::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NEVALEK √ J'ai patienté pour me sentir vivre

Invité
Invité
avatar

(#) Dim 24 Juin - 14:55
Invité

   
   
Nevalek

   • Quatorze heures, j'ai emmené Quincy avec moi à la découverte de cet endroit qui allait devenir mon lieu de travail. Le premier vrai achat depuis que je suis revenu à Boston. Après cette année dans le doute, dans le déni mais aussi dans la déprime et la tristesse, j'avais décidé de reprendre ma vie en main. J'avais du passé par pas mal d'étape, beaucoup de questions, mais aujourd'hui, tout était bien différent. Je savais ou j'allais, mon chemin était tracé, je n'avais plus besoin de regarder derrière moi, de vivre dans le passé, non. J'étais conscient d'avoir commis des erreurs, que toute ma vie je devrais vivre avec, mais j'en avais terminé avec tout ça, j'étais bien, j'avais réussis à me reconstruire une vie, tout était allé vite, mais j'en étais plutôt satisfait. J'allais me marier, Piper avait été l'élément déclencheur de tout ça, elle m'avait sorti la tête de l'eau, elle m'avait aidé à aller de l'avant, à reprendre ma vie en main, et à ces côtés, j'avais retrouvé le sourire, le bonheur, la joie d'aimer, chose que je ne pensais pas être capable de faire après ce que j'avais fait. Je la voulais elle, comme femme, je la voulais à mes côtés pour le reste de ma vie, et je pense que j'étais capable de la rendre heureuse. Mais ce n'est pas tout, non. J'ai quitté Harvard en fuyant Boston, mais depuis, j'étais en attente, dans l'attente de trouver quoi faire, mais aujourd'hui, j'avais trouvé. Avec Quincy, on était devant un local à vendre, un local que j'avais acheté il y a quelques jours, et j'allais en faire mon magasin, ma propriété. J'allais laisser mes envies éclater à l'intérieur. Être journalise, c'était pour suivre le même chemin que mon père, mais au final, ce n'était pas ce que je voulais vraiment... "Ici, tu pourras venir jouer après l'école si tu veux !" Lui montrant les différentes pièces et lui expliquant ce que j'allais en faire, il n'avait pas vraiment l'air convaincu par tout ce chantier, en même temps, à part quelques cartons et des pots de peinture, il n'y a pas grand chose pour le moment. J'avais donné rendez-vous à Neva ici, elle devait venir récupérer notre fils cette après-midi, alors en attendant qu'elle arrive, je lui donna une boite de crayon, l'autorisant à dessiner sur les murs. Bah ouais, on va les repeindre, donc si il en a envie, si il veut foutre un bordel ici, laisser éclater son côté artistique, il peu le faire. •
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  URBAN CITIZEN
Macy Rowan
STAFF D'I LOVE HARVARD
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93285-macy-rowan-demi-lovato http://www.i-love-harvard.com/t93298-serre-moi-dans-tes-draps#3426561 http://www.i-love-harvard.com/t93299-macy-rowan-456-888-3400 http://www.i-love-harvard.com/t93300-http-instagram-com-mac-ncheese http://www.i-love-harvard.com/t93301-macy-rowan#3426578
avatar
En ligne
J'ai : 22 ans et je vis à : Boston avec mon dingue de BFF Silas . J'ai posé mes affaires ici le : 28/01/2012 et depuis, j'ai posté : 40865 messages et gagné : 964 points. Actuellement, je suis : sans emploi réel, une artiste quoi. et côté coeur, je suis : ouverte. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le papillon de nuit qui ne sait pas tenir en place . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adelaide Kane ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : amantia (aurélie) , et un grand merci à : bb jendy ✽ DC/TC : : Beau Griffith (shawn mendes) & Asia I. Ferrari (emeraude toubia) & Seung-Gi Yoon (kim namjoon)
Crazy Macy

life is about balance. be KIND but don't let people abuse you. trust but don't be deceived. Be content but never stop improving YOURSELF

(story) La Nouvelle Orléans, c'est sa maison, la ville qui l'a vu naître. Ville étrange mais surtout original, pas étonnant que Macy est héritée d'un caractère si particulier. La Rowan a l'accent du Sud, le soleil sur la peau. La relation que Macy entretient avec ses parents est compliquée, voir même inexistante. C'est son frère Jaxon qui l'a élevé. Macy elle n'oubliera jamais tous les sacrifices qu'il a fait pour son bonheur. Artiste peintre qui manie le pinceau, et les couleurs. Ca l'apaise d'exprimer ses émotions avec le bout de son pinceau. Deux années de bénévolat au Botswana, une année de répit loin de l'agitation de la société. Depuis ce périple, elle ne voit plus le monde du même oeil. Une demande en mariage, voilà ce qui l'a fait revenir aux USA. L'angoisse et la peur sont des émotions qu'elle ne contrôle pas et elle a répondu par la fuite. Ainsi ses frères ont eu l'agréable surprise de la voir débarquer un beau matin à la porte de leur appartement à Cambridge. Papillon de nuit, elle ne se lève jamais avant minimum midi sauf urgence. Ses nuits, elle les passe à remplir ses toiles, mais aussi à écumer les boites de nuit. Mademoiselle adore danser et aussi papillonner. D'ailleurs elle est très libérée sexuellement parlant et n'a aucune honte de se revendiquer ouvertement bisexuelle. Son vice, c'est les jeux d'argent. Une bien mauvaise addiction qui heureusement ne l'a pas encore ruiné. A croire que la brune a une main chanceuse. Elle a parfois souffert de complexes concernant son physique durant l'adolescence. Une certaine difficulté à assumer ses formes. Alors elle fait très attention à son alimentation. Diabétique, ça ne l'empêche pas pour autant de vivre pleinement sa vie même si elle doit parfois ralentir. Elle a parfois des moments d'absence. Une seconde elle est là, mais la seconde après, elle plane dans son monde. Elle a beaucoup de mal avec la connerie humaine et a parfois tendance à juger les gens à leurs têtes. De son séjour en Afrique, elle garde de nombreux souvenirs, mais aussi leur dialecte (le setswana) et la cuisine traditionnelle.
(caractère) Montée sur ressorts, c'est l'expression qui la définit le mieux. Macy ne tient pas à perdre une seule seconde de sa trépidante existence. Dévorer la vie à pleine dents, chérir l'instant présent et se focaliser sur l'instant. Bref elle déborde d'énergie, que parfois elle finit sans doute par exaspérer ses amis. Difficile de la suivre dans ses folles aventures. Parce qu'elle n'aime pas perdre son temps, c'est une fille impatiente voir même impulsive. Dès qu'une idée lui germe dans la tête, elle met tout en oeuvre pour la réaliser, une vrai battante. Son investissement sans faille, fait qu'elle peut vite déraper, voir même être excessive. Rien de bien méchant au fond, c'est juste qu'elle aime se faire entendre et obtenir ce qu'elle veut. Un brin têtue la demoiselle, mais c'est très souvent pour la bonne cause. D'ailleurs sa générosité égalerait presque celle de Mère Teresa. La brune a du temps à revendre et le bénévolat a toujours fait partie intégrante de sa vie. Fidèle, enfin en amitié surtout parce que question amour, elle a peur de l'engagement.





(family) JAXON (pnj) les deux se ressemblent sur de nombreux points. Macy lui restera éternellement reconnaissante de l'avoie élever. pour faire court Jax c'est son tout • MAEL le petit frère, la fierté de la famille. Même si elle le laisse vivre sa vie, elle garde un oeil sur lui et n'hésite pas à sortir les griffes si quelqu'un ose toucher à ne serait ce qu'un seul de ses cheveux •
(friends) AZELIA avec qui elle partage sa folie. Une fois ensemble, elles sont incapables de s'arrêter • ALAN dont le regard l'a transcendé qu'elle a tenu à lui tirer immédiatement le portrait. il est de très bonne compagnie, curieux de son art et mademoiselle a même décidé de lui en apprendre un peu plus sur la peinture. mais c'est aussi un vrai coup de foudre amical, une évidence entre eux • LASZLO un petit rigolo qu'elle prend plaisir à vanner concernant sa vie sentimentale mais elle tient beaucoup au bonhomme •ELLIOT Rien ne les prédestinait à être amis. Et pourtant, c'est bel et bien le cas. Avec lui, elle peut parler de tout et de rien, en toute simplicité • TESSY avec qui elle est souvent de sortie, que ce soit soirée ou shopping, elles sont sur la même longueur d'ondes • KHALED rencontré lors d'une exposition où elle exposait certaines de ses toiles et avec qui elle a un bon feeling artistique, mais c'est un peu tendu entre eux depuis l'épisode Silas •




(love) WTF is that ?
(past) UC.
(crush) USHUAIA, sa Naledi le jour où elle l'a rencontré, elle fut totalement subjuguée. Cela faisait bien longtemps que son coeur n'avait pas crépité pour autrui. Elle tient à la connaître et pas en faire une simple conquête.
(conquêtes) IRIS beauté qui l'a subjugué sur tinder durant l'été mais ce n'est qu'en septembre qu'elles se sont rencontrées et ont passées toute la nuit ensemble. un coup de coeur pour macy alors elle a été profondément triste de la voir partir avec un autre • CRYSTAL un jeu sur tinder, sa franchise lui plaît énormément à voir où tout cela va les mener.




(hate) RAIN elle a juste entendu parler d'elle et il vaut mieux pas qu'elle la rencontre. elle qui a osé faire du mal à son grand ami alan. macy n'hésiterait pas à la plaquer au sol.
(complicated) UC.


CHCHbDHDHbEHEHbLHLHbMHMHbQHQHbWHWHbStudentsCitizensStaff



(#) Jeu 12 Juil - 20:49
Revenir à Boston est bien plus compliqué qu'il n'y parait avec ce séjour monégasque riche en émotions. Elle aurait aimé rester là bas, auprès de celui qu'elle appelle désormais son mari. Hélas elle a encore bien des affaires à régler ici. Un restaurant à faire tourner, et un fils à élever. La française sait parfaitement qu'elle n'a pas le droit de l'enlever à son père parce que la justice a été incompétente à ce sujet. Même si les relations entre eux se sont apaisées, elle n'a toujours pas digérer ce procès injuste à ses yeux. Procès qui s'avère être une immense épine dans le pied pour Neva si elle souhaite refaire sa vie à Monaco.Son coeur appartient à cette ville désormais mais surtout au prince. Elle doit fermé le chapitre de sa vie sur le sol américain. De toute façon elle l'avait bien dit qu'un jour elle retournerait dans son cher pays qu'est la France. Bon du coup ce sera le rocher monégasque mais c'est tout comme. Mais construire une toute nouvelle vie de famille, ça demande de l'organisation, et surtout des sacrifices. Elle compte profiter de ce rare moment de la semaine où elle voit Alek pour lui en toucher deux mots. D'ailleurs elle ne comprend pas très bien l'adresse qu'il lui a fourni. Se stationnant dans ladite rue, elle se rend au fameux numéro. Pas une maison. Pas un commerce. Juste un local vide. Dans l'incompréhension, elle fronce les sourcils. Elle connait bien le phénomène Alek et ses plans bizarres. Il a forcément des réponses. Lorsqu'elle franchi la porte, elle a à peine le temps de mettre un pied devant l'autre, qu'elle soupire. Son fils en train de dessiner sur les murs et son père qui ne dit mots." Faudra pas t'étonner s'il fait la même chose chez toi. " Ou chez elle, et ça ne la fait pas du tout rire. Quincy qui tourne la tête vers elle et le fait de voir sa bouille d'enfant parfait la calme instantanément. Mère gaga qu'elle est, elle dépose un baiser sur sa joue." Tu veux bien donner tes crayons à maman. On continuera le coloriage à la maison. " Hors de question qu'il prenne de mauvaises habitudes." J'aimerais bien savoir ce que mon fils fait dans cet endroit ? " Elle a beau se creuser la tête, la réponse ne lui vient pas.

HJ: Vraiment désolée pour le retard :TT:




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Sam 21 Juil - 13:40
Invité

   
   
Nevalek

   • C'est différent, tout n'est plus comme avant, je ne suis plus la même personne. J'ai changé. On pourrait dire en mal, mais d'autres pourrait dire en bien. Avec toutes mes conneries, toutes ces mauvaises choses que j'ai faites par le passé, j'ai appris, j'ai appris à relever la tête, à ne pas rester renfermer sur moi-même. A ne plus faire de mal aux gens que j'aime, les personnes qui m'entourent et qui ont fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui. C'est étrange tout ça, étrange de se dire que sa vie n'a rien à voir avec celle qu'on avait imaginé, celle qu'on avait il y a quelques années en arrière. J'ai changé, ouais, j'en suis conscient, comme je suis conscient de mes conneries, et même si parfois, je m'excuse, j'essaie de me faire pardonner, il y a des cicatrices qu'on ne peu refermer, des cœurs brisés qu'on ne pourra réparer avec de simples paroles, avec des actes. Irréparable, et toute ma vie, je devrais vivre en me disant que j'ai brisé un cœur. Est-ce que je me le suis pardonné ? Je ne pense pas, j'ai juste appris à vivre avec. Et depuis ce jour, je n'ai rien fait de ma vie, enfin, de ma vie professionnel. Je suis resté là, à me laisser aller, à flamber l'argent que j'avais, à ne pas me poser de question, à vivre, tout simplement. Sauf que j'ai envie de devenir une personne complète, pas seulement en couple, prêt à se marier, non, j'ai envie de travailler. Ouais, qui l'aurait cru ? Après plusieurs semaines de travail, de dossier à remplir, j'avais enfin eu les clefs de ce local, celui où j'étais en compagnie de Quincy en ce moment précis. C'est ici, que j'avais demandé à Neva de nous rejoindre, et elle devait surement se poser plein de questions. Même divorcé, je la pousse à me rejoindre dans mes plans tous plus étrange les uns que les autres. C'est sa voix qui me fit sortir de mes pensées. Désapprouvant une fois de plus mes méthodes pour occuper notre fils. Haussant les épaules, je lui fais signe d'écouter sa mère. quand elle lui demande de poser les crayons. "On est ici pour développer son côté artistique ! Mais tu viens de le stopper dans son élan..." C'est pas vrai, et elle va surement se dire que j'ai atteint un stade de débilité et qu'on ne pourra plus rien faire pour faire marcher arrière, alors je reprends un peu mon sérieux. "Plus sérieusement..." Je tourne sur moi-même, écartant les bras comme si je désignais chaque mur présent. "J'ai repris ma vie en main... Beaucoup de choses vont changer, et ça c'est la première chose... C'est un local que j'ai acheté, et je vais ouvrir mon commerce, quelque chose qui sera fun, où les gens pourront venir se détendre autour d'une partie de babyfoot, entre deux achats de vêtements ou de chaussures, ou juste boire un verre, juste là bas, par où tu es rentrée !" Peut-être qu'elle allait trouver ça complètement débile, ou peut-être qu'elle aussi, elle y verrait quelque chose d'intelligent... •
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: