::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Harlin ✱ Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin 2018 - 8:51
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Harper Eleanor F. Kennedy   

Je la regarde. Je la fixe. Je l’observe. Je souris un peu plus. J’aurais été prêt à l’embrasser. Mais je ne le fais pas. Je me contente de lui essuyer ses larmes. Je ne veux plus la faire souffrir. Je ne veux plus la voir pleurer. Je pince mes lèvres. J’embrasse ses mains. Je regarde finalement l’infirmière. Elle vient de rentrer. Et elle vient de comprendre qu’elle dérangeait. J’en ai profité pour mal la regarder. C’est plus fort que moi.  Elle raconte son récit. Sa voix est si fausse. Je suis étonné d’elle. Et si choquer. Je vins à soupirer. Je baisse les yeux vers ses poignets. C’était pas un accident Kenny … Pas de ce que Zeus raconte … Tu as essayé de le faire, t’as essayé de partir … Je n’ose pas la regarder. Je préfère regarder ses blessures. Je préfère ne pas la regarder. Elle va y voir les larmes. La tristesse dans mon regard. Et l’envie de la prendre contre moi. Mais je ne peux pas. Le médecin a dit aucun contact. Alors je respecte la chose. Je pince mes lèvres. Je veux que tu me le promettes. Jamais tu ne le referas Harper, tu as fait peur à tout le monde, et à Henri en particulier… Et ma voix se brise. Et à moi aussi … Je lève les yeux vers elle. Je suis obligée. Je la regarde dans les yeux. Elle doit le voir que je suis sincère. Et que j’ai peur aussi. Peur de la perdre elle. Et perdre tout mon existence aussi.

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 6 Juin 2018 - 1:48
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Franklin Z. De Spoelberch   



Je n’ai pas envie de pleurer. Mais il m’y force à me confronter à ce que j’ai fait. A me regarder comme si j’étais la personne la plus importante de sa vie. A m’observer comme s’il en serait mort. Je ne le regardais pas, je fronçais presque les sourcils alors qu’il me forçait à penser qu’il s’agissait de ma propre faute si nous nous retrouvions aujourd’hui dans cet hôpital. « Non, je … » murmurais-je. Je soupirais, regardant ailleurs. Je me mordillais la lèvre inférieure, par nervosité. « Zeus sait rien du tout. » Je n’ai pas envie de m’effondrer. Une partie de moi est morte de toute façon. La première fois à cinq ans, avec mes parents dans cet accident, la seconde fois la nuit dernière. J’espérais fortement que ce soit la partie la plus faible de moi, je n’en aurai plus besoin. Je n’avais pas envie d’en avoir à nouveau besoin. Je me retournais vers Zeph, lui prenant doucement la main. « Je suis désolée … Je ne voulais pas te faire subir ça. » Mais je pensais surtout ne jamais avoir à m’en excuser. Je pensais qu’il s’en remettrait un jour et qu’il parlerait un jour de moi à ses enfant en disant que j’étais la fille qu’il avait un jour aimée, comme chacun devrait un jour avoir une belle histoire à raconter à ses enfants. Dans notre cas, elle se serait bien mal terminée. Henri … Je soupirais. « Je sais … il est venu me voir un peu plus tôt … » Je l’aime tellement et je m’en veux de lui avoir fait ça, lui qui avait promis à mes parents de veiller sur moi dans le cas où … « Tu crois qu’il me pardonnera un jour ? … et toi ? » lui demandais-je doucement.

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 11 Juin 2018 - 14:50
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Harper Eleanor F. Kennedy   

Je regarde Harper. Je la regarde parce qu’elle n’assume pas. Elle n’assume rien du tout. Ça me brise. Ça me tue. Je vais lui hurler dessus. Mais je ne peux pas. Je ne peux pas lui faire ça. Je pince mes lèvres. Sa réponse. Je soupire doucement. Zeus t’a retrouvé dans cette baignoire Kenny … Tu avais du sang partout. Et là aussi. J’indique ses veines. Mais je ne les touche pas. Je n’ose pas. Je préfère rester proche. Je préfère l’avoir à côté de moi. Je sens sa main. Je souris faiblement. Je l’entends même. J’embrasse sa main. Puis son bandage. Je me rends compte que j’ai besoin d’elle. Plus que je n’aurais pensé. Elle parle de Henri. Il a failli me frapper. Et finalement il s’est calmé. Mais il m’a hurlé dessus. Je vais éviter de lui dire. Je baisse les yeux. Il était en colère. Et énervé contre moi. Et je pouvais le comprendre. Je resserre ma main dans la sienne. Je baisse les yeux. Je vois ce pansement. Ça me brise le cœur. Je suis pris au piège. Je relève les yeux vers elle. Je suis hésitant. Tu dois te reposer. On parlera de ça plus tard … Je n’étais pas en colère contre elle. Encore moins contre son choix. Mais le fait qu’elle ne m’en est pas parlé. J’ai l’impression de ne pas avoir vu son mal. Je souris faiblement. Tu as besoin de quelque chose ? De Couverture ? De nourriture ? De Boisson ? Je n’avais pas envie qu’elle manque. Que ce soit tout ça. Ou même autre chose. Et je viendrais tous les jours lui demander. Parce que je dois me faire pardonner.

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 13 Juin 2018 - 0:12
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Franklin Z. De Spoelberch   



Zeph m’observe longuement avant de commencer à me parler. Il me dit ce que je n’ai pas envie d’entendre. Je le regarde avec sévérité, avant d’hocher la tête à la négative, puis regarder ailleurs lorsqu’il indique mes poignets. J’ai mal au coeur. Mais je sens ses lèvres sur ma main alors mon regard se repose sur lui. Je dévie la conversation sur Henri parce que non, je refuse catégoriquement de parler de la manière dont Zeus m’a retrouvée. Je n’aurais même pas dû avoir à en parler. Rien ne s’est passé comme prévu ce soir là et je ne peux pas raconter ça, je ne peux pas l’expliquer. Mais il veut continuer la conversation plus tard. Sauvée par le gong. J’acquiesce simplement à ses paroles. Il me sourit, et ça me réchauffe le coeur. « Je veux sortir d’ici … Zeph fais-moi sortir d’ici, je ne veux pas rester une nuit de plus seule dans cette chambre … » Je le regarde. Je m’en fiche du reste, je veux juste partir.

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 14 Juin 2018 - 16:33
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Harper Eleanor F. Kennedy   

Je la regarde. Elle est face à moi. Face à la femme sensible. Je l’aime. Je l’aime vraiment. Je suis amoureux d’elle. Mais j’ai failli la perdre. La perdre réellement. Pour de bon. Je pince mes lèvres. Elle veut sortir. Elle veut partir.  Je baisse les yeux. Je regarde ses mains. Je soupire. Tu ne peux pas. Les médecins ne voudront pas que tu partes. Et je ne peux pas te faire sortir. Je lui dis la vérité. J’ai déjà essayé. Je ne suis pas idiot. Mais je lève les yeux vers elle. Je souris faiblement.  Tu veux que je reste cette nuit ? Je suis déjà resté toutes ses autres nuits. Pourquoi pas celle-là ? Je peux encore. Je ne suis pas fatigué. Je veux juste qu’elle soit protégée. Je veux juste qu’elle dorme. Qu’elle se repose. Mais je n’ose pas lui dire. J’ajoute. Je n’ai pas prévenu Alejandro de … ça. Pas que je veuille. Mais avec la situation. Je voulais éviter. Eviter de me prendre un revers. Eviter de finir à l’hôpital à côté d’elle. Eviter tous les problèmes. Je souris faiblement. J’espère qu’elle comprendra.

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 19 Juin 2018 - 2:41
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Franklin Z. De Spoelberch   



Mes yeux pleins d’espoir se transforment en regard désespéré. Je le regarde droit dans les yeux, en espérant que la télépathie marche. Je t’en prie, fais-moi sortir d’ici. Mais je ne dis rien. Je boude presque, je croise les bras, regardant ailleurs, comme une enfant. Lui il aurait compris. Il me connait. Il sait que je déteste être ici à attendre que l’on veuille bien arrêter de me prendre pour une cinglée. « Il me gardent encore pour combien de temps ? J’ai l’impression d’être en prison ici ! » Je souffle. Je n’aime pas ça. Mais il me propose de dormir ici. Je tourne légèrement le regard vers lui. « Toi, tu as envie de te faire casser la figure … » J’ai envie qu’il reste. Evidemment. Seulement … Je ne sais pas ce qu’en penserait Alejandro. Enfin si. Il n’aimerait absolument pas ça. Du tout. Je soupire. « Tu sais que seule la famille a le droit de rester dormir ? » Mais je l’écoute avant de l’interrompre légèrement énervée. « Je sais. » Je reprends. « Vee l’a contacté. Il est déjà passé me voir. Zeph tu peux pas faire des choses pareilles … Tu peux pas lui cacher un truc comme ça … » Je ne lui souris pas en retour. Je suis en colère. Il ne veut pas me faire sortir, il n’a pas prévenu Ale.

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 19 Juin 2018 - 8:59
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Harper Eleanor F. Kennedy   

L’hôpital. Je sais qu’elle n’aime pas. Mais elle est obligée. Je la regarde. Je suis désolé. Tellement pour elle. Je pince mes lèvres. Je soupire. Je sais … Je le sais très bien … Mais Henri n’a rien voulu me dire. Il ne veut pas que je sois au courant. Et je n’ai pas envie d’insister. Je crois avoir perdu sa confiance … Je pense même. Je pense qu’il me déteste. Je pense aussi qu’il veut me tuer. Je regarde cette femme. Je sais qu’elle a peur. Et ma main serre la sienne lentement. Je me mets à sourire doucement. Plusieurs personnes l’ont fait, une de plus ou de moins. Je finis par embrasser sa main doucement. Elle est vivante. J’avais eu peur. Tellement. Je soupire doucement. Je viens l’écouter. La famille. J’ajoute. Je suis ton frère.  Je suis ton cousin. Je suis ton … Neveu ? Je fais une petite moue. J’essaye de trouver des excuses. Je veux être là. Je réfléchis. Je lui avoue la chose. Je suis honnête. Je baisse les yeux. Je pensais que Henri l’avait fait. Je suis désolé. Je ne voulais pas lui cacher. Je ne pouvais simplement l’appeler. Pourquoi lui dire quoi ? Alejandro, je suis avec ta copine, dans sa chambre d’hôpital, elle vient de faire une tentative de suicide à cause de moi, on devient amis ou tu veux qu’on aille boire un verre ? Ah non tu risques de me foutre sur la gueule, excuse-moi. Je soupire. Je ne suis pas en colère. J’essaye juste de lui faire comprendre. Je ne pouvais pas l’appeler. C’est tout …

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 20 Juin 2018 - 2:21
Invité
Mourir seul est l'une des choses les plus cruelles pour l'autre être aimé 
— with @Franklin Z. De Spoelberch   



Je soupire. « Je crois que c’est plus … moi … en qui il n’a plus confiance. Il t’a toujours vu comme un second fils. Il t’aime comme la famille. » Avec le nombre de fois où Henri nous a surpris endormis l’un contre l’autre devant un film depuis l’enfance, je pense qu’il a eu le temps de se faire à l’idée que Zéphyr et moi serions liés à vie. « Il est juste … déboussolé. A cause de moi. » Pas de toi. Il me sert la main. Je n’arrive pas à en faire autant. Les antidouleurs m’empêchent de serrer les poings. Mais je lui souris. « Pour moi ça fait une différence, un de plus ou de moins. » finis-je par dire légèrement sévère. Il est fou ou quoi ? Mais il m’embrasse la main et me fait de nouveau sourire, puis rire avec ses bêtises. « Dans ce cas, tu ne diras pas aux infirmières qu’on a déjà couché ensemble, une histoire d’inceste et ils m’interneront définitivement, et pouf, plus d’Harper, tu ne pourras plus jamais me voir. » Je fais une petite moue triste. Peut-être qu’en fin de compte, je n’aurais pas du mentionner ça. Mais rapidement, nous passons à autre chose. Il finit par se justifier de ne pas avoir appelé Alejandro comme je le lui avais demandé. Je l’observe. Il n’a pas tort dans un sens. Ce n’était peut-être pas à lui de le faire. « Arrête. S’il-te-plait. De dire. Que c’est de ta faute. Je t’en prie. »

©️ LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: