::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I'm walking on sunshine! (Jax & Oliver)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 26 Juil - 1:32
Invité

I'm walking on sunshine!
Jax O. Stogstrom & Oliver Matthiew Davis

--

À sa négation plutôt sérieuse, j’hausse un sourcil, clairement pas dupe. Je viens pour répondre à la légère qu’il peut toujours appeler Jason pour qu’il vienne m’arrêter s'il a l'impression que je me rends coupable d'attouchement, mais son rire me coupe et je ne garde finalement qu’un sourire alors qu’il m’affirme que je peux bien le toucher comme je veux et quand je veux.

- J’aime mieux ça, fis-je en prenant un air plus joueur.

Je ne joue pas vraiment cependant, m'adoucissant plutôt sous sa caresse, profitant de son toucher doux et de notre petit moment. Du moins, avant qu'il ne m'entraine dans l'eau. Froide. Du moins, plus froide que ce que j'avais pensé. Une exclamation de surprise m'ayant échapper, je mords ensuite l'intérieur de la joue pour ne pas recommencer. Mais c'était sans compter le côté joueur de mon petit ami qui ne se gêne pas pour éclabousser le peu de peau qui ne l'était pas, me tirant un nouveau cri de surprise. Oui, je sais, je suis un exemple de virilité! Mais c'est pas de ma faute si j'ai moins de graisse sur le corps qu'un petit poulet boulimique! ...bon, d'accord, c'est peut-être aussi un peu de ma faute.

Mon regard suivant les mouvements de Jax tandis que je m'approche de lui, je le vois lancer une balle à un Daeron qui perd quelques peu de sa splendeur quand il est trempé. N'empêche que j'aurais pas cru que la peluche savait nagé!

- Je préfère ma solution, expliquais-je à mon tatoué préféré, ayant vaguement hocher la tête à sa question.

Me glissant contre lui, je pose mon dos contre son torse et va chercher l'un de ses bras pour le refermer sur moi et profiter de sa chaleur.

- C'est moins froid comme ça, fis-je en lui faisant une tête d'ange.

Quoi? Il a dit que je pouvais le toucher comme je le voulais tantôt! Non, en vrai, je passerai pas la journée pendu à son bras, mais je me permets quand même de rester une ou deux minutes pour que mon corps essaie d'imiter la température du sien avant de lui rendre la totale liberté de ses mouvements, m'éloignant quelque peu pour permettre à Daeron de venir patauger devant lui.

- J'aurais pas pensé qu'il accepterait d'aller réellement dans l'eau, commentais-je, surpris, mon regard fixé sur le chien.

Je sais pas, je me serais attendu à ce qu'il se trempe les pattes, qu'il se couche dans les vagues qui viennent mourrir sur le sable, mais pas… non, sérieusement, j'aurais pas cru que touffu comme il est, il savait nager!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 26 Juil - 14:18
Invité



I'm walking on sunshine !

Je fais marcher Oliver en lui faisant croire que j'ai pas envie qu'il me toucher et à sa tête, je ne peux réprimer un rire profond, vous auriez vu cette bouille tout triste presque. Il comprends cependant, rapidement que je rigole et me dis qu'il préfère ça. On profite rapidement d'un moment tendre avant que je ne le tire dans l'eau, je souris et je l'éclabousse même pour jouer. Il S'approche en disant qu'il préfère sa solution et je penche la tête sur le côté curieux de cette fameuse solution. Je souris grandement et je le regarde faire. Il viens se glisser contre moi dans l'eau alors que Daeron est plus loin cherchant la balle que je lui ai lancer. Il prends mon bras et s'enroule avec, je souris et je viens coller mes lèvres dans le creux de son cou. «En effet, je comprends que c'est plus agréable comme ça. Mais je pourrais partir au quart de tour tu ne croit pas ? Après tout j'ai le corps de mon petit copain collé tout contre moi dans de l'eau ou personne ne voie ce qu'il pourrais se passer...» Mine de rien je lui glisse dans l'oreille un de mes fantasmes, ouais j'ai jamais fais ça dans l'eau, enfin pas que je me souvienne. Puis autant ce le dire avec Oliver je veux tout redécouvrir. Je souris cependant et quand Daeron reviens vers nous Oliver se retire de cette position et viens même me dire qu'il pensais pas que mon chien serais venu aussi loin dans l'eau. Je le regarde et je souris grandement. «Faut dire qu'avant toi Oliver, j'était un solitaire et je pensais tout mon temps libre avec mon chien, je lui ai appris beaucoup de chose, mais pour répondre à ton questionnement, Quand il était petit je venais faire mes courses à pieds au bord de l'eau, il trempé juste ses pattes et j'ai eu l'idée de lui apprendre à nager, alors avec un gars que je connaissait on lui à appris avec un harnais exprès, il s'est toujours débrouillé et il à appris comme ça, il à même la formation pour sauvé des gens dans le besoin. Essaie de faire semblant de te noyer tu va voir. » Quand je dis que ce chien c'est comme mon gosse, je ris doucement en le regardant et voyant Oliver si curieux. Je suis content qu'il aime autant mon chien parce que j'avoue que c'est un pack de deux quand on sors avec moi il est aussi dans le lot.


chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Sam 28 Juil - 20:02
Invité

I'm walking on sunshine!
Jax O. Stogstrom & Oliver Matthiew Davis

--

Volontairement coincé contre Jax, je profite de sa chaleur pour réguler la mienne et essayer d'apprécier un peu plus la baignade sans risquer de me mettre à grelotter dans deux minutes si possible. Le baiser dans le cou est un plus ô grandement appréciable, qu'on se le dise! Je ris légèrement, hochant la tête lorsqu'il approuve le côté agréable de la chose, mais la question suivante, m'amène à un autre type de plaisir : celui de se savoir désiré. Sachant pertinemment que l'inverse est aussi facile atteignable, l'ennui, c'est que je n'ai jamais été du genre exhibitionniste, alors, là, avec tout le monde sur la plage...

- Peut-être pas maintenant, mais on peut garder en tête, répondis-je sur le même ton, murmurant à mon tour, un léger sourire joueur sur les lèvres. Après tout, j'ai rien contre sauter une clôture pour un bain de minuit, lui indiquais-je.

Non, je l'ai même fait souvent à l'adolescence. Pas pour être collé et s'amuser, mais juste pour se rafraîchir, oui. Après tout, parfois, on sautait sur des terrains privés. C'était souvent très rapide et on ne s'attardaient pas. Les piscines publiques, par contre… Tant que les phares de bagnole de police était pas en vue, on pouvait apprécier! Oui, bon, je passais plus de temps sur le transat à côté que dans l'eau, mais chut! Là, j'aurais une bonne raison d'être dans l'eau!

Laissant place à la boule de poils qui vient ramener la balle en nageant sans problème, je m'étonne d'ailleurs de ce fait et Jax m'explique qu'il y a passé des heures pour lui apprendre. Un sourire sur les lèvres, mon regard alterne entre le chien et son maître, deux inséparables en vrai. Un moment surpris, je fixe mon petit ami qui me lance que je peux bien essayer de faire semblant de me noyer si je ne le crois pas pour la formation de Daeron. Non, je me doute qu'il aie passé énormement de temps à lui apprendre tout ça : sa peluche c'est sa vie. Et Daeron lui répond parfaitement à la moindre injonction. Il reproduit d'ailleurs avec moi, les mouvements dont il a l'habitude avec Jax si je le sors. Du coup, je me fais entraîner par le chien à agir correctement. Oui, vous pouvez rire!

Je décide cependant de tester, par curiosité, ce que mon beau tatoué m'a dit de faire en riant. Pliant les genoux pour avoir de l'eau jusqu'au menton, j'agite les bras, tapant l'eau comme si je ne savait plus nager, lâchant une ou deux exclamations pour attirer l'attention de la boule de poils.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 29 Juil - 16:53
Invité



I'm walking on sunshine !

Je pourrais presque sentir Oliver se tendre quand je parle de le faire là, dans l'eau. Je souris cependant le laissant comprendre qu'il pourrais s'agir là d'un fantasme. Je le regarde en me demandant pourquoi il aurais si peu de le faire, après tout tout le monde aime un peu le fais d'avoir la possibilité de ce faire surprendre non ? Enfin, en tout cas je me suis déjà fait prendre et je trouve pas ça gênant parce que ce sont des personnes qui font le fruit de l'envie et du désir. Par, ailleurs, jamais je forcerais Oliver à faire quoi que ce soit s'il n'en à pas envie. Il me dis d'ailleurs qu'on garde en tête ma proposition et je penche la mienne sur le côté. Il me dis qu'il n'a rien contre le fais de sauter une clôture pour prendre un bain de minuit et je ris. «T'es bête avec mon casier vaux mieux pas que je tente le diable de me faire prendre, je te l'ai dis sous le ton de la blague, tu n'est pas obligé de me dire qu'on pourra le faire un jour, surtout que tu n'aime pas vraiment ça. Je comprends tu sais, tu as tes limites aussi et même si je suis tenté à fond pour faire ça, je suis pas encore totalement à l'aise pour ça.» Je souris doucement et je le relâche pour qu'il profite de l'eau, je regarde mon chien et j'explique à Oliver tout ce que j'ai pris comme temps pour lui apprendre tout ce qu'il sait, je lui dis qu'il peut essayer de faire comme s'il se voyais. Je pouffe de rire voyant mon chien faire les gestes pour guider Oliver vers la rive en tirant de toute ses forces, il aboie ensuite vers lui comme pour le réveillé, et essaie même de le réanimer avec ces pattes sur le torse de mon petit copain. J'arriver Oliver en remettant mes cheveux en arrière et je le regarde. «Je te l'avais dis, il te sauvera en cas de danger ! » Je souris plus grandement encore.


chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 31 Juil - 20:11
Invité

I'm walking on sunshine!
Jax O. Stogstrom & Oliver Matthiew Davis

--

Proposant au beau musclé qui me sert contre lui de reporter ses plans osés à un peu plus tard, il me répond qu'il n'a pas tellement envie de risquer son casier une nouvelle fois. Me tournant vers lui, je le regarde, surpris.

- Me dis pas que t'as jamais sauter une clôture de piscine publique pour aller te baigner? M'étonnais-je.

Je l'ai fait à plusieurs reprises, alors ça me semble quasi normal, je l'avoue. Un trip étant ado, on s'entends, mais lui qui aime parfois le trill de risquer de se faire prendre, ça aurait pu. Après j'imagine que si son casier date du moment où il était ado justement, il a probablement filer un peu plus droit, vu la vieille. D'accord, au fond, c'est peut-être pas si surprenant quand on connaît sa situation.

- Finalement, commençais-je tout bas, glissant une main sur ses abdos bien découpés, t'as le look du bad boy avec tes tatouages tout partout, mais t'es en train de me faire comprendre que c'est moi le vilain garçon? Le questionnais-je, joueur, le provoquant un peu en voulant lui rappeler la dernière fois où j'ai été un "vilain garçon".

...quelque chose me dit que je vais passer à la casserole quand on sera de retour chez lui! Ça surprends si je dis que je suis volontaire? Cependant, je ne tenterais pas nécessairement le coup maintenant, avec les gens sur la plage et l'eau pas super clair tout autour.

Daeron revenant avec la balle en gueule, le sujet dévie jusqu'à ce que mon petit ami m'apprenne que sa peluche pourrait très bien sauver quelqu'un de la noyade, me mettant au défi d'essayer. Par curiosité, je me plis à l'exercice, simulant une crampe ou je ne sais quoi qui me ferait boire la tasse. La réaction du chien n'est pas très longue et d'une prise assez forte sur mon bras, Daeron me ramène sur la rive où je pourrais éviter de me noyer.

Ayant suivi notre trajectoire, Jax s'exclame tout sourire qu'il avait raison et je suis bien obligé d'acquiescer en m'asseyant sur le sable, dans une eau rare, mais chatouillé par les vagues qui viennent mourir sur mes jambes. Toussant encore un peu, je ne peux cependant pas m'empêcher de rire en m'adressant à mon petit ami.

- J'ai pas prévu qu'il me sauterai dessus à la fin, je t'avoue! Expliquais-je attendant une vague pour nettoyer sommairement ma casquette et la remettre sur ma tête.

Je gratifie Daeron d'un ébouriffage de crâne pour le remercier de m'avoir sauver. C'est impressionnant quand même! Je veux bien qu'on peut normalement me classer dans la catégorie poids ultra-plume, mais n'empêche. Il a quand même fallu qu'il traîne un poids de plus pour regagner la rive! À ce sujet, j'examine rapidement mon bicep ou il a fermer sa gueule pour me tirer. Il n'a pas planter ses crocs dans mon bras, je veux dire, je l'aurais senti bien avant et je ne l'aurais pas laisser continuer. Remuant la peau de mon bras avec la main opposé, je me rends compte que de petites marques rouges commencent à apparaître, signe que j'aurai probablement des ecchymoses demain. Oh, well! On s'en fout! Ébourriffant à nouveau la peluche en riant, je tends la main à Jax pour qu'il m'aide à me relever.

- Je vais aller m'asseoir un peu sur ma serviette pour ne pas risquer d'inquiéter Daeron, le maître-nageur, expliquais-je une fois debout, déposant un baiser aux coins de ses lèvres, lui souriant ensuite.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 2 Aoû - 11:06
Invité



I'm walking on sunshine !

Oliver me dis qu'il à déjà sauté des clôtures pour se baigner et semble bien sûr surprit que je ne l'ai jamais eu fait, je le regarde et je penche la tête. «Eh non Oliver ne n'aie jamais sauter de clôture pour aller me baigner mais faut dire que c'était pas le moment de continuer ces conneries là pour moi, peut être que tu pourrais m'apprendre. Après tout ton frère est dans la police non ?» Il ne m'aime pas mais autant qu'ils nous aident si jamais on se fait prendre,e t puis j'avoue que pour une fois la faute viendrais pas de moi ? Rhaa mais qu'elle con je fais, on dirais que je veux qu'Oliver se fasse engueuler, je prendrais sa défense et puis voilà. Glissant sa main sur mon ventre il me dis que j'ai le look du bad boy mais que j'en suis finalement qu'un homme gentil. Et je ris quand j'entends qu'il dis être un mauvais garçon... Je mordille ma lèvre et je plonge mon regard dans le sien. «Si t'es un mauvais garçon je vais devoir vraiment te punir, je pourrais pour ça, arrêter de coucher avec toi, ou alors est-ce qu'on devrais parler de fessé sexy ? Qu'en dis-tu ?» Je sais que même si on nous entends j'en ai rien à foutre par contre Oliver pourrais rougir et j'aimerais trop voir ça. Sous ces airs de mignon petit homme il reste un homme qui à besoin d'attention que j'aime à lui donner.

Mon chien lui fais alors je coup du sauvetage et je les suit de pas loi, je regarde mon chien mordre son bras à mon copain et je souris, je sais qu'Oliver n'aura pas mal, après tout le chien est dressé pour sauvé et non pas pour faire mal, je regarde Oliver se redresser et je m'assoit à côté de lui regardant vers l'eau. «Je croit que si un jour ce chien n'est enlevé je vais pas survivre,je l'aime beaucoup trop. Et toi aussi d'ailleurs je t'aime beaucoup trop !» Ils ont tout deux des places si importantes dans ma vie... Finalement Oliver aller s'assoir sur la serviette et Daeron le suit alors que je retourne dans l'eau voulant profiter de la fraicheur de celle-ci. Je nage pendant un moment laissant Oliver vaqué à ces occupations et au bout d'un moment je sors de l'eau tranquillement marchant vers Oliver, tout dégoulinant de partout.


chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 2 Aoû - 21:11
Invité

I'm walking on sunshine!
Jax O. Stogstrom & Oliver Matthiew Davis

--

D'abord étonné de savoir que Jax n'a jamais enfreint le règlement pour une baignade nocturne, il me confirme la déduction que j'en ai fait à retardement : avec la vieille qui l'emmerde régulièrement, c'était pas le temps d'outre-passer la loi. Peut-être qu'il n'aurait pas eu le droit d'étudier à Harvard si ça avait été le cas. Peut-être qu'il aurait dû se débrouiller tout seul au final. Je ne sais pas. Je ne connais pas vraiment "la vieille", mais j'avoue que je ne lui porte pas les meilleurs intentions.

Lorsque Jax propose que je lui montre ce petit plaisir interdit, j'hoche la tête, riant légèrement lorsqu'il mentionne le métier de Jason. Ouais, peut-être qu'il pourrait nous tirer de là si on se fait prendre. Faudrait simplement qu'on soit sur sa juridiction, soit Boston, et non Cambridge. Même si je suis certains qu'il a des potes là aussi. Un, parce qu'il est sociable et ne fait pas cas des guéguerres administratives s'il y en a : si quelqu'un a besoin d'aide, il porte assistance. Deux, parce que sa crevette de frère va à l'école à Cambridge. Je ne dis pas qu'il demande à ce que je sois sous surveillance constante, mais simplement qu'il saura rapidement s'il m'arrive un truc et que je finis au poste ou à l'hosto, comme c'est déjà arrivé plusieurs fois par le passé.

Taquinant Jax sur le fait que, malgré son look de bad boy avec tous ses tatouages, il n'est pas un "mauvais garçon", je me retiens de rire quand il me répond, me faisant savoir qu'il a très bien compris l'allusion que je lui ai glissé.

- Arrêter de coucher avec moi, c'est pas une punition, c'est de la torture chéri, lui fis-je cependant remarquer, presque boudeur qu'il ose y penser.

C'est sûr que je tiendrai pas, je vais me retrouver en manque de lui en peu de temps! Je suis pas en train de lui sauter dessus h24, mais on sait tous les deux que même si ça fait plusieurs mois qu'on couche ensemble, notre rythme n'a pas tellement diminué. C'est pas par obligation ou par habitude : on en rate juste vraiment pas une pour se provoquer!

***

Assis sur le sable, le derrière encore dans l'eau, je ris de m'être sauver de la noyade par Daeron. La boule de poils restant d'ailleurs à mes côtés, semblant vouloir s'assurer que tout va bien. Tout comme mon petit ami qui s'installe tout près. Les yeux fixés sur ma casquette que je rince brièvement dans l'eau des vagues qui viennent arrêter leurs courses autour de nous, je suis surpris par les paroles de mon petit ami et le ton de voix qu'il prend. Non pas que les paroles en soit m'étonnent, mais je ne m'y attendais pas maintenant. Tournant la tête vers lui, je vais capter ses lèvres pour l'embrasser doucement.

- Personne nous enlèvera à toi, le rassurais-je, d'une voix tendre. ...et j'ai pas le droit de te dire que je trouve adorable dans tes paroles, alors je ne te le dirai pas, me moquais-je gentiment.

Daeron ne lui sera pas enlever et s'il vient à s'échapper - ce dont je doute - je suis certain qu'il reviendra au bercail tout seul. Qui plus est, on risque de le chercher jour et nuit. Et Jax serait bien capable de promettre l'entièreté de son compte en banque en guise de récompense à qui lui ramènera la peluche! De mon côté, je n'ai pas plus l'intention de partir. Déposant un nouveau baiser papillon sur sa mâchoire, je m'approche pour glisser à son oreille, en un murmure, un…

- Je t'aime aussi.

Me repositionnant droit, les joues peut-être un peu plus roses - puis-je blâmer un coup de soleil, pitié? - j'observe ses réactions un instant. Suite à ma déclaration qui a fait écho à la sienne. Où peut-être aie-je mal compris? Ça n'en reste pas moins que mon coeur a fait un bond. C'est nettement plaisant à entendre. Même si je ne sais pas si le "beaucoup trop" était positif ou non. Rah, chuuut les angoisses! Il fait chaud, il fait beau, il est beau et chaud, et adorable, alors chut!

Un sourire aux lèvres, je me relève, lui indiquant que je vais aller passer un peu de temps, installé sur ma serviette pour ne pas inquiéter le maître-nageur canin et qu'il essaie à nouveau de me tirer sur la rive, j'embrasse le coin des lèvres de mon petit ami, le laissant retourner à l'eau s'il le désire. Le chien sur mes traces, je ris doucement alors qu'il s'installe à mes côtés tandis que je retrouve la douceur de ma serviette de plage. Je ne sais pas s'il s'est mis en tête de veiller sur moi, mais ça ressemble à ça.

Suivant d'abord Jax des yeux, j'observe finalement la faune locale et bien vite mes doigts me démange à vouloir dessiner ce que je vois. Je n'ai cependant pas apporter quoi que ce soit pour ça puisque je ne voulais pas risquer que tout soit trempé. Ou même seulement humide. Fouillant dans le sac, je récupère mon téléphone et le jeu de mini-lentilles pour celui-ci afin d'immortaliser, même si ce n'est pas parfait, les éléments qui me donne envie de faire de nouveau croquis. L'objectif balayant la plage un moment, j'en reviens sur mon petit ami qui sort de l'eau. Vous figurez la scène de film, où, à la plage, le mec musclé sort de l'eau et toutes les babes de l'endroit on soudainement plus chaud? Bah, il manque plus que la musique pseudo-rock!

- Je te jure, Daeron, ton maître c'est un canon. J'ai vachement de la chance! Marmonnais-je à l'intention du quadrupède qui relève à peine la tête tandis que je me garde quelques clichés sur mon téléphone.

Il démontre cependant un peu plus d'attention lorsque le-dit canon arrive à proximité.

- Ça a fait du bien? Questionnais-je mon petit ami, ne pouvant empêcher mon regard de courir sur ses muscles trempés.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 5 Aoû - 21:57
Invité



I'm walking on sunshine !

D'aussi loin que je me souvienne la vielle n'a jamais eu une bonne pensées pour moi. Je veux dire quand ma mère lui écrivais et lui envoyais des photos de moi, elle les brulais, c'est ce que mon petit frère m'a dis un jour. Comment voulez-vous que je sache comment géré une histoire d'amour quand même ma famille voulais pas de moi. Je suis un mec, grand, fort et j'ai une carapace de fou autour de moi, mais à cause de mon art elle ne veux rien savoir qui je suis, ce que je suis et ce dont je suis capable pour lui plaire. Enfin lui plaire, je veux plus maintenant, mais j'ai commencer au début à faire tout ce qu'elle me demandais parce que je pensais que sa me permettrait de retrouver ce que je pensais être ma famille. Maintenant et en grandissant j'ai comprit que j'aurais pas la chance des autres d'avoir une famille. Alors quand je regarde Oliver en me disant qu'il est là, avec moi et mon chien sur cette plage je suis heureux. Parce que je suis passer par de sales emmerdes et qu'au final, l'avoir avec moi me prouve que je suis pas aussi mauvais qu'elle le pense même si je le pense encore parfois. Je regarde Oliver qui dans un tout au registre que mes pensées actuelles me dis qu'il est un mauvais garçon, je souris en coin lui répondant que je vais le punir de sexe. Sa tête me tire un rire franc, il dis que ce serais de la torture pur et dure et je ris encore une peu plus. Puis reprenant mon sérieux : «Eh bien eh bien, est-ce que tu continuerais à être un mauvais garçon si je te disait que je te punirais à ma manière ? » Je souris à nouveau en coin en lui faisant un clin d'œil.

×××

Daeron à toujours été un chien remarquable et tant mieux parce que c'est pas pour rien qu'il est le mien, et que je l'aime autant. Il a su me montrer qu'il était fort et même s'il ne s'agit que de mon chien je peux clairement dire que parfois quand sa allait mal il le sentais et savais comment me montrer son soutient. Je tiens à lui autant que j'aime Oliver alors sans eux je peux clairement dire que je retournerais dans mes travers et pas de la bonne manière. Je souris cependant quand je voit qu'Oliver s'est fait sauvé par mon chien. C'est donc naturellement que je dis à Oliver que s'ils m'étaient tout les deux enlevais je m'en remettrait pas; C'est clair après tout ils sont ma raison d'avoir envie de m'en sortir de cette situation affreuse. Oliver me rassure quand il dis que personne ne me privera d'eau et je souris encore une fois, il est vraiment doux, j'ai beau souvent me faire cette réflexion mais Oliver est vraiment un ange.

Quand il me dis qu'il m'aime, je sent mon cœur faire un bond et je rougis presque mais même si Oliver m'embrasse et qu'il me dis qu'il va s'installer sur sa serviette je hoche la tête et je retourne dans l'eau, je soupire d'aise en nageant parce qu'Oliver sait comme me faire passer un bon moment. Je sais qu'il m'attends là-bas et rien que sa me fais gonflé le cœur, c'est pour ça que je traine pas seul dans l'eau, je sors de l'eau à la manière d'un films et je souris voyant Oliver me prendre en photo. Coquin. J'arrive devant lui et je mets les poings sur mes hanches comme si j'allais l'engueuler. Je ris doucement. «Est-ce que tu viens encore de me prendre en photo ? Oliver, est-ce vraiment raisonnable ?» Je ris encore plus et je viens m'allonger sur lui tout mouillé pour l'embêter même si je sais que sa va plus le faire rire qu'autre chose.


chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 13 Aoû - 5:03
Invité

I'm walking on sunshine!
Jax O. Stogstrom & Oliver Matthiew Davis

--

Mes lunettes de soleil sur le nez, pouvant voir correctement avec celles-ci, je profite de la vue que m'offre mon petit ami sortant de l'eau comme s'il s'agissait d'un remake de BayWatch. ...Du moins, c'est l'effet que ça donne dans ma tête! Les points sur les hanches, il se plante devant moi et me demande si c'est véritablement raisonnable que je lui tire le portrait quelques fois. Pourtant, ce n'est pas comme si c'était la première fois!

- Tu me demandes comme si tu n'étais pas habitué que je le fasse, fis-je en riant doucement.

Mon hilarité s'intensifie lorsqu'il vient s'installer sur moi, trempé, et me trempant donc presqu'entièrement jusqu'à m'en tirer quelques protestations indignées, malgré que je ne peux m'empêcher de rire. Ayant retiré mon téléphone du chemin juste assez rapidement pour ne pas le laisser coincé sous ses muscles saillants et mouillés, je n'ai rien pour me mettre en colère. Et même si ça avait été le cas, je ne crois pas que j'en ferais une crise.

- Jax! M'exclamais-je. Je commençais à peine à être sec! Me plaignis-je en riant.

Le poussant gentiment, je ne peux m'empêcher de prendre un respire un peu plus grand pour récupérer l'air qui commençait à me manquer lorsqu'il s'installe à mes côtés. Pas nécessairement que son poids me dérange véritablement, même si je peux parfois sentir des fourmillements s'il s'endort sur mon bras ou un truc du genre, mais lorsqu'il me fait rire de la sorte, ça demande un peu plus.

Éteignant mon cellulaire, je le planque à nouveau dans le sac. Et m'appuyant sur mes coudes, je tourne la tête vers mon petit ami, examinant ses traits, lui souriant sans même y penser. Cependant mon sourire se fait un peu plus hésitant et je baisse une seconde les yeux avant de les relever pour lui poser une question qui me tracasse.

- Dis... si je me prends un appartement à la rentrée, tu viendrais y passer la nuit? Lui demandais-je.

Je me doute de la réponse, mais sait-on jamais. 35 excuses me sont déjà passées en tête pour qu'il me dise non. Je sais que s'il ne vient pas chez Jason, justement parce qu'il s'agit de la maison de mon frère ainé et que celui-ci n'a pas la meilleure opinion sur lui - malgré que je commence à me demander s'il ne le fait pas seulement pour garder son image de grand frère protecteur et bourru. Mais sinon pour Jax, la réponse peut-être non pour une raison aussi simple qu'il ne veut pas laisser Daeron tout seul encore. Après tout, c'est un peu pourquoi je ne passait plus vraiment de temps dans ma propre chambre à la Lowell. Pas que ça me dérange réellement. Je n'ai pas à me plaindre de passer la nuit dans ses bras et, honnêtement, le lit dans lequel ça se passe m'est un peu secondaire. Sauf que là, ce serait un peu différent, non?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 13 Aoû - 11:26
Invité



I'm walking on sunshine !

On est à la plage, qui l'aurais cru ? Pas moi en tout cas, c'est pas particulièrement que j'aime pas la plage même si j'avoue que le sable me gave un peu mais c'est surtout que jamais j'aurais pensé qu'avec Oliver je serais sortis si rapidement avec lui sans avoir honte. Parce que qu'on ce le dise, là j'ai aucunement honte, je suis heureux comme un pape comme on dis. Je viens d'ailleurs m'indigné gentiment qu'il me prenne encore en photo avant de m'allonger sur lui pour la mouillé tout entier, je souris quand il râle. «Chéri voyons, t'es à la plage c'est pas fait pour être sec, en plus on va aller se baigner encore après hein ? » Je souris grandement m'installant à côté de lui tranquillement reprenant mon souffle qui est jusque là, court.

Je ferme les yeux, je me repose et me détent quand soudain j'entends Oliver me parler, attendez pas me parler normalement, enfin si mais merde... Il viens de me demandé s'il prenais un appartement si je viendrais dormir avec lui. J'ouvre un œil pour juger s'il est sérieux quand il me demande ça. Il est le plus sérieux que je ne l'ai jamais vu être. Je plonge alors mon regard dans le sien. «La question ne se pose même pas, bien sûr que je viendrais passé des nuits avec toi, mais est-ce que tu veux quitter la Lowell du coup ? Est-ce que je peux savoir pourquoi cette envie soudaine ? » Je le regarde tendrement me posant la question, est-ce qu'il se sent bien quand il est à la Lowell du coup ?


chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: