::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cléadès || People always leave

Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t65465-anastase-hades-thaddeus-de-belgique-schueller-adam-gallagher http://www.i-love-harvard.com/t88169-a-hades-de-belgique-schueller-456-546-2124 http://www.i-love-harvard.com/t68692-http-formspring-me-a-hades-dbs http://www.i-love-harvard.com/t65526-http-instagram-com-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t74879-snap-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t83968-thaddeus-harrisson#3027918
avatar
En ligne
ANIMATEUR  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
A. Hades de Belgique-S.
ANIMATEUR
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Belgique RPZ J'ai : 25 ans et je vis à : l'hôtel le plus luxueux de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 13/08/2016 et depuis, j'ai posté : 9059 messages et bu : 21 culs sec. Actuellement, je suis : Prince de Belgique, héritier de l'Oréal et côté coeur, je suis : Marié au plus bel homme du monde Noah Ferrari Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : indispensable. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adam Gallagher ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Rory , et un grand merci à : The Blue Fox <3 ✽ DC/TC : : Z. Néo Force (Jack F., Lowell) & Emilia S. de Bourbon (Nicola P., Cabot) ♔ Anciennement Dante D. Basini & Kingsley Z. Ward-A.

⋆ — a king can’t be a king
without the strength of his queen

HADES DE BELGIQUE-S

01. Je m’appelle Anastase Hades Thaddeus de Belgique Schueller 02. Dans ma famille, tout le monde m’appelle Anastase, en soirée, je me présente sous le nom de Thaddeus au petit peuple mais mon prénom, c’est Hades tout le monde m’appelle comme ça. 03. Je suis le fils du roi de Belgique et l'arrière petit fils du fondateur de L’Oréal 04. D’ailleurs, je reprendrais la direction de L’Oréal plus tard, c’est mon but. 05. Je suis un emmerdeur, je l’ai toujours été et je le serais toujours. J’aime faire chier le monde. 05b. Je fais 1m84 06. Je suis allergique aux fraises, je deviens tout rouges quand j’en mange. 07. Je pourrais me nourrir exclusivement de glace Ben & Jerry’s, j’en serai trop heureux. 08. J’ai 1 frère jumeau Abc Zeus Camille de Belgique Schueller, l’héritier au trône de Belgique, que j’appelle Abé ou ABC et une petit sœur d’un an d’écart, Agathe Asia Jeanne de Belgique Schueller que j’appelle Clauclau. 08bis. J’avais aussi un petit frère, on avait 15 ans d’écart, il s’appelait Arthur Poséidon Winston de Belgique Schueller, il a été enlevé l’année dernière, le drame de ma vie, je n’en parle jamais. 9. Je suis un très bon joueur de piano, j'ai même eu mon sésame pour le conservatoire, je sais jouer de tous les styles de musiques, du classique au moderne. Genie des notes, j'avais pour habitude de jouer dans les gares ou pour mon petit frère, quand il a disparu, j'ai arrêté 09bis. J’ai peur des mendiants. Enfin pas vraiment, mais ils me dégoûtent quoi. Quand mon père m’a obligé à servir à la soupe populaire, j’ai dû me prendre 10 douches de suite pour être sûr de ne pas être malade. 10. Je suis du genre surprotecteur avec Clauclau depuis l’enlèvement de Tutur. Tu la touches, je te bouffe, qu’on soit claire. Tu la regardes dans la rue quand elle est avec moi, je t’embrouille car en plus, je suis possessif. Tes yeux n’ont pas à toucher cette beauté pure et si jamais elle te porte de l’intérêt pour moi, tu ne seras jamais assez bien pour elle. 11. Je joue les pères avec Clauclau. Abc et moi veillons à ce qu’elle ne s’habille pas vulgairement. Une fois après lui avoir répété maintes et maintes fois que non c’était moche ce qu’elle avait mis, et trop court et qu’elle ne nous a pas écouté, pris de colère, Abc lui a lancé du Ketchup dessus pour salir sa robe et moi c’est simple, j’ai pris les ciseaux et j’ai coupé toutes ses fringues moches et trop courtes. Comme ça, elle était obligée de mettre un truc mieux. Si elle pouvait se balader en jogging, ça m’irait, les gens la regarderaient moins. 12. Je n’ai jamais connu l’amour, du moins, je l’ai jamais avoué, je fuis ce sentiment comme la peste. Si tu venais à entrer dans mes critères et me plaire vraiment, je finirais par te quitter. 13. Je n’ai absolument pas la notion de l’argent, je dépense sans compter. 14. Je suis un fêtard bourgeois né, je sors tout le temps, je suis peu chez moi et j’aime cette vie. 15. Je déteste le jaune, je n’en porterai jamais. 16. Je ne suis pas méchant, juste froid. Je ne suis pas le plus chaleureux du monde mais on ne me changera pas. 17. Mon cercle d’amis est fermé. 18. Je suis fan de gin tonic, j’en bois comme du petit lait. 19. J’adore les vautours, ces oiseaux me passionnent. Ils sont mal aimés à tord, moi je les trouve majestueux. 20. J’aime la mer. Je pourrais passer des journées sur un bateau sérieusement. 21. Je profite de la vie, je vis à fond, sans trop me soucier du reste. Demain, on verra demain. Profitons de l’instant présent. 22. Je suis un phobique de l’attachement. Quand on s’attache on souffre. 23. J’aime mon confort, vraiment. 24. J’aime pas trop partager mon lit, sauf avec Clauclau et Abc, si Clauclau est au milieu. 25. J’aime les belles choses. 26. Je suis un électron libre, un libre penseur et un marginale, je n’aime pas les règles, les limites, pour moi, elles sont faites pour être dépassé. 27. Si j’ai un coup de mou, je vais à la plage, ça m’apaise, ça me calme. 28. Quand j’aime, je donne tout, il y a qu’à voir ma relation avec Clauclau, Tutur et Abc. 29. Je suis un passionné. Je sais jouer du piano et de la guitare mais je suis réaliste, je n’irais jamais là dedans. En plus j’ai arrêté le piano, Tutur adorait que j’en joue, depuis qu’il n’est plus là, je ne peux plus. Je sais dessiner aussi mais ça je ne le dis pas, c’est secret. Je suis aussi un joueur de poker du tonner, je fais même des tournois, je pourrais y jouer des nuits entières. 29bis. Je me sens responsable de la disparition de Tutur et je garde secrètement l’espoir de le retrouver un jour. 30. Je rajouterai des trucs à cette liste si des idées me viennent, mais pour le moment, non.


⋆ — we all grow in different directions
yet our roots remain as one

(blood)Abélard Zeus Camille de Belgique-Schueller aka ABC ou Caca est mon frère jumeau, encore mieux, ma moitié, mon partenaire de crime, mon meilleur allié, nous sommes inséparables et ma vie sans lui serait bien naze. Si vous me trouvez insupportable, attendez de nous avoir tous les deux dans la même pièce. ✻ Agathe Asia Jeanne de Belgique-Schueller aka Clauclau est ma petite soeur, d'un an ma cadette, son seul défaut est d'être une fille mais je l'aime de manière inconditionnelle. Si tu la touche, qu'on soit claire, j'te bouffe. Clauclau est la personne qui a le plus de mérite, elle nous support



⋆ — you got a fetish for my love
i push you out and you come right back

(present) ✻ CLEO CLEO CLEO ONLY CLEO.

(past)M. Théa Glaswell est une blonde sexy, séduisante et charmante, ma meilleure amie pendant longtemps, je me suis rapproché encore plus d'elle après avoir arrêté de voir Zia, pour me venger de Abélard qui m'avait séparé d'elle et je suis sorti avec elle, ce qui était au début une vengeance, une farce, s'est transformé en sentiments très puissant, mais elle a perdu son argent et pour elle, mais surtout pour moi, c'est un peu la honte de sortir avec une fille presque SDF... Je m'en suis voulu, je me suis excusé, lui proposant de se voir en cachette parce que bon, je m'en voulais mais elle restait pauvre... Elle n'a pas voulu, elle n'a jamais répondu. Je lui en veux de n'avoir jamais répondu et elle m'en veut de mon comportement, les retrouvailles pendant le SC sont donc explosives .. ✻ Zia R. Villanueva est la fille de mes rêves. Elle est faites pour moi, j'en suis persuadé mais je suis probablement son enfer. Je suis son contraire et quand elle fait ressortir le meilleur en moi, elle ne peut pas avoir confiance avec ma personnalité ... On a flirter, je la voulais comme je n'ai jamais désiré une fille mais Abc nous a séparé. Il y a eu des évènements par la suite comme l'enlèvement de Arthur et j'ai arrêté de lui parler, je ne voulais pas la décevoir pas qu'elle me voit comme ça... Et maintenant, je pense encore à elle, je crois que mes sentiments ne sont pas passé mais elle, elle est tout sauf heureuse de me revoir ...
(les amants maudits)Lisa-Rose Wertheimer Because happiness is not a place not a destination. Happiness is a state of mind and I don't need a map to point me in the right direction. I have you, in front of me, and that's good enough for me.



⋆ — i'm just lookin' for some real friends
all they ever do is let me down

(best)Ariana Von Liechtenstein aka Aria ou Ari est ma meilleure amie, je la connais depuis toujours et je lui voue une loyauté sans faille, elle sait tout de moi, je sais tout d'elle, on se connait depuis toujours et on ne pourrait se passer l'un de l'autre. ✻ Kalista S.-Petrova est ma seconde meilleure amie, entre nous, ça a immédiatement accroché, dans le genre fou rire et complicité on est des pro, on est très proches, très souvent ensemble, on est les meilleurs. ✻ Noah Arjen d'Aremberg c'est mon meilleur ami d'enfance lui aussi. On faisait une bande tous ensemble avec Ari et Abé et cette grande asperge est juste comme moi, un espère d'abruti pas si méchant, donc on ne pouvait que s'entendre non ? M'bref, il gère m'voyez ? On détruit les gens ensemble, c'est un frère pour moi, on se connait depuis tout petit et je pourrai donner ma vie pour lui.
friends - ✻ Veïa Alvisio est une douce italienne que j'apprécie beaucoup, elle est belle, drôle, elle bob la lune et elle a résisté à mes charmes, après avoir digéré ce refoule, on a apprit à s'apprécier et nous voila maintenant amis, avec un point qui diffère quand même ... Veia aime les choses simples, moi l'argent ... Alors on alterne, un coup on fait des trucs super et un coup des trucs de merdes.. On s'arrange quoi. ✻ Ael C. Raudenfeld est un super ami lui aussi, c'est un ami d'enfance qui a malheureusement pris énormément de poids, j'ai été son coatch d'enfer pour l'aider et je suis fier du résultat et de lui quand même, on s'apprécie mais on se cherche quand même, c'est marrant.



⋆ — i hope karma slaps you
in the face before i do

uc.

what's good:
 




(#) Lun 21 Mai - 1:43
Coup de massue, coup de couteau, coup de sang. Il y a pas de mots pour dire à quel point tu es mal. Tu l'as vu là, allongée dans ce lit d'hôpital, alors qu'elle vient de commettre l’impensable. Elle a voulu mourir et ça te met tellement en colère, contre elle, contre toi, contre le monde, contre la laideur de cette vie bien trop cruelle, contre le monde et ses fausses promesses, contre la désillusion de la jeunesse, l'accablement des vieux. Tout le monde part un jour. Si même Harper part, tout le monde part vraiment un jour. T'as vraiment cru la perdre quand t'as eu ce coup de fil où on t'expliquait ce qu'elle avait fait. Et tu t'en es voulu aussi : tu savais qu'elle prenait plus ses putains de pillules, tu le savais mais t'as rien fait, t'as rien dit, tu as laissé coulé dans le fond pour la laisser gérer comme elle le souhaitait. Si t'avais su avant, tu lui aurais donné de force ses merdes pour la garder stable. Mais non, t'as rien fait et résultat, elle a pensé que la mort était mieux que la vie. Que t'abandonné était pas grave. Et qu'elle pouvait partir. Je sais que tu devrais pas, tu le sais aussi, mais tu lui en veux tellement pour le coup, parce que c'est plus facile de lui en vouloir à elle qu'à toi. Pas vrai ? Dans la salle d'attente, patienter te semble interminable et quand finalement elle ouvre les yeux, tu arrive à peine à la regarder, tu te sens mal. T'es tout pâle, t'es silencieux et ça n'a rien de bon. Ce genre de réaction est de mauvaise augure. T'as envie de tuer Alejandro, son mec, son con, pour pas avoir été avec elle, de tuer ces médecins qui ont été trop long, t'as envie de déboiter tout le monde enfaite, parce que la douleur s'empare de toi comme un poison violent et mortel. Elle est avec Tortue et Abélard et Noah, alors tu tournes les talons, t'es complètement renfermé et t'as presque les larmes qui coulent. Elles auraient envie je crois de sortir tes larmes, pour te libérer, mais t'y arrives pas. Tu claques la porte derrière toi et t'avances dans le couloir, tu fixes le vide, tu fixes rien, tu es perdu dans tes pensées alors que ton rythme cardiaque va trop vite. Putain de merde, t'as l'impression que tu vas t'effondrer. Tu vois même pas clair, limite tu trembles, t'es en angoisse, violente et sans prévenir, tu fais cette crise à cause de tout, d'un trop pleins et de cette peur de l'abandon qui te pourri jusqu'à la moelle. Alors tu avances, d'un pas rapide alors que ta respiration est limite sacadée, tu bouscules les gens sans t'excuser, tu descends les étages par les escaliers, rapidement, sans te retourner, il te faut de l'air. Tu arrives en bas, tu passes les portes automatiques et l'air froid vient instantanément frapper ton visage. Tu vois même pas claire là enfaite. Je sais même pas comment tu tiens encore debout. Tu te mets sur le côté, un peu à l'écart en tentant de reprendre le dessus sur toi. Febrillement, tu attrapes ton paquet de blonde dans ta poche pour en tirer une mais t'es incapable de l'allumer. Tu te penches en avant, les mains sur tes genoux, pour essayer de reprendre ton foutu souffle et tes esprits, fermant fortement les yeux pour les rouvrir, tentant de retrouver de la clareté dans cette merde.






Noades ₪ J’ai toujours dit que je vivais 500 mètres par 500 mètres, et je crois que c’est pour ça qu’on était comme deux frères, parce que toi aussi. Peu importe où tu es, que ça soit à 500 mètres, ou à l’autre bout du monde... tu seras toujours près de moi et tu seras toujours mon frère. || crédit - Neon Demon.


Dream Team:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t89272-cleolya-a-strauss-456-100-5209 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Cléolya A. Strauss
STAFF D'I LOVE HARVARD
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 20423 messages et bu : 105 culs sec. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : mariée à mon âme sœur, Camila. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : black cherry (a) blue comet (profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Ava Strudwick (Lh) - Saphir Avgeropoulos (Cc)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Lun 21 Mai - 2:05
Je n'étais pas certaine d'aller bien depuis la rupture avec Elliot. En fait, j'en étais persuadée même, parce que je cherchais à me raccrocher à tout et à n'importe qui pour aller mieux, sans réussir. J'avais tourné la page, je l'oubliais petit à petit et mes sentiments pour toi étaient revenus me fouetter en plein visage. Plus rien ne tournait rond dans mon monde, mais j'étais assez forte pour le surmonter non ? En tout cas, tout le monde me pensait capable de le faire pourtant, je me cognais toujours à un mur quand j'essayais de retrouver une part de bonheur en étant avec toi. Tu ne voyais pas les choses comme ça, parce qu'en réalité, j'étais certaine que tes sentiments n'étaient pas sincères. Tu ne te privais pas, je voyais bien tes frasques dans les tabloïds, enchaînant les rencards. J'étais juste un gros mensonge, rien de plus. J'essayais de relever la pente, de te sortir hors de mes pensées, parce qu'à partir de maintenant, moi aussi, j'allais te mentir à Hadès. Moi aussi, j'allais trouver des excuses pour fuir, parce que c'était ça que t'attendais de moi non ? Que je t'abandonne comme toutes les autres ? Peut-être que le problème, il venait de toi, pas des filles. C'était toi qui les poussais à fuir, comme tu l'avais fait avec moi ? Un jour, tu prétendais les vouloirs et le lendemain, tu les repoussais ? J'en avais fini. Alors je me re concentrais sur mes amis, et plus particulièrement sur Harper qui n'allait pas bien. Et je n'étais pas assez proche pour savoir ce dont il en découlait de cette tentative de suicide, mais je serais là pour elle. J'arrivais près de l'hôpital, je garais ma voiture avant de prendre la direction de l'entrée principale. J'arrivais face à toi, à bout de souffle, une cigarette éteinte à la main.

« Elle est dans quelle chambre ? » Que je soufflais en fixant la porte d'entrée à travers mes lunettes de soleil.

Si tu pensais que j'allais être là pour toi, c'était mal me connaître. T'avais voulu jouer, t'avais préféré une énième fois me fuir, well, plus de marche en arrière possible. Toi et moi, c'était fini depuis bien longtemps de toute façon.




† When you think of my body on yours, don't forget - Once I would have died for you, baby - I loved you, I loved you, I loved you - But that was then - That was then


Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t65465-anastase-hades-thaddeus-de-belgique-schueller-adam-gallagher http://www.i-love-harvard.com/t88169-a-hades-de-belgique-schueller-456-546-2124 http://www.i-love-harvard.com/t68692-http-formspring-me-a-hades-dbs http://www.i-love-harvard.com/t65526-http-instagram-com-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t74879-snap-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t83968-thaddeus-harrisson#3027918
avatar
En ligne
ANIMATEUR  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
A. Hades de Belgique-S.
ANIMATEUR
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Belgique RPZ J'ai : 25 ans et je vis à : l'hôtel le plus luxueux de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 13/08/2016 et depuis, j'ai posté : 9059 messages et bu : 21 culs sec. Actuellement, je suis : Prince de Belgique, héritier de l'Oréal et côté coeur, je suis : Marié au plus bel homme du monde Noah Ferrari Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : indispensable. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adam Gallagher ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Rory , et un grand merci à : The Blue Fox <3 ✽ DC/TC : : Z. Néo Force (Jack F., Lowell) & Emilia S. de Bourbon (Nicola P., Cabot) ♔ Anciennement Dante D. Basini & Kingsley Z. Ward-A.

⋆ — a king can’t be a king
without the strength of his queen

HADES DE BELGIQUE-S

01. Je m’appelle Anastase Hades Thaddeus de Belgique Schueller 02. Dans ma famille, tout le monde m’appelle Anastase, en soirée, je me présente sous le nom de Thaddeus au petit peuple mais mon prénom, c’est Hades tout le monde m’appelle comme ça. 03. Je suis le fils du roi de Belgique et l'arrière petit fils du fondateur de L’Oréal 04. D’ailleurs, je reprendrais la direction de L’Oréal plus tard, c’est mon but. 05. Je suis un emmerdeur, je l’ai toujours été et je le serais toujours. J’aime faire chier le monde. 05b. Je fais 1m84 06. Je suis allergique aux fraises, je deviens tout rouges quand j’en mange. 07. Je pourrais me nourrir exclusivement de glace Ben & Jerry’s, j’en serai trop heureux. 08. J’ai 1 frère jumeau Abc Zeus Camille de Belgique Schueller, l’héritier au trône de Belgique, que j’appelle Abé ou ABC et une petit sœur d’un an d’écart, Agathe Asia Jeanne de Belgique Schueller que j’appelle Clauclau. 08bis. J’avais aussi un petit frère, on avait 15 ans d’écart, il s’appelait Arthur Poséidon Winston de Belgique Schueller, il a été enlevé l’année dernière, le drame de ma vie, je n’en parle jamais. 9. Je suis un très bon joueur de piano, j'ai même eu mon sésame pour le conservatoire, je sais jouer de tous les styles de musiques, du classique au moderne. Genie des notes, j'avais pour habitude de jouer dans les gares ou pour mon petit frère, quand il a disparu, j'ai arrêté 09bis. J’ai peur des mendiants. Enfin pas vraiment, mais ils me dégoûtent quoi. Quand mon père m’a obligé à servir à la soupe populaire, j’ai dû me prendre 10 douches de suite pour être sûr de ne pas être malade. 10. Je suis du genre surprotecteur avec Clauclau depuis l’enlèvement de Tutur. Tu la touches, je te bouffe, qu’on soit claire. Tu la regardes dans la rue quand elle est avec moi, je t’embrouille car en plus, je suis possessif. Tes yeux n’ont pas à toucher cette beauté pure et si jamais elle te porte de l’intérêt pour moi, tu ne seras jamais assez bien pour elle. 11. Je joue les pères avec Clauclau. Abc et moi veillons à ce qu’elle ne s’habille pas vulgairement. Une fois après lui avoir répété maintes et maintes fois que non c’était moche ce qu’elle avait mis, et trop court et qu’elle ne nous a pas écouté, pris de colère, Abc lui a lancé du Ketchup dessus pour salir sa robe et moi c’est simple, j’ai pris les ciseaux et j’ai coupé toutes ses fringues moches et trop courtes. Comme ça, elle était obligée de mettre un truc mieux. Si elle pouvait se balader en jogging, ça m’irait, les gens la regarderaient moins. 12. Je n’ai jamais connu l’amour, du moins, je l’ai jamais avoué, je fuis ce sentiment comme la peste. Si tu venais à entrer dans mes critères et me plaire vraiment, je finirais par te quitter. 13. Je n’ai absolument pas la notion de l’argent, je dépense sans compter. 14. Je suis un fêtard bourgeois né, je sors tout le temps, je suis peu chez moi et j’aime cette vie. 15. Je déteste le jaune, je n’en porterai jamais. 16. Je ne suis pas méchant, juste froid. Je ne suis pas le plus chaleureux du monde mais on ne me changera pas. 17. Mon cercle d’amis est fermé. 18. Je suis fan de gin tonic, j’en bois comme du petit lait. 19. J’adore les vautours, ces oiseaux me passionnent. Ils sont mal aimés à tord, moi je les trouve majestueux. 20. J’aime la mer. Je pourrais passer des journées sur un bateau sérieusement. 21. Je profite de la vie, je vis à fond, sans trop me soucier du reste. Demain, on verra demain. Profitons de l’instant présent. 22. Je suis un phobique de l’attachement. Quand on s’attache on souffre. 23. J’aime mon confort, vraiment. 24. J’aime pas trop partager mon lit, sauf avec Clauclau et Abc, si Clauclau est au milieu. 25. J’aime les belles choses. 26. Je suis un électron libre, un libre penseur et un marginale, je n’aime pas les règles, les limites, pour moi, elles sont faites pour être dépassé. 27. Si j’ai un coup de mou, je vais à la plage, ça m’apaise, ça me calme. 28. Quand j’aime, je donne tout, il y a qu’à voir ma relation avec Clauclau, Tutur et Abc. 29. Je suis un passionné. Je sais jouer du piano et de la guitare mais je suis réaliste, je n’irais jamais là dedans. En plus j’ai arrêté le piano, Tutur adorait que j’en joue, depuis qu’il n’est plus là, je ne peux plus. Je sais dessiner aussi mais ça je ne le dis pas, c’est secret. Je suis aussi un joueur de poker du tonner, je fais même des tournois, je pourrais y jouer des nuits entières. 29bis. Je me sens responsable de la disparition de Tutur et je garde secrètement l’espoir de le retrouver un jour. 30. Je rajouterai des trucs à cette liste si des idées me viennent, mais pour le moment, non.


⋆ — we all grow in different directions
yet our roots remain as one

(blood)Abélard Zeus Camille de Belgique-Schueller aka ABC ou Caca est mon frère jumeau, encore mieux, ma moitié, mon partenaire de crime, mon meilleur allié, nous sommes inséparables et ma vie sans lui serait bien naze. Si vous me trouvez insupportable, attendez de nous avoir tous les deux dans la même pièce. ✻ Agathe Asia Jeanne de Belgique-Schueller aka Clauclau est ma petite soeur, d'un an ma cadette, son seul défaut est d'être une fille mais je l'aime de manière inconditionnelle. Si tu la touche, qu'on soit claire, j'te bouffe. Clauclau est la personne qui a le plus de mérite, elle nous support



⋆ — you got a fetish for my love
i push you out and you come right back

(present) ✻ CLEO CLEO CLEO ONLY CLEO.

(past)M. Théa Glaswell est une blonde sexy, séduisante et charmante, ma meilleure amie pendant longtemps, je me suis rapproché encore plus d'elle après avoir arrêté de voir Zia, pour me venger de Abélard qui m'avait séparé d'elle et je suis sorti avec elle, ce qui était au début une vengeance, une farce, s'est transformé en sentiments très puissant, mais elle a perdu son argent et pour elle, mais surtout pour moi, c'est un peu la honte de sortir avec une fille presque SDF... Je m'en suis voulu, je me suis excusé, lui proposant de se voir en cachette parce que bon, je m'en voulais mais elle restait pauvre... Elle n'a pas voulu, elle n'a jamais répondu. Je lui en veux de n'avoir jamais répondu et elle m'en veut de mon comportement, les retrouvailles pendant le SC sont donc explosives .. ✻ Zia R. Villanueva est la fille de mes rêves. Elle est faites pour moi, j'en suis persuadé mais je suis probablement son enfer. Je suis son contraire et quand elle fait ressortir le meilleur en moi, elle ne peut pas avoir confiance avec ma personnalité ... On a flirter, je la voulais comme je n'ai jamais désiré une fille mais Abc nous a séparé. Il y a eu des évènements par la suite comme l'enlèvement de Arthur et j'ai arrêté de lui parler, je ne voulais pas la décevoir pas qu'elle me voit comme ça... Et maintenant, je pense encore à elle, je crois que mes sentiments ne sont pas passé mais elle, elle est tout sauf heureuse de me revoir ...
(les amants maudits)Lisa-Rose Wertheimer Because happiness is not a place not a destination. Happiness is a state of mind and I don't need a map to point me in the right direction. I have you, in front of me, and that's good enough for me.



⋆ — i'm just lookin' for some real friends
all they ever do is let me down

(best)Ariana Von Liechtenstein aka Aria ou Ari est ma meilleure amie, je la connais depuis toujours et je lui voue une loyauté sans faille, elle sait tout de moi, je sais tout d'elle, on se connait depuis toujours et on ne pourrait se passer l'un de l'autre. ✻ Kalista S.-Petrova est ma seconde meilleure amie, entre nous, ça a immédiatement accroché, dans le genre fou rire et complicité on est des pro, on est très proches, très souvent ensemble, on est les meilleurs. ✻ Noah Arjen d'Aremberg c'est mon meilleur ami d'enfance lui aussi. On faisait une bande tous ensemble avec Ari et Abé et cette grande asperge est juste comme moi, un espère d'abruti pas si méchant, donc on ne pouvait que s'entendre non ? M'bref, il gère m'voyez ? On détruit les gens ensemble, c'est un frère pour moi, on se connait depuis tout petit et je pourrai donner ma vie pour lui.
friends - ✻ Veïa Alvisio est une douce italienne que j'apprécie beaucoup, elle est belle, drôle, elle bob la lune et elle a résisté à mes charmes, après avoir digéré ce refoule, on a apprit à s'apprécier et nous voila maintenant amis, avec un point qui diffère quand même ... Veia aime les choses simples, moi l'argent ... Alors on alterne, un coup on fait des trucs super et un coup des trucs de merdes.. On s'arrange quoi. ✻ Ael C. Raudenfeld est un super ami lui aussi, c'est un ami d'enfance qui a malheureusement pris énormément de poids, j'ai été son coatch d'enfer pour l'aider et je suis fier du résultat et de lui quand même, on s'apprécie mais on se cherche quand même, c'est marrant.



⋆ — i hope karma slaps you
in the face before i do

uc.

what's good:
 




(#) Lun 21 Mai - 11:59
Tu fou tout en l'air parce que tu ne crois en rien de positif, tu crois pas en l'amour éternel, en le destin, toi tout ce que tu vois, c'est un monde trop laid, un monde pas fait pour toi. T'aimerais être comme tout ces cons, insouciant, inconscient et complètement débile, mais non, tu ne peux pas. Tu peux juste pas. C'est pas que tu le fais exprès ou un truc du genre, c'est que tu contrôle pas. Et aujourd'hui est une preuve encore, que les gens partent tous, que ceux que tu aimes sont fait pour se casser, encore et encore, dans une douce rangaine, dans une torture qui te met un peu plus à terre. Tu peux pas, tu peux pas la voir comme ça parce que t'es tellement en colère contre elle, contre le monde, contre toi même, que tu peux pas. Tu sors sans te retourner, tu avances, tu as le souffle trop court, t'es a la limite de l’essoufflement, t'as l'impression d'ettoufer, tu vois trouble, tu tremble et tes gestes sont brouillons, t'es en pleine crise d'angoisse, c'est pas comme ci tu connaissais pas ça. C'est pas comme ci t'en avais jamais fait. Tu sais exactement comment ça se passe et pourquoi ça se passe, tu sais ce que ça fait et a quoi c'est dû. Il faut que tu te contrôle, tout est une question de mentale et pour ça, t'es le meilleur. Tu sors dehors mais l'air frais ne te fait rien. Tu réussi à éviter la presse et te pose dans un coin, un peu éloigner de l'entrée, tu fermes les yeux fortement pour les rouvrir mais ta vue revient pas, et ton souffle reste entre coupé. T'es pas d'humeur à parler ou quoi. Tu te penche en avant et appuis tes mains sur tes genoux, fixant le sol. Une clope éteinte dans la main parce que t'arriverais pas à faire fonctionner ton briquet pour te tuer un peu plus. Tu vois ou devine, j'sais pas trop, des pas arriver vers toi, alors tu te redresses, t'as ce visage complètement fermé pour faire bonne figure et pas dire ce qui t'arrive alors que ta vision reste trouble. C'est à l'entente de sa voix, qui te semble lointaine, que tu reconnais la personne en face de toi, Cléolya Strauss elle même. Il te faut toute ta concentration pour formuler une phrase de 3 mots. Demande à l'accueil. en vrai, t'es incapable de t'en rappeler vu ton état. T'es dans le noir, dans le brouillard, dans la brume, t'es dans le chaos le plus complet, t'as l'impression de manquer d'oxygène, t'as chaud et froid à la fois. T'es tout pâle et t'as absolument pas envie de parler. Tu en lâches ta clope par terre pour serrer des poings et tenter de reprendre le dessus.






Noades ₪ J’ai toujours dit que je vivais 500 mètres par 500 mètres, et je crois que c’est pour ça qu’on était comme deux frères, parce que toi aussi. Peu importe où tu es, que ça soit à 500 mètres, ou à l’autre bout du monde... tu seras toujours près de moi et tu seras toujours mon frère. || crédit - Neon Demon.


Dream Team:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t89272-cleolya-a-strauss-456-100-5209 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Cléolya A. Strauss
STAFF D'I LOVE HARVARD
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 20423 messages et bu : 105 culs sec. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : mariée à mon âme sœur, Camila. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : black cherry (a) blue comet (profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Ava Strudwick (Lh) - Saphir Avgeropoulos (Cc)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Lun 21 Mai - 12:45
C'était épuisant de t'aimer, tu ne pouvais même pas savoir à quel point, parce que je ne supportais plus tes fausses excuses, je ne supportais plus ton manque de courage. Tu avais peur de me perdre, que tu disais. Pourtant, tu me poussais continuellement à partir. Tu t'en rendais compte que c'était toi le problème ? Non ce n'était pas moi, non ce n'était pas ma relation avec Elliot, parce que tu faisais toujours tout foirer. Tu ne me voulais rien qu'à toi, sans jamais rien me donner, me préférant seule et malheureuse qu'heureuse avec toi. C'était lassant d'entendre toujours les mêmes excuses, c'était lourd de t'entendre dire que j'allais partir, alors que je me battais pour t'avoir toi. T'étais mon monde Hadès et quoi que je fasse, je revenais toujours vers toi, sauf que ça nous détruisait. Ouais, ça nous détruisait parce que tu ne voulais pas prendre de risque. Tu prétendais aimer ça pourtant, tu avais l'habitude de jouer avec le danger, mais quand il s'agissait de moi, t'étais plus là. C'était comme une partie de poker, je n'avais rien dans mon jeu et toi t'avais une pair d'as dans ta manche, mais tu préférais te coucher, que de gagner la partie. Je n'étais donc pas assez importante, pour que tu prennes la main ? Je ne te demandais pas la lune Hadès, je ne cherchais pas la gloire et j'étais prête à me cacher si tu me laissais être ton ombre. Je voulais être tienne tout comme tu serais mien, parce qu'à deux on était plus fort et qu'à deux on pouvait dominer tous ces minables qu'essayaient de nous éloigner. Alors quand je tombais face à toi, venant voir Harper, j'étais incapable de te regarder, pourtant dans ma vision périphérique, je voyais bien que t'allais pas bien.Tu savais que j'étais forte pour voir derrière ton masque, alors je pivotais sur moi-même pour faire face à toi, levant les yeux au ciel, caché par mes lunettes de soleil. Je m'approchais dangereusement de toi, pointant mon doigt sur ton torse, ayant le regard sévère en levant mes lunettes pour les mettre sur ma tête.

« Tu vas la jouer encore froid et distant, mr j'ai trop peur de souffrir ? » Que je disais en avançant te forçant à reculer. « J'en ai marre Hadès, de toi, de moi, de nous, de tout. » Que je soufflais en te regardant droit dans les yeux voyant que ton regard était différent. « Tu vas m'allumer cette cigarette, je vais attendre avec toi, parce que je vois bien que tu ne sois pas dans ton état normal et on va monter ensemble dans la chambre d'Harp et tu vas me faire le plaisir de manger quelque chose, avant que je prévienne Al. »

Et je reculais pour me placer à côté de toi, attrapant ta cigarette pour finalement l'allumer et te la tendre.

« Tu vas me rendre dingue de Belgique. »




† When you think of my body on yours, don't forget - Once I would have died for you, baby - I loved you, I loved you, I loved you - But that was then - That was then


Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t65465-anastase-hades-thaddeus-de-belgique-schueller-adam-gallagher http://www.i-love-harvard.com/t88169-a-hades-de-belgique-schueller-456-546-2124 http://www.i-love-harvard.com/t68692-http-formspring-me-a-hades-dbs http://www.i-love-harvard.com/t65526-http-instagram-com-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t74879-snap-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t83968-thaddeus-harrisson#3027918
avatar
En ligne
ANIMATEUR  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
A. Hades de Belgique-S.
ANIMATEUR
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Belgique RPZ J'ai : 25 ans et je vis à : l'hôtel le plus luxueux de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 13/08/2016 et depuis, j'ai posté : 9059 messages et bu : 21 culs sec. Actuellement, je suis : Prince de Belgique, héritier de l'Oréal et côté coeur, je suis : Marié au plus bel homme du monde Noah Ferrari Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : indispensable. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adam Gallagher ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Rory , et un grand merci à : The Blue Fox <3 ✽ DC/TC : : Z. Néo Force (Jack F., Lowell) & Emilia S. de Bourbon (Nicola P., Cabot) ♔ Anciennement Dante D. Basini & Kingsley Z. Ward-A.

⋆ — a king can’t be a king
without the strength of his queen

HADES DE BELGIQUE-S

01. Je m’appelle Anastase Hades Thaddeus de Belgique Schueller 02. Dans ma famille, tout le monde m’appelle Anastase, en soirée, je me présente sous le nom de Thaddeus au petit peuple mais mon prénom, c’est Hades tout le monde m’appelle comme ça. 03. Je suis le fils du roi de Belgique et l'arrière petit fils du fondateur de L’Oréal 04. D’ailleurs, je reprendrais la direction de L’Oréal plus tard, c’est mon but. 05. Je suis un emmerdeur, je l’ai toujours été et je le serais toujours. J’aime faire chier le monde. 05b. Je fais 1m84 06. Je suis allergique aux fraises, je deviens tout rouges quand j’en mange. 07. Je pourrais me nourrir exclusivement de glace Ben & Jerry’s, j’en serai trop heureux. 08. J’ai 1 frère jumeau Abc Zeus Camille de Belgique Schueller, l’héritier au trône de Belgique, que j’appelle Abé ou ABC et une petit sœur d’un an d’écart, Agathe Asia Jeanne de Belgique Schueller que j’appelle Clauclau. 08bis. J’avais aussi un petit frère, on avait 15 ans d’écart, il s’appelait Arthur Poséidon Winston de Belgique Schueller, il a été enlevé l’année dernière, le drame de ma vie, je n’en parle jamais. 9. Je suis un très bon joueur de piano, j'ai même eu mon sésame pour le conservatoire, je sais jouer de tous les styles de musiques, du classique au moderne. Genie des notes, j'avais pour habitude de jouer dans les gares ou pour mon petit frère, quand il a disparu, j'ai arrêté 09bis. J’ai peur des mendiants. Enfin pas vraiment, mais ils me dégoûtent quoi. Quand mon père m’a obligé à servir à la soupe populaire, j’ai dû me prendre 10 douches de suite pour être sûr de ne pas être malade. 10. Je suis du genre surprotecteur avec Clauclau depuis l’enlèvement de Tutur. Tu la touches, je te bouffe, qu’on soit claire. Tu la regardes dans la rue quand elle est avec moi, je t’embrouille car en plus, je suis possessif. Tes yeux n’ont pas à toucher cette beauté pure et si jamais elle te porte de l’intérêt pour moi, tu ne seras jamais assez bien pour elle. 11. Je joue les pères avec Clauclau. Abc et moi veillons à ce qu’elle ne s’habille pas vulgairement. Une fois après lui avoir répété maintes et maintes fois que non c’était moche ce qu’elle avait mis, et trop court et qu’elle ne nous a pas écouté, pris de colère, Abc lui a lancé du Ketchup dessus pour salir sa robe et moi c’est simple, j’ai pris les ciseaux et j’ai coupé toutes ses fringues moches et trop courtes. Comme ça, elle était obligée de mettre un truc mieux. Si elle pouvait se balader en jogging, ça m’irait, les gens la regarderaient moins. 12. Je n’ai jamais connu l’amour, du moins, je l’ai jamais avoué, je fuis ce sentiment comme la peste. Si tu venais à entrer dans mes critères et me plaire vraiment, je finirais par te quitter. 13. Je n’ai absolument pas la notion de l’argent, je dépense sans compter. 14. Je suis un fêtard bourgeois né, je sors tout le temps, je suis peu chez moi et j’aime cette vie. 15. Je déteste le jaune, je n’en porterai jamais. 16. Je ne suis pas méchant, juste froid. Je ne suis pas le plus chaleureux du monde mais on ne me changera pas. 17. Mon cercle d’amis est fermé. 18. Je suis fan de gin tonic, j’en bois comme du petit lait. 19. J’adore les vautours, ces oiseaux me passionnent. Ils sont mal aimés à tord, moi je les trouve majestueux. 20. J’aime la mer. Je pourrais passer des journées sur un bateau sérieusement. 21. Je profite de la vie, je vis à fond, sans trop me soucier du reste. Demain, on verra demain. Profitons de l’instant présent. 22. Je suis un phobique de l’attachement. Quand on s’attache on souffre. 23. J’aime mon confort, vraiment. 24. J’aime pas trop partager mon lit, sauf avec Clauclau et Abc, si Clauclau est au milieu. 25. J’aime les belles choses. 26. Je suis un électron libre, un libre penseur et un marginale, je n’aime pas les règles, les limites, pour moi, elles sont faites pour être dépassé. 27. Si j’ai un coup de mou, je vais à la plage, ça m’apaise, ça me calme. 28. Quand j’aime, je donne tout, il y a qu’à voir ma relation avec Clauclau, Tutur et Abc. 29. Je suis un passionné. Je sais jouer du piano et de la guitare mais je suis réaliste, je n’irais jamais là dedans. En plus j’ai arrêté le piano, Tutur adorait que j’en joue, depuis qu’il n’est plus là, je ne peux plus. Je sais dessiner aussi mais ça je ne le dis pas, c’est secret. Je suis aussi un joueur de poker du tonner, je fais même des tournois, je pourrais y jouer des nuits entières. 29bis. Je me sens responsable de la disparition de Tutur et je garde secrètement l’espoir de le retrouver un jour. 30. Je rajouterai des trucs à cette liste si des idées me viennent, mais pour le moment, non.


⋆ — we all grow in different directions
yet our roots remain as one

(blood)Abélard Zeus Camille de Belgique-Schueller aka ABC ou Caca est mon frère jumeau, encore mieux, ma moitié, mon partenaire de crime, mon meilleur allié, nous sommes inséparables et ma vie sans lui serait bien naze. Si vous me trouvez insupportable, attendez de nous avoir tous les deux dans la même pièce. ✻ Agathe Asia Jeanne de Belgique-Schueller aka Clauclau est ma petite soeur, d'un an ma cadette, son seul défaut est d'être une fille mais je l'aime de manière inconditionnelle. Si tu la touche, qu'on soit claire, j'te bouffe. Clauclau est la personne qui a le plus de mérite, elle nous support



⋆ — you got a fetish for my love
i push you out and you come right back

(present) ✻ CLEO CLEO CLEO ONLY CLEO.

(past)M. Théa Glaswell est une blonde sexy, séduisante et charmante, ma meilleure amie pendant longtemps, je me suis rapproché encore plus d'elle après avoir arrêté de voir Zia, pour me venger de Abélard qui m'avait séparé d'elle et je suis sorti avec elle, ce qui était au début une vengeance, une farce, s'est transformé en sentiments très puissant, mais elle a perdu son argent et pour elle, mais surtout pour moi, c'est un peu la honte de sortir avec une fille presque SDF... Je m'en suis voulu, je me suis excusé, lui proposant de se voir en cachette parce que bon, je m'en voulais mais elle restait pauvre... Elle n'a pas voulu, elle n'a jamais répondu. Je lui en veux de n'avoir jamais répondu et elle m'en veut de mon comportement, les retrouvailles pendant le SC sont donc explosives .. ✻ Zia R. Villanueva est la fille de mes rêves. Elle est faites pour moi, j'en suis persuadé mais je suis probablement son enfer. Je suis son contraire et quand elle fait ressortir le meilleur en moi, elle ne peut pas avoir confiance avec ma personnalité ... On a flirter, je la voulais comme je n'ai jamais désiré une fille mais Abc nous a séparé. Il y a eu des évènements par la suite comme l'enlèvement de Arthur et j'ai arrêté de lui parler, je ne voulais pas la décevoir pas qu'elle me voit comme ça... Et maintenant, je pense encore à elle, je crois que mes sentiments ne sont pas passé mais elle, elle est tout sauf heureuse de me revoir ...
(les amants maudits)Lisa-Rose Wertheimer Because happiness is not a place not a destination. Happiness is a state of mind and I don't need a map to point me in the right direction. I have you, in front of me, and that's good enough for me.



⋆ — i'm just lookin' for some real friends
all they ever do is let me down

(best)Ariana Von Liechtenstein aka Aria ou Ari est ma meilleure amie, je la connais depuis toujours et je lui voue une loyauté sans faille, elle sait tout de moi, je sais tout d'elle, on se connait depuis toujours et on ne pourrait se passer l'un de l'autre. ✻ Kalista S.-Petrova est ma seconde meilleure amie, entre nous, ça a immédiatement accroché, dans le genre fou rire et complicité on est des pro, on est très proches, très souvent ensemble, on est les meilleurs. ✻ Noah Arjen d'Aremberg c'est mon meilleur ami d'enfance lui aussi. On faisait une bande tous ensemble avec Ari et Abé et cette grande asperge est juste comme moi, un espère d'abruti pas si méchant, donc on ne pouvait que s'entendre non ? M'bref, il gère m'voyez ? On détruit les gens ensemble, c'est un frère pour moi, on se connait depuis tout petit et je pourrai donner ma vie pour lui.
friends - ✻ Veïa Alvisio est une douce italienne que j'apprécie beaucoup, elle est belle, drôle, elle bob la lune et elle a résisté à mes charmes, après avoir digéré ce refoule, on a apprit à s'apprécier et nous voila maintenant amis, avec un point qui diffère quand même ... Veia aime les choses simples, moi l'argent ... Alors on alterne, un coup on fait des trucs super et un coup des trucs de merdes.. On s'arrange quoi. ✻ Ael C. Raudenfeld est un super ami lui aussi, c'est un ami d'enfance qui a malheureusement pris énormément de poids, j'ai été son coatch d'enfer pour l'aider et je suis fier du résultat et de lui quand même, on s'apprécie mais on se cherche quand même, c'est marrant.



⋆ — i hope karma slaps you
in the face before i do

uc.

what's good:
 




(#) Lun 21 Mai - 22:48
T'en avais pas fait depuis longtemps, des angoisses du genre, ce genre de truc que tu contrôle pas, qui te bouffe de l'intérieur. Ca s'était calmé quand tu étais allé à l'armée, je sais pas vraiment pourquoi et là, ça reviens comme une claque en pleine gueule. Ca te bouffe, littéralement, ça te rend mal, la colère te rend comme ça, Elle ronge ton âme déjà détruite trop de fois. Ton âme encore une fois écornée, entâché par la haine qui t'anime. Tu ne vis pas pour l'amour, pour le bonheur, depuis longtemps t'as abandonné ça. Quelques personnes te rendent presque heureux, te rendent le soleil et la foi en une vie meilleure, une vie plus saine, où tu fumerai pas, tu boirais pas pour noyer ta peine, où tu sourirai pas que pour les paparazzies, mais cette vie espérée ne semble être qu'un nuage de fumée. Parce que les gens partent toujours, tu le savais déjà, mais aujourd'hui en est encore une preuve, Harper a voulu mourir, te quitter, vous quitter, quitter cette terre trop cruel et dans un sens, tu peux comprendre, tu peux entendre, ce monde n'est pas fait pour toi, c'est une certitude, dans tes périodes les plus sombres tu t'es dis que c'était la seule option, mais t'es trop lâche pour te tailler les veines ou te tirer une balle dans la tête, ou bien t'es trop courageux pour abandonner. Mais là, aucun courage, aucune envie, tu sors de cette chambre, t'es dans le brouillard, le monde autour de toi est trouble, incertains, tu te sens pas en sécurité, tu te sens pas bien, tu te sens mal. Tu sors dehors mais même l'air frais de dehors ne te fait rien, t'essaye de reprendre le dessus alors que ton coeur semble marteler dans ta poitrine, que tes poumons semblent trop petit. Tu fermes les yeux et les rouvres à la recherche de clarté mais t'en as pas. Tu tente de te prendre une cigarette avec des gestes imprécies, brouillons, tu tremble, tu contrôle pas. T'as chaud et froid en même temps. Alors que Cléolya est près de toi. Tu serres les poings. La panique, doux poison inscrit dans tes veines. Elle veut savoir la chambre et t'arrives a articuler une phrase. Elle s'agace, de ta froideur, de ton comportement, de ta connerie. Elle comprend pas enfaite. Elle comprend pas ta peur. Elle ne voit pas ce que toi tu vois : ils sont tous partis. Tous, sauf Noah. Elle aussi est partie et est prête à le faire en en épousant un autre, alors pourquoi tu devrais lui faire confiance ? Si elle est prête à partir ? Les mots c'est bien beau, mais plus suffisant. Elle est partie en Australie. Quand toi tu voulais qu'elle reste. Elle t'a abandonné. Elle le refera. Non ? Tu lèves le regard vers elle sans vraiment la voir clairement, c'est flou. Elle semble retirer ses lunettes de soleil pour te regarder alors que tes yeux à toi sont rouges. On dirait un défoncer. Tu arrives à mettre tes lunettes de soleil sur ton nez, pour cacher le carnage alors qu'elle s'agace sur toi. Elle pose un doigt sur ton torse, t'obliges a reculer contre le mur, elle parle, mais c'est comme ci t'entendais qu'un mot sur deux. Cléolya, c'est pas le moment. ta voix est morne alors que tu détournes les yeux, incapable de regarder dans sa direction. C'est là que tu le vois, au loin, il te regarde, il te fixe, ses cheveux chatains en bataille, ses petits yeux bruns, son air malicieux, il te tend la main mais tu sais qu'il n'est qu'un mirage. Un mirage dû au manque de sommeil, au stresse et à l'angoisse. Il n'est pas vraiment là mais semble l'être. A chaque fois, ça semble réel. Ton côté terre à terre le sait, mais l'espoir qui s'étouffe peu à peu en toi, lui, voudrait que ça soit lui. Arthur de Belgique-Schueller. Ton pire fantôme. Si lui est parti, personne ne peut rester, pas vrai ? Tu le vois avancer vers toi et tu deglutis, difficilement, desserant ta cravate d'un geste desordonné. Personne ne sait à quel point c'est dur. Personne ne le comprend parce que t'en parles pas. Mais si tu peux pas t'attacher, c'est à cause de son départ. Il t'en voudrait tellement si t'étais heureux sans lui. Tout est trouble, sauf lui, sauf le mirage. Tu tournes la tête un instant pour attraper la clope que Cléo te tend, tu vas devenir dingue. Il faut que tu te réveilles. Het spijt me zo. Ouais, t'es tellement désolé. Désolé d'être un désastre. Désolé de pas y arriver. A votre avis, pourquoi ça a jamais été officiel avec LR ? Et avec la plupart des femmes que t'as fréquenté ? T'as beau aimer, il y a toute un monde entre aimer en secret et le dire au grand jour et faire en sorte qu'où qu'il soit, il le voit. Le mirage arrive, encore plus rapidement vers toi, il se met en colère alors que tu paniques. Il fuit quelques choses et tu peux rien faire. Parce que c'est qu'un rêve éveillé que ton esprit épuisé t'impose. Une seule solution. Dans un élan de besoin de reconnexion avec la réalité tu serre le poing gauche alors que ta main droite tiens ta clope et c'est l'embout brûlant que tu viens écraser sur le dedans de ton poignet. Tu te brûle la peau mais ça sera jamais aussi douloureux que ce que tu ressens là, à l'intérieur de toi. L'illusion s'éteinds, s'estompe, il disparait. Tu sors du rêve. La douleur physique te permet de te raccrocher à cette réalité, aussi laide soit elle. Tu ne diras jamais ce que tu as vu. Tu peux pas. On te forcerai à dormir alors que tu veux pas. Tu peux pas. Tu l'as déjà dis, tu ne dors presque pas de base et que quand tu te sens bien. Là, t'es tout sauf bien. Harper vient d'essayer de se crever. Arthur t'as perdu sa trace. C'est le bordel. T'es entrain de perdre Cléo putain de merde. T'es en pleine partie de Poker, t'as un bon jeu, mais tu le vois pas. T'as juste le sentiment d'être seul, et foutu. Putain de sentiments. C'était plus simple quand t'aimais personne d'autres que ta gueule.






Noades ₪ J’ai toujours dit que je vivais 500 mètres par 500 mètres, et je crois que c’est pour ça qu’on était comme deux frères, parce que toi aussi. Peu importe où tu es, que ça soit à 500 mètres, ou à l’autre bout du monde... tu seras toujours près de moi et tu seras toujours mon frère. || crédit - Neon Demon.


Dream Team:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t89272-cleolya-a-strauss-456-100-5209 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Cléolya A. Strauss
STAFF D'I LOVE HARVARD
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 20423 messages et bu : 105 culs sec. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : mariée à mon âme sœur, Camila. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : black cherry (a) blue comet (profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Ava Strudwick (Lh) - Saphir Avgeropoulos (Cc)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Mar 22 Mai - 0:24
Je n'étais pas certaine de comprendre ce qu'il était réellement en train de se passer. Pourtant, j'étais là, face à toi et je pestais. Ouais comme d'habitude diront les gens, mais tu mettais hors de moi. De l'amour à la haine, il n'y avait qu'un pas, et c'était réel entre nous, je t'aimais d'un amour fort et sincère et l'instant d'après je te détestais de me faire autant de mal. T'étais fort Hadès, trop fort et t'étais en train de gagner. C'était ce que tu voulais de toute façon, me faire fuir non ? Dans tous les cas t'y arrivais, parce qu'à chacun de tes "non à cause de ceci" ou encore "non à cause de cela" tu t'enfermais toi-même dans ta solitude. T'avais peur, c'était tout, mais même si pendant un temps, j'avais eu le courage de tenir là, j'étais à bout de souffle. Tu me rongeais petit à petit, comme un chien qui grattait jusqu'à l'os. J'en venais même à me dire que j'étais devenue qu'une simple distraction et que petit à petit, tu t'étais enfermé dans ton mensonge. Un mensonge où tu prétendais m'aimer, mais qui pourtant ne te freinait pas pour aller te sauter la première pétasse qu'écartaient les cuisses. T'étais qu'un con, et tu le savais, c'était ça le pire. Alors je jouais à ta façon, moi aussi, j'allais m'éclater et me la jouer froide avec toi. Du moins, c'était pleine de bonne résolution que j'arrivais à l'hôpital avant de tomber sur toi. La flamme dans mes yeux qu'était bien caché par mes lunettes, était autant dû à l'énervement qu'à cette envie irrépressible de te sauter dessus à chaque fois que je te voyais. Je cherchais à fuir, pour soutenir mon amie, mais aussi pour ne plus te faire face et craquer face à ta gueule d'ange cachant ton âme de démon, mais rien ne se passait comme prévu. J'essayais d'être un minimum présente quand je me rendais compte que tu n'allais pas bien. Tu mentais sûrement sur tes sentiments, mais moi, ils étaient sincères, alors j'arrivais à détecter quand un truc n'allait pas. Forcément, tu me repoussais encore, mais tu savais faire que ça non ? M'ignorer, me repousser et me briser, c'était devenue ta spécialité avec le temps. Tu détournais légèrement la tête, signe qu'en plus de ne pas vouloir me parler, tu ne voulais pas me voir. De mieux en mieux. Mais en fait, c'était étrange parce que je détournais à mon tour pour ne voir personne, sauf que tu te décomposais et moi, je n'étais pas certaine de comprendre pourquoi, alors j'allumais ta cigarette avant de te la tendre et de te voir l'attraper, alors que t'avais plus l'air de rien avec ta cravate desserré. Ta voix, tes mots incompréhensibles et voilà que j'essayais de répéter.

« Ehspétmijo quoi ? »

Moi, je ne parlais pas ta langue, alors si tu t'adressais à moi, c'était soit en anglais, soit en français et tu le savais très bien. Mais la suite, ce n'était pas du tout prévu, tu écrasais ta cigarette sur l'intérieur de ton poignet, sans que je ne puisse faire quoi que se soit et je paniquais. Je tournais en rond, faisant qu'un pas à chaque fois. Tu me terrorisais là, et je n'étais pas certaine de pouvoir t'aider quand tu ne voulais pas de moi.

« Mais putain, t'es devenue fou ?!!! »
que je gueulais à moité. « Hadès... »

Tu savais pas à quel point ça pouvais me faire du mal de te voir souffrir comme ça... J'en avais les larmes aux yeux et par chance tu ne le verrais pas, mais ça je ne le savais pas. Je m'arrêtais, stoïque, soufflant un bon coup, avant de me tourner vers toi et de venir glisser ma main dans la tienne.

« Je suis là.. » Que je chuchotais en t'attirant contre moi.

Dans ses cas la, la haine, elle s'envolait aussi vite qu'elle était arrivée, parce que tu passais avant tout ça, et je savais que t'étais torturé malgré tout. Ma présence n'était plus suffisante pour te rassurer, mais au moins je tentais, quitte à me prendre encore "une gifle dans la gueule". Mon autre main glissait dans ta nuque cherchant à te serrer toujours plus contre moi.




† When you think of my body on yours, don't forget - Once I would have died for you, baby - I loved you, I loved you, I loved you - But that was then - That was then


Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t65465-anastase-hades-thaddeus-de-belgique-schueller-adam-gallagher http://www.i-love-harvard.com/t88169-a-hades-de-belgique-schueller-456-546-2124 http://www.i-love-harvard.com/t68692-http-formspring-me-a-hades-dbs http://www.i-love-harvard.com/t65526-http-instagram-com-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t74879-snap-hadesdbs http://www.i-love-harvard.com/t83968-thaddeus-harrisson#3027918
avatar
En ligne
ANIMATEUR  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
A. Hades de Belgique-S.
ANIMATEUR
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Belgique RPZ J'ai : 25 ans et je vis à : l'hôtel le plus luxueux de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 13/08/2016 et depuis, j'ai posté : 9059 messages et bu : 21 culs sec. Actuellement, je suis : Prince de Belgique, héritier de l'Oréal et côté coeur, je suis : Marié au plus bel homme du monde Noah Ferrari Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : indispensable. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adam Gallagher ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Rory , et un grand merci à : The Blue Fox <3 ✽ DC/TC : : Z. Néo Force (Jack F., Lowell) & Emilia S. de Bourbon (Nicola P., Cabot) ♔ Anciennement Dante D. Basini & Kingsley Z. Ward-A.

⋆ — a king can’t be a king
without the strength of his queen

HADES DE BELGIQUE-S

01. Je m’appelle Anastase Hades Thaddeus de Belgique Schueller 02. Dans ma famille, tout le monde m’appelle Anastase, en soirée, je me présente sous le nom de Thaddeus au petit peuple mais mon prénom, c’est Hades tout le monde m’appelle comme ça. 03. Je suis le fils du roi de Belgique et l'arrière petit fils du fondateur de L’Oréal 04. D’ailleurs, je reprendrais la direction de L’Oréal plus tard, c’est mon but. 05. Je suis un emmerdeur, je l’ai toujours été et je le serais toujours. J’aime faire chier le monde. 05b. Je fais 1m84 06. Je suis allergique aux fraises, je deviens tout rouges quand j’en mange. 07. Je pourrais me nourrir exclusivement de glace Ben & Jerry’s, j’en serai trop heureux. 08. J’ai 1 frère jumeau Abc Zeus Camille de Belgique Schueller, l’héritier au trône de Belgique, que j’appelle Abé ou ABC et une petit sœur d’un an d’écart, Agathe Asia Jeanne de Belgique Schueller que j’appelle Clauclau. 08bis. J’avais aussi un petit frère, on avait 15 ans d’écart, il s’appelait Arthur Poséidon Winston de Belgique Schueller, il a été enlevé l’année dernière, le drame de ma vie, je n’en parle jamais. 9. Je suis un très bon joueur de piano, j'ai même eu mon sésame pour le conservatoire, je sais jouer de tous les styles de musiques, du classique au moderne. Genie des notes, j'avais pour habitude de jouer dans les gares ou pour mon petit frère, quand il a disparu, j'ai arrêté 09bis. J’ai peur des mendiants. Enfin pas vraiment, mais ils me dégoûtent quoi. Quand mon père m’a obligé à servir à la soupe populaire, j’ai dû me prendre 10 douches de suite pour être sûr de ne pas être malade. 10. Je suis du genre surprotecteur avec Clauclau depuis l’enlèvement de Tutur. Tu la touches, je te bouffe, qu’on soit claire. Tu la regardes dans la rue quand elle est avec moi, je t’embrouille car en plus, je suis possessif. Tes yeux n’ont pas à toucher cette beauté pure et si jamais elle te porte de l’intérêt pour moi, tu ne seras jamais assez bien pour elle. 11. Je joue les pères avec Clauclau. Abc et moi veillons à ce qu’elle ne s’habille pas vulgairement. Une fois après lui avoir répété maintes et maintes fois que non c’était moche ce qu’elle avait mis, et trop court et qu’elle ne nous a pas écouté, pris de colère, Abc lui a lancé du Ketchup dessus pour salir sa robe et moi c’est simple, j’ai pris les ciseaux et j’ai coupé toutes ses fringues moches et trop courtes. Comme ça, elle était obligée de mettre un truc mieux. Si elle pouvait se balader en jogging, ça m’irait, les gens la regarderaient moins. 12. Je n’ai jamais connu l’amour, du moins, je l’ai jamais avoué, je fuis ce sentiment comme la peste. Si tu venais à entrer dans mes critères et me plaire vraiment, je finirais par te quitter. 13. Je n’ai absolument pas la notion de l’argent, je dépense sans compter. 14. Je suis un fêtard bourgeois né, je sors tout le temps, je suis peu chez moi et j’aime cette vie. 15. Je déteste le jaune, je n’en porterai jamais. 16. Je ne suis pas méchant, juste froid. Je ne suis pas le plus chaleureux du monde mais on ne me changera pas. 17. Mon cercle d’amis est fermé. 18. Je suis fan de gin tonic, j’en bois comme du petit lait. 19. J’adore les vautours, ces oiseaux me passionnent. Ils sont mal aimés à tord, moi je les trouve majestueux. 20. J’aime la mer. Je pourrais passer des journées sur un bateau sérieusement. 21. Je profite de la vie, je vis à fond, sans trop me soucier du reste. Demain, on verra demain. Profitons de l’instant présent. 22. Je suis un phobique de l’attachement. Quand on s’attache on souffre. 23. J’aime mon confort, vraiment. 24. J’aime pas trop partager mon lit, sauf avec Clauclau et Abc, si Clauclau est au milieu. 25. J’aime les belles choses. 26. Je suis un électron libre, un libre penseur et un marginale, je n’aime pas les règles, les limites, pour moi, elles sont faites pour être dépassé. 27. Si j’ai un coup de mou, je vais à la plage, ça m’apaise, ça me calme. 28. Quand j’aime, je donne tout, il y a qu’à voir ma relation avec Clauclau, Tutur et Abc. 29. Je suis un passionné. Je sais jouer du piano et de la guitare mais je suis réaliste, je n’irais jamais là dedans. En plus j’ai arrêté le piano, Tutur adorait que j’en joue, depuis qu’il n’est plus là, je ne peux plus. Je sais dessiner aussi mais ça je ne le dis pas, c’est secret. Je suis aussi un joueur de poker du tonner, je fais même des tournois, je pourrais y jouer des nuits entières. 29bis. Je me sens responsable de la disparition de Tutur et je garde secrètement l’espoir de le retrouver un jour. 30. Je rajouterai des trucs à cette liste si des idées me viennent, mais pour le moment, non.


⋆ — we all grow in different directions
yet our roots remain as one

(blood)Abélard Zeus Camille de Belgique-Schueller aka ABC ou Caca est mon frère jumeau, encore mieux, ma moitié, mon partenaire de crime, mon meilleur allié, nous sommes inséparables et ma vie sans lui serait bien naze. Si vous me trouvez insupportable, attendez de nous avoir tous les deux dans la même pièce. ✻ Agathe Asia Jeanne de Belgique-Schueller aka Clauclau est ma petite soeur, d'un an ma cadette, son seul défaut est d'être une fille mais je l'aime de manière inconditionnelle. Si tu la touche, qu'on soit claire, j'te bouffe. Clauclau est la personne qui a le plus de mérite, elle nous support



⋆ — you got a fetish for my love
i push you out and you come right back

(present) ✻ CLEO CLEO CLEO ONLY CLEO.

(past)M. Théa Glaswell est une blonde sexy, séduisante et charmante, ma meilleure amie pendant longtemps, je me suis rapproché encore plus d'elle après avoir arrêté de voir Zia, pour me venger de Abélard qui m'avait séparé d'elle et je suis sorti avec elle, ce qui était au début une vengeance, une farce, s'est transformé en sentiments très puissant, mais elle a perdu son argent et pour elle, mais surtout pour moi, c'est un peu la honte de sortir avec une fille presque SDF... Je m'en suis voulu, je me suis excusé, lui proposant de se voir en cachette parce que bon, je m'en voulais mais elle restait pauvre... Elle n'a pas voulu, elle n'a jamais répondu. Je lui en veux de n'avoir jamais répondu et elle m'en veut de mon comportement, les retrouvailles pendant le SC sont donc explosives .. ✻ Zia R. Villanueva est la fille de mes rêves. Elle est faites pour moi, j'en suis persuadé mais je suis probablement son enfer. Je suis son contraire et quand elle fait ressortir le meilleur en moi, elle ne peut pas avoir confiance avec ma personnalité ... On a flirter, je la voulais comme je n'ai jamais désiré une fille mais Abc nous a séparé. Il y a eu des évènements par la suite comme l'enlèvement de Arthur et j'ai arrêté de lui parler, je ne voulais pas la décevoir pas qu'elle me voit comme ça... Et maintenant, je pense encore à elle, je crois que mes sentiments ne sont pas passé mais elle, elle est tout sauf heureuse de me revoir ...
(les amants maudits)Lisa-Rose Wertheimer Because happiness is not a place not a destination. Happiness is a state of mind and I don't need a map to point me in the right direction. I have you, in front of me, and that's good enough for me.



⋆ — i'm just lookin' for some real friends
all they ever do is let me down

(best)Ariana Von Liechtenstein aka Aria ou Ari est ma meilleure amie, je la connais depuis toujours et je lui voue une loyauté sans faille, elle sait tout de moi, je sais tout d'elle, on se connait depuis toujours et on ne pourrait se passer l'un de l'autre. ✻ Kalista S.-Petrova est ma seconde meilleure amie, entre nous, ça a immédiatement accroché, dans le genre fou rire et complicité on est des pro, on est très proches, très souvent ensemble, on est les meilleurs. ✻ Noah Arjen d'Aremberg c'est mon meilleur ami d'enfance lui aussi. On faisait une bande tous ensemble avec Ari et Abé et cette grande asperge est juste comme moi, un espère d'abruti pas si méchant, donc on ne pouvait que s'entendre non ? M'bref, il gère m'voyez ? On détruit les gens ensemble, c'est un frère pour moi, on se connait depuis tout petit et je pourrai donner ma vie pour lui.
friends - ✻ Veïa Alvisio est une douce italienne que j'apprécie beaucoup, elle est belle, drôle, elle bob la lune et elle a résisté à mes charmes, après avoir digéré ce refoule, on a apprit à s'apprécier et nous voila maintenant amis, avec un point qui diffère quand même ... Veia aime les choses simples, moi l'argent ... Alors on alterne, un coup on fait des trucs super et un coup des trucs de merdes.. On s'arrange quoi. ✻ Ael C. Raudenfeld est un super ami lui aussi, c'est un ami d'enfance qui a malheureusement pris énormément de poids, j'ai été son coatch d'enfer pour l'aider et je suis fier du résultat et de lui quand même, on s'apprécie mais on se cherche quand même, c'est marrant.



⋆ — i hope karma slaps you
in the face before i do

uc.

what's good:
 




(#) Jeu 24 Mai - 15:17
La souffrance peut pousser les hommes a la folie. Doucement, lentement, sans prévenir. Toi, tu as toujours su rester fort, montrer au monde la force de la Belgique et de la famille royale Belge. La force de la couronne. Tu n'as jamais versé une larme devant les caméras. Quand ta grand mère maternelle est morte, tu y es allé et tu es resté impassible en dépit de ta peine. Quand Arthur a disparu, on t'a obligé, pendant des jours à te tenir derrière tes parents pendant des déclarations officielles qui pouvaient durer des heures et tu n'avais pas le droit de bouger ou de parler. Tu n'avais pas le droit de pleurer. Et ça, tu le faisais sans lunette de soleil. Ta peine, ta souffrance, tu les as enfermé dans une case, dans un coin de ta tête. Mais le manque de sommeil rappel le dû de la souffrance dans cette histoire. On te rappelle ce que tu as perdu de la plus dure des façons quand tu penses voir Arthur. Quand tu es persuadé de l'entendre rire encore. T'as pas dormi depuis trop longtemps pour avoir les idées complètements claires. Il faudrait être sous drogue pour tenir dans ton état, prendre des amphétamines, mais tu t'y refuses. Tu refuses d'abandonner ta souffrance car c'est elle qui te donne encore la rage de vivre. Pourtant, à cet instant précis, tout espoir semble t'abandonner. Comment continuer de vivre ? Être heureux ? Dans cette situation ? Le monde ne tient qu'à un fil et Harper a voulu mourir, elle a décidé de mourir alors qu'elle fait partis des personnes qui ne doivent pas t'abandonner. Tu sais que t'es pas totalement blanc dans cet affaire parce que tu sais qu'elle fait n'importe quoi avec ses médicaments. Tu sais qu'elle les prend pas. T'aurais dû lui imposer. Mais de la même façon que tu n'aimes pas qu'on t'impose des choses, t'aimes pas spécialement les imposé à tes proches quand ça te semble dérisoire. Résultat, elle s'est tranchée les veines. Et t'arrives pas à calmer la panique. Dehors, alors que t'essayes de reprendre le dessus, même la présence de Cléolya suffit plus parce que la seule personne qui pourrait te calmer à ce moment là c'est Arthur. Et Arthur est disparu. Parti. Loin. Pendant un instant, il a l'air réel, mais tu le sais c'est ton esprit trop torturé qui te joue des tours. Tu peux plus le voir, parce que ton coeur se brise un peu plus quand il t'hurle que t'es responsable de ce désastre. La vision du petit garçon heureux de te voir et qui t'appelle se transforme peu à peu en un garçon en colère contre toi, qui te hait et se meurt. Tu ne peux pas être spectateur de ça, parce que tu sais que si il s'avance, tu vas l'imaginer mort. Je crois que ton côté cartésien et réaliste essaye de résister à la folie et le seul moyen qu'il trouve pour te ramener à la surface alors que t'as l'impression de suffoquer, c'est ce geste. Une clope qui s'écrase contre ton poignet, brûlant ta peau. Tu fais la marque au niveau du port de montre, comme ci, instinctivement, tu savais que comme ça, on ne pourrait pas te démolir à cause de ce geste qui restera invisible à la vue du public. Mais pas à celui de Cléolya qui n'a le temps de rien dire avant que tu comète ton geste. Ta respiration se bloque un instant, à cause de la douleur de la brûlure je suppose alors qu'elle est à deux doigts de t'étriper sur place. Le mirage s'efface, la réalité revient à toi. Ta main s'ouvre et laisse tomber le cadavre de clope par terre, libérant ta peau et sa voix te ramène un peu plus à la réalité. Tu sens son inquiétude et quand ta respiration se délivre enfin, ta vision reste encore trouble parce que t'es pas totalement revenu mais tu la sens pas bien. Elle comprend à peine comment tu peux te faire subir ça je pense. Elle ne sait pas en totalité ce que tu as enduré et c'est normal parce que tu ne le dis pas. Elle glisse sa main dans la tienne avec douceur, celle du côté où tu t'es brûlé, avant de t'attirer dans ses bras. Tu retrouves sa présence, sa chaleur, son parfum. Tu la retrouve elle et en même temps, tu t'imposes mentalement de te calmer. De sa main libre, elle tient ta nuque et te serre contre elle Je suis désolé ... Pardonne moi ... Je suis désolé. désolé de lui faire vivre ta folie, de lui renvoyer en pleine face ta souffrance, ta main libre se pose sur sa hanche gauche pour la serrer contre toi. Votre histoire est un putain de foutoir et t'as beau être à bout de souffle, presque sans énergie, tu l'aimes. C'est comme ça. Depuis un moment. Même si t'essaye de l'oublier parce que tu sais que jamais t'auras le droit d'être avec elle, tu l'aimes. Les gens disent que ça passe avec le temps, pour le moment c'est pas le cas. Alors t'as envi qu'elle reste là, avec toi, encore un peu. C'est ce moment que choisi Al pour arriver, en bon ange gardien Mademoiselle Cléolya, je suis content que vous l'ayez trouvé. Tout va bien Hades ? Et vous Cléolya, tout va bien ? Ta main, du côté endolorie, serre la main de Cléolya, t'as pas envie que Al sache ça. Qu'il le voit. T'es assez conscient du mal que ça lui ferait à lui aussi. Al est comme ton père. Tout ce qui te touche, le touche aussi forcément. Alors tu te contente de serrer la main de l'anglaise, sans rien dire, sans réagir. En vrai, t'en as pas la force.






Noades ₪ J’ai toujours dit que je vivais 500 mètres par 500 mètres, et je crois que c’est pour ça qu’on était comme deux frères, parce que toi aussi. Peu importe où tu es, que ça soit à 500 mètres, ou à l’autre bout du monde... tu seras toujours près de moi et tu seras toujours mon frère. || crédit - Neon Demon.


Dream Team:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t89272-cleolya-a-strauss-456-100-5209 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD  JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Cléolya A. Strauss
STAFF D'I LOVE HARVARD
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 20423 messages et bu : 105 culs sec. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : mariée à mon âme sœur, Camila. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : black cherry (a) blue comet (profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Ava Strudwick (Lh) - Saphir Avgeropoulos (Cc)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Mar 29 Mai - 21:55
C'était déroutant pour moi de te voir faire ça, parce que quand je tenais à quelqu'un, c'était insupportable de voir à quel point, ils pouvaient souffrir. En l'occurrence toi, tu le faisais pour revenir à la réalité, mais ça ne rendait pas le moment moins pénible, au contraire. La douleur physique, te ramenait peut-être à la réalité, mais ça ne retirait en rien ce qu'il se passait dans ton esprit. Il pouvait être horrible avec les gens comme nous, parce qu'on devait certes garder la face, devant le peuple et nos proches, mais on restait humain et nous aussi on avait un coeur. Surement plus que les autres, mais on se plaisait à prétendre le contraire. Notre force, elle était là, faire croire qu'on était dur et que rien ne pouvait nous toucher, pour ne laisser aucune chance à nos possibles adversaires de nous atteindre. Sauf qu'on savait lire l'un en l'autre et que j'avais vu, rien qu'à ton regard que t'étais différent. Tu pouvais m'en vouloir, me détester aussi fortement que tu m'aimais, mais ce regard-là, je ne l'avais jamais, pas aussi vide. Pourtant, on en avait vécu des choses tout les deux. Alors je te prenais dans mes bras, comme pour te rappeler, qu'où que tu sois, j'étais là et qu'avec moi tu pouvais tout surmonter, et c'était peut-être une erreur, mais j'essayais. Avec toi j'étais incapable d'abandonner, t'étais comme une drogue. Ma drogue. C'était douloureux de ne pas en avoir, mais ça me rendait tellement heureuse quand j'avais ma dose, que je me contentais de te serrer un peu plus dans mes bras. J'avais besoin de toi, et même si je cherchais à me prouver le contraire, c'était bel et bien la vérité. Tu t'excusais, cherchant mon pardon dans ta phrase, comme ci cette fois-ci t'avais réellement peur que je parte face à ton côté le plus sombre. C'était comme ça que je t'aimais Hadès, avec ta part de négatif, avec cette façon que t'avais de te détruire, avec ta part d'ombre. Je n'allais pas fuir face à ça, au contraire, j'allais rester et j'allais me battre à tes côtés, contre tes démons si tu m'en laissais l'opportunité. Ta main se déposait contre ma hanche, réduisant le peu d'espace qu'il restait entre nous, alors que je pouvais sentir ton cœur battre contre ma poitrine. Je déposais mes lèvres tout près de ton oreille, pour venir t'embrasser avec douceur, avant de venir chuchoter au creux de ton oreille.

« Je t'aime... Et c'est bête à dire, parce que ce n'est pas le moment pour les déclarations, mais j'suis dingue de toi et je n'ai pas envie de te perdre, je n'ai pas envie de te lâcher, quand tu as besoin de moi... »


Il fallait juste voir dans ce message "oui je te pardonne" mais je restais moi, et je choisissais toujours le pire moment pour te prouver mon amour. On trouvait jamais le bon timing, alors j'étais pas à une fois près. Tout contre toi, je glissais dans des petits mouvements le bout de mes doigts contre ta nuque, sans avoir quitté ta main d'une seule seconde. Cette voix familière me sortait de mes pensées, de ce tendre moment alors que je me plaçais à côté de toi, en ayant toujours ma main scellée à la tienne.

« Al ! Je suis ravie de vous voir. » Que je disais dans un premier temps dans un faible sourire. « Oui, tout va bien, je crois qu'on avait besoin de passer un moment rien qu'à deux, loin de la folie qu'il y a à l'hôpital et avec les paparazzis... » Que je disais en te regardant tendrement avant de retourner mon attention vers Al. « Je vais rester avec lui, je m'occupe de lui ce soir si vous me le permettez ? »

Parce qu'il fallait désinfecter ça, mais il fallait aussi que tu prennes du repos loin de tout ça et loin de mes habitudes, pour pouvoir un peu te retrouver.




† When you think of my body on yours, don't forget - Once I would have died for you, baby - I loved you, I loved you, I loved you - But that was then - That was then


Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: