::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perfect husband ∴ LIZLEY

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 14 Juin - 0:33
Invité
C’est stupide, j’devrais pas stresser comme ça. Des mecs, j’en ai rencontré des tonnes. Sur Tinder en plus, j’sais pas vraiment à quoi je m’attends. Le mieux serait de ne pas avoir d’attente, mais comment j’pourrais ne pas en avoir? T’es un mec hyper sympa de prime abord et puis, c’est seulement un running gag, mais t’entendre dire que tu joueras les maris parfait ce soir… ouais, ça éveillé un truc en moi. J’en ai besoin d’un de mari et vite en plus alors forcément, même si c’est une blague, c’est plus fort que moi et j’y pense. M’enfin, là, je cherche surtout la tenue parfaite qui ne semble pas exister pour les femmes enceintes. C’est stupide. De dos, on ne saurait même pas dire que je suis enceinte alors que de profil on pourrait croire que j’suis une montagne renversé sur le côté. Qui aurait cru que les jumelles seraient aussi énorme deux mois avant d’être à terme! Épuisé de chercher inutilement, je me rabats sur une jolie robe et décide d’assumer pleinement ce ventre qui apparemment ne te dérange pas plus qu’il le faut. Au diable le maquillage, j’applique un simple gloss et aplati mes cheveux avant de me considérer fin prête. Je regarde l’heure; tu devrais arriver d’un moment à l’autre. Je fais les cents pas dans le salon et entend finalement la sonnette. Je marche rapidement jusqu’à l’intercom et appuie sur le bouton pour te laisser entrer dans l’immeuble et donc monter jusqu’à mon appartement. Eh merde… faites que ce ne soit pas trop bizarre. Tu cognes et je me laisse un petit moment pour ouvrir histoire de ne pas avoir l’air complètement désespéré. « Heyy… Salut. » Sourire en coin, je ne peux m’empêcher de te regarder. Merde, t’es encore plus sexy en vrai.

@Wes Davenport
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 14 Juin - 11:15
Invité
Il y a tellement de choses que je dis, rien que pour essayer de séduire une femme. Tu m'as apparut pour une fille qui a besoin de stabilité et ça, je l'ai deviné lorsque tu m'as dit être enceinte. Tu semblais plutôt incertaine, un peu comme si tu avais honte de l'admettre. Alors un jour, j'espère devenir réellement un mari et un père, disons que ça ne me gêne pas si d'autres sont plus rapides que moi. Au contraire, les femmes sont toutes très belles à leur manière.

On s'est donné rendez-vous pour aujourd'hui, ou plutôt, ce soir. Je n'ai toujours pas mangé, puisque j'attendais qu'il soit l'heure de venir cuisiner chez toi. J'ai fais quelques courses avant d'arriver, de cogner à ta porte. J'entends des pas derrière la porte, avant qu'elle ne s'ouvre. T'es là, devant moi et plus rien que devant l'écran de mon téléphone. T'es aussi grande que je l'imaginais, mais plus belle que je l'imaginais. Mon regard s'illumine immédiatement et je te rend ton petit : Hey. Je brandis mon sac de course devant tes yeux et te fait un sourire. J'ai emporté les courses, ma chérie. ... Il faut bien jouer le jeu, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 14 Juin - 19:51
Invité
« Hey. » Tu brandis un sac de course et je te rends ton sourire définitivement contagieux. « J'ai emporté les courses, ma chérie. » Je ris doucement et hoche la tête en m’effaçant pour te laisser passer. « Entre mon amour, la cuisine n’attend que toi! » Ça me fait tout drôle de dire ça puisque je n’ai appelé personne par ce nom depuis très longtemps –enfin, autre que mes amis disons-. Heureusement, ce n’est qu’un jeu alors je peux me permettre sans avoir à me prendre la tête. Je referme la porte derrière toi et fais quelques pas dans la pièce avant de prendre ton sac pour le poser sur l’ilot. Puis, je me retourne vers l’armoire et la fixe un moment avant de me tourner vers toi. « Tu veux quelque chose à boire? Vin? Whisky? » Ouais parce que même si je ne peux pas boire d’alcool, ça ne signifie pas que je n’ai pas de quoi recevoir les gens qui peuvent!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 15 Juin - 2:18
Invité
Sur le pas de ta porte, je t'analyse d'un coup d'œil rapide et constate à quel point tu es bien plus jolie que sur tes photos. Certes, tu es enceinte jusqu'au cou mais ce n'est pas un ventre arrondi qui déforme ton si joli visage. Bref ! Après t'avoir montré le sac de courses, tu m'invites à entrer à l'intérieure et me débarrasse du sac pour le déposer sur l'îlot. Le petit surnom que tu m'as donné m'a fait sourire et intérieurement, un peu rire. Je ne me rappelle pas aussi de la dernière fois qu'on m'a appelé comme ça. Je m'approche de l'îlot également pour commencer à sortir le stock que j'ai acheté. Ça va me faire bizarre de cuisiner chez quelqu'un d'autre... je n'ai même pas encore fais à manger chez Saphir et Zeno, pour être bien franc. J'suis même un peu étonné d'ailleurs que mon meilleur ami ne m'ait pas encore supplié d'lui faire ma recette de ramen maison ! J'ai acheté du jus de raisin, pour au moins faire semblant que c'est du vin. Je sais que moi, je n'ai pas besoin de me priver d'alcool mais pour une fois ça va me faire différent. Depuis que je suis ici à Boston, je passe toutes mes soirées à boire... parce que c'est à peu près la seule chose que je puisse faire, n'ayant peu d'amis, aucun job et aucun moyen de rentrer chez moi. Mais bon, on peut dire que je l'ai surtout fait pour toi, parce que je pense à tout. Je pense que ça s'accordera parfaitement avec le homard en sauce Mornay. Je te fais un petit sourire et des yeux doux. Ensuite, je commence à fouiller un peu les tiroirs pour trouver le nécessaire... j'imagine que ça ne te dérangera pas trop, que je fasse comme chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 18 Juin - 19:03
Invité
Je te regarde par-dessus mon épaule, l’armoire toujours ouverte face à moi alors que tu m’indiques le plus naturellement du monde : « J'ai acheté du jus de raisin, pour au moins faire semblant que c'est du vin. » Je cligne des yeux à plusieurs reprises le temps que l’info atteigne mon cerveau. Puis je souris et me met à rire timidement en sortant deux coupes de vin. « J’vais commencer à croire que t’es vraiment husband material toi ! » Je secoue la tête et trouve le jus en question dans ton sac d’emplette lequel je verse dans nos coupes respectives. « Je pense que ça s'accordera parfaitement avec le homard en sauce Mornay. » Je relève les yeux sur toi et hausse un sourcil. « T’es chef dans la vie ou t’as simplement une passion pour la cuisine et la bonne bouffe? » Je me mordille un peu la lèvre et m’appuie le derrière contre le comptoir, te regardant fouiller à gauche et à droite comme si tu étais chez toi. J’pourrais définitivement prendre goût à ce genre de vie. Dommage que tu sois qu’une tindate!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 20 Juin - 0:06
Invité
Être enceinte, bien que ça a ses bons côtés, ça doit être hyper chiant ! Pas le droit aux fruits de mers crue (et ça inclus malheureusement les succulents sushis) pas le droit à l'alcool et aux autres consommations illicites... Tu vas être maman bientôt, je suppose que de toute manière, il est temps de murir et d'arrêter ce genre de connerie pour devenir responsable. Mais une coupe de vin ne fait de mal à personne - enfin, par vin, je parle bien du jus de raisin. C'est un rôle play, non ? Je joue le jeu jusqu'au bout ! Parce que tu ne le penses pas déjà ? J'vais devoir me mettre au travail, alors. Un petit sourire en coin, je commence à fouiller à travers les armoire, les tiroirs et même le réfrigérateur pour trouver tout ce dont j'ai besoin. À ta question, j'hausse les épaules. J'suis cuisinier dans un restaurant asiatique... rien de très gastronomique. Par contre, j'adore cuisiner et j'ai appris tout seul. J'ai pas été à l'école non, j'ai tout appris par moi-même. J'ai mes propres recettes, mes propres secrets et j'les aient conçus en faisant des essais-erreurs sur des recettes que j'ai trouvé sur internet. Les erreurs ne sont pas toujours négatives. J'ai enfin tout ce qu'il me faut, alors je m'installe sur le plan de travail et démarre les plaques chauffantes pour faire cuir les homards. Mes yeux relèvent vers toi et je te regarde alors que tu es appuyés sur le comptoir, complètement absorbée par ce que je suis entrain de faire et notre petite discussion. J'avoue que séduire une femme enceinte, c'est bien une première pour moi... mais comme toutes les mamans du monde, parler de ton enfant doit être un de tes sujets préférés. Alors, une fille, ou un garçon ? Demandai-je, en terminant la cuisson.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 23 Juin - 1:23
Invité
« Parce que tu ne le penses pas déjà ? J'vais devoir me mettre au travail, alors.» J’esquisse un petit sourire amusé et roule les yeux pour te taquiner un peu, l’air de dire que ouais, tu vas devoir te mettre au travail pour me montrer un peu de quoi t’es capable. De là, je te questionne un peu sur tes talents culinaires qui, je dois l’admettre, m’intrigue un peu. « J'suis cuisinier dans un restaurant asiatique... rien de très gastronomique. Par contre, j'adore cuisiner et j'ai appris tout seul. » J’suis pas raciste, loin de là, mais c’est pas un peu ironique un mec de couleur qui bosse dans un resto asiatique? Au moins c’est pas du poulet frit vous me direz. « Tu m’impressionnes chéri, plus tu parles et plus j’en apprends sur toi. Tient d’ailleurs, Wes, c’est pour Wesley? Merci Tinder pour un minimum d’information. » Je ris un peu, te regardant toujours t’activer avec un sourire scotché au visage. J’ai toujours aimé voir les chefs à l’œuvre dans leur émission de cuisine, mais d’en avoir un sous les yeux, c’est autre chose. Surtout quand on sait que le dessert risque d’être tout autre… « Alors, une fille, ou un garçon ? » Je relève les yeux sur toi, sortant de mes pensées en me raclant la gorge comme si j’avais été prise en flagrant délit de fantasme. « Filles… deux filles. » Je pose systématiquement une main sur mon ventre que je caresse sans toutefois te quitter des yeux. « Mais ce soir, on peut faire comme s’il n’y avait que nous deux... » Ouais, faire comme si ce jus était du vin, comme si j’avais pas 6 mois de grossesse de fait et un ventre gros comme une montgolfière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 24 Juin - 18:19
Invité
Ton sourire amusé me dit que je vais effectivement devoir travailler plus fort pour t'impressionner... mais mon impression me dit que je t'ai déjà gagné. Je n'ai pas de problèmes à continuer de faire des efforts pour te faire plaisir, ma jolie. Je t'apprend mon métier et ma passion pour la cuisine et tu m'avoues être impressionnée. Finalement, tu me demandes si Wes est un surnom pour Wesley et j'hoche la tête. Bingo. Je te souris en poursuivant le décorticage des homards cuits. Par contre j'aime pas quand on m'appelle comme ça... D'un sens, ça me rappelle le roux malaimé dans Harry Potter. Et malaimé, c'est c'que je refuse d'être. D'ailleurs, je ne pense pas être malaimé par toi cette nuit... Je laisse mes yeux se promener sur toi et te demande si tu portes un fille ou un garçon. Je devrais savoir en tant que père pour ce jeu de rôle, mais je pense que je peux tricher pour gagner des points avec toi. Tu me réponds que tu portes deux filles et mon regard s'élargit. Des jumelles ? Ce n'est pas une vraie question, parce que c'est évident. On peut faire comme s'il n'y avait que nous deux... exceptionnellement. Je te fais un sourire charmeur, à nouveau à fond dans mon rôle de mari. Je dépose le couteau du chef sur la planche à découper, puis frotte mes mains entre elles. Je contourne le plan de travail central sur lequel je m'étais installé pour cuisiner, puis te rejoins près du comptoir. Je m'approche, doucement, sensuellement... Et finalement les bras de part et d'autre de toi, j'allume le robinet derrière toi pour me rincer les mains. Toutefois, mon corps est collé contre le tien et mon regard refuse de détourner le tien. Après avoir lavé mes mains, je me décolle pour retourner faire la cuisson des pâtes. Comme si de rien était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 27 Juin - 0:12
Invité
« Bingo. Par contre j'aime pas quand on m'appelle comme ça... D'un sens, ça me rappelle le roux malaimé dans Harry Potter. » Je souris en me retenant bien de dire que c’est directement là qu’est allé mon cerveau lorsque j’ai posé la question. Je roule cependant les yeux en secouant la tête. « Toi, malaimé? » Ouais, à d’autre s’teplait. T’as vu ta gueule de beau gosse? Impossible que tu n’fasses pas tomber toutes les culottes que tu veux rien qu’en battant des cils. Tu me demandes ensuite si c’est un garçon ou une fille qui se cache dans mon ventre et j’avoue finalement attendre des jumelles, demandant tout de même qu’on omette leur existence pour ce soir. « Des jumelles? » J’hoche la tête avec un petit sourire. J’aime l’idée de jouer les femmes libres et pas enceinte pour une nuit. « On peut faire comme s'il n'y avait que nous deux... exceptionnellement. » Je souris en me mordillant finalement la lèvre inférieure et te suis du regard lorsque tu t’approches de moi. « Qu’est-ce que tu fais..? » Les bras de chaque côté de mon corps, tu ouvres finalement l’eau derrière moi et j’en profite pour subtilement humer ton odeur. Putain, tu sens aussi bon que l’imaginait. Mon regard soutient le tiens même si j’ai plutôt envie de plaquer mes lèvres sur les tiennes. Je me contiens tout de même un peu et me remet à respirer lorsque tu te recules enfin. « Oh, je vois... Tu sais chéri, je n’ai pas encore eu mon baiser de bonsoir. » Je prends un air innocent, mais même moi je n’y croirais pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 27 Juin - 23:06
Invité
Je ne suis pas malaimé, non. Du moins pas généralement ! J'avoue que depuis mon arrivée à Boston c'est un peu différent. J'suis pas chez moi, j'ai pas tout mes repères... du coup il va falloir que je m'en fasse, si je veux me sentir à l'aise ici. En tout cas, toi t'as un charme qui arrive à me calmer et me rendre à l'aise. J'aime flirter avec toi - ça m'a l'air tout naturelle et c'est bien le genre de vie à laquelle je pourrais bien m'adapter, si j'avais une femme et qu'elle était enceinte. J'avoue, ça sonne bizarre non ? Je te souris en m'approchant pour rincer mes mains. Tu me demandes ce que je fais et je continue de te regarder droit dans les yeux, sans te répondre. Tu sembles comprendre lorsque je m'éloigne, les mains propres. Tu veux un baiser de retrouvailles du soir, ça me fait sourire. C'est bien vu ! Tu n'es pas venue le chercher Répondis-je, tout simplement. Je veux bien t'embrasser, bien sûr que je veux t'embrasser... Mais même si je suis censé jouer le mari parfait, je n'ai pas envie d'y aller trop vite, je veux encore te faire attendre. C'est bientôt prêt. Après, tu pourras m'embrasser autant que tu veux bébé. Je retourne auprès des plaques chauffante pour terminer la cuisson des pâtes. Finalement, je termine de préparer la sauce et remplis les assiettes en deux part égales. Tu nous sers le vin ? Je te lance un regard carnassier et emporte nos plats à la table.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: