::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Felipe ≈ The freedom trail

HARVARD'S STUDENT
Lana Lisina
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97710-lana-lisina-katya-miro http://www.i-love-harvard.com/t97726-lana-lana-conda#3581286 http://www.i-love-harvard.com/t97728-lana-lisina-456-123-9876#3581294 http://www.i-love-harvard.com/t97733-http-instagram-com-lana http://www.i-love-harvard.com/t97745-snap-lana http://www.i-love-harvard.com/t97746-lana-lisina
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : Boston, dans une maison que mon père m'a acheté . J'ai posé mes affaires ici le : 05/05/2018 et depuis, j'ai posté : 1842 messages et gagné : 253 points. Actuellement, je suis : étudiante et mannequin et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la fille d'un milliardaire . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Katya Miro ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : wildbeast (a) BLACK CHERRY (p) - FRIMELDA (signa) ✽ DC/TC : : Cléolya A. Strauss (Eh)
Follow your heart, but
take your brain with you

Lana Lisina Elle ouvre les yeux et pleure pour la première fois la nuit du vingt-sept janvier mille neuf cent quatre-vingt-dix-sept. Ces parents la nommeront du doux nom de Lana. Sa seule figure familiale reste sa mère, car en effet, son père n'est pas présent. D'ailleurs Lana, elle n'appelle pas son père, papa. Non à la maison, c'est Vladimir, enfin... Les quelques fois ou elle le voit. Les rares échanges qu'elle a avec lui, c'est quand il lui envoie de l'argent ou qu'il prend la peine de placer un créneau avec elle dans son agenda. Elle est très proche de sa mère, qui reste son pilier, sa moitié.

All you need is someone
who joins in on your weirdness

Present Alone, à la recherche de sa raison de vivre.
Past Elle aime, elle aime vraiment et elle ne fait pas semblant. Elle a eu plusieurs histoires, des hommes, des femmes, Lana elle s'en fiche. Elle aime quelqu'un pour ce qu'il est, pour sa personnalité.
One night/Tindate Phyllis une soirée mondaine, ça avait suffit pour rapprocher les deux jeunes femmes. En réalité Lana avait craqué sur elle et avait même repoussé ses limites en restant la nuit avec elle, ne pensant jamais la revoir.


All you need is someone
who joins in on your weirdness

Best Elle a besoin de sa Amber L. En fait, c'est son pilier ici, déjà parce qu'elle s'entend à merveille avec elle, mais aussi parce qu'avec l'accident de voiture qu'elles ont eu, elles se sont nettement rapprochée. Céleste c'est sa beauté, son bébé et pour rien au monde elle ne changerait de meilleure amie. Céleste, c'est son ombre, elle a besoin d'elle à chaque fois qu'elle bouge, qu'elle a un coup de blues ou qu'elle veut rire.
Friends Naeun, Lana elle en est fan. De très près, elle attendant le dernier épisode de sa série, alors quand elle l'a croisé par hasard dans les rues de Boston, la jeune femme n'a pu s’empêcher de crier et lui courir après. Depuis, les deux jeunes femmes discutent régulièrement sur les réseaux sociaux et commencent petit à petit à se lier d'amitié. Depuis la crise d'angoisse de Sullivan elle ne peut s’empêcher de prendre régulièrement de ses nouvelles. En fait, elle est du genre un peu trop protectrice, probablement qu'elle est étouffante d'ailleurs, mais elle apprécie réellement le jeune homme. C'était sur sa chaîne YouTube que Lana avait contacter Mael la première fois. S'attachant à sa personnalité, elle lui a proposé de lui faire visiter des lieux insolites en Russie, créant une véritable amitié entre les jeunes gens. Depuis Lana, essaye de renouer le contacte en apprenant qu'il était également à Boston.
Awkward Son regard semblait s'arrêter sur la jeune femme. Pourtant Beau il était juste perdu dans ses pensées, alors Lana, sans perdre son sang froid, est venu vers le jeune homme qui l'intrigue toujours autant.


En recherche de lien : Wilhelm - Louve


(#) Mar 12 Juin 2018 - 21:19

≈ ≈ ≈
{ The freedom trail }
crédit/ tumblr ✰ w/@Felipe Alvès

J'étais surprise de voir que Tinder fonctionnait plutôt bien. Je n'étais pas le genre de fille qui s'ouvrait facilement et pourtant nos conversations était fluide et légère. Alors oui, j'acceptais de passer un rendez-vous avec toi. Est-ce que je me sentais bien ? Non, pas du tout. Au contraire, je commençais à paniqué, ne sachant pas quoi mettre, ne sachant pas ce que j'allais devoir dire pour notre première rencontre. "Salut, ça va ?" Non, bien sûr que non, c'était bien trop bateau. Je soufflais, faisant les cent pas dans la cuisine, enroulée dans ma serviette. J'regardais quelques idées de tenue sur pinterest, histoire de savoir ce qu'on devait porter à une première date. Ok, j'faisais simple, parce qu'en fait, j'devais te plaire en étant moi-même non ? Alors je mettais ce que j'avais prévu pour l'anniversaire de Jax, qu'était juste après notre date. Une robe, des baskets pour la marche et le tour était jouée. J'attendais patiemment ton arrivée avant d'entendre la sonnerie retentir. Je me précipitais à la porte, mes yeux te détaillant légèrement, avant de poser ma tête contre la porte et te sourire. « Eeh! Tu veux rentrer boire quelque chose avant de partir découvrir Boston ? »  Euh.. J'avais oublié un truc. « Attends, Enchantée ! Ça va ? Tu veux rentrer boire quelque chose ? »  Bordel, qu'est ce que j'pouvais être débile quand je paniquais. Un petit rire nerveux s'échappait de mes lèvres, alors que mes joues prenaient feu. « J'suis nulle pour les phrases d'accroche. »  Que j'disais en rigolant.





We know what we are, but know not what we may be
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 12 Juin 2018 - 22:13
Invité
Tu commençais à tranquillement t’habituer à la ville de Boston. Elle était grande, mais tu finissais toujours aux mêmes endroits de toute façon. Tu restais ouvert à la découverte, mais tes amis avaient tous leurs endroits préférés. Pour ta part, tu devais encore en visiter pour déterminer cela. Alors quand cette fille, Saphir, t’avait parlé d’un chemin tracé dans la ville pour visiter les principaux attraits de la ville, tu avais sauté sur l’occasion. Tout d’abord, ça te permettait d’avoir une date avec la demoiselle, en plus d’en apprendre plus sur la ville. Bien sûr, le premier argument était celui qui t’intéressait le plus. Saphir semblait être une fille plutôt simple, un peu timide. Mais tu n’avais aucunement de problème avec cela, tu étais extraverti pour ta part, alors jamais il n’y aurait de malaise ou de silence. Comme le soleil était sorti, tu enfilas un short et un t-shirt, avec des lunettes de soleil qui étaient pour l’instant dans tes cheveux, les retenant un peu. Tu te dirigeais vers l’adresse qu’elle t’avait donné. Tu te garas face et débarquas pour aller toquer à sa porte. Tu ne savais pas si tu allais passer un peu de temps là avant de partir en ville, tu allais suivre la demoiselle. D’ailleurs, dès que la porte fut ouverte, elle te demanda si tu voulais boire quelque chose. Tu étais un peu brusqué et ne répondis pas tout de suite, tes lèvres s’entrouvrant simplement. Elle reprit la parole avant toi et cette fois-ci, tu ne pus t’empêcher de rire. Était-elle toujours comme cela ou était-ce le stress? « Tu me permets? » Tu t’approches alors d’elle et viens lui faire la bise pour ensuite te reculer avec un sourire aux lèvres. « Enchanté Saphir, tu es vraiment… encore plus belle. » Elle semblait jeune, elle avait des traits doux. Elle était magnifique et tu te devais de lui dire. De toute façon, elle savait déjà que tu étais un grand charmeur. « Je prendrais bien de quoi à boire si tu m’invites à l’intérieur oui… » Après tout, tu étais encore dans le cadre de porte. « Relaxe, je vais pas te manger. » Sauf si elle me le demandait bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Lana Lisina
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97710-lana-lisina-katya-miro http://www.i-love-harvard.com/t97726-lana-lana-conda#3581286 http://www.i-love-harvard.com/t97728-lana-lisina-456-123-9876#3581294 http://www.i-love-harvard.com/t97733-http-instagram-com-lana http://www.i-love-harvard.com/t97745-snap-lana http://www.i-love-harvard.com/t97746-lana-lisina
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : Boston, dans une maison que mon père m'a acheté . J'ai posé mes affaires ici le : 05/05/2018 et depuis, j'ai posté : 1842 messages et gagné : 253 points. Actuellement, je suis : étudiante et mannequin et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la fille d'un milliardaire . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Katya Miro ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : wildbeast (a) BLACK CHERRY (p) - FRIMELDA (signa) ✽ DC/TC : : Cléolya A. Strauss (Eh)
Follow your heart, but
take your brain with you

Lana Lisina Elle ouvre les yeux et pleure pour la première fois la nuit du vingt-sept janvier mille neuf cent quatre-vingt-dix-sept. Ces parents la nommeront du doux nom de Lana. Sa seule figure familiale reste sa mère, car en effet, son père n'est pas présent. D'ailleurs Lana, elle n'appelle pas son père, papa. Non à la maison, c'est Vladimir, enfin... Les quelques fois ou elle le voit. Les rares échanges qu'elle a avec lui, c'est quand il lui envoie de l'argent ou qu'il prend la peine de placer un créneau avec elle dans son agenda. Elle est très proche de sa mère, qui reste son pilier, sa moitié.

All you need is someone
who joins in on your weirdness

Present Alone, à la recherche de sa raison de vivre.
Past Elle aime, elle aime vraiment et elle ne fait pas semblant. Elle a eu plusieurs histoires, des hommes, des femmes, Lana elle s'en fiche. Elle aime quelqu'un pour ce qu'il est, pour sa personnalité.
One night/Tindate Phyllis une soirée mondaine, ça avait suffit pour rapprocher les deux jeunes femmes. En réalité Lana avait craqué sur elle et avait même repoussé ses limites en restant la nuit avec elle, ne pensant jamais la revoir.


All you need is someone
who joins in on your weirdness

Best Elle a besoin de sa Amber L. En fait, c'est son pilier ici, déjà parce qu'elle s'entend à merveille avec elle, mais aussi parce qu'avec l'accident de voiture qu'elles ont eu, elles se sont nettement rapprochée. Céleste c'est sa beauté, son bébé et pour rien au monde elle ne changerait de meilleure amie. Céleste, c'est son ombre, elle a besoin d'elle à chaque fois qu'elle bouge, qu'elle a un coup de blues ou qu'elle veut rire.
Friends Naeun, Lana elle en est fan. De très près, elle attendant le dernier épisode de sa série, alors quand elle l'a croisé par hasard dans les rues de Boston, la jeune femme n'a pu s’empêcher de crier et lui courir après. Depuis, les deux jeunes femmes discutent régulièrement sur les réseaux sociaux et commencent petit à petit à se lier d'amitié. Depuis la crise d'angoisse de Sullivan elle ne peut s’empêcher de prendre régulièrement de ses nouvelles. En fait, elle est du genre un peu trop protectrice, probablement qu'elle est étouffante d'ailleurs, mais elle apprécie réellement le jeune homme. C'était sur sa chaîne YouTube que Lana avait contacter Mael la première fois. S'attachant à sa personnalité, elle lui a proposé de lui faire visiter des lieux insolites en Russie, créant une véritable amitié entre les jeunes gens. Depuis Lana, essaye de renouer le contacte en apprenant qu'il était également à Boston.
Awkward Son regard semblait s'arrêter sur la jeune femme. Pourtant Beau il était juste perdu dans ses pensées, alors Lana, sans perdre son sang froid, est venu vers le jeune homme qui l'intrigue toujours autant.


En recherche de lien : Wilhelm - Louve


(#) Jeu 21 Juin 2018 - 13:45

≈ ≈ ≈
{ The freedom trail }
crédit/ tumblr ✰ w/@Felipe Alvès

C'était tout nouveau pour moi d'être ici et j'avais encore du mal à m'habituer, pourtant il y avait pas mal de changement dans ma vie actuellement. Déjà, Vega était partie vivre avec son tout nouveau copain, puis moi, c'était la première fois que j'étais sur une application comme Tinder. Je n'étais donc pas très à l'aise à l'idée de rencontrer du monde, même si le large panel de personne présente, venue de tout les coins du monde et une multitude de personnalité différente, me fascinait. On avait un bon feeling, alors j'acceptais volontiers de te rencontrer, même si à l'instant présent, je commençais à paniquer. Je n'étais pas prête pour tout ça en réalité. Ce n'était pas ma première date, mais ça restait quand même angoissant pour moi. J'avais l'impression de me jeter dans la gueule du loup et qu'à coup sûr, je n'allais pas savoir quoi dire et bégayer comme une idiote. Surement même que t'allais te moquer de mes joues rouge tomate et de mon sourire gêné et que t'allais fuir sans jamais me recontacter. Le problème, il était là, je pensais toujours au négatif quand je n'étais pas dans mon élément. T'étais là, alors je venais t'ouvrir pour me concentrer sur toi et effacer toutes les pensées négatives qu'étaient en train de me submerger. Je perdais tous mes moyens, ne sachant pas trop comment m'en sortir, que j'en étais presque impolie. SUPER. Ca te faisait sourire, et ça me rassurait quelque part, de voir que ma panique passait plutôt bien. Tu t'approchais de moi, en me demandant en même temps l'autorisation et sans que je ne puisse répondre tu me faisais la bise. Weird, ça me rappelait un peu les Français qui venaient à la Nouvelle-Orléans. Je devenais rouge tomate, sourire gêné aux lèvres, avant de pousser un eu plus là porte. « Merci.. »  Que je soufflais timidement. « Pas autant que toi, enfin, je veux dire t'es pas belle hein, t'es beau. Encore plus que sur les photos quoi. »  Merde. J'devais paraître encore plus idiote. « Entre. » que je répondais en me décalant avant de rigoler à ta remarque. « Je sais.. Mais on sait jamais, t'aurais pu être un tueur en série ou autre. »  Je refermais la porte derrière toi, pénétrant dans l'appartement pour venir me glisser derrière l'îlot centrale en ouvrant le frigo. « Tu désires boire quoi ? »

Désolée d'avoir été longue à répondre





We know what we are, but know not what we may be
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 26 Juin 2018 - 6:56
Invité
Tu as plutôt l’habitude de fréquenter des gens comme toi, c’est-à-dire assez confiant, extraverti et toujours à l’aise dans la situation. Alors face à Saphir qui semble des plus nerveuses, tu ne sais pas trop comment agir. Ça te fait toutefois complètement craquer. Tu la trouves mignonne et tu as juste envie de la prendre dans tes bras. Sauf que ce n’est pas tout le monde qui est aussi tactile rapidement que toi, alors tu ne le fais pas. Tu tentes simplement de la faire se détendre et de prendre cela à la légère. Tu savais tout de même quelques informations sur elle, mais tu avais hâte d’apprendre à la connaitre davantage, tu étais certain qu’elle pouvait être très surprenante. Tu supposais toutefois que cela pourrait prendre un certain temps. Enfin, c’était ainsi que tu l’imaginais. Timide au départ mais lorsqu’on la connait, on l’apprécie grandement. Pour ta part, tu étais quelqu’un de très chaleureux et authentique. On te saisissait assez rapidement. Tu n’avais pu t’empêcher de la complimenter. Il est vrai qu’en photos tu avais déjà su que la demoiselle te plairait, mais l’avoir devant toi était différent. Lorsqu’elle te retourna le compliment, elle te fit rire à nouveau. Heureusement tu n’étais aucunement susceptible. « C’est les cheveux, c’est ça? » Tu savais bien que c’était une simple erreur de sa part, mais tu n’étais pas du genre à te prendre au sérieux, alors tu entras dans le jeu. D’ailleurs, tu passas ta main dans tes cheveux suite à ces paroles, de façon exagérée. Tu souris alors qu’elle te laissait entrer, t’expliquant tout de même que tu aurais pu être un tueur en série. Tu haussas alors un sourcil, un peu surpris de cette réflexion. Ce n’était pas quelque chose dont tu avais peur. « Je vois… mais heureusement, ce n’est pas le cas! » Rassurant? Enfin, tu n’avais pas une once de méchant en toi. Tu continuas tout de même dans les blagues, espérant la détendre encore plus. « Ma sœur me dit toujours de me raser la barbe pour ne pas avoir l’air d’un terroriste… j’espère que ça ne te fait pas trop peur. » Bon ton humour n’était pas le plus doux, mais tu n’allais pas cacher qui tu étais pour plaire à qui que ce soit. Tu la suis alors dans son appartement, t’appuyant contre le comptoir en la regardant toujours. « De l’eau simplement, ça serait bien avant notre marche. » On avait après tout une sortie de prévu et tu supposais que cela devait tout de même être quelques kilomètres, alors ce n’était pas le temps de prendre de l’alcool!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: