::  :: Flashback & Flashforward Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(FB) My brain doesn't respond anymore. (Jupiter)

Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91225-davi-baptista-pablo-morais http://www.i-love-harvard.com/t91264-independence-is-happiness-davi#3346438 http://www.i-love-harvard.com/t91267-davi-baptista-456-488-9899#3346578 http://www.i-love-harvard.com/t91315-davi-baptista
avatar
En ligne
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Davi Bautista
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
J'ai : 23 ans et je vis à : en coloc au centre-ville avec la blonde, aka Serah . J'ai posé mes affaires ici le : 31/05/2018 et depuis, j'ai posté : 534 messages et bu : 49 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en biochimie, j'hésite à continuer à me spécialiser dans ce domaine et côté coeur, je suis : célibataire. J'ai toujours su que l'on est mieux seul que mal accompagné Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : y'a pas grande chose à dire à mon sujet . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Alberto Rosende ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : bb Serah, Dark dream et Tumblr ✽ DC/TC : : no one

Il ne faut jamais confondre ma personnalité et mon attitude envers les autres. Tout dépend de qui vous êtes. Mon comportement et ma façon de me comporter, peu être différente d’une personne à l’autre. Il paraît qu’il y a en chacun un bon et un mauvais côté. Je vous laisse deviner lequel est resté en votre compagnie.  Néanmoins, j’ai toujours cet accent espagnol qui est, selon les autres, charmant. Fier de ce que je suis, je me montre assez narcissique et j'ai l'esprit pervers. À quoi sert ce physique, si ce n’est pour l’utiliser à bon escient ? C’est vrai qu’avec ma gueule d’ange, mon regard profond et mon sourire parfait, j’entretiens mon corps en faisant du sport. Oui, je suis un grand sportif. En fait, je suis gardien de but au football, si vous préférez, le soccer.  L’idée de planter la fille après avoir couché avec ne me dérange pas vraiment, mais je ne les traites pas nécessairement comme des catins pour autant. Je préfère mettre les choses au clair dès le début pour ne pas se méprendre. Les relations stables ne m’intéressent pas, en fait, je n'ai plus confiance en l'amour. Pour moi, cela se termine toujours en cacahuète, mais qui sait le moment où quelqu'un me fera vivre des émotions que je ne veux plus connaître ?  Ceci dit, j’ai des valeurs et lorsque je suis en couple, je suis très fidèle et j’attends la même chose de son côté. Cependant, pour l’instant, je préfère profiter de la vie. Je ne suis pas ce genre de mec qui a un tableau de chasse bien rempli, mais je ne suis pas fait de bois non plus. J'ai la réputation de me foutre de tout sauf de moi-même. "Me, Myself & I" serait mon dicton. Ceci n’est pas totalement vrai, car si on apprend à me connaître correctement, je me montre différent. Je suis possessif et protecteur envers mes amis. Mystérieux, je parle que très peu de mon passé.

C H I L D R E N | À ma connaissance, je n'ai pas d'enfant, si une fille m'apprends qu'elle est enceinte de ma personne, je ne sais pas comment je réagirais et sincèrement, je préfère ne pas y penser.
S I B L I N G S | Je suis l'enfant du milieu dans une fratrie de trois. J'ai un demi-frère ainé, né d'une ancienne union de mon deuxième père et une soeur cadette qui a été adoptée lorsqu'elle avait 6 mois, avec qui je m'entends très bien. Ils sont malheureusement restés au Brésil, mais j'ai toujours l'espoir qu'ils viendront me trouver un jour. 
C O U S I N S | VICTORIA et OLIVIA sont mes cousines. Je les aimes comme mes propres soeurs, même si quelques divergences d'opinion ont semé un peu la zizanie dans notre famille à cause de la fermeture d'esprit de la mère des jumelles, face à l'homosexualité de mes pères.


P R E S E N T | Blank space, you know...
P A S T | VIOLET et moi avons été ensemble un moment alors qu'elle était en vacances d'été. Chose qu'elle ne m'avait pas dite. Elle est d'ailleurs une des rares pour qui j'ai vraiment été amoureux, et ce, en si peu de temps. Notre relation a été passionnée et je me suis senti vivant. Malheureusement, un jour elle est partie sans me dire quoi que ce soit, me laissant surpris et plus bas que terre. Elle avait même changé de numéro de téléphone. Nous nous sommes retrouvés au Summer Camp 2018, sans même savoir que nous sommes tous les deux à Harvard. 
S E X L I S T | NOVELLA et moi, moi et Novella... Que de la chimie entre nous. Aucun sentiment, aucun romantisme et surtout aucune promesse. Que du sexe pour du sexe, que le meilleur d'une relation.
C R U S H | JUPITER... Je l'ai rencontré le jour où je lui ai demandé un coup de main pour la réalisation d'un logo pour mon groupe, depuis ce temps, même si je ne veux pas me l'avouer, cet artiste m'attire physiquement et il m'arrive de ne plus savoir comment réagir en sa présence. CLAUDIA... Elle a été un de mes coups de coeur, il y a plusieurs années. J'ai complètement flashé sur elle lorsque nous étions au Brésil. Sa mère m'a même aidé à débuter dans l'industrie de la musique, sans que je ne sache que ça venait de Claudia. C'était sa méthode à elle pour s'excuser de m'avoir lâchement rejeté lorsque je lui ai révélé mes sentiments. Aujourd'hui, sa présence me pu presque au nez et je ne sais pas ce qui va se passer.


B E S T | VEGA Cette folle qui est venue au bar alors que j'étais en prestation avec mon groupe. Elle a tellement eut peur d'une pauvre petite guêpe, qu'elle est monter sur la scène en criant. Toute suite, j'ai eu un coup de foudre amicale pour sa bouille. JANESSA et moi, nous nous sommes rencontré lors d'une soirée mather, il y a quelque temps. Sa légendaire maladresse m'a bien fait rire. Une complicité est née entre nous, afin de nous rendre inséparable, sauf que je ne supporte pas que des mecs l'approche... ASIA l'une de mes plus proches amies. J'ai été friendzoné par cette demoiselle il y a quelques années, lorsque je lui ai révélé mon crush. Son prétexte était qu'elle me considérait comme son petit frère. Ce fut un coup dur, je suis disparu quelque temps, mais aujourd'hui, nous nous entendons comme les cinq doigts de la main.
B U D D I E S | IRIS. Au tout début, j'étais beaucoup plus un pote de Sloan, son frère. Lorsqu'il est décédé, j'ai été d'un grand soutien moral pour elle, comme elle l'a été pour moi, face à cette tragédie. Elle sait qu'elle peut m'appeler dès que le besoin s'en ressent et que je répondrai toujours présent. SERAH est ma colocataire. J’ai vu son annonce comme quoi, elle cherchait quelqu’un avec qui cohabiter et j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. De plus, à la coloc, il s’est installé un jeu malsain entre nous. Tous les moyens sont bons pour provoquer l’autre. Il n’y a aucune limite et les mains deviennent baladeuses… Jusqu’où tout ça va aller ? |  AGATHE, L'une des seules filles pour qui j'ai trop de respect pour l'attirer sous ma couette. Même si nous nous entendons très bien, il y a des jours où je jetterais sa tête aux requins. Nous avons été colocs à un moment et ça ne fonctionnait pas. Pourtant, je ne peux m'empêcher de la protéger de tous ces mecs qui tournent autour d'elle...  

A W K W A R D | JAZ, c'est, cette fille qui se foule la cheville dans une ruelle sombre en sortant d'un bar. C'est, cette folle qui prétend que mon dos est un taxi qui pourra la reconduire en sécurité à l'hôpital. BRAEDEN n'aime pas me voir aux côtés d'Asia. Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête, mais ça me fait bien rire. Il se fait des films, pensant que je ne suis pas capable de comprendre ce qu'elle peut traverser... Il va devoir s'y faire, parce que mon amitié avec Asia est là pour rester.
E N E M I E S | En construction

À ajouter :
- Jaxon
- Tessy
- Elliot
- Karolina
- Astrée

www. ft. Serah (1.0)
www. ft. Jaz (1.0)
www. ft. Janessa (1.0)
www. ft. Tessy (2.0)
www. ft. Novella (1.0)
www. ft. Violet (1.0)
www. ft. Claudia (1.0)
www. ft. Jupiter (1.0)
www. ft. Asia (1.0)
www. ft. Jaxon (1.0)


(#) Ven 13 Juil - 22:10
Et voilà, tout a été dit. Jamais je n’aurais pensé te le dire et voilà que désormais, tu sais tout. Tu sais que je te trouve intéressant, du moins très séduisant à mes yeux. Je ne sais même pas comment tu as pris cette déclaration. Je ne sais même pas si je te dégoûte ou si au contraire, tu trouves ça intéressant. Peut-être surprenant ? Non vraiment, je n’ai aucune piste à suivre pour me faire une idée et de toute façon comment je pourrais? J’ose à peine respirer tellement que je me sens mal à l’aise. Je n’aurais pas pensé te le dire, après tout et surtout, je ne pensais pas être aussi peu subtile. « Ne t’excuses pas, j’aime plaire. Tu dis que c’est la première fois, donc tu n’as jamais été intrigué par un mec avant moi ? Genre vraiment rien ? » Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans ça ne m’est jamais arrivé ? C’est pourtant clair, non ? J’hoche négativement la tête. « J’ai déjà trouvé des hommes beaux, comme n’importe qui peu en trouver, mais sans plus. J’pas comme ça d’habitude. J’ai pas mal plus confiance en moi ! » Et si tu étais une fille, j’aurais déjà su comment réagir en ta présence et je ne serais pas là à regarder le sol comme si c’était la plus belle chose que je n’ai jamais vu de ma vie. Je te regarde te lever du coin de l’oeil, me demandant ce que tu fais et les paroles que tu me dis, me font sourire. Et oui, une fois de plus, mon corps vibre. Pas nécessairement, parce que c’est toi qui m’as dit être mignon, mais bien parce que je réagis très facilement à la flatterie. « Eh bien merci ! » Même si tu ne me regardais pas, tu avais sans doute perçu le sourire dans ma voix. Mes yeux se reposent devant moi sans te regarder et au moment où j’allais le faire, tu prononces une requête qui me fait froid dans le dos. Es-tu réellement sérieux ? Automatiquement, tout mon corps se tend et mes sourcils se froncent. « Es-tu toujours aussi con avec les autres ? Tu ne dois pas savoir c'que sais être attiré par un mec pour la première fois... » Oui, je suis peut-être à l’extrême, j’ai sans doute réagi beaucoup trop rapidement et impulsivement, mais je suis susceptible, à ce qui paraît. « J’me sens mal à l’aise avec c’que je t'ai dit et t’enfonces le couteau dans la plaie à la première occasion pour essayer de me rendre encore plus gêné ou quoi ? » Tu aurais très bien pu continuer ton dessin et me demandes de regarder l’écran sans t’amuser à mes dépens. C’est comme ça que je l’ai compris, du tout. Cette fois-ci, je ne te lâche pas du regard et cela n’a rien à voir avec la façon que je te regardais, tout à l’heure. Par chance que t’es beau, parce que je trouve que tu manques de courtoisie.




anybody find me

somebody to love
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t92634-jupiter-westerberg-nick-jonas http://www.i-love-harvard.com/t92808p20-ivre-d-inconscience-jupiter http://www.i-love-harvard.com/t92867-jupiter-westerberg-456-297-3630 http://www.i-love-harvard.com/t92939-jupiter-westerberg
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Jupiter Westerberg
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 24 ans et je vis à : Boston, quatre murs aux teintes ocre qui sectionnent une artère de la belle . J'ai posé mes affaires ici le : 04/07/2018 et depuis, j'ai posté : 113 messages et bu : 10 culs sec. Actuellement, je suis : directeur de ma propre agence de mannequinat, l'agence cosmos, ainsi que photographe dans le cadre de ma propre entreprise et côté coeur, je suis : célibataire, le cœur estropié par les toxines émotionnelles Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un homme énigmatique, un artiste ambitieux élu meilleur lowell au bal de fin d'année d'Harvard en 2017 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : nick hotie jonas ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : sweven (jason) , et un grand merci à : sweven ✽ DC/TC : : jupiter westerberg only

FLOWER CHILD,
YOU ARE ABOUT TO BLOOM





jupiter westerberg

BIOGRAPHY Je suis né le 12 août 1993 à Stockholm, en Suède ☆ Je suis le premier enfant de la famille Westerberg, suivi de Neptune et Pluton mes triplés ☆ Fils d'un astronaute et d'une ingénieure en aérospatial, je baigne dans les arguties de l'astronomie depuis mon plus jeune âge ☆ Je développe un goût prononcé pour l'art à défaut d'apprécier la théorie qui englobe l'univers ☆ Je me définis comme bisexuel, cependant mon orientation sexuelle et romantique demeure relativement plus complexe. Les hommes m'attirent physiquement alors que les femmes, elles, ne m'attirent que psychiquement ☆ Je perds ma virginité à 17 ans avec une fille qui se joue de moi ☆ Je quitte Stockholm aux côtés de ma sœur et de mon frère en 2011 pour intégrer l'université d'Harvard et entamer mes études en arts plastiques. ☆ J'écourte mes études d'arts plastiques en juin 2017 suite à mon échec en sixième année ☆ Je décide de prendre une année sabbatique et de m'exiler à Stockholm de juillet 2017 à juillet 2018 ☆ J'adhère à une secte de la beauté localisée à Östermalm, en Suède en Septembre 2017. Cette dernière me pousse à sombrer et me transforme en un monstre que je refoule à ce jour. ☆ Je fuis l'emprise de la secte et retourne à Boston le 5 juillet 2018 sans prévenir qui que ce soit ☆ J'érige ma propre agence de mannequinat, l'agence Cosmos, à Boston.

ART IS NOT WHAT YOU SEE
BUT WHAT YOU MAKE OTHERS SEE

PERSONALITY ambitieux, ardent, artistique, attentif, attractif, autonome, autoritaire, calculateur, charismatique, charmeur, compétitif, compliqué, courageux, curieux, enjoué, impulsif, inconstant, indécis, jaloux, manipulateur, menteur, nuancé, opportuniste, passionné, possessif, protecteur, sportif, tempétueux, violent.

HOBBIES boutiques, cinéma, course à pied, guitare, jeux-vidéos, mode, musculation, musée, musique, natation, photographie, plage, relaxation, restaurant, séries, sport, voyage.

CHRONOLOGY

STOCKHOLM (1993-2011)
HARVARD, WINTHROP HOUSE (2011-2013)
HARVARD, LOWELL HOUSE (2013-2017)
STOCKHOLM (2017-2018)
BOSTON (2018)


BEAUTY KING ON A SILVER SCREEN
LIVING LIFE LIKE I'M IN A DREAM





perfect family

WESTERBERG
NEPTUNE Ma sœur, ma jumelle. Bout de femme aux idées révolutionnaires, elle est la réussite de la famille. L'exemple à suivre. Elle a quitté Harvard pour la France en Juin 2017. PLUTON Mon frère, mon jumeau. Boulet de la famille, né en retard avec un nom de planète qui n'en est plus vraiment une. Opposé à ma personne, il demeure cependant essentiel à mon équilibre.



PUT ME IN THE DIRT
LET ME DREAM WITH THE STARS






Davi (1)Pluton (1)Davi (2) Samuel

(#) Ven 13 Juil - 23:44
MY BRAIN DOESN'T RESPOND ANYMORE
— DAVI & JUPITER

Les âmes s'échauffent, les flammes comme mes poumons s'amplifient. Ses paroles en seringue viennent piquer ma membrane d'acier, trop solide pour laisser passer les frivolités. Il crache son feu mais rien ne fond, toujours grippé à la douceur du canapé, j'ignore la frappe et laisse passer. Toucher à vif, chair à l'air et exposé, c'est donc ainsi qu'il est.  « Es-tu toujours aussi con avec les autres ? Tu ne dois pas savoir c'que sais être attiré par un mec pour la première fois... J’me sens mal à l’aise avec c’que je t'ai dit et t’enfonces le couteau dans la plaie à la première occasion pour essayer de me rendre encore plus gêné ou quoi ? » C'est maintenant Jupiter, montre à toi-même qui du bleu ou du rouge l'emporte, choisi ton côté et ne reviens plus sur tes pas. C'est l'heure de prendre ta revanche, de ne plus te contenter de prendre toutes ces vagues que t'envoie la vie en plein visage et d'avaler contre ton gré. Ma paume s'éclate sur ma jambe et laisse huer ma peau dans un rebond. Je captive son regard, le fixe, ne le lâche plus. Duel, lui ou moi, moi ou lui, je décide que ce combat est déjà gagné alors je baisse les armes, ne cherche pas plus à le tacler. « Moi ? Con avec les autres ? Tu as totalement raison, c'est sans doute ce que j'apprécie le plus dans ma propre personne. » Mes adages s'accompagnent d'un sourire qui se déhanche à chaque valse de ma lippe comme témoin de ma propre fierté. « Tu as mis le doigt sur ma plus grande qualité mais d'ordinaire je le suis bien plus que ça. » Je coupe l'intensité de l'échange qui se sinue entre nos vues respectives en vidant à mon tour mon verre. « Pourquoi être si mal à l'aise à ce sujet ? D'accord, c'est la première fois que tu t'intéresses à un mec, je peux concevoir que ça perturbe tes habitudes mais je suis un humain comme un autre. Qu'importe les sexes, ça reste la même chose à mes yeux. Non ? Enfin qu'importe, prends en bien ou en mal ce que je raconte, je n'ai pas eu pour intention de te mettre à mal, encore moins au point d'avoir le droit à mon nom d'oiseau. » Dans une initiative risquée, j'étale l'une de mes paumes sur son épaule. Mon ton s'apaise. « Détends-toi un peu, ça sert à rien d'être sur la défensive. Je ne suis pas ton ennemi, enfin je ne crois pas. Au contraire. Peut-être que je suis maladroit dans ma façon de faire mais si je peux t'aider à accepter cette partie de toi... » Du pouce, je dessine des cercles sur le tissu qui recouvre ses épaules pour le rassurer. Il est étrange, ce moment où l'inconnu percute la réalité et fait tout exploser au point de déformer les normes. Je suis là, sur mon canapé à caresser l'épaule d'un mec que je ne connais que peu. Et cet effet, ce goût du risque, du plongeon en dehors de toute zone de confort éveille en moi une sorte d'excitation, je me sens aventurier. La compassion, c'est ce que je lui offre parce qu'un jour où l'autre, moi aussi, je me suis perdu à travers mon panel de goût.

©️ LOYALS.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91225-davi-baptista-pablo-morais http://www.i-love-harvard.com/t91264-independence-is-happiness-davi#3346438 http://www.i-love-harvard.com/t91267-davi-baptista-456-488-9899#3346578 http://www.i-love-harvard.com/t91315-davi-baptista
avatar
En ligne
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Davi Bautista
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
J'ai : 23 ans et je vis à : en coloc au centre-ville avec la blonde, aka Serah . J'ai posé mes affaires ici le : 31/05/2018 et depuis, j'ai posté : 534 messages et bu : 49 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en biochimie, j'hésite à continuer à me spécialiser dans ce domaine et côté coeur, je suis : célibataire. J'ai toujours su que l'on est mieux seul que mal accompagné Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : y'a pas grande chose à dire à mon sujet . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Alberto Rosende ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : bb Serah, Dark dream et Tumblr ✽ DC/TC : : no one

Il ne faut jamais confondre ma personnalité et mon attitude envers les autres. Tout dépend de qui vous êtes. Mon comportement et ma façon de me comporter, peu être différente d’une personne à l’autre. Il paraît qu’il y a en chacun un bon et un mauvais côté. Je vous laisse deviner lequel est resté en votre compagnie.  Néanmoins, j’ai toujours cet accent espagnol qui est, selon les autres, charmant. Fier de ce que je suis, je me montre assez narcissique et j'ai l'esprit pervers. À quoi sert ce physique, si ce n’est pour l’utiliser à bon escient ? C’est vrai qu’avec ma gueule d’ange, mon regard profond et mon sourire parfait, j’entretiens mon corps en faisant du sport. Oui, je suis un grand sportif. En fait, je suis gardien de but au football, si vous préférez, le soccer.  L’idée de planter la fille après avoir couché avec ne me dérange pas vraiment, mais je ne les traites pas nécessairement comme des catins pour autant. Je préfère mettre les choses au clair dès le début pour ne pas se méprendre. Les relations stables ne m’intéressent pas, en fait, je n'ai plus confiance en l'amour. Pour moi, cela se termine toujours en cacahuète, mais qui sait le moment où quelqu'un me fera vivre des émotions que je ne veux plus connaître ?  Ceci dit, j’ai des valeurs et lorsque je suis en couple, je suis très fidèle et j’attends la même chose de son côté. Cependant, pour l’instant, je préfère profiter de la vie. Je ne suis pas ce genre de mec qui a un tableau de chasse bien rempli, mais je ne suis pas fait de bois non plus. J'ai la réputation de me foutre de tout sauf de moi-même. "Me, Myself & I" serait mon dicton. Ceci n’est pas totalement vrai, car si on apprend à me connaître correctement, je me montre différent. Je suis possessif et protecteur envers mes amis. Mystérieux, je parle que très peu de mon passé.

C H I L D R E N | À ma connaissance, je n'ai pas d'enfant, si une fille m'apprends qu'elle est enceinte de ma personne, je ne sais pas comment je réagirais et sincèrement, je préfère ne pas y penser.
S I B L I N G S | Je suis l'enfant du milieu dans une fratrie de trois. J'ai un demi-frère ainé, né d'une ancienne union de mon deuxième père et une soeur cadette qui a été adoptée lorsqu'elle avait 6 mois, avec qui je m'entends très bien. Ils sont malheureusement restés au Brésil, mais j'ai toujours l'espoir qu'ils viendront me trouver un jour. 
C O U S I N S | VICTORIA et OLIVIA sont mes cousines. Je les aimes comme mes propres soeurs, même si quelques divergences d'opinion ont semé un peu la zizanie dans notre famille à cause de la fermeture d'esprit de la mère des jumelles, face à l'homosexualité de mes pères.


P R E S E N T | Blank space, you know...
P A S T | VIOLET et moi avons été ensemble un moment alors qu'elle était en vacances d'été. Chose qu'elle ne m'avait pas dite. Elle est d'ailleurs une des rares pour qui j'ai vraiment été amoureux, et ce, en si peu de temps. Notre relation a été passionnée et je me suis senti vivant. Malheureusement, un jour elle est partie sans me dire quoi que ce soit, me laissant surpris et plus bas que terre. Elle avait même changé de numéro de téléphone. Nous nous sommes retrouvés au Summer Camp 2018, sans même savoir que nous sommes tous les deux à Harvard. 
S E X L I S T | NOVELLA et moi, moi et Novella... Que de la chimie entre nous. Aucun sentiment, aucun romantisme et surtout aucune promesse. Que du sexe pour du sexe, que le meilleur d'une relation.
C R U S H | JUPITER... Je l'ai rencontré le jour où je lui ai demandé un coup de main pour la réalisation d'un logo pour mon groupe, depuis ce temps, même si je ne veux pas me l'avouer, cet artiste m'attire physiquement et il m'arrive de ne plus savoir comment réagir en sa présence. CLAUDIA... Elle a été un de mes coups de coeur, il y a plusieurs années. J'ai complètement flashé sur elle lorsque nous étions au Brésil. Sa mère m'a même aidé à débuter dans l'industrie de la musique, sans que je ne sache que ça venait de Claudia. C'était sa méthode à elle pour s'excuser de m'avoir lâchement rejeté lorsque je lui ai révélé mes sentiments. Aujourd'hui, sa présence me pu presque au nez et je ne sais pas ce qui va se passer.


B E S T | VEGA Cette folle qui est venue au bar alors que j'étais en prestation avec mon groupe. Elle a tellement eut peur d'une pauvre petite guêpe, qu'elle est monter sur la scène en criant. Toute suite, j'ai eu un coup de foudre amicale pour sa bouille. JANESSA et moi, nous nous sommes rencontré lors d'une soirée mather, il y a quelque temps. Sa légendaire maladresse m'a bien fait rire. Une complicité est née entre nous, afin de nous rendre inséparable, sauf que je ne supporte pas que des mecs l'approche... ASIA l'une de mes plus proches amies. J'ai été friendzoné par cette demoiselle il y a quelques années, lorsque je lui ai révélé mon crush. Son prétexte était qu'elle me considérait comme son petit frère. Ce fut un coup dur, je suis disparu quelque temps, mais aujourd'hui, nous nous entendons comme les cinq doigts de la main.
B U D D I E S | IRIS. Au tout début, j'étais beaucoup plus un pote de Sloan, son frère. Lorsqu'il est décédé, j'ai été d'un grand soutien moral pour elle, comme elle l'a été pour moi, face à cette tragédie. Elle sait qu'elle peut m'appeler dès que le besoin s'en ressent et que je répondrai toujours présent. SERAH est ma colocataire. J’ai vu son annonce comme quoi, elle cherchait quelqu’un avec qui cohabiter et j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. De plus, à la coloc, il s’est installé un jeu malsain entre nous. Tous les moyens sont bons pour provoquer l’autre. Il n’y a aucune limite et les mains deviennent baladeuses… Jusqu’où tout ça va aller ? |  AGATHE, L'une des seules filles pour qui j'ai trop de respect pour l'attirer sous ma couette. Même si nous nous entendons très bien, il y a des jours où je jetterais sa tête aux requins. Nous avons été colocs à un moment et ça ne fonctionnait pas. Pourtant, je ne peux m'empêcher de la protéger de tous ces mecs qui tournent autour d'elle...  

A W K W A R D | JAZ, c'est, cette fille qui se foule la cheville dans une ruelle sombre en sortant d'un bar. C'est, cette folle qui prétend que mon dos est un taxi qui pourra la reconduire en sécurité à l'hôpital. BRAEDEN n'aime pas me voir aux côtés d'Asia. Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête, mais ça me fait bien rire. Il se fait des films, pensant que je ne suis pas capable de comprendre ce qu'elle peut traverser... Il va devoir s'y faire, parce que mon amitié avec Asia est là pour rester.
E N E M I E S | En construction

À ajouter :
- Jaxon
- Tessy
- Elliot
- Karolina
- Astrée

www. ft. Serah (1.0)
www. ft. Jaz (1.0)
www. ft. Janessa (1.0)
www. ft. Tessy (2.0)
www. ft. Novella (1.0)
www. ft. Violet (1.0)
www. ft. Claudia (1.0)
www. ft. Jupiter (1.0)
www. ft. Asia (1.0)
www. ft. Jaxon (1.0)


(#) Sam 14 Juil - 3:36
Quelqu’un peu bien me dire ce qui se passe avec moi ? Pourquoi tout ça m’atteint autant ce que tu m’as dit ? D’habitude, je me serais retourné vers toi et tu aurais eu le plus beau vent de ta vie, mais non, au lieu de cela, j’ai décidé de te dire le fond de ma pensée. De te dire que ça m’atteignais et que j’aurai aimé un peu plus de compréhension de ta part. Un bruit sourd se fait entendre dans la pièce, ce qui prouve ton agacement ? Et c’est ce moment choisi pour un duel de force, deux hommes qui se regardent droit dans le blanc des yeux, sans même se lâcher du regard, jusqu’au moment où tu approuves mes dires. Vraiment, je pensais depuis un long moment que les femmes étaient compliquées, mais en réalité, tu es bien pire qu’elles. Et en plus, tu es heureux d’être con. J’aurai tout vu et surtout tout entendu. T’es vraiment très bizarre comme mec, est-ce que tu le sais ça ? Il faut dire que tu m’as déconcerté avec ton assurance et que tout ce que j’arrive à faire est de plisser encore plus des yeux. Tu continues à parler, me demandant pourquoi j’étais aussi mal à l’aise… Dans un sens, je ne devrais pas l’être, surtout que j’ai été élevé par deux hommes homosexuels. De ce fait, je baigne là-dedans depuis que je suis tout petit. « Sans doute parce que c’est nouveau. Que j’sais pas réagir. Que si t’étais une fille, je serais plus à l’aise et que bordel, t’es grave sexy avec ton débardeur. » Ta main sur mon épaule, me surprend. Je tourne ma tête vers elle et la regarde avant de te regarder de nouveau, fronçant de nouveau les sourcils. « J’peux savoir c’que tu fais ? » C’est quoi ce geste sur mon épaule ? J’veux bien croire que c’est en quelque sorte ta façon bien à toi de t’excuser de m’avoir froissé avec tes paroles, mais es-tu réellement obligé de te montrer tactile ? « Accepté cette partie de moi ? » Malgré tout, les cercles que tu exerces, apaisent tout le négatif que j’ai pu ressentir. « Accepté que j’sois attiré par toi ? J’pense pas que j’ai besoin de quelqu’un pour m’aider à accepter quoi que ce soit, mais si ça peut te faire plaisir ! » dis-je d’une voix beaucoup plus calme qu’il y a deux minutes. J’vois pas du tout comment tu pourrais m’aider, mais si tu as une idée, je suis tout ouïe.




anybody find me

somebody to love
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t92634-jupiter-westerberg-nick-jonas http://www.i-love-harvard.com/t92808p20-ivre-d-inconscience-jupiter http://www.i-love-harvard.com/t92867-jupiter-westerberg-456-297-3630 http://www.i-love-harvard.com/t92939-jupiter-westerberg
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Jupiter Westerberg
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 24 ans et je vis à : Boston, quatre murs aux teintes ocre qui sectionnent une artère de la belle . J'ai posé mes affaires ici le : 04/07/2018 et depuis, j'ai posté : 113 messages et bu : 10 culs sec. Actuellement, je suis : directeur de ma propre agence de mannequinat, l'agence cosmos, ainsi que photographe dans le cadre de ma propre entreprise et côté coeur, je suis : célibataire, le cœur estropié par les toxines émotionnelles Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un homme énigmatique, un artiste ambitieux élu meilleur lowell au bal de fin d'année d'Harvard en 2017 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : nick hotie jonas ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : sweven (jason) , et un grand merci à : sweven ✽ DC/TC : : jupiter westerberg only

FLOWER CHILD,
YOU ARE ABOUT TO BLOOM





jupiter westerberg

BIOGRAPHY Je suis né le 12 août 1993 à Stockholm, en Suède ☆ Je suis le premier enfant de la famille Westerberg, suivi de Neptune et Pluton mes triplés ☆ Fils d'un astronaute et d'une ingénieure en aérospatial, je baigne dans les arguties de l'astronomie depuis mon plus jeune âge ☆ Je développe un goût prononcé pour l'art à défaut d'apprécier la théorie qui englobe l'univers ☆ Je me définis comme bisexuel, cependant mon orientation sexuelle et romantique demeure relativement plus complexe. Les hommes m'attirent physiquement alors que les femmes, elles, ne m'attirent que psychiquement ☆ Je perds ma virginité à 17 ans avec une fille qui se joue de moi ☆ Je quitte Stockholm aux côtés de ma sœur et de mon frère en 2011 pour intégrer l'université d'Harvard et entamer mes études en arts plastiques. ☆ J'écourte mes études d'arts plastiques en juin 2017 suite à mon échec en sixième année ☆ Je décide de prendre une année sabbatique et de m'exiler à Stockholm de juillet 2017 à juillet 2018 ☆ J'adhère à une secte de la beauté localisée à Östermalm, en Suède en Septembre 2017. Cette dernière me pousse à sombrer et me transforme en un monstre que je refoule à ce jour. ☆ Je fuis l'emprise de la secte et retourne à Boston le 5 juillet 2018 sans prévenir qui que ce soit ☆ J'érige ma propre agence de mannequinat, l'agence Cosmos, à Boston.

ART IS NOT WHAT YOU SEE
BUT WHAT YOU MAKE OTHERS SEE

PERSONALITY ambitieux, ardent, artistique, attentif, attractif, autonome, autoritaire, calculateur, charismatique, charmeur, compétitif, compliqué, courageux, curieux, enjoué, impulsif, inconstant, indécis, jaloux, manipulateur, menteur, nuancé, opportuniste, passionné, possessif, protecteur, sportif, tempétueux, violent.

HOBBIES boutiques, cinéma, course à pied, guitare, jeux-vidéos, mode, musculation, musée, musique, natation, photographie, plage, relaxation, restaurant, séries, sport, voyage.

CHRONOLOGY

STOCKHOLM (1993-2011)
HARVARD, WINTHROP HOUSE (2011-2013)
HARVARD, LOWELL HOUSE (2013-2017)
STOCKHOLM (2017-2018)
BOSTON (2018)


BEAUTY KING ON A SILVER SCREEN
LIVING LIFE LIKE I'M IN A DREAM





perfect family

WESTERBERG
NEPTUNE Ma sœur, ma jumelle. Bout de femme aux idées révolutionnaires, elle est la réussite de la famille. L'exemple à suivre. Elle a quitté Harvard pour la France en Juin 2017. PLUTON Mon frère, mon jumeau. Boulet de la famille, né en retard avec un nom de planète qui n'en est plus vraiment une. Opposé à ma personne, il demeure cependant essentiel à mon équilibre.



PUT ME IN THE DIRT
LET ME DREAM WITH THE STARS






Davi (1)Pluton (1)Davi (2) Samuel

(#) Dim 15 Juil - 0:05
MY BRAIN DOESN'T RESPOND ANYMORE
— DAVI & JUPITER

Réaction tardive comme les trains que je n'attends plus dans ces gares désertes. Erreur sur erreur je ne prends plus le temps de griffonner, alors je retire ma main sans dire mot et mes yeux épousent le plafond. Emmerdant, c'est le seul assemblement de lettre qui parfume mes pensées, le seul qui se forme à mon palais lorsque ma langue le claque. Esprit fermé comme ces cahiers brûlés aux vacances qui suivent la dernière année de scolarité, je reste éteins. Faux pas, fausse route, fausse idée, faux sur faux à tel point que je n'arrive plus à discerner le vrai. Ses mots en obus éclatent le peu d'estime que j'ai placé. « Autant pour moi, je m'occupe de mes affaires. Désolé. » Blasé de la sonorité des mots au masque qui couvre mon visage, je reprends mon boulot. Une tape, deux sur le pavé tactile du bout du stylo, un trait vite dessiné, bien dessiné. Le travail n'a plus ce goût d'aventure ni de chaleur, il est devenu froid et morbide. T'as l'impression de ne plus savoir où mettre tes pieds. D'habitudes t'aimes ça mais là, tu te rends toi-même compte qu'au final, parfois ça peut être désagréable. Sans doute car t'as perdu l'habitude. Cette habitude, celle d'affronter des gens qui ne sont pas toujours ouïe à tout ce que tu dis ou fait. Parfois les gens résistent, parfois pas. Toi, un peu trop habitué à ceux qui n'agissent pas, t'es presque devenu comme eux et aujourd'hui, ça te tire sur les muscles et t'en viens à ne plus sourire. Tes joues te démangent, ça fait mal, ça tire, ça brûle et t'as rien pour calmer cette crise qui s'éprend de toi à l'intérieur. Du dos, je m'enfonce dans le réconfort du canapé, mes bras se croisent, écrasent mon torse qui s'humidifie au fil des minutes. Ma tête se penche, je juge alors ce que j'ai dessiné un peu plus tôt sur l'écran.  « Je crois qu'on tient quelque chose pour le logo. » Je m’impressionne moi-même lorsque je lance une impression les yeux fermés, l'âme persuadée de savoir où se situe chaque option. « Tu pourra montrer ce croquis terminé à tes potes et voir ce qu'ils en pensent. Si ça ne leur convient pas, ils pourront toujours me contacter via le numéro sur lequel ils m'ont appelés la dernière fois. » Mes paumes se frottent et dans un élan je me relève enfin. Pas lassé, pas lent, je m'appuie du plat de mes mains contre la table, le coccyx calé sur le coin. « Comme tu l'as dit plus tôt, je suis un con. Alors je pense qu'on devrait en rester là pour aujourd'hui au niveau du logo et je terminerai les détails seul. Je n'ai pas envie de te causer du trouble une énième fois, je crois qu'on a le quota alors arrêtons le désastre. » Je me tourne, un peu honteux, un peu humilié, un peu blessé. Parfois l'humain est plus compliqué à appréhender que l'art et souvent, je l'oubli.

©️ LOYALS.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91225-davi-baptista-pablo-morais http://www.i-love-harvard.com/t91264-independence-is-happiness-davi#3346438 http://www.i-love-harvard.com/t91267-davi-baptista-456-488-9899#3346578 http://www.i-love-harvard.com/t91315-davi-baptista
avatar
En ligne
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Davi Bautista
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
J'ai : 23 ans et je vis à : en coloc au centre-ville avec la blonde, aka Serah . J'ai posé mes affaires ici le : 31/05/2018 et depuis, j'ai posté : 534 messages et bu : 49 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en biochimie, j'hésite à continuer à me spécialiser dans ce domaine et côté coeur, je suis : célibataire. J'ai toujours su que l'on est mieux seul que mal accompagné Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : y'a pas grande chose à dire à mon sujet . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Alberto Rosende ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : bb Serah, Dark dream et Tumblr ✽ DC/TC : : no one

Il ne faut jamais confondre ma personnalité et mon attitude envers les autres. Tout dépend de qui vous êtes. Mon comportement et ma façon de me comporter, peu être différente d’une personne à l’autre. Il paraît qu’il y a en chacun un bon et un mauvais côté. Je vous laisse deviner lequel est resté en votre compagnie.  Néanmoins, j’ai toujours cet accent espagnol qui est, selon les autres, charmant. Fier de ce que je suis, je me montre assez narcissique et j'ai l'esprit pervers. À quoi sert ce physique, si ce n’est pour l’utiliser à bon escient ? C’est vrai qu’avec ma gueule d’ange, mon regard profond et mon sourire parfait, j’entretiens mon corps en faisant du sport. Oui, je suis un grand sportif. En fait, je suis gardien de but au football, si vous préférez, le soccer.  L’idée de planter la fille après avoir couché avec ne me dérange pas vraiment, mais je ne les traites pas nécessairement comme des catins pour autant. Je préfère mettre les choses au clair dès le début pour ne pas se méprendre. Les relations stables ne m’intéressent pas, en fait, je n'ai plus confiance en l'amour. Pour moi, cela se termine toujours en cacahuète, mais qui sait le moment où quelqu'un me fera vivre des émotions que je ne veux plus connaître ?  Ceci dit, j’ai des valeurs et lorsque je suis en couple, je suis très fidèle et j’attends la même chose de son côté. Cependant, pour l’instant, je préfère profiter de la vie. Je ne suis pas ce genre de mec qui a un tableau de chasse bien rempli, mais je ne suis pas fait de bois non plus. J'ai la réputation de me foutre de tout sauf de moi-même. "Me, Myself & I" serait mon dicton. Ceci n’est pas totalement vrai, car si on apprend à me connaître correctement, je me montre différent. Je suis possessif et protecteur envers mes amis. Mystérieux, je parle que très peu de mon passé.

C H I L D R E N | À ma connaissance, je n'ai pas d'enfant, si une fille m'apprends qu'elle est enceinte de ma personne, je ne sais pas comment je réagirais et sincèrement, je préfère ne pas y penser.
S I B L I N G S | Je suis l'enfant du milieu dans une fratrie de trois. J'ai un demi-frère ainé, né d'une ancienne union de mon deuxième père et une soeur cadette qui a été adoptée lorsqu'elle avait 6 mois, avec qui je m'entends très bien. Ils sont malheureusement restés au Brésil, mais j'ai toujours l'espoir qu'ils viendront me trouver un jour. 
C O U S I N S | VICTORIA et OLIVIA sont mes cousines. Je les aimes comme mes propres soeurs, même si quelques divergences d'opinion ont semé un peu la zizanie dans notre famille à cause de la fermeture d'esprit de la mère des jumelles, face à l'homosexualité de mes pères.


P R E S E N T | Blank space, you know...
P A S T | VIOLET et moi avons été ensemble un moment alors qu'elle était en vacances d'été. Chose qu'elle ne m'avait pas dite. Elle est d'ailleurs une des rares pour qui j'ai vraiment été amoureux, et ce, en si peu de temps. Notre relation a été passionnée et je me suis senti vivant. Malheureusement, un jour elle est partie sans me dire quoi que ce soit, me laissant surpris et plus bas que terre. Elle avait même changé de numéro de téléphone. Nous nous sommes retrouvés au Summer Camp 2018, sans même savoir que nous sommes tous les deux à Harvard. 
S E X L I S T | NOVELLA et moi, moi et Novella... Que de la chimie entre nous. Aucun sentiment, aucun romantisme et surtout aucune promesse. Que du sexe pour du sexe, que le meilleur d'une relation.
C R U S H | JUPITER... Je l'ai rencontré le jour où je lui ai demandé un coup de main pour la réalisation d'un logo pour mon groupe, depuis ce temps, même si je ne veux pas me l'avouer, cet artiste m'attire physiquement et il m'arrive de ne plus savoir comment réagir en sa présence. CLAUDIA... Elle a été un de mes coups de coeur, il y a plusieurs années. J'ai complètement flashé sur elle lorsque nous étions au Brésil. Sa mère m'a même aidé à débuter dans l'industrie de la musique, sans que je ne sache que ça venait de Claudia. C'était sa méthode à elle pour s'excuser de m'avoir lâchement rejeté lorsque je lui ai révélé mes sentiments. Aujourd'hui, sa présence me pu presque au nez et je ne sais pas ce qui va se passer.


B E S T | VEGA Cette folle qui est venue au bar alors que j'étais en prestation avec mon groupe. Elle a tellement eut peur d'une pauvre petite guêpe, qu'elle est monter sur la scène en criant. Toute suite, j'ai eu un coup de foudre amicale pour sa bouille. JANESSA et moi, nous nous sommes rencontré lors d'une soirée mather, il y a quelque temps. Sa légendaire maladresse m'a bien fait rire. Une complicité est née entre nous, afin de nous rendre inséparable, sauf que je ne supporte pas que des mecs l'approche... ASIA l'une de mes plus proches amies. J'ai été friendzoné par cette demoiselle il y a quelques années, lorsque je lui ai révélé mon crush. Son prétexte était qu'elle me considérait comme son petit frère. Ce fut un coup dur, je suis disparu quelque temps, mais aujourd'hui, nous nous entendons comme les cinq doigts de la main.
B U D D I E S | IRIS. Au tout début, j'étais beaucoup plus un pote de Sloan, son frère. Lorsqu'il est décédé, j'ai été d'un grand soutien moral pour elle, comme elle l'a été pour moi, face à cette tragédie. Elle sait qu'elle peut m'appeler dès que le besoin s'en ressent et que je répondrai toujours présent. SERAH est ma colocataire. J’ai vu son annonce comme quoi, elle cherchait quelqu’un avec qui cohabiter et j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. De plus, à la coloc, il s’est installé un jeu malsain entre nous. Tous les moyens sont bons pour provoquer l’autre. Il n’y a aucune limite et les mains deviennent baladeuses… Jusqu’où tout ça va aller ? |  AGATHE, L'une des seules filles pour qui j'ai trop de respect pour l'attirer sous ma couette. Même si nous nous entendons très bien, il y a des jours où je jetterais sa tête aux requins. Nous avons été colocs à un moment et ça ne fonctionnait pas. Pourtant, je ne peux m'empêcher de la protéger de tous ces mecs qui tournent autour d'elle...  

A W K W A R D | JAZ, c'est, cette fille qui se foule la cheville dans une ruelle sombre en sortant d'un bar. C'est, cette folle qui prétend que mon dos est un taxi qui pourra la reconduire en sécurité à l'hôpital. BRAEDEN n'aime pas me voir aux côtés d'Asia. Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête, mais ça me fait bien rire. Il se fait des films, pensant que je ne suis pas capable de comprendre ce qu'elle peut traverser... Il va devoir s'y faire, parce que mon amitié avec Asia est là pour rester.
E N E M I E S | En construction

À ajouter :
- Jaxon
- Tessy
- Elliot
- Karolina
- Astrée

www. ft. Serah (1.0)
www. ft. Jaz (1.0)
www. ft. Janessa (1.0)
www. ft. Tessy (2.0)
www. ft. Novella (1.0)
www. ft. Violet (1.0)
www. ft. Claudia (1.0)
www. ft. Jupiter (1.0)
www. ft. Asia (1.0)
www. ft. Jaxon (1.0)


(#) Dim 15 Juil - 3:24
« Autant pour moi, je m’occupe de mes affaires. Désolé. » What ? Est-ce que j’ai manqué un épisode ? Je ne comprend absolument plus rien, tu m’expliques ce que j’ai dit pour que tu te braques aussi rapidement ? Un nouveau froncement de sourcils et je te dévisage alors que tu es en train de reprendre le travail du logo. Lorsque je disais que tu étais compliqué, ce que je pense en ce moment, c’est bien pire encore. Je t’ai pourtant simplement dit ne pas savoir comment tu pourrais m’aider à accepter ça. Ça ne ressemblait pas à un refus pourtant, mais bon, autant que tu continues ton boulot oui. Alors, je regarde l’écran, m’y intéresse et en même temps, je suis un peu soulagé qu’on ait arrêté de parler de mon acceptation. T’as du talent, ça, c’est certain. Tout ça semple si facile pour toi d’utiliser ce logiciel que ça en devient intéressant à te regarder faire, mais je ne m’attendais pas à ce que tu coupes aussi drastiquement. En t’écoutant reprendre la parole, je me mords la lèvre inférieure. Suite à cela je me sens rejeté, exclu et chassé de cet endroit. J’ai l’impression de m’être déplacé absolument pour rien. « Oh… Oui bon d’accord, alors. Je leur dirai ça. » Je suis toujours autant dans l’incompréhension face à ce qui vient tout juste de se passer. Tu veux m’aider pour accepter ce qui est en train de me passer et la seconde qui suit, tu me montres gentiment la porte. Je ne cacherai pas ma légère déception, mais que puis-je faire d’autres ? T’empêcher de me mettre à la porte ? Je n’y suis pas en droit. Te désobéir ? J’aimerais bien, mais je suis loin d’être chez moi. Alors, autant accepter ton choix. « Je… Si c’est ce que tu souhaites alors. » Je me relève du canapé passant mes mains sur mon jean, pour enlever les plis et te regarde ensuite. « J’te remercie pour c’que t’as fait et pardon de t’avoir vexé avec mes propos. J’me suis senti brimé avec tes dires et j’ai réagi un peu trop excessivement. T’avais droit à ton opinion. » Je sourire légèrement et tourne les talons et me dirige vers la porte d’entrée. Juste avant de la franchir, je me retourne vers toi et ajoute : « Tu me diras comment j’te droit, c’est moi qui réglerai la note. » C'est encore plus déçu que je franchi finalement la porte. Une fois à l’extérieur, je souffle un bon coup. Tout ça était du grand n’importe quoi. Je ne suis pas encore capable de comprendre ce qui venait de se passer et je ne suis pas certain de vouloir vivre ça de nouveau.




anybody find me

somebody to love
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Flashback & Flashforward-
Sauter vers: