::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Who need a pillow for a night talk? (Philippa & Oliver)

Invité
Invité
avatar

(#) Dim 29 Juil - 4:38
Invité

Who need a pillow for a night talk?
@Philippa Fitzalan-Howard & Oliver Matthiew Davis

For my part, I know nothing with any certainty,
but the sight of the stars makes me dream.
- Vincent Van Gogh


Un petit message texte sans beaucoup d'explications cet après-midi pour lui donner rendez-vous et, plus tard, alors que le soleil est déjà tombé et que le ciel s'est assombri, je me retrouve à attendre Philippa devant l'une des entrées de la Lowell House. J'aurais pu lui donner rendez-vous à ma chambre à l'intérieur du bâtiment, mais j'ai préféré l'attendre dehors et en profiter pour fumer une cigarette tranquillement puisque je n'y retoucherai probablement pas de la soirée, sachant que je serai en sa compagnie.

Placé en bandoulière, le petit sac de sport qui me sert pour trimbaler mon matériel d'art pour les cours et mes effets lorsque je dors chez Jax est plus léger que d'habitude, mais pas moins remplis. La veste de mon petit ami sur les épaules, trois fois trop grande pour moi - comme la plupart de mes propres hauts de toute façon -, j'aspire une autre bouffée de cigarette avant de me débarrasser du mégot dans l'un des cendriers prévus à cette effet. M'appuyant sur la rampe d'escaliers, mon regard se porte sur la rue avant de monter vers le ciel sans nuages. Ce sera super! Ou du moins, je l'espère!

Le bruit des pas résonnants sur le béton du trottoir, je tourne la tête pour apercevoir la silhouette que je reconnais facilement. Un large sourire étire mes lèvres et descends la flopée de marches pour aller à sa rencontre.

- Bonsoir! Lançais-je joyeusement.

Revenir en haut Aller en bas
ANIMATEUR  MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Philippa Fitzalan-Howard
ANIMATEUR
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t92876-philippa-fitzalan-howard-emily-browning http://www.i-love-harvard.com/t92903-philippa-fitzalan-howard-my-good-opinion-once-lost-is-lost-forever#3411969 http://www.i-love-harvard.com/t92906-philippa-fitzalan-howard-456-366-4895#3411999 http://www.i-love-harvard.com/t93446-http-formspring-me-philippafitzalan-howard#3431246 http://www.i-love-harvard.com/t92963-http-instagram-com-pippafitz#3414266 http://www.i-love-harvard.com/t92905-philippa-fitzalan-howard
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge Yuri, Naeun et Sybel . J'ai posé mes affaires ici le : 12/07/2018 et depuis, j'ai posté : 862 messages et gagné : 1201 points. Actuellement, je suis : étudiante en astrophysique, en astronomie et en mathématiques appliquées et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la miss anglaise avec la tête dans les étoiles . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Imogen Poots ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Claire , et un grand merci à : tennesse (avatar) et Muggle (gif) ✽ DC/TC : : Brooklyn Macfarlane (Joey King - Dunster) & Hunter Darcy (Nico Tortorella - Boston Citizen)
C. Philippa Fitzalan-Howard
sometimes I pretend, to be normal
BIO - Vient d’une famille noble anglaise, les Howard • La famille devient Fitzalan-Howard en 1842 à la suite d’un changement de nom • Son père possède les titres de Duc de Norfolk, Comte de Surrey, Comte d'Arundel, Comte de Norfolk, Baron Fitzalan, Beaumont, Clun, Oswaldtre et Maltravers, Howard de Glossop, Comte Maréchal héréditaire d'Angleterre, Premier Duc et Comte d'Angleterre. Un titre ultra long et pompeux dont elle n’héritera jamais mais qui place sa famille au sommet de la hiérarchie sociale anglaise, juste derrière les princes héritiers • Les enfants de la famille porte les noms d’auteurs anglais célèbres : William, Charlotte, Emily et Arthur • Porte le titre de Lady mais déteste qu’on l’appelle ainsi, ce titre étant généralement suivit de son premier prénom, Charlotte • Est née au château d’Arundel • A toujours passé la totalité de ses vacances d’été en Australie pour éviter les touristes venus visiter le château • A reçu une éducation relativement stricte mais elle a toujours su s’y plier • Seul ses parents l’appellent encore Charlotte • N’a jamais voulu habiter aux États-Unis jusqu’à ce que son frère lui annonce son départ pour Harvard • Est extrêmement proche de sa famille. Rien ne compte plus pour elle • S’en ai longtemps voulut d’être partie de la maison avec William, laissant ses autres frère et sœur en Angleterre • A arrêter l’aviron à son arrivée aux USA. Elle s’est rabattue sur la natation • A été particulièrement heureuse quand sa jumelle et son petit frère sont venus à Harvard aussi • S’est teint les cheveux en roses durant ses deux premières années aux États-Unis • A squatter les soirées étudiantes où son frère allait. Elle a rencontré les membres de l’Eliot à cette époque • A fait partie de l’Eliot durant sa première année avant de quitter la confrérie car elle voulait plus de liberté • S’est fait tatouer le blason de sa famille dans le bas du dos à la suite d’un paris perdu le soir de ses 21 ans • Envisage de retourner à l’Eliot à la rentrée. C’est encore en réflexion

Caractère - Philippa, Pippa ou à la rigueur Lady Philippa Fitzalan-Howard pour les réceptions mondaines. C’est au choix. Du moins pour les appellations que l’anglaise accepte d’entendre. Les autres, mieux vaut ne pas les prononcer devant elle, aussi original soit le surnom trouvé. Elle peut se montrer plutôt irritable voir colérique quand il s’agit de se moquer de sa personne. Surtout qu’elle est d'une grande susceptibilité. Quant à son premier prénom, seul ses parents s’obstinent encore à l’appeler Charlotte. Ce nom, Philippa ne le supporte pas. Surement à cause de sa grand-mère détestable qui le portait avant elle.

En règle générale, Philippa se livre très peu sur ses secrets intimes et sa vie en générale. Elle préfère être devinée et laisser les autres tenter de la découvrir, même si la plupart du temps elle se sent au fond d'elle-même incomprise. Son attitude secrète ne l’empêche pas de se faire de nombreux amis. Ils auront juste droit à la version de Philippa qu’elle accepte de montrer. La jeune femme un peu garce qui communique avec aisance et entrain. C’est dans le fond une grande bavarde qui aime captivée son auditoire en racontant tout et n’importe quoi, généralement de petites anecdotes qu’elle n’hésite pas à amplifier pour avoir un récit plus captivant. Ils verront celle qui n’hésite pas à jouer de sa position, de son titre ou de son physique pour obtenir quelque chose. Ils ne verront que la fille superficielle et fêtarde, celle qui n’a pas peur de se lancer tête la première dans l’aventure et l’inconnu.

La suite ici

En plus - Totalement accro au Frappuccino licorne de chez Starbucks • Rêve de vivre une belle histoire d’amour à la Elizabeth et Darcis. Avec elle dans le rôle de Darcis évidemment • Vit une histoire passionnée avec son chat. C’est le seul homme à partager son lit • Collectionne les figures Pop qu’elle laisse bien précieusement dans leur boite • Fan invétéré des Harry Potter, Stars Wars et Marvel • Grande lectrice de comics • Loin d’être une sainte-nitouche, elle se respecte beaucoup et préfère draguer sans jamais aller plus loin • Rêve d’apprendre un jour à surfer. Malgré ses étés en Australie, elle n’a jamais osé • Adore passer ses soirées à regarder les étoiles • Son rêve le plus cher serait de percer l’un des secrets de l’Univers. Idéalement, elle aimerait participer à la découverte de l’équation du tout



We always be a family
my family is my strength
BLOOD - William, le grand frère, le protecteur, le modèle. C'est son super-héros à elle, celui qu'elle a suivi jusqu'à l'autre bout du monde parce qu'elle ne pouvait pas l'avoir loin d'elle. C’est la personne qu’elle aime le plus au monde, son ancre. Longtemps, il a été le seul à la comprendre et encore aujourd’hui, il fait partie des rares à vraiment la connaitre. • Emily, la sœur jumelle chérie. Nées à quelques minutes d’intervalles, elles ont toujours tout vécu ensemble. Elle a toujours été la moitié de Philippa, l’autre partie de leur duo infernal. Jusqu’à ce que Philippa décide de partir aux Etats-Unis, jetant un froid sur leur relation. • Arthur, le petit dernier. Le petit trésor qu’on cherche toujours à protéger, malgré qu’il ait bien grandit. Sans être aussi proche de lui de que de ses autres frère et sœur, Philippa l’aime de tout son cœur. C’est son petit chéri à elle qu’elle regrette encore d’avoir laissé en Angleterre quand elle est partie. • Zed le cousin préféré, celui avec qui je passais toutes mes journées quand j'allais en Australie. Mon chéri préféré que j'aime • Sybel l'autre cousine, celle que j'ai toujours eu tendance à laisser de coté, lui préférant son frère. Aujourd'hui, c'est toujours un peu tendu entre nous.


It's all about true love
looking for the Elizabeth of my Darcy
PRESENT - Malaki, c'est le gars qui me fait perdre tous mes moyens. Quand il est dans les parages, j'enchaîne les boulettes malgré le fait que je fasse tout pour rester cool. Il me plaît beaucoup mais je n'ose rien tenter.
PAST - /


One, two, three, drink
talking to you makes my day
BEST - Phoenix et Soraya mes deux bff d'amour pour la vie, celles avec qui je partage tout.
FRIENDS - /


I never like you
congratulation now I hate you
WEIRD - Elliot Une rencontre de l'Australie, un surfeur que je regarde de loin, n'osant pas me lancer. Parfois on s'apprécie, parfois pas
HATE - Leslie C'est marrant comme les gens ont tendance à nous croire amies. Il faut dire qu'on joue bien la comédie. En vérité, je t'apprécie. Du moins je te tolère suffisamment pour passer du temps avec toi. Sauf que non en fait, je ne t'aime pas. Désolée mais t'es le genre de personne dont la tête ne me revient pas. Et pourtant, je continue cette mascarade parce que c'est plus facile dans le fond. Toutes les deux, on se déteste mais on continue à faire semblant.





DanielLeilaNoahMalaki

(#) Dim 29 Juil - 23:06

J'avais reçu le message en plein milieu de l'après-midi. Rendez-vous au soir, devant la Lowell House. J'avais répondu dans la foulée, essayant d'obtenir des précisions. Précisions qui n'étaient jamais arrivées, merci Olivier. Mais ce n'est pas pour ça que je n'allais pas venir. J'étais bien trop intriguée par ce message qui ne disait rien en fin de compte. J'avais envie de savoir pourquoi tu avais envie de me voir. Pas qu'il faille une raison pour voir sa meilleure amie. J'arrivais devant le bâtiment un poil en retard. L'excuse du "je ne connais pas ce quoi du campus" ne fonctionnait plus depuis longtemps mais c'était presque ça. Hormis pour te voir, je ne mettais jamais les pieds du coté de la Lowell House. Je t’aperçois sur les marches, ton sac en bandoulière. Gros sac. T'as prévu quoi ? Je pensais juste qu'on allait passer la soirée à discuter dans ta chambre. Pas que tu comptais partir je ne sais où. Si c'est pour t'incruster dans mon appart, tu aurais pu venir direct, c'est plus rapide. D'ailleurs, c'est ce que tu fais d'habitude. Donc ça doit être autre chose. "Coucou toi. Comment vas ?" J'avance vers toi jusqu'à te prendre dans mes bras rapidement. Ok, tu sens la cigarette. Pas top comme odeur, pas top comme habitude. Mais je ne dis rien. Depuis le temps, je fais avec. Un jour tu arrêtera par toi-même. C'est pas à moi de te faire la morale là-dessus. "Alors dis-moi, tu as prévus quoi ? On va où ?" Vas-y, dis moi tout, je veux savoir.




Philippa Fitzalan-Howard
"I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 31 Juil - 19:17
Invité

Who need a pillow for a night talk?
Philippa Fitzalan-Howard & Oliver Matthiew Davis

For my part, I know nothing with any certainty,
but the sight of the stars makes me dream.
- Vincent Van Gogh


Un minuscule froncement de nez de sa part lorsqu'elle relâche son étreinte et je réalise que j'aurais dû prendre ma dernière cigarette avant d'avoir pris ma douche. Ou quelque chose du genre. J'essaie de ne pas fumer en présence de non-fumeur, mais je ne pense pas toujours que l'odeur colle peut-être à mes vêtements, mes cheveux, ma peau ou autre parfois. Comme je ne réalise pas toujours que j'ai des tâches de peinture un peu partout quand je sors des locaux ou je me suis enfermé pour peindre pendant des heures. Mais aujourd'hui, je n'ai pas touché à mes tubes alors ça va.

- Ça va très bien et toi? M'enquis-je avec un sourire.

Sa curiosité me fait rire doucement et, loin de tout lui dévoiler, je lui tends simplement la main pour la guider si elle le veut bien. J'arriverai à la faire avancer sans tout lui dévoiler?

- Petite surprise, répondis-je simplement. On ne va pas très loin, je te rassure.

Je lui sers un sourire de gamin qui essaie de cacher un secret, mais dont la joie transparaît peut-être un peu trop. J'espère, honnêtement que ça lui plaira. ...et qu'elle me traitera pas de cinglé! Bon après, pour le titre, je l'aurai peut-être un peu mérité.



HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
ANIMATEUR  MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Philippa Fitzalan-Howard
ANIMATEUR
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t92876-philippa-fitzalan-howard-emily-browning http://www.i-love-harvard.com/t92903-philippa-fitzalan-howard-my-good-opinion-once-lost-is-lost-forever#3411969 http://www.i-love-harvard.com/t92906-philippa-fitzalan-howard-456-366-4895#3411999 http://www.i-love-harvard.com/t93446-http-formspring-me-philippafitzalan-howard#3431246 http://www.i-love-harvard.com/t92963-http-instagram-com-pippafitz#3414266 http://www.i-love-harvard.com/t92905-philippa-fitzalan-howard
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge Yuri, Naeun et Sybel . J'ai posé mes affaires ici le : 12/07/2018 et depuis, j'ai posté : 862 messages et gagné : 1201 points. Actuellement, je suis : étudiante en astrophysique, en astronomie et en mathématiques appliquées et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la miss anglaise avec la tête dans les étoiles . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Imogen Poots ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Claire , et un grand merci à : tennesse (avatar) et Muggle (gif) ✽ DC/TC : : Brooklyn Macfarlane (Joey King - Dunster) & Hunter Darcy (Nico Tortorella - Boston Citizen)
C. Philippa Fitzalan-Howard
sometimes I pretend, to be normal
BIO - Vient d’une famille noble anglaise, les Howard • La famille devient Fitzalan-Howard en 1842 à la suite d’un changement de nom • Son père possède les titres de Duc de Norfolk, Comte de Surrey, Comte d'Arundel, Comte de Norfolk, Baron Fitzalan, Beaumont, Clun, Oswaldtre et Maltravers, Howard de Glossop, Comte Maréchal héréditaire d'Angleterre, Premier Duc et Comte d'Angleterre. Un titre ultra long et pompeux dont elle n’héritera jamais mais qui place sa famille au sommet de la hiérarchie sociale anglaise, juste derrière les princes héritiers • Les enfants de la famille porte les noms d’auteurs anglais célèbres : William, Charlotte, Emily et Arthur • Porte le titre de Lady mais déteste qu’on l’appelle ainsi, ce titre étant généralement suivit de son premier prénom, Charlotte • Est née au château d’Arundel • A toujours passé la totalité de ses vacances d’été en Australie pour éviter les touristes venus visiter le château • A reçu une éducation relativement stricte mais elle a toujours su s’y plier • Seul ses parents l’appellent encore Charlotte • N’a jamais voulu habiter aux États-Unis jusqu’à ce que son frère lui annonce son départ pour Harvard • Est extrêmement proche de sa famille. Rien ne compte plus pour elle • S’en ai longtemps voulut d’être partie de la maison avec William, laissant ses autres frère et sœur en Angleterre • A arrêter l’aviron à son arrivée aux USA. Elle s’est rabattue sur la natation • A été particulièrement heureuse quand sa jumelle et son petit frère sont venus à Harvard aussi • S’est teint les cheveux en roses durant ses deux premières années aux États-Unis • A squatter les soirées étudiantes où son frère allait. Elle a rencontré les membres de l’Eliot à cette époque • A fait partie de l’Eliot durant sa première année avant de quitter la confrérie car elle voulait plus de liberté • S’est fait tatouer le blason de sa famille dans le bas du dos à la suite d’un paris perdu le soir de ses 21 ans • Envisage de retourner à l’Eliot à la rentrée. C’est encore en réflexion

Caractère - Philippa, Pippa ou à la rigueur Lady Philippa Fitzalan-Howard pour les réceptions mondaines. C’est au choix. Du moins pour les appellations que l’anglaise accepte d’entendre. Les autres, mieux vaut ne pas les prononcer devant elle, aussi original soit le surnom trouvé. Elle peut se montrer plutôt irritable voir colérique quand il s’agit de se moquer de sa personne. Surtout qu’elle est d'une grande susceptibilité. Quant à son premier prénom, seul ses parents s’obstinent encore à l’appeler Charlotte. Ce nom, Philippa ne le supporte pas. Surement à cause de sa grand-mère détestable qui le portait avant elle.

En règle générale, Philippa se livre très peu sur ses secrets intimes et sa vie en générale. Elle préfère être devinée et laisser les autres tenter de la découvrir, même si la plupart du temps elle se sent au fond d'elle-même incomprise. Son attitude secrète ne l’empêche pas de se faire de nombreux amis. Ils auront juste droit à la version de Philippa qu’elle accepte de montrer. La jeune femme un peu garce qui communique avec aisance et entrain. C’est dans le fond une grande bavarde qui aime captivée son auditoire en racontant tout et n’importe quoi, généralement de petites anecdotes qu’elle n’hésite pas à amplifier pour avoir un récit plus captivant. Ils verront celle qui n’hésite pas à jouer de sa position, de son titre ou de son physique pour obtenir quelque chose. Ils ne verront que la fille superficielle et fêtarde, celle qui n’a pas peur de se lancer tête la première dans l’aventure et l’inconnu.

La suite ici

En plus - Totalement accro au Frappuccino licorne de chez Starbucks • Rêve de vivre une belle histoire d’amour à la Elizabeth et Darcis. Avec elle dans le rôle de Darcis évidemment • Vit une histoire passionnée avec son chat. C’est le seul homme à partager son lit • Collectionne les figures Pop qu’elle laisse bien précieusement dans leur boite • Fan invétéré des Harry Potter, Stars Wars et Marvel • Grande lectrice de comics • Loin d’être une sainte-nitouche, elle se respecte beaucoup et préfère draguer sans jamais aller plus loin • Rêve d’apprendre un jour à surfer. Malgré ses étés en Australie, elle n’a jamais osé • Adore passer ses soirées à regarder les étoiles • Son rêve le plus cher serait de percer l’un des secrets de l’Univers. Idéalement, elle aimerait participer à la découverte de l’équation du tout



We always be a family
my family is my strength
BLOOD - William, le grand frère, le protecteur, le modèle. C'est son super-héros à elle, celui qu'elle a suivi jusqu'à l'autre bout du monde parce qu'elle ne pouvait pas l'avoir loin d'elle. C’est la personne qu’elle aime le plus au monde, son ancre. Longtemps, il a été le seul à la comprendre et encore aujourd’hui, il fait partie des rares à vraiment la connaitre. • Emily, la sœur jumelle chérie. Nées à quelques minutes d’intervalles, elles ont toujours tout vécu ensemble. Elle a toujours été la moitié de Philippa, l’autre partie de leur duo infernal. Jusqu’à ce que Philippa décide de partir aux Etats-Unis, jetant un froid sur leur relation. • Arthur, le petit dernier. Le petit trésor qu’on cherche toujours à protéger, malgré qu’il ait bien grandit. Sans être aussi proche de lui de que de ses autres frère et sœur, Philippa l’aime de tout son cœur. C’est son petit chéri à elle qu’elle regrette encore d’avoir laissé en Angleterre quand elle est partie. • Zed le cousin préféré, celui avec qui je passais toutes mes journées quand j'allais en Australie. Mon chéri préféré que j'aime • Sybel l'autre cousine, celle que j'ai toujours eu tendance à laisser de coté, lui préférant son frère. Aujourd'hui, c'est toujours un peu tendu entre nous.


It's all about true love
looking for the Elizabeth of my Darcy
PRESENT - Malaki, c'est le gars qui me fait perdre tous mes moyens. Quand il est dans les parages, j'enchaîne les boulettes malgré le fait que je fasse tout pour rester cool. Il me plaît beaucoup mais je n'ose rien tenter.
PAST - /


One, two, three, drink
talking to you makes my day
BEST - Phoenix et Soraya mes deux bff d'amour pour la vie, celles avec qui je partage tout.
FRIENDS - /


I never like you
congratulation now I hate you
WEIRD - Elliot Une rencontre de l'Australie, un surfeur que je regarde de loin, n'osant pas me lancer. Parfois on s'apprécie, parfois pas
HATE - Leslie C'est marrant comme les gens ont tendance à nous croire amies. Il faut dire qu'on joue bien la comédie. En vérité, je t'apprécie. Du moins je te tolère suffisamment pour passer du temps avec toi. Sauf que non en fait, je ne t'aime pas. Désolée mais t'es le genre de personne dont la tête ne me revient pas. Et pourtant, je continue cette mascarade parce que c'est plus facile dans le fond. Toutes les deux, on se déteste mais on continue à faire semblant.





DanielLeilaNoahMalaki

(#) Jeu 2 Aoû - 18:29

L'odeur de cigarette me gênait mais je dis rien. Ça faisait partie de toi. Comme les taches de peintures ou tes manies. Ça faisait un moment que j'avais compris que ça faisait partie du "package Oliver". Je tiens trop à toi pour vraiment râler sur ta manie de te détruire les poumons. Je t'offre un grand sourire avant de répondre à ta question. "Ça va super. Je suis contente que tu m’ait demandé de venir." Toujours heureuse à l'idée de te voir. Même quand tu as une idée derrière la tête qui nécessite un sac et de ne pas me dire ce que tu prévois. Tu sais que je suis trop curieuse. Me dire que c'est une surprise, c'est juste bon à me faire cogiter durant des heures. Ou du moins jusqu'à ce qu'on soit arrivé. J'essaye de trouver le moindre indice avec le peu que tu m'as dit. Pas très loin. Tout est relatif. Chacun sa vision du pas très loin. En tout cas, tu as pris ton sac. Donc je suppose qu'on sera là un moment. Que prépare tu Olivier. Alors que je suis toujours en train de me demander ce qui me réserve, j'attrape ta main. Je te fais confiance. Puis quoi que ce soit, tu as l'air tellement joyeux à cette idée que je ne peux faire que te suivre. "Allony y alors." Go direction je ne sais pas où.




Philippa Fitzalan-Howard
"I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Ven 3 Aoû - 18:10
Invité

Who need a pillow for a night talk?
Philippa Fitzalan-Howard & Oliver Matthiew Davis

For my part, I know nothing with any certainty,
but the sight of the stars makes me dream.
- Vincent Van Gogh


Elle ne semble pas convaincu par mes réponses et ça me fait rire silencieusement. Cependant elle accepte rapidement ma main tendue, m'indiquant aussi vocalement qu'on peut y aller. Le sourire toujours sur les lèvres, je l'entraine, non pas vers la rue, mais vers l'intérieur de la Lowell House. Quand je disais que ce ne serait pas trop loin! Bifurquant dans les couloirs, je nous fais atteindre une cage d'escaliers et grimper plusieurs étages. Ce n'est que lorsqu'on arrive au dernier, mal éclairé que mes pas se font plus doux. Moi qui déteste les films d'horreur, ce couloir désert pourrait, encombré de matériaux de rénovation et de coffres d'outils pourrait en faire partie.

- Ils rénovent la Lowell cet été, expliquais-je tout bas.

Les travaux sont déjà enclenchés, sur le toit, et c'est d'ailleurs pourquoi, j'en ai profité pour la faire venir. Même si, à première vue, c'est loin d'être un endroit charmant. Continuant sur quelques mètres, je finis par dénicher la porte que je cherche. Testant la poignée, j'ai un sourire satisfait lorsqu'elle s'ouvre sans créer de résistance. La pièce est exiguë, pas vraiment plus grande qu'un grand placard à balais, mais la rampe verticale qui mène sur le toit est bien visible. Délaissant les doigts de Philippa, je m'y engage

- Ferme la porte derrière s'il-te-plait, recommandais-je. Et suis-moi, souris-je en allumant la lampe sur mon téléphone.

Il ne me faut pas longtemps pour voir la plaque qui me barre le chemin, mais d'une poussée, elle accepte de pivoter, malgré son poids, nous permettant d'émerger à nouveau à l'air libre, dans le clocher aéré de la Lowell. Rangeant rapidement mon téléphone dans ma poche arrière de jeans, je me tourne vers mon amie pour lui prêter assistance si besoin. Lorsque je suis assuré qu'elle a pied sur le plancher, je m'éloigne un peu, ouvrant mon sac pour en sortir la couverture de camping que j'ai emprunté chez mon aîné, histoire d'être un minimum confortable qu'on ne soit pas couvert de poussière.

- La vue te plaît? La questionnais-je en la regardant amusé, mon air de gamin à nouveau sur le visage.

À cette hauteur, on dépasse plusieurs bâtiment des alentours, ce qui nous permet de voir la rivière qui passe pas loin, mais aussi le ciel assez dégagé et les étoiles. Chose qu'on aperçoit plus difficilement du sol avec tout les lampadaires.

- J'ai entendu le directeur du chantier dire qu'ils devraient laisser les acces déverrouillés pour la durée des travaux, alors je me suis dit qu'on pourrait venir faire un tour pour apprécier.

Revenir en haut Aller en bas
ANIMATEUR  MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Philippa Fitzalan-Howard
ANIMATEUR
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t92876-philippa-fitzalan-howard-emily-browning http://www.i-love-harvard.com/t92903-philippa-fitzalan-howard-my-good-opinion-once-lost-is-lost-forever#3411969 http://www.i-love-harvard.com/t92906-philippa-fitzalan-howard-456-366-4895#3411999 http://www.i-love-harvard.com/t93446-http-formspring-me-philippafitzalan-howard#3431246 http://www.i-love-harvard.com/t92963-http-instagram-com-pippafitz#3414266 http://www.i-love-harvard.com/t92905-philippa-fitzalan-howard
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge Yuri, Naeun et Sybel . J'ai posé mes affaires ici le : 12/07/2018 et depuis, j'ai posté : 862 messages et gagné : 1201 points. Actuellement, je suis : étudiante en astrophysique, en astronomie et en mathématiques appliquées et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la miss anglaise avec la tête dans les étoiles . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Imogen Poots ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Claire , et un grand merci à : tennesse (avatar) et Muggle (gif) ✽ DC/TC : : Brooklyn Macfarlane (Joey King - Dunster) & Hunter Darcy (Nico Tortorella - Boston Citizen)
C. Philippa Fitzalan-Howard
sometimes I pretend, to be normal
BIO - Vient d’une famille noble anglaise, les Howard • La famille devient Fitzalan-Howard en 1842 à la suite d’un changement de nom • Son père possède les titres de Duc de Norfolk, Comte de Surrey, Comte d'Arundel, Comte de Norfolk, Baron Fitzalan, Beaumont, Clun, Oswaldtre et Maltravers, Howard de Glossop, Comte Maréchal héréditaire d'Angleterre, Premier Duc et Comte d'Angleterre. Un titre ultra long et pompeux dont elle n’héritera jamais mais qui place sa famille au sommet de la hiérarchie sociale anglaise, juste derrière les princes héritiers • Les enfants de la famille porte les noms d’auteurs anglais célèbres : William, Charlotte, Emily et Arthur • Porte le titre de Lady mais déteste qu’on l’appelle ainsi, ce titre étant généralement suivit de son premier prénom, Charlotte • Est née au château d’Arundel • A toujours passé la totalité de ses vacances d’été en Australie pour éviter les touristes venus visiter le château • A reçu une éducation relativement stricte mais elle a toujours su s’y plier • Seul ses parents l’appellent encore Charlotte • N’a jamais voulu habiter aux États-Unis jusqu’à ce que son frère lui annonce son départ pour Harvard • Est extrêmement proche de sa famille. Rien ne compte plus pour elle • S’en ai longtemps voulut d’être partie de la maison avec William, laissant ses autres frère et sœur en Angleterre • A arrêter l’aviron à son arrivée aux USA. Elle s’est rabattue sur la natation • A été particulièrement heureuse quand sa jumelle et son petit frère sont venus à Harvard aussi • S’est teint les cheveux en roses durant ses deux premières années aux États-Unis • A squatter les soirées étudiantes où son frère allait. Elle a rencontré les membres de l’Eliot à cette époque • A fait partie de l’Eliot durant sa première année avant de quitter la confrérie car elle voulait plus de liberté • S’est fait tatouer le blason de sa famille dans le bas du dos à la suite d’un paris perdu le soir de ses 21 ans • Envisage de retourner à l’Eliot à la rentrée. C’est encore en réflexion

Caractère - Philippa, Pippa ou à la rigueur Lady Philippa Fitzalan-Howard pour les réceptions mondaines. C’est au choix. Du moins pour les appellations que l’anglaise accepte d’entendre. Les autres, mieux vaut ne pas les prononcer devant elle, aussi original soit le surnom trouvé. Elle peut se montrer plutôt irritable voir colérique quand il s’agit de se moquer de sa personne. Surtout qu’elle est d'une grande susceptibilité. Quant à son premier prénom, seul ses parents s’obstinent encore à l’appeler Charlotte. Ce nom, Philippa ne le supporte pas. Surement à cause de sa grand-mère détestable qui le portait avant elle.

En règle générale, Philippa se livre très peu sur ses secrets intimes et sa vie en générale. Elle préfère être devinée et laisser les autres tenter de la découvrir, même si la plupart du temps elle se sent au fond d'elle-même incomprise. Son attitude secrète ne l’empêche pas de se faire de nombreux amis. Ils auront juste droit à la version de Philippa qu’elle accepte de montrer. La jeune femme un peu garce qui communique avec aisance et entrain. C’est dans le fond une grande bavarde qui aime captivée son auditoire en racontant tout et n’importe quoi, généralement de petites anecdotes qu’elle n’hésite pas à amplifier pour avoir un récit plus captivant. Ils verront celle qui n’hésite pas à jouer de sa position, de son titre ou de son physique pour obtenir quelque chose. Ils ne verront que la fille superficielle et fêtarde, celle qui n’a pas peur de se lancer tête la première dans l’aventure et l’inconnu.

La suite ici

En plus - Totalement accro au Frappuccino licorne de chez Starbucks • Rêve de vivre une belle histoire d’amour à la Elizabeth et Darcis. Avec elle dans le rôle de Darcis évidemment • Vit une histoire passionnée avec son chat. C’est le seul homme à partager son lit • Collectionne les figures Pop qu’elle laisse bien précieusement dans leur boite • Fan invétéré des Harry Potter, Stars Wars et Marvel • Grande lectrice de comics • Loin d’être une sainte-nitouche, elle se respecte beaucoup et préfère draguer sans jamais aller plus loin • Rêve d’apprendre un jour à surfer. Malgré ses étés en Australie, elle n’a jamais osé • Adore passer ses soirées à regarder les étoiles • Son rêve le plus cher serait de percer l’un des secrets de l’Univers. Idéalement, elle aimerait participer à la découverte de l’équation du tout



We always be a family
my family is my strength
BLOOD - William, le grand frère, le protecteur, le modèle. C'est son super-héros à elle, celui qu'elle a suivi jusqu'à l'autre bout du monde parce qu'elle ne pouvait pas l'avoir loin d'elle. C’est la personne qu’elle aime le plus au monde, son ancre. Longtemps, il a été le seul à la comprendre et encore aujourd’hui, il fait partie des rares à vraiment la connaitre. • Emily, la sœur jumelle chérie. Nées à quelques minutes d’intervalles, elles ont toujours tout vécu ensemble. Elle a toujours été la moitié de Philippa, l’autre partie de leur duo infernal. Jusqu’à ce que Philippa décide de partir aux Etats-Unis, jetant un froid sur leur relation. • Arthur, le petit dernier. Le petit trésor qu’on cherche toujours à protéger, malgré qu’il ait bien grandit. Sans être aussi proche de lui de que de ses autres frère et sœur, Philippa l’aime de tout son cœur. C’est son petit chéri à elle qu’elle regrette encore d’avoir laissé en Angleterre quand elle est partie. • Zed le cousin préféré, celui avec qui je passais toutes mes journées quand j'allais en Australie. Mon chéri préféré que j'aime • Sybel l'autre cousine, celle que j'ai toujours eu tendance à laisser de coté, lui préférant son frère. Aujourd'hui, c'est toujours un peu tendu entre nous.


It's all about true love
looking for the Elizabeth of my Darcy
PRESENT - Malaki, c'est le gars qui me fait perdre tous mes moyens. Quand il est dans les parages, j'enchaîne les boulettes malgré le fait que je fasse tout pour rester cool. Il me plaît beaucoup mais je n'ose rien tenter.
PAST - /


One, two, three, drink
talking to you makes my day
BEST - Phoenix et Soraya mes deux bff d'amour pour la vie, celles avec qui je partage tout.
FRIENDS - /


I never like you
congratulation now I hate you
WEIRD - Elliot Une rencontre de l'Australie, un surfeur que je regarde de loin, n'osant pas me lancer. Parfois on s'apprécie, parfois pas
HATE - Leslie C'est marrant comme les gens ont tendance à nous croire amies. Il faut dire qu'on joue bien la comédie. En vérité, je t'apprécie. Du moins je te tolère suffisamment pour passer du temps avec toi. Sauf que non en fait, je ne t'aime pas. Désolée mais t'es le genre de personne dont la tête ne me revient pas. Et pourtant, je continue cette mascarade parce que c'est plus facile dans le fond. Toutes les deux, on se déteste mais on continue à faire semblant.





DanielLeilaNoahMalaki

(#) Mer 8 Aoû - 18:30

Je n'étais pas particulièrement à l'aise avec l'idée de surprise. Il fallait que je sache ce que tu avais en tête. J'espérais que tu finirais par lâcher le morceau avant qu'on soit arrivé mais tu m’entraîna en direction de la Lowell House. Si c'était pour finir dans ta chambre, pourquoi ne pas me demander de t'y rejoindre directement. Ça aurait été plus facile. Sauf que tu ne te dirige pas vers ta chambre mais vers un endroit que je ne connais pas. Les escaliers jusqu'au dernier étage ? Que cherche tu à me montrer ? L'endroit où tu peints ? Un lieu spécial artiste pour me convaincre que l'art sert à autre chose que décorer ? Boh. Je te suis, ravalant ma curiosité alors qu'on arrive dans un couloir visiblement en rénovation. Non, je ne t'aiderai pas à planter des clous. Tu ne m'as visiblement jamais vu faire des travaux manuels si tu pense que c'est possible. Je serais capable de tenir un marteau à l'envers. Mais ton explication arrive vite, sans pour autant me rassurer. "On vient faire quoi ici ?" Tu continue ta route et je suis bien obligée de te suivre. Je n'ai pas spécialement envie de rester seule dans ce couloir. Même si je ne suis pas sure que le chemin que tu nous fait emprunter soit vraiment plus sur. Après les escaliers, une échelle. Où va-t-on s’arrêter ? Dans le clocher de la Lowell House visiblement. Ok, ça, c'est juste top. La vue est à couper le souffle. Mon regard se fixe d'abord sur le sol en contrebas. Les personnes qui passent dans la rue ont l'air tellement plus petites vues d'ici. Puis la rivière au loin, qui me donne l'impression de scintiller avec les derniers rayons du soleil. "C'est juste ... Woaw ! J'adore. C'est vraiment fantastique." Pendant que tu explique comment tu as su que la porte serait ouverte, j'en profite pour regarder le ciel. Bientôt, il ferait assez sombre pour qu'on puisse voir les étoiles et j'attendais ce moment avec impatience. Avec un peu de chance, d'ici, on pourrait voir les points qu'étaient Jupiter et Saturne. Je me tourne finalement vers toi, le sourire aux lèvres. Cette surprise est tout bonnement exceptionnelle. "On va pouvoir rester toute la nuit ici ? " On n'est à peine arriver mais je sais déjà que je ne vais pas vouloir partir avant un bon moment. Je suis trop sciée par la vue pour ça.




Philippa Fitzalan-Howard
"I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Ven 10 Aoû - 5:46
Invité

Who need a pillow for a night talk?
Philippa Fitzalan-Howard & Oliver Matthiew Davis

For my part, I know nothing with any certainty,
but the sight of the stars makes me dream.
- Vincent Van Gogh


Un léger rire répond à sa question sans qu'un mot ne se forme. Faisant attention où on mets les pieds, je continue simplement mon chemin, l'entrainant dans mon sillage jusqu'à l'échelle repérer plus tôt dans la journée lorsque j'ai croisé les types du chantier. Non, je ne lorgnait pas sur des types muscles. Puisque petit A, parce que l'équipe était sensiblement composée d'hommes chauves et/ou bedonnants dans la cinquantaine et donc absolument pas mon type; et petit B, j'ai mon Mr Sexy et musclé à la Mather House, j'ai pas besoin de chercher ailleurs. Non, mais plus sérieusement, j'étais simplement venu voir s'il n'avait pas du décapent plus puissant que le mien puisque j'étais couvert de peinture. Pas de chance, ils en sont pas rendus à la peinture encore, c'est trop tôt! Alors pour moi, ça a été la douche avec la brosse à récurer!

Une fois dans le clocher, l'expression de Pippa me l'a regardé, amusé et quelque peu fier d'avoir pu la surprendre et lui faire plaisir de la sorte. Normalement, je n'arrive pas à tenir les surprises très longtemps. S'il avait fallu attendre un jour ou deux de plus, j'aurais probablement craqué et fini par lui dire que j'avais eu cette idée, sous peine qu'elle me traite de dingue. Après, sa curiosité aurait peut-être été piqué et, au final, on serait venu quand même, mais bon.

- Si on fait pas un boucan incroyable et qu'on ne balance pas de briques sur les passants dans la rue, on devrait, fis-je en riant doucement.

La couverture de camping posé sur des sacs de ...à dire vrai, je sais pas ce que c'est, mais ça n'a pas l'air fragile, donc pas de gêne. Je vide le contenu de mes poches dans mon sac et m'assieds, observant les mouvements de mon amie et son regard qui se porte facilement sur l'horizon.

- J'ai toute la nuit aussi, si tu veux, fis-je tranquillement. Jax est de sorti et je lui ai dit de ne pas m'attendre, que je passais la soirée avec une jolie demoiselle, précisais-je avec un clin d'oeil.

Ne pas dire "Lady". Ou on essaye d'éviter si on est pas à une réception mondaine, en tuxedo, coupe de champagne et etc. Du moins, c'est ce que j'ai cru comprendre au fil du temps passé avec la brune. J'ai compris, qu'en fait, je ne connaissais probablement pas toute l'ampleur de ce que signifie ce mot, alors je me chut. Et puis, c'est pas comme si je ne pouvais pas simplement l'appeler par son prénom ou son surnom!

Revenir en haut Aller en bas
ANIMATEUR  MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Philippa Fitzalan-Howard
ANIMATEUR
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t92876-philippa-fitzalan-howard-emily-browning http://www.i-love-harvard.com/t92903-philippa-fitzalan-howard-my-good-opinion-once-lost-is-lost-forever#3411969 http://www.i-love-harvard.com/t92906-philippa-fitzalan-howard-456-366-4895#3411999 http://www.i-love-harvard.com/t93446-http-formspring-me-philippafitzalan-howard#3431246 http://www.i-love-harvard.com/t92963-http-instagram-com-pippafitz#3414266 http://www.i-love-harvard.com/t92905-philippa-fitzalan-howard
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge Yuri, Naeun et Sybel . J'ai posé mes affaires ici le : 12/07/2018 et depuis, j'ai posté : 862 messages et gagné : 1201 points. Actuellement, je suis : étudiante en astrophysique, en astronomie et en mathématiques appliquées et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la miss anglaise avec la tête dans les étoiles . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Imogen Poots ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Claire , et un grand merci à : tennesse (avatar) et Muggle (gif) ✽ DC/TC : : Brooklyn Macfarlane (Joey King - Dunster) & Hunter Darcy (Nico Tortorella - Boston Citizen)
C. Philippa Fitzalan-Howard
sometimes I pretend, to be normal
BIO - Vient d’une famille noble anglaise, les Howard • La famille devient Fitzalan-Howard en 1842 à la suite d’un changement de nom • Son père possède les titres de Duc de Norfolk, Comte de Surrey, Comte d'Arundel, Comte de Norfolk, Baron Fitzalan, Beaumont, Clun, Oswaldtre et Maltravers, Howard de Glossop, Comte Maréchal héréditaire d'Angleterre, Premier Duc et Comte d'Angleterre. Un titre ultra long et pompeux dont elle n’héritera jamais mais qui place sa famille au sommet de la hiérarchie sociale anglaise, juste derrière les princes héritiers • Les enfants de la famille porte les noms d’auteurs anglais célèbres : William, Charlotte, Emily et Arthur • Porte le titre de Lady mais déteste qu’on l’appelle ainsi, ce titre étant généralement suivit de son premier prénom, Charlotte • Est née au château d’Arundel • A toujours passé la totalité de ses vacances d’été en Australie pour éviter les touristes venus visiter le château • A reçu une éducation relativement stricte mais elle a toujours su s’y plier • Seul ses parents l’appellent encore Charlotte • N’a jamais voulu habiter aux États-Unis jusqu’à ce que son frère lui annonce son départ pour Harvard • Est extrêmement proche de sa famille. Rien ne compte plus pour elle • S’en ai longtemps voulut d’être partie de la maison avec William, laissant ses autres frère et sœur en Angleterre • A arrêter l’aviron à son arrivée aux USA. Elle s’est rabattue sur la natation • A été particulièrement heureuse quand sa jumelle et son petit frère sont venus à Harvard aussi • S’est teint les cheveux en roses durant ses deux premières années aux États-Unis • A squatter les soirées étudiantes où son frère allait. Elle a rencontré les membres de l’Eliot à cette époque • A fait partie de l’Eliot durant sa première année avant de quitter la confrérie car elle voulait plus de liberté • S’est fait tatouer le blason de sa famille dans le bas du dos à la suite d’un paris perdu le soir de ses 21 ans • Envisage de retourner à l’Eliot à la rentrée. C’est encore en réflexion

Caractère - Philippa, Pippa ou à la rigueur Lady Philippa Fitzalan-Howard pour les réceptions mondaines. C’est au choix. Du moins pour les appellations que l’anglaise accepte d’entendre. Les autres, mieux vaut ne pas les prononcer devant elle, aussi original soit le surnom trouvé. Elle peut se montrer plutôt irritable voir colérique quand il s’agit de se moquer de sa personne. Surtout qu’elle est d'une grande susceptibilité. Quant à son premier prénom, seul ses parents s’obstinent encore à l’appeler Charlotte. Ce nom, Philippa ne le supporte pas. Surement à cause de sa grand-mère détestable qui le portait avant elle.

En règle générale, Philippa se livre très peu sur ses secrets intimes et sa vie en générale. Elle préfère être devinée et laisser les autres tenter de la découvrir, même si la plupart du temps elle se sent au fond d'elle-même incomprise. Son attitude secrète ne l’empêche pas de se faire de nombreux amis. Ils auront juste droit à la version de Philippa qu’elle accepte de montrer. La jeune femme un peu garce qui communique avec aisance et entrain. C’est dans le fond une grande bavarde qui aime captivée son auditoire en racontant tout et n’importe quoi, généralement de petites anecdotes qu’elle n’hésite pas à amplifier pour avoir un récit plus captivant. Ils verront celle qui n’hésite pas à jouer de sa position, de son titre ou de son physique pour obtenir quelque chose. Ils ne verront que la fille superficielle et fêtarde, celle qui n’a pas peur de se lancer tête la première dans l’aventure et l’inconnu.

La suite ici

En plus - Totalement accro au Frappuccino licorne de chez Starbucks • Rêve de vivre une belle histoire d’amour à la Elizabeth et Darcis. Avec elle dans le rôle de Darcis évidemment • Vit une histoire passionnée avec son chat. C’est le seul homme à partager son lit • Collectionne les figures Pop qu’elle laisse bien précieusement dans leur boite • Fan invétéré des Harry Potter, Stars Wars et Marvel • Grande lectrice de comics • Loin d’être une sainte-nitouche, elle se respecte beaucoup et préfère draguer sans jamais aller plus loin • Rêve d’apprendre un jour à surfer. Malgré ses étés en Australie, elle n’a jamais osé • Adore passer ses soirées à regarder les étoiles • Son rêve le plus cher serait de percer l’un des secrets de l’Univers. Idéalement, elle aimerait participer à la découverte de l’équation du tout



We always be a family
my family is my strength
BLOOD - William, le grand frère, le protecteur, le modèle. C'est son super-héros à elle, celui qu'elle a suivi jusqu'à l'autre bout du monde parce qu'elle ne pouvait pas l'avoir loin d'elle. C’est la personne qu’elle aime le plus au monde, son ancre. Longtemps, il a été le seul à la comprendre et encore aujourd’hui, il fait partie des rares à vraiment la connaitre. • Emily, la sœur jumelle chérie. Nées à quelques minutes d’intervalles, elles ont toujours tout vécu ensemble. Elle a toujours été la moitié de Philippa, l’autre partie de leur duo infernal. Jusqu’à ce que Philippa décide de partir aux Etats-Unis, jetant un froid sur leur relation. • Arthur, le petit dernier. Le petit trésor qu’on cherche toujours à protéger, malgré qu’il ait bien grandit. Sans être aussi proche de lui de que de ses autres frère et sœur, Philippa l’aime de tout son cœur. C’est son petit chéri à elle qu’elle regrette encore d’avoir laissé en Angleterre quand elle est partie. • Zed le cousin préféré, celui avec qui je passais toutes mes journées quand j'allais en Australie. Mon chéri préféré que j'aime • Sybel l'autre cousine, celle que j'ai toujours eu tendance à laisser de coté, lui préférant son frère. Aujourd'hui, c'est toujours un peu tendu entre nous.


It's all about true love
looking for the Elizabeth of my Darcy
PRESENT - Malaki, c'est le gars qui me fait perdre tous mes moyens. Quand il est dans les parages, j'enchaîne les boulettes malgré le fait que je fasse tout pour rester cool. Il me plaît beaucoup mais je n'ose rien tenter.
PAST - /


One, two, three, drink
talking to you makes my day
BEST - Phoenix et Soraya mes deux bff d'amour pour la vie, celles avec qui je partage tout.
FRIENDS - /


I never like you
congratulation now I hate you
WEIRD - Elliot Une rencontre de l'Australie, un surfeur que je regarde de loin, n'osant pas me lancer. Parfois on s'apprécie, parfois pas
HATE - Leslie C'est marrant comme les gens ont tendance à nous croire amies. Il faut dire qu'on joue bien la comédie. En vérité, je t'apprécie. Du moins je te tolère suffisamment pour passer du temps avec toi. Sauf que non en fait, je ne t'aime pas. Désolée mais t'es le genre de personne dont la tête ne me revient pas. Et pourtant, je continue cette mascarade parce que c'est plus facile dans le fond. Toutes les deux, on se déteste mais on continue à faire semblant.





DanielLeilaNoahMalaki

(#) Mar 14 Aoû - 16:42

On était bien là, dans le clocher, à regarder le ciel. Je m'étais allongée sur la couverture que tu avais amené pour être à l'aise. Je pense que même si tu m'annonce qu'on ne va pas pouvoir rester, je ne bougerais pas mes fesses. Ici, avec cette vue dégagée, je n'ai aucune envie de me montrer raisonnable. J'ai déjà décidé de passer la nuit ici. A voir si tu compte rester. "Des briques ? J'aurais plutot pensé à du ciment. Ça fait moins mal au début mais ça reste plus longtemps." Je balance ça de manière tout à fait sérieuse mais je suis prête à exploser de rire. J'imagine d'ici la tête des personnes se ramassant du ciment frais sur le crane. Ce serait assez hilarant. Mais c'est aussi le genre de chose que mes parents ne laisseraient pas passer. Et j'avais beau vivre à des centaines de kilomètres de l'Angleterre, ils seraient capable de me punir à distance. En refusant de payer pour mon appartement par exemple. "Pas de soucis, je ne compte pas faire du raffut. Je n'ai pas envie qu'on se retrouve éjecté d'ici." Je m'allonge sur la couverture, le sourire aux lèvres. Tu as toute la nuit. Ça tombe bien, moi aussi. On va pouvoir rester dans le clocher jusqu'au matin. "Avec une jolie demoiselle ? Il n'est pas jaloux quand tu lui dis ce genre de chose ?" Je fixe un moment le plafond du clocher. "Au fait, un jour, il faudra que tu me le présente ton Jax." Première fois que je remarquais que je ne connaissais toujours pas ton copain.




Philippa Fitzalan-Howard
"I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mer 15 Aoû - 3:11
Invité

Who need a pillow for a night talk?
Philippa Fitzalan-Howard & Oliver Matthiew Davis

For my part, I know nothing with any certainty,
but the sight of the stars makes me dream.
- Vincent Van Gogh



Étouffant maladroitement un rire, j'essaie de me faire sérieux en hochant la tête, même si, on ne s'en cachera pas, ça ne fonctionne absolument pas!

- Ha tu penses au long terme! J'avais plutôt songer à rapide et bref, mais j'avoue que c'est une bonne solution, approuvais-je.

La façade tiens trois seconde à peine de plus avant que je n'éclate de rire sous l'image qui s'est formé dans mon esprit. Pippa la machiavélique qui balance des poches de ciment sur les passants innocents? Non, je ne trouve pas ça crédible. Pas que je la crois incapable de faire la moindre crasse, mais ça c'est peut-être un peu trop gros.

Le rappel au volume sonore dont je lui ai parlé me calme tranquillement, mais j'échappe encore quelques notes lorsque mon amie me demande si Jax ne sera pas jaloux parce que j'ai précisé que je passerais la soirée et une partie de la nuit en compagnie d'une "jolie demoiselle".

- Je lui ai précisé que c'était toi, avouais-je avec un clin d'oeil. Tu sais, je crois qu'il a quand même compris que la gente féminine ne représente qu'un intérêt platonique pour moi, expliquais-je. Il sait que je suis l'équivalent d'un teddy bear avec les filles. Et s'il se fait des idées, normalement, il se met à grogner et j'arrive à désamorcer ce qui ne va pas, ajoutais-je avec un certain amusement.

J'ai plusieurs arguments et atouts autres que vocaux pour le convaincre, mais je ne crois pas que Philippa aie besoin que je lui donne réellement plus de détails sur le comment et le pourquoi. Je veux dire, je peux parler de plusieurs trucs, mais j'ai une fâcheuse tendance à ne pas avoir de tabous sur ces sujets et dépassé les limites personnelles des autres personnes avec qui je converse. Alors on va essayer de sauver les tympans sensibles pendant que j'y penses avant de parler cette fois!

Le silence retombe un moment et, assis sur la couverture, le dos contre le muret, je regarde le ciel qui change lentement. Je ne sais pas si des événements spéciaux, du genre pluie d'étoiles filantes ou météores, sont censés être visible ce soir, j'ai oublié de vérifier. Et de tout façon, je ne saurait probablement pas où chercher dans le ciel. Malgré tout, c'est quand même magnifique!

Un peu surpris, je tourne la tête lorsque j'entends à nouveau la voix de mon amie s'élever à mes côtés. La fixant quelques secondes, je réalise qu'ils ne se sont effectivement jamais rencontré. Du moins, pas à ma connaissance.

- Faudrait oui! Acquiesçais-je. Je vais voir avec lui, mais ce serait bien! Même si c'est un truc aussi simple que d'aller prendre un verre.

Après tout, sans même m'en rendre compte parfois, je dois le mentionner dans une conversation. Et je sais que j'ai pris l'habitude de jouer avec la chainette gravé à nos prénoms qui n'a pas quitter mon poignet gauche depuis qu'il me l'a offert pour mon anniversaire en janvier dernier. C'est d'ailleurs à partir de là qu'il est passé du label "Mr. Mystère" à "Jax". Si je ne me cachait pas à la fin de l'automne dernier, d'avoir quelqu'un pour réchauffer mes nuits - comment j'aurais pu de toute façon puisqu'il s'amusait à me laisser des marques un peu partout - je respectais la demande de Jax de ne rien dire qui mènerait quelqu'un jusqu'à lui, puisqu'il ne voulait pas qu'on sache qu'il couchait avec un homme, lui qui était plutôt du genre Don Juan avec les filles. Au retour des vacances des fêtes, plus précisement de notre voyage en Angleterre, ça avait changé. Je ne faisais plus que coucher avec Mr. Mystère, je sortais avec lui. Après… j'imagine qu'on a juste jamais vraiment eu le temps de trouver un point commun dans tous nos horaires pour se faire une soirée. Faudra y remédier!

- Et toi? Demandais-je à mon amie avec un sourire en coin. Côté coeur, ça donne quoi?

Revenir en haut Aller en bas
ANIMATEUR  MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Philippa Fitzalan-Howard
ANIMATEUR
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t92876-philippa-fitzalan-howard-emily-browning http://www.i-love-harvard.com/t92903-philippa-fitzalan-howard-my-good-opinion-once-lost-is-lost-forever#3411969 http://www.i-love-harvard.com/t92906-philippa-fitzalan-howard-456-366-4895#3411999 http://www.i-love-harvard.com/t93446-http-formspring-me-philippafitzalan-howard#3431246 http://www.i-love-harvard.com/t92963-http-instagram-com-pippafitz#3414266 http://www.i-love-harvard.com/t92905-philippa-fitzalan-howard
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge Yuri, Naeun et Sybel . J'ai posé mes affaires ici le : 12/07/2018 et depuis, j'ai posté : 862 messages et gagné : 1201 points. Actuellement, je suis : étudiante en astrophysique, en astronomie et en mathématiques appliquées et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la miss anglaise avec la tête dans les étoiles . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Imogen Poots ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Claire , et un grand merci à : tennesse (avatar) et Muggle (gif) ✽ DC/TC : : Brooklyn Macfarlane (Joey King - Dunster) & Hunter Darcy (Nico Tortorella - Boston Citizen)
C. Philippa Fitzalan-Howard
sometimes I pretend, to be normal
BIO - Vient d’une famille noble anglaise, les Howard • La famille devient Fitzalan-Howard en 1842 à la suite d’un changement de nom • Son père possède les titres de Duc de Norfolk, Comte de Surrey, Comte d'Arundel, Comte de Norfolk, Baron Fitzalan, Beaumont, Clun, Oswaldtre et Maltravers, Howard de Glossop, Comte Maréchal héréditaire d'Angleterre, Premier Duc et Comte d'Angleterre. Un titre ultra long et pompeux dont elle n’héritera jamais mais qui place sa famille au sommet de la hiérarchie sociale anglaise, juste derrière les princes héritiers • Les enfants de la famille porte les noms d’auteurs anglais célèbres : William, Charlotte, Emily et Arthur • Porte le titre de Lady mais déteste qu’on l’appelle ainsi, ce titre étant généralement suivit de son premier prénom, Charlotte • Est née au château d’Arundel • A toujours passé la totalité de ses vacances d’été en Australie pour éviter les touristes venus visiter le château • A reçu une éducation relativement stricte mais elle a toujours su s’y plier • Seul ses parents l’appellent encore Charlotte • N’a jamais voulu habiter aux États-Unis jusqu’à ce que son frère lui annonce son départ pour Harvard • Est extrêmement proche de sa famille. Rien ne compte plus pour elle • S’en ai longtemps voulut d’être partie de la maison avec William, laissant ses autres frère et sœur en Angleterre • A arrêter l’aviron à son arrivée aux USA. Elle s’est rabattue sur la natation • A été particulièrement heureuse quand sa jumelle et son petit frère sont venus à Harvard aussi • S’est teint les cheveux en roses durant ses deux premières années aux États-Unis • A squatter les soirées étudiantes où son frère allait. Elle a rencontré les membres de l’Eliot à cette époque • A fait partie de l’Eliot durant sa première année avant de quitter la confrérie car elle voulait plus de liberté • S’est fait tatouer le blason de sa famille dans le bas du dos à la suite d’un paris perdu le soir de ses 21 ans • Envisage de retourner à l’Eliot à la rentrée. C’est encore en réflexion

Caractère - Philippa, Pippa ou à la rigueur Lady Philippa Fitzalan-Howard pour les réceptions mondaines. C’est au choix. Du moins pour les appellations que l’anglaise accepte d’entendre. Les autres, mieux vaut ne pas les prononcer devant elle, aussi original soit le surnom trouvé. Elle peut se montrer plutôt irritable voir colérique quand il s’agit de se moquer de sa personne. Surtout qu’elle est d'une grande susceptibilité. Quant à son premier prénom, seul ses parents s’obstinent encore à l’appeler Charlotte. Ce nom, Philippa ne le supporte pas. Surement à cause de sa grand-mère détestable qui le portait avant elle.

En règle générale, Philippa se livre très peu sur ses secrets intimes et sa vie en générale. Elle préfère être devinée et laisser les autres tenter de la découvrir, même si la plupart du temps elle se sent au fond d'elle-même incomprise. Son attitude secrète ne l’empêche pas de se faire de nombreux amis. Ils auront juste droit à la version de Philippa qu’elle accepte de montrer. La jeune femme un peu garce qui communique avec aisance et entrain. C’est dans le fond une grande bavarde qui aime captivée son auditoire en racontant tout et n’importe quoi, généralement de petites anecdotes qu’elle n’hésite pas à amplifier pour avoir un récit plus captivant. Ils verront celle qui n’hésite pas à jouer de sa position, de son titre ou de son physique pour obtenir quelque chose. Ils ne verront que la fille superficielle et fêtarde, celle qui n’a pas peur de se lancer tête la première dans l’aventure et l’inconnu.

La suite ici

En plus - Totalement accro au Frappuccino licorne de chez Starbucks • Rêve de vivre une belle histoire d’amour à la Elizabeth et Darcis. Avec elle dans le rôle de Darcis évidemment • Vit une histoire passionnée avec son chat. C’est le seul homme à partager son lit • Collectionne les figures Pop qu’elle laisse bien précieusement dans leur boite • Fan invétéré des Harry Potter, Stars Wars et Marvel • Grande lectrice de comics • Loin d’être une sainte-nitouche, elle se respecte beaucoup et préfère draguer sans jamais aller plus loin • Rêve d’apprendre un jour à surfer. Malgré ses étés en Australie, elle n’a jamais osé • Adore passer ses soirées à regarder les étoiles • Son rêve le plus cher serait de percer l’un des secrets de l’Univers. Idéalement, elle aimerait participer à la découverte de l’équation du tout



We always be a family
my family is my strength
BLOOD - William, le grand frère, le protecteur, le modèle. C'est son super-héros à elle, celui qu'elle a suivi jusqu'à l'autre bout du monde parce qu'elle ne pouvait pas l'avoir loin d'elle. C’est la personne qu’elle aime le plus au monde, son ancre. Longtemps, il a été le seul à la comprendre et encore aujourd’hui, il fait partie des rares à vraiment la connaitre. • Emily, la sœur jumelle chérie. Nées à quelques minutes d’intervalles, elles ont toujours tout vécu ensemble. Elle a toujours été la moitié de Philippa, l’autre partie de leur duo infernal. Jusqu’à ce que Philippa décide de partir aux Etats-Unis, jetant un froid sur leur relation. • Arthur, le petit dernier. Le petit trésor qu’on cherche toujours à protéger, malgré qu’il ait bien grandit. Sans être aussi proche de lui de que de ses autres frère et sœur, Philippa l’aime de tout son cœur. C’est son petit chéri à elle qu’elle regrette encore d’avoir laissé en Angleterre quand elle est partie. • Zed le cousin préféré, celui avec qui je passais toutes mes journées quand j'allais en Australie. Mon chéri préféré que j'aime • Sybel l'autre cousine, celle que j'ai toujours eu tendance à laisser de coté, lui préférant son frère. Aujourd'hui, c'est toujours un peu tendu entre nous.


It's all about true love
looking for the Elizabeth of my Darcy
PRESENT - Malaki, c'est le gars qui me fait perdre tous mes moyens. Quand il est dans les parages, j'enchaîne les boulettes malgré le fait que je fasse tout pour rester cool. Il me plaît beaucoup mais je n'ose rien tenter.
PAST - /


One, two, three, drink
talking to you makes my day
BEST - Phoenix et Soraya mes deux bff d'amour pour la vie, celles avec qui je partage tout.
FRIENDS - /


I never like you
congratulation now I hate you
WEIRD - Elliot Une rencontre de l'Australie, un surfeur que je regarde de loin, n'osant pas me lancer. Parfois on s'apprécie, parfois pas
HATE - Leslie C'est marrant comme les gens ont tendance à nous croire amies. Il faut dire qu'on joue bien la comédie. En vérité, je t'apprécie. Du moins je te tolère suffisamment pour passer du temps avec toi. Sauf que non en fait, je ne t'aime pas. Désolée mais t'es le genre de personne dont la tête ne me revient pas. Et pourtant, je continue cette mascarade parce que c'est plus facile dans le fond. Toutes les deux, on se déteste mais on continue à faire semblant.





DanielLeilaNoahMalaki

(#) Dim 19 Aoû - 20:10

Je me met à rire avec toi. C'est vrai, ma solution est plus radicale sur le long terme. Mais il faut toujours voir à long terme. Juste balancer des briques, ce serait drôle dix minutes. Le ciment, c'est plus durable donc plaisir pendant plus longtemps. Ou ennuies pendant plus longtemps. Je te vois essayer de garder ton sérieux avant d'exploser de rire. C'est bien ce que je pensais, je n'ai aucune crédibilité. Merci. Tu aurais au moins pu faire semblant. Ou donner l'impression que je peux faire des dégâts. Fin qu'il n'est pas écrit gentille petite fille sur mon front quoi. "Je suis si peut crédible que ça dans le rôle de la vandale qui balance du ciment ? Et moi qui croyait avoir l'air d'une dure." Je rigole moi-même à la connerie que je viens de sortir. J'ai autant l'air d'une dur qu'une guimauve. C'est ça d’être ridiculement petite. Mais tu me connaissais depuis suffisamment longtemps que pour savoir que je pouvais être un petit monstre quand je voulais. "Oui mais après, il a peut-être envie de te garder pour lui tout seul. Attend, il grogne ? Il grogne vraiment ? Ou alors ça fait partie d'un délire entre vous pour finir dans un lit ?" Je suis trop curieuse, je sais. À vrai dire, ça m'intrigue. Pas ce que tu fais au pieux avec ton mec, ça tu le garde pour toi. Mais j'ai envie de savoir si tu es du genre jeu de rôle qui nécessite que Jax grogne. C'est exactement le genre de détails inutiles que j'ai envie de connaître. Tu me parle de prendre un verre avec ton mystérieux copain que je ne connais toujours pas et je hoche la tête. "Tu crois qu'il serait d'accord ? Il n'est pas comme certains Mather, en plein dans la guerre contre les Eliot ? Parce que bon, j'ai décidé de redonner sa chance à l'Eliot et je n'ai pas envie que ça ce passe mal le jour où tu me présentera Jax à cause de ça. Personnellement, je m'en fou mais l'inverse n'est peut-être pas vrai." Bon, je ne suis pas franchement une Eliot pur et dur, c'est sur. Il n’empêche que je me reconnais dans la plupart de ses valeurs. Du coup, j'ai un peu peur que ça ne passe pas avec monsieur le Mather fêtard. Mais promis, pour toi, je ferais tous les efforts possible pour que ça ce passe bien le jour où tu me le présentera. Je regarde le ciel, attendant de voir apparaître le petit point représentant Mars quand tu me pose la question qui fâche. Surtout pour le moment. "Normalement, on devrait bien voir Mars ce soir. La planète va être au plus proche de la Terre. Du coup, elle apparaîtra plus grande que d'habitude." Je cherche à détourner ton attention le temps de trouver une réponse. Comment ça va coté cœur ? Et bien c'est la panade totale. Je n'ai toujours pas oublié Blake. "C'est le calme plat. J'ai couché avec un gars il n'y a pas longtemps mais c'est tout. En fait, j'ai décidé de contacter Blake. J'y ai bien réfléchit et je pense qu'il a le droit de savoir, pour le b´bé que j'ai perdu, pour tout. Puis ce sera l'occasion de m'excuser une fois de plus et d'essayer de tourner la page une bonne fois pour toute." Je te parle honnêtement. A vrai dire, j'ai presque envie que tu me dissuade de le recontacter. Juste pour que j'évite d’être encore dans un état lamentable après. Mais bon, je ne me souviens plus trop de ce que je t'ai dit de cette histoire.




Philippa Fitzalan-Howard
"I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best."


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: