::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« call it what you want » ft Hermes

avatar
Invité
Invité

(#) Mer 25 Avr - 21:12
Invité
call it what you want.
EXORDIUM.
« This feeling's so alien, need to know if you're just a friend, are you a secret i'm holding it ? So leave it on my brain if you feel the same, don't know the rules but i got the win », la musique se jouait inlassablement dans ses écouteurs, prenant plus de sens à chaque écoute. Au fond, il s'en voulait d'avoir l'esprit occupé par d'autres problèmes et de ne pas être totalement fixé et dévoué à celui que rencontrait actuellement sa sœur, dont la mémoire flanchait assez pour avoir pu oublier son visage. Seulement voilà, il avait beau lutter, Hermes parvenait constamment à se faire une place envahissante dans sa tête, même dans les pires des moments et visiblement, il n'y avait rien à faire pour le faire sortir de là. Comme il le craignait, la situation lui échappait totalement et devenait beaucoup trop ingérable. Il était partout, tout le temps, si bien qu'il lui était arrivé d'écrire le prénom du jeune Goodwin à la place du sien sur une fiche d'examen, simple inattention causé par le fait qu'il pensait certainement trop. C'est principalement pour cette raison qu'il avait fuit la ville pour s'isoler loin d'ici, dans l'idée de le chasser de sa tête une bonne fois pour toute. Entre alcool et cigarettes, le sortir de son crâne n'avait pas été une fine affaire, malgré ça il avait su trouver quelques moments de répit, jusqu'à ce que Zora ne débarque et ne lui fasse dire ce qu'il refusait d'admettre. Cette conversion avait secouée des démons qu'il aurait préféré laisser sommeiller en lui, mais la vérité il l'avait dite et bien qu'il aurait désiré la garder ancré au plus profond de lui, ça paraissait tout de même évident ; il avait plongé la tête la première, il perdait la raison, et ça juste par la simple présence d'Hermes.

Il avait confié combien il était terrifié mais surtout à quel point il était contre cette idée d'avoir besoin de quelqu'un. Il avait parler à Zora de ces raisons pour lesquelles il refusait de tout balancer à son ami, ces raisons qui lui paraissait valable et qui créait une barrière, un véritable blocage. Hermes c'était quelqu'un de solaire, il débordait d'ondes positives et était capable de redonner le sourire à n'importe qui, c'était tout bonnement quelqu'un de bien et Eloan avait tendance à bousiller ce à quoi il touchait, et faire du mal, bien qu'involontairement, il détestait ça. Il l'appréciait beaucoup trop pour l'embarquer dans quelque chose qui le dépasserait, et même s'il serait capable de se jeter dans le vide juste pour lui faire plaisir, il n'était pas question qui lui dise quoi que ce soit concernant ce qu'il pouvait bien ressentir. Ça lui arrivait, certaines nuits, de se demander ce que dirait Hermes de tout ça, de toutes ces choses qui lui traversait l'esprit à son sujet. Quoi qu'il en soit, il ne voulait pas vraiment avoir de réponses aux questions qu'il se posait, puis c'était pas du tout le moment de lui prendre la tête avec son sentimentalisme stupide et sans intérêt. Alors, encore une fois, il tentait en vain de chasser son visage de son esprit, changeant désespérément de musique dans l'espoir de pouvoir penser à autre chose. C'était irrémédiable, Hermes était partout autour de lui, quoi qu'il fasse pour repousser son image, l'écho de sa voix, son sourire ; ça lui revenait comme un boomerang.

Assit sur un rebord de trottoir, il était sortit de l'hôpital il y avait un peu plus de trente minutes, après avoir été voir le médecin ayant dit « tout va bien » pour lui faire comprendre qu'il devrait certainement changer de vocation. Les insultes qu'il lui avait craché au visage n'avait tout de même pas apaisé la colère qui vibrait dans ses veines, décuplé par la courte nuit passée à patienter sur l'une de ces chaises inconfortables, à boire du café à outrance pour rester éveillé. Les mots de son aînée raisonnaient dans son esprit comme un mauvais souvenir, elle n'avait pas su le reconnaître et il n'arrivait pas vraiment à déterminer dans quel état il se trouvait désormais. Tout ce qu'il était en mesure de faire se résumait à allumer la dernière cigarette de son paquet avant de se lever pour aller le jeter à la poubelle. Mais, lorsqu'il fit demi-tour pour regagner son petit bout de trottoir, ses yeux bruns se posaient sur la silhouette qui venait tout juste de sortir de l'hôpital et qui s'éloignait doucement. Pas le temps de penser à quoi que ce soit que son esprit se mettait aussitôt à fuser, à vagabonder dans tous les sens. Hermes était probablement entrain de le rendre dingue sans le savoir et pire encore, c'est qu'Eloan adorait ça tout autant qu'il détestait. Même sa logique n'avait plus le moindre sens lorsqu'il était dans les parages, Dieu sait à quel point il aurait bien voulu lui en foutre une pour le punir de lui faire ressentir toutes ces choses démesurément. Cependant il en était incapable alors, à la place et sans réfléchir, il s'élançait dans sa direction, les yeux rivés sur ce garçon qui lui tournait le dos. La nicotine lui semblait bien moins efficace d'un seul coup et sans vraiment l'avoir fumé, il la jetait au sol, accélérant le pas afin d'être assez proche pour agripper doucement son poignet et l'inciter à s'arrêter.

« -Putain, ce que tu marches vite », lâchait-il essoufflé, peut-être devrait-il songer à arrêter de fumer un jour. Ses doigts venaient volontairement effleurer les siens avant qu'il ne mette les mains dans ses poches, faisant désormais face à l'être qui logeait bien trop ses pensées ces derniers temps. Il semblait déjà bien moins solaire qu'à son habitude, et il pouvait comprendre. Il n'avait ni à demander pourquoi, ni même à poser de quelconque questions. Cependant il détestait avoir à le voir comme ça et la seule chose dont il avait envie, c'était de pouvoir lui changer les idées, de lui remonter le moral. « -Aish, viens là », marmonnait Eloan en agrippant délicatement le tissu qui couvrait son buste pour l'attirer contre lui et l'enlacer doucement. Il ne fallait pas être devin pour comprendre que Hermes n'avait pas l'air très bien et peut-être qu'une étreinte chaleureuse, ça lui ferait du bien, ne serait-ce qu'un petit peu. Pour éviter d'avoir l'air louche, il ne laissait pas au câlin la chance de s'éterniser davantage et il s'éloignait de lui un instant après. Comme quoi finalement, il avait beau se jurer qu'il resterait à une certaine distance de lui, une fois en sa compagnie il envoyait tout le reste se faire voir, faut croire qu'il était déjà foutu. Au point où il en était, autant continué sur la même lancé et c'est en faisant taire ses pensées dérangeantes qu'il sortait les clefs de son Van de l'une de ses poches pour les lui secouer sous le nez ; « -je sais pas si t'avais des plans pour ce soir, mais si c'est le cas je m'en fiche, tu vas devoir oublier, je te kidnappe », il n'avait pas la moindre idée d'où ils iraient, ni de ce qu'ils feraient mais il voulait l'amener loin de cet hôpital. Eloan rejetait les alertes de sa raison qui lui disait que tout ça c'était une très mauvaise idée, parce que pour le coup il voulait juste écouter ses envies et ce dont il avait envie, là, tout de suite, c'était de foutre le camp de ce parking avec lui, alors c'est tout naturellement, qu'il lui tendait la main pour l'inciter à le suivre ; « -Tu viens ? Je te mangerais pas, promis ».


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82178-snap-hermesthegod
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
O. Hermes Goodwin
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 24 ans et je vis à : la Winthrop House . J'ai posé mes affaires ici le : 03/11/2017 et depuis, j'ai posté : 1163 messages et bu : 0 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en Histoire, la matière la plus enrichissante et sexy et côté coeur, je suis : maintenant célibataire, mon ange partit vers les cieux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un mec sympa et ouvert d'esprit, mais au coeur difficile et fermé . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Jung Hoseok ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : banana , et un grand merci à : SKATE VIBE et tumblr ✽ DC/TC : : .


MESSENGER OF THE GODS
✯ ✯ ✯
Né à Daegu le 22 octobre 1993, amené aux États-Unis dès l'âge de 6 ans. Son père bouge régulièrement, apportant quelques fois son fils en voyage, alors que sa mère conservait un poste près des bureaux. Hermes fut laisser à lui-même, mais ça n'empêcha pas la création de quatre autres enfants. Olympe, Athéna, Persephone et Héra. La thématique régnait dans la maison. S'occuper d'eux fut une mission des plus importantes, mais ça ne l'empêcha pas d'être un élève des plus apprécier de son école. Conscient de la richesse de sa famille, il refuse de le crier sur tout les toits. À Harvard, il prit deux années avant d'intégrer la Winthrop House, préférant se concentrer sur ses études d'histoire et religions.

Rieur, rancunier, rêveur, sensible, charmeur, critique, réservé, grand coeur, honnête, passionné, maladroit, romantique, travailleur.



RÊVES TA VIE EN COULEUR
C'EST LE SECRET DU BONHEUR

✯ ✯ ✯
Bizut Winthop ➢ (03/11 au 03/01)
Membre Winthop ➢ (03/01 à aujourd'hui)



DONNA TOLD ME SHE LOVES ME
AND THEN I TELL HER I LOVE CAKE

✯ ✯ ✯
PRESENT - c'est sa chérie, il peut pas se passer d'elle. La nourriture.

PAST - Avec Ajay, c'était comme marcher sur des oeufs. Il ne fallait jamais dépasser les limites, mais c'était tentant de courir comme un fou avec lui. Il lui a fait découvrir certains aspects de la vie, mais au final, leur histoire c'est mystérieusement détruite quelques jours après qu'ils ce soient mis en couple. Le blond a disparu pour revenir un mois plus tard. Hermes brisé en mille morceaux prit du temps à avaler la pilule, mais décida de retenter le coup pour qu'au final tout se termine au deuxième jour du Sping Break. Le garçon ayant retomber dans ses vieilles habitudes de drogue, Hermes coupa tout contact avec celui-ci et découvrit sa mort à la fin des vacances avec Megara.



SO IF YOU'RE LONELY
YOU KNOW I'M HERE WAITING FOR YOU

✯ ✯ ✯
BEST - Jinny est sa précieuse meilleure amie. Hermes trouve un réconfort absolut chez la jeune femme. Les secrets n'existent pas, seul la joie règne entre les deux étudiants. Il ferait tout pour le bien de la Coréenne, il l'adore maintenant comme une soeur, bien qu'ils aient déjà eu un passé très chauds. Hermes considère aussi Hae-Seong comme son meilleur pote. L'un vient de Mars et l'autre de Vénus, deux contraires comme c'est pas possible, pourtant ça ne les empêche pas à s'amuser et passer de bons moments. C'est simple entre les deux garçons, même si les deux doivent faire très attention puisque chacun à un lien très intime avec la chère Jinny.
FRIENDS - Eloan et Hermes, ils se connaissent depuis des années, mais ne ce sont jamais réellement parler sauf au Spring Break. Depuis, c'est un coup de foudre entre eux. La présence du blond apaise le brun, il apprécie le faire rire et passer du temps en sa compagnie. Il n'est pas prêt de le laisser partir. Sinon, il y a Lily. Une très bonne amie qu'Hermes a trop souvent vu pleurer pour des garçons qui ne méritaient pas ses pauvres larmes. Il la soutenu pendant de longs mois avant de peu à peu s'éloigner, trop occuper ailleurs, mais reprend contact avec elle dans le mois de mars. Philip, c'est son bizuteur qu'il respecte depuis toujours. Wook, Carter, Elliot, Capucine, Ryder, Sullivan,



DON'T MESS
WITH A PRINCESS

✯ ✯ ✯
awkward - Louison, Megara.

Hate -


EN COURS
Jinny 4+ Hae 2 + Eloan 1 + megara 1 + Eloan 2 + Hae-Wook 1 + TG aide ton prochain + TG winthrop 5 + Anayah 1

TERMINÉ
Spoiler:
 










(#) Lun 14 Mai - 20:43

≈ ≈ ≈
{CALL IT WHAT YOU WANT}
crédit/ tumblr@Eloan D. Bezos-Park

C'était peut-être ce sentiment de culpabilité ou ce sentiment qu'il n'osait poser les mots dessus, mais depuis quelques jours, son coeur semblait devenir lourd. Elle était étrange cette année, 2018. Amour, rupture, amitié, cliché, nourriture.. Ce n'était que le début de mois chauds et probablement tout aussi particulier que les autres. Que pouvait-il arriver de pire ? Hermes pouvait se jurer que la limite venait d'être dépassé de plusieurs mètres. À son festival coloré et à la musique envoûtante, Jinny se tenait paisiblement sur les épaules du brun, profitant de la vue pour s'agiter un peu. Hermes s'amusait tout en tenant la belle Coréenne, mais il ne remarqua à aucune seconde cet homme immense qui se jeta sur eux. Une bousculade plus tard, Hermes se releva en s'essuyant les genoux, mais Jinny ne se releva pas en étant la même. Et c'est ce qui expliqua la présence d'Hermes dans un hôpital, dos à la porte de la chambre de sa meilleure amie.

Jusqu'à la porte de sortie, Hermes ne cessa pas de retenir ses larmes. Il se mordillait les joues pour ne pas laisser paraître sa grande tristesse, il ne voulait pas montrer son côté sensible à tous les patients et infirmiers du bâtiment. Jinny ne le reconnaissait pas. Tout comme Eloan et tous les autres membres du groupe, il était qu'un simple inconnu à ses yeux. Son titre de meilleur ami avait donc retombé dans la chute de Coachella. Devoir subir les questions de la Coréenne sur son identité, l'avait complètement bouleversé et brisé. Il se sentait égoïste de croire qu'elle allait le reconnaître, après tout, il se connaissait depuis si longtemps. Mais le temps ne changeait rien dans cet incident si maladroit. Le brun se demandait si un jour elle arriverait à le voir comme avant. La distance entre eux n'existait pas. Ils dormaient ensemble, ils mangeaient ensemble, ils pleuraient ensemble. Il n'avait pas honte de la considérer comme sa petite soeur. Un seul détail de leur voyage venait apaiser son esprit troublé. Hermes avait obtenu la permission d'invité Eloan au bal. Ce précieux Eloan.. Cette fleur aux pétales éclatants faisait chavirer le coeur du winthrop. Que ce soit dans ses rêves ou dans la réalité, le brun le désirait comme un fou. Ses pensées dérivaient sans cesse sur la douce personne qu'est Eloan. Il souhaiterait tant entourer ses bras autour du blond et se jeter dans un océan de pétales de roses. Il ne pouvait pas ignorer ses sentiments, il aimait le garçon. En fait, non, il l'adorait. Probablement plus fort que Ajay, la situation ne semblait pas du tout familière. Hermes embrassait ses émotions et acceptait enfin la vérité. La peur d'un refus l'habitait, mais il ne voulait aucunement presser sa relation avec le blond. Prendre son temps était une priorité.

Lorsque le soleil vint éclairer ses tristes prunelles, il garda la tête basse et entra dans une démarche digne d'une gazelle. Ses longues jambes ne prirent pas le temps de faire un petit tour pour se calmer, elles préféraient accélérer la cadence pour s'éloigner de cet endroit maudit. La sensation poignante d'une main sur son poignet fit retourner Hermes dans une manie brusque. Ses questionnements tombèrent lorsqu'il reconnut le visage qui lui donnait des ailes. Eloan, que faisait-il ? Le brun ne répondit pas, trop perturbé de tomber sur son humain préféré. Bordel, même son odeur de cigarettes venait lui ramollir les jambes. Un étrange silence confortable prit place entre les deux individus et Hermes finit par essuyer les larmes qui avaient réussit à s'échapper sur ses pommettes. Il ne fallait pas être idiot pour comprendre la situation, Eloan l'agrippa et l'encercla de ses bras. Hermes n'attendit pas deux secondes, il se précipita à serrer le garçon contre son corps qui n'attendait que ça depuis si longtemps. De si prêt, il pouvait porter attention à tous les petits détails qu'il aimait tant. C'était bête, mais il aimait être le plus grand, seulement de quelques centimètres, ça lui donnait la sensation de pouvoir protéger le blond. Puis son odeur si précieuse, il n'arrivait jamais à identifier les éléments de son arôme, mais il en était fou. Ce fut avec une pointe de déception qu'il laissa le jeune homme s'échapper de sa douce emprise. Il tenta de trouver les mots qui pourraient apaiser la situation et expliquer son état lamentable, mais ce fut un échec qui se résolut par l'agitation de clef sous son nez. Intrigué, il jeta un coup d'oeil à Eloan et retrouva son vieux sourire. « Kidnappe-moi, amène-moi où tu veux, je suis tout à toi. » dit-il en sentant son coeur s'emballer à l'idée que ce soir pourrait définitivement être le bon moment pour lui faire la grand demande. Bon ok, grande demande, c'était pas un mariage, mais le bal c'est important, okay ? C'est donc avec plaisir qu'il accepta la main de son ami. « Tu peux me manger, je te promets pas que tu vas aimer. » dit-il en riant, toujours sans relâcher la main du blond. Il se sentait tout étrange, entre mélancolie et joie. Déprimer toute la journée concernant Jinny serait si simple, mais Eloan lui offrait une porte de sortie pour soigner sa douleur et passer un bon moment. Quelle drôle de coïncidence qu'ils se soient croisés. Hermes hésita un instant, mais il s'arrêta et se glissa derrière Eloan avant de lui faire un deuxième câlin. Probablement que le jeune homme pouvait sentir son coeur dans son dos, mais ça ne l'empêcha pas de se rapprocher. « Merci.. » murmura-t-il en s'éloignant et en allant vers la voiture. Il s'installa du côté passager et ajusta le banc pour son corps. « Du coup monsieur le kidnappeur, vous m'amenez où ? » il ne savait pas du tout ce qu'Eloan avait en tête comme idée de soirée, mais il allait le suivre peu importe ses envies. Il voulait s'amuser ce soir, oublier tous ses petits problèmes de merdes, même si la présence de son ami aidait déjà. Que ce soit un ciné, un club ou un pic-nique sous les étoiles, il voulait profiter de la présence de celui qui le faisait autant rire. « Au fait, j'ai deux nouvelles à t'annoncer, enfin, ce sont plutôt des demandes. » dit-il en se tournant vers Eloan avec une mine très heureuse et un sourire qui en valait autant.




astra; bb — There's a starman waiting in the sky, he'd like to come and meet us, but he thinks he'd blow our minds ;; @DB
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 15 Mai - 4:36
Invité
call it what you want.
EXORDIUM.
Son corps contre le sien, ses bras l'enlaçant comme s'il comprenait pleinement ce qu'il avait dans la tête sans avoir à dire un seul mot. C'était devenu assez étrange comme relation, mais bien loin d'être déplaisant. Étreindre Hermes était probablement l'une des choses qu'il préférait faire ; le sentir vivre, là, auprès de lui, son souffle comme une caresse. Était-ce vraiment possible d'être aussi dingue d'une seule et même personne ? D'en avoir l'âme toute retournée, renversée par chaque mot, chaque regard, chaque contact. Le simple fait de le savoir contre lui avait tendance à lui retourner l'esprit, à l'envoûter, l'enivrer d'un poison mortel, délicieux et terriblement ravageur dont il devenait irrémédiablement accro. C'était dangereux, aussi brûlant que le feu avec lequel il jouait. Il se savait instable, incertain, mais il se savait surtout nocif lorsqu'il s'agissait de sentimentalisme. C'était précisément la raison première qui l'empêchait de s'accrocher à lui comme à une bouée de sauvetage, parce qu'il savait ça dangereux pour Hermes ; il refusait catégoriquement de le faire couler avec lui, même si au fond, il en avait désespérément envie. Il éprouvait le besoin d'être à la fois sa chute et celui qui l'empêche de tomber. Un mélange malsain entre la maladie et le remède. Eloan possédait une part de folie qui avait tendance à envenimer ses sentiments, à les décupler, les surdimensionner pour en faire quelque chose d'effrayant et de totalement ingérable.

Le plus difficile c'était de voir Hermes sans son merveilleux sourire, le visage fermé et les joues rougies par ces quelques larmes vagabonde. Alors lorsque leur douce étreinte en voyait la fin, ses deux orbes s'étaient automatiquement posé sur son visage. Il en appréciait beaucoup la vue, parce que même dans cet état là, il était doté d'une beauté à couper le souffle. Ramener sur terre par l'affirmation de son vis-à-vis, il ne pouvait que se montrer ravi, puisqu'il était évident que passer du temps avec lui était devenu son activité favorite depuis le spring break. 'Je suis tout à toi' ; en effet, l'idée lui plaisait plutôt bien. Sa main rencontrait la sienne, le secouant d'un violent frisson, mais au lieu de paniquer comme il en avait l'habitude lorsqu'il ressentait toutes ces choses dont il avait perdu la notion, il restait entièrement calme et la serrait doucement. Bien évidemment, lorsque Hermes parlait à son tour sur le fait de le manger, le regard brun d'Eloan ne se gênait en aucun cas de le détailler de la tête aux pieds, sans la moindre discrétion, avant de finalement tirer délicatement sur sa paume pour marcher à ses côtés en direction de son nouveau véhicule ; « -et moi je suis sûr que j'apprécierais ça », déclarait le blond, un sourire aux coins des lèvres juste avant de recevoir un second câlin, cette fois-ci inattendu pour lui. Ce remerciement sortit de nulle part avait marqué son impact et lui avait arraché un sourire inespéré.

Sans dire un mot de plus, il déverrouillait les portes du Van et regagnait sa place du côté conducteur, un peu secoué à l'intérieur. C'était pas rien d'être proche d'Hermes, quelque chose émanait de lui et renversait absolument tout ce qu'il s'était acharné à essayer de reconstruire et au fond, il en redemanderait à la première occasion. Eloan s'extirpait lui-même de ses pensées en bouclant sa ceinture, ouvrant quelque peu la fenêtre avant d'allumer une cigarette, le but n'étant pas d'enfumer son ami. Chose faite, il démarrait en direction d'un lieu très spécial à ses yeux et au fond, il avait la profonde certitude que cet endroit plairait aussi à son vis-à-vis ; « -je t'emmène là où personne ne pourra venir nous chercher ». Un petit sourire amusé sur les lèvres, il était impatient d'y être. C'était pas quelque chose d'exceptionnel, il s'agissait seulement d'un toit, sur l'un des plus haut bâtiments de la ville d'où la vue était incroyable et par chance, ils n'en étaient pas très loin. Intrigué par les dires d'Hermes, il soufflait sa fumée du côté de la vitre avant de lui jeter un rapide regard, les sourcils froncés, mais toujours un rictus logeant sa bouche ; « -Tu sais bien que tu peux me demander tout ce que tu veux, je peux rien te refuser », surtout avec un tel sourire, pensait-il. Eloan n'avait pas la moindre idée de ce qu'il pouvait avoir à lui demander, sûrement des services, des trucs du genre. Quoi qu'il en soit, il serait incapable de lui dire non. « -Ah, nous sommes arrivé ! Tu vois, on était pas très loin », seulement à deux rues de l'hôpital, mais ça ne compterait plus une fois en haut de ce building, parce qu'il avait l'avantage d'offrir un panorama splendide. « -Ne t'en fais pas, je compte pas te séquestrer, suis-moi », lâchait le blond en sortant du véhicule, une fois garé sur le parking. Il balançait sa cigarette et attendait seulement que son ami sorte à son tour pour verrouiller les portières, puis d'un geste qui semblait presque naturel désormais, il agrippait sa main pour le tirer avec lui jusqu'à l'arrière de ce gratte-ciel étincelant. Il ignorait qui travaillait là et il s'en fichait pas mal à vrai dire, tout ce qui l'intéressait c'était d'être sur ce toit, déconnecté du monde mais pouvoir le voir vivre sous ses yeux. C'était un bel endroit, où il avait passé de sombres heures.

Il n'en gardait pas de bons souvenirs mais il se disait que oui, c'était peut-être l'occasion d'en créer enfin un. Alors, sans tarder, il pénétrait par les portes de derrière pour s'aventurer jusqu'à l'ascenseur sans être stoppé par qui que ce soit. Eloan n'était plus un étranger pour la secrétaire, elle savait qu'il ne faisait rien de mal et c'est pour cette raison qu'en dehors d'un sourire, elle ne faisait rien. « -J'espère que t'es pas claustrophobe, parce qu'on en a pour quelques minutes », il appuyait sur le bouton du dernier étage et ce, sans jamais lâcher la main d'Hermes. À vrai dire, il profitait même de ce moment pour la serrer davantage, l'air de rien. « -On est pas obligé de rester là pendant des heures, on pourra bouger autre part après, je veux juste te montrer mon endroit préféré », confiait-il plusieurs minutes après, sortant de l'ascenseur aux côtés de son ami, l'entraînant vers de simples escaliers qui menaient tout droit à une porte en ferraille qu'il ouvrait presque aussitôt qu'il fut face à cette dernière, révélant la sublime vue sur la ville. « -On y est », souriait le blond en s'aventurant davantage sur le toit après avoir doucement lâché la main d'Hermes, sans vraiment le vouloir d'ailleurs, c'était surtout une question d’instinct, c'est son amour pour le vide qui le guidait. Eloan venait grimper sur le bord pour s'y asseoir, les pieds dans le vide le plus total. Il se tournait légèrement mais assez pour avoir le brun dans son champ de vision ; « -Viens voir de plus près, t'es beaucoup trop loin », de moi, il aurait voulu ajouter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82178-snap-hermesthegod
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
O. Hermes Goodwin
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 24 ans et je vis à : la Winthrop House . J'ai posé mes affaires ici le : 03/11/2017 et depuis, j'ai posté : 1163 messages et bu : 0 culs sec. Actuellement, je suis : étudiant en Histoire, la matière la plus enrichissante et sexy et côté coeur, je suis : maintenant célibataire, mon ange partit vers les cieux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un mec sympa et ouvert d'esprit, mais au coeur difficile et fermé . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Jung Hoseok ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : banana , et un grand merci à : SKATE VIBE et tumblr ✽ DC/TC : : .


MESSENGER OF THE GODS
✯ ✯ ✯
Né à Daegu le 22 octobre 1993, amené aux États-Unis dès l'âge de 6 ans. Son père bouge régulièrement, apportant quelques fois son fils en voyage, alors que sa mère conservait un poste près des bureaux. Hermes fut laisser à lui-même, mais ça n'empêcha pas la création de quatre autres enfants. Olympe, Athéna, Persephone et Héra. La thématique régnait dans la maison. S'occuper d'eux fut une mission des plus importantes, mais ça ne l'empêcha pas d'être un élève des plus apprécier de son école. Conscient de la richesse de sa famille, il refuse de le crier sur tout les toits. À Harvard, il prit deux années avant d'intégrer la Winthrop House, préférant se concentrer sur ses études d'histoire et religions.

Rieur, rancunier, rêveur, sensible, charmeur, critique, réservé, grand coeur, honnête, passionné, maladroit, romantique, travailleur.



RÊVES TA VIE EN COULEUR
C'EST LE SECRET DU BONHEUR

✯ ✯ ✯
Bizut Winthop ➢ (03/11 au 03/01)
Membre Winthop ➢ (03/01 à aujourd'hui)



DONNA TOLD ME SHE LOVES ME
AND THEN I TELL HER I LOVE CAKE

✯ ✯ ✯
PRESENT - c'est sa chérie, il peut pas se passer d'elle. La nourriture.

PAST - Avec Ajay, c'était comme marcher sur des oeufs. Il ne fallait jamais dépasser les limites, mais c'était tentant de courir comme un fou avec lui. Il lui a fait découvrir certains aspects de la vie, mais au final, leur histoire c'est mystérieusement détruite quelques jours après qu'ils ce soient mis en couple. Le blond a disparu pour revenir un mois plus tard. Hermes brisé en mille morceaux prit du temps à avaler la pilule, mais décida de retenter le coup pour qu'au final tout se termine au deuxième jour du Sping Break. Le garçon ayant retomber dans ses vieilles habitudes de drogue, Hermes coupa tout contact avec celui-ci et découvrit sa mort à la fin des vacances avec Megara.



SO IF YOU'RE LONELY
YOU KNOW I'M HERE WAITING FOR YOU

✯ ✯ ✯
BEST - Jinny est sa précieuse meilleure amie. Hermes trouve un réconfort absolut chez la jeune femme. Les secrets n'existent pas, seul la joie règne entre les deux étudiants. Il ferait tout pour le bien de la Coréenne, il l'adore maintenant comme une soeur, bien qu'ils aient déjà eu un passé très chauds. Hermes considère aussi Hae-Seong comme son meilleur pote. L'un vient de Mars et l'autre de Vénus, deux contraires comme c'est pas possible, pourtant ça ne les empêche pas à s'amuser et passer de bons moments. C'est simple entre les deux garçons, même si les deux doivent faire très attention puisque chacun à un lien très intime avec la chère Jinny.
FRIENDS - Eloan et Hermes, ils se connaissent depuis des années, mais ne ce sont jamais réellement parler sauf au Spring Break. Depuis, c'est un coup de foudre entre eux. La présence du blond apaise le brun, il apprécie le faire rire et passer du temps en sa compagnie. Il n'est pas prêt de le laisser partir. Sinon, il y a Lily. Une très bonne amie qu'Hermes a trop souvent vu pleurer pour des garçons qui ne méritaient pas ses pauvres larmes. Il la soutenu pendant de longs mois avant de peu à peu s'éloigner, trop occuper ailleurs, mais reprend contact avec elle dans le mois de mars. Philip, c'est son bizuteur qu'il respecte depuis toujours. Wook, Carter, Elliot, Capucine, Ryder, Sullivan,



DON'T MESS
WITH A PRINCESS

✯ ✯ ✯
awkward - Louison, Megara.

Hate -


EN COURS
Jinny 4+ Hae 2 + Eloan 1 + megara 1 + Eloan 2 + Hae-Wook 1 + TG aide ton prochain + TG winthrop 5 + Anayah 1

TERMINÉ
Spoiler:
 










(#) Dim 27 Mai - 0:57

≈ ≈ ≈
{CALL IT WHAT YOU WANT}
crédit/ tumblr@Eloan D. Bezos-Park

Dans la voiture, Hermes s'installa comme s'il était dans sa propre propriété. C'était bien dans son genre d'être un peu trop confortable dans l'appartement ou possession de ses meilleurs amis. Il n'osait pas exclamer face à Eloan, mais il le considérait bien comme un meilleur ami maintenant, même si son coeur voudrait aller plus loin. Au final, si rien ne fonctionnait, il ne voudrait pas s'éloigner de la douce personnalité du blond. Il souffrirait, mais s'il est heureux, alors ça lui convient. L'odeur d'une cigarette lui fit attirer son attention vers son interlocuteur qui démarrait sa voiture et qui répondait à sa question. « Oooh, on va au pays imaginaire alors ! » dit-il en ricanant et en s'agitant doucement. Il était impatient de voir la destination surprise de son ami. Avant de continuer, Hermes sauta enfin sur l'occasion pour aborder le sujet de ses petites demandes. Héhé, comment allait-il se sortir de tout ça ? Hermes voulait se taper le crâne contre la vitre pour avoir oser avancer dans son plan, mais il opta pour garder un sourire qui changeait parfois pour un visage peu assuré. Il n'eut même pas le temps d'entendre un bruit de radio ou voir les autres voitures passées, qu'ils étaient déjà arrivés devant un bâtiment des plus hauts. Hermes lança un regard intrigué et soupçonneux vers Eloan. « Je te permets de me séquestrer, mais si j'accepte, je crois plus que c'est une agression. » dit-il en osant les épaules et en sortant du van. Hermes s’étira et prit sans pression la main de son interlocuteur. Il ne se posa même pas de questions, le geste était naturel. « Kidnapper, séquestrer.. je vais vraiment croire qu'un jour tu vas m'attaquer. » dit-il en riant en réalisant les choix de mots douteux de son partenaire.

Le voilà qui suivait son précieux ami vers une tour inconnue. Le paysage autour de sa petite tête embrouillée ne semblait pas lui décrocher une familiarité quelconque. Son regard n'avait que d'intérêt sur l'héritier, dos à lui, et pourtant toujours aussi craquant. C'était le début d'une toute autre aventure, vers un lieu qu'Hermes ignorait l'intimité. Encore quelques minutes au sablier et un nouvel événement marquerait leur relation, or, il n'en savait rien. Il se laissait guider, sans apercevoir le sourire de la jeune femme, toujours concentré sur le seul point positif face à lui. Claustrophobe ? Comment le devenir avec une telle personne à ses côtés ? Que l'ascenseur soit plus petit, Hermes ne refusait pas le peu de distance entre lui et Eloan. Il caressa doucement la main du plus jeune avant de sentir une petite pression. Si son coeur ne lâchait pas à la fin de cette journée, ce serait un miracle. Finalement, les deux garçons passèrent dans un escalier digne d'un film James Bond et ouvrirent une porte qui menait à un petit paradis. Si haut, si beau, Hermes se surprit à enfin lâcher des yeux Eloan et de contempler le ciel et la vue. « W-wow... » murmura-t-il. Libre de bouger, il tourna sur ses pieds et décida de marquer ce moment à jamais. La douce voix de son compagnon l'attira vers lui. Hermes, peu attiré par le vide, décida de s'asseoir très près d'Eloan. « Je ne suis pas très foufou des hauteurs, mais pour toi je fais un effort. » dit-il avec un sourire naissant. Il pimenta sa peur en osant regarder vers le bas, mais abandonna le projet pour se concentrer encore une fois sur son ami. Cet endroit signifiait définitivement quelque chose pour celui-ci. « Merci de m'avoir amené ici, c'est d'une beauté incroyable. Tout comme toi ! » il se laissa entraîner dans un petit rire taquin et se calma en déposa sa tête sur l'épaule d'Eloan. Il ferma les yeux en respirant doucement, profitant de la tranquillité du vent pour réfléchir. L'hésitation régnait dans son esprit. L'amour, ce n'était pas vraiment son truc. Oui, il avait joué un sacré jeu avec Ajay, mais au final, ce n'était pas réellement ça l'amour. Ses autres relations, presque inexistantes, ne se comparent pas à ce qu'il ressent avec le jeune héritier. Hermes déposa doucement ses mains sur ses genoux et se redressa. Une demande à la fois. Juste une. « Je ne te ferai pas languir plus longtemps, en fait ma première demande est toute simple. » dit-il en ricanant. « Mon père m'a promis une activité de mon choix si je réussissais bien mes examens de la session d'hiver, et comme j'ai été un étudiant bien sage, j'ai obtenu de bons résultats. Du coup, comme promis, j'ai décidé d'opter pour un petit voyage à.. Disney ! » hermes marqua une pause et montra toutes ses dents à Eloan. « Accepterais-tu de m'accompagner dans une telle aventure ? Disney, toi et moi, pour une semaine ! Même Jinny et les autres peuvent nous suivre si tu veux ! » il regarda son interlocuteur avec des étoiles dans les yeux. Bien sûr, tout serait payé pour lui et ses autres invités. Hermes n'avait toujours pas oublié la serviette Nemo lors du voyage des Bahamas. Il espérait qu'Eloan accepte son offre.




astra; bb — There's a starman waiting in the sky, he'd like to come and meet us, but he thinks he'd blow our minds ;; @DB
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: