::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Underwater -- Lauri

Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94218p160-a-olympe-rothschild-456-760-0822?nid=2478#3459102 http://www.i-love-harvard.com/t88362-http-instagram-com-olyrothschild http://www.i-love-harvard.com/t88624-alienor-olympe-rothschild
avatar
En ligne
MEMBRE DE LA CABOT HOUSE
A. Olympe Rothschild
MEMBRE DE LA CABOT HOUSE
J'ai : 24 ans et je vis à : la Cabot House. . J'ai posé mes affaires ici le : 05/10/2017 et depuis, j'ai posté : 2502 messages et gagné : 169 points. Actuellement, je suis : étudiante en droit et étude de la femme. et côté coeur, je suis : célibataire, mais qui se fait sûrement prendre à son propre jeu avec un beau brun. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis une fille un peu hautaine, avec la rhétorique des meilleurs avocats du pays. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Carmella Rose... Mais je suis mieux non ? ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Alex , et un grand merci à : far far away ✽ DC/TC : : Echo
« Aliénor Olympe Rothschild »


Cavalière de R. Lucas Borgia <3




◇ ◆ ◇

24 ans, née à Paris. A un petit frère et une petite sœur, tous les deux au lycée. Héritière de l'empire banquier français Rothschild. A vécu sur Paris toute sa vie jusqu'à son entrée à l'université d'Harvard. Parle de français et l'anglais couramment, un peu d'allemand et d'italien. Travaille comme vendeuse dans une boutique de sous-vêtements de luxe. Souhaite devenir avocate. Étudie le droit et la femme. A aidé à créer une association contre l'excision. Fait régulièrement de l'humanitaire en Afrique, pour l'éducation des jeunes filles. Était student et va entrer à la Cabot House. Il y a environ un an, elle a appris qu'elle avait un demi-frère, Côme, ce qu'elle n'a pas vraiment apprécié. A beaucoup d'amis, très sociable. Romantique jusqu'au bout des ongles. Croit un peu trop au vrai amour, elle se refuse à tous les hommes et est donc encore vierge.
Peut paraître hautaine, a beaucoup de valeurs. Droite, studieuse, déterminée.

Qualités :
Ambitieuse ✰ Autonome ✰ Charismatique ✰ Dynamique ✰ Entregent (diplomate, habilité à la parole) ✰ Exemplaire ✰ Prudente ✰ Réfléchie ✰ Responsable ✰ Sentimentale ✰ Sérieuse ✰ Sociable ✰ Sportive ✰ Stable ✰ Talentueuse ✰ Troublante

Défauts :
Capricieuse ✰ Compétitive ✰ Cynique ✰ Exemplaire ✰ Exigeante ✰ Impatiente ✰ Lunatique ✰ Méfiante ✰ Orgueilleuse ✰ Perfectionniste ✰ Rancunière




◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - Traits particuliers
A été enlevée quelques jours pendant l'une de ses missions humanitaires contre l'excision. L'a extrêmement mal vécu, même si elle n'a subit aucune souffrance physique, à part deux cicatrices au niveau des poignets parce qu'elle a essayé de se libérer. Ne fume pas, boit un peu en soirée mais jamais au point de se mettre minable. Ambidextre. Elle fait beaucoup de sport en salle, du footing et un peu de boxe et de self défense. N'aime pas la natation parce qu'elle ne sait pas très bien nager. Elle a peur des profondeurs. Elle a été le pantin du maître chanteur, mais a refusé de faire le défi. Été dans le hangars avec les autres récalcitrants. Elle va rencontrer son demi-frère, et ne s'en fait pas une joie.
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.


Côme.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.


present - N'est pas encore prête à perdre sa virginité avec quelqu'un.

flirt - Yaël : Un jeu qui dure depuis six ans, chien et chat. A chaque fois qu'ils se voient, c'est pour s'envoyer des pics au visage. Elle ne veut pas l'avouer, mais il lui plait malgré tout.
Alexandrie : L'ami qui ne lui veut peut-être pas que du bien. Elle passe de plus en plus de temps avec lui, devient plus tactile. C'est un garçon qui lui plait mais quelque chose la bloque. Oly ne le sent pas sincère. Alors, elle va jouer l'idée de Stella : lui faire croire qu'elle n'est plus vierge et...advienne que pourra !
Magnus : Ils se connaissent de Paris, et ils viennent de se retrouver sur Boston. Elle a fait des essayages de lingeries pour lui.
Loup : Un premier contact par sms. Ils font de la boxe ensemble, et elle porte le même prénom que sa sœur décédée. Ils se retrouvent dans un spa avant de diner ensemble. L'ambiance est électrique, mais elle se méfie de lui et de ses belles paroles.
Brooklin :

past - Ulysse. [/i]
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.


best - Roman

friends - Florian :

cool - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.
go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.


[i]awkward - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

hate - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.



(#) Jeu 5 Juil - 14:54

La soirée ne s'était pas déroulée comme je le pensais. Mon père en visioconférence m'avait annoncé qu'il était hors de question que je passe l'été au Soudan avec ce qu'il s'était passé quelques semaines plus tôt. Et mon rendez-vous n'a pas daigné annuler. Après quelques verres d'apéritif, j'ai fini par me rendre à l'évidence. Il ne viendra pas, et je suis plus seule que jamais. Et soit dit en passant, déjà un peu bourrée. J'ai demandé à ce que quelqu'un aille chercher mon chauffeur Thomas afin qu'il me rejoigne à table pour ne pas manger seule. Son silence a été assourdissant, et les céphalées se sont créées rapidement. Il ne dit rien quand il pense que j'ai tord, alors j'ai compris. Je l'ai renvoyé à la villa dès la fin du repas, pour errer sur le port sans chaperon. Cette impression de vide m'envahit alors que je descends sur le ponton, avançant entre les bateaux amarrés. Une coquille vide. Je n'ai pas revu Jet depuis que nous avons dormi ensemble. Lui, il me rendait vivant malgré qu'il soit le créateur de certains de mes cauchemars. Yaël me manque terriblement mais je suis certaine qu'il me déteste. Et c'est pareil pour Victoria. Sa bouche sur la mienne est un doux souvenir qui écorche mon cœur déjà mal en point. Je secoue la tête, laisse mes cheveux flotter au rythme du vent. Je pourrais envoyer un sms à Pia, mais je ne veux pas l'embêter avec ça. Mes pas me guident jusqu'au bout, la nuit déjà bien au dessus de la baie de Boston, la lune éclairant faiblement l'eau. Je n'arrive pas à distinguer la ligne d'horizon, et m'y concentre pourtant quelques longues minutes. Puis, les yeux se rapprochent de l'eau juste devant moi. Le clapotis des minuscules vagues me bercent. L'alcool me tient dans ses bras comme une figure maternante. Elle m'apaise, me détend et me maintient dans cette semi confiance. Sans réfléchir, je retire mes escarpins, dans une danse un peu sordide pour ne pas tomber directement à l'eau. La robe longue frappe mes jambes comme pour m'applaudir d'avoir réussi mon geste. Pieds nus contre les planches de bois, je fais un nouveau pas en avant. Les orteils dépassent. Que fais tu Olympe ? L'eau est elle profonde à cet endroit ? Sauter. Rien ne va. Juste se sentir libre. Libre de quoi ? De tout. De rien. Les pensées divaguent. Je ne sais plus si j'ai fait un pas en avant, ou si je suis tombée à pic. Le contact de mon corps avec l'eau est un électrochoc. Elle est froide, vraiment froide. Le tissu de la robe se colle contre ma peau, les cheveux nagent vers la surface. Ma respiration s'est bloquée instinctivement, les yeux se sont fermés. C'est profond oui. Le corps coule, sans un mouvement. La panique aurait du s'installer dans mes entrailles, mais quelque chose bloque. Le silence. Le bourdonnement de mon cœur dans ma tête. Cette plénitude.

@Lauri J. Järvinen





A. Olympe Rothschild

Laisse toi au gré du courant, porter dans le lit du torrent. Et dans le mien si tu veux bien. Quittons la rive, partons à la dérive...
©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94921-vadim-m-fridman-robbie-wadge http://www.i-love-harvard.com/t94924-vadim-if-you-have-enemies-good-that-means-you-stood-up-for-something-eminem http://www.i-love-harvard.com/t94941-vadim-fridman-456-256-8696#3477317 http://www.i-love-harvard.com/t94943-http-formspring-me-vadimmikhailevitchfridman#3477341 http://www.i-love-harvard.com/t94966-http-instagram-com-vadikmf#3477789 http://www.i-love-harvard.com/t94950-vadim-m-fridman#3477569
avatar
BIZUT DE L'ELIOT HOUSE
Vadim M. Fridman
BIZUT DE L'ELIOT HOUSE
J'ai : 26 ans et je vis à : Cambridge, sur le campus. . J'ai posé mes affaires ici le : 13/06/2018 et depuis, j'ai posté : 4106 messages et gagné : 837 points. Actuellement, je suis : bien trop riche pour toi et côté coeur, je suis : en bonne santé. C'est ça que tu veux savoir ? Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un gros lunatique rarement dans ses bons jours. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Robbie Wadge ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kaiji (Romane) , et un grand merci à : nine laplusbonne (a+p), astra (s) ✽ DC/TC : : Anciennement Andy McDougall / Lauri J. Järvinen

STARS DON'T DISAPPEAR, THEY KEEP BLAZING
STARS DON'T DISAPPEAR, THEY KEEP BLAZING 

Russe originaire de Moscou ❅ Très patriote et fier de son pays ❅ Famille très riche, oligarque, qui faisait partie des "sept banquiers" à la chute de l'URSS ❅ Ils sont passés entre les mailles du filet et sont restés proches de la politique et très importants économiquement à la dissolution des sept banquiers ❅ Futur PDG d'Alfa Group ❅ Son engagement envers son pays, sa politique et son économie, lui font détester les États-Unis ❅ Mordu de finance, il se rend souvent à Wall Street ou dans les casinos ❅ Les jeux d'argent, sa passion... ou plutôt l'argent lui-même, c'est sa passion ❅ Il a voyagé à travers le monde entier pour diverses occasions ❅ Amoureux de la France, de la culture française, il s'y rendait en école d'été puis lors de ses vacances plus tard ❅ Il parle couramment russe, anglais, français et ukrainien ❅ Il se fascine pour l'art, intrigué par les lowells ❅ Homophobe ❅ Très fêtard, il part même dans de gros excès mais loin d'Harvard et des commérages ❅ A Harvard, il est bien plus sérieux ❅ Il fait attention à son image et est particulièrement narcissique ❅ Il a enchaîné les petits boulots de merde à l'adolescence pour apprendre la valeur du travail, ceci pour connaître la galère que son père a connue avant de faire fortune ❅ Il n'a jamais manqué de rien mais n'est pas non plus né avec une cuillère en argent dans la bouche, loin d'être un enfant roi ❅ Un mal pour un bien, ça lui a appris la vie mais ça a aussi fait de lui une personne très prétentieuse, fière de ses racines, de sa famille et qui n'a pas de honte à se poser comme étant meilleure que les autres ❅ Culture slave oblige, il fait honneur à la majorité des moscovites : froid, snob et pas souriant pour un sou, une plante serait plus chaleureuse ❅ Pour autant il a une notion de loyauté excessive et la trahison serait à ses yeux pire que la mort ❅ S'il vous aime, il emportera vos secrets dans sa tombe, même les pires qui soient ❅ Le problème du coup, c'est qu'il n'aime pas grand-monde et que les gens qu'il n'aime pas, il s'en fout royalement de les détruire ❅ Opportuniste, si vous pouvez lui servir, il ne va pas hésiter ❅ Étant quelqu'un de très renfermé et débrouillard, il déteste les pleureuses ❅ Très lunatique et moqueur, il a malheureusement peu de bons jours ❅ Orgueilleux, il déteste admettre avoir tort et d'ailleurs, il le fait rarement ❅ Malgré son évidente froideur, il reste une personne passionnée, ambitieuse et motivante, il sait tirer le meilleur des autres lorsqu'il le veut ❅ Il débecte autant qu'il charme, résultat de son caractère si contradictoire ❅ Une auto-dérision qu'on ne lui soupçonnerait pas, un humour à tout épreuve. Il adore le jeu, les défis, déteste perdre ❅ Il peut devenir cette personne qui rit aux éclats et sort habillé en Claude François dans le plus grand des calmes, avec les personnes qui ont su toucher son cœur ❅ Homme épanoui et bien dans ses bottes, difficile à blesser car conscient de chacune de ses décisions et les assumant pleinement ❅ Par contre si la trahison vient de quelqu'un en qui il avait confiance, catastrophe. On l'a dit, plutôt mourir que trahir ❅ Excessivement rancunier ❅ Accusé à tort de détournement de mineure après une erreur de la part de Colombe ❅ Il adore l'adrénaline et la recherche souvent ❅ Amateur de casinos, on peut peut-être parler d'addiction aux jeux, oui... peut-être. ❅ Pour d'immenses sommes d'argent, il a déjà joué à la roulette russe. Plusieurs fois. Il le refera. Il adore ça. ❅ Il y a des années, lui et ses meilleurs amis (Jeremias et Charlie) ont poussé au suicide l'ex de Chuck parce qu'elle l'avait trompé.

En quelques mots ?
Fier ❅ Prétentieux ❅ Suffisant ❅ Opportuniste ❅ Moqueur ❅ Ambitieux ❅ Ingénieux ❅ Débrouillard ❅ Lunatique ❅ Curieux ❅ Passionné ❅ Déstabilisant ❅ Captivant ❅ Joueur ❅ Mystérieux ❅ Charismatique ❅ Épanoui ❅ Solitaire ❅ Confiant ❅ Intolérant ❅ Borné ❅ Orgueilleux ❅ Excessif ❅ Contradictoire ❅ Dévoué ❅ Attachant mais détestable



IT'S A LOVE STORY, BABY JUST SAY YES
IT'S A LOVE STORY, BABY JUST SAY YES 

P R E S E N T | xx

P A S T | Andy, l'une de ses toutes premières relations, il y a 11 ans. Crevée dans l'oeuf avant qu'ils ne s'attachent par le départ à Harvard de la belle, ils ont gardé contact tout ce temps et sont restés proches... la situation est un peu sur le fil depuis qu'elle lui a dit qu'il lui plaisait encore, après qu'ils aient recouché ensemble. Sheryln, quelques mois passés ensemble seulement et une rupture brutale suite à une tromperie de Vadim. Elle ne lui a jamais pardonné, la rancune est tenace.

S E X L I S T | Novella, son amie qu'il a vu naître et qui l'a suivi, toute sa vie. Tantôt meilleurs amis, tantôt pires ennemis, une éducation très différente les sépare mais aujourd'hui, ils se repèrent l'un à l'autre, il a une tendresse évidente pour elle. Leurs parents veulent les marier. Isis, la tigresse, ce n'est pas encore fait mais elle finira sur la liste, il la veut et il a toujours ce qu'il veut. En attendant ils sont bons amis, quand bien même l'entourage de la jolie blonde soit loin d'apprécier cette relation.


YOU FOUND A FRIEND IN ME
YOU FOUND A FRIEND IN ME 


T H E B E S T | Jeremias, Charlie, le pacte de sang, les frères liés par des liens plus profonds et forts que celui de la naissance. La famille qu'on choisit, qu'on ne trahit jamais. Deux enculés pour qui il prendrait une balle, et avec qui il partage un secret lourd. Charlie, l'ange au sourire ravageur mais qui brûle les ailes de tous ceux qui s'approchent, le brasier du groupe. Jeremias, le diable à peine caché aux yeux moqueurs qui vous brise en claquant des doigts. Vadim, le froid polaire calme et silencieux par rapport aux deux autres mais quand vous sentez le piège, c'est déjà trop tard. Skyler.

B U D D I E S | Ania. Noah. Ariana. Louison.

T H E O T H E R S | Philip.

A W K W A R D | Hippolyte. Sola.

F U C K E R S | Colombe. Maxence. Alex. Agathe.

Couleurs:
 






Listing de tous mes RPs dans ma fiche de liens. <3

(#) Jeu 19 Juil - 0:38

Underwater
feat. Lauri & Olympe
La journée touchait à sa fin, je la trouvais plus longue que jamais. Ces démarches pour le logement social n'en finissaient plus. L'administration traînait la patte autant que faire se peut, butant sur la moindre virgule qui leur paraissait louche. Sur le moindre o pouvant ressembler à un a. Sur mon prénom, est-ce mixte ? Me demandant une adresse... alors qu'ils n'étaient pas sans ignorer que je demandais un logement, parce que je n'en avais pas. Les nerfs à vif par la mauvaise foi de la bureaucratie, les nerfs à vif par le manque de compassion d'autrui. Il avait fait assez froid aujourd'hui. Le soleil commençait à chauffer mais le vent restait très froid. Les gens emmitouflés dans leurs manteaux n'avaient pas daigner s'arrêter, ils fonçaient de leur point A à leur point B en ignorant ce jeune glacé jusqu'à l'os qui s'acharnait à faire glisser ses doigts sur la guitare en espérant gagner quelques centimes de plus. Je n'avais pas relâché, ils ne m'avaient même pas regardé. Les doigts écorchés, j'avais fini par laisser tomber... je ne mangerais pas ce soir, à moins que le foyer d'accueil ait encore quelque chose à me donner. Mais j'en doutais. Les dons se faisaient de plus en plus rares, les associations mettaient les bouchées doubles pour deux fois moins de résultats. J'étais dans l'une de ces périodes que j'appelais "compliquées". L'une de celles où la vie dans la rue me frappait de plein fouet, et où il était compliqué de garder la tête hors de l'eau. Assis sur le capot de ma voiture face à la mer, je regardais le soleil décliner à l'horizon alors que le vent était enfin tombé. Ce soir, il faisait enfin bon. Il y avait peu de vagues et la lumière était douce, c'était reposant. Mais ce qui le serait encore plus et me ferait oublier les tremblements au moment où j'irais dormir, c'était l'opium que je tenais dans les mains, prêt à être fumé. Je regardais pensivement les nuages, puis l'eau, les quelques petits bateaux qui flottaient à proximité de la rive, le ponton, la fille qui marchait dessus. Je l'observai un moment en silence, me demandant ce qu'elle pouvait bien faire. Elle semblait pensive, fuir quelque chose et je ne pouvais que trop bien comprendre cette envie de solitude et surtout, d'évasion. Mais bien vite, ses pieds libérés de l'emprise de ses escarpins dépassèrent le ponton et je la vis basculer en avant. Mon sang ne fit qu'un tour, mon coeur loupa un battement. Il ne me fallut qu'une seconde pour jeter mes affaires par la fenêtre, sur le siège de la voiture, avant de descendre les escaliers du parking en courant. Il n'y avait personne autour, à quoi pensait-elle ? Il n'y avait personne autour. Je retirai au moins mon t-shirt sur le trajet, et plongeai sans réfléchir davantage pour aller la chercher. Je vis ton visage alors que tu t'enfonçais, au fond de l'eau, silencieuse et calme. C'en était flippant. Olympe. Ma main attrapai ton poignet, mon corps entier frissonnait au contact de l'eau froide, à moins que ce ne soit te voir dans cet état qui me glace le sang. Je te tirai vers moi et te remontai à la surface, un bras entourant ta taille. Reste avec moi, Olympe.

© MADE BY SEAWOLF.






Allez viens, on est bien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: