::  :: Archives 2012-2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I was never there - Antélia

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t93036-http-formspring-me-antoniomunoz#3416896 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
Antonio Munoz
En ligne
I was never there - Antélia Drapeau_es J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge dans un bel appartement que je partage avec Marla J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 3121 messages et fait : 16 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : en train de privatiser mon entrejambe pour une belge mariée à un autre tout en renouant le contact avec Nala . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : Anika (ava) Endlesslove (signa) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary / Alec le dealeur
I was never there - Antélia 190208021916749481

I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.

I was never there - Antélia Giphy
OHANA I was never there - Antélia 1f46a I was never there - Antélia 1f44f
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


I was never there - Antélia 05e9dead001ab5fe5293ad7f
LOVERS I was never there - Antélia 1f498I was never there - Antélia 1f60d
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(complicated) AGATHE tout avait mal commencé entre eux. A la clé une prise de tête et puis finalement il a appris à la connaitre et il l’apprécie vraiment bien, il passe du bon temps avec mais c’est plus que ça, en fait c’est inexplicable il y a cette fichue attirance qui le pousse vers elle. Agathe c’est plus qu’un simple coup d’un soir mais ça il a du mal à l’admettre, nier c’est plus simple. Ils ont le même caractère alors forcément ça part vite dans les extrêmes entre eux et puis il aime pas lorsqu’elle se fait draguer, non c’est chasse gardé ne l’oubliez surtout pas.

(past) SAVANNAH il n’y a rien eu de sérieux et d’officiel entre eux, juste du sexe et peut être plus parfois. Seulement elle est parti comme ça sans donner de nouvelles et si elle ose revenir, il ne va pas l’accueillir avec joie, bien au contraire un mur de glace l’attend.

(sexlist) COLOMBE c’était sa sexfriend mais ils se sont pris la tête et depuis les choses sont différentes entre eux. Ils ont repris contact mais sans brûler les étapes.
CLAUDIA c’est l’une de ses conquêtes et avec elle il s’est plutôt bien amusé sur cette plage lors du Summer Camp. Ils se sont revu à Boston mais sans plus, cependant sa porte reste toujours ouverte si besoin.
IRIS c’est d’abord un petit jeu via FS et lors de ce rendez vous sur la plage nudiste ils se sont bien amusés ensemble et ont remis le couvert à plusieurs occasions et même en public parfois car c’est excitant.
CLARY - TALYA - LOUISON - SHERYLN - APPLE - ELLEN - TAMSIN


I was never there - Antélia Giphy
FRIENDSHIP I was never there - Antélia 2728 I was never there - Antélia 1f37a
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

(friends) MARLA comme quoi les miracles existent puisqu’il n’est pas du genre à se faire des amis, bien au contraire et encore moins lorsqu’il s’agit de femme mais Marla c’est son rayon de soleil, il aime passer du temps avec, c’est une vraie amie, pas d’ambiguité ni de sexe, il l’aime mais différemment.

I was never there - Antélia Tenor
HATERS I was never there - Antélia 1f621I was never there - Antélia 1f44a
STAY AWAY FROM ME

(hate) BETH elle est l’une de ses conquêtes, il a beaucoup couché avec mais elle a osé lever la main sur lui et c’est la chose à ne pas faire. Sa chance aura été d’être une femme sinon il l’aurait tué pour de vrai. Elle essaye malgré tout de revenir et se rattraper mais c’est trop tard, il ne pardonne pas.
LAURA il ne la supporte pas c’est physique, il y a des gens comme ça on ne peut pas trop expliquer mais ça passe pas et c’est son cas. Chaque mot sortant de sa bouche, chaque geste qu’elle fait l’insupporte au plus haut point.



I was never there - Antélia Empty
(#) Mar 12 Juin 2018 - 3:45
❝I was never there❞
ANTONIO & AMELIA

Maintenant que les partiels sont terminés c’est le pied, je passe des journées bien plus cool, je peux faire ce que je veux de mon temps libre, privilégiant ma carrière de mannequin pendant cette période n’ayant absolument plus rien à réviser. Bien entendu en dehors de mon job je m’amuse toujours autant, passant plus de temps avec mes conquêtes. D’ailleurs en sortant de mon shooting photo à l’agence je suis plutôt satisfait et tant que je suis en ville au lieu de rentrer chez moi autant faire un tour et pourquoi ne pas s’asseoir à une terrasse boire un coup et manger si vraiment l’envie me dit. Habitant dans le coin je connais quand même les alentours et en passant devant le Mike je décide de m’y arrêter pour prendre un verre car je n’ai pas trop faim sur le moment mais peut être que ça me viendra après de toute évidence. Alors que je prends place à une table seul j’attends, restant totalement dans mes pensées et au retour d’Amélia dans ma vie, la place que prend de plus en plus Savannah et je suis totalement perdu, je ne comprends rien à ce qu’il m’arrive et c’est alors que la serveuse me sors de mes pensées « Désolé » Je lève la tête immédiatement et je remarque Amélia là se trouvant devant moi et je la regarde simplement ne sachant pas quoi faire car à vrai dire c’est délicat on a couché ensemble mais on était aussi dans le même temps en mauvais terme. « Je vais prendre un cocktail de fruit » Habituellement je prends une bière ou une connerie comme ça mais là je suis tellement perdu que c’est la première chose qui m’est venu en tête. Je n’ai pas le temps d’en dire plus qu’elle note probablement surprise tout de même et s’enfuit à l’intérieur surement pour me faire ma commande. De mon côté je souffle essuyant mon front ne comprenant pas tout ce qu’il vient de se passer et pourquoi en si peu de temps on se retrouve encore ensemble. Sa présence ne me dérange pas du moment qu’elle ne parle pas de ma vie mais j’ai l’impression que de son côté la rancœur reste forte.
© LOYALS.


@Amélia González



Power is power
Heavy is the crown only for the weak. A knife in my heart couldn't slow me down, 'cause power is power, the fire never goes out. I rise from my scars, nothing hurts me now.'Cause power is power, now watch me burn it down♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

I was never there - Antélia Empty
(#) Mar 12 Juin 2018 - 13:09
Invité

I was never there
@Antonio Munoz  & Amélia

« Au-delà du silence, il y a la solitude, entre l'abandon et la trahison. »
Par ce jour ensoleillé, Amélia devait malheureusement travailler. Ayant dégotté un job au Mike’s pastries comme serveuse, elle ne profiterait malheureusement pas de cette belle journée. La plage attendrait, ce n’était pas bien grave. Bien que son compte en banque soit assez fourni pour la mettre à l’abri du besoin et du travail, la jeune femme ne voulait pas que tout lui soit dû. Même si elle ne gagnait pas des mille et des cents, pour le moment elle s’en sortait avec l’argent qu’elle gagnait de sa sueur. Si ses parents le savaient, ils seraient mécontents. Mais qu’importe, puisqu’ils n’étaient pas là pour la juger. Vêtue de son tablier de travail, elle prenait les commandes de ses clients et les préparait. Au début, elle avait galéré pour élaborer certaines spécialités mais elle s’était vite fait la main. Toujours souriante et pleine d’entrain, elle récoltait souvent de jolis pourboires pour son plus grand bonheur. Son service prenait bientôt fin mais, pour dépanner une collègue, elle alla prendre une commande d’un client installé à l’extérieur. Munie de son calepin même si elle n’en avait pas vraiment besoin, elle se dirigea sur la terrasse et tomba nez à nez avec Antonio. Son sourire se fana légèrement alors qu’elle lui demandait ce qu’il voulait boire. Une fois fait, elle lui tourna le dos pour se diriger derrière le comptoir, un peu perturbée. Sa collègue lui demanda ce qui n’allait pas mais elle esquiva la question et prépara le cocktail de fruits demandé. Dans la foulée, elle se prépara un café et se dirigea vers l’extérieur. Elle posa son verre devant lui et le café à l’autre bout de la table.

« Je peux m’asseoir ? » Lui demanda-t-elle.

Il était peut-être temps qu’ils discutent tranquillement et sans s’emporter. Mais maintenant qu’ils étaient sobres, ça risquait d’être un peu compliqué.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t93036-http-formspring-me-antoniomunoz#3416896 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
Antonio Munoz
En ligne
I was never there - Antélia Drapeau_es J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge dans un bel appartement que je partage avec Marla J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 3121 messages et fait : 16 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : en train de privatiser mon entrejambe pour une belge mariée à un autre tout en renouant le contact avec Nala . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : Anika (ava) Endlesslove (signa) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary / Alec le dealeur
I was never there - Antélia 190208021916749481

I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.

I was never there - Antélia Giphy
OHANA I was never there - Antélia 1f46a I was never there - Antélia 1f44f
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


I was never there - Antélia 05e9dead001ab5fe5293ad7f
LOVERS I was never there - Antélia 1f498I was never there - Antélia 1f60d
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(complicated) AGATHE tout avait mal commencé entre eux. A la clé une prise de tête et puis finalement il a appris à la connaitre et il l’apprécie vraiment bien, il passe du bon temps avec mais c’est plus que ça, en fait c’est inexplicable il y a cette fichue attirance qui le pousse vers elle. Agathe c’est plus qu’un simple coup d’un soir mais ça il a du mal à l’admettre, nier c’est plus simple. Ils ont le même caractère alors forcément ça part vite dans les extrêmes entre eux et puis il aime pas lorsqu’elle se fait draguer, non c’est chasse gardé ne l’oubliez surtout pas.

(past) SAVANNAH il n’y a rien eu de sérieux et d’officiel entre eux, juste du sexe et peut être plus parfois. Seulement elle est parti comme ça sans donner de nouvelles et si elle ose revenir, il ne va pas l’accueillir avec joie, bien au contraire un mur de glace l’attend.

(sexlist) COLOMBE c’était sa sexfriend mais ils se sont pris la tête et depuis les choses sont différentes entre eux. Ils ont repris contact mais sans brûler les étapes.
CLAUDIA c’est l’une de ses conquêtes et avec elle il s’est plutôt bien amusé sur cette plage lors du Summer Camp. Ils se sont revu à Boston mais sans plus, cependant sa porte reste toujours ouverte si besoin.
IRIS c’est d’abord un petit jeu via FS et lors de ce rendez vous sur la plage nudiste ils se sont bien amusés ensemble et ont remis le couvert à plusieurs occasions et même en public parfois car c’est excitant.
CLARY - TALYA - LOUISON - SHERYLN - APPLE - ELLEN - TAMSIN


I was never there - Antélia Giphy
FRIENDSHIP I was never there - Antélia 2728 I was never there - Antélia 1f37a
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

(friends) MARLA comme quoi les miracles existent puisqu’il n’est pas du genre à se faire des amis, bien au contraire et encore moins lorsqu’il s’agit de femme mais Marla c’est son rayon de soleil, il aime passer du temps avec, c’est une vraie amie, pas d’ambiguité ni de sexe, il l’aime mais différemment.

I was never there - Antélia Tenor
HATERS I was never there - Antélia 1f621I was never there - Antélia 1f44a
STAY AWAY FROM ME

(hate) BETH elle est l’une de ses conquêtes, il a beaucoup couché avec mais elle a osé lever la main sur lui et c’est la chose à ne pas faire. Sa chance aura été d’être une femme sinon il l’aurait tué pour de vrai. Elle essaye malgré tout de revenir et se rattraper mais c’est trop tard, il ne pardonne pas.
LAURA il ne la supporte pas c’est physique, il y a des gens comme ça on ne peut pas trop expliquer mais ça passe pas et c’est son cas. Chaque mot sortant de sa bouche, chaque geste qu’elle fait l’insupporte au plus haut point.



I was never there - Antélia Empty
(#) Mar 12 Juin 2018 - 14:53
❝I was never there❞
ANTONIO & AMELIA

Déjà pendant la période scolaire j’avais du temps pour moi et faire ce que je voulais car je ne suis pas un dunster pour rien, mais maintenant ce n’est qu’une formalité et je trouve toujours une connerie à faire sinon je m’ennuierai profondément à rester chez moi comme un rat mort, ce qui d’ailleurs est le cas de certaines personnes que je ne comprendrais d’ailleurs jamais. Après mon shooting je me balade en ville et je passe au Mike pour boire un coup en terrasse profitant du bon temps et peut être même que cet après midi j’irais au lac pour me baigner même si malheureusement ce n’est pas aussi intéressant que Séville, mais j’ai toujours aimé cette saison et aller à la plage donc ce n’est pas parce que je suis à Boston et qu’il fait moins beau et chaud qu’en Espagne que je vais rester là à subir le soleil sans rien faire. Seulement alors que je réfléchis a énormément de chose et notamment Amélia ainsi que Savannah, voilà que la première se dresse devant moi dans sa tenue de serveuse chose à laquelle je ne m’attendais absolument pas et ça me perturbe énormément. Je prends ma commande comme si de rien était puis elle part aussi vite qu’elle est arrivée. De toute évidence cette tension sexuelle entre nous sera toujours là mais cette colère aussi. A vrai dire on n’est pas espagnols pour rien, elle n’a pas aimé que je la laisse de côté et je n’ai pas aimé sa façon de me parler donc forcément ça ne pourra pas énormément avancer sauf si quelqu’un baisse sa garde et je ne suis pas du genre à faire cela à cause notamment de mon père. Quelques minutes plus tard elle revient en tenue de civil avec mon cocktail et un café que je n’ai pas commandé qu’elle pose en face de moi avant de me demander si elle peut s’installer. Je ne m’attendais pas à ça mais si elle est décidée à baisser sa garde alors pourquoi pas « Merci, oui vas y fait comme tu veux » Je reste assez froid car malgré tout je n’ai pas trop aimé sa façon de me parler alors que j’étais venu lui parler gentiment « Tu travailles ici alors en attendant la rentrée ? » C’est une question inutile au fond je le sais bien mais c’est manière de lancer la discussion même si je reste énormément sur la défensive et qu’elle doit le sentir. Personnellement je n’étais pas bourré la dernière fois ou du moins j’étais totalement lucide de nos actions mais elle je n’en sais rien vu l’état dans lequel elle était alors forcément je montre les crocs ou du moins je les prépare
© LOYALS.


@Amélia González



Power is power
Heavy is the crown only for the weak. A knife in my heart couldn't slow me down, 'cause power is power, the fire never goes out. I rise from my scars, nothing hurts me now.'Cause power is power, now watch me burn it down♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

I was never there - Antélia Empty
(#) Mar 12 Juin 2018 - 17:34
Invité

I was never there
@Antonio Munoz  & Amélia

« Au-delà du silence, il y a la solitude, entre l'abandon et la trahison. »
Amélia se rappelait parfaitement leurs retrouvailles. C’était il y a quelques jours, à la fête foraine et tout avait très mal commencé. Il s’était voulu avenant et elle l’avait envoyé sur les roses. Et il y avait de quoi. Après presque dix ans de séparation, il s’était pointé vers elle comme si de rien n’était. Il était parti sans rien lui dire, s’en souvenait-il ? Certes, il avait eu d’excellentes raisons de quitter Séville, les meilleures même, mais il aurait au moins pu lui faire parvenir un message qui lui disait que tout allait bien. Alors oui, elle lui était vivement rentré dedans et il avait fallu qu’elle soit alcoolisée pour qu’ils aient une conversation civilisée. Cette dernière les avait menés chez Antonio et ils avaient terminé la soirée dans le même lit. Au souvenir de leurs ébats, la jeune femme sentit des papillons virevolter dans son bas-ventre et ses joues se colorèrent de rouge. Elle prit place en face de lui, devant son café, et croisa les jambes. Elle ne le lui avouerait jamais, mais elle était tentée de l’amener dans une pièce de l’arrière-boutique pour qu’il la fasse grimper aux rideaux. Elle but une gorgée de son café pour tenter de dissimuler son trouble. Le ton froid d’Antonio eut le pouvoir de la faire redescendre sur terre et diminuer son désir.

« Oui, histoire de m’occuper. »

Elle aimerait bien poursuivre ce job à la rentrée mais elle doutait réussir à concilier études et boulot. Surtout qu’elle allait être stagiaire dans un cabinet d’avocats, pour son doctorat, alors elle bosserait assez comme ça. Au moins, ce travail lui donnerait une petite expérience. Après de longues secondes de silence, la demoiselle le brisa enfin.

« Ecoute… Je suis désolée pour la dernière fois. Je suis heureuse de t’avoir retrouvé et je t’ai montré tout le contraire. »

Autant faire le premier pas, non ?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t93036-http-formspring-me-antoniomunoz#3416896 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
Antonio Munoz
En ligne
I was never there - Antélia Drapeau_es J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge dans un bel appartement que je partage avec Marla J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 3121 messages et fait : 16 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : en train de privatiser mon entrejambe pour une belge mariée à un autre tout en renouant le contact avec Nala . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : Anika (ava) Endlesslove (signa) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary / Alec le dealeur
I was never there - Antélia 190208021916749481

I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.

I was never there - Antélia Giphy
OHANA I was never there - Antélia 1f46a I was never there - Antélia 1f44f
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


I was never there - Antélia 05e9dead001ab5fe5293ad7f
LOVERS I was never there - Antélia 1f498I was never there - Antélia 1f60d
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(complicated) AGATHE tout avait mal commencé entre eux. A la clé une prise de tête et puis finalement il a appris à la connaitre et il l’apprécie vraiment bien, il passe du bon temps avec mais c’est plus que ça, en fait c’est inexplicable il y a cette fichue attirance qui le pousse vers elle. Agathe c’est plus qu’un simple coup d’un soir mais ça il a du mal à l’admettre, nier c’est plus simple. Ils ont le même caractère alors forcément ça part vite dans les extrêmes entre eux et puis il aime pas lorsqu’elle se fait draguer, non c’est chasse gardé ne l’oubliez surtout pas.

(past) SAVANNAH il n’y a rien eu de sérieux et d’officiel entre eux, juste du sexe et peut être plus parfois. Seulement elle est parti comme ça sans donner de nouvelles et si elle ose revenir, il ne va pas l’accueillir avec joie, bien au contraire un mur de glace l’attend.

(sexlist) COLOMBE c’était sa sexfriend mais ils se sont pris la tête et depuis les choses sont différentes entre eux. Ils ont repris contact mais sans brûler les étapes.
CLAUDIA c’est l’une de ses conquêtes et avec elle il s’est plutôt bien amusé sur cette plage lors du Summer Camp. Ils se sont revu à Boston mais sans plus, cependant sa porte reste toujours ouverte si besoin.
IRIS c’est d’abord un petit jeu via FS et lors de ce rendez vous sur la plage nudiste ils se sont bien amusés ensemble et ont remis le couvert à plusieurs occasions et même en public parfois car c’est excitant.
CLARY - TALYA - LOUISON - SHERYLN - APPLE - ELLEN - TAMSIN


I was never there - Antélia Giphy
FRIENDSHIP I was never there - Antélia 2728 I was never there - Antélia 1f37a
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

(friends) MARLA comme quoi les miracles existent puisqu’il n’est pas du genre à se faire des amis, bien au contraire et encore moins lorsqu’il s’agit de femme mais Marla c’est son rayon de soleil, il aime passer du temps avec, c’est une vraie amie, pas d’ambiguité ni de sexe, il l’aime mais différemment.

I was never there - Antélia Tenor
HATERS I was never there - Antélia 1f621I was never there - Antélia 1f44a
STAY AWAY FROM ME

(hate) BETH elle est l’une de ses conquêtes, il a beaucoup couché avec mais elle a osé lever la main sur lui et c’est la chose à ne pas faire. Sa chance aura été d’être une femme sinon il l’aurait tué pour de vrai. Elle essaye malgré tout de revenir et se rattraper mais c’est trop tard, il ne pardonne pas.
LAURA il ne la supporte pas c’est physique, il y a des gens comme ça on ne peut pas trop expliquer mais ça passe pas et c’est son cas. Chaque mot sortant de sa bouche, chaque geste qu’elle fait l’insupporte au plus haut point.



I was never there - Antélia Empty
(#) Mar 12 Juin 2018 - 21:18
❝I was never there❞
ANTONIO & AMELIA

Je n’ai jamais rien eu contre Amélia à vrai dire mais le fait qu’elle m’envoie chier lors de cette fête foraine m’a totalement refroidi, alors oui on a couché ensemble et l’on a discuté avant cela mais il est vrai que si elle n’était pas alcoolisée je l’aurais tout simplement ignoré ce même soir, sauf qu’elle l’était et mal en point en plus de ça donc je ne pouvais pas la laisser là sur le bord de la route, il lui serait arrivée un truc je m’en serais voulu et puis c’est toujours une personne importante dans ma vie et je suis content de la retrouver à vrai dire ou alors je l’étais car elle m’avait totalement fait redescendre. J’accepte sa demande, de toute manière cette table ne m’appartient pas donc elle peut s’asseoir en face de moi sans soucis mais j’en resterai pas moins froid avec elle c’est comme ça et je lui fais très vite comprendre dans ma façon de lui parler « D’accord » La seule chose que je trouve à lui répondre alors qu’elle me parle de son job actuel. Je ne manque pas de boire à mon cocktail ne regardant absolument pas dans sa direction et après un long moment de silence, elle brise la glace. Je suis assez surpris c’est vrai mais satisfait c’est vrai alors que mon regard croise le sien et qu’un petit sourire en coin apparait sur mon visage « Je suis content de l’entendre me le dire alors mais la prochaine fois que tu m’envoies chier ça va mal se passer pour toi » Je fais mine de froncer les sourcils alors que je rigole légèrement « Enfin t’aimes bien quand je te corrige tu me diras » Je la regarde malicieusement tout en me mordant la lèvre inférieure. En temps normal je n’aurais pas accepté ses excuses elle me connait par cœur et je ne pardonne jamais mais là c’était elle et puis j’avais ma part de tort aussi donc je ne pouvais tout simplement pas la laisser de côté « Tu fais quoi cet après midi ? » Au fond j’étais toujours un peu gêné et en colère mais je ne pouvais pas non plus m’en prendre à elle, ça serait dommage de gâcher notre amitié améliorée.
© LOYALS.


@Amélia González



Power is power
Heavy is the crown only for the weak. A knife in my heart couldn't slow me down, 'cause power is power, the fire never goes out. I rise from my scars, nothing hurts me now.'Cause power is power, now watch me burn it down♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

I was never there - Antélia Empty
(#) Mar 12 Juin 2018 - 21:37
Invité

I was never there
@Antonio Munoz  & Amélia

« Au-delà du silence, il y a la solitude, entre l'abandon et la trahison. »
Amélia était tiraillée entre l’envie d’adopter le même ton froid que lui ou se plier en quatre et dire adieu à sa fierté pour s’excuser. Ce n’était absolument pas dans ses habitudes de faire le premier pas, surtout quand elle estimait être dans son droit. Mais si elle campait sur ses positions, Antonio en ferait de même et le but n’était pas de se faire la gueule pendant des mois. Ils avaient perdu assez de temps comme ça, séparés l’un de l’autre. En gâcher plus serait complètement stupide. Alors elle fit le premier pas et s’excusa de son comportement. S’il n’acceptait pas ses excuses, elle ne saurait quoi faire d’autre. Lui aussi était fier et il pourrait continuer à lui en vouloir. Encore une fois, leur caractère latin n’était pas toujours une chose positive, surtout quand il fallait faire avancer les choses. A sa surprise, elle devait se l’avouer, il lui adressa un sourire avant de lui faire comprendre qu’il passait l’éponge. Amélia put souffler, ne s’étant pas rendue compte qu’elle avait retenu sa respiration. Mais sa réponse ne lui plut qu’à moitié et elle haussa un sourcil.

« Tu sais bien que j’ai souvent de bonnes raisons de t’envoyer chier. Après, reste à savoir si tu le fais exprès pour que tu puisses me corriger. »

La jeune femme garda un instant son sérieux avant de lui rendre son sourire. Elle but une gorgée de son café alors que la flamme dormante sommeillant au creux de son ventre s’enflammait à nouveau alors que des pensées salaces traversaient son esprit.

« Moui, c’est vrai que j’aime bien quand tu me punis. »

Ce n’était pas une grande nouvelle. Elle reposa sa tasse et s’appuya contre le dossier de sa chaise, offrant son visage au soleil. Toute cette dose de vitamine D lui faisait du bien. Que ferait-elle sans ce beau temps ? Ok, ils n’étaient pas en Espagne mais Boston n’était pas à plaindre non plus.

« Pour le moment, je n’ai rien de prévu, et toi ? »

Maintenant que son service était terminé, Amélia était libre comme l’air.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t93036-http-formspring-me-antoniomunoz#3416896 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
Antonio Munoz
En ligne
I was never there - Antélia Drapeau_es J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge dans un bel appartement que je partage avec Marla J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 3121 messages et fait : 16 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : en train de privatiser mon entrejambe pour une belge mariée à un autre tout en renouant le contact avec Nala . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : Anika (ava) Endlesslove (signa) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary / Alec le dealeur
I was never there - Antélia 190208021916749481

I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.

I was never there - Antélia Giphy
OHANA I was never there - Antélia 1f46a I was never there - Antélia 1f44f
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


I was never there - Antélia 05e9dead001ab5fe5293ad7f
LOVERS I was never there - Antélia 1f498I was never there - Antélia 1f60d
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(complicated) AGATHE tout avait mal commencé entre eux. A la clé une prise de tête et puis finalement il a appris à la connaitre et il l’apprécie vraiment bien, il passe du bon temps avec mais c’est plus que ça, en fait c’est inexplicable il y a cette fichue attirance qui le pousse vers elle. Agathe c’est plus qu’un simple coup d’un soir mais ça il a du mal à l’admettre, nier c’est plus simple. Ils ont le même caractère alors forcément ça part vite dans les extrêmes entre eux et puis il aime pas lorsqu’elle se fait draguer, non c’est chasse gardé ne l’oubliez surtout pas.

(past) SAVANNAH il n’y a rien eu de sérieux et d’officiel entre eux, juste du sexe et peut être plus parfois. Seulement elle est parti comme ça sans donner de nouvelles et si elle ose revenir, il ne va pas l’accueillir avec joie, bien au contraire un mur de glace l’attend.

(sexlist) COLOMBE c’était sa sexfriend mais ils se sont pris la tête et depuis les choses sont différentes entre eux. Ils ont repris contact mais sans brûler les étapes.
CLAUDIA c’est l’une de ses conquêtes et avec elle il s’est plutôt bien amusé sur cette plage lors du Summer Camp. Ils se sont revu à Boston mais sans plus, cependant sa porte reste toujours ouverte si besoin.
IRIS c’est d’abord un petit jeu via FS et lors de ce rendez vous sur la plage nudiste ils se sont bien amusés ensemble et ont remis le couvert à plusieurs occasions et même en public parfois car c’est excitant.
CLARY - TALYA - LOUISON - SHERYLN - APPLE - ELLEN - TAMSIN


I was never there - Antélia Giphy
FRIENDSHIP I was never there - Antélia 2728 I was never there - Antélia 1f37a
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

(friends) MARLA comme quoi les miracles existent puisqu’il n’est pas du genre à se faire des amis, bien au contraire et encore moins lorsqu’il s’agit de femme mais Marla c’est son rayon de soleil, il aime passer du temps avec, c’est une vraie amie, pas d’ambiguité ni de sexe, il l’aime mais différemment.

I was never there - Antélia Tenor
HATERS I was never there - Antélia 1f621I was never there - Antélia 1f44a
STAY AWAY FROM ME

(hate) BETH elle est l’une de ses conquêtes, il a beaucoup couché avec mais elle a osé lever la main sur lui et c’est la chose à ne pas faire. Sa chance aura été d’être une femme sinon il l’aurait tué pour de vrai. Elle essaye malgré tout de revenir et se rattraper mais c’est trop tard, il ne pardonne pas.
LAURA il ne la supporte pas c’est physique, il y a des gens comme ça on ne peut pas trop expliquer mais ça passe pas et c’est son cas. Chaque mot sortant de sa bouche, chaque geste qu’elle fait l’insupporte au plus haut point.



I was never there - Antélia Empty
(#) Mar 12 Juin 2018 - 22:26
❝I was never there❞
ANTONIO & AMELIA

Les excuses ce n’est clairement pas pour moi et le pardon non plus mais là il s’agit tout de même d’Amélia et je ne peux pas balayer tout d’un coup alors que ça reste tout de même ma première fois, que c’est une amie et même plus par moment voire même souvent pour ne pas dire tout le temps et puis je suis aussi en tort dans cette histoire ou du moins sa colère est compréhensible, cependant je ne ferais pas le premier pas de nouveau car après l’avoir fait je me suis fait remballé par la jeune femme. J’ai une fierté et maintenant ça allait être à elle de la mettre de côté et plus à moi. Fort heureusement elle s’excuse et je suis plutôt content, ne m’en cachant pas car Amélia c’est Amélia en fait je ne peux pas trop expliquer tellement c’est spéciale comme relation. « Tout dépend du contexte » Je souris largement alors qu’elle finit par avouer aimer lorsque je la corrige « La preuve le week end dernier » Effectivement notre ébat était mémorable et bien plus intense que tous nos précédents cette dernière en redemandant toujours, tout comme moi. Actuellement énormément d’envie me passèrent par la tête je dois bien l’avouer et je lui sauterai bien dessus là tout de suite devant tout le monde et l’embarquer dans ma voiture pour notamment faire les préliminaires voire plus mais je me calme ou du moins j’essaye de me calmer alors que je me renseigne sur ce qu’elle compte faire cet après midi « Rien non plus pour le moment mais je me dis qu’on pourrait aller au lac ou alors je peux négocier avec ma manageuse la clé d’une villa avec piscine, spa et j’en passe » Je souris grandement mes idées salaces reprenant le dessus « Ce serait un moyen de se remémorer l’Espagne » Enfin nos moments à nous en Espagne car tout ce qui était en rapport à ma famille, il n’y avait rien à retenir, absolument rien même.
© LOYALS.


@Amélia González



Power is power
Heavy is the crown only for the weak. A knife in my heart couldn't slow me down, 'cause power is power, the fire never goes out. I rise from my scars, nothing hurts me now.'Cause power is power, now watch me burn it down♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

I was never there - Antélia Empty
(#) Mer 13 Juin 2018 - 9:32
Invité

I was never there
@Antonio Munoz  & Amélia

« Au-delà du silence, il y a la solitude, entre l'abandon et la trahison. »
Leur relation avait toujours été spéciale. Même lorsqu’ils étaient enfants, ils ne passaient pas un jour loin l’un de l’autre. La maison de l’un était presque devenue la maison de l’autre. Enfin… C’était plus l’habitation d’Amélia qui s’était presque transformée en deuxième foyer pour Antonio. Après l’école, ils faisaient généralement leurs devoirs ensemble, pour aller plus vite donc pour aller s’amuser plus rapidement. Malins, les enfants ! Mais comme ils récoltaient toujours de bonnes notes, leurs parents ne voyaient pas d’inconvénient à ce qu’ils fonctionnent ainsi. Puis leur relation avait évolué et, à l’adolescence, ils avaient sauté le pas ensemble. Ils connaissaient tout l’un de l’autre alors il était logique qu’ils explorent leur corps de manière différente ensemble. Cette première fois ne fut pas l’unique où ils se retrouvèrent dans le même lit et les sentiments d’Amélia avaient commencé à évoluer. Quand elle se rendit compte qu’elle était amoureuse de son ami, la jeune fille avait pris peur et avait gardé le silence. Grossière erreur, même si à l’époque elle craignait de briser leur amitié. Quand il était parti, il était logique que son cœur soit brisé et donc que sa colère soit aussi grande. Avouerait-elle un jour à Antonio les sentiments qu’elle avait eus à son égard ? Pour le moment, elle ne préférait pas car leur relation était encore fragile.

Quand son ami fit allusion au weekend passé, les joues d’Amélia devinrent encore plus rouges. Elle s’en rappelait parfaitement, leurs ébats ayant été mémorables. Elle recommencerait bien, là, tout de suite, sur cette terrasse. Mais ce serait mal venu et surtout très exhibitionniste. Quand il lui proposa soit le lac, soit la possibilité de profiter d’une piscine et d’un spa dans une villa, la jeune femme n’hésita pas une seule seconde.

« Que les négociations commencent, dans ce cas. Il faudra juste que je passe chez moi pour prendre quelques affaires. »

Elle n’allait pas nager toute nue, non ? Enfin… On ne savait jamais, avec Antonio. Et avec elle aussi car elle serait capable de le faire. Elle pressentait que cette escapade lui rappellerait de bons souvenirs d’adolescence. Elle termina son café et attendit de voir ce que le jeune homme allait faire.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t93036-http-formspring-me-antoniomunoz#3416896 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
Antonio Munoz
En ligne
I was never there - Antélia Drapeau_es J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge dans un bel appartement que je partage avec Marla J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 3121 messages et fait : 16 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : en train de privatiser mon entrejambe pour une belge mariée à un autre tout en renouant le contact avec Nala . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : Anika (ava) Endlesslove (signa) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary / Alec le dealeur
I was never there - Antélia 190208021916749481

I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.

I was never there - Antélia Giphy
OHANA I was never there - Antélia 1f46a I was never there - Antélia 1f44f
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


I was never there - Antélia 05e9dead001ab5fe5293ad7f
LOVERS I was never there - Antélia 1f498I was never there - Antélia 1f60d
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(complicated) AGATHE tout avait mal commencé entre eux. A la clé une prise de tête et puis finalement il a appris à la connaitre et il l’apprécie vraiment bien, il passe du bon temps avec mais c’est plus que ça, en fait c’est inexplicable il y a cette fichue attirance qui le pousse vers elle. Agathe c’est plus qu’un simple coup d’un soir mais ça il a du mal à l’admettre, nier c’est plus simple. Ils ont le même caractère alors forcément ça part vite dans les extrêmes entre eux et puis il aime pas lorsqu’elle se fait draguer, non c’est chasse gardé ne l’oubliez surtout pas.

(past) SAVANNAH il n’y a rien eu de sérieux et d’officiel entre eux, juste du sexe et peut être plus parfois. Seulement elle est parti comme ça sans donner de nouvelles et si elle ose revenir, il ne va pas l’accueillir avec joie, bien au contraire un mur de glace l’attend.

(sexlist) COLOMBE c’était sa sexfriend mais ils se sont pris la tête et depuis les choses sont différentes entre eux. Ils ont repris contact mais sans brûler les étapes.
CLAUDIA c’est l’une de ses conquêtes et avec elle il s’est plutôt bien amusé sur cette plage lors du Summer Camp. Ils se sont revu à Boston mais sans plus, cependant sa porte reste toujours ouverte si besoin.
IRIS c’est d’abord un petit jeu via FS et lors de ce rendez vous sur la plage nudiste ils se sont bien amusés ensemble et ont remis le couvert à plusieurs occasions et même en public parfois car c’est excitant.
CLARY - TALYA - LOUISON - SHERYLN - APPLE - ELLEN - TAMSIN


I was never there - Antélia Giphy
FRIENDSHIP I was never there - Antélia 2728 I was never there - Antélia 1f37a
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

(friends) MARLA comme quoi les miracles existent puisqu’il n’est pas du genre à se faire des amis, bien au contraire et encore moins lorsqu’il s’agit de femme mais Marla c’est son rayon de soleil, il aime passer du temps avec, c’est une vraie amie, pas d’ambiguité ni de sexe, il l’aime mais différemment.

I was never there - Antélia Tenor
HATERS I was never there - Antélia 1f621I was never there - Antélia 1f44a
STAY AWAY FROM ME

(hate) BETH elle est l’une de ses conquêtes, il a beaucoup couché avec mais elle a osé lever la main sur lui et c’est la chose à ne pas faire. Sa chance aura été d’être une femme sinon il l’aurait tué pour de vrai. Elle essaye malgré tout de revenir et se rattraper mais c’est trop tard, il ne pardonne pas.
LAURA il ne la supporte pas c’est physique, il y a des gens comme ça on ne peut pas trop expliquer mais ça passe pas et c’est son cas. Chaque mot sortant de sa bouche, chaque geste qu’elle fait l’insupporte au plus haut point.



I was never there - Antélia Empty
(#) Mer 13 Juin 2018 - 14:00
❝I was never there❞
ANTONIO & AMELIA

Mon enfance avait été vraiment mauvaise, ou du moins dans la majorité puisqu’au final la seule zone de lumière, ma seule joie était Amélia, dans le fond c’était un peu elle qui me faisait tenir face à mon père même si je ne lui disais rien à ce propos car j’étais bien trop fier pour parler de tout ça. Malheureusement elle l’a su quand mon paternel s’est fait dénoncer par je ne sais qui mais mon ange gardien dans un sens et que la presse s’est emparée du dossier, faisant la une des journaux locaux. Je ne pouvais plus vivre ainsi, car je n’étais plus Antonio Munoz mais simplement l’enfant violé et violenté et ça je ne voulais pas de ça toute ma vie, ça m’aurait fait sombrer. En tout cas même si je ne lui dis rien là-dessus, la quitter n’était pas facile en soit car elle restait avant tout mon rayon de soleil. Aujourd’hui on se retrouve et malgré les premiers accrochages, elle s’excuse et les choses reviennent petit à petit dans l’ordre ne manquant d’ailleurs pas de la taquiner et la provoquer sur son gout particulier pour le sexe et notamment avec moi. Je lui remémore notre week end intime et elle rougit ce qui me surprend car je ne la connais pas timide, au contraire elle est tout l’inverse de timide mais je n’y prête pas spécialement attention alors qu’au fond peut être que c’est une sorte de message m’indiquant qu’elle est attachée à moi bien plus que ce que je ne peux l’imaginer. Très vite je lui propose que l’on passe l’après midi ensemble et elle accepte préférant bien entendu la tranquillité dans une villa ce dont je m’attendais pour le coup. Je m’empresse d’envoyer un message à ma manageuse pour prendre les clés de la villa et elle me répond bien entendu par la positive ce qui me fait sourire alors que je reviens à Amélia n’oubliant pas ce qu’elle a pu dire « Pas besoin de vêtement tu sais, je te préfère sans rien » Je me mords la lèvre longuement tout en la regardant pour lui faire comprendre ce que je désire actuellement puis je finis mon verre d’une traite, laissant un billet sur la table pour payer ma conso. « On y va ? Il faudrait pas que l’on perde trop de temps, ça serait dommage que la villa soit indisponible dans quelques minutes »
© LOYALS.




Power is power
Heavy is the crown only for the weak. A knife in my heart couldn't slow me down, 'cause power is power, the fire never goes out. I rise from my scars, nothing hurts me now.'Cause power is power, now watch me burn it down♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

I was never there - Antélia Empty
(#) Mer 13 Juin 2018 - 18:53
Invité

I was never there
@Antonio Munoz  & Amélia

« Au-delà du silence, il y a la solitude, entre l'abandon et la trahison. »
Amélia avait une petite idée du genre d’activités qui les attendaient à la villa. A cette simple idée, elle dut réfréner ses pensées salaces pour éviter de montrer qu’elle pensait à des choses pas très catholiques. De plus, elle savait bien que cette petite phrase concernant le fait d’aller chercher des vêtements chez elle susciterait ce genre de réponse. Elle pressentait qu’elle se baignerait toute nue dans cette piscine… Et ce n’était pas pour lui déplaire. Un sourire malicieux se dessina sur ses lèvres alors qu’Antonio lui faisait comprendre qu’ils auraient les clés de la villa. La journée prévoyait d’être chaude, dans tous les sens du terme. Quand il déposa le billet sur la table, Amélia le prit et le lui redonna.

« J’ai déjà réglé ta consommation. »

Après tout, c’était la moindre des choses quand on voulait enterrer la hache de guerre. Elle se leva alors et prit son sac à main pour suivre le jeune homme jusqu’à sa voiture. Une fois installée sur le siège passager, elle attendit qu’il prenne place à côté d’elle avant de se pencher vers lui. Elle prit alors son visage entre ses mains pour lui offrir un baiser langoureux.

« J’y pense depuis le weekend passé… » Lui avoua-t-elle après s’être légèrement éloignée.

Amélia lui adressa un léger sourire avant de boucler sa ceinture. Malgré les envies qui lui traversaient l’esprit, elle réussit tout de même à se concentrer sur la route. Elle se demandait où se situait cette fameuse villa et tentait de se repérer.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

I was never there - Antélia Empty
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Archives 2012-2019-
Sauter vers: