::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Drôles de dames à l'aire de repos

Invité
Invité
avatar

(#) Sam 2 Juin - 16:00
Invité

✰✰✰
{Once upon a time there were three very different little girls who grew up to be three very different women with three things in common: they're brilliant, they're beautiful, and they work for me. My name is Charlie.}
w/@Poppy A. Walton & @Elisa Dubois  

Nous étions jeudi et comme d’habitude, j’étais venue chercher Pop pour aller faire un tour en voiture. Enfin, dans sa voiture. Et comme chaque jeudi, je me faisais refouler devant sa porte. Merci les guardiens d’Eliot. Depuis le temps, n’avaient-ils pas compris que j’étais son amie ?! Okay, c’était louche que je sois amie avec une actrice mais si ! Je vous assure, j’étais même l’une des meilleures. J’avais attendu quelques temps Pop devant chez elle. Dieu savait où elle était… Puis dès son arrivée, nous étions partis pour notre virée habituelle. Bien évidemment, nous avions pris le temps de jouer un petit moment avec le petit Archie. Parce que oui, j’étais la marraine. Non, joke, ce n’était pas moi. Je n’étais pas assez zen comme tata. Pop et moi étions des vraies plaies. On paniquait toujours pour tout et rien quand il s’agissait du petit Archie et pour tout le reste d’ailleurs. Heureusement qu’Elisa était toujours là. Elle avait la solution à tout. Il était 18h lorsque nous étions partis au bord de sa magnifique Porsche. A coup de ciseau, je l’avais battue. A moi le volant ! Pendant que je conduisais, je lui parlais de Caesar. Ce sale type que je détestais tant. Lui racontant à quel point il m’avait énervé lorsqu’il m’a vu avec Callum, mon meilleur ami. Ensuite, je lui parle aussi d’un infirmier qui m’énervait, un vrai stalker. Je ne lui dit son prénom car je ne m’en souvenais pas… En revanche, je lui passe l’histoire du pourquoi et comment je le connaissais. Je n’avais pas envie qu’elle s’inquiète pour ma santé. On arrive à une aire de repos, je parque la voiture. Je sors la bouteille de rhum et le coca, et on commence à faire nos cocktails. – Bon, on appelle déjà Elisa ? La dernière fois, on est rentré en stop… Je me souviens que nous l'avions appelée mais qu'elle nous avait lâchement abandonnées. Parait-il nous étions trop bourrés pour qu'elle comprenne quelque chose... Mouais, je n'étais pas convaincue mais j'avoue... Nous étions vraiment des cas soc’. – Par contre, j’ai bien envie de lui faire un message vocal bien cheloux… Je regarde Pop avec un sourire malicieux. Oui vraiment des cas soc'.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 3 Juin - 7:29
Invité
Comme chaque jeudi, Poppy avait un rien d'envie de meurtre. Mais cette dernière ne pouvait être dirigée vers sa Thalía préférée, non. Plutôt vers les gardiens de la Eliot House semblant non seulement sourds mais à avoir perdus leurs cerveaux quelque part sur le bitume. De nombreuses fois, l'américaine avait tenté - quelle naïveté ! - de leur expliquer que la demoiselle était quelqu'un de confiance, qu'elle se pointerait chaque jeudi pour la chercher et que la laisser rentrer n'était pas une option. Mais rien à faire... ces molosses semblaient conserver toute leur superbe dans leurs muscles mais dans rien d'autre. Au départ la volcanique blonde fulminait, mais il avait suffit d'un regard de sa meilleure amie pour que toute sa colère fonde tel un petit caramel sucré au soleil. Un bon vieux shifumi avait décidé de la conductrice, qui ne serait autre que Thalía pour cette virée. Fallait-il que Poppy l'adore pour lui confier le volant de son second bébé : sa Porsche Carrera, d'un rouge carmin, de toute beauté. Un véritable bijou au moteur si puissant qu'il grimpait en vitesse sans que l'on ne s'en rende compte, et qui avait souvent manqué de les mettre dans la merde avec les forces de police... mais qu'importe, les deux terribles acolytes resignaient de plus belle chaque jeudi qui survenait. Ouaaaaais carrément ! Bon elle va nous maudire d'être notre taxi mais on va lui promettre j'sais pas... on pourrait lui promettre quoi pour éviter qu'elle nous fusille sur place ? papillonna-t-elle des cils, son doigts tapotant ses lèvres, tandis que sa main libre tenait la bouteille de Rhum. Mais bientôt, le regard de l'actrice se transforma en quelque chose de plus... vicieux, oui, le mot n'était pas trop fort ! Tu sais que l'on peut composer un numéro histoire de tomber sur sa messagerie direct ? Histoire de lui laisser d'abord le message chelou, et d'ensuite la supplier de venir chercher les deux bras cassés qu'elles savaient si bien être...
@Thalía Vicente @Elisa Dubois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 3 Juin - 18:21
Invité

✰✰✰
{Once upon a time there were three very different little girls who grew up to be three very different women with three things in common: they're brilliant, they're beautiful, and they work for me. My name is Charlie.}
w/@Poppy A. Walton & @Elisa Dubois  

Que lui promettre ? Je haussais les épaules pour montrer que je n’avais absolument aucune idée. Je prenais quand même le temps de réfléchir un instant. Effectivement, si on lui ne promettait rien, elle allait définitivement nous tuer sur place. Un meurtre passionnel, un bain de sang et ça n’allait pas être beau à voir. Pourtant, je ne savais vraiment pas quoi. Décidément, je n’arrivais pas à réfléchir et j’avais pourtant pas encore commencé à boire. – Écoute, on peut lui promettre un joli sourire et une amitié encore plus forte.Je fais exemple en montrant mon plus beau et mignon des sourires. Elle allait totalement me pardonner après cette tête. Absolument pas m’enfin bon… Elisa venait toujours nous secourir. C’était notre wonderwoman et nous étions des belles plaies mais voilà. Nous étions les plus belles même. La blague. Si Poppy tenait en main la bouteille de rhum, je tenais la bouteille de coca. Chacun de notre tour versait un peu dans nos verres respectifs. Yep, c’était ce qu’on appelait du vrai et bon travail d’équipe. Poppy commence à composer le numéro d’Elisa et nous ne savons toujours pas comment la faire venir sans qu’elle nous massacre. Bon peu importe. Finalement, Pop avait eu la meilleure idée au monde. Je souris vicieusement, très ravie par son idée. Elle avait l’esprit autant tordue que moi et j’adorais ça. – Et si on lui disait quelque chose comme… Je prépare mon magnifique talent d’actrice, incomparable à celle de Pop... – « Oh my god Elisa. Je crois… que Pop s’est fait enlever ! Je ne la trouve plus… Et pourtant je lui avais dit de faire attention… J’avais vu ce type… Je m’en veux d’être partie quelques secondes…Elisa s’il te plait, je sais pas quoi faire. Rejoins-moi vite ! ». Je jouais la demoiselle en détresse. Pas très réussi mais au téléphone ça devait faire l’affaire. – Elle viendra à coup sûr non ? Je riais. En tout cas, ce qui était sûr… Elisa allait me tuer après ça. Dead. Over.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 4 Juin - 7:55
Invité
Elisa allait les tuer sur place. Avec un fusil à pompe, un fouet, une machette... l'esprit de Poppy vagabondait dans des idées toutes plus farfelues les unes que les autres lorsque Thalía la sortit de sa rêverie. Pas con... je vais réfléchir à ce qu'on se fasse un road trip sinon ! Mais toutes les trois, histoire qu'on se fasse pas flinguer sur place... on sait jamais ! ricana-t-elle, ses épaules se secouant au passage en essayant de ne pas songer au pire. Il n'y avait pas de raison pour que la jeune française pète carrément un plomb mais sait-on jamais. L'américaine se glissa tout de même dans le jeu, sans vraiment de retenue, poursuivant son petit rire en se laissant guider un instant par la folie de Thalía. Le message qu'elle comptait laisser à la brunette Dubois la fit éclater de rire. A sa place, l'actrice aurait sûrement bondit dans sa Porsche histoire de retrouver son amie, mais une fois le subterfuge découvert, pour sûr, la rancune aurait du mal à partir... Non seulement elle va venir, mais elle va nous tuer en découvrant la chose ! Fais péter... on se fera pardonner après ! Poppy esquissa un clin d’œil complice en pointant le téléphone portable de Thalía. Foutu pour foutu, allons-y !
@Thalía Vicente @Elisa Dubois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 4 Juin - 19:41
Invité

✰✰✰
{Once upon a time there were three very different little girls who grew up to be three very different women with three things in common: they're brilliant, they're beautiful, and they work for me. My name is Charlie.}
w/@Poppy A. Walton & @Elisa Dubois  

Un road trip ? Je regarde Poppy avec des yeux brillants comme si j’étais un enfant qui venait d’apprendre qu’elle allait séjourner à Disneyworld. Elle essayait de faire plaisir à Elisa mais sur le coup, j’étais tout aussi heureuse. Cette idée me plaisait énormément. – Tu as des idées merveilleuses, ma chérie. Qu’est-ce que je ferai sans toi. Je lui fais un clin d’œil. Si Poppy essayait d’apaiser les nerfs d’Elisa, j’étais plutôt du genre à la chercher… Oui, j’étais vraiment sadique. J’étais un ange. Ne voyez-vous pas mon auréole ? Okay non, j’étais un ange déchu. On m’avait clairement coupé mes ailes. Mais je pouvais toujours marcher, c’est bête hein ! Je confie donc mes très bonnes intentions à ma Pop et elle a l’air de rejoindre dans mon plan diabolique. That’s my girl. – On va clairement crever… Mais ! On ne vit qu’une fois. Un large sourire se dessine encore sur mon visage. J'étais gravement atteinte... Puis, j'étais beaucoup trop excitée par cette idée pour vraiment m’inquiéter des lourdes conséquences. Ainsi, j’attrape mon téléphone portable et je tends à Poppy pour qu’elle compose le numéro permettant d’accéder directement à la messagerie d’Elisa. Puis vient mon tour. Pour me préparer psychologiquement et physiquement, je bois une petite gorgée de mon cocktail. Je souffle un coup et c’était partie. Show Time. Après avoir enregistré mon message de détresse, j’éclate de rire.– Bon on boit en attendant qu’elle arrive ? Autant noyer le mal dans le mal. Quelle connerie je venais de sortir. En quoi est-ce que nous étions mal… M’enfin bon. J’étais définitivement Dumb.

HJ: petite surprise, j'ai répondu
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Aurora Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97304-aurora-strauss-dakota-johnson http://www.i-love-harvard.com/t97400-aurora-its-not-a-fairytale http://www.i-love-harvard.com/t97427-aurora-strauss-456-398-0388 http://www.i-love-harvard.com/t98027-http-formspring-me-aurorastrauss#3594491 http://www.i-love-harvard.com/t97481-http-instagram-com-sleepingbeauty#3570191 http://www.i-love-harvard.com/t97482-snap-sleepingbeauty#3570201 http://www.i-love-harvard.com/t97526-aurora-strauss#3572491
avatar
J'ai : 24 ans et je vis à : à Cambridge . J'ai posé mes affaires ici le : 21/02/2018 et depuis, j'ai posté : 2094 messages et gagné : 1195 points. Actuellement, je suis : Etudiante en Droit pénal et côté coeur, je suis : Célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis une peste avec un visage d'ange . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Michele Maturo ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lovelypanda , et un grand merci à : Eugenieeeee (Maddox la perf ❤️) ✽ DC/TC : : Rio Vaz (student) & Apple B. Spector (Mather)
CLEO/AYMA: Mes cousines préférées.
CRYSTAL: Ma BFF
CAMILLE : L'ami d'enfance with benefits que je connais depuis bien longtemps. Entre plan cul quand nous sommes célibataires, et amitié toute simple, la France et l'Angleterre, n'ont jamais été aussi proches.
VIRGIL: Il m'énerve, mais il a du talent. Il me prend en photos, chaque fois que j'en ai besoin et même si je ne passe pas toujours par lui, je sais que je peux compter sur son talent. je ne sais pas ce qu'il peut se passer entre nous et j'aimerai que çà reste professionnel, cependant, je sens que je vais être prise à mon propre jeu <3
ENZO: alors que je devais avoir 16 ou 17 ans, j'ai rencontré lors de mon été en Italien, Enzo. il m'a donné des cours de piano, et nous avons fini par flirter et il a finalement été le premier à qui j'ai donné ma virginité. Depuis cet été là, je ne l'avais jamais revu jusqu'à fin 2018.


LARRYVIRGIL

(#) Mar 5 Juin - 5:04
Les révisions ? J’en avais plus qu’assez. Bien que je n’aie pas forcément besoin de trop réviser, j’aimais bien prendre le temps de tout relire histoire de me sentir vraiment prête. Si j’ai confiance en mes capacités scolaires et au travail, ce n’est pas la même chose en ce qui concerne le reste mais çà se soigne, j’y travaille fortement. Je pars faire quelques photos aux abords du campus. Il fait beau, j’en profite donc pour sortir mon objectif afin de pouvoir immortaliser cette belle journée. Prendre des photos m’apaise, j’aime pouvoir jouer avec l’objectif et j’aime surtout faire des photos en noir et blanc. Je trouve que la beauté des choses ressort vraiment plus une fois que nous prenons les photos en noir et blanc. J’ai oublié mon téléphone chez les Lowell, tant pis, je ne suis pas loin et je n’en ai pas pour longtemps. Je suis captivée par ce qu’il se passe dans les rues. Les gens sont de sorti, des étudiants révisent dans les jardins, sur l’herbe, profitant du coup d’un beau soleil. Ils ont entièrement raison. Le soleil commence à s’incliner pour laisser la place à une soirée qui s’annonce bien douce. Je range tout et rentre alors chez les Lowell pour reprendre mes révisions. Une fois arrivée dans ma chambre, je me rends compte que j’ai un message vocal. Je fronce les sourcils, tout en l’écoutant. C’est Thalia. Elle aurait dû elle aussi devenir actrice, parce que je ne sais pas pourquoi mais je ne crois absolument pas à l’histoire qu’elle vient de me sortir. Je souris et raccroche finalement. J’envoie un rapide sms aux filles pour leur dire que j’arrive ! Je ne sais pas pourquoi je vais à leur rencontrer mais je vous jure, elles ont énormément de chance de m’avoir ces deux-là. Je récupère mes clés de voiture et pars retrouver les deux folles. Une fois arrivée, je les voir toutes les deux, verres à la main. Quand je disais qu’elles étaient folles ça se passe bien pour vous ? leur demande-je avec un petit sourire vous dérangez pas pour moi hein je fais un clin d’œil à Poppy et Thalia qui semblent être bien là ou elles sont.

@Poppy A. Walton @Thalía Vicente







Natural. A beating heart of stone, you gotta be so cold to make it in this world

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: