::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

because i care ๑ LEVI

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89601-callum-fraser-eddie-redmayne?highlight=Callum http://www.i-love-harvard.com/t89630-callum-le-rounard-ecossais http://www.i-love-harvard.com/t89644-callum-fraser-456-176-4325 http://www.i-love-harvard.com/t93479-http-formspring-me-callumfraser http://www.i-love-harvard.com/t89691-callum-fraser#3286275
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Callum Fraser
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 26 ans et je vis à : chez Levi, le temps de trouver un chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 28/04/2018 et depuis, j'ai posté : 1856 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en 8ème année. Je travaille en tant qu'aide boulanger et j'arpente souvent les routes de l'état avec le food truck que j'ai retapé avec Levi pour vendre burgers et beignets. et côté coeur, je suis : en train d'en pincer pour Levi la mécano, boule de feu qui finira par me brûler les ailes . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Eddie Redmayne ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : queen kane. ✽ DC/TC : : Jaz (crazy) Holloway



⋆ — like a tiger defying
the laws of gravity

CALLUM MURRAY FRASER
Écossais avec des origines françaises. A toujours vécu en Écosse. Est fils unique. A intégré Harvard dans le but de devenir l'un des meilleurs architecte. Il est en 8ème année. Il étudie l'architecture et l'histoire de l'art. Il a intégré la Winthrop House après sa première année d'études. De 2014 à 2018, deux soirs par semaine et le samedi, il travaillait dans un cinéma. Il a quitté ce travail en mai pour commencer à bosser dans une petite boulangerie juste avant les cours, lui libérant ainsi ses soirées et ses week-end. Il part souvent en vadrouille au volant d'un food truck qu'il a retapé avec Levi. Il porte des lunettes mais préfère mettre des lentilles. Il adore la nature et part en vadrouille dès qu'il le peut. Il préfère manger sucré que salé. Il est allergique aux chats et aux piqûres d'abeilles. Il adore jardiner et s'est même fait une petite jardinière de plantes aromatiques dans sa chambre à la WH. Il touche un peu à la guitare et au piano, mais c'est pas encore ça. Il a deux tatouages pour le moment: le mot saorsa à l'intérieur du poignet qui signifie liberté en gaélique et une rose des vents sur la cheville, symbole des voyages effectués et de ceux à venir. Il est friand des nouvelles technologies. Il ne supporte pas très bien l'alcool et a tendance à très vite en sentir les effets. Il n'est jamais tombé amoureux mais a eu quelques copines, rien de bien sérieux. Il est fan d'Harry Potter et des Pokémon. Il collectionne les aimants pour frigo. Il est facile à vivre, pas méchant du tout. Il déteste le manque de respect et la méchanceté gratuite. Non, il ne vit pas au pays des bisounours, il a juste été éduqué avec des principes et des valeurs. Aimez le.


⋆ — you and i have got
a lot in common

(family) JANE, ta fille d'un an et demi. Ouais, t'es papa. Putain, le choc.

(best) THALIA c'est ta meilleure amie, une de tes premières rencontre à Harvard et toujours à tes côtés. 8 ans, ça en fait des kilos pris par les cochonneries que vous mangez tous les deux !

(buddies) BAMBI a été ta cavalière lors du bal de fin d'année 2018. CHARLOTTE a été ton crush pendant quelques semaines. Aujourd'hui très bons amis, tu te sens très proche d'elle et l'aime beaucoup. ANGEL est une ancienne collègue du cinéma.

⋆ — i don't know how the hell
i fell in love with you

(ambiguity) Au début, LEVI, c'était la fille cool avec qui tu partais vendre des Burgers. Et puis maintenant, putain, t'es accro. Tu la veux, rien que pour toi. Tu veux qu'elle soit ta meuf, ta copine, ta p'tite amie. Appelez ça comme vous voulez, mais tu la veux !

(past) LIDIYA et toi êtes sorti ensemble il y a quelques temps mais avez rapidement rompu : vous étiez bien mieux en amis qu'en couple. Vous êtes toujours en très bon termes, d'ailleurs. ROXANNE, c'est un coup d'un soir lors d'une soirée étudiante, y'a un peu plus de deux ans. Elle réapparait dans ta vie, en septembre 2018 et te présente.. Jane, ta fille, fruit de votre coït d'une nuit.






(#) Mer 16 Mai - 19:50

BACAUSE I CARE
@ LEVI KIKI
8h45, tu arrives au food truck qui dort dans le petit garage de Levi. Elle, elle n’est pas là. Tu t’en doutais, la ponctualité n’était déjà pas son truc mais vu les textos qu’elle t’avait envoyé quelques jours plus tôt, ça l’était surement encore moins. Levi, Levi, Levi. Quel drôle de personnage. Un quart d’heure s’est écoulé quand la tempête Underwood entre dans le garage. Elle t’adresse à peine un regard et grimpe côté passager à l’avant du camion. Okééé. Bonjour Levi, content de te voir moi aussi. J’te demande pas si ça va ? Un grand sourire orne tes lèvres tandis que tu t’accoudes à sa portière où la fenêtre est baissée – histoire d’aérer quand le camion est stocké au garage, sinon ça pue la friture.
FRIMELDA





présence très réduite et absente par intermittence (vive les colos )
jusque fin août    



 
 
SUMMER VIBES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88725p350-levi-fawkes-underwood-456-347-5421?nid=115#3350683 http://www.i-love-harvard.com/t88939p20-http-instagram-com-leviosa#3365483 http://www.i-love-harvard.com/t91665-snap-leviosa#3362540 http://www.i-love-harvard.com/t88736-levi-fawkes-underwood#3246485
avatar
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Levi Fawkes Underwood
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
/ J'ai : 23 ans et je vis à : cambridge dans cette maison en colocation avec anja, callum et walker le chien qui ne fait qu'aboyer. . J'ai posé mes affaires ici le : 29/01/2018 et depuis, j'ai posté : 1925 messages et bu : 20 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année d'arts visuels pour devenir graphiste indépendante, je suis mécanicienne à mon temps libre et de temps en temps j’arpente les états dans mon food trucks avec callum et côté coeur, je suis : pincée par ce mec tout blanc, bien qu'il n'y connait rien à paul walker, gros naz. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la provocatrice marginale à la carapace dure mais au coeur tendre . Oh et puis, on dit que je ressemble à : alysha nett ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lucie, neon cathedral , et un grand merci à : Lempika (av) ✽ DC/TC : : thomas, le student.



HOTTER THAN HELL

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"levi, c’était un iceberg : elle ne laissait voir que ce qu’elle avait envie."

( story ) En 95, t'as poussé ta première gueulante à Valence en Espagne même si t'es aussi latina qu'un cachet d'aspirine. Deux père, les mêmes homosexuels que dans Desperate Housewive. T'étais une brioche dans le four d'une mère porteuse. T'es la grande soeur de Zora, la pièce adoptée. T'as subis la conneries des ignorants, à propos de ta famille exceptionnellement badass. Ton enfance construite en Espagne pendant douze ans (2006) avant de poser les pieds aux USA et ça t'a bien fait chier. Tout est gâché par la mort de pépé underwood où il fallait répondre présent au chevet. Tu vivais à Boston, depuis. Tu l’as mal vécu, tout a changé, tu as changé. Une crise d’adolescence violente, trop présente, ton dos se tourne facilement à toute ta famille qui a du mal à te supporter, t'es reloue, la tête brulée. Tu rêves de liberté, de changer la société, bouger les codes, casser les chaînes, mdr, trop d'espoirs. Tu retournes très souvent en Europe parce que le chorizo te manques. Cette hyper émotivité dissimulée sous une bonne couche de masculinité. Tu fais de la course automobile (rallyes) où tu gagnes des coupes, au milieu des machos. Tu touches à la mécanique autant qu’au dessin, l’art. Deux mondes opposés qui te permettent de t’exprimer, défouler de cette rage en toi, parce que t'es quand même super colère dans ta vie. Tu fais de la sérigraphie, pour imprimer tes affiches, aller les placarder les rues pour faire passer ton message. Pas très bavarde en général hein, sauf quand c’est pour tes convictions, anti conformiste. L’art est une partie de ta vie, gravé sur ton corps de tatouages, aussi. Tu en fais des études arts visuels, devenir graphiste officiellement, devenir une indépendante aux services des grandes gueules qui ont des messages puissants à faire passer.

LEVI FAWKES UNDERWOOD
( she was chaos and beauty intertwined. a tornado of roses from divine. )



( personality ) Tourbillon d’émotions. Tu es instable émotivement, hypersensible, tu chiales devant Némo et tu fais la dure juste après. T'as ce besoin, inévitable de reconnaissance, d'attention, tu veux qu'on s'intéresse à toi. Tu vies avec ton coeur, guidée par ses émotions, par ton instinct de lionne sauvage. C’est une épreuve de vivre avec toi tous les jours, de pouvoir te supporter, tu es chiante. Tu es colérique, une tornade. Tu t'enerves trop rapidement, pour rien, sinon c'est pas marrant. Tu sais pas ce que tu veux, jamais, indécise, tout est compliqué, avec toi, putain de casse couille.Tu as cette carapace qui t’entoure, qui enveloppe toute ta vie, un cocon que tu ne veux surtout pas casser. Tu es une rose, piquante de l’extérieur, si fragile à l’intérieur, ou peut être le feu, une petite braise qui s'intensifie avec une simple petite brise. Les émotions te fracassent, tes larmes, ta colère, tes joies, tous s’expriment sur ton visage, un livre ouvert, celui que t’essayes de fermer, discrètement. Tu peut être violente quand le vent te fait virevolter trop fort, délicate quand on te cajole bien soigneusement. La girouette. T'es violente, bien trop violente. Que ce soit dans tes mots ou dans tes gestes. Tu ne te fais pas beaucoup d’amis, du moins, c’est difficile, de garder des gens dans ta vie, tu aimes la loyauté, tu es extrême, les gens doivent être là pour la vie, sinon rien et t’as bien compris que c’était rare, les gens fidèles, les gens qui t’aimes. Tu es curieuse, trop peut être. T’es cette anticonformiste qui n’aime pas les modes, les codes de la société, les jugements et tout ce qui fait que les gens peuvent être cons. Tu milites pour toutes les causes possibles et imaginables, l’injustice te dégoûte. T’es un garçon manqué, ton style à toi, selon tes envies, ton humeur changeante, souvent changeante. Tu as tous ses tatouages le long de ton corps, œuvres d’art que t’as dessinées pour la plupart. Tu as cette passion éternelle pour les voitures, tes nombreux prix exposés chez toi et ta fusée que tu ne quittes jamais, c’est souvent que tu roules sur circuit ou que tu retournes en Europe faire quelques circuits. Ton fantasme absolu s’est éteint dans un accident de voiture, RIP Paul Walker, t’as sonnerie c’est See You Again, bien sûr, depuis tout ce temps, tu connais les films fast and furious par cour, d’ailleurs. Tu parles couramment l’espagnol ayant grandi là-bas pendant douze ans t’essayes d’apprendre le français aussi. Tu as une passion folle pour les chiens, aussi, tu les veux tous, chez toi, avec toi. Tu raffoles de la pluie, marcher entre les gouttes qui arrivent a ruisselé le long de ta peau. Pourtant, t’as peur de l’eau, une peur bleue de la piscine, de la mer et les océans, tu ne sais même pas nager.

(hypersensible, compliquée, violente, garçon manquée, franche, fidèle, loyale, extrême, gourmande, besoin d'affection, provocatrice, lunatique)

( détails ) tu as peur de l'eau, de la profondeur et mettre la tête sous l'eau c'est totalement impossible. puis tu as aussi ce chat là que t'as même pas adopté et qui ne veut pas partir de chez, tu le considère comme le tiens maintenant, jupiter de son nom, roux et blanc avec un beau strabisme à ses yeux bleus. tu as peur du noir aussi, l'obscurité te terrifie. tu as adopté un chien avec jaxon en mai 2018, tu l'appelles walker.

( en ce moment ) t'a meilleure amie est partie en te laissant une simple lettre et ton crush







kiss me like
you wanna be loved



( sister ) une petite chose et arrivée un an après toi dans la petite famille atypique, ZORA ta petite soeur, petite tête de gland qui t’a toujours fait chier et qui a toujours tout fait mieux que toit. mais c’est elle, ton pilier, tu ne ferais rien, sans elle, c’est ton remède à tout, contre tout, malgré tout. les disputes que vous avez pu vous balancer aux visages, celle qui gueulera le plus fort, vous gueulez toutes les deux le plus fort.


b]( brother )[/b]tu l'sais t'es d'une mère porteuse, inconnue, t'as appris y'a pas longtemps que t'as un frère jumeau caché dans cet univers de merde, t'as jamais cherché à en savoir plus, la peur au ventre mais c'est DAVI qui va venir à toi, wow ton rêve d'avoir un frère qui se réalise.

( cousins )du coté des origines américaines, toute la mifa underwood que tu cotoies jamais, avec ARIANA, LIZ, KALA, MAGNUS.

( ma vie )VEGA la femme de ta vie, vous deux, contre le monde. contre ces gens qui ne comprennent pas ce qui vous lie, cette alchimie, relation fusionnelle, tu donnerais ton âme au diable pour cette tête de tchoin.




we can stop
and we won't stop


( l'coeur qui bat ) il n'y a personne dans ta vie, tu manges de la glace en petite culotte toute seule.



( ya rien d'sur ) l'écossais à al peau cachet d'aspirine, CALLUM fait parti de ta vie depuis une bonne année, vous arpentez les états dans votre food trucks entièrement retapé par vos mains (c'pour ça que sa couine partout), il te plait beaucoup, il est si loin de tous ces gars malsains qui sont entrés dans ta vie ou plutôt que t'as laissé rentrer, si loin de tout ce que tu peux être toi. tu es le feu, il est l'eau.

( c'fini boloss ) il y a ce ce mec qui t'as fait aimer les voitures, rencontré sur internet, tu pouvais le voir que quelque fois par ans quand tu retournais en Espagne pour des vacances et par la suite gagner tous ses prix de circuits. mais AMYAS, il s'est barré du jour au lendemain sans te donner aucunes nouvelles il y a trois ans de ça en 2016, il a comme disparu de la surface de la Terre, plus aucunes traces de lui nul part, depuis t'as appris à vivre sans lui, l'oublier, essayer. il est revenu dans ta vue en janvier 2018 pour "t'espionner" et il a tué quelqu'un qui l'avait découvert par accident. puis il y a eu AEL avec qui tu commençais un rapprochement dangereux courant avril 2018, finalement il s'est barré sans même t'en parler, te briser le coeur un peu plus.





i've been living with
devils and angels



( les mieux ) JAXON, tu l'as rencontré à la nouvelle-orléans quand tu allais à ces courses de voitures, vous êtes vites devenus de bons amis, tu allais le voir souvent là bas, c'est ton confident, ton pilier, ton p'tit merdeu et t'as même le droit de l'appeler jax ce gros bébé.

( les potos frères ) c'est WES qui est venu te voir pour sa voiture, trop chère à réparer tu lui laisses la stocker dans ton garage, vous vous parlez autour d'une bière, mais ses yeux, putain ses yeux t'évitent de les regarder. tu pourrais t'y noyer. RIYAAZ ses cheveux bouclés et sa tête de poney dont t'arrives plus à te passer. tu l'connais depuis le mois de mai, mais tu sais qu'il va déhà beaucoup te faire marrer.






‘cause you’re just a
dead man walking


( j'sais pas ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


( connards ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



couleurs:
 


(#) Mer 16 Mai - 21:20

 
≈ ≈ ≈
tous les temps,
à partir d’ici, sont des éternités
( @callum fraser   )
crédit/ mia couto ✰ histoire révérée


Tu l’avais dit. Tu ne voulais pas venir. Tu as dit, non, il a insisté. Ça te fais bien chier. Il te fait chier. Tu n’aurais jamais du retaper ce tacot que t’as acheté, dans une vieille casse qui allait fermer. Tu aurais dû le laisser se faire détruire en cube et ne plus y penser, tu n’aurais pas été emmerdé. Tu aurais pu rester chez toi, dormir jusqu’à pas d’hure et en fin de journée après une longue journée à n’avoir rien branlée, tu aurais enfin décidé à aller te doucher. Tu as dû te lever, ce matin, tôt, trop tôt, une douche rapide, tu as encore les cheveux qui dégoulinent sur tes épaules. Un jogging, un sweat, tu n’as rien de bien habillé, de bien recherché. Tu as réussi à avoir quand même par chance, des vêtements qui sont propres. C’est déjà bien. Tu glisses jusqu’au garage, trois canettes de bière dans tes doigts, une vide que tu jettes dans la poubelle au fond de la pièce. Un bruit de ferraille qui s’écrase dans les pièces mécaniques démontées, à jeter. Tu le vois, sa silhouette masculine en face de toi. Un regard à peine insistant, finalement avant d’ouvrir ton sac sans même le saluer. Les deux autres canettes qui se glisse dans le noir du sac à dos que tu finis pas refermer. Bonjour Levi, content de te voir moi aussi. J’te demande pas si ça va ? Tu soupires, rien qu’a entendre sa voix. Maudite voix, celle qui tambourine dans ton crâne oppressé par le fait de t’être levée pour voyager. Pas le bon jour, de sa faute. Il va certainement vite le regretter, dans cette journée. Tu tires cette gueule, quinze kilomètres de long. Les traits tirés, démaquillés. J’te demande pas si j’ai le choix ? Désagréable, comme gamine. Tu finis par tomber devant le miroir du garage, fendillé de tous les côtés. Ton reflet que tu inspectes, rapidement. Un chignon, à la rache, quelques mèches qui dépassent. Bon, on y va ? Tu t’impatientes, déjà.





--- l'hypocrisie
est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour des vertus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89601-callum-fraser-eddie-redmayne?highlight=Callum http://www.i-love-harvard.com/t89630-callum-le-rounard-ecossais http://www.i-love-harvard.com/t89644-callum-fraser-456-176-4325 http://www.i-love-harvard.com/t93479-http-formspring-me-callumfraser http://www.i-love-harvard.com/t89691-callum-fraser#3286275
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Callum Fraser
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 26 ans et je vis à : chez Levi, le temps de trouver un chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 28/04/2018 et depuis, j'ai posté : 1856 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en 8ème année. Je travaille en tant qu'aide boulanger et j'arpente souvent les routes de l'état avec le food truck que j'ai retapé avec Levi pour vendre burgers et beignets. et côté coeur, je suis : en train d'en pincer pour Levi la mécano, boule de feu qui finira par me brûler les ailes . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Eddie Redmayne ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : queen kane. ✽ DC/TC : : Jaz (crazy) Holloway



⋆ — like a tiger defying
the laws of gravity

CALLUM MURRAY FRASER
Écossais avec des origines françaises. A toujours vécu en Écosse. Est fils unique. A intégré Harvard dans le but de devenir l'un des meilleurs architecte. Il est en 8ème année. Il étudie l'architecture et l'histoire de l'art. Il a intégré la Winthrop House après sa première année d'études. De 2014 à 2018, deux soirs par semaine et le samedi, il travaillait dans un cinéma. Il a quitté ce travail en mai pour commencer à bosser dans une petite boulangerie juste avant les cours, lui libérant ainsi ses soirées et ses week-end. Il part souvent en vadrouille au volant d'un food truck qu'il a retapé avec Levi. Il porte des lunettes mais préfère mettre des lentilles. Il adore la nature et part en vadrouille dès qu'il le peut. Il préfère manger sucré que salé. Il est allergique aux chats et aux piqûres d'abeilles. Il adore jardiner et s'est même fait une petite jardinière de plantes aromatiques dans sa chambre à la WH. Il touche un peu à la guitare et au piano, mais c'est pas encore ça. Il a deux tatouages pour le moment: le mot saorsa à l'intérieur du poignet qui signifie liberté en gaélique et une rose des vents sur la cheville, symbole des voyages effectués et de ceux à venir. Il est friand des nouvelles technologies. Il ne supporte pas très bien l'alcool et a tendance à très vite en sentir les effets. Il n'est jamais tombé amoureux mais a eu quelques copines, rien de bien sérieux. Il est fan d'Harry Potter et des Pokémon. Il collectionne les aimants pour frigo. Il est facile à vivre, pas méchant du tout. Il déteste le manque de respect et la méchanceté gratuite. Non, il ne vit pas au pays des bisounours, il a juste été éduqué avec des principes et des valeurs. Aimez le.


⋆ — you and i have got
a lot in common

(family) JANE, ta fille d'un an et demi. Ouais, t'es papa. Putain, le choc.

(best) THALIA c'est ta meilleure amie, une de tes premières rencontre à Harvard et toujours à tes côtés. 8 ans, ça en fait des kilos pris par les cochonneries que vous mangez tous les deux !

(buddies) BAMBI a été ta cavalière lors du bal de fin d'année 2018. CHARLOTTE a été ton crush pendant quelques semaines. Aujourd'hui très bons amis, tu te sens très proche d'elle et l'aime beaucoup. ANGEL est une ancienne collègue du cinéma.

⋆ — i don't know how the hell
i fell in love with you

(ambiguity) Au début, LEVI, c'était la fille cool avec qui tu partais vendre des Burgers. Et puis maintenant, putain, t'es accro. Tu la veux, rien que pour toi. Tu veux qu'elle soit ta meuf, ta copine, ta p'tite amie. Appelez ça comme vous voulez, mais tu la veux !

(past) LIDIYA et toi êtes sorti ensemble il y a quelques temps mais avez rapidement rompu : vous étiez bien mieux en amis qu'en couple. Vous êtes toujours en très bon termes, d'ailleurs. ROXANNE, c'est un coup d'un soir lors d'une soirée étudiante, y'a un peu plus de deux ans. Elle réapparait dans ta vie, en septembre 2018 et te présente.. Jane, ta fille, fruit de votre coït d'une nuit.






(#) Mer 16 Mai - 22:14

BACAUSE I CARE
@ LEVI KIKI
Elle n’est pas contente. Enervée ? Vexée ? Fatiguée ? Tu n’en sais fichtrement rien mais tu sais qu’il va falloir la prendre avec des pincettes ce matin. Oui, ce matin, parce que tu comptes bien lui redonner un peu le sourire. Sa compagnie est tellement plus agréable lorsque Levi est de bonne humeur, souriante et joyeuse. Bien que son caractère de cochon reprenne vite le dessus. Tu commences à la cerner, la Levi, bien que tu sois à mille lieux d’en connaître tous les secrets. Deux petites cannettes de bières qu’elle glisse dans son sac avant de prendre place dans votre camion. Une pour chacun de vous ? Tu rêves, elle va tout garder pour elle, l’égoïste. J’te demande pas si j’ai le choix ? Ton sourire ne quitte pas ton visage angélique qu’elle, tu en mettrais ta main au feu, rêverait de gifler à cet instant. Et bien.. T’as des pains au chocolat dans la boîte à gant, si tu veux. Pour le p’tit dej, c’est meilleur que la bière. Essaye, tu verras. Tu fais le tour du camion et grimpe derrière le volant, jetant un petit coup d’œil à Levi qui se recoiffe dans le miroir de l’abat-jour. Bon, on y va ? Pressée la demoiselle. Tu te penches par-dessus ses cuisses et ouvre la boîte à gant pour attraper un chocolat. Toi, t’as les crocs. Tu te redresses et mords dans ta viennoiserie à pleine dents. On va y aller, oui. T’as été pisser ? J’ai pas envie de m’arrêter dans 20 minutes pour soulager la vessie d’une tigresse énervée. demandes-tu la bouche pleine, allumant le moteur du petit food truck.
FRIMELDA





présence très réduite et absente par intermittence (vive les colos )
jusque fin août    



 
 
SUMMER VIBES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88725p350-levi-fawkes-underwood-456-347-5421?nid=115#3350683 http://www.i-love-harvard.com/t88939p20-http-instagram-com-leviosa#3365483 http://www.i-love-harvard.com/t91665-snap-leviosa#3362540 http://www.i-love-harvard.com/t88736-levi-fawkes-underwood#3246485
avatar
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Levi Fawkes Underwood
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
/ J'ai : 23 ans et je vis à : cambridge dans cette maison en colocation avec anja, callum et walker le chien qui ne fait qu'aboyer. . J'ai posé mes affaires ici le : 29/01/2018 et depuis, j'ai posté : 1925 messages et bu : 20 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année d'arts visuels pour devenir graphiste indépendante, je suis mécanicienne à mon temps libre et de temps en temps j’arpente les états dans mon food trucks avec callum et côté coeur, je suis : pincée par ce mec tout blanc, bien qu'il n'y connait rien à paul walker, gros naz. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la provocatrice marginale à la carapace dure mais au coeur tendre . Oh et puis, on dit que je ressemble à : alysha nett ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lucie, neon cathedral , et un grand merci à : Lempika (av) ✽ DC/TC : : thomas, le student.



HOTTER THAN HELL

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"levi, c’était un iceberg : elle ne laissait voir que ce qu’elle avait envie."

( story ) En 95, t'as poussé ta première gueulante à Valence en Espagne même si t'es aussi latina qu'un cachet d'aspirine. Deux père, les mêmes homosexuels que dans Desperate Housewive. T'étais une brioche dans le four d'une mère porteuse. T'es la grande soeur de Zora, la pièce adoptée. T'as subis la conneries des ignorants, à propos de ta famille exceptionnellement badass. Ton enfance construite en Espagne pendant douze ans (2006) avant de poser les pieds aux USA et ça t'a bien fait chier. Tout est gâché par la mort de pépé underwood où il fallait répondre présent au chevet. Tu vivais à Boston, depuis. Tu l’as mal vécu, tout a changé, tu as changé. Une crise d’adolescence violente, trop présente, ton dos se tourne facilement à toute ta famille qui a du mal à te supporter, t'es reloue, la tête brulée. Tu rêves de liberté, de changer la société, bouger les codes, casser les chaînes, mdr, trop d'espoirs. Tu retournes très souvent en Europe parce que le chorizo te manques. Cette hyper émotivité dissimulée sous une bonne couche de masculinité. Tu fais de la course automobile (rallyes) où tu gagnes des coupes, au milieu des machos. Tu touches à la mécanique autant qu’au dessin, l’art. Deux mondes opposés qui te permettent de t’exprimer, défouler de cette rage en toi, parce que t'es quand même super colère dans ta vie. Tu fais de la sérigraphie, pour imprimer tes affiches, aller les placarder les rues pour faire passer ton message. Pas très bavarde en général hein, sauf quand c’est pour tes convictions, anti conformiste. L’art est une partie de ta vie, gravé sur ton corps de tatouages, aussi. Tu en fais des études arts visuels, devenir graphiste officiellement, devenir une indépendante aux services des grandes gueules qui ont des messages puissants à faire passer.

LEVI FAWKES UNDERWOOD
( she was chaos and beauty intertwined. a tornado of roses from divine. )



( personality ) Tourbillon d’émotions. Tu es instable émotivement, hypersensible, tu chiales devant Némo et tu fais la dure juste après. T'as ce besoin, inévitable de reconnaissance, d'attention, tu veux qu'on s'intéresse à toi. Tu vies avec ton coeur, guidée par ses émotions, par ton instinct de lionne sauvage. C’est une épreuve de vivre avec toi tous les jours, de pouvoir te supporter, tu es chiante. Tu es colérique, une tornade. Tu t'enerves trop rapidement, pour rien, sinon c'est pas marrant. Tu sais pas ce que tu veux, jamais, indécise, tout est compliqué, avec toi, putain de casse couille.Tu as cette carapace qui t’entoure, qui enveloppe toute ta vie, un cocon que tu ne veux surtout pas casser. Tu es une rose, piquante de l’extérieur, si fragile à l’intérieur, ou peut être le feu, une petite braise qui s'intensifie avec une simple petite brise. Les émotions te fracassent, tes larmes, ta colère, tes joies, tous s’expriment sur ton visage, un livre ouvert, celui que t’essayes de fermer, discrètement. Tu peut être violente quand le vent te fait virevolter trop fort, délicate quand on te cajole bien soigneusement. La girouette. T'es violente, bien trop violente. Que ce soit dans tes mots ou dans tes gestes. Tu ne te fais pas beaucoup d’amis, du moins, c’est difficile, de garder des gens dans ta vie, tu aimes la loyauté, tu es extrême, les gens doivent être là pour la vie, sinon rien et t’as bien compris que c’était rare, les gens fidèles, les gens qui t’aimes. Tu es curieuse, trop peut être. T’es cette anticonformiste qui n’aime pas les modes, les codes de la société, les jugements et tout ce qui fait que les gens peuvent être cons. Tu milites pour toutes les causes possibles et imaginables, l’injustice te dégoûte. T’es un garçon manqué, ton style à toi, selon tes envies, ton humeur changeante, souvent changeante. Tu as tous ses tatouages le long de ton corps, œuvres d’art que t’as dessinées pour la plupart. Tu as cette passion éternelle pour les voitures, tes nombreux prix exposés chez toi et ta fusée que tu ne quittes jamais, c’est souvent que tu roules sur circuit ou que tu retournes en Europe faire quelques circuits. Ton fantasme absolu s’est éteint dans un accident de voiture, RIP Paul Walker, t’as sonnerie c’est See You Again, bien sûr, depuis tout ce temps, tu connais les films fast and furious par cour, d’ailleurs. Tu parles couramment l’espagnol ayant grandi là-bas pendant douze ans t’essayes d’apprendre le français aussi. Tu as une passion folle pour les chiens, aussi, tu les veux tous, chez toi, avec toi. Tu raffoles de la pluie, marcher entre les gouttes qui arrivent a ruisselé le long de ta peau. Pourtant, t’as peur de l’eau, une peur bleue de la piscine, de la mer et les océans, tu ne sais même pas nager.

(hypersensible, compliquée, violente, garçon manquée, franche, fidèle, loyale, extrême, gourmande, besoin d'affection, provocatrice, lunatique)

( détails ) tu as peur de l'eau, de la profondeur et mettre la tête sous l'eau c'est totalement impossible. puis tu as aussi ce chat là que t'as même pas adopté et qui ne veut pas partir de chez, tu le considère comme le tiens maintenant, jupiter de son nom, roux et blanc avec un beau strabisme à ses yeux bleus. tu as peur du noir aussi, l'obscurité te terrifie. tu as adopté un chien avec jaxon en mai 2018, tu l'appelles walker.

( en ce moment ) t'a meilleure amie est partie en te laissant une simple lettre et ton crush







kiss me like
you wanna be loved



( sister ) une petite chose et arrivée un an après toi dans la petite famille atypique, ZORA ta petite soeur, petite tête de gland qui t’a toujours fait chier et qui a toujours tout fait mieux que toit. mais c’est elle, ton pilier, tu ne ferais rien, sans elle, c’est ton remède à tout, contre tout, malgré tout. les disputes que vous avez pu vous balancer aux visages, celle qui gueulera le plus fort, vous gueulez toutes les deux le plus fort.


b]( brother )[/b]tu l'sais t'es d'une mère porteuse, inconnue, t'as appris y'a pas longtemps que t'as un frère jumeau caché dans cet univers de merde, t'as jamais cherché à en savoir plus, la peur au ventre mais c'est DAVI qui va venir à toi, wow ton rêve d'avoir un frère qui se réalise.

( cousins )du coté des origines américaines, toute la mifa underwood que tu cotoies jamais, avec ARIANA, LIZ, KALA, MAGNUS.

( ma vie )VEGA la femme de ta vie, vous deux, contre le monde. contre ces gens qui ne comprennent pas ce qui vous lie, cette alchimie, relation fusionnelle, tu donnerais ton âme au diable pour cette tête de tchoin.




we can stop
and we won't stop


( l'coeur qui bat ) il n'y a personne dans ta vie, tu manges de la glace en petite culotte toute seule.



( ya rien d'sur ) l'écossais à al peau cachet d'aspirine, CALLUM fait parti de ta vie depuis une bonne année, vous arpentez les états dans votre food trucks entièrement retapé par vos mains (c'pour ça que sa couine partout), il te plait beaucoup, il est si loin de tous ces gars malsains qui sont entrés dans ta vie ou plutôt que t'as laissé rentrer, si loin de tout ce que tu peux être toi. tu es le feu, il est l'eau.

( c'fini boloss ) il y a ce ce mec qui t'as fait aimer les voitures, rencontré sur internet, tu pouvais le voir que quelque fois par ans quand tu retournais en Espagne pour des vacances et par la suite gagner tous ses prix de circuits. mais AMYAS, il s'est barré du jour au lendemain sans te donner aucunes nouvelles il y a trois ans de ça en 2016, il a comme disparu de la surface de la Terre, plus aucunes traces de lui nul part, depuis t'as appris à vivre sans lui, l'oublier, essayer. il est revenu dans ta vue en janvier 2018 pour "t'espionner" et il a tué quelqu'un qui l'avait découvert par accident. puis il y a eu AEL avec qui tu commençais un rapprochement dangereux courant avril 2018, finalement il s'est barré sans même t'en parler, te briser le coeur un peu plus.





i've been living with
devils and angels



( les mieux ) JAXON, tu l'as rencontré à la nouvelle-orléans quand tu allais à ces courses de voitures, vous êtes vites devenus de bons amis, tu allais le voir souvent là bas, c'est ton confident, ton pilier, ton p'tit merdeu et t'as même le droit de l'appeler jax ce gros bébé.

( les potos frères ) c'est WES qui est venu te voir pour sa voiture, trop chère à réparer tu lui laisses la stocker dans ton garage, vous vous parlez autour d'une bière, mais ses yeux, putain ses yeux t'évitent de les regarder. tu pourrais t'y noyer. RIYAAZ ses cheveux bouclés et sa tête de poney dont t'arrives plus à te passer. tu l'connais depuis le mois de mai, mais tu sais qu'il va déhà beaucoup te faire marrer.






‘cause you’re just a
dead man walking


( j'sais pas ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


( connards ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



couleurs:
 


(#) Jeu 17 Mai - 17:29

 
≈ ≈ ≈
tous les temps,
à partir d’ici, sont des éternités
( @callum fraser   )
crédit/ mia couto ✰ histoire révérée

Et bien.. T’as des pains au chocolat dans la boîte à gant, si tu veux. Pour le p’tit dej, c’est meilleur que la bière. Essaye, tu verras. Ne t’approches pas de cet homme qui ose dire les mots sataniques. Ce qu’il ne faut pas dire, personne ne dit pains au chocolat parce que ça ne se dit pas, crois-moi. Mais tu es loin de tout ça, toi.  Tu es énervée, les poils de cul dressés, ouais probablement qu’il soit impossible de te calmer le temps de cette journée où tu es forcée. Contrainte, de le suivre. Maintenant, il va savoir, qui tu peux être réellement, si jusqu’à la, il n’avait vu qu’un doux visage approximativement sympathique. Il tombe de haut, c’est sûr. Il faut te cerner, t’amadouer, bonne courage à ceux qui veulent s’y tenter. Sérieusement l’écossais ? Tu insistes sur le dernier mot prononcé. Ses origines en contrastent avec ce qu’il tente de te donner. Il a réussi à trouver ça où dans les rues de Boston ? Il t’agace, sa voix tend l’intégralité de ton corps. Tu voudrais qu’il se taise qu’il ferme sa gueule, qu’il roule, que cette journée se termine, vite. Que tu puisses rentrer chez toi, te mettre en petite culotte devant ta télé, à râler, que ton stock de Corona est écoulé. Tu es assise, place du mort, attendant qu’il démarre, que tu te barres. Son haut de crâne qui passe devant toi, sa main habile pour attraper du bout des doigts une fameuse CHOCOLATINE. Tu ricanes. Tu fra gaffe la calvitie arrive aussi vite que les rides apparemment. Sarcastique, insupportable, tu te fous de sa gueule, de ses pattes-d’oie qui ornent son visage. Tu les a bien vu, ces petits creux qui ont l’air de se dessiner si rapidement avec le temps. Tu le sais, que ses cheveux sont intacts, mais le faire chier, tu ne vas pas te faire prier. Sauter sur l’occasion, ça serait trop con. On va y aller, oui. T’as été pisser ? J’ai pas envie de m’arrêter dans 20 minutes pour soulager la vessie d’une tigresse énervée. Tes pieds qui bougent devant toi, faisant bouger ton sac, la ferraille des canettes qui s’entrechoquent. La bière, ça fait pisser, tu t’arrêteras dans une vieille station-service entourée de forêt où je pourrais me barrer. Le moteur qui ronronne, certes pas un gros bolide, mais ces bruits mécaniques qui t’apaiseraient presque. Tu t’enfonces dans le fond de ton siège, le coude contre le rebord de fenêtre, le haut de ton sweat qui s’écrase contre ta joue. Le paysage qui défile dans tes pupilles fatiguées. Le silence, sans un mot, tu ne parles pas, tu ne réponds pas. Véritable mur. Tu t’es même probablement endormie quelques instants. Tes yeux qui s’ouvrent enfin, quand le véhicule s’immobilise. Quelques battements de cils, le temps de te réveiller, émerger de ton sommeil noir, trop rapide. Et merde, le cauchemar est réel. Vous êtes où ? Tu ne sais même pas. Tu ouvres seulement la portière, descendre les pieds à terre, les jambes engourdit. Tu étires ton dos. Le dos de ta main qui frotte tes yeux. On reste ici combien de temps ? Froide, encore. Elle est où la foret que je puisse me barrer ?  





--- l'hypocrisie
est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour des vertus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89601-callum-fraser-eddie-redmayne?highlight=Callum http://www.i-love-harvard.com/t89630-callum-le-rounard-ecossais http://www.i-love-harvard.com/t89644-callum-fraser-456-176-4325 http://www.i-love-harvard.com/t93479-http-formspring-me-callumfraser http://www.i-love-harvard.com/t89691-callum-fraser#3286275
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Callum Fraser
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 26 ans et je vis à : chez Levi, le temps de trouver un chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 28/04/2018 et depuis, j'ai posté : 1856 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en 8ème année. Je travaille en tant qu'aide boulanger et j'arpente souvent les routes de l'état avec le food truck que j'ai retapé avec Levi pour vendre burgers et beignets. et côté coeur, je suis : en train d'en pincer pour Levi la mécano, boule de feu qui finira par me brûler les ailes . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Eddie Redmayne ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : queen kane. ✽ DC/TC : : Jaz (crazy) Holloway



⋆ — like a tiger defying
the laws of gravity

CALLUM MURRAY FRASER
Écossais avec des origines françaises. A toujours vécu en Écosse. Est fils unique. A intégré Harvard dans le but de devenir l'un des meilleurs architecte. Il est en 8ème année. Il étudie l'architecture et l'histoire de l'art. Il a intégré la Winthrop House après sa première année d'études. De 2014 à 2018, deux soirs par semaine et le samedi, il travaillait dans un cinéma. Il a quitté ce travail en mai pour commencer à bosser dans une petite boulangerie juste avant les cours, lui libérant ainsi ses soirées et ses week-end. Il part souvent en vadrouille au volant d'un food truck qu'il a retapé avec Levi. Il porte des lunettes mais préfère mettre des lentilles. Il adore la nature et part en vadrouille dès qu'il le peut. Il préfère manger sucré que salé. Il est allergique aux chats et aux piqûres d'abeilles. Il adore jardiner et s'est même fait une petite jardinière de plantes aromatiques dans sa chambre à la WH. Il touche un peu à la guitare et au piano, mais c'est pas encore ça. Il a deux tatouages pour le moment: le mot saorsa à l'intérieur du poignet qui signifie liberté en gaélique et une rose des vents sur la cheville, symbole des voyages effectués et de ceux à venir. Il est friand des nouvelles technologies. Il ne supporte pas très bien l'alcool et a tendance à très vite en sentir les effets. Il n'est jamais tombé amoureux mais a eu quelques copines, rien de bien sérieux. Il est fan d'Harry Potter et des Pokémon. Il collectionne les aimants pour frigo. Il est facile à vivre, pas méchant du tout. Il déteste le manque de respect et la méchanceté gratuite. Non, il ne vit pas au pays des bisounours, il a juste été éduqué avec des principes et des valeurs. Aimez le.


⋆ — you and i have got
a lot in common

(family) JANE, ta fille d'un an et demi. Ouais, t'es papa. Putain, le choc.

(best) THALIA c'est ta meilleure amie, une de tes premières rencontre à Harvard et toujours à tes côtés. 8 ans, ça en fait des kilos pris par les cochonneries que vous mangez tous les deux !

(buddies) BAMBI a été ta cavalière lors du bal de fin d'année 2018. CHARLOTTE a été ton crush pendant quelques semaines. Aujourd'hui très bons amis, tu te sens très proche d'elle et l'aime beaucoup. ANGEL est une ancienne collègue du cinéma.

⋆ — i don't know how the hell
i fell in love with you

(ambiguity) Au début, LEVI, c'était la fille cool avec qui tu partais vendre des Burgers. Et puis maintenant, putain, t'es accro. Tu la veux, rien que pour toi. Tu veux qu'elle soit ta meuf, ta copine, ta p'tite amie. Appelez ça comme vous voulez, mais tu la veux !

(past) LIDIYA et toi êtes sorti ensemble il y a quelques temps mais avez rapidement rompu : vous étiez bien mieux en amis qu'en couple. Vous êtes toujours en très bon termes, d'ailleurs. ROXANNE, c'est un coup d'un soir lors d'une soirée étudiante, y'a un peu plus de deux ans. Elle réapparait dans ta vie, en septembre 2018 et te présente.. Jane, ta fille, fruit de votre coït d'une nuit.






(#) Jeu 17 Mai - 20:01

BACAUSE I CARE
@ LEVI KIKI
Sérieusement l’écossais ? Son regard blasé, son souffle blasé, sa dégaine blasée.. tout en elle est blasée ce matin. Heureusement, sa morosité ne t’atteint pas. L’idée de ne pas partir ne t’effleura même pas l’esprit. Tu ne savais pas les raisons d’un tel état chez elle mais tu étais certain qu’un bol d’air frais lui ferait le plus grand bien. Espérons que tu ne te trompes pas. Tu acquiesces d’un hochement de tête et grimpe dans le camion. Tu fra gaffe la calvitie arrive aussi vite que les rides apparemment. Elle se veut piquante, comme la rose fragile perlée par la rosée du matin qui poussait au fond du jardin de chez tes parents ; comme les cactus des terres arides que tu as eu le loisir de visiter dans ta vie. Au moins, un semblant de sourire s’imprime sur son visage, disparaissant aussi vite qu’il est arrivé. Tu parles des mêmes rides que celles que tu as entre les yeux à forcer de froncer les sourcils ? Pas de réponse. Soit elle est vexée, soit elle s’en fout. Tu optes pour la deuxième option. Tu allumes le moteur, t’assurant que ta passagère se soit rendu au pipiroom avant de prendre la route. La bière, ça fait pisser, tu t’arrêteras dans une vieille station-service entourée de forêt où je pourrais me barrer. Tu lèves les yeux au ciel, enclanche la 1ère vitesse et appuie sur la pédale de l’accélérateur.

Tu roules, n’ayant comme compagnie que le fond musical que l’auto radio. Levi est silencieuse, la tête collée contre la fenêtre du véhicule. Pas un mot n’est sorti de sa bouche, pas même une remarque sur la musique un brin veillotte qui résonnait dans l’habitacle. Il est midi passé quand le food truck s’arrête au bord d’un petit lac. La verdure vous entoure, la nature, la vraie. Celle que tu aimes plus que tout. On reste ici combien de temps ? Tu descends à ton tour du véhicule et te dégourdit les jambes. C’que ça fait du bien. On va passer le week-end dans le coin. On repart demain soir. On sera rentrés à Cambridge pour 21h, 22h au plus tard. lui réponds-tu en remontant du bout du doigt tes lunettes de soleil sur ton nez. Elle est où la forêt que je puisse me barrer ? Tu lèves les yeux au ciel, contournant le camion pour faire face à la ronchon number one. T’as ronflé. lui dis-tu, ne répondant ainsi pas à ses sarcasmes d’ado en quête de fugue, de nouveau ce sourire amusé aux lèvres.
FRIMELDA





présence très réduite et absente par intermittence (vive les colos )
jusque fin août    



 
 
SUMMER VIBES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88725p350-levi-fawkes-underwood-456-347-5421?nid=115#3350683 http://www.i-love-harvard.com/t88939p20-http-instagram-com-leviosa#3365483 http://www.i-love-harvard.com/t91665-snap-leviosa#3362540 http://www.i-love-harvard.com/t88736-levi-fawkes-underwood#3246485
avatar
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Levi Fawkes Underwood
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
/ J'ai : 23 ans et je vis à : cambridge dans cette maison en colocation avec anja, callum et walker le chien qui ne fait qu'aboyer. . J'ai posé mes affaires ici le : 29/01/2018 et depuis, j'ai posté : 1925 messages et bu : 20 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année d'arts visuels pour devenir graphiste indépendante, je suis mécanicienne à mon temps libre et de temps en temps j’arpente les états dans mon food trucks avec callum et côté coeur, je suis : pincée par ce mec tout blanc, bien qu'il n'y connait rien à paul walker, gros naz. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la provocatrice marginale à la carapace dure mais au coeur tendre . Oh et puis, on dit que je ressemble à : alysha nett ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lucie, neon cathedral , et un grand merci à : Lempika (av) ✽ DC/TC : : thomas, le student.



HOTTER THAN HELL

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"levi, c’était un iceberg : elle ne laissait voir que ce qu’elle avait envie."

( story ) En 95, t'as poussé ta première gueulante à Valence en Espagne même si t'es aussi latina qu'un cachet d'aspirine. Deux père, les mêmes homosexuels que dans Desperate Housewive. T'étais une brioche dans le four d'une mère porteuse. T'es la grande soeur de Zora, la pièce adoptée. T'as subis la conneries des ignorants, à propos de ta famille exceptionnellement badass. Ton enfance construite en Espagne pendant douze ans (2006) avant de poser les pieds aux USA et ça t'a bien fait chier. Tout est gâché par la mort de pépé underwood où il fallait répondre présent au chevet. Tu vivais à Boston, depuis. Tu l’as mal vécu, tout a changé, tu as changé. Une crise d’adolescence violente, trop présente, ton dos se tourne facilement à toute ta famille qui a du mal à te supporter, t'es reloue, la tête brulée. Tu rêves de liberté, de changer la société, bouger les codes, casser les chaînes, mdr, trop d'espoirs. Tu retournes très souvent en Europe parce que le chorizo te manques. Cette hyper émotivité dissimulée sous une bonne couche de masculinité. Tu fais de la course automobile (rallyes) où tu gagnes des coupes, au milieu des machos. Tu touches à la mécanique autant qu’au dessin, l’art. Deux mondes opposés qui te permettent de t’exprimer, défouler de cette rage en toi, parce que t'es quand même super colère dans ta vie. Tu fais de la sérigraphie, pour imprimer tes affiches, aller les placarder les rues pour faire passer ton message. Pas très bavarde en général hein, sauf quand c’est pour tes convictions, anti conformiste. L’art est une partie de ta vie, gravé sur ton corps de tatouages, aussi. Tu en fais des études arts visuels, devenir graphiste officiellement, devenir une indépendante aux services des grandes gueules qui ont des messages puissants à faire passer.

LEVI FAWKES UNDERWOOD
( she was chaos and beauty intertwined. a tornado of roses from divine. )



( personality ) Tourbillon d’émotions. Tu es instable émotivement, hypersensible, tu chiales devant Némo et tu fais la dure juste après. T'as ce besoin, inévitable de reconnaissance, d'attention, tu veux qu'on s'intéresse à toi. Tu vies avec ton coeur, guidée par ses émotions, par ton instinct de lionne sauvage. C’est une épreuve de vivre avec toi tous les jours, de pouvoir te supporter, tu es chiante. Tu es colérique, une tornade. Tu t'enerves trop rapidement, pour rien, sinon c'est pas marrant. Tu sais pas ce que tu veux, jamais, indécise, tout est compliqué, avec toi, putain de casse couille.Tu as cette carapace qui t’entoure, qui enveloppe toute ta vie, un cocon que tu ne veux surtout pas casser. Tu es une rose, piquante de l’extérieur, si fragile à l’intérieur, ou peut être le feu, une petite braise qui s'intensifie avec une simple petite brise. Les émotions te fracassent, tes larmes, ta colère, tes joies, tous s’expriment sur ton visage, un livre ouvert, celui que t’essayes de fermer, discrètement. Tu peut être violente quand le vent te fait virevolter trop fort, délicate quand on te cajole bien soigneusement. La girouette. T'es violente, bien trop violente. Que ce soit dans tes mots ou dans tes gestes. Tu ne te fais pas beaucoup d’amis, du moins, c’est difficile, de garder des gens dans ta vie, tu aimes la loyauté, tu es extrême, les gens doivent être là pour la vie, sinon rien et t’as bien compris que c’était rare, les gens fidèles, les gens qui t’aimes. Tu es curieuse, trop peut être. T’es cette anticonformiste qui n’aime pas les modes, les codes de la société, les jugements et tout ce qui fait que les gens peuvent être cons. Tu milites pour toutes les causes possibles et imaginables, l’injustice te dégoûte. T’es un garçon manqué, ton style à toi, selon tes envies, ton humeur changeante, souvent changeante. Tu as tous ses tatouages le long de ton corps, œuvres d’art que t’as dessinées pour la plupart. Tu as cette passion éternelle pour les voitures, tes nombreux prix exposés chez toi et ta fusée que tu ne quittes jamais, c’est souvent que tu roules sur circuit ou que tu retournes en Europe faire quelques circuits. Ton fantasme absolu s’est éteint dans un accident de voiture, RIP Paul Walker, t’as sonnerie c’est See You Again, bien sûr, depuis tout ce temps, tu connais les films fast and furious par cour, d’ailleurs. Tu parles couramment l’espagnol ayant grandi là-bas pendant douze ans t’essayes d’apprendre le français aussi. Tu as une passion folle pour les chiens, aussi, tu les veux tous, chez toi, avec toi. Tu raffoles de la pluie, marcher entre les gouttes qui arrivent a ruisselé le long de ta peau. Pourtant, t’as peur de l’eau, une peur bleue de la piscine, de la mer et les océans, tu ne sais même pas nager.

(hypersensible, compliquée, violente, garçon manquée, franche, fidèle, loyale, extrême, gourmande, besoin d'affection, provocatrice, lunatique)

( détails ) tu as peur de l'eau, de la profondeur et mettre la tête sous l'eau c'est totalement impossible. puis tu as aussi ce chat là que t'as même pas adopté et qui ne veut pas partir de chez, tu le considère comme le tiens maintenant, jupiter de son nom, roux et blanc avec un beau strabisme à ses yeux bleus. tu as peur du noir aussi, l'obscurité te terrifie. tu as adopté un chien avec jaxon en mai 2018, tu l'appelles walker.

( en ce moment ) t'a meilleure amie est partie en te laissant une simple lettre et ton crush







kiss me like
you wanna be loved



( sister ) une petite chose et arrivée un an après toi dans la petite famille atypique, ZORA ta petite soeur, petite tête de gland qui t’a toujours fait chier et qui a toujours tout fait mieux que toit. mais c’est elle, ton pilier, tu ne ferais rien, sans elle, c’est ton remède à tout, contre tout, malgré tout. les disputes que vous avez pu vous balancer aux visages, celle qui gueulera le plus fort, vous gueulez toutes les deux le plus fort.


b]( brother )[/b]tu l'sais t'es d'une mère porteuse, inconnue, t'as appris y'a pas longtemps que t'as un frère jumeau caché dans cet univers de merde, t'as jamais cherché à en savoir plus, la peur au ventre mais c'est DAVI qui va venir à toi, wow ton rêve d'avoir un frère qui se réalise.

( cousins )du coté des origines américaines, toute la mifa underwood que tu cotoies jamais, avec ARIANA, LIZ, KALA, MAGNUS.

( ma vie )VEGA la femme de ta vie, vous deux, contre le monde. contre ces gens qui ne comprennent pas ce qui vous lie, cette alchimie, relation fusionnelle, tu donnerais ton âme au diable pour cette tête de tchoin.




we can stop
and we won't stop


( l'coeur qui bat ) il n'y a personne dans ta vie, tu manges de la glace en petite culotte toute seule.



( ya rien d'sur ) l'écossais à al peau cachet d'aspirine, CALLUM fait parti de ta vie depuis une bonne année, vous arpentez les états dans votre food trucks entièrement retapé par vos mains (c'pour ça que sa couine partout), il te plait beaucoup, il est si loin de tous ces gars malsains qui sont entrés dans ta vie ou plutôt que t'as laissé rentrer, si loin de tout ce que tu peux être toi. tu es le feu, il est l'eau.

( c'fini boloss ) il y a ce ce mec qui t'as fait aimer les voitures, rencontré sur internet, tu pouvais le voir que quelque fois par ans quand tu retournais en Espagne pour des vacances et par la suite gagner tous ses prix de circuits. mais AMYAS, il s'est barré du jour au lendemain sans te donner aucunes nouvelles il y a trois ans de ça en 2016, il a comme disparu de la surface de la Terre, plus aucunes traces de lui nul part, depuis t'as appris à vivre sans lui, l'oublier, essayer. il est revenu dans ta vue en janvier 2018 pour "t'espionner" et il a tué quelqu'un qui l'avait découvert par accident. puis il y a eu AEL avec qui tu commençais un rapprochement dangereux courant avril 2018, finalement il s'est barré sans même t'en parler, te briser le coeur un peu plus.





i've been living with
devils and angels



( les mieux ) JAXON, tu l'as rencontré à la nouvelle-orléans quand tu allais à ces courses de voitures, vous êtes vites devenus de bons amis, tu allais le voir souvent là bas, c'est ton confident, ton pilier, ton p'tit merdeu et t'as même le droit de l'appeler jax ce gros bébé.

( les potos frères ) c'est WES qui est venu te voir pour sa voiture, trop chère à réparer tu lui laisses la stocker dans ton garage, vous vous parlez autour d'une bière, mais ses yeux, putain ses yeux t'évitent de les regarder. tu pourrais t'y noyer. RIYAAZ ses cheveux bouclés et sa tête de poney dont t'arrives plus à te passer. tu l'connais depuis le mois de mai, mais tu sais qu'il va déhà beaucoup te faire marrer.






‘cause you’re just a
dead man walking


( j'sais pas ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


( connards ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



couleurs:
 


(#) Jeu 17 Mai - 22:42

 
≈ ≈ ≈
tous les temps,
à partir d’ici, sont des éternités
( @callum fraser   )
crédit/ mia couto ✰ histoire révérée

Peut-être que c’est ce qu’il te faut. Te prendre le vent frais du matin dans ta nuque découverte. Changer de paysages, t’éloigner du bitume, du macadam.  Tu n’as pas grandi dans les villes américaines, les terres espagnoles te manquent. C’est sûrement ça qu’il te faudrait. Te balader, ta peau qui caresse le soleil, tes aisselles qui affrontent la chaleur, seulement le bruit des vagues qui s’écrasent contre les rochers plantés dans la méditerranée. Tu es loin de tout ça, si loin. Le mal du pays, l’envie de fuir, refermer tes bagages, repartir. Mais tu résistes, ta sœur est ici, Jaxon, aussi. L’Espagne n’est après tout que la Terre où tu as vécu quelques années et surtout où tu as rencontré ton ex, cet enfoiré. Tu es sûrement mieux ici, dans ce truck, dormir contre la vitre, baver contre ta manche. Tu ne le sais seulement pas encore. Tu es sortie du véhicule, les jambes en compote, étirée, comme tu grattes la peau de ton visage en continuant d’être désagréable. On va passer le week-end dans le coin. On repart demain soir. On sera rentrés à Cambridge pour 21h, 22h au plus tard.5 tu manques de t’étouffer avec ta salive mal avalée. Cette toux qui te prend la gorge, cette révélation qui résonne bien trop fort contre les parois de ton cerveau étroit. T’es sérieux ? Tu me l’as pas dit que c’était jusqu’à demain, putain ! Ta voix hausse d’un ton, le volume qui grimpe, cette vieille grand-mère qui passe lentement en vous regardant sans que t’en es rien à foutre. Ce n’était pas prévu comme ça. Tu devais rentrer chez toi, ce soir. Te mettre à poil, dans tes draps sales. Manger des cookies et déprimer sur ta vie. Il fausse tes plans, c’est malveillant. Il ne te l’a sûrement pas dit, exprès pour que tu viennes l’aider. Tu souffles, encore plus fort. C’est incroyable tout cet air expiré entre de pauvres petites lèvres maltraitées. Il vient ne face de toi, ses lunettes sur le nez, ses yeux devenus verres opaques. T’as ronflé. Tu restes un instant bloqué, à le fixer. Sans un mot, abasourdie ou seulement en train de te détruire de l’intérieur pour le simple fait de devoir te contrôler à ne pas lui foutre une racler. Tes yeux qui se posent sur ses lèvres souriantes, ses commissures qui remontent jusqu’à l’angle de ses oreilles. Tu détournes le regard, prenant ton sac sur une épaule, la portière qui claque pour la refermer. Tu commences à te barrer, ton dos tourné. Les cheveux qui dansent au grès de la petite brise que tu braves à contre sens pour juste, partir. J’me casse, j’vais appeler Jaxon, il va me ramener chez MOI. Ton téléphone déjà en mains, il veut jouer le malin ? Ça ne marche pas avec toi. Tu avances dans le vide, sans même savoir où tu es, où tu vas. Jaxon viendra, il est toujours là pour toi.





--- l'hypocrisie
est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour des vertus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89601-callum-fraser-eddie-redmayne?highlight=Callum http://www.i-love-harvard.com/t89630-callum-le-rounard-ecossais http://www.i-love-harvard.com/t89644-callum-fraser-456-176-4325 http://www.i-love-harvard.com/t93479-http-formspring-me-callumfraser http://www.i-love-harvard.com/t89691-callum-fraser#3286275
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Callum Fraser
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 26 ans et je vis à : chez Levi, le temps de trouver un chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 28/04/2018 et depuis, j'ai posté : 1856 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en 8ème année. Je travaille en tant qu'aide boulanger et j'arpente souvent les routes de l'état avec le food truck que j'ai retapé avec Levi pour vendre burgers et beignets. et côté coeur, je suis : en train d'en pincer pour Levi la mécano, boule de feu qui finira par me brûler les ailes . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Eddie Redmayne ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : queen kane. ✽ DC/TC : : Jaz (crazy) Holloway



⋆ — like a tiger defying
the laws of gravity

CALLUM MURRAY FRASER
Écossais avec des origines françaises. A toujours vécu en Écosse. Est fils unique. A intégré Harvard dans le but de devenir l'un des meilleurs architecte. Il est en 8ème année. Il étudie l'architecture et l'histoire de l'art. Il a intégré la Winthrop House après sa première année d'études. De 2014 à 2018, deux soirs par semaine et le samedi, il travaillait dans un cinéma. Il a quitté ce travail en mai pour commencer à bosser dans une petite boulangerie juste avant les cours, lui libérant ainsi ses soirées et ses week-end. Il part souvent en vadrouille au volant d'un food truck qu'il a retapé avec Levi. Il porte des lunettes mais préfère mettre des lentilles. Il adore la nature et part en vadrouille dès qu'il le peut. Il préfère manger sucré que salé. Il est allergique aux chats et aux piqûres d'abeilles. Il adore jardiner et s'est même fait une petite jardinière de plantes aromatiques dans sa chambre à la WH. Il touche un peu à la guitare et au piano, mais c'est pas encore ça. Il a deux tatouages pour le moment: le mot saorsa à l'intérieur du poignet qui signifie liberté en gaélique et une rose des vents sur la cheville, symbole des voyages effectués et de ceux à venir. Il est friand des nouvelles technologies. Il ne supporte pas très bien l'alcool et a tendance à très vite en sentir les effets. Il n'est jamais tombé amoureux mais a eu quelques copines, rien de bien sérieux. Il est fan d'Harry Potter et des Pokémon. Il collectionne les aimants pour frigo. Il est facile à vivre, pas méchant du tout. Il déteste le manque de respect et la méchanceté gratuite. Non, il ne vit pas au pays des bisounours, il a juste été éduqué avec des principes et des valeurs. Aimez le.


⋆ — you and i have got
a lot in common

(family) JANE, ta fille d'un an et demi. Ouais, t'es papa. Putain, le choc.

(best) THALIA c'est ta meilleure amie, une de tes premières rencontre à Harvard et toujours à tes côtés. 8 ans, ça en fait des kilos pris par les cochonneries que vous mangez tous les deux !

(buddies) BAMBI a été ta cavalière lors du bal de fin d'année 2018. CHARLOTTE a été ton crush pendant quelques semaines. Aujourd'hui très bons amis, tu te sens très proche d'elle et l'aime beaucoup. ANGEL est une ancienne collègue du cinéma.

⋆ — i don't know how the hell
i fell in love with you

(ambiguity) Au début, LEVI, c'était la fille cool avec qui tu partais vendre des Burgers. Et puis maintenant, putain, t'es accro. Tu la veux, rien que pour toi. Tu veux qu'elle soit ta meuf, ta copine, ta p'tite amie. Appelez ça comme vous voulez, mais tu la veux !

(past) LIDIYA et toi êtes sorti ensemble il y a quelques temps mais avez rapidement rompu : vous étiez bien mieux en amis qu'en couple. Vous êtes toujours en très bon termes, d'ailleurs. ROXANNE, c'est un coup d'un soir lors d'une soirée étudiante, y'a un peu plus de deux ans. Elle réapparait dans ta vie, en septembre 2018 et te présente.. Jane, ta fille, fruit de votre coït d'une nuit.






(#) Ven 18 Mai - 12:36

BACAUSE I CARE
@ LEVI KIKI
T’es sérieux ? Tu me l’as pas dit que c’était jusqu’à demain, putain ! Oh, elle n’est pas contente. En même temps, ça ne change pas de quand vous êtes partis. Tu déboutonnes les premiers boutons de ta chemise histoire de te mettre à l’aise. Autant tu n’avais pas bien chaud dans la voiture – pourquoi n’avais-tu pas baissé la clim, bougre d’idiot ? -, autant dehors la température était plus qu’agréable. Tu n’as pas demandé non plus, Levi. lui réponds-tu avec un haussement d’épaules innocent. Franchement, tu te félicites de ne pas encore avoir pris une gifle. Non pas que tu la mérites, mais vu la marmite qu’était devenue Levi à cet instant. Elle boue. Elle grogne. Lui dire qu’elle avait ronflé était surement la goute de trop. J’me casse, j’vais appeler Jaxon, il va me ramener chez MOI. Et elle s’éloigne du food truck, d’un pas décidé, téléphone en mains pour appeler son meilleur ami. Cette femme était décidément un casse-tête infini. Tu t’adosses contre le camion et la regarde s’éloigner encore. Soudain elle s’arrête et tapote sur son écran qu’elle porte à son oreille. Tu pousses un soupir et secoues la tête avant de marcher vers cette désagréable tête blonde. Tu t’immobilises à quelques mètres de Levi qui te regardes d’un mauvais œil. Ô diable. Tu veux rentrer ? Très bien, tire-toi. Tient, voilà les clés. Tu peux rentrer et t'enfoncer un peu plus dans ce qui te bouffe la vie. lâches-tu soudain en lui balançant les clés du véhicule avant de faire demi tour. Et puis, tu t’arrêtes de nouveau et continue. Ou alors, tu peux rester ici, avec moi, et oublier un peu tout le reste. J't'ai pas forcé à venir, j'suis pas venue te chercher de force ce matin.. alors quelque part c'est que tu as envie d'être ici. Tu préfères rentrer ce soir ? Pas de soucis, on rentre ce soir. Mais putain, profite un peu au lieu de faire la gueule, j't'ai rien fait moi.
FRIMELDA





présence très réduite et absente par intermittence (vive les colos )
jusque fin août    



 
 
SUMMER VIBES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88725p350-levi-fawkes-underwood-456-347-5421?nid=115#3350683 http://www.i-love-harvard.com/t88939p20-http-instagram-com-leviosa#3365483 http://www.i-love-harvard.com/t91665-snap-leviosa#3362540 http://www.i-love-harvard.com/t88736-levi-fawkes-underwood#3246485
avatar
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Levi Fawkes Underwood
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
/ J'ai : 23 ans et je vis à : cambridge dans cette maison en colocation avec anja, callum et walker le chien qui ne fait qu'aboyer. . J'ai posé mes affaires ici le : 29/01/2018 et depuis, j'ai posté : 1925 messages et bu : 20 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année d'arts visuels pour devenir graphiste indépendante, je suis mécanicienne à mon temps libre et de temps en temps j’arpente les états dans mon food trucks avec callum et côté coeur, je suis : pincée par ce mec tout blanc, bien qu'il n'y connait rien à paul walker, gros naz. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la provocatrice marginale à la carapace dure mais au coeur tendre . Oh et puis, on dit que je ressemble à : alysha nett ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lucie, neon cathedral , et un grand merci à : Lempika (av) ✽ DC/TC : : thomas, le student.



HOTTER THAN HELL

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"levi, c’était un iceberg : elle ne laissait voir que ce qu’elle avait envie."

( story ) En 95, t'as poussé ta première gueulante à Valence en Espagne même si t'es aussi latina qu'un cachet d'aspirine. Deux père, les mêmes homosexuels que dans Desperate Housewive. T'étais une brioche dans le four d'une mère porteuse. T'es la grande soeur de Zora, la pièce adoptée. T'as subis la conneries des ignorants, à propos de ta famille exceptionnellement badass. Ton enfance construite en Espagne pendant douze ans (2006) avant de poser les pieds aux USA et ça t'a bien fait chier. Tout est gâché par la mort de pépé underwood où il fallait répondre présent au chevet. Tu vivais à Boston, depuis. Tu l’as mal vécu, tout a changé, tu as changé. Une crise d’adolescence violente, trop présente, ton dos se tourne facilement à toute ta famille qui a du mal à te supporter, t'es reloue, la tête brulée. Tu rêves de liberté, de changer la société, bouger les codes, casser les chaînes, mdr, trop d'espoirs. Tu retournes très souvent en Europe parce que le chorizo te manques. Cette hyper émotivité dissimulée sous une bonne couche de masculinité. Tu fais de la course automobile (rallyes) où tu gagnes des coupes, au milieu des machos. Tu touches à la mécanique autant qu’au dessin, l’art. Deux mondes opposés qui te permettent de t’exprimer, défouler de cette rage en toi, parce que t'es quand même super colère dans ta vie. Tu fais de la sérigraphie, pour imprimer tes affiches, aller les placarder les rues pour faire passer ton message. Pas très bavarde en général hein, sauf quand c’est pour tes convictions, anti conformiste. L’art est une partie de ta vie, gravé sur ton corps de tatouages, aussi. Tu en fais des études arts visuels, devenir graphiste officiellement, devenir une indépendante aux services des grandes gueules qui ont des messages puissants à faire passer.

LEVI FAWKES UNDERWOOD
( she was chaos and beauty intertwined. a tornado of roses from divine. )



( personality ) Tourbillon d’émotions. Tu es instable émotivement, hypersensible, tu chiales devant Némo et tu fais la dure juste après. T'as ce besoin, inévitable de reconnaissance, d'attention, tu veux qu'on s'intéresse à toi. Tu vies avec ton coeur, guidée par ses émotions, par ton instinct de lionne sauvage. C’est une épreuve de vivre avec toi tous les jours, de pouvoir te supporter, tu es chiante. Tu es colérique, une tornade. Tu t'enerves trop rapidement, pour rien, sinon c'est pas marrant. Tu sais pas ce que tu veux, jamais, indécise, tout est compliqué, avec toi, putain de casse couille.Tu as cette carapace qui t’entoure, qui enveloppe toute ta vie, un cocon que tu ne veux surtout pas casser. Tu es une rose, piquante de l’extérieur, si fragile à l’intérieur, ou peut être le feu, une petite braise qui s'intensifie avec une simple petite brise. Les émotions te fracassent, tes larmes, ta colère, tes joies, tous s’expriment sur ton visage, un livre ouvert, celui que t’essayes de fermer, discrètement. Tu peut être violente quand le vent te fait virevolter trop fort, délicate quand on te cajole bien soigneusement. La girouette. T'es violente, bien trop violente. Que ce soit dans tes mots ou dans tes gestes. Tu ne te fais pas beaucoup d’amis, du moins, c’est difficile, de garder des gens dans ta vie, tu aimes la loyauté, tu es extrême, les gens doivent être là pour la vie, sinon rien et t’as bien compris que c’était rare, les gens fidèles, les gens qui t’aimes. Tu es curieuse, trop peut être. T’es cette anticonformiste qui n’aime pas les modes, les codes de la société, les jugements et tout ce qui fait que les gens peuvent être cons. Tu milites pour toutes les causes possibles et imaginables, l’injustice te dégoûte. T’es un garçon manqué, ton style à toi, selon tes envies, ton humeur changeante, souvent changeante. Tu as tous ses tatouages le long de ton corps, œuvres d’art que t’as dessinées pour la plupart. Tu as cette passion éternelle pour les voitures, tes nombreux prix exposés chez toi et ta fusée que tu ne quittes jamais, c’est souvent que tu roules sur circuit ou que tu retournes en Europe faire quelques circuits. Ton fantasme absolu s’est éteint dans un accident de voiture, RIP Paul Walker, t’as sonnerie c’est See You Again, bien sûr, depuis tout ce temps, tu connais les films fast and furious par cour, d’ailleurs. Tu parles couramment l’espagnol ayant grandi là-bas pendant douze ans t’essayes d’apprendre le français aussi. Tu as une passion folle pour les chiens, aussi, tu les veux tous, chez toi, avec toi. Tu raffoles de la pluie, marcher entre les gouttes qui arrivent a ruisselé le long de ta peau. Pourtant, t’as peur de l’eau, une peur bleue de la piscine, de la mer et les océans, tu ne sais même pas nager.

(hypersensible, compliquée, violente, garçon manquée, franche, fidèle, loyale, extrême, gourmande, besoin d'affection, provocatrice, lunatique)

( détails ) tu as peur de l'eau, de la profondeur et mettre la tête sous l'eau c'est totalement impossible. puis tu as aussi ce chat là que t'as même pas adopté et qui ne veut pas partir de chez, tu le considère comme le tiens maintenant, jupiter de son nom, roux et blanc avec un beau strabisme à ses yeux bleus. tu as peur du noir aussi, l'obscurité te terrifie. tu as adopté un chien avec jaxon en mai 2018, tu l'appelles walker.

( en ce moment ) t'a meilleure amie est partie en te laissant une simple lettre et ton crush







kiss me like
you wanna be loved



( sister ) une petite chose et arrivée un an après toi dans la petite famille atypique, ZORA ta petite soeur, petite tête de gland qui t’a toujours fait chier et qui a toujours tout fait mieux que toit. mais c’est elle, ton pilier, tu ne ferais rien, sans elle, c’est ton remède à tout, contre tout, malgré tout. les disputes que vous avez pu vous balancer aux visages, celle qui gueulera le plus fort, vous gueulez toutes les deux le plus fort.


b]( brother )[/b]tu l'sais t'es d'une mère porteuse, inconnue, t'as appris y'a pas longtemps que t'as un frère jumeau caché dans cet univers de merde, t'as jamais cherché à en savoir plus, la peur au ventre mais c'est DAVI qui va venir à toi, wow ton rêve d'avoir un frère qui se réalise.

( cousins )du coté des origines américaines, toute la mifa underwood que tu cotoies jamais, avec ARIANA, LIZ, KALA, MAGNUS.

( ma vie )VEGA la femme de ta vie, vous deux, contre le monde. contre ces gens qui ne comprennent pas ce qui vous lie, cette alchimie, relation fusionnelle, tu donnerais ton âme au diable pour cette tête de tchoin.




we can stop
and we won't stop


( l'coeur qui bat ) il n'y a personne dans ta vie, tu manges de la glace en petite culotte toute seule.



( ya rien d'sur ) l'écossais à al peau cachet d'aspirine, CALLUM fait parti de ta vie depuis une bonne année, vous arpentez les états dans votre food trucks entièrement retapé par vos mains (c'pour ça que sa couine partout), il te plait beaucoup, il est si loin de tous ces gars malsains qui sont entrés dans ta vie ou plutôt que t'as laissé rentrer, si loin de tout ce que tu peux être toi. tu es le feu, il est l'eau.

( c'fini boloss ) il y a ce ce mec qui t'as fait aimer les voitures, rencontré sur internet, tu pouvais le voir que quelque fois par ans quand tu retournais en Espagne pour des vacances et par la suite gagner tous ses prix de circuits. mais AMYAS, il s'est barré du jour au lendemain sans te donner aucunes nouvelles il y a trois ans de ça en 2016, il a comme disparu de la surface de la Terre, plus aucunes traces de lui nul part, depuis t'as appris à vivre sans lui, l'oublier, essayer. il est revenu dans ta vue en janvier 2018 pour "t'espionner" et il a tué quelqu'un qui l'avait découvert par accident. puis il y a eu AEL avec qui tu commençais un rapprochement dangereux courant avril 2018, finalement il s'est barré sans même t'en parler, te briser le coeur un peu plus.





i've been living with
devils and angels



( les mieux ) JAXON, tu l'as rencontré à la nouvelle-orléans quand tu allais à ces courses de voitures, vous êtes vites devenus de bons amis, tu allais le voir souvent là bas, c'est ton confident, ton pilier, ton p'tit merdeu et t'as même le droit de l'appeler jax ce gros bébé.

( les potos frères ) c'est WES qui est venu te voir pour sa voiture, trop chère à réparer tu lui laisses la stocker dans ton garage, vous vous parlez autour d'une bière, mais ses yeux, putain ses yeux t'évitent de les regarder. tu pourrais t'y noyer. RIYAAZ ses cheveux bouclés et sa tête de poney dont t'arrives plus à te passer. tu l'connais depuis le mois de mai, mais tu sais qu'il va déhà beaucoup te faire marrer.






‘cause you’re just a
dead man walking


( j'sais pas ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


( connards ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



couleurs:
 


(#) Ven 18 Mai - 15:57

 
≈ ≈ ≈
tous les temps,
à partir d’ici, sont des éternités
( @callum fraser   )
crédit/ mia couto ✰ histoire révérée

C’est seulement lui que tu voudrais dans ta vie. Jaxon et ses bras si réconfortants, ses yeux qui consument cette petite flamme qui s’éteint si souvent en toi. C’est celui qui répondra toujours présent pour toi, malgré tout ce que tu peux lui faire voir. Il traverserait le bout du monde pour venir te chercher si tu dois l’appeler, pour te barrer. Comme maintenant, les doigts contre l’écran fragile qui compose son numéro inchangé depuis les années. Probablement celui qui se retrouve le plus souvent marqué dans ton historique complet. Tu t’éloignes du truck, de l’écossais que tu entends à peine râler derrière toi, la sonnerie qui siffle dans tes oreilles. Tes yeux contre le sol, tu soupires quand tu entends l’indésirable boite vocale. C’est à ce moment-là que tu baisses ton portable de ton tympan, Callum qui s’est rapproché de toi, te balancer des clés que tu attrapes contre ton ventre, les yeux plantés dans les siens. Ou alors, tu peux rester ici, avec moi, et oublier un peu tout le reste. J't'ai pas forcé à venir, j'suis pas venue te chercher de force ce matin.. alors quelque part c'est que tu as envie d'être ici. Tu préfères rentrer ce soir ? Pas de soucis, on rentre ce soir. Mais putain, profite un peu au lieu de faire la gueule, j't'ai rien fait moi.
A quoi il joue exactement celui-là ? il essaye de te faire une psychanalyse ? De calmer la tigresse si mal dressée ? il veut seulement te faire entendre raison, ouais, sûrement. Tu ranges finalement ton iPhone dans une poche de ton jogging en glissant machinalement l’anneau du porte-clé par-dessus ton index de l’autre main. Il n’a pas tort, au final. Tu aurais très bien pu l’envoyer chier comme tu sais si bien faire. Rester dans ton lit ce matin où même dormir loin de chez toi pour qu’il ne puisse pas venir te réveiller pour t’embarquer. Tu soupires, encore, l’énième soupire en l’espace de deux heures. J’suis bien trop loyale pour abandonner les gens quand ils ont besoin d’aide. Tu baisses les yeux vers les clés pour lui redonner, d’un geste rapide contre son torse. C’est seulement la vérité. Il peut s’en sentir honoré. Pour combien de gens tu te serais levée de ton lit bien chauffé pour venir ici sans même savoir la durée du séjour ? Peu, très peu de monde. J'te mets au défi d'me faire rire ou sourire avant... Tu regardes l’heure sur la montre que tu n’as pas à ton poignet. Dix-huit heures ? Tu arques un sourcil, le défis est lancé, il va falloir gérer. Sinon je vends le truck. Radical.





--- l'hypocrisie
est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour des vertus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89601-callum-fraser-eddie-redmayne?highlight=Callum http://www.i-love-harvard.com/t89630-callum-le-rounard-ecossais http://www.i-love-harvard.com/t89644-callum-fraser-456-176-4325 http://www.i-love-harvard.com/t93479-http-formspring-me-callumfraser http://www.i-love-harvard.com/t89691-callum-fraser#3286275
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Callum Fraser
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 26 ans et je vis à : chez Levi, le temps de trouver un chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 28/04/2018 et depuis, j'ai posté : 1856 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en 8ème année. Je travaille en tant qu'aide boulanger et j'arpente souvent les routes de l'état avec le food truck que j'ai retapé avec Levi pour vendre burgers et beignets. et côté coeur, je suis : en train d'en pincer pour Levi la mécano, boule de feu qui finira par me brûler les ailes . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Eddie Redmayne ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marie , et un grand merci à : queen kane. ✽ DC/TC : : Jaz (crazy) Holloway



⋆ — like a tiger defying
the laws of gravity

CALLUM MURRAY FRASER
Écossais avec des origines françaises. A toujours vécu en Écosse. Est fils unique. A intégré Harvard dans le but de devenir l'un des meilleurs architecte. Il est en 8ème année. Il étudie l'architecture et l'histoire de l'art. Il a intégré la Winthrop House après sa première année d'études. De 2014 à 2018, deux soirs par semaine et le samedi, il travaillait dans un cinéma. Il a quitté ce travail en mai pour commencer à bosser dans une petite boulangerie juste avant les cours, lui libérant ainsi ses soirées et ses week-end. Il part souvent en vadrouille au volant d'un food truck qu'il a retapé avec Levi. Il porte des lunettes mais préfère mettre des lentilles. Il adore la nature et part en vadrouille dès qu'il le peut. Il préfère manger sucré que salé. Il est allergique aux chats et aux piqûres d'abeilles. Il adore jardiner et s'est même fait une petite jardinière de plantes aromatiques dans sa chambre à la WH. Il touche un peu à la guitare et au piano, mais c'est pas encore ça. Il a deux tatouages pour le moment: le mot saorsa à l'intérieur du poignet qui signifie liberté en gaélique et une rose des vents sur la cheville, symbole des voyages effectués et de ceux à venir. Il est friand des nouvelles technologies. Il ne supporte pas très bien l'alcool et a tendance à très vite en sentir les effets. Il n'est jamais tombé amoureux mais a eu quelques copines, rien de bien sérieux. Il est fan d'Harry Potter et des Pokémon. Il collectionne les aimants pour frigo. Il est facile à vivre, pas méchant du tout. Il déteste le manque de respect et la méchanceté gratuite. Non, il ne vit pas au pays des bisounours, il a juste été éduqué avec des principes et des valeurs. Aimez le.


⋆ — you and i have got
a lot in common

(family) JANE, ta fille d'un an et demi. Ouais, t'es papa. Putain, le choc.

(best) THALIA c'est ta meilleure amie, une de tes premières rencontre à Harvard et toujours à tes côtés. 8 ans, ça en fait des kilos pris par les cochonneries que vous mangez tous les deux !

(buddies) BAMBI a été ta cavalière lors du bal de fin d'année 2018. CHARLOTTE a été ton crush pendant quelques semaines. Aujourd'hui très bons amis, tu te sens très proche d'elle et l'aime beaucoup. ANGEL est une ancienne collègue du cinéma.

⋆ — i don't know how the hell
i fell in love with you

(ambiguity) Au début, LEVI, c'était la fille cool avec qui tu partais vendre des Burgers. Et puis maintenant, putain, t'es accro. Tu la veux, rien que pour toi. Tu veux qu'elle soit ta meuf, ta copine, ta p'tite amie. Appelez ça comme vous voulez, mais tu la veux !

(past) LIDIYA et toi êtes sorti ensemble il y a quelques temps mais avez rapidement rompu : vous étiez bien mieux en amis qu'en couple. Vous êtes toujours en très bon termes, d'ailleurs. ROXANNE, c'est un coup d'un soir lors d'une soirée étudiante, y'a un peu plus de deux ans. Elle réapparait dans ta vie, en septembre 2018 et te présente.. Jane, ta fille, fruit de votre coït d'une nuit.






(#) Sam 19 Mai - 12:44

BACAUSE I CARE
@ LEVI KIKI
Tu as lâché ça comme on lance un caillou dans l’eau. Une petite grenade qui aurait pu t’exploser au visage. Mais putain, c’était vrai ! Les quelques fois où vous aviez sorti le food truck, vous aviez passé de bons moments. Là, c’était horriblement désagréable. Si bien que tu préférais qu’elle rentre et te laisse tout seul dans ce coin perdu plutôt que de continuer à faire la gueule. J’suis bien trop loyale pour abandonner les gens quand ils ont besoin d’aide. Et elle te plaque les clés contre ton torse. Tu glisses le petit trousseau dans la poche de ton bermuda – so sexy le bermuda – et lève les yeux vers Levi. Entre toi et moi, Levi, je ne suis pas celui qui a le plus besoin d’aide en ce moment. C’est pas toi qui avait envie de mourir quelques jours plutôt, aussi figurée cette image soit-elle. C’est pas toi qui grognait à tout va parce que quelque chose n’allait pas. Parce que oui, un truc rongeait Levi et t’ignorais quoi. Non pas que tu cherchais à tout savoir, tu voulais juste qu’elle passe un putain de bon moment, qu’elle soit contente d’être là. J'te mets au défi d'me faire rire ou sourire avant... Dix-huit heures ? Tu pouffes de rire avant d’afficher un rictus amusé. Levi, Levi, Levi. Sinon je vends le truck. Ah. Ok. Le pire, c’est qu’elle était à prendre au sérieux car Levie en était tout à fait capable. Tu déglutis et hoche la tête. Défi accepté. C’est l’histoire de deux grains de sable qui vont à la plage. L’un dit à l’autre : ohlala, c’est blindé aujourd’hui. Et toi, tu ris à cette blague qui t’as toujours fait rire parce qu’elle est nul au possible. Devant la mine confite de Levi, tu continues. Qu’est-ce qu’un nem avec des écouteurs ? Un Nem P-3 ! Et tu ris encore. Celle là, c’est vraiment ta préférée. J’déconne Levi ! Allez, vient. Et tu lui attrapes la main pour qu’elle te suive. T’avais rien prévu. A vrai dire, ce week-end n’était même pas prévu. Mais le message de Levi t’avait poussé à la faire sortir. Vendre de la bouffe ? T’avais pas envie. Le food truck ne servirait pas, du moins pas aujourd’hui. T’as faim ? lui demandes-tu soudain en entendant ton estomac gronder. Ton pain au chocolat te semblait déjà si loin.
FRIMELDA





présence très réduite et absente par intermittence (vive les colos )
jusque fin août    



 
 
SUMMER VIBES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88725p350-levi-fawkes-underwood-456-347-5421?nid=115#3350683 http://www.i-love-harvard.com/t88939p20-http-instagram-com-leviosa#3365483 http://www.i-love-harvard.com/t91665-snap-leviosa#3362540 http://www.i-love-harvard.com/t88736-levi-fawkes-underwood#3246485
avatar
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
Levi Fawkes Underwood
JE SUIS EN TRAIN DE SUER POUR CONTINUER MON VOYAGE
/ J'ai : 23 ans et je vis à : cambridge dans cette maison en colocation avec anja, callum et walker le chien qui ne fait qu'aboyer. . J'ai posé mes affaires ici le : 29/01/2018 et depuis, j'ai posté : 1925 messages et bu : 20 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année d'arts visuels pour devenir graphiste indépendante, je suis mécanicienne à mon temps libre et de temps en temps j’arpente les états dans mon food trucks avec callum et côté coeur, je suis : pincée par ce mec tout blanc, bien qu'il n'y connait rien à paul walker, gros naz. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la provocatrice marginale à la carapace dure mais au coeur tendre . Oh et puis, on dit que je ressemble à : alysha nett ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lucie, neon cathedral , et un grand merci à : Lempika (av) ✽ DC/TC : : thomas, le student.



HOTTER THAN HELL

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"levi, c’était un iceberg : elle ne laissait voir que ce qu’elle avait envie."

( story ) En 95, t'as poussé ta première gueulante à Valence en Espagne même si t'es aussi latina qu'un cachet d'aspirine. Deux père, les mêmes homosexuels que dans Desperate Housewive. T'étais une brioche dans le four d'une mère porteuse. T'es la grande soeur de Zora, la pièce adoptée. T'as subis la conneries des ignorants, à propos de ta famille exceptionnellement badass. Ton enfance construite en Espagne pendant douze ans (2006) avant de poser les pieds aux USA et ça t'a bien fait chier. Tout est gâché par la mort de pépé underwood où il fallait répondre présent au chevet. Tu vivais à Boston, depuis. Tu l’as mal vécu, tout a changé, tu as changé. Une crise d’adolescence violente, trop présente, ton dos se tourne facilement à toute ta famille qui a du mal à te supporter, t'es reloue, la tête brulée. Tu rêves de liberté, de changer la société, bouger les codes, casser les chaînes, mdr, trop d'espoirs. Tu retournes très souvent en Europe parce que le chorizo te manques. Cette hyper émotivité dissimulée sous une bonne couche de masculinité. Tu fais de la course automobile (rallyes) où tu gagnes des coupes, au milieu des machos. Tu touches à la mécanique autant qu’au dessin, l’art. Deux mondes opposés qui te permettent de t’exprimer, défouler de cette rage en toi, parce que t'es quand même super colère dans ta vie. Tu fais de la sérigraphie, pour imprimer tes affiches, aller les placarder les rues pour faire passer ton message. Pas très bavarde en général hein, sauf quand c’est pour tes convictions, anti conformiste. L’art est une partie de ta vie, gravé sur ton corps de tatouages, aussi. Tu en fais des études arts visuels, devenir graphiste officiellement, devenir une indépendante aux services des grandes gueules qui ont des messages puissants à faire passer.

LEVI FAWKES UNDERWOOD
( she was chaos and beauty intertwined. a tornado of roses from divine. )



( personality ) Tourbillon d’émotions. Tu es instable émotivement, hypersensible, tu chiales devant Némo et tu fais la dure juste après. T'as ce besoin, inévitable de reconnaissance, d'attention, tu veux qu'on s'intéresse à toi. Tu vies avec ton coeur, guidée par ses émotions, par ton instinct de lionne sauvage. C’est une épreuve de vivre avec toi tous les jours, de pouvoir te supporter, tu es chiante. Tu es colérique, une tornade. Tu t'enerves trop rapidement, pour rien, sinon c'est pas marrant. Tu sais pas ce que tu veux, jamais, indécise, tout est compliqué, avec toi, putain de casse couille.Tu as cette carapace qui t’entoure, qui enveloppe toute ta vie, un cocon que tu ne veux surtout pas casser. Tu es une rose, piquante de l’extérieur, si fragile à l’intérieur, ou peut être le feu, une petite braise qui s'intensifie avec une simple petite brise. Les émotions te fracassent, tes larmes, ta colère, tes joies, tous s’expriment sur ton visage, un livre ouvert, celui que t’essayes de fermer, discrètement. Tu peut être violente quand le vent te fait virevolter trop fort, délicate quand on te cajole bien soigneusement. La girouette. T'es violente, bien trop violente. Que ce soit dans tes mots ou dans tes gestes. Tu ne te fais pas beaucoup d’amis, du moins, c’est difficile, de garder des gens dans ta vie, tu aimes la loyauté, tu es extrême, les gens doivent être là pour la vie, sinon rien et t’as bien compris que c’était rare, les gens fidèles, les gens qui t’aimes. Tu es curieuse, trop peut être. T’es cette anticonformiste qui n’aime pas les modes, les codes de la société, les jugements et tout ce qui fait que les gens peuvent être cons. Tu milites pour toutes les causes possibles et imaginables, l’injustice te dégoûte. T’es un garçon manqué, ton style à toi, selon tes envies, ton humeur changeante, souvent changeante. Tu as tous ses tatouages le long de ton corps, œuvres d’art que t’as dessinées pour la plupart. Tu as cette passion éternelle pour les voitures, tes nombreux prix exposés chez toi et ta fusée que tu ne quittes jamais, c’est souvent que tu roules sur circuit ou que tu retournes en Europe faire quelques circuits. Ton fantasme absolu s’est éteint dans un accident de voiture, RIP Paul Walker, t’as sonnerie c’est See You Again, bien sûr, depuis tout ce temps, tu connais les films fast and furious par cour, d’ailleurs. Tu parles couramment l’espagnol ayant grandi là-bas pendant douze ans t’essayes d’apprendre le français aussi. Tu as une passion folle pour les chiens, aussi, tu les veux tous, chez toi, avec toi. Tu raffoles de la pluie, marcher entre les gouttes qui arrivent a ruisselé le long de ta peau. Pourtant, t’as peur de l’eau, une peur bleue de la piscine, de la mer et les océans, tu ne sais même pas nager.

(hypersensible, compliquée, violente, garçon manquée, franche, fidèle, loyale, extrême, gourmande, besoin d'affection, provocatrice, lunatique)

( détails ) tu as peur de l'eau, de la profondeur et mettre la tête sous l'eau c'est totalement impossible. puis tu as aussi ce chat là que t'as même pas adopté et qui ne veut pas partir de chez, tu le considère comme le tiens maintenant, jupiter de son nom, roux et blanc avec un beau strabisme à ses yeux bleus. tu as peur du noir aussi, l'obscurité te terrifie. tu as adopté un chien avec jaxon en mai 2018, tu l'appelles walker.

( en ce moment ) t'a meilleure amie est partie en te laissant une simple lettre et ton crush







kiss me like
you wanna be loved



( sister ) une petite chose et arrivée un an après toi dans la petite famille atypique, ZORA ta petite soeur, petite tête de gland qui t’a toujours fait chier et qui a toujours tout fait mieux que toit. mais c’est elle, ton pilier, tu ne ferais rien, sans elle, c’est ton remède à tout, contre tout, malgré tout. les disputes que vous avez pu vous balancer aux visages, celle qui gueulera le plus fort, vous gueulez toutes les deux le plus fort.


b]( brother )[/b]tu l'sais t'es d'une mère porteuse, inconnue, t'as appris y'a pas longtemps que t'as un frère jumeau caché dans cet univers de merde, t'as jamais cherché à en savoir plus, la peur au ventre mais c'est DAVI qui va venir à toi, wow ton rêve d'avoir un frère qui se réalise.

( cousins )du coté des origines américaines, toute la mifa underwood que tu cotoies jamais, avec ARIANA, LIZ, KALA, MAGNUS.

( ma vie )VEGA la femme de ta vie, vous deux, contre le monde. contre ces gens qui ne comprennent pas ce qui vous lie, cette alchimie, relation fusionnelle, tu donnerais ton âme au diable pour cette tête de tchoin.




we can stop
and we won't stop


( l'coeur qui bat ) il n'y a personne dans ta vie, tu manges de la glace en petite culotte toute seule.



( ya rien d'sur ) l'écossais à al peau cachet d'aspirine, CALLUM fait parti de ta vie depuis une bonne année, vous arpentez les états dans votre food trucks entièrement retapé par vos mains (c'pour ça que sa couine partout), il te plait beaucoup, il est si loin de tous ces gars malsains qui sont entrés dans ta vie ou plutôt que t'as laissé rentrer, si loin de tout ce que tu peux être toi. tu es le feu, il est l'eau.

( c'fini boloss ) il y a ce ce mec qui t'as fait aimer les voitures, rencontré sur internet, tu pouvais le voir que quelque fois par ans quand tu retournais en Espagne pour des vacances et par la suite gagner tous ses prix de circuits. mais AMYAS, il s'est barré du jour au lendemain sans te donner aucunes nouvelles il y a trois ans de ça en 2016, il a comme disparu de la surface de la Terre, plus aucunes traces de lui nul part, depuis t'as appris à vivre sans lui, l'oublier, essayer. il est revenu dans ta vue en janvier 2018 pour "t'espionner" et il a tué quelqu'un qui l'avait découvert par accident. puis il y a eu AEL avec qui tu commençais un rapprochement dangereux courant avril 2018, finalement il s'est barré sans même t'en parler, te briser le coeur un peu plus.





i've been living with
devils and angels



( les mieux ) JAXON, tu l'as rencontré à la nouvelle-orléans quand tu allais à ces courses de voitures, vous êtes vites devenus de bons amis, tu allais le voir souvent là bas, c'est ton confident, ton pilier, ton p'tit merdeu et t'as même le droit de l'appeler jax ce gros bébé.

( les potos frères ) c'est WES qui est venu te voir pour sa voiture, trop chère à réparer tu lui laisses la stocker dans ton garage, vous vous parlez autour d'une bière, mais ses yeux, putain ses yeux t'évitent de les regarder. tu pourrais t'y noyer. RIYAAZ ses cheveux bouclés et sa tête de poney dont t'arrives plus à te passer. tu l'connais depuis le mois de mai, mais tu sais qu'il va déhà beaucoup te faire marrer.






‘cause you’re just a
dead man walking


( j'sais pas ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


( connards ) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



couleurs:
 


(#) Sam 19 Mai - 17:00

 
≈ ≈ ≈
tous les temps,
à partir d’ici, sont des éternités
( @callum fraser   )
crédit/ mia couto ✰ histoire révérée

Entre toi et moi, Levi, je ne suis pas celui qui a le plus besoin d’aide en ce moment. Tu as besoins d’aide, comme tu en a toujours eu besoin. Comme tu as toujours repoussé les mains qui se tendaient vers toi. Tu as toujours été cette gamine aux problèmes multiples, refusant de parler, de régler tes problèmes qui se sont maintenant installés. Tu aurais pu aller voir une psy, pour ton problème d’hypersensibilité, tu aurais pu suivre ta sœur dans son chemin prestigieux tout tracé, mais tu t’es barré, dans les bras de Logan, t’éloigner, pour toujours plus t’enfoncer. Tu as toujours eu besoin d’aide, maintenant y compris, tu les enchaînes, les merdes sans même le vouloir. A croire que c’est inconscient, tu as un mauvais karma que personne n’arrive vraiment à expliquer. T’as pourtant pas été si terrible que ça, dans ta petite vie, depuis toutes ces année-là. Tu ne baises pas tout ce qui bouge, tu n’as jamais tué de Bambi en rallye, tu n’as même jamais volé de pizza dans un scooter de livraison devant chez toi. Tu jettes même tes chewing-gums à la poubelle. Putain, Dieu te fait des blagues, t’as toujours du mal à cerner son humour noir. C’est l’histoire de deux grains de sable qui vont à la plage. L’un dit à l’autre : ohlala, c’est blindé aujourd’hui. difficile à croire, mais tu l’as mis au défis de te faire rire. RIRE. Moi ça me fait rire, toi tu te retiens de partir. Tu le fixe, une mine déconfite, sans aucune expression, quasiment morte sur place. Tes iris bleutées, oppressantes qui suivent sont regards sans défaillir. Tu le juges, c’est dramatique. Cet homme est un homme parfait, tu le sais. Enfin du moins de tous ceux que t’as pu rencontrer, c’est le seul à oser, te faire marrer sur des blagues sans une once d’originalité. Qu’est-ce qu’un nem avec des écouteurs ? Un Nem P-3 ! Il continue, tu ne réagis toujours pas, les bras qui se croisent contre ton torse, tu te montres impatiente, au fond, tellement satisfaite. Si tu n’avais pas cette envie si terrible d’être cette chieuse, tu aurais rigolé, ouais, tu te serais marrée. Mais ça serait trop simple, il a quelques heures pour te vendre encore plus de rêve. Tu le sais, il va y arriver. J’déconne Levi ! Allez, vient. Il t’attrape la main, comme si c’était ton copain, comme si vous étiez ce parfait petit couple d’enfants sur le bord du trottoir, tu es la gamine boudeuse c’est ce marmot qui veut te pécho dans la cours sous le préau. Tu le suis, sans rechigner, juste en laissant ton dos faire un léger contre poids en arrière, comme si tu traînais des pieds. Finalement, cette famine tu l’as toujours été. T’as faim ? Tu n’as rien avalé, ce matin, tu ne serais pas contre manger quelque chose, je dirais, dans ton cas engloutir, ce qui te passe sous les dents. Ouais. Vous avancez, tu as toujours ce petit cinquante centimètres qui te laisse en arrière. Regardes ! Tu t’arrêtes en tirant presque sur son bras, ta main qui se libère d’entre la sienne. Tu pointes du doigt, mauvaise gamine, le panneau en face de vous. Fête foraine ambulante, place du square. Tu regardes Callum, avec ce regard qui ne trompe pas, celui d’une femme qui veut quelque chose. J’suis pas contre un petit hot dog avec des churros. Il te suffit de quelques instants, merci google maps pour trouver cette place du square, quelques minutes de plus pour longer une ruelle pour déjà entendre la musique de forains.  Des enfants partout, des stands à perte de vue. Les effluves de nourritures qui remontent dans tes narines, tes yeux qui brillent. Mais tu ne souris pas, toujours pas. Pas encore, pas maintenant. Me fais pas le coup de m’attraper une peluche géante pour m’embrasser devant les autos tamponneuses.





--- l'hypocrisie
est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour des vertus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: