::  :: Flashback & Flashforward Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Instant de solitude partagée

Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Minna Schäfer
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Allemagne J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge. . J'ai posé mes affaires ici le : 12/06/2017 et depuis, j'ai posté : 7230 messages et bu : 14 culs sec. Actuellement, je suis : Célibataire et côté coeur, je suis : un modèle à suivre. Tout le monde m'aime moi ! . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Olivia Holt. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : estiaduck , et un grand merci à : estiaduck ✽ DC/TC : : Cael Weaver


Allemande jusqu'au bout des ongles
Je suis fière de ce pays qui m'a vu naitre. Digne fille d'un ministre, je suis l'exemple parfait de la plus pure éducation germanique. Soeur de deux cas désespéré, je m'efforce d'être un exemple pour eux, pour les autres aussi. Derrière le masque, tu pourras trouver une reine de la manipulation. J'aime qu'on m'aime, qu'on m'admire, qu'on me regarde. Quand je veux quelque chose, je fais tout ce qu'il faut pour l'obtenir, certain appelle ça un caprice, moi j'estime que je le vaux bien

Persévérante, déterminée et machiavélique sont les qualificatifs qui me conviendraient le mieux. Mais si tu ne me connais pas vraiment, tu verras une fille digne, droite et intelligente, une féministe dans l'âme qui ne reculera devant rien pour faire entendre sa voix. Aussi individualiste et manipulatrice que je puisse être, je suis également féroce et prévenante quand il s'agit de protéger les gens que j'aime (si si, il y en a quand même) On peut dire que j'ai un cœur de diamant, à la fois dur et précieux, il suffit de savoir s'y sculpter une place.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mes RP en cours

Kaélia
Milow
Elina

Jeu à plusieur
n'hésite pas à nous rejoindre :
Car wash



(#) Dim 8 Juil - 16:02

Si j’arrivais à me focaliser sur ce dont j’avais envie, et que j’oubliais facilement chaque instant de ma vie que je préférais taire, mon frère avait le don inversement proportionné à ne se souvenir que de ce qui le minait. Pendant des années j’ai essayé de le faire réagir en le poussant, trop fort peut être, aujourd’hui je me demandais à mon plus grand désarroi, qu’est-ce que ferait Bambi ?

Cette fille qu’il aime tant, une ancienne cabot, c’est un comble de se dire qu’on a tant en commun, et en même temps on était si différente. A défaut d’appuyer où ça fait mal, j’essayais pour la première fois de nos échanges frère sœur de montré à ce petit concentré de Schäfer qu’il n’ pas toujours été un looser.

D’une certaine façon c’était plus dure d’admettre que j’étais fière de lui que de lui faire remarquer ses faiblesses. Je me sentais vulnérable, et je n’aimais pas ça, pourtant en venant serrer Milow contre moi, c’était une façon agréable d’être vulnérable. Nous étions totalement sans défense, tout les deux, laissant tomber les armes le temps d’une heure, peut être plus, mais l’amnistie avait du bon.

Il ne fallait pas lui laisser le temps de réfléchir, parce que je le sais, mon idiot de frère n’était pas capable de positiver. Alors je le conduisais une nouvelle fois au bar, supervisant moi-même la commande pour le remettre en selle après la chute. J’espérais qu’il trouve en ce verre sans alcool un exutoire qui le ferait oublier le liquide plus fort qu’il avait ingurgité il y a peu.

- Tu vas vraiment laisser ce truc en toc définir l’artiste que tu es ?

Tant eut il été un artiste, je lui accordais le bénéfice du doute ce soir. Et puis qui j’étais pour juger un artiste ? ça me fait juste bizarre quand je parle de mon frère de le comparer à ces illuminés qui nous ont légué un patrimoine abstrait que seul eux arrivaient à comprendre. J’avais écouté son histoire, celle de son colocataire, mais je ne pouvais que restée atterrée devant la situation.

- Cet Awards, laisse-lui si ça lui fait plaisir.


Est-ce que c’est vraiment moi qui vais lui dire que les apparences ne comptent pas ? Je me suis battu toute ma scolarité pour qu’on me voit comme la parfaite petite Allemande. Pourtant j’aurai un diplôme de la meilleure élève je ne l’accrocherais pas dans ma chambre. Je prenais une gorgée de ce cocktail avant de reposer le verre d’une façon délicate à côté de moi. Avec deux doigts je pianotais sur le coin de la table, sans jamais lâcher le regard de Milow, allant jusqu’à recadrer son visage vers le mien avec ces mêmes doigts pour qu’il me regarde aussi.

- C’est pas un bibelot qui fait de toi un artiste meilleur que les autres. Et c’est pas une médaille de sobriété qui va t’empêcher de recommencer à faire n’importe quoi. Tu dois avoir confiance en toi Milow, peut importe ce que les autres diront, le plus important c’est comment TOI tu te vois.








time to summer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t85680-milow-schafer-thomas-brodie-sangster http://www.i-love-harvard.com/t86735-all-you-need-is-relationship-milow-schafer http://www.i-love-harvard.com/t87844-milow-schafer-456-494-0851
avatar
En ligne
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Milow Schäfer
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Allemande J'ai : 20 ans et je vis à : la chambre 002 de la lowell avec Kwan Young Nash . J'ai posé mes affaires ici le : 03/02/2018 et depuis, j'ai posté : 2227 messages et bu : 39 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en art et côté coeur, je suis : célibataire . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Thomas Brodie-Sangster ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Naoma , et un grand merci à : Estiaduck ✽ DC/TC : : Micah Tenenbaum (Cole Sprouse)
✰ Fils de ministre allemand, lui infligeant une éducation très strict suite au dérive de son frère✰Souffre-douleur de sa sœur dès son plus jeune âge. ✰ Admire son frère. ✰ S'est passionné pour la musique à cinq ans. ✰ Il doit son surnom à Melo de Death Note. ✰ Suivait le destin que son père lui avait tracé pour prendre sa suite afin de le rendre fière malgré son intérêt inexistant pour la politique. ✰ Il a passé ses années lycée en pensionna pour garçon. ✰ A vécu son premier grand amour dans les bras d'un garçon. ✰ S'est fait harceler, violer et tabasser pour ses orientations sexuel. ✰ Suite à la perte de son copain dans un accident de voiture, il décide d'arrêter d'essayer d'être le fils parfait mais de vivre sa vie comme il l'entend. ✰ Change dans le dos de ses parents ses études en politique pour la musique. ✰ Sombre petit à petit dans l'alcool et la drogue. ✰ Rencontre le sosie de son Ex et le prend pour lui ✰ Termine sa première année en haut du classement. ✰ Se découvre des penchants casse cou lors du Sumer camps 2017✰ Si son père fini par accepter ses choix, il perd pieds en retrouvant sa chambre dévasté, son travail ruiné, il est persuader qu'il s'agit d'un coup bas de son pére. Démoralisé, il s'enferme dans une chambre d'hotel, n'en sortant que pour aller en cour et s'approvisionner. ✰ Se retrouve en cure de désyntox quand Bambi le retrouve à deux doigt d'une overdose.



Dans la famille, les rapports sont plutôt compliqués, ou je les complique tout seul. Le seul dont je sois réellement proche, c’est bien mon frère Kurt même si plusieurs petits secrets pourraient nous séparer par la suite. Quand à Minna, la sœur, c'est plutôt chien et chat entre nous, même si je suis prêt à tout pour elle, j'ai pas l'impression que la réciproque soit de mise...


Past :
Alex, le seul homme que j’ai aimé, ne le réalisant pleinement peu avant son accident fatal.

Present:
Est-ce vraiment nécessaire de préciser qu'il n'y a personne pour le moment...

Complicated :
Chad… Grace à lui, je passe chaque fois un peu plus ma peur de la scène. C’est toujours de bon moment passé en sa compagnie ! Parfois, il me sort des trucs un peu étranges, à double sens, et je dois avouer que parfois, il m’arrive de vouloir plus que ce double sens soit réel...Même si je refuse toujours de passer à autre chose.



Best :
Mon petit rayon de soleil, alias Bambi, avec le temps elle est même devenu ma grande sœur de cœur, faut dire que la vie parais tellement facile à ses côtés !
Ma chouchou, ou Isis, la deuxième personne avec qui j’arrive à me livrer un peu, et la réciproque est de mise aussi.

Friends :
Mon colocataire, Kwan, à peine rencontré, nous nous sommes de suite trouver un nombre de point commun hallucinant. Depuis on fait pas mal de musique ensemble, et une sorte de rivalité amical c’est manifesté entre nous.
La tentation, c’est, malgré lui,Ael, deux caractères aussi diffèrent soit il rapproché par l’alcool et la drogue.
La confiance absolue, c’est ce que représente
Mon ex Baby-sitter, [b]Poppy
fait partie de la famille en quelques sortes, c’est elle qui me gardait lors des séminaire de mon père, autant dire souvent, si bien que nous avons presque grandi ensemble. Elle est comme ma deuxième sœur, une gentille et compréhensible.
Binôme de musique, avec Kala, nous sommes tous les deux en cours de musique, elle est d’ailleurs ma binôme dans les projets qui nécessite d’être à deux. J’apprécie beaucoup travailler à ses côté, elle est de précieux conseil dont je ne me lacerais jamais.

Knowledge :
Mon harceleuse favorite, Zora qui s’obstine à me faire intégrer le LGBTQ+ malgrés mes non répétitif. Deux tête de mule pour le coup.
Ensemble pour le même combat, Solaris est dans le même groupe de thérapie que moi, si la belle est encore prisonnière, sa sortie me tarde pour que nous puissions nous soutenir dans notre lutte contre la rechute.
Le maître et l’élève,Maverick m’a sauvé les fesses, tout comme j’ai pu l’aider plus tard. Depuis, nous nous voyons de temps à autres pour des cours de self défense.




Pour le moment, je fais suffisamment profile bas pour ne pas m'attirer des foudres, ce calme olympien me dépasse, mais je ne doute pas que ce monde de bisounours prenne fin d'un jour à l'autre...



Cabot - Dunster - Eliot - Lowell - Mather - Quincy - Winthrop - Studiant - Cambridge Citizens - Boston Citizens



(#) Mer 11 Juil - 19:05
Instant de Solitude Partagé
Minna & Milow

Je rie aux paroles de ma sœur. A vrai dire, je m’en fou de la sculpture, maintenant je sais que c’est moi qu’on à élu, et même si l’avoir sur mon étagère me permettrait surement de m’en rappeler, je suis pas matériel au point de répondre aux exigences de Kwan pour le récupérer.

« Minna tu te rends compte comment tu es contradictoire là ? Non parce que tu veux fêter ma réussite, mais tu dis que c’est du toc !»

Je le prends à la rigolade, du moins pour le moment, vus ce qu’on vient de traverser j’espère qu’il s’agit là d’une façon de parler maladroite et pas que ce prix ne signifie rien à ses yeux, mais qu’elle veut le fêter pour paraitre gentil.

« Non, c’est mort ! C’est juste par principe, entre Kwan et moi, disons que c’est la guerre, une guerre saine hein ! On se cherche, on se provoque dans notre talent, et ça nous force à nous dépasser. Quelque part c’est peut-être grâce à lui que je l’ai eu. Alors disons que je veux le récupérer juste pour le motiver encore plus l’année prochaine.»

S’en suis un discourt ne me permettant plus de me tromper sur les réels pensés de ma sœur sur cette Award… J’accuse le coup en silence, mais pour autant le mur entre nous deux ne se rebâtit pas, je peux pas oublié ce qu’elle vient de faire pour moi, même si je doute un peu plus de ses intentions maintenant. Cependant, je dois avouer qu’au final, la moralité de son discourt n’est ni péjoratif, ni mélioratif, disons cinquante pourcent Minna l’ancienne, cinquante pourcent Minna nouvelle.

« S’il te plaît Minna, j’ai eu ma dose de discourt pour la soirée. Je te remercie, vraiment, d’avoir été là, présente. Mais honnêtement, si on continue avec des sujets sérieux comme ça, je vais finir par repartir en vrille. Donc, est ce qu’on peut juste essayer de décompresser un peu ?»

Je lui adresse un sourire, l’idée n’est pas de la braquer, bien au contraire, je veux justement arrêter les conseils de vie avant que tout reparte de travers, et là, à parler de confiance en soi, on est en plein dedans. Je change de sujet, je le centre même sur la blonde.

« Et tes exams ça a été ?»




EN PRÉSENCE LIMITÉ JUSQU'AU 23 JUILLET

    New Chapter Begining

    _Maybe it’s time for extend your heart, make place for somebody else, He nerver remplace him, like he never equal or exceed him. It’s will be different, like one other way to love. But not less beautifull for all.
    _I don ‘t want to, I’m not ready for. But I can feel is happening...
    © Kaiji
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Minna Schäfer
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Allemagne J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge. . J'ai posé mes affaires ici le : 12/06/2017 et depuis, j'ai posté : 7230 messages et bu : 14 culs sec. Actuellement, je suis : Célibataire et côté coeur, je suis : un modèle à suivre. Tout le monde m'aime moi ! . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Olivia Holt. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : estiaduck , et un grand merci à : estiaduck ✽ DC/TC : : Cael Weaver


Allemande jusqu'au bout des ongles
Je suis fière de ce pays qui m'a vu naitre. Digne fille d'un ministre, je suis l'exemple parfait de la plus pure éducation germanique. Soeur de deux cas désespéré, je m'efforce d'être un exemple pour eux, pour les autres aussi. Derrière le masque, tu pourras trouver une reine de la manipulation. J'aime qu'on m'aime, qu'on m'admire, qu'on me regarde. Quand je veux quelque chose, je fais tout ce qu'il faut pour l'obtenir, certain appelle ça un caprice, moi j'estime que je le vaux bien

Persévérante, déterminée et machiavélique sont les qualificatifs qui me conviendraient le mieux. Mais si tu ne me connais pas vraiment, tu verras une fille digne, droite et intelligente, une féministe dans l'âme qui ne reculera devant rien pour faire entendre sa voix. Aussi individualiste et manipulatrice que je puisse être, je suis également féroce et prévenante quand il s'agit de protéger les gens que j'aime (si si, il y en a quand même) On peut dire que j'ai un cœur de diamant, à la fois dur et précieux, il suffit de savoir s'y sculpter une place.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mes RP en cours

Kaélia
Milow
Elina

Jeu à plusieur
n'hésite pas à nous rejoindre :
Car wash



(#) Sam 14 Juil - 9:51

Quand on revenait prêt du bar avec le seul Schäfer de la famille à avoir décroché son Awards ce soir, je lui expliquais qu’il fallait qu’on trinque à ça. Pour moi c’était une occasion de lui montrer que j’étais fière de son parcours, même si je ne le comprenais pas.

Rapidement il m’expliquait le déroulement de la cérémonie, et le jeu avec son colocataire. Est-ce que c’était un ami de Milow ? Il en parlait à la fois comme d’un ami, et comme du blaireau qui lui avait pris son prix. Moi j’essayais de le convaincre de l’absurdité de la situation, même si ça n’avait pas l’air de rester si facile pour mon cadet.

- Je veux juste dire que mon rouge à lèvre à du coûter plus chère que le prix qu’ils ont déboursé pour ton Awards. Mais détrompe-toi, j’ai bien l’intention de trinquer avec toi petit frère, je suis sérieuse, bravo pour ton Awards !

En me penchant contre lui, je faisais un truc qu’on ne faisait jamais mis à part pour se dire bonjour, et encore, je déposais un bisou sur sa joue d’une façon plus sincère que n’importe lequel de nos bonjours. Je lui souriais, en espérant qu’il comprenne mon point de vue, même si je ne m’étendrais pas dessus à sa demande.

Milow paraissait attaché à son objet en toc, et j’irai cause à ce Kwan si c’était nécessaire. C’est la croix des artistes, ils sont sensibles et sentimentaux, enfin c’est ce qu’on dit … mais je me rendais compte que mon frère était bien un artiste, aussi sensible que les autres. En faisant signe au mec derrière le bar pour qu’il s’approche, je me penchais pour lui demander un verre vide, même s’il ne comprenait pas, il s’exécutait.

- Mes exams ? Il n’y a pas grand-chose à en dire, ça s’est bien passé, comme toujours. C’est une formalité tu sais, mais c’est gentil de demander … et toi ? ça a marché on dirait ?

Je n’avais jamais considéré les cours comme autre chose qu’une façon obligatoire de grandir et de devenir celle qu’on attendait que je sois. Mais pour mon frère ça semblait être une toute autre histoire. Je récupérais le verre vide que j’avais commandé et je sortais mon rouge à lèvre hors de prix de mon sac pour écrire sur le verre ce petit mot pour mon frère.

« Awards du plus courageux,
Merci de supporter ta sœur
depuis tant d’année »


Je faisais ma petite inscription sur le verre en signant en bas, d’une certaine façon il avait mérité ça, même si je ne lui disais pas, j’étais contente d’avoir un petit frère pour passer mes nerfs quand j’en avais besoin. C’était un simple verre marqué au rouge à levre, ça ne valait rien, mais c’était ma dédicace pour ce petit con qu’était mon frère. Je lui poussais de façon désinvolte le long de la table du bar jusqu’à mon frère.

- Celui là tu le laissera pas à Kwan.









time to summer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Flashback & Flashforward-
Sauter vers: