::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

What you thinking?

avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 14 Juin - 2:20
Invité
Rhéa N. Kostas & Felipe Alvès
Il était trop tard pour reculer face à la proposition qui se retrouve sur l'écran de mon téléphone. J'avais cris au loup et me voilà tomber dans le piège. Est-ce normal ou idiot de se laisser charmer par le réseau de Tinder ? Pas réellement ! Toutefois, je n'aurais jamais cru recevoir une réponse positive à mon aime. C'est tout de même comique sous certains angles. Je me vois devenir une adepte de ce petit truc. Il avait peu de chance ou tout le contraire que je l'apprécie. Pour ne pas citer mes proches. Cependant, celui qui ne tente rien n'a rien. Alors, je prends mon courage en délaissant l'innocente fictive que je me suis créée. Pour mieux affronter mes choix. Nous venons à peine d'échanger nos messages qu'un rendez-vous avez été organisé. Plus rapide tu meurs ! Nous allons au moins pouvoir discuter en face et non derrière un écran. J'allais pouvoir être rassuré qu'il n'eût pas pris l'image de profil d'un pur inconnu sur Google ou instagram. L’est courant de rencontrer tout autre homme lorsqu'on s'inscrit sur les sites de rencontres. Au fond de moi, il serait déplaisant de voir un vieil homme au ventre de bière s'approcher de moi tout en affichant un sourire désespérer.

Pour mon propre bien, je déposais mon petit homme chez son primate de père. Il était hors de question que je lui adresse de parole. Je voulais simplement lui apporter Eros pour retourner dans mon appartement. J'avais quelques heures pour me préparer, mais surtout pour ne pas créer une avalanche dans mon placard. Il fallait que je prenne le temps de nettoyer mon petit bordel vestimentaire. J'étais peut-être un peu trop accro à la mode débrailler et unique. Il est hors de question que mon apparence soit celle d'une Barbie qui parcours les rues de Boston. Je savais celle que je voulais. La petite robe qui détourne les regards vers son style excentrique.

Une petite vibration puis une autre. Je regardais mon écran qui m'avise qu'il était bientôt l'heure d'ouverture de la boîte de nuit. Sous les clignotants de mon iPhone, j'aperçus le 22:00 en blanc. Je terminais d'appliquer mon rouge à lèvre rouge. Une fois bien appliquer, je prendre mon téléphone entre les mains. Je glissais mes doigts contre l'écran en créant un mouvement qui forma plusieurs lignes. L'écran s'ouvrit sur une nouvelle page lorsque mon doigt rejoint le dernier point. Je souriais en voyant le fond d'écran. Mon petit prince et moi. J'accédais à mes contacter et sélectionna le nom désirer. En un moment le doute m'envahit. Je levais mon regard vers le reflet du miroir.

''Prête ma belle ? Oh que oui ! Tu n'as pas été danser depuis des mois ! Ne t'inquiète pas ! '' me dis-je.

Sous ce commentaire, je lui envoie un court message. Je range rapidement mon téléphone dans mon sac et quitta mon appartement. Marchant dans le couloir, le silence de nuit fut brisé par mes talons. Le tac, tac qui produisent me fit comprendre qu'il était parfait pour danser, mais pas pour prendre la fuite. Je souriais.  En poussant la porte du bâtiment, le doux froid de l'été caressa ma peau dénudée. Un long frisson parcourt chaque parcelle de peau qui s'offrit à lui. Mes mains viennent se déposer sur mes bras en tentant de les réchauffer. Je longeais le regard de droit à gauche cherchant la bimbo qui allait me conduire. Lorsque je lui avisais de mes plans, elle s'imposa puisqu'elle souhaitait chasser un peu. Je m'apprêtais à glisser ma main dans mon sac alors que sa voiture arriva. Elle baissa sa vite et sa crinière blonde apparues.

'' Yo beauty !'' me dit telle. ''Prête ! Je dois absolument partir à la chasse !!''

Sous cet aveu, mon rire rejoint les brouhahas nocturnes de Boston. Je me glissai à l'intérieur et nous filons vers le bar. Comme à son habitude, elle me permit de ne pas faire la ligne. La lumière et le feu de la nuit avaient déjà envahi ce lieu.

''Bon, je file !''  me dit-elle en allant auprès d'un groupe de garçons plus loin.

Des commentaires la dégradant me parviennent en tête. Il n'était pas de bonne fortune pour elle. Je me dirige vers le bar en me commandant un Blue Lagoon. Je regardais le serveur en observant chacun de ses gestes. Puis son sourire charmeur quand il me tendit mon verre. Je le remerciai en me tournant dos au bar en ne quittant pas la piste des yeux. Je remuais les hanches instinctivement. Comment résister à un boum boum entrainant. Je pris une gorgée et sentis l'alcool au passage dans ma gorge. Quelle idée de boire aussi. Je déposais mon verre sur le comptoir en déposant ma main sur celui-ci. Puis, je laissais tomber l'idée. Je me tournais vers le barman en prenant les deux dernières gorger qui me reste. Je reprends ma position initiale en regardant la piste de danse.


@Felipe Alvès
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 15 Juin - 5:56
Invité
Tu avais une date ce soir, avec une jolie demoiselle que tu avais rencontré sur Tinder. Tu en avais plusieurs dernièrement, mais tu savais bien que tu ne pourrais pas jouer ainsi éternellement. Enfin, tu étais nouveau, tu cherchais à rencontrer des gens et c’était une bonne manière de le faire. Tu avais rapidement remarqué qu’ici, en Amérique, les gens étaient moins faciles d’approche que chez toi. Tu avais l’impression qu’ils étaient méfiants envers les inconnus, alors c’était un peu difficile de faire de nouvelles connaissances. Tu n’allais pas à l’école, tu ne travaillais pas. Alors si tu n’allais pas vers les gens lorsque tu sortais, tu étais seul. Il y avait, heureusement pour toi, cette application qui fonctionnait plutôt bien. Étrangement, les gens faisaient plus confiance là, alors que n’importe qui pouvait raconter des mensonges. C’était ironique selon toi, mais tu suivais la vague. Puis tu avais rencontré des gens assez intéressants. Bon certains seraient probablement que pour une nuit, d’autres des amis. Pour ce qui est de la jeune femme de ce soir, dire qu’elle ne t’intéressait pas serait un mensonge. Vous aviez échangé quelques textos dans la journée et tu sentais le courant passer. Puis elle était jolie. En fait, le mot était faible. Un mannequin en plus, quelle chance tu avais. Tu étais donc excité à cette soirée, excité d’en découvrir plus sur elle. Comme tu voulais plaire également, tu pris la peine de te préparer. Tu lui envoyas même une photo pour qu’elle te reconnaisse. Tu devais avouer que ton style était assez unique. Avec tes cheveux longs, ta barbe, tes tatouages qu’on ne pouvait manquer et tes vêtements la plupart du temps extravagants, tu savais que tu ne pouvais plaire à tout le monde. Tu étais toutefois quelqu’un de confiant et tu ne faisais pas attention aux commentaires des autres, tu assumais comment tu étais. Un peu avant l’heure, tu sors alors de chez toi en direction de l’adresse que Rhéa t’a envoyé. Tu habites au centre-ville alors tu n’as pas besoin de prendre ta voiture, que quelques minutes de marche. Dès que tu entres, tu peux remarquer que la soirée est déjà bien commencée. Tu espères pouvoir danser un peu, bien que tu souhaites discuter avec la brunette également. Tu n’as pas trop de difficulté à la trouver, seule au bar. C’est avec un large sourire aux lèvres que tu t’approches alors d’elle. « Rhéa? » Comme son regard se tourne vers toi, ça confirme que tu ne t’es pas trompé. Enfin, la demoiselle possède également un style assez unique alors cela aurait été difficile de la mélanger. Tu te penches alors pour venir lui faire la bise. « Enchanté, je suis très heureux de te rencontrer. » Tu lui avais déjà dit dans la journée que tu avais hâte et tu n’avais pas menti. Tu te recules un peu et prends le temps de la détailler. Elle est tout simplement magnifique. La femme parfaite. Tes yeux s’arrêtent un instant sur ses lèvres. Avec ce rouge, elles sont des plus attirantes. Sauf que tu ne veux pas qu’elle croit que tu es simplement là pour ça, alors tu dérives rapidement ton regard. Tu reviendras sur ce sujet plus tard. Tu t’assis donc à côté d’elle et remarque qu’un verre vide est posé devant elle. « Je peux t’offrir… un deuxième verre? » Tu lui lances un petit sourire taquin. Tu as bien sûr envie de ton côté d’en avoir un, mais ne t’arrêteras probablement pas là.

hj: je fais plus court à l'habitude comme j'ai pas mal de rp mais j'ai fait un effort là
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 16 Juin - 4:54
Invité
Rhéa N. Kostas & Felipe Alvès
Normalement, j'essaie fortement d'éviter les conseils d'ami célibataires. Ils sont souvent des idées surprenantes, mais quelques fois loufoques. Alors, me faire proposer Tinder  m'a bien fait rire.. À mes yeux, cette application cachait bien la vérité. Toutefois, j'ai été agréablement surprise de pouvoir être conquise par ce truc gratuit. C'était si simple ! Il suffit d'un simple glissement de doigt et voilà !  Seulement, les diverses conversations que nous entreprenons terminent rapidement. J'étais souvent arrêtée dans une conversation agréable par une photographie d'un membre bien droit. Quelle stupidité d'humains désespérer ! Le fait de pouvoir aborder par l'intermédiaire d'un échange de mot était un plus. Mais, mon idée de proposer à un pur inconnu une invitation pour une boite de nuit était peut-être exagérée. C'est si drôle ! Je préfère me laisser apporter sur la vague de l'inconnu que celle du quotidien barbant. Quel plaisir. Une voix m'interpela. Je restais surprise d'attendre mon prénom cité par un accent qui me fait fondre . Mon regard se détourna de la piste et se posa sur la personne près de moi. Avec la délicatesse d'une femme, je parcourais le corps de Felipe. Mes pensées remercièrent Aphrodite. Son sourire ne fit qu’élargir le mien. ''Felipe, je présume ? ''dis-je avec soupçons d'amusement. Tel que sur la photo qu'il m'avait envoyée, mon coeur avait été assez surpris. Il avait plusieurs points qui me charmaient sur les hommes. Il faut dire qu'un homme tatouer me plait. Sans oublier la barbe. Adieu, le visage enfantin.
Alors que mes lèvres s'entrouvrirent, son visage approcha mes joues. Sa barbes frolla ma peau miellé.Je lui rendis sa galanterie en l'émiettant lorsqu'elle me fit la brise. ''Moi de même. Heureuse de pouvoir discuter en personne. '' rajoutais-je en glissant ma main dans ma chevelure pour les repousser vers l'arrière. Je sourirai de plus belle a sa proposition sans trop non plus. Je ne voulais pas lui offrir l'impression d'avoir quelques problèmes d'alcool. ''Oui merci, ça serait avec plaisir.'' dis-je. Je prenais un certain plaisir à laisser mes yeux se régaler. ''Tu n'es pas venu avec les cheveux humides. ? '' dis-je simple en tirant la langue. J'avais avis de dire bien d'autres choses, mais je me retiens. Pour le moment.


HJ: Ne t'inquiète pas pour la grosseur ! J'écris toujours un peu plus au début...je suis un peu nul en ouverture de rp. Tu écris comme tu veux, je ne jugerais pas une réponse de longue ou courte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 26 Juin - 6:03
Invité
Depuis que tu étais arrivé à Boston, tu enchainais les soirées. Elles étaient souvent des dates, comme si tu ne pouvais pas passer des soirées qu’entre amis. Il fallait dire que la séduction était un jeu que tu appréciais particulièrement et qui t’amusais, même si tu ne cherchais pas toujours à avoir une fin précise. D’ailleurs, c’est parfois ainsi que tu créais des liens d’amitié, voyant bien qu’aucune chimie n’avait lieu entre toi et ta compagne de la soirée. Tu ne pouvais toutefois pas le deviner avant de rencontrer la personne, voilà pourquoi rapidement, lorsque tu parlais avec quelqu’un en ligne, tu cherchais à la rencontre. Tu devais avouer que cette fameuse Rhéa avait quelque chose de différent qui te faisait craquer et tu espérais qu’elle soit aussi intéressante en vrai. Tu souhaitais tout de même lui plaire également alors tu avais pris un peu de temps pour te préparer. Tu ne pris pas trop de temps à la trouver avec son style unique et allas l’aborder. Tu vois un sourire apparaitre sur ses lèvres alors qu’elle pose son regard sur toi et cela te plait bien sûr. « Exactement! » Après tout, elle t’avait vu en photos et ton accent te trahissait toujours. Cela ne faisait pas longtemps que tu étais ton pays et ton anglais n’était pas parfait de base. Tu t’approches d’elle pour lui faire la bise, une habitude pour toi. « C’est bien mieux ainsi, je peux te regarder en plus… » Les compliments plus directs viendront certainement bientôt, mais pour l’instant, tu restais doux. Tu t’assis à côté d’elle, te tournant vers le bar. Tu avais pu remarquer un verre vide face à elle qui t’avait fait sourire. Tu fis donc signe au serveur de rapporter deux verres comme le précédent, même si tu ne savais pas ce qu’elle avait pris. Tu n’étais pas difficile sur l’alcool. À sa question, tu la regardas à nouveau en riant. Jamais tu ne ferais ça. « Mais non! J’ai fait un effort quand même, je voulais pas faire honte à côté de toi… » Enfin, tu les avais séché et laissé tomber sur tes épaules par la suite, ce qui était plutôt simple. En soirée, tu aimais bien les laisser ainsi alors que le jour, tu les attachais régulièrement pour qu’ils ne te dérangent pas. « Et d’ailleurs, je ne suis pas déçu… » Tu lui lances un petit sourire alors que tu la détailles à nouveau. La demoiselle t’avait envoyé une ancienne photo et non celle de ce soir. Elle était toutefois tout aussi jolie ou sûrement plus maintenant que tu pouvais l’observer de tes propres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 27 Juin - 3:20
Invité
Rhéa N. Kostas & Felipe Alvès
C'est impossible ! me dis-je intérieurement. Comment ai-je pu laisser ma petite voix me dominer ? Suis-je si folle pour me laisser apporter par ce jeu rempli de malice ? Le contraire aurait été étonnant. Toute ma vie, je me suis sentie indésirable, voire loin du fantasme masculin. Croire ce genre de propos serait peut-être un mensonge  . Après tout, ma conscience est surement plus tranquille sans les allures à la Britney. Sous les traits de la provocation vestimentaire hors normes, je peux me permettre de jouer quelques jeux malicieux. Un petit atout ou pas. J'appréciais le jeu de la séduction. Tel petit qu'un gâteau a la crème au beurre.  Disons que j'étais celle passant à l'acte alors que les idées me frôlèrent l'esprit. Bien que l'alarme m'alerta d'un danger incertain. J'avais pris l'habitude depuis un moment. Ce n'est peut-être pas la meilleure d'entre tous, mais je préférais de loin celle-ci. Être célibataire ou en couple est deux thèmes différents. Je pouvais donc profiter de ce péché tout particulier en liberté.

Je me mordille l'intérieur de la joue alors qu'il s'éloigne de mon visage. L'image qu'il m'avait fait parvenir plutôt a su réveiller ma curiosité, mais l'apercevoir aussi près me fit comprendre que j'avais bien des raisons. On m'avait déjà prévenue que les latinos sont charmeurs quoique dragueur, mais je ne suis pas déçue de ce que mes mieux aperçoivent. ''En plus...?'' dis-je avec une once de désir et un suçon d'humour. La curiosité est on pire défaut. Malgré ma langue qui claqua contre mon palais, j'avais bien envie de laisser cette bouche sortir quelques paroles vagabondes pour le taquiner. Mais, je devais rester sage. Mais, je ne savais jouer ce rôle. Je ne suis pas comédienne pour de bonnes raisons.  Son rire me fit rire faiblement. ''La honte ?  Je te rassure que j'aimais bien. On avait envie d'y toucher.'' Dis-je en sortant le bout de ma langue tandis que mes dents se déposent contre elle. À son commentaire, mon sourcil gauche se haussa. ''Ha, bon ? Je dois t'avouer que la photo était intéressante, mais en vrai...c'est mieux''. Je sentis son regard sur ma personne. Est-ce intimidant ? Non ! Est-ce que je sens un peu le rouge monter à mes joues ? Oui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 27 Juin - 4:53
Invité
Depuis que tu étais arrivé à Boston, tu ne cessais de rencontrer des gens totalement différents. C’est un peu ce que tu adorais d’ailleurs de ce pays, la liberté qu’elle donnait à ses habitants. Il n’y avait pas de moule, pas de règles, on pouvait être qui on veut et sans nécessairement le nommer. La jeune femme que tu venais de retrouver te plaisait beaucoup pour cela. Elle avait un style unique et tu étais impatient de découvrir sa personnalité à présent. En tout cas, physiquement, tu n’avais rien à dire. Excentrique sans l’être trop, juste parfaite. Tu n’étais pas sur cette application qui vous avait fait vous rencontrer pour trouver le grand amour. Bien que tu y crois, tu doutais tout de même que ça soit là que tu le trouves, ou en tout cas, pas dès le premier rendez-vous. Tu restais ouvert tout simplement. Tu souhaitais rencontrer des gens, tisser des liens. Tu ne prévoyais rien, tu prenais les choses comme elles venaient. Bon, dire que tu n’avais pas certaines idées en tête en étant face à Rhéa serait mentir, mais tu n’allais pas les imposer pour autant. Tu pris tout de même la peine de lui mentionner que tu étais heureux de pouvoir la voir en vraie. « C’est pas désagréable… » Tu hausses doucement tes épaules avec un sourire sur les lèvres. Bien au contraire, c’était un plaisir. Elle commenta tes cheveux et tu ris un peu. C’était toujours quelque chose de marquant chez toi. « Plus maintenant? » Ça ne t’avait pas trop pris de temps pour remarquer qu’autant les femmes que les hommes aimaient cela, jouer dans les cheveux de leur partenaire et plus ils étaient longs, plus c’était amusant. Tu adorais donc arborer ce style. Son compliment te fait sourire. Bien que tu aies une grande confiance en toi, ça fait toujours plaisir de l’entendre de d’autres. Vos verres sont posés sur le comptoir et tu prends alors le tien entre tes doigts pour le porter à tes lèvres. Ton regard ne quitte toujours pas la belle demoiselle à tes côtés. « Alors en soirée, t’es plutôt du genre à rester au bar pour discuter ou tu danses sur la piste? » Tu souhaitais apprendre à la connaitre davantage, c’était un début!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 27 Juin - 13:15
Invité
Rhéa N. Kostas & Felipe Alvès
Depuis quelque temps, j'avais pris l'habitude de vivre dans ce pays aux couleurs bleu, blanc et rouge. Mon regard sur cet environnement qui m'entoure avait bien changé depuis quelques années. Malgré l'élection de se futur nazi ou plutôt se roi des racistes fois milles, j'appréciais ce peuple plus sauvage et moins conservateur. Ils nous permettent de nous exprimer sans crainte environnante. C'est la raison de mon attirance pour ce fameux rêve américain comme plusieurs citent.  Je ne cherchais aucunement a obtenir la nationalité, mais plutôt de vivre ma vie de jeune adulte. On pourrait dire que les six mois qui viennent de défiler mon permis de revenir sur le terrain de chance. Je ne cherchais peut-être pas l'amour avec un grand A, mais le plaisir de m'amuser ou de faire des rencontres grâce à cette application, oui. Certes, j'allais peut-être matirez de la mauvaise herbe ou tout le contraire. Cependant, si je reste assise à vivre une vie de jeune mère qui veut ne rien vivre...j'allais m'ennuyer. ''Je ne dirais pas le contraire''. Dis-je après sa phrase. Comment parler ? Comment aborder une discussion, je ne suis pas la meilleure pour cela. Je sentis cela comme une obligation. L'obligation de commenter sa chevelure du a la photographie. Je ris faiblement en posant mes yeux dans ses pupilles brunes. ''Qui sait ? J'ai peut-être envie d'y glisser mes doigts '' Laissais-je simplement sortir. Ma franchise va surement me causer quelques soucis un jour. Ma langue est souvent trop pendue. Il valait mieux être trop franche que le contraire. Je souriais en posant mes yeux sur les verres qui venaient d'être déposés près de nous. Je regardais le glaçon tourner dans le verre. ''Je suis plutôt celle qui danse sur la piste en allant prendre un verre ou deux dans la soirée.'' Dis-je en souriant. Je détournais la tête vers lui en laissant mes lèvres afficher un faible sourire provocateur. ''Tu veux essayer. J'attends d'apercevoir te talents.'' Dis-je en appuyant la bordure du verre contre mes lèvres. Je pris quelques gorgées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: