::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

how to save a life ≈ pluson/camion

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t70287-pluton-westerberg-dylan-o-brien http://www.i-love-harvard.com/t70353-pluton-looking-for-a-star http://www.i-love-harvard.com/t96010-pluton-westerberg-456-451-8735 http://www.i-love-harvard.com/t87269-http-twitter-com-iamplutonium http://www.i-love-harvard.com/t70948-http-formspring-me-plutonwesterberg http://www.i-love-harvard.com/t74951-http-instagram-com-iamplutonium http://www.i-love-harvard.com/t74923-snap-plutonium_w http://www.i-love-harvard.com/t85996-pluton-westerberg
avatar
STAFF D'I LOVE HARVARD VICE-PRÉSIDENT DE LA DUNSTER HOUSE
Pluton Westerberg
STAFF D'I LOVE HARVARD
VICE-PRÉSIDENT DE LA DUNSTER HOUSE
J'ai : 25 ans et je vis à : la Dunster House . J'ai posé mes affaires ici le : 22/06/2015 et depuis, j'ai posté : 13224 messages et gagné : 3152 points. Actuellement, je suis : étudiant en journalisme et sociologie et côté coeur, je suis : marié, seul, bdr. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le malchanceux boulet qui aime les étoiles et voyager . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dylan O'Brien ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : moua ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Sullivan Wright (Francisco Lachowski) + Zoey Callahan (Ana de Armas)

05 RPs › 28/09 → 05/10
18 RPs › 05/10 → 12/10
19 RPs › 12/10 → 19/10

PlutonWesterberg
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : “Troisième du nom. En fait, c'est le troisième enfant d'une fournée de triplés. Jupiter, Neptune. Et Pluton. Suédois. Malchanceux depuis sa naissance, né le vendredi 13 août de l'année 1993, il est pas forcément ce qu'on peut appeler de personnalité forte. Disons qu'il a sa personnalité bien à lui. Idolâtrant sûrement un peu trop sa soeur, il la trouve parfaite. Il a une fois trouvé la femme qu'il considérait comme sa vie, mais cette dernière est décédée. Jamais il n'a su retrouver cette flamme avec quiconque. Mais cependant, il s'attache facilement aux filles. Des crushs, il en a par milliers. Maladroit mais attachant, il reste tout de même sociable. Il réussit assez rapidement à se faire des amis. Mais de par son extravagance, on peut l'aimer.. ou ne pas l'aimer. Il peut y avoir un juste milieu, la vie n'est pas que blanche ou noire. Obstiné à changer le monde, il rêve d'être journaliste du monde. Relater des faits qui se déroulent, sans prendre part, sans subjectivité. Il ne veut pas devenir de ceux qui répondent à l'argent pour avoir du succès. L'intégrité, il en est caractérisé. Et puis, il a des valeurs. Il veut être bien aux yeux de ses parents, de ses triplés. Citoyen du monde, il n'a pour but que de voyager de pays en pays. Pour arriver à ça, il a décidé d'intégrer la Dunster House. S'il est déterminé à y arriver, c'est pas pour autant qu'il a des facilités. L'étudiant est du genre à être distrait un peu trop facilement, si bien que s'il peut travailler trois heures d'affilées, la seconde d'après, il suit un papillon. Ancien membre de la Quincy House.”

QUINCY HOUSE :
∙ 2011/2012 - bizut
∙ 2012/2015 - membre

DUNSTER HOUSE :
∙ 2015/2016 - bizut
∙ 2016/2018 - membre
------------------------------------
《 mon essence 》 : “Il a deux tatouages qu'il a fait pour prouver son amour à Camila. ‘To the stars, accross galaxies and back’ sur son avant-bras droit et ‘You are enough’ sur son avant-bras gauche. — Il a été victime de bien des événements : drogué et kidnappé par l'université Lesley, pris en otage, accidenté de la route. Ça le conforte dans l'idée qu'il est malchanceux à vie à cause de sa naissance un vendredi 13. — Il se considère aussi malchanceux en amour. Quand il arrive enfin à être heureux, quelque chose se met dans son chemin. — Il s'est marié le 22 août à Mykonos. Il a appris ce jour là qu'il allait être père, ce qui l'a plus réjoui qu'autre chose. — Après avoir embrassé Louison à une soirée, Camila finit par rompre, leur mariage est en suspens.”

f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
Neptune, sa grande soeur. Son idole. Pour lui, elle est la femme parfaite et jamais elle ne le décevra, qu'importe les décisions. Ils sont très proches et compte sur elle pour les décisions qu'il doit prendre. — Jupiter, son grand frère. S'ils n'ont pas énormément en commun, ils restent proches malgré tout. Ils aiment se dire qu'ils sont complémentaires l'un et l'autre. Et puis.. c'est son grand frère malgré tout, il l'aime, c'est comme ça.
Les deux sont partis en Europe depuis la mi-juin 2017, laissant alors Pluton tout seul à Boston. Ils sont revenus durant l'été 2018 mais Jupiter a fait une tentative de suicide et Neptune a décidé de repartir en vadouille.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
Camila - Son âme-sœur ? Sa femme en tout cas. Les deux ont vécu tellement d'histoire qu'il est impossible de savoir où ils en sont. Le fait est qu'ils se sont mariés à Mykonos le 22 août, mais que la rentrée à Boston s'est mal passée. Camila est en désintox pendant que Pluton perd pied. Il l'aime, il le sait, mais il s'est posé beaucoup de questions sur l'avenir de leur relation et... il a fini par en embrasser une autre, causant la fin de leur histoire. Pour l'instant. Après tout, elle reste la mère de son enfant. — Louison - Une histoire peu banale qui ne semble pas terminée pour autant. Louison est la fille qui a réussi à faire tomber Pluton amoureux en quelques mois, dans une idylle assez atypique. Toujours dans le cœur du Dunster, il est incapable de la laisser totalement partir, ce qui fait qu'il a de nouveau craqué pour elle quand sa femme était en centre de désintoxication.

《 autrefois 》
Tanja (pnj), la petite amie. Ex-petite amie. Relation de trois ans qui a tout appris à Pluton. Seulement, malgré tous les efforts du monde pour avoir une relation durable, cette dernière a pris fin quand Tanja décéda dans un accident de voiture. Pas vraiment remis de cette perte, Pluton n'a jamais eu de relation sérieuse depuis, de peur de perdre la personne en question. — Willa, l'attirance incontrôlée. Elle est maladroite mais carrément sexy. Son sourire et son regard le font fondre. S'ils ont tenté un truc non-exclusif, il est clair que ça n'a pas fonctionné de par les batifollages de Pluton. Seulement voilà, il est attaché à elle et fort est à parier qu'il aura du mal à lui résister. Après sa rupture avec Camila, Pluton a décidé de laisser une chance à la jeune femme. Ils se sont mis en couple depuis le 18 septembre 2017 mais ont rompu le 2 octobre 2017 après que la belle ait embrassé Lenny après l'échographie de leur bébé. Ils tentent de rester amis. — Alison, une histoire qui n'a pas duré longtemps. C'était cool au début mais finalement, Pluton s'est vite rendu compte que ça ne collerait pas. Alors plus aucun effort, jusqu'à ce que la rupture se fasse d'elle-même.


f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
uc uc uc

i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were too stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
uc uc uc









(#) Mar 1 Mai - 13:08

≈ ≈ ≈
{ how to save a life }
crédit/ tumblr ✰ w/pluson|camion

C’était sourire aux lèvres que j’étais fièrement entré dans le Uber commandé. C’était pour rejoindre Louison, dans le but de passer un moment tous les deux à faire du patin à roulettes. C’était elle qui avait initié l’idée pour qu’on partage un truc ensemble et forcément, moi suédois qui savait faire du patinage, j’avais accepté. Et puis, c’était une raison de plus pour  elle de pouvoir s’accrocher à moi comme une moule à son rocher. J’adorais sa façon de se coller à mon corps, d’être son repère, son équilibre. Et ouais, j’avais juste hâte de la rejoindre devant la salle. Pianotant sur mon téléphone en parlant à des amis, je gardais ce fameux sourire aux lèvres. C’était bien parti entre elle et moi, je me laissais aller dans cette relation qui m’enivrait, alors qu’on cherchait encore à se découvrir. Après tout, on était encore au début, c’était normal. Levant le regard vers la route, on passait au vert à un carrefour mais malheureusement, ce passage était fatal.

Alors que la voiture dans laquelle le jeune Dunster était installé passait le carrefour qui était passé au vert pour sa branche, une voiture arrivait en toute vitesse sur sa droite, côté porte où il était installé, et percutait de plein fouet le véhicule VTC, poussant alors la carcasse à plusieurs mètres avant de s’arrêter. Le carnage était surplombé de morceaux de voitures qui avaient voltigé suite à l’impact. Les témoins, ils réagissaient tous à leur façon. Certains restaient bouche bée suite à la violence de ce moment pourtant rapide, d’autres décidaient de s’en aller, comme s’ils n’avaient rien vu. Puis les plus téméraires appelaient les urgences. 911. C’était ce qu’avait fait Cléolya Strauss, présente quand tout s’était déroulé. Et après s’être approchée pour voir quels étaient les dégâts, elle découvrait qui se trouvait dans la voiture victime de l’impact. Pluton Westerberg. Sans hésiter, elle prévenait sa meilleure amie, qui aimait encore le Dunster secrètement. Rapidement, les secours prenaient toutes les victimes en charge. L’hôpital s’était chargé alors de prévenir la petite amie actuelle de Pluton, Louison, afin qu’elle puisse être à ses côtés. Seulement, les blessures du jeune homme étaient assez graves. Hémorragie interne, ses organes étant touchés par l’impact de l’autre voiture sur celle dans laquelle il était, il avait besoin de sang, assez rapidement. Seulement, il avait un groupe très rare et la seule personne capable de lui sauver la vie en cet instant, c’était Camila. Sans hésiter, elle le faisait, donnant le sang qu’elle pouvait, afin qu’il ne puisse pas se vider de son sang. Après sept heures d’opération, il était finalement placé en soins intensifs, dans l’attente d’un réveil potentiel. Coma, voilà l’état dans lequel il était actuellement… Et Louison à son chevet.

@Louison Chamberlain @Camila Wildingham @Cléolya A. Strauss





“ It is during our darkest moments
that we must focus to see the light ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94855p20-maddie-aldridge-zoey-deutch http://www.i-love-harvard.com/t94893-maddie-and-i-love-who-i-want-to-love-cause-this-love-is-gender-free#3476155 http://www.i-love-harvard.com/t94894-maddie-aldridge-456-842-7528#3476161
avatar
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Maddie Aldridge
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24134 messages et gagné : 828 points. Actuellement, je suis : étudiante en graphisme et côté coeur, je suis : trop coincée pour être vrai ? Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai la beauté d'une déesse et la discrétion d'un chien qui apperçoit un écureuil . Oh et puis, on dit que je ressemble à : zoey deutch ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : neon cathedral ✽ DC/TC : : meghan harrison (madelaine petsch), vega avgeropoulos (lucy hale), camila westerberg (adelaide kane)

( insecure but i'm workin with it )


《 cute and cuddly 》 : maddie c'est une rose sans les épines. une douceur dans son ensemble. un charisme pur et dur dont elle ne se rend même pas compte. elle ensorcelle les gens sans le savoir mais est invisible la plupart du temps. amoureuse de musique classique, de littérature à l'eau de rose, de solitude surtout. maddie, elle se complait dans son monde imaginaire, dans son esprit qui navigue sur tous les fronts. on l'aime facilement l'enfant fragile parce que jamais elle ne dira un mot plus haut que l'autre. demandez, elle fait. serviable, trop gentille, trop naïve, trop facilement manipulable trop bonne trop conne. y a toujours le "trop" quand on vient à parler de maddison. elle est charmante, elle est marrante, elle a le coeur sur la main et elle est surtout loyale comme personne. même avec ceux de la pire espèce. et maddie, elle cache toute sa souffrance dans les pages de son journal convaincue que c'est suffisant pour extérioriser. jusqu'à l’explosion.

my mama always said « girl you're trouble »
so could you fall for a w o m e n like me ?

《 none are perfect 》 : ◆ renfermée ; maddie elle aime pas spécialement se mêler aux autres. c'est oppressant d'avoir trop de monde autour d'elle et elle préfère largement voyager dans ses pensées plutôt que discuter avec les autres. ◆ maladroite ; c'est une vraie calamité. aligner un pieds devant l'autre est en soit une épreuve et maddie, elle trébuche sur tout, tout le temps. glisser dans les escaliers, se prendre les pieds dans le tapis, prendre une baie vitrée de plein fouet.. bref, la où maddie passe, le fou rire est en place. ◆ bosseuse ; elle ne laisse rien au hasard. quand elle veut faire quelque chose, elle le fait. par n'importe quel moyen. elle s'en donne les moyens et travail d'arrache pieds pour y parvenir. ◆ tête en l'air ; le souci avec maddie, c'est qu'elle décroche très vite. oublie les rendez-vous, les obligations et finit toujours par courir partout pour réparer ses erreurs. ◆ sensible ; un rien la met dans un état pas possible. elle pleure devant les films, les pubs, les informations. un mot de trop et elle s'effondre. parce que maddie, elle est peut être un peu trop empathique. ◆ loyale ; elle n'a peut être pas beaucoup d'amis mais quand elle noue des liens, rien ne pourrait venir entacher ça. maddie, elle aime pour la vie, sans limite, sans condition. ◆ trop naïve ; on pourrait lui faire la pire crasse du monde qu'avec trois mots d'excuse, ce serait oublié. elle gobe tout, croit en l'être humain surtout quitte à être prise pour la reine des idiotes. trop bonne, trop conne. ◆ réservée ; maddie, c'est pas le genre de fille qui aime s'exposer. contrairement à son double, romee, qui est depuis la nuit des temps la populaire en puissance, madd, elle sort pas, boit pas, fume pas et la plupart du temps, ne communique pas. rien de mieux qu'un bon film le samedi soir à la télévision plutôt qu'une soirée suivit d'un black out complet. ◆ drôle ; selon les points de vues. elle rit beaucoup, déborde d'une joie de vivre et cherche toujours à faire rire ses proches. parce que selon elle, des sourires/rires valent mieux qu'un dialogue. ◆ enfantine ; maddie se considère trop jeune pour tout. elle a beau avoir vingt deux ans (et être à l'aube de ses vingt-trois) elle est trop jeune pour se poser avec quelqu'un, avoir des enfants, devenir responsable et.. sûrement qu'elle est effrayée à la simple idée d'être catégorisée adulte.

( blood makes you related )


ARMAND et MATILDE aldridge - deux adultes ayant réussis dans la vie. papa aldridge est investisseur dans la finance. maman dilapide l'argent de papa dans les vieux châteaux qu'elle rénove. deux parents aimant leurs filles mais pas forcément démonstratif. deux parents à l'ambition trop présente écrasant les rêves de deux gamines cherchant la liberté. ROMEE - c’est le double physique, l'opposé psychique. le noir et le blanc. soeur, jumelle et pourtant avec rien d'autre en commun que l'amour s'en faille qu'elles se portent.


i really never want to stop
making m e m o r i e s with you



( i was sad and then, i met you )


《 love actually 》 MISHA - c'est quelques sms échangés, de la simplicité surtout et peut être bien un petit feeling qui pourrait donner plus. mais maddie, elle sait pas que misha c'est une fille et qu'elle pourrait retourner tout son monde

《 crush or past ? 》 ZOEY - elle a débarqué un jour, comme ça, dans une salle ou maddie répétait. et elle est belle zoey, elle a un sourire à tomber. elle voit maddie surtout et ça, elle n'est pas habituée. ZED - il crush sur romee en premier lieu. mais à force de confondre les deux, c'est maintenant maddie qui crush sur lui. EDGAR - gros crush. gros coup de coeur. maddie, elle le regarde sans arrêt à la dérobée. mais comment pourrait-il s'intéresser à quelqu'un comme elle ?

never love anybody who treats you
like you are just someone o r d i n a r y



( find yourself and be that )


LILY - la meilleure amie depuis maintenant deux ans. similaires, âmes-soeurs, cette fusion entre les deux, cette capacité à communiquer sans mots. WADE - c’est une rencontre qui a eu lieu il y a quatre ans. un coup de foudre amical qui perdure avec le temps. SULLIVAN - le seul avec qui maddie peut être elle même, qui l'a voit tel qu'elle est. celui à qui elle confie tout. chaque doute, chaque peur, chaque rire, chaque blague. son être humain préféré. MAXINE - elle sent bon la mandarine et c'est une super coupine. et plus sérieusement, max, elle est tombée amoureuse de maddie et son violon. puis de maddie tout court pour en venir à toujours la pousser vers le haut. SOO-JIN - c'est en quelque sorte son héroïne. celle qui est sortie de nul part pour la sortir d'une soirée où elle avait été traînée de force. son petit rayon de soleil. VALENTIN - son amour. le même boulet qu'elle. ils partagent tout, y compris le premier baiser de maddie. juste pour apprendre, juste comme ça. c'est de l'amour avant et des yop à la fraise with la moustache.

some girls look good in diamonds
some girls make d i a m o n d s look good


( hope you step on a lego )


QUITO c'est (était) un ami. mais maddie elle s'est éprise de lui sans jamais réussir à lui avouer quoi que ce soit. puis il a trouvé une copine et maddie, elle est passée à la trappe.


"where are you movin ?" - i said
onto b e t t e r things


《 last six months 》

(septembre 2018)
QUITO LANNISTER (premier sept.)silence is the worst pain LILY ABERLINE (deux sept.)to the moon and back FLOYD POWELL (quatre sept.)classical MAXENCE ATWOOD (quinze sept.)she wasn't scared to walk away WILHELM VON ROSENWALD (quinze sept.)a happy soul is the best shield of a cruel world ROMEE ALDRIDGE (dix-sept sept.)valley of the dolls ZED BURGESS (dix-huit sept.)misapprehension EDGAR H. JEONG (vingt-six sept.)lit's not like me to be so mean


(octobre 2018)
MAEL I. ROWAN (trois oct.)i can blow your mind NOHAN Y. KANG (quatre oct.)screaming your name VALENTIN CHAMBERLAIN (cinq oct.)i know that we're fucked QUITO LANNISTER (six oct.) give me a chance ZED BURGESS (sept oct.)happy to finally meet you


(#) Mar 1 Mai - 13:22
PLUSON/CAMION, how to save a life ❀quand j’avais reçu l’appel de cléolya, mon sang n’avait fait qu’un tour. risible quand on savait que pluton était en train de se vider du sien. et ouais, là, j’avais fait abstraction de tout. d’abelard, de ce que j’avais le droit de faire ou non. parce que concrètement, j’en avais plus rien à foutre. la vie du dunster, de mon meilleur ami était en danger et j’allais pas rester à attendre l’air de rien comme si ça ne me préoccupait pas. alors j’avais débarqué dans cet hôpital, complètement paniquée, à faire les cent pas dans une salle d’attente morbide. conclusion ? il avait perdu bien trop de sang. beaucoup trop pour pouvoir survivre. le comble ? groupe sanguin rare. j’avais les mains qui tremblaient alors que j’avançais vers le médecin prenant la parole d’une voix ferme. « j’ai le même groupe. » le reste, ça s’enchaînait plutôt vite. m’emmener à mon tour dans une chambre et me tirer un maximum de liquide écarlate pour le transfuser dans celui qui en avait besoin. j’crois que j’étais restée allongée pendant une éternité après ça, incapable de récupérer des forces. mais quand c’était fait, par automatisme, c’était vers la chambre de pluton que j’allais parce que je voulais le voir. voir comment il allait. savoir si ce que j’avais fais était suffisant. et quand je poussais la porte, une blonde était là. je grimaçais sans chercher à spécialement le cacher. c’était probablement sa copine et clairement, j’comprenais pas comment est-ce qu’il avait pu passer d’une ferrari comme moi à une 4L comme elle. m’enfin, peut être qu’elle était sympa, qu’est-ce que j’en savais ? moi, j’avançais vers le lit prenant la main du dunster, serrant mes doigts entre les siens. « t’as promis de pas me laisser tomber » que je lui soufflais imaginant bêtement qu’il pouvait peut être entendre mes mots. et mon regard revenait se poser sur la blonde. « louison, c’est ça ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 23 ans et je vis à : la mather house u know ? la crème de la crème . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9086 messages et gagné : 2539 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et serveuse au drink et côté coeur, je suis : indestructible bande de tardba Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : morrigan (avatar) ; solosands (sign)) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)
Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pseudo - en attente du prince charmant.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Mar 1 Mai - 14:20

≈ ≈ ≈
{ how to save a life }
crédit/ tumblr ✰ w/pluson|camion


L’heure approche. Tu descends les escaliers de ton immeuble rongée par l’appréhension. Le patin à roulettes, quelle idée absurde ! Nerveusement, tu fais remuer ton porte clé autour de ton index en traversant la rue, songeant déjà à son parfum et ses bras autour de toi. Oui, cette sortie n’est probablement qu’un prétexte pour vous réunir et faire de nouvelles étincelles, mais dans un cadre bien plus romantique que les précédents. Ton coeur s’allège subitement en t’imaginant vaincre la piste à ses côtés. Tu te faufiles alors dans ton véhicule et enfonces la clé dans le contact. Cependant, quelques secondes avant de démarrer, tu t’avances vers le pare-brise pour contempler le ciel pollué. Absorbée par la beauté de cette immensité, tu t’égares dans tes pensées menant toutes à lui. Tes yeux rivés sur cette nappe obscure, ton portable se met à vibrer sur le siège passager. Un numéro inconnu s’affiche, tu réponds par réflexe et la descente aux Enfers démarre. Ton tympan sollicité ne saisit que les mots clé qui s’enchaînent à vive allure : accident, Pluton Westerberg, hôpital, pronostic vital engagé. Ton coeur pulse à vive allure. Tu empruntes aussitôt le chemin te menant à lui, sans t’empêcher de penser au pire. Tout est de ta faute. Bordel. En quelques minutes à peine, tu débarques aux urgences en furie. Tu soulèves tout sur ton passage pour avoir des nouvelles de ton petit-ami. Rien ne filtre. Il est au bloc, il a besoin de transfusion, les chirurgiens font du mieux qu’ils peuvent. L’attente devient terrible. Chaque dixième de seconde relève du calvaire. Après des heures de torture émotionnelle, on te guide enfin à son lit. Son visage est éraflé un peu partout. Tu te retiens d’éclater en sanglots de peu. Tu attrapes sa main et l’embrasses du bout des lèvres pour lui signaler ta présence. « J’suis là bébé… J’suis là, tout va bien. Tu vas t'en sortir, t'es un viking, tu te souviens ? » Est-ce qu’il te sent ? Où est-il ? A-t-il mal ? Tu donnerais absolument tout pour prendre sa douleur, pour être à sa place, sur ce lit. Te relevant doucement, tu colles ta bouche à son front épargné avant de te glisser de nouveau sur ton siège. Tout à coup, une reine des glaces fait son entrée sans prévenir. Camila. Tu la reconnaîtrais entre dix mille, même sans l’avoir jamais vu en chair et en os. Elle n'est pas si impressionnante que tu l'avais imaginé. Aussi petite que toi même. Machinalement, tu la suis du regard, sans lui adresser un mot comme elle le fait. Elle accapare les doigts de ton petit-ami et oui, c’est extrêmement douloureux comme image, mais tu prends sur toi en regardant ailleurs. Ils se connaissent depuis pas mal de temps, c’est le moins que tu puisses faire au lieu de jouer à l’hystérique. « C’est bien moi, la seule et l'unique. Camila je présume ? » Wouah, d’un elle connaît ton prénom et de deux elle ne l’écorche pas, tu ne demandais pas plus. Par politesse, tu quittes ta chaise pour contourner le lit et lui tendre naïvement ta main. Elle est humaine après tout, il est temps d'arrêter de la diaboliser. Enfin, peut-être que tu vas continuer si elle décide de t'envoyer bouler en prenant des airs supérieurs « Je peux te tutoyer ? Tu as pu avoir des nouvelles des médecins sur le chemin ? » lui demandes-tu en omettant volontiers que sa venue créera un nouveau tremblement de terre pour Pluton et toi, s’il se réveille un jour. « Tu es toute pâle, tu vas bien ? »





   
   
I made a few mistakes, I regret it nightly ; I broke a couple hearts that I wear on my sleeve. My momma always said "Girl, you're trouble" and now I wonder, could you fall for a woman like me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94855p20-maddie-aldridge-zoey-deutch http://www.i-love-harvard.com/t94893-maddie-and-i-love-who-i-want-to-love-cause-this-love-is-gender-free#3476155 http://www.i-love-harvard.com/t94894-maddie-aldridge-456-842-7528#3476161
avatar
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Maddie Aldridge
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24134 messages et gagné : 828 points. Actuellement, je suis : étudiante en graphisme et côté coeur, je suis : trop coincée pour être vrai ? Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai la beauté d'une déesse et la discrétion d'un chien qui apperçoit un écureuil . Oh et puis, on dit que je ressemble à : zoey deutch ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : neon cathedral ✽ DC/TC : : meghan harrison (madelaine petsch), vega avgeropoulos (lucy hale), camila westerberg (adelaide kane)

( insecure but i'm workin with it )


《 cute and cuddly 》 : maddie c'est une rose sans les épines. une douceur dans son ensemble. un charisme pur et dur dont elle ne se rend même pas compte. elle ensorcelle les gens sans le savoir mais est invisible la plupart du temps. amoureuse de musique classique, de littérature à l'eau de rose, de solitude surtout. maddie, elle se complait dans son monde imaginaire, dans son esprit qui navigue sur tous les fronts. on l'aime facilement l'enfant fragile parce que jamais elle ne dira un mot plus haut que l'autre. demandez, elle fait. serviable, trop gentille, trop naïve, trop facilement manipulable trop bonne trop conne. y a toujours le "trop" quand on vient à parler de maddison. elle est charmante, elle est marrante, elle a le coeur sur la main et elle est surtout loyale comme personne. même avec ceux de la pire espèce. et maddie, elle cache toute sa souffrance dans les pages de son journal convaincue que c'est suffisant pour extérioriser. jusqu'à l’explosion.

my mama always said « girl you're trouble »
so could you fall for a w o m e n like me ?

《 none are perfect 》 : ◆ renfermée ; maddie elle aime pas spécialement se mêler aux autres. c'est oppressant d'avoir trop de monde autour d'elle et elle préfère largement voyager dans ses pensées plutôt que discuter avec les autres. ◆ maladroite ; c'est une vraie calamité. aligner un pieds devant l'autre est en soit une épreuve et maddie, elle trébuche sur tout, tout le temps. glisser dans les escaliers, se prendre les pieds dans le tapis, prendre une baie vitrée de plein fouet.. bref, la où maddie passe, le fou rire est en place. ◆ bosseuse ; elle ne laisse rien au hasard. quand elle veut faire quelque chose, elle le fait. par n'importe quel moyen. elle s'en donne les moyens et travail d'arrache pieds pour y parvenir. ◆ tête en l'air ; le souci avec maddie, c'est qu'elle décroche très vite. oublie les rendez-vous, les obligations et finit toujours par courir partout pour réparer ses erreurs. ◆ sensible ; un rien la met dans un état pas possible. elle pleure devant les films, les pubs, les informations. un mot de trop et elle s'effondre. parce que maddie, elle est peut être un peu trop empathique. ◆ loyale ; elle n'a peut être pas beaucoup d'amis mais quand elle noue des liens, rien ne pourrait venir entacher ça. maddie, elle aime pour la vie, sans limite, sans condition. ◆ trop naïve ; on pourrait lui faire la pire crasse du monde qu'avec trois mots d'excuse, ce serait oublié. elle gobe tout, croit en l'être humain surtout quitte à être prise pour la reine des idiotes. trop bonne, trop conne. ◆ réservée ; maddie, c'est pas le genre de fille qui aime s'exposer. contrairement à son double, romee, qui est depuis la nuit des temps la populaire en puissance, madd, elle sort pas, boit pas, fume pas et la plupart du temps, ne communique pas. rien de mieux qu'un bon film le samedi soir à la télévision plutôt qu'une soirée suivit d'un black out complet. ◆ drôle ; selon les points de vues. elle rit beaucoup, déborde d'une joie de vivre et cherche toujours à faire rire ses proches. parce que selon elle, des sourires/rires valent mieux qu'un dialogue. ◆ enfantine ; maddie se considère trop jeune pour tout. elle a beau avoir vingt deux ans (et être à l'aube de ses vingt-trois) elle est trop jeune pour se poser avec quelqu'un, avoir des enfants, devenir responsable et.. sûrement qu'elle est effrayée à la simple idée d'être catégorisée adulte.

( blood makes you related )


ARMAND et MATILDE aldridge - deux adultes ayant réussis dans la vie. papa aldridge est investisseur dans la finance. maman dilapide l'argent de papa dans les vieux châteaux qu'elle rénove. deux parents aimant leurs filles mais pas forcément démonstratif. deux parents à l'ambition trop présente écrasant les rêves de deux gamines cherchant la liberté. ROMEE - c’est le double physique, l'opposé psychique. le noir et le blanc. soeur, jumelle et pourtant avec rien d'autre en commun que l'amour s'en faille qu'elles se portent.


i really never want to stop
making m e m o r i e s with you



( i was sad and then, i met you )


《 love actually 》 MISHA - c'est quelques sms échangés, de la simplicité surtout et peut être bien un petit feeling qui pourrait donner plus. mais maddie, elle sait pas que misha c'est une fille et qu'elle pourrait retourner tout son monde

《 crush or past ? 》 ZOEY - elle a débarqué un jour, comme ça, dans une salle ou maddie répétait. et elle est belle zoey, elle a un sourire à tomber. elle voit maddie surtout et ça, elle n'est pas habituée. ZED - il crush sur romee en premier lieu. mais à force de confondre les deux, c'est maintenant maddie qui crush sur lui. EDGAR - gros crush. gros coup de coeur. maddie, elle le regarde sans arrêt à la dérobée. mais comment pourrait-il s'intéresser à quelqu'un comme elle ?

never love anybody who treats you
like you are just someone o r d i n a r y



( find yourself and be that )


LILY - la meilleure amie depuis maintenant deux ans. similaires, âmes-soeurs, cette fusion entre les deux, cette capacité à communiquer sans mots. WADE - c’est une rencontre qui a eu lieu il y a quatre ans. un coup de foudre amical qui perdure avec le temps. SULLIVAN - le seul avec qui maddie peut être elle même, qui l'a voit tel qu'elle est. celui à qui elle confie tout. chaque doute, chaque peur, chaque rire, chaque blague. son être humain préféré. MAXINE - elle sent bon la mandarine et c'est une super coupine. et plus sérieusement, max, elle est tombée amoureuse de maddie et son violon. puis de maddie tout court pour en venir à toujours la pousser vers le haut. SOO-JIN - c'est en quelque sorte son héroïne. celle qui est sortie de nul part pour la sortir d'une soirée où elle avait été traînée de force. son petit rayon de soleil. VALENTIN - son amour. le même boulet qu'elle. ils partagent tout, y compris le premier baiser de maddie. juste pour apprendre, juste comme ça. c'est de l'amour avant et des yop à la fraise with la moustache.

some girls look good in diamonds
some girls make d i a m o n d s look good


( hope you step on a lego )


QUITO c'est (était) un ami. mais maddie elle s'est éprise de lui sans jamais réussir à lui avouer quoi que ce soit. puis il a trouvé une copine et maddie, elle est passée à la trappe.


"where are you movin ?" - i said
onto b e t t e r things


《 last six months 》

(septembre 2018)
QUITO LANNISTER (premier sept.)silence is the worst pain LILY ABERLINE (deux sept.)to the moon and back FLOYD POWELL (quatre sept.)classical MAXENCE ATWOOD (quinze sept.)she wasn't scared to walk away WILHELM VON ROSENWALD (quinze sept.)a happy soul is the best shield of a cruel world ROMEE ALDRIDGE (dix-sept sept.)valley of the dolls ZED BURGESS (dix-huit sept.)misapprehension EDGAR H. JEONG (vingt-six sept.)lit's not like me to be so mean


(octobre 2018)
MAEL I. ROWAN (trois oct.)i can blow your mind NOHAN Y. KANG (quatre oct.)screaming your name VALENTIN CHAMBERLAIN (cinq oct.)i know that we're fucked QUITO LANNISTER (six oct.) give me a chance ZED BURGESS (sept oct.)happy to finally meet you


(#) Mar 1 Mai - 14:53
PLUSON/CAMION, how to save a life ❀j’avais mal au coeur de le voir dans cet état. de le voir là, inconscient sur ce lit, le visage abîmé et inconscient. y avait une partie de moi qui cherchait à se rassurer en faisant tourner en boucle dans ma tête qu’il avait l’air paisible mais la partie réaliste, elle, n’avait de cesse de faire remonter qu’il était dans le coma et que par conséquent, c’était grave. alors ouais, la première chose que je faisais, c’était lui prendre la main. tant pis pour sa copine, tant pis si ce n’était pas conventionnel. je cherchais pas à faire du mal à qui que ce soit ici, j’avais juste le coeur en morceau parce que c’était pluton et que malgré le fait que nos chemins soient séparés, il resterait toujours l’amour de ma vie. et j’inspirais lentement avant de relever le regard vers la blonde qui avait eu la décence de ne pas me lancer la moindre réflexion. « on peut se contenter de cami. » j’haussais les épaules, et puis quoi maintenant ? j’avais pas envie de m’en aller, je ne comptais clairement pas le laisser ici. j’resterais jusqu’à ce qu’il ouvre ses yeux et que j’ai la certitude qu’il allait vraiment bien. et louison approchait, main tendu vers moi alors que j’arquais un sourcil. c’était peut être trop pour moi. est-ce que je pouvais sincèrement sympathiser -ou me montrer agréable- avec celle qui partageait la vie de pluton ? j’en étais pas certaine. mais pauvre fille ne m’avait rien fait. et elle était celle qui pansait les blessures que j’avais infligée alors.. ma main venait rejoindre la sienne doucement. trêve qui méritait d’avoir lieu vu les circonstances. et j’avais le droit par la suite à trois questions volant les unes à la suite des autres. « ça va. » je soufflais m’asseyant sur une chaise libre, croisant alors mes jambes. « il devrait aller bien. le sang que j’ai donné à suffit à le stabiliser. » je relevais les yeux vers elle cherchant à voir comment elle vivait les choses. « tu préfères que j’attende dehors ? » même si je risquais de le prendre mal si elle répondait par l’affirmative.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 23 ans et je vis à : la mather house u know ? la crème de la crème . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9086 messages et gagné : 2539 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et serveuse au drink et côté coeur, je suis : indestructible bande de tardba Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : morrigan (avatar) ; solosands (sign)) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)
Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pseudo - en attente du prince charmant.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Mar 1 Mai - 15:54

≈ ≈ ≈
{ how to save a life }
crédit/ tumblr ✰ w/pluson|camion

Il est là, gisant sur ce lit et tu ne peux rien faire. Tu ne peux pas échanger les positions. Tu dois composer avec cette affreuse vision. Tu dois aussi affronter son ex qui s’est ajoutée à ce cataclysme. La seule bonne nouvelle, c’est que ses poumons se gonflent et se dégonflent, que son cerveau est encore intact pour assurer les fonctions vitales. Il n’est pas à la morgue, l’espoir continue. Tu t’accroches ainsi à cette lueur, en tentant de garder la tête haute malgré l’apparition de Camila. Pour le reste, tu dois laisser faire le temps, ton pire ennemi. Les présentations se font promptement. Tu n’es juste pas sûre de vouloir accéder à son prénom raccourci d’une syllabe pour l’instant. Camila en entier sera suffisamment pénible à prononcer. Néanmoins, n’étant pas une pierre tombale par nature, tu tends ta main à la brune pour la saluer officiellement. Ton élan de sympathie semble cependant la perturber, mais elle accepte. En t’approchant d’elle, tu ne peux que remarquer son teint blafard. D'ailleurs, suite à ta succession de questions, tu comprends pourquoi elle est aussi blanche qu'un cachet d’aspirine. Ouais, si Pluton respire, c'est un peu grâce à elle. Face à cette confession, tu avales péniblement ta salive en serrant tes poings de par et d'autre de tes hanches. Tu ne peux pas rivaliser, y a pas à dire. « Ah… Tu as du sang magique. Je devais m'en douter... » Tu esquisses un sourire constipé en reculant de quelques pas pour te pointer au pied du Dunster, les mains accrochées au bout du lit. L'humour, c'est tout ce que tu peux faire pour relativiser face à un truc pareil. Ton attention au profit de Camila s'estompe. Tu fixes à présent le corps inerte du suédois et relèves tes yeux vers la jeune femme lorsqu’elle t’interroge de nouveau « Non. Non. Pourquoi tu me demandes ça, t’es folle ! Pluton me tuerait de faire une chose pareille. Reste… J’suis plus mature qu’il n’y parait. » Cette maturité a d’ailleurs un prix énorme en ce moment-même. Seulement, si tu étais dans sa position, tu aimerais qu’on en fasse de même. « Tu veux que je t’apporte à manger un bout ? À boire ? J’sais qu’une future princesse doit manger autre chose que de la bouffe de distributeur, mais j’peux t’offrir que ça dans l’immédiat… » Tu ne te trompes pas nan ? Elle est bien promise à un type qui côtoie la noblesse et des couronnes ridicules ?





   
   
I made a few mistakes, I regret it nightly ; I broke a couple hearts that I wear on my sleeve. My momma always said "Girl, you're trouble" and now I wonder, could you fall for a woman like me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94855p20-maddie-aldridge-zoey-deutch http://www.i-love-harvard.com/t94893-maddie-and-i-love-who-i-want-to-love-cause-this-love-is-gender-free#3476155 http://www.i-love-harvard.com/t94894-maddie-aldridge-456-842-7528#3476161
avatar
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Maddie Aldridge
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24134 messages et gagné : 828 points. Actuellement, je suis : étudiante en graphisme et côté coeur, je suis : trop coincée pour être vrai ? Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai la beauté d'une déesse et la discrétion d'un chien qui apperçoit un écureuil . Oh et puis, on dit que je ressemble à : zoey deutch ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : neon cathedral ✽ DC/TC : : meghan harrison (madelaine petsch), vega avgeropoulos (lucy hale), camila westerberg (adelaide kane)

( insecure but i'm workin with it )


《 cute and cuddly 》 : maddie c'est une rose sans les épines. une douceur dans son ensemble. un charisme pur et dur dont elle ne se rend même pas compte. elle ensorcelle les gens sans le savoir mais est invisible la plupart du temps. amoureuse de musique classique, de littérature à l'eau de rose, de solitude surtout. maddie, elle se complait dans son monde imaginaire, dans son esprit qui navigue sur tous les fronts. on l'aime facilement l'enfant fragile parce que jamais elle ne dira un mot plus haut que l'autre. demandez, elle fait. serviable, trop gentille, trop naïve, trop facilement manipulable trop bonne trop conne. y a toujours le "trop" quand on vient à parler de maddison. elle est charmante, elle est marrante, elle a le coeur sur la main et elle est surtout loyale comme personne. même avec ceux de la pire espèce. et maddie, elle cache toute sa souffrance dans les pages de son journal convaincue que c'est suffisant pour extérioriser. jusqu'à l’explosion.

my mama always said « girl you're trouble »
so could you fall for a w o m e n like me ?

《 none are perfect 》 : ◆ renfermée ; maddie elle aime pas spécialement se mêler aux autres. c'est oppressant d'avoir trop de monde autour d'elle et elle préfère largement voyager dans ses pensées plutôt que discuter avec les autres. ◆ maladroite ; c'est une vraie calamité. aligner un pieds devant l'autre est en soit une épreuve et maddie, elle trébuche sur tout, tout le temps. glisser dans les escaliers, se prendre les pieds dans le tapis, prendre une baie vitrée de plein fouet.. bref, la où maddie passe, le fou rire est en place. ◆ bosseuse ; elle ne laisse rien au hasard. quand elle veut faire quelque chose, elle le fait. par n'importe quel moyen. elle s'en donne les moyens et travail d'arrache pieds pour y parvenir. ◆ tête en l'air ; le souci avec maddie, c'est qu'elle décroche très vite. oublie les rendez-vous, les obligations et finit toujours par courir partout pour réparer ses erreurs. ◆ sensible ; un rien la met dans un état pas possible. elle pleure devant les films, les pubs, les informations. un mot de trop et elle s'effondre. parce que maddie, elle est peut être un peu trop empathique. ◆ loyale ; elle n'a peut être pas beaucoup d'amis mais quand elle noue des liens, rien ne pourrait venir entacher ça. maddie, elle aime pour la vie, sans limite, sans condition. ◆ trop naïve ; on pourrait lui faire la pire crasse du monde qu'avec trois mots d'excuse, ce serait oublié. elle gobe tout, croit en l'être humain surtout quitte à être prise pour la reine des idiotes. trop bonne, trop conne. ◆ réservée ; maddie, c'est pas le genre de fille qui aime s'exposer. contrairement à son double, romee, qui est depuis la nuit des temps la populaire en puissance, madd, elle sort pas, boit pas, fume pas et la plupart du temps, ne communique pas. rien de mieux qu'un bon film le samedi soir à la télévision plutôt qu'une soirée suivit d'un black out complet. ◆ drôle ; selon les points de vues. elle rit beaucoup, déborde d'une joie de vivre et cherche toujours à faire rire ses proches. parce que selon elle, des sourires/rires valent mieux qu'un dialogue. ◆ enfantine ; maddie se considère trop jeune pour tout. elle a beau avoir vingt deux ans (et être à l'aube de ses vingt-trois) elle est trop jeune pour se poser avec quelqu'un, avoir des enfants, devenir responsable et.. sûrement qu'elle est effrayée à la simple idée d'être catégorisée adulte.

( blood makes you related )


ARMAND et MATILDE aldridge - deux adultes ayant réussis dans la vie. papa aldridge est investisseur dans la finance. maman dilapide l'argent de papa dans les vieux châteaux qu'elle rénove. deux parents aimant leurs filles mais pas forcément démonstratif. deux parents à l'ambition trop présente écrasant les rêves de deux gamines cherchant la liberté. ROMEE - c’est le double physique, l'opposé psychique. le noir et le blanc. soeur, jumelle et pourtant avec rien d'autre en commun que l'amour s'en faille qu'elles se portent.


i really never want to stop
making m e m o r i e s with you



( i was sad and then, i met you )


《 love actually 》 MISHA - c'est quelques sms échangés, de la simplicité surtout et peut être bien un petit feeling qui pourrait donner plus. mais maddie, elle sait pas que misha c'est une fille et qu'elle pourrait retourner tout son monde

《 crush or past ? 》 ZOEY - elle a débarqué un jour, comme ça, dans une salle ou maddie répétait. et elle est belle zoey, elle a un sourire à tomber. elle voit maddie surtout et ça, elle n'est pas habituée. ZED - il crush sur romee en premier lieu. mais à force de confondre les deux, c'est maintenant maddie qui crush sur lui. EDGAR - gros crush. gros coup de coeur. maddie, elle le regarde sans arrêt à la dérobée. mais comment pourrait-il s'intéresser à quelqu'un comme elle ?

never love anybody who treats you
like you are just someone o r d i n a r y



( find yourself and be that )


LILY - la meilleure amie depuis maintenant deux ans. similaires, âmes-soeurs, cette fusion entre les deux, cette capacité à communiquer sans mots. WADE - c’est une rencontre qui a eu lieu il y a quatre ans. un coup de foudre amical qui perdure avec le temps. SULLIVAN - le seul avec qui maddie peut être elle même, qui l'a voit tel qu'elle est. celui à qui elle confie tout. chaque doute, chaque peur, chaque rire, chaque blague. son être humain préféré. MAXINE - elle sent bon la mandarine et c'est une super coupine. et plus sérieusement, max, elle est tombée amoureuse de maddie et son violon. puis de maddie tout court pour en venir à toujours la pousser vers le haut. SOO-JIN - c'est en quelque sorte son héroïne. celle qui est sortie de nul part pour la sortir d'une soirée où elle avait été traînée de force. son petit rayon de soleil. VALENTIN - son amour. le même boulet qu'elle. ils partagent tout, y compris le premier baiser de maddie. juste pour apprendre, juste comme ça. c'est de l'amour avant et des yop à la fraise with la moustache.

some girls look good in diamonds
some girls make d i a m o n d s look good


( hope you step on a lego )


QUITO c'est (était) un ami. mais maddie elle s'est éprise de lui sans jamais réussir à lui avouer quoi que ce soit. puis il a trouvé une copine et maddie, elle est passée à la trappe.


"where are you movin ?" - i said
onto b e t t e r things


《 last six months 》

(septembre 2018)
QUITO LANNISTER (premier sept.)silence is the worst pain LILY ABERLINE (deux sept.)to the moon and back FLOYD POWELL (quatre sept.)classical MAXENCE ATWOOD (quinze sept.)she wasn't scared to walk away WILHELM VON ROSENWALD (quinze sept.)a happy soul is the best shield of a cruel world ROMEE ALDRIDGE (dix-sept sept.)valley of the dolls ZED BURGESS (dix-huit sept.)misapprehension EDGAR H. JEONG (vingt-six sept.)lit's not like me to be so mean


(octobre 2018)
MAEL I. ROWAN (trois oct.)i can blow your mind NOHAN Y. KANG (quatre oct.)screaming your name VALENTIN CHAMBERLAIN (cinq oct.)i know that we're fucked QUITO LANNISTER (six oct.) give me a chance ZED BURGESS (sept oct.)happy to finally meet you


(#) Mar 1 Mai - 16:12
PLUSON/CAMION, how to save a life ❀ j’étais pas certaine qu’il puisse y avoir plus gênant que ce moment là en fait. vraiment pas. parce que j’étais en compagnie de pluton et.. louison. et j’crois que sincèrement, j’aurais vraiment préféré ne jamais avoir à vivre un moment comme celui-là. sauf que pluton avait eu un accident et moi, j’avais pas le courage de l’abandonner. j’pouvais pas donner mon sang et m’en aller comme si j’avais jamais été là parce que.. ouais, j’avais juste pas le courage en fait. j’avais besoin de le voir ouvrir les yeux, de lui parler, de lui montrer que malgré tout, j’étais là. que je serais toujours là. que je pouvais pas réellement le laisser tomber. c’était la preuve aujourd’hui. « ouais, j’ai toujours eu des genre de super-pouvoirs » que je soufflais en guise de réponse. non mais c’était vraiment malaisant en vrai. j’avais envie d’être là mais je voulais pas être en sa présence. sauf qu’en soit, j’étais mal placée pour la mettre dehors parce que j’pense sincèrement que j’étais celle qui avait le moins de mérite à être ici en fait. je l’avais peut être sauvé mais on n’interagissait plus dans la vie de l’autre alors en soit, j’étais même pas certaine qu’il ait envie de me voir ici. « j’trouve pas que ça soit un manque de maturité de ne pas me vouloir ici » et j’avais clairement autre chose à faire qu’aller me plaindre de toi à l’instant où il ouvrirait les yeux. j’veux dire.. qui étais-je maintenant pour m’interposer entre vous ou tenter de le rendre malheureux ? « la futur princesse aime beaucoup trop la malbouffe pour dire non à des snickers » et c’était typiquement ce que l’on trouvait dans des distributeurs. inspirant lentement, je voyais la porte s’ouvrir à nouveau -cette fois sur cléolya- et putain, ouais, j’étais soulagée qu’elle soit là. parce que clairement, c’était bien trop awkward pour moi de rester en tête à tête -sorry pluton mais t’es pas d’une grande aide- avec blondie. « du café, t’es un ange. » que je soufflais alors à ma meilleure amie.

@cléolya a. strauss




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t94044-cleolya-a-strauss-456-100-5209#3453133 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
En ligne
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Cléolya A. Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 21217 messages et gagné : 1875 points. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : black cherry (a) blue comet (profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Ava Strudwick (Lh) - Saphir Avgeropoulos (Cc)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Mar 1 Mai - 21:22

— How to save a life

— Massachussetts general hospital, Boston, à définir 2018

Je me souviens que je pestais à ce moment, parce que j'en avais clairement marre d'attendre, alors quand le feu passait au vert, je retrouvais mon sourire. Un quart de seconde à peine, il avait tenu, parce qu'à peine la première voiture avançait qu'une autre lui rentrait dedans avec une violence sans précédent. Paniquée, j'étais sortie de la voiture, laissant la porte grande ouverte pour courir jusqu'à la voiture. Les gens choqués ne réagissaient pas - ou presque - et quand j'avais découvert que c'était Pluton, j'avais hurlé. « Putain, éloignez-vous, ne le touchez pas. » Je connaissais malheureusement que trop bien les accidents, pour savoir qu'il ne fallait pas toucher aux blessés. La seconde d'après, j'appelais les secours, comme quelques personnes présentent autour de moi et tout ce passait très vite. Une fois qu'il avait été pris en charge, j'avais appelé Camila, parce qu'elle devait savoir.

Le temps s'était écoulé et avant de le rejoindre à l'hôpital, je passais prendre des cafés et des viennoiseries pour redonner des forces à tout le monde avant de prendre la route de l'hôpital. L'accueil me redirigeait jusqu'à sa chambre, alors quand j'ouvrais la porte, mon regard se posait automatiquement sur ma brune préféré.

« J'pense qu'on va en avoir besoin.. » Que je soufflais en posant mes lèvres sur le front de poupée. « Tu dois être Louison, moi c'est Cléo. » Disais-je sans réelle expression sur le visage. « J'ai apporté des viennoiseries si vous avez faim et il y a aussi un café pour toi. » Que j'ajoutais à l'attention de la blonde. « Je t'ai pris un cupcake à toi, même si j'me doute que t'as pas vraiment faim, mais tu dois reprendre des forces, l'infirmière m'a dit que tu lui avais donné du sang. »




sometimes we take it too far and go in at the deep end. no matter what the deal babe you know that i'll be there. if we lose our way, let the world start to creep in can't let nobody's words be the why we ain't speakin'. 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love

Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 23 ans et je vis à : la mather house u know ? la crème de la crème . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9086 messages et gagné : 2539 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et serveuse au drink et côté coeur, je suis : indestructible bande de tardba Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : morrigan (avatar) ; solosands (sign)) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)
Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pseudo - en attente du prince charmant.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Mar 1 Mai - 22:23

≈ ≈ ≈
{ how to save a life }
crédit/ tumblr ✰ w/pluson|camion

Tu fais la discussion, parce que tu n’es pas une connasse antipathique, mais parfois, tu devrais le devenir. Tu devrais devenir imbuvable. De toute façon, t’es bien partie pour le devenir avec tous ces coups de putes que la vie commence à te faire. Dès que le soleil illumine un peu trop ton chemin, un nuage imposant et gorgé de flotte boueuse éclate au-dessus de ta tronche. Ouais, bien sûr qu’elle a de super-pouvoirs. Le contraire t’aurait étonné. Les fées se sont bien penchées sur son berceau et les tiennes t’ont juste pissé dessus, tu l’as compris. Tu souris en un éclair avant de te refermer comme une huître. La brune t’interpelle de nouveau et tu réponds, pour ne pas te montrer désagréable. « Ah bon ? Ce serait quoi alors ? Y a aucune raison pour que je te chasse Cami » Oh, si, il y en a quelques-unes, c’est juste impossible de les prononcer. Tu ne voudrais surtout pas qu’elle détecte tes faiblesses. Alors prends un peu confiance et agis en adulte. Calmement, en voyant son état affaibli, tu lui proposes de quoi se sustenter et c’est à ce même instant qu’une fille que tu n’as jamais vu de ta vie débarque dans la chambre chargée comme une mule. Okay. Deux amies. T’es seule au monde, comme Tom Hanks sur son île. Ouais, toi aussi tu ne vas pas tarder à t’inventer un ami imaginaire pour survivre. Wilson, vient l’aider vieux ! « Oui, c’est bien ça, enchantée, Cléo. On se connait ? » répliques-tu lorsque ton prénom sort de sa bouche. « Merci pour l’café, il ne fallait pas… » Oui il ne fallait pas, ça se trouve il est empoisonné. Stop la parano. Bien trop timide, tu ne dérobes pas le gobelet qui fume dans la main de Cleo. Tu les laisses entre elles pour ton plus grand malaise et retrouves ta chaise pour veiller sur le seul qui compte dans cette pièce. Tu attrapes sa main et la portes à ta bouche pour y déposer un chaste baiser. Blah blah blah. Ça piaille en chuchotant et ça te file la gerbe. Tu ne fais pas partie de leur monde. Tu ne feras jamais partie de leur monde, même si tu gagnes à l’Euromillions. « Réveille-toi steplait, vite » marmonnes-tu avant d’embrasser sa paume aux plis rougis par son sang.





   
   
I made a few mistakes, I regret it nightly ; I broke a couple hearts that I wear on my sleeve. My momma always said "Girl, you're trouble" and now I wonder, could you fall for a woman like me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94855p20-maddie-aldridge-zoey-deutch http://www.i-love-harvard.com/t94893-maddie-and-i-love-who-i-want-to-love-cause-this-love-is-gender-free#3476155 http://www.i-love-harvard.com/t94894-maddie-aldridge-456-842-7528#3476161
avatar
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Maddie Aldridge
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24134 messages et gagné : 828 points. Actuellement, je suis : étudiante en graphisme et côté coeur, je suis : trop coincée pour être vrai ? Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai la beauté d'une déesse et la discrétion d'un chien qui apperçoit un écureuil . Oh et puis, on dit que je ressemble à : zoey deutch ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : neon cathedral ✽ DC/TC : : meghan harrison (madelaine petsch), vega avgeropoulos (lucy hale), camila westerberg (adelaide kane)

( insecure but i'm workin with it )


《 cute and cuddly 》 : maddie c'est une rose sans les épines. une douceur dans son ensemble. un charisme pur et dur dont elle ne se rend même pas compte. elle ensorcelle les gens sans le savoir mais est invisible la plupart du temps. amoureuse de musique classique, de littérature à l'eau de rose, de solitude surtout. maddie, elle se complait dans son monde imaginaire, dans son esprit qui navigue sur tous les fronts. on l'aime facilement l'enfant fragile parce que jamais elle ne dira un mot plus haut que l'autre. demandez, elle fait. serviable, trop gentille, trop naïve, trop facilement manipulable trop bonne trop conne. y a toujours le "trop" quand on vient à parler de maddison. elle est charmante, elle est marrante, elle a le coeur sur la main et elle est surtout loyale comme personne. même avec ceux de la pire espèce. et maddie, elle cache toute sa souffrance dans les pages de son journal convaincue que c'est suffisant pour extérioriser. jusqu'à l’explosion.

my mama always said « girl you're trouble »
so could you fall for a w o m e n like me ?

《 none are perfect 》 : ◆ renfermée ; maddie elle aime pas spécialement se mêler aux autres. c'est oppressant d'avoir trop de monde autour d'elle et elle préfère largement voyager dans ses pensées plutôt que discuter avec les autres. ◆ maladroite ; c'est une vraie calamité. aligner un pieds devant l'autre est en soit une épreuve et maddie, elle trébuche sur tout, tout le temps. glisser dans les escaliers, se prendre les pieds dans le tapis, prendre une baie vitrée de plein fouet.. bref, la où maddie passe, le fou rire est en place. ◆ bosseuse ; elle ne laisse rien au hasard. quand elle veut faire quelque chose, elle le fait. par n'importe quel moyen. elle s'en donne les moyens et travail d'arrache pieds pour y parvenir. ◆ tête en l'air ; le souci avec maddie, c'est qu'elle décroche très vite. oublie les rendez-vous, les obligations et finit toujours par courir partout pour réparer ses erreurs. ◆ sensible ; un rien la met dans un état pas possible. elle pleure devant les films, les pubs, les informations. un mot de trop et elle s'effondre. parce que maddie, elle est peut être un peu trop empathique. ◆ loyale ; elle n'a peut être pas beaucoup d'amis mais quand elle noue des liens, rien ne pourrait venir entacher ça. maddie, elle aime pour la vie, sans limite, sans condition. ◆ trop naïve ; on pourrait lui faire la pire crasse du monde qu'avec trois mots d'excuse, ce serait oublié. elle gobe tout, croit en l'être humain surtout quitte à être prise pour la reine des idiotes. trop bonne, trop conne. ◆ réservée ; maddie, c'est pas le genre de fille qui aime s'exposer. contrairement à son double, romee, qui est depuis la nuit des temps la populaire en puissance, madd, elle sort pas, boit pas, fume pas et la plupart du temps, ne communique pas. rien de mieux qu'un bon film le samedi soir à la télévision plutôt qu'une soirée suivit d'un black out complet. ◆ drôle ; selon les points de vues. elle rit beaucoup, déborde d'une joie de vivre et cherche toujours à faire rire ses proches. parce que selon elle, des sourires/rires valent mieux qu'un dialogue. ◆ enfantine ; maddie se considère trop jeune pour tout. elle a beau avoir vingt deux ans (et être à l'aube de ses vingt-trois) elle est trop jeune pour se poser avec quelqu'un, avoir des enfants, devenir responsable et.. sûrement qu'elle est effrayée à la simple idée d'être catégorisée adulte.

( blood makes you related )


ARMAND et MATILDE aldridge - deux adultes ayant réussis dans la vie. papa aldridge est investisseur dans la finance. maman dilapide l'argent de papa dans les vieux châteaux qu'elle rénove. deux parents aimant leurs filles mais pas forcément démonstratif. deux parents à l'ambition trop présente écrasant les rêves de deux gamines cherchant la liberté. ROMEE - c’est le double physique, l'opposé psychique. le noir et le blanc. soeur, jumelle et pourtant avec rien d'autre en commun que l'amour s'en faille qu'elles se portent.


i really never want to stop
making m e m o r i e s with you



( i was sad and then, i met you )


《 love actually 》 MISHA - c'est quelques sms échangés, de la simplicité surtout et peut être bien un petit feeling qui pourrait donner plus. mais maddie, elle sait pas que misha c'est une fille et qu'elle pourrait retourner tout son monde

《 crush or past ? 》 ZOEY - elle a débarqué un jour, comme ça, dans une salle ou maddie répétait. et elle est belle zoey, elle a un sourire à tomber. elle voit maddie surtout et ça, elle n'est pas habituée. ZED - il crush sur romee en premier lieu. mais à force de confondre les deux, c'est maintenant maddie qui crush sur lui. EDGAR - gros crush. gros coup de coeur. maddie, elle le regarde sans arrêt à la dérobée. mais comment pourrait-il s'intéresser à quelqu'un comme elle ?

never love anybody who treats you
like you are just someone o r d i n a r y



( find yourself and be that )


LILY - la meilleure amie depuis maintenant deux ans. similaires, âmes-soeurs, cette fusion entre les deux, cette capacité à communiquer sans mots. WADE - c’est une rencontre qui a eu lieu il y a quatre ans. un coup de foudre amical qui perdure avec le temps. SULLIVAN - le seul avec qui maddie peut être elle même, qui l'a voit tel qu'elle est. celui à qui elle confie tout. chaque doute, chaque peur, chaque rire, chaque blague. son être humain préféré. MAXINE - elle sent bon la mandarine et c'est une super coupine. et plus sérieusement, max, elle est tombée amoureuse de maddie et son violon. puis de maddie tout court pour en venir à toujours la pousser vers le haut. SOO-JIN - c'est en quelque sorte son héroïne. celle qui est sortie de nul part pour la sortir d'une soirée où elle avait été traînée de force. son petit rayon de soleil. VALENTIN - son amour. le même boulet qu'elle. ils partagent tout, y compris le premier baiser de maddie. juste pour apprendre, juste comme ça. c'est de l'amour avant et des yop à la fraise with la moustache.

some girls look good in diamonds
some girls make d i a m o n d s look good


( hope you step on a lego )


QUITO c'est (était) un ami. mais maddie elle s'est éprise de lui sans jamais réussir à lui avouer quoi que ce soit. puis il a trouvé une copine et maddie, elle est passée à la trappe.


"where are you movin ?" - i said
onto b e t t e r things


《 last six months 》

(septembre 2018)
QUITO LANNISTER (premier sept.)silence is the worst pain LILY ABERLINE (deux sept.)to the moon and back FLOYD POWELL (quatre sept.)classical MAXENCE ATWOOD (quinze sept.)she wasn't scared to walk away WILHELM VON ROSENWALD (quinze sept.)a happy soul is the best shield of a cruel world ROMEE ALDRIDGE (dix-sept sept.)valley of the dolls ZED BURGESS (dix-huit sept.)misapprehension EDGAR H. JEONG (vingt-six sept.)lit's not like me to be so mean


(octobre 2018)
MAEL I. ROWAN (trois oct.)i can blow your mind NOHAN Y. KANG (quatre oct.)screaming your name VALENTIN CHAMBERLAIN (cinq oct.)i know that we're fucked QUITO LANNISTER (six oct.) give me a chance ZED BURGESS (sept oct.)happy to finally meet you


(#) Mar 1 Mai - 23:48
PLUSON/CAMION, how to save a life ❀ « on va pas faire dans les faux-semblants. j’pense pas que t’apprécie que je sois là. tout comme j’pourrais jamais aimer le fait que tu sois avec lui. » alors là, on jouait juste dans la politesse comme les adultes que l’on pouvait être mais dans le fond, ça changeait pas qu’on serait jamais copine toi et moi. premièrement parce que j’en avais pas envie. deuxièmement parce que je savais que tu correspondais pas à pluton dans tous les cas. willa, moi.. t’étais tellement loin des filles qu’il avait l’habitude de choisir en fait. t’étais sûrement juste la première qu’il avait trouvé pour l’apaiser un peu mais t’étais pas celle sur qui il pourrait se retourner en règle général. alors honnêtement, j’savais pas ce qu’il pouvait te trouver, j’avais pas envie de le savoir d’ailleurs mais.. c’était pas lui. t’étais pas faite pour lui du peu que j’avais pu apprendre sur toi. alors ouais, j’étais soulagée quand cléo débarquait finalement parce que clairement, ça me sauvait. non pas que j’appréciais pas la compagnie de la blonde mais disons juste que j’aurais pu m’en passer. « j’pouvais pas ne pas le faire. il avait besoin de moi. tu le sais. lui et moi.. ça s’arrêtera jamais. » alors j’prenais le cupcake que tu me tendais avec un sourire, le posant à côté de moi, préférant d’abord me droguer au café. et god, voir louison comme ça, avec lui, à lui tenir la main, embrasser sa peau.. ça me filait la nausée. « to the stars, across the galaxies and back » que je murmurais en regardant l’avant bras de pluton. le tatouage inscrit à l’encre indélébile sur sa peau. « c’est toi qui m’avait poussé à aller le voir en rentrant du summer camp. et.. il a fait ça. en retour, j’ai fait « you are the risk i’ll always take ».. » je soufflais reprenant une gorgée de café. « j’prendrais tous les risques du monde pour lui et j’sais que personne ne fera jamais un quart de ce que j’ai pu faire. parce qu’il est mon âme soeur cléo. la mienne. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t94044-cleolya-a-strauss-456-100-5209#3453133 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
En ligne
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Cléolya A. Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 21217 messages et gagné : 1875 points. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : black cherry (a) blue comet (profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Ava Strudwick (Lh) - Saphir Avgeropoulos (Cc)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Jeu 10 Mai - 13:04

— How to save a life

— Massachussetts general hospital, Boston, à définir 2018

J'avais du mal à m'en remettre moi de cet accident, parce que déjà, j'étais celle qui l'avait trouvé, mais aussi parce que c'était pluton. J'avais encore cette vision d'horreur de son corps inerte à moitié sortie de la voiture et je n'étais pas certaine de réussir à avoir les épaules pour poupée. Je l'avais forcément mise au courant, parce qu'avent d'être son ex, pluton, c'était son tout, son meilleur ami et elle méritait d'être présente pour lui. Probablement que ça engendrait des problèmes après, mais sur le moment, elle allait avoir besoin d'être là pour lui. On était habitué à gérer les tempêtes qu'était notre entourage, mais dans une situation comme celle-ci, on devait juste penser au blessé. J'arrivais dans la chambre, les bras chargés pour faire fasses à ce trio improbable. Je m'attendais à entendre des éclats de voix, mais au lieu de ça, elles discutaient - presque - normalement.

« Pluton m'a beaucoup parlé de toi. Je suis la meilleure amie de Camila, mais aussi tout fraîchement une amie proche de Pluton.. »

Parce que contre toute attente, on avait réussi à trouver un terrain d'entente, on s'appréciait même, alors que je n'avais pas hésité à le gifler quelques mois auparavant. Je veillais sur lui, pour Camila, mais aussi pour moi, parce que le destin, il avait fait en sorte qu'on arrive à s'apprécier à notre juste valeur et plus uniquement parce que j'étais la meilleure amie de son ex.

« Si j'y tiens.. Dans un moment, pareil, on a besoin de se serrer les coudes. »

Ou pas ? Parce que c'était au tour de Cami de prendre la parole quand Louison s'approchait de Pluton et ne faisait plus attention à nous.

« Je sais bien poupée.. » Que je soufflais en m'installant derrière elle et en posant l'une de mes mains sur son épaule. « T'es la plus belle personne qu'il n'a jamais rencontré, n'en doute jamais. » J'étais bien placée pour la savoir, puisque j'étais là pour lui depuis leur rupture. « T'es bien plus que son âme sœur.. T'es sa sauveuse et maintenant ton sang coule dans ses veines. Il te doit la vie. »



Désolée pour le retard :TT:




sometimes we take it too far and go in at the deep end. no matter what the deal babe you know that i'll be there. if we lose our way, let the world start to creep in can't let nobody's words be the why we ain't speakin'. 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love

Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: