Son naturel est appréciable, je l’envie beaucoup. J’aimerais parfois être un petit peu plus comme elle et un petit peu moins comme moi, exubérant, toujours la petite phrase en trop qui fait sourire ou qui agace, toujours d’une extrémité ou d’une autre, jamais au juste milieu. Ce qu’il doit être reposant de parvenir à fermer sa gueule parfois, de ne pas partir au quart de tour et de ne pas saisir naïvement toutes les perches qui te sont tendues. Point d’alcool pour Abigail ce soir, je m’empare de cette bouteille de vin qui me servira plus tard, probablement un autre jour et opte à la place pour du soda. C’est bon le soda, non ? « Pas maintenant, non ! Je te préfère sans artifice, au naturel… Et surtout pas alcoolisée ! » Si je suis toujours le premier à la pousser vers des plans légèrement plus foireux pour la décoincer un petit peu, je me refuse à utiliser le prisme de l’alcool pour ça. Ce serait ouvrir la boite de Pandore et la mettre sur un chemin véritablement dangereux. Imaginez qu’elle commence à se mettre en tête que l’alcool règlera le moindre de ses problèmes et qu’il lui faut avoir cette petite impulsion liquide pour se dépasser. Jamais je ne me le pardonnerais si elle sombrait dans une quelconque forme d’alcoolisme par ma faute. Elle n’a pas encore mangé, parfait. Je m’élance sur le réfrigérateur à la recherche d’ingrédients, d’outils à utiliser pour lui concocter un petit snack rapidement. « Que préfères-tu entre une tartine poulet curry maison ou… Disons… Un tian de légumes ? » J’ai du blanc de poulet à revendre, du curry récemment ramené d’Inde par un pote, des légumes plein le frigo… Autant d’ingrédients pour des dizaines de recettes diverses et variées. Je me frotte le menton, en pleine réflexion, désireux de la rassasier tout en la surprenant avec des saveurs inédites. Vient les questions sur mes amours, il y a toujours tellement de choses à raconter. Abigail, elle rigole beaucoup lorsque je me lance… J’suis loin des histoires romantiques, loin du Prince Charmant sur lequel elle fantasme surement… « Il m’est arrivé un truc trop bizarre l’autre soir, mais j’suis pas sûr que tu sois prête pour cela ! »

Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Abigail Parris
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96463-abigail-parris-alexandra-daddario?highlight=Abigail http://www.i-love-harvard.com/t96524-shallow-abigail-parris http://www.i-love-harvard.com/t96541-abigail-parris-456-128-1258#3532543 http://www.i-love-harvard.com/t97938-http-instagram-com-abi_parris http://www.i-love-harvard.com/t99143-snap-abiparris#3634614
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge (near the campus) avec Elijah, mon grand frère cheri le week-end et à la Quincy la semaine . J'ai posé mes affaires ici le : 02/08/2018 et depuis, j'ai posté : 850 messages et gagné : 1052 points. Actuellement, je suis : Étudiante en neuroscience et anthropologie et côté coeur, je suis : encore et toujours célibataire, dévastée, blessée.. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la petite soeur de Elijah, la petite sorcière un peu weird mais bien sympa, trop sympa puisque je plais à personne. Sortez les coupes à sacrifice, la jeune vierge c'est moi ! . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Marie Avgeropoulos ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sectumsempra , et un grand merci à : Nightblood ♥ (avatar) Bazzart + Tumblr (signature) ✽ DC/TC : : Arizona Harper-Duval (Gal Gadot - CH) & Hope J.F. Kennedy (Sophie Turner - EH)
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
About me ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lovers ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Nullam faucibus ante sed nulla pretium, quis varius enim blandit. Curabitur vel posuere lacus, et tempor metus. Donec placerat quam quis ante cursus, id dictum massa tempor. Fusce hendrerit volutpat gravida. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Fact of blood ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Elijah UC

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Friends or not ? ☁️
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Phoebe BFF +Efrain UC


(#) Dim 18 Nov - 3:40


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Efrain Delarosa

C'est bizarre à expliquer, mais je me sens bien avec toi. En sécurité. Je sais que t'as ce truc, celui qui t'obliges presque à devoir prendre soins de moi, à me faire à manger, à m'empêcher de boire de l'alcool ou à me couvrir d'un plaid si je m'endors devant la télé avec toi. Et moi j'aime ça qu'on s'occupe de moi de temps en temps. Je passe mon temps à penser aux autres, je dévoue ma vie pour que celle des autres soit plus agréable. Alors quand tu prends soins de moi comme ça, ça me fait du bien. « J'ai l'impression d'être une petite princesse avec toi. Tu fais toujours attention à moi, toujours en sorte que je sois là mieux possible. » Je souris, très fort. « Merci. » Je crois que mon merci, les yeux rieurs et le sourire aux lèvres suffit à t'exprimer ma joie. Je te suis dans ta cuisine et pendant que tu sors des trucs du frigo, moi j'appuie mes deux coudes sur le bar américain de ta cuisine et je pose mon menton entre mes mains. T'es quand même toujours en calbute dans ta cuisine. Mais je crois que je commence à m'habituer. J'ai plus les joues rouge et je fais plus trop attention à vrai dire. La tu me proposes de plats qui pour moi paraisse ultra compliqué, mais pour toi c'est rien. T'es un vrai cordon bleu ! « Je sais même pas ce que c'est un tian. » J'me mets à rire. « Mais je vais pencher sur le poulet, parce que j'adore ça ! » Je pourrais jamais être végétarienne .. C'est impossible. J'aime trop le poulet pour ça. Je zyeute ton frigo et je le vois pleins de produit frais. Wow, tu devrais venir me faire à manger à la quincy, parce que c'est pas ça. J'me nourris de fast food et je truc rapide. Genre pâtes au fromage ou pizza. En ce moment c'est beaucoup de pizza ouais. Mais je vais pas te le dire sinon tu vas me m'assommer un avec poireau ou une courgette. En attendant que tu nous prépare de quoi manger, j'te demande comment se passe ta vie amoureuse, enfin avec les filles, parce que t'es pas le mec le plus romantique de la planète. Tu me dis que je suis pas prête et je fais une grimace, tu sais celle de la fille faussement offusquée. « J'suis pas une fragile ! Dis moi, je veux savoir ! Je suis prête. » Sachant que ma vie à moi est ... plate ! J'ai besoin que tu me racontes !





It isn't in my blood
Help me ▬ it's like the walls are caving in, sometimes I feel like giving up, no medicine is strong enough, someone help me, i'm crawling in my skin, sometimes I feel like giving up, but I just can't, it isn't in my blood..
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Efrain Delarosa
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97057-efrain-delarosa-trevor-signorino http://www.i-love-harvard.com/t97164-efraim-what-do-you-call-a-fat-pumpkin-a-plumpkin http://www.i-love-harvard.com/t97186-efrain-delarosa-456-747-6815#3559108 http://www.i-love-harvard.com/t97185-http-formspring-me-efraindelarosa#3559106 http://www.i-love-harvard.com/t97188-snap-ehfreine#3559121 http://www.i-love-harvard.com/t97187-efrain-delarosa#3559112
avatar
(double nationalité : mexicain) J'ai : 24 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 16/10/2018 et depuis, j'ai posté : 176 messages et gagné : 413 points. Actuellement, je suis : étudiant en sixième année de médecine et côté coeur, je suis : célibataire, mais pas pour autant seul dans mon lit. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec mignon qui sait comment jouer de ses charmes pour obtenir ce qu'il veut. Ils ont raison . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Trevor Signorino ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Redpix (ou lolo) , et un grand merci à : Hoodwink ✽ DC/TC : : aucun DC

Qui suis-je ? Quelle drôle de question. Dans le coin, tout le monde me connait. Les gens me surnomment Frain parce qu’ils n’apprécient pas des masses mon prénom (Efrain). Je crois surtout qu’ils sont agacés d’être repris sur leur prononciation à chaque fois qu’ils tentent de m’appeler par mon prénom. J’ai soufflé ma vingt-quatrième bougie au début du mois d’octobre (le 09 pour ceux qui aiment célébrer les anniversaires de tous leurs amis Facebook) et j’ai passé une bonne partie de mon enfance à Los Angeles avant d’atterrir à Cambridge pour mes études universitaires. Issu d’une famille aisée, j’estime tout de même en avoir bavé puisque j’ai été confronté au racisme toute ma vie et que rien n’est sur le point de s’arranger avec un clown comme Trump au pouvoir. Comment être respecté par les autres quand votre Président veut ériger un mur entre le Mexique et les États-Unis ? Ah oui, parce que j’ai la double nationalité (Américain et Mexicain), ma mère est une américaine pure souche, elle est journaliste d’investigation et a énormément voyagé pour couvrir les sujets les plus brûlants. Mon père est un immigré mexicain qui a gagné le respect des habitants de notre quartier à travers son métier, oui, parce qu’il est pompier… Bientôt à la retraite, il demeure mon héros et un exemple digne de ce nom pour moi. Le racisme auquel j’ai été confronté toute ma vie n’a fait que renforcer mon caractère. Je me suis endurci et j’ai appris à me servir de ma différence et à en faire une force. Étudiant en sixième année de médecine (mineur : langues étrangères français et russe), j’ai eu l’opportunité de partir étudier une année en Russie lorsque j’étais au lycée et de retourner en Russie une année supplémentaire dans le cadre d’un programme de Teacher Assistant entre ma cinquième et ma sixième année de médecine (année scolaire 2017-2018). J’ai profité de cette année pour faire du bénévolat dans des associations d’aide aux adolescents homosexuels rejetés par leur famille car… Oui, la situation en Russie est assez critique lorsqu’il est question d’homosexualité. Encore plus qu’aux États-Unis.


On me juge souvent à tort, sous prétexte que j’ai beaucoup d’argent grâce à mes parents et pas eu besoin de travailler jusqu’à maintenant pour financer mes études, sous prétexte que j’ignore ce qu’est l’échec. Ceux qui ne me connaissent pas, partirons du principe que je ne suis qu’un gosse de riche de plus, un mec qui a le melon, qui est présomptueux, égocentrique et détestable. Loin de tous ces clichés, je suis en réalité un garçon très empathique et à l’écoute. Mes parents ont galéré avant de gagner de l’argent et ils m’ont appris à économiser, à ne pas prendre mon statut pour acquis. Ils m’ont transmis des valeurs humanistes, m’ont appris à respecter mon prochain, à ne jamais me baser sur mes aprioris et à systématiquement nuancer mon propos. Je sais reconnaitre lorsque j’ai tort, même si je suis têtu et que je me bats pour mes convictions, et je ne reste jamais très longtemps en colère contre quelqu’un. D’un naturel optimiste, j’ai le regard constamment porté vers le futur plutôt que dans le passé qui, à mes yeux, n’a plus rien à m’apporter si ce n’est des leçons pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Incapable de m’appuyer sur mes acquis, je me remets constamment en question et c’est de là que je tiens ma rigueur. Observateur, j’ai souvent tendance à être trop curieux et intrusif. Incapable de mentir, je suis abrupt et j’éprouve beaucoup de difficultés à mettre les formes lorsque je sais que je marche sur des œufs.





(#) Mer 28 Nov - 22:48


≈ ≈ ≈
{ Help me with my shyness }
crédit/ tumblr ✰ w/@Abigail Parris

Abigail, jamais je ne lui ferais le moindre mal. C’est tout du moins une promesse que je tente de tenir. La jeune femme est si gentille, douce… Qui n’aurait pas envie de la prendre sous son aile, qui ne s’attacherait pas à elle dès le premier regard ? Je suis tombé comme un débutant et je ne regrette pas du tout. Cette jeune femme m’apporte tellement au quotidien, je sais que je pourrais compter sur elle quoiqu’il arrive, peu importe mes besoins ou mes incertitudes. Abi’ c’est une oreille attentive, elle écoute silencieusement, elle prend le temps de réfléchir avant de reprendre la parole pour ne pas te perdre en chemin. Lorsqu’elle parle, je ne peux m’empêcher de me taire, d’écouter et de considérer religieusement chacun de ses mots. Elle en connait un rayon, Abigail, c’est d’autant plus surprenant qu’elle n’a pas une immense expérience de la vie. On pourrait parfois s’attendre à ce que les rôles soient inversés, moi, le mec qui a vécu dix mille trucs différents et qui devrait faire preuve d’une extrême sagesse alors que… Bon… Dans la réalité, pas du tout. Sage, je le suis ce soir, impossible d’envisager boire un coup avec la jeune femme. Pas parce qu’elle ne serait pas capable d’encaisser, plutôt parce qu’elle supporterait mal l’alcool et qu’elle se retrouverait dans une situation inconfortable. Je n’ai pas spécialement envie de voir ça, pas non plus envie d’être acteur d’une décadence qu’on peut éviter en optant pour de simples sodas. Si elle veut se déchirer la tête, il faudra clairement qu’elle compose un autre numéro de téléphone, ça n’arrivera pas sous mon toit. Ses remerciements me perturbent, je balaie tout cela d’un mouvement de la main relativement théâtral, le sourire toujours perché aux lèvres. « C’est normal ! » Place à la cuisine, une passion. Impossible d’envisager lui proposer un grand plat gastronomique, je n’ai pas les bases nécessaires à l’élaboration de mets finement conçus, j’opte donc pour la simplicité : tian de légumes, tartine poulet curry… Les options sont restreintes mais appétissantes. « Tu ne connais pas le tian de légumes ? Ma prochaine mission consistera à te le faire découvrir alors, tu m’en diras des nouvelles ! » Un clin d’œil pour appuyer mes propos et me voilà parti dans ma préparation. « Je peux te donner une mission ? » Je sors d’un placard mural un tablier que je lui tends, un sourire en coin. « Tu es mon assistante d’un soir, tu vas t’occuper de cuir le poulet ! » Je découpe en fines lamelles le blanc de poulet en prenant soin d’éliminer au passage les morceaux les moins jolis. Un filet d’huile d’olive dans une casserole et voilà la cuisson lancée. Concentré, je le suis, mais je fais taire toutes les mauvaises langues qui affirment que les hommes ne peuvent pas faire plusieurs choses en même temps puisque j’écoute et réponds aux interrogations de ma camarade sur les filles que je côtoie en ce moment. « Mouais… Tu l’auras voulu ! » Cette histoire, elle risque fort de la gêner et de la faire rire à la fois. « L’autre soir, je suis rentré avec cette fille d’une soirée. Pas besoin de te faire un dessin sur la raison pour laquelle je désirais me joindre à elle pour partager son lit. » Je marque une pause, le temps de mettre le four en marche, qu’il commence à chauffer. « Ce qu’elle a oublié de me préciser, c’est qu’elle avait une coloc… Et pire encore… » Je marque un nouvel arrêt pour la regarder droit dans les yeux, les sourcils légèrement relevés, prêt à faire durer le suspense un petit peu plus longtemps encore. « Une coloc avec qui elle était habituée de partager ses coups d’un soir… Je suis passé à la casserole comme un débutant putain ! »  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: City center :: Les habitations-
Sauter vers: