::  :: Archives 2012-2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

walking down memory lane (elliot)

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Sam 5 Mai - 12:27
Invité
En envoyant des SMS à Elliot ce soir, je ne m'attendais pas à ce que notre conversation se termine en une invitation à sortir. Je ne vais pas me plaindre, ça fait un moment que je ne l'ai pas vu et je me faisais un peu chier avant de lui écrire quand même. Bref, après que son Uber soit venu me chercher, nous avions pris la direction du centre-ville de Boston.

Il y a un bar que je connaisse dans le coin, j'espère qu'il est toujours là. Un bar sous-terrain, avec une section pour pratiquer le tir au fusil sur des cibles. Elliot ne se sentait pas particulièrement bien ce soir, je ne lui ai même pas demandé pourquoi... je me dis que s'il veut que je sache, il va finir par me le dire et entre temps, ce n'est pas de mes affaires. Une fois arrivé à destination, je descends de la voiture avec mon ami en terminant notre conversation, puis descend les escaliers et marche jusqu'à l'entrée du bar. Alooors, un petit verre d'abord ? Je t'ai dis que je te le payerai, après tout. Lui demandai-je, en posant ma main sur son dos et en souriant.

@Elliot Maxwell
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Sam 5 Mai - 14:01
Invité


Je monte dans mon Uber, donne ton adresse au chauffeur pour passer te prendre puis tu lui donnes l’adresse de notre destination pour la soirée. J’sais pas trop où on va, j’m’en fous en fait, j’ai juste besoin de sortir, de me vider la tête, de boire un bon coup. Pas de drogue, ça, j’ai arrêté, mais l’alcool ça compte pas hein? Non, ça compte pas. On descend les marches. « C’est glauque, tu m’emmènes où comme ça? J’sais que j’suis beau mais me viole pas steuplait. » On arrive devant une entrée et je t’ouvre la porte tel un beau Winthrop bien galant. « J’refuse jamais un verre. Et puis, t’as pas besoin de me droguer si tu veux me violer, j’suis consentant. » Je continue sur la plaisanterie, je t’offre même un petit clin d’oeil. On se dirige donc vers le comptoir, et moi, j’inspecte l’établissement. Oh, c’est des couloirs de tir que je vois là-bas? Hm… « T’as des délires chelous Gaultier. » Mais je suis. Parce que faut que j’me bouge, que je sorte de ma zone de confort. Même si cette activité me rappelle ce que je veux oublier. Cléolya, notre premier rencard. « Bon, il vient ce verre? Choisis bien, voir si tu me connais un minimum. » J’en attends pas moins de ta part, tu connais ma cousine, tu connais ma meilleure amie… Et moi, alors?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Sam 5 Mai - 21:11
Invité
La blague d'Elliot était pourri mais en tant qu'amie qui essaie de lui remonter le moral, je me force tout de même à rire. Mais non j'te violerais pas ! Parce qu'avec la belle gueule que j'ai, je doute que ce soit du viole... m'bon, y'a des choses qui ne se disent pas. De toute façon, le Winthrop confirme trois secondes plus tard mes pensées et cette fois-ci, je me met à rire pour de vrai. Je le savais que tu fantasmais sur moi, Maxwell ! Ça frustrerais trop tes cousines si on couchait ensemble, surtout Dana, vu la susceptibilité. Elle a disparue d'ailleurs ? Elle a jamais répondue à mes textos, ni mes appels... Bon, elle doit avoir perdu son téléphone encore. Arrivé au comptoir, je fais des beaux yeux au barman pendant qu'Elliot inspecte les lieux. Je tourne ensuite la tête vers mon ami qui me dit que j'ai des délires étranges. On me le dit souvent ça. Mais normalement, on m'le dit au lit. J'éclate de rire. Je déconne... ou pas ? Je fais vite-fait danser mes sourcils avant d'entendre son petit défi de trouver sa boisson préférée... ou du moins, l'une parmi celles qu'il aime. Je plisse les yeux en le regardant quelques secondes et tourne la tête vers le barman pour commander deux tequila paf. Je regarde ensuite Elliot et lui sourit, avec un air amusé. Aucune idée si c'est ton préf'... mais j'te l'fais en body shot, ça compense, non ? Lui demandai-je, en attendant qu'il me répondes pour m'allonger sur le bar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Dim 6 Mai - 19:20
Invité


« Ouais, apparemment elle a disparu. Ça lui arrive. Déjà quand on était gosses ça lui arrivait. Et ne me parle pas de coucher avec toi, j’risque d’avoir les pensées vagabondes… » que je souffle dans un petit sourire charmeur. Quoi? Faut remonter en selle après une rupture non? J’inspecte les alentours et je me tourne à nouveau vers toi, sourcil arqué à tes mots. « Fais gaffe Gaultier, j’vais demander des preuves si tu continues. Je ne crois que ce que je vois. » Tu commandes deux tequila paf et ouais, en soi, pas ma boisson préférée, mais clairement passable. Encore plus quand tu offres de le faire en body shot. Ben tiens… J’imagine même pas la tournure que la soirée va prendre. Je t’offre un sourire qui en dit long et te laisse t’allonger sur le comptoir sous les yeux avides du barman. Eurk, qu’il mate un porno lui, on va pas lui en faire un en live à ce que je sache…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Dim 6 Mai - 23:49
Invité
Dana disparait trop souvent, c'est lourd. J'ai pourtant essayé de ne pas me mettre entre eux, mais c'est difficile de ne pas prendre le côté d'Elliot quand la blonde agit comme une petite conne fragile. Bon, je l'aime quand même... mais pas quand elle fait ça. Bref, après ma petite blague de merde Elliot m'a demandé de faire gaffe, sinon il demanderait des preuves. Tu vas quand même pas coucher avec la meilleure amie de ta cousine... c'est des choses qui ne se font pas ça, éthiquement parlant... Mais bon l'éthique je m'en bat les couilles quand le cousin de ma bff est aussi beau. Par contre, je ne ruinerais pas une amitié pour une baise ou deux, ça n'en vaut juste pas la peine. Je lui achète donc deux tequila paf et lui propose de le boire sur mon corps. À en juger par son sourire de pervers, il est opé. Bon bon bon, tu vois ? J'viens d'créer ton nouveau shooter préféré. Je ris en m'allongeant sur le bar, sous les yeux du barman un peu creep. J'étends un peu de jus de citron à l'intérieur de mon décolleté et sur mon ventre, pour que le sel puisse coller mieux à ma peau. Quand t'es prêt, Maxwell !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Lun 7 Mai - 13:48
Invité

« Ethiquement parlant? J’connais pas l’éthique, c’est quoi ? » que je réplique dans un petit sourire malicieux. Sérieux, tu parles à un gars qui a couché pendant des mois avec sa demi-sœur, alors bon… L’éthique c’était un peu surcôté si tu voulais mon avis. Puis c’est bon, Dana est ma cousine, et puis on est pas liés toi et moi, ça serait si grave que ça ? Elle peut pas me péter une (nouvelle) crise de jalousie de toute façon puisqu’elle a encore disparu des radars donc bon. J’préfère ne pas penser à elle, me concentrer sur toi qui t’allonges sur le bar et te verses du jus de citron sur ton ventre et ton décolleté. Hmm… Je te coince un quartier de citron vert entre les dents, verse un peu de sel sur les endroits mouillés. Et je me penche pour venir lécher ta peau d’une langue avide, puis m’enfile le shot de tequila pour ensuite venir croquer le citron qui se trouve entre tes lèvres, faisant exprès de ne pas toucher les tiennes des miennes. Ouais, peut-être que je joue de mes charmes, peut-être que je t’aguiche et essaye de te laisser un petit sentiment de frustration. Et je me redresse, passant ma langue sur mes lèvres pour savourer à nouveau le goût. « Tu veux faire le deuxième ou j’enchaine ? » Comme tu préfères. Et franchement, le barman là, il avait la mâchoire qui allait se décrocher devant ce spectacle foutrement sexy qu’on lui offrait. Le pire c’est que moi, ça me dérange pas de faire mon show en public, alors il n’allait pas être déçu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Jeu 10 Mai - 18:05
Invité
Elliot fait mine de ne pas comprendre ce qu'est l'éthique et me met à rire en me remémorant ce qu'il m'avait dit en sms à propos de Megara. Oui pardon, un jour faudra que j'te donne un cours 101 ! La vérité c'est que je m'en fous pas mal de qui Elliot s'est tapé ou non, elle est belle Megara et c'est pas Dana qui contrôle ma vie. De toute façon, elle a effectivement disparue de la circulation et j'suis pas le genre de meuf qui kiss and tell, j'ai passé l'âge. Je m'allonge sur le bar et laisse Elliot se donner en spectacle. Ses lèvres me chatouillent le ventre et provoquent la chair de poule sur ma peau, je reste plantée là à le regarder faire. Lorsqu'il mord le bout de citron entre mes dents, je m'attends à ce que nos lèvres se touchent mais... même pas. Il a prit le soin de ne pas me frôler, probablement pour me frustrer et le pire, c'est qu'étonnamment ça fonctionne ! Puisqu'il a terminé le jeu, je me redresse et attrape un essuie-tout pour essuyer le restant de sel sur moi. Tu peux encore faire le deuxième, j'te l'offre. Sauf que cette fois, je reste assise sur le comptoir ! Je prend un deuxième quartier de citron pour mettre un peu de jus dans mon décolleté et dégage mes cheveux de mon épaule pour en mettre aussi dans mon cou. Suite à cela, j'ajoute le sel où j'ai mis du jus de citron et coince le quart de l'agrume entre mes lèvres. Je regarde Elliot avec un petit sourire et, peut-être que cette fois, je ne manquerai pas le goût de ses lèvres. Who knows ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Jeu 10 Mai - 20:36
Invité


Je m’affaire avec plaisir au body shot sur ton ventre, pour finir ma course sur tes lèvres. Enfin, presque. Je les retire avant, sans même les frôler. Parce que la tentation, la séduction, l’envie de plaire et de céder, c’est comme ça qu’on prend le mieux son pied. Regarde toi là, t’as le dos légèrement cambré sans même t’en rendre compte, les lèvres entrouvertes qui restent sur leur faim. Et moi, ça me fait sourire. Tu te redresses finalement pour essuyer les résidus sur ton ventre et tu restes assise sur le comptoir, m’offrant le deuxième shot. Tu balances tes cheveux blonds sur le côté, fais couler du jus dans ton décolleté et sur ton cou. « Tu seras bonne pour aller prendre une douche après… » Hm, quoi, c’est une invitation? Peut-être. Ton sourire m’invite à procéder au deuxième round. Alors je m’avance vers le comptoir, pose mes mains sur tes cuisses. Je viens passer ma langue entre tes seins, sur ton décolleté ouvert, puis je la remonte presque sensuellement le long de la fine peau de ton cou. Je me recule finalement pour avaler le shot, ma main libre toujours sur ta cuisse, et viens croquer à nouveau dans le citron qui gît entre tes lèvres rosées. Mais cette fois, j’attends. Je suçote le quartier de l’agrume, je prends mon temps pour en extraire tout le jus jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Je te laisse le temps de réagir, pas comme la première fois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Jeu 10 Mai - 21:25
Invité
C'est vrai qu'après avoir mis autant de jus de citron sur moi, avoir été autant léché, je vais avoir besoin d'une bonne douche chaude. Je répond à sa blague d'un grand sourire, évitant de poser la question qui me brûlait les lèvres. Ce serait déplacé et de toute façon, la tension actuelle entre nous parlait suffisamment pour moi. Je ne pensais franchement pas à ça, du cousin de ma meilleure amie. Je ne suis pas du genre à profiter de mes amitiés pour obtenir du sexe... c'est à peine si j'ose le faire avec des étrangers sur Tinder, imagine. J'suppose qu'on ira là où le vent nous porte ! Elliot s'approche de moi pour déguster ma poitrine et remonte tranquillement à mon cou. Un frisson me parcours l'échine, mais je reste de marbre devant le Winthrop qui boit maintenant le contenu de son shooter. Je me contente de le regarder avec envie, le souffle court. Il se rapproche enfin de nouveau pour mordre le quart de citron entre mes lèvres et reste à quelques centimètres de ma bouche, pendant qu'il suce le jus du fruit. Je brûle d'envie de rompre le peu d'espace entre nous, de l'embrasser, mais quelque chose me dit que ce serait bien trop facile de le laisser gagner. Ce petit jeu est amusant... et il serait plus fun encore si je ne cédais pas trop vite à la chasse. Je lui laisse alors le morceau et recule la tête en fixant ses lèvres. Je lèche finalement les miennes pour me débarrasser de l'excédent de jus acide et lui offre à nouveau, un sourire charmant. Prêt à aller tirer ? Lui demandai-je, d'une voix douce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

walking down memory lane (elliot) Empty
(#) Ven 11 Mai - 13:42
Invité


Ouais, j’suis peut-être un peu trop dans la drague. Et c’est peut-être mal. Non en fait, c’est pas mal. Dana ? C’est bon, c’est une grande fille, j’ai pas à me justifier auprès d’elle à propos de qui j’essaye de charmer ou non. Et puis, elle est je-ne-sais-où encore à ignorer tout le monde. Usual business. Et puis je suis plus en couple, j’ai bien le droit non ? Alors ouais, je prends un malin plaisir à passer ma langue sur ta peau pour lécher le sel, avaler les shooters et croquer dans le citron entre tes lèvres sans jamais les toucher. Et faut croire que t’es réceptive au jeu puisque toi aussi tu m’évites. T’évites de trop flancher, de céder tout de suite. Et ça m’arrache un sourire. Ca me donne encore plus envie de persévérer en fait. Je pose le quartier de citron sur le bar alors que tu te lèches les lèvres avant de m’offrir un grand sourire. Et j’peux pas m’empêcher de rire quelque peu à ta question à double-sens. Non, tu peux pas me dire que y’a pas de double-sens dans tes mots, c’est impossible. « Jamais été aussi prêt. » Allez, let’s go. Bon, en vrai, j’me débrouille pas trop mal – de la seule fois où j’ai tiré. Au pistolet, j’veux dire. « Pourquoi vous kiffez ça les meufs ? La première fois que j’ai fait ça c’est Cléo qui m’a emmené dans un stand de tir en guise de premier rendez-vous. » Et ouais, c’était original, c’était mieux qu’un simple café, mais c’était surprenant. Et je secouais la tête. Pourquoi je parlais de Cléo moi ? C’était déjà la tequila qui faisait effet ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

walking down memory lane (elliot) Empty
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Archives 2012-2019-
Sauter vers: